AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 18:35

Mes mains toujours posé sur les hanches de Dorian, je l’avais vu et sentie se redresser dangereusement avant d’entreprendre une vive descente qui malgré moi m’avait arraché un profond râle de plaisir, d’autant plus que celui-ci il retourna joyeusement. Regardant tantôt Dorian, tantôt le spectacle que je pouvais avoir en redressant un peu la tête j’étais partagé entre profité du plaisir que tout cela me procuré et le fait de me dire qu’a l’évidence il se démerdait très bien tout seul…

Encore une fois, je vie celui-ci arrêté notre ébat pour changer de position. Encore une fois pour une position ou c’était lui qui s’occupé de tout. Sensation d’être un objet puissance mille. C’était peu être un truc qu’aimait Dorian mais pas moi. Pas dans ce contexte en tout cas. Limite l’envie de jouir vite pour le faire chier était plutôt tentante mais en même temps pas vraiment réalisable. J’avais beau prendre un pied pas possible, j’étais en même temps pas mal coupé de tout ça, continuant à me miner tout seul dans ma tête. Drôle de sensation que d’avoir ses deux sentiments combiné…

Mais je continuais à jouer le jeu. Profitant malgré tout de ce que Dorian m’offrait. Une fois de retour sur moi j’avais replacé une main sur sa hanche pendant que l’autre était partie longer son dos. Je continuais de gémir aussi parce qu’après tout ça restait quand même très bon. Je matais le spectacle aussi vu qu’apparemment je n’avais pas trop grand-chose d’autre à faire. Dorian montant et descendant sur moi. Bien meilleur vu sous cet angle d’ailleurs.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 19:12

Il n'avait même pas besoin de se retourner pour savoir que derrière lui, Alby était simplement en train de mater. Petit pervers … D'un coté, autant ne pas avoir mis le costume de Leia juste pour le mettre, et qu'il en profite pou mater un peu. Alors Dorian continua sa chevauchée, allant de haut en bas. Parce que mine de rien, le fait d'y aller ainsi, plus lentement et pas en mode « gueux du village » comme l'avait dit un jour Alby, ça faisait durer la chose. Forcément à y aller comme des malades, pas possible de tenir trop longtemps non plus. Même si Dorian, entre nous, était bien capable de supporter un traitement plus brutal sur une plus longue durée. Mais chut.

Aussi, même si on est d'accord, Dorian a des jambes musclées, tout ce qu'on veut, avec le plaisir ressenti, ça devenait tout de même assez compliqué de tenir la route encore bien longtemps. Tenir ainsi alors que le plaisir lui coupait le souffle, c'était compliqué. Alors, tout en reprenant Alby profondément en lui avec un mouvement de hanche évocateur, Dorian avait tourné la tête de coté, entre deux respirations difficiles.

- Alors …. Qu'est ce que tu attends pour venir pilonner ta princesse ?


On vous passera la voix erratique, le souffle coupé qui avaient ponctué sa phrase. Sa voix en revanche, était pleine de luxure et, certes, c'est bien joli d'y aller lentement et de prendre son temps … Mais merde à la fin, ce que voulait Dorian la, de suite, c'était y aller franchement ! Et non même en montant et descendant de lui même, il n'arrivait pas à avoir le rythme souhaité. Donc, si monsieur avait envie de reprendre le contrôle du moment …

Et puis s'il n'était pas motivé et souhaitait rester … Dorian avait tourné davantage le haut de son corps, ainsi que sa tête et avait prit la main d'Alby, pour la remonter à ses lèvres. Il lécha deux de ses doigts, avant de lentement les prendre en bouche, tout en soutenant son regard. Dorian enroula les doigts dans sa bouche de sa langue, un air vicieux dans le regard.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 19:31

Toujours ma main posé sur sa hanche et l’autre dans son dos, je suivais avec celles-ci les mouvements de Dorian sans pour autant chercher a le guidé ou a l’incité à faire quoi que se soit. Minimum syndicale quoi. Alors quand celui-ci se retourna quelque peu tout en me demandant a sa façon quand est ce que j’allais reprendre le contrôle j’eue un petit sourire de satisfaction.

- Oh allez t’as oublié ? T’as pas besoin de moi pour ça.

Leia la princesse forte et indépendante qui se démerde toute seule. Et bien qu’elle continue, ça lui fera la bite. Mon endurance n’était apparemment pas assez satisfaisante et bien voyons la sienne…

Le laissant faire, ma main était montée aux lèvres de Dorian, regardant dans un premier temps me lécher les doigts avant de les prendre en bouche pour les lécher. Spectacle très érotique et excitant je l’avoue mais bien moins que ce qu’il se passait dans ma tête. Petit sourire malicieux à l’ intention de celui-ci avant de récupérer ma main. Allez, petite fessés d’encouragement.

- Continu c’est bon.

Petite mordage de lèvres pour appuyé mes dires avant de remettre mes mains sur ses hanches, me décidant enfin à l’accompagner un peu plus franchement dans ses gestes. Enfin pas trop. Qu’il se garde le boulot quand même.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 19:42

Non ? Alby ne voulait pas reprendre les rênes ? Pourquoi ses mots semblaient teintés de reproches ? Dorian ne comprenait pas. En même temps, la, son cerveau n'était pas en mode reflexion. Il ne serait même plus capable de vous dire quelle était la dernière tendance masculine du moment alors …. C'était quoi cette petite fessée la ? Oh et en plus, monsieur ne voulait pas bouger …. bon par contre il daigna quand même venir l'aider dans ses mouvements, mais quelle amabilité ! Retournant la tête devant lui, Dorian remercia silencieusement toutes ces années de danse intensives, ces heures à travailler sans relâche, à s'en faire des crampes, des bleus et on en passe ! Parce que sans ça, il aurait été trop crevé pour continuer c'est sûr.

Du coup, Dorian fit un effort monstrueux pour reprendre ses mouvements, ondulant sur lui et pour garder le rythme. Tant pis, monsieur ne voulait pas participer ? Si ce n'est l'aider dans ses mouvements ? D'accord. On va faire avec. Ou sans, peut importe.

Reprenant son souffle, Dorian recommença son petit manège de tout à l'heure, à savoir se relever plus haut, avant de le reprendre en lui, non sans un gémissement de sa part. Physiquement, c'était possible de continuer. C'est juste au niveau du plaisir ressenti que c'était trop compliqué. De sentir Alby en lui, ces préliminaires passés, ça avait fait grimpé son excitation à un niveau monstrueux. Se mordant les lèvres, sa tête eu un mouvement de bascule en arrière tandis que son propre corps se cambrait, prenant Alby en lui en continuant d'onduler sans cesse. Montant et descendant inlassablement, le plaisir grandissait davantage en lui, même si à son goût, ce n'était pas assez. …

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 20:22

Ouuh ! Petit sentiment d’excitation et non pas forcement seulement par le plaisir de l’acte en lui-même. Plutôt par le fait de laissé Dorian se démerdé ou plutôt de l’obligé a se démerdé. Nouvelle forme de pouvoir et de contrôle de la situation en gros. J’avais des soucis dans ma tête quand même…

Mais bon quoi qu’il en soit, ce nouveau petit jeu me plaisait bien. De voir Dorian apparemment un peu déconcerté que je ne cherche pas à reprendre le contrôle de la situation. Ne lui laissant pas vraiment d’autre option que de reprendre la ou il en était. C’était jouissif ! Si bien qu’en fin de compte ça me relançais un peu plus dans le truc. Mes mains sur ses hanches, je les avais un peu descendus à ses fesses, caressant un peu celle-ci au fur de ses mouvements, me crispant quelque peu dessus et bien sur continuais d’admiré le spectacle d’un Dorian s’encastrant sur moi-même.

L’accompagnant dans ses gémissements par mes râles de plaisir, j’avais au moment où Dorian avait penché sa tête en arrière monté une main à celle-ci, tirant sur la perruque pour lui retirer avant de passer mes doigts dans ses cheveux tout en agrippant légèrement ses mèches sans aller à tirer dessus comme un malade. Petit soupire pour me reprendre un peu. Ce n’était pas possible quand même. Donnez moi le moindre petit sentiment de pouvoir dans ses moments la et voila que je m’emballais directement a vouloir reprendre le contrôle totale.

J’avais du coup relâché les cheveux de Dorian, repartant a sa fesse pour reprendre mes palpations tout en l’accompagnant de nouveau dans ses mouvements.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 20:35

Bon au moins, même si clairement, Dorian avait l'impression de faire tout tout seul, mains d'Alby sur ses hanches ou non, c'était tout de même plus entraînant en sentant un peu mieux ses mains se crisper sur lui. Non mais parce que si Dorian avait voulu tout simplement se mettre quelque chose dans le derrière, un gode et on en parle plus soyons francs ! C'était un contact en plus, une petite participation, la preuve qu'il n'était pas seul qu'il lui manquait. Alors la sensation de ses mains qui le caressait un peu et ces quelques crispations sur lui étaient encourageantes. Tout comme ses râles de plaisir.

Lorsque Dorian avait penché sa tête il sentit la perruque de Leia qu'il portait jusqu'ici se faire la malle, retirée par Alby. Il sentit ensuite les doigts du brun se glisser dans ses cheveux, les prendre en main, ce à quoi Dorian pencha davantage la tête en arrière pour accompagner le mouvement. Note à lui même : ne pas se faire couper les cheveux la semaine prochaine comme il le pensait d'abord. La main d'Alby ayant lâché ses cheveux pour retrouver ses fesses, Dorian avait redressé la tête en avant, tentant de se concentrer sur ce qu'il faisait.

Il disait ce qu'il voulait, Dorian en était sûr, jusqu'ici ils n'avaient jamais tenu si longtemps tous les deux. Et tout ce plaisir et ce désir accumulé devenait difficile à supporter. Ajoutez à ça des relents de frustration de la fois dernière et vous obtenez un Dorian bien plus en demande que d'ordinaire. Oui, c'est possible. Du coup, l'idée de se retirer d'Alby pour l'inciter à le prendre était tentante, mais il n'était pas comme lui, peut être qu'il était capable de se maîtriser et foutre un vent à Dorian. Et dans son état il n'avait pas envie de tenter le diable. Alors, il continua à bouger, bien que ses jambes commençaient lentement à trembler, tant sous l'effort que sous l'effet du plaisir ressenti. D'ailleurs, tout son corps commençait à trembler de nouveau.

Gémissant de plus belle, Dorian avait une fois de plus laissé basculé sa tête en arrière, cambrant son corps sur Alby. Ça devenait vraiment, mais vraiment compliqué de garder le rythme, dans cette même position ! Il s'en rendait compte au moins ? Ou bien il était décidé à pousser le vice esclave sexuelle jusqu'au bout ? Non mais parce que la, clairement, aux sons des gémissements, à la fois de plaisir et peu à peu plaintifs, et quelque peu frustré de ne pas en avoir assez, ça devait lui donner un bon indice quand au fait que Dorian était un peu à bout de ses forces.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 21:00

Bon, d’un coté Dorian remplissait à merveille son rôle d’esclave sexuelle, de l’autre il commençait à me faire de la peine. S’il semblait quand même y trouver son compte, de par ses gémissements et sa façon de bouger, ses petits cuissou tremblant m’indiquaient bien qu’il commençait à être à bout de force. Premièrement, petit sentiment de Krkrkr à le voir quelque peu en difficulté mais deuxièmement grande envie de récompensé ses efforts.

Mains sur ses hanches, j’avais fait redresser Dorian jusqu’à ce que celui-ci me libère avant de le faire passé sur le coté. Mais bon, un peu vicieux, je n’avais pas laissé celui-ci s’allongé ou se mettre a quatre patte. Me redressant a mon tour dans son dos, je l’avais fais plaqué ses mains contre le mur (rappelons que mon lit est collé au mur) avant devenir le coller contre lui. Passant mes mains le long de ses cotes jusqu’à ses hanches, ma bouche était parti sur son épaule, embrassant distraitement celle-ci pendant que plus bas je me frottais a lui. De la même manière de tout a l’heure, je l’avais prit tout en allant planter mes dents dans sa peau. Lâchant un râle de plaisir, j’avais ensuite commencé a enchainé des mouvements de bassin d’abord lent bien que franc, y allant entierement tout en faisant gagné a une de mes mains sa virilité, commençant à le branler pendant que mon autres s’accrochait solidement a sa hanche. Chose faite, j’avais alors pris un rythme de va et viens beaucoup plus soutenu, il allant franchement et rapidement.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 21:13

Continuant tant bien que mal ses mouvements, Dorian fut limité soulagé en sentant qu'Alby l'incitait à se redresser, chose qu'il ne fallait pas lui faire comprendre deux fois, ça limite il l'aurait fait tout seul. Il se laissa poussé de coté, mais, contrairement à ce qu'il pensait, pas de répit pour ses jambes. Pas de répit tout court. Ses mains plaquées sur le mur auquel le lit d'Alby était collé, le haut de son corps s'y retrouva collé également, front posé contre le mur. Au moins, le temps qu'Alby le tripote un peu, il pu reprendre son souffle un instant. Il frissonna tout de même en sentant les mains du brun passer à ses hanches, et ses lèvres sur son épaule.

Se demandant quand est ce qu'il allait se décider à y aller, à se frotter à lui comme ça, il lâcha un nouveau cri en le sentant le pénétrer tout en sentant les dents d'Alby le mordre de nouveau. Les gémissements de Dorian reprirent de plus belle lorsqu'il sentit la main d'Alby passer à son entre jambes pour revenir le caresser, à son grand plaisir. Il ne chercha pas non plus à étouffer le moindre gémissement ou ses légers cris de plaisir en le sentant aller et venir en lui de manière plus rapide.

Appuyé contre le mur, Dorian avait quelque peu crispé ses mains sur celui-ci, n'ayant rien à s'accrocher. Tête contre le mur et yeux fermés, il se laissait totalement submergé par les sensations que lui donnait Alby, et se fit un plaisir de le lui faire savoir, entre ses gémissements ou bien au mouvements de ses hanches qui accompagnaient légèrement les coups de reins d'Alby. Avec ce passage ou Dorian s'était retrouvé à faire tout le boulot, malmenant ses jambes pour l'occasion, qui avait contribué à faire grimper son excitation encore plus, sa respiration redevint vite saccadée. Enfin ...

- Plus .. fort ...


Il pouvait quand même tenir la route un moment encore. Même s'il ne demandera pas de prolongations cette fois.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 21:31

Ma tête s’ayant attardé sur l’épaule de Dorian, j’eue un sourire en l’entendant me demander d’y aller plus vite. Décidément, increvable celui la. Après, vu que je ne m’étais pas spécialement fatigué avant, j’étais pleinement capable de lui donner ce qu’il voulait. Me redressant, ma main sur sa hanche l’avais quelque peu tiré, l’incitant à se cambrer d’avantage avant de lui donner satisfaction, y allant donc plus fort et rapidement et toujours de manière prononcé.

Tout en gardant ce rythme je m’étais quelque peu repenché vers lui. Ma main tenant sa hanche avait lâché prise pour monter à son cou. Se plaçant sous sa mâchoire, j’avais fait pression sur celle-ci pour lui faire reculer et pencher la tête en arrière allant gagné ses lèvres pour un baisé des plus passionné et fougueux, y allant joyeusement a pleine bouche, enroulant ma langue autour de la sienne.

Me séparant de ses lèvres, j’avais fini par relâché mon emprise sur son cou, passant ma main sur son épaule opposé a mon bras pour le faire glissé le long du mur jusqu’à le faire tombé sur le lit, lui maintenant les fesses en l’air en ayant repris place sur sa hanche, mon autre main toujours active sur sa virilité. Lâchant de râle de plus en plus explicite quand au fait du plaisir grandissant en moi, je continuai à y aller joyeusement en lui, m’appliquant à garder vitesse et ardeur tout en me penchant sur son dos, partant vers son bassin pour mordre celui-ci.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 21:43

Toujours à fond dans son rôle d'esclave soumis ( comme toujours cependant ) Dorian s'était cambré lorsqu'Alby l'y incita, et accueilli ce rythme plus fort et plus rapide avec de nouveaux cris de plaisir, démontrant à quel point tout cela le satisfaisait. Il sentit la main d'Alby passer à son cou, jusqu'à se placer sous sa mâchoire. Penchant la tête en arrière comme Alby le lui indiquait sans problème, il répondit à ce baiser avec un plaisir monstrueux. Ça aussi, ça lui avait un peu manqué tout à l'heure, plus de contact entre eux. Alors tant pis si clairement Dorian perdait son souffle en l'embrassant ainsi.

Le baiser terminé, Dorian se fit alors allongé sur le lit, mais les hanches relevées, et continua à gémir de plus belle en sentant les coups de reins d'Alby en lui, sa main qui continuait à le branler sans relâche. Et ne parlons même pas de sa réaction en sentant Alby de nouveau le mordre! Une délicieuse torture. Oh bonheur, quelque chose à quoi s'accrocher ! Des draps ! Ses mains allèrent empoigner la couverture, sans pour autant aller enfouir son visage dedans pour étouffer ses cris de plaisir. Non, ce n'était plus des gémissements ou des soupirs, c'était des cris à présent. Des cris teintés de luxure, exprimant sûrement mieux que tous les mots du monde le plaisir que lui donnait Alby en ce moment même. Le fait peut être d'avoir eu la sensation de s'être un peu occupé de lui même, tout seul, à se languir de quand est ce qu'il se décidera à bouger.

Maintenant que la chose était faite, c'était au grand plaisir du décoloré. Tremblant sous le brun, la respiration qui était tout sauf régulière, Dorian avait fermé les yeux, sentant le plaisir gronder en lui.

- Bordel …..

Un jour peut être il exprimera son plaisir autrement qu'en jurant. Mais la il était trop occupé à sentir sa tête tourner délicieusement pour penser à autre chose, et surtout pas à sa manière de s'exprimer. C'est pas comme si un jour Alby lui avait dit que la chose le dérangeait.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 22:00

Petit sourire amusé en voyant Dorian s’accroché comme un désespéré aux draps. Pas que depuis le temps j’avais remarqué qu’il aimait bien avoir quelque chose a quoi s’accroché quand il était vraiment dans le truc mais si en faite. Et sachant que celui tout a l’heure il n’avait rien de la sorte, le voir ce jeter dessus était plutôt marrant. Et excitant aussi car cela voulait bien dire ce que ça voulait dire. Et si j’avais encore des doutes quand a la chose, les cris de Dorian m’aidait grandement à comprendre a quel point il était excité ce qui je l’avoue ne me laissait pas indifférent et m’excité un peu plus moi-même pour ne pas dire grandement. Petite pensé à me dire que j’espérais que ni pas mère ni Monty n’étaient rentré pendant notre ébat vu comment criait Dorian. Bien que si c’était le cas, tant pis. Pour rien au monde je ne voulais qu’il s’arrête.

Et dans tout ça je finissais malgré moi a me laissé enivré d’avantage bien plus vite que je ne l’aurais pensé. Mordant encore un ou deux coup Dorian, je m’étais redressé pour reprendre un meilleur appuie, continuant sans relâche mes mouvements en lui et ce toujours non sans un râle d’intense plaisir a chaque coup. Tout cela était délicieux, me rendant soul de plaisir et de désir. Laissant mon regard se balader sur lui, j’eu un petit sourire suite a une pensé m’ayant traversé l’esprit…

- Et si j’arrêtais tout… ?

Pas que j’allais le faire ou que j’en ai envie. J’avais juste envie de voir la réaction de Dorian. Vu que la dernière fois monsieur n’avait pas eu ce qu’il attendait, comment réagirait il s’il devait supposé que la chose allait se reproduire ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 22:09

Encore des morsures sur lui, encore des cris qui s'échappèrent de sa bouche, tout cela était un véritable plaisir, et celui de Dorian grondait en lui. Entendre Alby derrière lui, les bruits qu'il faisait à chaque fois qu'il allait et venait continuaient à l'enivrer un peu plus. Par contre, les mots que prononça Alby …. Inspirant un grand coup, Dorian avait tourné la tête vers le brun, pour le tuer du regard. Autant que possible dans son état d'excitation avancé et mettant brièvement en sourdine ses cris pour lui parler.

- Et bien …. tu te ferais prendre par le princesse Leïa.


Lui avait-il dit le plus sérieusement du monde. Déja la fois dernière alors qu'Alby avait fait un malaise il avait été tenté par la chose, alors si en plus monsieur s'amusait de lui même à arrêter tout ça, non. Faut arrêter de chercher les ennuis à chaque fois aussi. Continuant à le tuer du regard, Dorian continua sa menace, toujours le plus sérieusement du monde cependant.

- Et crois-moi, t'aimerais pas.


Alors sois gentil et continue ce que tu fais merci …. D'ailleurs pour l'y inciter, Dorian avait brutalement relevé les hanches pour le prendre en lui profondément. Non mais oh ! Malade mental ! Dorian voulait bien être sympa ( à peu près ) et compréhensif ( grossièrement ) mais à la fin, y'avait intérêt pour les fesses d'Alby que ce ne soit que des paroles en l'air.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 22:22

Bon certes Dorian était sur le moment légèrement effrayant vu le regard qu’il me lançait mais en même temps je n’arrivais pas à détacher ce sourire de mes lèvres à le voir aussi réactif. Pour sur que je n’avais pas intérêt a m’arrêté en si bonne route vu les menaces proféré même s’il n’oserait jamais. Enfin… Je crois. Ne tentons pas le diable. Mais de toute façon je n’avais aussi envie de m’arrêté et pour prendre, après un large râle quand au coup de hanche donner par Dorian, j’avais moi aussi repris mes mouvements bien que je ne les ai jamais réellement arrêté, juste un peu ralentie.

Reprenant notre vitesse de croisière, je m’étais de nouveau penché sur Dorian. Cette fois ma main avait quitté sa hanche pour aller se mettre sur sa nuque, m’appuyant quelque peu sur celle-ci tout en lui faisant alors gardé la tête contre le lit. Supériorité retrouvé, je me laissais pour le coup vraiment aller, le pilonnant comme il disait si bien, me laissant emporté par le rythme et les sensations, râlant de plaisir exprimant ô combien tout cela était entrainant, emportant et combien j’étais en pleine extase. Non mais pitié faite que mes parents ne soient pas rentrés.

- Putain.. Dorian...

Je m’étais soudainement retiré de Dorian mais ce juste le temps de me redressé et de le faire se retourner sur le dos, me glissant rapidement entre ses cuisses pour le reprendre aussi vite dans un nouveau rythme effréné. Le pourquoi du changement soudain de cette position était juste le fait que j’avais terriblement envie d’être plus proche de lui et c’est pourquoi je venais une fois de plus de gagner ses lèvres. L’embrassant a pleine bouche et tant pi si on devait en étouffer.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   27/7/2015, 22:37

Tout de même dans un coin de sa tête, Dorian se retrouva soulagé de constater que c'était vraiment des paroles en l'air, à la vue de la reprise du rythme donné par Alby. Non mais il était pas bien de sortir des trucs comme ça en plein acte lui aussi … Maboule ! Non en fait, le maboule dans l'histoire, c'était peut être Dorian. A se sentir davantage excité, tremblant en sentant la main d'Alby lui maintenir la tête contre le lit ainsi. Vraiment, c'était un truc qui le faisait délicieusement frémir. De sentir Alby dans son dos, totalement maître de la situation, totalement maître de lui, à le dominer complètement. Tête contre le lit, il laissa cependant échapper des cris de plaisir en sentant Alby y aller franchement, le prenant sans relâche, l'entendant pousser ces râles de plaisir qui étaient si bon à entendre... Un délice. Si Dorian avait pensé à la possibilité que la famille d'Alby soit rentrée ? Pfeuh ! Il était déjà dans un autre monde alors penser à autre chose qu'à ce qui se passait entre eux, mission impossible.

Entendant avec amusement et plaisir Alby jurer dans son dos, il eu un bref cri de protestation en le sentant se retirer de lui. Ça y est il voulait que Dorian mette sa menace à exécution ? Ah non, puisque le voilà retourné sur le dos, Alby entre ses cuisses qui venait de nouveau le pénétrer, et ce en gardant une sacrée cadence. Et le voilà qui venait vers lui pour l'embrasser, ignorant tout simplement le fait que Dorian n'avait plus de souffle. Au moins, ça eu le mérite de tarir un peu les cris que le blond poussait, sans pour autant les arrêter, continuant d'exprimer son plaisir tout en répondant à ce baiser effréné.

Même si ses jambes avaient bien commencé à trembler tout à l'heure, et que les assauts d'Alby qui on suivit par la suite n'avait pas arrangé son cas, il avait tout de même relevé les jambes pour les nouer dans le dos d'Alby. Dorian avait relevé les bras, s'accrochant à son amant, tandis qu'il se sépara des lèvres du brun pour récupérer son souffle, en inspirant une grande bouffée d'air. Avant de de nouveau aller l'embrasser férocement, pendant que ses mains allaient dans sa chevelure sombre, malmener ses cheveux, ses doigts se crispant dessus sous l'effet du plaisir.

Clairement, Dorian n'en menait pas large. Son torse se soulevait rapidement, le corps tendu à l'extrême, il sentait que sa tête lui tournait, totalement ailleurs. Délaissant une nouvelle fois ses lèvres, ce fut pour crier davantage son plaisir, tête renversée en arrière, yeux fortement fermés tant les sensations étaient puissantes. Ils disaient souvent qu'ils allaient finir par se rendre fou l'un l'autre non ? Et bien ça y était pour Dorian, il était fou. Manquerait plus qu'Alby le morde et ça y est, il était perdu totalement.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 09:21

Les jambes de Dorian noué autour de moi, j’avais passé une de mes main sur sa hanche, aidant celui-ci à maintenir son bassin surélevé pendant que mon autre bras était appuyé au dessus de sa tête, pérennisant ce baisé passionné. Je fus malgré tout un peu soulagé moi-même quand Dorian y mit fin pour respiré a grande bouffé, faisant de même avant de retrouver ses lèvres.

Continuant mes mouvements de lui, ma tête commençait moi aussi a me tourner, preuve de l’enivrement que tout cela me procuré. A bout de souffle, je m’étais de nouveau détaché des lèvres de Dorian, partant d’abord enfouir ma tête dans son cou sans rien y faire a par tenté de récupérer un semblant de souffle, râlant au creux de son oreille. Finissant par me reprendre un peu, j’avais redressé légèrement ma tête, de quoi trouver contact avec l’épaule de Dorian, embrassant d’abord celle-ci avant de bien évidement allé la mordre. Doucement, plus fort. Près du cou ou a l’autre extrémité. L’air de rien, même si j’avais du mal à voir les sensations que ses morsures pouvaient donner a Dorian, qui de toute évidence étaient bonne, j’aimais plutôt bien lui prodigué. Petit coté bestial et animal qui m’excitait d’avantage.

Commençant quelque peu à perdre le contrôle, j’avais relâché la hanche de Dorian, redressant légèrement mon dos, de quoi pouvoir glisser ma main entre nous et repartir en quête du sexe de Dorian dans ma main, branlant une nouvelle fois celui-ci au rythme de mes coups de bassin, retournant dans un même temps a la capture de ses lèvres.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 09:33

Après avoir senti les lèvres d'Alby sur sa peau, ce fut ses dents qui les remplacèrent, arrachant à Dorian un cri de plaisir supplémentaire, son corps se tendant sous ses assauts. Ok, ça y est, Alby avait totalement perdu le blond. Il était totalement ailleurs. Il pourrait bien y avoir un tremblement de terre qu'il ne le remarquerait pas. Il avait complètement perdu la maîtrise de lui-même, se livrant totalement à Alby, corps et âme.

Au milieu de cette avalanche de plaisir qui n'en finissait plus de lui faire tourner la tête, il sentit la main d'Alby se glisser entre eux, reprenant sa virilité et y appliquer des mouvements de va et viens, calqués sur le rythme de ses hanches. S'agrippant plus fort à Alby, ayant délaissé ses cheveux pour ses épaules qui serrait entre ses doigts, griffant sans le vouloir sa peau, n'étant plus maître de ses mouvements, il eu du mal à répondre à ce nouveau baiser. Et pour cause … Il se sépara des lèvres du brun, articulant avec peine entre deux inspirations :

- Je … vais ….


Il n'en pouvait plus, tout ce qu'il souhaitait à présent était de lâcher prise une dernière et ultime fois. Entrouvrant ses yeux pour regarder le brun, Dorian peinait à respirer entre ses cris, les joues rougies sous l'effet du plaisir, le corps tendu à l'extrême sous Alby. Entre ses coups de reins en lui, sa main sur son sexe et toutes ces morsures, il était au bord du gouffre. Dorian le sentait, il n'allait pas tarder à venir, et ce dans un orgasme qui s'annonçait prometteur...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 09:59

Sentant les mains de Dorian descendre sur mes épaules, mon corps tout entier ce contractait en sentant ses ongles me griffer le tout accompagné d’un râle de plaisir intense. Bon j’avais peu être un petit aperçu de ce qu’il pouvait aimer dans les morsures. Pour tout dire je savais déjà de base que j’aimais bien être griffé mais l’intensité du moment avait quand même fait une grande différence avec d’autre fois. C’est d’ailleurs fort de ses sensations, porté par celles-ci que je m’étais encore un peu plus activé en Dorian, y allant de coup plus sec, toujours plus profond si cela était possible.

- Dorian…

En l’entendant, sa voix pleine de plaisir et en bout de course, cela ne m’avais que d’avantage excité. Me donnant l’envie profonde de lui donner l’apothéose qu’il n’avait pas eue la dernière fois. Susurrant son nom a son oreille, j’avais ensuite pris son oreille entre mes dents, tirant légèrement sur celle-ci. Mon bras posé au dessus de sa tête c’était peu à peu rabaissé, passant sous sa nuque, le serrant d’avantage à moi. Mon torse collé contre le sien, il n’y avait que mon ventre qui était légèrement surélevé pour pouvoir continué a le toucher. Toutes les autres parties de nos corps étaient collé l’une a l’autre.

Le serrant bien contre moi, je m’appuyais du mieux que je pouvais sur mes jambes, continuant à le prendre aussi fougueusement que possible. Dans un état de transe totale ou rien d’autre que notre plaisir ne semblait compté, je ne me retenais pas non plus pour lui faire partagé oralement mon plaisir, relâchant son oreille pour aller lui mordre le cou.

Puis déjà que bien tendu, je sentis le corps de Dorian se crisper totalement, lâchant un cri de luxure et de plaisir sans nom. A un point que malgré toutes ses sensations que je pouvais ressentir sur le moment, je fais que j’étais moi-même à deux doigts de jouir c’était bel et bien d’entendre ce cri et de sentir Dorian se déversé entre nous qui avait eu raison de moi, m’entrainant a le suivre aussi bien dans la jouissance que dans son cri.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 10:21

Dans l'état ou il était, il s'étonna lui même de ne pas avoir joui rien qu'en entendant Alby lui murmurer son prénom, en plus de ses coups de reins furieux en lui. Son corps entier tremblait, fermant les yeux en sentant les dents venir sur son oreille. Pour la peine, tellement enivré, Dorian avait ouvert la bouche pour crier mais aucun son ne sortait. Relevant la tête quand Alby passa son bras derrière sa nuque, Dorian s'accrocha plus solidement à Alby, du moins autant que la situation lui permettait. D'entendre la voix d'Alby à son oreille lui faire part du plaisir que prenait le brun à la chose lui fit tourner davantage la tête.

Mais plus que tout, avec ces coups de reins en lui et sa main sur son membre, leurs deux corps solidement accrochés l'un à l'autre, ce fut la morsure dans son cou qui lui fit définitivement lâcher prise. Se crispant entièrement, Dorian poussa un ultime cri de pur jouissance alors qu'il venait entre eux, suivit d'Alby dont le cri de plaisir fit durer encore celui de Dorian. S'accrochant alors fermement à lui, comme pour ne pas sombrer, il sembla pourtant à Dorian qu'il eu une ou deux secondes d'absence. Yeux clos, il ne cherchait même pas à se remettre de ses émotions.

Totalement épuisé, Dorian laissa ses bras glisser des épaules d'Alby, tombant de part et d'autre du lit. La respiration qui faisait n'importe quoi, le corps tremblant, il laissa sa tête également basculer en arrière, bien que soutenue par le bras d'Alby. Vaguement, il chercha quelque chose à dire, faire part à Alby d'à quel point ce moment fut extatique. Peut être qu'il trouvera les mots, mais la pour l'instant il était occupé à débarquer doucement dans le monde réel.

Le cœur qui battait à tout rompre, il ouvrit lentement les yeux. Ses mèches platines lui barraient quelque peu la vue, les cheveux totalement en désordre à force d'avoir étés empoignés, et la tête secouée. Il avait envie d'aller embrasser Alby, dont la tête n'était pourtant pas bien loin, mais la, à l'heure actuelle, c'était trop lui demander. Tout ce qu'il pu faire, entre deux reprises de souffle, c'était tenter de parler.

- Alby …. c'était …. putain …. c'était....


Non en fait c'était vraiment trop lui demander de faire autre chose que de se remettre de ses émotions, savourant encore cette sensation de flotter si délicieuse, dénouant ses jambes encore quelque peu tremblantes après tout cela.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 10:57

A bout de force, j’avais bien tenté de tenir un peu mais, trop dur. Brusquement je m’étais laissé tomber sur Dorian, incapable de retenir le poids de mon corps avec mes bras et jambes épuisé par le peu de ménagement que je leur avais fait subir. La tête toujours enfoui dans le cou de Dorian, je peinais a reprendre un souffle correcte pour ne pas dire que je n’y arrivais carrément pas.

- Oué… Je sais…

Même état de totale inconscience. Dur d’aligné deux mots. Mais oui, je partageais l’avis de Dorian sur le fait que oué c’était… wouah ! Et ce n’était pas pour me lancer des fleurs. Lui aussi était bien évidement un élément a par entière de cette extase des plus intense.

Les jambes de Dorian se détachant de moi, j’avais dans un effort ultime retirer avec peine mon bras de sous sa nuque avant de lentement me laissé glissé sur le coté tel un poids mort, trouvant place allongé a coté de lui, tête a mon tour sur son bras qu’il avait étendu.

Main sur mon cœur à sentir celui-ci au bord de l’explosion, je fermais les yeux, tentant une nouvelle fois de retrouver mon souffle chose encore plus difficile qu’a l’habitude. On était vraiment des animaux quand même. A cette pensé et a rétrospection du moment passé, j’eue un petit rire, encore bien euphorique du moment passé. Bande de malade quand même…

Difficilement, j’avais tourné la tête vers Dorian qui semblait encore un peu loin. Petit sourire en voyant son visage encore rougis par le plaisir et a la vu de son torse qui ne cessait de monter et descendre au rythme de sa respiration.

- Alors… je suis… pardonner pour dimanche ?

Un minimum quoi ? Bon c’est sur que j’avais encore des regrets sur comment ça c’était fini ce jour la. Même pour moi. Même si j’avais joui vu les circonstances je n’en avais pour autant pas pris mon pied alors que la… mais wouah quoi !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 11:11

Il sentit Alby se laisser tomber de coté, tête sur l'un de ses bras. Et bien, ils étaient beaux tous les deux, nazes comme ça ! Mais c'était sans regrets. Dorian entendit parfaitement le petit rire d'Alby, se demandant ce à quoi il pouvait bien penser pour rigoler comme ça. On va mettre ça sur le compte d'un trop plein d'émotions. Enfin, Dorian ne demanda pas, toujours en train de planer doucement, reprenant un souffle correct, du moins, il tentait.

Le blond entendit la voix du brun à coté de lui, demander s'il était pardonné pour dimanche. Au tour de Dorian d'avoir un petit rire, bien que celui-ci fut vite stoppé, par manque de souffle évident. Doucement, il ouvrit les yeux et tourna la tête vers lui.

- Est ce que j'ai l'air … de t'en vouloir pour quelque chose ?


Hein ? Un mec encore en tenue de Leia, occupé à se remettre tranquillement d'un orgasme foudroyant, joues encore rougies, cheveux totalement en bataille, la respiration hasardeuse. Ça parlait pas tout seul ? Non ? Difficilement, Dorian vint rouler sur le coté, et alla trouver les lèvres du brun pour poser les siennes dessus. Mais pas trop longtemps, il avait toujours son souffle à récupérer.

- Tu es plus que pardonné, crois-moi.

Que ce soit pour la façon dont leur dernier rapport s'était terminé, tant que pour la façon dont il avait eu de fuir par la suite. Il était pardonné. De tout de façon, ce n'est pas comme si Dorian avait la rancune tenace envers Alby. Un joli sourire de sa part et le blond craquait. Alors si en plus il avait droit a une séance de jambes en l'air en bonne et due forme …. Se laissant retomber sur le dos, légèrement plus réveillé que tout à l'heure, il se demanda vaguement quand était la dernière fois qu'il avait autant crié. Certes, il était du genre expressif, mais à ce point ? Oh il verra. En tout cas, sûr que Dorian ne lui ressortira plus une connerie comme quoi niveau endurance et performances, Alby ne faisait que bien se débrouiller. Et bien …. Baissant les yeux, Dorian entre aperçu le costume de Leia qu'il portait toujours. Avant de tourner à son tour la tête vers le brun :

- Et toi …. convaincu que tu es tout ce que je souhaites ?


Ou plutôt : et toi, tu remarques qu'au final tu me fais faire n'importe quoi, même à me travestir pour ton bon plaisir ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 13:30

La tête toujours tourné vers Dorian, j’eue un sourire a sa réplique. Non c’est sure. Pour le moment certes il n’avait pas l’air de grand-chose a par d’un mec totalement shooté mais en tout cas pour sur pas d’un mec qui avait un reproche quelconque à faire. Faisant la part des choses, j’avais un peu redressé la tête pour aller a la rencontre des lèvres de Dorian même si le baisé fut plutôt bref. De toute façon, dans le même état que lui, j’aurais eu bien du mal à la galocher fougueusement.

- Cool.

Et c’était dit sur le ton du mec pas peu fier de son effet, le tout accompagné d’un petit sourire malicieux. Dorian étant retourné ce mettre sur le dos, j’avais remis ma tête droite, regardant le plafond avant de fermer les yeux, lâchant un large soupire, mon souffle enfin retrouvé ou du moins beaucoup plus que précédemment.

En l’entendant, j’avais de nouveau tourné la tête, regardant son visage dans un premier temps avant de descendre mon regard. A oui le costume. Avec tout ça je l’avais presque oublié. C’est bizarre d’ailleurs. Depuis le temps que je fantasmais dessus, en dehors du moment où j’avais découvert Dorian dedans, pour le reste je n’y avais pas spécialement prêté attention. Un peu trop absorbé dans ce qu’on vivait même si je n’avais pas vraiment été de la partie a tout moment.

- Oué. Enfin… J’vais être malin moi avec ça au pressing.

Parce qu’il était bien entendu hors de question que je donne ça à laver à ma mère. Ce n’était pas pour le coté je possède un costume de fille mais bien pour le coté qu’est ce dont que ses résidus qui l’ornait ce qui nous menait a qu’avez-vous fait avec ce costume de fille pour que celui-ci ce retrouve taché de la sorte. Non merci… Nouveau soupire d’encouragement avant de regarder Dorian.

- Bon. Douche ?

As-tu la force de te lever pour gagner la salle de bain afin de nous purifier ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 13:43

Dorian eu un léger sourire à la remarque d'Alby. C'est sûr qu'il allait faire une forte impression ! Et puis sinon il n'avait qu'à le laver lui même s'il ne voulait pas se payer la honte. Douche. Ah ouais tiens.... non mais pas une seule fois ils allaient s'envoyer en l'air sagement sans qu'ils aient besoin de passer par la ? Avec tout ça, l'idée d'un p'tit coup en vitesse dans un coin n'était même plus possible. Quoique …

- Ouais. Y'en a besoin.

Pas qu'un peu. Avant ce, profitant d'être encore allongé et donc que ses jambes n'aient pas à le porter pour retirer tout ce bordel. Le haut, la jupe et ces bracelets à la con qui formaient le tout du costume. Non mais ce qu'on ferait pas … Tout ça retiré, Dorian prit une inspiration avant de se redresser, assis sur le lit. Ok, une chose de faite. Maintenant debout ! Il se tourna pour poser les pieds à terre avant de se relever. Et oh … bonjour petite raideur dans le bas du dos, ça faisait longtemps ! Au moins il tenait debout. Joignant les mains, il les releva en l'air pour s'étirer, faisant se tourner le haut de son corps de coté, craquant un os ou deux au passage. Rabaissant ses bras, il se tourna vers Alby et lui fit un petit signe de tête.

- Aller, à la douche Han Solo!


Pas que Dorian craignant que ses jambes ne flanchent mais bon. Une fois qu'Alby se soit levé à son tour, ils se rendirent dans la salle de bains. Ça au moins c'était l'avantage de s'envoyer en l'air ici, pas besoin de craindre de croiser quelqu'un. Arrivés dans la salle de bains, Dorian laissa le brun aller en premier sous la douche, pendant que du coin de l'oeil il vit son regard dans la glace et …

- Oh putain.


Il tourna complètement la tête vers ce qu'il voyait. De magnifiques traces de morsures parsemaient son corps de part et d'autres, les récentes faites tout à l'heure ayant rejointes celles de dimanches qui, certes étaient bien moins visible mais ….

- J'ai l'air d'un sapin de noël ! Tu crois que ce sera parti avant samedi ?


Pas qu'il prévoyait de porter une chemise ouverte aux deux premiers boutons, laissant voir son cou, sa gorge, le haut de son torse … mais si ! Oh bon sang … Non après ça ne le dérangeait pas du tout, c'est juste que … ils s'en donnaient donc tellement à cœur joie ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 14:39

L’idée de la douche semblait être validé par Dorian mais pour autant celui-ci ne se leva pas de suite, commençant tout de même a gesticulé. Le regardant faire, j’eue un sourire d’amusement en comprenant qu’il voulait retirer le déguisement de princesse. Bien évidement je ne me gênais pas pour le mater au passage. Entièrement nu, Dorian ce lança enfin pour ce lever. Enfin, par étape. Encore une fois je regardais la chose avec amusement, profitant pour ma part de ces derniers instants de repos avant de devoir moi-même me lever.

- Oui princesse…

Petit regard amusé avant de me lever a mon tour, lâchant un soupir sous l’effort. Putain que j’avais mal partout. Suivant Dorian, je m’étirais pour ma part en route, craquant aussi mon dos. Douce sensation ça aussi. Ça faisait du bien. Dans la pièce d’eau, j’avais été directement dans la douche, allumant l’eau avant de me tourner vers Dorian en l’entendant, posant rapidement mon regard sur son cou et son torse.

- A oué…

Quand même ! A le voir comme ça, des traces de morsure limite au sang. Mais on était vraiment des grands malades ! Moi-même je ne me rendais pas compte que j’y allais si fort quand je le mordais. Et il aimait ça ? Maso va…

- J’esp..eeere…

Tout en lui répondant je m’étais tourné dans la douche, dos au jet d'eau et la vive douleur. Me retournant rapidement j’avais passé ma main dans mon dos. Putain c’était quoi ses strie que je sentais sous ma main ? Qui me faisaient mal en plus !

- Putain mais tu m’as labouré le dos en faite !

Petite grimace quand a la sensation désagréable. Sur le moment j’avais peu être aimé celle-ci mais la beaucoup moi. Couple de masochiste…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 28/7/2015, 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 14:55

Dorian resta un instant interdit devant les marques qu'il portait à son cou, ses épaules … son corps quoi ! Mais il était vraiment pas net dans sa tête... Un de ces quatre il se fera une petite recherche sur le net pour savoir pourquoi on peut autant aimer avoir mal pendant l'acte. Parce que oui ça faisait mal, mais dans le bon sens. Maso mais pas trop. Du moins le croyait-il. Il entendit la voix d'Alby faire une drôle d'embardée, le faisant se retourner.

- Qu'est ce qui t'arrive ?


Dorian alla rejoindre Alby dans la cabine, et ouvrit de grands yeux en portant sa main à sa bouche. Oups ! Il regarda alors à son tour les marques qu'il avait dû lui faire …

- Mais je sais même pas quand je t'ai fait ça !


Sûrement à la fin, vu qu'avant il n'était pas accroché à son dos ou en quelconque contact. Mais vraiment... Il y était allé si fort que ça ? Vraiment ? Merde alors. Et encore, les ongles de Dorian étaient coupés court, imaginez s'ils les avaient plus longs ! En même temps pourquoi il aurait des ongles longs. Ces délires de princesses, va falloir les calmer à un moment. La main de Dorian cachant sa bouche, il eu un petit sourire derrière celle-ci, repensant à un autre détail quand au corps d'Alby, de marque à sa gloire ….

- A force, on va finir par être marqués à vie !

* Comme ton poignet ! *


Pendant que Dorian rejoignait Alby sous le jet d'eau, grimaçant légèrement en sentant l'eau sur les morsures, mais rien d'insurmontable non plus, Dorian repensa au tatouage qu'avait Alby. Le blond ne prévoyait pas de lui faire savoir qu'il savait. Il se demandait juste ce qu'allait faire le brun. Allait-il un jour lui dire ? Ou bien est ce qu'il le fera recouvrir avec un autre tatouage ni vu ni connu ? En tout cas il n'en dira rien. Bien que si un jour Alby se décide à le lui avouer, il n'en sera que plus heureux qu'il ne le fut en le découvrant. Mais en attendant …

- Tu va voir Alby, cette histoire, ça va véritablement finir avec des chaînes, des fouets et du sang …


Concernant Dorian, il en était pas loin à la vue de certaines morsures. Aussi, ce fut un peu délicat de se laver, renonçant au gel douche après avoir grimacé de douleur en sentant le contact du produit sur sa peau. Faites lui penser qu'au passage il s'arrête récupérer un savon sans produit chimique ou autre conneries ! Du coup, il en sortit bien vite, au moins rincé et plus frais que tout à l'heure afin de se sécher.

- Est ce que ça ira ton dos ?


Pour s'habiller et tout ? Ou bien il voulait un retour express de l'infirmière sexy pour panser ses blessures ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]   28/7/2015, 15:33

Quand il avait fait ça j’en avais un vague souvenir pour avoir aimé cette sensation. Après dire précisément à quel moment c’était, non. Petite grimace en me frôlant une nouvelle fois le dos avant de retirer ma main et de tourner la tête vers Dorian.

- Oué bah on va peu être se calmer…

Les cicatrices ça faisait peu être bonhomme bien virile mais quand même. J’aimerais quand même pouvoir encore à l’ avenir me mettre torse nu genre à la piscine ou à la plage sans que les gens autour de moi ne se disent que j’étais un homme battu ou un sex addict. Enfin, me décalant pour faire place à Dorian, esquivant minutieusement le jet dos ou du moins restant bien de face a celui-ci et ne le laissant pas passé par-dessus mes épaules. Malgré moi, petit grognement de rire a la réplique de Dorian.

- Prochain déguisement un costume de bondage ?

Pour femme, ça va de soit. Hé… c’est que l’idée de Dorian dans se genre de costume n’était pas mal du tout. Petit sourire en imaginant la chose. Enfin pour le moment l’heure n’était pas à la rêverie mais au nettoyage. Pour ma part j’avais pu me laver l’avant du corps et le bas mais hors de question de toucher a mon dos ni a mes cheveux vu que pour les rincés ça me coulerait forcement sur les griffures. Sorti peu de temps après Dorian, j’avais pris une serviette, commençant a me séché avant de relever la tête vers lui.

- Faudra bien faire avec.

Mais pour sur je me contenterais d’un t-shirt léger et fuck le pull, j’apprendrais a développé une résistance au froid si on devait sortir. De retour dans la chambre, j’avais passé mon boxer et pantalon avant d’aller me prendre un t-shirt propre, choisissant minutieusement celui-ci. Passant celui-ci délicatement, cela ne m’avait pas empêché de grimacer tout en étouffant un petit gémissement de douleur.

- Put… La prochaine fois tu porte des moufles…

Allez savoir, peu être la prochaine tendance au lit.

- T’as faim ?

Sous entendu moi oui.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
 
Boulot, métro, bébé [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Métro-
Sauter vers: