AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Atlantic City [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 17:53

Ah oui grande info du soir messieurs dames ! Dorian était la le jour ou Alby avait prit sa première cuite. Oh lui vomir dessus … Avec le recul c'est vrai qu'il avait failli le baptiser ce jour la. C'était pas aussi le jour ou … Ouais, Leia et compagnie oublions. Dean et Tyler ? Aaaah …. ouais oké. Bon ça ne changeait plus rien maintenant le mal était fait. Vous n'allez pas être déçu c'est lui qui le disait. Enfin, à entendre la motivation d'Alby à demander du rhum, finalement ça devait aller. Bien que dans sa tête ça commençait doucement à ressembler au circuit arc en ciel de Mario Kart ( putain Roy tu fais chier avec tes jeux à la con ! ) il avait tout de même vu l'autre se poser sur ses genoux, à Alby. Non mais sérieux ? Elle était pas assez grande la banquette ? Avec son poids de cachalot elle allait lui péter les jambes oui ! Ouais, finalement, Dorian avait préféré boire le verre que la serveuse avait ramené, soulagé qu'au final il ait dégagé la nana. Encore plus à la venue de Dean et Tyler pour prévenir que Stacy était en mode claquage de fric, la faisant y aller. Finalement, il allait peut être bien les apprécier ces deux la. Ou bien était ce la vodka qui l'incitait à les trouver sympa ? Qui sait … Ouais même s'ils secouaient un peu Alby, c'était amusant.

Dorian ne suivit pas du tout par contre la conversation qu'il pu y avoir entre Dean et Amy ! Alors quoi ? Dorian savait pas, étant donné qu'il était dans une grande observation d'un lustre posé au plafond. Ce ne fut que la chevauchée fantastique d'Alby vers une autre table vomissant dans le seau à champagne qui le tira de ses rêveries. Petit soupire.

- Je l'avais dit.


Ou prévenu par la suite une fois le mal fait. Tant pis. Apparemment ils voulaient aller prendre l'air. Soit allez y ! Enfin, Dorian se sentit tiré en avant par deux bras. Amy et Brittany.

Aller toi aussi ça va te faire du bien !


- Nein !


Qu'est ce qu'il dit neuf ce con ? ….. Bon aller pas le choix !


Les suivant bon gré mal gré, il se releva du canapé et … ouah, ça tourne ! Il aurait quand même du manger plus avant ! Du coup, l'effet était violent ! Heureusement qu'il supportait mieux l'alcool qu'Alby … Non, en fait ce n'était pas une référence. Il se sentit guidé par les deux filles, pas spécialement conscient de ce qui se passait autour. Il se sentait juste comme flotter, la tête légère et à la fois ailleurs. Mais il remarqua bien le moment ou ils sortirent de la … Oh putain le choc ! Prendre l'air en étant quelque peu bourré, c'était violent !

- Euh … deux secondes …


Lâchant les bras des filles, il se pencha légèrement en avant, mains sur les cuisses, histoire de reprendre ses esprits. Il aurait pas dû prendre ce dernier verre … Mais il ne vit pas le pouce levé d'Amy en direction de Tyler et Dean, occupés à soutenir Alby. Britt s'était rapprochée de Dorian posant une main dans son dos. Enfin, qui bougea rapidement au niveau de son crâne, lui remettant quelques mèches en place.

Ça va aller ?

- Ouais ouais ….


Inspirant, Dorian s'était finalement redressé de tout son long, observant tout ce beau monde.

- Bon alors on fait quoi ? C'est pas déjà fini la soirée non ?


On sait plus s'amuser sinon ! Qu'on lui apporte encore de la vodka nom de nom!

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 18:28

Traîné par les gars à l’extérieur du casino, ce petit vent frais me faisait le plus grand bien. J’avais l’impression de revivre. C’est bon les gars pouvaient me lâcher, j’avais dessoulé. Je me débâtais d’ailleurs quelque peu pour leur faire comprendre… et manquais de me casser la gueule si Dean ne m’avait pas rattrapé. Bon en faite j’étais peu être encore un peu bourré. A moitié penché dans le vide me tenant tant bien que mal au bras et à l’épaule de Dean j’avais relevé les yeux vers Dorian. Qu’est ce qu’on pouvait faire ? Aucune idée ! C’est finalement Tyler qui proposa un truc.

- Moi je dis, on passe a une superette prendre de l’alcool et on va sur la plage.

- Du rhum !

- Oui, oui on a compris que t’avais aimé le rhum…


Dean me tapotait la tête en mode « brave bête ». L’idée semblait convenir a tout le monde alors on se mit en route. J’avais réussis tant bien que mal à me redresser et a marcher tout seul. Pas très droit et pas très vite certes, mais seul. Par sécurité Dean marchait derrière moi. Histoire de me rattraper si j’en venais à me casser la gueule. Sur le chemin, je m’étais brusquement arrêté, faisant que celui-ci c’était cogné dans mon dos.

- Oh tu fais quoi ?

Sans répondre, mon regard c’était posé sur un groupe de fille déguisé comme des étudiantes japonaise, en uniforme quoi. Je les avais regardés venir juste à nous, passer a coté, ne bougeant pas d’un pouce si ce n’était ma tête qui tournait au fur et a mesure de leur déplacement. Mon bug semblait d’ailleurs beaucoup les faire rire. Une fois passé derrière nous, j’avais tourné les yeux vers Dorian, le regardant de haut en bas avec un sourire plus qu’évocateur sur ce que j’étais en train d’imaginer. Eclat de rire des gars en voyant ma tête avant de m’incité à reprendre la route.

- Allez bouge le pervers !

- Mais ça lui irait bien…


Toujours en riant, Tyler d’ailleurs limite en train d’en chialer, ils me tiraient par les bras pour continuer à avancer… petit passage a une superette, les garçons étaient partie prendre une ou deux bouteille et m’avais laissé dehors avec les filles et Dorian. Je m’étais assis au bord du trottoir, tête entre les jambes a tenté de reprendre mes esprits mais en faite des qu’on s’arrêté, j’avais tellement la tête qui tournait que ça m’en rendais malade. Heureusement les gars étaient vite revenus. Enfin du moins dans ma tête ça n’avait pas duré si longtemps.

- Rhum ?

- Non coca pour toi.

- Mais non je voulais du rhum !

- Mais va y bois, y’a du rhum dedans.


Ah cool ! J’avais donc pris ma canette pour en boire. Bizarre, je ne sentais pas le gout d’alcool… Encore un peu de marche et nous voila qui arrivé enfin sur la plage. A l’instinct, en marchant vers la mer j’avais remonté ma chemise avant de la passer par-dessus ma tête et de la jeter dans le sable tout en continuant de marcher. Brittany m’avait pointé du doigt

- Heu… quelqu’un le rattrape avant qu’il n’aille se noyer ?

Désespéré, Dean avait été me récupérer, passant ses bras autour de ma taille tout en me tirant en arrière pour me ramener vers le groupe.

- Mais j’veux me baigner !

- L’eau est gelée ! Et bourré comme t’es tu va te noyer !

- Mais non !


A force de me débattre j’avais fini par nous faire tomber, ma tête cognant douloureusement contre celle de Dean. Dos a lui mais sur lui, je m’étais fais roulé sur le coté en mode fœtus tout en montant mes mains a ma tête gémissant ma douleur.

- Il est drôle bourré mais qu’est ce qu’il est chiant…

Dean allongé dans le sable, visiblement épuisé de jouer les nounous. Hé, fallait pas me faire boire…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 18:47

Aller à la plage avec de quoi boire ? Ouais grande idée ! Dorian était bien plus que partant ! Alors, tout ce petit groupe se mit en marche joyeusement. Enfin, dans la tête de Dorian, c'était plus joyeux. Finalement oui il avait bien fait de picoler quelque peu, ça lui avait au moins sorti ses idées noires de la tête. Même si ce n'était que pour la soirée au moins il aura un peu de répit. C'était ça de prit. Le blond eu un bug lui aussi ne comprenant pas pourquoi les autres s'étaient arrêtés. Suivant les regards, il vit quelques filles habillées en uniforme. Salut vous …. Enfin, il détourna son regard, pour … euh, bonsoir ? Pour croiser celui d'Alby qui était juste en train de le mater de haut en bas avec un sourire que, hélas, Dorian connaissait. Et merde !

- Arrête de tout le temps vouloir me travestir ! J'suis un mec moi !


Bien que sur son ton de pauvre petite chose il réussit plus à attirer quelques rires de la part d'Amy avant que celle ci ne se bloque quelque peu. Comment ça, tout le temps le travestir ? Ils ont de drôles de délires ces mecs quand même …. La route reprise, ils firent une pause à une superette ou Dean et Tyler étaient allé chercher de quoi boire. Les deux filles veillaient au grain, surtout par rapport à Alby. Dorian, ça allait. Certes, il était déjà bien allumé, mais pas au même stade visiblement qu'Alby. Le blond remercia intérieurement les gars qui avaient prit du coca pour le brun. Lui faisant croire qu'il s'agissait de rhum. Et bien, pas fut fut !

Arrivés à la plage, Dorian vit un drole de spectacle sous ses yeux. Il y avait Alby qui avait retiré sa chemise, la jetant dans le sable pour aller vers l'eau. Heureusement que Dean était allé le récupérer ! Avec douleur hélas …. la scène eu le mérite de faire sourire les autres, mais quand même … Bon aller. Dorian se décida à bouger. Histoire d'avoir bonne conscience quoi ... Il se rapprocha des deux mecs vautrés sur le sable, d'un pas léger, limite joyeux. Il se pencha pour récupérer la chemise qu'Alby avait retiré, ouvrit les boutons et se rapprocha du brun en position foetale sur le sable.

- Viens debout.


Ok, Dorian n'était peut être pas clean dans sa tête, mais ça n'empêchait pas qu'il puisse se pencher vers Alby, le prendre solidement sous les bras, et, quelque peu aidé de Dean qui s'était relevé entre temps, remit le brun sur pieds.

- Sérieux les mecs fallait pas le faire … boire.


Compliqué à trouver les mots en anglais quand il avait un coup dans le nez …. Aller, sans lui demander son avis, Dorian prit un bras d'Alby pour lui faire passer dans la manche de sa chemise, puis l'autre pour la fermer ensuite. De travers sans le vouloir. Oh faut pas trop lui en demander hein ! Il pouvait pas laisser le brun comme ça, vautré par terre en mode clochard ! Voila, la, il était mieux ! Ceci fait, il retourna vers les autres, qui avaient ouvert une bouteille. Oh chouette !

T'en veux ?


- Un peu oui !


C'était quoi ? Aucune idée. En tout cas, c'est avec plaisir que Dorian porta la bouteille à sa bouche, buvant une gorgée d'alcool. Il ne fit pas gaffe qu'une goutte lui avait échappé en faisant ça, coulant de sa bouche à sa mâchoire pour se perdre dans son cou. Mais ce que ça faisait du bien !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 19:23

Continuant de geindre j’avais sentie quelqu’un me toucher pour me relever mais je n’en avais pas envie, j’étais bien par terre. Puis j’avais entendu la voix de Dorian me disant de me lever. J’avais relevé la tête vers lui avait de finalement le laisser m’aider à me relever sans me débattre le moins du monde. Devant lui, je restais silencieux à le fixer tout en me laissant manipuler sans résistance. Baissant la tête pour le regarder boutonner ma chemise, affichant au coin des lèvres un petit rictus, repensant a un truc, me mettant quelque peu à murmurer plus a moi-même que pour qu’il l’entende.

- Je préfère…

« …quand tu enlève mes vêtements » phrase que je lui avais sortie lord de notre week-end en foret. Mais je n’avais pas fini ma phrase, quelque peu pris de mélancolie phase à cette époque passé. Perdu. Ma chemise plus ou moins fermé, Dorian était reparti vers les autres. Je l’avais suivis du regard, restant un instant a l’observé avant de finalement aller moi aussi vers eux, Dean toujours en mode body guard a mes coté. Assit en rond et bouteille ouverte, je ne sais trop qui avait proposé a Dorian, qui était assit en face de moi, de boire et celui-ci avait accepté. Par reflexe, mon regard c’était encore posé sur lui et plus précisément sur cette goute de liquide qui sortie de sa bouche, ruissèlent sur sa mâchoire avant d’aller se loger dans son cou. Mon esprit avait très vite travaillé pour imaginer bien des choses avec cette scène... Je continuais a le fixé avec insistance et sans trop m’en rendre compte avec un air quelque peu agacé.

- T’arrête de le faire exprès ?

Petit regard interloqué du reste de l’assemblé. Tyler avait fini par me donner une tape dans le dos un petit sourire amusé.

- Qu’est que t’as encore ? Allez détend toi un peu !

Puis finalement il m’avait un peu poussé, me faisant tomber en arrière, ricanant de nouveau avant d’ouvrir la deuxième bouteille d’alcool pour pouvoir boire lui aussi. De nouveau allongé donc, les jambes plié et quelque peu écarté j’avais fini par monter un bras devant mes yeux et posé l’autre sur mon ventre. Mon alcool heureux était doucement en train de virer au triste. J’en avais marre de l’avoir tout le temps sous les yeux. De repensé a se qu’il c’était passé plus tôt dans la journée. Comment lui-même pouvait il tolérer ma présence ? Faire comme si de rien n’était ? J’étais tellement mal. Je m’en voulais tellement. Et lui. Lui il était venu me remettre ma chemise comme si de rien n’était… Comme si je venais de me réveiller, ce qui était peu être le cas… je m’étais relevé brusquement et en panique, regardant Dorian avec une expression de désespoir et peine au possible.

- Je suis désolé !!

Pour le reste du groupe, nouvelle stupéfaction et interrogation en nous regardant par alternance Dorian et moi le tout en silence ce demandant ce qui ce passait, surtout dans ma tête…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 20:10

Je préfère ? Quoi ? Dans son état, Dorian ne comprit pas le sens de cette phrase inachevée. De tout de façon le jour ou il finira toutes ses phrases on en reparlera. Non mais en fait, Alby bourré, c'était pire que ce qu'il imaginait ! Parce que non seulement il disait des trucs sans queue ni tête, mais qu'en plus Dorian n'était pas non plus tout à fait opé, ça n'allait pas.

- De quoi ?


Faire exprès de quoi ? Dorian ne comprit pas, le regardant bizarrement. Soit …. Il ne fallait pas chercher. Dorian restait donc debout tranquillement, se disant que s'il se posait, il n'arriverait peut être pas à se relever, sans l'aide de quelqu'un d'autre. Il écoutait d'une oreille distraite la conversation et d'un œil observa Alby, allongé par terre. Il avait ensuite reporté son attention sur les autres avant qu'Alby, un peu plus tard, ne se lève rapidement, attirant tous les regards dont celui du décoloré, qu'il regardait. Le visage qu'il affichait surprit énormément Dorian, ne s'attendant pas à ça. Encore moins à ces mots. Désolé. Il était désolé. L'espace d'un instant il eu un moment de lucidité. Se rappela de toute la journée. De ce qui s'était passé. D'Alby le prenant violemment contre cet évier froid, sans lui demander son avis. Sans la moindre douceur. Il était désolé. Mais était ce que pour ça ? Il ne le savait pas. Mais il croyait aux mots d'Alby.

- Je sais.

Avait-il fini par dire. Il le savait qu'il était désolé, la sincérité se lisait sur son visage. Qu'ajouter d'autre ? Le prendre dans ses bras, l'embrasser et lui dire qu'il était qu'un con et de se donner une nouvelle chance ? Se mettre à genoux pour lui demander sa main ? Pourquoi cette idée à la con la …. Non. Le regard impassible qu'il tentait d'arborer depuis le début de la soirée, plus celui plus paisible grâce à l'alcool fut chassé par un qui trahissait toute sa douleur. Sentant tous les regards sur eux deux, il paniqua quelque peu. Non, ils avaient assez vu de leurs états d'âme. Il détestait ça, se donner en public. Faire le beau oui, mais ça ….

Il détourna le regard et rendit la bouteille d'alcool pour quitter quelque peu le groupe se rapprochant du rivage. Mains dans les poches, il observa l'océan, inspirant profondément. Dire qu'ils avaient parlé de se faire un week end ici, à Atlantic City, en amoureux … Et la, ça avait viré à un drame pas possible. Ses épaules s'abaissèrent, comme s'il portait tout le poids du monde sur ses épaules et releva une main pour la poser sur ses yeux. Comment ils en étaient arrivés la ? Alby à lui faire subir ça et lui … A le cogner une nouvelle fois ! Même si le maquillage aidait, Dorian avait bien vu que ça cachait quelque chose.

Le blond inspira profondément, main sur ses yeux. Non il ne se retenait pas de pleurer. C'était déjà le cas. Ce n'était pas des sanglots, des pleurs de désespoir, mais simplement les larmes qu'il retenait de couler depuis tout à l'heure. Même si Alby était la derrière lui, qu'il y avait ses amies, et ces deux mecs qu'il trouvait sympa … Il se sentait seul. Horriblement seul. Et vide.

Derrière lui, Amy s'était tourné vers le reste du groupe.

On devrait peut être le rejoindre ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 21:04

Il savait. A ces mots je dégluti difficilement tout en continuant a le fixé avec toute la peine du monde. Mais Dorian avait prit une drôle d’expression avant de faire passer sa bouteille d’alcool et de partir un peu plus au loin. Je l’avais légèrement regardé s’éloigné puis avant baisé la tête, triste au possible. Dean avait passé sa main dans mon dos, le frictionnant en me lançant un doux « hey, ça va aller » qui se voulait rassurant sans nul doute par rapport à moi et Dorian. Non a n’allait pas… Un petit temps été passé avant qu’Amy demande l’avis du groupe pour savoir s’il ne fallait pas rejoindre Dorian. Je m’étais à nouveau tourné vers lui, remarquant qu’il avait monté ses mains à son visage. Brusquement a cette vision, je fus pris d’une intense bouffé de chaleur. Je m’étais levé rapidement, partant dans une autre direction sur quelque mètre avant de me laissé tombé a quatre patte et de vomir de nouveau. Finissant de sortir tout ce que je pouvais avoir dans le ventre, je m’étais relevé et avait commencé a partir de mon coté sans rien dire de plus.

Dans le groupe, Dean lâcha un soupire. Il avait toute la peine du monde pour moi mais commençait forcement a fatigué de devoir tout le temps me courir après pour me surveiller. Du coup c’est Tyler qui c’était levé, lui donna une tape sur l’épaule avant de commencé à partir dans ma direction.

- Occupez vous de Dorian moi j’ai m’occupé d’Al. J’pense que ça suffit pour ce soir, on se retrouve a l’hôtel !

Il fit un clin d’œil au groupe, avant de presser le pas pour pouvoir me rattrapé tout en ayant embarqué la bouteille d’alcool qu’il avait ouvert il y a peu et on avait donc quitté ensemble la plage en laissant le reste avec Dorian…

On était rentré dans la nuit avec Tyler. Celui-ci me tenait tant bien que mal. D’une car j’étais totalement mort et de deux car lui-même en ayant fini sa bouteille en tenait une bonne. C’est donc pas le plus discrètement du monde qu’on était arrivé dans le couloir des chambres jusqu’à la mienne. Dean alerté par le bruit c’était levé et avait été ouvrir la porte pour me réceptionner et me porter jusqu’à mon lit. Tyler, épuisé l’avait donc laissé prendre la suite des opérations pour aller ce coucher dans sa chambre juste en face. Sans doute lui aussi alerté par le bruit, Dorian était entrée dans la chambre au moment ou Tyler en sortait. Il c’était approché de moi qui étais totalement dans les vapes et avait commencé à passer sa main dans mes cheveux avant de vouloir ce baissé pour m’embrasser sur le front. Mais malgré mon état de presque inconscience, j’avais levé ma main comme pour le balayé avant de marmonner un « casse toi salope, j’ai un mec » puis de plongé directement dans un profond sommeil. Petit sourire amusé de Dean qui était assit sur son lit et avait assisté a la scène…

Le lendemain matin, Dean venait d’ouvrir la porte de la chambre de Dorian et Tyler, entrant tel un zombie avec des cernes pas possible autour des yeux. Il c’était dirigé vers le lit de Tyler, ce vautrant a moitié sur celui-ci même qui était réveillé mais semblait avoir bien du mal a émergé de sa cuite. Dorian était lui aussi dans son lit, réveillé et tout comme Tyler pas de première fraicheur. Dans un geste surhumain, Tyler avait quelque peu repoussé Dean qui lui écrasé les jambes, faisant retourné celui-ci au pied du lit.

- Putain t’en a une tête. Pire que nous alors que t’as moins bu.

- J’ai passé La Pire nuit de ma vie…

- Pourquoi ?

- T’as déjà dormi avec Al ? Tu sais qu’il parle et gigote ? Bah… il tripote aussi…


Le regardant d’abord avec des grands yeux rond, Tyler ce mit ensuite a hurlé littéralement de rire, petite larme a l’œil.

- Comment ça il tripote ?!

- Bah il n’arrêtait pas de se coller à moi en m’enlaçant pour dormir. Au début j’le poussais mais il revenait a chaque fois alors ça ma fatigué et donc j’l’ai laissé comme ça. Mais j’me suis réveillé dans la nuit… Il avait la main sur mon froque et me bouffais l’oreille… Je suis partie dormir par terre…

De nouveau, Tyler c’était mit a explosé de rire, se laissant tombé en arrière sur son lit tout en se tenant les cotes tellement il n’en pouvait plus.

- TYLER !!!!!

Ça c’était moi, depuis ma chambre qui venait d’hurler son nom et pas d’une voix des plus douces. Le nommé c’était du coup immédiatement arrêté de rire, regardant Dean en se demandant quel connerie il avait pour faire pour que je hurle son nom de cette façon. Finalement, prenant son courage a deux mains il c’était lever pour venir me rejoindre dans ma chambre. Cinq minutes plus tard, il était de retour dans sa chambre, encore plus hilare qu’avec l’histoire de Dean. Il en était même tombé par terre en continuant de se bidonner comme un con.

- Dean… Va le… voir ! J’ai droit… de rien dire… mais c’est génial ! C’est juste génial ! Dorian… reste la…

Et il continuait sa petite crise de rire au calme à mourir étouffé par terre. En pleine interrogation, Dean c’était alors levé rapidement pour aller me rejoindre dans la chambre. Nul doute que vu comment il c’était mit à rire lui aussi Dorian avait du l’entendre. Ça avait d’ailleurs relancé Tyler.

Dans la salle de bain de notre chambre j’étais assis sur les toilettes et n’en menait vraiment pas large…

- Arrête de rire ! C’est n’importe quoi ! Qu’est ce que je vais foutre avec ça moi ? Comment je vais le cacher ?!

Tout en disant ça sur un ton colérique j’étais en train de brandir mon poignet, un magnifique « Dorian » tatoué dans une typologie de style calligraphie. Bon le bon point c’est que ça restait quand même petit et discret mais quand même ! Tentant de retrouver son calme, Dean fini par réussir a arrêté de rire bien que son sourire trahissait bien le faite qu’il trouvait ça plus que tordant comme histoire.

- Bon déjà va te doucher et après on te mettra un pansement dessus en attendant de trouver mieux…

Il était finalement sortie de la salle de bain pour me laissé me laver, ne manquant pas de ce marré de nouveau une fois la porte fermé. Sympa les potes… Enfin, je m’étais donc douché, tentant de me détendre un peu même si ce n’était pas gagné. Sortie de la douche, Dean m’avait aidé, non sans pouffer de rire à mettre un pansement sous mon poignet. Par la suite il avait été décidé de descendre en bas pour prendre le petit déjeuné. Dans la salle de réception j’avais un peu de mal à comprendre au début les regards de certaines personnes. C’était finalement Dean qui m’avait signalé que n’ayant plus de maquillage mes marques étaient plus que visible. En plus durant la nuit les hématomes avaient bien eu le temps de ressortir m’offrant un coté de la mâchoire et un tour de cou bleu brunâtre. Oh génial ! Mon corps n’était pas déjà marqué a la gloire de Dorian comme ça…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 11/7/2015, 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 21:44

Dorian n'était pas resté seul bien longtemps. Il avait senti la main d'Amy dans son dos, l'incitant à bouger doucement. Sans offrir de resistance, le blond se mit à les suivre après avoir séché ses larmes. Les apparences …. C'est un peu en mode zombie qu'il fit le trajet jusqu'à l'hôtel, ne prétant pas attention à la légère conversation. De retour dans sa chambre qu'il occupait avec Tyler, celui-ci sûrement avec Alby, il alla se déshabiller et revêtir un short pour la nuit. Sans aucun mal, il s'était endormi.

Ce, jusqu'à ce qu'un boucan pas possible ne le réveille. Dans le couloir. Mais qu'est ce que c'était ces conneries ? Lui qui avait réussi à tomber dans un sommeil sans rêve dont il avait grand besoin … Mal luné, il s'était d'abord levé dans l'optique d'aller engueuler les gens. Sauf lorsqu'il vit qu'il s'agissait de Tyler et Alby, bien bourrés. Il entra donc lorsque son coloc de chambrée sorti, et avait posé son regard sur le brun, allongé. Quel con quand même …. Au moins son énervement passa quelque peu. Soupirant, il s'était rapproché du lit et s'était penché pour lui passer la main dans ses cheveux. Abruti …. Dorian s'était ensuite penché, dans le but de lui baiser le front, mais Alby l'avait stoppé mollement, en sortant une phrase … Qui le fit sourire malgré lui. Le sourire attendri mais triste aussi. Idiot … Pourquoi être tombé amoureux d'un crétin pareil ? A se le demander … Avec un dernier regard, il s'était levé et avait rejoint sa chambre, son lit, son sommeil.

Le lendemain, il fut réveillé par le bruit d'une porte qu'on ouvre. Il s'était tourné dans son lit, pour voir qu'il s'agissait de de Dean. Et bien … Il le regarda se vautrer sur le lit, et visiblement avait passé une mauvaise nuit. Il expliqua ensuite pourquoi cela. Oh sa petite explication eu le mérite de faire légèrement sourire Dorian ! Comme quoi, c'était la preuve qu'Alby avait passé une très sale journée la veille ! Vu que Dorian avait remarqué que c'était vraiment lorsque le brun était en proie à de trop fortes émotions dans la journée que la nuit il se défoulait. Enfin, de la à vouloir sauter Dean … Ok c'était dans son sommeil mais voilà ! Oh, la voix mélodieuse d'Alby vint à leurs oreilles !

Bon, par contre la suite des choses le soula quelque peu. Qu'est ce qu'il avait fait de si drôle qu'il ne puisse pas voir ? Non mais il aimerait bien savoir ! Du coup, comme un con, assis sur son lot, il observa le petit manège entre les deux, allant et venant. Et bien voilà une journée qui commençait bizarrement … Bon, tant pis, il finira bien par savoir un jour ou l'autre non ? Alors pendant qu'ils faisaient leur petites cachoteries, Dorian s'était levé pour aller s'habiller. Etrange tout ça …

Il était descendu par la suite avec d'autres à la reception afin d'aller manger tous ensemble dans la joie et la bonne humeur. Bonne humeur, faut le dire vite. Puisque son regard tomba sur Alby. Et oh mon dieu … Il eu un frisson en voyant le massacre. Entre sa mâchoire et son cou …. Si Dorian avait oublié ce pourquoi il lui avait fait ça, il s'en serait davantage voulu. Mais non. Il s'était contenté de le regarder, quelque peu peiné. Déja de l'avoir amoché comme ça, parce que la, on atteignaient quand même un de ces niveau … Toute la journée d'hier, il s'en souvenait. Même si la nuit était passée, ça n'effaçait en rien toute la peine qu'il éprouvait. Et cette sensation affreuse à la poitrine. Mais merde, il avait fait mal à ce point à Alby ? Non en fait, il s'en voulait … un peu. Quand même … Alors il détourna le regard avant qu'Alby ne capte le sien, et suivit tout ce beau monde au self.

Comme toujours, quand ça ne va pas dans sa vie, ça se répercute sur la nourriture. C'est à dire qu'il ne mangeait pas des masses. Se rappelant son dernier coup dur, comment ça avait fini il s'était forcé à prendre quand même de quoi faire, s'était posé à une table et s'était forcé de manger. Non, s'évanouir comme ça devant tout le monde, pas question. Tension à la con. Autour de lui, ses amies et connaissances maintenant discutaient gaiement du programme de la journée. Des trucs cool d'étudiants sans nul doute. Dorian lui, se forçait à manger une organge le regard dans le vide. Enfin, regard qui passa une nouvelle fois vers Alby à l'autre table. De la ou il était il avait une vision parfaite de tous ses bleus. Tain … il faisait quand même peur.... Il ne faisait pas attention à ce que faisait Alby, avec qui il discutait. Tout ce qu'il voyait la, c'était ses marques. A sa mâchoire. A son cou …. Sans le vouloir réellement, son regard avait dévié à sa clavicule, légèrement visible …. Tant occupé à le dévisager qu'il ne faisait pas réellement attention à la manière pourtant éloquente qu'il avait de croquer dans ses quartiers d'orange, se léchant les lèvres par reflexe pour récupérer le léger jus …

Et toi Dorian t'en penses quoi ?


- Hein ? Ah oui tout à fait d'accord !


Brittany qui venait de tourner son regard vers lui, eu une tête bizarre. Bien, il n'avait pas fait du tout attention à la conversation du coup ! Secouant légèrement la tête, Dorian avait reprit son petit déjeuner, l'air de rien.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 22:22

Avec la soirée d’hier ou j’avais passé la soirée et la nuit à vomir mes trippes, autant dire que j’avais plus faim que jamais. C’est pour ça que arrivé au self je m’étais fais une assiette de compète avec pain perdu, pancake, œuf, céréale et café et jus d’orange pour faire passer tout ça. Posé a table, j’avais commencé a mangé avant de sentir des regards insistant sur moi. Dean et Tyler qui me fixé moi et mon assiette.

- Quoi ? (bouche pleine)

- Non rien…

Je me mis à mâché rapidement ce que j’avais dans la bouche avant de relever les yeux vers Tyler, toujours pas remis et pas content de mon émotion matinal.

- Bon putain tu m’explique ce qu’il c’est passé hier ?

- Mais je sais plus moi ! De souvenir on est passé devant un tatoueur ou la tatoueuse était en train de fumer dehors, j’ai commencé à vouloir la branché et toi tes partie regardé les modèles en vitrine et t’as fini par revenir vers nous en disant que tu voulais te faire un tatouage et voila !

- Et voila ? Voila ?! Tyler j’ai le nom de mon ex tatoué sur le poignet et sans doute chopé une hépatite et tout ce que tu trouve à me dire c’est et voila ?!

- Oh ça va c’est pas un drame ! T’aurais pu te faire tatouer une licorne !

- Mon ex !

- Bah t’as cas te remettre avec…


Dean des idées de génie ! Petit regard en travers à l’ intention de celui-ci. Je finis par pousser un large soupir à fendre l’âme avant de relever les yeux, comme toujours, vers Dorian. Celui-ci était justement en train de me regardé bien que pas en face. En faite son regard était tourné vers moi mais je ne comprenais pas trop ce qu’il regardait. C’était trop bas pour mes marques alors quoi ? Mon t-shirt ? Hum. En tout cas vu sa façon de manger son orange… J’avais détourné le regard, me concentrant sur mon assiette. Non je ne devais pas penser à lui de cette façon. J’en avais déjà suffisamment fait…

Après ce petit dej, bien copieux pour ma part, on avait en idée d’aller faire un tour en ville mais en passant par le hall de l’hôtel on avait vite déchanté. Dehors des cordes de pluie tombaient du ciel. Dur de sortir faire quoi que se soit dans ses conditions. Bon après l’avantage c’est qu’on avait quand même choisit un bon hôtel qui offrait pas mal de truc à faire. Les filles avaient d’ailleurs décidé de ce faire une petite journée détente en passant au spa de l’hôtel pour un massage suivit du coiffeur. Truc de meufs quoi. Mais en fait c’est Rick, un autre gars que connaissait Dean qui avait fait remarquer le fait que le spa avait aussi un hammam. Petit regard de concertation entre mec. Mouais pourquoi pas !

Arrivant donc a l’entrée du spa, on c’était scindé en deux groupes, filles d’un coté, garçons de l’autre. Après un passage rapide dans les vestiaires pour se déshabillé et passer une serviette, plus refaire mon pansement pour ma part, histoire que celui-ci ne se détache pas avec la chaleur et la sueur, nous voila qui débarquions a tour de rôle dans le hammam. Arrivé après Dean j’avais été m’asseoir à coté de lui et fut quelque peu surpris de voir celui-ci s’éloigné tout en me lançant un regard en coin.

- Quoi ?

- Dans le doute que tu t’endormes…

- Hein ?


Je ne savais pas de quoi il parlait vu que personne ne m’avait raconté l’histoire. Tyler assit de l’autre coté commençait a se marré en repensant au truc. Mais ils avaient quoi ses deux cons…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 22:38

Le petit déjeuner de terminé, tout le petit monde avait décidé d'abord de faire un tour en ville, projet avorté au vue des trombes d'eau dehors. Raté. Après un petit débat sur quoi faire, au fur et à mesure, l'idée d'un hammam fut mise sur le tapis. Soit, pourquoi pas ! Passage dans les vestiaires ou chacun se déshabilla avant de mettre une serviette autour des hanches puis tous entrèrent dans le hammam afin de s'y poser. Dorian s'était posé sur le carrelage humide en guise de banc, en biais par rapport à Alby. Il vit d'ailleurs Dean se décaler par rapport au brun, avec comme explication le doute qu'il s'endorme, suivit d'un regard interrogatif du brun, suivit du rire des mecs. Dorian les regarda rigoler, sourcil relevé, avant d'expliquer à Alby, sans pour autant le regarder :

- Alby, tu es une chaudasse quand tu dors. Dean en a fait les frais.


Nouveaux rires de la part des deux gus, enfin surtout de Tyler, n'ayant pas vécu ce que Dean avait expérimenté dans la nuit. Ah bon sang … Dorian ferma les yeux un bref instant, posant sa tête contre le carrelage. C'était cool les hammam. Ça avait le mérite de faire suer, d'ouvrir un peu les pores et débarrasser le corps de ses toxines. Du coup par après on en sort plus frais ! Foutez lui la paix avec ses idées de gonzesse ! Sentant la vapeur et la chaleur faire son effet, Dorian rouvrit les yeux, passant une main dans ses cheveux qui lui collaient légèrement au visage. Malgré lui encore une fois il se mit à observer Alby. Mais, avant que son regard n'ait pu s'occuper à le mater en bonne et due forme, juste histoire de se faire encore plus mal, son regard était tombé sur le poignet du brun. Un pansement ? Sourcils froncés, il fixait la chose et finit par demander :

- Qu'est ce que tu t'es fait ?


C'était quand même pas lui hier qui l'avait aussi blessé au poignet non ? Non, il n'en n'avait pas souvenir. Alors quoi ? Hier il était si désespéré qu'il avait fait une tentative de suicide ? Non ça ne pouvait pas être ça non plus il avait des pulsions débiles des fois mais pas à ce point. Hier en faisant les cons il s'était fait mal ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   11/7/2015, 22:54

Je continuais à les regarder a tour de rôle attendant que l’un ou l’autre se décide a m’expliqué leur délire quand ce fut finalement Dorian qui vint de sauver de mon ignorance. Chaudasse en dormant ?

- Quoi ?!

Vivement j’avais tourné la tête vers Dean l’air un peu paniqué et interrogative sur ce que cela voulait dire exactement et ce que j’avais fais. Celui-ci avait commencé a se marrer un peu après la réplique de Dorian mais c’était finalement calmé pour pouvoir me répondre.

- T’inquiète pas, je ne suis pas un mec facile !

Oh, cool alors ! Je commençais donc a m’enfoncé dans mes épaules, mortifié a l’idée d’avoir fait ou du moins voulu faire je ne sais quoi a Dean. Bon c’est décidé, j’arrête de dormir avec des gens moi… Je m’étais un peu détendu par la suite, appuyant ma tête contre le mur tout en fermant les yeux. Profitant du calme et de la chaleur pour me reposer. Je n’avais jamais fais de hammam et je dois avouer que c’était plutôt cool ! Je fus néanmoins sortie de mes pensés par la voix de Dorian. Ouvrant mes yeux et les tournant vers lui, j’avais dans un premier lieu un regard interrogatif, me demandant de quoi il parlait avant de suivre son regard jusqu’à mon poignet. Brusque sentiment de gêne et de légère panique…

- heuu non rien ! C’est Tyler qui m’a fait mal hier…

Ce qui n’était pas totalement faux non ? Celui-ci justement, accompagné de Dean, était en train de tenté de refreiné une crise de rire malgré le faite que je le fusillé du regard.

- Oui j’avoue c’est moi ! J’men veux tellement !

Puis il se mit à rire. Hum en effet il semblait vraiment s’en vouloir, aucun doute la…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 00:19

Ouais, à la vue et à l'entente de leurs mots, clairement, ils se foutaient de sa gueule. Dans le sens ou ils disaient des conneries. L'air paniqué d'Alby ? Le rire de Tyler ? Allez savoir ce qui lui avait mit la puce à l'oreille ! En tout cas, il fronça les sourcils et afficha une tête blasée comme il avait le secret avant de reposer sa tête contre le carrelage, les gratifiant d'un air hautain. Genre leurs conneries ne l'atteignait pas. Il finit tout de même par lâcher d'une voix à la fois froide et agacée :

- Plus mal que moi ? J'en doute.

Et hop, un plombage d'ambiance dans les règles de l'art ! Un ! Appuyant ses dires par un sale regard, il avait croisé les bras sur son torse, déjà légèrement en sueur avant de regarder ailleurs. Non mais ça va quoi, ce week end on allait tout lui faire ou c'était quoi le plan ? Entre lui briser le cœur, abuser de lui, et se foutre de sa gueule ….

Oh aller Dorian, on rigolaient …


Tenta Tyler, histoire de détendre un peu l'atmosphère, glaciale malgré la chaleur ambiante.

- Oui, c'est ce que j'ai cru remarquer.


Cette phrase, il l'avait dite sans autant de froideur qu'auparavant, bien que toujours sur les nerfs. Bon. Au moins cela avait le mérite de le réveiller un peu de sa léthargie qui durait depuis hier ….

- Laissez tomber. Désolé.


Finit-il par lâcher. Ça va il s'était assez prit la tête hier. Même si emmerder les gens était son passe temps favori, dans ces cas la, il préférait se retenir. Etant donné que Tyler et Dean, il les appréciant quelque peu sans pour autant les considérer comme de super potes, il n'avait pas envie de gâcher davantage le week end. Et puis Alby … Non lui il lui avait assez fait de mal, donc ce n'était pas pour lui qu'il s'excusait. D'ailleurs, ce n'était pas à lui de présenter des excuses cette fois. Certes, Alby le lui avait dit hier, désolé. Mais il était bourré le mec ! Certes, sincère, mais bourré !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 00:59

Déjà que de base, moi cette histoire ne me faisais pas spécialement rire, la remarque de Dorian m’avait refroidit d’avantage. Directement, je m’étais mis a le regardé avec une expression pas spécialement froide mais… déçu. Après je l’avais bien mérité non ? Même si ce n’était pas pour les raisons du moment. Je n’avais donc rien dis et m’étais de nouveau appuyé contre le mur en regardant devant moi. Tyler avait bien tenté de détendre un peu le truc mais c’était légèrement fait de nouveau rembarré quand bien même Dorian s’excusa de nouveau rapidement. Ça va que c’était le genre de mec bon vivant a qui tout passait un peu au dessus de la tête. Puis bon je pense bien qu’il devait prendre en compte l’histoire un peu lourde qu’il y avait entre moi et Dorian…

Le calme c’était un peu fait, tout le monde suant à grosse goutte quand sans que je ne le vois, une nouvelle connerie semblait monter au cerveau de Tyler. Les yeux fermé à moitié allongé contre un mur, celui-ci commençait à afficher un sourire…

- Hey, personne a de tatouage ici ?

J’étais quelque peu en train de comaté avant qu’il ne prenne la parole mais j’avais vivement redressé la tête tout en le fusillant du regard en l’entendant. Dean de son coté, en train de mourir sous la chaleur affichait lui aussi un petit sourire. Tyler fit un signe de tête en ma direction.

- Tu ferais quoi toi Al comme tatouage ?

- Une licorne…


Réponse donné avec le ton qui allait avec. Non mais il était con. Qu’est ce qu’il cherchait la merde avec ses question à la con la…

- Moi j’aimerais bien une tête de lion en tribal sur l’épaule ! Et toi Dorian ?

Peu de chance que celui-ci nous sorte « un petit Alby sur le poignet ». J’avais fini par tourné un regard désespéré vers Dean qui lui semblait trouver tout ça très amusant. Traitre…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 11:08

Le calme s'était petit à petit installé dans le hammam après la petite scène de Dorian. Tant mieux. Il avait les yeux fermés, et tentait de profiter de ce moment pour se détendre. C'est qu'il en avait tout de même légèrement besoin, c'est pas comme si ces deux semaines passées avaient été de tout repos aussi. Merci Alby de continuer à faire la pluie et le beau temps dans la vie du blond … Surtout le mauvais temps récemment.

Ce fut Tyler qui rompit le silence, avec une question sur le fait que personne n'ait de tatouage. Ouvrant un œil pour le regarder, Dorian ne se posa pas la question de pourquoi une telle question. Juste une manière de causer comme une autre. Dorian releva un sourcil à la réponse débile d'Alby … Une licorne … Bien sûr et pourquoi pas ajouter aussi des pets arc en ciel hein ? Enfin, qui était il pour le juger. Après avoir dit le fait qu'il aimerait une tête de lion en tribal, pourquoi pas, il avait demandé à Dorian s'il en voulait un.

- Tu crois vraiment que j'irais gâcher le merveilleux travail de mes parents avec un gribouillage à la con ?


Phrase dite sans la moindre animosité, juste sur le ton de l'évidence limite. Bon sa phrase eu le mérite de faire ricaner quelque peu Dean, du style : qu'il est con sérieux. Rien de méchant. Puis Dorian eu un regard moins vague comme s'il réfléchissait à une vraie réponse cette fois.

- Fut un temps, je t'aurais peut être répondu une lettre.


Une lettre ? C'est vague ça.


- Si je dis une lettre, c'est bien que je n'ai pas envie de dire laquelle.


CQ de FD. Faut tout leur expliquer à ces mômes sérieux ! Quoi, oui il le savait il était le plus jeune dans le lot et alors ?

Et tu l'aurais faite ou, cette lettre ?


Nouveau temps de réflexion de la part de Dorian. En fait, pour ne rien vous cacher, la lettre aurait été un A. Oui, comme Alby, c'est mignon, cri de pucelle en chaleur et tout ça.... Mais il était tombé il y a peu sur une de ces émissions de tatouage à la mode comme il y en a ces derniers temps, et un couple était venu se faire tatouer les initiales de l'autre, pour leur mariage. Etant donné qu'il était en pleine période d'amoureux transi … L'idée avait fait son chemin, tranquillement. Pas au point de sauter le pas, et dieu merci !

- Je sais pas … la nuque mais je trouve ça dommage de se faire tatouer a un coin ou tu dois te contorsionner dans le miroir pour le voir alors …. peut être le poignet ?


Pas tout le poignet, mais sur le coté, si vous voyez le truc. Par contre il ne voyait pas en quoi c'était si drôle ! Regard blasé en direction des deux mecs. Dorian ignorait s'ils avaient compris de quoi il parlait. Ah ces cons …. Bon, par contre c'est pas ça mais ça faisait un petit moment qu'il était la, assis dans la chaleur. Certain d'avoir eu une chute de tension la veille, il ne voulait pas tenter le diable, rester trop longtemps ici et que la chaleur lui monte à la tête et paf ! Malaise. Puis même c'était pas bon de rester la trop longtemps. Surtout quand il était obligé de fermer les yeux pour ne surtout pas voir le corps d'un brun sexy ( mais amoché ) couvert de sueur avec juste une serviette autour de la taille.

- Aller, c'est tout pour moi ! J'ai eu ma dose.


Qu'ils restent encore en profiter s'ils voulaient, lui, s'était levé, le corps en sueur et des mèches de cheveux platines lui collaient au visage. Il passa devant les mecs sentant quelques gouttes lui couler dans le dos. Désagréable. Rien que le fait de sortir de la lui fit du bien. De l'air ! Soulagé, il se rendit aux douches, ou il entra dans une cabine, retira sa serviette et fit couler l'eau. Un délice...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 11:48

Je n’avais qu’une crainte, qu’un de ces deux connards ne balance l’info ou que Dorian ne comprenne de lui-même. Heureusement, cela ne semblait pas être le cas vu qu’il répondit naturellement à la question de Tyler. Une lettre ? Fut un temps ? Ne pas vouloir dire laquelle ? Je ne sais pas ce qui était le pire. Que je pense direct que ceci pouvait avoir un rapport avec moi ou le fait que cette idée me faisait plaisir. Pitoyable… Bien que j’écoutais Dorian, mon regard restait un peu perdu dans le vide. Sur le poignet. A ses mots et aux ricanements des autres gars je m’étais raidi. Non mais vraiment comment il se débrouillait pour toujours dire ce qu’il ne fallait pas. Ou fallait, suivant ou on se place… Dorian fini par annoncer qu’il sortait du hammam. J’avais quelque peu relevé les yeux vers lui, le suivant un peu du regard tout en observant malgré moi ses cheveux qui collaient à sa nuque et sa sueur ruisselante dans son dos… Putain je tournais vraiment en gros pervers la. Des qu’il fut sortie, j’avais pris ma tête entre mes mains, gémissant de frustration sous le rire de mes deux (faut le dire vite) potes.

- J’en ai marre…

- Et sérieux vous faites la pair vous deux quand même !

- La pair de quoi ? T’as vu ma gueule ?!

- Oué, j’ai vu la sienne hier aussi, quand tu l’as ramené.


Pour une fois, Tyler avait parlé sur un ton très sérieux. C’était… bizarre. Je regardais d’ailleurs celui-ci avec étonnement. Pas sur le faite qu’il soit sérieux mais sur ses paroles. C’était finalement Dean qui avait repris la parole.

- Moi j’ai quand même du mal à comprendre votre souci. Ça se voit que vous êtes mordu l’un de l’autre. Pourquoi vous faire autant de mal a resté séparé ?

- Tu viens de le dire. Parce qu’on se fait du mal, quoi qu’il arrive…


Et ô combien l’expression soudainement apparu sur mon visage exprimait cette évidence. Il n’y avait rien à faire. On avait beau être « mordu » quoi qu’on face, peu importe nos choix ou la direction que l’on décidait de prendre, on finissait indéniablement par se faire du mal et ce de plus en plus a chaque fois… Rapidement, je m’étais levé pour sortir à mon tour. Plus d’humeur a resté ici. Plus d’humeur a resté avec eux. Plus d’humeur à être avec personne… J’étais partie aux vestiaires, partant en direction des douces histoires de me refroidir les idées. Arrivé dans la salle de douche, j’avais vite remarqué que seule l’une d’elle était en marche. C’était Dorian, je n’avais aucun doute sur ça. Ne voulant pas m’en soucié, j’avais commencé a avancé dans l’idée d’aller plus loin mais passant devant sa cabine je m’étais arrêté. Large soupir avant de finalement appuyer mon dos sur celle si tout en levant les yeux au plafond. Marre. J’en avais marre de rien savoir. De pas comprendre. D’être comme ça…

- Dorian… est ce qu’on se déteste maintenant ? …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 12:03

Prenant calmement sa douche, Dorian s'efforçait de ne penser à rien. Juste à profiter du contact de l'eau fraîche sur son corps échauffé. Cela lui faisait du bien. Ne penser à rien, faire le vide … A croire qu'il devrait se mettre au yoga et pas à la danse avec la vie qu'il menait ! Non quoique non, il arrêtera de danser le jour ou ses jambes n'en seront plus capables.

Une voix le sorti de ses pensées. Celle d'Alby. Il tourna la tête, mais ne le vit pas. Il devait être juste dehors. Se détester … Toujours sous l'eau, le décoloré ferma les yeux. Parler au travers d'une porte était peut être plus facile que face à face. Est ce qu'il détestait Alby ? Il rouvrit les yeux en fixant le vide, accompagné d'un soupir.

- Je ne pourrais jamais te détester.


Il n'avait même pas à réfléchir à la question. Comment une seule seconde pourrait il le détester ? Malgré tout, malgré ce qu'ils avaient vécu, il n'était pas capable de le détester. De le haïr.

- On aura beau se détruire l'un l'autre à chaque fois, tu aura beau me briser le cœur, jamais je ne pourrais te détester.

Non. Il ne pourra jamais le détester. Car qui dit le haïr, dit lui pourrir la vie. Et il ne voulait pas lui faire Qu'il ne le force pas à aller jusque la. Pitié.

- Haïs-moi si tu veux. Déteste-moi si l'envie t'en prends. Bousille-moi davantage si ça te fais du bien. Peut importe combien tu pourra me faire du mal, mes sentiments pour toi resterons inchangés.


Cela pouvait sonner comme le discours d'un parfait masochiste, mais non. C'était juste un homme amoureux, brisé, qui parlait. Il ne savait pas si Alby avait entendu tout son petit discours ou non, mais c'était dit. Il le savait bien. Il l'aimait encore. Et peut être même toujours.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 12:27

Le temps que Dorian me réponde, j’avais l’impression qu’un millénaire était passé. J’avais posé la question en était a bout. Las. Eteint. Et pourtant des que j’avais eu fini mon cœur c’était emballé, attendant la réponse avec impatience. Alors lorsque j’entendis enfin la voix de Dorian, et surtout la phrase qu’il venait de prononcer j’en ressentis un immense soulagement. Comme si je venais de retrouver une chose perdu et au final ce fut cette dernière pensé qui me fit le plus mal. C’était perdu…

Malgré cette sensation comme quoi mon cœur était en train de se contracté sans relâche sur lui-même j’écoutais attentivement chaque mot de Dorian. Prêt à mourir de joie et de tristesse a chacune de ses phrases… Et ses derniers mots… Un petit moment pour les assimiler pleinement avant de me redressé tout en tournant pour faire face a la cabine. J’avais donné un coup de genou dans la porte au niveau de la fermeture pour faire sauter celle-ci tout en poussant la porte et me ruant a l’intérieur tout en avançant vers Dorian, lui attrapant les poignets avant de les lui plaquer contre le mur et d’aller l’embrassé comme un désespéré. Cela avait duré un petit moment avant que je ne me détache de ses lèvres tout en gardant le contact en collant mon front sur le sien.

- Il faut que tu me déteste… Il le faut parce que… Parce que moi j’y arrive pas…

Mêlé a l’eau de la douche, mes larmes avaient soudainement fait leurs apparitions, ruissèlent quelque peu sur mes joues. Doucement, j’avais desserré mes mains des poignets de Dorian avant de commencé a me laissé tombé a genoux, tête baissé tout en continuant de pleuré bien que j’étais tellement épuisé que même ça j’avais du mal à le faire…

- J’en ai marre de t’aimé et je fais tout ce que je peux pour arrêté mais… j’y arrive pas…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 13:17

Dorian eu un sursaut en entendant la porte de la cabine se faire défoncer, encore plus lorsqu'il vit Alby venir vers lui. Malgré lui, il eu un léger mouvement de recul, les événement de la veille lui revenant en pleine figure. Avant d'avoir pu réagir, il se sentit plaqué contre le mur, poignets aggripés par Alby, et celui-ci l'embrassant …. Ce baiser était tellement triste …. Et douloureux. Encore plus que les paroles qu'il eu par la suite … Le blond le regarda alors tomber à genoux devant lui, pleurant, épuisé. A bout. Et il voulait qu'il le déteste ….

- Je ne pourrais jamais te détester ….

Jamais. Jamais il ne le pourra. Doucement, il sentit une légère vague d'agacement se faire en lui, mélangée à la tristesse, à sa peine, sa douleur.

- Tu sais pourquoi ?


Il se sentit comme réveillé, soudainement, après avoir passé la journée d'hier et ce matin dans une parfaite léthargie. Assez ! Il en avait assez de tout le temps se dire qu'il allait reprendre sa vie en main, et finalement la voir s'échapper. Il se laissa tomber à genoux devant Alby et posa ses mains à ses épaules, le forçant à le regarder, peut importe si le brun pleurait. Il avait trop de trucs enfouis en lui qu'il taisait, et à un moment, ça devait sortir.

- Parce que je t'aime ! Je t'aime Alby tu comprends ça ? Je t'aime ! Je t'aime à en crever ! A chaque fois qu'on s'engueule, par après tu me fais toujours tout regretter ! Tout ! Même de t'avoir donné mon cœur parce que tout ce que t'en fais, c'est t'amuser avec, et le foutre en l'air ! Le briser totalement ! A chaque fois que je te vois avec une de ces pétasses je me sens crever de l'intérieur ! Tu te plains que je ne suis qu'un connard ? Mais t'es pas mieux ! Un jour tu me baises comme si j'étais ta chienne, l'autre tu me fais l'amour avant de finalement être proche d'un viol … Toi tu t'amuse avec mes sentiments … Parce que grande nouvelle, j'ai des sentiments ! J'en ai pour toi !

Heureusement que personne d'autre n'était la pour entendre les mots de Dorian, dont la voix s'était légèrement élevée. Il regarda Alby, avec une expression de tristesse sans nom sur le visage avant de continuer sur sa lancée.

- Jamais quelqu'un d'autre sur cette foutue Terre ne pourra t'aimer autant que je t'aime ! Jamais personne ne pourra voir à quel point tu es un être merveilleux, jamais ils ne sauront la moitié de ce que je sais de toi, jamais ils ne pourront à ce point tout vouloir de toi, jamais ils ne sauront à quel point tu es exceptionnel et ce malgré tous tes mauvais cotés! Il n'y a que toi qui comptes à mes yeux …

Il rabaissa les yeux un instant, reprenant son souffle, ses esprits, avant de relever lentement le visage vers lui. S'il ne lui disait pas maintenant tout ce qu'il avait sur le cœur .. .Quand ?

- Je sais que j'ai mes torts dans notre histoire, je le sais ! Et j'en suis désolé ! Désolé d'avoir vécu ma vie, peut être de manière trop excessive, mais je suis comme ça, il n'y a pas de demi mesure ! Je m'en suis assez voulu tout seul pour mes conneries, t'avais pas besoin de sans cesse me les rabâcher pour que je le sache ! Mais tu le savais quand on s'est mit ensemble, déjà la première fois, que j'en avais fait des choses ! Ne me reproches pas d'avoir vécu des choses bien avant toi !


Alby devait le savoir. Il n'y avait jamais de demi mesure avec lui. Soit il aimait quelqu'un, soit il le détestait. Soit tout était noir, soit tout était blanc. Il aimait comme il haïssait à l'excès. Mais Alby lui … Il était tellement à part dans sa vie … Il déplaça ses mains de ses épaules à ses joues, comme il le faisait pour l'embrasser. Sauf qu'il ne le fit pas, continuant à craquer.

- J'ai voulu t'oublier plein de fois, mais la seule façon de le faire, ce serait de m'arracher le cœur ! Je t'aime, t'as pas idée à quel point ! Mais toi, tu ne le vois pas ! Tu vois même pas à quel point tu me mène à la baguette ! Tu vois pas que je serais prêt à faire n'importe quoi. Je t'offrirais le monde sur un plateau si tu me le demandais ! Mais j'en peux plus … j'en peux plus …. j'en suis arrivé à un stade ou je souffre plus qu'autre chose ….


Cela lui faisait tellement mal que c'en était dur de respirer. Véritablement, il avait du mal à respirer. Un trop plein d'émotions contenues depuis des mois qui éclatent, ça faisait des dégâts.

- Mais tu sais ce qui est le pire dans l'histoire ? C'est si c'était à refaire, de tomber raide dingue de toi je le referais …. Tant pis si à chaque fois j'en ressort à chaque fois un peu plus détruit ! Tant pis si ça me fout en l'air ! Tout ça parce que tu es sûrement la plus belle chose qui me soit jamais arrivée !


Comme pour accompagner ses mots, Dorian s'était rapproché de son visage pour l'embrasser, sentant chaque morceau de son cœur en miettes lui faire mal. Se séparant de ses lèvres, sans se reculer pour autant, il garda les yeux fermés. Il ne pleurait pas, mais ce n'est pas l'envie qui lui en manquait. Juste la force.

- J'en peux plus … je t'aime …. tu me rends fou …. j'en ai marre …. je t'aime …


Il ne le rendait pas fou en fait. Il l'était maintenant.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 14:23

Il ne pourrait jamais. Encore une fois ces mots me faisait à la fois un infini plaisir et tout en même temps une profonde peine. Ce n’est pas ce que je voulais entendre. Je voulais qu’il me haït. Qu’il me déteste. Qu’il me dise que tout était définitivement fini. Que ça ne servait à rien de persister et que contrairement a ce que je lui avais dit la veille, c’était à moi d’arrêté de lui courir après. J’avais besoin qu’il me dise tout ça pour enfin lâcher prise. Enfin arrêté d’espéré, de croire, d’attendre. Mais non. Il ne pouvait pas…

Ma tête baissé je vis ses genoux tomber devant moi (et pas que) avant que celui-ci ne pause ses mains sur mes épaules tout en me redressant pour me forcer a le regardé. Tel un pantin je l’avais fait. Je n’avais plus aucune résistance. Plus rien à perdre que je ne pensais n’avoir déjà perdu. Puis il commença à parler… A parler a ne plus s’en arrêté. Les yeux humide et grand ouvert, je soutenais son regard sans même m’en rendre compte l’air quelque peu abasourdi sans doute. Dorian me parlait de ses… sentiments. Ce n’était pas forcement une première, il l’avait déjà fait mais jamais de cette façon. Pas avec autant de conviction. Autant de mots. Autant d’émotions. Et je l’écoutais. Je buvais littéralement ses paroles, faisant résonner chaque mot qu’il prononcé dans ma tête. Amer. Crever. Regret. Amour. Sentiment. Et tant d’autre…

Et cette façon qu’il avait de parler de moi. De me voir. Cette représentation que oui j’avais peu être été, ou connu a une époque mais que aujourd’hui je ne retrouvais plus du tout… Mais c’était si bon de l’entendre dire ça. De me dire que malgré tout ce qui avait pu ce passé il me voyait toujours de cette façon. Et si douloureux en même temps… Je voulais retrouver cette personne. Je voulais redevenir cette personne. Je voulais redevenir nous…

Et comme il avait raison sur notre histoire. Sur le pourquoi du problème. Moi. Il avait son vécu, je l’avais toujours su et malgré tout m’obstiné à lui renvoyer a la gueule. Sachant pertinemment que celui-ci lui pesait. Le faisait souffrir. Et moi, en putain d’égoïste qui aurait voulu être la seule et unique chose de sa vie je passais mon temps à le lui reprocher alors qu’il ne pouvait rien y faire. Qu’il n’y avait rien à y faire. Encore une fois, c’était moi le fautif final…

Et malgré tout ça je restais son univers. La personne qui avait le plus d’importance pour lui. La personne pour qui il ferait tout. La personne pour qui il serait prêt a tout recommencé même les pires moments pour pouvoir vivre les meilleurs…

Son baisé, j’y avais répondu faiblement, encore en train de me repasser tous ses mots dans la tête. Analysant leurs significations. Ce que ça voulait dire pour moi. Par rapport à moi. A mes sentiments… Il y avait mi fin, me faisant toujours face mes les yeux fermé. A bout. Même à bout, il m’aimait…

Sans réfléchir, j’avais a mon tour plongé sur ses lèvres, d’abord doucement puis de plus en plus intensément. Continuant de me redresser tout en me penchant vers lui j’avais posé une main au sol et monté l’autre a sa poitrine, le poussant légèrement jusqu’à le faire basculé, montant au dessus de lui tout en prolongeant se baiser. Intense. C’était sa forme. Il n’était pas tendre, amoureux, fougueux, langoureux il était intense. Traduction physique de tout ce que je pouvais ressentir pour lui. De tout ce que j’avais enfoui et qui d’un coup, a la même façon que ses mots ce m’étaient a explosé de cette façon…

Allongé sur lui, ma serviette trempe et me couvrant a présent a peine, rien d’autre dans l’univers n’avait d’importance. J’étais dans notre bulle ou rien ni personne ne pouvait entrer. C’est sens doute pour cette raison que je n’avais pas entendu la porte de la salle d’ouvrir. Pas senti la présence de Tyler et Dean qui venait de débarqué, s’arrêtant une seconde quelque peu choqué devant notre cabine dont la porte était ouverte et leur offrait donc tout le loisir de voir ce spectacle bien qu’au final, avec un air plus qu’amusé, ils avaient détourné le regard et commencé à partir. Tyler fit juste demi tour une demi seconde, toujours sans regardé c’était saisit de notre porte, la rabattant le plus discrètement possible pour ne pas nous signaler leur présence mais juste nous offrir un peu d’intimité dans le doute que d’autres personnes viendraient. Puis ils s’en étaient allé.

Toujours au dessus de Dorian, blotti entre ses cuisses, une main dans ses cheveux et l’autre caressant par aller retour sa mâchoire, son cou et sa clavicule je continuais de l’embrasser avant la même intensité avant de finalement me détacher avec toute la peine de monde pour fondre dans son cou.

- Arrête-moi…

Que pouvais-je dire ? Après tout ce que Dorian venait de me dire comment mes mots pouvaient ils avoir le moindre impacte ? Je savais déjà ne pas parler de base. J’avais déjà trop parlé. Je ne savais plus ce que je devais dire. Mais je savais combien je l’aimais. Combien il m’était précieux. Combien ma vie n’avait aucun sens sans lui. Combien j’étais incapable de vivre sans lui. Combien je ne voulais plus jamais le perdre. Combien ma vie n’avait aucun intérêt s’il n’était pas dedans… Tout ça je n’étais pas capable de lui dire avec des mots. Pas maintenant en tout cas. Mais j’avais envie de lui montrer. Lui faire sentir. Ressentir. Je le désirais plus que tout pour les bonnes et les mauvaises raisons. Parce que c’était lui… Mais plus jamais je ne voulais lui faire du mal. Faire quelque chose qu’il ne voulait pas. Lui faire ça… Peu importe ce qu’il voudrait je le ferais. Je voulais être avec lui, peu importe les efforts que ça pouvait me demander. Je le voulais, lui et personne d’autre. Pour toujours…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 14:53

Faiblement, il sentit les lèvres d'Alby se poser sur les siennes. Un baiser doux qui se fit plus intense au fur et à mesure. C'était douloureux. Ça lui faisait mal autant que ça le comblait de bonheur. Il était tout ce dont il avait besoin dans sa vie. Le reste n'avait pas d'importance de tout de façon. Sans la moindre resistance, il se laissa penché en arrière, la main d'Alby l'y incitant. Ce n'est pas qu'il se laissait vraiment faire, comme un pantin. C'est seulement qu'il en crevait d'envie. Il l'aimait tellement … C'en était douloureux. Mais tellement plaisant à la fois …

Il le laissa s'allonger sur lui, entre ses cuisses, avec pour seul rempart une serviette trempée, répondant à son baiser, l'eau de la douche continuant à s'écraser sur leurs corps. Ça aurait pu être terriblement érotique, excitant comme situation, mais, malgré ça il sentait tout son être craquer. Il eu un léger soupir en sentant la main d'Alby dans ses cheveux, sentant l'autre lui caresser la peau. Ses mains à lui s'étaient posées à la taille d'Alby, répondant à ce baiser des plus intenses, mais, triste selon lui. Automatiquement il pencha la tête de coté pour lui laisser davantage de place lorsqu'il enfoui sa tête dans son cou. L'arrêter ?

- Jamais.


Il ne l'avait pas arrêté l'autre jour lorsqu'il l'avait prit sans la moindre once de douceur, sans lui demander son avis. Alors, l'arrêter la, alors que tout son corps le réclamait ? Comme sa drogue ? Non, il ne le pouvait pas. Ça faisait peut être mal, mais tout autant de bien. Et puis, c'était Alby. C'était lui. Lui. Comme quoi son père s'était trompé. Il ne s'arrêtera pas une fois le cœur brisé. Il ne s'arrêtera jamais. Il en était incapable. Il l'aimait trop. Dorian avait besoin de lui. Plus que tout autre chose au monde.

Prenant une inspiration, comme s'il revenait à la vie, il serra davantage ses mains autour de la taille du brun, afin de les faire doucement basculer, inversant leurs position, sentant l'eau s'écraser dans son dos, sur le sommet de son crâne. Dorian se redressa légèrement, afin de le regarder. Ça allait de nouveau le faire souffrir il le savait. Il allait un jour ou l'autre encore le regretter, il en était conscient. Mais s'en aller, le laisser en plan et renoncer à lui ? Jamais ! Il ne le pouvait pas. Il l'avait dans la peau.

Alors, une main posée à coté de la tête du brun, il se pencha vers lui pour capturer ses lèvres dans un baiser, laissant s'exprimer par celui ci tous les mots qu'il avait dit un peu plus tôt. Tout l'amour qu'il avait pour lui, toute cette addiction qu'il éprouvait, ce besoin de lui. Il était la seule et unique personne dont il avait besoin dans son monde. Son autre main libre était allée se poser à sa joue, celle qui n'était pas blessée, la lui caressant lentement, avant de descendre lentement du bout des doigts effleurant le cou bleuté d'Alby, glissant sur son torse, pour se réapproprier ses formes.

Ça lui faisait mal de faire ça. Il sentait tout son être craquer et à la fois l'appeler comme un désespéré. Peut importe la douleur, tout ce qu'il voulait c'était lui. Lui ! Son baiser se fit plus intense à ces pensées, pendant que sa main avait finalement retiré la serviette trempée que portait Alby, retirant tout rempart physique entre eux. Il avait besoin de sentir son corps contre lui, entièrement.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 21:29

Jamais. Si lui-même ne voulait pas m’arrêté comment pourrais je en être capable ? C’est donc sentant ses mains sur ma taille que j’avais refermé d’avantage la mienne dans ses cheveux et appuyé d’avantage mes caresses sur son corps tout en dégustant son cou jusqu’à ce que Dorian ne ressert ses mains sur moi et ne me fasse doucement basculer pour passer sur moi. Ma main dans ses cheveux toujours en place au moment ou il c’était redressé pour me regarder, je caressais doucement le crane de celui-ci du bout des doigts tout en le regardant avant que celui-ci ne revienne a l’assaut de mes lèvres pour un baiser ô combien intense et passionné lui aussi. Répondant a celui-ci, ma main continuait à lui tenir le crane comme pour que celui-ci ne s’enfuit pas pendant que l’autre était parti dans son dos, caressant chaque parcelle avec plus ou moins de dureté. J’avais l’impression de ne pas l’avoir touché de la sorte depuis une éternité et avait l’incontrôlable besoin de rattraper le temps perdu. Retrouver celui-ci. Recouvrir tout les endroits que quelqu’un d’autre aurait pu toucher…

S’entends le baiser de Dorian s’intensifier, j’y avais répondu, emporté par une nouvelle vague d’émotion à le sentir ainsi contre moi et d’autant plus quand il avait entrepris d’ouvrir ma serviette de façon a sentir pleinement nos deux corps l’un contre l’autre. Le serrant d’avantage contre moi, j’avais fini par me redressé tant bien que mal jusqu’à me retrouver assit sur le sol, Dorian a cheval sur moi. Mes mains était monté sur le visage de celui-ci, le repoussant quelque peu mais juste de quoi pouvoir le regarder. Détailler chaque détail de son visage que j’aurais pu oublier durant cette absence. Mon regard plongé dans le sien exprimait parfaitement tout l’amour que j’avais pour lui ainsi que toute la peine que celui produisait. Mes mains repartant dans son dos et sur sa tête, je l’avais de nouveau attiré contre moi, le serrant jusqu’à ce que cela ne soit plus possible d’être plus proche. L’embrassant avec un désir sans nom, avec toute la passion, l’amour et le désir que je pouvais avoir pour lui. Rattrapant tous ce temps passé sans pouvoir le faire…

Ma main dans son dos avait continué son chemin jusqu’à ses fesses, s’arrêtant sur celle-ci, fermant ma main dessus pour les palper sans osé allez plus loin. Souvenir encore trop frais de la veille. Je savais que Dorian était avec moi. Que aujourd’hui ce n’était pas un jeu solitaire ou j’étais le seul à mener la partie. Je sentais bien tout son désir et son envie et en même temps j’avais peur de continué, de lui faire encore subir quelque chose contre son gré. Alors je restais ainsi comme a attendre un signe de sa part tout en l’embrassant comme un dératé, frémissant sous ses doigts. Je l’aimais. Je l’aimais. Je l’aime tellement…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 21:49

Le blond s'était senti redressé sous Alby qui s'était assis, lui, toujours assis sur lui, ses jambes de part et d'autres de son corps. Il sentit les mains du brun passer sur son visage pour le reculer légèrement et vit son regard se poser sur lui. Le dévisager, comme s'il le voyait pour la première fois. Dorian, lui tout ce qu'il voyait en le regardant, c'était combien il l'avait amoché la veille. Soit il avait plus de force qu'il ne le pensait, soit il était réellement dans un état second. Il ne savait pas, mais avec ce qui s'était passé ces deux dernières semaines …. Le regard d'Alby, se plantant dans le sien lui fit oublier tout ça. A peu près. Mais son regard, aussi amoureux puisse t-il être, autant pouvait il le combler de joie … il ne pouvait s'empêcher de se sentir terriblement triste. Il accueilli avec entrain ce nouveau baiser, passant ses mains dans le dos d'Alby, le serrant à son tour autant que possible.

Peut être était ce normal ou non, mais ce baiser lui donnait envie de pleurer. Des larmes de joie ? De tristesse ? Les nerfs qui lâchaient ? Peut être un peu tout ça à la fois. Il n'en fit rien. Se contentant de répondre à ce baiser avec entrain, comme si sa vie en dépendait, sentant les mains d'Alby dans son dos. Malgré toute la douleur dont il était à l'origine, Dorian ne pouvait que le désirer de tout son être. Ce n'était en rien son coté mec facile, le coureur de première qui pensait qu'à se soulager, non, rien de tout ça. Ça n'avait jamais été comme ça avec lui. Jamais. Depuis le début. C'était bien plus, ça avait bien plus de signification ce qui se passait entre eux que ce qui s'était passé entre lui et toutes ses conquêtes réunies. C'était important.

Pourtant, lorsqu'il sentit les mains du brun se poser à ses fesses, malgré lui il eu un léger sursaut. Rien de bien méchant. Mais assez pour se souvenir de la veille. La veille ou il avait eu l'impression d'être face à quelqu'un d'autre ( ou de dos ) mais pas avec Alby. Non, hier …. ce fut affreux. Horrible. Sans nom. Jamais quelqu'un n'avait osé lui faire un truc pareil. Mais lui, il y était allé gaiement, comme s'il avait tous les droits sur lui. Très sincèrement, Dorian hésitait. Hésitait à lui donner un quelconque accord pour aller plus loin. C'était encore trop frais dans sa tête. Même s'il le désirait, que tout son corps entier le réclamait …. En même temps, un jour ou l'autre, il faudra bien aller de l'avant. N'était ce pas ce qu'ils faisaient la ? Dorian ne pouvait pas croire que c'était des adieux non. Pas question.

Certes il avait le cœur brisé. Certes, Alby lui avait fait du mal. D'accord, il souffrait encore à ce moment précis, et il lui faudra du temps pour s'en remettre. Mais il n'était plus question de rester sans rien faire, allongé dans son lit à fuir le monde. C'était ce qu'il s'était dit le jour ou il avait claqué la porte au nez de sa mère en s'en allant. C'était sa vie, c'était lui l'acteur principal. Alors, c'était à lui d'agir. A lui de décider. Maintenant.

Sans chercher à se défaire du brun, il glissa une main vers le haut de son dos, passant sur son épaule, descendit le long de son torse, son ventre, pour aller trouver sa virilité, et la lui caresser. Juste quelques mouvements, s'assurant que l'eau de la douche avait coulé entre eux. Puis il rompit le baiser et le regarda dans les yeux. Sans plus de discours, Dorian se redressa légèrement sur ses jambes, se positionnant lui même au dessus de la virilité du brun qu'il avait alors lâché, avant de lui même venir le prendre en lui, descendant de tout son long sur son membre.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 22:29

Pour le moment tout ce qui comptait était que Dorian était dans mes bras. Que ses lèvres étaient contre les miennes et que cette instant ne devait jamais prendre fin. Pour le reste, je ne réfléchissais pas. Ne me posais plus vraiment la question de si les choses allaient aller plus loin ou pas. Je me délectais de ce moment des plus divins et cela me suffisait amplement…

Et malgré ça je me sentir frémir de tout mon être en sentant la main de Dorian glisser sur mon corps jusqu’à rejoindre mon membre, laissant alors échappé un léger gémissement a cette douce sensation. Le baisé rompu, j’avais relevé vers Dorian un regard absent, totalement enivré par la situation. Mais malgré ça je le regardais. Le voyait. Seulement lui et rien d’autre. Il était la seule chose importante en cet instant. Dans tous les instants. En le voyant commencé a se redressé, la bouche s’entrouvrit légèrement tout en continuant de le regardé dans les yeux. Le sentant m’enrobé entièrement je les fermis quelque peu tout en lâchant un soupir de plaisir, rouvrant les yeux pour le regarder, encore et toujours.

Mais deux mains avaient glissé jusqu’à sa taille, tenant celui-ci sans l’oppresser, juste de quoi l’accompagné dans ses mouvements de va et viens au combien délicieux. Le rythme s’accélérant quelque peu bien que restant toujours assez doux, je m’étais un peu plus redressé de façon a me coller de nouveau a Dorian, retrouvant ses lèvres avec un mélange d’amour et de passion tout en faisant remonter une main jusqu’à ses cheveux, lui caressant tendrement ceux-ci. Reculant légèrement mon visage, je plongeais mon regard dans le sien tout en descendant ma main jusqu’à sa joue. Un regard transi d’amour.

- Je t’aime. Je t’aime plus que tout…

J’avais aussi vite regagné ses lèvres, l’embrassant cette fois avec une réelle passion. La passion que j’éprouvais pour lui. Rien ne pouvait le remplacer. Rien ne pouvait être comparable à tout l’amour que j’avais pour lui. Ce besoin vital de l’avoir avec moi. J’étais totalement et indéniablement dépendant de lui et rien de bon n’arrivé quand nous étions loin de l’autre. Combien je m’en rendais compte…

J’avais fini par dévié dans son cou, embrassant celui-ci tout en passant mes bras autour de lui, le serrant contre moi toujours au plus fort, au plus prêt tout en l’accompagnant dans ses mouvements, gémissant de plaisir a son oreille. Il n’y avait que lui pour me faire cette effet, me procurer ses sensations…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 12/7/2015, 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 22:48

Débutant des mouvements de va et viens au dessus de lui, Dorian sentit les mains de son amant se poser à sa taille, afin de l'accompagner. Les débuts étaient assez lents, avant d'accélérer légèrement, une fois en fait que Dorian était totalement sûr que ça n'allait pas être comme la veille. Les mouvements étaient doux, mesurés. Les mains sur son corps n'étaient pas la pour lui faire du mal ou le forcer non. Rien de ça. Ce n'était pas comme la veille. Tant mieux. Non mais, même si Dorian appréciait quand ça se passait bestialement, limite violemment, aujourd'hui il n'en voulait pas. Le blond souhaitait être rassuré. Un peu … Alors quand Alby s'était redressé afin de venir l'embrasser, ce fut un léger soulagement. Il n'était plus la chose dont il se servait la veille pour son bon plaisir. Il était véritablement son amant. Il se sentit malgré lui frémir en sentant la main du brun passer dans ses cheveux. Encore plus lorsqu'il croisa son regard débordant d'amour, et à l'entente de ses mots.

Il ne lui laissa pas le temps de répondre à ses mots. De tout de façon, Dorian avait assez parlé de ses sentiments pour un bon moment. Alors ils se contenta de répondre à ce baiser avec tout l'amour dont il était habité. L'Allemand avait passé ses bras autour des épaules du brun, afin de se soutenir davantage dans ses mouvements de bassin. Bon sang, ce qu'il l'aimait … Jamais il n'aurait cru ça possible. Que lui, le mec au cœur de glace s'éprenne à ce point la d'un mec, au point de ne plus pouvoir le lâcher quand bien même celui-ci lui aurait fait les pires des saloperies. Accro. Il était juste accro. Et définitivement amoureux.

Le baiser rompu, il sentit Alby aller se caler dans son cou, ses lèvres sur sa peau. Dorian avait laissé sa tête se pencher légèrement en arrière lui laissant plus d'accès pendant qu'il le serrait davantage. D'entendre ses gémissements de plaisir le firent frissonner.

Continuant sans relâche ses montées et descentes sur son membre, leurs corps serrés caressaient au passage sa propre virilité. Ces deux choses à la fois le firent doucement pousser des soupirs de plaisir, qui peut à peu se transformaient en gémissement. Pas spécialement fort, mais assez pour faire comprendre à Alby que lui aussi, prenait du plaisir à ce moment. Et pas qu'un peu. Il était terriblement bien la, dans ses bras, à partager ce moment.

Sentant l'eau couler sur eux deux, faisant davantage glisser leurs deux corps, peu à peu ce moment prit à ses yeux un aspect plus érotique. Ça, plus le fait qu'enfin, ils se retrouvaient, cela fit trembler Dorian dans les bras du brun. Il l'aimait. Et avait terriblement besoin de lui. Et il avait envie de lui comme jamais personne ne pourra le désirer. Jamais ! Relevant la tête, prit d'une nouvelle bouffée de désir, il alla plaquer ses lèvres à l'oreille d'Alby, la lui mordillant légèrement, en accélérant le mouvement de ses hanches sur lui. Il ne se gêna pas pour gémir à son oreille, ses mains se crispant par moments sur la peau du brun, preuve du plaisir immense qu'il ressentait.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   12/7/2015, 23:50

La tête de Dorian partant en arrière, ma main avait suivit son mouvement, se plaçant a l’arrière de sn crane comme pour l’incité a en effet resté comme ça, me laissant alors plus d’espace pour découvrir cette partie de son corps, embrassant son cou, sa gorge, ses épaules, tout ce qui m’étais permis d’embrassé…

La cadence se faisait plus vive bien que toujours tendre mais cela ne m’empêchais pas de me sentir partir. Emporté par ce tourbillon de plaisir et d’amour que nous étions en train de vivre malgré le lieu plus insolite et impersonnel. Sentir la virilité de Dorian contre mon ventre et entendre celui-ci gémir petit à petit me m’excitais que d’avantage. Me donnant l’envie de lui donner tout ce que je n’avais pas fait hier. Et c’est en sentant Dorian aller se saisir de mon oreille, mordillant celle-ci tout en m’offrant le son plus intense de ses gémissements, serrant ses mains sur moi que j’avais arrondit mon dos de façon a pouvoir remonté ma main de ses hanches jusqu’à son sexe, caressant délicatement celui-ci avant de le prendre pleinement en main, suivant les mouvements de bassin dont lui-même décidait du rythme.

Quelque peu a bout, beaucoup trop exalté par tout ça, j’avais fini par me détaché un peu de Dorian, me laissant doucement tombé en arrière pour m’allonger mais sans le quitter du regard. Sans lâché sa virilité. Saisissant de mon autre main la sienne et entrecroisant nos doigts pour ne pas perdre le contact. Je le regardais, m’apparaissant derrière un rideau de pluie qui semblait nous séparés alors que nous étions si liés. Et je n’en pouvais plus. Trop d’émotion. Trop d’attente. Trop de refoulement. Tout ce temps passé loin de lui était en train de me revenir. J’avais beau avoir été voir ailleurs, c’était comme si tout ce temps je n’avais attendu que lui. Restant en état de manque et sentait tout se ressentie d’exprimer aujourd’hui… J’avais envie de le regarder, de ne jamais plus le quitter des yeux mais la, je n’en n’étais pas capable, bien trop emporté par tout ça. J’avais fermé mes yeux, resserrant ma main sur la sienne, essayant de faire durer au mieux ce moment…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Atlantic City [Terminé / Hot]   13/7/2015, 00:07

Avec plaisir il sentit la main d'Alby glisser entre leurs corps afin de d'abord le caresser doucement, avant de le prendre en main, y appliquant les mêmes mouvements que Dorian faisait avec ses propres hanches. Ce geste eu le mérite de le faire gémir de plus belle. C'était …. sans nom.

Il vit Alby sous lui s'allonger lentement, le fixant intensément. Leurs mains se trouvèrent, les doigts entremêlés, pendant que l'autre main d'Alby continuait à le caresser. La main libre de Dorian quand à elle, il l'avait posée sur le torse d'Alby, afin de se soutenir dans ses mouvements, allant et venant sur lui. Malgré tout le plaisir ressenti, le fait qu'Alby ait lui fermé les yeux, Dorian se fit violence pour garder les siens ouverts autant que possible. Comme s'il enregistrait chaque moment dans sa tête, leurs mains solidement enlacées. Mais c'était tellement difficile de garder les yeux ouverts, avec le plaisir immense qu'il ressentait.

Lors d'une de ses descentes, plus poussées que d'autres, Dorian ne pu se retenir de s'arc-bouter violemment, secoué par un brutal spasme de plaisir. Sa tête s'était de nouveau penchée en arrière, ses lèvres laissant un gémissement plus qu'évocateur s'échapper. Motivé par tant de sensations, Dorian y retourna, montant et descendant sur la virilité d'Alby. Il avait de nouveau penché sa tête en avant, pour observer le brun. Yeux mis clos, lèvres entrouvertes, le corps tremblant de plaisir, il voulait le voir. Voir chaque expression de son visage, se souler de toutes ces sensations.

Mais c'en était trop. Le plaisir lui montait dangereusement à la tête, perdu dans l'ivresse de ce moment. Et en cet instant, il se sentait terriblement vivant. Pas comme hier soir ou il était comme mort de l'intérieur. Certes, cela ne suffira pas à recoller les morceaux. Mais bon sang, ce que ça faisait un bien fou de vibrer comme ça, avec lui ! Sur lui … Dorian ne réussit pas à articuler le moindre mot. Les gémissements qu'il poussait, la façon plus franche qu'il avait de monter et descendre sur lui, le prenant entièrement, ses yeux qui se fermaient tous seuls à cause du plaisir … Tout cela était assez parlant pour savoir qu'il était bientôt à bout...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
Atlantic City [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: After City :: Others City-
Sauter vers: