AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 08:20

La sur le moment, Piers ne se posait pas la question du pourquoi du comment il en venait à embrasser Evelyn. On est bien d'accord il y a d'autres moyen moins tordus que de fêter des retrouvailles entre cousins. Cousins adultes qui savaient ce qu'ils faisaient, ils n'étaient plus des mômes. Mais, sous cette pluie, Evelyn dans ses bras et leur lèvres scellées, il ne se posait pas ces questions et n'avait pas ces problèmes qu'il aurait du avoir. Ce baiser avait un quelque chose de magique.

Ils finirent par se séparer des lèvres de l'autre et échangèrent un regard, toujours dans leur bulle à eux. C'est dans ces cas la que, peut être naïvement, Piers espérait qu'il y ait toujours ce lien si spécial entre eux. Plus fort qu'il ressentait avec Sophia qu'il adorait pourtant. Plus fort qu'avec jadis Irène, sa petite cousine adorée. Encore plus qu'avec son frère pourtant son grand complice dans la vie. Evelyn était à part pour lui. Elle l'a toujours été et le sera toujours. Peut importe ce qu'il adviendra. Du moins il l'espérait.

Ils rentrèrent alors vers la maison ou ils retrouvèrent la bande. Un film d'horreur ? Oh génial ! Lequel ? Un massacre à la tronçonneuse ? Un p'tit conjuring ? Ou l'exorciste ? Peut importe, cette petite nouvelle réjouit Piers comme un gamin ! Ouais, il avait toujours énormément aimé ce genre de choses. Les films d'horreur, les histoires de fantômes, visiter des lieux qu'on disait hantés, tout ça quoi. D'ailleurs il en avait visité une une fois avec Scott qui lui était plus sceptique. Et bien quand ils voient s'ouvrir une porte devant eux, alors qu'il n'y a pas de courant d'air, que la porte est lourde … ça fait flipper ! Hein, ils avaient traînés ? Si peu …

Evelyn avait perdu son pendentif, on a mit du temps à le récupérer.


Demi mensonge en fait. Ils avaient surtout mit du temps à se bécoter sous la pluie oui ! Alors qu'il parlait de quel film mettre, il laissa Evelyn aller se sécher. Lorsqu'elle revint, Piers prit sa place pour aller retirer ses vêtements mouillés, se sécher vigoureusement et puis mettre des fringues sèches. Son bermuda qu'il portait la nuit ainsi qu'un tee shirt feront l'affaire. Euh … Piers bugga un instant sur des affaires dans la chambre. Elle avait autant d'habits Evelyn ? Quoiqu'en y regardant plus près, ce n'était pas à elle. Non ne lui dites pas que Lucile s'était permise ! Il ferma un bref instant les yeux pour ne pas s'énerver. Quoiqu'il arrive, cette nuit, il dormait avec Evelyn ! Pas avec elle ! Non mais !

Petite péripétie mise de coté, Piers redescendit pour retrouver ce petit monde. Il avisa les places et … Bah tiens, juste entre Evelyn et Lucile il y avait une place pour lui. C'était lui ou le monde était un vaste complot contre sa personne ? Peut importe, puisqu'il y posa ses fesses, car Scott lança le film.

Posé tranquillement, Piers suivait le film avec une grande attention ! Il n'avait même pas remarqué que Lucile tentait une approche, en screed … La fourbe. Alors que Piers savait bien que Lucile n'avait jamais cillé devant le moindre film d'horreur, pourquoi soudain, celui-ci lui ferait il peur ? Le monde est bizarre ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 09:50

En découvrant que Lucile avait décidé de déménager ses affaires dans la chambre, Evelyn se disait qu’elle n’était pas culottée. Ils ne pouvaient pas parler du comment tout le monde s’organisait pour dormir après ? Non. Sauf si Lucile avait eu le temps d’en parler avec les autres cousins mais nan sérieusement, Piers et Evy n’étaient pas les plus concernés d’abord ?

Cela dit, Evelyn ne se doutait pas qu’en un laps de temps rapide, Lucile avait pris le temps de fouiller dans ses propres affaires. Curiosité ? Evy n’avait pas remarqué que son soutif qu’elle avait mis la veille avait disparu de la salle de bain ou encore elle ne savait que Lucile avait également trouvé le test de grossesse…

Le moment de regarder the film arriva. Les cousins n’attendaient plus que Piers, le passionné des films d’horreur. Au coin du canapé, Evelyn avait son arme infaillible, une couverture et un coussin histoire de se cacher les yeux. Du coin de l’œil, la jeune femme ne savait pas pourquoi Lucile la regardait étrangement.

En général, les films commençaient plutôt bien, tout était tranquille jusqu’au moment angoissant. Oh, on voulait sa mort là. S’il y avait bien un truc (parmi tant d’autres) qui l’empêcherait de dormir, c’était bien les films d’horreur. A un moment fatidique, Evelyn se mit à sursauter et enfoui sa tête dans l’épaule de son cousin tout en se cachant également le visage avec le coussin.

C’est qui qui a eu l’idée de mettre ça ?

Mais n’empêche, ça valait bien quelques fous rires, du moins de la part de Scott.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 10:36

Tranquillement installé dans le canapé, Piers suivait avec plaisir le film qui passait sous ses yeux. Il ne faisait pas spécialement attention à la petite tension entre les deux filles installées à coté de lui. D'ailleurs ça lui semblait quand même bizarre qu'il soit collé à toutes les deux tout le temps …. Comme une impression chelou … Genre un triangle à trois, mais avec une ex et une cousine. Bizarre …

Bon, c'est pas tout ça mais y'a une histoire de psychopathe à suivre ! Lorsque les choses sérieuses arrivèrent, Piers sentit à coté de lui Evelyn sursauter sous son armure de couverture et de coussin. Il pouffa de rire en la voyant se cacher dans son épaule, et avec le coussin se plaindre du film, sous les rires des autres, Scott en particulier.

T'inquiète Piers te protèges ! Faut bien que ça serve à quelque chose ses muscles …


P'tit rire de sale gosse de la part de Scott qui se replongea dans le film, pendant que Piers détendit le bras pour le passer autour d'Evelyn :

Aller n'aie pas peur c'est juste un film.


Et puis si un jour un psychopathe comme ça poursuit Evelyn avec une hache, Piers s'occupera personnellement de son cas ! Scott avait raison, a quoi servaient ses muscles sinon ? Oh bien sûr il faisait du sport parce qu'il aimait ça et pour lui, mais, souvent ça lui avait été utile. Juste pour dissuader. La plupart du temps …

A coté de lui, Piers choisit de ne pas faire attention à la réaction de Lucile. Celle ci avait croisé les doigts avec un petit soupir dédaigneux. Parce qu'il avait un peu peur de ce que cela pouvait dire, et pour ne pas gâcher la soirée de quelqu'un d'autre, se tu. Il était évident pourtant qu'ils allaient avoir une petite discussion comme sur : d'ou est ce qu'elle se permettait de se poser dans la chambre qu'il occupait avec Eve ? Et sans leur en parler ? Parce qu'il la connaissait. Elle n'allait pas déplier un lit gonflable à coté …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 10:53

Piers la protéger ? La protéger de quoi ? Mais elle n’avait pas besoin d’être protégée… Bon, ok, on parlait du film-là. Ces maudits films qui avaient tendance à la faire flipper pendant trois jours. Ce n’était pas sa faute. C’était comme ça, c’était tout ! Elle aurait dû poser son veto et proposer une comédie romantique, mais ça, pas sûr que ça aurait plu à la majorité. En plus, le fait qu’il pleuve à l’extérieur et avec l’orage, ça n’aidait absolument pas du tout.

Jusqu’à la fin du film, Evelyn se retrouvait blotti contre Piers. Sa présence et son parfum rendaient le film plus agréable. En tout cas, tout ça semblait déplaire à Lucile… Tant mieux parce que l’air de rien, sa présence agaçait grandement la jeune Evelyn… Etait-ce une mauvaise idée au final d’être venu ce weekend… Enfin peut-être pas.

Le film fini, et vu l’heure tardive, il était peut-être temps d’aller se coucher. Scott, Aliya, Sophia et Dylan s’en allèrent dans leur chambre respective. Il ne restait que le « trio ».

Je me ferais bien une infusion…

Evelyn savait qu’elle n’allait pas dormir de suite avec ce film.

Prenez la chambre ! Je dormirai sur le canapé ! fit Evelyn à l’intention de Piers et Lucile.

Pourquoi ces dires ? Elle rendait service à sa pire ennemie. Allez savoir pourquoi… Peut-être qu’instinctivement, c’était une manière de … repousser Piers ? La veille, Piers avait cru qu’Evelyn le ramenait ici pour qu’il reste. Peut-être Lucile était la meilleure raison pour qu’il reste…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 11:26

Une fois le film terminé, tout ce beau monde alla doucement se coucher. Il se faisait quand même tard ! Et s'il voulaient encore profiter de la journée de demain mieux valait se lever tôt ! Surtout si Piers voulait entraîner avec lui Scott dans un petit footing … Une fois qu'il ne restait plus que ce trio étrange, la situation revint à l'esprit du brun. Evelyn, après avoir déclaré se faire une infusion, leur dit laisser la chambre à l'ex couple. Un peu plus et Piers allait penser que tout ça n'était qu'une vaste machination pour les refoutre ensemble ….

Piers n'ajouta rien. C'est comme ça que lui et Lucile montèrent se coucher. Si la veille il avait retiré son tee shirt pour dormir, ce soir il le garda. D'autant plus qu'il ne manqua pas de remarquer que Lucile portait une nuisette noire, transparente par endroit, épousant et soulignant parfaitement les courbes de son corps bien fait et …. Baffe mentale. Non, Lucile était une garce qui l'avait plaqué pour un vieux crouton alors merde ! Motivé, le brun se jeta sous les couvertures sans ajouter un mot. Lucile vint se coucher sous les draps à coté de lui en souhaitant bonne nuit. Il marmonna un truc y ressemblant. Puis il se mit de coté, à l'opposé de son ex et ferma les yeux.

Il ne saurait dire combien de temps il s'était passé. Une minute ? Deux ? Dix ? Plus ? Il lui semblait avoir dormi brièvement. Il eu un sursaut imperceptible en sentant une main se poser dans son dos. Cette même main remonta légèrement jusqu'entre ses omoplates et son cou ou se trouvait l'un de ses tatouages, redescendit lentement le long de ses cotes, et se glissa sur son ventre. Piers se sentit se tendre ( et pas dans le bon sens ) lorsque cette même main alla s'aventurer au niveau de son bermuda et tenter d'y entrer ….

Putain Lucile non !

Piers, attends !


Piers se libéra d'un coup sec et sortit de sous les couvertures. Il jeta un regard froid à la jeune femme et sorti de la chambre. Il descendit les escaliers pour revenir au salon, ou Evelyn avait décidé de dormir. Au cas ou la jeune femme dormait, il marcha doucement et alla se poser sur l'un des nombreux fauteuils. En fait il se posa de travers dessus, la tête dans le coin du fauteuil et les jambes par dessus un accoudoir. C'était de tout de façon mieux que de dormir avec l'autre harpie la …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 13:07

Autant prendre les devants pour éviter une discussion à trois sur où qui dort où ! Pourquoi ? Pour quoi ? Pour éviter un scandale ? Une question de maturité ? N’importe qui ici n’était pas forcément dupe sur les intentions de Lucile de retrouver Piers, il n’y avait que lui pour décider quoique ce soit, en fait… Et pour le moment, depuis tout ce séjour, Piers ne l’avait pas viré… Il aurait très bien pu mais il ne l’avait pas fait. Cela pouvait signifier des choses, non ?

Seule dans ce salon trop grand pour elle, Evelyn se prépara une infusion tranquillement… Et en ce, en s’engloutinant dans le canapé, elle ne pouvait s’empêcher de penser… Piers et Lucile ? Cet instant magique sous la pluie… Non, Evelyn n’avait pas rêvé. Qu’est-ce qu’il s’était passé dans la tête de Piers ? Et pourquoi il n’avait pas dégagé Lucile ? Il avait des sentiments pour elle ? Et puis il n’y avait pas que ça … Il y avait cette chose, cette future vie qu’elle portait… et ça, c’était le pire… surtout quand elle pensait à Castiel ou à Dorian… Elle était la Reine des bonnes tuiles ! Elle allait être maman et vous croyez qu’elle serait capable d’assumer ? … A cette idée, ça lui faisait peur… Elle y repensera quand elle sera à New York. En retournant là-bas, ça sera la première chose qu’elle pensera à régler…

A force de penser à tout ça, à toute cette vie, allongée dans le noir sur ce canapé, elle regardait le plafond. Elle était incapable de dormir, elle ferma un instant les yeux (peut-être plus qu’un instant) et quand elle les ouvrit, elle vit une ombre sur le fauteuil… Evelyn fit un sursaut. On voulait lui faire peur ou quoi ? Au moins, ça avait voulu à un rire… Ce n’était que Piers. Qu’est-ce qu’il foutait là ? Il n’avait pas voulu rester avec Lucile ?

Tu n’arrivais pas à dormir ?

Question idiote ou pas... L'idiote dans l'histoire n'était autre que Lucile. Mais en tout cas, c’était parti pour une nuit blanche à discuter de choses et autre. Et le pire, c’était qu’à force de discuter, on ne voyait pas le temps passé et c’était le cas, ils pouvaient admirer le lever du jour à l’extérieur… et pour cette magnifique vue, ils regardèrent ça silencieusement. Pas d’un silence lourd et gênant. Non. Il n’y avait pas besoin de mot. Juste ce moment suffisait…

Leur grand-père fit son apparition en les saluant de manière assez originale avec son « Salut les inséparables ! ». Deux inséparables zombies, oui ! Scott ne tarda pas à venir les rejoindre, puis les autres les rejoignirent peu à peu, un par un. Après tout, c’était l’un des derniers jours alors hors de question de faire la grasse mat’ si ce n’était pas pour profiter des uns et des autres. Après le petit déjeuner vite fait, Evelyn sortit à la terrasse pour fumer sa clope, seule, tranquille pendant que les autres faisaient leur vie. Scott et Piers voulaient faire un footing, non ? D’ailleurs Dylan voulait s’incruster. Cela dit, il ne fallait pas longtemps pour que Lucile vienne la rejoindre… Pourquoi ? Allez savoir… c’était juste pour lui dire qu’elle était au courant. Au courant de quoi ? Ca y était, elle voulait faire ami-ami avec elle ? Bref, s’il y avait bien un truc qui la gonflait, c’était jouer les faux-culs, surtout que pour l’instant, Evy n’avait pas fermé l’œil de la nuit et était fatiguée du cinéma de Lucile… En fait, si c’était pour insinuer qu’elle était enceinte de Piers… Par une pulsion, Evy agrippa le visage de Lucile d’une main, soit la machoire.

Putain, j’en ai marre de tes sous-entendus de merde !

Oh elle pouvait la garder sa jalousie ! Elle avait eu la chance d’avoir Piers et elle avait gâché cette chance. Elle devrait se regarder dans un miroir avant de venir l’enquiquiner… Là, à ramper vers Piers comme une merde.

Ca serait un miracle que Piers veuille encore de toi, et si c’est le cas, j’espère pour toi que tu ne gâcheras pas cette chance. Si jamais tu le reblesse, t’aurais affaire à moi !

Evelyn lâcha prise et malheureusement ou non, c’était que Scott, du moins, était témoin de la semaine.

Elle est folle ! se plaignit Lucile en se massant la machoire.

C’est ça !

Qu’elle ajoute une couche et elle verra, Evelyn était à deux doigts de lui péter de deux dents, ça serait une chance qu’on la retienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 13:53

Non, il ne pouvait pas dormir, parce qu'une espèce de succube était dans le pieu qu'il occupait ! Et franchement, remettre le couvert avec elle était bien la dernière de ses envies ! Très sincèrement il était mieux maintenant la, posé ici avec Evelyn à parler de tout et n'importe quoi. Peu à peu, il oublia le passage dans la chambre d'ami un peu plus tôt. Et il en oublia même le temps, tant bien qu'il fut surpris de voir le soleil se lever.

Ce fut leur grand père qui se leva en premier, les saluant à sa façon. C'est sûr qu'il était le premier levé, vu que du coup Evelyn et Piers ne s'étaient même pas couchés ! Mais ce genre de nuits blanche, ça fait aussi du bien dans un sens. Enfin, une fois tout le monde levé, ça ne l'empêcha pas de se servir un café noir bien corsé ! Tout en évitant de regarder Lucile. Pas qu'il fuyait son regard. La snobait était le meilleur terme en fait pour décrire la situation. S'il avait encore des doutes quand à ses intentions, il avait eu confirmation hier soir … Ne plus y penser.

Une fois que Scott fut réveillé et opé après ce bon petit déjeuner, Piers lui proposa d'aller faire un footing tous les deux. Dylan qui passait par la, demanda alors à venir avec. Ah bien volontiers ! Il était de la famille maintenant lui aussi non ? Lui et leur cousine allaient avoir un bébé après tout, une petite activité entre mecs, c'était cool.

Alors que les mecs allaient partir pour un petit footing, des éclats de voix retinrent leur attention. Piers reconnu sans mal celle de sa cousine, Evelyn. Et l'autre ? Lucile ? Mais il se passait quoi ? Alertés, les mecs rejoignèrent les filles sur la terrasse pour voir ce qu'il en était. Piers en était sûr, s'ils étaient venus un peu plus tard, elles se seraient misent sur la tronche !

Wow ! Mais il se passe quoi ici ? Evelyn, du calme !


Piers n'avait pas crié ou quoi que ce soit. Malgré la surprise, la fatigue de la nuit, il préférait ne pas envenimer la situation. Cependant il sépara quand même les deux filles, se mettant entre elles. Plus vers Evelyn que Lucile, même si c'était cette dernière qui semblait être en position de faiblesse. Par contre sa langue de vipère, elle ferait mieux de la tenir en laisse :

Piers, tu sais que je ne ferais rien pour vous nuire, mais quand même ! T'es pas au courant ?


Lucile, on reviendra peut être une autre fois sur la première partie de ta phrase … Mais au courant de quoi ?

Il avait manqué un épisode la … Quelqu'un pour éclairer sa lanterne? Il regarda alternativement Evelyn et Lucile, avant de se tourner vers la première, n'ayant pas super confiance en la seconde :

Evelyn … Mais de quoi elle parle ?


Cette espèce de folle dingue qu'il aurait dû virer depuis hier …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 16:49

Et bien voilà qu’elles attirèrent la situation. En même temps, ce n’était pas forcément bien difficile… Malgré le fait qu’elle lui ait pris la machoire, Evelyn se disait qu’elle aurait dû utiliser la manière la plus forte, lui foutre son poing dans la tronche.

Elle a fouillé dans mes affaires, cette garce !!! lâcha Evelyn.

Et non, Evelyn n’allait pas du tout se calmer pour autant. Elle, qui d’habitude, était du genre silencieuse, là, elle explosait. Jusque-là, Evy avait encaissé, il ne fallait pas trop lui en demander…

Elle ose porter mon soutif!!

Là, Lucile la cherchait véritablement. Etait-ce le fait que Piers avait préféré dormir dans le salon que dans le même lit qu’elle ? Et que là, de cracher sur elle était sa petite vengeance ? Elle n’était point orgueilleuse, celle-là !

Cela dit, sur le fait qu’elle soit enceinte, cela la regardait… Et non, elle ne le voyait pas leur annoncer là. Surtout que le concerné (ou les concernés en premier lieu) n’était pas encore en courant. Evy bugua.

Tu ne leur as rien dit ?

Je ne vois pas en quoi ça te regarde ! Mais puisque tout le monde est là. Je vais leur dire, tu vois et éviter d’en faire une affaire d’état, même si j’aurais préféré que le premier concerné soit d’abord au courant.

Là, elle s’adressa à tout le monde présent et après quelques instants de suspense, elle lâcha l’information.

J’attends moi aussi un bébé…

Puis elle se tourna vers Lucile.

Voilà, heureuse ?

Et ?

Et quoi ?

Le concerné ne vient pas d’être au courant là ?

De quoi elle parlait là ? Elle parlait de… ? Là, Lucile déconnait sérieux-là et il n’y avait rien de mieux pour qu’Evelyn s’enflamme et se jette sur Lucile… Mais Piers l’intercepta avant.

Piers, lâches-moi !! cria Evelyn.

Elle essaya de se détacher.

Je vais lui refaire le portrait à celle-là ! Elle aurait dû jerter hier !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 17:09

Lucile avait fouillé les affaires d'Evy et s'était permise de porter son soutient gorge ? Sérieux ? Comment elle savait quel … Ah oui mais vu le décolleté qu'elle avait, c'était pas compliqué. Piers n'ajouta rien mais … Oui, c'était bien le soutien gorge d'Evelyn qu'elle portait ! Mais c'était quoi cette fille dégénérée ? Et c'était quoi ce mec qui connaissait les sous vêtements de sa cousine ? On passera outre une soirée ou Evelyn était bourrée et tout ...

Elle attendait un bébé ? La mâchoire de Piers, de Scott, de Sophia plus loin aussi, se décrochèrent d'un même mouvement. Un peu plus et la situation aurait pu être drôle ! Si Lucile n'était pas au milieu à foutre sa merde oui ! Mais c'était une super nouvelle ça ! Sauf que Piers n'eu pas le temps de se réjouir totalement parce qu'elle lança une drôle de phrase. Le principal concerné ? Le seul type ici présent n'était pas lié de sang avec elle, c'était Dylan. WHAT ? Non, minute, il devait se méprendre, c'est pas possible ! Parce qu'en plus, Evelyn se retrouva à se jeter sur Lucile, comme une furie. Normalement, les combats de filles, ça s'arrête pas, mais pas quand l'une est sa cousine, et enceinte apparemment ! Du coup Piers intercepta une nouvelle fois Evelyn, pendant que Scott arriva un peu à la rescousse, du coté de Lucile cette fois. Pas pour la protéger, mais l'empêcher de faire encore braire son monde !

Evelyn, calme-toi. Et oui, toi ….


Piers tourna la tête vers Lucile, les sourcils froncés :

Je sais même pas pourquoi t'es la ! Enfin, si, pour me remettre le grappin dessus. C'est con ça a pas marché ! Alors t'es bien sympa, mais maintenant, casses-toi avant que je m'énerve.


Me casser ? Et te laisser la avec ta famille de dingues ?


Ouille …. Truc à pas dire … Piers lança un regard à Scott, que celui-ci comprit : soit rester la et veiller à ce que les filles ne se cassent pas la gueule. D'ailleurs Dylan n'était pas loin lui non plus. C'était la sœur de sa belle après tout oh ! En attendant, Piers monta à les marches de l'escalier quatre par quatre et atteint la chambre d'ami. Ok, les affaires de Lucile étaient la. Parfait. Il prit la valise de son ex, et y mit ses affaires. Ah non, pas ce soutif, il était à Evy ( euh … ) … Bref une fois sa « valise » de faite, il redescendit, et la montra à Lucile :

Piers qu'est ce que tu fous ?


Le brun alla à la porte d'entrée, l'ouvrit suivit de près par Lucile, et, une fois dehors, jeta la valise dehors. On précise bien que Piers avait laissé ouvert la valise et que toutes les affaires de son ex s'étaient éparpillées partout ?

Et bon vent !


En fait, de faire ce truc, peut être pas très mature, mais ça faisait un bien fou ! Mais un truc de dingue ! Après s'être fait jeté comme une merde, qu'elle déboule ici et foute sa merde, mais quel plaisir ! Quel délice ! Le soulagement, la libération ! Oh c'était super ça … Il aurait du le faire plus tôt tiens !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 17:59

Evelyn qui pensait ne pas dévoiler l’information comme ça… sans être sûre, sans l’annoncer au … père dont elle ne savait trop encore et surtout elle n’avait encore pu envisager quoique ce soit… Déjà qu’en premier lieu, Evelyn avait voulu plus ou moins renouer les liens en venant ici sans pour autant trop attirer l’attention, ni pour autant trop raconter non plus… Il y avait des choses difficiles à dire et à avouer, et il y avait des choses qui ne disaient pas. Point. Ca, sa famille le comprenait ou plutôt connaissait la personne qu’elle était…

En tout cas, Lucile avait poussé le bouchon trop loin… Beaucoup trop loin. C’était qui la folle dans tout ça ? Entre nous, c’était elle la suicidaire ! En tout cas, celle-ci allait se casser…

Piers partit à l’intérieur du ranch… Evelyn n’était toujours pas calmée. Elle faisait les cent pas. Quant à Lucile, elle boudait. Ben qu’elle boude, c’était Evelyn qui gagnait. Héhé ! Mais n’empêche, elle avait bien foutu la merde, celle-là. Evelyn la fusillait du regard... Cela dit, en ce qui concernait le reste de la famille, c’était normal qu’ils se demandent qui pouvait être l’heureux élu à New York. Oh, un simple … c’était compliqué ! Fait chier Lucile, quoi ! Mais celle-ci se faisait magistralement jeter dehors comme une malpropre. Au moins, elle l’avait cherché…

Quant à Evelyn, celle-ci sortit également du ranch par la porte de derrière. Elle sortit histoire de se calmer. Marchant rapidement, ses cheveux ondulés rebondissaient sur ses épaules. En fait, elle n’aurait pas du tout revenir… Vraiment pas ! Ou pas, de suite ! La jeune femme se dirigea tout droit vers l’écurie où elle allait sans aucun doute retrouver une sérénité. Le grand-père Louis s’occupait au loin des poissons dans l’étang, de l’autre côté de l’écurie.

Entrant à l’intérieur du bâtiment, Evy se trouvait seule face aux chevaux qui étaient encore dans leur compartiment. Il y avait trois chevaux, mais Evelyn avait un préféré, ou plutôt une préférée. C’était une jument, Shelby. Evy s’approcha de celle-ci pour lui caresser le museau.

Salut, ma belle !

Bon, s'il y avait bien une chose, elle n'aurait peut-être pas dû mettre un short blanc et un haut blanc, elle risquait de ne plus de voir la même couleur à la fin de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 19:08

Piers sentit cette fois, un immense sentiment de soulagement. En voyant Lucile s'en aller, il se dit que ça y est, la page était tournée. Enfin ! La, il venait de tirer un trait définitif sur cette histoire, alors qu'avant il lui avait fallu quelques moins pour passer à autre chose ! Peut être parce que la c'était lui qui la jetait. Et il avait le dernier mot. Bien fait, elle n'avait qu'à pas le prendre pour un con non plus.

Bien, ceci étant dit et ceci étant fait, restait un autre point à éclairer ! Evelyn ! Parce qu'il semblait qu'elle avait lâché une sacrée bombe tout à l'heure ! Alors, une fois le calme un peu revenu, Piers, Scott et Sophia se retrouvèrent ensembles, sans les conjoints des deux derniers.

Dites, vous pensez que ce qu'Evelyn a dit avant était vrai ?
Demanda Scott.

Je vois pas pourquoi elle aurait menti,
ajouta Sophia.

Le plus simple est d'encore aller lui parler.


Ah pour ça, on te laisse faire !


Piers approuva les dires de Scott. Ça ne le gênait pas et puis valait mieux être en comité restreint pour cela. Il laissa donc ces deux la pour retrouver sa cousine

Il retrouva Evelyn auprès de la jument, Shelby, à s'occuper d'elle. Vraiment c'était une vision qu'il préférait. La voir la, avec les animaux, semblant en paix avec elle même ( on a dit semblait ) que dans un bar, torchée et un sein à l'air. Chassant ce souvenir de sa tête, il se rapprocha d'elles, et alla de l'autre coté de la jument.

Ça me dirait bien une balade à cheval tiens....

Lança Piers, comme ça, l'air de rien …. D'ailleurs, était ce conseillé ou déconseillé pour les femmes enceintes ? Sachant qu'elle ne semblait pas être non plus proche du terme, fine comme elle était, ça devait être au début non ? Bon ça devrait aller. Sauf si Evelyn ne souhaitait tout simplement pas d'une balade à cheval.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 19:39

Pour sûr, Evelyn avait toujours aimé les animaux. Ceux-ci avaient toujours été vrais. Après tout, ils ne vous jugeaient pas et vous aimaient malgré tout… Pas qu’on ne l’aimait pas ici, bien au contraire… D’ailleurs, Evy se demandait si Virgile s’en sortait bien avec Isis à New York. Peut-être qu’il lui avait envoyé un selfie mais elle n’avait pas regardé son portable depuis sa venue ici.

En tout cas, la jeune femme ne fut pas seule bien longtemps, puisqu’elle fut rejoint par Piers. Evelyn était loin d’être surprise. Après tout, c’était souvent lui qui gérait les conflits quand il y en avait, il avait toujours été présent pour quoique ce soit et puis, si leur lien en était pour quelque chose. Piers avait été celui qui la connaissait par cœur …et la connaissait sans doute encore malgré le fait qu’elle soit légèrement distante et secrète encore.

Après une nuit blanche qu’on vient de passer ? répondit Evelyn.

Oh, elle ne dirait pas « non » à une balade cela dit, mais elle était peut-être encore agacée par ce qui venait tout juste de passer un peu plus tôt.

Désolée pour Lucile…

Désolée d’avoir vu son vrai visage ? Pas vraiment … Mais bon, ça devait être un sacré coup pour Piers, non ? Evelyn était peut-être un peu trop compatissante. En tout cas, Lucile avait bien eu ce qu’elle méritait … Après ce qu’elle venait de faire, elle avait osé fouiller dans ses affaires, fouiner dans sa vie… et encore, Evelyn se retrouvait avec un soutif en moins. Hors de question que Lucile le lui rende après ça… Erk.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 20:44

Elle n'avait pas besoin de s'excuser pour le passage avec Lucile. Elle n'y était pour rien de tout de façon à ce qu'il avait suivit. Et même sans avoir suivit il penserait ça. Il la connaissait la fille à force, et savait qu'elle était capable de bassesses. Donc mettre le bordel dans la famille, elle en était capable, totalement. Piers haussa les épaules, l'air de dire bof...

T'en fais pas, au contraire je suis soulagé d'avoir pu me sortir cette histoire de la tête.


C'était pas trop tôt oui ! En fait ça l'avait soulagé une bonne fois pour toutes. Lui qui des fois regrettait son ex, de temps en temps, la au moins, il eu la confirmation que c'était une bonne chose qu'elle ait finalement quitté sa vie. C'est pas le genre de personnes bien pour lui. Elle était nocive a sa vie.

Bon, c'était pas pour parler de Lucile qu'il était la, même si cette histoire venait a peine d'arriver. C'était pour tout autre chose. La grossesse d'Evelyn. Si du moins elle était bien enceinte et que tout ça ne soit qu'un immense malentendu ! On sait jamais. Mais Piers était paumé comme tout le monde. Etait ce vrai ? Depuis quand ? Elle le savait depuis longtemps ? Et puis aussi, qui était le père ? Pour cela, Piers avait peut être un début de réponse, bien qu'encore une fois, il ne connaisse pas tous les aspects de la vie d'Evelyn.

Alors, il se dit qu'il pouvait quand même a un moment tenter de briser la glace. Si ce n'était pas lui, ça allait être quelqu'un d'autre. Quelqu'un qui saura soit mieux s'y prendre, soit moins bien. Ou avec qui elle ne voulait pas parler, mais il n'était pas sûr qu'elle veuille pour autant lui en parler à lui … Piers prit une voix un peu plus douce, et décida de se tenter :

Je suppose que le père … C'est ton mari ?


Cela lui semblait un peu logique non ? Attendez c'était quoi déjà le nom ? Castiel c'est ça ? Ouais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 21:02

La jument était magnifique. Oui, Evelyn faisait une fixation sur cette jument car elle savait que bon, Piers n’allait pas tourner autour du pot. Un peu plus tôt, la jeune femme avait avoué sa grossesse et ce, d’une manière d’une bombe. Il y avait de quoi surprendre… Et cela méritait explication. Elle, qui espérait arranger les choses d’abord à New York, histoire de mettre un peu d’ordre, avant d’annoncer la nouvelle… c’était raté.

Cela dit, quand Piers lui demanda si c’était son « mari », Evelyn ne put s’empêcher d’hocher la tête… En fait, elle n’en savait rien et comment voulez-vous qu’elle le dise ? « En fait, j’en sais rien ! Je suis peut-être enceinte de son fils de 17 ans… Oui, j’ai couché avec son fils sans le savoir et sans savoir également que c’était un mineur… ». Et à cette idée, ça lui faisait peur. Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle ne pouvait pas continuer ce cinéma bien longtemps... Surtout sur l’aspect que c’était « son mari ».

Il faut que je te dise…

Elle ferma un instant les yeux. Elle arrêtait même de caresser le museau de la jument, bien que celle-ci hochait la tête et réclamait les quelques caresses.

Ce n’est plus mon mari… avoua-t-elle difficilement.

Non, elle n’allait pas craqué mais bref… Petit à petit, elle lâchait un morceau de vérité. On ne pouvait pas dire que sa vie était du genre compliquée soudainement.

On s'est retrouvé par hasard à Vegas... L'alcool... expliqua-t-elle.

Bon, allez savoir comment Piers allait le prendre,... En tout cas, il fallait qu'elle le dise, il fallait que ça sorte... Peut-être le fait d'avoir fait nuit blanche, si c'était les hormones ou le fait de s'en être prise à l'autre bouffonne qui fait que...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 21:34

Plus son mari ? Quoi ? C'est vrai qu'Evelyn ne portait plus d'alliance, mais c'est pas pour autant que ça veut dire quelque chose … Et bien si, il semblerait que dans ce cas la, oui.

Vous aviez pourtant l'air très mariés la fois dernière...


Allusion évidente au jour ou Piers avait retrouvé Evelyn, en plein batifolages avec lui. En fait la suite de ses paroles lui firent comprendre mieux la chose. Vegas. Alcool. Ok, pas besoin d'en dire plus. Dans d'autres circonstances, il aurait peut être rit de ça. Se marier à Vegas étant bourré, c'est quand même un truc ! Mais il s'agissait d'Evelyn, et elle était enceinte. Alors disons qu'il était on ne peut plus retourné ! Ces nouvelles la, jamais la Eve d'il y a quelques années n'aurait fait des trucs pareils ! A croire qu'à New York, la grande pomme, Eve avait finit par croquer le fruit défendu … Belle comparaison non ? Il se la notait dans un coin de sa tête. Revenons donc au sujet qui lui causait des vertiges. Soit, sa grossesse et cet ex mari.

A ce que j'ai compris, il n'est pas au courant.


Vu qu'elle avait dit qu'elle préférait qu'il soit le premier informé. Et bien, quelle affaire …. Il ne s'était pas attendu à ça ! Et comment s'y attendre ? C'est pas comme s'il vivait avec elle H24, ou la il aurait sûrement remarqué un truc ! La il l'avait vue deux trois fois depuis leurs retrouvailles....

Tu comptes faire quoi ? Lui en parler ?


En parler, le garder, ne pas le garder … Aujourd'hui on peut choisir même si c'était un choix difficile. Mais dans les cas compliqués, au moins ça ne rendra pas malheureux un enfant qui n'a rien demandé à personne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 21:54

Bon, il n’y avait pas mieux pour rappeler ce moment gênant. Enfin, ce moment gênant n’était que le moment où Piers l’avait surprise à ce moment (ça fait beaucoup de moment !).

Tu m’aurais cru si je te l’avais dit d’entrée ? ne put-elle s’empêcher de répliquer.

Piers venait de débarquer et comment voulez-vous qu’elle lui avoue ce qu’elle avait vécu pendant six mois sans nouvelles ?

Je l’ai appris ce weekend…

Ceci qui expliquait cela, non ? C’était pour ça que l’heureux élu n’était pas encore au courant…Elle prit une expiration, soupirant. Tout allait bien. Elle n’allait pas craquer bien que toutes ces choses étaient difficiles à avouer… Et encore, elle ne comptait pas avouer l’affaire « Dorian », dans l’histoire… Pas encore ou peut-être jamais… Et devrait-elle aussi préciser que Castiel avait déjà quatre mômes ? Non plus.

J’avais pensé à lui en parler en rentrant pour savoir quoi faire et comment gérer avant de l’annoncer à tout le monde…

Mais c’était chose ratée ! La faute à qui ? A cause d’une emmerdeuse, n’est-ce pas !

Je me débrouillerai…

Elle s'était mise dans cette situation, et elle n'avait pas forcément le choix. L'idée d'avorter pour elle n'était pas possible... Elle ne se remettait déjà pas du décès de sa soeur alors lui demander de tuer un môme qui ne verrait jamais le jour ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   22/6/2015, 23:06

Piers haussa les épaules. Peut être qu'il l'aurait cru. Pourquoi est ce qu'elle mentirait de toute ? Certes il ne disait pas qu'il n'allait pas être surpris ! En tout cas c'était récent si elle l'avait appris ce week end seulement. Ce week end ?

Ce week end, genre, ici ? La ?


Oui, Piers mettait des fois du temps à réaliser les choses. Il ne demanda pas plus de détails. Et bien, sacrée surprise …. Evelyn lui expliqua donc comme quoi elle comptait en parler au père du bébé de tout ça en rentrant, pour savoir comment faire. Il hocha la tête.

C'est sûrement le plus sage à faire.


Aux dernières nouvelles, un bébé se faisait à deux. Donc il était tout aussi concerné qu'elle. Et ne se faisait pas non plus de soucis pour elle. Il finit par quitter son coté de la jument, pour aller rejoindre Evelyn, et poser une main qui se voulait réconfortante sur son épaule.

Tu sais que quoi qu'il arrive, on est tous la pour toi.


Sophia et sa façon de ne pas mâcher ses mots, leur si gentil Scott, et aussi lui.

Je suis la pour toi aussi. T'es pas seule.


Et en plus, au contraire des autres qui vivaient à Louisville ou Nashville, Piers était aussi à New York. Il savait maintenant ou elle vivait, donc, elle n'avait qu'à le biper et en cas de soucis, il arrivera. Alors certes, un bébé était toute une aventure, mais Piers voulait qu'elle soit bien au courant qu'elle avait leur appui. Certes il parlait un peu en leur nom, mais il savait qu'ils la soutiendrait. En plus, Sophia qui allait avoir elle aussi un bébé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   23/6/2015, 13:06

Oui, ici, là. Précisément. C’était un peu tout ce qu’elle venait de dire… Oui, bon elle-même avait du mal à réaliser qu’elle était vraiment enceinte. Ce n’était qu’une petite chose, un petit être invisible à l’œil nu… Ca sera dans les mois à venir où ces choses se rendront réelles. Comme elle l’avait dit un peu plus tôt, Evelyn allait gérer cette histoire avec Castiel quand elle sera à New York, à tête reposée…

Cela dit que sa propre famille puisse être là pour elle, c’était une chose mais Evelyn ne pouvait s’empêcher de penser autrement. C’était plus fort qu’elle.

Tu ne peux pas parler aux noms de tout le monde.

Même si Evelyn le savait, même si elle savait que c’était vrai… A chaque chose, tout le monde se serrait les coudes, mais elle le refusait… Peut-être parce qu’ils en faisaient trop ou parce que tout simplement, Evelyn avait l’impression d’être la chose à surveiller en permanence…

Tu ne peux pas toujours être là à assurer mes arrières, Piers…

Non, il ne pouvait pas l’être. Bon, être la pour elle était différent mais Evelyn connaissait Piers. N'était-ce pas la raison de sa venue à New York, peut-être ? N'était-ce pas le fait qu'elle y vivait et... Non. Etait-ce la fatigue qui lui faisait dire ce genre de chose? Etait-ce le fait que durant ce weekend, Piers avait réussi à casser la glace, faisant retrouver une certaine complicité? Il était trop proche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   23/6/2015, 16:22

Non en effet, il ne pouvait pas toujours être la pour assurer ses arrières. Il ne vivait pas collé à elle 24h sur 24. Il ignorait tout ce qu'Evelyn avait pu faire jusqu'ici, ces derniers mois pendant qu'elle vivait seule à New York. Est ce qu'elle était seulement au courant de la peur presque panique qu'en Piers en ne la retrouvant pas ? Qu'il s'était imaginé tout et surtout n'importe quoi ? Non, surtout le pire. Combien de fois en allumant la télévision, lorsqu'ils annonçaient avoir trouvé un corps il avait eu peur que ce soit celui d'Evelyn ? Il s'était imaginé tout et n'importe quoi. Qu'elle tourne mal, qu'elle tombe dans la drogue et que le jour ou il la retrouverait, ce serait dans la rue, méconnaissable. Il n'en fut rien heureusement, mais quelque chose lui disait qu'il lui restait énormément à apprendre quand à ce passage à vide. Il n'était pas spécialement pressé dans un sens. Allez savoir pourquoi.

Il finit par soupirer en hochant la tête. Non, il ne pouvait pas toujours être la. C'est normal. Mais ce n'est pas ce qu'il voulait dire. D'ailleurs …

Je pensais que tu comprendrais ce que je voulais dire par la.


Il n'y avait pas la moindre once de reproche dans sa voix. Juste un petit peu attristé. Que s'était il donc passé pour que leur lien se brise en petit morceau ? Pourquoi une fois Evelyn faisait un pas vers lui, et ensuite s'en retournait pour courir au loin ? Elle était au courant que, même si Piers faisait preuve d'une grande patience, il restait humain, avec des émotions ? Que de la voir toujours s'éloigner le peinait ? D'un coté il espérait qu'elle n'en sache rien en faisant ça sinon ce serait cruel, de jouer comme ça avec les sentiments des gens.

C'est juste … enfin … Voila …


Il ne trouvait pas le moyen d'expliquer tout ça à Evelyn. Avec cette grossesse visiblement non désirée, la séparation d'avec le père du bébé, elle avait sûrement d'autres trucs à faire que de se pencher sur les états d'âme de son cousin. Et puis il ne le lui demandait pas de le faire. Juste de prendre soin d'elle, mais ces temps ci, il craignait que sa cousine ne sache plus le faire. Il tapota sur la jument, qui secoua la tête, l'air d'apprécier et finit par ajouter :

Je retourne dans la maison.


Même si Evelyn était la source de ses préoccupations, il voulait encore voir un peu son frère avant de repartir pour New York sans savoir quand est ce qu'il allait pouvoir le revoir. Il adressa cependant un sourire à sa cousine avant de prendre le chemin qui menait à la maison du ranch.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   23/6/2015, 17:29

Evelyn comprenait tout à fait où il voulait en venir. Elle savait que Piers serait toujours là pour elle - quoiqu’il arrivait – qu’elle pouvait s’appuyer sur lui. Elle avait toujours pu compter sur lui… Mais en ce jour, elle ne put s’empêcher de reculer, de faire deux pas en arrière, vis-à-vis de lui. Pourtant, elle savait qu’elle le blessait mais s’il savait que ça lui faisait aussi mal de l’écarter de sa propre vie ? Juste parce qu’elle l’aimait… tout simplement, juste parce qu’elle l’aimait plus qu’un cousin, plus qu’un frère…

Pourtant, l’une des grosses raisons qui l’avait fait poussé à New York, et même à ne plus donner de nouvelles, Piers venait de la rayer de sa vie… Cette Lucile avec qui il avait envisagé de faire sa vie, finalement, avait été mise à la porte. Littéralement… Evelyn revoyait les dires de son ami Virgile lui dire que la voie était libre… Non mais franchement, il ne manquerait plus que ça… Mais en même temps, est-ce qu’elle ne pouvait pas faire pire en détruisant à petit feu sa relation avec son cousin ? Chose qu’elle faisait si bien en ce moment même…

C’était avec une douleur à poitrine qu’elle le regarda s’en aller, retournant au ranch. Ce fut à ce moment là que le grand-père fit son apparition, plutôt heureux de retrouver sa « petite fille »… Oh, celui-ci avait raté toute une vie en l’espace d’une heure. Il n’avait assisté à ce qui s’était passé un peu plus tôt au ranch avec Lucile. S’il savait…

Cela dit, Evelyn finit par rentrer au ranch avec lui, profitant alors ces derniers moments passés en famille… En tout cas, ce retour à New York allait être glorieux.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque part entre Nashville et Louisville [Piers - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: