AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   20/5/2015, 21:10

La sentence était tombée : le patron de Bloody Hell, Peter Grayson, est passé de l’autre côté, c’est-à-dire qu’il n’était qu’un simple cadavre. C’est son fils, Tobias Grayson, qui hérite de ce bar… Pensant d’abord pouvoir le faire tourner, finalement, ça le lassait et lui prenait la tête. Préférant tourner la page et passer à autre chose, il décida de le vendre… Le vendre à qui ? Qui allait l’acheter dans l’immédiat ? Et on pensait à leur emploi aux serveurs ? Non, pas du tout ! Surtout qu’Evelyn en deviendrait verte. Ca faisait à peine quelques mois qu’elle travaillait dans ces lieux, fichtre … Surtout que dernièrement, Phoebe lui avait proposé de faire un séjour à Vegas, puis l’idée de prendre des cours de danse émergeait dans son esprit… Enfin, la seconde option, Evy aurait tendance à la chasser de son esprit. Bref, comment voulez-vous qu’elle finance tout ça si elle n’avait plus d’emploi ? Ou encore vivre… ou tout simplement payer sa dose d’héroïne…

Après une soirée à travailler, le moral était loin d’être au rendez-vous. Virgile et Evelyn, ni l’un ni l’autre, n’avaient véritablement envie d’être seul alors Evelyn décida d’inviter Virgile chez elle histoire de se mettre un coup dans le nez (métaphoriquement parlant). Chez elle, c’était un petit coin tranquille à deux pièces qui ressemblaient à la personnalité d’Evy avec des petites rideaux roses par exemple, des livres et DVDs à l’eau de rose ou style policier sur son étagère et encore. N’ayant que le boulot en tête, ils n’arrivaient pas à parler d’autre chose.
Assis au sol, se calant contre le clic-clac, la drogue étalée sur la petite table basse, la soirée était partie pour être « amusante », dans le genre qu’ils avaient envie de partir très loin pour oublier. La nuit de folie !

Le lendemain, ils se réveillèrent assez tard, soit en début aprém, ou même quasi le milieu de l’aprem. Etant allongés sur le clic-clac, il leur fallut du temps pour émerger et s’en remettre, surtout pour que ce mal de crâne puisse passer… Evelyn finit par se lever presque à contre-cœur, il fallait peut-être se bouger un peu, non ? Bien qu’ils avaient tous les deux leur soirée libre mais quand même, autant faire des petites choses.

Ca te dit de rester là ce soir ? Enfin, de manger un bout …

Bon, peut-être qu’elle n’arrivait pas à mettre ces bouts de phrase dans l’ordre mais en tout cas, de manger un peu leur ferait un peu de bien, et ça leur permettrait de causer tranquillement comme deux bons amis.

Je vais à la douche !

Aussi vite dit, la jeune femme récupéra des affaires dans son armoire et disparut dans la salle de bain. Douche prise, Evy s’habilla d’un de ces habituels joli haut et un short. Elle sortit de la salle de bain et remarqua Virgile en train de fouiner les pubs qu’on recevait dans les boîtes aux lettres, comme s’il cherchait un resto pour commander un truc…

Ah… j’avais oublié que j’avais plus rien dans le frigo, se rappela-t-elle, d’où la raison du zieutage de pub.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   20/5/2015, 21:41

Grande nouvelle au Bloody Hell : le boss venait de clamser ! Très franchement, Virgile s'en foutait totalement. Comme de sa première chemise en fait. C'était juste l'aspect du boulot qui l'embêtait. Un poste de serveur il pouvait en trouver facilement. Ils en cherchait partout en ville et il avait de l'expérience la dedans. C'était simplement qu'il avait fini par apprécier cet endroit. Il y avait une bonne ambiance parmi les serveurs et en plus, son amie Evelyn avait été embauchée il y a peu de temps. Du coup, pour tous les employés, c'était pas le moral au top. Alors, lorsque Evelyn proposa à Virgile de passer la soirée chez elle, il accepta bien volontiers. C'était pas le soir à rester seul.

C'est comme ça que tous deux, posés chez elle, étaient partis pour une bonne nuit de folie ! Une nuit comme Virgile les aime. Non, pas à s'envoyer en l'air, mais à se droguer. Chacun son délire … Il aimait bien aussi faire la fête, mais il n'était pas d'humeur.

Le lendemain matin fut assez difficile. Le blond eu un mal fou à ouvrir les yeux, se sentant encore un peu à l'ouest, mais plus alerte que la veille c'est sûr. Peu a peu, il prit conscience d'ou il était. Ah oui, il avait squatté chez Evelyn, s'étaient mis bien et tout … Au moins, ce qui était bien, c'est qu'avec Evelyn, ils avaient couché une fois ensemble, c'était super, mais ils savaient qu'ils ne le referait plus. Ils étaient fait pour être amis. Donc, pas d'ambiguïté. Son amie fut plus courageuse que lui, c'est elle qui se leva en première. Quand Evelyn lui proposa de rester la, manger un morceau, Virgile ne pu qui lui répondre par une sorte de grognement qui voulait dire oui. Pendant que Evelyn allait à la douche, le blond se motiva à se lever. Il n'allait pas rester la éternellement. C'est à regrets qu'il quitta le clic clac, se frottant le visage pour se réveiller comme il le pouvait. Il devait pas avoir la tête des grands jours, mais qu'importe, ce ne serait pas la première fois qu'Evelyn le voyait dans un tel état. Bon, elle avait dit grailler ? Il se dirigea vers le frigo mais, il fut surpris de constater qu'il était dans le même état que le sien : vide ! Un vrai frigo de toxico ! Ou de sans le sous. Bon, il y avait d'autres moyens de grailler. Il trouva dans la cuisine de quoi faire, quelques flyers qui traînaient. Evelyn sortit à ce moment la de sa douche, se rappelant qu'elle avait oublié de lui dire qu'elle n'avait rien dans le frigo.

C'est ce que j'ai cru remarquer en effet ! Une pizza, ça te va ?


Aller, va pour une pizza ! C'était Virgile qui invitait. Il avait fait quelques extra ces derniers temps alors il pouvait bien faire ça. Le blond laissa d'abord choisir Evelyn une qu'elle voulait. Il passa un coup de fil au resto qui livrait pour pouvoir passer commande. Pendant qu'elle arrivait, Virgile fit à son amie :

J'emprunte ta salle de bains histoire de me réveiller un peu.


Il prit alors le chemin de la pièce et se posa devant le lavabo. Il se passa un peu d'eau sur le visage pour se remettre les idées en place et finir de se réveiller totalement. Enfin, du mieux qu'il le pouvait. Tant pis pour les fringues il n'en n'avait pas rechange, il allait devoir garder son jean et son tee shirt de la veille. Une chance qu'il n'avait pas transpiré dedans ... Ça de fait, il remit à peu pres ses cheveux en place et ressortit. Il avisa d'un coup d'oeil sa pote.

Tu as l'air d'être bien plus fraîche que moi dis donc …


Il se rapprocha de la jeune femme et scruta son visage, amusé.

C'est quoi ton secret ? Un bon blush ? Faudra que tu me le prête si tel est le cas.


Lui dit-il avec un sourire. En même temps il ne se leurrait pas. Si elle semblait être plus opé que lui, c'était parce qu'elle touchait à la drogue depuis peu de temps. Lui ça faisait quelques années maintenant. Qu'on le veuille ou non, ça influe grandement sur son état. Mais pour le moment il avait de la chance, il ne s'en sortait pas trop mal. Dans la mesure du possible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   20/5/2015, 23:28

Une pizza ?

Parfait !

Oh, Evelyn n’allait pas faire sa difficile sur le coup, et surtout elle n’avait qu’une envie : grailler. Assise sur le tabouret du comptoir de la cuisine, elle choisit sa pizza, laissant Virgile passer commande au téléphone… Ceci fait, il n’y avait plus qu’à attendre que la bonne bouffe arrive toute seule ! Et heureusement que les livraisons à domicile existaient car franchement, Evelyn avait franchement la flemme de sortir pour faire les courses, et encore plus de cuisiner alors, pire …

Je t’en prie ! fit-elle à Virgile lorsque celui-ci voulut faire un tour dans la salle de bain.

Il faisait bien comme il voulait, comme s’il était chez lui. Après tout, ils étaient arrivés à un stade où l’un ou l’autre s’en fichait, n’ayant véritablement aucune gêne l’un envers l’autre. Toujours assise sur le tabouret, elle s’était accoudée au comptoir, et rêvassa quelque peu, avant que Virgile vienne la sortir de sa rêverie, lui faisant remarquer qu’elle avait un air radieuse, plus fraiche, comparé à lui.

Tu trouves ?

Evelyn souriait, ne pouvant s’en empêcher. En même temps, il n’avait pas bien tort. A vrai dire, ces derniers temps, il s’était passé un truc qui lui avait bien plu.

Bon, peut-être parce qu’il m’est arrivé un truc… fit-elle avec une petite moue.

Bon, en même temps s’il pouvait s’en douter du sujet. Quelques jours plus tôt, elle lui avait pu parlé furtivement sa conversation par sms avec Castiel et qu’elle avait rendez-vous avec lui. Puis après, elle n’avait pu trouver le temps pour lui donner suite de l’histoire, car au boulot, soit il y avait du monde, ne voulant vraiment parler devant les clients de ses affaires perso ou encore, elle n’avait pas eu une minute à elle, lui non plus.

J’ai revu Castiel…

Bref, elle en disait peu mais bon, vu son regard, ça en disait long.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 12:51

Tiens, elle venait de piquer sa curiosité à vif la ! Virgile imita la jeune femme et se posa aussi sur un tabouret au comptoir, se tournant vers elle pour la regarder sans se faire un torticolis. Elle pouvait lui dire tout, il était toute ouïe ! Elle lâcha alors l'info : elle avait revu Castiel.

Oooooh ….


Fit alors Virgile. C'était donc ça ? Elle avait alors revu son amant du confessionnal ? Elle lui avait bien dit qu'ils avaient échangés quelques sms et qu'ils avaient convenu d'un rendez-vous. Alors elle y est allée et ils se sont donc revus ?

Et donc ?


Il plissa quelque peu les yeux et regarda son amie, tentant de deviner la suite. Oh, pas la peine de lui dire, il pensait avoir trouvé. Et c'est pas comme si c'était pas marqué en toutes lettres sur la tête d'Evelyn ! C'était limite ça.

Les retrouvailles ont été torrides, c'est ça ?


Petit clin d'oeil complice. Et si elles n'avaient pas été torrides, au moins elles semblaient avoir été très agréables.

Vous pensez vous revoir ?


Si la soirée fut des plus sympa, visiblement, pourquoi pas ne remettre ça ? Enfin ce n'était que de l'avis de Virgile. C'est que depuis Natasha, il n'avait eu d'autre fille dans sa vie. Dans son lit plutôt. C'était pas vraiment le genre à avoir des relations stables ou longues. Un soir suffisait de temps à autre. C'était pas les galipettes qu'il préférait dans la vie. Son addiction avait un prix et pas des moindres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 21:03

Evelyn ne fit pas trop durer le suspense en lui lâchant l’information, ne le faisant pas trop languir ; et de savoir comment cette histoire avait finie n’était pas très dur à deviner.

Je n’aurais pas dit mieux ! répliqua Evy avec un sourire.

Pour dire, « retrouvailles torrides », Evelyn n’aurait pas trouvé de meilleurs termes, car franchement, finir aux W.C pour coucher, il n’y avait pas plus torride.

Oh, je pense que oui ! répondit Evy, franchement. Ca n’aboutira à rien de sérieux mais ce n’est pas plus mal que ça !

Oh, ça ne sera pas l’homme qui lui demandera sa main… Arrangeant dans un sens, Evelyn n’était pas spécialement prête pour ce genre de choses, même si c’était bien le genre de choses qui la faisait rêver (Qui n’avait jamais fantasmé de se trouver dans une robe de mariée ?) mais cette histoire lui allait. Castiel était un homme charmant et très sexy alors il n’y avait pas de mal à se faire de petits plaisirs parfois.

Il est so sexy !

Sacrée Evy, et ses petits rêves ! Après tout, on ne pouvait pas lui en vouloir d’apprécier de quelques plaisirs de la vie.

En tout cas, ça ne sera sans doute pas avant mon weekend à Vegas.

son amie Phoebe avait prévu un weekend à Vegas. Celle-ci allait suivre une conférence par rapport à son boulot, et du coup, pour le coup, avait proposé à Evy de l’accompagner, chose qui pouvait être sympa, histoire de s’amuser entre filles. La jeune femme avait d’ailleurs proposé à Virgile mais cela ne paraissait pas trop l’emballer, chose tout à fait compréhensible !

Et toi alors ? T’as repéré un joyau ?

Dans le genre, joyau = une belle demoiselle. Après tout, qui savait s’il avait rencontré une autre fille après cette charmante Natasha. Evy avait entendu cette histoire de fille naïve, perchée sur son petit nuage… Pas étonnant que ça finisse en cacahuète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 21:31

Il avait visé juste, les retrouvailles s'étaient bien passées. C'était plutôt cool pour elle, il était content qu'il y ait de bonnes nouvelles comme ça dans la vie d'Evelyn. Même si ce n'était rien de sérieux ou est le mal à se faire du bien ? On est plus à l'époque ou on épouse le premier venu !

Je te fais confiance pour le coté sexy ! Mais tu as raison, fonce, fais toi plaisir !


Même s'il l'avait vu, il ne savait pas quand un mec était sexy ou non. C'était pas sa tasse de thé. Vegas ? Pourquoi elle … oh ! Virgile afficha la tête de : ah ouiiiii c'est vrai que tu va bientôt à Vegas ! C'est vrai ça, il avait zappé cette histoire. Oh après, elle lui avait proposé de venir. C'était super sympa de sa part, mais il ne voulait pas aller s'incruster dans leur petit weekend entre filles. Comme des fois Evelyn ne faisait pas partie des soirées entre mecs de Virgile et Tony. Bon ces soirées la y'en avait pas toutes les semaines non plus ! Un joyau ? Virgile eu un rire amusé.

Non personne depuis l'histoire Nat ! Et franchement, faut plus que je sorte avec une nana bourge. Ça me réussit pas.


Il n'eu pas le temps d'aller plus loin dans ses explications puisqu'on sonna à la porte. Virgile se dit alors que ça devait être la pizza. Du coup, il dit à Evy qu'il récupérait juste la nourriture. Il ouvrit la porte pour découvrir le livreur. Chouette ! De la bouffe ! C'est qu'il avait faim après tout ça ! Il paya et récupéra la nourriture et referma la porte derrière lui avant d'aller déposer tout ça sur le comptoir face à eux.

Aller, bon app !


Il ouvrit la boîte laissant apparaître une énorme pizza, très belle et bien garnie. C'était sûr qu'ils auraient assez à manger pour deux, Virgile n'ayant pas un énorme appétit. Il se prit alors une part et mangea un morceau. Puis il repensa à la question d'Evelyn. Trouver un joyau … Le regard dans le vide, ou plutôt fixé droit devant lui, il finit par dire :

Franchement, ça me convient une vie comme ça. J'ai pas envie d'avoir d'attache comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 22:25

Oh, Evelyn n’allait pas se gêner pour aller s’éclater… Et puis bon, même si avec Castiel, rien n’allait aboutir à quoique ce soit, cette histoire était arrangeante. Rien de mieux de savoir que lorsqu’on avait envie de s’amuser, il y avait une personne plaisante bien loin. Cette histoire pouvait durer trois semaines comme trois mois… Ca sera une belle petite aventure sans plus qui laissera de bons petits souvenirs. Déjà pour le moment, cette histoire rentrait dans les annales.

Ah, vraiment personne depuis Nat ? Peut-être que ça arrivera bien ! Enfin qui savait ? Evy n’était pas médium sur ce coup là. Cela dit, ils ne pouvaient pas parlementer plus loin sur l’affaire que la sonnette retentit. Ca y était, le livreur de pizza était déjà là ? Bien que la pizzeria était en bas de la rue, le pizzaiolo était un génie : il faisait des pizzas en claquant des doigts. Ou peut-être qu’Evelyn avait déjà perdu la notion du temps depuis la commande. Enfin, de toute manière, c’était tant mieux parce qu’elle avait vraiment la dalle. Pendant que Virgile partit récupérer la pizza à sa porte, Evelyn chercha son portable avec une jolie coque à la Hello Kitty pour voir si elle n’avait pas eu des messages. Nada. Puis la jeune femme récupéra deux bières dans le frigo qui était quasi joliment vide. Se réinstallant face à Virgile avec la pizza entre eux, ils pouvaient enfin commencer à manger. Enfin. Cela dit, Virgile commença une tirade, enfin à lâcher une pensée à voix haute, le regard dans le vide.

Oh si tu savais … une vie comme ça, c’est pas si mal… répondit Evy, presque spontanément, approuvant.

En fait, il n’avait pas spécialement tort…  A sa réponse, elle ne pensait pas forcément à trouver l’homme ou la femme de sa vie… mais par rapport aux gens qu’elle aimait, sa famille, etc. Enfin bref, ça sera comme si elle n’avait rien dit … déjà qu’elle avait du mal à parler d’elle, laisses béton… Jusque-là, elle n’avait pas eu le besoin d’expliquer quoique ce soit, ce qui facilitait beaucoup de choses. Le fait d’être comprise sans exprimer quoique ce soit était déjà énorme.

Enfin...

Bref.

Sans attache?! T'as de la famille quelque part...? demanda-t-elle comme ça.

Ou pas tout à fait comme ça... après tout, Virgile ne parlait jamais de sa famille ou quoique ce soit... Evy chercha à savoir, et même à comprendre si Virgile pouvait etre plus explicite... Si cette soirée pouvait se transformer en soirée confidence, pourquoi pas! En tout cas, Evelyn ne le forcerait pas en quoique ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 22:53

Effectivement, une vie sans attache, c'était pas mal. C'est ce qu'avait Virgile. Ce qu'il avait choisit. Ça va il n'était pas débile non plus. S'attacher à des gens, qu'ils s'attachent à lui, et au milieu la drogue, c'était pas pensable pour lui. Il savait très bien que ça ne pouvait pas marcher, alors avant de blesser qui que ce soit, il coupait court. Comme ça il se drogue tranquillement et personne le fait chier. Bien, Evelyn posa la question à un million ! Avait il de la famille ? Pour Virgile, la réponse était très simple :

Non.


Il soupira, puis repensa à Elisabeth. Puis malgré tout à John qu'il voyait de temps en temps

C'est compliqué.


Il n'était pas spécialement habitué à parler de lui, de sa vie, de ce qu'il pouvait ressentir aussi. Non pas que ça le gênait ou qu'il était pudique. Il ne le faisait juste pas spécialement. Cependant, il n'avait rien du tout à cacher à sa pote.

Si tu veux tout savoir, je ne sais pas qui sont mes parents biologiques. Je sais pas s'ils sont morts, s'ils sont toujours vivants, qui ils sont, de qui j'ai mon nom de famille … Nada.


Le vide et le néant. En racontant ça à Evy, il n'avait pas du tout l'air triste. Il racontait ça comme s'il parlait de la pluie et du beau temps. Cela faisait partie de sa vie et depuis petit, il avait accepté les choses. Il n'avait pas besoin de savoir d'ou il venait pour savoir qui il était. Et ça tombait bien, parce qu'il ignorait qui il était. Et il s'en fichait. Pas besoin de répondre à ces question philosophiques à deux balles. Si d'autres en ont besoin, grand bien leur fasse.

Et toi ? Tu ne parles jamais de ta famille … Y'a de l'eau dans le gaz, ou quelque chose comme ça ?


Fit il en tournant la tête vers elle. Toutes les familles ont leurs soucis c'est sûr. D'autres plus ou moins graves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 23:37

Demander s’il avait de la famille pouvait être une question idiote, ou non, si ça pouvait réellement amorcer à une conversation… Evelyn se doutait très bien que Virgile n’était pas spécialement famille, puisque les fêtes de Noël, ils les avaient passés ensemble, pour dire… Mais à ce moment, Evy n’avait pas poussé le bouchon pour savoir les détails et ce qu’il se passait vraiment pour éviter de faire sa curieuse, et puis surtout si elle demandait, cela amenait à se ramener à elle, et ça, elle n’avait pas été spécialement prête à en parler… Surtout que quelques semaines plus tôt, elle avait appris au téléphone lorsqu’elle avait eu Piers au téléphone que celui-ci envisageait mariage avec sa petite amie actuelle… Enfin allez comprendre pourquoi cette nouvelle lui avait foutu le moral à zéro…

Je vois… trouva-t-elle seulement à dire lorsqu’Evy découvrit la chose.

Virgile avait débité ces choses-là comme si c’était d’une banalité. Il y avait de quoi puisqu’il avait passé sa vie comme ça, sans savoir.

T’as cherché à savoir ? s’intéressa Evy, tout en faisant une fixation sur la garniture de sa pizza, piquant un morceau de champignon pour l’embarquer dans sa bouche.

Pour dire, s’ils avaient bien une chose en commun : jamais ils ne parlaient de leur famille…

C’est … compliqué aussi !

Et c’était tout aussi compliqué pour savoir où commencer…

Va-t-on dire que depuis le décès de ma sœur Irene, je ne suis plus la même… Ma soeur a été victime d’un accident de voiture…

C’était toujours un peu difficile pour Evy d’en parler.

Du coup, pour moi, rien n’est plus pareil. Ma relation avec mes parents et ma soeur aînée est venue difficile... Je... J'ai un peu de mal à les supporter...

Pour que Virgile comprenne un peu mieux la situation,il fallait peut-être qu'elle soit plus claire...

J'ai été la conductrice de la voiture...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   21/5/2015, 23:56

S'il avait cherché à savoir …. Il a toujours vécu sachant qu'il n'avait pas de parents. Ça ne lui a jamais été caché. Gosse, il s'était posé des questions, mais, en grandissant, il s'est dit qu'il n'avait pas vraiment besoin de le savoir.

Non, je vis très bien sans. Et puis les naissances sous X c'est justement fait pour que les mômes puissent pas retrouver les parents.


Confia t-il à Evy. Non, il ne s'était pas renseigné, mais il savait que si les parents ne voulaient pas qu'il sache leur identité, bah bon courage pour y arriver ! Si tant est qu'ils sont toujours en vie. Evelyn se décida à lui parler un peu plus de sa propre situation. Virgile en profita pour prendre une nouvelle bouchée de sa pizza tout en écoutant son histoire. Cela commençait assez mal, il apprenait alors que sa sœur était morte dans un accident de voiture.

Ah je savais pas … merde alors !


Il leva sa main de libre et tapota sur son épaule doucement, sa façon à lui de lui faire comprendre qu'il était désolé pour elle. Il n'allait pas faire de grands récits à la mémoire de cette Irene ou pleurer avec elle sur son sort. Mais tout de même, c'était la sœur de son amie. Du coup, c'était pas cool pour Evy. Tu m'étonnes qu'ensuite ses relations étaient devenues tendues ! Par contre, il ne s'attendait pas à ce qu'il apprenne qu'Evy était au volant …. Quoi ?

Merde sérieux ? …. Sale histoire !


Il faillit s'étouffer avec un morceau de jambon pour la peine ! Après avoir toussé un peu et qu'une gorgée de bière fit passer tout ça, il se reprit.

Ça m'étonne pas que tes relations avec ta famille aient changé. Ils n'étaient pas dans la voiture à ce moment la, t'étais toute seule à encaisser le choc.


Personne ne peut savoir comment les choses évolueront après. Personne ne peut aussi savoir ce qu'a vécu Evelyn à ce moment, combien ça a dû être terrible. Qui en sort indemne ? Bon, c'était ça alors, ils en étaient aux confidences ? Cela ne le dérangeait pas. Comme ça il apprenait mieux à connaître Evy. Cela lui parut normal qu'il lui en dise un peu plus, surtout après cette confession douloureuse. Il continua de regarder Evelyn avant de se lancer :

Pendant qu'on parle de sœur et tout ça … A mes cinq ans j'ai été adopté. Y'avait un frangin avec lequel mes rapports étaient et sont toujours corrects sans que ce soit la folie pour autant. Et puis j'avais une sœur aussi.


Ça lui faisait quand même bizarre de parler de tout ça à quelqu'un. Tony savait aussi l'histoire, mais c'est aussi parce qu'ils ont grandi ensemble. Virgile bu une nouvelle gorgée et continua :

En grandissant, on s'est rapprochés, de plus en plus. Jusqu'à ce qu'un jour … on finisse par coucher ensemble.


Voila pour l'info du jour merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   22/5/2015, 11:43

Quelle vie ! Et dire que c’était loin d’être affiché sur le front… Enfin, dans un sens encore heureux… En tout cas, Evy ne savait vraiment pas comment ces deux-là étaient venus à parler de ce genre de chose-là, à voir quel était le déclic…

C’est la première fois que j’en parle à quelqu’un… Enfin, à un ami…

Pour dire, c’était à voir à quel point c’était difficile pour elle d’en parler véritablement. Même si cela s’était passé y’a quelques années plus tôt, Evelyn était incapable de faire son deuil. Et Evelyn sous-entendait bien sûr qu’elle n’en avait parlé à personne à part des psy. Même pas Phoebe savait ces choses-là… Rien, nada ! En fait, le seul qui connaissait cette histoire en ville n’était autre que Castiel. Mais ça, c’était une autre histoire.

En tout cas, allez savoir si ce n’était pas un soulagement de pouvoir confier tout ça à quelqu’un sans pour autant vous juge, vous dise des paroles que vous ne voulez pas entendre ou encore cherche à vous analyser totalement… C’était un sujet sensible qu’Evy pouvait partir très vite en quart de tour.

Voilà que Virgile enchaîna sur une autre confidence, il fallait croire que c’était the soirée pour ça… mais cela permettait de mieux le connaître. Evelyn découvrit que Virgile avait vécu avec un frère et une sœur chez une famille… Mais ce n’était pas le fin de l’histoire avec cette anecdote : une relation plus qu’ambiguë avec sa sœur adoptive.

C’est vrai ?

Elle était surprise mais pas spécialement choquée. Oh non pas du tout !

Tomber amoureuse de son cousin me paraît moins bien banal.

Bon, fallait qu’elle explique un peu plus.

J’ai deux cousins dont un envers qui je suis plutôt proche. Il a toujours été là pour moi… Mais avant mon arrivée ici, j’ai commencé à le voir autrement… Il a une copine depuis plusieurs années donc je ne peux pas lui détruire tout ça… Je n’ai pas trouvé d’autre solution que de partir… En plus dernièrement, j’ai appris qu’il pensait demander sa main… Il doit être déjà marié à l’heure qu’il est… Bref, je préfère même pas savoir…

Elle ne savait pas. Après tout, si elle daignait à décrocher ou à donner des nouvelles, elle le saurait ! Mais bon, savoir la date du mariage, y être invité, ça lui donnerait sans doute envie de vomir tout ça.

On a bien l’air malin ! L’un qui préfère ne pas connaître sa famille, la seconde qui estime que la sienne puisse vivre sans elle à Louisville … et encore ... On s’est bien trouvé en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   22/5/2015, 12:16

Eh oui, c'était totalement vrai. Virgile hocha la tête positivement. Avec le recul, le blond s'était aperçu qu'il était juste tombé un jour amoureux d'elle. C'est comme ça, c'est tout. Aussi, c'était bien la seule personne qui s'est un jour inquiétée pour lui.

Après ça fait un moment qu'on s'est plus vu, j'ai préféré mettre de la distance.

Peut être qu'Evelyn pouvait comprendre pourquoi il avait fait ça. La drogue, son mode de vie, lui même, tout ça …. Et bien, c'était la soirée des révélations dites lui ! Evy lui sortit alors une information pas banale du tout ! Amoureuse de son cousin ?

Ouais pour le coup vous êtes vraiment liés par le sang, ce genre de trucs.


Contrairement à Virgile et Elisabeth qui ne l'étaient pas. Encore heureux parce que ça aurait été un peu glauque sur les bords. Après il y avait toujours des gens qui sortaient avec leur cousin ou leur cousine, ça se faisait encore. Evelyn éclaira un peu sa lanterne et lui raconta son histoire. Elle avait apparemment prit conscience de ses sentiments envers son cousin avant de venir ici. Element déclencher donc quand à son départ pour New York. Pour la peine, c'est sûr qu'ils faisaient un sacré duo!

Bah tu sais, les trucs genre les codes moraux, ce qui est bien ou pas, perso, j'en ai rien à carrer. Alors par rapport à ton histoire avec ton cousin, je ne pense pas que ce soit un truc à blâmer. On choisit pas la personne dont on tombe amoureux.


La philosophie selon Virgile, volume 1 ! Non mais c'est vrai quoi, arrêtons de nous prendre un peu le chou pour un rien.

Et t'as jamais rien tenté ? Avec ton cousin ?


Non mais pourquoi se morfondre dans son coin sans tenter sa chance ? Certes elle disait qu'il avait une copine depuis des années... Et alors ? On s'en fout de cette nana !

Genre à leur mariage te lever et gueuler un : je m'y oppose ! Ce serait énorme !


Oui il voyait peut être un peu loin et un peu des trucs de fou mais pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   22/5/2015, 13:07

Elle te manque pas ?

Pour au moins que ça puisse changer sa relation avec cette « sœur » dont il n’était pas lié par le sang… Après tout, n’était-ce pas un acte manqué ? Il pourrait passer à côté de quelque chose… Enfin, quant à elle, Evy pouvait tout aussi parlé. Elle était loin d’être le meilleur exemple.

Comme Virgile lui disait, on pouvait la blâmer de s’être attaché à son cousin ? Bien que c’était quelque chose qui se passait encore de nos jours… Mais bon, pour Evelyn, elle avait dû mal à le concevoir et ce, pour plusieurs raisons.

Avec Piers, non, je n’ai jamais rien tenté… Je dois être comme sa sœur pour lui, et encore... Il prend juste à coeur d'être l'aîné de la famille. Il est complétement fou de Lucile. Ca fait quelques années qu’ils sont ensembles. Je ne peux pas arriver au mariage et lui faire ça : détruire tout ce qu’il entreprend, son bonheur avec elle. Je n’ai pas ce droit…

Oui, en parlant de bonheur, Evelyn ne pensait pas au sien. Enfin, pour elle, de s’imaginer que Piers puisse porter des sentiments autres que des sentiments fraternels était impensable et inenvisageable.

Quand je l’ai eu au téléphone pour me faire part de ses projets, on est loin d’imaginer qu’il puisse avoir des sentiments réciproques au mien… Il ne me portera pas le même regard qu'il porte pour Lucile. Je ne suis qu’un fardeau dont il faut surveiller. Il est bien mieux sans moi.

Et ça, qu’on puisse veiller sur elle, à force, elle ne le supportait plus.

Je le préfère savoir heureux comme ça...

Evelyn était bornée là-dessus, préférant s'effacer, se persuadant évidemment que sa famille vivra mieux sans elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   22/5/2015, 16:19

Si Elisabeth lui manquait ? Oui et non. Forcément, même s'il ne l'aimait plus d'un amour fou comme à une époque, elle gardait une place importante dans son cœur.

Ça dépends des jours en fait. Mais c'est bien mieux comme ça, je ne pouvais rien lui apporter de bon.

Il préférait qu'elle soit loin de lui et heureuse qu'avec lui et malheureuse. Evy lui confia alors qu'elle n'avait jamais rien tenté avec lui. D'un coté, il ne s'attendait pas à ce qu'elle lui dise qu'un jour elle lui a sauté dessus en mode chaudière du quartier ! Visiblement son cousin, Piers, était heureux en ménage, et ce depuis quelques années. Clairement pour lui, Evy était une petite sœur à ses yeux, et rien d'autre.

Ah la famille, ça fait vraiment plus chier qu'autre chose des fois … Mais au moins, s'il t'arrivait malheur, il y a des gens à qui tu manquerais.


Même si les rapports avaient changés depuis la mort de sa sœur, elle restait Evelyn, et s'il lui arrivait quoi que ce soit, des gens en seront attristés.

Si demain je crève … y'aura peut être juste Tony et toi qui seront un peu tristes, c'est tout.


Il n'était pas triste en disant ça, il constatait. Il n'avait pas besoin de qui que ce soit de tout de façon, qui puisse être triste pour lui. Il était conscient que son mode de vie n'allait pas l'aider a avoir une énorme espérance de vie.

Et bah ma vieille, on est bien je te dis ! C'est pour ça, amuse toi avec ton mec de l'église, et te prends pas trop la tête. Qui sait peut être qu'un jour le vent tournera et que ton Piers viendra à toi!

Ça réussissait plutôt pas ma à Virgile cette technique. Ne pas se poser trop de questions et avancer dans la vie, advienne que pourra.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 11:00

Et bien, on pouvait dire qu’ils formaient un sacré bon duo, ces deux-là : à repousser les gens qu’ils aimaient et qu’ils les aimaient en retour – même le peu de personne soit-il – ils faisaient bien la paire.

Sans doute.

Allez savoir si Evy allait vraiment manquer à sa famille. Enfin, si elle savait. Virgile avait peut-être raison, mais cela faisait plusieurs mois qu’elle n’avait pas de nouvelles, ou plutôt qu’elle ne donnait pas de nouvelles serait un peu plus juste. Le jour où elle daignerait à en donner ne sera pas demain la veille.

Je compte bien me faire un peu oublier, tu vois !

Et ô combien elle y pensait. D’ailleurs, le fait qu’elle ait changé de boulot et d’appartement, elle ne leur avait même pas dit. Difficile de retrouver sa trace ? Enfin, Evelyn se demanderait quelle mouche leur piquerait si un membre de sa famille déciderait de venir à New York. Pour elle, c’était impensable… Quoique Piers ou Scott en seraient bien capable… mais c’était inenvisageable pour elle. Elle les égorgerait s’ils daignaient à la retrouver. Sympa, hein ? C’était surtout qu’elle était mauvaise langue et en vrai, elle ne saurait comment elle réagirait. Tout ce qu’elle voulait : c’était qu’ils vivent et qu’ils ne se préoccupent pas d’elle, tout simplement.

Un peu triste ? Je serais totalement triste, oui ! répliqua-t-il dans un sourire. Que ferais-je sans mon compagnon de fête ?

Oh ! Pour le moment, ils ne comptaient pas crever de suite… Enfin on ne savait jamais ce qui était fait le lendemain. Un jour peut-être Evelyn ne frôlera pas la mort, celle-ci finirait sans doute bien par l’avoir !

Ca, tu l’as dit ! Je ne compte pas le lâcher toute suite pour continuer à m’amuser un peu.

Pour le moment, elle ne s’était pas lassée de Cas, et vu la soirée mémorable qu’ils avaient passé, de remettre ça ne serait sans doute aucun souci. Et si Piers viendrait un jour à elle ?

Il a été la dernière raison de mon départ, et puis s’il me retrouve un jour … répliqua-t-elle un peu malicieuse. Non, ce que j’espère surtout, est qu’il reste vivre à Nashville heureux avec sa petite femme, fonde sa propre famille. C’est mieux ainsi, crois-moi ! Quant à moi, je reste sur mon homme d’Eglise.

Evelyn restera aussi bornée et têtue de ce côté-là. En tout cas, de manger une pizza et de partager tout ça avec un ami, ça faisait du bien. Il n’y avait rien de vrai.

Ah Bloody Hell m’aurait été utile pour le retrouver ! Ca me manquera !

Enfin à part s’ils retrouvaient un repreneur et faisaient tourner encore boutique ou soit, le repreneur changerait tout. Mystère !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 11:34

Virgile ne pouvait critiquer ou juger son choix quand à se faire oublier par sa famille. Déja parce qu'il n'était pas du genre à juger ses amis. Chacun à ses raison de faire tel ou tel choix. Et puis parce qu'il savait ce que c'était dans un sens. Parce que mis à part sa sœur et un peu quand même son frère, personne ne semblait attaché à lui comme les personnes de la famille d'Evelyn pouvaient l'être pour elle. Peut être avait il faux, mais c'était ce que tout ça lui inspirait.
Et bien, compliqué tout ça tout de même. Vraiment, quoi qu'on en dise l'amour semblait bien régir tout ce bas monde. Allez savoir si c'était l'une des raisons qui avait poussé Virgile à couper tous les liens possibles pour n'être attaché à personne. Si, il y avait Tony, Evelyn et d'autres potes bien sûr, mais aucun d'entre eux ne pourra un jour l'empêcher de partir.

Ouais, reste sur ton type de l'Eglise. S'il est sympa avec toi et que vous vous amusez bien, c'est tout ce qu'il faut.


Après tout le reste, c'est futile, du moins pour une relation comme celle la. C'est pas comme si elle parlait de son futur mari ou la, on ferait plus attention. Il s'agit juste d'un mec comme ça, comme Virgile pouvait des fois rencontrer des filles juste comme ça sans qu'il y ait de suite sérieuse.

Aller, ne parles pas du bar comme si c'était déjà de l'histoire ancienne, si ça se trouve le nouveau proprio ne licenciera personne.


Il savait que c'était plus compliqué pour Evelyn étant donné qu'elle s'était faite embaucher il y a peu, alors que Virgile il y a des années, mais dans ces cas la, tout le monde ne sait plus sur quel pied danser.

On verra bien de quoi il en retourne, et dans le pire des cas on cherchera ailleurs. Des postes de serveur c'est pas ce qui manque à New York.


C'est juste que personne ne veut faire ce job, alors que Virgile n'y voyait aucun inconvénient. C'était un job comme un autre après tout pas vrai ? Cela permettait de payer la dose, l'appart et la nourriture. En parlant de nourriture, Virgile eu enfin terminé sa part de pizza, bu une gorgée de bière.

C'est que ça fait du bien tout ça, Pas autant que hier soir, mais c'est quand même pas mal.


Satisfaire ses besoins primaires, c'était aussi un peu un truc qu'il fallait faire pour survivre, mais allez lui dire ça ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 12:13

Evelyn parut nostalgique soudainement en ce qui concernait Bloody Hell. Comment voulez-vous qu’elle ne soit pas négative sur ce coup ? Et dire que depuis tout à l’heure, Virgile semblait plus optimiste qu’elle. C’était un peu le comble. Quoique.

Peut-être ! On aura sans doute un propriétaire cool ! Mais qui sait ? Dans le pire des cas, on aura peut-être plus moyen de travailler ensemble. Je trouvais ça cool !

Et comment ! Peut-être que dans le prochain job, elle trouvera un nouveau collègue. Après tout, au musée, elle s’était bien fait copine avec Phoebe, et là, elle avait passé de superbes moments avec Virgile. Au moins, de travailler ensemble permettait de se voir plus fréquemment. En tout cas, le job de serveur n’était pas ce qui manquait à New York. Ou encore, était-ce l’occasion de travailler dans un musée ou à l’office de tourisme s’il y avait moyen… Allez savoir !

Au pire des cas, j’irais postuler chez Campbell ! lâcha-t-elle en se marrant.

Vicieuse ? Pas du tout ! Il fallait croire qu’Evy ne l’avait pas oublié, celui-là ! Et comment ? Il l’avait marqué ! Bref, ça faisait du bien de manger, c’était clair !

Tu m’étonnes ! fit Evy finissant sa part de pizza à son tour.

Puis, elle pensa à un truc, elle chercha autour d’elle pour le trouver, savoir où elle l’avait mis. L’apercevant que ça trainait sur sa table basse, Evelyn s’y dirigea pour aller le récupérer, et bien sûr, ce n’était que sa boite de cigarettes. Elle revint au comptoir de sa cuisine, pour reprendre sa place sur le tabouret.

On appelle Tony ? continua-t-elle en lui tendant une cigarette si Virgile en voulait une.

A moins qu’ils leur restaient assez de l’héroïne mais bon, Evelyn n’en était pas certaine. Au moins, sa réplique était un sous-entendu du "on se remet une couche ce soir ?".
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 12:51

Evelyn marquait un point. Si pour l'aspect boulot en soi ce n'était pas le plus inquiétant, en revanche il y avait un coté qui lui aussi lui plaisait bien, celui d'avoir Evelyn en collègue.

Pareil, c'est chouette de bosser avec toi !


C'était devenu bien plus sympa quand Evelyn avait été embauchée au Bloody Hell, même s'il s'était toujours entendu avec les autres serveurs, elle, c'était son amie. Alors ça changeait la donne !
Lorsque le nom Campbell vint aux oreilles de Virgile, celui-ci faillit s'étouffer avec sa gorgée de bière. Après avoir toussé un peu pour faire passer, ça, il réussit à prendre la parole :

Si tu aimes l'humiliation, obéir à un patron impossible à vivre, c'est le meilleur endroit du monde !


Evelyn savait que Virgile avait fait sa connaissance alors qu'il avait bossé à deux fois pour lui. Il lui avait juste dit que ce type était un pourri. Il ne lui avait pas non plus dit qu'entre temps, il avait revu Théodore, alors que celui ci était venu au Bloody Hell chercher son frangin qui se soûlait la bas. Ce soir la, Virgile avait pu voir un autre aspect de ce mec. Peut être plus humain, moins con. Sûrement parce qu'il y avait son frère Gaspard dans le coin, rien d'autre. Puisque la fois dernière il avait fait tout son foin pour récupérer une cravate de merde …. Cravate dont l'absence peinait beaucoup Virgile soit dit au passage. Il avait d'ailleurs même fait les magasins pour trouver la même. Et le blond quand il voulait quelque chose, il se donnait les moyens d'y arriver. Quand ça lui tenait à cœur du moins. Et il finit par la trouver un jour ! La même ! Alors il l'acheta. Pourtant, il y manquait un petit truc …

Virgile prit volontiers la cigarette qu'Evy lui tendait. Et voilà qu'elle émit une idée intéressante …. Appeler Tony, pour eux, dans leur cas, c'était pas juste pour prendre un verre et parler de la politique du Sénégal.

Comme si j'allais dire non ! Je lui envoi un message.


Après qu'il eu allumé sa clope, il sortit son portable pour demander à leur ami de venir chez Evelyn. Avec sa manette de jeu pour se faire une partie. C'était juste un code entre eux, pour qu'ils sachent qu'ils parlaient d'héro. Comme ça si quelqu'un tombait sur leurs messages, il n'y aurait rien de bizarre la dedans ! Enfin, est ce qu'Evelyn avait vraiment une console de jeu ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 13:34

Ah, pour ce qui était pour leur job, qui vivra verra… Après tout, ils le sauront bien très vite tout ça et réagiront en fonction de la nouvelle. Pas trop le choix de faire avec. Evidement, cela dériva sur ce cher Théodore Campbell. Evelyn ne pouvait s’empêcher de plaisanter et même d’en rajouter une couche.

On se fera un petit remake de 50 nuances de Grey ! lâcha-t-elle avec un geste de la main, comme si elle avait un fouet, et d’ailleurs, elle accompagne ce geste en imitant le bruit du fouet. Oh mon petit Théodoooore!

Si c’était un patron soi-disant difficile à vivre, un coup de fouet par-ci par-là pour le dresser, et faire en sorte que tout ça nickel, après tout… L’esprit d’Evy vagabondait bien loin. En tout cas, la jeune femme remarquait bien que Virgile n’avait toujours pas changé de vision vis-à-vis de lui. Après tout, ce n’était pas qui elle allait le lui reprocher.

Je serais sans doute bien trop maladroite pour travailler dans ce genre d’endroit ! rassura-t-elle dans un sourire avant de boire une gorgée de sa bière.

Ce qui était sans doute bien vrai ! Cela dit, elle aimait bien charrier Virgile.

Et puis travailler pour un patron qui te remercie en te disant « Mon ange », ça peut être chelou ! se rappela-t-elle.

Evelyn ne lui avait pas dit, ce jour-là ? Quand elle l’avait servi, Théodore l’avait gentiment remercier avec un « mon ange ». Ca, elle l’avait zappé. Et puis pour les choses chelou, en même temps, il n’y avait sans doute pas pire que son coup du confessionnal.

Sur ce, quand Virgile accepta sa demande, cela fit sourire Evy. Oh, ayant la soirée de libre, ils n’allaient pas forcément se faire prier pour s’amuser et s’occuper de la sorte, comme s’ils n’avaient rien d’autre à faire que de se shooter. Et puis, c’était l’occasion de voir Tony et qu’ils passent une soirée entre potes.

Dis-lui qu’il reste de la pizza, peut-être que ça le fera venir plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 14:38

D'abord, en voyant Evelyn imiter un fouet et parler de 50 nuances en même temps que Campbell, Virgile fit de gros yeux, avant de finalement partir dans un rire franc.

T'as vraiment fumé la moquette toi !


Et bien, il lui avait tapé dans l'oeil Campby ! Même s'il ne le portait pas dans son cœur, Virgile ne pouvait pas pousser sa mauvaise foi jusqu'à aller dire qu'il était à vomir. Il n'avait pas un œil qui disait merde à l'autre, ni de bec de lièvre … Oui les critères de beauté de Virgile sont larges ! Et puis à part chez les femmes, il ne regarde pas le physique des gens. Et généralement, il ne s'arrête pas à ça. Sauf quand c'est pour un coup d'un soir. Ouais … Mon ange à une employée ce serait trop chelou …

Au moins c'est plus sympa que la façon dont il a de me traiter. Et tu sais qu'il n'a jamais bu le moindre cocktail que je lui ai préparé ? Même le moindre verre ?


Pourtant il avait une fois vu le blond faire, c'est pas comme si il y avait avoir un truc chelou dedans ! En tout cas, la prochaine fois, Virigle s'assurera qu'il boira sa boisson … non mais oh !

Sinon t'as qu'à demander son numéro à ton type de l'Eglise, ils avaient l'air potes l'autre soir non ?


A moins que c'était une discussion comme une autre entre deux types chelous. Il hocha la tête quand Evelyn lui dit de préciser à Tony qu'il restait de la pizza. Ce qu'il fit dans un autre message. Tiens, la réponse se fit très rapide !

C'est bon, il sera la dans quelques minutes.


Le temps de venir quoi. Virgile ne savait pas ou il traînait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 16:45

Comment passer de confidences à des conneries ? C’était aussi simple que ça ! Evelyn ne put s’empêcher de rentrer dans un sacré délire, ce qui fit plutôt rire Virgile. Oh, elle pouvait dire que c’était la drogue de la veille, ou bien la cigarette qu’elle avait allumée, il y avait quelque chose de pas net là-dedans, ou encore c’étaient les champignons de la pizza qui n’allaient pas ! En tout cas, elle n’allait pas se plaindre : ça faisait du bien de se marrer un bon coup !

Sérieux ? Même pas ton Virgin Mojito ?

Franchement, même pas un verre ? Une goutte ?

Comment peut-on te détester à ce point ?

Genre, c’est franchement pas possible ! Enfin en même temps, à ses yeux, elle n’était pas sûre d’être très objective parce qu’elle adorait Virgile, vraiment ! Mais cela dit, c’était bien connu : on ne pouvait pas plaire à tout le monde !

C’est un vrai petit démon !

Oh non, Evelyn n’oserait pas de se moquer. Pas du tout ! Mais elle pouvait être au première loge de deux hommes qui se haïssaient et ô combien ! Cependant, ce n’était pas comme si ces deux mecs se voyaient tous les jours.

Oh, depuis ce soir-là, aucun risque que tu puisses le recroiser !

Et évidemment, Evelyn était bien loin du compte. Elle ne se doutait absolument pas que le soir où elle était de repos, Théodore était passé.

J’lui demanderai la prochaine fois !

Si elle n’oubliait pas ! Elle y avait pensé la dernière fois mais elle avait carrément oublié. Après tout, elle n’allait pas se retrouver à ce soi-disant… « rencard » et lui demander le numéro d’un autre mec, quand même… Bref, vivement que Tony arrive ! Au moins, la pizza était la bonne astuce pour attirer les gens au plus vite !

Super !

Clope au bec, Evelyn s’approcha de sa chaîne hi-fi pour lancer la musique, histoire qu’il y ait un bruit de fond. Sa clé USB était accrochée à la chaîne, balançant les chansons de façon aléatoires, il y avait un peu de tout.

Autant se foutre un peu dans l'ambiance! fit Evy avec un petit déhanché, un bras en l'air avec sa cigarette au bout de ses doigts... Ca devait donner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 17:03

Et non, pas même du Virgin Mojito, sa spécialité ! En même temps il ne lui en avait pas préparé. Elle posa la bonne question, comment pouvait on le détester à ce point ?

Aucune idée, moi qui suis pourtant adorable à souhait !

Forcément, Virgile n'était pas non plus tout blanc, mais c'est pas comme si un jour il lui avait craché à la figure ! Ok, il avait été un peu tordu l'autre soir à sa réception, mais rien qui ne cassait des briques pour autant non ? Alors quand Evy le qualifia de petit démon, il eu un sourire. Oui, petit. Oui, il lui en faut peu.

Bah j'espère pas un jour le revoir celui-la ! Une vraie plaie !


Genre les plaies d'Egypte, une calamité, Ragnarok …. peut être qu'il en faisait un peu trop ? Après tout, leur dernière entrevue ne s'était pas mal déroulée. Peut être parce qu'il y avait un client et un frère un peu bourré dans le lot ? A voir si elle allait vraiment demander son numéro au mec de l'Eglise ! Elle en serait peut être bien capable, mais si pour l'instant tout se passait bien avec lui, il n'y avait peut être pas de raison pour le faire. Si ce n'est assurer ses arrières. Même si, on est d'accord, elle avait peu de chances avec Théodore. Ce mec était fiancé à une superbe femme, et ils semblaient bien s'entendre. Du moins pour ce que Virgile en avait vu, après on peut toujours jouer la comédie. Mais ça lui importait peu. Il ne le reverra sûrement plus. Bien qu'il avait pensé ça la fois dernière et celle d'avant aussi … Bien, Tony arrivait, il y avait encore de la pizza, de la bière, que demande le peuple ? Il regarda Evelyn aller mettre de la musique, dansant quelque peu sur celle-ci. En parlant d'ambiance, on toqua à la porte :

C'est ici la pizza ?


Ah, ça devait être Tony !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   26/5/2015, 17:16

En tout cas, après petite discussion sérieuse et bouffe, la soirée laissait place à la déconnade et à l’amusement… Et pour ça, Evelyn était en forme pour s’éclater. En même temps, qui n’aimait pas la musique ? Et encore moins de danser ? En plus, Tony ne se fit pas trop tarder.

Je te laisse ouvrir, Virg’ ?

La porte s’ouvrit sur Tony.

Hey, Tony ! Comment t’as fait pour arriver aussi vite ? lui fit Evy, amusée.

Celui-ci salua Virgile, avant de lui répondre. Evidement, il avait pris sa cape et avait volé à travers toute la ville. Sacré Tony, va ! Puis le rouquin s’approcha d’elle pour la saluer également, et ce, il ne s’empêcha de faire quelques mouvements de danse pour être dans le même rythme qu’Evy… Mais en fait, c’était surtout pour piquer la clope.

Hey, rends-moi ça ! fit Evy en récupérant sa cigarette. Ta pizza est là-bas ! Cours vite sinon elle va être froide !

Enfin, ça se mangeait tout aussi froid. Et ouais, déjà elle engueulait Tony et elle lui foutrait presque un coup de pied au cul. Bref, Tony la faisait plutôt rire. Enfin c'était leur truc, quoi! Même s'ils avaient tous les deux une relation un peu spécifique. Evelyn adorait ses deux petits mecs.

Bref, Tony s’installa au comptoir pour manger la pizza, et Virgile et Evelyn le rejoignirent histoire de discuter un peu… avant le moment de défonce total.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pour tous, tous pour un [Virgile - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: