AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kneel in front of your king! (Terminé!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Kneel in front of your king! (Terminé!)   7/8/2015, 04:10




Rickard L. Butler






La base

Nom : Butler
Prénom : Rickard ''Rick'' Lucetmael (Qui signifie prince en irlandais)
Age :  28 années et des poussières
Nationalité : Irlandaise
Emploi/Etude : Professeur de chimie à l'université, mais officieusement dirigeant d'un réseau mondial criminel
Avatar : Andrew Scoot



Description Physique

Mon physique... Au premier regard, tous le monde ne voit que mes yeux. Ils sont d'un brun foncé qui frôle le noir et si profond qu'on dirait deux puits infinis. Mes sourcils sont fins et allongés alors que mes lèvres sont plutôt épaisse et savoureuse (selon Timeo). Mon visage triangulaire porte quelques poils au menton, ici et là, ainsi qu'une crinière courte et noir que je prends soin chaque matin bien que mon amant préfère quand je la laisse toute ébouriffée. Mon corps est frêle et petit, mais ne douter pas de ma force physique. Mon teint est pâle et laisse apercevoir souvent des cernes sous mes yeux.

Côté vestimentaire, je suis toujours en habit cravate de haute qualité. Je ne tolère pas de me présenter avec des vêtements communs. Les seuls moments où j'ose porter des jeans et t-shirt c'est seulement lorsque je suis à la maison et que je suis sûr que je suis seul... ou avec Timeo... Mon habit de tous les jours se compose d'une chemise blanche, d'une cravate qui change de couleur chaque jour, d'un veston Westwood noir, des pantalons propres noirs et des chaussures de haute marque bien cirées..



Caractère / Personnalité

Mon caractère est bien trempé et définis par mon histoire. Je suis un homme d'une folie extrême que j'arrive à bien camoufler, lorsque je le dois, sous des airs innocents et joviaux. Je suis violent et persuasif, n'hésitant pas à menacer pour obtenir ce que je désir. Pour moi, le meurtre est normal et la torture un péché mignon. Je suis autoritaire, surtout quand je gère mon réseau, et infiniment pragmatique, me débarrassant des éléments inutiles sans remord. Possessif, je refuse qu'on prenne mes choses sans mon accord. Vil et malin, je peux m'avérer extrêmement doué au jeu du chat et de la souris contre les policiers du monde entier. Je suis l'intelligence sur patte et je m'en vante sans gêne à qui peut entendre. Je suis orgueilleux au point que je n'accepte pas la défaite et préfère mourir que de m'avouer vaincu. Froid et asociale, je ne m'empêche pas de repousser les personnes qui osent s'approcher trop de moi. Je possède un humour noir qui comporte souvent une partie interactive pour illustrer mes propos.

Face à ma classe, et dans ma vie de "tous les jours", je suis plutôt naïf et enjoué. J'apprécie parler avec mes élèves de la vie et je côtoie sans malaise mes camarades de travail. J'aide mes élèves qui ont besoin de plus d'explications et vais même à les rencontrer en privé pour leur réexpliquer la matière. Je n'hésite pas à me ridiculiser pour expliquer un concept chimique. Je suis aussi polie et gentleman comme tout bon irlandais ayant vécu plusieurs années à Londres.

Mais toutes ces personnalités que j'arrive à emprunter sans difficulté en cache une plus incertaine et fragile. Je ne la montre qu'à Timeo et encore... Je peux m'avérer extrêmement insécure quant à l'amour que me porte Timeo. J'ai une peur horrible qu'on me l'arrache sans que je ne puisse rien y faire. Je suis souvent hanté par mon enfance et ma vie de jeune adulte et je le fais ressentir à Timeo. Quelques fois, je perds confiance en moi et il m'arrive alors de simplement m'enfermer dans mon bureau, une bouteille de scotch à la main. Heureusement que Timeo est là pour me remettre sur le droit chemin...



Histoire

Enfance
J'aimerais dire que j'ai vécu une enfance heureuse. Que j'ai eu de bons parents et une vie simple dans un quartier riche et sécuritaire. J'aimerais dire que j'avais de bonnes notes à l'école et que j'étais le plus populaire. J'aimerais dire que mon enfance a été parfaite, mais ça serait mentir. Je suis né le 1 novembre 1986 en tuant ma mère par la même occasion. Ça commence mal une relation père/fils, je vous le dis. J'ai encore les marques de ses sévices sur mon corps et dans mon esprit. Toutes les blessures qu'il m'a infligé pour s'satisfaire son esprit tordu. Toutes les souffrances que j'ai dû enduré quand il était soûl, ou pire!, à jeun. Toutes les fois où... il me rejoignait la nuit... parce qu'il s'ennuyait trop de ma donneuse de vie et qu'il ne pouvait se trouver une femme pour faire l'affaire... Chaque jour était une souffrance. Chaque jour, je m'endurcissait. Chaque jour, je m'effondrais. C'était l'enfer. Quand j'ai eu l'âge d'aller à l'école, ce n'était pas mieux. J'étais la risée de tous à cause de mon esprit vif. Tout le monde me détestait, tout le monde s'amusait à me frapper ou me jouer des blagues de mauvais goût. Je n'avais aucun échappatoire. Jusqu'à mes onze ans... où j'ai fracassé le crâne imbécile de cet homme qui osait se nommer ''père'' et j'ai emprisonné les pires élèves de mon école dans le gymnase avant de mettre le feu à l'école. Leurs cris étaient un soulagement, une mélodie parfaite qui me touchait droit dans l'âme. Aux yeux de la ville, j'étais devenu un pauvre orphelin ayant réchappé à la folie meurtrière d'un fou. On m'a trouvé un orphelinat et les choses se sont... peut-être améliorées...

Adolescence
L'orphelinat était d'un ennuie mortel. Au moins, personne ne me dérangeait. J'avais la paix et j'étais enfin bien. J'avais le sentiment d'être en sécurité. Mais c'était ennuyant... tellement ennuyant. Après tout ce que j'avais vécu, je ne pouvais pas juste être... normal. J'avais besoin de défi, de violence, de tuer... Ou quelque chose qui me ferait oublier mon ennuie. Je suis alors tombé dans la drogue en toute sorte. Je volais pour pouvoir m'en acheter plus, mais j'ai vite vidé tout les portefeuilles que j'ai pu trouvé. Alors, j'ai créé ma propre drogue avec quelques produits chimiques. Après quelques essaies, j'ai réussi à trouver une bonne recette, mais j'ai décidé de ne pas la consommer. Pourquoi continuer de me détruire comme ça? Je pourrais faire tellement plus! Je pourrais... devenir maître du monde. Maîtriser chaque réseau de drogue, chaque réseau criminel, chaque petit gang possible. Je serais LE criminel. LE Mal. Et c'est ainsi que j'ai commencé mon réseau criminel. Quelques sachets de drogues maisons et une couple d'orphelins en manque d'argent pour faire la fête. J'étais partie pour la gloire!

Jeune adulte
Mon trafic allait bien, mais stagnait, je m'en rendais bien compte. Après quelques années, il n'y avait plus de nouveaux clients et la compétition était plus féroce. Même après mon départ de Dublin pour Londres, les choses ne marchaient pas. Je devais trouver une solution et vite. Mes fonds que j'avais mis de côté fondaient à vue d'œil et j'aurais bientôt plus les moyens pour évoluer mon bébé. Je devais trouver un moyen pour agrandir mon réseau, mais quoi?! Je devais avoir 17 ans quand j'ai enfin trouvé la solution: Criminel consultant. Ceux qui voulaient faire un crime sans savoir comment venaient à moi et je leur concoctais un plan parfait pour de l'argent. Mon réseau repris de l'essor. Avec l'argent que je faisais, je payais de nouveaux employés, je rachetais des territoires de drogues, je devais gros! Mais l'argent ne tombe pas du ciel et j'ai vite dû me trouver un autre emploie pour arrondir mes fins de mois et payer mon loyer et ma nourriture. J'étais malin et j'avais réussi mon école haut la main, mais j'avais pas assez d'argent pour finir mes études. Et avec un simple petit diplôme, il n'y a pas beaucoup de métier qui rapporte suffisamment pour vivre. Sauf... danseur nu. J'étais gêné les premières fois, mais j'ai vite appris à ne plus l'être quand j'ai vu tous les pourboires que ça rapporte. Au début dans un bar pour femme, j'ai changé pour un bar gay où de vieux riches excentriques peuvent donner des extras si tu leur plaît assez. C'était facile de payer mon loyer avec ça. Parfois, j'allais même à coucher avec certains pour me faire un petit bonus que je mettais dans mon organisation. Mais c'était une manière lente, trop lente, d'évoluer. Alors que je perdais espoir d'un jour devenir maître du monde, je l'ai rencontré. Lui... Timeo

Rencontre
Là, à la table du coin, tout au fond, un homme me fait un signe. Le signe. Celui qui dis : ''Je sais ce que tu fais pour arrondir tes soirées et je veux en profiter''. Je déglutie. Ce soir, je n'ai pas envie, pas du tout. Mais un peu d'argent me permettrait peut-être de manger cette semaine. J'avance, évitant les mains qui tentent de m'arrêter pour que je fasse une petite danse. Je fixe l'homme une fois à sa table et grommelle. Un autre fils de riche qui veut juste profiter de sexe rapide et qui va me payer pour des peanuts. Il ne m'intéresse pas, mais pas du tout! Mais il insiste. Il me paye même un verre et on parle un peu, comme si on était de vieux amis. Je ne pense qu'à l'argent qui me fait perdre présentement, mais il ne semble pas s'en soucier. Il a dû avoir la vie trop facile, il se fiche bien de ceux qui, comme moi, travaille sans relâche pour mettre du pain sur la table. La bar ferme et il me demande gentiment de le suivre. Je vais me changer et le rejoins. Il va vouloir faire ça dans un hôtel miteux ou dans sa voiture sûrement... Mais il guide à sa voiture, une Ferrari rouge. Je monte et il démarre vers le quartier le plus riche de Londres. Il devait avoir à peine 18 ou 19 ans, mais il semblait savoir ce qu'il faisait. Il s'arrête devant un hôtel magnifique, le plus luxueux de la ville et me fait monter à la suite la plus belle de toute l'hôtel. Je suis sur mes gardes. Ça sent le piège et je n'aime pas ça. Il me dit de me mettre à l'aise, de s'assoir près de lui sur le lit. Je prends ça comme le signe qu'il veut le faire là, mais il m'empêche d'enlever mon chandail.

-Non, non, non. Ce n'est pas ce que je veux. Pas tout de suite... Je veux savoir ton prix

-Ce que vous avez dans ton portefeuille...

-Tu vaux plus que ça, tu ne penses pas?

-Évidemment, mais je suis réaliste.

-Quel est ton rêve? Ce que tu désirs le plus?

-... C'est trop. Jamais vous ne voudriez payer un montant à sept chiffres rien que pour une nuit, c'est stupide.

-Et si j'accepte? Tu as besoin de combien exactement?

-5 000 000 de dollars US. Je vous l'avais dis, c'est impossible que vous me...

Et il sort son chéquier et le remplis si vite que je commence à imaginer que je rêve. Quand il me tend son chèque, je vois le montant qui est beaucoup plus élevé que cinq millions, même en convertissant les livres en dollars. Je lève les yeux vers lui, tremblant. J'ai peur qu'il ne s'agit que d'un rêve, que d'une mauvaise blague. Je vais devoir donner quoi pour ça? Un rein, un bras et un bout de foie? Mais il me sourit et pose une main sur ma joue. Il me dit de me détendre. Il me dit des mots si doux, si merveilleux. Il m'offre quelque chose que je n'ai jamais eu et qui me fais tellement du bien... Il m'offre de l'amour. Et cette nuit là est magnifique, tendre, passionnel. J'ai l'impression que c'est pas juste du sexe. Que c'est sincère. Même qu'au matin, il est encore là, dans le lit, me regardant tendrement. Il me dit d'un italien tellement sexy que j'étais à lui. Je déglutie un peu et réplique en irlandais qu'il était à moi et il éclate de rire. Il est mon amant, mon protecteur, mon Timeo. Et je suis son amant, son dieu, son Rickard. Nous sommes fais l'un pour l'autre. Et le monde va l'apprendre à ces dépends...

Adulte
Après ma rencontre avec Timeo et son présent fabuleux, je n'ai pu qu'agrandir mon réseau. J'ai pu avoir les meilleurs hommes et femmes qui soit. Mon influence a conquis l'Europe, puis l'Asie et l'Afrique. Quand elle a touché terre en Amérique, j'avais depuis longtemps une foule de policiers à mes trousses. Mais comment arrêter une personne dont on ne connaît que le nom? Timeo est devenu mon bras droit, il le méritait après tout, et mon amant. Le seul avec qui je peux être moi, le seul qui arrive à contrôler ma folie qui m'emporte quelques fois. La vie était parfaite... si seulement interpole n'avait pas décidé de s'en mêler. Londres est devenue trop dangereuse pour nous alors j'ai envoyé Timeo à New York le temps que j'écarte les pistes des policiers vers l'Asie. Ça m'a pris plusieurs mois, mais enfin, je vais le revoir. Fraichement débarqué à New York, je compte bien prendre le contrôle de la ville et profiter de mon amant. Dans l'ordre ou dans le désordre... N'est-ce pas, chéri?



Vous

Prenom : Laurence
Age :  18 hivers
Niveau de RPG : Euh... Je sais pas. De nul à pro je dois être ''Pas mal, mais fait des fautes''
Multicompte : Pas t'encore...
Où avez-vous connu le forum : Méline :3



Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1149
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Kneel in front of your king! (Terminé!)   7/8/2015, 15:11

CONGRATULATION!
Tu es validé petit veinard!

2

Et maintenant?


Félicitation, ta présentation a été validée!

Pour continuer sur ta lancée, nous te conseillons :

- De consulter la liste d’information de base sur les membres du forum > ICI < afin de voir si tu peux te trouver de potentiel liens ou affinités avec un personnage pour lui proposer un sujet. Au passage, donnes tes informations pour pouvoir être ajouté à la liste pour les autres membres.

- D’ouvrir votre sujet de référencement de tes sujets > ICI < et ton sujet de liens > ICI < toutefois, ne le fais que quand tu as quelque chose à y mettre. Les sujet avec juste écrit « UC ou en construction » n’ont aucun intérêt…

- De faire votre demande de logement > ICI < histoire de ne pas être à la rue

- Viens nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood pour faire connaissance avec les autres membres et crées des liens !

Voilà ! Si tu as des questions, n’hésites pas à contacter un membre du staff !


......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Kneel in front of your king! (Terminé!)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: