AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une histoire de chat [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Une histoire de chat [Terminé]   7/6/2015, 21:33

Le Bloody Hell réouvrait ses portes. Pour Evelyn, celle-ci n’était pas mécontente de retrouver son travail. Après le changement de propriétaire, allez savoir si le nouveau allait reprendre la même activité ou transformer ce bar en autre chose. Evelyn avait craint de passer une sale période de précarité en allant chercher un autre job mais non, sauvé. Le nouveau propriétaire, Théodore Campbell, avait décidé de reprendre l’activité. Travaillant à l’origine dans un hôtel, Evelyn se demandait bien pourquoi il avait décidé de gérer le bar en parallèle. Mystère à résoudre ! Ce n’était que détail.

Et détail qui n’allait pas forcément l’arranger puisque justement là, il fallait qu’elle arrive en retard. Elle qui était si ponctuelle d’habitude… Vraiment, elle se donnait une merveilleuse image… Mais fort heureusement, Théodore n’était pas encore dans les parages… Personne n’avait rien vu. En fait, il y avait bien sûr Virgile qui s’en était un peu inquiété sur le coup mais Evelyn pouvait compter sur lui pour qu’il ne pipe mot. En ce qui concernait Sonya, c’était autre chose… Vu le monde qu’il y avait, les serveurs n’allaient pas chômer alors Evelyn ne se fit pas attendre pour se mettre au boulot de suite.

Une heure ou deux passèrent. Evelyn récupéra une caisse remplie de bouteilles vides et se dirigea vers l’arrière-salle pour se débarrasser de ces bouteilles. Ce fut alors là qu’Evelyn croisa Théodore. Celui-ci venait tout juste de faire son arrivée dans les locaux.

Hey, Boss !

A cette salutation, Théodore lui fit une tête bizarre. Bon, Evelyn aurait peut-être dû se taire ? Ou ne devrait-elle pas être aussi familière ? En tout cas, elle remarqua qu’il détenait un chat dans les bras… Oh, trop mignon !

Théodore lui expliqua qu’il venait tout juste de le retrouver dans la ruelle, le chat ne semblait pas être au top de sa forme.

On va le rebooster !

Evelyn déposa la caisse qu’elle détenait dans un coin puis s’approcha de Théodore pour récupérer le chat.

Oh ! Pauvre Chat ! Viens voir Maman…

Puis elle fit à Théodore :

On a sûrement quoi le nourrir…

Enfin pas sûr de trouver du lait quelque part… Quoique !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   7/6/2015, 21:51

Ce soir Virgile bossait au bar, comme depuis qu'il avait découvert que Campby avait reprit le bar. Il avait eu du mal à digérer l'info. En fait il n'était pas sûr d'avoir digéré …. Mais monsieur était têtu donc, il ne fut pas question pour lui d'abandonner son job. Ce soir d'ailleurs, Evelyn arriva un peu en retard. Cela ne lui ressemblait pas, mais bon, cela peut arriver à tout le monde un contre temps. C'est vite arrivé. Il ne lui en tint pas rigueur. Bref, tous les serveurs étaient en folie ce soir ! Au taquet, et ne cessaient de courir à gauche à droite pour répondre à toutes les attentes. Bien qu'ils avaient déjà vécu des soirées plus folles que ça, depuis l'ouverture, ou plutôt la réouverture du bar, les clients affluaient. Le nom Campbell aidait il ? Allez savoir en tout cas ils n'auraient pas volé leur salaire ! Mais bon, y'avait du monde ça veut dire, du boulot ! Et d'ailleurs, elle était ou Evelyn hein ? Ou elle était passée ? C'est qu'ils auraient bien besoin d'un petit coup de main. Erf …. A un moment, remarquant qu'ils allaient bientôt être à court d'une boisson derrière le comptoir, il se dit qu'il devrait aller en chercher du rab dans l'arrière salle. Lorsqu'il ouvrit la porte, il découvrit Evelyn et Campbell. Ah bah la voilà !

Evy y'a du monde tu peux ….


Puis il remarqua qu'elle tenait dans ses bras un truc. Il dû y regarder à deux fois pour remarquer qu'il s'agissait d'un chat. Un chat ? Mais d'ou sortait cette chose hein ?

Qu'est ce que cette bestiole fout la ?


L'ami des bêtes ? Pas spécialement. Des chats ? Non plus. D'ailleurs, il se rapprocha de la chose, et pencha son visage près de l'animal.

Et bah t'as une sale gueule toi !


Nope, il ne semblait pas être en pleine forme l'animal ! Un peu maigrichon, plutôt petit, on dirait qu'il était pas bien âgé ! Oui un chaton, c'est le mot. Puis il se redressa et regarda son patron et sa collègue, et, dans toute sa grandeur d'âme, continua :

Bon, on le fout dehors ou quoi?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 12:16

Ce soir, aucun risque que Théodore puisse être à l’heure au bar. De toute façon, ce n’était pas comme s’il pouvait passer tous les soirs alors c’était mieux que rien. Ce n’était pas comme si le bar ne pouvait pas tourner sans lui, et si on le cherchait, on savait où le contacter.

Dans sa voiture, le Vice-Président jeta sa veste en costume sur le siège passager puis défit cette foutue cravate qui l’enquiquinait. Cette dernière rejoignit très vite la veste. Et sur ce, il prit la route vers le Bloody Hell.

Arrivé à destination, Théodore pouvait déjà remarquer qu’il y avait déjà pas mal de monde sur le parking. C’était une bonne chose ! Oh, il n’allait pas se plaindre de faire de bonnes affaires. Ce n’était que l’ouverture du bar. Maintenir le navire à flot était autre chose. Théodore ne s’en inquiétait pas.

Passant par derrière afin d’éviter la foule, Théodore entendit du bruit pas loin. Il se retourna par réflexe. Manquerait plus qu’on vienne l’agresser… En fait, ça venait près des poubelles. Sans doute un rat qui passait par là mais en fait, ce n’était qu’une petite boule de poil : un chaton. Mais qu’est-ce qu’il faisait là ? Théodore le regarda et…non, il ne pouvait pas le laisser là, pauvre chat !

En entrant dans l’arrière-salle, Théodore croisa la route d’Evelyn qui ne put s’empêcher de l’appeler « Boss ». Quoi ? Il ne put s’empêcher de tiquer sur le coup. Il dévisagea son employée qui ramenait une caisse remplie de bouteille.

Bonsoir, Evelyn.

Théodore jetait un œil au chaton dans ses bras et celui-ci semblait se débattre, ou du moins tenter. Le chaton était un peu faiblard. Cela dit, cela semblait avoir attirer l’attention et la tendresse d’Evelyn. Quant à lui, quant au fait qu’ils devaient avoir de quoi le nourrir, Théodore regarda dans le petit frigo dans le coin de la pièce et trouva du lait.

On a du lait !

Maintenant il n’y avait qu’à trouver un récipient. Ce fut à ce moment-là que Virgile débarqua au milieu de nulle part. Bon, pas tout à fait au milieu de nulle part.

Je l’ai trouvé seul dans la rue derrière. Il a sûrement été abandonné.

Et bien, Théodore pouvait remarquer que Virgile portait un amour pour les chats. Et bien, est-ce que ça l’étonnait ? Du moins d’entendre ce genre de propos, pas spécialement. Cela dit, Evelyn ne put s’empêcher de répondre pour rire :

T’as vu la tienne ?

Et à l’idée de foutre ce chat dehors, Evelyn fit une tape à Virgile.

Espèce de sans cœur ! On ne va pas le laisser comme ça, ce pauvre chat !

Tu ferais un vrai dompteur de chat, Virgile...

Et comment!

Tu sais où sont les récipients pour les cacahuètes?

Histoire que ça serve de bol !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 12:33

Hé elle était très bien sa tête ! Non mais oh ! Toujours mieux que la tête du chaton. Oh il arrête de miauler la ? Il veut quoi ? Approuver les dires d'Evelyn ? Vas y miaule encore … Non mais c'était une blague arrête …. Erf ! Sans cœur sans cœur …. Oh peut être qu'il avait une idée :

Au pire on peut le refiler aux chinois de la rue à coté.


Bon la tape, il ne l'avait pas volée hein ! Un dompteur de chat ? Mais on avait un comique c'est fou ! Virgile se contenta cependant de plisser les yeux. Les récipients pour les cacahuètes ? Même si Virgile voyait ou il voulait en venir, il ajouta cependant :

Je pense qu'il serait un peu gros pour rentrer dans un tel truc.


Mais bon, avant de s'en prendre une par Evelyn, grande amie de la cause amicale devant l'éternel, il quitta la pièce pour aller chercher ce que Campby demandait. Sonya l'interpella alors qu'il cherchait dans le placard approprié. Ah quelle emmerdeuse cette fille … Et puis ça va, à ce qu'il voyait c'était moins l'effervescence que tout à l'heure. Les clients étaient tous servis, y'avait juste de la vaisselle à faire. Ça va quoi.

Ah tu es la ! Je me demande ou est passé Evelyn, elle fait quoi ?


T'inquiète, elle est avec Campby et moi à l'arrière salle, on se fait un plan à trois d'enfer ça te tente ?


Non … merci ça ira ….


Une fois que sa collègue fut partie, il mit la main sur ce qu'il cherchait. Il retourna alors dans l'arrière salle ou le chaton accaparait toute l'attention de son amie et du chieur. Non mais il ne comprenait pas tout l'intérêt qu'on pouvait porter à un truc comme ça. Oui c'est un être vivant et tout. Et alors ? Laissez le vivre sa life ! Pas croyable …. Bon, Campby avait déjà trouvé du lait à ce qu'il voyait. Dites lui que c'était encore à lui de servir sa Majesté à poils ? Il prit la bouteille et posa le récipient par terre et le remplit de lait. Accroupi il leva la tête vers Evelyn qui tenait toujours la bestiole :

Si sa Seigneurie veut bien se donner la peine de venir laper son royal lait ….


Et qu'on passe à autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 12:57

Virgile n’était pas croyable ! Comment on pouvait sortir des horreurs pareilles ? Mais bon, ce n’était pas comme si elle ne connaissait pas Virgile depuis le temps !

N’écoutes pas ce qu’il dit ! fit Evelyn en parlant au chaton. On va bien s’amuser toutes les deux !

Ayant grandi avec des animaux – chats, chiens, chevaux – c’était facile pour elle d’être à l’aise avec eux. Evelyn remarqua que Théodore leva les yeux au ciel à la réplique de Virgile, comme si le chat pouvait être plus gros que le récipient. Non, ce n'était pas le but.

En tout cas, entre les deux gars de la pièce, allez savoir qui avait le plus de cœur ! Selon Virgile, Campby était impossible à vivre, et encore. Peut-être pas impossible à vivre. Oh, il ne pouvait pas être sans cœur. Mais n’empêche, elle devait lui trouver un côté bizarroïde. Elle n’avait pas oublié une fois qu’il lui avait appelé « mon ange » et puis, de voir la tête qu’il avait fait quand il l’avait vu par hasard en soutif et ce soir la tête qu’il avait fait lorsqu’elle l’avait appelé « Boss »… Leur patron avait un grain…
Se trouvant seule à seul avec lui, Evelyn expliqua rapidement comment déterminer le sexe d’un chaton. Si elle savait tout ça, c’était pour cause :

J’ai grandi entouré d’animaux ! J’avais deux chiens et trois chats. Les chats ont eu pas mal de portée, expliqua Evelyn à Théodore.

Virgile finit par revenir avec le récipient et le remplit de lait.

Merci Virgile. Tu vois, quand tu veux, tu peux être un amour !

Enfin pas sûr que le chaton soit d’accord vu qu’il miaulait.

Allez retourner en salle pendant que je m'en occupe ! proposa Evelyn aux deux hommes de la pièce.

Qui de mieux qu'elle pouvait surveiller la nouvelle bestiole de l'équipe?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 13:12

Bien sûr qu'il était un amour elle ne le savait pas depuis le temps ? C'était écrit en toutes lettres pourtant sur son front. Il eu un sourire amusé à la façon dont elle les envoya retourner bosser pour qu'elle s'occupe du chat.

Ou m'dame !


Lui pas de soucis pour retourner en salle, mais ça le faisait bien rire qu'elle envoi son propre patron bosser ! Pourtant on parle de Campby la … Elle était au courant qu'elle parlait de Belzebuth la ? Il jeta un dernier coup d'oeil au chaton qui semblait trouver son compte avec cette coupelle de lait. Bon lui, c'est pas ça mais il retourna en salle, laissant Campby vaquer à ses occupations de patron. C'est qu'en plus à peine arrivé, Sonya lui sauta dessus. Littéralement.

Virgile ! Je me demandais ou tu avais bien pu t'eclipser !


Euh … Je te l'ai dit y'a pas deux minutes.


Oui oui je sais, un plan à trois avec Evelyn et le patron ….


Erreur de timing ? Malédiction des dieux ? En tout cas il fallait qu'elle sorte cette phrase au moment ou Campbell sortait de l'arrière salle pour passer près d'eux. Petit moment de malaise pour Sonya. C'est que madame voulait bien se faire voir par lui alors ça le faisait pas.

Et qu'est ce qu'il y a ?


Du boulot.


Virgile cligna des yeux deux trois fois devant une telle évidence. Il passa une main dans ses mèches dorées et prit congé de Sonya pour retourner derrière le comptoir ou mademoiselle avait laissé s'entasser la vaisselle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 14:20

Evelyn savait apparemment se débrouiller avec les animaux. Elle avait grandi au milieu de tout ça ? Une chouette petite enfance, en soi ! Théodore trouvait ça plutôt charmant.

Mais il fallait croire que dès qu’il y avait un chat, Evelyn amenait tout le monde à la baguette ? C’était quoi ce bin’s ? C’était qui le patron ? En même temps, ce n’était pas comme si c’était une bonne idée. Il pourrait carrément retourner à son bureau pour les laisser ses serveurs se débrouiller mais dans un sens, c’était son bar donc il pouvait faire un peu ce qu’il voulait… Et c’était un peu l’occasion de voir comment ça se passe et avoir Virgile au coin de l’œil. Ben quoi ? Si Théodore pensait à ça, c’était qu’il avait une idée derrière la tête. Hey !

Sur ce, Théodore ne tarda pas à suivre les pas de Virgile jusqu’à la salle principale. Une serveuse faisait tourner et semblait déborder… ou pas ! Cette serveuse n’était autre que Sonya pour la soirée. Et bien, pour ce qu’il entendait… Théodore devrait se faire sourd ? Ou, pour son âge, commençait-il à l’être ? Hey, ce n’était pas à 27 ans que ça allait commencer. Virgile prit congé de Sonya pour s’occuper. Cette dernière, quant à elle, resta planté devant Théodore. Celui-ci remarqua bien sûr son malaise de Sonya. Elle avait carrément changé de comportement. Normal ! Sur ce, Théodore aura du mal à changer d’avis vis-à-vis d’elle… La première impression est souvent la bonne. De toute, tant qu’elle se tenait à carreau, il n’allait rien dire. Il suffisait d’un regard pour qu’elle reprenne ses esprits et se bougea pour se remettre au travail. Sur ce, le patron leva les yeux et se rendit compte que le pingouin sur l’étagère était toujours là ! Arh, saleté de peluche ! Il fallait vraiment qu’il s’en débarrasse à la fin de la soirée, sérieusement !

A regarder la salle, il y avait bel et bien du monde. Cela fit plaisir à voir. Cela dit, Théodore se retrouva facilement à côté de Sonya qui lui tint la jambe.

Ce n’était pas ce que j’ai voulu dire tout à l’heure.

Humhum.

Théodore n’y prêta pas attention, il regarda tranquillement la carte des boissons. Après tout, elle avait peut-être des lubies la Sonya… Cela dit, le patron ne remarqua pas l'air dépité de Sonya, il finit par demander à Sonya :

Comment on fait ce cocktail?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 14:31

Virgile laissa Sonya tenter de se rattraper comme elle le pouvait par rapport à sa bourde. Bourde qu'elle avait fait bien à cause de Virgile cela dit ! Mais il se garda bien de le dire. A quoi bon ? Donc, pendant ce temps il en profitait pour faire un peu de rangement sur le comptoir, vérifiant au passage que les clients ne les demandaient pas. Alors qu'il était à la vaisselle, il entendit Campby demander à Sonya comment un cocktail se faisait.

Je peux vous montrer si vous voulez, vous verrez, c'est très simple !


N'ayant pas vu quel cocktail il demandait, le blond ne pouvait dire si elle disait vrai ou non. Pleine de bonne volonté et aussi sûrement motivée par l'envie de se faire bien voir, la serveuse se mit au travail. Du coin de l'oeil, Virgile regarda ce qu'elle faisait. Tequila ? Jus de tomates ?

Tu fais lequel ?


Un Bloody Matador !


Ce bar devrait vraiment se spécialiser dans les noms de cocktail qui portent le nom de Bloody dedans …. C'était pas un cocktail trop compliqué c'est sûr. Difficile de se rater. Sauf quand on s'appelle Sonya, qu'on veut se la péter en adressant un grand sourire au patron et qu'on fait pas gaffe parce qu'on a mit beaucoup, beaucoup trop de tabasco. Et beaucoup trop de sel …. Oh mais Virgile ne dit rien ! En mode gros salopard il termina la vaisselle qu'elle aurait dû faire, et posa sa serviette pour assister à la séance de dégustation.

Alors, patron ? Voulez-vous goûter?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 14:48

Fais donc, fais donc ! Que Sonya fasse son boulot, ça lui était égal après tout. Au moins, c’était mieux de montrer par la pratique. En tout cas, Théodore avait veillé à ne pas demander un cocktail avec de la vodka. Quoique, il n’avait pas demandé à goûter non plus derrière… mais c’était histoire de, de tester Sonya ? En quelque sorte.

Bon, Sonya lui proposa de goûter… Tant qu’à faire. Théodore porta le verre à ses lèvres et merde ! Il posa précipitamment le verre sur le comptoir, renversant un peu du liquide sur le côté. Il n’aurait pas dû boire. Sonya voulait le tuer, l’achever sur place. Si c’était pour arracher la gueule de son patron, pas besoin de faire mieux. Sonya s’affola, voulant lui donner un verre. Théodore devenait rouge.

C'est ça, un Bloody Matador?

Je suis désolée... Désolée. Désolée...

En plus, si c'était pour attirer l'attention des clients, non merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 14:56

Quand il vit Campbell manquer de s'étouffer avec le cocktail raté, Virgile ne dû le fait qu'il ai pu se retenir de rire qu'aux clients présents. Sinon il se serait marré c'est sûr ! Oh aller, un petit sourire narquois ça mange pas de pain ! Pendant que Sonya se morfondait en excuses, le blond sauta sur l'occasion.

Si vous permettez que je vous montre comment on le fait ...


Pour la peine, ça s'adressait à Campby et aussi à Sonya. Virgile se mit alors au boulot. Le pire c'est que ce n'était vraiment pas un cocktail compliqué ! Allez savoir pourquoi elle n'avait pas été fichue de le réaliser. Pourtant, elle en avait déjà fait. C'était tout benef pour Virgile qu'elle se soit raté. Pas pour bien se faire voir par Campby, ça il s'en foutait. Non, il y avait autre chose la derrière. Enfin, il mit les ingrédient dans le verre spécial pour la réalisation de cocktail avec les glaçons, mélangea tout ça et servit dans un verre. Il ajouta ensuite la dose parfaite de celeri, sel et poivre. Il décora même le verre avec une rondelle de citron ! Hé, il avait de la gueule son verre pas vrai ? Content de ça, il tendit sa réalisation vers son nouveau boss.

Me feriez-vous l'honneur d'y goûter ?


* Dis oui enfoiré, dis oui ! Goûte ce cocktail ! Goûte pour UNE fois un de mes cocktails !*


Oui, parce que si Virgile avait prit le relais dans la démonstration, c'était pour que pour la première fois Campbell ne trempe ses lèvres dans une de ses réalisations ! Un peu tendancieux sur les bords tout ça … Virgile en était à des kilomètres de ces détails. Il voulait juste que cette diva goûte ! Et s'il doit un jour le ligoter et lui faire boire de force, soit ! Forcément, Sonya y mit de son grain de sel :

Je vois pas ce que j'ai fait de différent ....


Et c'était Virgile qui était de mauvaise foi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 15:31

Sonya. Sonya… Théodore aurait très bien voulu lui foutre son verre au fond de la gorge là. Elle pouvait se confondre en excuse, ça ne changeait pas à l’envie de meurtre… Virgile s’incrusta. Pourquoi ? Pour quoi ? Pour rattraper le coup ? Allez savoir ! Si les employés se mettaient à faire un combat de coq pour savoir qui était le meilleur, ce n’était pas la peine en fait.

Avec des gestes à l’aise, Théodore avait déjà pu voir Virgile à l’œuvre (c’est aussi tendancieux !). Bon, s’il devait goûter ? Face à cela, il avait l’impression que ses deux employés leur regardaient de la manière que deux personnages de mangas. Vous savez, avec leur gros yeux, vous suppliant… Ben, là, c’était pareil !

Après quelques instants, Théodore décida de récupérer le verre que Virgile lui tendait pour le goûter. En fait, c’était la réplique de Sonya qui le fit décider. Pourquoi ? Parce qu’elle était tout simplement chiante. Encore plus chiante que Virgile, en fait… Il fallait atteindre des sommets pour ça ! Il but alors une gorgée, et resta stoïque. Bien qu’au fond de lui, il apprécia le cocktail. C’était bon, bien dosé.

C’est pas mal !

Oui, Théodore était content.

Bon, j’ai du boulot qui m’attend. S’il y a besoin de moi, je suis dans mon bureau !

Ni vu, ni connu, Théodore se cassa dans son bureau et ce, tout en embarquant le cocktail de Virgile.

La soirée continua. Evelyn avait réussi à occuper le chat. Enfin tant qu’elle arrivait à gérer le bar et l’animal, cela ne dérangeait absolument pas Théodore… Le bar se vidait peu à peu, jusqu’à se vider totalement. Evelyn se mit à chercher le chat de partout… Ca y était, elle l’avait paumé ? La porte du bureau était ouverte donc Théodore pouvait voir Evelyn dans l’encadrement de la porte :

Vous n’avez pas vu, Isis ?

Ca y est ? Elle a déjà été baptisée ?

Un miaulement sortit de nulle part et en fait ,c’était au pied de Théodore. « Isis » était assise, tranquillement, et regardait Théodore avec ces jolis yeux bleus qui disait genre « tu es mon héros ». Ah ben la voilà.

Théodore laissa Evelyn aller le récupérer. En fait, c’était dans ses habitudes de porter des décolletés de la sorte ? Bon, il n’avait rien vu ! Théodore avait le nez dans ses dossiers.

Tu peux m’envoyer Virgile ? J'aimerais lui parler.

Evelyn parut perplexe sur le coup, mais obéit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 15:45

Intérieurement, Virgile eu son petit orgasme lorsque enfin il daigna goûter à un de ses cocktails. Et non c'est toujours pas tendancieux tout ça ! Il ne pensait pas être aussi content que ça en le voyant porter le verre à ses lèvres et enfin le goûter ! Et bah oui que c'était pas mal tiens ! Il se retint de lâcher un petit sourire fier de lui de justesse. Mais il le fit tout de même quand Campbell eu tourné le dos pour aller bosser, le cocktail à la main ! Petite victoire personnelle.

La soirée, la nuit continua donc pour le personnel, allant et venant pour servir les clients en boissons. Virgile eu l'immense joie d'apprendre que le chat trouvé tout à l'heure était une femelle et qu'Evy lui avait donné le nom d'Isis …. Pourquoi pas. Même si tant qu'à faire il aurait poussé le délire a fond et l'aurait nommé Bastet, la déesse egyptienne à forme de chat. Hé ouais ! Y'en a dans le tibia ! Il avait beau faire le guignol mais on oublie que lui aussi un jour a été à l'école. Oui, il séchait souvent … C'est pas la question. De tout de façon si Virgile avait du nommer ce chat, ça aurait été une connerie genre Nem, ou un autre repas chinois.

L'heure tournait et petit à petit le bar commençait à se vider, pour que finalement il ne reste plus que le personnel. Virgile n'était pas mécontent que cette soirée se termine tiens. Non pas qu'elle fut épuisante, mais bon. Alors qu'il était occupé à ranger les plateaux, Evelyn vint le voir. La bestiole avec elle d'ailleurs. Il fut surpris d'apprendre que Campby le demandait. Tiens donc. Et il lui voulait quoi ce chieur ? Il ne pouvait pas juste le laisser finir son service et se casser ? Non on dirait que non. Résigné, il se rendit au bureau de Campby, et y entra après avoir toqué. La porte était ouverte donc …

Vous m'avez fait demander ?


Virgile alla se planter devant le bureau de Campbell. La dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés dans un bureau, ça ne s'était pas super bien terminé. Espérons que ce soir, cela change. En y repensant …

Ca y est vous avez carrément laissé tomber la cravate ou c'est juste ici ?


Pas de truc à lui piquer ? Zut alors !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 16:04

Théodore attendit sagement Virgile, s’il daignait à venir. En même temps, s’il ne venait pas, ça serait tant pis pour lui. Il pianota sur son pc puis Virgile finit par faire son apparition, et tout en se plantant devant son bureau… Théodore le regarda et leva un sourcil quand le blondinet osa lui demander s’il avait oublié la cravate.

Pourquoi ? Je connais un voleur ! fit Théodore, légèrement, amusé.

Enfin ce n’était pas pour ça d’ailleurs que le brun ne l’avait pas mise. C’était juste parce que voilà, il faisait chaud et ça le faisait surtout chier.

Assis-toi, on en a pour un moment.

Bon s’il le voulait. Manquerait plus que Théodore lui saute dessus, tel un kangourou, pour le faire asseoir… Sur ce, il se reprit :

Je vais aller droit au but. Que dis-tu d’avoir des responsabilités au Bloody Hell ?

Théodore le jaugea pour voir sa réaction. Et oui, cela pouvait surprendre. Il le choisissait lui. Et ce, pour plusieurs raisons, même si Théodore n'en avouerait pas certaines. Parmi elles, il y avait le fait que Virgile était le plus ancien, connaissant les lieux, les cocktails... Il saurait gérer.

Je ne pense pas pouvoir être là tous les soirs alors j'aurais besoin d'un second pour gérer les affaires.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 16:18

Un voleur ? Qui ? Oh vraiment ? Il allait devoir faire attention lui aussi dites donc …. Virgile se contenta d'un petit sourire. Se poser ? Ok. En avoir pour un moment ? Fait chier. Il ne savait pas si c'était bon signe ou non tout ça. Alors il posa ses fesses sur la chaise doucement, comme s'il y avait des punaises sur cette dernière. Au moins Théodore ne fit pas durer le suspens trop longtemps. Avoir des responsabilités au Bloody Hell ? La tête de Virgile exprimait pour lui sa surprise :

Hein ?

Lui ? Toujours surpris, il écouta la suite des choses. Il pensait vraiment à lui en tant que second pour son nouveau bar ?

Sérieusement ? Moi ? Vous me proposez à moi, Virgile, le type qui vous fait chier depuis notre première entrevue, qui a osé vous subtiliser une cravate et vous asperger de champagne ? Vous demandez ça à moi ?


Notons le verbe subtiliser et non pas voler. En accompagnant ses mots, il s'était montré du doigt. Non sérieusement, ou il était ? Dans quelle dimension on était pour qu'on donne des responsabilités à un drogué de première ? Ah non c'est vrai, Théodore n'en savait rien de cette historie. Comment le pourrait il ? Il se mit ensuite à réflechir à cette proposition. Qui dit plus de responsabilités, disait plus de fric non ? Oh mais c'est que ce serait une aubaine dites donc ! Ça le changerait bien d'avoir un truc à manger a la fin du mois !

Et qu'est ce qu'il y aurait à faire en plus de mon job de serveur ?


Non s'il lui demandait des trucs hyper compliqués genre l’administration, les papiers, ça il n'en serait pas capable ! Et au fait, pourquoi lui ? Il y avait d'autre serveuses ici. Ou bien il pouvait aussi engager quelqu'un d'autre non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 16:48

La réaction de Virgile était plutôt amusante. En même temps, Théodore se mettait à sa place parce que, oui, lui-même avait décidé de le choisir lui… Non, le patron du Bloody Hell n’était pas fou et n’avait pas pris cette décision sur un coup de tête. Il avait mûrement réfléchi et il était sûr de son choix.

Virgile était certes le plus ancien, il connaissait les lieux et connaissait le métier (et non le cocktail ne changeait pas tout, le verre vide en était la preuve) mais c’était peut-être celui dont Théodore avait le plus confiance, bizarrement. Ils étaient certes partis sur un mauvais départ mais ce n’était pas comme si le patron n’avait pas commencé à le cerner depuis lors et changer d’opinion. Il n’y avait pas que les imbéciles qui ne changeaient pas d’avis ?

A la moindre occasion, j’aurais mon bouc émissaire ! répliqua Théodore.

Humour de merde ? C’était un peu le cas. Au moins, c’était sûr, à la moindre connerie, Virgile pourrait être sa tête de turc. De toute ce qu’il avait vu jusqu’ici, Virgile faisait du bon boulot donc il ne voyait pas le souci.

Je peux toujours demandé à Sonya.

Enfin, ça, jamais de la vie. Ca serait ironique que Théodore confie cette tâche à celle qui ne savait absolument pas faire un cocktail. Cela dit, qu’est-ce qu’il y avait de plus à faire que serveur ?

J’aurais besoin de toi pour superviser l’équipe, intégrer la nouvelle.

Théodore pensait à Kayleen dernièrement… Et puis en supervisant l’équipe, il pensait également à Sonya mais ça, …

Egalement gérer les futurs groupes qui se manifesteront.

Histoire de faire le calendrier pour savoir quand ils pourront jouer, etc. Théodore lui expliqua rapidement qu’ils pourront jouer deux fois par semaines, si Virgile ne le savait pas encore (savait-on jamais si Evelyn l’avait bien briefé)

Et me faire part des stocks.

Pas bien compliqué, non ? Histoire que Théodore puisse commander ce qu’il faut, voir avec les fournisseurs et tout ça. Enfin ce n’était pas bien compliqué comme tâche, non ?

Je pense que ce n'est pas bien compliqué. Alors?

Alors ? C'était dans la poche ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 17:05

A la grande limite, la seule explication par rapport au bouc émissaire lui aurait peut être suffit à comprendre pourquoi il lui demandait à lui. Cependant, ce n'était pas comme si il avait déjà fait des grosses boulettes ici ! Bien sûr qu'il n'était pas infaillible, ça arrive à tout le monde d'avoir des jours sans. Et pour lui ça tombait bizarrement les jours ou il était en manque …. Demander à Sonya ?

Si vous tenez à ce que l'établissement ferme je ne peux que chaudement vous la conseiller....


Humour de merde …. Bien, Virgile était toute ouïe lorsque le brun lui expliqua ce qu'il aurait à faire. Superviser l'équipe et intégrer la nouvelle ? Pour l'intégration de la nouvelle ça devrait se faire sans problème, Kayleen semblait être une fille tranquille pour ce qu'il l'avait vue. Pour gérer une équipe ça allait être une grande première, il n'avait encore jamais fait ça auparavant. Ce sera une découverte à voir s'il en était capable. Les groupes et les gérer ? Ouais ça devait pas être compliqué de dire à des gugus avec des guitares quel soir ils pourront jouer ! Il hochait la tête a fur et à mesure qu'il parlait, attentif. Gérer les stock aussi semblait facile. Ça il l'avait en fait déjà fait quelque fois avec l'ancien proprio, donc ce ne sera pas une grande découverte. Alors ? Alors y'avait pas à tortiller du cul pour chier droit :

Bah c'est d'accord. Je ferais de mon mieux.


Bien que clairement, c'était la première fois qu'on lui donnait des responsabilités dans sa vie. Aussi il n'était pas très rassuré.

Et si ça se passe mal ? Si je rate un truc ?


Bon la il avait l'impression d'être un môme qui parle à son père …. A peu pres. Il savait pas ce que c'était donc ne pouvait pas trop comparer, mais la, il avait un peu peur de ce qui pourrait se passer. On sait jamais, peut être qu'il n'y arrivera pas ! Pas compliqué ou non comme tâches, c'est qu'au bout de plus de vingt ans d'existence à être dénigré, on finit par y croire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 17:29

Théodore n’était pas fou. Il n’allait pas demander à Sonya pour toutes ces responsabilités, autant foncé droit dans un mur ! Surtout faux-cul comme elle était… non ! Théodore préférait largement avoir un gars sous la main avec qui il savait quoi s’attendre : quelqu’un de direct, même si la personne pouvait paraître chiante. Celui-ci disait le fin fond de ses pensées et c’était bien plaisant. Théodore était déjà assez bien entouré d’hypocrisie comme ça.

Il y avait bien une chose aussi qui l’avait convaincu était cette conversation qu’ils avaient échangée lors de l’ouverture du bar. Virgile n’avait pas d’ambition ? Au moins si Théodore lui offrait le choix de monter en grade… Enfin, Virgile faisait bien comme il le voulait évidemment… Personne ne le forçait… Théodore n’attendit pas longtemps pour avoir une réponse. Virgile était assez intelligent pour accepter. Pas folle la guêpe.

Oh franchement ! Pour ce que j’ai vu, je ne me fais aucun souci !

Et comment ! S’il avait été capable de travailler dans un hôtel de luxe, certes pour deux extras, franchement… Bon, certes, sur la fin, Théodore l’avait congédié « bien gentiment » et injustement. Donc ce n’était pas avec ces petites tâches qui allaient lui faire peur, vraiment. Virgile manquait cruellement de confiance en lui.

Je te libère.

Virgile pouvait partir comme il le voulait. Théodore pouvait redonner son attention sur son pc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 17:43

C'était lui ou Campbell semblait lui faire … confiance ? Purée cette soirée était vraiment bizarre ! Voila que depuis que le brun était patron des lieux il leur arrivait d'avoir une conversation normale, ce soir il avait réussi à lui faire boire un cocktail ( qu'il avait vidé!) et la …. C'était le pompom ! La cerise sur le gâteau ! La dose d'héro pour un toxico ! Oui peut être pas … Bon en tout cas, clair qu'il acceptait le mec ! Il était pas fou pour rater une telle occasion ! Même s'il n'était pas sûr de lui.

D'accord … bah … merci.


Virgile sortit du bureau de Campby et vraiment, il était sur le cul le toxico ! Alors ça c'était la meilleure ! Si on lui avait dit un jour qu'une telle chose arriverait il aurait demandé à la personne chez qui elle se fournit ! Pfiouh quelle aventure ! Il fallait qu'il raconte ça ! A Evelyn et à Tony à qui il avait bien sûr parlé de l'affaire Campbell ! En attendant de parler a ce dernier il alla voir la première.

Tu ne devinera jamais ce que Campbell me voulait !


Non, elle ne devinera jamais, c'est pourquoi il le lui dit :

Il vient de me proposer de monter en grade dans le bar !


Virgile accompagna ses paroles d'un large sourire. Ça c'était une sacrée nouvelle surtout dans la vie du blond qui jusqu'ici n'était pas pleine de trucs dans le genre ! En fait les seules bonnes nouvelles qu'il pouvait régulièrement dire c'était qu'il était toujours en vie. A part ça, il avait toujours du mal à remplir son frigo, il se shootait toujours autant, sa vie sentimentale, n'en parlons même pas ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 18:24

La soirée se passait plutôt bien, bien qu’Evelyn avait l’impression d’avoir fait le marathon à courir de partout entre servir les clients et puis avoir le chat au coin de l’œil. D’ailleurs, Isis, ainsi qu’elle la baptisa, avait bien failli lui faire des misères. Celle-ci avait, par trois fois, voulu s’aventurer au milieu des clients, heureusement, la jeune femme l’arrêta à temps. Il manquerait plus que le bar ne soit pas considéré comme sérieux. Puis aussi, il fallait gérer les petits pipis à l’arrière-salle… Evelyn était bonne pour passer la serpillière…

A part ça, tout allait bien… Evidement, Evy n’avait largement pas fait attention à Sonya qui la gonflait pas mal avec son comportement à la noix et sa jalousie mal placée. Vivement qu’Evy ou elle soit en congé, ça fera des vacances !

Evy s’occupait en ce moment même de faire le tour des tables pour les nettoyer et ce, d’une main, car de son autre bras, elle tenait Isis qui dormait paisiblement dans ses bras en ronronnant. Quant à Sonya, elle était en train de s’occuper du comptoir. Evelyn soupçonna qu’elle tendait l’oreille, histoire de voir ce qu’il se passait dans le bureau de Campbell.

Sale garce ! pensa Evelyn.

Oh que ça l’enervait. Mais autant de continuer de s’occuper pour se détendre et rester zen. Evelyn se demandait bien ce qu’il pouvait se passer dans le bureau… Enfin, il faudra peu de temps pour qu’elle finisse par le savoir. La preuve étant, à peine sorti du bureau, Virgile vint directement la voir. Le plus surprenant ? Virgile paraissait gai comme un pinson…

Quoi ? Il t’offre une croisière ?

Oh, Evelyn serait bien jalouse dans ce cas. Et là, elle apprit que son ami montait en grade.

Sérieux ? T’es promu ?

Evelyn était heureuse pour lui.

Félicitations ! Tu le mérites !

Elle voulait sauter dans ses bras. Bon, elle n’avait qu’un bras de libre mais cela ne l’empêcha pas de l’enlacer avec. Si Sonya les fusillait du regard à ce moment-là, Evelyn ne fit même pas attention. En même temps, elle s'en foutait.

En tout cas, c’était clair que c’était étonnant de Campby. Enfin, allez savoir, les deux employés ne le connaissaient pas vraiment ! Et en plus, promouvoir Virgile ? Alors que ce n’était pas le grand amour ? A moins que Virgile avait drogué son patron… tout de même ! Cela dit, sur ce coup, il se pourrait que Campbell s’était montré professionnel. C'était pas plus mal pour un patron !

On va fêter ça comme il se doit ! D'ailleurs, moi aussi j'ai un truc à fêter. Je suis "divorcée"...

Ah ! La prochaine fête allait promettre!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 20:46

Une croisière ? Pourquoi à ces mots la seule chose à laquelle il pensa fut le film du Titanic ? Il eu alors la vision dérangeante de lui enlaçant par derrière Campby alors qu'il criait : je suis le maître du mooooonde ! Avec un petit rire diabolique a la clé. Oula ça n'allait pas fort dans sa tête ! Trop de drogue mes amis ça vous bousille le cerveau en voilà la preuve !

S'il joue le rôle de Jack et que je fais Rose y'a pas de problème !


Sinon, non merci ! Bien sur il disait ça dans le sens ou Jack il finit par crever à la fin et Rose s'en sort sur sa planche, au calme !
Il afficha un sourire quand elle le félicita. Cependant il n'était toujours pas sûr de le mériter vraiment. Oui toujours cette histoire de manque de confiance en lui. Pour ce qu'il valait en tant que personne pas de soucis puisque de toute, il savait qu'il ne valait pas grand chose. Alors au niveau professionnel …. Evelyn semblait avoir aussi une bonne nouvelle à lui dire. Elle était divorcée ?

Ah ça y est c'est fait ?

Et beh ils avaient pas chômés ! Sitot mariés sitot séparés ! C'était peut être pour ça qu'elle était en retard avant. Et purée fallait arroser toutes ces bonnes nouvelles !

Grave faut se faire une méga teuf pour fêter tout ça !


Il ne faisait même pas attention à Sonya qui rageait la bas dans son coin. C'est clair qu'elle était bien jalouse ! Mais c'était le cadet de ses soucis. Tout en allant récupérer leurs affaires pour pouvoir partir, il zyeuta la bestiole qui dormait dans les bras d'Evelyn.

Et en plus t'as un cadeau de divorce si c'est pas cool.


Un bonheur n'arrive jamais seul ! Même si Virgile n'appliquerait pas le terme de bonheur à cette bestiole.

Alors vous faites comment ? C'est toi qui garde les gosses et la maison ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 21:22

Qu’est-ce qu’il pouvait sortir comme bêtise, ce Virgile ? Si en plus, s’il faisait référence à Jack et à Rose, le film qu’ils avaient vu l’autre soir, lorsqu’elle s’était incrustée chez lui. Pour un film à l’eau de rose, il n’y avait rien de mieux pour pleurer également. Mais le pire, le fait que Virgile lui sorte ça, maintenant, Evelyn ne pensa pas au côté tragique du scénario mais au fait d’imaginer Virgile et Théodore en couple.

Dis comme ça, ça fait chelou, tu sais !

Autant de ne pas dire ce qu’elle pensait. En même temps, ce n’était pas dur d’imaginer ce qu’elle pouvait lui traverser l’esprit… S’il lit ses pensées, autant en rire qu’en pleurer.

Evelyn lui annonça aussi sa nouvelle. Vu la soirée, ils n’avaient eu le temps de se poser et puis ce n’était pas comme s’ils pouvaient avoir une conversation normales sans avoir des oreilles qui trainent… Là, il n’y en avait qu’une paire qui trainait… Bon là, Evelyn s’en fichait un peu.

Oh ! Ce n’est qu’une annulation ! J’ai le droit de garder la bague comme souvenir !

C'était pour ça que la séparation s'était fait aussi vite. Il ne manquerait plus qu’elle gagne quatre gosses. Elle, Maman ? Allez savoir si un jour elle le sera et si elle ferait une bonne mère. Elle n’osait l’imaginer. Tout en baissant le regard sur le chaton, c’était sûr que ça faisait un joli « cadeau de divorce » Elle allait l’accueillir ce pauvre animal et lui offrir une maison si personne ne le réclamait.

En arrivant derrière le comptoir pour accéder à l’arrière-salle, soit au vestiaire pour chercher leur affaire, les deux amis croisèrent la route de Sonya.

Tu étais mariée, Evelyn ?

Evelyn leva les yeux au ciel. De quoi elle se mêlait, celle-là !

Et?

Qu'est-ce qu'elle était chiante, celle-là! Evelyn rentra dans le vestiaire, préférant l'ignorer et de lui accorder peu d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   8/6/2015, 21:41

Il ne disait pas le contraire ça faisait chelou. Ça devait être la fatigue sûrement, parce qu'ensuite, il avait repensé à la scène dans la voiture. Avec la main qui glisse sur la buée pendant leurs ébats. Virgile eu un long frisson d'horreur à cette pensée. Oui ça devait être la fatigue et tout ça ! Certes il était content que Théodore lui avait donné l'opportunité de monter en grade dans le bar, mais de la à le remercier de cette façon merci quoi !

Et elle pouvait garder la bague ? Bah puré … cool ça. En tout cas fallait que Sonya ne fouine dans leurs affaires ! Non mais vraiment qu'est ce que ça pouvait lui faire ? Et encore, si elle savait tout ce que les deux potes faisaient pendant leurs soit disant fêtes …. Virgile aurait bien fait genre c'est avec lui qu'elle s'était mariée, mais vu qu'il avait vraiment appris la nouvelle du divorce et qu'elle lui avait annoncé, c'était pas crédible du tout. Aussi il se tu, n'ajoutant rien à tout cela.

On s'organisera ça, une petite fête sympa pour arroser les nouvelles. On invitera des potes et on fêtera ça comme il se doit !


S'ils ne faisaient pas la fête pour cette occasion, quand est ce qu'ils pourront le faire ? Les affaires ramassées, les deux potes sortirent de la. Un chat en plus pour la jeune femme ! Elle avait gagné sa soirée. Non, ils avaient gagné leur soirée tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une histoire de chat [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de chat [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: