AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The World is very small like a chickpea [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 16:14

Virgile, dans sa tête, faisait le décompte du temps qui lui restait à vivre. Quelques secondes, c'est pas beaucoup pas vrai ? Cependant elles passèrent terriblement lentement ! Tellement qu'il eu du mal à réaliser que Théodore ne comptait pas le tuer. Il voulait juste sa cravate, rien de plus ! Quel objet convoité dites donc. Vaguement, Virgile se demanda comment est ce qu'ils avaient bien pu finir dans une telle position, à savoir Théodore assis tranquillement les jambes de part et d'autres du blond, ce dernier soudainement rapproché quand le brun avait tiré sur le tissu autour de son cou. Clairement, c'était chelou ! Le blond ne pu qu'afficher une moue vexée quand Campbell récupéra ce qui était à lui.

Hé !


Hé quoi? C'est la mienne? Bien non, justement non. Mais bon. Pour la peine, il était vraiment attristé qu'il ait réussi à reprendre sa cravate. C'est qu'il l'aimait bien au final. Et qu'elle soit à l'emmerdeur n'était plus qu'un détail au final. Enfin, l'emmerdeur donc semblait heureux d'avoir récupéré son dû, s'apprêtait à partir non sans laisser un pourboire à l'adresse de Virgile, lui glissant les billets dans sa veste.

C'est bien trop aimable.


Et bien avec ça, il payera la ligne promise s'il survivait ! Même s'il n'était pas ravi du tout d'avoir perdu la cravate dans cette histoire. C'est le simple fait de voir Evelyn du coin de l'oeil qui ramena Virgile à la réalité. Il se trouvait dans un bar publique, avec des gens autour d'eux. Et ce n'était pas le moment de faire le gamin à se disputer juste un morceau de tissu. C'est donc bien à contre cœur que Virgile se décida de laisser Campbell s'en aller. Mais avant ça, il profita un instant de la situation.

Il posa une main sur le comptoir à coté de Campbell et se pencha vers lui. Compte tenu de la maigre distance entre eux il n'eu pas grand chose à faire de ce coté la. Virgile s'approcha de l'oreille de Théodore et sur un ton plein de défi lui glissa :

Je n'ai pas dit mon dernier mot, Théodore.


Non mais ! Puis, il se détacha de la, laissant Campbell faire à sa guise. Lui, était trop ravi d'avoir survécu à ça, même si ça signifiait avoir perdu au passage la cravate !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 16:43

Après la bourde monumentale, la soirée se passa sans encombre pour la jeune femme. Et franchement, ça allait que ces deux clients aient été plutôt sympathique face à ça. Après tout, comme pouvaient dire certains : il y avait plus grave dans la vie ? Cela dit, un peu plus tard, Castiel vint la voir pour régler sa consommation et lui filer un gentil pourboire. Sympa ! Et qu’elle fut étonnée de découvrir qu’il lui avait laissé en plus son numéro de téléphone… A ça, elle se put s’empêcher de sourire, toute contente. C’était bête mais plutôt plaisant et ce, pour le ranger précieusement quelque part sur elle, elle l’inséra son soutif. Ne portant qu’un petit chemisier et une jupe, elle n’avait pas de poche où le ranger. Elle avait bien sûr un petit tablier qu’elle portait au-dessus de sa jupe où il y avait une poche mais elle risquerait de l’oublier.

Castiel parti, il ne restait que Théodore et il semblerait qu’il voudrait rester un peu plus longtemps. Le brun se trouva face à Virgile. Bon, après tout… Evelyn ne fit d’abord pas trop attention à eux ; et puis… un événement fit bien sûr la différence. Attendez-là, ce cher Campbell montait carrément sur le comptoir, il s’asseyait dessus…

What ?

Euh, c’était quoi cette histoire ? Théodore et Virgile s’offraient un petit show-là… Une histoire d’ego ? Tout ça pour une histoire de cravate ? Vraiment ? Ou est-ce qu’il y avait plus que ça ? Franchement, Evelyn se posait un tas de question. Virgile ne pouvait pas piffrer ce type, c’était un fait. Cela semblait sûrement réciproque, et encore. Enfin elle n’avait pas tous les bouts de l’histoire. Qu’est-ce qu’il s’était véritablement passé entre les deux ?

Quand ce beau brun s’en alla, Evelyn s’approcha de son ami Virgile en frappant des mains. Oui, elle applaudissait en quelque sorte.

Joli spectacle. Vraiment !

Non, elle ne le charriait pas.

Il a laissé son numéro au moins ?

Sur ses dires, elle s'accouda sur l'épaule de son ami. Portant des talons, elle faisait la même taille que son ami. Bon, elle avait peut-être oublié que ce Théodore était fiancé.

Ca te dit une clope ?

Comme la soirée étant avancée, ce n'était pas comme si c'était bourré de monde à ce moment précis donc une petite pause clope pouvait s'imposer. Evelyn avait bien envie de prendre l'air.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 16:53

Finalement, Campbell finit par s'en aller, laissant tranquille Virgile et son espérance de vie. Mais il ne fut pas seul bien longtemps. Non, ce n'était pas le boulot qui le rappelait à l'ordre. Ce n'était pas le genre de bar hyper méticuleux ou tout doit être au carré. Il n'aurait pas tenu si c'était le cas. Non, c'était Evelyn qui vint vers lui en applaudissant. Joli spectacle ?

Et encore, si le lancer de nains était interdit t'en aurais eu pour ton argent !


Va falloir qu'il se la note celle-la tiens. Et voilà qu'elle le charriait totalement maintenant ! Son numéro ?

Mais qu'est ce que tu veux que je fasse de son numéro ?


Et non, il ne le lui avait pas donné. Si ça vous intéresse. Oui, Virgile pouvait être des fois un grand naïf. Par contre la proposition d'aller se faire une clope vint à point nommé. Aussi, il accepta bien volontiers. Comme s'il avait besoin de se détendre, de faire une petite pause. Les deux serveurs et amis se retrouvèrent alors à l'arrière du bar, dans la rue, la ou les employés venaient faire leur petite pause quand il ne pleuvait pas du moins. La, l'air était peut être un peu frais, mais ça faisait du bien pour se changer les idées. Alors, une fois leur clope au bec et allumée, Virgile pu se détendre.

Bon sang, quelle soirée ….


Il faisait tant allusion à la venue à la fois du type de l'église et aussi de ce satané Campbell. Après avoir tiré une bouffée de nicotine, il demanda à Evelyn :

Et sinon, vous vous êtes mis d'accord pour vous revoir ? Paraît que le cimetière c'est pas mal.


Fit-il un peu moqueur. Elle l'avait charrié un peu avant à son tour non ? Même si selon son point de vue il y avait bien plus de matière à faire du coté d'Evelyn et l'autre gars. Campbell, lui, c'était juste un chieur. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 17:37

Le lancer de nain ? Vraiment ? Evelyn ne comprit pas le rapport entre Théodore et un nain. Jusque-là, Evelyn n’avait pas forcément fait gaffe sur la taille de Théodore puisqu’elle l’avait vu majoritairement assis alors elle ne pouvait pas faire de commentaires là-dessus, et puis si elle l’avait remarqué, pas sûr que ça lui aurait été un détail qu’elle penserait à relever. Cela dit, elle se disait tout simplement que Virgile était lui aussi parti dans un délire et que c’était une manière de dire, une fois de plus, qu’il ne portait pas Théodore dans son cœur.

Ben, me le donner, pardi !

Evelyn se doutait bien que Virgile en avait sûrement rien à faire du numéro de ce cher Théodore… Et non, la jeune femme ne cherchait pas à récolter les numéros de toutes les personnes ici présentes.

Une pause bien méritée, ils se trouvaient dans leur petit coin à l’arrière du bar. D’un bras, Evelyn tenait sa petite veste noire fermée, et de l’autre côté, elle détenait sa clope fumante entre les doigts.

Oh, ça, tu l’as dit …

Quelle soirée, effectivement ! Evelyn ne pensait pas pouvoir revoir son Castiel (quelle joie de s’être rappelé de son prénom ! Enfin, il suffisait de lire le prénom sur le papier qu’il lui avait donné avec le numéro) et ne s’attendait pas non plus d’avoir un joli spectacle, un joli numéro entre l’autre beau brun et Virgile. D’ailleurs, celui-ci n’en rata pas une pour se « venger ». Evelyn voyait où il voulait en venir. C’était une petite vengeance de rien du tout. Qui s’aimait bien châtiait bien. Cela dit, Evelyn fut amusée, puis répondit un peu plus sérieusement avec le sourire aux lèvres.

Il m’a glissé son numéro au milieu de son pourboire.

Donc oui, en quelque sorte, il y avait moyen que Castiel et elle puissent se revoir. Fichtre, en fait !... En fait, elle réalisait que le type avec qui elle s’était envoyée en l’air dans une église, cet inconnu qui lui était tombé du ciel … elle avait l’occasion de le revoir de manière plus directe qu’un fax céleste… Elle avait l’occasion de le revoir mais cela signifiait avant tout que lui voulait également la revoir… Ce qui pouvait un peu la surprendre.

Finalement, je suppose que cette histoire ne se termine pas à l’église… Donc, on verra…

Elle haussa les épaules, puis tira une bouffée de sa petite clope. Son histoire légendaire avec Castiel était une affaire à suivre : suspense… En oubliant le côté chelou de leur rencontre, à part le fait de connaître son prénom et de le trouver canon, elle ne savait rien de lui. A voir si elle allait l’appeler et à quoi cette histoire allait rimer… Le début d'une histoire d'amour ? Sans rire. Evelyn n'était pas du genre à s'emballer.

Il s’est passé quoi pour qu’il y ait une animosité entre vous ? enchaîna Evy.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 17:53

Peut être alors que l'histoire entre Evelyn et le type de l'église aura une suite s'il lui avait donné son numéro !

Ah carrément !


Comme quoi Evelyn ne devait pas le laisser de marbre ! …. Virgile repensa alors au pourboire de Campbell. Il sortit les billets de la poche de son veston pour vérifier qu'il n'y avait pas de numéro glissé dedans. Non, rien. Tant pis, Evy ne l'aura pas ! Et puis même, pourquoi il lui aurait donné son numéro après tout ? Bref, reparlant du flirt d'Evelyn :

Et tu penses le rappeler ?


Ou l'appeler. Il eu un petit sourire quand Evelyn lui avoua que tout ça ne risquait pas de terminer à l'église. N'empêche, ce serait marrant. L'espace d'un instant Virgile se dit que ça serait drôle qu'ils se revoient, tombent fous amoureux l'un de l'autre et finissent par se marier dans l'église ou ils se sont « rencontrés ». Sérieusement ça ferait un super film ! Aller si ça se faisait pas dans la vie d'Evy il allait proposer le scénario tiens.

Il te plaît sinon ?


C'était peut être la première question à se poser non ? Bon, qu'est ce qu'il s'était passé entre Campbell et lui pour qu'ils ne puissent pas se blairer ? Enfin, si Campbell le détestait vraiment, jamais il ne se serait rapproché à ce point.

J'ai fait deux extra dans son hôtel en tant que serveur, une fois à une réunion et une autre à une grande réception. Après que l'autre serveur et moi on se soit emêlés les pinceaux et que j'ai renversé un verre sur lui, il m'a prit entre quatre yeux dans son bureau, disant des trucs comme quoi j'arrêtais pas de le chercher du regard, que je le prenais de haut ou je sais plus quoi ….


En même temps avec sa petite taille … pas le choix ! Bref, après cette rapide explication, il prit une bouffée de nicotine qu'il expira peu après.

Il m'a envoyé apporter sa chemise à la buanderie de l'hôtel sauf que dedans il y avait aussi la cravate qu'il portait. Celle que j'avais à mon cou jusqu'alors.


Si elle avait remarqué, Virgile ne portait plus cette si jolie cravate qu'il avait jusqu'alors.

C'est juste un chieur. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 18:57

Et oui, Evelyn avait carrément chopé son numéro : le pompon. Et elle avait carrément le choix de le « rappeler » ou non. S’il lui plaisait ?

Franchement ?

La question se posait-elle ?

Il est vraiment plaisant à regarder, et me paraît vraiment sympathique !

Non mais c’était vrai : Castiel était vraiment charmant ! Elle se rappelait de leur rencontre où franchement, elle était dans un état déplorable (bon, détail que Virgile ne savait). Ca n’avait pas été son jour et il avait pris le temps de la consoler alors qu’il avait carrément pu prendre la poudre d’escampette. Et en cette soirée, il avait pris un peu le temps de lui parler. Il n’avait pas fait semblant de la feinter et encore. De ce côté-là, Evelyn était bien du genre naïve. Cela dit, qu’elle ait fini par avoir son numéro de téléphone n’était pas anodin.

Cela dit, je ne le connais pas plus que ça... Ca ajoute un côté mystérieux.

De parler de Castiel à Virgile ne la dérangeait pas. Elle pouvait lui en parler ouvertement sans aucune gêne. Pour dire, leur propre rencontre, entre Virgile et elle, avait également commencé d’une drôle de manière, et aujourd’hui, elle ne regrettait pas d’avoir croisée sa route, alors...

Tu sauras peut-être le fin mot de l’histoire.

A travers cette réponse, il se pourrait bien qu’Evelyn avait pris sa décision… Elle ne savait quand elle l’appellera mais elle n’avait rien à perdre… A part peut-être de passer à côté d’une histoire.

En parlant d’histoire, Evelyn écouta celle de Virgile avec ce très cher Campbell… Bref, en somme et en résumé : un chieur.

Il semble bien avoir du caractère ! …

Même si Evelyn doutait que Virgile ait la même vision des choses.

Et franchement, aller jusqu’à lui piquer sa cravate ? Je suis sûre que celle-ci te manque ? fit Evelyn un peu moqueuse.

C’était vrai qu’en matant Virgile, il lui manquait son petit truc autour du cou, bien que ce n’était pas spécialement le plus grave. Ce n’était pas comme s’ils étaient dans un lieu bourgeois, et cela dit, en parlant de lieu bourgeois, tout de même, c’était fou de « recroiser » Théodore dans un endroit pareil… non ? Apparemment, ce type était friqué, donc, étant quelqu’un d’aisé, il devait bien trainer dans le quartier de Manhattan, non ? Peut-être que Théodore était une personne qui ne se prenait pas la tête, tout simplement, et aimait trainer dans le Bronx ? C’était bizarre…

N’empêche, si Théodore tient un hôtel et est du genre friqué, ça ne t’étonne pas qu’il soit du genre à traîner dans le Bronx ?

Du coup, quel lien Théodore partageait avec Castiel ? Et vice-versa ? Evy aurait dû être flic dans une autre vie… Ou n’était-ce pas le fait qu'elle regarde « les Experts » que ça lui monte au ciboulot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 19:20

Virgile haussa les épaules lorsqu'elle lui confia que le type paraissait sympathique, et aussi plaisant à regarder :

Pour ça, je te laisse en être la seule juge.


Certes avec ses quelques petites conquêtes Virgile regardait quand même un peu le physique faut pas se mentir. Mais il ne regardait pas celui des autres hommes, s'en foutant un peu. C'est pas sa tasse de thé quoi. Au moins a présent, Evelyn et lui pouvaient parler de ce genre de choses sans qu'il n'y ait de malentendu ou de malaise. Peut être que leur relation avait débuté de manière originale, mais au moins ils étaient sûrs d'une chose : entre eux, il n'y aura jamais rien d'autre que de l'amitié. Ayant peu d'amis, Virgile faisait attention à les garder. Visiblement elle ne connaissait pas vraiment le mec de l'église. Mystérieux ?

Gaffe, si ça se trouve c'est un gros pervers psychopathe ….


Sait on jamais …. Avec la passion d'Evy pour les séries policières elle devait pouvoir se faire une idée ! Mais espérons qu'il n'en soit rien. Il lui adressa un sourire lorsqu'elle lui assura qu'il saura le fin mot de l'histoire, si fin mot il y a bien entendu.

Le blond ne pouvait la contredire. Théodore avait du caractère c'est un fait indéniable. Mais hélas, il semblait avoir l'un des pires caractères que Virgile ait côtoyé ! Et c'est pas peu dire... Et oui jusqu'à aller à lui piquer sa cravate ! C'était devenu son petit lot de consolation après cette fin de soirée déplorable. Façon d'emmerder Campbell. Jamais il n'aurait cru cependant le recroiser ici, et qu'il tombe sur le soir ou il porte cette même cravate. Et si elle lui manquait ?

Bien sûr qu'elle me manque, elle était cool !


Même si au début il ne pensait jamais la mettre au final …. Evelyn posa une question on ne peut plus pertinente quand à la présence de Campbell. C'est vrai que son monde ce n'était pas du tout le Bronx ! Pendant deux secondes, Virgile commença à y penser, avant que comme à son habitude il ne décrète :

Bah, il fait ce qu'il veut je m'en fous.

Lui non plus n'était pas du genre à traîner dans les coins huppés de la ville et pourtant, régulièrement il s'y rendait pour quelques extra.

Enfin, il est vachement chelou comme mec. Quel client normal irait enjamber le comptoir comme il l'a fait … pour un pauvre morceau de tissu !


Tissu qui lui manquait mais passons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 19:59

Voilà, il ne manquerait plus que Virgile le fasse flipper : Castiel, un pervers psychopathe ? Possible ! Il s’était fait passé pour un prêtre, à la base, non ? Et si elle l’appelait, le revoyait et puis… qu’on finissait par retrouver son cadavre au milieu d’une poubelle ? Ou encore, si elle finissait par se retrouver démembrer et donner aux chiens comme du pâté ? Il ne manquerait plus que ça…

Cela dit, en revenant même à Théodore, Evelyn se posait beaucoup trop de questions, comme à son habitude. Si elle revoyait Castiel, elle aurait peut-être des réponses… Enfin bon de savoir ce que faisait Théodore dans le coin ne changerait en rien sa vie… Ce n’était qu’une question comme ça, après tout. Elle n’allait sans doute pas le revoir d’ici là.

Tu ne l’as pas un peu cherché par hasard ?

Elle charriait un peu là ? Juste un peu. Mais c’était vrai que bon, entre cherché des noises à quelqu’un et que celui-ci réplique en grimpant sur le comptoir comme ça ?

Je le reconnais quand même … Quelle étrange idée !

Mais au moins, ça lui permettait d’aller aux bouts de ses objectifs… vraiment… Une cravate ? Et on pensait aux petits bout’d’chou qui mourraient de faim à l’autre bout de la terre ? Non, on courrait après une cravate. Sur ce, Evelyn finit sa cigarette avant de l’écraser au sol.

Et si on rentrait ?

Malheureusement, les verres n’allaient pas se servir tout seul et encore moins se nettoyer tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   11/5/2015, 20:11

Evelyn faisait après tout ce qu'elle voulait de sa vie. Même s'il était son ami, ce n'était pas un type qui était prêt à s'affamer juste pour avoir sa dose qui allait lui dire quoi faire de sa vie non plus. Il espérait juste que, quoi que ça donne avec le mec de l'église, qu'Evy y trouve son compte, c'est tout. L'autre mec, il en avait rien à carrer c'était son amie qui importait.

Le toxico haussa les épaules avec un petit sourire aux lèvres. Lui ? Avoir cherché Campbell ? Mais quelle drôle d'idée !

Allons je suis un ange !


Droit descendu du ciel, c'était connu ! Il aurait dû se faire faire des ailes dans le dos et pas une croix tiens. Enfin, preuve qu'Evelyn le connaissait assez pour se douter qu'un parfait inconnu n'irait pas faire chier son monde si on ne l'a pas cherché un peu. Ceci dit Campbell était vraiment susceptible alors ce n'était pas compliqué de l'emmerder.

Mais bon, ils papotaient et l'heure filait. Au moins ils avaient prit le temps de leur petite pause pour pouvoir faire leur débrief pour pouvoir finir leur service l'esprit tranquille. Si en plus les deux perturbateurs n'étaient plus la, parfait pour terminer tout ça.

Ouais rentrons, allons gagner notre croûte !


Imitant Evelyn il jeta son mégot au sol pour l'écraser et ouvrit la porte pour laisser son amie entrer avant de la suivre à l'intérieur du bar. Espérons que la fin de cette nuit soit plus calme que ne le fut le début.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The World is very small like a chickpea [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The World is very small like a chickpea [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: