AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happiness [Virgile - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 12:46

Après une journée pareille au boulot, quand Théodore rentra chez lui, il n’avait qu’une envie : se détendre et se coucher. Heureux d’enlever son costume trois pièces, il se glissa sous la douche pour enlever tout le stress accumulé de la journée. Après la douche, il s’habilla d’une tenue confortable. Mais pour lui, le meilleur moment de la détente restait tout de même une tisane et un livre. Il n’y avait vraiment personne pour le déranger qui pourrait intervenir à tout bout de champ, il n’y avait pas de bruit, pas de téléphone qui sonne. C’était vraiment le perfect time.

Cela dit, dans le canapé, Théodore commençait à piquer du nez. Il s’apprêta à aller dans le monde des songes mais on lui retira ce plaisir. Quelqu’un avait sonné à sa porte. Théo sursauta du coup. Son bouquin tomba au sol. Le jeune homme râla intérieurement. Assis dans le canapé, il enleva ses petites lunettes de lecture pour se frotter les yeux. Qui pouvait le déranger à cette heure-ci ? A une heure aussi tardive ? Il ramassa son bouquin pour le poser sur la table basse et se leva afin de se diriger vers sa porte.

J’arrive, j’arrive ! fit Théo lorsque sa sonnette retentit de nouveau.

Derrière cette porte, ce n’était autre que Lénore, complétement déboussolée et en pleurs.

Hey… Lénore… fit Théodore, doucement.

Cette image qu’il avait devant lui ne pouvait le laisser indifférent. C’était sa Lénore. Son amie. Sa seule amie anglaise – ou tout court - sur le sol américain. Il la prit dans ses bras puis la fit alors entrer à l’intérieur de son gigantesque appartement avant de vouloir la harceler de questions pour savoir quel était le problème.

Préparant une tisane pour tous les deux, que Théodore ne soit pas étonné de savoir l’origine du problème. Il ne fallait pas chercher midi à quatorze heures : Gaspard. En ce moment, entre elle et lui, ce n’était pas trop ça. Ils passaient leur temps à se disputer … Gaspard passait la majorité de son temps au bar à se soûler… Vraiment ? Il ne répondait également plus au téléphone.

Sur le canapé, au fil de la conversation, Lénore supplia Théodore d’aller voir Gaspard… Théo ne savait si Lénore était sérieuse, là.

Sérieusement ? Lenny, tu sais que je dois bien être la dernière personne qu’il veuille voir…

Je ne sais plus quoi faire Théo …


Et lui ? Que devait-il faire ? Sur ce, Théodore proposa à Lénore de rester ici… pendant que lui irait voir Gaspard. Lénore insistait là-dessus. Que ne ferait-il pas pour elle ? Et pour Gaspard ? Tout en sachant que ce dernier n’allait absolument pas l’écouter.

Prenant une veste sur les épaules, Théodore se dirigea vers le bar où son frère avait l’habitude d’aller : le Bloody Hell. Quand Lénore lui avait dit le nom du bar, Théodore ne put s’empêcher de faire une tête dépitée. La vie était une blague ! Arrivant au bar, le brun jeta un coup d’œil dans l’ensemble de la pièce pour voir s’il reconnaissait son frère parmi tous ces gens. Il n’était pas là. Peut-être n’avait-il pas été là de la soirée ou bien était-il peut-être déjà parti… Peut-être qu’en demandant aux serveurs ?.... Enfin tout évitant l’autre blondinet de service… Au comptoir, ce fut une serveuse que Théo vit : une blondinette, machinalement maquillée et habillée de noire. Celui-ci s’approcha d’elle et lui demanda alors en lui montrant une photo :

Excusez-moi… vous n’aurez pas vu récemment ce type ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 13:10

Tranquillement, Virgile continuait son petit bout de chemin. Toujours pas mort d'une overdose non. Ce con avait appris à bien doser pour ne pas risquer ça et se fournissait toujours chez son pote Tony, alors pas trop de risque la dessus. Pas trop ne veut pas dire aucun. Mais il était toujours de ce monde, presque à son grand regret. Pourquoi un tel pessimisme ? Disons que les temps sont durs et que le blond n'avait plus un rond. Il avait payé son loyer en premier, fait ses habituelles courses d'anorexique. Après, il ne lui restait plus rien. Plus de quoi se payer sa dose ! Vous imaginez ?

C'était le drame. Du coup, il s'était sorti les doigts du nez ( pour pas dire autre part ) et avait prit un autre boulot la journée, pendant une petite semaine. Juste histoire d'avoir un peu de rab. Il faisait tout simplement l'inventaire dans une grande surface. Ça, plus le soir et une bonne partie de la nuit avec son boulot de serveur, autant dire qu'il était un peu claqué ! Avec le manque qui se faisait doucement sentir … Disons qu'il a connu des jours meilleurs.

Actuellement, notre cher toxico était en service au Bloody Hell. Des fois, en croisant des clients, Virgile pouvait avoir l'occasion de voir à quoi il ressemblait quand il abusait un peu de certaines choses. Après tout, l'alcool est une autre forme de drogue, tout aussi néfaste. Il y avait un homme, dans le fond de la pièce qui semblait passer une sale soirée. Il était la depuis un moment maintenant et tout ce qu'il faisait, c'était boire. Mais comme il n'embêtait personne et qu'il restait sagement dans son coin les serveurs continuaient de lui rapporter sa boisson. Et puis c'est pas comme si c'était la première fois qu'il venait. Virgile l'avait déjà vu ici. S'il ne faisait pas autant peine à voir, il l'aurait qualifié de brun ténébreux. La, c'était brun soûlard.

Après avoir réglé la note d'une table, Virgile avait vu ledit brun lever la main pour l'appeler. Enfin, son coude était posé sur la table, il avait juste un peu relevé la main et vaguement tourné la tête. Mais ça suffisait pour qu'il le repère. Plateau sous le coude, il se rapprocha de lui :

La même chose je suppose ?


Vu qu'il enchaînait la même boisson … Au moins pas de mélange risqué c'était déjà ça. Il ignorait que, au comptoir, le frère de ce type avait fait son apparition, et que sa collègue ( pas Evy, c'est son soir de repos ) venait tout juste de lui indiquer leur direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 21:19

La barmaid semblait avoir reconnue la personne que Théodore cherchait et par chance, elle le désigna. Coup de bol ? Allez savoir car la suite allait être plus dur : comment voulez-vous que votre frère vous écoute alors que vous êtes à ses yeux la personne qu’il détestait le plus ? Théodore remercia alors la jeune blonde, sourire aux lèvres, puis se dirigea vers la table où son frère devenait une belle épave. Il était temps de faire ses belles prières pour que son frère soit docile et que tout ceci n’explose pas en un scandale…

Et en s’approchant, voilà que près de son frère Gaspard, il fallait que Virgile soit dans le coin… Super ! Bon, c’était son lieu de travail et il ne faisait que son job…

Non, il ne reprendra plus rien. Il vient avec moi …

Dans le genre « Salut blondinet, merci mais bye bye ! »… Théodore lui fit un petit sourire, sans plus. Lui qui pensait qu’il ne le reverrait pas, c’était raté… Mais pour l’instant, il s’en foutait royalement. Il foutait son égo mal placé, tout ce que vous voulez car dans le fond, il s’inquiétait sincèrement pour son frère. Il voulait le ramener tout simplement à la maison et rassurer Lénore par la même occasion.

Théo ?

Gaspard jeta un regard à son frère, surpris, avant de ravoir son regard sur la table. Il tenait sa tête d’une main, comme si elle était lourde.

Qu’est-ce t’fous ici ? Laisses-moi tranquille ! fit-il accompagnant ses paroles avec un signe de sa main libre, du genre « Va-t-en ! ».

Ca commençait … bien ! Puis Gaspard fit au serveur :

Et vous, apportez-moi la même la chose !

Théodore lança un regard à Virgile qui voulait tout dire, dans le genre « si tu le sers, je te tue !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 21:33

Avant que Virgile n'ait eu le temps d'avoir une quelconque réponse, ou semblant de réponse de la part du client, une voix se fit alors entendre. Et merde, cette voix, ça lui disait quelque chose. Il tourna la tête pour découvrir Théodore Campbell. Fait chier.... Il avait décidé quoi lui ? L'emmerder ?

Qu'est ce que vous faites la ?


La dans le sens, avec le mec. Pas la dans le sens, qu'est ce que vous venez faire de beau dans un bar. Question con. Parce que visiblement, les deux hommes semblaient se connaître. Assez pour que sa Majesté Campbell daigne venir jusqu'ici du moins. C'était quoi ? Son amant secret ? Son frangin ? Son meilleur pote ? Il en avait ? Le client objet de discorde après avoir ordonné à Campbell du mieux qu'il pu de s'en aller, demanda à Virgile la même chose. Naturellement, il capta le regard de Théodore sur lui.

Décidément ….


Soupira Virgile. Décidément Campbell ne pouvait pas lui foutre la paix ? Juste une fois ? Non mais parce que la, il faisait quoi Virgile ? Il accédait à la requête d'un type bourré qui en redemandait, mais payait à chaque fois, ou il obéissait sagement à Théodore, type qu'il ne pouvait pas voir en peinture ? Hum …. Compliqué tout ça ! Raison pour laquelle le blondinet se dit qu'il n'avait pas à choisir :

Mettez-vous d'accord. Qu'il boive à s'en soûler ça m'est égal, monsieur paye toujours.


C'est bien pour ça que les employés n'avaient pas dit à un moment qu'ils allaient devoir faire quelque chose. Et puis bon, ne demandez pas non plus à Virgile de se trouver une conscience et soudainement avoir une illumination comme quoi l'abus d'alcool, c'est mal. Bien que dans son cas, il était bon pour ces émissions de témoignages sur les addictions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 22:22

Parachuté, Théodore pouvait comprendre la surprise de Virgile qui ne s’attendait évidemment pas à le revoir aussi soudainement et surtout le pourquoi de sa venue. Enfin, il n’y avait pas forcément de raisons pour venir dans un bar… Devrait-il dire qu’il venait la pécher ? Ironie du sort ! Cela dit, de faire de l’humour, le cœur n’y était pas. La véritable raison du pourquoi, Théodore n’avait pas l’envie de s’étaler là-dessus, et surtout à ce serveur à la noix.

On n’a pas à se mettre d’accord. Les verres, c’est fini pour ce soir…

Théodore se tourna vers Gaspard.

Allez, viens, Gaspard, on s’en va… Je te ramène à la maison…

Théo voulut s’approcher de lui pour mettre sa main sur son bras, histoire de le faire lever et qu’ils puissent tous les deux s’en aller mais avant qu’il puisse faire quoique ce soit, Gaspard eut un effet de recul.

Oh.. bas les pattes ! T’ai déjà dit de m’laisser tran’quille, cher frère… Tu vois pas que t’es en train d’pourrir ma soirée ?

Puis, complétement bourré, Gaspard s’adressa à Virgile, pointant du doigt Théodore, comme il le pouvait… car sa main, ou son bras, semblait peser des tonnes.

Vous voyez ce gars-là… Ce type est censé être mon frère…mais en fait, c’est le genre de gars qui attire toujours l’attention, celui où il lui faut tout… et il a tout… Vous n’êtes que de la merde à côté …

Gaspard... ça suffit ! fit Théo entre ses dents.

Théodore avait vraiment envie de l’étriper là pour qu’il ferme sa gueule et qu’il le suive… Mais il fallait que Gaspard finisse sa prestation :

Et vous voyez, en plus, il faut qu’on lui obéisse …

Le regard de Gaspard se dirigea vers Théo :

Tu rêves pour que je te suive…

Bon alors si tu me suis pas, je reste ...

Puis Théo s'adressa Virgile :

Finalement, on commandera deux verres...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 22:37

Ah ? C'était son frère donc ? Sale famille dites lui ! Entre le Théodore qui pétait pas plus haut que son cul et donc, Gaspard s'il avait bien entendu, qui se bourrait, les parents ils allaient bien ? Lorsque ledit Gaspard fit une parfaite description de son frangin, Virgile, par soucis de professionnalisme, tenta de ne pas laisser son approbation trop évidente. Enfin, il lâcha tout de même un :

Vous prêchez un converti chez monsieur.


Ça, il avait bien compris que pour Campbell il n'était que de la merde. S'il savait tout, la merde serait peut être chose trop noble comparé à lui. Virgile en était sûr, mais bon, comment pouvait il un jour être au courant des travers du blond ? Finalement, Théodore ne réussit pas à bouger son frangin. Alors il choisit de rester le temps de réussir à le convaincre. Il commanda même deux verres.

Entendu.

Que pouvait-il dire d'autre ? Il tourna les talons et s'en alla derrière le comptoir pour servir les deux verres commandés. Comment se faisait il que Sa Majesté Campbell se baissait il pour aller ramasser les autres?Zarbi. Avait il quand même un cœur ? …. Naaaaaan ! Souriant à sa propre blague, il retourna à la table des frères Campbell et déposa les deux verres l'un en face de chacun des deux.

Et voilà vos verres.


Il jeta tout de même un coup d'oeil à Gaspard. A force d'en voir et de l'être, il avait l'habitude des gens bourrés, un peu à l'ouest, qui ne savaient plus trop ce qu'ils faisaient. Alors, plus par compassion envers Gaspard que quoi que ce soit d'autre envers Théodore, il tourna la tête vers ce dernier et lui dit :

S'il y a quoi que ce soit, n'hésitez pas. J'ai l'habitude de ce genre de situation.


Première fois peut être que Virgile parlait sérieusement à Théodore sans le moindre raillement ou la moindre moquerie dans ses paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 23:37

Franchement, pour se donner en spectacle, il n’y avait pas mieux que ça. Pourquoi Théodore prenait-il la peine d’aller le chercher ? Franchement, laisser Gaspard dans sa haine et dans son petit délire serait bien facile… Théodore gaspillait son temps et son énergie pour qu’ils aient une bonne relation, une relation normale entre deux frères mais que nenni ! Gaspard ne changera sûrement jamais d’avis à son sujet… Pour le coup, Théodore serait bien tenté de tourner les talons et se casser d’ici, laisser son frère dans la misère. Même à la base, Théodore ne serait sans doute jamais venu ici le chercher, mais il avait Lénore au coin de sa tête. Et pis non, il ne pouvait pas abandonner aussi facilement. C’était son frère. Son sang. Il s’inquiétait pour lui…

Cela dit, une chose était sûre, du coin de l’œil, il pouvait reconnaître que Virgile gardait un professionnalisme parfait, même si Théo savait que même si le blondinet ne disait rien sur cet excellent spectacle, il n’en pensait pas moins...

Alors la meilleure solution que Théodore avait pu trouver était de rester boire un verre avec son frère… Autant se soûler à deux ! Ou peut-être était-ce de soûler Gaspard jusqu’à ce qu’il soit assommer pour pouvoir le ramener en entier jusqu’à la maison… et lorsqu’il sera sobre, peut-être qu’il discutera avec… quoiqu’il n’était pas sûr de cette dernière partie…Bref, voilà le « parfait connard » qu’il était, était en train de s’occuper de son petit frère… Vraiment !

Quand Virgile partit chercher les boissons, Théodore s’installa face à Gaspard.

Putain, il faut vraiment que tu gâches ma vie jusqu’au bout …

Théodore soupira. S’il pouvait se tirer une balle, il le ferait bien volontiers en ce moment même…

Tu sais que Lénore s’inquiète énormément pour toi …

Tsss ! répliqua-t-il seulement, et fit un petit geste de la main, genre « cause toujours ». Mais Théodore ne fit pas attention et continua :

Tu t’en fous ? Même le fait que je la retrouve décomposée et en pleurs chez moi à cause de toi ?

Théodore avait-il enfin attiré l’attention de son frère ? Ce dernier pensait que Théodore était venu lui faire la morale ? Et bien non…

Virgile revint avec les boissons et d’ailleurs au passage,… il ne se foutait pas de lui ? Théo leva les yeux vers lui pour voir s’il était sincère ou non. Il n’avait pas forcément oublié leur dernière entrevue et ses dernières paroles « je n’ai pas dit mon dernier mot, Theodore ». Gaspard qui avait l’impression qu’on parlait à lui fit dans sa propre barbe sans regarder Virgile :

Quoi ? De vous retrouver face à un mec plein de fric ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   13/5/2015, 23:51

Avant que Gaspard ne prenne la parole, Virgile eu le temps de soutenir le regard de Théodore. Quoi ? Pour une fois que le blond était sérieux voilà qu'il avait droit à un regard inquisiteur. Oui, même à lui ça lui arrive d'être sérieux. Qu'il en profite, ça n'arrive pas tous les jours.

Virgile tourna donc la tête, pas spécialement surpris que Gaspard ait cru qu'il s'adressait à lui. C'est vrai qu'il n'avait pas précisé le genre de situation dont il avait l'habitude, même si pour quelqu'un de sobre, ça allait sous le sens. Mais c'est vrai, a force il avait eu l'habitude de cotôyer des gens friqués :

Entre autre oui.


Fit Virgile tranquillement, avant de continuer sur le même ton, aussi calme :

Mais je parlais plus des gens qui préfèrent la boisson ou autre pour tenter de fuir les vrais problèmes et faisant du mal aux gens qui les aiment.


L'expression : l'hôpital qui se foutait de la charité, ça vous dit? Que les choses soient claires, Virgile ne portait pas de jugement, il analysait tout simplement. Ça, et une bonne dose de vécu. Pourtant, même avec la meilleure volonté dont il était capable, il ne pouvait pas dire que ça s'appliquait à lui. Parce que déjà, à la base, personne ne l'aimait donc, il ne risquait de blesser personne, et ses potes étaient aussi des consommateurs. Certes, Virgile atteignait un sacré niveau, rien de quoi être fier. Et puis, après tout, il n'avait pas de vrai problème à la base. Si ? Oh zut de tout de façon on ne parle pas de lui, mais de Gaspard. Un simple client.

Enfin, je me mêle sûrement de ce qui ne me regarde pas.


Ajouta t-il en relevant la main. Son job était juste de servir des trucs à boire, et c'est ce qu'il venait de faire. Maintenant, il allait se retourner et aller servir d'autres personnes, laver quelques verres, ou peut être aller se fumer une clope tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   15/5/2015, 16:53

A la réplique de son frère sur les gens friqués, Théodore soupira. Ce genre de réplique pouvait l’agacer la plupart du temps mais là, ça le rendait tout simplement las. Ce n’était pas la première fois qu’il pouvait croiser des personnes qui enviaient d’avoir une meilleure situation financière, alors que Théodore savait en connaissance de cause que ça ne faisait absolument pas le bonheur.

Mais une chose que Théodore ne s’attendait pas du tout était d’entendre de quelque chose d’aussi raisonné de la part de Virgile. Il ne rêvait pas. Bon, en même temps, il ne fallait pas être dupe, ni idiot pour voir les faits. Théodore se demandait s’il était face au même Virgile que les fois précédentes… En même temps, ce n’était pas comme si Virgile avait une dent contre son frère… Enfin,… cela signifiait qu’il avait une dent contre lui ? .. Bref, pensées totalement débiles… De toute manière, Gaspard coupa totalement court à ses pensées car il se leva pour faire face à Virgile. En même temps, il ne fallait pas chercher à comprendre la logique d’une personne qui avait quelques grammes d’alcool dans le sens.

Qu’est-ce que t’en sais ? grogna-t-il.

Franchement ? Ce n’était pas le moment de chercher les emmerdes… Par précaution, Théodore bondit pour s’interposer si Gaspard dépassait les limites.

Ola !

Mais finalement, Gaspard s’était levé trop vite que sa tête tournait. Il était prêt à tomber en arrière sur sa pauvre chaise. Théodore le retint par le bras.

Je crois qu’il est temps de rentrer se coucher, mon grand !

Si on pouvait l'aider à relever Gaspard, histoire que Théo puisse porter son frère, bras dessus, bras dessous...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   15/5/2015, 17:13

Ce qu'il en savait ? Oh et bien il était sûrement le mec qui se droguait le plus à des kilomètres à la ronde donc il pensait avoir sa petite idée la dessus. Naturellement, il ne dit rien, se contentant de garder un calme plutôt professionnel. Virgile ne réagit pas lorsque Gaspard fit mine de se lever, sûrement pour chercher des noises au blond. Non pas par manque de réflexe. Il voulait le frapper ? Dans son état vraiment ? Et quand bien même il y serait parvenu, cela n'aurait pas été la première fois que Virgile se retrouve au milieu d'une bagarre. Généralement, il n'a pas trop le dessus … Peut être n'aurait il pas dû autant sécher les cours de sport ? La question ne se posait pas de tout de façon puisque Gasard ne tenait pas debout. Il eu un mouvement inquiétant comme s'il allait retomber les fesses les premières sur sa chaise, mais Théo fut plus rapide et le soutint. Il semblerait qu'il était temps pour lui de rentrer bien sagement.

Bon, Virgile n'allait pas faire son gros salopard et demander de suite qu'on règle les consommations. Il passa à coté de Gaspard et, aida Théodore à le garder à peu près debout. C'est qu'en fait, Gaspard était plus grand que le frangin. A vue de nez, il avait environ la même taille que Virgile. Oui, le blond qui rend un service ! La dernière fois qu'il l'avait fait, c'était pour rendre un porte monnaie à une nana et au final il se l'était tapée. Peut être qu'une force supérieure le félicitait pour ses bonnes et rares actions. Non pas qu'il espérait se taper Gaspard. Ou pire, Théodore. Ierk ….

Je vais vous aider.


Et à le mettre dans sa voiture aussi. Puisqu'il n'imaginait pas que Campbell était venu en taxi. Ou mieux, en métro ! Aussi, Virgile les aida à sortir du bar. Du moins il aidait plus Gaspard que son frangin. D'ailleurs il fallait qu'il lui demande à l'occasion lequel des deux était l'aîné. Simple question bien entendu …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   18/5/2015, 12:19

Une chose était plutôt certaine : Théodore allait galérer pour sortir Gaspard d’ici. Allez savoir combien de verres Gaspard avait ingurgités pour arriver à un état pareil… Celui-ci ne tenait plus debout. Si Théodore arrivait à le foutre dans sa propre voiture serait déjà un exploit, voire un miracle… Cela dit, s’il s’attendait à ce que Virgile vienne lui donner un coup de main ? Vraiment ? De surprise en surprise… Peut-être qu’un jour, il ne le sera plus ! De toute façon, il ne se posait pas la question puisqu’il ne s’en préoccupait guère.  Du moins, pas autant que son frère.

Ni une ni deux, tous les trois – bras dessus, bras dessous – sortirent du bar. A l’extérieur, Théo indiqua la direction à prendre sur le parking pour rejoindre sa propre voiture : une Ferrari grise. Arrivés à la hauteur du véhicule, ils purent mettre Gaspard sur le siège passager… Enfin ! Ceci fait, Théodore remercia alors Virgile tout en lui donnant au passage quelques billets : il fallait bien payer la consommation qui avait été prise…  Face à face, faisant une petite taille en moins, Théo leva les yeux pour le regarder. Etrange soit-il de le voir ainsi venant à son aide. Enfin, il ne fallait pas forcément s’emballer pour si peu ! Ils ne se reverront probablement plus jamais d'ici là... Quoique, depuis quelque temps, il avait un peu de mal à y croire. Il ne fallait dire jamais jamais et ce dicton avait souvent tendance à s'appliquer. Il le salua rapidement avant de rentrer dans sa propre voiture côté conducteur…

En tout cas, il démarra pour rentre chez lui. En cours de route, il pourra alors rassurer Lénore… Sale soirée...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Happiness [Virgile - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Happiness [Virgile - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: