AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Underground [Virgile - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 11:11

Evelyn sentait la vie s’en aller à travers ses veines. La jeune femme se trouvait là, nue, allongée dans sa propre baignoire, les poignets tailladés. Le rouge en devenait une couleur magnifique…

Ce mal qui la rongeait l’avait poussé à se faire mal à elle-même, elle voulait sentir cette lame contre sa peau dans l’espoir que tout ça, ce mal, ces pensées, puissent disparaître. Elle cherchait cette paix intérieure… mais en vain. Ces derniers mois, Evelyn n’avait cessé de courir, à bout de souffle pour pouvoir la trouver. Et en ce jour, elle était à bout…

A bout parce qu’elle était fatiguée, fatiguée de courir, fatiguée de se battre… fatiguée tout court. Un peu plus tôt, dans sa tête, elle revoyait sa dispute avec Piers, après tout, ce n’était pas comme si elle l’avait poussé à bout à le repousser sans cesse…. Elle revoyait également Virgile lui avouer qu’il avait fait une overdose… Qu’aurait-elle fait sans lui tout en sachant que celui-ci aurait préféré trépasser et ne pas revenir d’entre les morts… par la suite, la perte de son bébé n’était que la goutte d’eau de trop parmi les gouttes de trop.

Là, la jeune femme était prête à embrasser la mort, une nouvelle fois ; en espérant que cette dernière ne la refuserait pas, ne la rejetterait pas, ne l’encourageait pas à continuer à vivre avec ce mal-être qui la tiraillait un peu trop en ce moment même.

Ca paraissait si facile de prendre ce chemin, cette direction où il y avait un non –retour. Evelyn quitterait ce monde dont elle ne reviendrait jamais remettre les pieds. Elle abandonnait. Elle abandonnait tout simplement, lâchant les bras. Elle abandonnait New York, les gens qu’elle aimait, mais également les gens qui l’aimaient. Elle allait sans doute rejoindre, retrouver deux autres personnes qui comptaient pour elle : sa sœur Irene et son oncle Jack. She will find them.

L’eau dans la baignoire était froide. Le silence régnait dans l’appartement. Seule les miaulements d’Isis se faisaient entendre. Celle-ci s’était amusée dans le panier à linges et le fit même tomber au sol pour sortir de ce piège, entrainant avec elle une serviette et une soutif sur la tête… Mais pourquoi sa maîtresse ne réagissait pas dans sa baignoire ? Pourquoi ne bougeait-elle pour lui donner à manger ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 11:37

Lentement, Virgile se remettait de son overdose. Sagement, il avait opté pour ne pas encore toucher à une seringue ou quoi que ce soit, le temps d'être de nouveau en forme. Après il savait très bien qu'il allait recommencer, il ne se leurrait pas. Les médecins l'avaient laissé sortir, jugeant qu'il était assez en forme pour ça. La blague ! Certes, il n'avait plus ces envies noires aussi pressantes qu'à son réveil en fanfare. Mais il n'empêche qu'elles étaient toujours la, dans un coin de sa tête, le bouffant petit à petit, le poussant davantage dans ce cercle d'auto destruction. Cercle vicieux, et sans fin. L'histoire de sa vie.

Aujourd'hui il s'était dit qu'il allait passer voir comment Evy tenait le coup. Histoire de prendre des nouvelles avant de se revoir au boulot. Comme des potes quoi. Virgile entra dans l'appartement d'Evy, toujours ouvert.

Evy, c'est moi !


Tiens, personne ? Pas de réponse ? Pourtant lorsqu'elle partait elle fermait la porte. Peut être dormait-elle ? Il alla voir à la chambre, personne. Dans la salle de bains peut être ? Bizarre pourtant il n'entendait pas un bruit. Non, quoique non, il y avait en fait un bruit mais Virgile n'y avait pas prêté attention. Le chat d'Evelyn était en train de miauler. Ah ces bestioles ! Elle voulait quoi ? Le blond ouvrit la porte de la salle de bains :

Alors Isis, c'est quoi le ….


Le sang de Virgile se glaça dans ses veines, en découvrant le spectacle qu'il avait la. Evelyn, nue dans sa baignoire, dont l'eau était teintée de rouge.

EVELYN !


Paniqué, Virgile se précipita vers elle et plongea ses mains dans l'eau pour en sortir le corps inerte de son amie, telle une poupée de chiffon. Glacée, elle était glacée. Et si pâle ! Il l'avait allongée sur le sol, contre le carrelage froid.

Evelyn réveille-toi !


Virgile prit la serviette qui traînait par terre, sortie par Isis, pour la placer autour du poignet tailladé de la jeune femme, serrant en un garrot pour empêcher davantage de sang de couler. Tout en essayant de la faire revenir parmi eux, il sorti son téléphone de sa poche afin d'appeler les urgences au plus vite, afin de leur expliquer la situation et qu'ils se grouillent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 11:52

Glacée. Evelyn avait le pouls très faible. Qu’importait, la jeune femme était là comme endormie. Elle était bien ainsi, inconsciente. C’était ça, l’inconscience, le trou noir. La jeune femme ne voulait pas revenir. Non. Pitié, qu’on la laisse partir.

Evelyn était dans un rêve. Etait-ce ça le paradis ? La jeune femme se trouvait au milieu d’un champ de coquelicot. Une brise de vent se leva, faisant voler des pétales de fleurs dans sa direction, faisant également virevolter ses cheveux. Au loin, une cabane se présentait. C’était comme si elle était dans la petite maison dans la prairie, elle allait sans doute trouver les Ingalls au loin. En fait, elle pouvait voir qu’Irene et Jack qui l’attendaient sur le perron. Evelyn s’approcha d’eux, sourire aux lèvres, le cœur battant. Elle était heureuse là. Ca serait mieux lorsqu’elle les aurait dans ses bras, sentant leur parfum, leur présence… Il n’y avait rien de mieux pour savoir qu’ils étaient avec elle.

La jeune femme s’y approcha naturellement… Mais plus elle s’approchait, plus cette image devant elle devenait floue. La cabane s’éloignait d’elle. Non… Non…

Revenez ! fit-elle dans ce rêve à l’adresse de sa famille défunte.

Evelyn tendait le bras devant elle comme si on pouvait la rattraper ou même qu’Irene puisse lui prendre sa main, pour qu’elles soient ensemble. Non. Evy cria, voulait courir les rattraper. Quelque chose la retenait. Ou plutôt de l’autre côté, dans une autre vie, on cherchait à la maintenir en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 12:04

Paniqué, Virgile était resté aux cotés d'Evelyn le temps que les secours n'arrivent. Suivant les consignes de la femme qu'il avait eu au bout du fil, il pressait contre la plaie pour empêcher le sang de couler. Ce qui ne l'avait quand même pas empêché lui d'avoir les bras et le tee shirt tâché lorsqu'il l'avait sortie de l'eau.

Evy … si tu meurs, j'te tue !


Paye ta logique. Mais dans ces cas la, il ne pouvait pas spécialement réfléchir au sens de ses mots. Il ne voulait juste pas que son amie ne meurt. Avant que les urgentistes ne viennent, Virgile se dit qu'il fallait quand même lui donner une apparence décente. Sans retirer la pression, il attrapa une autre serviette de sa main libre et l'enroula autour du corps nu de son amie. Sûrement que les urgentistes en avaient vu de toutes les couleurs, mais … c'était son amie.

Il lui sembla alors qu'une éternité s'était passée jusqu'à l'arrivée des secours. Lorsqu'ils furent la, Virgile se déplaça pour leur laisser le champ libre, les laissant faire. Il insista pour aller avec lorsqu'ils la transportèrent dans l'ambulance, décidé à ne pas la laisser tomber sans pour autant entraver leur boulot.

Est ce qu'elle va s'en sortir ?


Votre amie a perdu beaucoup de sang, on va tout faire pour la sauver.


Ces mots ne rassurèrent qu'à moitié Virgile. Pas convaincu de la chose du tout. Mais il ne pouvait imaginer un seul instant qu'Evelyn puisse mourir ainsi ! Non, pas elle, pas comme ça ! Dans l'ambulance, dans un coin, il s'était penché vers son corps, posant une main sur sa jambe, seule partie atteignable pour lui.

Reste avec nous, reste avec moi ….


Sinon il ne le supportera pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 13:40

Evelyn pouvait revoir le sourire d’Irene, sentir la chaleur de ses bras et surtout, elle aurait réentendu son rire. Ce rire qui lui manquait tant lorsqu’elle rigolait à ses bonnes blagues, lorsqu’elles déconnaient toutes les deux lorsqu’elles trainaient ensemble… C’était son moment de paix…  mais ce moment n’allait pas lui passer sous le nez… Evelyn courut. Son cœur battait à tout rompre. Irene était là. Devant elle.

Mais ce moment lui fut arraché. Evelyn sentit aspirée quelque part, ailleurs… Pour le moment, elle ne savait pas qu’elle vivait encore. Elle dormait tout simplement, toujours dans cette inconscience… Pour peu, elle dormirait des heures et des heures, une journée entière, et c’était le cas. Si ce n’était que le lendemain matin qu’elle se réveilla, doucement… faiblarde, avec la sensation qu’on lui avait roulé dessus. Ses paupières s’ouvrirent doucement, papillonnant.

Où …

« Où suis-je ? », c’était ce qu’elle essayait d’articuler. Etait-elle dans un autre rêve ? Pourquoi elle se sentait pâteuse, lourde… et encore sa gorge était sèche. Elle n’était pas au top de sa forme, loin de là… C’était une sensation déjà vécue, comme pour sa première tentative mais elle avait l’impression que c’était largement moins grave, moins pire qu’en ce moment même.

Evelyn pouvait sentir cette aiguille, ce truc qu’elle avait dans le bras pour la transfusion de sang… Ah ce genre de chose qu’elle détestait mais elle ne pouvait pas l’enlever, et elle n’en avait pas la force non plus. Merde... Elle était réellement en vie ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 20:43

La journée d'hier avait été terrible. Virgile avait retrouvé Evelyn dans sa baignoire, veines ouvertes. Il avait fait son possible pour stopper le saignement et appelé les urgences. Elle avait été ensuite transportée rapidement à l'hôpital pour la sauver. Le blond avait dû attendre dans les couloirs pendant un moment d'une longueur insoutenable, avant qu'un médecin ne vienne le rassurer. Elle était faible mais hors de danger. Ce fut un soulagement monstre.

En sortant, il était retourné à l'appartement d'Evy. La bas, il récupéra Isis, de quoi la nourrir et était rentré chez lui. Laissant le chat faire sa vie, il s'était posé sur le canapé et avait appelé Piers. Comment avait il eu son numéro ? Il l'avait juste récupéré dans le portable d'Evelyn en cherchant Isis. De toutes les personnes qu'il connaissait de son entourage, c'était le seul qu'il devait prévenir en premier. Campbell, de tout de façon ils étaient encore en congé. Il verra …. Au bout du fil, lorsque Virgile s'était présenté, il lui avait semblé que le ton du type n'était pas des plus aimables. Il s'en foutait. Il lui raconta finalement ce qui s'était passé et le mec eu un blanc. Cependant, Virgile dû se montrer un peu plus sévère avec lui. Il avait raconté qu'il savait ce qui s'était passé avec l'histoire de la fausse couche, et du coup, s'était quasi retrouvé à l'engueuler. Il lui avait finalement dit que tant qu'il ne saurait pas ce qu'il voulait, Virgile fera ce qu'il faudra pour qu'il ne s'en approche pas. Puis avait raccroché. En fait non il savait pas ce qu'il ferait, mais c'était pour la menace ….. Il avait déjà assez fait de mal à Evy comme ça, laissez la respirer. Puis, il avait vu Isis venir vers lui, se poser sur ses genoux et ronronner. Et avait laissé s'échapper quelques larmes, la tension retombait.

Aujourd'hui, il était allé voir comment se portait Evelyn. Au passage, il avait cherché un petit bouquet de fleurs histoire de ne pas venir les mains vides. Il avait parcouru l'hôpital et traversé le couloir ou se trouvait son amie. Virgile toqua doucement à la porte, avant d'entrer.

Evelyn ?


Il entra entièrement dans la pièce avant de refermer la porte derrière lui. Sous ses yeux, Evelyn était allongée, perfusée. Et réveillée. Il se rapprocha d'elle, posa les fleurs à sa table de chevet et se pencha vers elle.

Bon retour parmi nous.


Lui dit-il d'une douceur qui le surprenait. Il avait relevé sa main et caressé le front de son amie, soulagé comme jamais de la voir encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 21:38

A peine réveillée, une infirmière vint la voir pour l’ausculter… Du calme. Un peu de calme. Mais en tout cas, qu’on ne lui pose pas trop de question, Evelyn restait un peu dans le brouillard. L’infirmière s’en alla dans le but de revenir plus tard. Il ne manquerait plus qu’elle passe à l’interrogatoire. Enfin, une chose était certaine, elle venait de doubler ses consultations chez le psychologue…

Seule, Evelyn fut face à ses pensées… Comment avait-elle pu se retrouver là ? Elle se souvenait d’avoir été dans son bain et… le trou noir. Comment avait-elle pu atterrir ici ? Qui l’avait trouvé ? Un voisin ? Un nouveau Caleb ? Piers ? Ses proches amis ? Elle ferma un instant les yeux, voulant se rendormir…

Elle se réveilla de nouveau un peu plus tard… D’ailleurs, elle ne fut pas bien seule puisqu’elle crut entendre son nom… Sortant un peu de son état comateux, Evelyn reconnut Virgile.

Virg…

Elle le regarda avec toute la peine du monde… Elle voulait tendre le bras vers lui mais c’était bien trop dur, elle se sentait lourde. Son bras n’a bougé que de deux millimètres. Il n’y avait que ses doigts qui bougeaient. D’autant plus qu’elle sentait une légère douleur à ses poignets.

Tu es là…

Si elle ne rêvait pas. Non, elle ne rêvait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 21:48

Une bonne chose, Evelyn semblait avoir toute sa tête et le reconnaissait. Et pouvait faire une phrase. Quoi ? C'était important ! La perte de sang, le manque d'irrigation du cerveau ça peut faire des dommages terribles à ce dernier ! Il continua à caresser son front doucement.

Je suis la ne t'en fais pas.


Il se rabaissa, se posant au bord du fauteuil près du lit d'Evelyn, glissant délicatement ses doigts entre ceux de son amie, qui bougeaient à peine.

Ne fais pas trop d'efforts, repose-toi.


Elle venait de vivre une terrible épreuve, elle avait perdu du sang, des forces dans cette triste aventure. Qu'elle se ménage un peu. Virgile n'allait pas lui demander de danser un twist alors que la veille elle était à l'article de la mort. Il caressa le dos des doigts de la jeune femme distraitement, en repensant à la scène d'hier. Elle, gisant dans son propre sang, dans sa baignoire. Il en eu un frisson d'horreur. Jamais il ne pourra oublier de telles images. Elles le poursuivront jusqu'à sa mort.

Les médecins disent que tu es hors de danger.


Du moins physiquement. Mentalement, soyons d'accord, c'est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 22:09

Evelyn sentit la présence de Virgile. Il était là, avec elle, lui prenant la main et lui parlant. Il était tout simplement là. Elle essaya de saisir ce qu’il lui disait. Se reposer ? Sans problèmes ! Vu l’état zombesque dans lequel elle était, elle ne risquait pas de s’enfuir et de prendre ses jambes à son cou. Non, elle ne risquait pas de faire le marathon toute suite. Elle était hors de danger ? Elle ne l’aurait pas voulu l’être… Au contact de sa main, Evelyn voulut serrer un peu plus. L’envie était là mais elle était faible. Cette présence la rassurait quelque peu. La jeune femme pouvait refermer les yeux et se rendormir tout en sachant qu’un ami, son ami, était prêt d’elle. Elle commença à se rendormir en lâchant une dernière chose avant :

Piers….

C’était la seule chose qu’elle souffla avant de se rendormir complétement, en allant dans le pays des songes. Sa respiration était calme, régulière… Elle était tranquille et paisible. Le fait qu’elle puisse dire le nom de son cousin inconsciemment pouvait sous-entendre et signifier un tas de choses. Il était important pour elle, trop important. Beaucoup trop. Mais en même temps, elle n’aimerait pas le voir. Elle ne le voulait surtout pas. Elle ne voulait surtout pas qu’il puisse la voir dans cet état-là, qu’elle ait pu s’ôter la vie… Pour sûr, ça lui briserait le cœur… Est-ce qu’il avait été prévenu ? Est-ce qu’il savait ? Allez savoir. Est-ce qu’il était déjà là ?

Quelques heures plus tard, la jeune femme se réveilla de nouveau … N’ouvrant pas encore les yeux, elle chercha une présence dans sa main, si elle y était toujours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   8/7/2015, 23:10

Piers … Ok, de base, Virgile n'avait rien de spécial contre lui. Mais quand même, il se disait qu'un jour ils allaient avoir une petite discussion tous les deux. Oui il était gringalet et l'autre un bloc de muscles ambulant, et alors ? Le courage on en parle ? On frappe pas plus faible que soi déjà. Non bon, en tout cas, pas question de le laisser la voir. Il avait déjà assez fait de mal, conscient ou non de la chose. Il la regarda donc sombrer dans le sommeil dont elle semblait avoir besoin.

Entre temps, Virgile s'était dit qu'il allait se chercher un café. De tout de façon il n'allait rien faire de spécial de sa journée. Si ce n'est tourner en rond chez lui, traîner Isis dans ses pattes … Alors il avait quitté la chambre et avait trouvé un distributeur pour faire coulé de quoi boire. Boisson dans les mains, il était retourné vois son amie. Tout de même, quelle frayeur il eu en la voyant ainsi … Il avait eu peur, mais, la, en la regardant dormir, il comprenait les raisons de son choix, de son acte. Quoiqu'il en soit, Evelyn et lui étaient deux compagnons de misère, touchant chaque jour un peu plus le fond. Après tout lui aussi, aurait préféré crever suite à son overdose. Ça aurait été tellement simple de quitter ce monde ou il n'était pas à sa place.... Est ce utile de préciser à quel point le geste d'Evelyn lui avait fait mal ? Qu'elle préfère ne rien dire et faire ça ? De voir que c'était si simple à faire ?

Quelques heures plus tard, il vit un peu Evy s'agiter. Légèrement, chercher quelque chose de sa main. Naturellement, il releva la sienne pour la prendre

C'est moi, Virgile.


Lui dit-il calmement.

Tout va bien, personne ne peut te faire de mal.


Elle s'en faisait déjà assez toute seule. Et il disait ça, mais c'était lui qui l'avait invité dans le monde des drogués. Bien que moins addict que lui, Virgile trainait des années d'addiction derrière lui contrairement à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 00:06

Cherchant une présence, Evelyn finit par la trouver… Virgile était encore là. Près d’elle. Personne ne pouvait lui faire du mal, vraiment ? Vraiment personne ? A part elle ? Y’avait-il quelque chose, un remède, pour éviter de se faire aussi mal ainsi ? De s’auto-détruire en permanence comme elle le faisait ? Rentrant dans ce cercle-vicieux sans fin ? Elle était dans ce cercle depuis bien trop longtemps déjà, depuis cet accident. Evelyn ne comprenait vraiment pas pourquoi elle était encore en vie. Pourquoi à cet accident, elle était encore en vie et pas sa sœur ? Pourquoi n’avait-elle pas pris sa place ? Pourquoi encore aujourd’hui encore, elle continuait à respirer malgré tout ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Se réveillant complétement, elle pouvait s’apercevoir que Virgile était bel et bien là. Il n’avait point bougé. Le temps d’émergé, elle finit par dire :

Pourquoi ?

Si ce n’était qu’une simple question… Une question courte mais qui avait tellement de sens. Pourquoi était-elle là ? Pourquoi elle était encore en vie ? Pourquoi Virgile était là ? L’avait-il sauvée ? Pourquoi il l’avait fait ? Pourquoi il ne l’avait pas laissé partir ? N’était-il pas le premier à comprendre tout ceci ? Ce fait de vouloir partir, quitter ce monde ? Pourquoi la retenir ? Alors qu’il était largement le premier à la comprendre.

J’ai soif…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 00:19

Pourquoi. Voici la question à un million. Virgile en comprit le sens, se revoyant malgré lui poser cette même question à Campbell.

Parce que tu es mon amie et que je t'aime.


Voila. Question courte avec un millier de sens, réponse courte avec un millier de sens et de réponses. Il ne la laissera pas mourir parce qu'elle était son amie. Elle avait soif ? Oh oui. Du regard il chercha de quoi faire. Le personnel avait laissé une bouteille et un gobelet. Se levant, il versa de l'eau dans ce dernier et retourna vers elle pour l'aider à boire un peu d'eau. Toujours à servir les gens. Lorsqu'elle eu un peu bu, il reposa le gobelet à coté d'elle. Au cas ou elle manifesterait encore l'envie de boire.

Evelyn … Je sais que tu es fatiguée et que t'as pas spécialement envie de l'entendre mais … je comprends ton geste.

Il s'était rassi, regardant son amie. Histoire qu'elle sache qu'il savait ce qu'elle ressentait, ou du moins il s'en rapprochait pas mal.

Le jour ou j'ai fait mon overdose … j'ai souhaité très fort en crever. J'aurais préféré y rester.


Il n'avait pas fait ce geste dans le but de mourir, mais tant qu'à faire si ça avait pu l'emporter ma foi, bon débarras de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 11:43

A  ces pourquoi, Evelyn pouvait se dire qu’elle avait littéralement un ange gardien au-dessus d’elle, un ange gardien qui souhaitait à ce qu’elle continue à respirer et à vivre… ou n’était-ce que la mort qui la haïssait, la repoussant à chaque fois en lui disant que ce n’était pas encore son heure. Pour sûr, Evelyn ne comptait plus le nombre de fois où elle avait effleuré la mort sans jamais l’avoir.

La jeune femme ne tarda pas à avoir la réponse de son pourquoi auprès de Virgile, et elle pouvait entendre ses mots, cette déclaration… c’était court, simple, direct et voulait tout dire… C’était sincère et efficace. A ce moment-là, une larme coula sur sa joue. Pour dire, oui, ça la touchait. Pourtant, ce n’était pas bien la première fois qu’ils se le disaient. C’était plutôt rare, certes, mais l’un et l’autre le savaient. Il n’y avait pas forcément besoin de mots pour se le montrer. Pour Evelyn, elle n’avait jamais eu une amitié aussi forte que celle-ci… Mais le contexte, la fatigue, faisait que ça l’atteignait. C’était des paroles qu’en général, on aimait entendre.

Virgile l’aida à boire un peu. Cela faisait du bien. Sa gorge lui parut moins sèche. Par la suite, le blondinet lui confia qu’il comprenait son geste, et qu’à son overdose, il aurait souhaité également que la mort l’emporte…

J’aurais pas été grand-chose sans toi, souffla-t-elle.

A ses dires, on pourrait dire qu’elle n’avait pas toute sa tête parce que bon, entre nous, Virgile l’avait bien entraîné un peu plus dans les bas-fonds du gouffre en lui faisant découvrir l’univers de la drogue… Cela l’avait aidé à oublier cette peine, qui au final, n’aidait en rien en réalité, cela ne faisait qu’empirer… Mais là, ce n’était pas la question. La question était que Virgile comptait pour elle. Le fait d’imaginer qu’il serait mort un jour ou même qu’il aurait pu mourir samedi dernier, elle ne pouvait le concevoir.

Promets-moi de rester avec moi... continua-t-elle dans un souffle.

C'était à double-sens, soit il restait là auprès d'elle à l'hôpital jusqu'à ce qu'elle soit sur pied ou soit cela signifiait de ne pas crever...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 13:19

Peut être n'aurait elle pas été grand chose sans lui … Ou pas. Vu que c'était lui qui l'avait invité un jour à tenter d'autres substances … On comble le vide de son coeur comme on peut. Virgile releva la main pour prendre celle de son amie.

Promis.


Croix de bois croix de fer …. Tout ça tout ça. Il lui promettait de rester avec elle. Il n'allait pas abandonner son amie comme ça, aux premières difficultés. Il fallait se serrer les coudes dans ces cas la. Lui ? Qui l'avait aidé à surmonter son mal être à la suite de son overdose ? Clairement, Virgile préférait encore crever – pour de vrai – que de l'avouer à voix haute, mais si Théodore n'avait pas été la … D'ailleurs, à quel moment dans sa tête c'était devenu Théodore et plus Campby ? Erf, peut importe, il n'avait pas envie de se poser ces questions la. C'était peut être dû au fait, que dans le fond, il était reconnaissant envers lui d'avoir été la, quand ça n'allait pas. Peut être que son patron l'ignorait, mais ce jour la, il avait fait plus qu'appeler les secours ….

Relevant la tête, il regarda son amie allongée.

Evy, la prochaine fois que tu te sentira mal … Ne reste pas seule. Appelle-moi. Et on fera quelque chose pour te changer les idées. Mater un film, aller en boîte, se fumer un joint, ou même aller faire du shopping si tu veux je m'en fous, mais … appelle-moi.


Avec ses propres soucis, Virgile n'avait pas pu voir le mal être de son amie. Il savait que ça n'allait pas fort pour elle, mais savait tout de même que dans sa vie en général ça n'allait pas. Ah, quel duo … Une suicidaire et un drogué profond …..

J'ai pris Isis chez moi. J'avais prit des céréales et les avaient laissé sur la table du salon le temps de ranger la boite. Et, quand je suis revenu cette chipie était en train de me piquer du lait, et s'est enfuie en laissant des traces de pattes sur le parquet.


Petit sourire en revoyant la scène. Il racontait ça justement pour tenter de détendre l'atmosphère, lui faire penser à autre chose que ça ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 19:53

Une promesse. Virgile avait intérêt à la tenir. De toute manière, même s’il ne la tenait pas, elle le truciderait sur place comme s’ils étaient deux gosses dans un bac à sables mais Virgile préfèrerait sans doute de la voir péter sa pile, en forme, qu’inconsciente comme elle l’avait été.

Une nouvelle larme coula sur sa joue jusqu’à disparaître sur le côté, dans le néant. Evelyn hocha doucement la tête. Oui, la prochaine fois, elle composerait le numéro d’urgence appelé « Virgile », au lieu de passer par la case « rasoir ». Elle ne l’oublierait pas… Peut-être que l’appeler pour faire du shopping restera dans un coin de sa tête. Peut-être si son état le lui permettait…

Par la suite, Virgile enchaîna en lui parlant d’Isis, le petit rayon de soleil. C’était vrai qu’elle avait délaissé l’animal derrière elle. Evelyn était plutôt heureuse que Virgile l’ait récupéré pour s’en « occuper ». Cela lui faisait plutôt plaisir et surtout autant plaisir de voir qu’ils s’entendaient à merveille ces deux-là. Virgile pouvait faire sa petite tête de mule comme quoi il n’aimait pas les animaux ou que c’était moche, il avait adopté Isis. Oh, il ne l’admettrait sans doute jamais.

Le médecin vint faire son entrée pour l’ausculter.. Mais avant, il demanda tout de même à parler à Virgile pour toucher deux mots… Dans le couloir…

Etes-vous son conjoint ? Caleb Hayes ?

Il ne laissera pas tellement répondre à la question.

Est-ce que vous savez ce qui l’a poussé, cette fois-ci ? demanda-t-il doucement, curieux.

Le médecin avait regardé l’historique de la jeune femme et avait pu remarqué qu’elle avait déjà fait une première tentative. Cette unique tentative avait été faite peu avant qu’elle fasse sa rencontre avec Virgile.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 22:38

Un médecin vint par la suite pour ausculter Evy. Remarquant qu'elle avait de la visite, il lui demanda à parler seul à seul dans le couloir. Certes. Son conjoint ? Caleb ? Ce nom lui disait vaguement quelque chose, mais non, ce n'était pas le sien merci il était pas atteint à ce point. Enfin, le médecin semblait se foutre de son identité puisqu'il enchaîna les questions. Cette fois ci ? Il y en avait plusieurs ? D'autres tentatives ? Combien ? Oh, Virgile était en plein flippe la …. Euh, réponds !

Elle a plein de soucis d'ordre personnels....


Virgile préféra rester évasif. Il ne se voyait pas répondre : Oh vous savez, elle s'est mariée à Las Vegas avec un mec qu'elle connait à peine, mais je pense pas que ça ait a voir vu qu'ils se sont déjà séparés.... Non je sais, sûrement le fait qu'elle n'a toujours pas pu tourner la page quand à la mort de sa sœur... Peut être est ce le fait qu'elle se drogue de temps en temps ? Attention de la bonne hein. Ou peut être non, le fait qu'elle porte des sentiments envers son cousin et que ça la détruit à petit feu à force de le repousser ? Oh non, peut être encore qu'elle a fait une fausse couche ?

Elle a fait une fausse couche récemment, et ça l'a beaucoup affectée.


Ce genre de choses, Virgile était quasi sûr que le médecin aurait pu trouver l'info tout seul mais comme on vit dans un monde ou faut tout faire soi même …

L'accumulation de tout ça … et avec sa famille c'est pas au beau fixe …


Tout ça ont fait qu'elle ait eu ce geste désespéré. Mais quand même ! C'était la combientième fois qu'elle faisait un truc pareil ? La, Virgile flippait un peu …

Je peux retourner la voir ?


Ou vous avez d'autres questions auxquelles vous pourriez répondre vous même ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   9/7/2015, 23:15

Le médecin hocha la tête en vue des éléments. Au moins même s’il avait quelques éléments sous la main, il ne pouvait pas tout savoir non plus. Peut-être qu’il y avait autres choses, d’autres éléments que seuls les proches pouvaient lui apporter…

Je m’en vais l’examiner, puis vous pourrez retourner la voir sans soucis.

Sur ses mots, il s’en alla pour voir sa patiente, puis s’en alla un peu plus tard laissant Virgile revenir. Malheureusement, Evelyn ne pouvait pas spécialement éveillée très longtemps. Une bonne nuit de sommeil allait la requinquer. C’était tout ce qu’elle avait besoin : dormir, un sommeil profond sans rêve.

Le lendemain, après avoir longuement dormi, et mangé également, Evelyn se sentait un peu mieux, elle retrouvait peu à peu des forces. Elle se recala, adossée au lit. Bon, elle retrouvait ses forces mais ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait faire le marathon de New York. A l’extérieur, il faisait un magnifique temps… Evelyn ne pourra pas pointer son nez pour en profiter un peu. Cela dit, elle avait remarqué le bouquet de fleurs sur sa table de chevet, bouquet qui ensoleillait la pièce un peu glauque. Franchement, il manquait vraiment de la couleur à ses murs, cela en devenait déprimant… Elle inspira, fermant les yeux… La jeune femme se disait qu’elle devrait récupérer une carte de fidélité pour ces lieux. Peut-être qu’en grattant des points, elle aurait un bonus intéressant… une promotion sur son futur cercueil… Oui, glauque !

Mais cela n’allait pas être déprimant bien longtemps puisque Virgile vint la voir. Evelyn tendit le bras pour l’inciter à lui faire un câlin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 01:27

Le lendemain, Virgile était revenu à l'hôpital. Il ne travaillait toujours pas, alors il pouvait en profiter pour aller voir son amie. Entre temps, il avait mit au courant Tony de la chose. Terriblement choqué, le rouquin avait dit qu'il passera la voir demain soir. Lui en attendant, allait la voir de ce pas. Au passage, il alla aussi lui chercher un autre bouquet de fleur, différent de celui d'hier. Les murs n'étaient pas très gais pour des gens qui ont tenté de se foutre en l'air. En plus Evy aimait les couleurs alors il avait prit un bouquet orangé, qu'il avait trouvé joli. Arrivé jusqu'à la porte, il toqua puis entra.

C'est avec plaisir qu'il remarqua que son amie était éveillée. Et pas comme hier ou elle comatait presque ! Elle semblait bien plus alerte, et en forme. Enfin de ce qu'il voyait. D'ailleurs elle tendit même le bras pour qu'il vienne dans ses bras ! Oh pas de soucis ! C'est avec plaisir qu'il vint vers elle et la prendre dans ses bras.

Salut Evy.


Ça le changeait de la dernière fois ou il l'avait contre lui, le corps inerte et presque sans vie … Non n'y pensons pas. Il préféra rester ainsi un instant, savourant le fait que son amie était toujours la. Il lui caressa doucement les cheveux avant de finalement se décoller d'elle et lui donner le bouquet :

Tiens, ça manquait de couleur ici alors …


Il n'allait pas rapporter non plus un pot de peinture et jouer les décorateurs muraux ! Bonjours la tête du personnel et il aurait été bon pour être interné aussi.

Alors, un peu plus parmi nous aujourd'hui ? Tu as pu bien dormir ?


Après une telle épreuve, c'était quand même important qu'elle se remette physiquement déjà. Le mental, hélas, ça allait être une autre histoire ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 10:55

Le fait de revoir son ami l’égayait. Certes, moralement, elle n’allait pas de suite passer du coq à l’âne et faire des sauts de joie mais la présence de Virgile faisait un soutien moral. Elle réclamait son petit câlin comme salut, un peu de tendresse dans ce monde de brut…

Salut Virg’.

Cela dit, après cette étreinte, Virgile lui offrit le bouquet de fleur qu’elle récupéra. C’était sûr, il manquait de couleurs. Ca allait égayer la pièce un peu plus. Non seulement Evelyn adorait les couleurs, elle aimait les fleurs (bon quelle fille n’aimait pas les fleurs ? Pas elle). Bon, on ne lui offrait pas des fleurs dans un rendez-vous galant mais on était loin de ce contexte. En tout cas, Virgile ne pouvait pas lui faire plus plaisir.

Merci Virgile ! Il est magnifique… Tout comme l’autre bouquet…. Qui est aussi de toi, j’imagine ? On va kidnapper tous les vases de l’hôpital.

Bon, c’était certes un peu exagéré… mais il n’empêche qu’avec ces murs blancs, il aurait fallut des fleurs de partout. Bon, là, il ne fallait pas exagéré non plus.

Je crois que j’ai pratiquement jamais autant dormi de ma vie…

Et c’était un euphémisme…. En l’espace de quelques jours, entre sa fausse couche et ça, elle atteignait déjà son propre record pour son temps passé à l’hôpital.

Physiquement, ça va un peu mieux.

Bon, on ne pouvait pas demander mieux dans son état. Evelyn le regarda.

Et toi, ça va toi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 11:43


Petit sourire amusé de la part de Virgile lorsqu'elle lui dit qu'ils allaient kidnapper tous les vases de l'hôpital. Et si ça ne suffisait pas ils prendront des carafes d'eau et voilà ! Et il avait hoché la tête lorsqu'elle avait demandé si l'autre bouquet était de lui. Oui oui. Un fou le mec, voilà qu'il avait une petite promotion et qu'il claquait tout son fric en fleurs ! Enfin ce n'était pas non plus hyper cher, et il fallait bien ça pour apporter un peu de gaieté à une amie en peine. Il quitta les bras de son amie pour aller se poser sur la chaise qu'il occupait la veille. Virgile l'écouta lorsqu'elle dit avoir battu ses records de sommeil. A peu de choses près, elle était bonne pour dormir éternellement oui ….

Si au niveau physique tu as un peu récupéré tant mieux.


Il était content aussi qu'elle ne garde pas de séquelles suite à ça. Il préférait ne pas imaginer s'il était arrivé ne serait ce que deux minutes plus tard. Le sang, ça coule énormément on a pas idée … Et il n'avait pas idée non plus avant de la voir ainsi dans sa baignoire. Lui ?

Comme d'hab.


Toujours au fond du trou, à ne pas trouver sa place dans ce monde, à se dire que sa vie était de la merde et qu'elle n'en valait pas la peine … La rengaine habituelle quoi !

J'ai prévenu Tony. Il passera dans l'après midi si j'ai bien compris.


Après il n'était pas le seul que Virgile avait prévenu. Il y avait eu bien sûr Piers, qui avait du se demander pour qui Virgile se prenait …

Aussi Campby. Je lui ai juste dit que tu ne sera pas la pendant un moment, sans dire pourquoi.


Raisons privées avait dit Virgile, sans pour autant préciser davantage. Petit soupire en pensant que le mec allait devenir chèvre avec eux deux. Entre celui qui manque de crever d'une overdose et l'autre qui tente de se suicider ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 11:59

Oui, la miss récupérait. Du moins, elle était sur la bonne voie. Et là, elle était capable de pouvoir tenir une conversation, contrairement à la veille où elle était dans un état comateux. Evelyn apprit que Tony était au courant et qu’il passerait la voir. Cela faisait un petit moment qu’elle ne l’avait pas vu ce rouquin… Pour peu, sa visite lui ferait bien plaisir… Pour sûr, Evelyn pouvait « compter » sur eux. Quant à sa dernière « amie », Phoebe, Evelyn s’était récemment « brouillée » avec elle car elle avait appris que lorsque Piers l’avait cherché à son arrivée à New York, Phoebe l’avait vu au musée. Croyant bien faire, Phoebe n’avait pas donné d’informations à son cousin, mais il n’empêche qu’elle lui avait caché l’information à elle aussi. Elle ne lui avait même pas prévenu que son cousin était dans le coin et que du coup, la Evy aurait pu éviter que Piers la retrouve en train de copuler avec son « mari » du moment ? Phoebe avait eu la décence de lui prévenir qu'un flic était venu la voir mais pas son cousin... A voir si leur "amitié" n'avait pas été entachée à cause de cette histoire, mais Evelyn n'avait pas forcément envie de la voir et de s'en préoccuper maintenant.

Campbell était également au courant ? Du moins sans dire pourquoi…

Tu as bien fait…

Mais au milieu de tout ça, il y avait quand même quelque chose qui la turlupinait. Elle avait une question qui gémissait dans son esprit : Piers.

Personne d’autre n'est au courant ?

C’était sûr, connaissant son ami, il n’allait pas le crier sur tous les toits, évidemment… mais évidemment, dans sa question, elle espérait une personne. Piers. Enfin, allez savoir si elle aurait aimé qu’il le sache... maintenant qu’elle était en vie… Et si ça n’avait pas été le cas ? ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 12:27

Le toxico avait regardé Evelyn, avant de lui répondre franchement :

Ton cousin.


Et pas l'autre, le frangin dont il avait oublié le nom … Piers quoi.

Mais il ne viendra pas. Après ce que tu m'a raconté de votre dispute, je lui ai fait comprendre au téléphone qu'il n'avait pas intérêt à se pointer sans qu'on l'y ait invité.


On, soit Evelyn, mais surtout Virgile. On demande la permission avant d'aller la voir, il s'en portait garant. C'était lui qui l'avait retrouvé à moitié morte, pas l'autre. Et surtout il n'en n'était pas la cause plus ou moins indirecte.

C'est que je peux être convainquant quand je veux. Et puis au téléphone pas de risque de m'en prendre une !


Un peu d'humour ! Non mais même en face, il lui aurait tenu tête. C'est pas parce que le gars a en poids de muscle ce que Virgile se sniffe qu'il devait avoir peur non ? Hé, lui aussi c'était un mec, et même s'il avait toujours cette attitude de je m'en foutiste, la vie c'est de la merde, mais quand il fallait jouer les mecs et s'imposer, il y allait. Parce qu'il était bien sympa le mec, mais a part venir ici pour foutre sa merde dans la vie d'Evelyn, il servait à quoi ? Le gars, elle lui avait rien demandé, et il venait comme une fleur la retrouver, limite Virgile pensait que le type frôlait un peu avec un coté psychopathe stalker et tout ce qui va avec … Selon lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 13:17

Bon… il était au courant. Soit. Etait-il passé alors ? Il ne semblerait pas. Virgile avait assuré à ce qu’il ne vienne pas sans qu’on l’ait invité ? Tant mieux dans un sens, Evelyn ne savait si elle aurait eu la force de l’affronter. Pas de suite. Pas encore. Surtout que la dispute lui revenait en mémoire… Elle avait failli quitter ce monde en partant sur une dispute… Mais ça, elle verra plus tard.

C’est vrai que tu peux faire peur...

Virgile face à Piers ? Ils étaient totalement les deux opposés physiquement. L’un était brun, musclé et avait les yeux vert (un trait de famille), L’autre était blond, gringalet et avait les yeux bleus. Ce qui était assez ironique aussi c’était qu’il y a à peine quelques jours, Virgile continuait à la pousser dans les bras de son cousin et maintenant, il jouait sur un plan. Le contexte changeait tout.

Je suis contente que tu sois là…

Elle tendit sa main pour qu’il la prenne dans la sienne. C’était important pour elle d’avoir un contact physique, une épaule sur qui s’appuyer. Bon, en même temps, à chaque fois qu’elle s’était trouvée ici, elle n’avait jamais été seule. Il y avait toujours eu une personne auprès d’elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 17:43

Bah eh il savait qu'il pouvait faire peur ! C'était un bonhomme Virgile, non mais ! Certes physiquement, d'emblée il impressionnait bien moins que le steak qu'était son cousin. Mais qu'importe il ne lui faisait pas peur une seule seconde. Il voulait le frapper ? Mais qu'il fasse, la violence était l'arme des faibles. Quoiqu'un pet dans la tronche, ça calmait. Enfin il en avait vu d'autres dans sa vie.

Je sais, j'ai un coté effrayant …


Fit-il avec une fausse modestie. Il prit la main que lui tendait Evy, avec un léger sourire.

C'est moi qui suis content que tu sois la.


Vivante ! Surtout ça ! Qu'il sente la vie sous ses doigts, dans ceux de son amie ! Ça n'avait pas de prix. Non, c'était trop important.

J'étais aussi … content d'avoir quelqu'un à mes cotés pour m'épauler quelque peu quand ça allait pas, c'est à mon tour maintenant de faire quelque chose.


Surtout pour une amie. Forcément oui il parlait de Théodore. Qui d'autre ? Certes c'était bizarre de l'avoir eu lui comme soutien … Mais c'était mieux que rien dans un sens. Surtout qu'il avait su faire preuve d'humanité ce jour la. Ça allait lui faire bizarre de de nouveau travailler pour lui après tout ça …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   10/7/2015, 18:20

Evelyn fit un demi-sourire face aux faits que Virgile était heureux d’être encore « là »… Bon, c’était sûr, elle aurait voulu que ce soit autrement… L’un et l’autre le savaient et ce n’était pas comme ils avaient véritablement de secrets l’un pour l’autre.

J’dois avoir un ange gardien au-dessus de ma tête…

Un saleté d’ange en tout cas pour qu’il l’écarte à chaque fois de la mort… En une année sur New York, Evelyn avait l’impression de ne l’avoir jamais autant frôlé entre le hold up à la banque, sa première tentative, ou encore la preuve en ce moment… Ou même si on ne parlait pas de sa prise de drogue de temps à autre ou encore le fait de se bourrer la gueule à tout va, de se faire percuter dans une voiture était si simple… Franchement, les moyens de s’achever courraient les rues …et Evelyn était encore là.

Campbell ? souffla-t-elle.

C'était ce qu'il lui avait raconté lorsqu'Evy avait vu par hasard Virgile chez le psy. Si Evelyn avait su plus tôt, si elle avait eu son portable, elle serait venue le soutenir… mais bon, les circonstances avaient fait que… tout s’était passé autrement.

Heureusement qu'il était là... Il peut paraître étrange mais ... J’aurais aussi aimé être là pour te soutenir…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Underground [Virgile - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Underground [Virgile - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: