AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You can't hide forever [Terminé][Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 20:58

L'autre soir, Dorian avait passé une sale soirée. Qui avait bien commencé avec Alby, mais qui une nouvelle fois s'était mal terminée. En prouvait le bleu sur sa joue. Quand il était sorti de sa chambre, Alexis l'avait regardé de travers, Roy lui, avait eu peur. Castiel lui … Dorian aurait juré qu'une envie profonde d'étriper l'auteur de ce bleu lui était venue …. En tout cas le lendemain à son bahut, tout le monde avait cru qu'il s'était battu, et du coup, pensaient tous que Dorian était un mec ultra virile et bagareur quand il voulait. Quelle blague oui !

Après ça, Dorian avait passé quelques jours à se demander s'il ne valait pas mieux renoncer. Sur le papier ce serait très simple. Mais dans la pratique … il ignorait comment faire. Alors il était allé voir Alexis. Il avait vécu après tout une relation houleuse avec Caro. Alors, il lui avait demandé comment il avait fait pour laisser enfin tomber cette histoire. Alex l'avait regardé d'un drôle d'air, avant de comprendre. Il avait haussé les épaules en disant qu'après tous ces sales coups qu'ils avaient vécu, l'amour qu'il avait pu éprouver pour elle s'était tari. C'est tout. C'est tout, mais ça n'aidait pas Dorian ! Alors, il était allé voir son père. Peut être qu'avec ses deux divorces ( dont une séparation mais bon ) il saurait quoi faire ? Et bien il reçu une drôle de réponse de sa part :

Toi ? Tu abandonnera le jour ou on devra te ramasser le cœur à la petite cuillère. Ce qui ne devrait plus trop tarder ….


Mais qu'est ce qu'ils avaient tous à lui répondre par codes, ils pouvaient pas être plus directs ? Et pourquoi l'autre lui parlait d'amour et l'un de cœur ? A ne rien y comprendre ! Bref, tout cela ne l'aidait pas. Et il était tout autant paumé. Il était d'autant plus paumé et distrait, qu'un soir à son entraînement de danse, en vue d'un concours, à l'ouest, il avait mal rattrapé sa partenaire pour un porté, s'était emmêlé les pinceaux et s'était cassé la figure, entraînant sa partenaire avec lui, se cassant magnifiquement la figure … Y'a pas à dire, c'était bien Albert Jagger qui faisait la pluie et le beau temps dans sa vie. Et à ce rythme, c'est plus son cœur qu'on ramassera, c'est son corps.

Lui revenait aussi sans cesse les mots qu'ils avaient échangés. Enfin, ceux d'Alby. Lui disant comme quoi c'était lui qui l'avait jeté. Et, avec le recul et au calme, il avait réalisé que ces mots avaient été dits sur une sorte de ton de reproches. Et Dorian avait un peu de mal à comprendre ça. Ou bien, il avait peur de le comprendre, peur de se faire de fausses joies. Ça et le fait qu'Alby ne l'ait pas repoussé de suite lorsqu'il l'avait embrassé. Et c'est aussi à cause de choses comme ça qu'il n'arrivait pas à abandonner. Ces fausses joies, ces espoirs … Minute papillon. Et si tout ça n'était pas que des faux espoirs ?

Il s'était redressé de sur son lit comme un ressort à cette idée. Un peu folle, mais pas si stupide que ça. Et si en fait, Alby ne l'avait pas oublié ? Qu'au fond, Dorian était encore plus qu'un simple pote mais qu'il ne pouvait pas se l'avouer ? Après s'être traité de malade psychopathe, il avait finalement conclu que c'était pas si bête que ça. Il avait souvenir aussi qu'Alby avait des gestes qu'on fait pas avec ses potes. Comme lui caresser les cheveux ou lui embrasser le front dans l'herbe. Mettre du temps à le repousser. Lui reprocher de l'avoir jeté. Et si tout ça était vrai ?

N'ayant plus rien à perdre, Dorian était sorti en quatrième vitesse de sa chambre et avait filé sous le nez de son père qui lui lâcha un :

Avant de sortir met une étiquette sur ta tête : je ne suis pas un punching ball, merci de rendre en l'état.


Haha … Mais l'heure était grave. Ou presque. Puisque Dorian était déjà monté dans un taxi pour se rendre chez Alby. Oui, chez lui, pas chez sa meuf. Une fois sur place, c'est sa mère qui lui ouvrit. Merci madame de bien préciser qu'il était dans sa chambre. Dire qu'elle pensait qu'ils étaient juste potes à présent … la belle affaire ! Alors, Dorian alla jusqu'à la porte, et ouvrit celle ci sans prendre la peine de toquer :

- Albert Jagger !


Fit-il d'une voix forte, histoire de marquer son arrivée. Il referma la porte derrière lui, en la claquant, et se tint droit, la tête haute, un sourire narquois aux lèvres. Bref, Dorian quoi. Si on exclue ce léger bleu qui persistait à sa joue.

- Tu ne peux plus fuir, j'ai tout compris à ton petit manège.


Enfin, il pensait avoir compris, mais au point ou il en est ...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 21:25

Depuis quelques jours, le moral n’était pas spécialement au beau fixe. J’avais déjà passé le week-end à me prendre la tête avec Ashley et mon lundi avec Dorian n’avait pas été mieux… Alors que j’étais tranquillement posé chez lui (par terre, a chialé ma mère après m’être fracassé la gueule) ce con avait recommencé… Comme a l’époque du lycée, il avait fallu qu’il se remette a m’embrassé. Et comme a l’époque du lycée je l’avais laissé faire… Pas longtemps certes, d’ailleurs contrairement a l’époque du lycée ou je me contentais de faire ma petite chose choqué, la j’y avais été d’un royal pain dans la gueule. Même si celui-ci n’était pas vraiment une réponse a son geste mais a autre chose…

Le soir en rentrant chez Ashley assez tard, celle-ci m’avait de nouveau sauté dessus pour me prendre la tête. Autant dire qu’au vu de mon état je l’avais rapidement calmé. Pas a la façon Dorian c’est sur mais une bonne gueulante l’avait laissé sans voix. Un peu plus tard elle était revenue vers moi, me demandant avec calme ce que j’avais. Je lui avais juste dis que je m’étais pris la tête avec Dorian mais sans donner de détail. Et elle n’en demanda pas. A vrai dire, même si elle ne le disait pas directement, le simple fait de savoir que je m’étais engueulé avec lui semblait l’enchanté. C’est beau le soutien d’une femme…

Bref les jours suivant je les avais passés en mode quelque peu zombie. Mal a dormir, mal a me sortir tout ça de la tête, mal a suivre les cours… J’avais l’impression d’avoir fait un bon en arrière de trois mois…

Enfin… En ce jour, après les cours je me trouvais chez ma mère. Je ne sais pas pourquoi mais toute la journée j’avais été pris d’une envie irrépréhensible de faire du tri dans mes affaires. Comme si cet acte allait m’aidé à faire le tri dans ma tête…

J’étais donc assit au bord de mon lit, un tas d’affaire a coté de mois et deux cartons a mes pieds. L’un à garder, l’un a jeté. J’étais en train d’hésiter sur le sort d’une figurine Lara Croft quand ma porte s’ouvrit d’un coup, laissant apparaitre un Dorian au summum de son entrée… Surpris tout de même, je le fixais un air dubitatif, me demandant bien ce qu’il foulait la et de quoi il parlait…

- Sympa le cosplay d’Elephant man…

J’avais sortie ça en regardant sa joue, le tout sur un ton très calme et pause avant de reporter mon regard sur Lara Croft. A jeter.

- Qu’est ce que tu veux ? …

Encore de la merde a me balancé a la gueule ? Ah moins qu’il n’avait plus de pote en couple a qui roulé des pelles. Dur la vie…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 21:36

Dorian laissa échapper un : pff, à sa réplique quand à l'état de sa figure.

- N'oublions pas d'applaudir à deux mains les maquilleurs.


Se penchant légèrement de coté, Dorian applaudit à trois fois, lentement dans ses mains. L'air terriblement moqueur c'est sûr. Bien, Alby ne semblait pas être au top de sa forme, ça crevait les yeux. Il n'avait même pas prit la peine de le foutre dehors, s'énerver contre lui.

- Je me pencherais sur le pourquoi du comment tu tire la gueule et a décidé de jeter tes affaires plus tard.


Il mit ses mains dans ses poches et se rapprocha du lit d'Alby ou il était posé, et avisa d'un coup d'oeil tout son bordel. Bon il n'était pas venu pour parler de ces choses la, mais d'un truc plus sérieux.

- Alby. Pour une nouvelle fois, je passerais outre le fait que tu as tenté de me défigurer. Certes, niveau classe personne n'est de taille, mais ce n'est pas une raison pour faire ça. Non, je suis la pour autre chose.

Il se planta devant Alby, le regardant fixement, lui étant égal que celui ci le regarde ou non, tant qu'il l'écoutait. Parce qu'avec ce qu'il allait lui sortir, il allait l'écouter, c'est sûr. Après, sa réaction on verra bien. Mais s'il voulait lui en refoutre une, Dorian ne se laissera plus faire. Non mais y'a des limites au masochisme.

- J'ai comme la vague impression que je ne sois pas le seul d'entre nous à ne plus pouvoir regarder l'autre comme … un simple pote. Me tromperais-je ?


Demanda t il, un sourcil relevé. C'était effrayant la facilité qu'il avait à dire ces choses la, alors que pour lui même, il lui fallait une éternité et l'aide d'une psy …

- Ou bien il te faudrait quelques preuves pour appuyer mes dires ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 21:51

Lara dans son carton, j’attrapai l’un des autres objets qui trainait sur mon lit, à savoir un rubicude. Je tentais de faire comme si Dorian n’était pas la ou plutôt comme si sa présence m’indifférait quand bien même je ne pouvais pas faire abstraction de sa voix, bien obligé de l’écouté parler malgré moi. A son petit pitch comme quoi j’avais apparemment développé une manie à vouloir le défiguré je me contentai de lâché un soupire de lassitude. Celui qui exprimait clairement le « tu me soul, viens en au fait et tire toi » avant de placer mon cube dans le carton à garder.

Attrapant un nouvel objet, je m’apprêtais lui aussi a le ranger mais m’arrêta dans mon geste en entendant Dorian. La tête toujours baissé, j’avais fini par poser mes bras sur mes jambes, l’air las avant de finalement remonter les yeux vers lui.

- Non t’as raison.

J’étais calme. Pas énervé ou agacé le moins du monde mais clairement détaché de tout ça…

- Je crois que ça fais bien longtemps qu’on est plus pote…

Puis j’avais rebaissé la tête, me replongeant dans mon activité au combien passionnante…

En réalité j’aurais eu envie de lui hurlé dessus, de lui sortir tout ce que j’avais envie l’autre jour. Mais j’étais las. Las de cette lutte éternelle contre lui. Des évènements qui se répétaient sans cesse. Pour le moment, il me semblait clair que nous deux ensemble, sous n’importe quel forme de relation ça ne marchait pas. Ça ne servait qu’a nous faire un peu plus de mal a chaque fois…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 22:08

Dorian eu un léger blocage en entendant les paroles d'Alby, enfin, surtout au ton de sa voix en fait. Il le regarda faire, trier ses affaires sans grande conviction, évitant toute forme de confrontation.

- Alby …


Bon, il était temps peut être de passer outre ses propres peurs.

- Je me doute que t'as pas envie d'entendre ça mais ça fait longtemps que pour moi, t'es plus un pote.


Dorian s'était approché de lui et s'était accroupi devant lui et le regarda avec toute la sincérité dont il était capable.

- J'ai arrête de te voir comme tel depuis la première fois que je t'ai embrassé.


Voila, déjà ça, c'était dit ! Bon, il se maintenait quand même à une certaine distance de lui au cas ou l'envie de lui péter la figure une fois de plus lui venait. On sait jamais ! Alors, il continua, gardant un air parfaitement calme, en apparence seulement.

- Quand on s'est séparés je l'ai beaucoup regretté. Je t'ai beaucoup regretté et je te regrette encore aujourd'hui. Alors, quand je t'ai revu ….


Dorian baissa les yeux, les épaules également. Il se remémora la fois ou il l'avait revu, ou il avait senti tout son corps faire de drôles de choses, et ou il avait su qu'il était juste …

- J'ai su que je ne pourrais plus jamais voir en toi un simple pote, comme tu le souhaitais. J'en suis incapable.


Voila, c'était dit. Est ce que ça allait aider Alby à parler un peu ou non ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 22:34

Je continuais presque frénétiquement à ranger mes affaires comme si cela allait le faire partir. Qu’il comprenne que je n’avais pas envie de le voir, de l’entendre et pourtant… Et pourtant j’étais bien obligé de l’écouté malgré moi. Obligé de fermer les yeux pour gardé mon calme quand je l’entendis dire que j’avais cessé d’être son simple pote la première fois qu’il m’avait embrassé…

La suite de ses mots était à la fois réconfortant et douloureux. Réconfortant car j’étais moi aussi passé par la. Passé par le faite de ne plus dormir, ne plus mangé, passé mon temps a repensé a cette journée horrible en me disant que j’étais le seul dans cet état. Douloureux car justement tout ça me revenait en tête et qu’il fallait se regarder les choses en face. Quoi qu’il ce passe, nous ne faisions que répété indéfiniment le même schéma…

J’avais fini par relevé les yeux vers Dorian. Le fixant sans rien dire. Le fixant tout en pensant a mille et une chose, mon genou commençant a trépigné malgré moi… J’avais fini par me lever brusquement, passant a coté de lui tout en allant faire quelque pas au milieu de ma chambre avant de me retourner vers lui.

- Tu me soul Dorian.. Tu veux que je te dis quoi ?! Tu sais très bien que…

Que ça ne marche pas. Que j’ai une copine. Qu’on va juste ce faire du mal. Que ce n’est pas possible. Je n’en savais rien en faite. Encore une fois tout ce mélangeait dans ma tête. J’avais l’impression de devenir fou. Il me rendait fou…

- Soyons clair sur un truc. J’ai jamais rien souhaité, c’est toi qui a décidé.

C’était lui qui m’avait dis de me barré. C’était lui qui avait mi fin a notre relation si tenté qu’on puisse vraiment appeler ça comme ça…

- Et maintenant…

Maintenant j’étais passé a autre chose quand bien même j’avais l’impression de tenté de m’en persuadé moi-même…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 22:44

Dorian le regarda se relever, à faire de nouveau les cent pas, ou du moins un début. Entre temps, Dorian se releva, regardant le brun faire. Ça, il avait compris qu'il le soulait, c'était pas une nouveauté dans ce monde. Et il savait très bien que quoi ? Hum ?

- Que quoi ?


Vas y, continue ta phrase si tu l'oses ! Qu'il dise seulement qu'ils étaient deux mecs ! Ça ne les avaient pas empêché de s'envoyer en l'air ! Qu'il avait une copine ? Ça se largue ! Ah, parce que maintenant tout était de la faute de Dorian ?

- Mais c'est moi qui ait décidé quoi ? De mettre fin à notre relation ? Que je sache, t'as pas non plus chercher à revenir.


Et pourtant, tous les deux avaient leurs torts dans cette histoire, l'un autant que l'autre. Même si niveau conneries Dorian en tenait une couche.

- Mais tu crois quoi ? Que je contrôle absolument tout dans ma vie ? Non, grande nouvelle non ! Il y a des choses qui m'échappent ! Tu penses pas que depuis que je t'ai revu j'ai tenté de te sortir de ma tête ? Tu sais que je viens à penser à toi dans des moments ou je ne devrais pas ?

Genre la fois ou ils s'étaient envoyés en l'air séparés par un mur avec une fille chacun.

- Tu penses pas que j'en ai eu ma claque ? De me dire : Putain Dorian, ce type est littéralement en train de te marcher sur les pieds, et toi tu dis rien ? Tu penses pas qu'il serait temps de passer à autre chose ?

C'était en fait ce que le blond se disait depuis leurs retrouvailles. Mais ça ne servait à rien, puisqu'il était la à lui vider son sac. Alors il continua. Peut importe si maintenant Alby avait une copine et tout ça.

- Mais je ne peux juste pas te sortir de ma tête ! J'ai eu beau essayer, je n'y arrive pas. Tout en toi m'attire comme un aimant. Et quand … quand elle te touche … quand elle t'embrasse …


Le visage de Dorian se ferma alors, sourcils froncés. La voix enrouée, il lâcha finalement :

- Ca fait mal.


Très mal meme. Ce n'était plus juste de la jalousie mais aussi de la douleur pure. Mais peut être qu'Alby se foutait pas mal de ses états d'esprit non ? Qu'il voulait juste qu'on lui foute la paix ? Oh non, pas de suite, puisqu'il comptait encore bien parler de certaines choses avec lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 23:05

Au faite qu’il me demande d’allé au bout de mes pensés, je n’avais pas répondu. Que dire de toute façon ? J’en savais rien. Trop de truc qui venait d’un coup. Aucun qui ne semblait avoir réellement de poids. J’en sais rien…

- Et revenir pourquoi ?!

On avait peu etre pas vécu grand-chose malgré le fait que c’était en mon sens… important. Mais vu comment ça avait commencé, comment ça c’était fini… a quoi bon ? D’autant plus qu’on partait chacun de notre coté…

Tout en l’écoutant encore, j’avais placé mes mains sur ma tête, levant celle-ci au ciel tout en tournant légèrement sur moi. Incapable de resté en place. Incapable de le regarder en face a l’instant. A me mordre les lèvres pour m’empêché malgré tout de sortir une connerie. Un truc dis trop vite…

J’avais finalement bien fait me taire au vu de ce que Dorian fini par avoué. Son ressenti quand a ma relation avec Ashley. A ce que malgré moi je lui faisais endurer quand je m’affichais avec elle quand bien même c’était normal vu que c’était ma copine… Mais lui il était lui…

Toujours les mains sur la tête, j’avais fini par avancé avec hésitation vers lui, le fixant un instant pas bien sur de moi avant de finalement baisé les bras pour mieux les abattre sur son cou et l’attiré a moi. A mes lèvres, l’embrassant d’abord avec une certaine appréhension mais rapidement sans réel retenue. J’en avais juste envie. Tellement envie. Et sans doute depuis bien plus longtemps que je ne voulais me l’admettre… J’avais fini par me détaché de ses lèvres mais maintenant mon front collé sur le sien, les yeux fermé..

- Tu me soul Dorian…

Oui il me soulait… Pourquoi je me retrouvais toujours a craqué devant lui…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 23:20

A le voir se tenir la tête comme ça, Dorian s'était dit qu'il allait péter une pile. Qu'il allait finir par craquer et lui gueuler dessus un bon coup. Ou même à lui en coller de nouveau une, histoire que l'autre joue ne soit pas jalouse. Alors, quand il se rapprocha de lui et leva ses mains vers le blond, il eu un bref mouvement de recul. C'est pas ça, mais dans ces cas la, généralement, Dorian finissait par souffrir physiquement.

Mai non rien de tel. Puisque les mains d'Alby finirent par l'attirer à lui. Pour l'embrasser.

Ce n'était pas grand chose, mais ce fut tout.

Ce fut la manière dont Alby lui prenait le chou. Ce fut la façon qu'il avait de s'énerver sur un foutu jeu vidéo, c'était sa nouvelle manière d'être plus sûr de lui. C'était la façon dont il l'ignorait quand il était avec l'autre. C'était la manière dont il sentait son cœur s'emballer lorsqu'il lui adressait un sourire. C'était la façon dont Dorian le regardait. C'était cette attirance ou Dorian n'avait pas pu réaliser pourquoi est ce qu'il ne pouvait pas le laisser tomber. C'était ces délicieux mais si bref moments passés ensemble. C'était les fois trop peu nombreuses à son goût ou ils s'embrassaient ainsi, sans retenue. C'était la façon dont Dorian avait de poser ses mains à ses joues, possessif. C'était tout ce temps à se demander pourquoi est ce qu'il ne pouvait pas le sortir de sa tête. C'était la façon dont il avait envie d'étriper tous ceux qui se mettront entre eux. C'était aussi ce pourquoi il se laissait aller à des élans de tendresse de temps en temps. C'était aussi pourquoi il était heureux de le voir heureux. C'était pourquoi son bonheur dépendait de lui.

Alors quand Alby mit fin au baiser, Dorian peina à ouvrir les yeux. Un orage se déchaînait dans sa tête. Alors il resta contre son front, se sentant à la fois mal et d'une drôle de façon, heureux. Mais mal surtout … Il le rendait fou ?

- Et toi tu va réussir à me tuer …


Les mains toujours sur les joues d'Alby, il lui remonta tendrement le visage, et l'embrassa. Différemment. A la manière d'un désespéré, mais, conscient dans un bon coin de sa tête de pourquoi maintenant il était accro à ce point. Il lui faudra peut être du temps avant de l'accepter, et de le dire à haute voix, mais de le savoir lui, ça changeait et expliquait beaucoup de choses. Il mit fin au baiser avant de murmurer contre ses lèvres :

- Il n'y a que toi.


Puis il retourna l'embrasser, sans retenue aucune cette fois. Il n'y avait que lui qui pouvait le rendre dingue comme ça, lui qui pouvait le rendre désespéré ainsi. Ce n'était que lui qui pouvait lui faire du mal à ce point. Alby ignorait à quel point c'en était douloureux. Un peu plus, et le cœur de Dorian allait lâcher. Alors en attendant, il l'embrassait, comme si sa vie en dépendait, comme si c'était le dernier et à la fois leur premier baiser.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 23:41

Nos fronts toujours collé l’un a l’autre, ma respiration avait pris une accélération supplémentaire en sentant les mains de Dorian ce pauser sur mes joues…

- c’est mieux que la folie…

Oui sur le moment même je me disais que mourir n’était peu être pas si mal après tout. Après tout ce qui c’était passé dans ma tête, qui ce passait encore. Surtout quand Dorian reprit l’assaut de mes lèvres, baisé auquel je répondu sans aucune réticence quand bien même il était étrange ou du moins différent. A l’image d’un dernier baisé. Comme si mettre fin a celui-ci mettrait fin a tout. Hors de question…

Et pourtant Dorian le fit. Mettant fin a ce baisé pour me dire quelque chose de si… indescriptible. C’était du moins le mot juste pour la sensation que ces mots me firent. Mélange de frisson et intense chaleur, désir ardent et peur… J’eue le temps de croisé le regard de Dorian une fraction de seconde avant que celui-ci ne me happe de nouveau mais cette simple fraction m’avais donné le temps de comprendre beaucoup de chose…

Tout en répondant avec passion a son baisé, mes mains étaient descendu sur son corps, passant sur ses épaules, son torse, s’arrêtant sur ses hanches que j’agrippais tout en l’attirant autant que cela était possible contre moi. Tout en le tenant solidement, je m’avançais, l’obligeant donc à reculer pour sa part jusqu’à en tombé sur le lit, le suivant dans sa chute. Brièvement, j’avais balayé de la main les objets qui pouvaient encore trainer sur le lit, l’incitant a montré un peu plus sur celui-ci avant de le forcé si tenté qu’il y en eu besoin, de s’allongé…

Callé entre ses cuisses, une de mes mains était remonté dans ses cheveux, agrippant quelque peu ceux-ci sans violence pendant que mon autre main se contractait frénétiquement sur ses hanches, remontant doucement mais avec ardeur sur son bassin…

Je le désirais plus que jamais.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   29/6/2015, 23:53

Quand Dorian disait qu'il allait le tuer, il le pensait, sincèrement. Lorsqu'il sentit qu'Alby avait répondu à son baiser, ça lui redonna encore plus le courage de continuer celui ci. Il se sentit trembler légèrement en sentant ses mains sur son corps. Il délaissa son visage pour passer ses bras autour de ses épaules. Il se sentit alors poussé en arrière, tenu tout contre lui. Il ne se fit pas prier pour ne pas se retenir de tomber sur le lit derrière lui, Alby le tenant toujours solidement contre lui. Il ne se fit pas prier non plus pour remonter davantage sur le lit et s'y allongé, tenant toujours Alby dans ses bras.

Il le laissa bien volontiers s'installer entre ses cuisses, resserrant quelque peu ses jambes autour de la taille du brun. Il n'eu pas de réaction quand à la main dans ses cheveux, même si c'en était agréable à mourir. Par contre, il se sentir frémir lorsque la main d'Alby passait par ses hanches, proche d'un endroit assez sensible chez lui. Autant Alby pouvait être sensible aux oreilles, autant Dorian l'était au creux de la hanche. Drôle d'endroit c'est un fait. Mais comment le brun aurait il pu le savoir avant, vu qu'il n'était pas aussi entreprenant ? Entreprenant. Il avait un Alby entreprenant entre les cuisses. A cette pensée, il eu un brusque coup de chaud.

Il le voulait, la et tout de suite. Ça en devenait urgent. Alors il délaissa sa prise de ses bras pour descendre ses mains le long de son corps et lui retirer son tee shirt, mettant fin à leur baiser. Le vêtement de retiré, il le regarda brièvement dans les yeux, avant de remonter son visage, lui embrassant le cou, le mordillant presque, jusqu'à arriver à son oreille. Ses mains avaient commencé à glisser le long du torse, épaissi et plus musclé qu'avant du brun, à son grand plaisir. Même s'il l'aimait déjà avant ce changement. Enfin, le désirait … Comme la.

Il se sentait terriblement excité, ne pensant pas une telle chose possible, du moins, pas avant des siècles ! Et pourtant si, il était la, dans ses bras, à le sentir contre lui, ses mains sur son corps … Et bon sang, ce qu'il le voulait … Alby ne pouvait pas savoir à quel point …

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 00:14

N’entravant en rien les gestes de Dorian, je le laissai volontiers me retirer mon t-shirt, me redressant légèrement pour rendre cette action plus aisée. Après un bref échange visuel qui me fit de nouveau ressentir cette étrange chaleur, Dorian ce redressa pour aller trouvé mon cou qu’il mordillait légèrement, m’arrachant un léger râle suivit d’un bien plus intense quand il se saisit de mon oreille. Alors que ses mains était parti a la redécouverte de mon corps, j’avais moi aussi plongé mes lèvres dans son cou, le couvrant de baisé, sortant légèrement ma langue pour caressé de son bout ses fin trait…

Ma main qui c’était défait de ses cheveux au moment ou il m’avait enlevé mon t-shirt avait trouvé appui a coté de sa tête et m’aidé a me maintenant légèrement relevé au dessus de lui, juste de quoi pouvoir lui détaché les boutons de sa chemise de mon autre main…

Mais j’étais précipité. Et le temps que j’avais passé à lui détaché deux malheureux boutons m’avait paru infiniment long malgré le fait qu’il ne s’agisse que de seconde. Je fini alors par me redressé, assit a genou entre ses jambes, me lançant dans un déboutonnage expresse de cette chemise de malheur. Une fois ouverte, je m’étais penché sur son ventre pour l’embrassé, partout ou je pouvais, jusque sur ses hanches… Me redressant de nouveau, je continuais mon œuvre, détachant son pantalon avant d’attrapé celui-ci a la taille et de tiré dessus non sans un large sourire d’amusement a la façon dont cela faisait bougé Dorian. Je m’étais quelque peu avancé, forçant celui-ci a remonter ses fesses sur mes genoux avant de me penché a nouveau, partant de nouveau a la découverte de son ventre par mes lèvres et ma langue alors que ma main elle c’était glissé sur son boxer, le caressant doucement mais avec une certaine ardeur.

Me redressant de nouveau, j’avais reposé ses fesses sur le lit, repartant trouver ma place entre ses cuisses même si ce n’était pas pour longtemps. J’avais d’abord retrouvé ses lèvres, trop longtemps abandonné, puis tel un chemin à suivre, j’avais pris la direction de son cou, de ses épaules, de sa clavicule… Petit a petit que je descendais sur son corps, mes mains elle s’afférait a lui retirer son boxer. Ma bouche ce baladait sur son torse quand je commençai a caressé mon membre, commençant alors des va et vient mais tout en continuant de descendre encore et encore jusqu’à arrivé a son niveau, lançant un regard a Dorian avant de le prendre délicieusement en bouche sans aucun prémices…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 00:35

Très franchement, Dorian n'en n'aurait pas voulu le moins du monde à Alby si jamais l'envie lui aurait prit de lui déchirer cette chemise hors de prix, même tous ses vêtements à la limite, il s'en foutait royalement. Lorsque enfin la chemise fut ouverte, il vit avec plaisir Alby se pencher vers lui afin d'embrasser chaque parcelle de sa peau, son ventre et … et il ne pu même pas retenir un gémissement de plaisir lorsque ses lèvres se posèrent à ses hanches. Il se mordit les lèvres pour étouffer sa voix, laissant à Alby le bon soin de lui retirer son pantalon. L'y aidant quelque peu à la tâche, le pantalon de retiré, il se laissa bien volontiers faire lorsqu'il lui posa ses fesses sur ses genoux, subissant les assauts de sa langue, et ne retint plus non plus un autre soupir de plaisir en sentant sa main entrer dans son boxer pour le caresser. Sérieusement, il avait quitté une pauvre crevette sans défense, et il retrouvait une chaudasse de première ! La vie était quand même bien faite en un sens.

Fou de désir, il le vit se replacer entre ses cuisses, et accueilla ses lèvres avec le plus grand plaisir du monde. Il en fut presque déçu que le baiser ne prenne fin, même si tout le reste était plus qu'excitant que jamais. Dorian pencha la tête de coté lorsqu'il senti ses lèvres se placer dans son cou, frissonnant de plaisir en sentant ces mêmes lèvres tant désirées qui descendaient le long de son corps. Il remarqua à peine qu'il lui retirait son caleçon, tout ce qu'il savait c'est qu'il allait être fou s'il continuait ainsi ! Ne pouvant détacher ses yeux de lui, il n'en cru pourtant pas ses yeux lorsqu'il vit sa bouche s'approcher de son membre et pourtant …

- Putain !


La voix pleine de luxure qu'il eu alors résumait parfaitement cet instant. Il ferma brusquement les yeux, laissant sa tête pencher en arrière en sentant la bouche d'Alby autour de sa virilité. Il se mordit violemment la lèvre pour ne pas crier lorsqu'il commença son affaire, faisant petit à petit de Dorian un homme complètement ivre de plaisir. Son torse se soulevait au rythme de sa respiration, ayant du mal encore à réaliser que ceci était bien réel ! Alby était bien la en train de lui faire une royale pipe ! Et bordel, ce que c'était bon ! Non vraiment, s'il y avait un moment pour mourir, Dorian choisissait ce moment la sans hésiter ! Sa main trouva le sommet du crâne de son, de nouveau amant, se glissant dans ses mèches.

- Al … by ...bordel !


Finit par haleter Dorian entre deux soupirs, entre deux gémissements de pur plaisir. C'en était tellement bon … Mais pas suffisant. Alby, il le voulait tout entier, chaque parcelle de son être. Ça ne suffira jamais à satisfaire sa soif de lui. Rouvrant les yeux, et redressant la tête pour voir la scène la plus érotique qu'il ait jamais vu, il le regarda et lâcha la voix complètement cassée :

- Arrête ça … et baise-moi !


C'était plus une supplique qu'un ordre, mais s'il ne le faisait pas, Dorian s'en chargerait …. Il le voulait, il avait envie de lui comme jamais il n'avait eu envie de quelqu'un. Il doutait d'ailleurs avoir envie un jour de quelqu'un de cette violence la.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 15:30

Au vu des gémissements et de la respiration haletante de Dorian, je devais plutôt bien me débrouillé dans l’activité que j’entreprenais pour la première fois. Il faut dire que j’avais eu un bon maitre… Les yeux fermé mais sentant Dorian s’agité, je les avais rouvert pour regarder celui qui semblait déjà ne plus en pouvoir, exprimant la chose de manière plutôt cru, non pas pour me déplaire…

Dans un dernier geste de succion, je l’avais libéré de ma bouche, repartant directement gagner ses lèvres que j’attrapais avec une certaine ardeur, exprimant parfaitement le fait que j’étais prêt à répondre à ses revendications… Détachant mon pantalon, j’avais juste eu le temps d’en récupérer mon portefeuille avant que Dorian ne me vire mon bas avec un empressement qui ne faisait qu’accroitre mon excitation. Le fait de le savoir si en demande… Si j’avais voulu récupérer mon portefeuille c’était pour y prendre une petite pochette de préservatif qu’on m’avait donné à la fac. En réalité le préservatif je m’en foutais. Ce qui m’intéressait était le petit paquet de gel lubrifiant qui était fourni avec. (Moment de nostalgie en repensant a toutes ses années ou je me demandais à quoi ça pouvait bien servir) L’emballage récupéré, j’avais détaché mes lèvres de Dorian juste le temps de l’ouvrir avec mes dents, l’assaillant de nouveau juste après. Dans ma main je pressais le sachet pour en extraire le gel, allant alors le passer dans un premier temps sur mon gland et finissant par caresser l’intimité de Dorian, y faisant pénétrer un doigt…

J’essayais depuis le début de garder mon calme, de faire comme si je métrisais parfaitement la situation mais en vérité j’étais fou. Fou de désir pour lui. Fou à l’idée de le redécouvrir de nouveau après tant de temps. Fou de la sensation de ses baisé et caresse. Fou de son regard. Fou de lui...

Un bras a coté de sa tête pour me maintenir en équilibre. L’autre main a ses fesses, le faisant les lever quelque peu vers moi, je m’appliquais à fixer Dorian alors que je commençais a le pénétré, voulant voir sur son visage le plaisir que cela pouvait lui procuré mais je me retrouvai malgré moi à fermer les yeux, un râle de plaisir intense sortant de ma bouche a cette délicieuse sensation. Mes yeux se recouvrirent pour le découvrir avant que je ne plonge sur ses lèvres, engouffrant ma langue dans sa bouche, exprimant ainsi toute l’excitation et le désir qu’il faisait naitre en moi. Tout en migrant vers son cou, j’accélérais petit à petit mes coups de reins, accélérant par la même occasion ma respiration saccadé au creux de son oreille…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 15:45

Il lui semblait qu'Alby prenait un temps pas possible pour passer à l'étape supérieure. Il prenait beaucoup trop de temps à se déshabiller, l'aidant quelque peu à la tâche, lorsqu'il le vit récupérer son portefeuille. Pourquoi faire ? Il voulait le payer ? Ah non, il avait visiblement sous la main de quoi faire pour la suite des choses. Dorian le regarda ouvrir le petit paquet avec les dents, le faisant déglutir avec peine, sentant sa respiration s'emballer sérieusement en le voyant faire. Il ferma un bref instant les yeux sentant l'un des doigts de son brun glisser en lui, tentant de les rouvrir, pour ne rien manquer, voulant graver ces images dans sa tête.

- Alby ….


C'était plus une supplique pour l'inciter à y aller une bonne fois pour toute qu'autre chose. Il en pouvait plus ! Cela faisait trop longtemps qu'il attendait ce moment, qu'il attendait de pouvoir enfin le retrouver pleinement. Et enfin, allongé sur lui, Alby le pénétra, laissant sur le visage du blond une expression de pur plaisir. Des mecs, il en avait connu après Alby. Pas des tonnes non plus, mais de quoi faire sa petite expérience sur le sujet. Mais c'était pas pareil. Pour une raison que Dorian avait découvert un peu plus tôt. C'était Alby. C'est tout. Il se sentit frissonner en entendant les râles de plaisir que poussait son amant, persuadé qu'il ne pourra jamais se lasser de ces bruits.

Il répondit avec grand plaisir à son baiser, avant de pencher la tête de coté, laissant plus d'espace pour qu'il y enfouisse son visage. En sentant la cadence s'accélérer, Dorian releva les jambes pour les nouer solidement autour de la taille du brun. Il s'était agripé à son dos, crispant quelque peu ses mains sous l'effet du plaisir ressenti, l'une de ses mains remonta aux cheveux de son amant, s'y perdant.

- Plus vite …


Lui murmura t-il d'une voix rauque à son oreille, avant de la mordiller quelque peu. Il en voulait davantage, se retenant péniblement de gémir à chaque coup de rein d'Alby, la respiration hachurée. Qu'il ne s'embête pas à faire attention de lui faire du mal, de faire ça bien, d'y mettre des fleurs. Dorian n'en n'avait pas besoin, tout ce qu'il voulait c'était lui, corps et âme.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 16:09

Au fur et a mesure de mes va et vient, je me sentais partir dans une douce mais au combien passionné sensation de plaisir alors forcement quand celui-ci dans une voix a la limite du supplice me demanda d’accéléré, le tout en me mordant l’oreille, je ne me fis pas prié, y allant plus vite et plus fort. Mes lèvres étaient remontées sur la bouche de Dorian que j’embrassais goulument avant de me redresser un peu, observant les expressions de celui-ci au rythme de mes coups de bassin et mon dieu que le spectacle n’était pas déplaisant…

Toujours en appui sur un bras, ma main qui était alors attaché solidement sur sa hanche se détacha doucement, longeant le bassin puis le torse de Dorian jusqu’à arrivé a ses lèvres, caressant celle-ci du bout des doigts avant de l’incité à les prendre en bouche, observant avec délectation se spectacle et les perspectives imaginaire qu’il m’offrait. M’enivrant de désir, j’y allais de nouveau plus fort dans mes coups de bassin, mon excitation porter un niveau au dessus par les gémissements de Dorian malgré mes doigts dans sa bouche.

Me couchant sur lui tout en l’agrippant, je nous fis roulé sur le coté, plaçant de cette façon Dorian assit au dessus de moi. Un sourire plus qu’explicite quand a ce que cette vision pouvais provoquer dans ma tête, me monta de nouveau une main aux lèvres de Dorian, juste de quoi lui caresser avant de descendre mes deux mains sur ses hanches et de l’accompagné dans ses mouvements. Délicieux…

A vrai dire, j’avais remarqué un truc un peu plus tôt et voulais m’assuré de la chose. Détachant une main, celle-ci partie ce baladé, caressé tout doucement et avec une extrême lenteur le creux des hanches de Dorian, provoquant chez lui une réaction sans pareil qui me fit affiché un large sourire de satisfaction. J’avais vu juste…

- Bon a savoir...

Mais histoire de lui laissé un peu de répit, ma main se retira de cette zone mais ce pour allé entouré son membre dressé devant moi sur lequel le m’appliqua a faire des mouvement de va et vient…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 16:31

Merci, enfin, il accélérait le mouvement ! Les yeux fermés, il répondit avec passion à son baiser, trop court à son goût. Il le suivit du regard, et planta ses yeux dans les siens lorsqu'il le surplomba légèrement. Son cerveau oublia un temps d'ordonner à ses poumons de respirer, le regardant comme s'il le voyait pour la première fois. Tout en lui n'était que tentation. Il sentit avec plaisir la main d'Alby remonter sur son corps, jusqu'à ses lèvres. Pas la peine de lui donner deux fois cette invitation, puisque sans plus tarder, il les happa, mimant à la perfection ce qu'Alby lui avait fait plus tôt. Ne pouvant mordre quoi que ce soit vu qu'il avait les doigts du brun en bouche, il ne pu que gémir pleinement lorsque les coups de reins de son amant redoublèrent d'ardeur.

Bien vite, il se retrouva retourné, et à califourchon sur le brun. La vue d'ici était pas mal non plus. Il ne mit pas longtemps à bouger ses hanches, y allant gaiement. Alors quand il vit le sourire d'Alby, promettant mille merveilles quand à la suite des choses, Dorian ne pu que lui rendre à son tour un sourire. Continuant d'onduler sur lui, il vit les mains d'Alby se relever de nouveau, ses doigts sur ses lèvres, juste pour les lui caresser, mais à croire qu'il avait un truc avec ça, à lui foutre des trucs en bouche. Pas que ça lui déplaisait, bien au contraire.

Toujours en train d'onduler sur lui, il ferma quelque peu les yeux lorsqu'il sentit la main d'Alby sur son corps, et, finalement le caresser, d'une lenteur atroce dans le creux de ses hanches. Aussitôt la tête de Dorian bascula en arrière, son corps entier pris d'un tremblement incontrôlable, en oubliant de bouger pendant un bref instant son bassin. Une brusque bouffée de chaleur enflamma alors ses reins, lui faisant pousser un gémissement de plaisir. Saloperie … Bon à savoir ?

- Avoue que t'es fier …


Lui fit-il en reprenant ses mouvements de hanches. Il eu un soupir de plaisir lorsqu'il senti la main du brun lui caresser sa virilité. S'appuyant quelque peu sur le brun, Dorian y alla plus franchement dans ses mouvements, se levant et rabaissant sur lui, sans se ménager. Les yeux mi-clos, il peinait à les garder au maximum ouverts, pour ne rien manquer de ce qu'il avait sous les yeux. De voir Alby, allongé sous lui, en lui, sa main autour de son membre. Il en tremblait, mais rien qui n'arrêtait pour autant ses mouvements de bassin, de plus en plus saccadés, moins contrôlés. Dorian le sentait, il était au bord du gouffre. Du plaisir, il en avait comme pas possible.

Ne voulant surtout pas cesser de bouger sur lui, lèvres entrouvertes, il ouvrit les yeux du mieux qu'il le pu, comme si son regard pouvait exprimer tout ce qu'il ressentait. A quel point ce qui se passait en ce moment était grisant, tout ce que ça voulait dire pour lui. Même s'il ne pensait pas qu'Alby puisse comprendre tout ce que cet acte signifiait pour Dorian. C'était plus qu'une partie de jambes en l'air des plus exquises.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 17:01

Aux mots de Dorian il pu en effet voir le sourire déjà présent sur mon visage s’élargir un peu plus. Oh oui que j’étais fière. J’avais enfin trouvé son point sensible, semblable à mon oreille. Et je n’avais pas fini de m’en servir…

Mais pour l’heure je tressaillais sous les mouvements de hanche de Dorian, tous plus délicieux les uns que les autres a chaque monté ou descente. Tout en le caressant avec application, j’observais celui qui me surplombait de sa hauteur. Les vagues que son corps semblait formé, les frémissements que son visage affichait, sa façon de s’appuyé sur moi comme pour se donner plus d’élan. Tout cela ne rendait la chose que plus plaisante mais aussi plus dur à tenir…

A le voir comme ça, au bord du gouffre, tremblant de plaisir et avec la bouche entre ouverte, je le trouvais d’un coup bien trop loin de moi. Me redressant brusquement de façon a être assit, Dorian toujours sur moi, je passai un bras dans son dos afin de bien le maintenir alors que mon autre main c’était glissé en haut de ses fesses. Dans le même mouvement, mes lèvres c’était abattu sur les siennes, l’embrassant avec fougue. La main dans son dos remontant sur sa nuque. Je n’en pouvais plus. Ma respiration plus haletante et bruyante que jamais exprimait d’ailleurs parfaitement la chose.

Me détachant de ses lèvres avec un léger recule, je plongeais mon regard dans le sien. Un regard qui montrait bien toute la peine que j’avais à me contenir. A quel point j’avais envie de venir en lui. De sa nuque, ma main longea son cou, venant prendre place sur sa joue, caressant ses lèvres avec mon pouce alors que je me mordais la mienne…

- Do..rian…

Le souffle coupé, j’avais du mal a respiré, a parlé, a tenir. Me sentant a bout de force et sur le point de partir, je descendis mes mains sur les hanches de Dorian, agrippant solidement celle-ci avant de l’accompagné de façon quelque peu brutale dans ses gestes. Dans le même temps j’avais été de nouveau trouvé ses lèvres, goutant celle-ci avec passion quand bien même je m’en détacha quelque peu le moment crucial arrivé, lâchant un immense râle de satisfaction, preuve du plaisir sans limite que je venais de ressentir…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 17:22

C'est presque avec soulagement qu'il vit Alby se redresser soudainement, assis, pour le serrer contre lui. De suite, Dorian passa ses bras autour des épaules du brun, continuant ses mouvements. Il ferma un instant les yeux, se délectant de la simple sensation de ses mains sur lui, dans son dos ou en haut de ses fesses. Son baiser, il y répondit avec tout le désir dont il était habité en ce moment même. L'entendre respirer bruyamment avait quelque chose d'extraordinairement érotique, preuve de tout le plaisir qu'il prenait également en ce moment même.

Solidement accroché à lui, il senti son cœur rater un battement lorsque le regard du brun se planta dans le sien. Il ne pensait pas qu'un simple échange visuel puisse pour autant faire passer autant de choses, et pourtant, soutenant son regard, Dorian sentait le plaisir gronder en lui. Ses mains se crispèrent quelque peu sur les épaules d'Alby quand celui-ci posa sa main à sa joue, le pouce sur ses lèvres … Et cette expression sur le visage, bon sang, jamais il ne lui avait paru aussi beau qu'à cet instant présent. Et voilà que comme si ça ne suffisait pas, il se mit à soupirer son prénom ! Léger sourire de satisfaction. Il n'avait toujours pas oublié qu'il s'était promis un jour de lui faire crier son prénom. C'était un très bon début.

Sentant que son amant n'allait plus tarder, il le sentit poser ses mains à ses hanches le tenant solidement. Dorian s'accrocha d'autant plus fermement à lui lorsqu'ils entamèrent une dernière ligne droite totalement désordonnée, un peu brutale, mais si enivrante. S'il n'avait plus pu tenir bien longtemps, c'est le râle de plaisir que poussa Alby qui l'acheva. Sa tête bascula une nouvelle fois en arrière lorsqu'il poussa un cri de pur plaisir et de luxure alors qu'à son tour il venait entre eux.

Complètement terrassé par cet orgasme, il tenait toujours Alby contre lui, fermement. La respiration totalement désorganisée, les lèvres rougies par ces fougueux baisers et le regard bien loin du monde dans lequel ils se trouvaient, il finit par redresser la tête, celle-ci tournant quelque peu. Totalement à l'ouest, l'une de ses mains délaissa le dos d'Alby pour aller glisser au visage de ce dernier, pendant qu'il le regardait. Du bout des doigts, il caressa les traits de sa joue, de sa mâchoire, de ses lèvres. Il se fichait pas mal si le regard qu'il portait sur lui exprimait tout ce qu'il pouvait ressentir pour lui. A quoi bon se cacher ? Ils n'étaient que tous les deux. C'était ce qui importait. Dorian lâcha son visage pour de nouveau enlacer Alby, basculant doucement celui ci en arrière, le couchant sous lui.

- Si tu me lâches … je t'étripe …


Lui glissa Dorian le visage enfoui dans le cou de son brun. Bien sûr qu'à un moment il allait finir par le lâcher, ne serait ce que pour aller se laver, mais c'est pas de cette façon dont il voulait parler. Il avait tellement voulu retrouver son brun qu'il était hors de question de le lâcher. Ses lèvres se posèrent distraitement dans son cou, déposant de légers baisers sur sa peau.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 20:16

Totalement a bout, la tête tournant légèrement suite a la vague de plaisir qui avait transcendé tout mon corps, j’eu bien du mal a resté assit de cette façon bien quand même temps je n’avais même pas la force de bougé ne serait ce que pour m’allonger. Tout en serrant Dorian contre moi, je tentais de reprendre ma respiration aussi dure que cela puisse être… Ma tête appuyé sur son épaule, je sentis sa main venir me redressé, me laissant faire pour me retrouver face a son visage, frissonnant légèrement sous ses délicate caresse. Fermant les yeux l’espace d’un instant pour en profité d’avantage, je les rouvris l’air un peu hagard de la fatigue qui m’envahissait mais malgré ça je le regardais. Lui. Un sentiment d’extrême bonheur prenant possession de moi…

Me lançant entrainé, je me retrouvais allongé, serré dans les bras de Dorian. Une main caressait son dos alors que l’autre s’occupait de ses cheveux. Passant doucement au travers, doucement et lentement. Affectueusement…

- Je suis la…

Lui répondis je dans un souffle, ayant bien compris le sens de sa réplique. Oui j’étais la et je ne comptais pas le lâcher. Pour le moment tout était encore un peu brouillé dans ma tête. Mais je ne pensais pas a nos problèmes, a notre passé, a Ashley… Je pensais juste au moment présent. A lui. Lui… Et cela me comblais de bonheur tout simplement…

On était resté un moment ainsi. Allongé, l’un contre l’autre. Se caressant et s’embrassant. Totalement coupé du monde… On en avait été quelque peu sortie par un élément pas vraiment des plus glamour. Une certaine sécrétion ayant séché et devenant un peu dérangeante pour ne pas dire dégueu. Ça plus la transpiration. On avait décidé d’aller à la douche, reprenant nos câlins et baisés. Seuls dans notre bulle, rien ne semblait compté à coté…

De nouveau dans la chambre, j’avais revêtis mon boxer et jeans. Allongé sur le lit au coté de Dorian dont je m’amusais à suivre les lignes du visage du bout des doigts, un petit sourire apaisé sur le visage. Je finis malgré tout par arriver au niveau de son bleu. Magnifique bleu produit par mes soins… Comme si cela allait le faire disparaitre, je posais ma main dessus, relevant mon regard vers Dorian…

- Ton père doit vouloir me tuer non ?

J’avais dis ça avec une petite moue désolé mais en même temps amusé. Bon certes son père devait en avoir marre que j’abime son fils mais après tout il m’appréciait bien non ? Aucune chance qu’il en soit quand même au point de vouloir me trucider…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 20:31

Il était la … A ces mots Dorian l'avait serré légèrement plus fort dans ses bras, pour se prouver que oui, il était bien la. Après cette partie de jambes en l'air … non, Dorian ne savait même pas s'il pouvait pas appeler ça aussi vulgairement. Disons, après ce moment d'intense échange, de retrouvailles en bonnes et due formes cette fois, ils restèrent ainsi l'un contre l'autre, comme si le temps n'existait pas, comme si rien d'autre autour d'eux n'existait. C'était du moins l'impression qu'eu Dorian à ce moment la. Alby était la, avec lui, c'est tout ce qui comptait. Les réjouissances terminées, rappelés à l'ordre par ce qui venait de se dérouler, ils finirent tout de même par aller sous la douche, sans pour autant briser la magie de ce moment.

Une fois sec, Dorian avait simplement remis son boxer et son pantalon, imitant Alby. A quoi bon se couvrir de trop de vêtements de tout de façon. Il était la, les yeux fermés, un léger sourire sur les lèvres pendant qu'Alby lui caressait le visage. Il se dit que ce genre de choses aussi, il les voulait sans trop le savoir. Outre tout ce coté bestial, animal, un simple moment comme celui la lui fit un bien terrible. Comme s'ils ne s'étaient jamais quittés, comme s'il n'y avait pas eu toutes ces emmerdes entre temps. Il finit par rouvrir quelque peu les yeux en sentant la main d'Alby se poser la ou il avait un bleu. Dorian afficha un léger sourire amusé à ses paroles.

- T'en as de ces moments pour parler de mon père.

Déja lors de leur dernière fois, il y a longtemps maintenant, il avait parlé de sa mère … Le blond eu un léger soupire à ces mots.

- Disons qu'à mon avis, il est en train de rassembler ses contacts dans la mafia russe pour avoir ta peau trésor.


Façon de dire que oui, son père voulait bien le tuer. Ça va, même s'il était perturbé par toutes ces histoires il avait bien vu la tête qu'avait fait son père en voyant le bleu, ces petits pics qu'il lançait lorsque le sujet Alby était évoqué … Après avoir fermé quelque peu ses yeux, il les rouvrit avec un léger sourire aux lèvres :

- D'un coté c'est normal, tu as vu un peu ce que tu as fais à son plus beau fils ?


Il regarda Alby d'un air amusé, ayant lancé cette dernière phrase juste pour détendre un peu l'atmosphère par rapport au sujet beau papa. Enfin, beau papa …. Vous comprenez quoi.

- Tu sais qu'à cause de ça, mon bahut croit que je suis genre un membre du Fight Club?


......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 20:58

Oui bon j’avoue. Sans forcement m’en rendre compte, j’avais le chic pour amener les parents sur la table un peu trop souvent en moment post-câlin. Pour ma défense, mes questions étaient toujours légitimes ! (ma mère nous a-t-elle entendus crier. Ton père va il me tué s’il me voit revenir après t’avoir tapé). A la première réponse de Dorian je souris amusé, imaginant bien la scène d’un Castiel avec son gang de russe. Clairement je pensais que Dorian rigolait. Mais quand celui-ci continua en disant qu’après tout, c’était justifié, j’eu un doute…

- Non mais t’es sérieux ou pas ?

Bon par forcement pour le gang hein (quoi que…) mais sur le simple fait que Castiel puisse moins m’estimé, pour ne pas dire détesté. Il faut dire que nos dernières entrevues… J’avais frappé Dorian. Suite à notre dispute celui-ci en avait carrément fait un malaise. Dernièrement j’avais ramené son fils totalement déchiré à la maison et pour la dernière visite… je l’avais encore frappé (Qui l’avait cherché quand même !). Oué. Peu être bien qu’il me détestait vraiment au final…

Un peu perdu dans mes songes, je fronçai les sourcils à la dernière remarque de Dorian, un peu surpris avant de finalement sourire d’une façon amusé…

- ça va, niveau grand blond fin tu t’en sors mieux que Jared Leto.

Le pauvre gars avait bien morflé lui dans le film… Enfin au final Dorian était donc en train de devenir une star dans son école grâce à moi et même pas un merci. Sympa… Il a de la chance d’être mignon j’vous le dis moi…

- Et je suppose que tu n’as pas été admettre quand réalité c’était un grand brun incroyablement sexy qui t’avais fait ça ?

Si Dorian ce faisait des compliments je pouvais bien en faire de même. D’autant plus que joignant les mots aux gestes, je m’étais un peu redressé, m’approchant de Dorian pour pauser mes lèvres sur ce vilain bleu.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 21:10

Dorian pencha la tête légèrement de coté pour regarder un peu mieux la tête que faisait Alby. Visiblement, en pleine questions existentielles quand au fait de savoir s'il était sérieux quand il disait que son père voulait le tuer. Qu'il se rassure, Dorian ne lui connaissait pas de relations avec la mafia. Quoiqu'en y réfléchissant, ce ne serait pas illogique. Le mec est arrivé à New York comme une fleur, et avait fait fortune comme ça ! Oui, pas comme ça en claquant des doigts mais bon. Aussi, il se demanda comment dire à Alby que ouais, il y avait de grandes chances que son père ne le portait pas trop dans son cœur il eu un sourire en l'entendant faire référence à Jared Leto.

- Vu comme ça, je m'estime heureux.


Bien que si Alby l'avait défiguré de cette façon, d'abord Dorian l'aurait tué, puis se serait pendu. Voila tout. Il pouffa de rire lorsqu'il l'entendit s'auto congratuler, avant de poser ses lèvres sur son bleu dans geste tendre.

- Je crois que je déteints trop sur toi... Non mais sérieusement, c'est tous et toutes des gens de «la haute » tu vois le genre, alors suffit qu'il y en ait un qui arrive avec un pansement sur le doigt il est considéré comme vétéran de guerre, alors t'imagines bien qu'avec ça, je suis le Rambo du bahut.


A peu de choses près. Il tourna un peu la tête, et alla chercher les lèvres d'Alby, l'embrassant doucement, une main passée dans ses cheveux, jouant avec ses mèches. Il mit délicatement fin à ce baiser, avant de le regarder dans les yeux.

- Mais concernant mon père, je suis sérieux. Il n'a rien dit clairement, mais avec la façon dont il regarde ce bleu ou ses allusions ….


Le blond soupira à ses propres mots. Jouant toujours avec les mèches brunes d'Alby, il continua :

- C'est magnifique non, mes deux parents qui me donnent leur bénédiction l'un pour te courir après et l'autre pour courir après les hommes tout court !


Dorian eu un léger rire, mais sa phrase était pleine d'ironie bien sûr. Après, ce n'étaient pas eux qui allaient l'empêcher de vivre sa vie, sa passion pour Alby pleinement.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 21:34

J’écoutais avec amusement Dorian parlé de la classe social de son bahut. Même si ne m’étais jamais intégré dedans, je connaissais bien le style que ce soit par notre lycée ou par ma mère et Monty. Je me souvenais d’une soirée de gala d’il y a quelques années ou un mec de mon âge expliquait comment il avait une fois prit le métro et qu’un « gang de rue » (traduisez des jeunes de lycée publique) avaient passé le trajet a le regardé de travers. A l’écouté, il avait échappé a une mort certaine. Mais bon, après tout si je n’avais pas passé mon enfance et adolescence dans le Bronx, dans un milieu « normal » peu être que moi aussi je serais devenu une de ses têtes a claque…

- La prochaine fois je te ferais un bel œil au bord noir…

Répondis-je avec malice avant que Dorian ne vienne trouver mes lèvres. Quand il y mit fin, je tournai légèrement la tête pour aller embrassé son poignée qui passait devant mon visage pour aller jouer avec mes cheveux avant de le regarder de nouveau. Bon en faite pour l’œil on allait peu être se retenir vu ce que Dorian était en train de m’expliquer, me faisant quelque peu perdre de ma joie…

- Ses allusions ?

Genre sur comment il comptait me tué ? Non je n’étais pas en panique mais j’avoue que les paroles de Dorian me foutaient un coup. De base je n’aimais pas être mal vu et encore moins par Castiel qui était quelqu’un que j’appréciais puis surtout… Le père de Dorian. Mais bon, même si cette idée ne me mettait pas spécialement a l’aise, de toute évidence cela affectait aussi un peu Dorian même s’il ne le montrait qu’en cachant la chose sous un voile d’ironie. J’avais reposé ma main sur sa nuque, caressant sa mâchoire avant de venir brièvement l’embrassé.

- Problème réglé… Vu que t’as plus besoin de me courir après.

Le regardant bien dans les yeux, j’affichais de nouveau un léger sourire d’apaisement avant de venir à nouveau gagner ses lèvres.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: You can't hide forever [Terminé][Hot]   30/6/2015, 21:48

Carrément un œil au beurre noir ! Le mec faisait tranquillement une petite liste des prochains coups qu'il portera à Dorian ! En tout cas, sûr que si un jour, prochain coup il y a, mérité ou non, son père sortait la kalash. Bon, semblait il que ça affectait quand même Alby le fait que Castiel ne le portait plus autant dans son cœur. Histoire de lui éclairer un peu sa lanterne, il se contenta de le citer :

- Avant de sortir colle toi une étiquette sur la tête qui dit que t'es pas un punching ball, merci de rendre en l'état …. C'est ce qu'il m'a sorti juste avant. Des trucs comme ça.


Ca et d'autres petites choses … Très franchement, même si Dorian comprenait quelque peu, ça le peinait que son père ne portait plus trop Alby en haute estime. C'est pas comme si au niveau parent il n'avait plus que lui en ce moment, mais si. Heureusement, il n'était quand même pas tout seul la dedans. Il y avait Alby. Il ferma légèrement les yeux en sentant sa main dans sa nuque, la caresse sur sa mâchoire et finalement son baiser. Il les rouvrit, et les mots que prononça Alby le rendirent heureux. Tout simplement et tout bêtement heureux. D'autant plus avec ce sourire. Il répondit bien volontiers à son baiser. Le cœur léger, il passa ses mains à ses épaules pour le faire doucement basculer sous lui, l'embrassant tendrement. Il laissa ses mains remonter à son cou lorsqu'il mit fin au baiser, un sourire sur les lèvres.

- T'es un idiot tu sais ça ?


Phrase dite sur un ton des plus tendre, précisons le quand même. Il le regarda dans les yeux, et frotta doucement le bout de son nez à celui d'Alby.

- Mais s'il y avait plus d'idiots comme toi, le monde se porterait bien mieux.


En tout cas son monde à lui. Bien que non, un Alby lui suffisait amplement. Il était juste le seul mec dont il avait besoin en ce moment présent. Les autres pouvaient bien aller se faire voir. Il n'y avait que lui qui comptait. Puisqu'il était le seul à lui faire ressentir ces sentiments la …

- Et tu sais que je continuerais de te courir après quoi qu'il arrive.


Qu'ils soient ensembles ou non, son obsession à lui portait le nom d'Albert Jagger. Puis Dorian se pencha de nouveau légèrement pour l'embrasser de nouveau.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
You can't hide forever [Terminé][Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Lower East Side :: Albert Jagger-
Sauter vers: