AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Commère, commérage [Leighton - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   28/5/2015, 23:03

Chris était vil ! Très vil ! Non, en fait, il était juste adorable… à sa façon. Dernièrement, un client était venu au garage pour une broutille sur sa voiture et ce n’était autre que William Harington, un pompier avec qui Chris s’entendait bien. Et forcément, il fallait qu’à sa propre manière, Chris les jette ce pompier et sa secrétaire dans les bras de l’un et l’autre. Vous pouvez lui demander : Chris était vraiment fier de son coup !!

Oh, ce n’était pas comme s’il avait senti qu’il y avait quelque chose entre eux, ou du moins, de la part de Leighton. Elle avait réagi bizarrement à l’arrivée de William… et puis Chris n’avait seulement poussé d’un pouce. Ce n’était juste qu’un petit coup de pouce pas discret mais c’était un coup de pouce… Et sérieusement ? William était vraiment à tomber ! Certes, Chris était casé, et était très heureux en ménage… mais franchement, ce n’était pas pour autant qu’il ne pouvait trouver un homme à son goût… D’ailleurs, quand Leighton fut de retour de ce rencard l’autre jour, Chris ne put s’empêcher de l’embêter ou de lui dire à quel point William était à baver et qu’il souhaiterait bien le voir courir torse nu. Enfin avec tout ça, ça n’allait pas les aider à bosser.

Cela dit, Chris sut que sa secrétaire allait avoir un autre rencard et apparemment dans une boite de Jazz. Et pas que le blondinet raffolait des ragots… mais… Enfin, ce n’était pas comme si Leighton l’aidait à assouvir ses besoins de potins parce que c’était bien sûr celle-ci qui l’appela la première pour lui raconter le lendemain du rencard. En cette matinée, au téléphone, Chris proposa à Leighton de passer carrément prendre un café chez lui pour papoter… car en cette journée, Chris était seul avec Fred et sa filleule de 10 mois Reagan, pendant que Ryan, Baptiste et Haylie (ses deux amis et parents de Reagan) étaient partis vadrouiller pour faire du bricolage … Enfin, des affaires quoi !

En attendant l’arrivée de Leighton, Chris était en train de feuiller un magazine people sur le canapé avec ses lunettes de lecture à bout de nez. Reagan était dans son petit parc à s’éclater toute seule, Fred était en train de dessiner sur la table du salon. La sonnette retentit, et Chris finit par se lever du canapé tout en enlevant ses lunettes de son nez et les posa avec son magazine sur la table basse. En même temps, il fallait que Reagan se mette à pleurer. Chris la récupéra dans ses bras pour la rassurer et alla alors ouvrir la porte (et pas tout seul, Brindille, la chienne, le suivait à la trace) pour accueillir Leighton.

Hey, salut beauté!

Oui, Chris pouvait l'appeler "beauté" de temps à autre, non ? De toute manière, vu son cas, c'était toujours sans ambiguité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   29/5/2015, 21:10

Comme s'ils ne passaient pas assez de temps ensemble, il fallait en plus qu'ils se téléphonent pendant leur journée de congé. Mais ce n'était pas pour n'importe quoi. Chris avait un besoin avide de potins et Leighton était là pour l'aider à assouvir ce besoin. Déjà, elle s'était étonnée de ne pas être passé à l'interrogatoire en revenant de son premier rendez-vous avec Will qui fut totalement improvisé mais poussé par Chris. Oui, c'était bien lui qui les avait poussé à sortir du garage pour aller boire un café au starbuck du coin de la rue ! Forcément, elle y eut le droit le lendemain pendant la première pause café. Cela aurait été étonnant que Leighton y échappe ! Si Chris ne parlait pas ragots et potins c'est qu'il était malade ! Et même s'il l'était il trouverait encore le moyen d'en parler ! On ne comptait plus le nombre de pauses que Leighton et Chris s'étaient octroyés depuis le début de leur aventure ... Les litres de café non plus !

Bref, la petite Anglaise avait obtenu un autre rendez-vous avec son pompier. Il l'avait emmené dans un club de Jazz/Blues où ils avaient passé une bonne soirée. Comme quoi il n'y avait pas besoin de se mettre la tête à l'envers pour s'amuser. C'était bien aussi quand on restait lucide ! Comme ça, elle pouvait se rappeler de leurs conversations, de leur danse aussi, très romantique ...
Leighton en rêvait encore. Elle avait la tête ailleurs depuis cette soirée. Il l'avait raccompagné hier dans la soirée et il y avait toujours cette rose qu'elle avait mis dans un petit vase dans sa chambre.

En ce matin ensoleillé, Leighton lisait tranquillement dans le canapé du salon, une tasse de café posée sur la table basse. Son téléphone sonna et la photo de Chris s'afficha. A peine une sonnerie et elle décrocha. S'en suivie une longue, très longue conversation. Chris voulait tout savoir sur son rencard, les détails surtout c'est de cela dont il raffolait. Elle se souvenait que son ami avait craqué sur Will. Chris le trouvait à tomber par terre ! Pour un mec casé quand même ! Mais bon, ce n'est pas parce qu'on est au régime qu'on n'a pas le droit de regarder le menu !
Alors, pour approfondir la discussion, Chris proposa à sa secrétaire de venir directement chez lui histoire de passer l'après-midi. Il l'avait prévenu qu'il était seul avec sa filleule et le fils de Ryan. La brunette connaissait Fred puisqu'elle était déjà venue une soirée pour faire la connaissance du compagnon du blondinet.

Leighton se prépara donc pour se rendre à Brooklyn. Elle avait prit les transport en commun pour s'y rendre. C'était bien plus pratique même si Harlem n'était plus la porte à côté. La jeune femme arriva devant la porte où elle sonna. L'animal aboya en entendant la sonnerie et elle ne fut pas surprise d'être assaillie par Brindille, la chienne du couple.

- J'adore quand tu m'appelles comme ça ! Salut !

Elle le prit dans ses bras pour le saluer. Ils étaient devenus très proches au fil du temps mais rien d'ambigu vu le cas de Chris mais ça faisait un peu penser à un frère et une soeur. Ils se chamaillaient comme deux gosses, ils partageaient tout -ou presque. Pas tout évidemment ! La brunette fit aussi un bisou sur la bouille de la petite Reagan.

- Dis donc ça grandit ! Je te vois encore me dire que tu allais être parrain !

C'est vrai, ça passait tellement vite un truc de fou ! Finalement, quand on faisait le bilan, Leighton s'était plutôt bien acclimatée à cette grande ville qu'est New York !
Fallait aussi reconnaître que Chris était vraiment très chou avec un enfant dans les bras ! Une image craquante.
Il l'invita à entrer et Fred vint saluer l'anglaise avant de se remettre à ses dessins.

- Tu fais la nounou à ce que je vois !


Mais Leighton savait très bien qu'elle n'était pas venue pour parler couches et autres... Tôt ou tard, Chris allait remettre le sujet sur le tapis, c'était pour ça qu'elle était là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   29/5/2015, 22:30

Enfin Leighton présente, Chris la salua comme il se devait : comme une princesse. Chris l’adorait. Il appréciait ces moments de complicité à s’échanger les potins, à se donner des nouvelles, à parler d’une émission vue la veille, à parler mariage ou encore des conseils produits beauté. N’empêche, Chris était peut-être mécanicien, à se crasser les mains tous les jours dans des moteurs, ce n’était pas pour autant qu’il ne prenait pas soin de lui. Prendre soin de ses cheveux et de sa peau, c’est la vie ! (c’est comme la bouffe !) En même temps, avoir une mère esthéticienne était bien utile pour connaître certaines astuces.
Bref, ces petits moments de complicités ne s’arrêtaient pas qu’au boulot puisque Chris l’appelait de temps à autre pour des nouvelles (manquerait que Ryan soit un peu jaloux sur les bords, genre de voir Leighton sur le temps de travail ne suffisait pas déjà !.C’était deux petits fous qui s’entendaient bien, c’était tout !) ou encore ils se voyaient en dehors du boulot.
Ils se saluèrent puis Chris laissa entrer Leighton. Celle-ci semblait charmer par Reagan. En même temps, comment ne pas craquer devant un môme ? Enfin ça, il y avait une époque où Chris aurait crisé face à un môme.. On parlait bien d’une époque .. révolue !

T’as vu ça ? Elle est belle comme son parrain !

Et encore, Chris n’avait que Reagan dans les bras. S’il avait eu à garder Eden, sa nièce, elle n’avait que 8 mois… Et encore, c’était pas fini puisque Cassandre attendait déjà son second enfant. Ca ne chômait pas, n’est-ce pas ?

Bon, il fallait que la chienne vienne un peu enquiquiner ce monde. A vrai dire, dès qu’il y avait un invité, elle en profitait pour voir si elle ne peut pas gratter quelques grattouilles. Là, elle en devenait agaçante.

Brindille !

Chris lui ordonna de se pousser. Il pensa même à ouvrir la baie vitrée de derrière la maison, histoire de mettre Brindille dans le jardin. Quand Chris préparerait à manger, il aurait Brindille dans les pattes ! (la bouffe, c’est la vie !)

Et oui, tu vois, c’est la journée !

Il se dirigea donc vers la baie vitrée pour sortir la chienne. D’ailleurs Fred semblait vouloir sortir dehors pour jouer avec elle, laissant alors Chris et Leighton seuls (sans oublier Reagan qui était toujours dans les bras de Chris)

Et même je t’embauche pour faire la cuisine avec moi !

Pendant que Chris s’occupera en même temps de la petite princesse Reagan. Et il n’y avait rien de mieux pour discuter autour des fourneaux. Au moins, une bonne petite bouffe pour mieux entamer le début d’une belle après-midi, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   29/5/2015, 23:34


Venir passer un moment chez Chris rappelait à Leighton que son ami n'avait pas encore eu l'occasion de venir visiter le nouvel appartement qu'elle partageait avec Kendall, sa colocataire. Déjà qu'elle ne lui avait pas donné d'explications quand elle est partie à Londres pour quelques temps ... Le pauvre ! Enfin, être en colocation demande toujours quelques concessions et ce n'était pas facile d'inviter qui l'on voulait quand on le voulait. Toutefois, Kendall était très conciliante sur cet aspect.
Chris accueillit chaleureusement sa secrétaire, comme à son habitude. Il portait Reagan qui avait encore les yeux humides, signe qu'elle avait pleuré un peu avant son arrivée. Le blondinet ne put s'empêcher de faire remarquer à Leighton qu'elle était belle comme lui. Et là, Leighton partit en fou rire ... imaginant son ami en jupe, avec des petites couettes sur la tête ... mon dieu quelle image !

- Je savais pas que tu portais des jupes ! Tu me caches des choses ! Oui, elle est .. plus belle que toi encore !

Après tout, Leighton ne savait pas si Chris avait une activité transformiste à ses heures perdues ! N'empêche, ça pourrait être drôle d'avoir une soirée déguisée où ils s'en donneraient à coeur joie d'essayer toutes sortes de costumes aussi drôles les uns que les autres ! Alors, pour charrier le blond, Leighton lui dit que Reagan était encore plus belle que lui ! En même temps, comment ne pas fondre devant ces petits bouts. C'est tellement mignons à ces âges là.

La chienne avait l'air excité d'avoir de la visite et Chris eut l'idée d'ouvrir une fenêtre pour la sortir. Comme il faisait beau, Fred décida d'aller jouer avec.

- Bon, ça va pas ça, il va falloir que je pense à me faire payer en plus de mon salaire !

Petit cachotier ! Il ne lui avait pas dit qu'il l'employait pour faire la cuisine. Bon, Leighton n'était pas un chef étoilé non plus ... elle se débrouillait quoi ! Ce n'était pas son domaine de prédilection ! Quand elle mentionna qu'elle devait se faire payer pour ça ... Chris ne put s'empêcher de la regarder... ça en disait long et la brunette décida de rattraper le coup avant qu'il n'explose en fou rire.

- Non Chris !! Ce n'est pas dans ce sens !! Voyons !!

Pas besoin de vous faire un dessin pour imaginer à quoi ils pensaient quand l'Anglaise parla de se faire payer ... Là, il s'agissait de faire de la cuisine, pas vendre son corps sur un trottoir ! Il y a tout de même une sacrée différence entre les deux !
Bon, c'était bien beau de parler bouffe mais qu'allaient-ils bien pouvoir concocter ?!

- Qu'est-ce qu'on va faire de bon ?


Leighton posa ses affaires avant de se diriger vers la cuisine avec Chris. La petite allait sans doute avoir faim d'ici peu et quand un petit avait faim, il savait le faire entendre ! Mais bon, au moins ils seraient ensemble, dans une ambiance détendue pour pouvoir papoter. C'était un bon endroit pour délier les langues ! (non chris et lei ne s'embrassent pas !)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 00:03

Chris aurait dû se taire mais comme d’habitude, il était incapable de tenir sa langue. Forcément, quand il disait que sa filleule était belle comme son parrain, il fallait que Leighton en ajoute une belle couche. Saleté ! Qui s’aimait bien châtiait bien !

Ah si tu savais !

Chris allait se mettre au kilt un jour, qui savait ! N’empêche, une chose dont elle ne savait peut-être pas mais peut-être 10 ans plus tôt, quand Chris avait connu son meilleur ami Baptiste, qu’est-ce qu’ils avaient pu faire comme connerie, notamment quand ils se lançaient des défis. Il y en avait un où Chris avait dû se déguiser en drag-queen tout en nettoyant les chiottes. Si Chris lâchait l’info, il savait que Leighton se donnerait à cœur joie de le ressortir à tout bout de champ.

Tant que ce soit elle la plus belle ! Je ne compte plus !

Bref, ça commençait bien ! Chris ne savait comment la journée allait finir mais en tout cas, la bonne humeur était au rendez-vous ! Le blondinet proposa donc de manger, ou du moins de cuisiner… Comme si l’exploiter au garage ne suffisait pas… D’autant plus que Leighton sortit une réplique un peu chelou dans le sens… ferait-elle le trottoir ? Chris lui lança un regard suspicieux avant de se marrer. Leighton avait capté son esprit tordu.

Ben quoi ! J’étais en train de me dire que j’avais peut-être trouvé un bon filon.

Dans le sens qu’il deviendrait proxénète dans ce cas… Franchement, il n’y avait vraiment aucune retenue. Cela dit, Leighton posa la question magique : sur ce qu’ils allaient manger !!

Chris se dirigea alors dans la cuisine suivit de Leighton. Il ouvrit le frigo pour voir ce qu’il avait et réfléchit.

Hum… y’a de quoi faire du poisson… J’ai des gnocchis… Une courge !

Oui, bon, ça faisait très envie ! Mais en fait, c’était que Chris adorait cuisiner. Pour dire, à la maison, c’était souvent lui qui occupait souvent cette tâche. Ryan était un piètre cuisinier alors du coup, il était bien content de ne pas s’occuper de ça. A l’inverse, c’était lui qui faisait le ménage, maniaque comme il était. Cela arrangeait un peu en quelque sorte Chris, qui lui était du genre un peu bordélique. Auparavant, quand il vivait seul, seule la cuisine restait impeccable Alors on pouvait dire que les deux gus se complétaient très bien.

Ca te dit des Gnocchis à la courge ?

Ah oui, fallait-il préciser que Chris était du genre semi-végétarien ? Il vous cuisinera de la viande mais il n’en mangeait pas lui-même. Cela dit, les gnocchis, c’était 10 de préparation et 15 min de cuisson donc ça sera fait rapidoss. Chris pouvait lui dicter ce qu’il y avait besoin : une tranche de courge, 2 œufs entiers, 200 grammes de farine, du sel, du poivre, du beurre et pour finir du parmesan.

Comme ça, pendant que je m'occupe de la princesse que j'ai dans les bras, je pourrais en même temps te cuisiner...

Oh là, comment c'était bien dit ! Cela dit, aux mots "te cuisiner", Chris ne put s'empêcher de lâcher un mini-rire sadique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 00:26

Pourquoi fallait-il qu'ils aient l'esprit aussi mal placé ces deux là ! Dès qu'ils étaient réunis, s'en était fini ! Chris ne put s'empêcher de rire à la remarque de Leighton.

- Proxénète à tes heures perdues, c'est ça ?!

N'empêche, fallait faire attention à ce qu'ils disaient parce que devant deux gosses, ça le faisait pas trop mais c'était très drôle. Bon Reagan ça ne posait pas encore trop de problème mais Fred était à l'âge de répéter tout ce qu'il pouvait entendre. Leighton et Chris n'étaient pas de très bons exemples quand ils étaient tous les deux !
Chris se dirigea vers le frigo quand la brunette lui demande ce qu'ils allaient bien pouvoir manger. Il lui répondit qu'il lui restait des gnocchis, une courge ...

- C'est moi la courge ?! lui demanda-t-elle en rigolant.

Ca promettait pour le reste de la journée si tout était prétexte à rire ! Enfin, valait mieux en rire qu'en pleurer ! Leighton avait vraiment un humour pourris et même si Chris rigola de cette bêtise, il leva les yeux au ciel, dépité ! Quant à la British, elle rigolait encore de sa connerie !
Plus sérieusement, il lui proposa donc de faire des gnocchis à la courge. La brunette savait que Chris n'était pas un carnivore donc il ne fallait pas s'attendre à le voir manger de la viande. Mais elle n'y voyait aucun inconvénient. C'est toujours intéressant de goûter de nouveaux plats. De plus, l'Anglaise n'était pas particulièrement difficile... Après tout, les Anglais sont réputés pour avoir de drôles de goûts en matière de gastronomie ... Alors si elle avait survécu pendant des années à ce cliché, elle était capable de manger des plats végétariens.
Ah bah voyons ! Genre il va s'occuper de sa petite alors qu'il exploitait Leighton !

- Elle en a de la chance ! Reagan, tu veux pas qu'on échange ?
demanda-t-elle en s'approchant de la petite dans les bras de Chris. Tu prends ma place et moi je me fais chouchouter pendant que je fais des areuh areuh.. Ton parrain est sadique tu sais ! fit-elle en passant son doigt sur le bout du nez de Reagan.

Pas qu'un peu même ! Lui aussi était une saleté ! La brunette savait qu'elle allait devoir faire un rapport complet de son rencard avec Will. C'est pas ce qui la gênait !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 20:56

Osait-elle dire « proxénète » à voix haute ? Chris prit un air faussement offusqué, tout en posant une main sur l’oreille de la petite Reagan, comme si cette dernière pouvait écouter et surtout comprendre ce qu’ils disaient.

Attention, il y a des oreilles chastes par ici ! lâcha Chris.

Non mais ils se retrouvaient à peine que les délires fusaient. Ils n’arrêteront jamais !

N’empêche, je me ferais un salaire en Or !

Si ce n’était pas une magnifique idée tout ça ! Chris allait carrément de convertir et passer du côté obscur de la force en devenant délinquant… Enfin, on savait tous que ça n’arriverait jamais ! Impossible !

Quand Chris lui proposa ce qu’ils allaient pouvoir manger, voilà que Leighton sorte une connerie ! Ca aurait étonné Chris qu’elle n’en rajoute pas une couche. N’était-ce peut-être l’humour à l’anglaise (ou tout simplement l’humour à la Leighton) mais Chris l’adorait ! Si Leighton n’existait pas, il faudrait l’inventer !

T’es ma belle courge, tu le sais bien ! répliqua Chris, bien gentiment.

Et Leighton s’approcha de la petite Reagan. Et oui, c’était une chanceuse cette petite bestiole… Et non, Chris n’était pas un sadique, alors pas du tout ! Franchement, qu’est-ce qu’il ne fallait pas dire ! Cela dit, si Leighton souhaitait s’occuper un peu de Reagan, cela ne dérangeait pas du tout Chris.

Allez va ! Le parrain sadique se met aux fourneaux ! fit Chris en passant Reagan à Leighton.

Il fallait bien laisser le professionnel (bon, ses chevilles enflent mais on ne pouvait pas lui enlever son amour pour la cuisine !).

Il y a de quoi faire son biberon, et tout ça, dans le sac sur la table près de toi.

Chris avait laissé le sac sur la table de la cuisine, histoire de. Puis les mains les libres, Chris sortit la courge coupée en cubes et qu’il avait déjà fait chauffer la veille à la vapeur pendant une vingtaine de minutes. Il s’apprêtera à mélanger la courge écrasée avec la farine, les oeufs, la matière grasse, et les condiments dans un saladier.

Bon alors, c'est quand le mariage avec le beau pompier ? lâcha Chris.

Bon, oui, le blondinet allait peut-être un peu vite en besogne, mais il voulait tout savoir. Ce n'était pas sa faute. Et heureusement que Ryan n'était pas trop là pour le voir parler ainsi. Après tout, ce n'était pas comme si Chris allait le cacher. Enfin ce n'était qu'un petit fantasme. Un léger.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 21:48

C'était amusant. Non, pas amusant, c'était fun, comme d'habitude ! Dès que ces deux-là étaient ensemble, il n'y avait plus moyen de les tenir. Les conneries fusaient et ça rigolait comme des dindes.
Oui, Leighton osa parler de proxénétisme devant Reagan et Chris mit aussitôt les mains sur les oreilles de la petite. Oh c'est bon, comme si elle savait ce que ça voulait dire !

- Tu te ferais un salaire en or tandis que moi je me ferais exploiter pour trois sous ! Comment en ce moment !

Heureusement que c'était Chris. Elle ne ferait pas ça à n'importe qui. Il pouvait s'estimer chanceux de l'avoir car avec la petite anglaise, c'était la bonne humeur garantie. Il n'y avait pas d'arrière pensée dans ce qu'elle disait à propos de son salaire. Son salaire était des plus convenables et elle savait que ce n'était pas facile puisque Chris s'était installé à son compte il n'y a pas si longtemps. De ce fait, la trésorerie n'était pas encore à l'équilibre mais la clientèle était fidèle et désormais assez nombreuse pour tenir le coup. Chris veillait à ce que ses deux employées soient payé en temps et en heure. La brunette savait que se mettre à son compte pouvait demander pas mal de sacrifices.
Quand il parla de courge, aussitôt Leighton s'y compara ... sauf que le blondinet avait toujours le mot pour rattraper l'humour désastreux de l'anglaise.

- Ah, dans ce cas ça change tout !

Entre une courge quelconque et une belle courge, il y avait déjà une différence ! Tout semblait prétexte à rire avec ces deux complices.
Finalement, devant la réticence de Leighton à se mettre aux fourneaux, il décida de confier la petite à Leighton afin de préparer à manger. C'était lui l'expert ... si Leighton s'en chargeait, ça pouvait être désastreux ! Il savait pourtant que la brunette n'était pas du tout une experte en cuisine... Bon elle se débrouillait avec les plats de bases mais des choses aussi élaborées ... ça paraissait simple pourtant mais pour elle c'était une montagne !

- Je fais de toi mon esclave à présent ! Après tout, c'est moi l'invitée !

Leighton n'avait pas tort sur ce point. Depuis quand on mettait les invités à la popote ?! Après, rien ne l'empêchait de participer pour donner un coup de main mais elle le fit à sa façon en allant préparer le biberon de la filleule de Chris.
Avec un enfant dans les bras, ce n'était pas facile mais la brunette s'y fit rapidement et prépara le biberon qu'elle mit ensuite à chauffer.

- J'ai raison n'est-ce pas, Reagan ?!

Leighton semblait à l'aise avec les tout petits. Elle pouvait bien s'imaginer maman ...elle avait bien faillit l'être à une autre époque. Alors quand Leighton s'adressa à la petite pour demander si elle avait raison à propos de Chris, elle sourit en gigotant.

- Regarde, elle est tout à fait d'accord avec moi.

Solidarité féminine ! Ah ça commençait tôt ! Mais bon après, voir le biberon avait dû aussi la mettre de bonne humeur car son ventre allait se remplir pour un moment.
Lei récupéra le biberon et s'assit avec la petite pendant que Chris préparait le plat de son côté. C'est alors qu'il commença à "cuisiner" la brunette à propos de Will le pompier. Fallait bien que ça arrive !

- T'es malade ?! On va pas se marier alors que l'on se connaît à peine ! C'était seulement notre premier vrai rencard ... en dehors de celui où tu nous as presque poussé dehors ! Et on a passé une très bonne soirée si tu veux savoir.

Elle savait que Chris allait demander un peu plus de détails. Il n'allait pas se contenter d'un "on a passé une très bonne soirée!" Non, surtout que Chris aurait pu craquer dessus s'il n'était pas déjà casé ! Il fallait lui en laisser un peu à cette jeune femme !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 22:18

Genre, Leighton sera mal payée dans tout ça, ben voyons ! Madame souhaiterait une augmentation ? Il manquerait plus qu’elle fasse grève ! Ah, sacré humour, va ! Ce n’était pas Chris qui allait le prendre mal. Même si parfois, il pouvait être d’une susceptibilité monstre, mais tout dépendait de l’humeur mais aussi des gens. Avec Leighton, ça passait crème. Depuis le temps, il avait appris à la connaître. Il savait comment elle fonctionnait.

Allez, dans la casserole, ma belle courge ! Et que ça saute ! ajouta Chris pour la charrier.

Non, il n’oserait pas cuisiner son amie de cette manière. Il manquerait plus que ça, qu’il devienne totalement cannibale alors qu’il était loin d’être carnivore de base ! De toute manière, comme elle le disait, il était son esclave.

Oh oui, Maîtresse !

Oh, elle marqua un point. C’était elle l’invité, après tout. De toute façon, Chris ne l’aurait sans doute pas laissé faire. Il y avait bien un lieu dans la maison où il pouvait être le maître : c’était bien la cuisine. Il était le chef ici. C’était lui qui manageait tout, attention !

Je crois surtout qu’elle sait qu’elle va avoir son biberon ! On ne résiste pas à l’appel de la bouffe !

Cherche-merde ? Encore une fois, c’était peu de le dire. Il l’était encore plus quand il parla de mariage. C’était si facile de faire courir sa Leighton adorée ! Chris était toujours d’un sadisme.

Je suis ravi de savoir que ça s’est bien passé. Tu comptes le revoir ? Peut-être aurais-je l’occasion de le voir à mon mariage ?

Qui savait si Chris pourrait la voir accompagner à son mariage, normalement prévu cet été. Bon, encore une fois, Chris s’avançait un peu trop vite.

Roh, bon j’arrête un peu ! Allez, fais-moi rêver ! William était comment ? Il a sorti le grand jeu ?

Et oui, Chris allait tirer les vers du nez de sa Leighton. Il voulait tout savoir. Et il ne fallait pas oublier que c'était lui qui avait les ustensiles de cuisine en main, ça pouvait être dangereux... Non, Chris n'était pas un psychopathe, voyons!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 22:54

Comme pour appuyer sa bêtise, Chris demanda à la courge -Leighton- de sauter dans la casserole. Elle ne put s'empêcher de rire. Quel phénomène ! La brunette pensait qu'il allait la cuisiner autrement mais pas littéralement ... Heureusement, ce n'était qu'une bêtise !

- Je vais finir en gnocchis ça craint ...

Bah oui parce qu'en plus d'être une courge et de passer à la casserole, elle finirait donc en gnocchis ! Mais bon là encore, c'était pour répliquer à Chris et le charrier. Ca devenait presque un concours là !
Voyant la solidarité féminine entre Lei et Reagan, le blondinet riposta en disant que c'était surtout la vue de la bouffe qui la faisait sourire.

- Elle a dû hériter ça de toi à mon avis. Toi et le rapport à la bouffe !

Là encore, c'était une ambiance bon enfant. On aurait dit deux gosses qui renchérissaient à chaque bêtise dite. De plus, l'Anglaise lui rappela qu'elle était l'invité et de ce fait qu'elle ne devait rien faire. Oh, elle aurait volontiers donné un coup de main à la préparation mais sans plus. S'occuper de la petite était beaucoup plus simple. Tout à fait à sa portée ! Quand Leighton parla de faire de Chris son esclave, il ne put se retenir de prendre son air de soumis ... Là, Leighton l'imagina en tenue de cuir noir et du coup elle aussi mais avec un fouet ... à cuisine !
Mais très vite la conversation revint sur Will. Chris semblait espérer le revoir à son mariage. Tout comme il espérait que la brunette le revoit. C'était prévu mais quant à l'avenir, ne nous emballons pas. Rien n'était fait et ils n'avaient pas officialisé quoique ce soit au niveau de leur relation. Ca se ferait, petit à petit mais seul l'avenir pouvait dire s'ils feraient un bout de chemin ensemble ou si leurs chemins se sépareraient avant. La vie était tellement imprévisible.

- Déjà, je dois le revoir bientôt alors qui sait... seul l'avenir nous le dira. J'aimerais bien c'est triste une femme seule à un mariage.

Leighton fit une petite moue comme pour appuyer ses propos. C'est vrai, une femme seule c'est triste quand elle n'est pas accompagnée de son potentiel futur mari ! Bon c'est pas forcément le bon mais c'est toujours mieux que rien! Alors de là à le revoir à son mariage ...

- Et puis, si tu veux le revoir à mon avis il sera pas sans venir au garage un jour ou l'autre. Il sait où me trouver !

Entre le garage et l'appartement à Harlem, Will savait où trouver la jeune femme. Ensuite, l'ami et patron de Leighton lui demanda comment il était et s'il avait sorti le grand jeu.

- Il est ... grand, mais ça tu le sais, beau, tu le sais aussi et musclé !

C'était le plus évident et Chris n'avait pas été sans le remarquer sinon il n'aurait pas bavé dessus même en étant casé ! C'est vrai que le pompier était bien foutu, c'était presque un fantasme à lui tout seul mais la jeune femme n'avait pas eu l'occasion de pousser l'exploration plus loin pour confirmer cette beauté physique.

- Ouais ! Il est venu me chercher, une rose à la main c'était trop chou ! Il est gentleman, un peu vieux jeu mais ça fait son charme. Faut pas oublier qu'il est un peu plus vieux que moi.

Et oui, ça faisait une différence entre lui et les jeunes de maintenant. C'est pas un mec de son âge qui l'aurait emmené dans un club de Jazz/Blues. Mais alors le coup de la rose, ça avait fait fondre l'Anglaise qui aimait particulièrement cette fleur pour sa symbolique. Leighton était presque une fleur bleue.

- Enfin tu vois les comédies romantiques ? Bah en résumé c'est ça ! Je me serais cru dans un de ces films.

Au moins, c'était explicite. Tout le monde connaissait ce genre de film et la perfection des relations entre les personnages. Entre Lei et Will c'était pareil. Presque trop parfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   30/5/2015, 23:30

Oh quoi, finir en gnocchis, comment ne pas finir en beauté ? En tout cas, son rapport à la bouffe, Chris avait déjà sans aucun doute influencé sa filleule.

T’imagines, à 10 mois, je déteins déjà sur elle ?

Oh, Chris n’imagina déjà pas lorsqu’elle apprendra à marcher et encore. Enfin, cela dit, ça lui fera un peu bizarre mais ça le serait sans doute beaucoup plus pour le père, son ami Baptiste. C’était son premier – et unique – enfant pour le moment.

Et t'imagines quand elle saura parler ? Son premier mot ? Oh, mon ami Baptiste me tuerait si son premier mot est "bouffe" !

Oh rien que d'imaginer la réaction de son ami, Chris le voyait déjà venir de loin.

Oh, à mon mariage, y’aura sans doute des célibataires. Tu ne seras pas la seule ! Enfin, je dis ça mais j’espère qu’il y aura du William dans l’air !

Dans le pire des cas, si Leighton venait seule à son mariage, Chris avait sa petite idée dans la tête, et pas forcément plaisante pour Leighton. Chris serait capable de passer une énorme annonce, aller auprès de ses amis pour savoir si ceux-ci n’avaient pas des amis célibataires, histoire de … Enfin, bref, là, c’était exagéré. Mais cela dit, de toute manière, comme il le disait, elle ne serait pas la seule célibataire dans le pire des cas, et peut-être qu’elle trouverait peut-être son bonheur à son mariage.

Quand Leighton décrit physiquement William, Chris crut qu’elle se moquait un peu de lui. Franchement ? Chris s’était bien rincé l’œil et essayait d’imaginer les muscles de ce cher pompier.

Une rose ? Carrément ?

Chris siffla. Que c’était romantique ! Quoi ? Vous ne savez pas que Chris aimait aussi les fleurs ? Enfin, sa fleur préférée était l’orchidée mais ça, ce n’était que détail. Chris voulut presque rire quand elle lui dit que William était un peu vieux.

Oh tu sais que l’amour n’a pas d’âge ! Tu vois ma sœur Cass’ et mon beau-frère Alex’ ? Ils ont bien 10 ans d’écart et ils sont mariés.

Et dire que Cass’ n’avait que 23 ans et quant à Alex, par déduction, vous devinez qu’il en avait 33. En plus, ces saligauds s'étaient mariés dans son dos, lors de leur voyage à Paris pour le jour de l'an... Mais à part ça, ils étaient heureux pour eux... Et puis se marier à Paris, sérieusement, c'était tout aussi romantique.

Chanceuse !

Chris imaginait totalement. En même temps, ce n’était pas bien difficile puisque Chris adorait les comédies romantiques, ou les histoires d’amour en général. D’ailleurs, par exemple, il ne se lassait pas de regarder « Brokeback Mountain » et ça, un millier de fois et ce, il ne pouvait s’empêcher de chialer devant, un millier de fois.

C'est clair que ton histoire commence magnifiquement bien. Le Prince Charmant vient te sauver sur son cheval blanc et ... j'en serais presque jaloux ! fit Chris amusé.

Oh, si Chris devait raconter sa rencontre avec Ryan, il y avait de quoi se marrer ! D'ailleurs, il ne lui semblait pas qu'il ait déjà raconté ça à Leighton
.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   31/5/2015, 20:35

Chris et la bouffe c'était une grande histoire d'amour. Alors que cette "passion" déteigne sur la petite Reagan à dix mois ne surprenait pas Leighton. Si c'était de famille... sait-on jamais ! En tout cas, il semblait malade à l'idée que ses premiers soient en rapport avec la bouffe.

Chris répondit à Leighton qu'elle n'avait pas à s'en faire car, si elle était célibataire à ce moment là, il y en aurait pleins d'autres. La brunette savait ce qu'il voulait dire par là, il irait voir les autres en leur demandant s'ils étaient intéressés par la jeune femme. Leighton le voyait venir de loin ! C'est pas comme si elle le connaissait maintenant. Il avait bien poussé Will et Lei à sortir ensemble lors de sa dernière visite au garage.

- T'as pas fini un peu de vouloir me caser avec les premiers venus ?!

Alors pour éviter ce désagrément qui ne plairait sûrement pas à Leighton, elle espérait beaucoup qu'à ce moment là, elle serait toujours avec Will. Toutefois, le blondinet n'avait pas communiqué de date précise donc c'était difficile de dire si elle serait toujours avec le pompier. Ils en était qu'au tout début de leur histoire et pour l'instant, à part des compliments et autres, il n'y avait pas eu de geste qui aurait rendu leur relation officielle.
Chris fut surpris lorsque Lei lui expliqua que Will était venu avec une rose.

- Ouais ! J'étais agréablement surprise !

Pas qu'un peu. Etant donné que c'était l'une des fleurs préférées de Leighton ça ne pouvait que lui faire plaisir. En même temps, quelle femme n'aime pas les roses ? Surtout les roses rouges, symboles de l'amour, de la passion etc ...
Chris marquait un point sur le fait que l'amour n'a pas d'âge. Le principal c'était d'être bien ensemble.

- Tout à fait. Et tu te rappelles quand on parlait mariage d'ailleurs ?! Toi tu as fait ta demande à Ryan et tout. Rolala qu'est-ce que ça passe vite !

C'était comme si c'était hier et pourtant ! Elle se souvenait que Chris continuait à hésiter, à se demander comment il allait s'y prendre pour faire sa demande à son petit ami. Ils avaient alors parlé de toutes les possibilités qui leur passaient par la tête, imaginant alors leur mariage parfait.

- Au fait, je ne me rappelle pas que tu m'aies raconté ta rencontre avec lui.


C'était bien beau de parler de son rencard avec Will mais il fallait aussi qu'il raconte sa rencontre avec Ryan. Tout cela, la brunette l'ignorait. Il fallait bien que la conversation tourne un peu autour de lui aussi.

L'anglaise compara son rencard avec Will à un passage de comédie romantique. Elle savait qu'elle serait comprise car Chris adorait ce genre de film. Il estima que Lei était une chanceuse d'avoir Will. Mais selon la brunette, quelque chose n'allait pas. Peut-être que c'était une idée qu'elle se faisait hein mais pour elle c'était trop parfait. D'un sens, tant mieux si ça continue comme ça !

- N'empêche, je ne peux m'empêcher de penser que ça fait trop parfait tu vois. Je sais pas c'est louche non ? Les contes de fées, ça n'existe que dans les livres. Les happy ending c'est pas trop mon truc je crois...

Jusque là, c'est vrai que Leighton avait été une victime de la vie. Entre le décès de son père, la perte de ses enfants alors qu'ils n'étaient même pas encore nés, le départ de Lucas sans préavis et sa tromperie, l'incendie de son appartement à Brooklyn, sa panne de voiture qu'elle venait d'acheter lors de son arrivée à New York ...elle n'était pas gâtée ! Mais bon même s'il y avait ces mauvais côtés, il y en avait aussi de bons, de très bons !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   31/5/2015, 22:36

Chris roula des yeux quand Leighton lui dit qu’il la caserait avec tous les premiers venus.

Mais non, voyons ! J’aurais fait mon enquête avant, tu sais bien… Et puis, dis que je n’ai pas bon goût…

Genre, Will quoi ! C’était un premier venu ? Non. Du tout ! Ce gars respirait la gentillesse. C’était quelqu’un de bien, non ? Ralala.

La conversation dériva sur le mariage. Chris se souvenait du moment où il lui avait parlé de ses envies de mariage. C’était vers le début de l’ouverture du garage. Effectivement, le temps défilait à toute vitesse entre les doigts sans qu’on puisse le contrôler.

Oh oui ! Que le temps passe vite ! J’ai du mal à me dire que je l’ai demandé en mariage y’a même pas 5 mois !

Cela laissa Chris un peu rêveur puisqu’il avait fait sa demande de manière assez romantique, tout de même. Mais le plus beau jour sera le jour J, le jour du mariage. Pour peu, Chris s’était fait un tas de scénarios dans sa tête pour ce jour… Bon, il rêvait de certaines choses mais c’était à voir si ça plairait à Ryan de son côté. Evidement, ça se faisait à deux. D’ailleurs, en parlant de Ryan, Leighton demanda à Chris comment le ledit couple s’est rencontré. Chris voulait en rire rien que d’y repenser.

En boîte de nuit ! répondit Chris. Oui, il n’y a rien de spécialement d’original. On s’est connu par le biais d’amis. D’ailleurs, par Baptiste et Alex.

Le Baptiste et le Alex, son beau-frère, tant parlé… Baptiste était son meilleur ami et Alex celui de Ryan, donc forcément, à force, c’était devenu un groupe bien soudé. Même s’ils étaient toujours en train de se vanner entre eux, ils étaient soudés.

Bon, tu te doutes bien que ça se vannait déjà à l’époque entre nous et suite à ça, Ryan et moi avons été défiés pour qu’on fasse un slow.

Chris continuait sa petite cuisine, aux fourneaux tout en racontant son histoire.

Je suis tombé sous son charme… Mais bon, notre relation a été difficile. On passait notre de temps à se chamailler.

Le blondinet devait raconter l’épisode où il avait dû retrouver le flic pour le dépanner ? et qu’au final, après une dispute, ils se retrouvent à se battre dans la boue et sous la pluie ? Enfin, c’était plutôt Chris qui avait pété sa pile et qui avait commencé à chercher les emmerdes.

Leighton se mit à partager ses doutes sur sa relation avec Will. Hum, oui, ça pouvait être parfait, cela dit… Certes, ça pouvait être louche.

Tu sais, je m’étais dit pour que Ryan puisse s’intéresser à moi, ça serait trop beau pour être vrai… J’y croyais vraiment pas quand au final,…

Ryan lui avait avoué son attirance à sa manière. Si Leighton savait par tout ce que Ryan et Chris avaient vécu en une année, comment ils avaient pu en baver… et encore…

Peut-être que la chance tourne et c’est la tienne qui arrive…

Et oh combien Chris savait ce sentiment. Ayant été rejeté tôt par ses parents quand il avait fait son coming-out, puis quelques années plus tard, voilà qu’il perdit Matt, son grand amour, via un accident de surf. Et depuis lors, il avait quelque peu sombré. Il avait son côté râleur qui le collait à la peau. Chris n’avait jamais osé aimé quelqu’un jusque-là, n’avait jamais voulu avoir une relation stable depuis avant sa rencontre avec Ryan.

Tu mérites un peu de bonheur, ma Leighton !

Le blondinet dériva son regard sur Leighton et fit en souriant :

Et en plus, tu ferais une magnifique maman un jour !

N'était-ce le fait de la voir ainsi avec Reagan qui lui faisait dire ça ? Evidement!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   31/5/2015, 23:11

Tout en nourrissant Reagan, Leighton écoutait avec attention l'histoire de son ami. Leighton lui avait demandé de lui raconter sa rencontre avec Ryan. Apparemment, c'était une rencontre des plus normales en boîte de nuit, par le biais d'amis à eux.

- Ryan n'était pas gay comme toi alors, c'est pour ça que vous vous chamailliez ?

Apparemment, leur relation avait connu des hauts et des bas depuis le début mais Leighton lui posa la question pour en savoir la raison. Non, Leighton n'était pas du tout une curieuse de nature ! Chris était tombé sous le charme de Ryan mais probablement que lui ne l'était pas au début, peut-être que c'était un mec hétéro à la base.
Maintenant, tout semblait aller pour le mieux pour eux. Chris était pleinement épanoui en tout cas. Il avait une maison, une famille, un homme à qui il avait fait sa demande en mariage, son propre garage. Tout pour réussir sa vie ! Avec tout ça, Leighton en deviendrait presque jalouse ! C'est vrai qu'elle enviait un peu tout ce bonheur qu'elle aimerait tant avoir. La vie ne l'avait pas épargnée mais la brunette avait toujours réussi à garder la tête haute et suivre son petit bonhomme de chemin.
Chris pensait que la roue tournait et que la chance allait finir par sourire à la petite Anglaise de Londres.

- J'aimerais tellement que mon tour arrive ! Pouvoir enfin me caser, fonder une famille ... Je pense que j'ai assez profité de ma jeunesse pour pouvoir enfin me poser.

C'était peu dire ! Elle avait profité à fond, surtout pendant sa période adolescente et à l'université. Elle en avait fait qu'à sa tête, buvait beaucoup lors des soirées qui étaient régulières à Londres. La brunette avait enfreint pas mal de règles car c'est bien connu, les règles sont faites pour être transgressées ! Désormais, Leighton avait pris beaucoup de recul sur sa vie et elle était prête à passer à autre chose. Sa solitude commençait à lui peser quand elle voyait toutes ses amies casées avec des gosses et tout. Elle espérait bien que cette fois, Will lui permettrait de vivre tout cela mais rien n'était écrit et tout pouvait changer d'un jour à l'autre. Il y a encore quelques mois, Leighton aurait été incapable de s'attacher à quelqu'un à cause de sa rupture douloureuse avec Lucas.
Avec tout ce que Chris avait pu vivre, Leighton lui retourna le compliment qu'il venait de lui faire. Il pensait sincèrement que la brunette avait droit au bonheur, ça faisait chaud au coeur de pouvoir parler de tout cela avec son ami.

- Tu mérites d'être heureux ! Tu t'es donné tellement de mal, ça n'a pas dû toujours être facile.

Leighton ne connaissait pas toute l'histoire de Chris. Il restait des zones d'ombres mais cela était normal. Personne ne souhaitait se livrer entièrement sinon il n'y aurait plus d'intérêt à essayer de connaître les gens. Mais rien que par le fait qu'il soit gay ça n'a pas dû être facile pour son coming out.
De plus, le blondinet ajouta qu'elle ferait une magnifique maman. Elle sourit à cette remarque.

- Oh ? Tu trouves ? J'avoue que là, je m'y vois déjà ! J'aimerais beaucoup avoir une fille, confia-t-elle à Chris.

Bon le fait est que la nature choisissait pour vous en général mais Leighton avait une préférence pour une fille en premier. Déjà que Chris était entouré de gonzesse alors si la brunette venait à en avoir une autre, il se sentirait plus !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 11:08

Leighton pouvait être digne d’être une détective à la Columbo pour avoir mis le doigt sur un des soucis qui faisait Ryan et lui se chamailler.

C’est ça ! A la base, il est intéressé par les femmes, et moi qui ne pouvais m’empêcher de m’attacher… et c’était ce que je ne voulais pas. Même m’attacher tout court pour info…

Donc on pouvait imaginer les quiproquos et puis… Comme Chris le disait, il ne voulait pas s’attacher tout court donc il enchaînait les relations instables, ne s’engageant donc pas.

Et puis je n’étais pas spécialement facile à vivre ! lâcha Chris dans un rire.

Oh, il devait avouer qu’il pouvait être un vrai chieur, parfois ! Peut-être un peu trop grande gueule ! Surtout quand quelque chose le froissait… De toute manière, Chris avait toujours une bonne raison pour gueuler.

Ca arrivera bien un jour ! J’avais ton âge quand j’ai rencontré Ryan, et déjà je me disais que c’était déjà foutu d’avance !

Qui aujourd’hui aurait pu imaginé que Ryan puisse par ressentir quelque chose envers lui et ne plus se lâcher quatre ans après ? Et même se retrouver fiancé ? Bref, en tout cas, il n’y avait plus qu’à attendre que ça chauffe au niveau nourriture.

Non, ça n’a pas toujours été facile mais qui peut se dire épargné par la vie ? En tout cas, je ne connais pas vraiment grand-monde. Cela dit, il n’y a rien de mieux pour nous rendre plus humain !

Quelle philosophie, non ? Chris se dirigea vers le frigo pour récupérer quelques boissons.

Apéro ?

Puis boisson dans les mains, Chris s’approcha de la table de la cuisine pour être assis à côté de Leighton qui avait Reagan dans ses bras. Reagan semblait être ravie d’avoir son biberon.

Tu l’auras ton bonheur ! répéta Chris, en positivant. Hein, Reagan, je suis sûr que t’es d’accord avec Tonton Chris ! Elle est super, Leighton, hein ? Elle t'offrira sûrement une bonne copine plus tard!

Enfin, ils n'y étaient pas encore mais on pouvait toujours rêver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 11:51

Chris expliqua à son amie que Ryan était tout d'abord intéressé par les femmes et non pas par les hommes. Apparemment, ce fut plus dur que ce que les apparences laissaient croire. Leur vie n'avait pas toujours été rose pour leur couple. De plus, le blondinet s'était attaché à Ryan alors qu'en vérité, il ne le souhaitait pas. Pour quelles raisons ? Leighton l'ignorait mais elle le questionna tout de même. Libre à lui de répondre ou non. Rien ne le forçait.

- T'as eu une grosse déception amoureuse ? Au point que tu as eu du mal à t'attacher à nouveau à quelqu'un. Ou peut-être n'avais-tu pas assez confiance en toi comme aux autres ?


Si c'était comme Leighton, il pouvait s'agir d'une déception amoureuse. Cette dernière avait eu beaucoup de mal à fréquenter à nouveau par peur de s'attacher et d'avoir une nouvelle fois le coeur brisé. L'amour, c'est compliqué, ça fait mal mais quand tout va bien c'est tout beau.
La brunette avait du mal à imaginer Chris comme quelqu'un de difficile à vivre. En même temps, elle ne le connaissait que depuis un peu plus d'un an. Comme lui ne connaissait pas toute la vie de Leighton. Ils avaient beau se confier beaucoup de choses, leurs histoires personnelles du passé ne faisaient jamais surface. Le passé ça parasite toujours un peu le présent.

- J'imagine oui. Ca ne devait pas être facile pour lui comme pour toi.


En tout cas, tout n'était pas perdu. Chris dit à Leighton qu'il avait son âge quand il a rencontré Ryan et que lui non plus n'y croyait plus et pourtant. Oh, l'Anglaise n'avait pas baissé les bras et n'avait pas cessé de croire en l'amour mais elle se demandait quand est-ce qu'elle aurait le droit à son bonheur et si elle le méritait un jour.

- Croisons les doigts ! En tout cas tu es un amour mon petit Chris !


Oh oui c'était un amour elle avait raison. S'il était quelqu'un de difficile à vivre avant, maintenant il était très facile, très enjoué, de bonne humeur et tout le reste. Ils pouvaient discuter de tout et de rien sans se prendre la tête.
La vie avait changé notre petit Chris national. Il semblait être tout à fait l'opposé de ce qu'il était avant. Il n'aimait pas les gosses désormais il les adore. Le blondinet pensait que tout ce qui se passait dans la vie rendait plus humain.

- Oui, ça nous apprend beaucoup de choses ! approuva-t-elle.

Pendant que le repas continuait de chauffer, Chris sortit les boissons du frigo et proposa un apéro à Leighton.

- Volontiers !

Cette dernière avait toujours Reagan dans ses bras et Chris s'adressa à elle comme Leighton l'avait fait tout à l'heure. Copieur ! Comme si cette petite pouvait prendre parti pour l'un ou pour l'autre. Il était complétement gaga. Il s'assit à côté de Leighton et servit l'apéro.

- Si ça se trouve elles seront comme nous plus tard ! Surtout si Reagan tient de son parrain non seulement la bouffe mais aussi les commérages !

N'empêche, ça les changeait de parler de leur vie de façon "sérieuse". L'ambiance avait radicalement changé depuis qu'ils avaient entamé ce sujet. A la base c'était plutôt gai sur le sujet de Will et tout mais là ils en venaient presque aux confidences.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 12:55

Déception amoureuse ? Chris aurait sans doute préféré. Quoique, allez savoir si ça serait tout aussi moins douloureux mais toute cette histoire était enfin derrière lui.

Plutôt, mon premier amour, Matt, a péri dans un accident dans une compétition de surf à Miami.

Et pour peu, Chris l’avait très mal vécu… Il était toujours en colère, enfin il y avait des jours avec et des jours sans, mais il ne fallait pas trop le titiller sinon Chris partait en quart de tour. Le nombre de fois où il avait pu péter un câble… incalculable.

Comme Leighton pouvait le deviner, ca avait été difficile pour les deux gus. Après tout, réalisé pour un hétéro qu’on était attiré par un homme ? Ca vous foutait un sacré coup. Ryan avait été paumé.

Et depuis, il y avait bel et bien une évolution, et ça se voyait sur le comportement de Chris et la manière dont il se comportait. Bon, il restait quelques écarts, Leighton l’avait bien vu tristounet quelques mois plus tôt, notamment quand il s’était embrouillé avec Ryan, l’accusant de chose à tort et à travers, enfin c’était peu après qu’il ait découvert qu’un de ses meilleurs potes se tapait sa sœur, la rendant enceinte.

Lorsque Leighton le complimenta, lui disant qu’il était amour, Chris prit sa main pour l’amener à ses lèvres puis souffla. Il lui envoyait tout simplement un baiser. Chris n’était un amour que si on le lui rendait bien.

Oh Reagan se met à me ressembler, à nous ressembler… mon dieu ! C’est Tex qui va péter son câble !

Et ne parlons pas de sa nièce Eden aussi dans le lot. Celle-ci, contrairement à Reagan, avait du Ramsey dans le sang. Genre, c’était une malédiction, c’était pire !

Bien installé, c’était moment apéro, cela faisait du bien de se poser un peu… Et que ça faisait du bien de parler un peu plus sérieusement avec Leighton. D’ailleurs, il s’accorderait bien cinq minutes avant de relever ses fesses pour … remplir la gamelle de la chienne. Enfin celle-ci continuait à jouer dehors avec Fred. Chris devrait peut-être penser à les appeler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 13:48

Leighton pensait que le fait qu'il n'ait pas voulu s'attacher était le résultat d'une rupture douloureuse mais en réalité, il s'agissait de tout autre chose. Chris lui avoua qu'en fait, il s'agissait de son premier amour, Matt, un surfeur qui était mort en compétition à Miami. Ca le surf, ça ne pardonnait pas par moment. Quand elle sentit la tristesse dans la voix de son ami, Leighton ne poussa pas son questionnement plus loin. Elle aurait voulu connaître comment il avait péri mais ce n'était pas le moment de parler de ça. La brunette sentait que le jeune homme était encore affecté même s'il tentait de le cacher.

- Oh, je suis désolée. Je ne savais pas ...

Leighton aurait pu fermer son clapet mais elle ne pouvait pas savoir ce qu'il se cachait derrière tout ceci. Maintenant qu'elle le savait, elle éviterait de mettre le sujet sur le tapis. C'était loin d'être un sujet dont on parle ou dont on rit... s'en était très loin. Leighton aurait voulu le prendre dans ses bras comme pour le consoler mais il valait mieux éviter de faire remonter des souvenirs désagréables pour lui, à la surface.

Il s'assit à la table avec Lei et Reagan. Quand la brunette lui dit qu'il était un amour, il lui envoya un bisou. Que d'amour ! Leighton lui sourit. Qu'est-ce que c'était chou.

- Qu'est-ce que ça donnerait si c'était ton propre enfant !

Ce serait son portrait craché ! Aussi commère, morfale, gentil, et tout un tas d'autres caractéristiques.
Toutefois, Chris se leva pour donner à manger à la chienne qui jouait encore dehors avec Fred. Ce gosse n'était pas désagréable non plus, il jouait dans son coin sans embêter le monde toutes les deux minutes comme d'autres le ferait pour attirer l'attention sur eux.
Il finit par appeler Fred afin qu'il vienne à table.

- Tu veux que je mette les couverts ? proposa Leighton.

Bon, elle ne connaissait pas les emplacements où étaient rangés les assiettes et les couverts mais Chris la guiderait bien. C'était la moindre des choses qu'elle pouvait faire. Toutefois, elle avait encore Reagan dans les bras mais elle l'assit dans sa chaise haute près de la table.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 14:38

Leighton s’excusa d’avoir touché ce sujet. Oh, ce n’était pas bien grave. Comme elle le disait, elle ne savait pas. Chris lui sourit.

Oh ne t’en fais pas ! Ca date d’il y a 8 ans, et de l’eau a coulé sous les ponts depuis.

Depuis le temps, Chris avait bien surmonté la chose. Il suffisait de regarder sa vie d’aujourd’hui, tout lui souriait. En tout cas, en parlant d’enfants, Chris ne put s’empêcher d’en sourire.

Peut-être que ça arrivera plus vite qu’on ne le croit… Je n’en ai pas encore parlé à Ryan mais j’aimerai bien en avoir un, moi aussi…

Chris ne pourra sans doute pas s’expliquer bien longtemps car comme c’était l’heure de se mettre à table, la chienne rappliqua et Fred aussi. Quand Leighton proposa de mettre les couverts. C’était Fred qui prit les devants.

C’est dans le placard, là !

Le blondinet pointa du doigt le placard au-dessus du plan de travail.

C’est trop haut ! fit Fred.

Et c’était qu’âgé de 8 ans, bientôt 9, Fred était encore petit pour attraper les assiettes. Brindille, quant à elle, s'était déjà jetée sur son eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 15:54

C'était une drôle de métaphore que de dire que de l'eau avait coulé sous les ponts en sachant que son petit ami de l'époque était un surfeur qui était probablement mort dans l'eau ...
Il y avait maintenant huit ans que ce drame s'était produit mais Leighton n'était pas dupe. Même s'il faisait style, au fond de lui-même les mauvais souvenirs remontaient et la tristesse avec. Quelque part, ça nous quitte jamais vraiment. Sûrement qu'il doit y repenser quand ça ne va pas avec Ryan... Cela dit, Leighton l'ignorait.

Chris appela Fred qui rentra. La chienne se jeta sur sa gamelle d'eau et commença à éclabousser à côté. Les chiens et leur sens de la propreté ! Tant que le maître est là pour donner la bouffe, le reste ils s'en fichaient bien ! Ce n'est pas eux qui iraient nettoyer après !
Leighton proposa son aide entre temps afin de mettre les couverts sur la table pour pouvoir manger. Cela dit, ils n'avaient même pas encore fini leur apéro. Aussitôt, l'enfant indiqua où ça se trouvait mais il prit les devants. C'était trop haut pour lui.

- Attends, je vais ouvrir, dit Leighton en se précipitant vers le gamin.

Elle l'aida donc et lui confia les assiettes.

- Tu fais bien attention ! Tu les tiens bien !

En même temps, ce gamin devait avoir l'habitude quand même de se voir confier quelques tâches. Il ne devait pas être plus bête qu'un autre enfant de son âge. Parce que la maladresse, ça les connaît.

- Oui ! promit-il à la brunette.

A peine referma-t-elle le placard qu'un bruit d'assiettes cassées se fit retentir. Elle se retourna immédiatement pour constater l'étendue des dégâts.

- Brindille ! s'exclama Fred.

La chienne aboya en entendant le fracas et par la même occasion, Reagan se mit à pleurer. Décidément ! Apparemment, Fred expliqua à Chris qui était déjà entrain de ramasser les morceaux de son côté, que c'était la faute de la chienne, que quand il s'est retourné, elle était derrière lui et l'a bousculé. Ah les gosses ! Peut-être aussi que Leighton n'aurait pas dû confier ceci à Fred... Du coup Leighton ne put répondre tout de suite à ce que Chris venait de dire à propos d'avoir un enfant ..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 20:20

L’eau avait évidemment coulé sous les ponts. Oui, malgré tout, Chris avait utilisé une belle métaphore … ironique puisque Matthew s’était noyé. Un peu glauque ! Mais cela dit, Chris avait passé au-dessus, même si parlé de mort n’était pas trop sa tasse de thé. Ca avait tendance à lui foutre froid dans le dos même si c’était loin derrière lui. Mettez-lui une coulée de sang sous les yeux, Chris serait même capable de tourner de l’œil. Une chochotte ? Mais non, voyons !

Désormais, ça devenait un peu l’agitation. Chris était occupée à mettre tout ça en plat. Fred et Leighton d’un côté, prêt à mettre les couverts et voilà que c’était soudainement l’apocalypse. Les assiettes finirent par se fracasser au sol, Reagan qui se met à pleurer, ben tu m’étonnes !

Brindille, Chris allait l’exploser aujourd’hui. Bon, c’était un accident qui pouvait arriver. Bon, ce n’était pas tous les jours comme ça, et fort heureusement. Le blondinet devait prendre sur lui, prendre patience. Il s’accroupit pour commencer à nettoyer tout ça. Fred qui s’excusait pour les assiettes. A sa hauteur, Chris passa une main sur la joue de Fred et lui assura que ce n’était pas grave. Il lui fit au passage une bise sur la tempe.

Va sortir la chienne et reviens. On s’occupe de tout, ok ?

Non loin de là, dans le salon, sans faire de bruit, Berlioz, le chat, fit son entrer en mode ninja. Il sauta dans le canapé, ni vu ni connu, et se coucha. Fred fit sortir alors Brindille. Pauvre bestiole quand même, c’était la journée où Chris faisait que la jarter mais le soir-même, ils allaient copain-copain !

Ah ! Les enfants !

Heureusement que Chris avait pu compter sur Leighton pour calmer Reagan.

Merci pour Reagan !

Le blondinet adorait sa filleule mais c’était une vraie alarme ! Bon, ce petit incident était réglé. Tout était prêt donc ils pouvaient tous passer à table tranquillement à parler un peu de tout et rien. D’ailleurs, Leighton s’interessa à Fred, qui celui-ci lui raconta ce qu’il faisait à l’école et qu’il allait passer à la classe supérieure à la rentrée prochaine. Classe, hein ?

Le repas fini, les couverts sales dans la vaisselle, ils pouvaient passer à autre chose. Pour Reagan, ça serait la sieste tranquille dans le petit lit à l’étage. Chris avait son talkie-walkie au cas où si Reagan se réveillerait… Le blondinet descendit des escaliers et eut une idée de génie :

Hey, Leighton, y’a une émission sur les mariages qui passe normalement à cette heure.

Genre, c’était l’événement du siècle. Il s’installa dans le canapé rapidement mais au passage, il n’avait pas remarqué qu’il y avait Berlioz qui celui-ci partit en furie. Chris était d’abord surpris avant de se marrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 21:06

Il fallait bien admettre que ce n'était pas la faute de Fred. Brindille, la chienne était passée par là et l'avait déséquilibré, envoyant les assiettes se casser quelques centimètres plus bas. Fred n'était pas grand mais le choc avait été suffisamment fort pour qu'elles finissent en mille morceaux.
Chris était très avenant et rassura vite Fred pour éviter une crise de larmes. Il se sentait coupable mais il ne fallait pas qu'il s'en fasse pour autant. Ce n'était que des assiettes et ça se rachetait. Ce n'était pas non plus un service inestimable hérité d'on ne sait qui !
Reagan s'était mise à pleurer. Pendant que la brunette alla s'en occuper pour la calmer, Chris s'était mis à quatre pattes pour ramasser les morceaux. Il ne fallait pas que quelqu'un vienne à se couper, manquerait plus que ça ! Heureusement, Chris était prudent en ramassant les débris.

- Faites des gosses ! releva Leighton en riant.

Leighton se promenait doucement dans le salon avec la petite dans les bras pour essayer de calmer. Sa crise sembla être sans fin mais elle finit par s'endormir dans les bras de la brunette.
Chris proposa alors à Fred de sortir la chienne qui était bien excitée.
Une fois que Chris eu fini ce qu'il avait à faire, il remercia son amie de s'en être occupé. Le pauvre, s'il était tout seul pour gérer les deux, ça n'aurait pas été simple pour lui !

- Pas de quoi. C'était dans mes cordes !

C'est certain qu'il y avait pire. Mais Leighton savait se faire rassurante avec sa voix apaisante Reagan s'était calmée très vite de ce fait. Elle fit tout pour ne pas la réveiller quand elle la confia à Chris pour qu'il monte la coucher.

Ils purent enfin se mettre à table une fois que Fred fut revenu de sa promenade. La chienne sembla être plus détendue et alla se coucher dans un coin de la pièce, calmement. Fred fit même la conversation à Leighton en lui expliquant qu'il allait passer en classe supérieure l'an prochain et lui détailla ce qu'il faisait à l'école. Ce jeune homme était sur la bonne voie pour réussir ! Leighton l'encourageait donc à poursuivre ses efforts et qu'il fallait surtout bien travailler à l'école pour être heureux plus tard. La brunette en savait quelque chose.

Ensuite, Chris dit à la jeune femme qu'à cette heure-ci, ils passaient une émission sur des mariages. Intéressant ! De ce fait, elle suivit son ami dans le salon. Sur le canapé dormait un chat noir. Apparemment, il se nommait Berlioz d'après ce que Leighton avait compris. Elle s'installa ou plutôt s'effondra sur le canapé, suivit de son Chris qui faillit écraser le chat qui s'échappa comme une furie.

- Ca te travaille ces histoires de mariage ! ajouta-t-elle en lançant un regard interrogateur vers Chris. D'ailleurs, tout à l'heure tu me parlais de bébé, tu crois que Ryan serait d'accord ? T'as déjà pu en discuter avec lui ?

Chris alluma donc la télé. Oh ça pouvait être intéressant et donner quelques idées. Tout à l'heure, la brunette n'avait pu répondre à ce que Chris avait dit car les assiettes venaient de tomber par terre du coup elle ne fit pas trop attention mais cette fois, ils pouvaient remettre le sujet sur le tapis. N'empêche, Chris avait beau être un mec, ça ne l'empêchait pas de parler mariage et bébé... Il était un mec certes mais un mec gay donc ça changeait tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   1/6/2015, 21:50

C’était sûr, faites des gosses ! Ca faisait envie, hein ? En même temps, c’était tout ou rien. Il y avait toujours des inconvénients comme des avantages. Malgré les bêtises, il y avait des moments magiques… Rien que pour entendre certaines répliques ou pensées enfantines, on ne savait d’où ils pouvaient les sortir…

Après ce petit moment de « bouffe », le meilleur moment de la vie, c’était le moment du « reposage » et ce devant la télé. On ne pouvait pas faire mieux pour une journée glandage. Enfin, on ne pouvait pas rater cette émission de mariage qui pouvait donner quelques idées ! En tout cas, Leighton avait bien remarqué. Pas sa faute s’il était à fond dedans !

Je veux le meilleur mariage !

Ce qui était bien avec Leighton, c’était qu’ils pouvaient parler de ces choses-là comme si c’était normal. Il pouvait avoir des conversations de certains sujets qu’il ne pouvait pas forcément avoir avec ses proches amis comme Tex, ou Alex. Bon, eux, ils étaient déjà mariés, et ça ne leur poserait sans doute pas d’en parler. Mais d’autres sujets comme … la mode ou encore les soins beautés ? Chris pouvait en parler à Leighton sans qu’il se fasse rembarrer ou même se faire charrier. Oh, le blondinet ne le prenait pas mal ! C’était bien marrant. Mais au moins, c’était un truc plutôt cool qu’il pouvait partager avec Leighton. D’ailleurs, celle-ci la reprit en ce qui concernait bébé.

Ca fait un moment que j’y pense de plus en plus…. avoua Chris. C’est vrai que j’aimerai avoir mon propre enfant… Mais par rapport à Ryan… Je ne lui ai pas encore parlé… Mais je ne pense pas qu’il soit contre.

Enfin, selon lui. Mais entre le penser et en parler, c’était autre chose ! Il ne manquerait plus que Chris aille faire tout ça dans le dos de Ryan, il ne manquerait plus que ça. Ce n’était pas une chose à prendre à la légère.

L’émission ne tarda pas à commencer… Cela débutait en présentant un jeune couple qui se mariait, cherchant une salle de mariage, et tout ça… Il n’empêche que Chris ne pouvait s’empêcher de commenter. D’ailleurs, Fred finit par s’immiscer entre Leighton et Chris sur le canapé. Il y mettait du sien dans les commentaires. Un couple était en train de se marier à l’Eglise Saint-Patrick de New-York. Ils se mariaient dans un magnifique bâtiment. Ca faisait carrément rêvé !

Chris, on peut jouer à la console ? fit Fred.

Non mais il n'y avait rien pour casser le mythe du mariage. Mais il n'empêche, ça pouvait être une bonne idée. Chris échangea un regard complice avec Leighton.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   2/6/2015, 20:19

Leighton n'était pas une habituée de ce genre d'émission. Si Chris semblait être un accroc, Leighton regarda plus par curiosité et rêver un petit peu en voyant les belles robes de mariées, les lieux de réceptions et de cérémonie ... C'était vraiment magnifique mais en regardant ces émissions, la brunette ne pouvait s'empêcher de critiquer à chaque fois !
Chris estima alors qu'il souhaitait le meilleur des mariages. Après, chacun avait sa notion de "meilleur". Pour certains, le meilleur mariage se limitait à le fêter en petit comité, en famille avec amis, d'autres le voyait en grand pour impressionner les convives.

- Tout le monde voudrait un mariage parfait. Rien n'est trop beau ! Il n'y a que le budget qui impose des limites aux folies !

Elle trouvait que c'était limite du voyeurisme mais après tout, tout le monde l'est un peu. On s'inspire de tout ça par moment pour se donner des idées et c'était bien ce qu'ils étaient entrain de faire !

- T'aimerais toi qu'on filme ton mariage et que des millions de gens le voient ? Moi, je n'aimerais pas trop. J'sais pas, le mariage c'est un truc intime quoi, tu le fais avec ta famille et tes amis ...

Fallait bien que Leighton donne son avis sur la question. C'est vrai que c'était spécial de se faire suivre comme ça pendant toute la durée de ton mariage. Certes, ça faisait un beau souvenir pour les participants mais c'était un peu trop scénarisé au goût de la petite anglaise. Après, lorsque les mariés se dirent oui, la musique en fond sonore et les images rendirent les choses plus émouvantes. C'était mignon tout de même... Même si c'était une émission de télé, ça restait un mariage et c'était beau de voir deux êtres se dire oui pour la vie -normalement.

Chris et Leighton se mirent à nouveau à parler de bébé. Le blondinet lui répondit qu'il ne savait pas encore ce que Ryan pouvait penser. Il y pensait de plus en plus, ça devenait presque une obsession pour lui, un besoin d'avoir un enfant. Son enfant. Le seul problème pour lui était de trouver un moyen pour en avoir un. Oh, ce n'était pas ce qui manquait de nos jours. Il avait déjà touché deux mots à la brunette sur le comment il voulait y parvenir. Il voudrait faire appel à une mère porteuse. Mais il préférait en parler à Ryan avant, histoire de ne pas faire tout ça derrière son dos sans son consentement.

- T'as bien réussi à faire ta demande ! Alors lui parler bébé ça ne devrait pas être plus compliqué.

Leighton l'encourageait à poursuivre sur sa lancée. Elle lui avoua qu'elle aimerait bien en être la marraine !
Alors que Chris et sa secrétaire commentaient l'émission, Fred vint s'immiscer entre eux sur le canapé, demandant s'il pouvait jouer à la console. Chris devait s'y résoudre même s'il regardait son émission. Il jeta alors un regard complice à la brunette.

- Je suis partante ! répondit-elle.

Fred sauta du canapé pour allumer la console. Il fouilla parmi ses jeux et Chris lui demanda de mettre Mario Kart. Ils allaient sûrement bien rigoler ! Le garçon prêta alors des manettes à Chris et Leighton. Cette dernière se rapprocha du bord du canapé, posant ses coudes sur ses genoux.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   3/6/2015, 08:43

Leighton marquait un point sur ce qu’est le mariage parfait. Seul le budget limitait les folies. Cela dit, tout ce ceci faisait bien rêver Chris d’une manière mais même s’il s’extasiait devant, tout ce qu’il rêvait, c’était que toutes les personnes qu’il aimait soient présentes pour LE jour de sa vie. Pour ce qui était filmé et vu par des millions ?

Filmé oui mais pas vu par des millions quand même ! Ca reste tout de même du privé !

Bien que Chris se mettait à regarder ce genre d’émissions ! Enfin, de toute manière, tout le monde faisait ce qu’ils voulaient. Cela ne dérangeait pas certains d’être vus par des milliers de gens…

Chaque chose a son temps ! fit Chris en passant son bras autour du cou de Leighton pour la rapprocher de lui, histoire de faire un câlin. Le blondinet ne pouvait s’empêcher d’être tactile avec les gens qu’il appréciait.

Evidement, un jour où l’autre, à la prochaine occasion, Chris confiera ses pensées à Ryan… C’était drôle quand même ! Le blondinet n’aurait jamais imaginé en arriver là : de faire une demande en mariage de lui-même et encore désirer un enfant. Le mécanicien se surprenait lui-même ! Il se surpassait carrément ! N’était-ce pas une preuve de maturité ?

Ah Chris adorait voir Leighton critiquer à tout bout de champs. Enfin pas tout à fait à tout bout de champs… En fait si ! Pour certaines critiques, Chris ne pouvait s’empêcher de rires aux éclats.

Sur ce, Fred s’incrusta tout en proposant une partie de console. Chris partagea un regard complice avec Leighton pour voir si elle était d’accord. Après tout, le blondinet, lui, n’était pas contre après tout même s’il était une véritable quiche. Ici, les geeks, c’était Ryan et Fred, et encore, quand les potes étaient là, eux aussi, c’était de gros geeks ! Chris préférait largement être aux fourneaux. Au moins, c’était pratique pour faire les apéros, hein hein HEIN ? Enfin parfois il n’était pas tout seul, il y avait les demoiselles qui l’aidaient, Cassandre ou la femme de Tex.

Pendant que Fred partit chercher les manettes et allumer la console.

Fais gaffe, c’est un mauvais perdant ! fit Chris doucement pour pas que Fred l’entende.

Quoi ? Chris était mauvaise langue ? Mais non, pas du tout ! C’était vrai en plus ! Et il ne manquerait plus que Leighton pense que c’était un stratagème pour que les garçons gagnent…

Mario Kart lancé, chacun pouvait prendre son personnage favori. Chris, c’était Yoshi. Fred, Mario. En tout cas, allez savoir si ce n’était pas une bonne idée de jouer à ce jeu car Chris ne put s’empêcher d’enquiquiner Leighton à lui lancer des peaux de banane ou encore des carapaces de tortues, ou même la bousculer pour qu’elle tombe dans le vide ! A ça, ils se marraient ! Enfin surtout Chris ! En fait, il y avait bien un tour où Chris avait du mal à suivre Leighton :

Arh ! Attends -moi pour que je te dégomme ! Attends, attends... non mais là.. Reviens!! Mais reviens !!

En fait, entre les trois, c’était Fred qui faisait la nounou : Chris et Leighton étaient les deux plus gamins !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Commère, commérage [Leighton - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commère, commérage [Leighton - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: