AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   10/8/2015, 00:12

Nous étions au début du mois de Septembre. Dorian était rentré de ses vacances chaotiques et dépravées d'Allemagne, pour retrouver sa famille ici à New York. Ce matin la, Dorian n'avait pas cours. Du moins pas encore. Les premiers jours de rentrée sont toujours un peu bizarre de toute façon, et son école de stylisme ne changeait pas à la règle. Alors, en croisant son père au petit déjeuner, celui-ci le chargea d'une mission. Il voulait faire parvenir à Cameron des papiers, et ce assez rapidement. Pas de chance, l'un et l'autre travaillaient toute la journée, et ce serait compliqué. Alors, quelle merveilleuse idée que d'aller y envoyer son fils ? Bien, étant donné que de toute façon, ce matin il n'avait pas cours, il pouvait bien faire ça. Alors il s'était habillé par la suite, d'un pantalon noir, un tee shirt blanc et une chemise noire et blanche ouverte par dessus. Il avait mis ses cheveux blonds en place, s'était vérifié une dernière fois dans la glace, avant de sortir dans les rues de New York, direction l'université ou bossait Cameron.

C'est ainsi que Dorian se mit à marcher dans les méandres de la fac. Une galère pour lui. Etant donné qu'à sa conception ses parents n'avaient pas pris l'option : sens de l'orientation, ça n'aidait pas pour ce genre de choses. Hors la fac, il n'y avait jamais mit les pieds. Si, une fois, la veille pour dire salut à un ancien pote de lycée, mais à l'extérieur, pas la, dans les couloirs à la recherche d'une salle précise, et surtout, seul ! Imaginez un peu l'aventure que c'était pour lui. Mais, tête de mule au sommet de son art, Dorian s'évertua à trouver cette foutue pièce, demandant son chemin aux gens qu'il croisait. Ces derniers n'étaient pas d'une grande aide vu qu'ils lui donnaient sans cesse les mauvaises indications. Et non, ce n'était pas Dorian qui se trompait mais eux qui étaient pas foutus d'être précis ! Bande d'incapables, il faut vraiment tout faire soit même ! Mais il tint bon. Et ce ne fut qu'au bout de longues minutes ( quart d'heure) que Dorian finit par trouver la salle tant recherchée. Miracle !

Bon et maintenant, Cameron. Il avait le droit d'entrer dans la salle des profs comme ça, alors qu'il n'était même pas un étudiant de la fac ? Léger doute. Pas que ça le dérangerait non plus. Dans le genre sans gêne il était pas mal, mais un peu de politesse ne faisait pas de mal non plus. Peut être devrait il simplement attendre la venue d'un membre du personnel. Alors, il patienta un petit peu, attendant que quelqu'un ne vienne. Puis, Dorian tomba sur un type. Sûrement un prof à la façon dont il était vêtu. Plutôt bien vêtu en fait. C'était appréciable les gens qui avaient un minimum de goût. Plus petit que la perche qu'était Dorian, mais ça, c'était une autre histoire. Puisqu'il semblait avoir sous les yeux une personne capable de le renseigner. C'était sa chance. Alors le blond se rapprocha de lui, d'un air parfaitement calme avant de s'adresser à lui d'une voix claire et posée :

- Excusez-moi, je recherche Cameron Westbrook, est-il la ?


Enfin, Dorian eu un léger doute. Le blond n'était pas spécialement fort pour tout ce qui était s'orienter dans l'espace. Alors, il regarda la porte à coté de lui, avec un doute. C'était bien la salle des profs ? Ah, oui, c'est bon, c'était marqué dessus. Puis il reposa son regard sur le prof. Ah, oui, c'est vrai aussi que Cameron était nouveau dans le bahut.

- C'est un nouveau professeur ici.


Si cette information pouvait l'aider à visualiser un peu la chose

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   10/8/2015, 23:30

Je viens tout juste de commencer à travailler et je trouve le moyen d'être en retard! Après avoir passé une nuit mouvementée à m'occuper de mon réseau, et mon fennec, j'ai oublié de mettre mon réveille et me voici lamentablement en retard pour ma première classe. Quand j'arrive enfin, les élèves semblent déçus de me voir. Ils espéraient que je ne me pointe pas, probablement. Je soupire et dépose mon sac sur mon bureau et sors les objets dont je vais avoir besoin pour mon cours. J'entends un étudiant blaguer sur moi et la classe éclate de rire. Je fixe mon bureau en inspirant profondément. Ce gamin ne terminera probablement pas la session. Je vais le tuer avant s'il continue sur cette voix. Pour l'heure, je dois jouer le jeu. Je ne me trouve pas ce métier par plaisir, mais pour cacher ma véritable nature. Et c'est le seul moyen que j'ai trouvé et qui me plaise. Je redresse la tête et observe le plaisantin avant de rire doucement.

-En faite, la population humaine tend à diminuer sa taille. Et donc, cela me fait un être techniquement plus évoluer que toi. Ton nom? Derek? Et bien, Derek, si tu peux te permettre de plaisanter sur ma taille, laisse moi plaisanter sur ta coupe de cheveux. Je pense bien que je vais t'appeler l'Hérisson. D'accord? Bien! Maintenant que vous avez tous bien rit avec l'Hérisson, si nous commencions!

La classe rit un peu avant de se concentrer sur mon cours. J'arrive à le rendre vivant et passionnant à l'aide d'interaction avec mon groupe et d'image qu'ils ont qualifié de "trop cool". Je me sens dans mon élément. Je me sens enfin écouté pour les choses brillantes que je connais. Je peux transmettre mon savoir sans qu'on se moque et me contredise. Ses élèves et leurs grands yeux émerveillés me font sentir supérieur et ça me fait un bien fou. Au bout de trois heures, le cours prend fin et je libère mes élèves avec quelques devoirs simples pour le prochain cours. Je range mes choses avec soin avant de sortir. Prendre un thé. Je dois prendre un thé! Je n'ai pas pu ce matin et me organisme n'aime pas ça. Je profite de ma pause pour ne diriger vers la salle des profs.

Arrivé, j'y trouve un gamin aux cheveux aussi blond que les miens sont noirs. J'hausse un sourcil, surpris quand il s'adresse à moi pour me demander un information. J'hausse les épaules avant d'ouvrir la porte de la salle et lui faire signe d'entrer. Il semble hésitant alors je souris doucement et insiste. Il fini par entrer et je referme derrière lui avant de me diriger vers me petit comptoir au fond de la salle. En fouillant, j'arrive à mettre la main sur deux vieux sachets de thé. Je grimace un peu. Ils n'ont même pas de nom. C'est simplement du "thé". Je roule les yeux avant de faire chauffer de l'eau. Une fois bouillante, j'infuse nos tasses et y ajoute du sucre, un peu de lait et une pincée de sel. Je reviens devant le gamin qui ressemble à une statue, debout, au milieu de la pièce. Je lui tends sa tasse et souriant doucement

-Tu t'amuses à imiter les statues? Tu ne devrais pas... Les statues c'es dangereux. Tout bon fan de Doctor Who sait ça. Enfin... ici ça ne doit pas être très populaire. C'est vrai que America got talent c'est tellement plus intelligent. Pardon. Je ne voulais pas critiquer, mais ils n'avaient pas le droit de renvoyer le pauvre pianiste aveugle qui jouait à merveille les compositions de Bach! Mais assis toi, cher! Mets toi à l'aise! Je ne connais pas Cameron, je viens d'arrivé moi aussi. Mais c'est bientôt l'heure de la pause alors il devrait venir ici d'une minute à l'autre. Oh, mais quel impoli je fais! Je ne me suis pas présenté! Je suis Rickard Butler. Ravie de faire ta connaissance...?

J'hausse un sourcil interrogateur, attendant patiemment qu'il me réponde. J'en profite pour me voler une gorgée de thé et soupire de bien-être quand le liquide chaud et sucré, à peine amer, glisse sur ma langue et dans ma gorge. Je vais devoir en commander de Londres, mais celui-ci fera l'affaire pour aujourd'hui. J'espère qu'il plaira à ce garçon aussi.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   11/8/2015, 00:39

Sans un mot, il vit le prof ouvrir la salle des profs et lui faire signe d'entrer. La comme ça ? Bon, il n'allait pas attendre non plus la venue de Cameron dehors, peut être était il à l'intérieur ? Non. Visiblement personne. Il laissa le prof refermer la porte et resta à le regarder faire sa petite cuisine d'un œil distrait, se demandant ce qu'il foutait …. Mais voilà que le prof vint vers lui pour lui donner une tasse de thé. Il allait le remercier lorsque celui-ci se mit à papoter et … Dorian releva un sourcil à ses premières paroles. Doctor Who .. Attendez, ça lui disait un truc ça.... Si, un générique bizarre, trente six acteurs pour le même rôle et tout ? Oui, Alby lui avait fait voir un jour quelques épisodes de cette série ! Bon, quelques, puisqu'il n'avait carrément pas accroché.

- Si .. je connais Doctor Who, mais la référence à des statues ne me parle pas vraiment.


Par contre, America got talent, non, ça Dorian ne regardait pas. Il avait assez de séries à se regarder pour se planter devant ce que son frangin regardait, trouvant le programme d'une nullité sans nom. Aussi il fit un petit signe de main l'air de dire que ce n'était pas grave. Lorsqu'il l'invita à se mettre à l'aise, Dorian alla donc se poser tranquillement sur une des chaises présentes. Elle n'était pas pour lui à la base ? Oh maintenant elle l'était. Il ne connaissait donc pas Cameron ? Ah merde. Et il venait donc d'arriver. Cela expliquait aussi pourquoi il ne le connaissait pas, et s'il ne tardera pas à venir, tant mieux.

- Bon alors je n'ai qu'à l'attendre ici, s'il ne devrait plus tarder.


Il n'allait pas se promener dans les couloirs, c'était encore un coup à se perdre ! Finalement, le drôle de prof finit par se présenter. Rickard Butler. Original. Cela sonnait très anglais tout ça. Et non, ce n'était pas non plus le fait qu'il ait prit soin de préparer le thé qui aidait à cela.

- Et bien, ravi de faire votre connaissance, Mr Butler. Je suis Dorian Wilde.


Un nom et un prénom bien anglais pour un jeune homme allemand. Présentations faites, Dorian se dit qu'il allait tout de même goûter à ce thé. D'autant plus que lui, quand il en faisait il laissait le sachet infuser et fin de l'histoire. Trempant ses lèvres dans le liquide, Dorian regarda un instant dans le vide pour analyser un peu tout ça. C'était étrange. Pas habituel du tout comme façon de boire le thé.

- C'est pas mauvais dites-moi …. Qu'avez vous mit dedans pour que ça ait un tel goût ?


Qu'il l'excuse si Dorian n'avait pas fait attention lorsqu'il avait joué les cuisiniers. Il se doutait bien que ce n'était pas le goût du sachet qui faisait tout. Il y avait un petit truc en plus.... Relevant le regard pour le planter dans celui du professeur, Dorian releva un sourcil et finit par lui demander :

- Vous êtes anglais ou quelque chose comme ça ?

A moins que ce ne soit pas du tout le cas et qu'il ait vécu dans un coin paumé du monde ou personne ne boit du thé. En même temps, il lui avait sorti une référence bien anglaise avec sa série tout à l'heure !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   11/8/2015, 23:34

Je souris doucement. Dorian Wilde. Ça sonne plutôt bien, je trouve. J'ai l'impression d'avoir déjà entendu ce nom... Wilde. Enfin, sûrement mon imagination. Je prends une autre gorgée de thé et souris largement en l'entendant commenter mon thé. Oui, il est bon. Mais j'e. ferais un bien meilleur si j'avais du vrai bon thé en feuille et pas des stupides sachets dégoûtants et fades. C'est un miracle que j'ai réussi à rehausser le goût, même rien qu'un peu. Mais face à un jeune homme comme ce Dorian, je n'ai pas à craindre de critique. Je pourrais lui servir de l'urine qu'il appellerait ça un bon thé. Je secoue la tête pour chasser ces obscures pensées et me concentrer sur mon rôle.

-Rien qu'un peu de sel. Le sel chasse l'amertume et rehausse le goût des aliments. Tu as déjà mangé du chocolat noir à la fleur de sel? Le principe est le même. Le cacao est très amer et le sel permet de contrer cette amertume. C'est... seulement des principes chimiques. Enfin, tu n'as pas ma tête à faire de la chimie, je me trompe? En faites, je crois même que tu n'étudie pas ici. Sinon, tu saurais probablement où se cache ce Cameron ou, du moins, tu aurais été voir un de tes professeurs pour qu'il fasse le message que tu souhaite délivrer. Tu étudies où et dans quel programme?

Une autre gorgée de thé, mais cette fois avec un petit sourire amusé. Il semble choqué que je l'aille démasqué. C'était simple pourtant. Une simple réflexion que n'importe qui aurait pu avoir. Non... Pas n'importe qui. Seul les plus malin. Un imbécile n'aurait pas pu faire une réflexion du genre. J'hausse un sourcil quand la porte de la salle s'ouvre et qu'entre une jeune femme. Non, certainement pas ce Cameron. Je sursaute un peu en entendant la voix de Dorian qui résonne dans mes oreille. Je baisse les yeux vers lui avant de sourire, un air gêné sur le visage.

-Pardon, je n'écoutais pas. J'étais perdu dans mes pensées. Tu disais?

Il répète sa question et j'éclate de rire. Je suis un anglais? Je ne sais pas. Je ne sais plus comment me qualifier. J'ai vécu si longtemps à Londres... Mais j'ai voyagé partout dans le monde et je me suis toujours considéré comme un irlandais. Mais est-ce que c'est un "quelque chose comme ça" dont il parle? Non. Je suis un irlandais. C'est complètement différent d'un simple anglais. Je crois...?

-Je suis irlandais. Et non, je ne suis pas roux. Mais mon... mon compagnons l'est et il est italien. J'ai toujours trouvé ça ironique. Mais il est très bien ainsi. Je je l'imagine pas autrement.

Je bois un peu pour me faire taire. Je ne dois pas m'étendre sur ma vie, c'est dangereux. Heureusement, il n'y a pas encore beaucoup de personne dans la salle, je n'ai pas à m'inquiéter des langues sales qui traînent. Sinon, je vais devoir m'en occuper, et je n'ai pas très envie. Pas aujourd'hui en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   12/8/2015, 11:43

Du sel ? Etonnant. Il hocha la tête positivement lorsqu'il lui demanda s'il avait déjà mangé du chocolat noir à la fleur de sel. Oui merci quand même. Pour toute cette histoire d'amertume et tout, même s'il n'était pas un pro de la cuisine, ou de la chimie comme il disait, il voulait bien le croire. Intéressant. Dorian releva la tête vers Rickard lorsqu'il lui qu'il n'avait pas la tête à faire de la chimie. Celui-ci continua sur sa lancée, disant comme quoi il ne devait pas étudier ici, comme quoi il aurait su ou trouver Cameron ou se serait adressé à un prof pour lui délivrer le message. Dorian afficha clairement un air disant : "bah bravo Sherlock, c'était pas compliqué à deviner …." Le type était paumé et demandait un coup de main au prof venu … Et puis pour le message …

- Je ne vais pas confier les papiers que j'ai à donner à Cameron à un autre professeur, c'est de l'ordre du privé.

Si déjà son père lui demandait ce service, c'était connu, Dorian ne faisait pas les choses à moitié ou mal. Donc, il allait donner ces fichus papiers d'il ne savait pas quoi à Cameron et ce en main propres. Nom de nom. Et pour ses études :

- J'étudie le stylisme dans une école de la ville.


A moins que Rickard soit au courant de toutes les écoles présentes à New York, lui dire laquelle semblait futile. Puis bon, l'année ne faisait que commencer pour Dorian, alors, disons plutôt qu'il commençait à étudier le stylisme. C'était plus juste. Bon et pourquoi il riait à sa question pour savoir s'il était anglais ? Drôle de type. Ah Irlandais ?

- Au temps pour moi dans ce cas.

Irlandais et Anglais, c'était pas vraiment la même chose. Le blond eu un bref sourire amusé lorsqu'il énonça le fait qu'il n'était pas roux. Ma foi il aurait pu faire une teinture. Dorian releva un sourcil lorsque Rickard se mit à parler du fait qu'il ait un compagnon. Non ça ne le choquait pas. C'est pas comme s'il revenait d'un mois en Allemagne à s'envoyer copieusement en l'air avec un autre type ( et d'autres participants à l'occasion ) pour oublier un autre mec … Et puis bon, à ce niveau il fallait y aller pour choquer Dorian. Alors il se contenta de prendre une gorgée de son thé salé ( la découverte du jour ) avant de dire calmement :

- Les clichés ont la vie dure ….


Dorian esquissa un bref sourire. Oui, c'est lui qui disait ça! Lui qui en arrivant à New York s'attendait à trouver des obèses ignares à tous les coins de rue! Sinon, c'était amusant de voir qu'un irlandais et un italien finissaient par se retrouver ensemble à New York. A savoir s'ils étaient ensemble avant de venir la ou non, c'était autre chose bien sûr.

- Alors vous venez tout juste d'Irlande ?


Vu qu'il lui avait dit être nouveau. Sauf s'il enseignait ailleurs avant. Quitte à attendre Cameron autant passer le temps un peu.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   15/8/2015, 16:19

Ce gamin est intriguant. On dirait presque un agent de la CIA. Tout d’abord, en ne voulant pas donner des papiers parce que c’est ‘’d’ordre privé’’ et puis toutes les questions qu’il me pose à mon sujet. Je m’attends presque me dire que je suis en état d’arrestation. Ça ne m’étonnerait même pas… J’ai des ennemis partout et surtout ici. Mon arrivé ne plaît pas aux barons de la drogue et autres voyous déjà installés ici. Je comprends après tout. Je vole leurs territoires, leurs clients, leurs employés. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’un d’eux n’aille la brillante idée de faire une alliance pour me détruire. Je dois rester sur mes gardes. Surtout maintenant que je travaille dans une école. Je ne peux pas savoir, du moins pas encore, qui est l’enfant de qui. Un de mes élèves pourrait avoir comme paternel un dealer qui le dis à son supérieur et ainsi de suite jusqu’à ce que toute la ville, enfin, le côté obscure de la ville, sache que je travaille ici. Je n’ai pas envie de faire un massacre, mais si mon identité est compromise, je n’aurais pas d’autre choix. Je vais attirer l’attention, mais personne ne dois connaître mon visage. Surtout pas mes ennemis. Et puis… je dois protéger Tim… Je vais pour prendre une gorgée de thé, mais ma tasse est vide. Je soupire un peu et la pose sur une table basse avant de redresser vivement la tête. Si je viens juste d’Irlande? Que devrais-je répondre? Oui, non… Peut-être. Je me pince les lèvres un moment avant de sourire doucement.

-Oui. Je viens tout juste d’Irlande. Enfin… depuis quelques semaines. J’ai rejoint mon italien qui était déménagé ici. Je me sentais seul dans ma maison… J’ai voulu le rejoindre. Alors… j’ai tout lâché pour venir ici. Mais je ne regrette pas. C’est… une ville charmante. Et aussi longtemps que je serais avec l’homme que j’aime, je ne pourrais jamais être malheureux.

Voilà. Je note rapidement cette histoire dans un coin de mon esprit. Si quelqu’un d’autre me pose la question, je dois lui répondre la même chose. Les incohérences sont mortelles. Et trop mentir aussi. Les gens le sentent. Mais là… Ça devrait être bon. Ça ne change rien à sa vie que je vienne d’Irlande ou d’Asie. La base est la même. J’ai retrouvé Tim ici. Mon Tim… Je regarde Dorian avant de pencher un peu la tête sur le côté, un air intrigué sur le visage. Je dois vite prendre l’avantage, lui poser des questions à mon tour pour qu’il cesse de m’en poser. S’il m’en pose trop, je risque de révéler trop ou m’emmêler dans mes mensonges.

-Sinon, toi, tu as une petite amie? Ou… un petit ami? Ou peut-être que tu es marié? Il y a un jeune couple de marié dans ma classe. Elle, elle veut devenir docteur, et lui veut devenir chimiste. C’est vraiment mignon de les voir… Je me demande si leur histoire va durer… Ça serait triste autrement. J’aimerais bien les voir dans quatre ou cinq ans, encore ensemble avec peut-être même un enfant. Je trouverai ça très romantique. Pas toi?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   15/8/2015, 16:50

Sagement, il écouta le petit récit de Rickard. Comme quoi il arrivait d'Irlande pour rejoindre l'homme qu'il aimait ici. Lâcher pour tout venir. Et bien, on dirait bien qu'il y avait un homme amoureux dans la pièce, ou du moins totalement accro. Une ville charmante ? Le décoloré hocha brièvement la tête pour lui signifier que lui aussi, trouvait cette ville plaisante. Depuis qu'il était arrivé ici, il ne cessait de trouver de nouveaux recoins, de nouvelles choses... Oui le fait qu'il s'y perdait souvent aidait aussi. Dorian eu un bref sourire à ses mots, comme quoi pendant le temps qu'il sera avec l'homme qu'il aimait il ne pourra jamais être malheureux. C'était une bien belle confession à entendre. A laquelle le blond ne s'attendait pas, mais elle était vraiment plaisante.

- Je trouve ça bien que vous arriviez à parler de votre compagnon librement.


Sans peur du jugement de la personne en face. Pas que c'était le cas de Dorian. Cependant le blond trouvait ça honorable, et même normal en fait d'assumer ce qu'on est, ses choix, sa vie. Pas tous le faisaient ou en faisaient l'effort.

- D'autres n'oseraient pas raconter tout ça à un parfait inconnu.


Étant donné que c'est ce qu'était Dorian pour Rickard. Un parfait inconnu, même pas étudiant dans cette université, et pourtant ils étaient la à se boire un petit thé, tranquillement, à parler de la vie du prof. Dorian secoua la tête négativement lorsqu'il demanda s'il avait petite amie, petit ami, et faillit s'étrangler avec une gorgée de thé lorsqu'il lui demanda s'il était marié.

- Rien de tout ça non … et j'ai pas vraiment l'âge légal pour me marier.


Bien qu'avec l'accord de son père ça serait possible. Mais Dorian ? Marié ? Les poules auront des dents et les moules auront des gants avant que ça n'arrive. Et sinon non. Pas de petite amie ou de petit ami. La seule histoire qu'il pourrait qualifier de sérieuse n'avait pas duré longtemps et s'était terminée difficilement. Alors, les parties de jambes en l'air avec des gens sans importance pour lui allaient parfaitement à Dorian. Peut être que les trucs de couple c'était pas pour lui. Enfin. Il écouta la petite histoire des étudiants qu'avait Rickard. Sérieux, des mariés ? Et bah. Y'en a qui perdent pas de temps.
Quand à savoir si c'était romantique …

- Romantique je ne sais pas, mais en tout cas, ça leur fera une histoire originale à raconter à leurs enfants. Si enfant il y a.

Ce qui n'était pas forcément la suite pour tous les couples, mais généralement, c'était quand même le cas.

- Il n'empêche que votre histoire à vous et à votre compagnon a l'air tout aussi originale.


A raconter à leurs futures gosses ou à des inconnus dans des salles de prof en attendant.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   17/8/2015, 23:49

-Je ne vois pas pourquoi je laisserais les autres diriger ma vie et mes mots.

Je réponds un peu sèchement à sa remarque comme quoi il trouve ça "bien" que je parle de Tim. Tim mérite que je parle de lui ainsi. Tim mérite d'être connu de tous comme le meilleur amant. Tim est parfait. Tim est mon prince charmant, mon chevalier servant, mon ange mortel. Je ne pouvais pas rêver de mieux. Surtout avec l'enfer de mon enfance. L'enfer de ma vie... Il m'a sortie de ma misère, il a réalisé mon rêve et il est toujours là, à me soutenir contre vent et marrée. Mon fennec d'amour... Je reprends un peu mon calme avant de poursuivre

-Ceux qui n'osent c'est qu'ils n'aiment pas vraiment. Quand on aime, qu'on aime vraiment, l'opinion des autres importent peu. Et puis, le nord des États-Unis est beaucoup plus ouvert aux différences. Peut-être aurais-je réagis avec plus de précaution si nous avions été au Texas... Bienvenue aux États-Unis d'Amérique! Pays de rêve et liberté! Si vous êtes un hétéro blanc et riche.

Je grimace un peu avant de soupirer. Ce pays est pourri jusqu'à la moelle. Si j'arrive à le contrôler, je vais le détruire. Il ne sert à rien. Il est maudit et horrible. Nous irons en Italie moi et Tim. On mangera avec la mafia et on fêtera toute la nuit dans les plus beaux endroits. Je suis amère face aux États-Unis. Peut-être ais-je le mal du pays? Londres me manque... Même Viennes et son odeur d'égout me manque... L'Europe me manque. Je suis un expatrié en mal de vivre. Heureusement que j'ai Timeo.

-Je ne penses pas qu'il devrait avoir un âge limite pour se marier. Si les deux s'aiment, qu'ils s'épousent. Ce n'est pas deux ou cinq ans de plus qui va changer leur amour. S'ils s'aiment vraiment... Mais c'est si rare. S'en est triste. Tu ne trouves pas? L'amour est une denrée rare de nos jours. Un miracle...

J'hausse un sourcil surpris quand il dit que mon histoire d'amour est original. Non. Elle est normale. Deux personnes séparées par tout se trouvent et s'aiment. Comme n'importe quelle histoire d'amour qu'une adolescente d'un film d'Hollywood peut vivre. Rien d'excitant... À part le sexe. Sinon, c'est une vie normale. Meurtres, tortures, petits repas en amoureux, bains, dodos.

-Non, non, non... Notre histoire est banale, presque ennuyante. Rien de passionnant. Juste une histoire comme les autres. Plus ou moins...

Les professeurs se font de plus en plus nombreux dans la salle. Pourtant, le gamin ne semble pas s'en soucier. A-t-il oublier ce Cameron? Je trouve ça étrange. À moins que mes histoires l'intéresse autant. Mes mensonges sont-ils donc aussi passionnant? Avoir su, je n'aurais jamais dis la vérité de ma vie...

-Ton Cameron n'est pas encore arrivé? Tu voudrais peut-être que je te fasse faire un tour de l'école? Pour essayer de le trouver. Parce que... vu l'heure, les cours reprennent dans quelques minutes. Il est peut-être avec un élève ou seulement en train de préparer sa classe. Et je déteste quand il y a trop de monde dans cette salle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   18/8/2015, 00:24

Dorian ne s'offusqua pas du ton sec qu'avait prit Rickard en disant qu'il ne voulait pas laisser les autres diriger sa vie et ses mots. Bien au contraire.

- C'est aussi ma façon de penser.


Depuis toujours ce fut le cas, mais ça n'avait jamais été aussi vrai que depuis qu'il était rentré d'Allemagne. Sa mère n'acceptait pas que son fils puisse se taper des mecs ? Grand bien lui fasse ! Elle le laissait traîner dans le pays sans se demander ou il pouvait traîner ! Pas de soucis ! C'est pas pour elle qu'il vivait. C'était pour lui même. Cela dit, pour ce qui est de la question de l'amour, Dorian n'en savait trop rien. Il n'avait pas souvenir d'avoir un jour aimé quelqu'un. Mais nul doute que ça devait être quelque chose à vivre, il n'en doutait pas. Cependant, Dorian eu un petit ricanement à la remarque de Rickard sur l'ouverture d'esprit des gens aux Etats-Unis.

- Et encore, des fois il est même inutile d'aller bien loin pour trouver des gens à l'esprit fermé. La famille peut être tellement merveilleuse, c'est fou.


Vous percevez l'ironie dans sa voix ? Enfin, nul doute que les Etats Unis ne devaient pas s'en tirer trop mal niveau ouverture d'esprit. C'est pas comme en Russie ou être homosexuel était vu comme une abomination. Dorian eu une petite pensée pour son père. Il savait que ce dernier aimait autant les femmes que les hommes. Et qu'il était Russe. Il se demandait comment il prenait tout ça, la façon dont son pays natal traitait les homosexuels. Mal sûrement. Reposant sa tasse vide, il écouta l'avis de Rickard sur le mariage. Il eu une petite moue, méditant sur ses paroles. C'est sûr que si deux personnes s'aimaient c'est pas quelques années de plus qui allaient changer quoi que ce soit. Enfin, c'est comme ça. Et puis pour la question de la rareté de l'amour, comme quoi c'était rare, Dorian regarda un peu dans le vide, y méditant quelques secondes.

- Je ne pense pas que ce soit vraiment rare. C'est juste qu'aujourd'hui les gens ont tellement l'habitude que tout leur tombe tout cuit dans le bec que dès qu'il faut se battre un peu pour quelque chose, ils ne savent plus le faire ou n'ont pas envie et passent à autre chose.


Société de consommation, ou tout était à prendre et à jeter, même l'amour. Ah elle était banale leur histoire ? Tiens, Dorian en serait presque déçu ! C'est bien dommage tiens. Et en même temps ça ne le regardait pas. Bon par contre ouais, Cameron n'était toujours pas la. Dorian balaya la salle du regard et constata que non, pas de Cameron Westbrook dans les parages. Tournant la tête vers Rickard, il analysa quelque peu sa proposition de lui faire faire le tour de l'école pour tenter de le trouver. Le blond finit par hocher la tête positivement.

- Je veux bien oui, c'est aimable à vous de prendre de votre temps pour m'aider.


Alors que Dorian n'était même pas un de ses étudiants. Non, il venait comme ça, comme un prince et pouf ! Enfin, c'était plaisant. Alors le blond se leva, confirmant donc à Rickard qu'il était prêt à le suivre dans les méandres de cette vaste université dans laquelle il se perdrait tout seul … Bien qu'il se perdait n'importe ou mais ce n'est pas l'histoire.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   20/8/2015, 04:25

La famille... Oui. La famille est horrible. Je n'ai pas à aller bien loin pour le savoir. Mon père était un véritable monstre, n'hésitant pas à me blesser, me torturer, me violer pour me faire sentir coupable d'un acte dont je n'étais même pas responsable. Et même ma belle-famille n'est pas mieux. Ils n'étaient pas tous très heureux d'apprendre que leur fils chéri, et surtout unique, préfère un ex-danseur/pute qu'une belle jeune femme cultivée et surtout de même classe social. Je m'en veux un peu te faire subir ça à Tim. L'obliger sans cesse à choisir entre moi et sa famille. Je sais que c'est difficile... quand on a une famille aimante.
Oui... Ce jeune garçon a raison, les gens s'ennuient face à l'amour. Ils trouvent ça tellement difficile à développer. Je le comprends. Je serais resté seul toute ma vie si Tim n'avait pas eu l'audace, ou la perversité, de venir me voir chaque soir de travail. J'en ai passé des hommes sans envie d'amour qui ne voulaient que du sexe rapide et efficace. De quoi satisfaire leur appétit et merci bonsoir, ils passent à autre chose. Tout est tellement facile avec un peu d'argent. Même plus besoin de charmer une personne. Il suffit d'une liasse de billet et le tour est joué. Je trouve ça laid. Je n'aime pas ça. Même si c'est la manière que je me suis fais avoir... Je ferme les yeux quelques secondes, le temps de me ressaisir, avant de me lever avec le gamin. Je lui souris un peu avant de sortir de la salle et le guider dans les couloirs. J'en profite pour lui expliquer quelques trucs que j'ai appris pour me repérer dans les couloirs, au cas où il devrait revenir ici un jour. Le carrelage différent, les numéros de classe, les différentes décorations pour chaque secteur. Des petits détails anodins qui pourraient lui être utile un jour. Après quelques minutes, il entre vivement dans une classe. Je l'attends à la porte alors qu'il parle avec un homme. Voilà donc le fameux Cameron. Intéressant. Je souris un peu en le voyant remettre les documents, mais continuer à lui parler. C'est finalement le professeur qui l'arrête en lui rappelant que je l'attends. Ils se disent au revoir et le jeune me rejoins. Je secoue doucement la tête alors qu'il s'excuse de m'avoir fait attendre.

-Ce n'est rien, allons. Je ne vais pas t'empêcher de lui parler. J'espère seulement t'avoir été utile. Tu veux que je te raccompagne à la sortie? Ou tu te sens capable d'y aller seul? À partir d'ici, c'est très simple, il suffit de suivre ce couloir-ci, tourner à droite au prochain et puis à gauche et tu continue toujours tout droit. Tu devrais y arriver...

Je sursaute en entendant mon ventre crier famine et je ris un peu, gêné. Et mince... J'avais même pas remarqué l'heure. J'ai une faim de loup. Je regarde le gamin et souris un peu alors qu'une idée germe dans mon esprit. Si seulement ça pouvait fonctionner, ça serait génial. Il suffit d'un peu de temps. Je devrais y arriver... si j'ai assez de patience pour ça. Il va falloir jouer mon rôle plus souvent et plus longtemps, mais je devrais pouvoir y arriver. Si seulement je pouvais avoir une garantie de réussite... Je me pince les lèvres quelques secondes avant de plonger mon regard dans celui du jeune blond

-Dis moi... Tu n'aurais pas faim toi aussi? Tu as un cours bientôt? Parce que sinon, j'aimerais bien t'inviter dans un petit restaurant du campus. Je suis nouveau, tu sais, et... c'est triste de manger seul. Ça serait génial si tu pouvais m'accompagner, au moins ce midi? Le temps que je me fasse des compagnons parmi mes collègues. Et si ça peut aider à faire ton choix, c'est moi qui paye.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   20/8/2015, 13:20

Sortant de la salle des profs, Dorian suivit alors son nouveau guide improvisé. Et se nota bien en tête les trucs qu'il eu pour se repérer dans les couloirs de la fac. Ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd ces trucs la. Pourquoi, ça se voyait tant que ça que Dorian était du genre à se perdre ? Bon tant pis. Puisqu'ils finirent par tomber sur la classe de Cameron, enfin, la ou il donnait cours jusqu'alors. Après une petite salutation, des comment ça va et tout, il lui remit les papiers et discutèrent un petit peu jusqu'à ce que son oncle adoptif ne capte que derrière lui se tenait Rickard. Ah tiens, il l'en aurait oublié dans tout ça ! Bon, il salua donc Cam et alla rejoindre l'autre prof.

- Désolé pour l'attente et puis merci aussi pour la petite visite.


Ah pour la peine oui il lui a été utile. Il avait pu voir Cameron et lui donner ses foutus papiers donc oui. Aller à la sortie seul ? Dorian hocha la tête l'air de dire : je saurais me débrouiller. Bien entendu, il écouta les indications de Rickard, persuadé qu'il allait trouver sans peine son chemin, mais ça, c'était la belle illusion de Dorian on vous le rappelle. Non pas qu'il n'avait pas écouté ses indications, il les aurait appliqué à la lettre, mais juste très très mal. Alors il serait tourné à droite, mais pas à gauche au bon moment, et de fil en aiguille se serait perdu.

- Oui ça devrait le …. faire ?


Le blond avait baissé le regard vers le ventre du prof avec un sourcil relevé, un air amusé sur le visage. Et bien, il y en a qui avaient faim ? Quelle heure se faisait-il ? Dorian sorti son portable pour voir un peu tout ça. Ah oui, il était bien l'heure de doucement chercher un truc à manger. N'ayant pas non plus un appétit monstre, et surtout étant peut être debout depuis moins longtemps que lui, Dorian n'avait pas spécialement faim. Le blond capta alors sans peine le regard du prof vers lui et l'écouta en relevant un sourcil à son invitation à manger dans un restaurant du campus. Oh alors on se sent seul et on veut faire ami ami avec notre cher Dorian ? Il eu un léger rictus au coin des lèvres en l'entendant lui proposer cela.

- Quoi, ça y est mon charme opère déjà ?


Non mais on vous le dit, ils tombent tous et toutes ! Dorian eu un petit ricanement quoique nettement amusé. Bon sinon blague mise à part, l'allemand analysa quelque peu sa proposition. Ses cours ne reprendront que plus tard, dans l'après midi et effectivement, manger serait une bonne idée. Donc, quitte à aller manger, autant y aller avec Rickard. C'est pas ça mais ce mec était un personnage assez … étrange dirons-nous.

- Bon je veux bien alors. Enfin, inutile de m'inviter pour autant.


Dorian n'est pas un homme facile on vous dit ! Non mais même, il hocha la tête et du coup, laissa le soin à Rickard de choisir quel restaurant. Pour deux raisons assez évidentes. La première étant que le temps que Dorian ne trouve le chemin des restaurants du campus tous les élèves ici présents auront obtenus leur diplôme, et qu'il serait depuis le temps mort de faim sur le chemin. Ensuite parce qu'il s'en foutait de quoi manger.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   23/8/2015, 03:37

Charme? Il croit que je suis tombé sous son charme? C'est mal me connaître... Je ne veux que profiter de lui. S'il peut m'offrir des informations sans qu'il le sache ou bien n'importe quoi d'utile, ça pourrait être amusant. Et pour ça, je dois jouer le jeu. Longtemps, mais ça va rapporter. J'en suis sûr. Je souris gentiment et le guide dans les couloirs un long moment avant de sortir dans la cours intérieur. Je me dirige vers un autre pavillon où j'entre. Il y a un petit bistro où je commande notre repas: Plusieurs sortes de tapas que j'ai toujours voulu essayé, mais Timeo n'a jamais voulu m'en faire. Je porte le plateau à une table haute. Je m'assoie en face de l'étudiant et souris doucement avant de l'inviter à goûter en premier. Les invités d'abord après tout. C'est peut-être la politesse britannique qui a pris le dessus sur moi, mais je patiente un moment, le laissant choisir en premier avant d'en prendre un. Je mange lentement, savourant chaque bouché. Je n'ai pas l'air, mais j'adore la nourriture. J'apprécie chaque bouchée que m'offre la vie et je les savoure lentement. Je suis agréablement surpris de ses petits tapas. Ils sont délicieux à souhait. J'adore. Et je crois que mon jeune ami aussi. Je souris en le voyant manger avec autant d'appétit et de passion.

-Tu sembles apprécié. C'est vrai qu'ils sont bons... J'en avais jamais mangé. Mon compagnon refuse de m'en faire et je suis nul en cuisine... C'est les premiers que je mange qui sont aussi savoureux. Ils sont toujours comme ça ici, tu crois? En tout cas, tu peux être sûr que c'est mon restaurant préféré. C'est parfait. Hm... Je pense qu'ils font aussi des desserts. Tu en veux un?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   24/8/2015, 13:41

Suivant donc Rickard, ils se retrouvèrent dans un des restaurants. Des tapas ? Ok vendu. C'est ainsi donc qu'ils se retrouvèrent face à face à une table haute posés sur des tabourets. Lui le premier ? Mais quelle galanterie dites donc. Et bien soit, Dorian en choisit donc un avant de le porter à sa bouche et y croquer. Dorian mangea donc calmement ses tapas, mâchant doucement sa nourriture. Hum, ça va c'était sympa. Il releva le regard vers son camarade de tablée et eu un petit sourire lorsqu'il lui dévoila un peu de leur vie privée à lui et à son compagnon. Par contre Dorian haussa les épaules quand à savoir si c'était toujours comme ça ici.

- Dans ce restaurant peut être, c'est la première fois que j'y entre. Mais c'est sûr qu'ailleurs en ville il y a de meilleurs comme de bien pire restaurant …. Croyez-moi.


Des catastrophes ! Bien que Dorian ne soit pas non plus un fin palais de folie, quand même, il y a des limites à tout. Il eu un petit sourire lorsque Rickard lui confia que ça allait être son restaurant préféré. Pourquoi pas. Dorian lui termina le tapas qu'il avait en main, allant quelque peu lécher son index et son pouce qui tenaient avant la nourriture. Un dessert ?

- Aller ça se laisse tenter.


Soyons fous quoi !

- Et du coup, mis à part donner des cours et être raide dingue de votre compagnon, vous avez d'autres passions dans la vie ?


Inviter de jeunes étudiants à dîner par exemple ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   27/8/2015, 19:53

Des restaurants catastrophiques? Ici? J’étais pourtant sûr que les États-Unis avaient de très bon chef. Ok, pas des chefs européens qui manient élégance, raffinement et nouveauté, ni même asiatique qui arrivent à jumeler tradition et renouveau, mais au moins quelques excellents chefs qui menaient la vie dure aux amateurs/escroqueurs. Enfin… Je n’ai jamais connu que le luxe. Les fois que Tim m’a sorti, c’était toujours dans des restaurants fabuleux de renoms. Il m’a même déjà amené à un restaurant deux étoiles. Deux! C’est énorme! Il m’a aussi amené à un restaurant de Gordon Ramsay et j’ai pu enfin me sentir un peu comme à la maison. Cette soirée-là m’avait vraiment faite du bien. Tim sait comment prendre soin de moi, Tim est parfait, complémentaire. Je secoue la tête. Je devrais arrêter de rêvasser ainsi de lui. Je me lève quand il me confirme vouloir un dessert et vais le chercher avant de revenir avec deux petites assiettes contenant quatre vérines différentes. Une au café, une au citron, une à l’érable et la dernière au chocolat et fleur de sel. Je les mange lentement, voulant savourer chaque saveur avant d’entendre le jeune homme me poser une autre question sur ma vie. Mes passions?
Tim ne me passionne pas. J’en suis fou, c’est largement différent. Sinon, je ne crois pas vraiment en posséder. Rick le criminel n’a pas le temps pour ça. À moins que torture et meurtre fassent partie de ce qu’il qualifie de passion, ce qui m’étonnerait grandement. Je finis ma vérine au café avant de m’attaquer à celle à l’érable, toujours silencieux. Je pense, réfléchie, analyse. Qu’est-ce que j’aime? Qu’est-ce qui me passionne? Non… Ce n’est pas la bonne question que je me pose. Qu’est-ce qui passionne Rick le prof, le citoyen sans histoire qui est raide dingue de son compagnon? Qui est Rick le prof? Ce gamin me force à créer mon histoire plus rapidement que je ne l’aurais souhaité, mais ça va me permettre de la consolider au fur et à mesure. Je finis ma vérine avant de m’essuyer galamment la bouche avec ma serviette de table

-Et bien… J’aime la musique classique. Tu sais… Beethoven, Mozart, Chopin… Bach! Surtout Bach, c’est mon préféré de tous. Sinon… Je ne sais pas trop. Entre travail et devoirs conjugaux, je n’ai pas vraiment pris le temps de développer mes passions. Mais toi? Tu dois bien en avoir, non? Qu’est-ce qui t’inspire? Pourquoi as-tu choisi de devenir styliste?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   27/8/2015, 21:16

Dorian le laissa donc se charger des desserts. Bien dites-lui ! Il venait à la base pour donner des papiers à Cameron, et voilà qu'un prof sorti de nulle part l'invitait à manger, et se chargeait même de tout chercher. Dans quel but faisait-il ça ? Aucune idée. Bon, Dorian préféra rester sur le délire comme quoi c'était son charme naturel qui opérait. Il lui adressa un signe de tête pour le remercier mais préféra l'écouter discuter de sa vie avant de goûter à quoi que ce soit. Dorian avait hoché la tête lorsqu'il énuméra ses passions pour la musique classique. Il voyait. Sa mère après tout, s'appelait Elise par rapport à une œuvre de Beethoven, et le deuxième prénom de Dorian était Ludwig. Comme Ludwig Von Beethoven oui. Alors oui tout ça lui parlait, même si ce n'était pas son genre musical préféré pour autant. Il aimait en écouter de temps à autre, c'est tout. C'était reposant. Il eu par contre un petit sourire en coin lorsqu'il parla de ses devoirs conjugaux.

- J'imagine que ça doit être épuisant.


Enfin dans le bon sens. Lui ? Oui bien sûr qu'il avait des passions et tout ça. Pour ses inspirations, c'est simple, c'est de voir le désespoir sur le visage des gens qu'il détestait. Désespoir qu'il provoquait lui même cela va sans dire.

- Et bien, ma passion, outre ce qui a attrait à la mode c'est la danse. De salon je parle. Le tango, le rock ou le jive par exemple. J'en fais depuis que j'ai six ans.


Bien sûr au début c'était un peu compliqué le temps d'apprendre et tout ça, mais aujourd'hui, il était quand même devenu bon. De toute lorsqu'il faisait quelque chose c'était pour être le meilleur, qu'on se le dise. Sinon pourquoi choisir de devenir styliste ?

- En fait je fais des études de stylisme, ou du moins les a commencé il y a peu, mais je ne sais pas encore dans quel but. Si c'est pour effectivement devenir styliste, travailler dans un magasine de mode ou pour une maison de créateur ….


Plein de choix s'offrait à lui. Mais il avait trois ans pour décider qu'en faire. Sinon pourquoi de telles études, c'était la le sens de sa question sans nul doute.

- Mais si j'ai choisi ces études la, c'est simplement parce que tout ce qui a attrait à la mode et aux dernières tendances m'a toujours passionné.


En prouvait sa dégaine. Il ne ressemblait pas spécialement à l'étudiant de base de la classe moyenne américaine. Bon déjà aussi parce qu'il n'était pas de la classe moyenne, ni même américain, mais ce n'est qu'un détail. Enfin bref, à son tour il prit une verrine y trempa sa cuillère et la porte à sa bouche pour l'y prendre, ressortant la cuillère lentement d'entre ses lèvres avec un petit sourire en coin, satisfait.

- Dites-moi, c'est que c'est pas mauvais tout ça ….


Ces tapas et ces verrines... Plaisant !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   2/9/2015, 00:00

Épuisant? Mes devoirs conjugaux? Non. Je ne dirais pas ça. C’est plutôt plaisant et vivifiant. J’adore, je ne vais pas me cacher. J’aime sentir la peau de Tim sur la mienne, ses lèvres parcourir mon corps de toute part et son sexe en moi, bougeant sensuellement et… Je ferme les yeux en serrant les poings. J’imagine beaucoup trop là. Je m’occuperais de ça ce soir, nous auront le temps lui et moi. Pour le moment, je dois me concentrer sur mon invité. Il n’a pas à voir tout ce qui se passe dans ma tête. Je respire un peu et hoche la tête quand il me parle de danse.

-Tu dois être doué… Si tu en fais depuis que tu es tout petit.

Faire de la danse depuis ses six ans, c’est un exploit. Je ne serais jamais en mesure de m’intéresser à quelque chose aussi longtemps, moi. À part mon travail, mais ça ne compte pas vraiment. Mon travail est unique et sur mesure. Je ne peux simplement pas m’en lasser. Comme la danse pour lui, je présume. Enfin… Peut-être que c’est différent. C’est probablement différent. Rien ne se compare à mon travail. Parlant de travail…

-Personnellement, je te conseillerais de travailler pour une maison de créateur. Ça te permet beaucoup plus de te distinguer, de montrer ton style, ton caractère. Ça laisse libre court à ton imagination et c’est important si tu ne veux pas t’ennuyer dans ton métier. J’en sais quelque chose.

Oh oui, je sais. J’accepte rarement deux cas trop semblable. Je déteste ça. Je préfère élaborer de nouveaux crimes que recommencer les même encore et encore. Un meurtre ne sera jamais pareil. Un kidnapping non plus. C’est bien pour le moral, mais aussi pour brouiller les pistes. Je ne suis pas un tueur en série de cette manière. Il est rare les policiers qui peuvent faire le lien entre deux de mes meurtres. Et c’est mieux ainsi…

-Je suis heureux que ces verrines te plaisent. Elles ont un petit quelque chose… C’est délicieux. C’est vraiment de la pure gourmandise de manger ça!

Je souris doucement et finis mon assiette de dessert avant de soupirer doucement et m’étirer de tout mon long. Ça fait du bien de se remplir la panse. Je vais pouvoir bien travailler cette après-midi et demander à mes élèves d’autres restaurants de ce genre. J’aimerais bien sortir Tim pour une fois. Je suis sûr qu’il serait ravi.

-Qu’est-ce que tes cours commencent cette après-midi? Ton école est loin? Tu veux que je te raccompagne? J’ai une voiture, une jaguar. Tu as déjà fait un tour de cette sorte-là? C’est impressionnant. Même si je préfère une bonne vieille Ferrari rouge.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   2/9/2015, 13:13

Dorian eu un petit sourire en coin, pas peu crâneur cela dit, lorsqu'il supposa qu'il était doué. Après il avait connu des gens qui en faisaient depuis plus longtemps que lui, mais qui étaient relativement moins bon. Donc oui, lui même était doué. Pour trois danses surtout et les autres il se débrouillait très bien. Mais son objectif était qu'un jour il sache maîtriser le plus de danse possible, même si sa préférence ira sûrement toujours au tango, allez savoir pourquoi. Mangeant tranquillement sa verrine il écouta les conseils de Rickard. Par rapport au fait de travailler dans une maison de créateur.

- C'est sûr, ça m'a l'air très intéressant que de pouvoir travailler dans un tel milieu. Enfin, de toute façon, j'étudierais toutes les possibilités avant de me décider.


Et de voir ce que la vie lui réserve ? Non non. S'il décidait par exemple qu'il allait un jour bosser dans une maison de créateur, alors il allait tout faire pour y arriver. Mais bon, pour ce genre de choses, il se connaissait. Pendant un moment il n'allait plus y penser, et du jour au lendemain, sans raison particulière évidente, il allait se décider sur la chose. Mais sinon, il s'ennuyait dans son métier ? Pour sa réflexion finale. Comme quoi un métier ou il ne pouvait pas laisser libre court à son imagination serait ennuyeux. Ou peut être que dans le passé il avait exercé un métier moins folichon. Après tout il venait de changer de pays, peut être de métier aussi ? Le blond adressa un sourire entendu à Rickard, qui semblait lui aussi ravi de ces verrines.

- On est d'accord la dessus.


Au moins le prof savait qu'il avait à portée de main un restaurant sympa qui servait de bonnes choses. Terminant à son tour son assiette, il jeta un bref coup d'oeil au brun qui s'étirait. Posant ses couverts, il écouta les questions que lui posa alors Rickard. Oui, ses cours débutaient cet après midi. Coup d'oeil à son portable. Ah ça va il avait large le temps d'y aller. Pour d'ou se trouvait son école …

- Elle est entre Bryant Park et le Rockfeller Center.


S'il situait un peu la chose … Sur l'île de Manhattan quoi. Le raccompagner ? Il allait dire comme quoi ce n'était pas la peine, qu'il ne s'embête pas plus, mais ça, c'était avant. Avant d'entendre la voiture que possédait Rickard. Une Jaguar ? Le blond afficha alors un air intéressé à la proposition. S'il avait déjà fait un tour dans une telle voiture ?

- Oui et j'avoue que ça m'avait bien plu. Enfin, niveau automobile, mon père possède une Chevrolet Camaro.

Et lorsqu'il se décidait à aller plus vite pour faire rugir le moteur, Dorian était aux anges. C'est pas ça, mais élevé par une mère qui y allait gaiement niveau vitesse, forcément lorsque les gens roulaient sagement, il s'ennuyait. Il avait beau dire que sa mère était une folle du volant, nul doute que le jour ou il aura son permis il ne fera pas mieux. Enfin bref, la proposition de Rickard était vraiment plus que plaisante ! Ne pas monter dans la voiture d'inconnus ? Oh ça va.

- Comment refuser une telle proposition ?

Dorian hocha donc la tête pour signifier que oui, il était bien d'accord. Et puis entre nous, c'était aussi une bonne manière de se la péter que d'arriver en cours déposé en Jaguar. Certes, il avait de suite capté que les gens de sa promo étaient eux aussi pour la plupart des gosses de bourges. Alors il fallait placer la barre haute. Du coup, le blond s'apprêta à suivre Rickard, jusqu'à sa voiture. Ça, c'était plutôt cool ne trouvez-vous pas ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'es pas le prof que je recherche |Rickard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: