AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The World is very small like a chickpea [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 18:40

La vie était faite de hasards. Sans aucun doute. En fait, l’ironie du sort étant lorsque Théodore recroisa la route de Castiel Wilde… autre que sur la banquette arrière de sa voiture.

Il fallait que ce soit au niveau professionnel : pour une fois, Théodore suivit son père lors d’un vernissage à la galerie Wilde. C’était pour avoir des bonnes relations, disait-il. Et puis, le père Campbell voudrait sans aucun doute un ou deux tableaux pour décorer l’hôtel. En tout cas, lors de la soirée, Théodore fut surpris de croiser la route de Castiel. Il semblerait que la surprise semblait réciproque. Malgré ça, ces deux-là étaient assez intelligent pour se taire. Ce n’était pas un lieu pour ça. Cela dit, lorsqu’ils furent seuls, ils profitèrent de ce moment pour ainsi dire se retrouver plus tard pour « discuter » et mettre certaines choses à plat pour éviter que ça nuise quelque peu leur relation professionnelle… Car c’était sans dire que dans les années à venir, ils allaient continuer à se côtoyer professionnellement parlant, car Théodore allait tenir les reines de son hôtellerie sans son père. Mais aussi, il y avait un léger détail : étant donné que la famille Campbell était « connue », il n’empêche que le fait que le fait que Théodore soit fiancé à une autre famille n’était pas forcément un secret.

Alors c’était l’une des raisons de leur présence ici ce soir à Bloody Hell. Habillé décontracté, Théo prit place à une table, Castiel face à lui. Au moins, c’était un lieu que Théodore ne risquerait pas de croiser quelqu’un de son entourage. C’était loin d’être un endroit huppé donc ça lui convenait amplement. Autrement, il détestait ce genre d’endroit qui l’empêchait d’être complétement lui-même. Ces endroits huppés le rendaient froid et … détestable.

Cela dit, la serveuse à cheveux ondulés ne se fit pas attendre qu’elle venait vers eux pour prendre leur commande.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1139
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 19:12

A force, il arrivait que Castiel recroise la route de gens qui ont un jour partagé son lit. Ou sa baignoire. Ou dans ce cas précis, l'arrière de sa voiture. Lors d'une soirée, quelle ne fut pas sa surprise en croisant le regard de Théodore, un jeune homme bien foutu à tout point de vue avec lequel il avait partagé un délicieux moment. Sa surprise fut encore plus grande lorsqu'il apprit l'identité du jeune homme.

Alors le Théodore, l'amant fougueux était Théodore Campbell, le futur président de la chaîne hôtellière du même nom ? Censé être fiancé à une jolie jeune femme ? Sacré coquin …. Si Castiel n'était pas du genre à questionner ses amants sur leur vie, il semblait évident qu'ils allaient avoir besoin de mettre certaines choses au clair. Ne serait ce que pour qu'ils puissent continuer à se croiser dans un milieu professionnel sans qu'il n'y ait de gêne dans leurs échanges pour autant.

C'est donc pour tout cela que les deux hommes se retrouvèrent au Bloody Hell. Un bar neutre, ou normalement, ils n'y connaissaient personne et pourraient parler en toute tranquillité. Habillé de façon plus simple, loin des costumes cravates qu'il portait au boulot ou lors de soirées, Théodore et lui entrèrent dans le bar avant d'aller prendre place à une table, l'un face à l'autre. Bien rapidement, une serveuse vint vers eux pour prendre leur commande. Castiel commanda une boisson, contenant de la vodka bien entendu, et laissa aussi Théodore choisir, lui laissant le loisir de regarder du coin de l'oeil la serveuse. Minute papillon … Castiel se mit à la regarder un peu plus franchement la serveuse.

Dites-moi, on se connaît non ?


Ce n'était nullement une technique de drague, croyez le.... Et généralement, quand Castiel connaissait quelqu'un, soit c'est parce qu'il travaillait avec, soit qu'il avait couché avec.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 19:44

En une année, la vie d’Evelyn avait carrément changé pour ne pas dire qu’elle avait littéralement basculé du côté de ses démons.

La jeune femme était arrivée à New York pour une nouvelle vie et c’était le cas de le dire, elle s’était fait une nouvelle vie ! Elle avait commencé avec un bon boulot au musée, un bon appartement… Au final, pour une raison et une autre, les choses s’étaient accumulées très rapidement. Oh, c’était bien rien : un hold-up, une tentative de suicide involontaire ou non, raté… Un voisin qui se faisait passer pour votre fiancé.

Ah ce cher Caleb ! Evelyn y pensa avec une certaine amertume. Pourquoi ? Parce qu’elle ne le voyait plus ? A vrai dire, pendant un temps, durant cet été dernier, sa présence l’avait aidé à garder le cap, même si elle avait joué le rôle de la « fiancée » auprès de la famille de Caleb lors du mariage d’une de ces tantes. En fait, ce jeu avait démarré lorsqu’Evy s’était faite hospitalisée. Caleb s’étant fait passé pour son fiancé, de bouches à oreilles, c’était venu aux oreilles de la mère de Caleb, qui par la suite, cela avait pris une ampleur grotesque sans que les victimes de ce malentendu puissent faire quoique ce soit. Mais n’empêche, malgré ça, Evelyn devait avouer que cela lui avait fait passer de bons moments avec son « faux » fiancé. Caleb était super avec elle, et d’ailleurs, peut-être un peau beaucoup trop. En plus d’être avenant avec elle, il était séduisant, charmant… Parfait. C’était le prince charmant rêvé… qu’elle ne méritait pas. Ca, elle en était persuadée. Tout en sachant qu’elle participait à des soirées arrosées aux côtés de sa « meilleure amie » Phoebe, Virgile ainsi que le meilleur ami de celui-ci, Tony, Evy sombrait de plus en plus dans la drogue… Au fil du temps, il en fallait peu pour que Caleb s’en aperçoive. Evidement, sans surprise, sa réaction était d’essayer de l’en sortir… de cet univers démoniaque qui n’était autre que néfaste pour elle… Mais plus il essayait, plus Evelyn s’éloignait de lui. Pas par mauvaise foi ou mauvaise volonté. Seulement, elle se sentait incapable. Encore moins, elle ne voulait le blesser ou encore le décevoir… Elle ne le méritait pas et elle persistait dans cette idée. Alors selon elle, le meilleur moyen était de s’éloigner de lui, comme si, ainsi, elle pouvait éviter de l’entraîner dans sa chute afin de le protéger, lui et sa fille Tess. Alors qu’évidemment, involontairement, elle lui faisait l’effet inverse. Effectivement, elle le blessait… Il se sentait impuissant face à sa détresse. Il voulait faire quelque chose, mais impossible : Evelyn était ancrée dans son tourbillon. Pas qu’elle n’avait pas confiance en lui mais ça lui était vraiment impossible. Elle n’avait même pu lui avouer ce qui lui faisait si mal, ce qui était arrivé à sa sœur… Elle fut incapable de lui décrocher un mot avant qu’elle ne s’effondre en larmes.

Peu avant Noël, Evelyn finit alors par déménager dans un autre appartement. Certes, un peu plus petit. Le fait de s’éloigner de Caleb était une raison parmi tant d’autres. La jeune femme avait aussi décidé de démissionner au musée. Pourquoi ? Parce que ça ne lui correspondait plus ? Sans doute… En tout cas, s’il fallait trouver un appartement à ses nouveaux frais, c’était le bon, car si vous ne saviez pas, Evy avait fini par trouver un boulot en tant que serveuse et ce, aux côtés de qui ? De Virgile ! Bingo ! Pour dire, sans pour autant connaître leur vie, leur histoire de A à Z, ces deux-là partageaient une complicité. Vis-à-vis de lui, Evy avait l’impression qu’il en fallait peu pour qu’ils se comprennent en fait. Il suffisait d’un simple regard. Elle sentait chez lui ce sentiment de vide, quelque chose qui fait que… Ils partageaient tout simplement tous les deux un mal-être. C’était le principal. Alors comme ils s’entendaient bien, ça ne les dérangeait pas de travailler ensemble. Ce fut même Virgile, au temps de Noël, qui lui avait proposé de postuler au Bloody Hell car il savait que le bar cherchait une serveuse, et comme Evy était du genre « joli fille », le poste lui fut accepté comme une lettre à la poste.

Oui, pour dire, la jeune femme avait passé pour la première fois de sa vie Noël à New York. En plus de s’être éloigné de Caleb, Evelyn s’éloignait également de sa propre famille vivant au Kentucky. Ses appels furent de plus en plus espacés jusqu’à ce qu’elle n’ait plus le courage de leur parler : de les appeler ou même de leur répondre. Ni sa mère, ni sa sœur aînée, et encore moins ses cousins, savaient qu’elle avait démissionné de son boulot et encore moins le fait qu’elle ait changé d’adresse. Nada. Le néant. Evelyn s’isolait complètement. Elle avait passé son Noël avec le peu d’ « amis » qu’elle avait et qui lui restait.

Ici, fut alors un soir comme un autre à Bloody Hell où elle s’occupa du service. Après avoir pris commande à une table, Evy enchaîna sur une autre pour faire une pierre deux coups.

Bonsoir !

Son regard s’était avant tout posé sur le mec à sa droite, un brun aux yeux bleus… puis dérivant son regard à sa gauche, … elle eut presque le même choc ou plutôt… la même « surprise » ? Avait-il la même impression de… « déjà-vu » ? Qu’ils se connaissaient ? Evelyn fouillait bien sûr dans sa mémoire mais il ne fallait pas bien longtemps pour que ça revienne. Comment oublier quand même ? Il s’était peut-être écoulé une année, et encore mais c’était bien une chose qu’on n’oubliait pas : genre coucher dans un confessionnel se faisait tous les quatre matins.

Je sais pas, peut-être dans une autre vie … fit-elle d’un petit air de malice.

Elle préférait le laisser deviner… quoique peut-être ça lui reviendra à l’esprit dans la soirée… Surtout qu’elle ne voulait pas gâcher le moment de… ses clients, qui étaient sans doute là pour passer un moment amical et sympathique.

Qu’est-ce que je vous sers ?

Elle prit leur commande et s’en alla au comptoir dans le but de préparer les boissons de ses deux commandes. Virgile fit son apparition à ses côtés, et Evelyn lui fit, amusée :

Hey, tu ne devineras jamais… Tu te souviens de… va-t-on dire, ce que je t’ai raconté par rapport à mon coup du confessionnal ?

Evy lui laissa un temps que ça lui revienne à l’esprit.

Mon fameux péché est là ce soir !

Elle le désigna discrètement.

D’ailleurs, il est accompagné d’un mec vachement mignon…

C’était vrai… Semblant être de son âge, il était bien habillé, agréable à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 20:30

Si la phrase : tout allait pour le mieux dans la vie de notre toxico, était possible, alors on pourrait sûrement l'appliquer à Virgile. Sa vie était toujours aussi chaotique, mais si on lui demandait, tout allait comme sur des roulettes ! Il avait toujours aussi du mal à joindre les boulots entre son loyer, sa dose et un peu de nourriture. Mais il n'avait pas encore fait d'overdose. Hélas, il était toujours de ce monde !

Mais dans sa solitude, il avait rencontré une jeune femme il y a quelques temps. A une soirée. Evelyn, c'était devenue très rapidement une amie. En fait, dès la première soirée de leur rencontre. Ils se sont envoyés en l'air une fois, et après, il n'y eu plus aucune ambiguïté. Ils devinrent alors deux amis. Comme une sœur si vous voulez. Bien que l'exemple ne soit pas des meilleurs puisque Virgile a eu une liaison avec sa sœur … Passons. Tout ça pour dire qu'il était content de pouvoir la compter dans son petit cercle d'amis, à la voir régulièrement avec Tony lors de soirées aussi. Ils ne connaissaient pas beaucoup de l'histoire de l'autre, mais ils n'en n'avaient pas besoin pour avoir une réelle complicité.

Au Bloody Hell, la ou Virgile bossait, on cherchait une serveuse. Devinez qui s'est fait embaucher ? Evelyn tout à fait ! C'était assez agréable de bosser avec une amie, qu'on a connu en dehors du boulot. Alors les soirées étaient plus sympa au bar, comme aujourd'hui. Alors qu'il était occupé à essuyer son plateau pour le rendre présentable, Evelyn vint vers lui, un drôle d'air sur le visage. Il écouta alors attentivement ce qu'elle lui disait. Oui, ça lui disait quelque chose, cette histoire de confessionnal. Quoi, ce mec était la ? Dans ce petit bar ou elle bossait maintenant ? Le monde était pas assez grand c'est ça ? Elle était bien bonne celle la !

Non t'es pas sérieuse ?


Alors ça, il fallait qu'il le voit ! Accompagné d'un type mignon ? Si elle le disait, pour ça, il laissait Evy juger par elle même. Virgile tenta un petit coup d'oeil discret. Il vit donc le type avec lequel Evelyn s'était envoyé en l'air dans une église. Même pour un type sans aucune éducation que Virgile, ça lui semblait quand même bien tordu comme plan. Enfin. …. Il jeta également un regard vers le type avec lequel il était. On dit des fois que la drogue, ça détruit le ciboulot. Enfin, c'est prouvé mais bon, Virgile ne devait pas en avoir assez prit, parce que dès qu'il le vit, il reconnu le mec en question.

Oh bordel pas lui !


Virgile ne pu s'empêcher de grincer des dents en le voyant. Tout en raccrochant son torchon près du comptoir, il fit à son amie :

Je le connais ce type. C'est Théodore Campbell. Un putain de friqué qui pète pas plus haut que son cul. Un conseil : fuis-le !


Ce type vallait pas un clou ! Donc si elle le voit éviter grandement la table ou il était, qu'elle ne s'en étonne pas... Oh non idée lumineuse!

Non mieux, fous de la mort aux rats dans sa boisson, tu rendra un grand service au monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 22:00

Si le monde était petit, ça l’était sûrement pour Castiel car dès lorsque la serveuse vint les voir, la serveuse ne semblait pas être inconnue aux yeux de Castiel. Pourquoi pas après tout. Cela dit, l’employée de ce lieu semblait légèrement joueuse. Théodore ne saura sans doute pas le fin mot de l’histoire. Cela dit, il commanda pour lui-même un cocktail à la base de tequila. On ne changeait pas réellement ses petites habitudes.

Le monde est-il encore plus petit ? fit Théodore à l’adresse de Castiel quand la serveuse s’en alla vers son comptoir.

Ou le monde ne fut pas assez grand. Ce fut le cas pour eux, après tout, non ? Et Théodore ne fut pas aussi bien dire s’il détournait un peu plus la tête et s’apercevrait qu’un blondinet non méconnu était également présent.

Déjà pour nous c’était le cas ! Cela dit, bien que je ne regrette absolument pas ce qui s’est passé, avoua-t-il, il fallait dire ce qui était, je ne pensais pas que ça à ce moment là qu’on aurait affaire professionnellement…

Cela dit, ce n’était pas comme si par la suite, Castiel n’allait pas le reconnaître dans les journaux lorsqu’il sera marié ou repris l’entreprise de son père mais cela dit, qu’il le reconnaisse ou non, aller jusqu’à se revoir et avoir le risque de se revoir était autre chose parce que, que soit l’un ou l’autre, ni l’un ou l’autre ne pensaient pas se revoir. Cela dit, pour le coup, il faut qu’il reflechisse à comment mettre sur le tapis le coup de sa fiancée alors qu’il n’était censé avoir personne ! Enfin, c’était une histoire.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1139
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 22:12

Peut être dans une autre vie ? Clairement, ils se connaissaient. Castiel en était sûr. Comme il l'était aussi que ça lui reviendra d'ou un peu plus tard dans la soirée. En fait c'était surtout d'ou ils avaient couchés et quel était le prénom de la jeune femme, si tant est qu'elle lui avait dit un jour. Une fois les commandes passées, la serveuse les laissa tous les deux afin de préparer tout ça. La remarque de Théodore était plus que pertinente !

Oh pour tout te dire, j'ai des fois l'impression que le monde entier tient en une seule rue de New York !


La preuve même pour eux deux ! De tous les mecs intéressés par les autres mecs il fallait qu'il tombe sur le vice président Campbell ! Elle était bien bonne.... Le brun continua en avouant qu'il ne regrettait rien de tout cela.

Je ne regrette jamais rien non plus. Après tout on est des adultes on sait ce qu'on fait. Normalement.


Même si, comme dit, ils ne pensaient pas à se revoir par la suite dans de telles circonstances. Mais du coup, vu qu'il savait qui il était, Castiel en savait un peu plus sur ce jeune homme. Il était donc censé être fiancé à une très belle jeune femme. Et si on en parlait ?

Et, désolé si c'est indiscret, mais ces fiançailles, il y a de vrais sentiments dans l'histoire ou c'est juste de la poudre aux yeux ?


Même si Castiel connaissait malgré lui pas mal des vices de leur époque, quelque part en lui, il trouvait ça terriblement triste qu'un mariage ne puisse être rien d'autre qu'une farce, un arrangement. Un peu fleur bleue sur les bords ? Pas spécialement. C'est juste comme ça qu'il voyait la chose. Après tout, la seule fois ou il s'est marié c'était par amour.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 22:33

Pour le peu (toujours) qu’elle soit sérieuse, elle ne pouvait pas plus l’être. En même temps, ce n’était pas tous les jours de coucher dans un confessionnal, du moins pour elle qui avait tout de même vécu dans la religion et encore, ce n’était pas comme si elle avait couché avec 50 hommes différents depuis qu’elle était à New York et de plus est, des inconnus. C’était assez difficile d’avoir oublier ce moment-là, ce petit moment de détresse qu’elle avait vécu, et surtout ce fait qu’elle s’était fait avoir par un faux prêtre !

En tout cas, elle pouvait dire qu’aujourd’hui, elle en riait et le fait de recroiser son faux prêtre… la vie était plutôt joueuse, c’était le cas et qu’elle puisse le montrer à son collègue et ami, le fun, quoi ! Mais une chose la turlupinait tout de même, elle ne souvient plus spécialement de son prénom, excepté le fait qu’elle se souvenait tout de même que son prénom avait la connotation d’un ange, mais à savoir lequel, sa mémoire lui jouait des tours.

Et à savoir que la vie était vraiment joueuse, Evelyn pouvait dire qu’à ce moment précis, la vie poussait vraiment le vice car apparemment le mec qu’avec son faux prêtre était une connaissance de Virgile.

Vraiment ?

Quand son ami lui disait que ce mec était du genre prétentieux, elle avait presque du mal à le croire. En même temps, elle lui avait juste parlé deux secondes : elle lui avait juste pris sa commande, donc bon…

Il y a toujours un souci avec les mecs trop mignons ... lâcha-t-elle avec une petite mine boudeuse.

Théodore Campbell, alors ?

Pour que tu veuilles la mort de quelqu’un, vraiment … Il ne manquerait plus qu’on attire les flics ici, et on est foutu, répondit-elle avec le sourire. Soyons plus subtil, mon ami.

Peut-être avait-elle trop regardé « Les Experts » pour savoir tous les pièges à éviter et même si elle y pensait, elle en serait bien incapable. Elle n’était même pas capable de faire du mal à une mouche. En tout cas, elle ne pouvait pas faire plus de mal qu’elle en faisait déjà à elle-même.

Je suppose que tu me laisses le plaisir de le servir ? continua-t-elle en finissant de préparer les boissons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 23:03

Vraiment, Virgile n'avait pas de bol. Campbell et lui s'étaient quittés sur une sale dispute, et le blond était heureux de ne plus l'avoir revu depuis. Mais, un soucis chasse un autre … La fois dernière, le mec s'était pas gêné pour lui balancer une chemise tâchée à cause de Virgile entre autre. Dans le feu de l'action, Théodore s'était emêlé les pinceaux car s'était retrouvé avec la cravate qu'il portait plus tôt. Et pas une cravate pourrie ! Une très classe. Même si Virgile n'était pas du genre matérialiste, celle la, il l'avait de suite beaucoup aimée. Et il ne s'était pas gêné pour la pique. Vous voyez ou ce récit nous mène ? Cette cravate, il la portait maintenant, avec son uniforme de serveur, sa chemise blanche, son pantalon et veston noir. Il y a des soirs comme ça ou on a un karma de merde. Après, il la mettait régulièrement. Allez savoir pourquoi le fait qu'elle vienne pourtant d'un type qu'il déteste ne le dérangeait pas spécialement. Aux mots d'Evelyn, Virgile eu un sourire sarcastique. Les mecs trop mignons ?

T'emballes pas il est fiancé.


Juste au cas ou elle s'imaginait avoir une chance. Cependant, elle avait raison ! Ils allaient devoir être plus subtils pour zigouiller Campbell ! Surtout si les flics devaient revenir …

Oh, disons que je connais un flic plutôt sympa peut être que je pourrais négocier …


Sait on jamais ! Oh, et bien entendu qu'elle allait les servir ! Si déjà elle avait prit leurs commandes, si elle pouvait peut être s'amuser du fait que le type de l'église soit la ….

Je te laisse les servir, faut de tout de façon que j'aille en servir d'autres.


Il se mit alors à remplir quelques verres, vérifiant la commande passée plus tôt par une autre table afin de faire tout ça.

Oh … évite de renverser quoi que ce soit sur Campbell. Si jamais ça se produit, cours comme tu n'as jamais couru !


Ces bons conseils de donnés, Virgile quitta le comptoir pour aller servir les clients, en évitant au maximum de se faire repérer par l'emmerdeur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 23:25

Le monde en une seule rue ? Vraiment ? Mais n’empêche, Castiel n’avait vraiment peut-être pas tord. Cela dit, on n’appelait ça le karma, non ? Enfin, quand il s’agissait de bonnes rencontres en tout cas, ça allait ! Après, ce n’était pas ce qui était le plus embêtant. En tout cas, Théodore apprécia le fait que Castiel et lui soient vraiment sur la même longueur d’ondes. Vraiment. Il pouvait le remercier d’avoir pu être discret lors du vernissage. Après tout, ce qui s’était passé, ça les regardait et ne devait pas entacher les liens professionnels. Voilà que pour le coup, Castiel mit enfin sur le tapis le sujet que Théodore voulait entamer. C’était le coup de pouce.

Pour être honnête, c’est de la poudre aux yeux !

Théodore n’allait pas le cacher. Les choses étaient telles qu’elles étaient.

C’est un mariage d’arrangement… Avec Lénore, on s’adore mais il y a bien une chose où on est d’accord, c’est sur les personnes qu’on côtoie…

Bon, Théodore n’allait pas demander à comprendre le comment du pourquoi Théodore se fourrait dans un mariage de la sorte mais ça, c’était une chose et c’était son problème. Cela dit, Théodore comptait bien rassurer Castiel sur ça, sur le côté « libertin ». Il n’y avait rien à craindre de ce niveau-là. Tant que cela ne s’affichait pas dans les journaux ou crier sur tous les toits, tout allait bien ! Lénore côtoyait son frère et lui, Théodore côtoyait qui bon lui semblait.

La serveuse revint à leur table pour servir leur boisson commandée. Celle-ci était toujours souriante. Cela dit, Théodore ne captait plus son attention car celui-ci, en détournant son regard sur le comptoir du bar, il remarqua l’illumination du siècle : ce serveur détraqué. Castiel et lui parlaient de karma un peu plus tôt ? De petite rue New Yorkaise ? Et ben c’était le cas de le dire ! Bien que Théodore avait réellement l’impression sur ce coup d’avoir un mauvais karma. Pourquoi ce bar, sérieusement ? Parmi tous les bars New Yorkais, il fallait qu’ils choisissent celui-ci ? Bloody Hell… Ce bar portait bien son nom !

Le pire étant que Théodore croisa son regard. Et merde, il venait tout juste de se faire capter. Il avait vu qu’il l’avait vu. Oh là, c’était le monde à l’envers. Bref, petit moment d'absence mais Théodore se reprit et fit comme s'il n'avait pas vu ce petit... "merdeux". Il donna son attention à la service et lui fit en lui gratifiant un sourire :

Merci. Vous êtes un ange!
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1139
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   6/5/2015, 23:39

Cela surpris tout de même Castiel d'entendre ça. Qu'il y avait encore des mariage arrangés, si proche de nous. On ne rentrera pas dans le débat des gamines mariées tôt. Pour dire qu'un type comme lui qui pouvait tout avoir, pourquoi une telle mascarade ?

Et …. pourquoi un tel mariage ? Je veux dire, on est plus à l'époque ou on faisait ça pour faire perdurer l'entreprise familiale.


Tout cela était tellement étrange pour lui … Enfin, il y avait tellement de choses que Castiel ne comprenait pas dans ce monde … La serveuse revint alors pour apporter les boissons aux deux hommes. Pendant ce temps, alors que Castiel se demandait encore ou est ce qu'il l'avait vue, il remarqua que le regard de Théodore s'égara. Perdu dans ses pensées ? Avait il vu quelqu'un d'intéressant ? En tout cas, il se reprit bien vite. Il adressa à la serveuse l'un de ses plus beaux sourire, la remerciant. Et la gratifiant d'ange. Aller, elle ne faisait que son travail, elle … minute. Ange ?

Mais oui ! L'église !


Histoire d'éclairer la lanterne de Théo, et faire comprendre à la serveuse qu'il se souvenait, il précisa :

On a fait connaissance, si l'on peut dire, à l'église !


Ouais ça Castiel s'en souvenait ! Pour sur le coup du confessionnal, il s'en souvenait encore parfaitement ! Mais de la à penser qu'il allait revoir un jour la jeune femme avec laquelle il avait fait semblait d'être un prêtre pour ensuite s'envoyer en l'air ? Bon, passons le premier point. Se rappellant d'un repas de famille assez houleux ou apparement, ses gamins avaient déjà des soucis de coucher avec tout le monde, il se dit qu'ils avaient de qui tenir.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 12:29

Bon, là, c’était certain, Virgile venait lui casser un peu son mythe en lui précisant que ce cher Théodore Campbell était fiancé. Merde. Cela dit, comme les yeux servaient un peu à ça, cela n’empêchait pas de mater ou de fantasmer un peu… Mais tout de même, les dires de Virgile la laissaient un peu perplexe : Théodore était un homme à fuir… Bon, c’était sûr, Virgile ne le portait pas dans son cœur. En même temps, le connaissant un peu, les hommes fortunés, ce n’était pas son truc.

Ok, Chef ! Je vais faire en sorte de ne pas faire de bourde.

Evelyn et Virgile se séparèrent alors pour aller chacun servir leurs clients. En posant les verres, Théodore le remercia. « Mon ange », hein ? Vraiment ? En tout cas, Evy ne put s’empêcher de répondre à son sourire. En plus, il avait un accent trop chou.

Mais je vous en prie !

Franchement, là, Evelyn ne comprenait pas pourquoi Virgile avait une dent contre lui sur le coup. Cela dit, l’effet « ange » avait sans doute ravivé la mémoire de Castiel. C’était ça, ils avaient plus ou moins fait connaissance à l’Eglise… Pour le dire, « connaissance », c’était le cas de le dire… Cela dit, n’était-ce pas non plus une de des rares personnes dont elle a confié un de ses secrets, celui qui concernait sa sœur… Pour dire, à côté de cet étrange inconnu, Virgile ne savait rien à côté.

Effectivement. Votre mémoire est plutôt bonne, je dois dire… Je ne pensais pas vous revoir un jour.

Au moins, c’était sans aucun doute réciproque. Cela dit, une chose était sûre : Evelyn avait meilleur mine. Bien qu’elle semblait avoir surpasser « l’événement », ce n’était pas forcément le cas. Il y avait des jours avec, il y avait des jours sans. Comme tout le monde… On ne pouvait imaginer tous ce que la jeune femme avait pu dernièrement passé derrière ce sourire. Quand elle disait que Virgile ne savait rien à côté, Castiel ne savait pas grand-chose non plus, du moins sur l’année écoulée. Normal, va-t-on dire.

Cela dit, Evy avait pu apercevoir un peu la surprise venant de ce cher soi-disant « Théodore » en ce qui concernait l’Eglise, comme si ça pouvait l’étonner de voir Castiel trainer dans ses endroits. Pourquoi pas après tout ! Bien qu’Evy soit loin de l’idée qu’il se soit passé entre ces deux hommes. Elle n’imaginait pas pour l’instant que Castiel était tout aussi intéressé par les hommes.

Votre ami était d'une grande aide sympathique ! fit Evy à l'adresse de Théodore, sans entrer dans les détails.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1139
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 13:13

Ce n'est pas spécialement que sa mémoire était bonne, mais les fois comme ça dans de tels lieux, ça ne s'oublie pas !

Le monde tient dans une poche que voulez-vous ! Je ne m'attendais pas non plus à vous revoir un jour après cette drôle de rencontre.


Au moins Evelyn évita de raconter comme quoi il lui avait menti, se faisant passer pour un prêtre. Mais de cette expérience, Cas en gardait un bon souvenir et il espérait que la jeune femme aussi.

Une histoire assez cocasse à vrai dire.


Glissa Castiel à l'adresse de Théodore. Peut être que dans l'esprit du brun les informations avaient fait leur chemin, et peut être qu'il avait un peu compris qu'Evelyn et Castiel étaient un peu plus que des connaissances.

Alors comme ça vous travaillez ici ?


Sacré hasard ! Juste quand il met des choses au clair avec un coup d'un soir ! Après avoir bu une petite gorgée de sa boisson, Castiel remarqua quelque chose qui le chiffonna. C'était bon, y'avait pas à dire, mais pas assez dosée en vodka. Il aurait dû préciser de lui mettre une double dose. Et non, Cas n'était en rien un soulard. Il avait juste une très bonne descente. Ne voulant pas non plus renvoyer la jeune femme alors qu'ils étaient en plein bavardage, il opta pour interpeller l'autre serveur qui passait non loin. Un drôle de zigoto avec des cheveux d'un blond très pâle.

S'il vous plait ? Serait-ce possible d'avoir une double dose de vodka ?

Le serveur arriva à leur hauteur et prit alors le verre que Castiel lui tendait pour ajouter un peu de la boisson alcoolisée avant de les laisser de nouveau. Cas expliqua cela à Evelyn :

Je ne voulais pas vous déranger alors que nous fêtions nos retrouvailles. Enfin, s'il y a vraiment quelque chose à fêter.


Ils s'étaient envoyés en l'air dans une église, en fait, ça se fête.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 18:04

Pourquoi un tel mariage ? Ca, c’était la question à un million de dollars. Théodore préférait rester évasif sur le sujet. C’était comme ça, c’était tout ! En fait, au début, dans son « couple », que ce soit pour l’un et l’autre, ça ne leur dérangeait pas puisque ça leur semblait comme une évidence, croyant avoir des sentiments l’un envers l’autre alors que ce n’était qu’une forte amitié… Et de fil en aiguille, c’était de Gaspard dont Lénore avait fini par tomber amoureuse… Le mariage n’était qu’au final une stratégie politique entre les deux familles, le couple s’enracinait dans cette histoire …Théodore ne se voyait pas s’opposer à son père … Non, franchement, Théodore n’avait pas vraiment envie de débattre là-dessus. Il voulait tout de même passer un bon moment sans devoir expliquer de A à Z… Mais au moins, Castiel savait que par rapport à sa situation, le fait qu’il soit « engagé » dans une relation, ne soit pas considéré comme un problème.

La serveuse dont son prénom lui échappait, lui rappelait physiquement Lénore pour sa tignasse blonde. Elle était d’ailleurs très jolie. Et malgré cette histoire d’Eglise qui était d’abord intrigante parce qu’il n’aurait jamais imaginé Castiel traîné dans une Eglise, que ce soit aux messes... Peut-être lors d’un moment caritative peut-être ? Mais aux dires de Castiel que c’était « une histoire assez cocasse » et à son regard… en fait, Théodore ne préférait pas savoir les détails. Avait-il peur d’avoir compris ? Après tout, ça ne le regardait pas tant que ça.

Sur ce, Castiel s’adressa à l’autre serveur. Il avait un souci avec son verre ?

Ah ? J’ai pas assez dosé ? réagit Evy. Il semblerait qu'il n'y avait rien de mieux pour commencer à la faire paniquer.

Pendant qu’ils « discutaient », Théodore avait apporté naïvement son verre à ses lèvres et … faillit s’étouffer aussi sec. La raison : Vodka. Essayant de reprendre une respiration normale, il articula:

Je crois que nos commandes ont été inversés.

Apportant une main à sa bouche, pour dire, Théodore avait bien senti la vodka passer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 18:17

Effectivement il valait mieux qu'Evelyn ne fasse pas de bourde, parce que ce mec il ne pardonnait pas. Ça le soulait grave qu'il ait choisi ce bar bien précis pour aller boire un coup. Il aurait pas pu venir demain quand Virgile ne bossait pas ? Mais quel manque de chance sérieux … Il laissa donc Evelyn faire son boulot, pendant qu'il allait faire le sien.

Puis, Virgile se maudit. S'il s'était appliqué à faire en sorte de ne pas se faire repérer, chose qui avait visiblement échoué, il aurait au moins pu éviter de le regarder ! Parce qu'au moment ou il avait relevé les yeux son regard croisa celui de Théodore. Bien vite, il détourna le regard, l'air de rien, mais pestant intérieurement contre lui, et contre ce mec. S'il ne pouvait même plus être tranquille ici ! Il termina de servir les gens et retourna bien sagement au comptoir, ramassant quelques verres vides de ci de la sur son passage.

* Je n'ai rien vu, il ne m'a pas vu, comme ça, on s'est pas vu, il viendra pas une nouvelle fois pourrir ma soirée ! Non mais il crois quoi ce gnouf ?*

Enfin ça c'était sans compter le type qui accompagnait Campbell. Sérieux, il y avait Evelyn juste à coté il pouvait pas demander à elle une dose de vodka ? Bah non ! Quoi, il voulait de nouveau se la taper et profitait de l'occasion ? Fait ch….. Bon. Campbell sortit Virgile de ses pensées et ses envies de meurtres. Les commandes avaient été inversées ? Oh. Virgile avait déjà commencé à se pencher pour ramasser le vert du brun, finalement, abandonna son geste. Le blond se retint de justesse de rigoler en voyant la tête de Campbell. Bah alors, on aime pas la vodka ? Niark niark, bien fait ! Se reprenant, Virgile demanda alors aux deux clients, l'air de rien :

Y'a t-il autre chose que je puisse faire messieurs ?

Tant qu'à faire. Théodore ? Il s'était contenté d'un simple regard. Il prit aussi le soin de se « cacher » derrière Evelyn. C'est que bon, manquerait plus que Théodore reconnaisse sa cravate ! Il pourrait bien dire qu'il se gourait que c'était la sienne. Mais quelque chose lui disait que ce mec n'était pas aussi con que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 18:36

Qu’est-ce qu’elle avait dit ? Elle avait bien dit qu’elle ne ferait pas de bourde auprès de Virgile ? Et bien, Evelyn avait parlé trop vite : elle venait tout juste d’en faire une. Au début, elle pensait ne pas avoir assez dosé le verre alors qu’elle lui semblait que si. Il lui semblait bien qu’elle avait fait tout correctement… Bon, Castiel était sympa de ne pas vouloir la déranger ou trop lui en vouloir pour ça… Mais ce n’était pas fini : Evelyn ne comprit pas la réaction de ce beau Théodore Campbell jusqu’à ce qu’elle finit par comprendre : elle avait inversé leur verre. L’énorme bourde !

A croire qu’elle n’avait pas écouté Virgile sur ce point. Non, Théodore Campbell n’allait pas de se transformer en énorme dragon méchant ? Devrait-elle fuir ? Courir comme jamais ? (enfin selon Virgile) mais il ne semblait pas être le genre de personnes à fuir. Mais n’empêche, le fait qu’elle avait inversé les commandes, cela ne l’empêchait pas d’être déboussolée :

Je suis désolée… Je … Excusez-moi ! Je… pardon.

Virgile était derrière elle, spectateur de l’événement. Ces clients étaient chanceux, ils avaient deux serveurs à leurs pieds. Evelyn se reprit et récupéra rapidement les deux verres pour les mettre sur son plateau.

Je vais… je vous ramène les verres.. correctement.

Histoire qu’elle répare ses erreurs… En fait, dans la foulée, pendant que Théodore était à deux doigts de s’étouffer, son verre avait moitié débordé pour dégouliner sur la table.

Euh… Virgile, tu peux nettoyer la table, s’t’eu plait.

Evelyne se paumait complétement en fait.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1139
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 18:52

Ne vous en faites surtout pas il n'y a aucun problème !

Avait tenté de rassurer Castiel. Juste une petite erreur de rien du tout ! Cela arrivait souvent aux serveurs. Les pauvres, vous imaginez le nombre de verres, d'assiettes qu'ils devaient servir ? Un peu d'indulgence. Une fois les bons verres aux bonnes personnes la soirée pouvait continuer.

Soit, à simplement discuter de choses et d'autres, et se mettre d'accord que de tout de façon, aucun des deux n'allait dire à qui que ce soit ce qui s'était passé entre eux. Castiel lui avoua que Théodore n'était pas la première personne fiancée, mariée, avec laquelle il passait un moment privilégié. Il ne savait pas s'il avait indirectement brisé des ménages, mais bon …. Théodore pouvait dormir tranquillement. Et ils savaient tous les deux que s'ils se reverraient à l'avenir dans un cadre professionnel, il n'y aura pas la moindre bavure.

Leur petite entrevue s'était donc déroulée sans encombre. Avisant l'heure d'un coup d'oeil sur sa montre, Castiel se dit qu'il était temps pour lui de se retirer de la scène. Après tout Théodore n'avait pas spécialement besoin de lui pour trouver la sortie non ?

Sur ce, je crois que je vais devoir vous laisser.


Pas qu'il n'aimait pas trop en ce moment laisser ses trois fils seuls avec tout ce qui s'était passé mais bon … Castiel n'avait pas envie de renter un jour et trouver un cadavre ! Il laissa de l'argent pour payer sa consommation et salua alors Théodore.

Et bien au plaisir de vous revoir !


Après l'avoir salué en bonne et due forme et pas comme la première fois qu'ils se sont vus à l'arrière de sa voiture, il se dirigea vers Evelyn, l'air de rien. Officiellement, il lui glissa un pourboire assez généreux. Il en laissait toujours. Si en plus il la connaissait, c'était une raison supplémentaire. Mais bon, sous le billet Castiel avait glissé un papier avec son numéro de téléphone. Juste comme ça.

Puis, il partit du Bloody Hell, laissant alors Théodore tranquille et retourna à sa vie.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 19:14

Quelle erreur ! Bon, ce n’était pas bien grave, bien qu’il aurait apprécié éviter d’avoir cet arrière-goût dans la bouche. En fait, ce qui l’agaçait véritablement le plus, c’était de s’être donner en spectacle devant… ce cher Virgile. Pour dire, aux derniers souvenirs, ils s’étaient quittés sur une engueulade. Va-t-on dire, c’était plus lui qui l’avait engueulé comme du poisson pourri qu’autre chose mais en même temps, Théodore n’avait pu s’en empêcher… Il fallait croire que c’était normal, naturel… C’était ce que dégageait ce type qui l’énervait, et ça avait été réciproque.

D’ailleurs, à y repenser, entre temps, Théodore avait récupéré sa chemise. Un de ses employés le lui avait rapporté. C’était quelques jours plus tard que Théodore s’était demandé où était passé sa cravate. Sa chemise avait été accompagnée d’une cravate, non ? Bien que ce soit un élément qui n’avait pas d’importance pour lui, … il l’avait sûrement perdu quelque part sans savoir où, c’était tout. Mais là, soudainement, le fait que Virgile se mettent à nettoyer la table que ça lui revint comme un flash…

D’abord, la première chose que Théodore remarqua était le tatouage dans le cou, enfin une partie et ce n’était autre qu’une croix. Tiens, c’était une soirée religieuse ce soir ? Pour bien rappeler les péchés de la soirée ? Ca y était, on pouvait se foutre sur les tables, danser et faire tourner les serviettes pour fêter tout ça … En fait, à savoir si Virgile était du genre religieux ? Très bonne question… Mais Théodore ne se tarda pas dessus car son regard avait dérivé sur la cravate qu’il portait. Une cravate très chique. Et là, ça lui revenait comme un flash. C’était l’autre question qu’il résolvait soudainement. Oh, ça. Ca ne lui avait absolument pas échappé. Cela dit, Théodore fit comme si de rien était. C’était une affaire qu’il allait effectivement régler plus tard.

Après l’incident, Théodore profitait de la soirée au côté de Castiel où celui-ci lui rassurait également que ce n’était pas la première fois qu’il avait eu des plaisirs avec des personnes déjà en ménage. Plus volage, y’avait pas. Quoique. En fait, le fait que Castiel soit effectivement très ouvert d’esprit lui plu. Et que toute cette affaire soit posée à plat et qu’il n’y ait plus d’ambiguïté. Ils étaient sur la même longueur d’ondes et lorsqu’ils se reverront dans le cadre professionnel, il n’y aurait plus aucune gêne. Chacun savait où était sa place. C’était plutôt cool.

Après une bonne discussion bien sympathique, la soirée touchait à sa fin. Théodore n’allait pas tarder non plus mais souhaitait rester quelques instants. Il avait une affaire restée au coin de sa tête à régler. Quand Castiel fut parti, Théodore regarda où était Virgile. Il attendit à ce qu’il soit derrière son comptoir pour pouvoir le « choper », c’est-à-dire qu’il s’assit sur un tabouret du comptoir et ce, face à lui, comme pour le narguer.

Un petit cocktail, peut-être ?

Quand il eut l'attention de Virgile, Théodore lui fit son plus beau sourire.

Très chouette ta cravate, au passage...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 19:26

Pauvre Evelyn qui stressait complètement ! Elle était nouvelle malgré tout et Virgile n'avait rien trouvé d'autre que lui faire peur par rapport à Théodore, le décrivant comme le terrible dragon prêt à brûler tout ce qui passait sur son passage !

Une fois le petit soucis des verres réglé, Evelyn et Virgile continuèrent leur service tranquillement. Enfin, Virgile lui tentait d'éviter de trop attirer l'attention de Campbell. Mais, c'était plus fort que lui, de temps à autre il lançait des petits regards à la dérobée vers lui. Pour le garder à l'oeil plus qu'autre chose.

Plus tard dans la soirée, il vit le type qui accompagnait Campbell s'en aller après avoir filé un pourboire à Evy. Ça voulait alors dire que ça y est, l'emmerdeur allait se casser ? Oh pitié dites lui que oui … Et bien non ! Alors qu'il était derrière le comptoir à débarasser son plateau des verres vides, il vit le brun s'avancer vers lui. Il ne fit même pas genre il était surpris de le voir revenir. Demanda un cocktail ….

Mais très certainement. Un lait fraise ira à ce monsieur ?


Moqueur ? A peine …..

Que voulez-vous ?


Au moins il pouvait demander ce que Campbell voulait boire. Le client reste le roi. Même si pour le cas présent c'était le roi des cons. C'était quoi ce sourire qu'il lui sortait la ? Il releva un sourcil se demandant ce qu'il allait lui sortir. Ah il le complimentait sur sa cravate. Merde. Il l'avait repérée. Cependant, pas dégonflé pour un sou, Virgile opta pour ne pas s'en faire.

Merci. Paraît qu'elle va bien avec mes yeux.


Sans rire, plusieurs clientes lui avaient fait la réflexion. Et un client. Celui-la, Virgile l'avait gardé à l'oeil le reste de la soirée. Juste histoire que s'il tente quelque chose il soit prêt à lui foutre son décapsuleur dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 19:49

Et bien, il se pourrait que Théodore lui ait tendu une perche pour qu’il lui lance une pique. Mais bon, connaissant le personnage, … ça l’atteignait même plus… Et puis bon, en même temps, ils se revoyaient carrément dans un autre contexte : Théodore était sur le lieu de travail du blondinet. Il ne releva pas alors sa moquerie.

Un Bora bora, commanda-t-il alors.

Pour un cocktail, autant choisir un cocktail sans alcool. Théodore estimait qu’il avait déjà assez bu comme ça. Etant venu en voiture, autant se limiter. Ce bora bora consistait d’un peu de jus d’ananas, jus de fruit de la passion, du sirop de grenadine et du jus de citron. Et pour dire, c’était un petit délice. Au moins, Théodore pouvait se dire qu’il était au premier rang pour voir comment le serveur se débrouillait. Après tout, pourquoi pas veiller au grain pour éviter de louper la moindre occasion de le chahuter s’il faisait une bourde.

En tout cas, le fait que Virgile lui dise que la cravate allait bien avec ses yeux était plutôt marrant parce que lui-même avec les yeux bleus. Peut-être pas tout à fait le même bleu… mais un bleu.

Sans aucun doute. C'est qu'on me disait aussi... répliqua Théodore, et à son regard insistant... bref, on ne pouvait pas faire plus sous-entendu pour faire comprendre qu'il le savait. Qu'il savait que c'était sa propre cravate.

Et en fait, c'était à se demander comment il se l'était procuré en fait.

J'en avais une comme ça mais je n'arrive plus à mettre la main dessus... ajouta-t-il en se donnant un genre qu'il était en pleine réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   7/5/2015, 20:03

Au final, il n'était pas si loin que ça avec sa connerie de lait fraise le toxico ! Bon, peut être qu'il prenait le volant après et qu'il ne voulait pas non plus picoler avant de s'en aller. Juste pour éviter de crever dans un accident de la route. Tout à son honneur ! Aussi, le blond commença à lui préparer sa commande, le tout sous ses yeux. Il voulait le surveiller ? Pas de problème, en ce qui concernait les cocktails, Virgile était aussi doué qu'un drogué qui cherchait une veine ! Et vu qu'il était aussi un drogué … Euh … Voyez. Théodore se contenta de lui répondre comme quoi on lui disait ça aussi, que ça allait avec ses yeux. En y regardant de plus près, Théodore avait aussi des yeux bleus. Pas le même. Mettant de coté tout l'aversion qu'il avait pour lui, les yeux de Théodore étaient d'un très joli bleu. Une couleur vivante. Ceux de Virgile étaient différents. Pas forcément ternes, mais …. moins vivants. Bon, il comptait lui dire qu'il savait que ce que Virgile avait autour du cou était bien sa cravate ?

C'est bien triste pour vous !


Fit Virgile, pas dérangé pour un sou. S'il ne voulait rien dire tant pis pour sa poire !

Et voilà votre Bora Bora.


Dit-il en déposant la boisson sur le comptoir face à Théodore. Lui vint une idée lumineuse. S'il le faisait chier ? Tout en faisant mine de vérifier quelque chose dans la caisse, il releva la main et, d'un air détaché commença à jouer avec le tissu autour de son cou. Rien de fou mais seulement histoire de le narguer. Genre : maintenant, c'est la mienne ! Glissant ses doigts fins le long du tissu, il releva tranquillement les yeux, et gratifia Théodore d'un sourire. Un sourire disons …. charmeur ?

C'est à votre goût ?


La boisson bien entendu, quoi d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 14:41

Il fallait croire que ces deux-là portaient un amour fou l’un envers l’autre, parce que se narguer ainsi… Vraiment ? En tout cas, tous les gestes de Virgile dans la préparation de son breuvage ne lui échappèrent pas. Théodore pouvait remarquer que le blondinet était très habile de ses mains. Sans aucune hésitation, c’était comme si on lui commandait le cocktail tous les jours…

Par la suite, pour le narguer encore plus sur cette histoire de cravate, Virgile en ajouta une dernière couche en jouant avec la cravate, et en plus, en prime, c’était joliment accompagné d’un sourire Colgate, le genre de sourire qui vous invitait à lui casser la gueule. Bon, Théodore arrêtait le jeu ou continuait dans ce délire, soit à jouer avec le feu ?

Je sais pas… Je peux l’essayer pour voir ? fit-il en tendant la main.

Peut-être que Virgile était motivé à enlever cette foutue cravate (qu’était la sienne à la base). Et non, genre Théodore ne se croyait pas dans un magasin, non plus ! D'autant plus qu'à la base, il n'était absolument pas cravate. Puis Théodore lui fit son plus beau sourire :

Si tu crois que je vais te la laisser porter...

Tu te mets le droit dans l'oeil ! Et toc ! C'était SA cravate !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 14:51

Si on lui avait dit plus tôt que c'était aussi drôle d'emmerder Théodore, il s'y serait attelé un peu plus tôt. Bien qu'il avait déjà approché cela de près l'autre soir à l'hôtel lorsqu'il travaillait pour lui. Et c'était toujours aussi amusant, même si la fin le fut moins. Il avait eu bien raison de récupérer cette cravate, comme un petit trophée. Et Théodore voulait essayer la cravate ?

Voyons voir …. hum … Non ?


Lorsque Théodore avait relevé la main pour la tendre vers lui, il n'avait pas bronché. Pas même bougé d'un poil.

Oh allons, elle me va tellement bien ce serait dommage de la retirer de la.


Virgile ignorait pourquoi il tenait tellement à le faire chier ainsi. S'il avait voulu la garder et ne pas avoir d'ennuis, il aurait eu vite fait de la retirer et la mettre dans son casier le temps que Campbell ne se casse. Mais n'était ce pas la une merveilleuse manière de le narguer ? Ou bien était ce ses penchants suicidaires qui refaisaient surface ainsi ? Un peu de tout peut être.

Si vous la voulez tellement, venez donc la chercher.

Petit défi de lancé ? Dans un coin de sa tête, Virgile se doutait que Campbell serait encore capable d'enjamber le comptoir pour récupérer ce qui était à lui.

Oh … à moins que vous n'envoyez quelqu'un faire le sale boulot, comme d'hab.


Bon la, Virgile doutait grandement qu'il aille jusqu'à envoyer des gars chez lui lui casser la gueule pour récupérer un bout de tissus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 15:15

Est-ce que Théodore ait imaginé une seule seconde que Virgile serait du genre à céder ? Ou à lui céder aussi facilement ? Surtout là ? Ici ? Maintenant ? Franchement… Non, ça aurait été trop facile et surtout trop beau que Virgile lui rende cette fichue cravate. Celui-ci le faisait bien exprès ! Théodore pouvait tout simplement abandonner. Après tout, cette histoire était ridicule, mais il fallait bien croire qu’il était tout aussi têtu et ce, c’était seulement histoire de… quoi ? d’avoir le plaisir de le faire chier ? Au moins, c’était un plaisir réciproque et partagé et c’était peut-être la seule chose qui les unissait.

Ok.

Cette foutue cravate, Théodore allait la chercher lui-même. Ni une, ni deux, Théodore le prit au mot, il poussa son cocktail sur le côté, grimpa sur le grand tabouret, posa ses fesses sur le comptoir et passa alors de l’autre côté du comptoir pour être face à Virgile. Théodore se donnait en spectacle mais bon, vous voulez quoi ? On n'était jamais mieux servi que par soi-même.

Vraiment ? fit Théodore avec un son fort accent british tout en ayant la main sur la cravate. Est-ce trop difficile d’enlever cette foutue cravate ?

Moqueur ? Pas du tout ! En même temps, Virgile l'avait défié alors chaud devant!

Pour un catholique, tu fais un piètre voleur!

Faisait-il référence au tatouage qu'il avait à son cou ? Peut-être. Mais n'était-ce un point supplémentaire pour se moquer un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 15:31

Certes, Virgile s'était dit comme quoi Campbell serait bien fichu de grimper par dessus le comptoir et la récupérer lui même. Mais cependant, à aucun moment il n'avait pensé qu'il allait le faire ! Aussi, Virgile ne réalisa pas de suite ce que faisait Théodore. Du coup il ne réagit pas vraiment, complètement cloué sur place. Ce fut pire lorsqu'il l'eu face à lui. Il avait vraiment fait ça ? Et bien …. Non, en fait le pire, ce fut quand il posa sa main sur la cravate. Ok, il avait beau être petit, chiant et tout ça, tous les défauts que Virgile pouvait lui trouver, mais il devait lui laisser une chose : il avait une sacrée prestance. Pour peu qu'il ne soit pas Virgile, un autre aurait sûrement perdu tous ses moyens ! …. Bon, il l'avouait, pendant cinq secondes le toxico fut totalement perdu ! Il se reprit au mot catholique. Gné ?

Catholique ? Y'a sûrement pas plus athée que moi dans ce foutu bar.


Ou bien il avait entre apperçu le tatouage qu'il avait au cou ? Il fallait savoir que ça, il l'avait fait totalement torché ! Enfin, il aurait pu choisir un autre modèle, mais la n'était pas le sujet de la discussion. La, Théodore lui faisait face, une main sur la cravate. Trop près. Allez savoir comment ça se faisait que les gens n'aient pas plus réagit que ça ou que ses autres collègues n'étaient pas dans les parages. Ou s'ils l'étaient peut être faisaient ils des paris sur dans combien de temps Virgile allait se faire casser la figure?Bon. C'est pas tout mais Virgile était censé être un sale gosse pas vrai ? Donc, il reprit ses esprits et toisa Campbell du regard :

Je ne retirerais pas cette cravate. Alors si le minimoy pouvait avoir l'obligeance de dégager son royal postérieur de la, ce serait fort sympathique.


Dans sa tête, Virgile paria aussi sur ce qui lui restait en tant que durée de vie. Il pariait un truc genre 10 secondes. Le temps que Campbell ne réagisse, le prenne un truc sur le comptoir et ne le trucide avec.
Et s'il survivait, il se ferait une ligne ce soir ! Et en payerait une à Evelyn aussi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 16:01

Théodore ne pouvait s’empêcher tout de même d’avoir un sourire narquois. D’une part, il avait réussi à surprendre le gus ; de l’autre, imaginer Virgile de mettre les pieds dans une église et pratiquer sa propre religion ? Vraiment… Ca laissait à penser ! Mais ce n’était pas la question du soir. Non, ce n’était pas la question d’un million de dollars… Le seul sujet et unique sujet qui les occupait n’était qu’une pauvre cravate.

Et il semblerait que ce pauvre Virgile était aussi têtu que lui : il ne céda pas. Qu’est-ce qui devrait le faire céder ? Le blondinet n’était pas du tout culotté et… suicidaire ? Pour son culot, le contraire aurait été étonnant… Cela dit, il avait osé de le traiter de Minimoy et lui ordonnait de descendre son popotin du comptoir. Que nenni ! Théodore ne bougera pas tant qu’il n’aura pas récupéré son affaire.

En guise de réponse, Théodore tira sur la cravate que portait Virgile autour du cou, ce qui fit approcher Virgile plus près de lui brutalement. Heureusement, toujours assis sur le comptoir, Théodore avait les jambes écartées, ce qui fit qu’il avait une jambe de chaque côté de Virgile. Position chelou ? Non pas du tout! Mais bon, il ne fallait pas l'appeler "Minimoy", donc réflexe de la part du bras : tirer sur la cravate pour secouer ce très vilain tête de mûle qui ne voulait pas rendre son objet.

Je m’en fous ! Je la récupère : un point c’est tout !

Théodore récupéra alors son bout de tissu, fier de lui.

Maintenant que j'ai récupéré ma cravate, je vais pouvoir enfin te faire plaisir : je vais dégager mon joli postérieur d'ici. Mais avant...

Oui, avant toute chose, il sortit son porte-feuille de sa poche pour sortir quelques billets :

Un petit pourboire pour le service!

Et ce, pour accompagner ses paroles, il mit les billets dans l'une des poches de la veste de Virgile.

Merci de m'avoir gentiment rendu ma cravate !

Et ce, bye bye, Théodore avait eu son petit plaisir donc pouvait s'en aller,... Enfin si seulement Virgile lui fit le plaisir de s'écarter de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The World is very small like a chickpea [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: