AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    25/6/2015, 12:35

En deux semaines, après son séjour à Louisville, beaucoup de choses s’étaient déroulées. Notamment lorsqu’elle revint au boulot, Evelyn apprit la grande nouvelle : sa collègue Sonya, la garce de première, s’était fait virée pendant son absence. Oh, elle avait raté ce moment épique. Elle aurait bien aimé assister à ce spectacle mais bon, pour ce qui était de jubiler de cette nouvelle, ça en faisait deux heureux. Virgile et elle, mesquins ? Pas du tout ! Au moins, leur soirée de boulot serait bien plus tranquille sans cette garce qui trainait ses oreilles un peu partout et qui avait la langue fourchue.

Quant à elle, Evelyn avait son weekend à raconter à Virgile. Celui-ci devait se douter que plein de choses s’étaient déroulées. Et comment ! C’était le deuxième weekend où elle partait en « voyage ». Et cette fois-ci, elle ne s’était pas mariée mais elle avait appris tout autre chose. Pour l’instant, pour ce détail, elle n’en dit rien, attendant de l’annoncer aux concernés… Bien que lors d’une soirée où elle raconta ses aventures « Lucile », « Piers », elle ne put s'empêcher d'échapper l’information. Virgile pouvait en rire. Oui. Et pouvait bien lui dire qu’elle avait un karma de merde, car c’était un peu bien le cas… Mais malgré ça, Virgile ne gêna pas encore une fois de lui dire que la voie était libre en ce qui concernait Piers. Ne la poussait-il pas dans ses bras ? Qu’est-ce que c’était vil…

Cela dit, après ceci, le lundi suivant, Evelyn avait pris son courage pour aller chez Castiel en espérant trouver Dorian par la même occasion pour leur annoncer sa grossesse. Pour dire, elle n’avait pas pu espérer mieux comme … réaction. C’était un poids en moins.

Et en ce début d’été, voilà que son cousin Scott, et Aliya, firent la surprise en venant à New York pour un weekend. Après leur entrevue à Louisville, les deux new yorkais actuels leur avaient fait sûrement envie. Scott et Aliya n’avaient jamais visité la Big Apple et c’était l’occasion de venir, si ce n’était surtout pas pour voir où Piers et Evy vivaient.

Scott et Aliya avaient prévu de dormir chez Piers. Evelyn allait les trouver chez lui d’ailleurs… Pas qu’elle n’avait pas eu envie de les retrouver à l’aéroport mais c’était un peu plus compliqué ce matin là pour les accueillir, notamment parce qu’elle avait travaillé jusqu’à 3 heures du matin la veille et le temps de rentrer et se préparer, elle ne s’était pas couchée avant 4h du matin et panne de réveil, elle ne s’était pas réveillée avant 11h… Et comme son cousin allait arriver dans les temps de midi, c’était un peu trop juste. C’était en courant dans tous les sens, douche, s’habiller et sortir de chez elle qu’il était préférable de les retrouver chez Piers.

Habillée d’un short en jean et d’un débardeur, lunette de soleil dans ses cheveux, elle les retrouva donc. En premier lieu, quand elle vit Piers, elle lui fit une bise. Pas qu’elle était gênée mais va-t-on que leur relation restait « tendue » bien que le temps d’une journée et d’une nuit à Louisville, il y avait eu une trêve comme s’ils avaient pu retrouvé leur lien, leur complicité… Mais tout ceci s’était envolé, ce n’était qu’un rêve. Quant à Scott, celui-ci lui s’était carrément jeté dans ses bras. Sacré Scott.

Désolée, je suis à la bourre ! s’était-elle excusée.

Mais elle était là. Cela dit, ils étaient tous prêts pour sortir manger un truc à l’extérieur. Ce n’était pas un temps pour rester enfermé. En même temps, pour visiter New York, il n’y avait peut-être pas meilleure guide qu’Evelyn. Ils se retrouvaient facilement dans un snack avant de repartir aussi sec lorsque leur repas fut fini. Ils se dirigèrent alors vers l’île Liberty Island… Tout en profitant de la promenade, ils échangèrent quelques nouvelles, quelques anecdotes historiques de la part d’Evelyn au détour d’une rue puis les plaisanteries fusèrent également. Scott ne put s’empêcher de dire après une anecdote qu’elle aurait dû devenir guide touristique. Après tout, ce n’était pas comme si la jeune femme avait fait trois ans d’Histoire, mais c’était ainsi. Leur promenade continua, Evelyn put apprendre un peu plus à connaître la jeune Aliya. Elle l’apprécia déjà… Cela dit, elle avait déjà dû être briefée pour éviter de parler de certains sujets douloureux.

Arrivés à destination, ils étaient enfin sur l’île où se présentait la Statue de la Liberté. Ca serait bien la première fois qu’Evelyn y mettait les pieds en un an. Tout le monde avait appris à l’école que cette statue fut construite en France et offerte par le peuple français, en signe d'amitié entre les deux nations, pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance américaine. En tout cas, pour ce weekend, ils étaient carrément dans le thème pour ce weekend du 4 juillet.

Ce petit monde grimpa dans la statue pour arriver jusqu’à la torche. Scott et Aliya avaient pris les devants, suivi d’Evelyn puis de Piers. Forcément, portant dans des talons et le fait qu’Evelyn soit du genre un peu maladroite, elle était deux doigts de se casser la gueule dans les escaliers et forcément, il fallait que Piers soit derrière elle… Bon, dans un autre contexte peut-être, elle aurait trouvé ça romantique, que ça pouvait déboucher sur une belle romance… Mais là, Evelyn déglinguait carrément. C’était son propre cousin. Bon, il serait peut-être temps de retrouver Scott et Aliya au bout de la torche afin de profiter de la vue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    1/7/2015, 23:01

Ce week end, c'était avec plaisir que Piers avait accueilli chez lui Scott et Aliya. Le 4 juillet était une bonne excuse pour faire visiter au frangin la ville. D'ailleurs, Evelyn était censée aussi se joindre à la fête. D'ailleurs, celle ci était arrivée un peu en retard. Piers l'avait saluée, l'air de rien, mais il n'empêchait que depuis le week end à Louisville, enfin, dans le ranch, le brun sentait que quelque chose avait changé. En lui. Pourquoi ? Le souvenir d'un baiser sous la pluie le hantait. Il n'en laissait rien paraître, avait tenté de chercher une explication, mais rien à faire. C'était comme ça. Il fallait vivre avec.

Toute la famille s'en était allée pour aller manger un morceau dans un snack de la ville, commençant tranquillement ensuite leur promenade, guidés par Evelyn. Le but pour l'instant, était d'aller visiter Liberty Island.

Le petit groupe finit par arriver sur l'île ou se trouvait la fameuse Statue. Alors, sans plus tarder, ils s'y rendirent pour pouvoir l'escalader. Scott et Aliya devant, Evelyn et Piers derrière, un peu à la traîne. Quelle idée de porter des talons quand on sait qu'on va marcher aussi … Et en plus, voilà qu'elle se cassait la figure ! Enfin, qu'elle perdit quelque peu l'équilibre. Rien de grave, de tout de façon Piers était juste derrière elle, la retenant de ses mains. Il n'en fut pas spécialement troublé. Ce qui le perturbait en fait, c'était la vue qu'il avait juste devant les yeux ! On vous explique qu'ils étaient dans des escaliers, qu'il montait juste derrière elle, et que Piers avait une vue disons …. plaisante si ça n'avait pas été sa cousine ! Jamais une montée de marches ne lui avait aussi semblé longue … Ils finirent par arriver tout au sommet, qui leur dévoila une superbe vue, il faut le dire.

La vue est magnifique d'ici !
S'exclama Aliya en regardant autour d'elle.

Piers profita également aussi de la vue, n'étant jamais allé à la Statue depuis. C'est vraiment un truc de touriste. Même s'il était à New York depuis moins longtemps qu'Evelyn, au moins il pouvait dire qu'il n'était pas ici en voyageur, il était chez lui. Il tourna la tête vers Scott, et lui demanda :

Et toi, ça va tu tiens le coup ?


Ça va … ça va …

C'est que le frangin avait légèrement le vertige. Pas sur les hauteurs comme les arbres, un toit d'une maison. Mais quand ça commençait à devenir vraiment super haut comme la, il balisait quelque peu. Piers lui, ça allait. Pas de soucis. Et Evelyn non plus, Aliya elle, était aux anges ! D'ailleurs elle se rapprocha d'Evelyn, portable dans la main, et passa son autre bras autour des épaules d'Evy, levant son portable face à elles :

Un petit sourire ?


Et hop, selfie du haut de la Statue de la Liberté dans la poche ! Ce qui fit sourire Piers, un peu moins Scott.

Dites, pas que je trouve pas ça chouette, mais on peut pas redescendre ?


Chochotte … Laisse les filles au moins profiter un peu !


Il hocha la tête, mais quand même dès qu'elles amorçaient le moindre geste pour s'en aller, il sera le premier pour y aller !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    1/7/2015, 23:37

En haut de la torche, tous les quatre purent profiter de la vue. Au moins, ils étaient au frais, en vue de la chaleur qu’ils faisaient. Aliya était aux anges, contrairement à Scott, qui lui ne semblait pas être des plus à l’aise, ce qui fit sourire Evelyn. Non, elle n’était pas moqueuse. Juste un petit peu. Oh, chacun avait bien son petit truc, sa petite peur. Elle, c’était bien les films d’horreur après tout, comme vécu dernièrement.

Aliya, portable à la main, s’approcha d’Evelyn pour prendre un selfie. D’ailleurs, en parlant de portable, Evy s’était rendue compte qu’elle avait oublié de le recharger, elle n’avait plus de batterie. Ca tombait bien que certains portables soient encore allumés pour garder des souvenirs. Pour la photo, Evelyn sourit. Encore un peu, elles seraient capables de passer toute la journée à se prendre en photos… Photo prise, Aliya s’approcha de Scott, le prenant dans ses bras, d’abord, pour le rassurer mais par la suite, prendre un selfie… Cela fait, voici qu’elle détourna son regard sur Piers et Evelyn pour leur proposer :

Un petit selfie de vous deux ? Allez les deux cousins.

Aliya avait toujours ce petit sourire aux lèvres. Scott qui la tenait par la taille derrière elle tel un couple, Aliya, elle avait son portable orienté vers les deux cousins. Evelyn s’approcha de Piers alors pour la photo. Pour peu, ça faisait un sacré moment qu’ils n’avaient pas eu une photo tous les deux ensemble, si ce n’était pas déjà y’a plus d’un an. Aliya prit alors la photo au moment où Evelyn avait d’ailleurs levée les yeux sur Piers… et avec la vue derrière, cela rendait la photo magnifique.

Allez, serrez-vous tous!! Faut qu'on rentre tous dans le cadre !!

Une photo tous les quatre prise par eux-même ? Ca allait être folklo!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    2/7/2015, 23:41

Bien il semblerait qu'au final tout le monde ait décidé de jouer aux touristes, à coups de selfies et de photos. Bon, pourquoi pas après tout, avec l'éloignement c'était devenu plus rares ces moments ou ils se retrouvaient tous ensemble. Alors Piers joua le jeu avec plaisir. Une fois que les deux filles aient prit leur photo, le petit couple en fit de même, malgré un Scott pas des plus rassurés. Pauvre mec va ! Puis Aliya s'était tournée vers eux leur proposa de prendre une photo. Soit ! Le brun ne se fit pas prier pour prendre place à coté d'elle, remontant naturellement sa main dans le dos de sa cousine. Photo prise, il semblerait que la prochaine soit une tous les quatre. Les grands derrières, soit les Kenway et Evelyn, et Aliya, plus petite devant eux, bras tendus pour prendre la photo.

Et on sourit !


Forcément, tout le monde y alla d'un sourire, et hop ! Photo dans la poche !

Alors Scott, ça va mieux ?


Un peu, mais je t'avoue que je serais heureux de redescendre ….


On profite encore un peu de la vue et on y va, promis.


Scott hocha la tête, par trop rassuré pour autant. Au moins il avait fait un grand pas en avant en montant jusqu'ici. Assuré qu'il n'allait pas faire un malaise ou dévaler les escaliers Piers rejoint ensuite les deux filles occupées à regarder la vue.

J'arrive pas à croire que c'est la première fois que vous venez ici !


Pour ma part j'ai pas spécialement eu le temps de visiter.


Piers le regrettait un peu, du coup cette journée était une bonne occasion pour se rattraper. C'est que de courir après une cousine disparue, ça prends du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 00:05

La journée passa sans encombres, à se promener dans les lieux touristiques. Bon, l’inconvénient était évidemment le monde. Les cousins n’avaient pas forcément choisi le meilleur weekend mais bon, le plus important était de se voir, non ?

Le soir, ils optèrent pour un bon petit restaurant avant de finir dans un club pour boire un verre, histoire de, tout en attendant le feu d’artifice, s’ils n’oubliaient pas de sortir à l’extérieur et s’ils n’oubliaient pas de regarder l’heure.

Posés dans un coin, sur une banquette qui faisait l’angle du mur, ils étaient tous posés et commandés des boissons. Evelyn avait opté pour un cocktail à la base de fruits rouges. Après quelques bavardages, Evy finit par s’éclipser pour les W.C. Lorsqu’elle y sortit, voulant retrouver ses proches, elle ne s’attendait pas à se faire accoster par un gars, qui celui-ci était positionnée à côté d’elle, quasi à moitié derrière elle, histoire de lui parler au creux de l’oreille. Il la complimentait, et face à cela, évidemment, Evelyn ne put s’empêcher de sourire. Elle leva les yeux vers lui, il n’empêche qu’il était plutôt charmant comme type. Celui-ci, son bras derrière elle, avait passé sa main sur taille comme pour l’approcher de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 00:27

Après les péripéties de la statue, le petit groupe avait décidé de continuer leur périple à visiter les lieux touristiques de New York. Certes, il y avait du monde, mais qu'importe. Une fois les visites terminées pour aujourd'hui, ils se rendirent dans un petit restaurant de la ville, des plus sympathiques. Enfin, Piers découvrait en même temps alors ….

Assis tranquillement dans le restaurant, Evelyn les laissa seuls déclarant aller aux toilettes. Soit. Les trois continuèrent de discuter pendant un temps, avant de finalement se demander ce qu'Evelyn pouvait bien faire. Petite blague pourrie de Scott disant comme quoi Eve devait faire ce que tout le monde fait aux toilettes, accompagnée d'une tape à l'arrière de sa tête, pas bien méchante, de la part d'Aliya. Ce qui ne l'empêcha pas de continuer à rire.

Se demandant ce qu'Evelyn pouvait bien faire, Piers annonça à son frère et à sa belle sœur qu'il allait voir ce qu'il en était. Il prit alors le chemin des toilettes voir ce qui pouvait bien se passer, si elle n'était pas malade à cause de sa grossesse, à vomir et tout ça … Et bien non ! Madame était juste en train de se faire draguer par un illustre inconnu ! Comme ça, tranquillement ! Piers resta interdit face à cette scène. Oh et c'est qu'en fait ça flirtait pas mal ! D'ailleurs, le type venait de passer sa main derrière elle, à sa taille. Ok. Chose à pas faire. Alors Piers se redressa et se rapprocha d'eux et toisa le type de toute sa hauteur, se raclant bruyamment la gorge, faisant quelque peu sursauter le mec.

Ça va ? Je vous dérange pas trop ?


La belle vie et tout ça ? Le type sembla le jauger du regard, avant de dire :

Qu'est ce que vous voulez ?


Vous êtes en train de draguer une femme enceinte. Ma cousine. Alors, bas les pattes.


Ok, le fait qu'elle soit enceinte, c'était un prétexte et tout. Mais ça n'empêchait pas Piers de lancer un regard froid au mec, bras croisés devant son torse. Juste histoire de l'effrayer. Pas qu'il soit prêt à lui casser la gueule pour si peu. Oh, remarquez ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 00:56

Celui qui la draguait portait le nom de Ben. Et franchement, il ne perdait pas le Nord. Evelyn avait récupéré une de ces mèches de cheveux et était en train de le tournicoter autour de son index. Raclement de gorge, une présence devant eux, Ben sursauta, surpris mais ce n’était pas pour autant qu’il lâcha ses mains d’Evelyn. Piers le toisait du regard. Evelyn ne comprenait pas du tout pourquoi Piers réagissait ainsi…

Ca va ! Je ne vais pas lui faire de mal !

Qu’est-ce qu’il te prend, Piers ?

En fait, ce Ben regarda alternativement la jeune femme et Piers.

Bon, je crois que je vais vous laisser.

Mais non, restes !

Ben voulait partir ? Etait-ce l’instinct de survie ? Le type finit par s’en aller.

Ca va, t’es content maintenant ?

De quel droit il se permettait d’interrompre tout ça. Bon, certes, c’était sortie familiale mais quand même !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 01:35

Et bien encore heureux qu'il ne comptait pas lui faire de mal tiens ! Sinon, Piers se serait chargé de son cas ! Il ne prit pas la peine de répondre à Evelyn. Ce qu'il lui prenait ? C'est que ce guignol sorti d'il ne savait pas ou venait draguer sa cousine ! Enceinte ! Oui on sait c'est pas une excuse ou quoi que ce soit. Elle faisait ce qu'elle voulait de sa vie … Piers suivit du regard le type s'en aller, avec naturellement, des éclairs qui lui sortaient des yeux. En colère ? Il l'était. Pourquoi ? Aucune idée. Puis il reporta son attention sur Evelyn, pas spécialement content non plus.

Non, je ne suis pas content ! On est censé se retrouver tous ensembles, tu part une seconde et déjà tu affole tous les mecs autour !


Ce qu'il comprenait soit dit en passant. Mais quand même !

Sérieusement Evelyn ! Y'a un type qui vient on sait pas d'ou, te fais les yeux doux et ça y est tu craques ?


Mais ce n'était pas du tout la Evelyn que Piers connaissait ! Mais pas du tout ! Que s'était il donc passé dans sa vie pour qu'elle agisse comme ça … Certes on pouvait mettre ça sur le comptes des hormones et tout mais quand même !

Quand je vois ça, ça m'étonne mois que tu ais fini par tomber enceinte d'un type que tu connais à peine !


Tout s'explique ! Non ...Attendez, il n'avait pas dit ça ! Piers n'avait pas pu répondre un truc si méchant à sa cousine ? Stop ! Marche arrière !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 02:16

Encore un peu, Evelyn serait en train d’halluciner. En fait, elle hallucinait déjà. Qu’est-ce que Piers lui faisait là ? Si ce n’était pas son cousin, elle aurait appelé ça de la jalousie.

Tous les mecs autour ? T’exagères pas un peu là !?

Il n’avait qu’à dire tous les mecs de la ville pendant qu’il était… Enfin, peut-être pas tous car ça incluait Piers, et c’était le seul que la jeune femme désirait mais était inaccessible… C’était son cousin, merde…
Mais plus sérieusement, qu’est-ce que ça faisait que ce type la drague ? Ils n’étaient pas en train de se bécoter, ni s’envoyer en l’air à ce qu’elle sache !

Et alors ? Ce n’était que du flirt ! Où est le mal là-dedans ?

Et elle, lorsqu’elle voyait toutes les filles se retourner sur Piers, baver sur lui ou encore le draguer, est-ce qu’elle avait le droit de dire quelque chose ? Non. Ou encore, cette histoire de Lucile. Toutes ces fois où elle avait entendu parler d’elle, de cette envie de mariage, ou encore la fois où elle était tombée au milieu d’une partie de jambe en l’air, avait-elle fait des reproches ? Non.

Par la suite, si Evelyn s’attendait à cette dernière réplique. A ce que Piers lui fasse ce jugement, la jeune femme n’en croyait pas ses oreilles. Certes, on disait beaucoup de choses sous la colère, des choses qu’on ne pensait pas forcément mais … parfois si criante de vérité. On était plus susceptible à dire ce qu’on pensait réellement lors d’un excès de colère.

C’est vraiment ce que tu penses ??? continua-t-elle, elle aussi énervée pour le coup.

Genre c’était une traînée ! Ou devrait-elle se faire bonne sœur, peut-être ? Et c’était comme si elle avait fait exprès de tomber enceinte, genre qu’elle s’était dit en se levant le matin : « Tiens, aujourd’hui, j’ai décidé d’avoir un enfant avec un inconnu ! Ca serait une bonne idée ! », et surtout « et si je me tapais carrément le père et le fils, histoire de compliquer la tâche ! ».

T’es bien culotté, pourtant parmi tous ces types, tu as bien osé m’embrasser ! lâcha-t-elle spontanément.

Elle enfonçait le clou avec « tous ces types », et non, elle n’avait pas oublié ce moment magique à Louisville. D’ailleurs, moment dont elle n’avait toujours pas compris.

Les traînées, ça devrait te connaître.

Evelyn parlait avant tout de Lucile. Cela dit, elle avait l’impression que son cœur se broyait sur place et non seulement son cœur, elle avait déjà senti des douleurs au bas du ventre mais elle fit bonne figure… Enfin, il ne manquerait plus qu’elle se fasse trahir par des saignements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 10:09

Ou était le mal la dedans ? Non mais était ce bien le moment d'aller draguer le premier mec venu à elle ? Alors qu'ils se faisaient une soirée tous ensemble depuis longtemps, voilà qu'elle prenait la poudre d'escampette ! Ça c'était problématique !

Arrête ton char, on passe pour une fois une soirée correcte un type arrive et ça y est plus personne ne compte ?


Oui peut être qu'il exagérait un peu la chose, mais allez savoir pourquoi ça l'a gavé de voir cette scène … Quoi ? Maintenant elle osait râler parce que l'autre jour il avait osé l'embrasser ?

Ça ne fait pas de moi un sale pervers qui veut juste te sauter ! Et que je saches, t'avais l'air d'apprécier l'autre fois.


Alors hein …

Et comment ça tous ces types ? Parce qu'il y en a plusieurs maintenant ? T'es au moins sûre alors que ton enfant est du père que tu crois ?


Non mais à l'entendre, on pourrait douter ! Et aussi, pendant ce temps ou il la cherchait, il avait eu le temps de faire son petit cinéma dans sa tête. Il avait absolument tout imaginé. Tout ! Du fait à ce qu'elle soit prise dans une affaire de trafic d'être humain, d'organes, qu'elle se drogue, qu'elle soit devenue bonne sœur ( quelle blague ) ou bien même qu'elle fasse le tapin ! Tout ! Alors ses mots comme quoi elle était très demandée, ça le faisait un peu flipper … Par contre, la suite de ses mots, il cru halluciner ! Piers faillit ouvrir la mâchoire sous le coup de la surprise. Alors ça ! C'était bas !

Ne détourne pas la conversation, c'est pas de moi qu'on parlait.


Avait répondu Piers fermement. Non mais ! C'était facile de critiquer les autres ! Oui c'est ce que faisait Piers, parfaitement ! Et alors ? A un moment, il fallait bien que ça sorte ! Qu'il explose ! Trop longtemps qu'il ne disait rien, qu'il faisait tout pour que ça aille. Il était resté gentil assez longtemps, n'avait rien dit pour na pas la blesser, pas l'effrayer, lui prouver qu'il était plein de bonne volonté. Et ça n'avait pas fonctionné ! Persistait toujours cette gêne entre eux, cette barrière qu'elle avait planté la.

Dire que j'ai remué ciel et terre juste pour te retrouver! Et pour quoi? Pour retrouver une femme qui n'a rien à voir avec la Evelyn que je connais!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    3/7/2015, 10:32

Oh c’était bon, Evelyn s’avait très bien qu’elle était en famille, elle n’allait pas les zapper pour autant. Elle aurait pris son numéro et puis basta, quoi ! Sur ce, le fait qu’il ait pu l’embrasser l’autre fois ne faisait pas de lui un sale pervers, alors quoi ?

Ca fait de toi de quoi alors ?

On pouvait se poser la question. Sur le pourquoi du comment ? Quelle idée lui avait traversé l’esprit ? Du jour en lendemain, il la voyait autrement qu’une cousine ? C’était impossible ! Impossible de chez impossible ! Et le fait qu’elle ait apprécié ou non n’excusait rien. Ce n’était pas la question. Non ?

Pourquoi devrais-je te parler de toutes mes conquêtes ? A toi ? Mon cousin ?

Conquêtes ? Oui, bon ce n’était pas forcément le bon terme vu qu’elle était plutôt du genre « histoire d’amour ». Enfin c’était bien bas tout ça, mais bon après tout, elle en jouait. Ce n’était pas comme si elle se faisait traiter de traînées depuis tout à l’heure. De plus, il n’empêche qu’il était son cousin, cela ne l’avait pas empêché quelquefois de se confier à lui par rapport à quelques prétendants qu’elle avait pu avoir à Louisville.

Je n’ai pas de comptes à te rendre, à ce que je sache ?

Franchement, si elle cherchait à détourner la conversation… Bien sûr ! Enfin, plutôt, elle n’avait vraiment pas de comptes à lui rendre sur ce sujet.

Je ne t’ai rien demandé, Piers. Je n’ai pas te demander de me retrouver… Est-ce trop… demander… m’oublier ?

Pour le coup, Evelyn avait un peu de mal à parler correctement à cause des douleurs qu’elle ressentait. Instinctivement, elle passa une main sur son ventre, grimaçant. Elle n’allait vraiment pas bien pour le coup… Tendant la main, Evelyn cherchait un appui quelque part. Il n’y avait pas une chaise, non ? Détournant le regard, elle chercha à prendre une bonne respiration, ça allait passer. Ce n’était qu’un léger malaise de rien du tout.

Le fait que les deux cousins ne soient pas de retour devaient inquieter les deux autres. Ces deux là arrivèrent.

Qu'est-ce que vous foutez?

Puis remarquant l'état de sa cousine... une chose le choqua.

Evy, tu saignes...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    4/7/2015, 13:32

Ce que ça faisait de lui ? Il fallait le mettre dans une catégorie autre que cousin maintenant ? Non, même si ce baiser le hantait, ils étaient cousin et cousine, rien d'autre.

Je ne t'ai jamais demandé de me parler de tes conquêtes ! Mais j'ai peur des rencontres que tu as pu faire ici !


New York ne regorgeait pas de gens prêts à lui tendre la main pour l'aider à aller de l'avant. Et même si Piers n'avait jamais posé de questions à haute voix, il se les posait dans sa tête. Et comme elles restaient sans réponses, ça en devenait pire.... Non, elle n'avait pas de compte à lui rendre, et lui non plus d'ailleurs. Ils étaient cousins comme elle l'avait très justement dit. Pas un couple.

Je sais que tu n'a rien demandé. Mais je ne pouvais pas tirer un trait sur toi !


Si la chose avait semblé être simple à faire pour Evy, Piers ne le pouvait pas. L'oublier ? Elle, sa cousine ? Non, c'était trop lui demander. Il ne pouvait pas oublier tout ce qu'ils avaient vécu du jour au lendemain. Même s'ils s'engueulaient, il ne pouvait s'empêcher de trouver ça bizarre son attitude. Elle se sentait mal ? On dirait qu'elle allait faire un malaise. Manquerait plus que ça …

Il vit du coin de l'oeil son frère et Aliya arriver. Leurs paroles étaient étranges … Elle saignait ? Comment ça ? Piers regarda alors un peu plus Evelyn, baissa le regard et vit que du sang coulait sur sa cuisse. Oh … Non …

Le bébé !


Forcément, une femme enceinte qui se met à saigner comme ça, c'est pas bon ! Ok état de panique! Scott dégaina son portable :

J'appelle une ambulance !


Le temps qu'ils arrivent sera trop long ! Appelle plutot pour dire qu'on arrive et précise la situation !


Ok !


Alors ni une, ni deux, Piers se rapprocha d'Evelyn et la prit dans ses bras pour la soulever, la portant. Ils ne pouvaient pas lui demander de marcher jusqu'à la voiture non plus ! Et tant pis s'il tâche son tee shirt au passage. Il y avait plus important. La petite famille courut littéralement jusqu'à la voiture ou Aliya ouvrit la porte arrière, aida Piers à mettre Evelyn sur la banquette et y monta pour la soutenir. Scott était toujours en ligne avec l'hôpital le plus proche. Ceci fait le brun alla directement se poser au siège conducteur et fonça directement aux urgences. C'était la panique dans la voiture. Entre Evelyn qui perdait du sang, Aliya qui lui tenait la main et passait l'autre sur son front, Scott qui venait de raccrocher, nerveux, Piers qui conduisait comme un malade dans les rues … Fallait que ce soit le 4 Juillet ! Et qu'il y ait du monde ! Mais rentrez chez vous y'a une urgence !

Tiens bon Evelyn.


Ils allaient y arriver !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    5/7/2015, 21:46

La dispute lui paraissait sans aucun sens… Evelyn se demandait pourquoi il avait eu ce comportement si excessif aux premiers abords, face à ce gars qui l’avait dragué. C’était totalement innocent. Ce n’était pas comme si elle allait finir par l’embarquer et l’épouser sur le champ… Mais cela dit, une chose était certaine, c’était qu’ils devaient s’engueuler à un moment ou à un autre, comme si c’était un moment inévitable. Depuis les retrouvailles, Evelyn avait passé un moment à le repousser sans expliquer le pourquoi du comment, alors qu’auparavant, ils avaient cette belle complicité… Pour le moment, Evelyn aurait aimé lui répondre qu’elle ne pouvait pas tirer un trait sur lui, non plus. S’il savait que ça lui faisait aussi mal de le repousser… Pour se disputer, les deux cousins avaient vraiment trouvé leur moment dans ce club…

Evelyn voulut répliquer autre chose, quelque chose, mais franchement, elle n’était absolument plus en état de quoi que ce soit. Scott était intervenu et ce fut lui qui s’aperçut du saignement. Evelyn avait toujours sa main sur son ventre, souffrant le martyr.

Ni une ni deux, la jeune femme fut soudainement dans les bras de Piers. Celui-ci pouvait la soulever comme si elle était un poids-plume. Un peu plus tard, Evelyn fut sur la banquette arrière dans la voiture de Piers, soutenue par Aliya. Les larmes aux yeux, cela ne pouvait pas lui arriver. Pas ça. Elle ne pouvait pas perdre le bébé… Sur la banquette arrière, Evelyn avait plier ses jambes, les remontant un peu plus contre elle. Elle était pliée en deux, ne pouvant pas s’empêcher de pousser un cri de douleur. Ces crampes étaient douloureuses.

Conduisant, Piers fonçait. Pour Evelyn, le temps d’y aller lui paraissait d’être une éternité… Il pouvait se passer 5 minutes ou 10 minutes, Evelyn n’avait pas l’impression de voir le bout. Elle s’accrocha au bras d’Aliya, qui celle-ci essayait de la rassurer à sa manière… Lors d’un détour d’une rue, Aliya fit :

Elle est en train de s’évanouir !

Aliya la secoua pour qu’elle reste éveillée, et qu’elle reste surtout avec eux…

Evy, restes avec nous !

Quant à Scott, il bondit :

Piers, attention à ta gauche!!

Il ne manquerait plus qu'il fonce dans une bagnole.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    5/7/2015, 22:42

Heureusement que Scott l'avait prévenu, sinon, ils auraient été vraiment mal ! Alors Piers décida d'ignorer ce qui se passait à l'arrière pour pouvoir mener Evelyn jusqu'aux urgences, sans abimer personne d'autre au passage. Il ne manquerait plus que ça ! De tout de façon à part rouler, il ne pouvait plus rien faire.

Après des minutes qui lui ont semblé être une éternité, ils virent enfin les lumières de l'hopital. Direction les urgences ou Piers arrêta la voiture devant l'entrée ou une équipe attendait déjà.

C'est mademoiselle Morgan ?
Demanda un des urgentistes à Scott qui sortait déjà.

Oui, faites vite je vous en prie.


Ce qu'ils firent bien entendu. La porte ouverte, les médecins sortirent Evelyn comme un rien, habitué à ces gestes et la mirent directement sur un brancard avant de l'emmener à l'intérieur. Secoués, les frères Kenway et Aliya mirent un certain temps avant de bouger de la, garer la voiture à un endroit adéquat avant d'aller s'engouffrer à leur tout dans les couloirs des urgences. Ils demandèrent à une réceptionniste ou leur cousine avait été transférée, et une fois renseignés, s'y rendirent. La bas, ils ne purent que prendre place sur les sièges dans le couloir. Bouleversés et choqués, ils ne réussirent à rien dire.

Fixant le sol, Piers ne réussisait qu'à penser à une seule chose. C'était sa faute. Il aurait dû ménager Evelyn. Et pas la faire stresser comme ça, sans raison ! A cause de quoi ? Parce qu'elle discutait avec un mec ? Quel crétin ! Il s'en voulait ! Non, il s'en voudra toujours si par sa faute elle perds le bébé … Il posa ses coudes sur ses genoux et enfoui son visage dans ses mains. Tout aussi secoués, et ne sachant pas tout, Scott et Aliya ne firent pas attention à lui. Toutes leurs pensées étaient dirigées vers Evelyn. Ils espéraient tous que lorsqu'un médecin, infirmier ou interne, peut importe, viendra les trouver, qu'il aura de bonnes nouvelles. Mais quelque part dans un coin de leur tête, ils en doutaient …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    5/7/2015, 23:26

Désormais, Evelyn était entre les mains des médecins. Il suffisait d’une heure ou deux peut-être. Un peu plus tard, la jeune femme était placée dans une chambre où elle fut réveillée. Réveiller était un grand mot puisqu’on lui avait proscrit des calmants. Elle était dans un état quasi zombéique… Cela dit, cela ne pouvait pas être pire : elle avait perdu son bébé… qui n’était qu’un fœtus encore. Envolé. Il n’y avait plus rien.

Un médecin vint voir alors la famille Kenway.

Vous êtes de la famille Morgan ?

Question basique.

Y’a-t-il son compagnon ?

Après, savait-on jamais ! Le médecin n’en savait rien…

Non, on est juste ses cousins… répondit Scott.

Alors pour savoir comment elle allait…

Votre cousine va bien. Elle aura besoin de repos… Quant au bébé, … je suis désolé… Si vous voulez la voir 5 minutes, vous pouvez y aller...

Dans la chambre, Evelyn se trouva seule. L’infirmière s’en allait. Cela dit, cela ne changea rien son état, elle regardait un point devant elle, le regard vide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    5/7/2015, 23:50

Enfin un médecin arriva. Vint les questions de routine pour savoir qui ils étaient par rapport à elle. Non, il n'y avait pas le compagnon d'Evelyn ou plutot le père de l'enfant. Juste ses cousins comme dit. Lorsqu'on leur annonça, de manière détournée que le bébé était perdu, Piers se sentit terriblement mal. Tellement désolé pour sa cousine et tellement en colère contre lui même ! Comment aller la voir et la regarder dans les yeux après ça ?

Bouleversés, ils entrèrent dans la chambre pour aller au chevet d'Evelyn. Sans un mot, ils prirent place autour d'elle. Comment trouver des paroles réconfortantes dans ce cas la? Est ce qu'il existait un moyen seulement de consoler une femme ayant fait une fausse couche ? Non. Piers ne savait pas quoi dire. Quoi ? Un de perdu dix de retrouvés ? La vie continue ? Faut t'accrocher ? Jamais la vie ne l'avait préparé à cela. Alors, il prit place sur une chaise à coté d'elle, Scott et Aliya de l'autre. Il aurait voulu lever la main pour prendre la sienne, lui dire des mots réconfortants. Mais il ne le pouvait pas. La seule chose qu'il réussit à dire ce fut :

Je suis désolé.


Désolé, parce qu'il était convaincu que c'était de sa faute si elle connaissait ce terrible malheur aujourd'hui. Sa faute ! Avant ça elle allait bien ! Elle avait pu s'énerver, et ensuite, le drame. Non pour Piers il n'avait pas d'autre explication. Il était fautif et s'en voulait. Jamais il ne se le pardonnera. Désolé aussi pour cette horrible chose qui venait d'arriver. Et depuis qu'il était entré il n'avait pu regarder le visage d'Evelyn. Il n'en n'avait pas la force.

Scott avait aussi prit place sur une chaise de l'autre coté, Aliya s'était penchée vers elle pour lui prendre la main. Solidarité féminine sans doute...

Evelyn ... On est avec toi ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    6/7/2015, 00:30

Ses cousins et Aliya rentrèrent dans cette pièce quasi-silencieuse, venant la voir... Ils s’installèrent près d’elle. Evelyn n’avait pas spécialement levé le regard pour les dévisager, étant complétement ailleurs, déconnectée…

Si elle devait détournée le regard, elle n’osait regardé Piers. Pourquoi ? Parce qu’ils s’étaient engueulés ? Parce que c’était sa faute ? Non, ça ne pouvait pas l’être après tout. Ce n’était pas des choses qui arrivaient ? N’était-ce pas sa faute à elle-même parce qu’elle n’avait pas su le garder, ce bébé ? Saleté moment… Dire qu’ils passaient tous une bonne journée et voilà qu’elle finissait en beauté. Sûr qu’ils allaient tous s’en souvenir.

Elle aimerait qu’on la prenne dans les bras et qu’on lui dise que tout allait s’arranger… Tout allait pour le mieux. Aliya lui tint la main pour lui dire qu’ils étaient tous avec elle.

Je l’ai perdu…

A voir si le geste d’Aliya n’était pas l’effet déclencheur mais Evelyn fondit en larmes. Aliya réagit instinctivement en la prenant dans ses bras… Evy pouvait voir que ses deux cousins aimeraient aussi faire quelque chose… Face à ceci, tout le monde se sentait impuissant.

Tout ce qu’elle avait envie pour le moment était de dormir. Elle avait besoin de repos, surtout de se déconnecter, de ne plus penser et peut-être qu’elle allait se réveiller réalisant que tout ça n’était qu’un simple rêve… qu’en ce jour, elle n’avait pas perdu son bébé
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Weekend d'Indépendance [Piers - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: