AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Critique cinématographique en direct live [Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 11:13

Aujourd'hui, sortie ciné pour votre toxico préféré ! Alors petite précision, non, Virgile n'avait pas gagné au loto pour se permettre une telle folie. Il avait en fait reçu des tickets pour le cinéma d'un client y'a quelques temps. Ce matin, il s'était réveillé tranquillement chez lui, et en fouillant un peu dans ses affaires, à la recherche de substances illicites bien sûr, il était tombé la dessus. Pour peu et il les aurait oubliés tiens ! C'était son jour de congé en fait aujourd'hui. Ce soir rien de prévu. Si ce n'est glander chez lui, petite clope au bec bourrée d'herbe bien sûr. Devant une série débile sûrement. Alors tant qu'à faire, autant aller au cinéma !

Et non, pas shooté. Ça va, la drogue faisait assez de ravages sur son ciboulot il aimerait quand même suivre le film tant qu'à faire. Déja qu'il y va une fois tous les tremblements de terre sur la lune ( y'a des tremblements de terre ? Oh on s'en fout ) autant en profiter un peu.

Alors ce soir, après s'être tout de même habillé, rendu présentable, il était sorti pour se rendre au cinéma, la ou les billets étaient valables. Let's go ! Quelques arrêts de metro plus loin et le voilà sur les lieux. Voyons voir, qu'ont ils à l'affiche ? Un film romantique ? Non merci. Un dessin animé ? Ça ira. Comédie musicale non merci … Oh un film d'action ! Avec plein de testostérone, de flingues, de nanas à poil sûrement, d'action et de scénario plat ! Mais c'était parfait ! Aller, il se rendit au guichet pour valider son ticket et en prendre un pour le film. Cela fait, il suivit la foule pour se rendre jusque dans la salle et aller se poser dans un coin. Tranquillement, il s'était posé dans le coin droit de la salle tout en haut, et avait croisé les jambes sur le siège devant lui. De toute il n'y avait personne devant lui alors profitons !

Voila il était posé. Les bandes annonces allaient bientôt commencer et le film ensuite. Espérons qu'il en vaille la peine ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 16:17

Pour la soirée, Morgan s’était fait jeter dehors coup de pied au cul. Depuis peu, il vivait chez son oncle à New York et allez savoir pourquoi mais pour pas grand-chose, ils s’étaient énervés l’un envers l’autre. Ou plutôt, si ce n’était que Greg qui s’était énervé contre lui parce que soi-disant, il vivait presque comme chez un petit prince… Ah bon, vous croyez ? Il ne fallait peut-être pas pousser le bouchon… Bon, c’était vrai, pour la connerie de ce soir, Morgan l’avait un peu cherché, il devait l’admettre. Il devait mais… pas ce soir… Son oncle pouvait avoir mauvais caractère, mais Morgan était sans aucun doute le pire. Un vrai caractère de merde !
Alors c’était comme ça que Morgan déambula les rues de la Big Apple. Bon, pour le moment, comme cela ne faisait pas trop longtemps qu’il était ici, il n’avait pas en tête des personnes à appeler pour sortir… Ah si, il y avait bel et bien sa belle Leliana, sa très chère cousine mais à lui téléphoner, il tomba directement sur son répondeur. Bon, elle était sûrement occupée. Peut-être traînait-elle avec son nouvel oncle inconnu au bataillon (oui il avait rapidement été très vite au courant de cette histoire chelou !).
A force de déambuler les rues, ses pieds l’amenèrent devant un cinéma. Après tout pourquoi un bon petit film histoire de passer le temps !? La bonne raison : c’était l’occasion de poser son cul quelque part. Deuxièmement : il y avait de la bouffe. Troisièmement : est-ce qu’il y avait un film bien ? Il y avait un film d’action dans le lot. Check ! Ca, c’était un vrai film pour les mecs. Quatrièmement : ça laissera un peu de temps pour rentrer car lorsqu’il rentrera, son oncle sera au boulot ! Ca laissera les deux gus de se calmer correctement.

S’installant confortablement dans la salle, tranquillou, Morgan attendit que le film commence tout en bouffant ses popcorns… Les bandes-annonces passées, le film commença, tranquillou. Forcément, il fallait que le film par une histoire de baise. Morgan ne put s’empêcher de siffler. Huhu. Bon, on ne voyait rien du tout mais c’était l’idée qui comptait… Enfin… Cela dit, Morgan n’aurait pas dû siffler comme il venait de le faire car il venait de se faire reprendre par un couple devant lui.

Mais quoi ???

Hey, mais qu’on le laisse tranquille, voyons ! Morgan avait payé sa place comme tout le monde.

Chuuuuuuuut…

Arh ! Bande de rabat-joies !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 16:45

Ah ça y est le film commençait ! Pas trop tôt. Pas que c'est chiant les bandes annonces, mais si. Ah tiens, ça commençait plutôt bien, puisqu'il y avait une petite partie de jambes en l'air. Bon, s'il avait voulu en voir plus, il n'avait qu'à se mater un porno sur internet hein ! Enfin, il entendit à l'autre bout de la salle un sifflement. Le toxico du quartier eu un petit ricanement en entendant ça tiens. Y'a des mecs chauds dans la salle on dirait ! Marrant. Oh le pauvre à ce qu'il entendait il se faisait remettre à sa place, l'incitant au silence. Ralala les gens …

Enfin, jambes toujours croisées sur le fauteuil devant lui, Virgile observa le film d'un air amusé. Ah zut clairement, c'était un adultère ( oui c'est le mot il a vérifié ) vu qu'un type pas content du tout ne vienne, et à leur tronche, c'était le mari. Ah bah ouais. Oh pas de chance, l'amant était une montagne de muscles. Du coup, le type s'était levé pour défendre l'honneur de sa belle … à poil ! Tranquillement au calme !

C'est très gay tout ça !

Virgile entendit vaguement quelques personnes pester envers lui, mais il n'en n'avait rien à cirer.

Bah quoi le mec il se bat à poil …

Attendez on a vu plus hétéro ! Non pas qu'il avait quoi que ce soit contre, mais ils auraient pu mettre ça sur l'affiche ! Si à la limite ça avait été la nana qui s'était levée en mode kung fu il disait pas … Mais non la nana restait dans son coin à les mater. Genre : je prends le vainqueur ! J'te jure ….
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 17:47

Le film venait de commencer et oh, ça va, Morgan était discret quoi ! En fait, non pas vraiment ! Ce n’était pas comme s’il s’en rendait compte et puis les gens n’avaient pas d’humour, sérieusement ! Ah si, il y en avait au moins un qui en avait quand même, et qui pensait exactement la même chose que lui, là ! S’il y avait que des coincés dans la vie, vraiment, on ne s’en sortirait jamais…

Bon, ça commençait bien sur un petit adultère et oh merde, le mari était en train de passer par la fenêtre… Ah merde, c’était con, ça ! Morgan avait un sourire idiot à ça en mangeant son popcorn. Au moins, il était pas mort ? Comme la maison était sublime, il y avait sûrement un bel héritage à prendre là ! Mais non, apparemment, il ne l’était pas : il était dans le coma.

Merde alors ! Il aurait pu crever ! C’est quoi ces gens qui ne crèvent jamais !

Dans les films, on entend ! Cela dit, par la suite, apparemment l’amant était dans un gang mafieux là… Il vint à l’hôpital pour essayer d’éteindre la machine qui maintenait encore en vie le mari, mais il n’arrive pas à bout parce que… parce que sinon ça serait trop facile et ça ne sera pas drôle ! Il a été interrompu par l’infirmière et voilà que l’amant mafioso s’enfuit en faisant tout tomber sur son passage ! Evidement ! Quel fou ! Morgan ne put s’empêcher de rire aux éclats … Humour de merde, on n’avait pas vu mieux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 17:57

Et bien, sacrée chute quand même ! Et le gars était même pas mort ? Sérieux ? Virgile eu un petit rire à la réaction du même type que tout à l'heure. Tout à fait d'accord mec ! High five virtuel ! Soupirant devant le film, Virgile observa la suite et … mais n'iiiimporte quoi !

Mais quel pas doué !


Oh et taisez-vous avec vos chuuuut ! Y'en a qui matent un film. Tiens l'autre type rigolait à l'autre bout de la salle ! Eh y'a de quoi ! En tout cas pour la suite, le type semblait vouloir trucider le mari, histoire de récupérer la femme, la maison et le fric. Tranquillou. Ah mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est que le mari dans le coma avait des potes ! Mais genre des types taillés dans le marbre et tout. C'est que ça rigolait plus ! Et que les potes ils allaient tout faire pour le protéger ! Quelle amitié vraiment !

Ouais y'a une histoire de meuf derrière tout ça …


Parce que se dévouer autant pour un type, soit il les payait, soit ils étaient gays, soit y'avait une nana derrière tout ça ! Pas possible autrement ! Il était pas d'accord avec lui son pote critique ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 19:33

En fait pourquoi Morgan avait choisi ce genre de film ? Parce qu’il y avait de l’action ? Sans aucun doute mais aussi parce que c’était vachement drôle ! C’était doublement mieux qu’une comédie ou un truc à l’eau de rose ! Tu te bidonnes beaucoup mieux devant ce genre de film car c’était toujours la même chose : une affaire de fille, des mecs qui s’entretuent pour pas grand-chose, ça se tire dessus ou encore y’a toujours une course poursuite et des cascades de ouf ! En plus, ils ne savent pas viser, ils sont cons car par exemple, un figurant, un type qu’on s’en fout crève en deux secondes une balle dans la tête en mode normal quoi ! C’est très vite réglé ! Alors que le héro, le personnage principal arrive toujours à dévier les coups…. Chuck Norris en puissance, quoi ! Tu sais qu’il ne va jamais crever alors tu ne t’inquietes jamais pour lui ! Tu sais qu’il va s’en sortir car tu sais qu’il est trop fort ! Dieu Chuck Norris veille sur lui !

Toujours ! fit Morgan à la réplique d’un mec dans la salle.

Il fallait croire qu’il n’était pas tout seul à critiquer. Il y avait l’autre gars dont il ne savait où il était dans la salle qui critiquait avec lui alors il ne pouvait qu’approuver les dires.

Là, c’était moment course poursuite entre les mecs du mari et les mecs de l’amant. Qui va gagner ? Qui est le plus fort ? Bref, ça se tire dessus !

Non, mais normalement t’as plus rien dans ton chargeur, Ducon ! Et ptin, apprends à viser, mec ! Et tournes à droite ! Mais non, pas pars là ! T'aurais pas dû te droguer! Pffff!

Mais vos gueules ! cria une personne dans le cinéma.

What?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 19:41

Un peu plus et Virgile se croyait chez lui sur son canap' à mater un film avec un pote ! Bien que la, le pote il ne savait même pas sa tronche, mais qu'importe c'était fun de l'avoir entendu répondre à sa remarque. Cool, il avait un soutient ! Ah, la course poursuite ! Et des coups de feu. Virgile approuvait totalement les dires du mec ! Il avait l'air de savoir son sujet pour ce qui est du chargeur. Vos gueules ? Oh Virgile n'y prêta pas attention ! Du tout !

Non mais c'est clair quoi ! En plus il s'est shooté n'importe comment !


Eh ouais !

Une dose pareille il aurait dû en crever l'gars !

Ou bien un petit remake de la scène de Pulp Fiction ou Uma se fait réanimer à coup d'adrénaline. Bref, il ne devrait pas pouvoir courir comme ça comme un petit faon dans la forêt ! Du coup on dirait qu'il y avait un pro des armes à feu et un pro des drogues dans la salle! Faits pour être potes!

Vous pouvez pas la fermer ?

Wow c'était quoi ça ? Un pop corn ? Attaque de pop corn sauvage ? Merci de le nourrir, mais Virgile avait déjà mangé tout à l'heure. Non mais ils ont cru quoi, qu'il était un macaque à nourrir ? Est ce que son collègue critique avait droit au même traitement ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   1/8/2015, 23:38

Morgan ne regrettait pas de s’être arrêté au cinoche au final. Pas forcément pour le film qui était vraiment nul à chier en fait mais en tout cas, il prenait plaisir à critiquer. C’était plus fort que lui… Et puis l’autre mec dans la salle ne l’aidait pas non plus… Au fait qu’il réponde à ses répliques... Morgan ne put s’empêcher de penser en se marrant : « je ne sais pas qui t’es comme mec dans la salle mais tu es en train de me vendre du rêve ! ». Ils se croient chez eux, ou mieux : autour d’un café là.

En tout cas, le fait qu’ils critiquent, ils se faisaient encore chahuter. Pour Morgan, il se faisait agresser à coup de popcorn… et ne parlons pas de celui qui surveillait (c’était à se demander comment ils ne s’étaient pas fait virer plus tôt), mais on demandait à ceux qui parlaient de quitter la salle là…

Hey, virez moi cette lumière des yeux.

C’était un surveillant avec sa lampe torche qui l’aveuglait là. Bon bon, c’était bon, il allait sortir de cette salle… L’autre mec, apparemment aussi était en train de se faire jeter dehors. A l’extérieur, les deux gus se retrouvèrent sur le trottoir. L’autre était un gringalet blondinet.

Alors, c’est toi l’autre chieur ?

Oh, en disant ça, il fallait le prendre comme un compliment. Bref, un peu blasé de la vie, Morgan finit par s’asseoir au bord du trottoir, par terre, en mode tranquille, regardant les voitures circulées devant lui.

Ils sont pas cool, là-dedans ! Dis, t'as pas une clope?

Pendant que son nouveau "pote" s'asseyait à côté de lui.

Au fait, moi c'est Morgan!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   2/8/2015, 13:16

Alors que Virgile se faisait attaquer à coup de pop corn ( ils pouvaient au moins viser sa bouche quitte à partager ! ) voilà que le surveillant de la salle vint pointer le bout de son nez, pour foutre les deux commentateurs dehors. Non mais sérieux …

Ouais ça va j'ai compris pas besoin de m'agresser non plus !

C'était lui ou une cannette sauvage venait d'être lancée en sa direction ? Les gens sont généreux …. En tout cas, Virgile et l'autre type se retrouvèrent dehors, comme des malpropres. Tss ! Il avisa d'un coup d'oeil le type. Un brun plus épais que lui. Il cru voir un truc, mais secoua la tête, ayant dû rêver. Il haussa les épaules et écarta les bras.

Eh ouais, c'est moi l'chieur !

Ravi de faire ta connaissance mec ! Ouais il avait une clope. Et pas que. Cherchant dans la poche de son pantalon son paquet il hocha la tête.

Pas cool ? Des gens qui ne remarquent pas quelle merde ils sont en train de voir oui ! Et après on nous en veut de vouloir leur ouvrir les yeux ? Monde injuste.

Vraiment. Imitant le mec, Virgile alla se poser sur le trottoir à coté de son camarade de critique cinématographique. Il tendit une clope au type, qui disait s'appeler Morgan.

Et moi c'est Virgile.

Voila, les présentations faites autour du calumet de la paix en tout bien tout honneur. Il s'alluma sa clope puis tendit son briquet à Morgan au cas ou il en avait pas sur lui pour s'allumer sa clope. Virgile avisa cependant le type du coin de l'oeil. Ah oui c'est bien ce qu'il avait cru voir!

T'as du pop corn dans les cheveux.

Après s'il voulait se faire des réserves, belle planque!

Si j'avais su je serais allé voir le dessin animé, la au moins on aurait compris pourquoi c'est du n'importe quoi.

Parce que oui les dessins animés, c'est toujours un gros bordel !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   10/8/2015, 13:36

Ce type avait l’air plutôt cool. Non mais franchement de les virer de la salle pour ça alors qu’ils faisaient de magnifiques critiques ? Il fallait leur apprendre la vie à ces gens ! Enfin de toute manière, à qui la faute ? Ceux qui avaient créés le film ou ceux qui avaient décidé de le diffuser ? C’était si facile de prendre les gens pour des cons… Bon, … la meilleure des excuses était que ça restait tout de même une fiction… mais que ça paraisse quand même un minimum réaliste, non ? Et puis pour revenir aux gens, s’ils étaient réellement cons, on ne pouvait plus rien faire pour eux !

Voilà qu’au bord de ce trottoir, ces deux-là faisaient ami-ami autour d’une cigarette. Il manquait une bonne petite bière et ça serait parfait. Un bon petit apéro au bord sur le trottoir d’un cinéma ? Ouais, ça aurait été le pied… Enfin il manquerait plus qu’ils se fassent arrêter pour trouble publique… Ce n’était pas comme si Morgan était du genre à s’attirer des emmerdes … Digne d’un futur flic ! Morgan alluma alors sa clope à l’aide du briquet de ce cher Virgile. Celui-ci lui fit remarquer qu’il avait du pop corn dans les cheveux. Après avoir tiré une taff de sa clope et en rendant le briquet à son propriétaire, Morgan leva les yeux vers sa touffe de cheveux qu’il pouvait voir sur son front…

Ah ouais ?

Il passa une main dans ses cheveux et effectivement, il sentit quelques trucs qu’il finit par retirer.

Ah ouais… Et bien, ça peut être une idée de shampoing, tiens !

C’était bien de nourrir ses pauvres cheveux. L’Oréal parce qu’il le valait bien.

Tu m’étonnes ! Maintenant, les dessins animés, c’est une valeur sûre ! On ne sait plus faire de bons films qui tiennent la route aujourd’hui ! Après on s’étonne que les gens s’abrutissent ! fit-il en tirant sur sa clope. On sait tous qu’il n’y a que le fric qui compte !

C’était si criant de vérité ! Non mais Morgan devrait râler auprès des producteurs et leur foutre un poing dans la figure ! Allez, manifestation … Mais ça, ça sera demain. Ce soir, c’était cul sur le trottoir à fumer sa clope avec son nouveau pote.

Bon alors, Man, tu fais quoi dans la life à part d’être amateur de film ?

Un flic en devenir ! Morgan ne pouvait s'empêcher de poser des questions. Ca, c'est un trait de famille, c'est inscrit dans les gênes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   13/8/2015, 13:37

Pop corn retiré des cheveux, apparence présentable, voilà qui était fait. Et ouais, les dessins animés, ça restait une valeur sûre, pas comme les films qui étaient la que pour pomper du fric et compagnie.

Peut être parce que c'est surtout destiné aux enfants et aux familles alors les rentes d'argent ils y font moins attention.

Bon par contre la vie de Virgile était moins passionnante. Du moins pas ce qu'il allait lui raconter quoi. Et puis bon amateur de film, les seuls qu'il regardait c'était à 5h du matin lorsqu'il rentrait du boulot et qu'il n'avait pas sommeil, ou bien avec des substances illicites dans le corps. Du coup, ça prenait une drôle de tournure. Voir Iron Man avec une tenue de danseuse classique et un serre tête Hello Kitty, ça devait pas être dans le film original …

Dans la vie je suis serveur, je tente de survire à mon patron … Une vie normale.

Si on oublie le coté drogues qui régissait sa vie. Et le fait qu'il ne se donnait que quelques années encore à vivre, ne se voyant pas passer le cap des 30 ans. Non, une vie normale quoi ! Mais c'est pas le genre de trucs qu'on sort à un mec qu'on ne connait pas. Si ça se trouve le gars était flic, préposé aux stups ou bien il était un psy de base qui allait lui faire la morale sur le fait que les drogues c'est mal, vous voyez ?

Et toi alors ? Tu fais quoi ? Pro de l'esquive de pop corn? Si c'est le cas y'a encore du boulot!


Avec sa carrure, Virgile lui donnait le même age que lui et ne le voyait pas du tout sur les bancs de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   13/8/2015, 14:38

Bon, c’était parti pour savoir ce qu’ils faisaient dans la vie pour l’un et l’autre. Morgan s’intéressa à ce qu’il faisait, il en fallait bien de tout pour faire un monde.

Serveur ? Serveur dans un bar ou en resto ? Et qu’est-ce qu’il a ton boss ? C’est un tyran ?

Et comme il fallait de tout pour faire un monde, Morgan ne changeait pas sur son côté éternel « je pose toujours des questions » et « je suis curieux comme une fouine! ». Et qui sait s’il pouvait lui donner des conseils, tiens ! Parce que si vous ne savez pas, sa mère était serveuse dans un restaurant et pour vous dire, elle se démène ! Elle avait eu une période où elle avait eu un souci avec son boss, et bien, ça ne rigolait plus… C’était une Harington dans le sang !

Et lui, ce qu’il faisait dans la vie ? Oh, l’idée d’être un pro de l’esquive de pop corn pouvait être interessant comme métier, tiens ! Pourquoi personne n’y a pensé plus tôt ? Il y avait un bon filon à suivre !

Peut-être cest ça la règle du jeu, à ne pas esquiver ! Y’a peut-etre un filon là dedans !

Mais ça ne serait pas drôle dans ce cas-là si on devait le louper.

Plus sérieusement, je me prépare à devenir flic à la rentrée, là. Je rentre à l’Académie !

Ca faisait crédible dis comme ça ? Un futur flic qui faisait du trouble publique dans un cinéma… et encore en train de fumer tranquillement au bord d’un trottoir ? Bref, il était sérieux et d’ailleurs, ça en jetait, non ? C’était cool d’être flic !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   3/9/2015, 17:38

Serveur dans un bar, le Bloody Hell, je sais pas si tu connais. Un bar sympa. Et pour mon boss …. c'est un patron que veux-tu que j'ajoute de plus ? Il est juste spécial on va dire.

Pour ne pas carrément dire que c'était un type trop space de la life ! Oui, c'est lui qui disait ça tout à fait ! Mais bon, c'est pas lui qui avait embrassé l'autre … Oui bon d'accord il l'avait fait et alors ? Ça n'engage à rien. Tirant un peu sur sa clope, Virgile eu un petit ricanement quand aux règles du jeu du lancer de pop corn.

Bah propose toujours ton truc, dépose un brevet, ça ferait un malheur dans les salles de ciné !


Pour patienter avant le film, petite séance d'évite-pop corn ! Ils tenaient peut être quelque chose. Ah donc sinon mis à part tout ça il avait vraiment une vie le type. Un futur flic ?

C'est fun, t'as pas la dégaine des flics classiques. Jeune et frais, cool, pas un type aigri, raciste et gavé au donuts !


A moins que pour ce dernier point il n'avait qu'à attendre que le temps fasse son effet ? Erf... Non mais ça le surprenait vraiment. Le gars était tranquille à fumer sa clope au bord du trottoir après avoir foutu le bordel dans une salle de ciné. Il était encore frais et innocent en fait ! Peut être que quelques années plus tard de bons et loyaux services auront effacé ce Morgan la... Dure vie.

Et c'est quoi qui t'intéresse dans le boulot de flic ? Porter une arme à feu ? Faire régner l'ordre et la justice façon Batman ?


Sauf si c'était un choix par défaut ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   4/9/2015, 19:08

« Bloody Hell »… Non, pour le moment Morgan n’y avait jamais mis les pieds encore et n’en avait pas encore entendu parler. Un de ces quatre qui savait s’il y mettrait les pieds… Enfin, après avoir trafiquer une carte pour démontrer qu’il était majeur pour boire de l’alcool… Ben ouais, pourquoi sortir dans un bar si ce n’était pas pour une bonne bière ? Tsss…. Et un bar avec un nom pareil ? On ne pouvait pas le louper, pour sûr… Ca déchirait déjà ! Cela dit, son patron était seulement… « spécial »… Ben...  

Je m’attendais à une bonne histoire !

Morgan était déçu, pour le coup. Pas qu’il aimait les ragots mais presque. Comme déjà dit, il était un peu curieux de tout ! Il eut par la suite un léger rire lorsque Virgile lui fit part qu’il n’avait pas la dégaine des flics classique… Oh, ils n’étaient pas tous gros, gras, fana de Donuts comme un certain Homer Simpson (bon lui n’était pas flic) mais vous voyez le cliché, quoi ! Virgile n’avait pas non plus vu son oncle.

Ah les clichés ! Ca ne se passe que dans les films ça ! Comme quoi, les films nous mentent encore une fois…

Et pour ça, ils n’avaient pas déjà critiqué ? Ben si justement, en parlant de drogues et de flingues...

En tout cas, merci pour les compliments!

Virgile, poussé par sa curiosité, lui demanda ce qui pouvait l’intéresser dans ce boulot…

Et bien un peu tout ça, mon pote ! Et puis, c’est avant tout une histoire de famille !

Il avait ça dans le sang, c’était tout !

Il faut dire aussi que l’uniforme plait aux filles. T’as une copine, l’ami ?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Critique cinématographique en direct live [Morgan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique cinématographique en direct live [Morgan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: