AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas facile d'être Westbrook [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   4/6/2015, 18:05

Cameron n’avait pas encore quitté le territoire. Et bien non ! Pas de bol ! La vérité étant qu’il eut un léger accident de voiture. Léger. Et ce, par sa propre faute ! Même s’il n’avait pas voulu l’admettre sur le coup … Il avait été sous le choc (de l’accident) puis voilà qu’il se retrouvait agresser par une furie, ce qui n’arrangeait rien du tout. L’emmerder non plus. Cela ne lui faisait pas prendre son avion. De toute évidence, comment la voiture était abîmée et le temps qu’il arrange ça avec la boite qui lui avait loué la voiture, c’était déjà foutu d’avance.

Bon, les choses se réglèrent et rentrèrent dans l’ordre. En tout cas, pour prendre le prochain vol, ça ne sera pas avant le lendemain à la première heure. Du coup, pour Cameron, c’était obligé de rester une nuit de plus. Bon alors, autant rester un peu plus longtemps… Le plus dur étant que Cameron avait dû prévenir sa belle-sœur vivant de l’autre côté de l’océan pour lui prévenir qu’il aurait un peu de retard. L’écossais n’imaginait pas la déception de Constance de ne pas le voir débarquer comme prévu.

Cela dit, après avoir réservé une nuit de plus à l’hôtel, il en profita également pour s’acheter un nouveau paquet de cigarettes… Et comme il n’avait pas envie de rentrer de suite à l’hôtel pour l’heure qu’il était, Cameron décida de trainer dans un bar, histoire de… En fait, c’était histoire de boire un coup, oui ! Et non, il ne se ferait pas passer pour un soulard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   4/6/2015, 18:56

Après avoir enterré son père, Leliana avait reprit le boulot dès le lendemain. Sûr que la nouvelle l'avait un peu remué, mais ce n'était pas une raison pour arrêter de vivre. Elle eu par la suite la visite de Cameron, l'oncle découvert récemment. Celui-ci repartait pour l'Italie ou il vivait. A voir si la vie veut qu'ils gardent contact ou non.

Heureusement, le travail au salon lui changeait les idées. Elle travaillait avec des mecs uniquement, dans une bonne ambiance. Ce soir, toute l'équipe du salon de tatouage avait décidé d'aller boire un verre, dans la joie et la bonne humeur ! Après avoir fermé le salon, toute la clique se dirigea vers un bon bar sympa. Cela faisait une sacrée bande ! Un vrai défilé. Il y avait 5 hommes et une femme. La femme étant Leliana. Chaque mec était différent. Il y en avait un crâne rasé, Andy, le patron, assez musclé dans son genre. Un autre un peu hispanique, Marcello, toujours à fumer. Un typique américain aux cheveux bruns, Wayne, lui aussi bien baraqué. Puis un avec des cheveux bleus, Steeve, gay si ça vous intéresse messieurs. Un autre mec typé asiatique nommé Aiji, fin comme une liane. Tous, sans exception, étaient tatoués de partout. Ils étaient haut en couleur, et du coup, de voir toute une clique comme ça se balader ça attirait le regard. Mais ils s'en foutaient. Ils étaient fiers de leur corps. Et puis ce soir, ils passeront une bonne soirée voilà tout.

C'est ainsi que toute la bande débarqua au bar et alla se poser à une table. Un serveur vint les voir pour prendre leur commande à chacun. Ce n'est qu'à ce moment la que Leliana remarqua quelqu'un dans le bar. Une tête connue. Une fois qu'elle eut passé commande, que tout le monde le fit et que le serveur s'en alla préparer ça, elle se tourna vers ses collègues :

Vous m'excusez deux secondes ? Je vais juste voir un type la bas.


Un petit copain ?
Demanda son collègue aux cheveux bleus.

Nope ! Mon oncle.


Oncle qui aurait dû retourner en Italie aujourd'hui surtout ! Alors elle se leva et se dirigea vers le comptoir ou il était posé. Elle en fit de même, c'est à dire prit place à coté de lui sur le tabouret. Elle tourna la tête vers lui.

Je croyais que tu étais censé partir aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   4/6/2015, 19:36

Cameron se sentait naze. En réalité, il allait sans doute pas tarder à rentrer à l’hôtel, histoire d’aller pieuter et surtout histoire de lever tôt pour aller à l’aéroport sans encombres. Ca serait pas mal, non ? Il prendrait le taxi, là, il n’y aurait sans doute aucun risque pour qu’il ait un accident… Sauf si vraiment, il avait la poisse… Si New York voulait le garder, genre on ne voulait pas qu’il parte ou même mieux, qu’il crève ici ! Ah, ne parlons pas de malheur ! Sur ce, il but son verre de Whisky, cul sec.

Mais, il ne fallait sans doute pas partir trop tôt. Pourquoi ? Car une personne vint à sa rencontre. Oh, il n’avait pas la tête de ramener une femme. Non, vraiment ! Ce n’était pas le bon soir ! Mais en fait, ce n’était qu’une personne familière : Leliana ! C’était un bout de femme inoubliable avec ses cheveux rouges et ses tatouages…

Tiens ! Tu es là !

Effectivement qu’elle était là… Il ne rêvait pas. Bref, oui, il était censé partir dans la journée. Toujours accoudé au comptoir, il se frotta le front et répondit :

C’est le cas, mais j’ai raté mon vol !

Pas de bol ! Et encore moins de bol, Cameron était venu la voir un peu plus tôt histoire de lui dire "au revoir" et voilà qu'il recroisait sa nièce et il n'était toujours pas parti.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   6/6/2015, 13:38

Eh oui elle était la ! C'est con hein ! Elle écarta un peu les bras d'un air de dire : eh ouais ! Moi ici ! C'est ballot hein ?

Le monde est trop petit hein ?


Enfin, New York pour cette fois ci. Mais blague à part c'est sûr que c'était un sacré hasard. Même si elle traînait entre deux quartiers, la ou elle bossait et la ou elle vivait, il y avait plein de bar à New York et il fallait qu'ils se croisent dans celui-ci. Quoi qu'on en dise, ce genre de hasard arrive bien souvent. Bon sinon, il foutait quoi la ? Il était pas censé être parti à cette heure ci ? Raté son vol ? Vraiment ? Leliana le regarda alors d'un drôle d'air. Un sourcil relevé, clairement, elle ne le suivait pas. Et avait du mal à croire ce qu'il lui racontait.

Raté ton vol ou tu avais d'autres choses à faire ici ?


Il lui racontait pas des cracks par le plus grand des hasard ? Clairement, elle ne le croyait pas. C'est qu'elle ne connaissait pas ce type dans le fond. Ok il était son oncle, machin chose, mais elle avait peur que du coté de son père les liens familiaux ne veulent rien dire …

Plus loin dans la salle, ses collègues gardaient un œil sur Leliana. Pour sûr, ils reconnaissaient le type avec lequel elle parlait puisqu'il était passé au salon pour lui dire au revoir. S'ils avaient déjà vu son oncle Greg à quelques reprises, ce type était un inconnu pour eux. Alors, ils suivaient la scène s'il y avait un soucis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   6/6/2015, 17:34

Si le monde était trop petit, littéralement, non ! Mais ce n’était qu’une métaphore, évidemment. On pourrait même mieux dire que New York n’était pas assez petit. Il y avait tellement de bars que c’était une pure coïncidence que ces deux-là puissent se retrouver par hasard. D’ailleurs, en jetant un coup d’œil dans la salle, le groupe des tatoueurs n’échappait pas à l’archéologue. En même temps, ce n’était pas comme si c’était le genre de personnes qui pouvait passer inaperçu, entre l’un avec les cheveux bleus, un chauve et de la décoration ici et là sur leur corps… Et ce n’était pas comme si Cameron ne les avait pas vus un peu plus tôt dans la journée lorsqu’il était passé au salon pour saluer sa nièce.

Le fait qu’il puisse rater son vol avait l’air de la surprendre. Cameron ne savait pas pourquoi, un pressentiment peut-être, mais il sentait qu’elle se méfiait de lui. Il la revoyait dans la salle d’attente du notaire… En même temps, comment la blâmer ? Se découvrant un lien de parenté ne voulait pas dire « confiance ». Cameron était bien le premier à ne pas donner sa confiance facilement.

J’ai eu un léger accrochage avec ma voiture de location…, expliqua-t-il. Alors le temps de tout arranger, l’administration prend un temps fou…

Et comment !

J’ai dû reporter mon vol à demain.

Et à la première heure. Alors ce n’était qu’une question d’une dernière nuit. Cameron finira par voir le bout. Ce n’était qu’une question de temps pour retrouver sa vie normale.

Enfin, ce n’est pas bien grave ! Si ce n’est pas un mal pour un bien…

Enfin humour quand tu nous tenais mais c’était vite dit.

Ca tombe qu’on se croise ! On peut profiter de ma dernière soirée ici ensemble…

Si ça ne dérangeait pas Leliana, ni ses drôles de potes qui le regardaient d’un drôle d’air.

Et tes potes par la même occasion, ça ne me dérange pas !

Etait-il en train de s’incruster ? Ah oui, il venait de le faire. En même temps, de voir leur méfiance dans leur regard l’amusait quelque peu. Et puis, il aimait bien discuter avec ce genre de personnes.

C’est moi ou j’ai l’impression qu’il pense que je vais te manger ?

Cameron serait bien tenté d'aller les voir pour les rassurer à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   7/6/2015, 15:03

Un accrochage avec sa voiture de location hein ? Bon. Soit. C'était bien sa veine en tout cas.

Quelle idée de louer une voiture dans une ville telle que New York, y'a des chauffards à tous les coins de rue.


Elle ne savait cependant pas si le chauffard dans cette histoire était Cameron ou l'autre personne.
Hum … Profiter de sa dernière soirée ? Avec ses potes ? Elle jeta un bref coup d'oeil vers eux. Tous étaient peut être assis sagement à la table, mais elle savait que si elle avait le moindre problème, elle pouvait aussi compter sur eux. Surtout sur Andy, le patron. Un chic type, un peu sanguin sur les bords c'est vrai. Non pas qu'elle était la petite chose à protéger, mais si ça avait été son collègue aux cheveux bleus par exemple à se trouver dans sa situation, elle en aurait fait de même. Et non, par contre, ils ne lui feront pas de mal qu'il se rassure.

Ils ne te mangeront que si besoin est.


Répondit Leliana, très calmement. Bon, une chose était sûre, ce type était vraiment des plus loufoques ! Elle soupira alors.

Bon, très bien, viens donc avec moi.


Elle lui fit signe de la suivre et le mena jusqu'à la table ou se trouvait la bande de tatoués. Arrivé à leur hauteur, Leliana se dit qu'elle ferait peut être bien de présenter tout ce beau monde.

Bon, les mecs, voici Cameron, mon oncle. Celui qui est passé un peu plus tôt dans la journée.


Le type qui devait partir à l'heure qu'il est ?
Demanda Wayne.

Lui même. Cameron, voici donc Wayne. Lui c'est le patron du salon, Andy. La c'est Aiji, lui Marcello et lui c'est Steeve.

Assieds-toi donc.
Lui fit James en tirant une chaise à une autre table.

Il plaça la chaise bien à coté de lui, histoire de l'avoir à l'oeil. D'ailleurs, c'était limite si tous les mecs ici ne le regardaient pas de travers.

On a souvent entendu parler et vu Greg, mais toi, ta tête me revient pas ….


C'était Wayne qui avait parlé. Oh c'était sa manière à lui de rencontrer les gens, les tester : faire les gros yeux et jouer des gros bras pour intimider l'animal. Leliana en attendant avait reprit sa place autour de la table, pendant que les mecs jaugeaient Cameron.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   7/6/2015, 16:44

Quelle idée d’avoir louer une voiture ? Et bien tout simplement histoire de faire tout ce qu’il souhaitait faire sans encombres à destination ou histoire d’avoir juste le « contrôle ». Vous le voyez prendre métro ou encore à courir derrière les taxis à tout bout’d’champs ? Tu rêves ! Mais il n’empêche que cet erreur (ou le fait de fumer surtout) lui avait coûté un bras ! Dans le sens que cela allait lui coûter pour réparer les dégâts. Et pour couronner le tout, en plus d’avoir loupé son vol, il perdait du temps. En tout cas, pas pas besoin de lui dire que ce stupide chauffard, c’était lui-même. Enfin si on relativisait, cela lui permettait de « retrouver » de Leliana pour passer de temps avec elle…

Aucun risque !

Il n’y avait pas de risques à ce qu’on le bouffe. Cameron pouvait se comporter de manière idiote, avec son comportement arrogant et désinvolte mais il tenait quand même à sa peau.

Cela dit, comme Cameron avait carrément acheté une bouteille de Whisky, quand il suivit Leliana jusqu’à la table de ses amis, il embarqua la belle avec son verre. Ce n’était pas comme s’il avait envie de gaspiller une bonne bouteille – hey non !

Salut, les gars !

Genre, c’était ses potes alors que pas du tout. A voir la manière dont ces mecs le regardaient était plutôt amusante. Oh, ce n’était pas ça qui allait lui faire peur. Pas du tout. Cameron était des plus à l’aise. En s’asseyant à la table, il se retrouva donc entre Andy, le soi-disant patron, et Wayne, l’un musclé et l’autre bien baraqué. Oh l’écossais était vachement bien entouré en fait, lui qui n’était pas forcément gringalet ou des plus musclés mais comparé à eux, il paraissait être un clown.

Oh, toi aussi ? C’est ce que je me dis tous les matins devant mon miroir ! répondit Cameron avec un sourire aux lèvres, ne se laissant pas démonté.

Et puis, c’était qui ce Greg au fait ? Un autre oncle ? Sans aucun. Celui qui l’avait fusillé du regard à l’enterrement de Frank ? Qui savait !

Vous allez m’entendre du pays !

Qu’ils ne s’inquietent après tout ! S’ils avaient des questions, Cameron n’allait pas se cacher.

Qui veut une petite goutte ? proposa-t-il en levant sa petite bouteille de Whisky.

Bon, petit blanc ou non, mais Steeve semblait emballer. En même temps, il avait le verre vide.

Alors, vous êtes tous tatoueurs ? Ces tatouages doivent avoir une petite histoire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   10/6/2015, 10:12

La rouquine se demanda si ce n'était pas une mauvaise idée que de l'embarquer avec elle à la table de ses collègues. Non pas que ça risquait de les déranger, elle savait qu'ils aimaient la compagnie des gens, connaître de nouvelles têtes, discuter et tout ça. C'était juste le personnage de Cameron qui pouvait peut être poser problème. Après tout elle ne le connaissait pas si bien que ça. Voir pas du tout. Donc elle ne savait pas si ça allait coller ou non, ne serait ce que pour une seule soirée autour d'un verre. Bof, elle verra bien ! Quand Cameron parla d'histoire de tatouages, Wayne tourna légèrement la tête de coté, ou on pouvait voir un tatouage sur son cou :

Tu vois celui-ci ? Je l'ai fait faire en prison pour avoir cogné un type un peu trop collant.


Bon, Wayne n'avait pas fait trois ans de prison en fait. Juste cinq mois ce qui était déjà beaucoup dans une vie. Enfin, il voulait jouer les durs, mais dans le fond, c'était un super type. Andy posa ensuite sa main sur l'épaule de Cameron :

T'inquiètes pas pour Wayne, il ne frappe jamais plus faible que lui.


Leliana leva les yeux au ciel. Même si Cameron était loin d'être fluet ou maigrichon, c'était pas le même gabarit que Wayne. Et après qui sait ? Peut être que Cameron était ceinture noire de karaté, ou elle ne savait quel art martial, et était capable de le foutre au tapis d'un geste à la Bruce Lee ? Qui sait ! Ce fut ensuite Aiji, l'asiatique tout fin qui posa une question moins dure :

Et toi alors Cameron, t'es déjà passé sous l'aiguille ?


Je serais ravie de m'y coller si ce n'est pas le cas.


Ajouta Leliana. Prem's!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   10/6/2015, 13:46

Cameron engagea alors la conversation en parlant de tatouage. En même temps, c’était un sujet servi sur un plateau ! Et puis, pas que l’archéologue soit passionné de tatouage mais c’était sympa. De voir qu’il y avait des gens qui étaient prêt à se peindre le corps… c’était comme un mode de vie. Pourquoi pas après tout ! Le tatouage était vieux comme le monde. En Afrique du Nord, l’apparition des premiers tatouages est supposée dater de 3000 ans avant Jésus-Christ ; ou encore en Egypte, la pratique du tatouage remontait également très loin dans le temps notamment avec la découverte de momies datant de 2000 av. J-C. Cela se faisait pour plusieurs raisons : superstition, religion, l’esthétisme ou raisons médicales.

سوف, lut l’archéologue.

Quoi ? Ca pouvait surprendre ? Bon, Cameron n’était pas du genre à parler l’arabe couramment, il reconnaissait certains mots, il en avait vu dans sa vie. Mais n’empêche, il arrivait tout de même à le « comprendre » mais sans plus que ça. Son dada restait tout de même le latin où il était le plus à l’aise. Au moins, ça lui avait pas mal servi et aidé pour parler et apprendre l’italien. Ce n’était pas comme s’il vivait en Italie depuis 5 ans.

Pas mal comme choix ! Je ne demande pas la raison !

« Volonté » ou « force de volonté », c’était pas mal comme choix, perso ! Le fait qu’en plus, apparemment, Wayne avait fait de la taule ? Même pas peur ! Oh, ce n’était pas Cameron qui allait en tenir rigueur ! Après tout, chacun faisait des erreurs et utilisait leur seconde chance pour mieux rebondir… Et d’autres choisissaient de ne pas l’utiliser… A cette idée, l’archéologue pensait bien à une personne en particulier.

En tout cas, le fait que Wayne ne se prenait pas aux faibles le faisait plutôt sourire. Enfin, cela signifiait que Cameron était un faible ou plutôt devait craindre parce qu’il pouvait être un adversaire de taille ? Vraiment ! En tout cas, cette idée amusait Cameron.

Ce fut au tour de l’asiatique de prendre la parole. Adji, de mémoire ! Celui-ci était curieux de savoir s’il était passé sous une aiguille, et comment ! Bon, il était peut-être temps de leur montrer. Cameron retroussa un peu plus sa manche de sa chemise pour montrer son avant-bras droit avec l’énorme croix assez détaillé, cela dit. Cameron l’avait retouché au fil du temps, avec des traits ici et là. Oh cela ne signifiait pas que l’archéologue était religieux. En même temps, quand il l’avait fait à la base, il était bourré à Londres.

Petit tatouage quand j’étais à Londres ! fit-il en présentant son tatouage avant de remettre sa chemise un peu en place.

Cameron fut tout de même amusé que Leliana s’y collerait pour le tatouer s’il ne l’était pas. Pour mettre quoi ? Pour avoir le plaisir de le marquer à vie ? Et comment ! Un jour peut-être, l’écossais se ferait tatouer. L’idée de pouvoir tatouer le nom de sa fille germait dans son esprit.

Peut-être un jour, je repenserai à me faire tatouer !

Il fit un clin d'oeil à Leliana. Oui, Cameron pensera peut-être à elle pour se le faire tatouer s'il se décidait un jour. Il prendrait le premier avion rien que pour ça et peut-être par la même occasion, lui présenter Constance. Hey, c'était que ça lui faisait une cousine à sa fille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   16/6/2015, 20:57

Alors qu'ils parlaient de tatouages et des raisons pour lesquelles ils s'étaient fait untel ou untel, et dans le cas de Wayne un bagarre suivit d'une arrestation, le petit groupe fut surpris de constater que Cameron fut tout à fait capable de lire ce qui était marqué sur le cou de Wayne. Leliana la première. Aiji se pencha légèrement vers la jeune femme pour lui demander :

Et il a encore d'autres talents cachés ton oncle ?


J'en sais foutrement rien ….


Ce n'est pas que les talents ou capacités de son oncles étaient en une manière cachés, c'est seulement qu'elle les ignoraient. Ils avaient appris l'existence de l'autre il y a quelques jours à peine, cela n'était pas suffisant pour connaître quelqu'un de cette façon. Juste les très grandes lignes. D'ailleurs Cameron continua à épater la galerie en dévoilant son propre tatouage. Du coup, toute l'équipe s'était penchée sur son avant bras. Défaut professionnel oblige, leurs yeux détaillèrent le dessin sur l'avant bras droit de l'archéologue.

Ceci dit, Cameron n'excluait donc pas l'idée de se refaire tatouer. Intéressant. En tout cas, passé outre les premières minutes à se renifler le derrière comme des chiens pour se jauger, l'ambiance se détendit un peu. C'est qu'à force de voir des gens passer, tous tendus, ils avaient appris à parler facilement avec les gens, pour les mettre en confiance et surtout leur changer les idées.

Leliana nous a dit que t'étais archéologue c'est ça ?
Demanda Aiji.

A la Indiana Jones avec le fouet et tout?


Andy imita alors le célèbre aventurier équipé de son fouet chantant la musique qui allait avec, sous le rire amusé de Marcello. Celui-ci se tourna ensuite vers Cameron et demanda :

Mais y'a des trucs intéressants à fouiller en Italie ?


Peut être la sépulture du créateur des pizzas ?
Proposa Leliana.

Qui sait ! Ou de celui des pâtes ? T'imagines ? Une pâte millénaire ?


Ok la, Leliana eu un franc rire à la connerie de son collègue ! Mais n'empêche que sa question n'était pas bête, qu'est ce qu'il pouvait trouver de beau en Italie ? Elle ne doutait pas qu'il y avait de quoi faire, elle ignorait juste quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   17/6/2015, 13:35

Le fait qu’il soit archéologue, cela avait fait très vite le tour. En même temps, c’était loin d’être un secret ! Evidement, quand on pensait « archéologue », on pensait également à Indiana Jones. Mais quel cliché ! Cela dit, Cameron ne put s’empêcher d’avoir un rire franc à cela.

Non, on est loin du cliché d’Indiana Jones. Je suis loin de vivre ses aventures et je suis peut-être moins téméraire que lui.

Cameron était bien tranquille dans sa ville de Rome. Et puis, ce n’était pas tout non plus, contrairement à Indiana Jones, Cameron avait une petite fille de quatre ans sous le coude à éduquer. Bon, si, Indy avait finalement fini par avoir un fils avec Marion Ravenwood mais il avait fini par l’apprendre des années plus tard quand Mutt était enfin ado… Tiens, si ça ne lui rappelait pas son meilleur ami d’enfance.

Et bien, en tout cas, ces nouveaux camarades de soirée étaient bien curieux sur son métier. Enfin, c’était plutôt plaisant ! Et puis ce n’était pas comme ces derniers manquaient cruellement d’humour. Cameron n’allait pas s’empêcher d’aller leur raconter des anecdotes comme s’ils étaient ses étudiants. Il leur raconta qu'il faisait de simples fouilles et qu'il était aussi à la fois professeur dans une université. Bon, pour ce qui était de trouver le créateur d’une bouffe, ça allait être difficile. Surtout que la Pizza s’était fait connaître comme on l’entendait aujourd’hui au XVIème siècle en Europe, quant aux pâtes, c’était tout autre chose puisque son origine était de Chine, à ce qu’on disait.

Il n’empêche qu’on a trouvé des machines à faire des nouilles datées de 79 après Jésus-Christ enterrées à Pompéi… s’exclama Cameron. Mais une légende raconte que, de retour de son voyage en Chine en 1295, Marco Polo en a rapporté à Venise donnant alors aux pâtes une nouvelle notoriété…

Et les italiens pouvaient se coucher. Enfin, à voir si tout ça était vrai bien sûr, et c’était son boulot pour déterminer tout ça. Et évidemment qu’il y avait des fouilles en Italie, vous croyez quoi ? Le meilleur exemple était Pompéi, couvrant toute une civilisation.

Ma spécialité est les antiquités romaines, précisa Cameron.

Et comment, c’était eux la base, non ? Quand Rome a été fondé, le lieu était déjà habité par une civilisation. L'archéologie a montré que le site de Rome a été occupé dès le xe siècle av. J.-C. Le site de Rome n'est alors qu'un ensemble de villages de pasteurs, répartis sur les collines entourant la dépression du forum romain.

En plus, Cameron pouvait même préciser que dernièrement, son équipe avait découvert une nécropole au port de Rome démontrant la "totale liberté" des Romains en terme de choix de sépulture. Au même endroit se côtoient des sépultures de rites différents: des crémations et des inhumations. Même à l’intérieur d’une même famille, la façon d’entrer dans l’au-delà différait… Bref, tout ça était impressionnant, hein ?

Ca fait longtemps que tu es en Italie ? fit Aiji. Tu as parlé de Londres tout à l’heure ?

Ah oui, cette histoire de tatouage à Londres. Bonne mémoire.

A la base, je suis Ecossais. J’ai passé une grande partie de ma vie à Londres avant de finir en Italie, grosso-modo !

Pour finir de plus en plus au Sud.

Où là, j’ai une fille qui m’attend !

Une fille ? Une demoiselle ? Marié ?

Non, du tout. Il n’y a que ma fille Constance… annonça-t-il, puis détourna les yeux vers Leliana. Oui, enfin, il annonçait que Leliana avait une cousine. Cameron sortit son portable pour lui montrer à quoi ressemblait sa cousine : Je te présente ta cousine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Pas facile d'être Westbrook [Terminé]   3/9/2015, 13:34

Et bien il semblerait que ce nouvel oncle sorti d'elle ne savait ou en savait des choses. Par rapport à son boulot ou non. Et puis la façon dont il avait de causer de tout ça, c'était évident qu'il aimait son job. Sa spécialité était les antiquités romaines ?

En même temps ça aurait été bizarre que ce soit les trucs Maya et que tu n'y ait jamais mis les pieds.


Vu qu'il venait d'Italie et tout ça … Et en tout cas il avait aussi bien voyagé dans sa vie le mec. Entre l'Ecosse, Londres et l'Italie, ça en faisait du chemin parcouru. Hein ? Une fille qui l'attendait ? Elle aussi pensait qu'il allait causer d'une femme, mais non. Du tout. Sa fille Constance ? Leliana regarda cet oncle en penchant la tête de coté, l'air surprise. Puis elle se redressa sur sa chaise pour aller voir un peu mieux ce qu'il lui montrait soit ladite Constance. Sa cousine. En la voyant la rouquine eu un sourire.

Elle est adorable vraiment.


A voir si un jour leurs chemins se croiseront. Leliana se rassit correctement sur sa chaise pour continuer à suivre la conversation, forte de cette nouvelle découverte. Cette petite soirée surprise eu le mérite au moins d'apprendre à Leliana un peu plus de choses sur Cameron. Déja c'était une tête. On croirait pas sous ses airs de petit rigolo, mais les paroles qu'il eu ce soir étaient pleines de bon sens et par moment, on sentait qu'il y en avait dans le tibia. Eh ouais. En même temps pour exercer un métier tel que le sien, ça en demande des années d'études et c'est sûr qu'ils n'allaient pas embaucher le plus crétin de sa promotion.

Elle ignorait si par la suite ils garderont contact. Si leurs chemins se recroiseront après. Mais une chose était sûre, c'est que au travers lui, elle allait pouvoir en savoir plus sur cette partie de sa vie qu'elle ignorait jusqu'alors.
Revenir en haut Aller en bas
 
Pas facile d'être Westbrook [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: