AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 12:27

Théodore fut en repos forcé pendant une bonne semaine. Après le coup de grâce à l’hôtel, ce n’était plus la peine de se forcer plus que ça. A force de ne plus se ménager, accumulant la fatigue du boulot et encore, les soucis d’à côté, Théodore était à bout, physiquement et moralement, manquant de s’évanouir. Ah non merde, il s’était vraiment évanoui, faisant un malaise. Après ce malaise, Théodore avait remettre le pied à l’étrier mais son médecin le lui déconseilla, le forçant donc à se poser… Mais il allait faire quoi pendant une semaine ? Se tourner les pouces ?

Les premiers jours, Théodore resta chez lui, à tourner en rond, bien qu’il avait été tenté le premier jour à remettre les pieds à l’hôtel… Bon, autant profité de la semaine pour se remettre en forme… Il ne mit pas les pieds à l’hôtel mais il ne mit encore moins les pieds au Bloody Hell non plus ! Oh, en ce qui concernait son bar, Théodore ne se faisait pas de soucis tout en sachant que Virgile allait très bien gérer sans lui. Après tout, il ne l’avait pas nommé gérant pour rien, si ?

Pour la semaine, Théodore n’eut pas réellement de nouvelles de sa soi-disant fiancée Lénore. Celle-ci lui en voulait. Mais pour ce qui était des nouvelles de son père, celui-ci était passé le voir pour lui parler de l’entreprise et notamment de Lénore. En apprenant qu’ils n’étaient pas forcément en bons termes (ça arrivait les disputes, hein !), son père le motiva à les régler vite fait (si ce n’était pas un ordre). Ils avaient un mariage à préparer… Non mais tout ira bien ! Et en ce qui concernait son bar, Théodore ne comptait pas le lâcher…

En ce jour, Théodore réapparut alors au bar, arrivant par l’arrière-salle et non pas le devant. Il ne prit pas le temps de saluer les employés (pas comme si ça changeait à d’habitude en fait). Le patron tomba sur Chloé, qui celle-ci fut surprise de le voir, tiens !

Tiens, ça fait un moment que je ne vous avais pas vu !

Le boulot, vous savez ce que c’est …

Oh, Théodore n’allait pas s’attarder pour raconter sa vie… Et le bar tournait bien sans lui, non ?

Le bureau des plaintes est ouvert dans mon bureau !

Et il s’en alla dans son bureau.

Et bien, il est d’humeur merveilleuse! se dit-elle à elle-même.

Théodore ne ferma pas toute suite sa porte et fit à Chloé.

Au fait, je viens d'avoir un groupe au téléphone. Dîtes à Virgile qu'il aura un groupe à accueillir et à gérer dans pas longtemps...

Sur ce, il claqua la porte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 12:44

Voici maintenant une bonne semaine que Virgile était en vacances. Enfin, pas des vraies vacances comme on l'entends. Mais il voulait dire par la qu'il n'avait pas Théodore sur le dos. Non, pas dans le sens ou il était réellement sur son dos en train de... Argh ! Bref, on reprends.

Voici donc une semaine que Virgile n'avait plus vu Théodore au Bloody Hell. Et il s'en portait pas plus mal ! Certes, il était un peu seul à faire tourner la baraque. Evelyn était toujours en repos, le patron absent, du coup, c'était lui qui gérait. Rien de compliqué ou qu'il ne sache faire cela dit. Au moins ne pas avoir Théodore dans les pattes après leur dernière entrevue le soulageait grandement. Au moins il n'aura pas à penser à ça. Il faisait son job et basta. Pas de crainte bizarre qu'un petit brun lui saute dessus pour l'embrasser sauvagement le plaquant contre son corps, contre un évier … Baffe mentale. C'est que depuis l'épisode Natasha, il ne s'était pas envoyé de fille. Ça devait être ça. Ça et le fait qu'aussi, hier soir il n'avait pas pu joindre Tony pour avoir sa dose et du coup … Petit état de manque.

Alors qu'il était en train de préparer une commande pour une table, bien sagement, il vit Chloé arriver auprès de lui, l'air un peu blasée.

Y'a un soucis ?

Non non … Mais Campbell est revenu.

Ah.

Ah ! Ça y est les vacances étaient terminée. Merde. Il aurait pas pu crever ailleurs ? Genre dans les bras de sa fiancée ou un truc comme ça ? Non, fallait qu'il revienne faire chier le monde.

Il m'a dit de te dire qu'un groupe arrivera et que tu devra les gérer dans pas longtemps.

Mais genre ils viennent pour faire des essais, ou pour jouer ?

Il ne m'a rien dit de plus, je suppose que tu devra voir quand il seront la.

Génial ! Un petit suspens de plus dans sa vie ! Comme s'il avait besoin de ça sérieux ! Ça suffisait de savoir que Théodore était de nouveau la … Ce soir, ça allait être une super soirée ! Ça, il vous le dit !

Il a dit autre chose ?

Non, mais il avait d'être de trèèèèès bonne humeur.

Comme d'hab.


Il avait bien sûr noté la pointe d'ironie dans la voix de la serveuse. Bon, c'est pas tout mais il avait une table à servir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 13:43

Le groupe auquel Théodore pensait était un groupe qui se faisait appeler les « Junkies ». Ce groupe-ci, Théodore les avait déjà rencontrés peu de temps avant qu’il retrouve Virgile dans un état déplorable… Ayant apprécié l’énergie et la musique de ce groupe, le patron avait gardé contact et les avait engagés. Ils passeront donc dans la soirée pour jouer.

Pendant que ses employés tournaient boutique, Théodore s’occupait de son côté pour le côté administratif, récupérant ses courriers, factures avec lunettes sur le nez. Derrière son bureau, il s’occupait de tout ça, bien que ça l’agaçait déjà. Il enleva pour le coup sa cravate qui le serrait un peu trop. Pourquoi il avait décidé d’en porte une, en plus !? Il la défie alors et la posa sur le côté, sur son bureau. En fouinant dans ses papiers, Théodore pouvait remarquer qu’il manquait un truc… Ou peut-être l’avait-il loupé…

Il se leva, sortit de son bureau et croisa de nouveau Chloé, et d’un coup, allez comprendre il l’a vouvoyé un peu plus tôt pour la tutoyer, là, maintenant !

Tiens, Chloé, vas me chercher Virgile, j’aimerais savoir où il en est dans les stock !

Laissant la porte ouverte, Théodore fit demi-tour, se positionnant face à son bureau, dos tourné à la porte. Il n’avait pas vu Chloé levée les yeux au ciel. Peut-être que la mauvaise humeur de Théodore (ou le stress) était très contagieuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 13:51

La soirée continuait calmement, pour le moment. Théodore n'était pas sorti de son bureau, foutant la paix aux employés, du moins pour l'instant et quelque chose disait à Virgile que ça n'allait pas durer. Des talents de médium ? Oh non, il connaissait la bête et se connaissait aussi. Ou a t-on vu que tout se passe bien quand les deux sont dans les parages ? La seule fois ou ça c'était bien passé c'était suite à l'overdose de Virgile alors …

Mais donc alors que les choses se passaient, Chloé était venue voir Virgile l'air visiblement agacée. Oh, y'avait du Campbell la dessous ! Le blond fronça les sourcils en la voyant arriver vers lui. Lui demandant silencieusement ce qui se passait.

Campbell veut te voir. Pour les stocks. Je te préviens, il est de sale humeur. Vraiment.

Tu me préviendra le jour ou il chiera des pâquerettes.

La, ce sera quelque chose qui méritera d'être noté ! Sans problème il laissa Chloé en salle. Y'avait pas grand mode de tout de façon et elle n'était pas seule non plus au cas ou. Il alla donc rejoindre le bureau de Campbell, ou il trouva celui ci face à son bureau, et dos à lui. Le blond entra donc sans prendre la peine de toquer.

Tu m'a demandé ?

Virgile était dans la place !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 14:30

Théodore attendit patiemment l’arrivée de Virgile pendant qu’il essayait de trier dans tout son bordel. Vraiment, il n’aurait peut-être pas du lâcher l’affaire pendant la semaine. Il aurait dû veiller au grain au lieu de se poser, sérieusement. Virgile finit par débarquer, ce n’était pas pour autant que Théo se retourne pour lui dire « bonjour ».

Les Junkies sont arrivés ?

Savait-on jamais s’ils débarquaient plus vite que la musique. Bref, ce n’était pas pour ça qu’il l’avait appelé.

T’as fait les stocks cette semaine ?

Théodore enleva ses lunettes de son nez et fit le tour de son bureau pour être pour la première fois face à Virgile pour la soirée.

Je ne les ai pas sur mon bureau …

Théodore ne pouvait pas laisser gérer son bar correctement ou quoi ? On se la coulait douce dès qu’il avait le dos tourné, c’était ça ? Il était tellement agacé en ce moment qu’il ne prenait pas le temps de ménager qui que ce soit… De toute manière, ce n’était pas comme si ça changeait habituellement avec Virgile… Mais il n’empêche, il ne l’avait pas revu depuis qu’il l’avait embrassé… Tiens, cette épisode était déjà partie aux oubliettes dans sa mémoire…

Je m'absente pour une semaine et pour quoi ... Ca bosse dur quand je ne suis pas là ! râla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 14:40


Les Junkies ? D'abord, Virgile eu un gros bug, pensant qu'il parlait de lui et de potes à lui même. Ah non ça devait être le nom du groupe. Putain le coup de stress à la noix !

Non, il n'y a encore personne.

Mais ce n'était pas pour ça qu'il l'avait fait venir visiblement. Les stocks ? Oui ils étaient fait pourquoi ? Même s'il était de dos à lui, Virgile le vit retirer un truc de son visage. Il regarda ce qu'il avait en main et... Des lunettes ? Aller Virgile retiens toi de rigoler !

* C'est un p'tit binoclard à lunettes ! Mais du pain béni ce mec ! *

Dans les sens ou il avait vraiment de quoi faire pour se foutre de lui ! Oh quel plaisir c'était ! Mais la remarque comme quoi il n'avait pas les rapports sur les stocks a son bureau le calma quelque peu. Euh … Oups. Vague impression d'être un gosse qui a pas fait ses devoirs. Ou souvenir plutôt. Et en plus il se permettait de l'engueuler ? Fronçant les sourcils, Virgile répondit calmement, en un premier lieu du moins.

Ça va, c'est pas la peine de t'énerver, je les ais fait les stocks, le récap' est au comptoir, j'ai juste oublié en fermant l'autre jour de le mettre sur le bureau.

On reparle de l'impression d'être un môme qui sort une excuse bidon à son prof ? Pourtant c'était la vérité mais on ne dirait pas que Campbell était dans un bon jour pour entendre ses excuses. Mais pas question de se laisser faire.

C'est pas parce que tu as eu une semaine difficile qu'il faut se défouler sur moi non plus.

Ou sur Chloé, mais il n'en dit rien, ne voulant pas croire qu'ils parlaient sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 15:23

Bon, il ne fallait pas être impatient puisque le temps d’arriver au bar et tout ça, … Théodore les avait eus au téléphone y’a une petite dizaine de minutes donc ça devrait le faire… De toute manière, ce n’était plus trop lui qui gérait par la suite, si ? Puisque Virgile était là pour alléger un peu le boulot. Il était censé s’appuyer sur le blondinet pour l’aider. Bref, apparemment, les stocks avaient été faits mais Virgile avait oublié de lui remettre la recap sur son bureau. C’était l’autre jour ?

Ils sont où, maintenant ? J’en ai besoin !

Il fallait bien qu’il y ait des gens qui bossent par ici ! Bref, que ça bouge dans cette maison, didiou ! On n’était jamais mieux servis par soi-même, tiens !

Rends-la moins difficile et tout se passera nickel !

Qu’est-ce que vous voulez qu’il lui dise ? S’il te plait ? Merci ? De toute, allez savoir si ça aurait changé quelque chose ! Théodore avait les nerfs depuis tout à l’heure, il n’y avait rien de mieux pour le soulager là.

Y’a du laisser aller …

Oui, juste pour une simple feuille, y’avait du laisser-aller là…. Et non, ce n’était pas comme Théodore se croyait à son hôtel où tout devait être bien fait et tout ranger à la feuille près.

Y’a pas autre chose que je devrais savoir aussi ?

Savait-on jamais s’il y avait des choses qui s’était passé cette semaine pendant son absence… Devrait-il engager une secrétaire en plus ?

Allez bouges !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 15:46

Mais genre je te pourrie la vie …

Rendre sa vie moins difficile, il en avait de bonnes ! Sans réellement le remarquer, le blond se gratta l'avant bras. Geste qu'il avait souvent lorsqu'il était en manque. En plus ce con qui commençait doucement à lui courir …

Virgile ouvrit un peu plus les yeux, outré qu'il lui parle de cette façon. Non mais sérieusement, il oubliait juste de rendre un truc, qu'il avait préparé en plus et il se faisait engueuler ? Voila encore une fois la sale sensation d'être le gosse à l'école qui se fait engueuler. Sauf que, déjà à l'époque, le blond ne se laissait pas faire. Croisant les bras à sa dernière réplique lui intimidant de bouger, Virgile n'en fit rien.

Non.

Sa voix était déjà un peu moins calme.

C'est pas parce que tu as des soucis perso qu'à chaque fois c'est à moi de trinquer.

Nette référence au dérapage de l'autre jour. Parce que la, Théodore en tenait une couche ! Parce que ce soir, Virgile n'avait rien fait ! Un oubli de rien du tout ! Si le brun ne gueulait pas comme ça, ou bien plutôt ne râlait pas, il serait déjà allé le lui chercher son foutu rapport et ce sans tarder, fin du chapitre. Et non, fallait qu'il se fasse plaisir et que ce soit à Virgile de subir. Chose pour laquelle il n'était pas d'accord. A la grande limite, faire comme ils avaient fait une fois, parler, d'accord. Mais ça ? Non.

Je ne suis pas d'accord pour avoir à subir ta mauvaise humeur.

Lui dit Virgile, aussi calmement que possible, même si bon, le brun, il faisait chier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 16:08

Virgile ? Lui pourrir la vie ? En fait, c’était bien le dernier qui lui pourrissait vraiment la vie. Théodore se l’était bien pourri tout seul en se laissant embarquer là-dedans… Enfin, il aurait dû faire ce qui lui plaisait et penser qu’à sa gueule… Mais à part ça, on lui demandait toujours beaucoup. Son père qui le veut ainsi, son frère autrement et Lénore aussi qui attendait autre chose de lui … ils ne peuvent pas se mettre d’accord ou mieux, aller se faire foutre ? Et pourtant, c’était des gens qu’il considérait comme sa propre famille… La famille, c’était la merde… Bref, le blondinet face à lui refusait complétement d’obtempérer.

Monsieur a un problème d’égo ? Monsieur se sent persécuté ? Tu crois qu’il n’y a que toi qui trinques ?

Hey, il se croyait tout seul ?

Dois-je te rappeler que tu es l’employé et que le boulot doit être fait? Ca ne va pas se faire tout seul !

Il ne fallait pas déconner. Virgile était sous ses ordres, non ? Avait-il oublié sa place ? Ce n’était pas parce qu’ils avaient des moments de discussion à cœur ouvert ou qu’importe comment on pouvait nommer ça mais ça ne faisait pas eux des potes… Ben qu’il subit sa mauvaise humeur, c’était tout, c’était comme ça !

Je m’en fiche que tu sois d’accord ou non ! Arrêtes avec ton impertinence, fais ton boulot, c’est tout ! Je n'ai pas que ça à faire de me soucier de ta petite personne...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 16:16

L'égo ? Non, pas spécialement. Virgile n'avait pas une haute estime de lui, alors l'égo, il s'en foutait un peu. Pas de son ressort. Persécuté, ça pas spécialement. Mais le fait qu'il ait à subir injustement ses soucis oui ça le soulait

Quoi, je devrais dire ; merci patron de me faire part de tous vos soucis ?

Non mais … Les dernières paroles continuèrent d'énerver Virgile, et pas mal. Et la dernière fois que Virgile s'était énervé c'était envers Natasha. A ce moment la il était sous l'emprise de la drogue et aujourd'hui en manque certain. Fronçant les sourcils, un air assez mauvais sur le visage, Virgile lâcha d'une voix acerbe :

Grande nouvelle, moi non plus j'en ai rien à battre de ta petite personne !


Accentuant aussi un peu le mot petit. Si c'était servi sur un plateau il n'allait pas s'en priver. Oui, c'est bas, et alors ? On a jamais dit que Virgile était un maître en l'art de lancer des piques très recherchés, il disait juste les choses telles quelles.

Je suis d'accord ! Tu es le patron, moi l'employé. Tu donne les ordres, j'obéis. Mais j'ai pas signé pour être traité comme un chien à chaque fois que dans la vie de monsieur ça ira mal.


Et ces derniers temps ça commençait à faire beaucoup. Bon après comme dit, l'égo et tout ça, il s'en foutait, mais avoir à récolter un Théodore énervé, et s'en prendre plein la poire injustement, ça le gavait.

Parce qu'on a tous nos soucis ! Et j'ai déjà assez à faire de mon coté pour m'occuper sans qu'on vienne me les casser avec des prises de tête à la con !

Selon lui c'était une prise de tête à la con, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 17:30

Non, Virgile ne devrait rien dire du tout. Juste pas broncher et faire ce qu’il demandait. Ce n’était pas bien compliqué, si ?

Juste obéir. En plus, ce n’est pas bien compliqué ce que je demande, non ?

Devait-il être désespéré à ce point ? Bon, c’était sûr, il y avait l’art et la manière de dire les choses mais Théodore était agacé qu’il ne cherchait pas à les dire sur un ton poli… Le fait d’avoir également cette manie à ce que le travail soit bien fait ne l’aidait pas non plus. Il était trop carré dans ce genre de chose.

Quand Virgile lança sa pique comme quoi lui non plus, il n’en avait rien à faire de sa petite personne, Théodore ne put s’empêcher de le fusiller du regard. C’était petit. Très petit. Il ne tenait pas à la vie, celui-là ! Ce n’était pas comme si grâce à lui, il avait encore son job.

Là-dessus, on est d’accord !

Cela dit, entre tous ses employés, c’était bien Virgile qui lui donnait le plus de fil à retordre. Théodore s’approcha de lui pour être tout simplement face à lui.

Si tu n’as pas signé pour ça, rien ne t’empêche pas de partir, tu sais ! La porte est toujours grande ouverte!

Théodore laissait toujours le choix. Soit, les gens restaient, soit les gens se cassaient. Ils étaient libres de leur choix. Cela dit, c’était vrai que le brun la sortait régulièrement ça : soit tu prends, soit tu te casses !... C’était tout ou rien.

Putain, j’ai vraiment autre chose à faire que de me prendre la tête avec toi ! Que vais-je faire de toi si t’as toujours tendance à me reprendre comme tu le fais ?

Et remettre en doute son autorité !

Tu ne peux pas te contenter de la fermer et de suivre le mouvement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 17:48

Et bien non, Virgile ne pouvait pas juste obéir comme un petit toutou. Certes pour le boulot des fois pas le choix, y'a des ordres à suivre. Mais qu'on se le dise, c'est pas Virgile qui allait plier l'échine sans rien dire. Le toisant du regard, il suivit Théodore lorsqu'il se mit face à lui, continuant de parler. Putain mais ce qu'il parlait trop ce gars ! Il ne pouvait pas se contenter de juste lui dire d'aller chercher son rapport et puis basta, on passe à autre chose ? Non, monsieur en faisait des caisses. Et en plus il lui sortait le coup de la porte ?

Ah on en est la ?

Visiblement... Face à lui en tout cas, Théodore semblait énervé comme jamais. A bout. Epuisé. Mais le soucis c'est qu'il engueulait la mauvaise personne. Pas dans le sens ou Virgile allait lui casser la gueule, mais dans le sens ou c'était pas lui qui était la cause de ses soucis. Enfin, normalement. Oh et qu'il fasse pas genre non plus que c'était une surprise soudaine le fait que Virgile ne se laisse pas dire quoi que ce soit ! Ça, il l'avait sûrement remarqué dès le début. Les cons prétentieux comme Théodore, il détestait. Ça l'énervait. Comme la, son engueulade, ça le soulait. Grave. Tant qu'il se mordait la langue pour ne pas se mettre à s'énerver un bon coup. Ou bien se retenait pour péter sa durite. Se la fermer, et suivre le mouvement. Alors ça, c'était absolument l'opposé de la façon de vivre et de voir les choses pour Virgile. Il baissa légèrement la tête vers lui, et planta son regard dans le sien.

Non. Jamais.

Par contre, sa voix commençait à démontrer un certain niveau d'énervement de la part du blond. Il était en manque, nerveux, fatigué, et la il lui prenait la tête. Alors, dans son cerveau, ça partit en vrille, une fois de plus. Comme quand il s'était énervé avec Natasha ou il avait pété un plomb, la même sensation.

Tu parles trop. Ça me gave.

Enervé, Virgile avait décidé d'agir, afin de lui faire fermer sa gueule une bonne fois pour toutes. Mais pas de la façon dont il aurait agit il y a quelques temps. Le blond avança vers lui d'un pas ferme, et leva la main à la gorge de Théodore, le faisant reculer en arrière jusqu'à ce que les fesses du brun ne heurtent le bureau. Dans un mouvement rapide, il avait délaissé sa gorge pour placer ses deux mains à sa mâchoire avant de fondre sur ses lèvres, pour un baiser qui était tout, sauf tendre. Pressant ses lèvres contre les siennes, sa langue alla vite chercher celle de Théodore, pendant qu'il pressait son corps contre le sien. Si avec ça il la ferme pas, il ne savait plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 20:44

Bon, certes, Théodore était sacrément énervé pour la soirée, mais pourquoi Virgile ne faisait rien pour éviter cette engueulade ? Il ne pouvait pas s’incliner et laisser le patron péter sa pile comme il le voulait ? Habituellement, on n’avait pas tendance à lui rétorquer quoique ce soit…

Et peut-être qu’il n’aurait pas dû franchir cette ligne car ce qui allait suivre, Théodore ne s’attendait pas à ça, soit à ce que Virgile lui attrape la gorge pour le faire reculer ainsi jusqu’à ce qu’il se cogne contre son bureau et se fasse embrasser de la sorte, à plein bouche, de manière brutale, sans aucune tendresse… et … encore un peu, Théodore pourrait parler de viol !! Et c’était le cas, c’était une agression, il ne fallait pas se leurrer. Le brun en était d’abord surpris mais également sous le choc. Quand il reprit ses esprits, il réagit en repoussant automatiquement Virgile, voulant l’écarter de lui…

Mais ça ne va pas ! T’es complétement malade !!!

Théodore posa sa main sur sa gorge, là où Virgile l’avait empoigné un peu plus tôt… il chercha à rependre sa respiration à cette attaque surprise.

Prends la porte !

Pas littéralement mais plutôt au sens figuré. De toute cette histoire, ils ne pourraient reprendre une conversation... normale lorsqu'ils seraient calmés... Mais là, ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   28/7/2015, 21:01

Tiens, Virgile s'était attendu à recevoir peut être un coup en pleine gueule. Mais juste repoussé et à le regarder comme un pauvre chiot blessé ? Pas du tout. Malade ? Oh mais genre il découvrait quel type était Virgile. Non mais quel cinéma ! Virgile avait dit quelque chose l'autre fois ? Non. En même temps, Théodore n'y avait pas été aussi brutalement que venait de le faire le blond. La porte.

Avec plaisir.

Lâcha t-il en lui lâchant un regard méprisant. Il pouvait bien se casser juste pour la soirée, ou être viré, il s'en foutait. Le boulot c'est pas ce qui manquait. Virgile avait tourné les talons et sorti du bureau d'un pas décidé. Alors, il passa derrière Chloé qui lui posa une question par rapport au groupe d'après. Il entendit vaguement sa question mais sa réponse fut des plus claires.

Qu'ils aillent se faire mettre.

Voila. Virgile en avait marre. Il alla chercher ses affaires aux vestiaires en quatrième vitesse et prit la porte de derrière, sortant dans les rues froides de la ville. Et pour se rendre directement chez Tony pour oublier ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je t'aime, moi non plus ! [Virgile - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: