AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   14/8/2015, 19:54

Depuis le début d'année, Dorian avait des cours de couture à son école. Au début, c'était une galère monstrueuse. Il se piquait les doigts sans cesse, se faisait mal tout le temps, et quand il avait vu débouler les machines à coudre il en avait fait des cauchemars. Lassé d'avoir d'une, mal aux doigts, et de deux, d'être à la ramasse, il s'était repris en main, littéralement, et avait passé une nuit blanche à s'entraîner sans relâche. Le lendemain, ses mains étaient couvertes de pansements, mais au cours suivant, il avait assuré. Sentiment de supériorité retrouvé, il avait pu ensuite suivre le reste des cours avec aisance. Du coup depuis septembre, Dorian était arrivé à un très bon niveau.

Si bien que depuis quelques temps il planchait sur un truc qui n'avait rien à voir avec ses cours. Il y avait la petite de Cameron, Constance, qui était une fan absolue de la Reine des Neiges. Merci, avec Roy qui était dans le même délire, bien que moins que la petite, Dorian et Alexis savaient parfaitement ce que c'était. Pour ne pas dire qu'ils connaissaient les paroles de la chanson et des répliques du film par cœur. La joie quoi. Aussi, au cours d'une conversation, il apprit que la petite revêtait un des t shirt de son père pour faire comme si c'était la longue robe bleue que portait Elsa dans le film. Du coup en apprenant ça, l'idée avait fait son chemin dans la tête de Dorian. Alors, pendant quelques semaines Dorian s'était plongé sur un projet personnel. A savoir réaliser la même robe que la Reine des Neiges pour la petite. Et n'en dites rien à Alby, sinon, il ressort sa liste des 38 façons de le tuer et elle sera pour vous !

C'est donc à force de patience et de travail que cette nuit à deux heures du matin, Dorian eu terminé son œuvre. Et quel soulagement ! Et quelle satisfaction ! Tiens, pour la peine, il comprit alors pourquoi Alby était tellement fier le jour ou il avait réalisé leurs cosplay. Mais avant tout, il voulait voir si ça ira et plaira à Constance. C'est elle la principale concernée après tout. Voyez comme quoi ça lui arrive de faire des choses qui ne sont pas pour lui.

Aujourd'hui, après ses cours, Dorian s'était rendu chez Cameron, sac de cours sur l'épaule, et un autre sac dans la main qu'il avait traîné toute la journée sous les regards curieux de ses potes. Alby était avec des potes. Ou un pote …. Sûrement l'autre indésirable. Bref, n'y pensons pas. Il avait été de bonne humeur toute la journée et ne voulait pas que ça change. Après une petite course en taxi, Dorian était arrivé au pied de l'immeuble ou vivait Cameron et sa fille. Avisant l'heure, il se dit qu'ils devaient être la. Ce fut le cas, vu qu'on lui ouvrit lorsqu'il sonna. Il monta jusqu'à l'étage ou vivait les Westbrook, et fut accueilli par Cameron.

- Salut, comment ça va ?


Dorian lui adressa un sourire en le saluant. Entrant donc chez eux, il ouvrit son manteau, étant donné qu'il faisait bien meilleur à l'intérieur de dehors ou, la neige ne devrait plus trop tarder à venir.

- Constance est la ? J'aurais quelque chose à lui montrer.


Ou plutôt à lui offrir.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   14/8/2015, 22:42

Quel plaisir d’être à New York, sérieusement ! Depuis son arrivée, Cameron s’était fait à cette nouvelle vie. Il s’était bien installé, aidé gracieusement de la famille Wilde. Il avait un boulot à l’université où il s’y plaisait bien. Il ne faisait plus ses cours en italien mais à sa langue d’origine : l’anglais… Sa fille Constance s’était faite également à cette nouvelle vie, à cette langue, à sa nouvelle école. Le fait qu’elle ait côtoyé la famille Wilde avait beaucoup aidé. D’abord Roy car il était dans la même tranche d’âge qu’elle et puis sans oublier Dorian avec qui elle avait établi un lien particulier. Bref, vraiment tout allait bien. Les Westbrook respiraient le bonheur.

Pour cette journée en novembre, Cameron avait quitté assez tôt l’université et ainsi il était parti chercher sa Constance pour rentrer à la maison, tranquillement. Il comptait lui donner le goûter, un chocolat chaud et puis qui sait il allait la mettre devant un dessin animé, mais non, Constance préféra aller jouer tranquillement dans sa chambre à dessiner les personnages de la Reine des Neiges… Ah ce sacré dessin animé, c’était bien son kiff du moment et ça ne la lâchait pas du tout… Elle avait plein de petites bricoles d’Elsa et d’Olaf ! Et en plus, elle rêvait d’avoir la même robe d’Elsa…. Ah ces gosses !

Pendant qu’il débarrassait la table de la cuisine, on sonna à l’interphone. Cameron ne s’attendait pas à de la visite. Il découvrit rapidement que ce n’était que Dorian. Ce très cher Dorian Wilde. C’était à se demander ce qu’il voulait mais qu’importe, Cameron lui ouvrit. Les enfants Wilde étaient toujours la bienvenue ici, s’ils voulaient se réfugier ici, s’ils avaient le moindre souci, Cameron leur ouvrirait sa porte sans problème. Il serait là pour eux…

Hey, ça va et toi ? fit Cameron en accueillant Dorian en bon et du forme.

Le blondinet cherchait Constance.

Et bien, je vois qu’on ne peut plus se passer de sa grande copine ! charria-t-il sourire aux lèvres.

Cela dit, en entendant une voix qu’on pouvait reconnaître entre mille, Constance sortit de chambre.

D’oro ! lâcha-t-elle en courant et en se jetant dans les bras de Dorian.

Quand on parle du loup ... Je te sers quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   15/8/2015, 15:27

Oui oui, Dorian allait bien. La forme, tranquille, pas d'incident à déclarer, de nouveau bleu ou de drame. Touchons du bois pour que ça dure. Dorian afficha alors une moue boudeuse lorsque Cameron le charria. Sa grande copine, tout de suite ! Et genre il ne pouvait plus se passer d'elle ! Oui bon, peut être un peu.

- Attends le jour ou je t'appellerais beau-papa tu rigolera moins !


Plaisanta t-il en retirant son manteau. Il devait courir maintenant ou après ? Ah tiens, voici donc la petite qui arrivait, et vint se jeter dans ses bras. Et bien ! Quelle joie ! Réceptionnant la petite, Dorian passa ses mains sous les aisselles de la petite la soulevant pour lui faire un bisou sur la joue.

- Hey ! Toujours en pleine forme à ce que je vois !


Les gosses de toute façon, ça pète la forme. Dorian releva les yeux vers Cameron lorsqu'il lui demanda s'il voulait quelque chose. Il était cool quand même Cameron. Il venait tranquillement chez lui et se faisait accueillir comme un roi.

- Si tu as quelque chose de chaud je ne dirais pas non.


Avec le froid dehors, ce serait vraiment appréciable. Reposant Constance à terre, il regarda la petite avec un sourire.

- Alors, ça a été l'école ?


Enfin, la maternelle quoi. Apprendre l'alphabet en chantant, dessiner des maisons, chanter des chansons, tirer les chaises des gosses lorsqu'ils voulaient s'y asseoir pour qu'ils se rétament par terre ... Quoi, il n'y avait que Dorian qui faisait ça? Vous êtes étranges ...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   15/8/2015, 17:48

Cameron lâcha un petit rire, plutôt amusé. Oh, c’était bien renvoyé ça ! Dorian avait de la répartie ! Hors de question qu’on l’appelle « Beau-papa » encore. Cameron était encore trop jeune pour ça… Ou peut-être, en tant que papa poule, il n’était pas prêt à ce que sa Constance grandisse trop vite ! N’empêche, le jour où ça deviendrait réalité, Cameron ne donnerait pas cher de la peau de Dorian… Non mais vraiment !

Constance débarqua et était ravie de voir son D’oro arriver. Il en fallait peu pour les gosses soient heureux, et là, c’était comme si c’était le Père Noël qui débarquait. Oh, il y avait bien eu un moment où Constance n’avait pu s’empêcher de parler de son D’Oro à tout bout-d’champs. « D’Oro par-ci, D’Oro par-là ! » Et même plusieurs fois, elle avait tenté de dessiner son portrait. Bref, c’était l’amour fou !

Allez, c’était parti pour un thé. Ayant vécu au Royaume-Uni pendant plusieurs années, impossible de ne pas affectionner certaines choses comme un bon thé et surtout à cette période de l’année où il ne faisait pas réellement très chaud… Contrairement à l’Europe ou à son Italie, l’Hiver ici à New York n’était pas la même chose…. Brrrrr.

J’ai fait ça ! lâcha-t-elle en anglais lorsque Dorian lui demanda si ça avait été à l’école. Elle lui démontrait le collier et le bracelet en perle qu’elle avait fabriqués. Et toiii ?

Après sorti deux sachets de thé, Cameron déposa deux tasses sur la table. Il déposa également la boite à sucres si Dorian en souhaitait et l’écossais avait même des petits gâteaux. Pour dire oui, Dorian était bien reçu pour le coup. Enfin, comme déjà dit, ça ne dérangeait pas de recevoir la visite des enfants Wilde, pour que ce soit discuter un peu ou savait-on jamais s’ils avaient un souci. Certes, il savait qu’avec leur père, étant ouvert d’esprit, ils pouvaient avoir la conversation facile et tout ça, mais bon, savait-on jamais. Au moins, les ados Wilde savaient qu’ils pouvaient compter sur quelqu’un d’autre dans la famille.

Alors, quel bon vent t’amène ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   15/8/2015, 18:13

Dorian regarda ce que Constance lui montrait, ce qu'elle avait fait dans sa journée. Un collier et un bracelet en perle donc. Ah oui c'est vrai que souvent les mômes avaient des activités plastiques.

- Ouah c'est super bravo !


Il lui adressa un sourire en lui caressant doucement la tête. Brave petite va ! Lui ?

- Et bien j'ai beaucoup écrit si tu veux tout savoir.


Ses cours bien sûr, pas des choses qui n'ont rien à voir. Son clavier avait chauffé. D'ailleurs tous les claviers des gens de sa promo avaient chauffé, ainsi que leurs pauvres doigts. Enfin, rien de mortel non plus. Dorian se rapprocha du coup de Cameron qui était arrivé avec des tasses de thé et des gâteaux, le remerciant pour cela. Ce qu'il faisait la ?

- Je suis venu dire bonjour voyons, un peu de politesse dans ce monde.


Enfin, au passage, mais ce n'était pas pour ça qu'il était venu de base. Laissant sa tasse fumante sur la table, et alla récupérer le sac qu'il trimbalait jusqu'ici. Il en sortit un simple paquet, emballé dans du papier cadeau. On fait les choses bien ici. Puis Dorian se rapprocha de Constance et se mit accroupi face à elle et le lui tendit :

- Tiens, voilà un petit cadeau de noël avant l'heure.


Une fois que la petite eu récupéré le cadeau, Dorian précisa :

- Et c'est fait maison !


Aucune de ses copines n'aura la même ! Tout était fait à la main, made in Wilde ! Enfin, in Dorian.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   15/8/2015, 18:38

Cameron avait un sourire au coin à voir le petit échange entre les deux blondinets. Un sacré duo tous les deux… et il ne pouvait qu’être un peu plus amusé de voir Dorian s’approcher de nouveau de Constance mais avec un cadeau dans les mains. Amusé mais tout d’abord un peu surpris aux premiers abords. Il avait pensé à un cadeau. Un cadeau fait maison ? Tiens… Quelle idée lui a traversé l’esprit.

C’est… pour moi ? fit Constance, sourire aux lèvres montrant une magnifique dentition digne d’une gamine de 4 ans.

Elle jeta un coup d’œil à son papa comme si elle se devait demander l’autorisation… mais il n’y avait pas besoin : qu’elle l’ouvre ce cadeau sorti de nulle part. Ca ne lui posait aucun souci. Constance déchira le papier cadeau et découvrit alors une magnifique robe.

Wouahhhhhhhhh !

Les yeux de Constance brillaient, s’ouvraient en grand. La petite était émerveillée. Toute heureuse et en signe de remerciement, elle se jeta littéralement dans les bras de Dorian pour lui faire un gros câlin.

Cameron accoudé sur le dossier d’une chaise avec son thé entre les mains, observait la scène. Il avait un sourire aux lèvres. Non, il ne disait pas « que c’est trooooop meugnon ! »… Enfin pour le moment tout allait bien … avec Constance réellement déguisée en Elsa de la Reine des Neiges…. Oh, Cameron n’allait pas mener large dans les jours à venir jusqu’à temps que l’effet de ce dessin animé se dissipe…. Enfin, les dessins animés, ce sont le mal incarné !!

T’as vu, Papa ? T’as vu ce que D’oro m’a fait !!? Vais ressembler à Elsa ! Je peux l’essayer, dis dis ?

Constance s’enfuit dans sa chambre pour l’essayer. Merde, on l’a perdue…

Et bien, tu la gâtes! fit-il avant de tremper ses lèvres dans sa tasse de thé. Fait-main en plus... Tu as dû passer du temps!

Et tout ça, pour sa jolie princesse qui ne lui empruntera plus son tee-shirt qui faisait plus effet clochard que princesse !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   15/8/2015, 19:15

Bah oui que c'était pour elle ! Genre Dorian allait se relever et lui faire : non, c'était une blague je t'ai bien eue ! Avec d'autres il l'aurait fait. Mais pas elle voyons. Du coup, il regarda la petite qui ouvrait le cadeau, jusqu'à voir ce qu'il y avait dedans. Oh et bien au premier coup d'oeil, ça lui plaisait, vu la tête qu'elle faisait et son exclamation de joie. Avec un sourire, Dorian la prit a son tour dans ses bras, content de voir que ça lui plaisait. Du coup, la relâchant, la petite montra sa nouvelle acquisition à son père, toute heureuse, et fila dans sa chambre pour l'essayer. Se relevant, Dorian alla se poser au salon auprès de Cameron.

- Je ne la gâte pas voyons.


Tout de suite. Bon par contre pour le temps passé dessus, c'est sûr qu'il ne l'avait pas fait en une seule soirée. Etant donné que c'était son premier vêtement complet, ce fut une sacrée aventure, mais ça lui avait servi à lui même aussi. Avec ça, il avait appris quelques techniques et s'était amélioré la dedans.

- Trois fois rien t'en fais pas ! Un peu de temps de ci de la, et le tour est joué.


Jusqu'à ce matin à deux heures ou il en avait marre que ça traîne et s'y était vraiment attaqué. Tendant la main pour récupérer sa tasse de thé, il regarda alors Cameron et lui dit d'un air sérieux :

- Par contre … pas un mot à Alby ! Il trouverait le moyen de se foutre de ma gueule.


Sur quel sujet, il ne savait pas mais il en était sûr ! Que ce soit sur le fait qu'il ait cousu un déguisement pour la petite, un déguisement de princesse en plus … Non, de Reine pardon. Elle était au dessus la gosse.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   26/8/2015, 10:34

Cameron eut le sourire au coin face à la réaction de Dorian face à ça. Oh, depuis le temps, l’archéologue avait cerné le bougre. Il avait un sacré caractère et une bonne personnalité mais il n’était pas forcément des plus méchants ; enfin tant qu’on n’était pas dans son collimateur. Au contraire, si le courant ne passait pas, fils de Castiel ou non, Cameron l’aurait reçu… Enfin, cela dit, ils ne se verraient pas autant sinon…

En ce qui concernait le cadeau, pas un mot à Alby ? Pourquoi ? Son copain se moquerait de lui ? L’archéologue ne connaissait pas bien le gus mais pour le peu qu’il l’ait rencontré, il lui paraissait fortement sympathique. Cela dit, Cameron écarta les bras, du genre « hey, tu m’as vu ? »

Tu me vois le lui dire ? fit-il avec un petit sourire vicieux.

Certes, pour le moment, Cameron et Alby n’étaient pas les meilleurs potes du monde pour ça… Quoique, c’était vrai que c’était pas sûr que Cameron tiendrait sa langue vu qu’il était du sans gêne et disait ce qu’il pensait …

Pour le peu que je le vois !

Cameron haussa les épaules et toujours se réaccouda sur le dossier de la chaise, là où il avait initialement avant d’écarter ses bras pour le genre « hey, m’as-tu vu ? ».

Il ne serait pas plutôt ravi face à cette création, plutôt ? T’as fait une heureuse là ! ajouta-il en désignant d’un signe de tête, la chambre où était partie Constance.

Alby ne serait pas content de voir que son chéri avait rendu heureux une petite fille, telle que Constance. Qui, d’ailleurs, cette dernière était partie pour leur faire un défilé et à jouer les princesses. Elle tourna autour d'elle pour faire voltiger le bas de sa robe puis s'approcha de Dorian et lui fit en lui tendant sa main.

Tu es mon prince, D'oro !

Quelle magnifique couple... Cameron sortit son portable, prêt à filmer quoique ce soit, histoire d'avoir une trace. Non, ce n'était pas pour diffuser le film et le raconter à tout le monde, non non, (quoique ...) mais c'était juste histoire d'avoir un souvenir de sa fille à cet âge-là avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   26/8/2015, 14:01

Il est vrai que Cameron et Alby ne se voyaient pas non plus tous les quatre matins. Mais, sait on jamais, si à l'occasion ils se croisent, et que l'info lui revient …. Ah non en fait le seul défaut de son plan, ce serait Constance. Allez dire à une gamine de ne pas dire quelque chose ! Dorian eu une moue lorsqu'il demanda si Alby ne serait pas plutôt ravi de cette création. La question se posait. Après tout, Alby était sacrément doué de ses mains ( huhuhu ) lorsqu'il s'agissait de coudre. Il l'avait bien vu à l'oeuvre avec leurs costumes de Final Fantasy. Tiens pour la peine, Dorian se demandait si il avait réalisé lui même tous les costumes qui se trouvaient dans son dressing. Y compris un certain de Star Wars aussi …. Il lui demandera à l'occasion. Ah pour le coup de faire une heureuse :

- J'espère bien, c'est la le cœur du sujet !

Non, pas Dorian lui même, bien la gamine. Certes ce fut assez réjouissant de voir le travail terminé. Tiens, quand on parlait de la petite ! Avec un sourire Dorian la vit donc dans sa robe. Ah il était content de voir qu'elle lui allait parfaitement aussi ! Il eu un petit rire en prenant la main de Constance, qui lui disait qu'il était son prince. Ah merci pour une fois, c'était pas lui la princesse !

- Naturellement, Dame Constance !


Son prince charmant sur son destrier ! Adorable cette petite quand même. Ouais, un jour il ira avec Cameron la chercher à l'école, comme ça elle pourra crâner auprès de toutes ses copines de classe. Et oui, se la péter ça s'apprend dès le plus jeune âge ! Il faut former la relève. D'ailleurs en voyant Cameron ce fourbe, cela rappela quelque chose à Dorian :

- Tu permets que je prenne quelques photos ?

La question s'adressait tout aussi bien à Cameron, vu que c'était sa fille. Droit d'image et tout ça hein … Et puis comme ça, ça lui fera un petit souvenir à lui aussi de sa toute première création. Que d'émotions oui.

- Alors, ça se passe bien à l'université sinon ?


Demanda t-il en cherchant son portable dans sa poche.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   26/8/2015, 20:45

En plus d’être ravissante, Constance était ravie. La connaissant, la petite serait capable de garder la robe sur elle toute la semaine, que ce soit pour dormir ou encore, aller à l’école avec. En tout cas, de cette histoire, Cameron n’allait pas louper une seule miette, d’où la raison de son portable au creux de ses mains pour avoir films et photos.

Cameron hocha tête lorsque Dorian lui demanda s’il pouvait prendre des photos de la petite. Bien sûr que ça ne le dérangeait pas. Après tout, l’archéologue savait qu’ils s’appréciaient, il n’y avait pas photos là-dessus. Encore un peu, dans 10 ans, si on cherchait à faire du mal à Constance, Cameron ne donnerait pas chair de sa peau pour savoir qu’elle aurait des anges gardiens pour veiller sur elle. Alexis et Dorian seraient ses preux chevaliers pour la protéger, vous verrez… Evidement, Cameron ne s’incluait pas dedans. Evidement… Quoi ? Vous n’y croyez pas ? Crap alors…

Au même moment que Dorian lui demanda comment ça se passait à l’université, Cameron envoya la photo qu’il venait de prendre à Castiel avec comme message « Devines qui j’ai chez moi ? Ma Princesse Elsa et son copain Olaf ! Ou Sven… je ne sais pas trop !». Non, Cameron n’était pas sadique sur ce coup… Il manquerait plus qu’il ait le numéro d’Alby pour lui envoyer ce même message… Non mais sérieusement, Cameron était peut-être un peu sadique et vicieux mais peut-être pas à ce point...Numéro ou pas numéro, on ne lui avait pas dit de ne pas envoyer de photos à Castiel... Héhé!

Ca se passe plutôt bien.

Les cours étaient nickel, il avait des étudiants très sérieux et intéressés à son cours alors Cameron n’avait pas à s’en plaindre à ce sujet… Quant à ses collègues professeurs, Cameron discutait un peu avec eux mais sans plus. L’archéologue était de nature solitaire alors ne comptez pas sur lui pour faire ami-ami. Il ne se liait pas facilement et ne donnait pas sa confiance comme une bouchée de pain… D’ailleurs, il y avait bien un professeur d’origine Irlandaise là dont il se méfiait comme de la peste.

Tu ne veux pas te convertir dans l’archéologie ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   26/8/2015, 21:05

Dorian avait hoché la tête lorsque Cameron lui avait dit comme quoi ça se passait bien à l'université.

- J'imagine que ça doit quand même bien changer de l'Italie.


Ne serait ce que pour la nature de son travail, les gens aussi …. Lui même avait noté la différence avec l'Allemagne, nul doute que, consciemment ou non, Cameron en avait fait de même. Et encore, de base il n'était pas italien non plus. Quel voyageur quand même. Lui et son père s'étaient bien trouvés, des copains touristes. Et après on se demande pourquoi Dorian voulait voir le monde. Avec son père qui avait la bougeotte de la sorte, il avait ça dans le sang, ça devait être ça. Il eu un petit rire lorsqu'il lui demanda s'il voulait se mettre à l'archéologie. Tiens, sûr que si ça avait été le cas, Alby l'aurait traité de Lara Croft ! Non, pas Indiana Jones, même pas. Ce mec ….

- Non, même si le sujet est très intéressant, je suis très heureux avec les cours que je suis. Forcément il y en a des moins intéressants, c'est sûr, mais j'aime ce que je fais.


De base, Dorian était un mec curieux. Alors de découvrir un nouveau sujet tel que l'archéologie avec Cameron, c'était un vrai plaisir. Aussi lorsqu'il racontait quelques anecdotes de ci de la, ou quand il racontait des trucs quand à la plus vieille machette qui fut un jour découverte, il était toujours toute ouïe. Il aimait vraiment connaître plein de nouvelles choses donc, c'était toujours fun pour lui. En attendant, il prenait quelques photos de la petite Constance, superbe dans sa robe. Avec ses cheveux blonds en plus ça rendait à merveille.

- Tes copines vont toutes voir qui est la Reine !


La reine de l'école ! Et si ! Castiel de son coté reçu bien la photo de Cameron, ainsi que la petite légende qui allait avec, ce à quoi il avait bien sûr répondu : « Je vais avoir du mal à me retenir de l'appeler Olaf maintenant, bravo ! XD Elle est superbe la petite ainsi dis moi ! » Bien sûr, personne n'était au courant de l'activité de Dorian, pas même son père. Et c'est pas faute d'avoir failli plus d'une fois le découvrir mais il n'en n'était rien. Tournant la tête vers Cam, Dorian lui adressa un petit sourire en coin.

- Et sinon, pas rencontré de jolie américaine ?

Pourtant ce n'était pas ce qui manquait ici. Quoi ? On a même plus le droit de mater ? Pfff !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   27/8/2015, 11:49

Oh combien ça le changeait d’Italie tout ça. Effectivement, dans le fond, son travail restait le même à quelque chose près : il enseignait toujours à l’université face à des étudiants, ça, c’était un fait mais il n’irait sans doute plus sur les terrains pour les recherches mais collaboraient avec les musées pour les découvertes. Bref, ça changeait à quelque chose près mais n’empêche, Cameron aimait toujours son travail.

La seule chose qui me manque, c’est le bon café ! répliqua Cameron dans le sourire.

Pas chiant, le mec, hein ? Il était un amoureux de l’Italie : les paysages, les monuments historiques (quand il n’y a pas la foule) ou encore la langue lui manquaient mais ça ne l’empêchera pas d’y retourner un jour. Il aimait voyager, ce n’était pas le souci. Un jour, il embarquera toute la famille Wilde avec lui. Il louerait un bus ou un avion, il choisirait une destination en faisant tourner le globe terrestre et ça serait bon, ils s’envoleraient tous dans cette direction. Elle ne serait pas belle la vie ?

Cela dit, Cameron tenta de corrompre le jeune Dorian de se réorienter mais malheureusement, ça n’arrivera pas. Ou heureusement, plutôt. Mais tant que prof, en tant que père, tant que les mômes trouvaient leur voix, c’était tout ce qui comptait pour lui. Et pour le cas de Dorian avec le stylisme, c’était tant mieux pour lui.

J’aurais peut-être une chance avec Roy dans le lot ! C’est mon dernier espoir !

Bon, il y avait aussi Constance, ne l’oublions pas, mais allez savoir ce qu’elle deviendrait un jour. Peut-être que celle-ci suivrait ses traces. Pour l’instant, elle se contentait de jouer la Princesse dans sa magnifique robe face à Dorian qui la prenait en photo. Un jour, à force de trop fréquenter Dorian, Constance finira par prendre la grosse tête. Pendant ce temps, Cameron reçut une réponse de Castiel et il répondit alors : « Mais c’est génial Olaf ! Et tu sais que la robe vient d’Olaf, justement ? ». En parlant de jolies américaines…

Ah mais j’en croise dans tous les coins de rue !

Bon, Dorian ne voulait pas dire dans ce sens-là, effectivement ! Et quant à Cameron, il ne disait pas ça pour dire qu’il sautait sur toutes les américaines, tout de même, il avait un peu de retenue. Seulement un peu. Il ne comptait pas ramener tous les soirs une nana chez lui pour éviter que Constance soit perturbée à voir un défilé dans leur cocon familial. N’empêche, au niveau drague, savoir parler italien, ça tombait comme des mouches… Testez et vous verrez… Mais voilà, dans sa fameuse réplique, ça voulait quand même tout dire, comme quoi, il n’avait pas encore trouvé chaussure à son pied dans la Big Apple.

Et toi alors, ton américain ? Tout va comme tu veux ?

Et sa mère, Elise ? Cameron n’était pas forcément à la page des rebondissements. Il entendait des choses ici et là … mais sans plus. Pendant ce temps, Constance grimpa sur une chaise pour essayer de récupérer le pichet d’eau sur la table afin de se servir d’un verre.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   27/8/2015, 13:28

Ah bah ça il était sûr qu'il y avait toujours des trucs qui nous manquent quand on change de pays. Pour Dorian ça restait quand même tout ce qui est pâtisserie. Même si voilà il ne vouait pas pour autant un amour sans fin à la bouffe comme certains, de temps à autre le matin il n'aurait pas dit non à une vraie brioche, et pas un truc fade et sans goût. Enfin bon …

- Malheureusement on ne peut pas tout avoir. Heureusement qu'il y a des trucs qui rattrapent.


Sinon à quoi bon rester hein ! Oui la famille et les amis on sait. Une chance avec Roy ? Dorian eu un petit rire à cette phrase.

- Qui sait ! Hier il voulait devenir pompier et la veille c'était Batman alors ….


Pourquoi pas ! Enfin pendant qu'il prenait quelques photos de Constance ( et avec elle en mode selfie bien sûr ) il ignorait aussi les échanges d'sms entre Cameron et Castiel. D'ailleurs son père avait répondu à son oncle adoptif : « Foutu dessin animé quand même ! Et non t'es pas sérieux ? Je savais pas ! » De son coté, petite séances photos terminées, Dorian adressa un petit sourire complice à Cameron lorsqu'il lui dit comme quoi il croisait de belles américaines à tous les coins de rue.

- Le charme à l'italienne hein ?


Petit clin d'oeil pour souligner ses dires. Et par contre entre un petit accent italien et allemand, nul doute que le 1er avait un avantage certain. Après, avant Alby, ça ne l'avait jamais dérangé pour aller goûter à la nourriture locale. Et non locale aussi. Bref. Si avec son américain ça allait ? Dorian lui adressa un petit sourire en hochant la tête.

- Tout est nickel. C'est un amour ce gars.


C'est pas comme si le week end dernier, après le gala de Thanksgiving ils avaient passé une soirée riche en émotions, en sentiments aussi et partagé de véritables moments de complicité comme jamais avant. Et puis bon il y a peu, il avait annulé un week end hyper important pour lui juste pour aller assister à son concours de danse. Et lui faire d'autres surprises par après. Certes, il y avait toujours des trucs de ci de la qui coinçaient un peu, mais comme dans tous les couples après tout. Non vraiment, de ce coté la, pas de soucis à se faire. Ça faisait aussi un moment qu'ils ne s'étaient plus cassé la gueule non plus, engueulés à se sortir des vacheries, non vraiment, pas de soucis ! Tout roule ! Tiens, parlant de Thanksgiving et tout ça.....

- Au fait …. je sais pas si papa t'en a parlé mais …. j'ai revu ma mère.


Dorian avait posé ses avants bras sur ses genoux en le regardant se servir un verre, joignant ses mains devant lui.

- Tu sais que j'ai passé Thanksgiving à un gala que donnait ma belle-maman ? Sur le thème de l'acceptation de l'homosexualité dans le cadre familial et tout ça.... Et bien l'invité d'honneur, c'était ma mère !

C'te blague quand on y pense.... Même si après elle avait fait un joli discours y'a pas à dire. Il avait relevé le regard vers Cameron, le regardant tranquillement. Il avait déjà entendu comme quoi il était la quand sa mère avait dragué son père à coup de bouteilles d'eau jadis. Non mais quand on y pense c'est quoi ces techniques ? Et qui fonctionnaient ? Vraiment …..

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   27/8/2015, 20:10

Et bien non, on ne pouvait pas tout avoir malheureusement, comme le disait bien le blondinet, mais il fallait bien sûr de se contenter de ce qu’on avait. Evidement, comme de partout, il y avait des avantages comme des inconvénients. De toute manière, Cameron s’en foutait et s’y ferait tant qu’il avait sa fille auprès de lui…

Ah en tout cas, qui savait si Roy ne suivrait pas ses traces en archéologie… Peut-être en paléontologie puisqu’il semblait aimer les dinosaures, le bougre… Ah les enfants ! De grands rêveurs. Ils rêvaient d’être de super-héros. Parfois, rêvaient de grandes choses et au final, finissaient par faire un métier qui était loin ce qu’ils avaient désiré au final ou ils se rendent compte que c’était loin de ce qu’ils avaient imaginé… Enfin de toute manière, que ce soit Roy ou Constance, ils n’étaient pas encore là pour décider quoique ce soit.

Cameron jeta un dernier coup d’œil à son portable où il put lire la réponse de Castiel. Héhé. Lorsque Dorian rentrera chez lui, allez savoir s’il allait entendre parler du pays vu que Cameron venait de vendre la mèche. Enfin allez savoir pourquoi ça serait un secret puisque cette création était magnifique. Il n’y avait rien à cacher, n’est-ce pas ? Sa fille ressemblait à une princesse. Cela dit, quand on parlait de charme à l’italienne, …

Hey, cinq ans en Italie, faut bien que ça serve ! répliqua-t-il dans un clin d’œil, complice.

Cela dit, Cameron avait remarqué que sa fille tentait de se servir un verre. La voyant grimper ainsi, là, il ne lui faisait pas trop confiance : il sentait la gaffe venir à plein nez et ça serait dommage que sa fille vienne à abimer sa robe.

Attends, je te sers, Sweetie.

Cameron posa sa tasse de thé sur la table et servit le verre d ‘eau pour sa fille. Celle-ci finit par s’asseoir correctement sur une chaise. Après avoir aidé sa fille, l’archéologue reporta son attention sur Dorian qui commençait un peu à … se confier, s’ouvrir, dirait-on.

Et bien, j’ai entendu de loin les grandes lignes, avoua-t-il…

Effectivement, Cameron avait eu vent de ce gala et tout ça, par son ami sans avoir eu grandement les détails.

C’est quoi homo..sealité ? demanda Constance après avoir bu une gorgée de son verre.

Et bien… ma chérie, c’est quand deux hommes s’aiment…

Comme toi et parrain ?

Non, ma chérie ! Parrain et moi ne nous sommes pas amoureux.

Après ces explications, Cameron lui demanda de ranger les affaires qui trainaient, histoire que Dorian et lui puissent parler deux minutes tranquillement et lui assura également que pendant ce temps, Dorian n’avait pas l’intention de disparaître à la minute. Il sera encore là et ne partira pas sans lui dire « au revoir ».

Et ça va ?

Pour reprendre là où ils en étaient par rapport à sa relation avec cette chère mère qu'était Elise.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   27/8/2015, 20:51

Dorian eu un sourire entendu. Effectivement, quitte à être resté cinq ans en Italie autant s'en servir ! Bien que le blond savait que Cameron était avec la mère de Constance pendant un bon moment, mais il n'empêchait pas qu'il avait vécu au contact des gens de la bas. Certes c'était des clichés, mais Dorian aimait les clichés, on disait bien que les italiens étaient doués pour la drague et tout ça. Comme les américains doués pour devenir obeses, les français pour la nourriture, les russes pour la vodka et la mafia, et les allemands pour la classe absolue. Quoi ? Il n'allait quand même pas dénigrer son propre pays ! Du coin de l'oeil il vit également Constance tenter de se servir à boire, mais son père fut plus rapide. Avec un petit sourire il observa la scène, avant qu'il ne dise avoir entendu les grandes lignes.

- Je vois.


Dorian étouffa un petit rire à la réplique de Constance lorsqu'elle demanda ce qu'était l'homosexualité et qu'elle répliqua comme Castiel et Cameron. Ah ces mômes ! Certes, tous les deux étaient de super potes et tout, mais non, il y a s'aimer et s'aimer. D'ailleurs à la réflexion, jamais Roy n'avait eu de question par rapport à lui et Alby, à aucun moment. Ce depuis ce repas bizarre ou tout le monde fut présenté à tout le monde. Sûrement que Castiel avait dû lui en parler un jour. Enfin, la petite ramassa ses affaires, en une belle excuse pour laisser les grands parler. Et ouais, Dorian c'est un grand. Si ça allait ? Dorian hocha la tête positivement.

- Disons que ça va mieux. On se voit tous les jours depuis et ce jusqu'à ce qu'elle reparte quelques jours après mon anniversaire. Elle a fait un petit discours devant tous les invités, et s'est un peu excusée en public quand à …. tout ça.


S'il devait avoir eu vent des grandes lignes il savait du coup que ça s'était mal passé en Aout lorsqu'il était allé la voir. De toute façon il n'avait pas raconté grand chose à son père si ce n'est rien. La seule personne qui en avait su un peu plus c'était Alby et c'est parce que Dorian était légèrement bourré à ce moment. Du coup à moins qu'ils en aient parlé, peu de chance que Castiel sache ce qui s'était passé.

- J'ai la sensation que la route va être encore bien longue jusqu'à ce que tout soit vraiment comme avant, bien que dans un sens ce ne sera jamais plus le cas, c'est normal. Mais du moins jusqu'à ce qu'elle accepte vraiment … tout ça.


Tout ça soit sa relation avec un homme. Mais elle faisait des efforts il devait le reconnaître. Soupirant, il releva le regard vers Cameron.

- Et toi ? Si un jour Constance venait te voir pour te dire : papa, j'aime une femme. Tu dirais quoi ?


Il est sûr que c'est toujours un peu compliqué d'imaginer une réaction qu'on pourra avoir dans le futur mais bon.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 12:53

Pendant que sa chère et tendre fille partit ranger ses affaires, laissant les deux gus avoir une conversation de grand, Cameron s’approcha de la fenêtre, l’ouvrit pour fumer une clope. Et oui, Cam n’avait toujours pas lâché sa drogue… Il en profita que sa fille ne soit pas spécialement là, il préférait éviter de fumer devant elle ou du moins, un minimum, ne voulant pas l’enfumer… Et cela dit, Cameron n’allait sans doute pas fumer très longtemps vu comme il caillait dehors…

Cameron écouta ce que Dorian lui confiait vis-à-vis de sa relation avec sa mère, comme quoi, après ce conflit, ça allait mieux et se voyaient également tous les jours. Certes, ils n’allaient pas retrouver leur relation de ouf qu’ils les liaient mais au moins, il y avait eu un pas en avant. C’était un sacré bon pas en avant, et c’était mieux que rien… Et comment ! Elise avait fait l’effort pour son fils, elle l’aimait… Et CA, ça comptait !

Crois-moi, être un bon parent est loin d’être facile mais ce qui compte, c’est qu’elle soit là, maintenant... Ca démontre qu’elle t’aime et ça, ça n’a pas de prix. Il faudra laisser au temps le temps de pouvoir rétablir un lien mais je ne me fais pas trop de soucis.

L’erreur était humaine. Quand un gosse vient au monde, on n’a pas le mode d’emploi avec.. et tout dépendait de l’éducation qu’on avait également reçu… Enfin bref, pour son cas, pour Cameron, il n’avait pas réellement grandi avec un père… et un frère ? Seule sa mère l’avait élevée, et ce, les parents adoptifs de Castiel, évidemment… Et aujourd’hui, il était père d’une adorable fille qui celle-ci était privée d’une mère.

Si un jour Constance venait à lui pour lui annoncer qu’elle aimait une femme… comment réagirait-il ? Et bien…

Et bien, je t’avoue que je ne serais comment je réagirai sur le moment… mais comme on dit, on ne choisit pas qui on aime… répondit-il.

Qui savait s’il accepterait… Enfin après tout, il s’y ferait bien, non ? Pour trainer avec un ami bi pendant plus de vingt ans, c’était qu’il avait l’esprit ouvert, non ?

Déjà je ne suis même pas sûr de la laisser trainer avec les garçons, fit-il avec humour avec un sourire C’est de ma petite princesse qu’on parle !

Oui, tout le monde savait que Cameron adorait sa princesse. Un vrai papa poule.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 13:12

Tranquillement assis à sa place, Dorian regarda l'écossais aller à la fenêtre pour fumer. Il comprenait bien qu'il faisait ça pour que tout son appartement ne sente pas le tabac froid. Mais lui même l'odeur de la cigarette ne le dérangeait pas vraiment. Du moins, tant que c'est pas la vieille odeur bien imprégnée. Après tout, sa mère avait longtemps fumé ( et fumait encore à ce qu'il avait compris, misère … ) aussi, ça ne le dérangeait pas cette odeur. Même s'il n'avait pas d'enfant et n'en souhaitait pas, il voulait bien le croire lorsqu'il disait qu'être un bon parent était loin d'être facile ! Il eu un petit sourire à ses remarques et conseils. Ceci dit, il n'avait jamais douté que sa mère l'aimait. Bon, ces derniers temps il avait un peu des doutes, mais c'est juste comme ça qu'était sa mère. Têtue. Comme lui.

- En tout cas c'est une avancée de folie ! Qu'elle m'ait vu embrasser un homme sans chercher à nous étriper, c'est un miracle !


Comme quoi tout peut arriver dans la vie ! Donc bon, même si le plus difficile fut fait, il y allait avoir encore pas mal de travail pour renouer totalement d'une part, et puis ensuite, qu'elle se fasse totalement à l'idée que oui, Dorian sortait bien avec un homme et ça, rien ni personne ne pourra changer ça. Qu'elle cesse ses petites menaces voilées à l'attention d'Alby ce serait cool. Hum, Dorian hocha la tête d'un air entendu lorsque Cameron dit sagement qu'on ne choisit pas qui on aime.

- Oh ça non. Ça nous tombe dessus comme ça d'un coup sans qu'on s'y attende !


Il n'était jamais tombé amoureux avant Alby en fait, mais ça lui avait largement suffit à comprendre le délire ! Tiens, il eu un petit rire en l'entendant dire qu'il ne laissera pas Constance traîner avec des garçons.

- Vu comment elle est bien entourée, je ne me fais pas de soucis pour elle !


En un premier lieu et le plus important, son père, qui de toute évidence était prêt à tout pour sa fille chérie. Et aussi les Wilde à présent, son parrain, Castiel, et ses cousins de cœur. On se serre les coudes ici !

- Enfin, tu as encore le temps, elle est bien petite pour le moment.


Après les gamins sont de plus en plus précoces de nos jours il devait bien l'avouer. Prenant une gorgée de sa boisson, Dorian pensa alors à autre chose, justement en pensant à son père et ses frasques amoureuses, dont il ne savait pas tout c'est sûr, mais assez pour capter le gros délire que c'était. Reposant sa tasse, il regarda alors Cameron :

- Simple question comme ça, mais si un jour, tu rencontrais une femme, tu la présenterais à Constance ?

Il savait qu'il n'avait pas été marié avec la mère de la petite, pas besoin de ça pour s'aimer de toute, mas ça n'empêchait en rien le fait qu'un jour ou l'autre il ne rencontre peut être une femme, que ça soit sérieux … et puis voilà !

- Parce que bon, j'ai du mal à t'imaginer rester célibataire bien longtemps.


C'est que quand même, il présentait vachement bien quoi! Oh Dorian ne disait pas, ça ne l'étonnerait pas qu'il ait des aventures de ci de la. Aller ça va on est entre hommes!

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 16:00

Pour le peu que Cameron connaissait Elise, celle-ci avait son petit caractère assez prononcé 18 ans plus tôt… Après, cela dit, l’écossais ne l’avait pas revu pour voir ce qu’elle était devenue aujourd’hui. En tout cas, pour une mère telle qu’Elise, il lui faudra son temps pour qu’elle accepte les choses. C’était ainsi et non autrement.

C’est déjà ça !

Quand cela dériva sur sa fille Constance, il y avait intérêt à ce que personne ne la blesse. Bon, Cameron n’était pas aussi maso pour l’enfermer dans une tour pour qu’elle n’ait aucune vie sociale, et tout ça… Il faudra bien qu’il s’y fasse un jour – en tant que père – que sa fille aura besoin de faire ses propres expériences. Cameron eut un sourire au coin lorsque Dorian lui fit que Constance était largement bien entourée. Et bien, avec deux anges gardiens comme Alexis ou Dorian. Et comme Dorian le disait, Constance était encore petite pour découvrir tout ça.

La conversation dériva alors sur un jour, il aurait une femme … s’il la ferait rencontrer Constance. Très bonne question, va ! On ne faisait que des hypothèses depuis tout à l’heure… Et tout ça parce que Dorian l’imaginait célibataire bien longtemps.

C’est un très beau compliment ça ! répliqua-t-il en lui faisant un clin d’œil.

Lui non plus, il devait avouer qu’il ne pouvait être célibataire bien longtemps… En draguant ici et là quand il rencontrait une femme qui lui plaisait mais après, aller trouver LA personne avec qui il pourrait construire quelque chose était une autre affaire.

Et bien si je pense pouvoir construire quelque chose avec elle, je franchirai donc ce pas… Je t’avoue que d’offrir une présence féminine à Constance ne me déplairait pas.

En restant en Italie, Constance aurait eu sa tante, Alicia, la sœur de sa défunte mère en présence mais sinon à part ça… voilà… Ici, aux Etats-Unis, il n’y avait que Leliana, sa nièce, dont il voyait de temps à autre… En parlant d’elle, d’ailleurs, Cameron demanda :

T’as revu Leliana, récemment ?

Depuis leur rencontre cet été à la crémaillère, le courant semblait bien avoir passé entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 16:19

Mais de rien pour le compliment voyons, c'est bien normal. Et puis entre mecs il faut bien aussi se soutenir non ? Certes, Dorian allait avoir 18 ans sous peu, seulement, mais ça faisait tout de même de lui un homme. Pas besoin d'avoir de la barbe au menton pour en être un. Parce que si Dorian devait attendre que ça pousse chez lui, il y était encore demain ! Non mais vraiment aucune chance de ce coté ! Alexis qui avait un an de moins que lui en avait déjà bien, son père était pourtant pourvu d'une barbe normale ! C'est quoi le délire il avait un ancêtre asiatique du coté de sa mère ou un délire comme ça ? Bon … Peut importe, la n'est pas la question.

- Je t'en prie !


Finit par lui dire Dorian. Du coup, s'il rencontrait une femme digne de confiance, avec laquelle il sentait qu'il y avait quelque chose à faire, il serait prêt à la présenter à Constance.

- J'imagine sans peine que tu ne lui présente pas la moindre de tes conquêtes.


Pauvre gamine sinon, à ne plus savoir à quel saint se vouer pendant que son père ne savait plus à quel sein se vouer ! Les gosses n'ont pas à savoir les frasques et histoires de leurs parents. Pour ce qui est de Dorian vis à vis de Castiel ? La donne n'était pas la même. Lui était assez grand pour entendre certaines choses, et des fois c'était même lui qui allait sur ce sujet la, sans pour autant que ça aille trop loin. Ça reste son père, qu'ils se soient tapés la même fille ou non ! Et c'est sûr qu'une présence féminine supplémentaire pour Constance serait pas mal …. Dorian ferma alors les yeux en secouant la tête.

- C'est affreux, j'ai l'impression d'entendre la voix d'Alby dire : pas besoin de chercher, elle a Dorian !


Vu qu'il aimait se foutre de lui sur ce sujet la.... En tout bien tout honneur certes.

- Mais c'est vrai que niveau femmes, elle n'a pas grand monde cette petite.


Kendall et elle ne se voyaient pas non plus tous les quatre matins pour ne pas dire jamais. Oh il y avait juste Leliana cette nièce que Cameron avait découvert en venant ici. Ah tiens, quand on parle du loup.

- Et bien on est allés boire un café il y a deux semaines, après avoir échangés quelques sms, avec Alexis. C'est une fille cool, j'ai rien à redire.


Forcément, la tatoueuse était une fille intelligente, originale et qui s'assumait, alors ça plaisait à Dorian. Bien qu'elle plaisait encore plus à Alexis en fait. Avec un petit sourire en coin, il regarda alors Cameron.

- C'était d'ailleurs beau à voir le vent qu'elle a foutu à Alex ! Elle lui plait bien et il a tenté un peu de la draguer, mais comme elle l'a dit : je ne sors pas avec des mineurs. Avec un petit clin d'oeil.

C'était drôle vraiment. Bon suite à ça, Dorian avait dû procéder à une mise à niveau express de son frère en matière de drague, l'entraînant à une soirée pour qu'il se rattrape. On ne laisse pas un échec abattre un Wilde ! Du moins, pas plus que ça.

- Et entre vous deux, ça se passe bien ? Je veux dire, vous avez pu un peu plus faire connaissance ?


Vu que lors de la crémaillère ils étaient encore au stade ou ils apprenaient à se connaître et à apprendre surtout à ne pas se regarder en se demandant qui ils étaient.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 23:17

Evidement, oui, Cameron n’était pas assez fou pour ramener 50 nanas chez lui. Il ne voulait pas imposer ça à sa fille de voir un défilé de demoiselles. Déjà qu’il priait intérieurement qu’elle ne soit pas trop perturbée par l’absence de sa mère alors … Cameron préférait opter pour une stabilité qu’autre chose. Il ferait tout pour sa fille, pour la protéger comme il se devait. Cette fillette passait avant tout…

Déjà c’est assez compliqué pour sa mère …

Mère qui était décédée y’a au moins un an et demi alors ne rajoutons pas une couche. En tout cas, le fait que Dorian lui dise qu’il avait l’impression d’entendre Alby lui dire qu’il n’y avait pas besoin de chercher bien loin puisqu’elle avait Dorian.

C’est vrai, Princesse ! fit Cameron, sourire au coin.

Quoi Cameron venait de se vendre ! Mais pas du tout ! Oh, ce n’était peut-être pas une surprise qu’entre Castiel et lui, ils se donnaient régulièrement des nouvelles à s’envoyer des textos de temps à autre quand ils avaient une connerie ou une anecdote à raconter, ou encore pour Cameron, d’envoyer de temps à autre une photo de sa Princesse comme il venait de le faire un peu plus tôt avec la robe d’Elsa… Et encore, ils arrivaient tout de même à se voir régulièrement le temps d’un repas vite fait, tout ça tout ça et où d’ailleurs, Cameron demandait régulièrement des nouvelles des gamins. Même parfois c’était plutôt Alexis, son filleul, qui lui vendait la mèche… bref, tout ça, quoi ! L’information finissait toujours à l’oreille de Cameron.

Le sujet dériva alors sur Leliana, sa nièce aux cheveux rouges. En tout cas, ils sembleraient qu’ils se voient de temps à autre. C’était plutôt cool ça ! Ils avaient à peu près le même âge – à deux ans près - donc c’était chouette qu’ils puissent bien s’entendre… L’idée que son filleul avait dragué sa nièce amusait Cameron et d’ailleurs, pour le peu qu’il connaissait Leliana, il la reconnaissait là.

C’est bien Leliana, ça… Enfin… J’imagine que mon filleul et la drague, ça ne devrait pas être trop ça…

Il y avait de l’éducation à faire là-dedans. Oh, ils étaient une famille de mecs, hey, il y avait l’honneur à sauver… Cela dit, Dorian s’intéressa à sa relation qu’il pouvait avoir avec sa nièce.

Pour le moment, ça se passe plutôt bien, à vrai dire ! répondit-il, terminant sa clope l’écrasant dans le cendrier qui n’était pas très loin de sa fenêtre, il ne quittait jamais cette fenêtre lorsqu’il avait le besoin de fumer. Il ferma la fenêtre derrière lui et s’y adossa, croisant les bras et continua :

On parle bien de notre petite vie quotidienne, le courant passe plutôt bien et c’est ce qui compte ! C’est difficile d’établir une relation oncle/nièce après 20 ans … d’absence, mais c’est sur la bonne voie.

Il haussa les épaules. C’était vrai : tous les deux avaient su établir un lien, une bonne entente… Cameron n’aurait jamais cru à ça sérieusement surtout après les déboires de son frère... Enfin ça devrait le faire? Après tout, Dorian avait vécu la même chose par rapport à Castiel et ça avait ... plutôt bien marché, non ? Père ou oncle...

Enfin je me sens chanceux dans le sens qu'elle ne m'a pas mis dans le même sac que son père... lâcha Cameron comme ça, pensif.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   8/9/2015, 23:58

Dorian avait alors ouvert un peu plus grand ses yeux bleus, d'un air interloqué. Princesse ? D'ou il sortait ça comme ça ? Il n'y avait qu'Alby qui l'appelait de la sorte pour l'emmerder ! Et bon, l'information était remontée certes aux oreilles de son père et de son frère, mais … les enflures ! C'était sûr, c'est eux qui avaient vendu la mèche ! Qui des deux ? Aucune idée ! C'était tellement leur genre de sortir ces choses la comme ça, tranquille, au détour d'une conversation ! Bon, pour son père il ne pouvait rien dire, mais Alexis, attendez seulement qu'il ramène une nana à la maison ! Il va pas le rater celui la ! Soyez-en sûr. Bon, il passa quand même outre la déplaisante découverte du fait que Cameron était au courant de ce si glorieux surnom. Pour ce qui est d'Alexis et de la drague, Dorian était mitigé.

- Oh … il se débrouille disons, il a fait des progrès depuis que je le connais. Mais bon, il n'est pas encore au niveau d'un Wilde, c'est sûr.


De temps à autre, quand Dorian le rejoignait à la sortie du lycée, il pouvait le voir accompagné d'une fille, différente à chaque fois. Donc bon, nul doute qu'il avait su tirer des leçons que lui avait transmises son frère.

- Disons que Leliana est peut être une cible trop difficile à avoir pour lui.


Pour l'instant. Parce que clairement la tatoueuse aux cheveux de feu n'était pas facile à amadouer. Non, ça ne sentait pas le vécu. La fois ou il l'avait rencontrée, il était toujours à ramasser les petits morceaux de son être suite à une première séparation d'avec Alby, et par la suite le brun était revenu dans sa vie, alors l'idée ne lui avait pas traversé la tête. Par contre, celle d'Alex … Lui qui est fan de ces émissions de tatouage …. Cela semblait bien se passer entre cet oncle et cette nièce qui se découvraient. Pour ce qui est d'établir une relation familiale après vingt ans d'absence, Dorian ne se faisait pas de soucis.

- J'ai bon espoir que vous y arriverez. Après tout, elle ne s'attendait pas à toi et n'a pas pu se faire des idées préconçues sur ta personne, du coup, elle te découvre entièrement comme toi tu apprends à la connaître. C'est sûr que la relation du sang aide.


Et force un peu les choses, quand bien même n'obligeait en rien.

- Je sais de quoi je parle. J'ai passé 17 ans sans connaître mon père, et regarde-moi aujourd'hui. C'est comme s'il avait toujours été la. Ce n'est pas le cas je sais, ça ne changera jamais le manque que j'ai eu dans ma vie, mais on est quand même la preuve que c'est possible.


Dorian lui adressa un petit sourire confiant. Cameron était quelqu'un d'intelligent, ouvert, et droit. Nul doute que les choses sauront se passer au mieux. Et puis Leliana semblait être stable dans sa tête elle aussi. Comme il le disait plus tôt, il faut laisser le temps au temps de faire son affaire. Ah oui, cette histoire du père de Leliana. Il savait juste les grandes lignes : qu'ils s'étaient rencontrés aux funérailles du père de Leliana, le frère de Cameron, et elle ignorait tout de lui. Aussi, cette histoire l'intéressait quand même assez. Se replaçant un peu mieux sur sa place, Dorian regarda Cameron, avec un air intéressé :

- Et … est ce que tu peux m'en dire un peu plus ? Sur tout ça ? Si ce n'est pas déplacé de ma part.


Si ça l'était, Dorian comprendrait. Après tout il s'agissait aussi de son frère, donc, ne voulait pas être maladroit.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   9/9/2015, 00:44

Cameron lâcha un petit rire quant aux faits qu’Alexis se débrouillait pas mal niveau drague mais qu’il n’était pas encore à The super niveau de la mort qui tue, soit au maximum. Oh, il fallait du temps pour faire son chemin… Il fallait bien que jeunesse se fasse et qui savait un jour, Alexis finirait par trouver la chérie de sa vie… Il ne fallait pas être trop pressé dans la vie…

En tout cas, parlant de Leliana, Dorian avait bon espoir à ce que Leliana et lui finissent par avoir une bonne relation. Ils étaient partis à rattraper le temps perdu à leur rythme… Leur cas pouvait être comparé à celle de Dorian et son père… Le russe et l’écossais ignoraient l’existence de ces deux mômes…

Oh ça ! Je ne peux que te croire ! répondit Cameron. La vie ne nous gâte pas forcément…

Pas forcément la vie… Enfin c’était surtout le choix de certaines personnes qui ne gâtait pas forcément, oui… Comme le fait qu’Elise avait privé Dorian d’un père et quant à Frank, lui, n’avait pas assumé ses responsabilités, ni avait avoué à sa propre famille qu’il avait eu une fille… Cela dit, Dorian était curieux de savoir quel était le personnage qu’était Frank… C’était sûr, ça c’était une histoire que peu connaissait pour ne pas dire seulement Castiel et lui-même…

Et bien pour tout de dire, Frank n’était pas forcément le frère qu’on ne peut pas spécialement rêvé des masses… Pour te résumer, étant ados, il a plutôt mal tourné entre drogues, les mauvaises fréquentations… il nous a fait voir de toutes les couleurs à ma mère et à moi. Puis quand il a eu la majorité, il s’est barré sans donner de nouvelles… Un an après, j’en ai eu pour apprendre qu’il était aux Etats-Unis et ce, c'était sans vraiment mentionner qu’il avait eu une fille… Enfin bref, je ne l’ai plus revu en 20 ans… Bref, en venant ici à son enterrement, c'était seulement pour découvrir qu’il n’a pas énormément changé des masses : drogué et irresponsable.

Une bonne image de son frère ? Evidemment… Cela dit, Cameron ignorait d’où venait cette souffrance, cette passion de se bousiller la vie…

C'est la vie, quoi !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   9/9/2015, 00:53

Non la vie pouvait être bien salope quand elle le voulait.

- C'est pas bien grave, elle m'a gâté autrement.


Il comprendra. Enfin, petit moment de flatterie, justifié, mis à part, Dorian sembla comprendre qu'il allait peut être en savoir plus sur le frère disparu de Cameron. Alors le blond écouta sagement toute cette histoire. Celle d'un frère rebelle visiblement, qui avait mal tourné avec les drogues et les mauvaises fréquentations. Ah ça il voulait bien croire que d'avoir quelqu'un dans sa famille de drogué, ça devait être compliqué à gérer. Il ne connaissait pas ce cas de figure personnellement, mais l'imaginait sans peine. Quoi qu'il savait qu'il était loin de la réalité. Il faut le vivre pour savoir. Ah et donc, il s'était tout simplement barré ? Tranquille le gars. Et donc, mis à part le fait qu'il était aux Etats Unis, pas de nouvelles en 20 ans. Et la dernière fois qu'il eu des nouvelles de lui c'était pour apprendre qu'il était mort et père d'une fille. Super quoi … C'était la vie ?

- Oui enfin, la vie cette salope pour le coup.

On y revient toujours.

- Même si, je ne sais pas pourquoi il a choisi le chemin de la drogue, les choses qui arrivent ne surgissent pas sans raison non plus dans nos vies.


C'était toujours provoqué. Du coup une mort d'overdose, c'est sûr qu'on peut pas en faire une par accident, comme ça juste en marchant dans la rue. Faut déjà aller la prendre la drogue. Enfin on s'éloigne.

- Et … ça t'a fais quoi lorsque tu as appris la nouvelle ?


Soit lorsqu'il avait su que son frère était finalement mort.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   9/9/2015, 09:23

Cameron eut un petit rire franc. Il reconnaissait bien Dorian à se complimenter ainsi, étant totalement imbu de sa personne… Oh là, il n’avait pas totalement tort dans le sens que c’était un bel homme qui s‘habillait bien et qui était bien dans ses baskets… Et l’archéologue n’avait pas spécialement à s’en plaindre. Donc bref, Cameron lui raconta son histoire en gros. C’était qu’à part Castiel ici, personne ne savait grand-chose ou soit connaissait les grandes lignes comme quoi l’écossais avait un frère dont il n’avait jamais été réellement proche et qu’il n’avait pas forcément été présent dans la vie… Dorian avait raison sur le fait que pour choisir cette voie, il y avait une raison, un déclic, quelque chose…

Je t’avoue que j’en ai aucune idée… L’absence d’un père qui sait…

Enfin, Cameron essayait de s’en convaincre… que c’était que sûrement ça. Leur père n’était pas absent mais ce n’était pas comme s’il était vraiment là, il n’y avait eu que la bouteille qui comptait dans sa propre vie. Peut-être que Frank en avait bien souffert de ça… Il y avait bien quelque chose qui lui disait que ça ne tenait pas spécialement debout. Pourquoi sa mère avait décidé de les embarquer – lui et son frère – à Londres. Cameron sentit qu’il s’était passé un truc à Edimbourg. Ce n’était pas possible autrement. Quoi ? Il n’en savait rien. Personne n’en avait parlé. Pas son frère. Ni sa mère. Peut-être la réponse avait été dans la lettre que Frank lui avait adressée à sa mort mais Cameron ne l’avait lu, ne voulant pas déterrer tout ça. Des fois, il ne valait mieux pas savoir… En parlant d’absence de père, cela devait attiser la curiosité de Dorian, mais bon, ce n’était pas forcément une partie de plaisir cette vie. Qu’est-ce que ça lui avait fait d’apprendre la nouvelle ?

Oh… Je t’avoue que ça ne m’a fait énormément de choses… A vrai dire, cette fin de vie ne m’a pas surpris… Je me suis presque senti soulagé.

C’était moche, hein ?

Après tout, il n’a pas été spécialement présent dans ma vie. Pas autant que ton père !

Et oui, en plus de 20 ans, Castiel avait été beaucoup plus présent que son pauvre frère. Même à l’autre bout du monde alors… Bref, assez parlée de son frère, Constance s’était mise à revenir en courant et toute joyeuse, coupant cours à cette conversation. Oh, conversation qui ne dérangeait pas Cameron, cela dit… ce n’était pas comme s’il voulait cacher des trucs ou quoi, il assumait pleinement.

Papa, j’ai touuuuut rangé ! fit-elle joyeuse.

Puis se dirigeant automatiquement vers Dorian, Constance ajouta :

D’Oro peut rester ce soir ?

Genre manger et dormir ici… Non Constance ne kidnappait pas Dorian et n’allait pas aller le violer dans son lit… Roh, quand même !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   9/9/2015, 10:11

L'absence d'un père ? Oui pourquoi pas, c'est une explication comme une autre. Bon, lui même n'était pas non plus tombé dans la drogue ou il ne savait pas quoi, mais le cadre de vie était sûrement bien différent. Même s'il avait toujours souffert de l'absence d'un père, il avait toujours été très entouré. Que ce soit par sa mère, qui l'avait toujours aimé pour deux, élevée seule, avait toujours été la pour lui et pour s'assurer qu'il file droit. Ses grands parents aussi, même s'ils étaient spéciaux ( petite tare de famille disons) et puis ses trois cousines plus âgées que lui. Non il n'avait pas souffert de ça, pas au point de mal tourner. Mais après, c'est un raccourci facile que de comparer les situations. Elles ne se comparent pas. Et d'apprendre alors la mort de son frère, après tout ce temps l'un sans l'autre, ça avait fini par ne plus lui faire grand chose. Pas spécialement étonnant en fait. Soulagé ?

- D'avoir le mot de la fin ?

Ou de savoir que ses inquiétudes étaient terminées une bonne fois pour toutes ? Non Dorian ne jugeait pas. Après tout c'était une situation spéciale. Fallait vivre ça pour comprendre les choses.

- C'est déjà ça.


S'il avait eu son père dans sa vie. Après, il savait que l'inverse était vrai aussi. Dorian savait que Castiel avait perdu ses parents à ses quinze ans, et que même s'il avait été pris en charge par sa marraine à Londres, la sœur de son père, ça restait Cameron qui était le plus proche de lui et son meilleur soutien pour la suite des choses. Bon, ça ne l'avait visiblement pas empêché de déconner à faire des mômes partout, mais c'est une autre histoire. Tiens, le retour de Constance, qui annonça joyeusement qu'elle avait tour rangé. Le blond eu un petit sourire en la voyant débouler. C'est beau quand même l'enfance, ou les soucis majeurs sont savoir en quelle couleur faire son prochain dessin. Le blond eu un petit rire à la demande de la petite.

- Je ne voudrais pas non plus déranger, déjà que je passe à l'improviste, je ne vais pas en plus m'incruster.

Bon après si le maître de maison l'invitait à rester un peu plus, pourquoi pas ! Bon après au bout d'un moment il était sûr qu'il devait rentrer chez lui. Ne serait-ce que pour réviser. Oui, encore et toujours ! Etre le meilleur, ça ne se réalise pas en claquant des doigts, ça demande du travail, et acharné.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les liens familiaux ne s'arrêtent pas à ceux du sang [Clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: