AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   10/7/2015, 01:11

En l'espace de quelques jours, la vie d'Ethan avait déjà pris un autre tournant. Tout à commencé il y a quatre jours de cela. Il a d'abord reçu un appel de la police de Los Angeles. Pourquoi l'appelaient-ils et surtout en pleine nuit ? Ah oui, le décalage horaire entre les deux états... Il fallait que ce soit important pour le réveiller pendant son sommeil. Surtout que la veille il avait été épuisé émotionnellement avec Sarah qui lui avait foutu une gifle mémorable. La seule qu'il ait reçu de toute son existence. Bon, c'est peut-être exagéré mais celle-ci était quand même marquée dans son esprit et cette histoire le rongeait. Il ne savait pas où il en était exactement car Sarah était une contradiction à elle seule. Bref, les flics de Los Angeles lui firent part d'une regrettable nouvelle.
Il ne s'attendait pas à ce qu'on lui téléphone pour annoncer une telle chose. Il s'était redressé dans son lit pour voir si ce n'était pas un cauchemar.

- Votre père a causé un accident et une personne est décédée. Il va être entendu et il y a un témoin oculaire.


Ethan passa une main sur son visage. Il n'arrivait pas à réaliser ce qu'on lui annonçait à l'autre bout du fil...

- Ecoutez, c'est impossible je connais mon père il n'a jamais fait de conneries, vous faites sûrement une erreur.

- Il s'agit bien de Monsieur Edward Hawkins, PDG de Hawkins Industries ?

Un silence pesant. Sa mère était-elle au courant ? Etait-elle retournée par cette nouvelle elle aussi ? Pour vérifier tout cela, il allait devoir se déplacer lui-même à Los Angeles. Il n'avait pas d'autres choix. De plus, sa mère était une avocate célèbre mais elle n'allait pas prendre sa défense dans de telles conditions. C'était beaucoup trop dur à encaisser, même pour Ethan qui raccrocha quand le policier en eut fini.
Il se leva et se prépara pour prendre le premier vol pour L.A. Rien de tout cela n'était prévu et agaçait Ethan, énormément. Il dormirait pendant le trajet ce n'était pas le problème mais il avait du mal à digérer cette nouvelle. Son père qui a toujours été un homme respecté et respectable coupable d'un ... homicide ? A d'autre !
Arrivé à l'aéroport, il téléphona à sa mère afin de la rassurer et de la prévenir de son arrivée imminente sur les terres californiennes.

Il allait falloir établir une ligne de défense solide pour un tel acte. Ethan avait constaté les dégâts sur la voiture de son père et il y avait bien des traces de sang ainsi que des éraflures sur le capot et l'aile avant droite. Il assura à ses parents qu'il ferait engager les meilleurs avocats de la nation pour défendre une affaire comme celle-ci. Mais la réalité qu'allait découvrir Ethan était toute autre.
Pendant son séjour, son père sembla avoir comme des "crises". Il était froid, distant, et replié sur lui-même... ce comportement fit tiquer le playboy qui demanda franco si son père était malade. Oui, il était diminué et ne faisait rien pour y remédier vraiment car les médecins ne lui donnaient plus longtemps à vivre. C'était le coup de massue pour Ethan. Même s'il n'avait jamais été proche de son père, ça lui faisait un choc d'apprendre de telles choses.

Alors, la suite s'enchaîna et le conseil d'administration de l'entreprise demanda à Ethan de reprendre les rênes de l'entreprise familiale car il souhaitait que le père malade et inculpé n'ait plus de "fonction" au sein de l'entreprise. Il devait passer la main.
Il se retrouvait en si peu de temps chargé des affaires d'une entreprise multinationale et à gérer une affaire concernant son père. C'était beaucoup pour une personne normale.

Au bout de quatre jours sur place, il revient à New York, complètement assommé. Il aurait préféré que tout cela ne soit qu'un cauchemar mais il vivait bien dans la réalité. Il n'y avait pas de doutes. Alors, en sortant de l'aéroport et plutôt que de se retrouver seul dans son appartement à ruminer tout cela, il décida d'aller noyer ses soucis dans l'alcool. C'était un bon anesthésiant pour l'âme. Direction un bar, un petit bar glauque de Manhattan. Il n'avait pas vraiment envie qu'on le fasse chier ce soir. Il en était déjà à quelques verres, tous alignés devant lui sur le comptoir. Et il avait bien entendu choisit les alcools les plus forts, ceux qui permettaient de se souler assez vite. Il avait les yeux fatigués par ce marathon et s'était avachi, un coude sur le comptoir. Une véritable épave en somme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   10/7/2015, 17:16

Quelques jours s’étaient défilés depuis que Sarah avait vu Ethan chez elle et qu’elle l’avait de nouveau une fois repoussé… Pourtant, la tentation était forte. De base, ça ne l’aurait pas dérangé, après tout, après le sale coup d’Easton, cela l’aurait sans doute réconforté dans un sens… Peur d’être de nouveau déçu au final ? Easton l’avait déjà bien déçu… Sarah ne devait plus rien attendre quoique ce soit des hommes… Elle n’avait pas pensé que d’avoir jeté Easton l’aurait blessé quelque part… En tout cas, avec Ethan, ça devait être foutu, du moins leur jeu de séduction.

Le soir-même, Sarah avait passé un coup de fil pour raconter son histoire à son amie Rain, l’amatrice de potins… qui vit les histoires amoureuses par procuration ! D’ailleurs, celle-ci ne s’empêcha pas de l’engueuler, pourquoi elle n’avait rien fait avec Ethan ! Vraiment ! Elle traita même Sarah d’idiote ! Mais quel amour !

Les jours suivant, Sarah se morfondit dans le boulot pour ne pas trop changer. Ce n’était pas demain la veille qu’elle manquerait de travail pour s’occuper des affaires familiales en général. D’ailleurs, elle avait eu plusieurs fois l’occasion de croiser Easton. S’il pensait pouvoir la récupérer, il pouvait se mettre le doigt dans l’œil. La magistrat resta froide, distante et professionnelle.

Un soir, tout de même, Easton passa la voir pour prendre son courage à deux mains. Il toqua chez la magistrat, histoire de se faire pardonner… et pour dévoiler ses sentiments. Celui-ci l’embrassa et c’était fini pour des galipettes… Le lendemain, Sarah le jeta dehors. C’était une erreur. Une grosse erreur. C’était trop tard. Trop tard. Easton avait agi comme un débile et voilà que Sarah allait carrément contre ses principes. Peut-être que ça aurait été pire si elle s’était laissée aller avec Ethan ? Vraiment ?

Pour peu, en cette soirée, Sarah avait littéralement le moral dans les chaussettes qu’elle partit se changer les idées dans un bar pour boire un verre et peut-être faire de nouvelles rencontres. Après tout, ce n’était pas comme si elle ne connaissait pas les lieux, ayant déjà venue ici avec quelques amis et connaissances.

Habillée en civile, d’un joli haut noir et d’un slim, les cheveux détachés sur ses épaules, elle se dirigea vers ce bar pour boire un verre. Au moment de commander un cocktail, elle pouvait remarquer qu’il y avait un peu de monde, enfin pas trop. Et elle ne remarqua pas toute suite celui qui était avachi sur le comptoir. Bon, en même temps, comment le louper ? Mais… était-ce.. ?

Cocktail en main, Sarah s’approcha de lui et … peut-être avait-elle l’occasion de s’excuser ? Et pour quoi ? et…

Ethan ?

Etait-ce tout ce qu’elle trouva à dire en fait pour attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   10/7/2015, 21:02

Sarah avait occupé ses pensées après s'être quitté sur ce qu'il considérait être un malentendu. Pourquoi une gifle alors que leur attirance était palpable et qu'elle ne l'avait pas repoussé pour autant lors de leur premier baiser ? Mais bon tout cela, c'était bien avant qu'Ethan soit préoccupé par des problèmes bien plus graves. La police de Los Angeles avait appelé Ethan pour un problème concernant son père, ce qui le poussa à prendre un vol pour la Cité des Anges. Pour le coup, c'était plutôt une descente aux enfers ! Car ce qu'il allait découvrir allait le bouleverser pour un moment.

Il n'a jamais été proche de son père et c'était réciproque. Ethan lui reprochait d'avoir toujours été absent et son père essayait de faire culpabiliser le beau brun en lui reprochant de ne pas avoir pris le chemin qu'il lui avait tracé depuis le début et que rien de tout cela ne serait arrivé s'il n'en avait pas fait qu'à sa tête en partant pour New York. Ethan avait donc passé quatre longs jours dans la contrariété.
Il avait dû reprendre les rênes de l'entreprise car l'affaire de son père pouvait avoir une très mauvaise répercussion sur la société. Si l'affaire s'ébruitait, les actions chuteraient sans aucun doute et il y aurait du boulot pour relever l'entreprise. Son père s'y était donné corps et âme et voilà où il en était arrivé. A négliger les autres et même sa propre santé il était tombé malade. Toutefois, même s'il ne montra rien, Ethan était affecté par cette nouvelle et sa mère était inconsolable. C'était beaucoup trop d'un coup, difficile à encaisser pour le Californien.

Malgré tout, il ne pouvait pas rester en Californie et devait revenir à New York. Il y reviendrait pour suivre de plus près l'évolution et surtout, il avait désormais des obligations. Il ne s'était pas attendu de devenir le PDG de Hawkins Industries... Il aimait sa petite vie tranquille à New York pourquoi on venait l'emmerder maintenant ? Ca ne pouvait pas se faire en douceur ? C'était trop demandé peut-être. Alors, Ethan se dirigea vers un bar de Manhattan qu'il ne fréquentait que quand il avait envie d'être seul, pour pouvoir se souler la tronche à n'en plus finir.

Les verres vides s'alignaient devant le playboy qui n'était plus qu'une épave. Il était dans un plus mauvais état que celle du Titanic ! Le barman ramassait les verres au fur et à mesure afin de les mettre à laver. Le Californien faisait du mélange et ce n'était pas ce qu'il y avait de meilleur mais il voulait oublier tout, tout de suite. Ce n'était qu'un cauchemar et il se réveillerait demain matin dans son lit et rien de tout cela ne serait arrivé.
Alors qu'il était affalé contre le comptoir, quelqu'un sembla s'adresser à lui. Il mit du temps à comprendre qu'on s'adressait à lui. Une femme semblait-il.

- Fichez le camps ! rétorqua-t-il sans même prêter attention à la personne qui l'interpellait.

Il n'était pas en état d'avoir une discussion claire mais il était loin de se douter qu'il s'agissait de Sarah. Il plaqua une main contre son front. Le froid de sa boisson avec glaçons lui donna un mal de crâne sur le coup, ce qui le força à se redresser quelque peu. Ses yeux fatigués se tournèrent alors vers la jeune femme qui était à côté de lui, un cocktail à la main.

- Qu'est-ce que vous venez me casser les pieds ?
demanda-t-il sous forme de reproche.

Oh, après ce qu'il s'était passé il avait un peu de mal à ne pas être déçu. Elle avait joué avec lui pour au final lui faire espérer quelque chose qui n'arriverait pas. C'était une fille de Satan.

- Je crois que je ne suis pas encore assez soul pour vous oublier.

Il l'avait reconnu quand même en la voyant... comment ne pas reconnaître la femme qui l'avait obsédé ? Décidément, Manhattan était immense et il fallait qu'ils se retrouvent ici, dans ce petit bar pas trop fréquenté ! A croire que le destin souhaitait vraiment les rassembler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   10/7/2015, 21:55

Il fallait croire que New York n’était pas assez grand pour eux. Rectifions : Manhattan n’était pas assez grand pour eux. Le monde, quelque chose, voulait les réunir de nouveau, encore une fois, et en l’espace de quelques jours. Coïncidences ou non, ça restait encore à prouver… Cela dit, Sarah ne put s’empêcher d’aller le voir, s’approcher de lui. Après tout, vu la manière dont ça s’était terminé la dernière fois, pour elle, les choses ne pouvaient pas se terminer comme ça, comme si elle ne pouvait pas laisser tomber… Ce n’était pas comme si elle avait encore son bouquet de fleurs exposé ou encore sa chemise. Sarah était retombée là-dessus, sur cette dernière, l’autre jour, en se disant qu’elle devait passer le voir pour la lui rendre mais elle ne savait où il vivait. Cependant, elle avait son numéro encore enregistré sur son téléphone… Vraiment. Il fallait vraiment qu’Ethan arrive à la faire tourner bourrique à sa manière…

En tout cas, Sarah savait qu’elle ne serait pas forcément bien accueillie vu comme ils s’étaient séparés la dernière fois. Et non seulement ça. Déjà en premier lieu, avachi comme il était, il devait penser passer sa soirée tranquille et seul sans qu’on l’enquiquine… D’autant plus, qu’il se remettait à la vouvoyer.

Je ne pense pas avoir cette honneur pour que vous vous souliez pour moi…

Bon, évidemment, Ethan n’était pas le genre à se soûler pour quelqu’un d’autre, et surtout pour une inconnue qu’il connaissait à .. peine. Bon, elle n’aurait peut-être pas dû venir mais bon, comme elle était là, elle n’allait pas faire demi-tour.

Bon, je crois que la dernière fois, on est encore reparti sur de mauvais pied.

Et pas qu'un peu, mais il fallait croire que ça allait devenir habituel chez eux... Sarah devait mettre un peu sa fierté de ce côté-ci... Bon, pour une fois, Ethan avait réussi à ce que ce soit elle qui vienne à lui, même si les retrouvailles étaient une pure coïncidence...

Mais si vous vous souliez pour ça, vous me faites un peu peur !

Il ne manquerait plus que ça, et elle avait un doute! Serait-ce vraiment le genre du playboy? Vraiment?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   10/7/2015, 22:30

Ethan ne s'était même pas rendu compte qu'il vouvoyait à nouveau Sarah. Eux qui s'étaient rapprochés au point de se tutoyer, de se frôler ... de s'embrasser ... ce n'était plus qu'un souvenir aux yeux d'Ethan. Elle avait joué, elle avait gagné. Elle avait pris Ethan à son propre piège. C'était un jeu dangereux et c'était pourtant une chose à laquelle il était habitué avec les autres femmes ... Il avait perdu le contrôle en court de route et elle avait prit les devants, choisissant de lui résister pour le torturer à sa façon.
Ses répliques en disait long sur sa rancoeur. Vouloir se souler dans le but d'oublier Sarah n'était pas la meilleure façon d'y parvenir. De plus, maintenant c'était raté car elle était là, belle et bien devant ses yeux. Toutefois, là où elle l'attirait il y a encore quelques jours, Sarah ne lui faisait aucun effet actuellement. Il avait encore en lui toute sa frustration, la contrariété de son séjour à Los Angeles ... la rancune... tout cela le rongeait de l'intérieur et il ne savait plus à quel saint se vouer pour s'en sortir.

- Vous avez raison, vous n'en valez pas la peine. Vous et votre petit jeu, je vous retiens.

Tant pis s'il était sec mais il fallait bien qu'elle comprenne que le chauffer pour mieux le jeter dehors ne durait qu'un temps. Pourtant, ils ne s'étaient vraiment "connus" que durant deux jours mais c'était apparemment suffisant pour installer cette attirance physique entre eux. Cela dit, il disait désormais qu'elle ne valait plus la peine mais il y a quelques jours, il lui offrait des montagnes de compliments... Ah "l'amour" ! Ses hauts et ses bas ... en plus le fait qu'elle avait largué Easton entre temps n'avait fait que compliquer la tâche. A tous les coups elle était retournée avec. Les femmes changent d'avis comme de chemises et il en avait eu la preuve. Au final, lui qui pensait que c'était une femme qui savait ce qu'elle voulait, il s'était trompé sur toute la ligne.

- C'est votre faute, lui reprocha-t-il.

C'est vrai, s'ils étaient repartis du mauvais pieds tous les deux c'était bien à cause de la réaction de Sarah l'autre jour. Lui n'avait rien à se reprocher car il pensait qu'ils jouaient le même jeu. Vu comment elle s'était comporté avec lui, ses paroles et tout ça ... le champ semblait libre pour lui. Mais non.
Ca on le savait qu'il lui faisait peur déjà qu'elle l'avait pris pour un psychopathe dans Central Park... Décidément, ça le poursuivait. De plus, il était soul, irrité par la fatigue et forcément il ne se montrait pas des plus agréables envers la jeune femme. Il ne faisait que lui rendre la monnaie de sa pièce selon lui.

- Vous êtes venu pour quoi là ? Me faire des excuses ou me casser les pieds ? J'ai d'autres problèmes plus importants que votre cinéma de petite fille capricieuse !

C'est sûr que son histoire de coeur était bien banale à côté des problèmes qui l'attendaient à Los Angeles. Il allait devoir gérer tout, seul, sans aucune aide et c'était vraiment dur à imaginer. Il fallait bien profiter des derniers instants dans cette ville qu'Ethan affectionnait tant et c'était en se mettant la tête à l'envers. Chouette souvenir !
Du doigt, il interpella le barman quasiment face à lui pour qu'il lui serve à nouveau la même chose. Il ne finirait que quand son corps lui dirait stop. C'était certains.

- Ah non, vous êtes venu me refaire une leçon de morale !
rigola-t-il complètement éméché.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   13/7/2015, 22:09

Evidemment, tout était de sa faute. Voyons ! N’était-ce pas lui qui avait complétement jeté son dévolu sur elle ? Et il fallait qu’elle soit complétement à sa disposition. Bien sûr, il fallait que tout lui soit acquis, c’était bien ce qu’il avait dit ? Ou encore une femme qui avait du caractère et qu’il fallait que celle-ci le recadre ? Bon, il y avait également de la mauvaise foi là-dedans car Sarah devait avouer que lorsqu’ils s’étaient de nouveau embrassés, Sarah en avait bien eu envie à ce moment-là, elle se devait avouer qu’elle avait été attirée par lui.

Mon petit jeu ? C’est vous qui avez commencé !

N’était-ce pas lui qui n’avait pas voulu lâcher la grappe lors de la conférence, peut-être ? Ils jouaient royalement le jeu du chat et à la souris à la perfection… Bon, Ethan avait un sérieux problème en fait ! Si elle se disait qu’elle tombait sur un psychopathe, elle devrait peut-être s’écouter !

Je viens m’excuser, ça ne se voit pas ?

La manière dont il lui parlait l’agaçait au plus haut point, mais bon… il était bourré.

C’est vous qui me parler de fille capricieuse ? Ce n’est pas du tout culotté de la part d’un gars prétentieux dont il lui faut tout… Et vous avoir des problèmes pour vous souler vraiment ? Je croyais qu’aucune chose ne vous résistait ?

Que ce soit toutes les femmes ou encore … Pour qu’Ethan passe du grade de l’homme qu’elle avait connu à ça ? Il y avait … un souci. Sarah soupira. Bon là, pas sûr qu’elle en tire beaucoup de choses.

Bon, tu t’énerves face à un soulard ! fit-elle plus pour elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   13/7/2015, 23:03

N'était-ce pas ce qui lui avait plu chez Sarah ? Le fait qu'elle ait un caractère fort, qu'elle soit une des seules à lui montrer une certaine résistance capable de le désarçonner, qu'elle lui dise ses quatre vérités et que ce soit une femme forte et indépendante ? Tout ça l'attirait mais n'étant pas dans son état normal, il disait tout le contraire sans le penser véritablement. Il appréciait Sarah mais elle l'avait déçu en lui administrant cette gifle. C'était un rateau phénoménal comme jamais et ça l'avait blessé. Pour une fois qu'il se montrait sincère envers une femme.. bon là même en étant bourré il arrivait encore à faire la différence entre le mensonge et la vérité dans ce qu'il disait et ce qu'il entendait. Tout l'alcool ingurgité n'avait pas encore fait totalement effet. D'ici peu de temps, ses propos s' emmêleraient et la discussion n'aurait probablement plus aucun sens logique.

- Vos excuses ? Ça compte pas, j'ai quelques grammes à chaque oeil voyez-vous, alors demain je ne m'en souviendrais pas et il faudra que vous me les refassiez. Et ça j' en doute fort ma jolie !

Genre elle l'avait suivi ici juste pour lui faire ses excuses ? Ethan n'était pas dupe et se doutait bien qu'elle était là, par hasard et que du coup, elle en profitait pour s' excuser. C'était un effort qu'il aurait pu apprécier à sa juste valeur s' il avait été sobre... et encore... avec tous ses problèmes ce n'était pas gagné.
Sarah recommença à lui faire la morale. Il avait commencé en lui disant que ce n'était qu'une petite fille capricieuse mais elle ne tarda pas à rétorquer. Cela commença à agacer Ethan qui se frotta les yeux qui lui piquaient. La fatigue et l'alcool accumulés. Il serra son poing sur le comptoir et serra la mâchoire pour éviter de sortir des propos qui pourraient blesser Sarah. Il tourna donc sept fois sa langue dans la bouche avant de dire quoi que ce soit, essayant de choisir les bons mots pour remettre un peu en place cette femme qui se permettait de le juger un peu trop vite.

- Vous ne connaissez rien de ma vie alors fermez-là ! Vous pensez que tout est facile pour moi mais vous vous trompez ! Allez-y, je vous propose d'échanger nos vies et on verra comment vous vous en sortez lorsqu'en l'espace de quelques heures votre vie bascule parce qu'on vous annonce que votre père, un pdg d'une multinationale est accusé d'avoir tué quelqu'un ? Que de surcoît il est malade ?

Cette annonce allait faire l'effet d'une bombe. Voilà la raison pour laquelle il se soulait actuellement. Mademoiselle je sais tout avait peut etre encore quelque chose à lui annoncer à propos de sa vie qu'il ne savait pas encore ?
Elle s' exprimait comme son père l'aurait fait. Sa récente confrontation avait laissée des traces dans la mémoire d'Ethan. Se faire recadrer par un père qui n'en a jamais été un quand il le fallait, ça lui restait en travers de la gorge. Mais si ce n'était pas son père ni Sarah qui le recadrait, qui le ferait, hein ? Il en avait besoin par moment. Il avait manqué de figure paternelle, de moments de complicités, d'affection, et il compensait tout cela à sa façon. Ethan en avait fait des conneries durant sa jeunesse et il n'en n'était pas fière. C'était juste pour attirer l'attention de ses parents, leur rappeler qu'il existait.

- Quand vous parlez, j'ai l'impression d'entendre mon père, toujours à reprocher quelque chose, toujours à être rejeté... alors êtes-vous toujours aussi convaincue ?

Ethan en avait assez entendu. Il but son dernier verre avant de s' essuyer les lèvres d'un revers de manche. Il tenta de descendre de son tabouret de bar mais glissa quelque peu, perdant l'équilibre. Sarah avait raison quand elle avait à faire à un soulard... il perdit l'équilibre et se rattrapa à la seule personne à sa portée, à savoir Sarah. Quelle dépravation ! Et ce qui allait venir n'allait pas être un beau spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   14/7/2015, 00:39

Pour un soulard, il semblait avoir encore des paroles censées… Vraiment, il voudrait qu’elle s’excuse de nouveau le lendemain ? ou cherchait-il à la faire ramper vraiment pour qu’elle s’excuse plusieurs fois ? Là, il pourrait se mettre le doigt dans l’œil car Sarah avait tout de même sa fierté à garder.

Cela dit, il n’avait pas tort puisqu’elle ne connaissait rien à sa vie jusque-là… Bon, le seul tort de Sarah ? D’être venu là pour …. Elle était sado-maso tout de même, tout en sachant qu’elle n’aurait sans doute pas une relation normale avec ce type ? Vraiment. Même avec de l’alcool dans le sang, il la frustrait… Enfin la suite de ses paroles la déchantait pas mal lorsqu’elle apprit que c’était par rapport à son père.

Oh…

Ouais, là, Sarah n’avait rien vu venir… Et elle ferait bien moins la maligne maintenant. Son père malade ? Accusé de meurtre ?

Je suis désolée. Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Bon, il semblerait que lorsqu’elle parle, elle lui faisait penser à son daron… La bonne blague si elle lui faisait penser à sa figure masculine… Elle préférait presque avec quelques grammes d’alcool en moins. Il avait la langue bien pendue, cependant, en se levant de son tabouret, Ethan s’écroulait pratiquement de tout son poids, se rattrapant alors sur elle…

Ho pop pop !

Il manquerait plus que Sarah perde l’équilibre dans tout ça… Mais elle le rattrapa, du moins, l’obligea à faire passer son bras autour de son cou.

Je vais vous ramener à la maison ! Je ne vais pas vous laisser rentrer chez vous dans cet état !

Et comment ! S’il était venu en voiture, non, elle ne le laisserait jamais conduire. Au pire, elle pouvait appeler un taxi… Mais avant, le barman l'interpella pour payer les consommations...

Tenez -vous bien à moi ! fit Sarah à Ethan, histoire de... le temps qu'elle sorte de quoi payer dans son sac à main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   14/7/2015, 01:39

- Ah ! Vous ne le saviez pas ça ! Pourtant vous prétendiez connaître ma vie !

Sarah s' excusa aussitôt et changea d'attitude vis à vis du playboy. Elle ne s' attendait pas à ce qu'il lui fasse part d'une nouvelle aussi fracassante. Pour le coup, cela la calma et elle chercha tout de suite à se faire pardonner. Evidemment qu'elle ne pouvait pas savoir ce qu'il se passait dans sa vie mais Ethan n'était pas lui-même et il était sec dans ses propos. Certes, la comparaiso  avec son père était peu flatteuse pour Sarah mais c'était la seule chose qui l'avait agacé. Leur façon de parler à Ethan.
Oh, Ethan aurait voulu s' épancher un peu plus, se confier pour se décharger de ce poids mais il pensait dur comme fer que personne n'était à même de comprendre sa situation, de se mettre à sa place ne serait-ce qu'un instant. De ce fait, il alla au plus court, surtout dans cet endroit qui n'avait pas besoin qu'on en dise trop. Si elle voulait en savoir plus, il faudra qu'elle attende qu'il dessoule un peu et parler entre eux uniquement. Il n'aimait pas quand les murs avaient des oreilles. Sarah pouvait bien comprendre ça.

- C'est un accident. Mon père ne peut pas être un meurtrier !

Ce dernier mot faisait toujours l'effet d'une bombe pour Ethan. Il reconnaissait un tas de défauts et de conneries à son père mais il ne ferait jamais une telle chose. Quoi que certains le qualifiaient déjà comme tel parce qu'il construisait des armes. Que ce soit pour l'industrie de l'armement ou pour approvisionner l'armée américaine.

L'alcool faisait son effet et au moment où le playboy quitta son siège, il dégringola, perdant son équilibre. Tout ce qu'il trouva comme excuse bidon c'était qu'il s' était pris les pieds dedans... Sarah n'y cru pas une seconde lorsqu'elle le rattrapa in extremis avant qu'il ne se retrouve ventre à terre. Elle lui assura qu'elle ne le laisserait pas rentrer ainsi.

- Qu'est-ce que ça peut vous faire que je rentre chez moi ou pas ? Je peux rentrer tout seul, je n'ai pas besoin d'aide !

Depuis quand se souciait-elle de son bien être ? Ne se fichait-elle pas un peu du monde après ce qu'il s' était passé ? D'abord, il chercha à se défaire de son emprise mais voyant que de toute façon il ne tenait pas debout, il fallait se rendre à l'évidence. Elle passa alors un bras autour de son cou afin qu'Ethan prenne appui sur elle. Même s' il faisait à peu près sa taille, il était bien plus lourd qu'elle et se baladait avec un mec ivre revenait à se traîner un boulet qui appuyait de tout son poids.
Elle les dirigea alors vers la sortie mais le barman les reprit avant qu'ils ne passent la porte. Ethan n'avait pas payé ses consommations.

- Quoi ? Je vous ai payé tout à l'heure ! Voleur ! s' énerva-t-il.

Ethan ou la mauvaise foi incarnée ! Il commençait à avoir l'esprit bien plus embrumé que tout à l'heure et ne savait plus s' il avait payé ou pas. L'attitude provocatrice du Californien eut le don d'énerver le barman qui monta d'un ton dans sa provocation.

- Voleur ? Je vais vous foutre dehors, toi et ta nana, à coups de plombs dans les fesses si tu ne me règles pas !

Les armes ça allait le connaître maintenant ! Comme si son père n'avait pas pu faire une usine de biberons ! Les armes.. une idée bien Américaine dont Ethan se passait bien mais là, nouveau PDG de Hawkins Industries, il allait devoir composer avec. Ce n'était pourtant pas son domaine de prédilection alors il allait devoir apprendre le boulot sur le tas.

- Elle ma nana ? Demanda-t-il en la pointant du doigt et en levant un sourcil. Regardez dans la poche de mon pantalon sinon... proposa-t-il à Sarah voyant qu'elle ne trouvait pas de quoi régler..

C'est qu'il était vicieux le playboy !  Il croyait vraiment que Sarah allait plonger la main dans une poche de son pantalon ? En même temps, il n'avait pas trop le choix, son bras gauche était autour du cou de la jeune femme. Elle se tapait l'affiche ce soir la pauvre !

Une fois payé, ils purent partir sans encombres. Sarah transporta Ethan jusqu'à sa voiture mais comme il s' y attendait, il ne conduirait pas. Il avait presque fait un scandal à la jeune femme lorsqu'elle tenta d'appeler un taxi. Il n'allait pas laisser son petit bijou ici sans surveillance jusqu'au lendemain ! Alors, il allait falloir que Sarah conduise le bolide d'Ethan... ça allait être toute une histoire. Ethan se cogna la tête lorsque Sarah l'aida à entrer dans la voiture côté passager.
Elle prit place derrière le volant et le départ n'était pas gagné...

En attendant, comme pour ne pas l'aider, il s' amusa avec les boutons de la fenêtre. Il la descendit, la remonta et ainsi de suite jusqu'à ce que Sarah s' agace car elle calait sans arrêt. Il ne l'aidait pas nerveusement.

- j'ai la tête qui tourne Annonça-t-il en se calant dans son siège. C'est quand qu'on arrive ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   14/7/2015, 14:18

Sarah comprenait mieux le comment du pourquoi Ethan se mettait dans un état pareil, même si elle n’avait pas tous les éléments de toute cette histoire mais elle avait une bonne idée pour le moment de ce qui pouvait le bouleverser.

Le mieux était qu’il dessoûle et qu’il rentre sain et sauf chez lui. Pourquoi Sarah s’en préoccupait ? Allez savoir ! Elle ne le connaissait pas tant que ça au final mais il était de nouveau là sur sa route. Sarah ne pouvait pas partir comme si de rien n’était, comme si elle n’avait rien vu, ni rien su. Quel exemple donnerait-elle ? Mais surtout, si ce n’était également dans son éducation.

Oui, je vois ça ! Vous pouvez vous débrouiller tout seul comme un grand !

Surtout si elle le retrouvait à moitié par terre décomposé, c’était sûr et certain qu’il savait se débrouiller tout seul. Il allait rentrer chez lui en rampant. En aucun cas, Sarah ne lui laisserait prendre le volant avec autant de grammes dans le sang.

Bon, il y avait le barman à payer et tel un bourré, ça gueule toujours. Et en plus si c’était pour avoir un réparti de dingue. Bon, que le barman les prenne pour un couple, ça, pour Sarah, ça lui passait carrément au-dessus. Dans trois ans, il les aurait déjà oublié. Ce n’était pas important. Cela dit, en cherchant de quoi payer, voilà que levant le regard vers Ethan, celui-ci lui proposait de mettre la main ailleurs. On pouvait en faire des choses avec les mains, c’était sûr ! et surtout à ce niveau du pantalon mais on pouvait donner un sacré coup aussi, ça ne donnait pas le même effet.

Ne faites pas l’imbécile !

Cela dit, il n’empêche qu’elle fouilla une de ses poches du jean d’Ethan et trouva quelques billets qu’elle tendit au barman.

J’espère que ça payera les frais.

Elle ne savait combien mais au moins, ça évitera un scandale. Enfin à l’extérieur, Sarah pouvait tenter de lui appeler un taxi mais Ethan refusa, comme si le fait d’abandonner sa voiture était une grossière erreur et une irresponsabilité… C’était comme abandonné son petit. Bon, ok. Ils n’étaient pas sortis de l’auberge. Arrivant près de la voiture d’Ethan, Sarah ne pouvait pas la louper et la reconnaître entre mille. Et à y conduire, autant que ce soit elle, et pour avoir les clés, la magistrat avait du faire une fouille corporelle pour lui trouver ses clés. Il les avait dans la poche arrière de son jean… Evidement, pour avoir une remarque venant d’Ethan ne l’étonnait guère.

Bon, rentrez dans la voiture !

Et c’était un ordre si on pouvait dire ça comme ça ! Même bourré, elle allait le mener à la baguette. Heureusement qu’il avait le crâne solide parce que s’il devait se cogner de partout…

En rentrant place conducteur, Sarah inséra la clé dans le contact. Bon, elle n’avait jamais conduit ce genre de voiture et elle devait avouer que ça la stressait. Et si elle l’abimait. Et puis avec un Ethan à côté d’elle, ça ne l’aidait pas. En fait, Sarah l’avait carrément perdu. Ethan était perdu dans le monde de l’alcool heureux. Il n’y avait plus moyen de le ramener à la réalité, à part le fait de le coucher, c’était tout ce qu’elle pouvait faire.

Déjà, il faut que je démarre pour ça ! Vous vivez où ?

Bon, en feuilletant dans le GPS, peut-être qu’elle allait pouvoir trouver ça… Mais agacée comme elle était, elle n’avait pas envie de chercher plus loin et de se prendre la tête, elle allait carrément l’amener chez elle. Au moins, c’était sûr, elle saurait qu’il ne ressortirait pas faire une connerie. Pourquoi elle y pensait ?

Appuyant sur le champignon, c’était que la voiture avait du coffre… elle se surprit. Il fallait tout simplement qu’elle s’habitue au bolide.

Accrochez-vous bien !

Tant qu’il ne vomissait pas dans la voiture…

Un peu plus tard, elle s’en était plus ou moins sortir au niveau de la conduite bien qu’elle devait avouer qu’elle avait flippé… Arrivée devant chez elle, elle ouvrit la portière passager pour qu’Ethan ait la décence de sortir.

Bon allez, on est arrivé, mon vieux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   14/7/2015, 15:36

Ethan tenait bien l'alcool d'ordinaire mais là, il s' était bien torché avec les alcools les plus forts que lui avait proposé le barman. Il était donc normal que ce dernier récupère son dû. Le playboy poussait le vice jusqu'au bout et proposa à Sarah de lui faire les poches afin de trouver quelques dollars pour satisfaire le barman en colère. Ethan ne faisait plus le malin une fois soul. Quoique, il ne se rendait même pas compte de ce qu'il pouvait dire ou faire à cet instant. Il avait perdu sa répartie qui faisait ressortir son caractère. L'alcool descendait l'homme plus bas que terre.. prenez l'exemple d'Ethan : dans la vie de tous les jours c'est un homme avec de la prestance, qui a du charisme etc... regardez-le maintenant. La différence était flagrante... il ne tenait plus debout au point de devoir se faire soutenir par Sarah... quelle épave, quelle image allait-il lui renvoyer ? Peu importe ce soir était une exception, c'était la bonne excuse.
Elle lui fit une fouille corporelle suite au refus catégorique d'Ethan de prendre le taxi. Hors de question de laisser sa belle voiture dormir devant ce bar miteux.
Il avait l'alcool heureux et il ne put s' empêcher d'avoir un fou rire quand il la vit chercher ses clés de voiture qu'il avait dans une poche arrière. Il avait oublié qu'elles étaient là et demanda qui avait bien pu les mettre là... il partit dans un délire qui n'appartenait qu'à lui. Elle en profita pour le mettre dans la voiture où il se cogna en montant.. il avait le crane solide avec l'alcool... il avait juste un peu mal aux cheveux...
Elle mit le contact et demanda à Ethan son adresse.

- 3892.. non, 2452.. euuuuh je sais plus ! Fit-il après un long moment de réflexion.

Alors qu'elle essayait de se débrouiller avec le gps dont Ethan ne se servait quasiment jamais, il s' amusait à monter et descendre sa vitre comme un sauvage qui découvrait le monde. En parlant de monde, il était parti loin dans le sien ! En tout cas, sa beuverie avait eu un avantage, il avait oublié ses gros soucis.
Elle appuya sur le champignon un peu trop fort...

- Doucement avec ma voiture ! Elle est fragile !

Il débloquait complètement et s' accrocha à la poignée du plafond au point qu'il l'aurait presque cassé sans s' en rendre compte... Sa tête lui tournait et il ne la ramenait pas dans les virages. Ça se voyait qu'elle n'avait pas l'habitude de conduire ce genre de sportive... c'était un peu trop brutal au goût d'Ethan. A plusieurs reprises, Sarah faillit le perdre en route. Il était complètement crevé en plus d'être bien alcoolisé.
Arrivé à destination, Sarah parqua la voiture et tenta d'en sortir Ethan. Tout en lui semblait peser le double de son poid initial.

- Mon vieux ?! Je ne suis pas vieux ! Je suis jeune et vigoureux ! En pleine force de l'âge !

Ouais, il en était convaincu et Sarah aussi par la même occasion ! Il sortit une jambe, puis deux, prit appui sur les côtés afin de se hisser de son siège comme un grand. Il réussit à tenir debout en étant appuyé contre la voiture. Il s' approcha un peu de Sarah afin qu'elle le soutienne à nouveau et il en profita pour faire revenir son naturel au galop.

- Je vais vous montrer si je suis un vieux, ma vieille ! Vous n'allez pas être déçue ...

Ah quel playboy avec une répartie de dingue pas vrai ?!

- On est arrivé à la maison ? C'est bizarre, je ne me souvenais pas que c'était comme ça...

Où pouvait-elle bien l'emmener ? Il ne reconnaissait apparemment pas les lieux...ce n'était pas chez lui mais chez Sarah qu'il allait passer la nuit.
Par plusieurs fois, il manqua d'entraîner Sarah dans ses chutes mais elle tenait bon et ils arrivèrent à l'appartement de la jeune femme.

- C'est quoi votre truc... vous allez me kidnapper ?! Demanda-t-il en rigolant. Après réflexion... je suis d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   14/7/2015, 16:19

Oh, Monsieur voulait chipoter sur le côté vieux ! Oui, c’était un petit vieux ! Pour le moment, un petit vieux qui ne tenait absolument pas l’alcool. Au moins, là, contrairement à tout à l’heure, il semblait largement beaucoup plus joyeux ! Bon, ils avaient fait une bonne partie du chemin.

Si vous êtes vigoureux, ne me lâchez pas en chemin !

Oui, ce n’était pas pour l’abandonner au bas de la porte. Tant qu’elle arrivait à le foutre au lit, là, c’était bon, elle pouvait souffler…

Je n’en doute pas mon grand gaillard !

Il avait l’alcool joyeux mais malgré ça, comme sobre, il ne perdait pas le Nord… La draguer encore ? Non, Sarah préférait tout de même coucher avec un sobre. Tout de même, elle n’allait pas profiter de lui, si ? Ca serait du viol même s’il paraissait véritablement consentent… Consentent ou non, il n’avait pas toute sa tête. Cela dit, oui, il pouvait remarquer qu’ils n’étaient pas chez lui mais chez elle mais ça, il ne semblait pas s’en souvenir. Pourtant, il était déjà venu ici.

Je vous emmène chez moi ! Vous avez déjà oublié à quoi ça ressemblait ?

Faire une conversation avec un bourré ? Vraiment ! Il fallait mieux qu’elle se concentre de tenir le bougre encore debout avant qu’il ne s’écroule et qu’il l’entraine avec lui dans sa chute. Heureusement qu’il y avait l’ascenseur car elle n’aurait pas tenu 6 étages ainsi dans les escaliers.

Arrivant devant son appartement, Sarah chercha ses clés… Pendant que Monsieur parlait de kidnapping.

Si vous êtes d’accord que je vous kidnappe, ce n’est plus un kidnapping.

Sarah trouva ses clés et entra à l’appartement en embarquant Ethan avec elle… Kashoo les salua à leur manière en miaulant et surtout en se frottant dans les pattes de Sarah. Pour le moment, Sarah l’écarta pour en mener Ethan dans la chambre d’ami. En y allant, Sarah voulut poser Ethan sur le lit mais à savoir comment, Ethan perdit l’équilibre, ou si ce n’était elle, mais elle se retrouva allongée sur ce lit, et Ethan qui l’écrasa au-dessus d’elle. La magistrat essaya tant bien que mal de le pousser sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 00:32

Alors comme ça Sarah voulait le ramener chez elle ? C'était plutôt une bonne idée de sa part puisque Ethan était juste incapable de sortir son adresse correctement. Il prétendait que ça gardait une part de mystère comme ça.. ouais, il était juste parti dans son monde mais qu'est-ce qui disait qu'il ne faisait pas exprès justement pour atterrir chez Sarah et passer la nuit à ses côtés ? Non, parce qu'il était incapable de raisonner clairement et cette fois, ce n'était pas intentionnel de la part d'Ethan. Il promettait de dire à la magistrat la vérité, toute la vérité et rien que la vérité ! Ethan n'était pas un saint et c'était parfois difficile de croire ses paroles. C'était une contradiction à lui seul.

Ayant l'esprit embrumé, il ne reconnut pas les lieux alors qu'il y était venu quelques jours plus tôt. Seulement, il avait bu tout ces verres pour oublier tout ce qu'il s' était passé avant ce soir... forcément, un détail était resté. La gifle. Ça l'avait marqué, vraiment. En même temps, ce n'était vraiment pas souvent qu'il en reçevait ! Sarah chercha les clés dans son sac et fit son possible pour qu'Ethan ne s' écroule pas.

- Votre avocat est là ? Vous êtes sûr que vous voulez que je vienne ? Vous n'allez pas me remettre une gifle j'espère ! la questionna-t-il.

Elle lui en posait des questions peut-être ? Mais il ne fallait pas lui en vouloir... demain, il serait à nouveau dans son état normal et ne se poserait plus autant de questions... quoique si en fait.
Ils entrèrent, Sarah alluma la lumière au passage afin qu'il ne se retrouvent pas clouer au sol et son chat vint les saluer, enfin surtout sa maîtresse car Ethan fit surgir son dernier souvenir à propos du chat... il avait voulu le griffer, le mordre et tout et Ethan aurait biennvoulu le mettre au four le griller... il observa les yeux verts du félin avant de repartir dans un délire où les chats préparaient un plan machiavélique pour asservir les humains et les anéantir afin de prendre le pouvoir...ça partait loin quand même !

- Ah ! Satané chat aaah ! Il prépare un mauvais coup je le vois dans ses yeux !

Depuis quand était-il devin ? Bon, cette histoire de chat passé il se rendit compte qu'elle l'avait amené dans une chambre où elle tenta de l'assoir sur le lit. Mais il fut déséquilibré et tomba de tout son poids sur Sarah. Heureusement que c'était un matelas qui les retenait autrement, il aurait cassé Sarah ! Il pouffa de rire à n'en plus finir mais la jeune femme allait étouffer s' il ne se retirait pas... oh, s' il avait été sobre, il en aurait bien profité de cette position mais là c'était juste impossible ! Il manquait sa chance en plus d'avoir réussi à revenir chez Sarah et qui plus est de dormir chez elle.. il essaya de trouver la force pour se mettre sur le côté avec son aide..

- J'ai gagné ! fit-il avec un air de gamin.

Gagné quoi au juste ? D'être tombé sur elle ? La dernière fois c'était elle qui lui était tombée dessus, qui lui avait tourné autour et giflé donc elle avait gagnée mais là, c'était une victoire pour lui. Il se redressa quelque peu et regarda Sarah.

- Prévenez votre mère, restez dormir lui proposa-t-il, amusé.

Elle allait rester mais elle était chez elle donc c'était logique mais elle irait dans son propre lit... laissant Ethan seul avec lui même et ses pensées, à dégriser.. voyant l'échéance arriver, il tenta de faire les yeux doux à Sarah afin qu'elle reste avec lui. Il n'avait pas envie de se retrouver seul.

- Si vous partez je vais faire des cauchemars... vous pouvez pas m'abandonner !

Un comportement digne d'un gosse de quatre ans !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 00:52

Si son avocat était là ? Il semblerait que tout ça l’ait marqué, avec la gifle. Bon, Ethan n’était pas censé savoir que Sarah avait revu son avocat… et puis bon, ce n’était pas ses affaires et ce n’était pas comme si la magistrat avait des comptes à rendre auprès d’Ethan, si ?

Non, aucun risque.

Bon, le lendemain, allez savoir s’il s’en souviendrait de tout ça ! Bref, si Sarah avait imaginé se farcir un mec pareil, quand même… Bon, l’excuse étant qu’il était bourré… Ethan n’était pas lui-même ! La preuve quand il était parti dans un sacré délire avec les chats… Vraiment, les chats et lui étaient une grande histoire d’amour !

Si la magistrat était déjà exaspéré de ses propres paroles, qu’est-ce que ça allait être le lendemain ? Surtout que ça commençait bien puisqu’elle se faisait écraser sur le lit, en étant entre celui-ci et lui… et il rigolait. Forcément. Heureusement, tout de même, elle pouvait se montrer d’une patience quand elle le voulait…Et cela dit, elle réussit tout de même à le pousser sur le côté…

Sur ce lit, Sarah finit par se lever et commença à enlever les chaussures d’Ethan pour qu’il soit un peu plus à l’aise quand il dormira sur ce lit prévu pour les invités.

Vous êtes grands pour faire des cauchemars !

Enfin surtout pour se faire materner.

Mais arrêtez de gesticuler comme ça. Laissez-moi enlever vos chaussures pour que vous soyez à l’aise…

Non mais là, il ne manquerait vraiment plus pour qu’elle devienne sa mère. Sérieux. Elle réussit enfin à les lui enlever. Sarah s’approcha de lui, histoire qu’il s’allonge et dort !

Allez, faites un gros dodo, je ne veux plus vous entendre ! fit-elle, à côté de lui, penché sur lui.

S’il voulait qu’il la borde, sérieux ! Il ne fallait pas trop pousser !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 02:09

Il n'y avait pas d'âge pour rêver ou pour faire des cauchemars. Cela arrivait à tout le monde quand on ingurgitait trop de choses pour une seule personne. Il fallait bien qu'il y ait des confusions, que les peurs refassent surface avec l'inconscient. De plus, Ethan allait se retrouver seul une fois qu'elle allait disparaître de son champs de vision. Il ne perdait donc rien pour attendre et essayer d'attirer les faveurs de la jeune femme en se comportant comme un enfant.

- Tout le monde fait des cauchemars. A vous aussi ça doit vous arriver. En tout cas, je suis là si vous voulez vous consoler.

Il n'avait pas besoin qu'on le materne mais Ethan avait juste besoin de quelqu'un sur qui il pouvait se reposer, qui pourrait l'aider à faire face à ses problèmes. Il se sentait si petit et si impuissant face à eux en ce moment. Il allait se retrouver seul avec ses pensées, à dégriser et comme on dit, la nuit portait conseil. Demain il se réveillerait avec l'esprit moins embrumé. Bon, ce n'était pas gagné car il allait se taper la gueule de bois.
Il gigotait comme un enfant qui voulait embêter sa mère. Sarah voulait juste qu'il se mette à l'aise pour être tranquille cette nuit, qu'il fasse un peu comme chez lui, mais pas trop ! De toute façon, il n'irait pas bien loin cette nuit. Il était bien trop crevé pour faire quoi que ce soit. Il allait sans doute dormir comme un bébé !

- Sarah, l'appela-t-il avant qu'elle ne passe la porte de la chambre. Merci. Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans vous ce soir.

Peu de gens l'aurait aidé si Sarah n'avait pas été là. Il aurait fini sa soirée au fin fond d'un cul de sac parmi les poubelles, qui sait ? Là, il était entre de bonnes mains mais il ne savait pas ce qui avait poussé Sarah à l'aider ainsi jusqu'à l'inviter chez elle pour la nuit. En même temps, elle n'avait pas eu trop le choix à ce niveau là puisqu'Ethan n'avait pas été capable de se rappeler de sa propre adresse.

Ethan n'eut aucun mal à trouver le sommeil. Il s'endormit paisiblement mais le sommeil fut un peu plus agité. Tous les évènements des jours précédents venaient s'en mêler et dans l'histoire, il y avait ce chat qui dansait la polka sur son torse. Décidément, il était partout celui-là ! Puis, il y avait cette histoire d'homicide, l'entreprise, son père ...
Le lendemain, il peina à ouvrir les yeux. Il se les frotta avant de réaliser qu'il n'était pas vraiment là où il pensait être à savoir chez lui. Il tenta de se remémorer la veille mais c'était le trou noir. Il avait picolé pour cela non ? Pour oublier certes mais ce qu'il voulait que sa mémoire abandonne, pas cette soirée dont il ne se souvenait de rien. Il se souvenait juste d'être allé dans un bar et ensuite c'était plus flou. Avec qui était-il sorti ? Avec qui avait-il fini ? Y avait-il une femme derrière tout cela ?

- Ptin c'est quoi de bordel ? Je suis où là ? se demanda-t-il.

Aïe, la tête ! Un éléphant lui avait écrasé lors d'un safari ou quoi ? Ca faisait un mal de chien. Ethan serait bien resté là à dormir encore quelques heures pour récupérer mais il devait savoir ce qu'il s'était passé. Il était loin de se douter qu'il était chez Sarah. Il n'avait pas vu cette pièce lors de sa première visite alors comment se souvenir qu'il s'agissait bien de son appartement ?! Si c'était elle, comment allait-elle réagir ? Oh, elle se ferait sans doute une joie de lui raconter le moindre de ses faits et gestes, la moindre de ses paroles pour se moquer de lui ! Surtout qu'il ne se rappelait de rien donc ça allait le frustrer d'autant plus.
Toutefois, un détail attira son attention. Le chat. Il était au bout du lit, roulé en boule et il avait levé la tête lorsqu'Ethan réalisa. Il se leva tant bien que mal et se dirigea vers la porte de sa chambre. Un couloir désert... et il débarqua dans le salon. Le déclic. Il était chez Sarah. Il frotta son visage dans ses mains pour vérifier qu'il ne rêvait pas encore. Il entendit du bruit qui venait d'une pièce à côté dans le couloir et il revint sur ses pas pour écouter. Sauf que la porte s'ouvrit sans qu'il s'y attende, dévoilant au passage une Sarah entourée d'une serviette de bain. Elle fut toute aussi surprise que lui.

- Oh mon dieu ! Sarah !!! Quelle surprise ! Je suis désolé, je viens...

Il n'arrivait toujours pas à réaliser ce qui avait pu se produire. Néanmoins, il ne détourna pas pour autant le regard de la jeune femme... ça, ce n'était pas vraiment gentleman mais il avait le droit d'avoir des réponses à ses questions.

- Dis-moi qu'est-ce que je fais ici ? Tu m'as drogué ? On a fait quelque chose ensemble ? Histoire que je sois au courant parce que j'ai comme un trou noir là ! J'ai dû louper un épisode.

Il était loin de la vérité, s'il savait ce qu'elle allait lui raconter !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 02:54

Tout le monde faisait effectivement des cauchemars. Même elle, cela lui avait pu arriver comme par exemple, l’année précédente où elle s’était retrouvée au milieu d’une coupure de courant dans le métro en plein milieu de la nuit et où elle s’était retrouvée par hasard dans le même wagon que ce cher Castiel… Et n’imaginez pas, en attendant que le courant revienne, la peur qu’elle avait eu lors qu’elle s’était trouvé face à ce rat, venu de nulle part. Castiel s’en était amusé, le fourbe ! Sarah avait la phobie des rats.

En tout cas, Sarah le regarda dans ce lit, semblant un peu se calmer, redevenant un peu plus sérieux de base. Un jour, il lui rendrait la pareille en la consolant ? Etait-il véritablement lui-même à ce moment-là ? Même lorsqu’elle sortit de la chambre, si ce n’était pour la remercier sincèrement… Oh, allez savoir dans quel état il serait si elle ne l’avait pas récupéré ? Il aurait été dans une ruelle en train de se faire agresser ? On lui aurait volé sa caisse ? Et encore, tout pouvait arriver… On n’était jamais trop prudent.

Quant à elle, après être sorti de la chambre, elle alla se préparer pour aller se coucher également. Finalement, n’ayant pas trop profité de sa soirée, seule, tranquillement, il s’était passé tout autre chose : soit, elle avait joué… les anges gardiens ? En pyjama, Sarah se coucha dans son propre lit, se tourna sur le côté et … se posa milles questions. En si peu de jours, voilà qu’elle le recroisait sur son chemin pour lui faire revoir de nouvelles couleurs… Elle l’avait jeté comme un mal propre et voilà qu’elle le retrouvait complétement soule et décide de le prendre sous son aile ? Vraiment ? Sur ces pensées, la jeune femme finit par s’endormir.

Le lendemain, Sarah se réveilla au petit matin, il n’était que dans les 9 heures environ… Un miracle ! Elle qui était une lève-tôt avait du mal à faire les grasses-mat. Enfin pour elle, dormir jusqu’à cette heure-là était déjà une bonne grasse mat’. Et en plus comme elle s’était couchée tard la veille… Enfin, voilà, c’était une question d’habitude. Cela dit, elle finit par se lever et passa devant la chambre d’ami… Elle ouvrit légèrement la porte pour voir si elle n’avait pas rêvé et qu’elle l’avait bien ramené ici… ou plutôt si ce n’était pas pour vérifier qu’il ne s’était pas sauvé au milieu de la nuit et que tout allait bien au final. Avec tout l’alcool ingurgité, il devait avoir un sommeil de ouf ! C’était des somnifères purs et durs qu’il avait pris là, de quoi l’assommer pour un bout de temps.

Se dirigeant vers la cuisine, Sarah se disait que lorsqu’Ethan sera levé… Des petits pancakes pour lui faire passer sn mal de crâne ? Et/ou se faire pardonner de sa gifle ? Allez savoir… De toute manière, son estomac avait envie de pancake. Crotte ! Elle s’en prépara. D’ailleurs, au moment où elle cuisinait, effectivement, Sarah s’était fait grandement saluer par Kashoo qui n’arrêtait pas de se trainer dans ses pattes et de ronronner.

Les pancakes prêts, elle les mit de côté et décida de se jeter rapidement à la douche, histoire de. Abandonnant Kashoo, celui-ci en profita pour s’incruster dans la chambre, là où dormait Ethan… Vraiment, ces chats… Elle finit de prendre sa douche, s’entourant d’une serviette, d’une seconde serviette, elle essuya ses cheveux et se dirigea vers la sortie pour aller dans sa chambre. Elle oublierait presqu’elle n’était pas seule… Et quelle idée car elle se retrouvait face à face à Ethan. Quelle surprise ! Et lui de même semblait être surpris de tomber sur elle.

Un revenant!

Et voilà qu'il se mettait à partir dans un délire... bon, cela pouvait se comprendre, surtout après avoir picolé comme un trou...

Oula. Non, non, on … n’a rien fait. T’étais … trop soûl ! fit-elle avec un demi-sourire.

Moqueuse ? pas du tout…

J’ai fait des pancakes dans la cuisine ! Je te retrouve après que… je me sois …

Voilà que sa serviette décidait presque pour elle parce que celle-ci voulait tomber. Manquerait plus qu’elle se retrouve complétement à poil devant lui. Elle essaya de se rattraper…

Habillée… te donnerai des explications après ! finit-elle tout en se cachant derrière la porte entrouverte, n’offrant plus que sa tête et ses cheveux mouillés face à Ethan.

Ethan resta là malgré tout.

Allez zou, je ne suis pas un spectacle… Que je m’habille, voyons !

Elle le laissa s'eclipser pendant que celle-ci finit par se sauver dans sa chambre pour enfiler un tee-shirt et un short en jean.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 21:03

Ethan ne s'était jamais réveillé aussi crevé. En fait, il avait l'impression d'être encore plus fatigué que la veille lors de son arrivée à New York après quatre jours à Los Angeles. Ce séjour n'avait pas été des vacances. Oh que non ! Cela n'avait pas été de tout repos pour le Californien car beaucoup de choses l'attendaient là-bas. Depuis le temps qu'il n'y avait pas mis les pieds... Il ne suffisait que d'une fois pour que tout bascule ainsi. Il allait devoir dire au revoir à sa petite vie tranquille à New York, bossant comme agent de sécurité et il aurait sans doute moins de temps à consacrer à ses petites affaires de détective privé. Bientôt, on placarderait son visage sur pas mal de journaux dans le pays et il ne passerait plus inaperçu. Il prenait la situation comme elle venait, comme si on ne lui avait pas donné le choix. Or, tout le monde à le choix de décider d'accepter ou non certaines choses. Mais Ethan s'était préparé à ce qu'un jour, il reprenne les affaires familiales. Il ne pensait pas que ce serait si tôt et dans un tel contexte.

Malgré tout, Ethan passa une nuit agitée dans son sommeil. C'était peut-être pour cela qu'il se sentait tout aussi fatigué. N'empêche qu'il n'arrivait toujours pas à se rappeler de ce qu'il avait bien pu faire la veille pour arriver ici, dans l'appartement de Sarah. Ils s'étaient pourtant quitté en mauvais terme la dernière fois alors ... Qu'est-ce qui l'avait amené à le prendre sous son aile et l'héberger ? Tant de questions encore sans réponses. En même temps, plus il s'en posait, plus son mal de crâne augmentait. Pas trop d'effort du matin, pas en ayant la gueule de bois.

Il s'était alors aventuré dans le couloir et reconnu tout de même les lieux qu'il avait été incapable de reconnaître tellement il était soul. D'ailleurs, quelle ne fut pas sa surprise en découvrant Sarah sortant de la salle de bain en serviette... Il se demandait quand même comment il avait pu atterrir ici après ce qu'il s'était passé entre eux. Il en profita pour la questionner sur les raisons de sa présence et si elle l'avait drogué pour le violer ou quelque chose comme ça, sait-on jamais !

- Trop soul ? rigola-t-il.  J'ai été soul ? Ne me dis pas que j'étais entrain de dormir sur le paillasson devant la porte de ton appart je ne te croirais pas ! Même si tu peux me raconter ce que tu veux puisque je ne me souviens de rien !

La façon dont elle mentionna le fait qu'il était trop soul pour avoir fait quoique ce soit ensemble... C'était un peu suspect ! Laissait-elle sous entendre qu'il aurait pu se passer quelque chose entre eux s'il avait été sobre ? Avait-elle réfléchit et avait-elle changé son fusil d'épaule pour penser ainsi ? En tout cas, il semblait surpris d'avoir été soul au point d'avoir un trou noir à la place. Elle allait bien lui raconter ce qu'il s'était passé mais pas tout de suite car il la surprenait un peu à la sortie de la douche là et sa serviette avait décidé de l'embêter alors, elle se pressa dans sa chambre. Sarah lui proposa d'aller dans la cuisine où l'attendaient des pancakes pour le petit déjeuner. Il n'était pas sûr d'avoir si faim que ça. Il avait encore un peu l'estomac retourné.
Sarah était aussi belle avec les cheveux mouillés se disait-il. En fait, c'était un peu comme si la gifle et tout le reste ne s'étaient pas passés. Il avait oublié sa déception. Il allait repartir sur un bon pied. A croire que la nuit lui avait porté conseil. Le playboy restait planté là et Sarah le poussa à partir prétendant qu'elle n'était pas un spectacle. Il leva les mains à la hauteur de sa têtes et s'en alla à reculons comme pour se déculpabiliser.

Sur la table, tout était prêt. A croire qu'elle l'attendait pour le petit déjeuner. Il prit place et attendit Sarah avant de piocher dans les pancakes. Elle arriva, offrant à Ethan une vue très agréable pour quelqu'un qui avait la gueule de bois. C'était comme un doux rêve.

- Alors, tu vas m'expliquer ce qu'il s'est passé ? lui demanda-t-il gentiment.

A coup sûr elle allait le charrier. Il commençait à la connaître et c'était sans doute une occasion rêvée pour Sarah de se payer sa tête. Elle était la seule à connaître la vérité sur cette soirée. Elle avait été ses yeux et sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 21:47

Quelle impertinence et quelle impatience quand même ! Il venait à peine de se lever et elle, elle… elle était en train de sortir de la douche là, en serviette. Voulait-il qu’elle lui donne des explications à moitié à poil ? Oh, dans un coin de sa tête, Sarah se disait bien que ça ne lui aurait pas déplu à celui-là. Fort heureusement, en insistant bien, elle avait réussi à se faire obéir tout de même, pour qu’elle puisse être présentable pour l’ « accueillir » mais surtout pour lui donner des explications.

Sarah finit donc par revenir habillée. Elle sortit la confiture et un peu ce qui manquait sur la table, et notamment elle avait un peu pensé à amener des médocs, histoire de lui faire passer les maux de tête.

Et bien pour commencer, je t’ai retrouvé par hasard au Pony Bar… Tu avais bien commencé la fête car tu étais déjà bien éméché.

La magistrat s’installa à la table, histoire de prendre le petit déjeuner qui se faisait tout de même bien attendre. Elle avait une sacrée dalle quand même ! Oh, ce n’était pas la gueule de bois d’Ethan qui allait l’empêcher de déguster son pauvre petit déjeuner.

J’en ai profité pour m’excuser. Pour peu, j’étais bien reçu…

Oh ce n’était pas un reproche mais c’était un peu pour donner la couleur. Franchement, à se remémorer un peu tout ce qui s’était déroulé la veille, il y avait des choses : ce qu’elle avait appris sur son père ou encore la manière dont elle l’avait ramené ? Bon dieu ! Heureusement qu’il ne se souvenait pas de grand-chose.

Comme tu n’as pas voulu que je t’appelle un taxi, j’ai décidé de te ramener du coup et je t’ai amené ici car tu étais incapable de me donner ton adresse… Donc voilà en gros !

Même si Sarah savait que ça n’allait sans doute pas satisfaire le bougre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 22:33

Ethan n'en revenait toujours pas. Il était bel et bien là, assis à discuter avec Sarah chez elle. Il devait être dans un sacré état pour qu'elle l'ait ramené à son appartement. De toute façon, il n'allait pas tarder à avoir les explications qu'il attendait tant.
Il s'assit pour prendre le petit déj préparé par Sarah. Apparemment, elle n'attendait que lui pour manger ou bien elle en avait juste profité pour se doucher avant. Faut dire qu'ils étaient sans doute revenus très tard dans la nuit. Cela dit, Ethan avait un peu perdu la notion du temps et il ne savait pas si ça faisait une nuit ou plus qu'il jouait à la Belle au Bois Dormant. Après tout, Sarah l'avait bien qualifié de revenant tout à l'heure, non ?
Bref, elle revint toute pimpante et lui ... était en mode épave du lendemain de cuite. Vraiment pas présentable. Enfin, elle lui apportait un peu de fraîcheur et aussi des médicaments ! C'est limite s'il ne se jeta pas dessus pour calmer son mal de tête. Il avait constamment l'impression qu'il avait la tête prise dans un étau.
Pendant ce temps, elle s'installa et commença ses explications. Le Pony Bar ... Le Pony Bar ... ça lui disait quelque chose oui. Il se souvenait avoir commencé là en revenant de l'aéroport mais c'était après que c'était flou. Selon Sarah, il était bien éméché. Il prit une posture du genre "eh merde qu'est-ce que j'ai fait". Il n'arrivait pas à s'imaginer tout cela.

- Et toi ? Qu'est-ce que tu faisais dans ce bar ?
demanda-t-il curieux.

L'avait-elle suivi ? Il ne le savait guère. Mais ce serait quand même une sacré coïncidence qu'ils se soient trouvé au même endroit au même moment ! Rien n'était impossible maintenant.

- Des excuses ? Je ne m'en souviens pas. Par rapport à la gifle que tu m'as mise ?

Alors ça, il s'en rappelait ! Et comme il le pensait, il ne se souvenait pas des excuses qu'elle lui avait faite. Toutefois, elle lui fit remarquer qu'elle n'avait pas été très bien reçu par Ethan...

- Je ... Le fait est que j'étais soul, se déculpabilisa-t-il aussitôt. Et tu m'avais déçu l'autre jour. Faut pas ... Faut pas m'en vouloir tu sais, j'ai eu quelques jours difficiles.

Non ça, elle ne l'avait pas remarqué du tout ! D'ailleurs, il lui avait sans doute fait part de ses problèmes mais ça aussi il ne s'en souvenait pas. C'était quelque chose de n'avoir aucun souvenir sur un certain laps de temps !
Ethan se servit en pancake et se goinfra tellement ils étaient délicieux. D'ici à ce que son estomac ne le supporte pas après sa cuite...
Bon déjà, ça le rassurait de savoir qu'il n'avait pas été désespéré au point d'aller dormir sur le paillasson de Sarah... ça n'aurait pas donné une très bonne image. Quoique être totalement bourré n'en était pas une non plus.

- Et ma voiture ?! Où est-elle ?

Il s'en foutait du reste, le principal c'était de savoir si sa voiture était là ou toujours devant le bar, si elle n'avait pas été volée ou vandalisée entre temps ! Il se souvenait que d'ordinaire il mettait les clés dans sa poche arrière et là, il ne sentait rien... mais il ne tarda pas à être rassuré. Ah, sa voiture ! C'était son petit bijou il y tenait comme à la prunelle de ses yeux.

- Je suis vraiment désolé si je t'ai dérangé,
s'excusa-t-il auprès de Sarah. Je ne voulais pas m'imposer de cette manière mais qu'est-ce qui t'as pris de m'aider ? Tu aurais très bien pu me laisser dans mon désastre. J'avoue que j'ai un peu de mal à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   15/7/2015, 23:35

Ethan lui demanda ce qu’elle faisait dans ce bar. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire dans un bar ? Sérieusement ? Ben… manger des bananes ou voir des singes, pardi ! Bon, sérieusement, Sarah voyait où Ethan voulait évidemment en venir. Après tout, ce n’était pas comme s’ils se revoyaient par hasard. Ce n’était pas elle-même au début qui croyait qu’Ethan était un pervers psychopathe qui la suivait ? Et dire que cette idée, cette paranoïa qu’elle avait au début, elle les avait déjà oubliés comme si ces souvenirs étaient déjà loin derrière elle… Pourtant, en si peu de temps, ils se revoyaient énormément mais elle avait déjà l’impression d’avoir vécu énormément de choses comme s’ils se connaissaient depuis plus longtemps que ça…

Je voulais me détendre, répondit-elle honnêtement. Et finalement, il fallait que nos chemins se croisent. Je ne me pose plus de questions du pourquoi du comment.

Parce que la vie, le destin ou la coïncidence pouvait être vil ? En tout cas, Sarah hocha la tête pour les excuses, oui, elle en avait fait. En ce qui concernait la gifle, ça, ça l’avait marqué à ce cher Ethan. Elle l’avait bien remarqué déjà la veille. Soul, il le lui avait fait remarqué… Cette gifle l’avait blessée ? Sans aucune doute. Surtout au vu de la manière dont il était parti lorsqu’elle l’avait frappé… Il était parti sans un mot. Cela avait cassé quelque chose, brisé la magie… Et le fait de le revoir et l’idée que ce jeu de séduction puisse continuer un jour… c’était inespéré. Bon, rien n’était joué pour le moment mais ils étaient là, tous les deux, en train de discuter..... normalement comme deux adultes.

Entre autre.

Voilà qu’Ethan s’excusait lui aussi, du moins, entre autre, pour son comportement de la veille. Bon, il s’en souvenait pas. Il ne savait pas qu’il lui avait déballé une partie de sa vie, du moins la raison du pourquoi il s’était soûlé. Devrait-elle lui dire toute suite qu’elle savait ?

Ta voiture est garée dans la rue. Comme tu ne semblais pas vouloir l’abandonner, et comme ça peut se comprendre, je t’ai ramené avec, hier. Je l’ai conduite. Une chose est sûre, je n’y retouche plus à ces bestioles…. Mais ne t’en fais pas, elle n’a pas une rayure.

Autant rassurer… Ah les hommes ! Les voitures, ils y tenaient comme leur prunelle de leurs yeux.

Ca ne m’a pas dérangé… Je t’avoue que j’aurais très bien pu te laisser à ta misère et faire comme si j’en avais rien à faire….

C’était vrai, il n’avait pas tort, elle aurait très bien passé son chemin. Surtout qu’il l’avait bien agacé, meme en étant soûl, mais elle était restée plantée là…

Je sais pas pourquoi mais je ne pouvais pas faire comme si de rien était, te laisser reprendre la route tout en sachant dans l’état dans lequel t’étais…

Fallait-il vraiment une raison pour venir en aide ? Ce n’était pas comme Ethan était devenu un illustre… inconnu ?

Pour être honnête, pour que tu saches, tu m’as fait également part de ce qui te préoccupait…

S’il voyait où elle voulait en venir, par rapport à son père… Bref, voilà que Kashoo faisait son apparition tout en se frottant aux jambes d’Ethan…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   16/7/2015, 20:25

Ethan et Sarah étaient là, assis ensemble à discuter calmement comme deux adultes responsables. Cela changeait bien du comportement d'Ethan hier soir ! Il avait sombré dans un monde qui n'appartenait qu'à lui -pour changer- et avait eu le comportement d'un gamin d'une dizaine d'année si ce n'est moins, au point que Sarah l'avait materné pendant quelques instants. Elle n'était pas là pour le materner mais pour l'aider avant tout.
Sarah raconta qu'elle l'avait croisé par hasard au Pony Bar et qu'elle souhaitait simplement se détendre. Eh bien, c'était raté car Ethan n'avait fait que lui compliquer la vie et ce n'était pas de tout repos pour la jeune femme qui avait dû bien dormir ! Mais cela, il n'y avait que Sarah pour le raconter car lui n'avait aucun souvenir de son comportement lamentable. La belle brune confia alors ne plus chercher à comprendre pourquoi Ethan se trouvait toujours sur son chemin. Il y avait sûrement quelque chose derrière pour que le sort s'acharne ainsi à les faire se retrouver. Après tout, Sarah lui était déjà tombé littéralement dessus une première fois alors une deuxième... Comme on dit : jamais deux sans trois !
Ethan s'inquiéta ensuite de savoir ce qu'il était advenu de sa précieuse supercar. Elle le rassura aussitôt. Sa voiture l'attendait sagement au pied de l'immeuble car il avait fait un scandale à Sarah pour ne pas la laisser là-bas et comme la seule solution était de ramener Ethan, autant prendre sa voiture avec. Tout de suite, elle ajouta qu'elle ne conduirait plus ce genre de bolide et qu'elle n'avait fait aucun dégât dessus. Ethan plongea dans les yeux verts de Sarah et lui sourit avant d'ajouter :

- Je te fais confiance et crois-moi ce n'est pas tout le monde qui a ce privilège ! Même en étant bourré j'aurais pu t'interdire de la conduire mais je t'ai laissé faire apparemment. Bon en même temps, je ne devais pas trop avoir le choix entre me faire raccompagner ou finir dans les ordures.

Quel privilège ? Celui de conduire sa voiture ou avoir sa confiance ? Un peu des deux ! Il sentait que la jeune femme était une personne de confiance, ça émanait d'elle. Le playboy accordait rarement sa confiance aux autres car il avait toujours été déçu au final. Il n'était jamais mieux servi que par lui-même. Mais sa mésaventure d'hier soir et l'attitude de Sarah vis à vis de lui prouvait qu'il pouvait compter sur elle. Il espérait un jour pouvoir lui rendre la pareille.
D'ailleurs, Sarah lui raconta qu'elle n'avait pas pu rester indifférente à l'état d'Ethan et qu'il fallait qu'elle fasse quelque chose. Tout aurait pu se terminer là s'il avait retenu son adresse mais il en avait décidé autrement, l'amenant chez Sarah pour passer la nuit et dessouler un peu. Elle était sûre qu'au moins, il était en sécurité ici.

- C'est parce que tu ne peux plus te passer de moi ça ! C'est peut-être dans ton éducation tu sais, d'aider les gens et tout ça. Mais vraiment, je ne saurais comment te remercier ...


Et il était sincère. Sarah pouvait être sûr que si elle avait besoin de lui ou de quelque chose de sa part, il serait là. C'était la moindre des choses. Il s'était imposé malgré lui et même si Sarah prétendait que ça ne la dérangeait pas ... mais ça le dérangeait lui. Il repensa aussi qu'il lui devait un canapé !
Le chat aux yeux aussi verts que ceux de sa maîtresse vint se frotter aux jambes d'Ethan. Sans doute venait-il chercher sa gourmandise lui aussi. Il avait radicalement changé d'attitude après l'avoir griffé et mordu la dernière fois. C'était un tout autre chat ! Toutefois, Ethan ne lui prêta pas plus attention, se focalisant sur Sarah.

- Ah oui ? Et qu'est-ce qui me préoccupais tant que ça pour que je t'en parle ?

Il le savait mais il ne voulait pas se tromper. Peut-être avait-il mentionné autre chose que ses soucis personnels, que son père était accusé d'un homicide, qu'il allait devenir le PDG de Hawkins Industries du jour au lendemain.. sait-on jamais ce qu'il avait pu dire autrement !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   16/7/2015, 21:53

Avait-elle bien entendu ? Ce cher Ethan lui accordait sa confiance ? C’était quoi le privilège ? Qu’il lui accorde sa confiance ou le fait qu’elle conduise sa voiture qui était un bijou à ses yeux ? N’était-ce pas comique au vu de leur situation ? En même temps, est-ce que ça avait été malin d’accepter un rencard avec lui et de l’amener voir là où elle vivait ou encore l’emmener chez elle pour l’héberger carrément ? Ca serait nier le fait qu’ils aient partagé énormément de choses en l’espace de quelques jours… En tout cas, entendre ses mots lui firent bizarre (mais plaisir également), cela démontrait dans un sens une nouvelle étape dans leur relation, relation dont elle ne savait comment qualifier, encore ; et c’était comme si le coup de la gifle s’était envolé dans les airs. Pouf, disparu par magie.

Cela dit, Sarah retrouva le « Ethan » sobre. Genre, elle ne pouvait plus se passer de lui ? Vraiment ?

Mince, je ne pensais pas être démasquée !

Humour, humour quand tu nous tenais… Cela dit, si c’était dans son éducation ? Il avait visé juste. Après tout, elle avait deux frères et entre eux, ils s’étaient toujours serrés les coudes.

Comment me remercier ? Tu viens de le faire… Et puis,… en mangeant mes pancakes. Après ça sera bon !

Quelle générosité ! Non mais il n’y avait vraiment pas de quoi… Cela dit, qu’est-ce qu’il avait pu lui dévoiler la veille ? Ethan devait craindre d’en avoir trop dit ou pas assez.

Et bien … Je n’ai pas tous les détails mais pour ce que j’en ai compris, ton père serait malade ? Et accusé d’homicide… C'est tout ce que j'en sais !

Et tout ce qu'elle avait pu prendre dans la figure. Apparemment, elle ressemblait à son paternel. Charmant.

Et je n'ai peut-être pas à savoir plus...

Excepté si Ethan voulait en parler ... mais bon, il ne manquerait plus que Sarah soit indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   16/7/2015, 23:07

C'est sûr que le Ethan sobre contrastait pas mal avec le Ethan ivre ! C'était comme avoir le jour et la nuit. Il retrouvait peu à peu ses manières même s'il avait encore bien mal à la tête. Il fallait le temps que les médicaments fassent effets. De plus, après avoir mangé les pancakes de Sarah, il irait sûrement beaucoup mieux ! Faut dire qu'Ethan n'avait pas pris le temps de manger correctement pendant son voyage à Los Angeles. Il avait dû courir partout, faire la navette entre chez ses parents, l'entreprise etc et il avait eu très peu de temps à consacrer à lui, à son père. Il aurait aimé pouvoir se poser un peu plus mais il n'imaginait pas revenir s'installer dans la Cité des Anges alors qu'il l'avait fuit pendant près de vingt ans. Ce n'était pas rien !
Ethan la charria de nouveau, comme avant, comme si la gifle n'était jamais arrivée. En fait, cet acte de bonté envers Ethan avait balayé le reste. Allaient-ils reprendre leur jeu comme avant où ce serait plus naturel ? Plus subtil ? Quand il ajouta qu'elle ne pouvait se passer de lui et que c'était pour cela qu'elle tombait toujours sur lui quelque part, elle répliqua qu'elle avait été démasquée. Ils en rirent tous les deux mais Ethan n'allait pas se remettre à espérer quelque chose. Personne ne savait comment tout cela finirait.
Le beau brun ne savait pas comment la remercier de l'avoir recueilli et accueilli. Tout ce qu'elle trouva à lui répondre c'était qu'il venait de la remercier en disant ça et que s'il mangeait ses pancakes, tout irait à merveille. Que demandait le peuple ?

- D'ailleurs, ils sont vraiment délicieux ! Je me régale ! ajouta Ethan en prenant un nouveau pancake.

Si ça continuait, il allait finir tout ce que Sarah avait préparé. Il se goinfrait limite et ce n'était pas dit que son estomac réussisse à digérer tout ça. Mais il était tellement affamé. Elle comprendrait pourquoi s'il lui expliquait mais il n'était pas du genre à étaler sa vie, sauf quand il était ivre. Apparemment, il avait fait part de ses préoccupations à Sarah et il s'agissait bien de ce dont il pensait. Cela l'avait poursuivi alors qu'il pensait l'avoir oublié en buvant comme un trou.
Ethan soupira en y repensant. Devait-il en dire davantage à Sarah ou pas ?

- Peut-être que d'en parler me fera du bien.

Genre Sarah était psy ! Mais il fallait bien vider son sac à un moment donné pour pouvoir se décharger d'un certain poids. Si la brunette était bien une jeune femme de confiance, elle ne le jugerait pas (bien que ce soit son travail). Elle avait une certaine conscience professionnelle après tout, non ? Peut-être même qu'elle l'aiderait à trouver des solutions ? Ethan fini son pancake, l'avala avant de commencer à raconter un peu plus en détails son aventure.

- La Police de Los Angeles m'a appelé il y a .. cinq jours maintenant. Mon père aurait renversé quelqu'un. Certains pensent que c'est un accident, ce que je pense, et d'autres se disent que c'est lié à un règlement de compte. Tu sais, mon père est un PDG d'une grande puissance industrielle dans le pays et dans le monde et une telle affaire ça fait tâche. Surtout qu'il y a un témoin oculaire !


Il commença dont à captiver Sarah dans son récit, détaillant le fait qu'il avait du prendre un vol pour L.A en urgence, que sa mère était quasiment inconsolable. Ethan croyait dur comme fer que ce n'était qu'un accident comme il en arrive tous les jours mais certaines preuves venaient contredire les faits. Le playboy raconta qu'il avait fait engager les meilleurs avocats du pays pour défendre son père car il y avait une chance qui s'offrait à eux. Enfin, si on peut parler de chance mais ça allègerait peut-être sa peine. Edward Hawkins était malade et n'avait plus toute sa tête.

- Le bougre s'est bien gardé de me dire qu'il était atteint d'un cancer, un stade assez avancé. Je n'ai jamais été proche de lui et inversement. J'avais à peine dix ans qu'il avait déjà décrété que je reprendrais l'entreprise une fois mes études finies. J'en ai décidé autrement. Du coup, il me reproche tout ça et que c'est ma faute s'il est dans cet état. On peut reconnaître beaucoup de défauts à mon père mais ce n'est pas un meurtrier ! Je refuse de l'admettre.

Cela prouvait que même s'il n'était pas proche de son père, il l'appréciait quand même au fond. Après tout, c'est bien lui et sa mère qui lui avait donné à manger, mis du fric dans ses poches pour avoir la vie qu'il a aujourd'hui. Enfin, il souffla car ça lui faisait beaucoup de bien de raconter tout ça. C'était comme si Sarah et lui se connaissaient depuis des lustres alors qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   17/7/2015, 00:42

Sarah était plutôt ravie que ses pancakes lui plaisaient. Ca se voyait qu’il se régale ! En tout cas, qu’il n’en perde pas une miette.

Merci ! C’est peut-être la seule chose que je réussis aussi bien !

Bon, elle n’était pas forcément grande cuisinière mais elle se débrouillait. Les trucs de base quoi ! En même temps, avec son boulot monstre, parfois, elle avait plus tendance à commander des trucs que de cuisiner à la place…

Sur ce, voilà qu’en mode normal ils discutèrent autour d’un bon petit déjeuner comme s’ils étaient un bon vieux couple. Fort heureusement que c’était un samedi matin, qu’il n’y avait pas à se lever pour aller bosser ou quoique ce soit… Ethan partit alors dans une tirade d’explication sur le ton de la confidence sur ce qui se passait réellement dans sa vie. Sarah était attentive à ses dires, écoutant les informations et les détails. En même temps, c’était un peu ça dans sa vie de tous les jours, les détails sur la vie des gens, bien que là, c’était différent, c’était hors de son boulot. Elle n’était pas dans la peau de la magistrate, elle était Sarah aujourd’hui.

En tout cas, Sarah apprit qu’Ethan n’avait pas été proche de son père. Ce dernier était PDG d’une très grande industrie internationale et tout ça, d’où son côté « j’ai plein de fric ». Apparemment, son père aurait voulu donc, que son fils reprenne les renes. D’ailleurs, c’était un peu ce qu’Ethan avait sous-entendu au resto : il avait voulu voler de ses propres ailes. Sarah répondit ici et là, le questionnant parfois, intéressée par ce qui lui racontait.

Sarah lui avait assuré que c’était loin d’être sa faute si son père était tombé malade. Ca faisait parti de la vile. Malheureusement. S’il avait voulu se consacrer dans sa vie dans le boulot, c’était son choix. Cela dit, cet accident, ce n’était pas jojo ! Si ca pouvait gâcher la réputation de l’entreprise.

Ca reste malgré tout ton père ! fit Sarah lorsqu’Ethan lui disait qu’il refusait de croire que c’était un meurtrier.

Et du coup, tu penses retourner entièrement là-bas pour reprendre les rênes de l’entreprise ?

Bien qu’elle savait qu’il avait fui ça et qu’il n’avait jamais voulu ça, qu’est-ce qu’il comptait faire là ? Car si son pere était innocenté et tout ça, il perdait les pédales… il fallait bien que quelqu’un reprenne l’entreprise ? Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   17/7/2015, 11:16

- Tu te débrouilles dans d'autres domaine aussi.

Il était certains que Sarah devait être douée dans bien d'autres domaines. Citons son travail par exemple, elle y est très investi. D'ailleurs, il ne manqua pas de remarquer les dossiers qui étaient revenus envahir la table basse où elle y avait mis le bouquet de rose la dernière fois. Visiblement, Sarah avait réussi à tourner la page en s' investissant toujours plus dans son travail. Elle s' occupait l'esprit en s' occupant de ses dossiers et Ethan avait décidé de se souler pour oublier ses problèmes pendant quelques heures. Chacun sa façon de voir les choses mais Ethan était faible de succomber à l'alcool. En fait, Sarah se montrait bien plus forte que lui.

Le Californien lui confia alors ce qu'il avait sur le coeur, tout ce qui le préoccupait. Sarah était à l'écoute et s' intéressait même en lui posant des questions, en le rassurant ça et là...c'était bien la première fois qu'il en racontait autant à une quasi inconnue mais leur récente relation avait fait qu'ils se côtoyaient comme s' ils se connaissaient depuis longtemps. C'était un sacré duo ! Mais Ethan savait que ce qu'il racontait ici, n'en sortirait pas. Il avait à faire à une magistrat n'est-ce pas ?

Ethan confessa qu'on pouvait dire n'importe quoi sur son père, qu'il avait un tas de défauts et tout ça mais il n'acceptait pas qu'on l'accuse ainsi. C'était un homme de pouvoir mais il était certain que d'autres personnes rêvaient de le voir chuter. Beaucoup voulaient sa place et le beau brun allait devoir batailler contre tout ça en reprenant l'entreprise. Il devra se faire respecter dès le début, avant de se faire marcher sur les pieds.

- C'est bien pour ça que je fais tout ceci. Pour lui. J'aimerais passer un peu de temps avec lui avant.. mais il continue de me rejeter. Dès qu'on se voit on se prend la tête alors à quoi bon. Moi, son unique fils ! Il ne m'a jamais dit une fois qu'il était fière de moi !

Sarah avait raison. Il n'en restait pas moins son père mais avec un énorme problème sur le dos. Ethan continuait de savoir pourquoi personne ne l'avait prévenu avant que son père était malade. Il aurait pu agir avant que tout cela ne se produise et ils auraient évité un drame. Mais bon, comme d'habitude, on le laissait dans le silence.
La jeune femme lui demanda alors s' il devait retourner vivre à Los Angeles, genre quitter New York pour de bon.

- Je n'ai pas envie de retourner à Los Angeles mais il faut bien que le nouveau PDG soit là pour diriger et ça me permettra de suivre cette affaire de plus près.

Ethan avait une petite idée derrière la tête afin de pouvoir vivre à New York tout en dirigeant son entreprise. Il vivait ici depuis vingt ans et ce n'était pas demain la veille qu'il finirait sa vie en Californie. Toutefois, quelque chose disait à Ethan que cette question n'était pas anodine. Allait-il lui manquer ?

- New York va me manquer ajouta-t-il dans un soupir.

Sa petite vie tranquille, son boulot, la ville elle-même, tout lui manquerait. C'était comme repartir de zéro une deuxième fois. Et c'était une façon dissimulée d'avouer que Sarah lui manquerait également.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si c'était vrai ? [Sarah - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: