AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   20/7/2015, 23:17

Sarah n'allait tout de même pas lui reprocher de bosser ! C'est vrai après tout, il ne lui avait rien demandé et voilà qu'elle sous-entendait qu'elle était venu pour le voir lui et non pas un fantôme ? C'est ce que le beau brun cru comprendre. Il ne lui avait rien demandé tout comme il n'avait pas demandé l'avis de Sarah pour assister à cette soirée. Toujours à agir sur un coup de tête. Il aurait pu y aller en compagnie de son assistante mais ça le mettait mal à l'aise de laisser Sarah de côté. Ethan voulait qu'elle découvre son monde ? Elle n'allait pas être déçu et lui non plus. La fin de soirée allait promettre entre eux. Il y avait tout un tas de petites choses qui allaient faire qu'ils allaient se prendre la tête, une fois de plus et pour des détails qui plus est.

Le passage devant les photographes passé, Sarah se sentit un peu plus soulagée. Elle considéra que cet exercice n'était pas bien difficile. Il suffisait de sourire et basta. C'est vrai que la première fois, cela peut paraître intimidant car c'est comme si on vous volait un bout de votre vie privée. En faisant partie de cette catégorie de gens fortunés, il ne fallait pas avoir peur d'être "mis à nu"car votre vie, le moindre de vos faits et gestes et vos paroles se retrouvaient placardés dans les journaux sous forme de scandal médiatique. Ethan se montrait vigilant avec les journalistes et c'était pour cela qu'il passait son chemin devant eux.

Une fois à l'intérieur, Lauren vint à leur rencontre et un serveur amena du champagne sur un plateau. Ils prirent tous les trois une coupe. Sarah était au bras du beau brun et ils ne furent pas seuls bien longtemps. Un couple vint les voir à peine quelques minutes après leur arrivée. On leur laissait le temps de souffler parfois ? Qu'est-ce qu'ils avaient tous à leur sauter dessus comme des charognards ? Il s' agissait d'un homme d'environ la quarantaine, plus ou moins le même âge qu'Ethan. Il se montra familier comme s' il connaissait Ethan depuis longtemps, sauf qu'il l'appelait Monsieur. Ça changeait tout. La question qu'il posa au playboy le mis un peu dans l'embarras...

- C'est euh... Ma petite amie lâcha-t-il en se grattant derrière la tête.

- Ah oui ? Qui l'aurait cru ?! Petit veinard ! Il était temps de vous trouver une femme !

Oui, Ethan était gêné. Il en avait un peu marre qu'on le catalogue de collectionneur de femmes devant Sarah. Bon, il était certain que ce genre de chose n'allait sûrement pas plaire à la jeune femme ! Que pouvait-il dire pour sa défense ? Que c'était la vérité ? Ou bien qu'il était obligé de mentir comme tout le monde ici pour se faire une place digne de ce nom ? Qu'est-ce qui était le plus important aux yeux d'Ethan ? Sarah se présenta d'elle-même tandis qu'Ethan grinçait des dents. Franchement, une petite voix intérieure lui disait qu'il n'allait pas s' en sortir comme ça. Même Lauren semblait exaspérée par la réponse d'Ethan. Un boulet pensait-elle.

- Vous aurez toute la soirée pour faire connaissance , coupa Ethan en attrapant la New yorkaise par la main pour l'emmener danser.

Il y avait une petite musique douce qui se prétait bien à une petite danse mais dans l'embarras, il n'avait trouvé que cette parade pour échapper à l'interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   20/7/2015, 23:42

Sarah intériorisait pas mal de choses en ce moment même. Pourquoi était-elle venue ? Elle ne savait pas pourquoi mais elle sentait qu’elle allait regretter cette soirée. C’était quoi le plus chiant ? De voir les gens aussi faux ? Ou encore cette image qu’on donnait d’Ethan ? Il semblait avoir la meilleure des réputations… Et elle, elle avait une image à tenir. Si on la faisait passer pour une conquête passagère aux yeux de tout le monde ? Parce que bon, se faire passer pour « sa petite amie » ? … Petite amie ?

Très vite, la magistrate finit par se faire kidnapper par Ethan pour une danse. Au passage, à peine consommer leur champagne que leurs verres furent déposés sur le plateau d’un serveur, histoire d’avoir les mains libres. Au moins là, face à Ethan, Sarah avait enfin son tête à tête. Ils firent quelques pas de danse, Sarah fut quelques secondes silencieuse. Elle bouillonnait.

Petite amie ?

Manquerait plus qu’il finisse par dire « ma femme », tiens ! Pourquoi cela l’agaçait ?

Ils semblent bien te connaître après tout ce temps !

Peut-être était-ce ça qui l’énervait le plus qu’autre chose… C’était pour ça qu’il fuyait la Californie ? Enfin, il ne la fuyait plus désormais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 11:44

Depuis quand Ethan se permettait de dire que Sarah était sa petite amie ? Elle ne l'était pas et vu sa tête, elle l'avait sûrement mal pris. Ce n'était que pour se défendre et calmer ses bandes de hippies qui voulaient à tout prix le voir couler. Ils se feraient une joie de le descendre dès que l'occasion se présenterait. Et il avait reconnu cet homme qui était en fait un très gros investisseur qui possédait une bonne part de l'entreprise d'Ethan. Il connaissait pas mal d'aspects de sa vie dont celui du Ethan Don Juan qui changeait de femmes comme de chemise. Mais il voulait prouver que maintenant, avec sa nouvelle fonction, il était un homme nouveau. Il emmena Sarah danser pour pouvoir fuir l'interrogatoire avant que certaines révélations ne fassent surface.

- C'était inoffensif ! Je voulais juste lui faire fermer son clapet et prouver que je suis un homme stable, responsable... Que j'ai changé.

Enfin, cela allait sans doute faire tiquer Sarah qui n'était pas dupe. Ça l'arrangeait bien de la prendre pour sa petite amie car il en crevait presque d'envie. Mais ils ne faisaient que se tourner autour. Ils n'arrivaient pas à avouer leur attirance. Ce n'était qu'un jeu de séduction dont personne ne connaissait l'issue. En tout cas, ils avaient bien des manières dignes d'un petit couple. Même Lauren n'en croyait pas un mot quand il avait dit que c'était juste une amie qui venait de New York... Amie, petite amie et demain ce serait quoi ? Sa femme ? Fallait pas déconner non plus ! Et puis, il y avait l'art et la manière de dire de telles choses.

Sarah restait silencieuse pendant quelques instants. Ça en disait long sur sa pensée. De plus, elle cherchait plus à fuir son regard qu'à y plonger cette fois. Probablement qu'elle était déçue mais il trouverait le temps de s' excuser ... Plus tard.

- Je savais que ça ne te plairait pas mais j'aurais très bien pu faire de même avec Lauren si elle n'était pas mon assistante et si tu n'étais pas là.

Ou même avec une parfaite inconnue. Il y était habitué. Ethan se montrait bien maladroit ce soir à enchaîner les boulettes. D'abord, il ne lui demandait pas son avis et lui imposait d'aller faire les magasins avec Lauren pour choisir sa robe hors de prix, ensuite il s'était bien gardé de lui dire qu'ils allaient à un gala de charité où photographes et journalistes étaient présents pour couvrir l'évènement et désormais, il faisait passer Sarah pour sa petite amie. Aux yeux de tout le monde ici, elle passait sans doute pour une conquête de plus, un trophée à son tableau de chasse. Et bien, ils se trompaient. Sarah était bien plus que cela. Sinon, il aurait déjà abandonné la partie depuis belle lurette. Car oui, elle aussi s' amusait à le faire tourner en bourrique mais Ethan n'était pas du genre à lâcher l'affaire quand il voulait vraiment quelque chose... Ou quelqu'un, à présent.

Ethan invita Sarah à le suivre sur un des balcons, au calme pour pouvoir parler un peu plus sans avoir des oreilles qui écoutaient ce que vous disiez. Il espérait bien qu'elle ne veuille pas rentrer tout de suite mais Ethan comprendrait.

- Dis-moi ce que je peux faire pour me pardonner ?

Il était vraiment attaché à elle pour pouvoir se plier en quatre et demander à se faire pardonner. Jamais il ne se comporte comme ça d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 13:45

Inoffensif. Si c’était tout inoffensif, allez savoir ! Vraiment ? Ethan voulait prouver qu’il était un homme stable, responsable ? Un homme responsable qui se bourrait dans les bars ? Bon, ça, c’était bas. Qu’est-ce qui le pousserait vraiment à vouloir changer en l’espace d’une ou deux semaines ? Le fait que son père soit malade ? Le fait qu’elle soit montrée comme « sa petite amie » sans aucun doute, oui, ça devait l’arranger pour montrer une meilleure image à l’entreprise... Si ça n’avait pas été elle, ça aurait été Lauren ? Enfin si elle n’était pas avec son assistante… Ca aurait pu être avec n’importe quelle nana… Bref, l’art et la manière … c’était quelque peu blessant…

Dans les bras d’Ethan, ils continuèrent à danser bien que Sarah restait silencieuse. Pas besoin de paroles pour démontrer sa frustration. Sympa leur première petite danse dans ces conditions. C’était loin d’être une grande danse du siècle, non plus ! Une main dans la sienne, la seconde sur l’épaule de son cavalier, Sarah avait plutôt tendance à regarder au-dessus de l’épaule de son cavalier, qu’autre chose, profitant d’être contre lui pour ça, et pour éviter de discuter.

Cela dit, le fait de s’être éclipser pour danser, l’homme qui était intervenu un peu plus tôt les avait suivis du regard, comme si bon, il ne faisait pas déjà une idée de tout ça. Une mauvaise langue.

Un peu plus tard, ils s’éclipsèrent sur le balcon, sous le ciel étoilé avec la lune au sommet. Faisant à peine 20 degrés, il faisait encore bon… Elle s’adossa contre la rambarde, croisa les bras sur sa poitrine et resta un petit moment silencieuse encore. Ethan cherchait à se faire pardonner et le fait qu’elle soit silencieuse ainsi, ça devait le torturer. En même temps, il ne l’avait jamais vu ainsi. Quant à elle, elle savait qu’Ethan n’allait pas chercher à lâcher le morceau et elle ne partirait sans doute pas avant d’avoir donné une quelconque réponse ? Il était là, face à elle. Elle leva les yeux pour planter dans les siens. Non, il n’allait pas abandonner aussi vite.

Je peux garder la robe ? fit-elle, faisant une petite moue.

C’était une proposition mais elle craquait pour la robe. (en même temps, ce n’était pas Ethan qui allait la porter … sauf s’il l’offrait à son assistante, tiens !). Elle n’avait pas aimé le coup qu’il lui avait fait car elle n’aimait pas être « achetée » comme ça, mais la robe était magnifique. Elle l’aimait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 15:24

Le silence de Sarah en devenait presque pesant pour Ethan. Il aurait bien voulu être sa conscience pour connaître le fond de sa pensée à cet instant. Que pouvait-elle vraiment bien penser de lui ? Etait-elle déçue ? Allait-elle regretter de s' être déplacée jusqu'en Californie ? Ça, il ne le saurait probablement pas. Ses pensées lui étaient hermétiques. C'était la première qu'elle faisait sa têtue au point de ne pas lui adresser la parole. Ethan se disait que peut-être, son silence était plus révélateur que des paroles qui auraient pu être blessantes ? Allez savoir exactement.

D'ailleurs, ils s' étaient éclipsés sur le balcon, à l'extérieur afin de se retrouver seuls, loin de l'agitation et de la foule. A vrai dire, ce n'était pas trop la tasse de thé du playboy d'être noyé dans le monde. Il aimait bien avoir son petit espace vital tout de même. Il n'était pas agoraphobe mais plus il se trouvait loin des gens mieux c'était. La jeune femme se posa contre la rambarde du balcon, bras croisés sur sa poitrine. Le beau brun lui faisait face mais ils n'avaient pas mis pour autant de distance entre eux.

- Ecoute, dis quelque chose parce que là t'es un sphynx ... Ça ne m'aide pas.

Il lui demanda ce qu'il pouvait bien faire pour être pardonné mais il ne s' attendait pas à la réponse de Sarah. Quoi ? Il leva un sourcil se demandant ce qui traversait l'esprit de la magistrate. Lui se montrait hyper sérieux et tout et elle tout ce qui l'intéressait c'était de savoir si elle pouvait garder sa robe ? Alors là, celle-là, il ne l'avait pas vu venir ! Il s'appuya d'une main contre la rembarde, proche de Sarah.

- Hum... Et bien oui, qu'est-ce que tu veux que j'en fasse autrement ? Que je la porte ?

Aux dernières nouvelles, Ethan ne jouait pas encore les travestis ! Cette question pouvait paraitre surprenante mais elle semblait adorer sa robe, bien que ce soit un cadeau inestimable de la part du PDG. De toute façon, il ne pouvait pas la ramener en magasin et il n'allait pas non plus l'exposer dans une vitrine. Genre il vouerait un culte à Sarah comme à une déesse ? Fallait pas pousser et il n'allait pas faire un musée de la garderobe de la magistrate. Enfin, sa réponse eut le don de détendre un petit peu l'atmosphère. Ils étaient moins crispés qu'au départ même si la jeune femme faisait mine de rien ici, il allait sans dire qu'elle allait se rattraper tôt ou tard.

- Tu vas faire palir de jalousie les femmes de New York !

Quelle femme du commun des mortels pouvait se vanter de porter des robes de créateurs hors de prix ? Elle allait pouvoir faire jalouser ses amies mais pour quelle occasion pourrait-elle bien la remettre ? Lors de ses soirées spéciales données par le maire de New york peut être ? Oh, plus que ça se disait Ethan, elle emportait un morceau de lui à l'autre bout du pays. Une façon de se rappeler au bon souvenir de Sarah en quelque sorte. En tout cas, si elle l'appréciait, ça faisait plaisir au playboy de le savoir et lui aussi aimait beaucoup cette robe qui mettait ses cheveux bruns ainsi que ses yeux verts en valeur. Le beau brun était subjugué par sa beauté mais il ne pouvait le lui dire.

- Tu ne m'en veux pas, alors ? Pourtant, j'ai agis comme un abruti...

Il n'arrivait toujours pas à comprendre la réaction de Sarah. Les femmes et leur comportement, ça lui passait au dessus de la tête là. Elles étaient vraiment mystérieuses et Sarah continuait de l'entretenir.
Il se redressa, faisant à nouveau face à la jeune femme. Cette fois, elle ne cherchait plus à le fuir du regard en regardant au dessus de son épaule ou autre. Non, là, leur regard se croisèrent. C'était à en devenir maboul. Il se sentit comme aspiré et il s' approcha doucement sans se quitter du regard.

- Monsieur Hawkins ! Ah, vous êtes là ! Excusez-moi de vous déranger mais je voudrais vous présenter une de mes amies.

Encore une fois, Lauren venait les interrompre. Le beau brun serra la mâchoire avant de répliquer.

- Ça ne peut vraiment pas attendre ? fit-il comme un reproche.

C'est pas vrai d'être toujours dérangé comme ça ! Ethan en devenait frustré et son assistante allait vraiment en prendre pour son grade quand il en aurait l'occasion. Non mais c'est qu'elle le dérangeait là !

- Je peux te laisser cinq minutes ? demanda-t-il à Sarah.

C'était l'histoire de quelques minutes et il reviendrait. Pendant ce temps, ça ferait du bien à Sarah d'être seule, elle irait se jeter une petite coupe de champagne en attendant ou elle prendrait l'air... Lauren amena le PDG jusqu'à son "amie". Ah bon, son assistante avait des amies ? Bref, ils parlèrent affaire et chassez le naturel, il revient au galop. Il y avait probablement un contrat à la clef et il devait la jouer finement. Il l'invita donc à danser . Cette jeune femme brune qui avait presque dix ans de moins que lui essayait de le titiller un peu. Peut-être avait-elle eu vent de la réputation du PDG d'Hawkins Industries et elle lui glissa au creux de l'oreille qu'elle aurait bien voulu perdre un peu de sommeil avec lui. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre là ! Cette femme n'avait donc pas vu l'arrivée de Sarah au bras du beau brun ténébreux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 17:06

Son silence devait le peser là, comme s’il ne savait plus comment réagir vis-à-vis d’elle. Et elle, ben elle restait là, face à lui.. Bon, il fallait qu’elle lui dise quelque chose. Devrait-elle l’engueuler ? Encore ? Tout ce qu’elle trouvait à dire était cette histoire de robe comme si elle était une fille capricieuse pour le coup. Cela surprit Ethan, ne s’attendant pas à cette réplique. Oh, il pourrait en faire des choses avec cette robe. Peut-être pas se travestir mais ce n’était peut-être pas les idées qui manqueraient…

Le fait qu’il lui parle des femmes de New York lui fit presque comme l’effet d’une gifle parce que c’était ramené ce séjour à l’échéance comme quoi, elle repartirait bientôt pour New York et lui allait rester ici à Los Angeles…

Ca sert à quoi si y’a personne pour m’accompagner ? répliqua-t-elle, n’était-ce pas une bonne réflexion ?

Quoi d’autre ? Non, de rendre jalouse les autres femmes, ce n’était pas son truc. Pourquoi elles seraient jalouses ? Parce qu’elle portait une belle robe de haute couture ? Bon, certes, narguer les autres nanas pouvaient être marrant un instant… mais bon, la porter où ? A quelle occasion ?

Si elle allait lui en vouloir ? Il pouvait reconnaître qu’il avait réellement agi comme un abruti. Pas qu’un peu.

J’ai pas encore réfléchi à ce que tu vas faire pour te faire pardonner.

La robe, c’était une chose mais après, il fallait voir… N’empêche, à le regarder dans les yeux en ce moment même, elle ne bouda plus vraiment. Bon, ça, s’il le savait seulement… Tout avait disparu. Elle était captivée par son regard. L’air de rien, il fallait croire qu’il avait un certain pouvoir sur elle. Commençait-elle à succomber comme les autres femmes ? Si ce n’était pas déjà fait… C’était une lutte sans merci !

S’apercevant qu’Ethan s’approchait d’elle dans l’attention de l’embrasser, le regard de Sarah descendit sur ses lèvres avant de replonger dans ceux d’Ethan… Plus rien ne comptait autour… Quelque chose ou plutôt quelqu’un vint alors rompre leur moment, cette magie qui émanait d’eux. Lauren… Sarah voulut lever les yeux au ciel, exaspéré… Il faudrait faire quelque chose de cette Lauren, sérieusement. La momifier peut-être ? Si Ethan pouvait la laisser cinq minutes ?

Vas-y, vas-y ! fit Sarah bien qu’elle pensait le contraire, « restes » mais elle ne pouvait pas l’empêcher, ni empiéter dans son travail, son « monde ».

Le voyant s’en aller avec sa secrétaire rouquine (et ouais pour elle, elle n’était pas blonde, na !), Sarah soupira. Elle resta un instant là, essayant de se ressaisir. Ethan allait la rendre dingue, un jour… Et elle ne croyait pas si bien dire… Bon, on avait parlé de cinq minutes ? Ah, non de quatre minutes. Sarah finit par rentrer à l’intérieur pour se chercher à boire, et de quoi se mettre sous la dent. Elle récupéra un verre de champagne puis se mêla à la foule. Bon, c’était vite dit puisqu’elle ne connaissait pas grand-monde. Bon, elle pouvait reconnaître deux trois grosses têtes tenant de grosses entreprises mais ce n’était pas comme si elle les connaissait personnellement… Puis son regard se posa alors sur Ethan et… c’était qui celle-là ? Cette « amie » justement. Cette « amie » à la rouquine ? Et à les voir danser ainsi, il ne fallait pas être née de la dernière pluie pour remarquer qu’elle le draguait…. Et quant à lui, il ne la repoussait pas… Ben voyons. Monsieur Hawkins, un homme stable et responsable ? Et qui avait changé ? Elle allait gober tout ça ! Elle allait gober les paroles d'un type qui allait l'embrasser y'a cinq minutes et voilà qu'il s'amusait avec une autre femme qui lui faisait les yeux doux... Vraiment...Sarah s’approcha d’eux naturellement.

Je vous dérange peut-être ?

Sarah sourit un peu sournoisement à Ethan.

Je croyais que t’étais devenu un homme stable et responsable ?

Là, Sarah l’avait un peu (beaucoup ?) de travers. Cela dit, son verre de champagne entre les mains… la magistrate décida d’arroser le PDG avec le contenu. Il osait l’abandonner cinq minutes pour une pauvre allumeuse ? Oui, allumeuse même si Sarah y allait un peu fort dans ses mots.

Amuses-toi bien !

La magistrate venait tout bonnement de se donner en spectacle devant un paquet de monde. En fait, il n’y avait rien de mieux que cette scène pour donner raison à ceux qui pensaient qu’Ethan était incapable de se poser. Ca ne serait à rien de la retenir puisque la brunette s’en alla. Oh, elle ne savait comment elle allait rentrer. Ca ne sera pas trop difficile de trouver un chauffeur …

Un peu plus tard dans la soirée, Sarah était arrivée à la villa. Elle avait enlevé cette maudite robe pour un pyjama (un pauvre jogging), et se démaquilla. Et ça ne servait à rien de se coucher puisqu’elle était énervée. Allez savoir pourquoi tout ça l’agaçait au plus au point. Et puis avant, elle avait la dalle. La jeune femme se posa sur le tabouret dans la cuisine, s’accoudant sur le plan de travail et mangea les fraises qu’elle avait trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 19:28

Ethan venait d'abandonner Sarah sur le balcon car Lauren était venu les interrompre au moment où ils allaient tout simplement s' embrasser. Il fallait dire que le beau brun était quelque peu frustré de cette intervention. Il avait l'impression que, où qu'il aille, Lauren ou quelqu'un d'autre était toujours la pour les empêcher de se rapprocher. Qu'est-ce qu'il y avait de plus frustrant franchement ?
Bon, ils parlèrent affaires et Ethan emmena danser Jenna, la fameuse amie de Lauren. Cette jeune femme se montrait plutôt ouverte... Dans tous les sens du terme... mais elle était là aussi pour représenter un des clients de Hawkins Industries. Elle tentait de le draguer, c'était bien l'impression qu'elle donnait. Enfin, si elle avait pu passer directement à l'étape supérieure, elle l'aurait fait mais Ethan se réservait désormais. Il y avait Sarah dans le coin et venait-il pas d'essayer de l'embrasser à nouveau ? Cette feme l'ennuyait... C'était bien pour essayer de décrocher un contrat sinon il lui aurait dit au revoir depuis des lustres pour aller retrouver Sarah. Il l'avait jeté aux lions, dans ce monde qui lui était inconnu et il ignorait ce qu'elle pouvait bien faire mais elle était assez grande pour se gérer elle-même... Le PDG ne croyait pas si bien dire car d'un moment à l'autre, elle se retrouva près d'eux. Elle leur demanda si elle dérangeait... Bien sûr que non, ils ne faisaient que danser en parlant affaires.. Ou plus mais le sourire sournois de la magistrate en disait long. Ça ne lui plaisait pas et elle le fit savoir à sa manière. Sarah demanda alors au PDG s'il était devenu un homme stable et responsable.. Qu'est-ce qu'elle entendait par là ? Ethan ne comprenait pas et il ne tarda pas à se retrouver arrosé de champagne. Là, c'était bien humiliant et l'égo du playboy en prenait un sacré coup. Devant toute cette assistance, Sarah venait tout bonnement de les jeter en spectacle ! Ethan ne broncha pas lorsqu'il reçut le champagne à la figure mais une foule de questions sans réponses lui traversaient l'esprit

- Non mais c'est qui celle-là ? demanda Jenna d'un air de femme superficielle.

Le PDG restait planté là, à ne rien comprendre à la situation. Mais il finit par réagir, un peu trop tard sûrement car la jeune femme avait déjà tourné les talons pour se diriger vers la sortie.

- Sarah ?! M'enfin, qu'est-ce qu'il te prend ?!

Par réflexe, il venait de lui poser cette question tout en ne cherchant pas à aller la rattraper. A quoi bon ? Si c'était pour se donner en spectacle et humilier Ethan, valait mieux qu'elle rentre. Sarah était peut-être perturbée par ce nouvau monde... Allez savoir.

- Je devais le mériter...

C'était sa vengeance pour s' être comporté comme un parfait abruti ? Alors il le méritait mais pas de cette façon là. Elle ne pensait sûrement pas au buzz que cela allait créer et sa réputation allait en prendre un coup. Bref, ils s' expliqueraient sur tout cela. Ils avaient un vrai besoin de mettre les choses à plat tous les deux. Très vite, on accourut auprès d'Ethan pour le sécher. Ce n'était pas du goût du playboy qu'on vienne s' occuper de lui ainsi. Il adorait être le centre de l'attention mais pas dans ce sens là où tout le monde aller baver sur son dos, se moquer de lui etc..

- Arrêtez, bon sang ! ordonna-t-il à Lauren qui était entrain de lui tamponner le visage.

Ethan enleva sa veste pour se retrouver en chemise et il se précipita en direction des toilettes. Il était assez grand pour s' occuper de lui-même. La soirée était terminée pour lui et il cogita pendant un long moment. Pourquoi avait-elle réagi comme ça ? Il y avait forcément une raison...

En arrivant chez lui, il découvrit Sarah entrain de manger des fraises dans la cuisine. Tout ce qu'il trouva à faire c'était d'applaudir pour saluer le numéro de Sarah. Franchement, on aurait pas pu faire mieux. Que cherchait-elle en ayant eu ce genre de réaction ? Il pensait bien sûr que son intention n'était pas de ruiner sa carrière loin de là cette idée. La jeune femme était accoudée sur le plan de travail et apparemment, elle s' était mise à l'aise. Il remarqua aussi qu'elle était aussi démaquillée. Elle restait jolie quand même au naturel.

- Bien jouée ! Alors là ! Bravo ! Tu sais que tu viens de me ridiculiser devant une bonne centaine de personnes et de me décrédibiliser ?

Non, comme si elle ne le savait pas vu que c'était elle qui avait provoqué tout cela. Finalement, lui qui pensait qu'ils allaient rentrer à point d'heures... Ils étaient rentrés bien plus tôt que prévu. Ethan fit alors le tour pour aller s' installer à côté de Sarah.

- Ce n'était pas difficile pourtant ce que je te demandais, si ? D'attendre cinq minutes que je revienne ? Tu as tout fait foirer, j'allais décrocher un contrat à plusieurs millions de dollars ! Mais quelle mouche t'as piqué pour m'arroser en public ?!

C'était un sacré reproche qu'il faisait là mais bon, il fallait qu'il le dise car c'était bien ce qu'il s' était passé suite à sa boulette. Pouvait-il en être autrement ? Il piqua des fraises à Sarah puis prit la chantilly qui se trouvait dans le frigo. Il était légèrement énervé et il avait besoin de manger. Genre il allait se venger sur la bouffe !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 21:18

Sarah mangeait ses fraises, tranquillement. Bon, techniquement ce n’était pas SES fraises puisqu’elle squattait chez Ethan. Squatter… C’était un grand mot. Elle avait été invitée. Voilà. Elle savait lorsque celui-ci rentrera, ils auront une belle explication. Il se pourrait qu’ils n’auraient jamais fini par se prendre la tête. Sérieusement. Après un moment de complicité, il fallait qu’il y ait un truc pour tout balayer… La première fois, Ethan était arrivé en retard au restaurant. La seconde ? Elle lui avait mis une gifle. La troisième ? Ben… c’était encore sa faute !

Mais il rentrera tard sans aucun doute ! Il devait bien s’amuser là-bas ! Sarah avait encore l’image de l’autre avec qui il était en train de danser et lorsqu’elle les avait interrompu, cette inconnue avait pris un air effarouché. Une nana superficielle, va ! Sarah était en train de pester toute seule, et elle pesta encore plus contre elle-même parce qu’elle s’était comportée ainsi… Elle se comportait comme si elle était complétement jalouse. Non, elle ne l’était pas ! On ne lui faisait pas le coup « je t’abandonne 5 minutes pour se faire draguer, naméoh ! Surtout si t’avais l’intention de m’embrasser ! Vas-y que je t’en mettes une !»

En fait, le PDG avait décidé de rentrer plus tôt qu’elle ne l’aurait pensé. Elle avait entendu la voiture se garer dans la cour et la porte d’entrée s’ouvrir. Ethan attira son attention en applaudissant. Oh, il pouvait la féliciter pour son spectacle… Ca, c’était vrai, elle avait fait un beau spectacle et elle n’en était pas spécialement fière. Elle ne dit rien et regarda Ethan prendre place à côté d’elle puis il lui expliqua qu’elle venait de lui faire rater un gros contrat à plusieurs millions de dollars.

Attends, on passe des contrats à coup de drague, maintenant ? Vous n’avez pas des bureaux pour ça ?

Ou même « une chambre » pensa-t-elle. Bon, Sarah avait arrêté de manger sa fraise là, se tint droite sur son tabouret, se rendant compte que tout était ridicule.

J’avoue. J’ai poussé le bouchon, j’ai dépassé les bornes. Je m’excuse…

Cela n’expliquait pas forcément son comportement, n’excusait pas tout ça et les conséquences que tout ça allait répercuter… Est-ce que ses excuses allaient suffire ? Non. Elle mordit dans sa fraise… puis au bout d’un moment, elle craqua et finit par dire :

Bon, que dois-je faire pour me faire pardonner ???

A son tour de demander. Il y avait bien un truc, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 22:28

Depuis quand la façon dont Ethan concluait ses contrats importait à Sarah ? Cette réaction ressemblait bien à de la jalousie. Le beau brun aurait dû s' en douter mais il ne savait pas vraiment si c'était une vengeance de sa part de lui avoir imposé la robe, la soirée et de l'avoir abandonnée plus de cinq minutes. Il fallait l'admettre. Mais maintenant qu'il était rentré, il pouvait avoir des réponses à ses questions. Sarah semblait lui reprocher le fait qu'il... Qu'il draguait Jenna ? Sérieusement ? C'était cela qui la dérangeait tant au point de lui envoyer du champagne à la figure ? C'était pour se rappeler au bon souvenir d'Ethan ? Il fallait mettre les choses au clair. Ethan s' était donc installé à côté de Sarah et commença à manger les fraises qu'elle avait trouvé à se mettre sous la dent.

- C'est cette Jenna qui me draguait, elle voulait que je couche avec elle après la soirée. C'est vraiment pas ce que tu croyais. Et... Et en quoi ça te dérange d'abord ?! On dirait que tu es jalouse...

Il en aurait peut-être le coeur net. Ce n'était pas à quarante cinq ans qu'on allait lui faire ce coup là. Il connaissait assez bien les femmes pour savoir à quoi ressemblait une crise de jalousie... Si elle le niait, il allait falloir qu'elle lui explique alors. Rien ne retenait Ethan d'aller coucher à droite ou à gauche ... Il n'était pas en couple avec Sarah car cette dernière semblait toujours vouloir le repousser. De plus, ils n'arrivaient jamais à s' embrasser car il y avait toujours une Lauren dans le coin pour venir tout casser. Apparemment, elle en faisait sa spécialité.

- Je n'aurais pas couché avec cette femme. Je conclus des contrats sur un bureau... Pas sur les fesses d'une femme à la volée...

Ça c'était bien vrai. Il n'y avait personne pour attester de la véracité du dit contrat s' il était signé à la hâte sur les fesses d'une femme qui lui servait de support. Ils n'étaient pas dans les Liaisons Dangereuses tout de même. Ethan avait un minimum de savoir vivre et comme il l'avait assuré à Sarah un peu plus tôt, sa fonction lui imposait de devenir un homme respectable, responsable et stable. N'était-ce pas ce qu'il tentait de faire ? Apparemment pas aux yeux de Sarah qui s' excusa pour ses agissements.

- Ce n'est rien de le dire ! Ça va me suivre pendant des jours voire même des mois qui sait. Ça me met bien dans l'embarras mais j'accepte tes excuses.

Ce n'était pas lui qui allait refuser ses excuses avec tout ce qu'il avait fait avant cette soirée. Après tout, après réflexion, ce n'était que d'une poignée de dollars dont il s' agissait. C'était immatériel mais vital pour l'entreprise bien qu'elle ne connaisse pas la crise. Il fallait que le playboy fasse des choix dans la vie. La magistrate lui demanda en retour ce qu'elle pouvait faire pour être pardonnée à son tour.

- Personne n'est parfait, toi et mois n'y faisons pas exception. Je suis tout aussi désolé pour ce que je t'ai fait subir aussi. Nous voilà sur un pied d'égalité, on dirait. Et tu me supportes, c'est déjà beaucoup !

N'était-ce pas ce dont ils avaient parlé lors de leur rendez vous au restaurant, à New York après la conférence ? Qu'il cherchait une femme capable de le prendre tel qu'il était et capable de le supporter ? Sarah semblait remplir tout ces critères et c'était peut-être pour cela qu'il pardonnait plus facilement. Parce qu'il sentait cette petite lueur d'espoir au bout du tunnel... Ils avaient assez vécus pour aujourd'hui, il était temps de passer à autre chose. Ils se prenaient continuellement la tête pour rien et Ethan venait d'assister à une scène de jalousie de la part de Sarah bien qu'elle niait tout en bloc.

- Allez, viens là.

Il l'attira contre lui afin de la prendre dans ses bras. Il lui fit même un bisou sur son front. Il ne pouvait pas lui en vouloir bien longtemps avec sa petite moue. Sarah était vile, c'était comme si elle avait un pouvoir sur lui... et il attrapa une fraise qu'il engloba de crème Chantilly.

- Fais Aaaaah lui demanda-t-il afin qu'elle ouvre la bouche.

Seulement voilà, il ne lui donna pas la fraise à croquer. Au lieu de cela, il étala toute la crème sur le visage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   21/7/2015, 23:49

Cette Jenna ? Elle avait un nom celle-là ? C’était qui le draguait ? Oui, ça, elle l’avait vu… Quant à Ethan ? Bon, Sarah avait vu rouge. Non mais n’empêche, n’importe comment on concluait un contrat, ils auraient pu discuté tranquillement auprès d’un buffet pour que ça fasse moins chelou ! Non mais ! Ca ne se faisait pas en dansant, si ? Si c’était que pour cette nana foute ses pattes sur lui, naméoh ! Oui, bon, qu’elle se calme… Elle jalouse ? Mais pas du tout. De toute comme il le disait, il n’aurait pas couché avec ? Il n’aurait pas profité de la situation ? Vraiment ? Il se disait changé… jusqu’à preuve du contraire…

Il y a des choses qui se font pas… Je ne suis pas habituée à ce genre de soirée mondaine…

La bonne excuse ? Sûrement. En tout cas, c’était sa bonne excuse du moment car pour le moment, elle n’était pas prête d’avouer quoique ce soit, ou plutôt d’admettre toute cette frustration. Tout simplement, elle se mentait à elle-même.

Sarah s’excusait tout de même, reconnaissant qu’elle était allée loin et qu’elle avait eu tort, après tout. Elle n’avait pas voulu lui faire du tort dans quoique ce soit. Elle avait agi sans réfléchir, impulsivement. Comme il le disait lui-même, personne n’était parfait. Elle, la première. Elle avait agi tout comme lui au début de la soirée, comme une abrutie finie… La jeune femme restait humaine avec des sentiments… Pour la journée, ils s’étaient fait subir des choses mutuellement. Ils formaient une bonne paire, n’est-ce pas ?

Pardonné, alors ?

C’était bon, tout était oublié ? Du moins, pour la soirée ! C’était place détente après toutes ces émotions de la journée. On en parlait et c’était bon, c’était réglé quoi… Bon, si Sarah pouvait faire quelque chose pour la suite pour arranger le merdier, elle pourrait le faire, chose qui était tout à faire normal de réparer le « préjudice ».

Comment ne pas te supporter, vraiment ? ajouta-t-elle comme pour détendre un peu l’atmosphère. Et moi donc, alors !

En fait, elle ne savait sérieusement pas comment elle faisait pour le faire, et lui dans tout ça, comment faisait-il pour supporter ces moments de gueulade ? lorsqu’il en prenait plein la figure ? Il la supportait à sa manière aussi !

Bon, comme deux gosses, ils passaient l’éponge. Ethan l’attira contre lui pour l’embrasser sur le front. Sarah ne put s’empêcher d’esquisser un sourire. Elle n’était pas contre contre ces moments de tendresse.

Par la suite, Ethan voulut lui faire goutter sa fraise à la chantilly. Lorsqu’elle ouvrit légèrement la bouche pour pouvoir croquer dedans que… Sarah n’avait rien vu venir. Elle aurait dû se douter qu’il lui mette plein de chantilly à la figure. Ouvrant la bouche, elle était surprise… Elle eut un mouvement de recul, puis sa main se posa le poignet d’Ethan, celui où il tenait sa fraise pour essayer de l’empêcher de continuer à lui foutre de la chantilly sur la gueule.

Saleté !

Cela allait finir en cacahuète, cette histoire ! Que devrait-elle faire ? Essayer de tenter de contre-attaquer au risque de ne pas faire le poids ou s’enfuir carrément ? Pourtant, elle n’était pas du genre à fuir face à l’adversaire. Bon, elle aura sans doute du mal, elle lâcha le poignet d’Ethan, récupéra la bouteille de chantilly et visa les cheveux d’Ethan. Elle lui mit la chantilly dans ses propres cheveux …et elle n’y allait pas de main morte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   22/7/2015, 20:38

Alors voilà ce qu'il en était de leur fameuse soirée ? Tout se terminait comme ça chez Ethan ? Il venait d'être donné en spectacle grâce à Sarah, il venait aussi de perdre potentiellement un contrat à plusieurs millions de dollars mais à part ça il passait l'éponge sur les récents évènements ? Pourquoi ?! Qu'est-ce qu'il lui prenait ? Il était malade ou bien ? C'est juste qu'en début de soirée et cette après-midi, il avait déjà agis comme un abruti fini alors qu'elle se venge n'était qu'un juste retour des choses. Sarah savait le remettre à sa place quand il le fallait mine de rien. Ethan était parti de la soirée contrarié avec en tête, l'idée qu'il s'expliquerait avec Sarah. Seulement voilà, une fois devant elle, il n'arrivait pas à lui en vouloir plus qu'il ne le voudrait vraiment. Devant sa moue, il ne pouvait résister bien longtemps. Et puis, il se disait qu'elle devait quand même s'en vouloir au bout du compte.
Ethan lui dit que c'était déjà beaucoup qu'elle le supporte et que ça suffisait à se pardonner. Pas vraiment. Tout ne pouvait pas s'excuser comme ça. Il y allait y avoir des répercussions dans les temps à venir. Forcément. Il n'allait pas échapper à ce que les journalistes considéraient comme un "scoop". Alors, Sarah lui fit de même, comment faisait-il pour la supporter ?

- Oh oui ! C'est vrai que tu es vraiment très insupportable !
fit-il sur le ton de l'ironie. Un vrai caractère de merde !

Bon la dernière réplique... il y avait du vrai. Sarah avait un caractère bien affirmé et bien à elle. Ethan adorait tout simplement ce type de tempérament. Même s'ils étaient condamnés à toujours se prendre la tête, à faire la paix comme deux gosses dans une cour de récréation.
Après le grand moment de solitude qu'avait éprouvé Ethan lors du gala de charité, il se retrouvait dans un petit moment de complicité avec Sarah. Finalement, il aurait peut-être dû ne jamais aller à ce gala et rester là à profiter d'elle. Tout cela ne serait pas arrivés. Ce qui était fait était fait. Même avec tout l'argent du monde, il n'était plus possible de revenir en arrière, même en se faisant pardonner.
Ethan avait attrapé une fraise qu'il avait englobé de chantilly. Il en avait profité pour faire sa petite vengeance personnelle. Il venait d'enduire le visage de la jeune femme au lieu de lui faire manger comme prévu initialement. La belle brune ne se laissa pas faire longtemps lorsqu'elle comprit le petit jeu d'Ethan. Elle lui attrapa le poignet où se trouvait la fraise pleine de chantilly pour l'empêcher de recommencer. Ah bah elle était belle avec la crème sur la figure ! Les voilà qui repartaient à se chamailler comme si ce qu'il s'était passé ce soir ne comptait plus. Quand on le disait que c'était de vrais gosses ! Elle se défit de son emprise et attrapa la bouteille de crème chantilly, posée sur la plan de travail. La garce ! Sarah venait tout bonnement de lui verser une bonne partie de la bouteille sur les cheveux !

- Ah tu veux jouer à ça ?! La guerre est déclarée !

Ils rigolaient aux éclats maintenant ! Il y a deux minutes, ils étaient sur le point de se faire une scène ! Ok ! Pourquoi pas ! Ethan passa la main dans ses cheveux, étalant la crème au passage... il en récupéra une partie dans la main et voyant ce qu'Ethan avait en tête, elle se leva d'un bon, prête à courir. Le beau brun enleva sa chemise pour se retrouver torse nu. Ensuite, il chargea vers Sarah pour la porter dans ses bras, une main sous ses genoux et l'autre au niveau de son dos et tandis qu'elle se débattait pour lui échapper, il se jeta dans la piscine derrière avec elle. Alors là, elle ne l'avait pas vu venir celle là ! En plus, il faisait encore bon dehors donc ça ne gênait en rien. Seulement, Sarah était quelque peu en pyjama.. pas une tenue idéale pour faire un plongeon nocture ! Quant au costume d'Ethan... il était déjà foutu alors autant le finir jusqu'au bout ! Au moins, ça enlevait toute la crème chantilly que le PDG avait dans les cheveux. A s'amuser ainsi, il avait l'impression d'avoir vingt ans de moins !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   22/7/2015, 22:41

Deux insupportables, hein ? C’était peut-être pour ça qu’ils « s’entendaient » bien. Enfin, c’était un grand mot en tout cas. A la base, Sarah était loin de côtoyer ce genre de personnes. Pas qu’elle se fasse des gros clichés sur les mecs pleins de frics mais aux premiers abords, Ethan lui avait vraiment paru comme le gars prétentieux, égocentrique, celui qui avait plein de frics et qui ne se gênait pas pour s’en vanter… Tout lui devait être acquis, tout devait être comme ça lui chantait, n’ayant sûrement pas l’habitude à ce qu’on le rembarre et à ce qu’on lui dise « non ». L’une des preuves avait été qu’il l’avait entraîné à ce gala sans lui demander son avis ou encore en premier lieu, cette foutue robe.... Pour ces faits-là, Ethan avait bien cerné la jeune femme sur le fait qu’elle n’allait pas passer à côté pour « râler » à sa manière, mais cela ne l’avait pas empêché de le faire… Ce côté-là, évidemment, Sarah avait très bien compris que ça faisait partie de l’homme qu’il était. A travers ces mauvais côtés qu’il dégageait et semblait dégager à tout bout de champs n’était pas entièrement lui. Ce n’était qu’une parcelle de ce qu’il était. Quant aux restes, Sarah les découvrait, et le peu qu’elle ait vu faisait l’apprécier. Ces côtés le rendaient plus agréable.

Ca va bien avec ton caractère de cochon ! répliqua-t-elle avec un sourire.

Ils pouvaient se moquer de l’un et l’autre comme ça… Et en parlant de se moquer, voilà qu’il en fallait peu pour qu’ils se transforment en deux gamins. Si c’était le meilleur moyen pour enterrer l’hache de guerre bien qu’ils n’aient pas encore reçu les conséquences (du gala) en plein poire encore. Laissons place à un peu d’innocence avant de se parer à la contre-attaque. Dire que c’était plus Ethan qui allait en souffrir de ça…

Ethan ne s’attendait pas forcément à ce que Sarah attaque ainsi. Hey, il savait très bien qu’elle n’était pas du genre à se laisser faire, naméoh ! Ethan venait d’allumer la torche, Sarah lui explose la bombe en pleine poire ou plutôt sur ses cheveux, mais l’idée était là. Mais en tout cas, Sarah aurait tort de penser qu’Ethan allait s’en arrêter là même si c’était lui qui avait littéralement commencé la guerre. Sarah s’apprêta alors à s’enfuir mais Ethan, désormais torse nu, était plus rapide et l’avait rattrapé. En l’espace de quelques instants à peine, la magistrat se trouva soulever. Elle ne put s’empêcher de lâcher un « ah » de surprise, et s’accrocha naturellement au cou d’Ethan comme si elle avait eu peur de tomber sur le coup. Cela dit, la jeune femme chercha à se débattre pour se libérer de son emprise mais c’était qu’il la détenait bien, ce bougre, dans ses bras musclés. Sarah ne savait pas quelle idée il avait derrière la tête. Où il l’emmenait comme ça ? Ce n’était qu’en partant dans la direction de la piscine que Sarah comprit et essaya de se débattre un peu plus … mais bien trop tard, tous les deux finirent dans l’eau !

Sarah revint alors à la surface. C’était malin là, dans la piscine, complétement mouillé de la tête au pied. Elle dégagea ses mèches de cheveux mouillés qui la gênaient sur son visage. Quant à ses vêtements, il n’y avait rien de mieux pour lui mouler le corps, notamment au niveau de poitrine. Etant en pyjama, elle ne portait pas de soutif.

Grand fou ! fit Sarah amusée, et en réplique, elle lui jeta de l’eau à la figure.

Oh, c'était le cas, c'était un fou. Mais n'empêche, elle ne pouvait pas s'empêcher de lui sourire et d'être amusée par la situation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   22/7/2015, 23:37

Selon Sarah, Ethan avait un caractère de cochon ? Hum... Oui, ça se tenait après réflexion. Il avait un sacré tempérament. Déjà, étant fils unique à l'origine, cela avait des conséquences sur son caractère. Il avait développé son égoïsme et tout un tas d'autres défauts. Quand il était petit, Ethan n'était vraiment pas du genre à prêter ses jouets. Cela dit, ça n'avait toujours pas changé car personne ne pouvait toucher à ses affaires s' il n'en donnait pas l'autorisation. Le plus flagrant, c'était avec sa voiture. Hormis Sarah qui l'avait conduit à New York, personne ne pouvait avoir ce genre de privilège. En fait, ça ne comptait pas vraiment car il était complètement pété et ne voyait pas le sens de faire quoi que ce soit de sensé. Sarah n'avait pas eu d'autre choix. De son enfance il tenait aussi son manque de confiance aux autres. Cela partait surtout d'un manque de confiance en lui parce que son père lui avait fait voir des vertes et des pas mûres et ne l'avait jamais vraiment encouragé ni félicité. Tout ces défauts et toutes ses qualités faisaient parties d'Ethan désormais et il fallait le prendre comme il était. Seule une personne capable de gratter sous la carapace pourrait découvrir l'homme qui se cachait réellement derrière son arrogance, sa prétention, sa vanité, son orgueil. Il avait beau se montrer insensible par moment, il n'en restait pas moins un humain avec des sentiments, comme tout le monde. Il était capable de ressentir de la peur, de la colère, de la joie, de l'amour... Ethan avait juste envie de lui répondre que ceux qui se ressemblaient finissaient par s' assembler mais il se retint. Ç'aurait été mettre la charrue avant les boeufs. Bien qu'il aurait pu le dire sur le ton de la plaisanterie pour que cela passe plus facilement.

Le PDG avait l'impression de revenir genre, vingt ans en arrière avec ce petit moment d'insouciance avec Sarah. Ils s' amusaient comme deux gosses ou deux ados auraient pu le faire... Ils n'avaient rien trouvé de mieux que de s' asperger de crème chantilly, de se l'étaler sur les cheveux, le visage... C'était du propre ! Ce moment de détente et de complicité allait renforcer un peu plus leur lien. Il n'y avait que ce genre de moment qui apaisait les tensions qui venaient de précéder leurs bêtises. A croire que la bouffe finissait toujours par les réconcilier ! Un coïncidence ? Ça se pourrait !

En tout cas, leur jeu de mains les conduit directement vers la piscine à l'extérieur. Il y avait assez de luminosité et des lumières étaient incorporées dans la piscine. Ils pouvaient se baigner la nuit sans problème ! Tandis qu'Ethan portait Sarah, il se jeta à l'eau avec elle. Cette dernière refit surface et Ethan la suivit. Elle ne payait rien pour attendre et elle l'aspergea d'eau en le traitant de grand fou. Ethan tourna la tête pour éviter de la prendre dans la figure. Comme pour se venger, il plongea et s' en prit aux jambes de la magistrate pour la déséquilibrer. Ils s' amusaient bien là et après quelques minutes à s'amuser ainsi, ils commencèrent à se calmer. Le beau brun avait son torse nu qui ruisselait d'eau mais il bugua légèrement quand il vit que leur trempette avait eu pour effet de rendre le débardeur blanc de Sarah transparent... Il lui collait totalement à la peau, littéralement. Les yeux du playboy restèrent fixé sur la poitrine de la jeune femme. C'était une vision de rêve pour le playboy. Et ses cheveux mouillés qui tombaient sur épaules... Il avait envie de s' approcher, de la toucher mais Sarah ne semblait pas de cet avis quand elle s' en rendit compte.

- Je ne sais pas si on te l'a déjà dit mais, tu es toute aussi jolie avec les cheveux mouillés.

Réplique à la con mais il ne savait pas trop quoi dire, les mots lui manquaient et il ne voulait pas se montrer aussi indiscret. Ethan était loin d'être un homme discret ! Il se faisait toujours griller au final !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 00:25

Vraiment, à se chamailler ainsi, il fallait croire qu’il n’y avait qu’eux, sérieusement. Et en ne parlant qu’eux, ils étaient dans leur petite bulle… Dans la piscine, le fait qu’elle l’asperge de l’eau ne le ferait pas arrêter puisqu’il s’était à plonger pour lui prendre ses jambes afin de tenter de la déséquilibrer. Elle essaya tant bien que mal de l’éviter, mais c’était un sacré chenapan tout ça. Après s’être amusé tous les deux, ils se retrouvèrent tous les deux face à face, toujours dans l’eau. Sarah essaya de reprendre son souffle normal avec toute cette agitation, puis détournant son regard, elle observa Ethan, carrément trempé, cette eau qui ruisselait sur son corps, sur ce torse … Oh, ce n’était pas la première fois qu’elle le voyait ainsi (et qu’elle buguait dessus en plus, et la première fois, il l’avait bien remarqué)... Pour sûr, Sarah imaginait s’en approcher pour être au creux de ses bras comme un peu plus tôt dans la soirée lors de la danse (quoiqu’elle n’en avait pas profité, étant agacée à ce moment-là) mais en pensant à la danse, elle avait l’autre grogniasse de la soirée, cette Jeanna, qui venait rompre ses douces pensées. C’était en relevant ses yeux sur le visage d’Ethan qu’elle remarquait bien son regard.

Hey, mes yeux sont un peu plus haut.

Elle pouvait parler parce qu’elle n’avait pas été mieux mais là, son débardeur était blanc et transparent… il fallait croire que c’était bien sa veine ! Bon, la jeune femme n’avait pas spécialement honte de son corps mais quand même…

A la réplique que venait de lui faire Ethan, Sarah souriait. Mais en tout cas, s’approchant de lui, la jeune femme ne put s’empêcher tout de même de donner le dernier coup de grâce : elle posa une main sur la tête d’Ethan pour l’enfoncer dans l’eau. Sadique ? Non, pas du tout !

Cela dit, Sarah finit par s’éloigner pour se rapprocher du bord de la piscine et ce, pour prendre place au bord. Son débardeur lui collait à la peau et c’était pas forcément des plus agréables, elle essaya de décoller en tirant un peu dessus mais bon, il fallait sans doute laisser un peu de temps pour que ça sèche. Vu la chaleur, il faudra sans doute pas bien longtemps. Gardant les pieds dans l’eau, elle croisa ses bras, tenant ses mains sur ses avant-bras, histoire de se réchauffer un peu.

On n’est pas mal là ! fit-elle, quand Ethan vint s’installer près d’elle.

Et elle était sérieuse… Là, elle se sentait vraiment bien, dans la belle ambiance… C’était tranquille. Il n’y avait pas un bruit, la nuit tombée, les lumières au loin. C’était beau. Sarah appréciait la simplicité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 01:24

Pour la première fois depuis l'arrivée de Sarah à Los Angeles, Lauren ni personne d'autre d'ailleurs, ne vinrent les déranger dans leur petit moment de folie. Ils avaient pu s' amuser jusqu'au bout sans que l'on viennent rappeler Ethan à ses obligations. Et cela, tout deux apprécièrent. C'était une ambiance bonne enfant comme si, tout ce qui était arrivé ce soir, n'avait été qu'un mauvais rêve. Qu'ils profitent bien d'être dans leur petite bulle car d'ici peu de temps, les conséquences de cette soirée allaient leur retomber dessus, comme une grosse claque.

En voyant Sarah refaire surface, il ne put s' empêcher de baisser le regard sur sa poitrine quasiment mise à nue par son débardeur devenu tout simplement transparent à cause de l'eau. Ethan était loin d'imaginer qu'il aurait pu avoir l'occasion de voir la jeune femme ainsi... Ouais, là le PDG faisait un rêve ce n'était pas possible autrement. Toutefois, Sarah le tira rapidement de ses pensées pour lui rappeler où se situaienr ses yeux.

- C'est ce que je faisais ! , mentit-il avec une sourire qui indiquait à Sarah qu'il ne savait pas mentir.

Cette femme allait le rendre dingue. Elle était parfaite. Tout en elle semblait l'attirer. Il éprouvait l'envie de la toucher, de la prendre dans ses bras, de la sentir contre lui comme un peu plus tôt dans la soirée mais Ethan s' infligeait une torture à lui-même en s' interdisant d'aller plus loin en franchissant les bornes. A croire que la gifle de New York avait rendu Ethan un peu moins... Entreprenant ? Il se sentait tellement attiré par la jeune femme que ça lui ferait du mal de se faire repousser à nouveau. Et puis, il ne fallait pas oublier que, bientôt, Sarah devrait repartir pour l'autre bout du pays. Ils ne pourraient pas se revoir avant un long moment car Sarah avait peu de temps pour elle et ne pouvait pas se permettre de venir en Californie à chaque fois qu'elle le voulait. Ils seraient condamnés à se parler au téléphone comme deux vieux copains... C'était triste la vie !

La magistrate commença à regagner le bord de la piscine. Au passage, comme pour avoir le dessus sur Ethan, elle lui enfonça la tête dans l'eau. Alors ça ! C'était vil ! Leur petit jeu prendrait-il fi, un jour ? Nul ne le savait pour l'instant. Elle s'assit sur rebord, gardant les pieds dans l'eau. Après avoir repris son souffle, Ethan l'imita. Il s' installa juste à côté d'elle. Ils étaient bien tout trempés comme ça... D'ailleurs, le beau brun remarqua que Sarah croisa les bras sur sa poitrine. Premièrement pour cacher la partie visible de sa poitrine et deuxièmement pour se réchauffer. Et puis, Ethan avait une vue imprenable sur le décolleté de la jeune femme... Il ne faisait pas spécialement froid ce soir et Sarah fit remarquer qu'ils étaient bien ici. Hawkins se leva, abandonnant quelques secondes Sarah le temps de se diriger vers les chaises longues disposées autour de la piscine. Il récupéra deux grandes serviettes propres qui étaient pliées sur le bout des chaises. Ethan mit sa serviette sur son dos puis il revint ensuite s' assoire près de Sarah. Il déplia la serviette et enveloppa la jeune femme dedans. Franchement c'était pas attentionné ça ?

- C'est une belle soirée, en effet.

Etait-ce une tentative d'approche du nouveau PDG envers Sarah ? Il lui frotta le dos pour la réchauffer un peu et la sécher.

- Ça va aller ? lui demanda-t-il, prévenant. Finalement, on s' amuse plutôt bien quand Lauren n'est pas là ! Qu'est-ce qu'on pourrait bien faire d'elle ?!

La noyer ? La momifier ? L'attacher dans la cave ? Il y avait tellement de possibilités. Cela fit rire Ethan d'imaginer une sentence pour son assistante qui le suivait comme son ombre. Elle n'était pas méchante ou quoique ce soit. Elle était très professionnelle mais Lauren se trouvait toujours au mauvais endroir au mauvais moment pour tout gâcher ! Là, Ethan et Sarah pouvait enfin profiter d'une véritable soirée ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 10:46

Si Ethan changerait à ce niveau-là, ça ne serait sans doute plus lui. En même temps, c’était un homme ! Cela dit, celui-ci pouvait compter sur Sarah pour le remettre un peu à sa place. En couple ou non… Quoique, s’ils l’étaient, tout se passerait sans aucun doute autrement… allez savoir ! En tout cas, regardant Ethan dans les yeux, il ne pouvait pas lui dire un plus gros mensonge que lui. C’était comme s’il se faisait réprimander par sa mère pour une petite bêtise… Le fait qu’elle lui foute la tête sous l’eau était mérité. Bon, c’était histoire d’avoir le dessus. Encore une fois.

Au bord de la piscine, Ethan la rejoignit. D’ailleurs, celui-ci s’était levé pour ? Ah, pour prendre des serviettes, bonne idée ! En revenant la rejoindre près d’elle, il lui mit une serviette sur ses épaules, histoire de la réchauffer et de la sécher. Sarah apprécia cette petite attention de sa part… et était-ce une façon de l’avoir un peu dans ses bras comme elle l’avait été un peu plus tôt dans la matinée ?

Parfait ! répondit-elle souriante.

En tout cas, lorsqu’il lui parla de Lauren, Sarah en était plutôt amusée. Oh, l’idée de la mettre à la potence lui plairait bien mais était-ce digne d’une femme de la justice de penser ça ?

Lui trouver un bureau, par exemple ?

Dis comme ça, il ne fallait pas prendre ça comme une moquerie ou un reproche de l’avoir se tuer au boulot. Bon, peut-être qu’elle en était un peu trop accrochée mais Sarah était mieux placer pour la juger en ce qui concernait de bosser ? Et puis, ne dites pas que cette histoire de bureau n’était pas la meilleure idée du siècle au lieu de l’imaginer pendue au milieu de la place publique. Sarah ? Trop gentille ? Vraiment ?

Ben quoi ? Ca n'est pas une mauvaise idée ! fit-elle avec un petit sourire amusé.

Elle tint alors la serviette sur elle, appréciant ce petit moment où on prenait soin d’elle, comme il l’avait fait lorsqu’ils s’étaient fait griffer par son chat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 12:59

C'est vrai que c'était une belle soirée. Il y avait la Lune qui brillait au-dessus d'eux, le plafond étoilé en toile de fond et une vue imprenable sur Los Angeles pour horizon. Tout cela se prêtait bien pour une soirée romantique mais Ethan et Sarah préféraient parler sur le rebord de la piscine en attendant de sécher suite à leur plongeon. Le beau brun s' était montré attentionné envers la jeune femme. Il se leva pour aller leur chercher des serviettes sinon au bout d'un moment, ils allaient attraper froid même s' il faisait encore chaud à cette heure tardive. L'avantage de la villa du PDG était qu'elle était éloignée de toute autre habitation et très éloignée des regards. Il n'aurait manqué plus que ça que des paparazzis photographient la magistrate avec son débardeur transparent... Ça ne lui aurait pas fait une très bonne réputation par la suite. Déjà qu'elle allait être affichée avec Ethan en couverture de divers magazines people dans les jours à venir... Sans compter qu'ils allaient parler du buzz que Sarah avait fait lors du gala de charité... Ils avaient intérêt à profiter de ce petit moment entre eux, comme coupés du monde extérieur, même de Lauren ! D'ailleurs, Sarah l'amusa quand elle proposa d'offrir un bureau à son assistante. Ethan s' attendait tout de même à une réponse plus sadique ... Elle était gentille là parce que le playboy n'aurait pas hésité une seconde de l'attacher à un poteau sur une place publique et de lui jeter des tomates pour toutes les fois où elle se montrait très envahissante !

- Ouais mais même si je lui en donnais un, elle préfère squatter celui des autres ! En fait, je pense que je vais finir par lui confisquer ses clés. Elle ne sera probablement pas contente mais il y a un minimum à respecter ! Là, on dirait même que ça l'amuse de nous embêter !

Pour preuve, elle adorait squatter celui d'Ethan, dans sa villa comme à son entreprise. Combien de fois il l'avait découverte au téléphone où entrain de vérifier ses mails à sa place. Lauren prenait toujours les devants, ne laissant pas Ethan se gérer comme il l'entendait. Avec Lauren, tout marchait avec un planning mais Ethan préférait s' écarter des sentiers battus et improviser. C'était sa la vie. Il jugeait qu'elle était trop courte pour tout plannifier et suivre le train train quotidien... Il lui fallait un brin d'aventure, un grain de folie dans sa vie sinon, quel était l'intérêt de sa vie s' il n'était bon qu'à se tuer au travail comme son père avant lui ?

- Ça se trouve elle est jalouse que je t'accorde plus de temps !

Allez savoir. Lauren se comportait assez bizarrement depuis que Sarah passait son séjour chez Ethan. Elle estimait qu'elle le distrayait un peu trop et l'éloignait de ses responsabilités. De toute façon, Ethan n'avait pas de compte à rendre à son assistante. Les jambes d'Ethan jouait avec l'eau. Il avait d'ailleurs remonté un peu le bas de son pantalon pour éviter qu'il ne traîne dans la piscine. Il se perdit un instant dans ses pensées.

- New York ne te manque pas trop ? lui demanda-t-il dans un soupir.

En fait, il lui posait cette question pour connaître son ressenti. Il allait sans doute gâcher leur petit moment de complicité en revenant à la date fatidique où Sarah devrait reprendre un vol pour New York. Et puis, si elle se plaisait ici, avec lui, ça lui ferait plaisir même si le beau brun ne comptait pas finir sa vie dans cette ville, sans doute trop petite pour lui. Il préférait l'immensité et la folie de la Big Apple. C'était un monde de fou, un peu comme lui. Cette ville lui ressemblait. Il ne voudrait pas que Sarah reparte. Il s' attachait à elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 19:27

Qu’est-ce que tu veux qu’on lui fasse ? Qu’on la jette sous une roue de voiture ? Ca ne se fait pas, voyons…

Là, c’était de la violence gratuite ! Vraiment ! Et ça ne se faisait pas pour quelqu’un qui travaillait dans la justice, sérieusement ! Et bien la soirée commençait bien si ces deux-là commençaient à jouer les mauvaises langues sur cette pauvre assistante, c’était magnifique ! Ce n’était pas Ethan qui avait dit un jour que critiquer à deux pouvait être drôle ? La situation se présentait en tout cas. Apparemment, l’idée de lui acheter un bureau ne lui plaisait vraiment car effectivement, ça n’empêcherait pas Lauren de squatter les bureaux des autres… Ethan ajoutait même que peut-être Lauren appréciait les embêter. L’assistante, jalouse ?

Oh, il n’y a pas que le boulot dans la vie ! finit par dire Sarah, presque comme une critique.

Bien que Sarah y consacrait beaucoup de temps pour le sien (en même temps, elle aimait son boulot), cela ne l’empêchait pas de trouver du temps et de profiter des gens qu’elle aime… Sa famille par exemple. Sarah trouve toujours du temps pour son frère Logan qui vit désormais à New York. Malgré le fait qu’il soit lui aussi occupé par son boulot, ils trouvaient toujours le moyen de se retrouver. Il y avait également son amie Rain. Si elles ne se voyaient pas, il y avait toujours un moyen de se passer un coup de fil. Et il y avait eu également Easton… mais celui-là commençait à tomber aux oubliettes et à cause de qui ? Il n’y avait qu’à détourner le regard sur sa gauche.

Il lui faut trouver un homme …

N’était-ce pas la solution pour cette assistante ? Peut-être qu’elle passera moins le temps à bosser. Comme on pouvait le dire parfois, certaines personnes étaient mal baisées. C’était à se demander si Lauren prenait le temps pour ça alors que c’était une magnifique femme à la base… En tout cas, c’était facile de faire des conclusions hâtives…

On dirait deux commères ! lâcha-t-elle pour se marrer.

Pour changer de sujet, Ethan lui demanda si New York lui manquait ? En vue de sa réaction, quant à lui, la Big Apple semble lui manquer. Sarah prit le temps de réfléchir. C’était vrai que comparé à New York, ici, c’était calme et tranquille, et bien que ça faisait du bien, l’agitation de New York pouvait également lui manquer… Six ans dans cette ville, vous vous en habituez. Elle avait établi sa vie, ses liens et il y avait également sa famille qui n’était pas forcément très loin d’elle.

Un peu… mais ça fait du bien d’en sortir parfois.

Sarah pensa du coup à son futur départ alors que son séjour avait commencé la veille… Ca passait vite n’empêche alors que c’était loin d’être fini.

Des nouvelles de ton père ? s’intéressa-t-elle.

Depuis son arrivée, ils n’en avaient pas spécialement parlé. Peut-être que ça avait bougé en quelques jours, allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 20:26

Cette Lauren en prenait pour son grade avec ces deux commères aux langues bien pendues. L'assistante devait avoir les oreilles qui sifflaient à l'heure qu'il est. D'abord, Sarah s'était montrée douce avec la sentence qu'Ethan envisageait d'infliger à Lauren mais là, il rit aux éclats quand la magistrate proposa qu'on la fasse passer sous une voiture. Qu'est-ce que c'était sadique mais qu'est-ce que c'était bon d'imaginer ces scénarios ! Cela les soulageait en quelque sorte. Faut dire que Lauren était particulièrement envahissante dans la vie d'Ethan depuis qu'il avait repris la fonction de son père. Ouais, ce n'était pas facile tous les jours d'être un PDG ! En fait, que ce genre d'idée vienne d'une femme de la Justice Américaine était un drôle de paradoxe ! Elle était sensée protéger les gens, leur trouver des solutions mais aussi prendre des décisions un peu plus dures.

- On ne veut pas la tuer, on veut juste la blesser. La blesser très gravement !


Ils étaient viles de penser ainsi ! Bien entendu, Ethan ne souhaitait la mort de personne, pas même de son assistante. Ce n'était pas quelque chose que l'on souhaitait mais à s'imaginer les tortures qu'il pouvait lui faire subir ... C'était bon de critiquer ! Surtout avec Sarah.

- Heureusement mais s'il n'y avait pas de boulot, il n'y aurait pas tout ça. Je ne pourrais pas m'offrir ni ma voiture préférée, cette maison avec la piscine ... t'offrir cette belle robe bleue cendrée ... Où est-elle d'ailleurs ? Tu ne voulais pas la garder ?

Ethan pouvait s'offrir tant de chose grâce à son statut mais Sarah ne pouvait pas en dire autant. Elle n'était pas milliardaire comme lui. Il y avait un sacré fossé social entre eux et pourtant. Ils étaient bien proches. Le playboy avait trouvé une femme qui s'intéressait à lui et non à son compte en banque comme il en avait pu croiser auparavant.

Les deux acolytes en vinrent à se demander s'il ne fallait pas un homme à Lauren pour la calmer... C'est vrai qu'elle serait un peu moins coincée du cul si elle avait quelqu'un dans sa vie. C'est que Sarah n'était pas bête. En même temps, c'était une femme et elle savait peut-être ce qu'il fallait pour arracher une femme à sa charge de travail ... Ethan savait que la magistrate était très investie dans son travail mais cela ne l'empêchait pas d'avoir une vie sociale à côté. Lauren, elle, on avait l'impression qu'elle ne connaissait que les quatre murs des bureaux qu'elle fréquentait... La pensée qu'eut le beau brun le fit sourire. Il en rit même avant de la sortir.

- Et comme d'habitude, c'est encore moi qui vais devoir m'en occuper ! Lauren est tellement asociale qu'elle n'a pas le temps de trouver un homme donc il lui en faut un sous la main ...


C'était pour rire. Il n'en pensait pas la moindre parole. Bon, dans le fond, Ethan ne pouvait pas nier que Lauren était tout de même une belle femme. Surtout tout à l'heure, pendant la soirée. Son assistante avait une robe bleue au dos échancré. Elle était ravissante. C'était étonnant qu'elle ne trouve personne pour l'accompagner dans sa vie. Elle jugeait peut-être qu'elle n'avait pas de temps pour une relation.
Deux commères ? Oui, ils en étaient !

- Oh, il faut rire un peu ! La vie est assez triste comme ça pour faire la gueule à longueur de temps !

Quelle philosophe cet Ethan ! Pour lui tout était sujet à plaisanterie, ou quasiment tout. Il savait bien qu'il ne pouvait pas rire de tout et avec tout le monde. Chacun avait ses propres opinions mais avec Sarah, il pouvait parler, penser comme il le voulait. Son comportement, certaines de ses paroles pouvaient déranger la jeune femme mais elle tenait bon face à lui. Cela finissait par une prise de tête et ça se calmait comme c'était venu. Ils jetaient l'éponge au bout de cinq minutes pour se rabibocher comme deux gosses qu'ils étaient.
Ethan s'entoura de sa serviette avant de répondre à la question de Sarah. Elle voulait savoir s'il avait eu des nouvelles de son père. Pas vraiment aux dernières nouvelles. Son père restait assez mystérieux quand il s'agissait d'évoquer sa maladie. Il restait muet comme une carpe ou s'énervait contre son fils.

- Eh bien, on s'est prit la tête au téléphone hier car j'ai convoqué un des meilleurs avocats du pays et il ne veut pas le prendre. Mon père a choisi un petit jeune fraichement diplômé et sans expérience. Il n'en fait qu'à sa tête. Et il a dit, je cite "qu'il aurait préféré m'apprécier davantage". Voilà. On pense faire de son mieux pour aider et voilà comment je suis remercié. Tss ! Pourquoi est-il comme ça avec moi ?!

Avec un jeune sans expérience, ils étaient sûrs que, s'ils allaient au tribunal pour régler cette affaire, ils n'iraient pas loin avant d'être empalé sur le fait d'homicide volontaire. Or, il y avait des solutions. Ethan avait consulté l'avocat auquel il avait fait appel pour se renseigner.
Le PDG gardait toujours tout pour lui et le fait de pouvoir en parler avec sa complice lui enlevait comme un poids sur le coeur. Il pouvait se confier à Sarah. Elle s'était déjà montré à l'écoute lors de leur matinée petit déjeuner à New York ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 21:03

Sacré Ethan avec ses idées farfelues mais de là à blesser quelqu’un ? Sérieusement ? Heureusement que ce n’était que de la déconnade et rien de bien sérieux ! Et fort heureusement qu’il y avait personne pour les écouter car savait-on jamais si Lauren avait un accident le lendemain… Qui seraient les premiers suspects ? Eux.

Ou la virer !

Mais est-ce que le boulot serait aussi bien fait ? Allez savoir ! Ils étaient bel et bien deux mauvaises langues. Parlant boulot, Ethan disait que sans ce boulot, il ne pourrait pas s’offrir tout ça, ni la robe qu’il avait pu lui acheter.

Elle est dans la chambre ! Et si j’avais continué à la porter, elle aurait fini dans la piscine ! répondit-elle sourire aux lèvres par rapport à cette robe.

Mais il y avait bien une chose dans ses dires qui la tiqua… S’il ne pouvait pas s’offrir tout ça, qu’est-ce que ça ferait ?

Dis-moi, Ethan, c’est tout ce genre de choses qui te rend heureux ? Ca te rend heureux ?

Acquérir sa voiture, sa maison avec piscine mais après ? C’était la question que Sarah se posait. C’était quoi le bonheur selon lui ? Etait-ce tout cet argent ? Question philosophique car selon elle, c’était sûr que l’argent y contribuait mais ne faisait pas tout. Par la suite, Sarah s’intéressa alors à l’état de son père, l’avancée de cette affaire qui taraudait Ethan.

Peut-être que c’est ce qu’il cherche… peut-être qu’il se sent coupable d’avoir été absent toutes ses années et qu’il imagine que c’est ce qu’il mérite…

Cela sortit tout seul… après tous les dires qu’Ethan avait pu lui raconter, ça sonnait presque comme une évidence bien qu’elle n’avait jamais rencontré son père… C’était la seule explication plausible qui lui venait à l’esprit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   23/7/2015, 21:43

- Euh, je n'irais pas jusque là car si je la virais, je n'aurais plus de vie, comme elle !

C'est qu'ils ne manquaient pas d'idées pour Lauren ! Mais Ethan n'irait pas jusqu'à la virer. Pourtant à imaginer toutes les fins possibles pour son assistante ne lui posait pas de problèmes ... pourvu qu'elle revienne s'occuper de son travail ! Ethan n'avait pas l'intention de devenir un bourreau de travail. Cela ne lui était jamais arrivé et ce n'était pas demain la veille que ça changerait. Lauren en faisait tellement plus que lui que c'était à se demander lequel des deux était le plus investi dans l'entreprise. Ce n'était pas pour se trouver une excuse mais il fallait qu'Ethan prenne ses marques. Cela ne faisait pas encore deux semaines et demi qu'il avait pris ses fonctions. Il fallait un certain temps d'adaptation même si Ethan était un caméléon qui s'adaptait rapidement. Mais pas ici.

Au passage, Ethan demanda à Sarah où était passé la robe qu'il lui avait offerte. Vu qu'elle était partie contrariée, elle aurait pu la jeter ou que savait-on encore, sur le coup de l'énervement. Mais elle se trouvait simplement dans la chambre et Sarah estimait qu'elle avait bien fait de l'enlever sinon la robe aurait fini dans la piscine. Elle n'avait pas tort !

- Je t'aurais laissé le soin de l'enlever avant car elle t'allait à merveille. Cela aurait été dommage qu'elle fasse un plongeon dans la piscine en plus d'être aspergé de crème chantilly !


Double peine ! Il aurait laissé Sarah s'en occuper ou bien il y aurait participé ... il n'aurait pas été contre. La jeune femme était désirable dans cette robe et les vêtements qu'elle portait depuis qu'elle était revenue pouvait donc finir à l'eau selon Ethan. Qu'est-ce qui lui disait qu'elle n'était pas attachée à son débardeur et à son jogging ? Ce serait un peu louche quand même non ? Mais bon, pour dormir il n'y a rien de mieux que d'être à son aise.

Désormais, ils parlaient de la conception du bonheur d'Ethan. L'argent contribuait en partie à faire son bonheur. Cela rendait la vie largement plus facile qu'en étant une personne normale touchant un salaire minimum. Oh, Ethan ne méprisait pas cette classe sociale, loin de là mais il n'aurait finalement pas aimé s'y trouver. Il avait grandi dans le luxe. C'était un peu la seule chose qu'il connaissait... Sarah le questionna sur ce qui le rendait vraiment heureux. Si tout ce qu'il mentionnait ou possédait le rendait heureux.

- Oui, ça contribue à me rendre heureux mais à quoi bon. Ce n'est pas vraiment la maison du bonheur si je n'ai personne avec qui partager tout ça. De toute façon, je ne serais jamais heureux ici, à Los Angeles, même avec tout l'argent possible et imaginable !

Il n'y serait jamais heureux pour la simple et bonne raison que son chez lui se trouvait à New York. Il avait un peu le mal du pays ici, en Californie. Dès qu'il pourrait s'enfuir de là, il saisirait sa chance. Et puis, à quoi bon avoir une aussi grande villa pour y vivre seul ? Enfin, avec une assistante très envahissante qui élisait limite domicile chez lui... C'était juste pour le statut car à New York, il ne possédait qu'un grand loft, plus petit qu'ici. S'il avait vu sur la ville de L.A maintenant, à N.Y il l'avait sur Central Park. C'était mieux. Assez parlé de lui. Ethan décida de s'intéresser enfin à la jeune femme.

- Et toi ? C'est quoi ta vision du bonheur ? Ce qui te rendrait heureuse ?

Il était curieux de connaître ses envies, sa vision du bonheur. Forcément, elle devait bien avoir des désirs, comme toute personne qui se respecte... Puis, comme un pauvre égocentrique qu'il était, il revint sur le sujet de son père. Après tout, c'était elle qui lui en parlait donc Sarah ne pouvait pas lui reprocher de tout tirer à lui...

- Je ne pense pas. Il a toujours pensé que je l'avais déçu quand j'ai décidé de suivre mon propre chemin. Il est resté avec cette idée pendant des années alors à force ça lui est monté à la tête ! Tu penses bien ! Mon père ne m'a jamais pardonné d'être parti m'installer à New York. C'est plutôt moi qui n'aies que ce que je mérite.

Cela oui, il ne l'a jamais pardonné. Edward Hawkins s'était donné corps et âme pour donner à Ethan la meilleure éducation possible afin que le jour venu, il soit prêt pour reprendre l'entreprise et la mener à bien. Son père lui en voulait d'avoir attendu qu'il soit à l'article de la mort pour que son fils daigne reprendre ses affaires. Il était temps.
Ethan frotta son visage comme s'il ne savait plus quoi faire. Il était désemparé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   24/7/2015, 00:00

Oh, il n’irait pas jusqu’à la virer car il aimerait sans doute s’occuper d’elle, si ? D’ailleurs, n’était-ce pas étrange qu’elle ne soit pas déjà passée entre ses filets ? Lauren était une magnifique femme et pas que Sarah ait remarqué le regard d’Ethan posé sur elle en cette soirée… Pourquoi Sarah pensait ces choses-là ? Allez savoir… Peut-être par cette phrase d’Ethan dite un peu plus tôt – phrase que Sarah n’avait relevé… Cette phrase qui disait qu’il allait être l’homme que Lauren aurait sous la main… En fait, Ethan avait le don de la faire rager intérieurement. Il le faisait sans aucun doute exprès pour une quelconque réaction de sa part… et encore !

Ca t’aurait bien fait plaisir ! fit-elle un peu moqueuse.

Oh, qu’elle enlève sa robe sous son nez pour qu’elle se retrouve en sous-vêtements. Elle était certaine qu’il se serait bien rincé l’œil comme il l’avait fait un peu plus tôt dans la piscine…

Cela dit, Ethan serait malheureux à Los Angeles ? Et s’il claquait tout pour revenir à New York ? Ethan ne l’avait-il jamais envisagé ? L’homme aux différents projets que rien n’arrêtait…

Tu as sans doute des projets en tête pour arranger ça !?

Quant à elle, quelle était sa vision du bonheur ? Ce qui la rendrait heureuse ?

Mon bonheur ? commença-t-elle, marquant une pause et fit : Oh, il ne me faut pas grand-chose, je crois.

Quoique.

En plus d’avoir un boulot que j’aime, c’est d’être entouré de ma famille. Mes parents, mes frères… On est très soudé les uns envers les autres. Mon frère aîné, Nathaniel, a fondé sa famille. Il a eu une petite fille au mois de janvier. Une petite Amber. Et il compte se marier avec Karen avant la fin de l’année… Ils respirent le bonheur.

Sarah regarda face à elle.

Il ne le sait pas mais je l’envie. C’est peut-être bête mais j’ai envie de connaître la même chose…

En ce qui concernait son père, cette tête de mule qui ne lui avait jamais pardonné d’être parti à New York ? De voir Ethan ainsi ... vraiment. Pour dire et pour comparer, même jusqu'à leur situation familiale, ils étaient les opposés... Sarah passa un bras autour du cou d'Ethan,histoire d'avoir une petite accolade.

N'abandonnes rien! encouragea-t-elle. Tu es un Hawkins.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   24/7/2015, 10:58

C'était un fait. Ethan ne sera jamais heureux à Los Angeles. Il n'y avait vu aucune perspective d'avenir pour lui quand il était plus jeune et il avait décidé de sortir des sentiers que lui avait tracé son père. C'est ainsi qu'il arriva à New York avec de petits projets en tête. Il n'avait pas l'ambition du père Hawkins. Au moins, en étant là-bas, il évitait ce qu'il vivait actuellement à savoir qu'il était sans cesse comparé à sa figure paternelle.

Ils en vinrent à évoquer ce qui pouvait rendre heureux l'un comme l'autre. Sarah lui demanda si tout ses biens matériels contribuaient à son bonheur. Ethan était certes un homme matérialiste pour montrer sa richesse qu'il n'hésitait pas à exhiber aux yeux de tous mais il n'en restait pas moins un homme qui désirait des choses toutes aussi simples et immatérielles. L'amitié, l'amour, le bonheur, être heureux... Tout l'argent du monde ne suffisait pas. Le fric ne faisait pas le bonheur comme disait l'autre et il avait raison.

En confiant à Sarah qu'il ne voulait pas faire sa vie ici, elle lui demanda s' il n'avait pas de projets en tête pour fuir la Cité des Anges et revenir, en quelque sorte, à sa vie d'avant.

- Je ne manque pas d'idées mais je ne suis plus aussi libre de mes mouvements. Je ne suis pas le seul à prendre des décisions.

En effet. En travers de son chemin se dressait le conseil d'administration. Celui-ci était chargé de se réunir pour voter et discuter des décisions prises par le PDG de l'entreprise. Ce conseil avait des droits et il avait aussi celui de demander des injonctions contre le chef si jamais ce dernier mettait en péril la vie de la multinationale. C'était bien ce qu'ils venaient de faire en suspendant l'ancien PDG de ses fonctions à cause de l'affaire d'homicide qui le touchait. Alors oui, Ethan avait un tas de projets pour fuir Los Angeles mais il allait devoir batailler et trouver des stratégies.

Ethan observait Sarah avec attention. La jeune femme avait le regard perdu dans l'horizon, songeuse. Elle raconta à Ethan que son frère aîné allait se marier et qu'en plus il venait d'avoir une petite fille. Comme Ethan pouvait la comprendre... Lui aussi rêver un jour de fonder sa famille mais à son âge, qui voudrait encore de lui ? Il était sans doute condamné à finir comme un loup solitaire, à supporter son assistante. Les désirs de la magistrate étaient tout de même plus modestes que ceux d'Ethan mais ils n'avaient pas grandi dans le même monde et tout semblait les opposer jusqu'à leur relation familiale respective.

- Là, c'est plutôt moi qui envie ta vie simple, une famille soudée, une situation stable, tout pour être heureux.. C'est vrai regarde, j'ai de l'argent, beaucoup d'argent mais avec ça tu ne peux pas tout acheter...

Il fallait se rendre à l'évidence. Sarah avait tout pour être heureuse au final et l'apothéose pour elle serait de vivre la même chose que son frère aîné. Ça se comprenait. D'un côté, le beau brun aurait préféré vivre sans tout cet argent et avoir l'amour de son père et de sa mère mais pour compenser leur absence, la seule chose qu'ils lui avaient trouvé en lot de consolation c'était de lui acheter des choses très chères et le bourrer de fric. Cela dit, dans leurs petites confessions nocturnes, le playboy s' intéressa d'un peu plus près aux envies de la jeune femme. Comme s' il se sentait concerné par son bonheur...

- Ah oui ? Tu voudrais te marier et avoir des enfants ? En tout cas, je te souhaite de tout coeur de trouver ce bonheur, d'avoir quelqu'un qui te mérite et t'offre tout ce dont tu rêves. Tu es une femme remarquable, formidable... Ce sera un homme chanceux. Et j'espère que ce ne sera pas ce crétin d'Easton !

S' il pouvait y veiller personnellement ! Tout ce que Ethan souhaitait au fond, c'était que Sarah soit heureuse que ce soit avec lui ou non... Mais il pensait pouvoir être l'homme de la situation dans celui qu'il dépeignait comme l'homme idéal pour la jeune femme. Sarah lui passa un bras autour du cou pour lui faire une petite accolade. Ce dernier en profita pour poser sa tête contre l'épaule de Sarah. Ça le réconfortait et pour une fois, c'était lui qu'elle attira contre elle.

- C'est bien le problème d'être un Hawkins. Tout le monde me compare à mon père et j'ai cette pression qui fait que je n'ai pas le droit à l'erreur...

C'était pesant à la longue d'être le fils de... Heureusement que Sarah était là pour l'aider, l'encourager et remonter la pente..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   24/7/2015, 16:13

Malheureusement avec cette histoire de politique, de décisions dans les entreprises, ça ne devait pas être simple. En tant que PDG, il était peut-être patron mais ne pouvait pas tout faire comme il le voulait en claquant des doigts… Allez savoir pourquoi mais cette idée lui plaisait moins parce que c’était bien ça qui avait fait partir Ethan à Los Angeles…

Sarah leva les yeux vers Ethan lorsqu’il lui dit que cette fois-ci c’était lui qui l’enviait pour sa situation familiale.

Il nous manquera toujours un truc ! C’est un fait !

Oh, même si Sarah se contentait elle de sa vie, il n’empêche qu’elle aspirait à des choses comme Ethan aspirait à des choses de sa vie. Ils se contentaient de ce qu’ils avaient. C’était l’être humain ça, à vouloir toujours plus ? Avoir du nouveau ? De faire quelque chose de sa vie ? Au moins, s’ils avaient bien un truc en commun : c’était de ne pas vouloir être seul… Ils cherchaient tous les deux quelqu’un avec qui partager sa vie.

En tout cas, Sarah lui avait dépeint un peu tout ce qu’elle rêvait. En fait, c’était des choses simples, tout ce que tout le monde pouvait rêver à un moment ou à un autre. Sarah était arrivée à un stade où les relations non sérieuses ou encore à courte de durée ne lui suffisaient pas vraiment. Comme l’exemple d’Easton où ça avait commencé évidemment par un plan cul… Sarah enviait son frère car il était tombé sur une perle et elle pouvait remarquer l’amour qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. Ca, c’était le genre d’amour qui faisait plaisir à voir et qui pouvait démontrer que ça pouvait exister… Et de cet amour était né la jolie Amber.

Ethan qui espérait tant de gentillesse pour elle… ça la touchait. Qui savait, oui, Sarah rencontrera l’homme qui lui faudra sur New York. Quant à elle, elle espérait la même chose pour Ethan. Elle espérait qu’il trouvera quelqu’un avec qui il partagerait tout ça, toutes ces choses… Avec tout ça, ça sonnait déjà comme un au revoir, comme si d’imaginer que tous les deux, (s’ils l’admettaient) c’était déjà voué à l’échec.

Oh ! Easton peut aller se faire voir !

Rien que d’entendre ce nom l’avait horripilé donc il n’y avait rien de mieux que cette phrase sorte du cœur.

Un jour, ça arrivera à qui sait attendre ! Et à toi aussi !

Malgré tout, chacun méritait trouver son bonheur. Sarah le laissa alors contre son épaule !

Tu n’es pas ton père. Tu es toi… Les autres ont torts de te comparer à ton père.

Comme cette Lauren. Hey, on ne pouvait pas empêcher les gens d’être con. Tout le monde ne pouvait pas être pareil. Heureusement. Et tout le monde avait le droit à l’erreur. Après tout, c’était dans la nature humaine, si ? Quelqu’un avait le mode d’emploi de la vie ? Bref, en tout cas, la conversation devenait très sérieuse jusqu’à ce que l’un proposa d’aller se coucher. Après une journée pareille, la fatigue se faisait bien sentir. En tout cas, ce genre de conversation faisait du bien.

Le séjour continua et les deux « amis » essayèrent de se voir. Du moins, Ethan faisait de son mieux pour lui accorder du temps, notamment en lui accordant un repas ou encore ils se voyaient légèrement le soir. N’empêche, cette histoire de journal people faisait écho… et ça semblait déranger. Sarah le sentait déjà sous le poids du regard de Lauren… Si celle-ci avait un fusil, elle l’aurait sans doute tué sur place mais en tout cas, la magistrat n’avait pas l’intention de se laisser intimider par rouquine…

Le temps passa et ils se retrouvèrent la veille de son départ. Et oui, Sarah avait son avion le lendemain… Alors pour ce dernier soir, la jeune femme avait eu l’idée de concocter un diner, soit un bon petit poulet et des légumes. Au moins, ça l’occuperait pendant qu’Ethan arrive. Bon, dans sa tête, Sarah ne comptait pas Lauren… Mais elle n’imaginait pas qu’en fait la soirée allait être gâchée par les répercussions que les journaux créaient…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   24/7/2015, 19:50

Cela faisait plaisir aux oreilles d'Ethan d'entendre que ce crétin d'Easton pouvait aller se faire voir mais si ce n'était pas lui, ce serait forcément quelqu'un d'autre et ça, Ethan ne pouvait pas avoir un droit de regard sur les relations de Sarah. Et quand bien même il le pouvait, il se trouverait à des milliers de kilomètres de Sarah. Ils étaient condamnés à se mentir pour le reste de leur jour, chacun à l'autre bout du pays. N'empêche que ça lui faisait du bien de savoir que Sarah lui souhaitait d'être heureux, comme elle. Il le méritait quand même. Il n'avait pas été quelqu'un de méchant dans sa vie.

Venait à point à qui sait attendre ... ça faisait un peu longtemps qu'il attendait maintenant. Il avait loupé le train vers le bonheur d'avoir une famille, sa famille... connaître l'amour tout cela, il en serait toujours privé à croire ! Le sort s'acharnait sur le playboy. Enfin, l'espoir faisait vivre et ce n'était pas encore interdit de rêver à des lendemains meilleurs.

Depuis qu'Ethan avait quitté New York, il n'était plus le même. Il se sentait comme une coquille vide et l'arrivée de Sarah avait contribué à combler un peu ce vide. C'était peut-être sa joie, sa bonne humeur malgré leurs prises de têtes fréquentes qui le changeait. Il était comme un caméléon qui s'adaptait aux humeurs de la jeune femme. Puis, l'un deux proposa d'aller se coucher car il se faisait tard et ce n'était pas top de rester mouillé sur le bord de la piscine. Bien qu'il faisait assez chaud ça avait du mal à sécher. Ethan que la jeune femme serait sûrement mieux dans son lit, au sec. Ils en avaient eu des émotions ce soir !

Les jours passèrent et avec eux leurs lots de joie, de tristesse, de colère ... surtout de contrariété. Il y avait quelques jours de cela, était organisé un gala de charité auquel Ethan et Sarah avaient assisté. Malheureusement, ils s'y donnèrent en spectacle et Sarah n'avait pas donné de réelles raisons de l'arroser en public. Résultat, en plus de s'être affiché sur le tapis devant les photographes, ces derniers avaient saisi l'occasion en voyant leur scène dans la salle de réception. Ils s'étaient retrouvés dans les pages des journaux people, même en couverture de quelques uns. Lauren avait débarqué ce matin, dans son bureau à l'entreprise avec quelques exemplaires. Elle ne manqua pas de saluer la cause de tout ceci à savoir Sarah.

- Ce ne sont que des langues de vipères, il n'y a personne qui lit ça ! répliqua Ethan à Lauren lorsque celle-ci lui claqua un à un les magazines sur son bureau.

- Bien sûr que non, c'est évident que personne ne lit la presse à scandale ! Sarah doit partir ! décréta l'assistante.

Ethan prit un magazine qu'il feuilleta vite fait pour tomber sur la page qui mentionnait leur scène. Les photos sur le tapis devant les photographes les mettaient plutôt à leur avantage. Cela faisait un beau souvenir mine de rien...

- Il en est hors de question. De toute façon, elle part demain. Vous serez heureuse vous n'entendrez plus jamais parler d'elle !

Déjà que le départ de Sarah lui mettait un coup sur le moral alors qu'on lui ordonne qu'elle parte ... et puis quoi encore ?! C'était la fête du slip ! Il parlait comme s'il ne la reverrait plus jamais une fois que Sarah aurait pris son vol pour New York et que lui était condamné à finir sa vie ici.

- Vous me décevez, Lauren.


- Vous aussi. Elle vous distrait, elle vous détourne de vos responsabilités ! Je m'efforce de faire votre travail en votre absence, pendant que vous vous la coulez douce avec elle au bord de la piscine ou que sais-je ! Là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je ne sais pas comment vous pouvez cautionner cet acte.

Parce qu'il l'aimait ? En tout cas, ce fut une conversation ou plutôt une dispute assez tendue entre lui et son assistante. Elle n'aimait pas Sarah, soit, mais qu'elle ne vienne pas ordonner de faire ceci ou cela à Ethan. Il était assez grand pour gérer sa vie. D'ailleurs, après quelques argumentations, Ethan décida de prendre la fuite en embarquant les magazines sous le bras. Il était très énervé et ne prit pas la peine de se retourner en quittant l'entreprise.
Durant le trajet qui le menait à chez lui, sur les hauteurs de Los Angeles, il eut le temps de réfléchir, de se poser des questions, d'obtenir quelques réponses ... N'empêche que ce soir, il n'avait pas intérêt à voir Lauren arriver sinon ça allait barder pour elle.

En rentrant dans la villa, il ne fit même pas attention aux odeurs de cuisine. Sarah s'affairait à lui préparer un bon petit dîner et lui, ça lui passait un peu au dessus de la tête ce soir. Il s'affala dans le canapé, sans prendre la peine d'aller saluer son invitée. Il était buté et il allait gâcher ses derniers moments avec la jeune femme. Allaient-ils se quitter en mauvais terme ? Ethan espérait que non. Ce serait dommage. Il posa les journaux sur la table basse et les fixa, sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle & Lui à la Cité des Anges [Ethan - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: