AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 15:52

Encore une fois, la soirée avait encore mal finie. Plus jamais Sarah ferait des soirées avec Ethan en invité… Non, les prochaines avec lui ne seront qu’en tête à tête avant de faire des soirées repas entre amis. Voilà, ça avait été ça le souci : c’était qu’ils n’avaient pas de moments privilégiés entre eux… Et ça les avait bouffés, tellement bouffés qu’ils se prenaient le chou pour tout et n’importe quoi.. Pas tout à fait n’importe quoi. Il y avait également Carter dont Sarah avait littéralement fermé les yeux, se voilant la face comme quoi il en pinçait encore pour elle… Et c’était vrai… D’ailleurs, ces deux-là avaient eu une conversation… Carter lui avait avoué qu’il avait encore des sentiments pour elle… Ce n’était absolument pas le cas pour elle et … l’infirmier le comprit. Il lui avait même demandé si elle aimait Ethan… Ca, c’était la question du siècle. Oh, bien sûr, elle l’aimait. Quelle question… Pourtant, ça avait l’air si simple comme ça sur le papier mais de pouvoir le dire et l’exprimer, c’était tout autre chose… Ce n’était pas bien compliqué. Vraiment. Carter le comprit à son regard qu’elle l’aimait et ô combien. C’était même lui qui la conseilla d’aller le voir et de ne pas lâcher le morceau … comme lui n’aurait pas dû la laisser filer… Et ce fut sur cette conversation et ces mots que Carter et elle se quittaient, en paix… Carter pouvait s’en aller an Afrique pour deux mois, tranquillement.

Quant à Sarah, il restait une affaire à régler : Ethan. Celui-ci était parti en colère… Comment ne pas être autrement. Et oh non, elle ne voulait pas en finir là. Ils avaient mis aussi longtemps pour se mettre ensemble… Ils avaient essayé de mettre un mois pour s’oublier alors ce n’était pas au bout de 15 jours de couple que ça y était, on signait la fin, et ce sans se battre, nom de nom… Ethan voulait un peu plus de moment à eux ? Il voulait qu’elle lui prouve qu’elle voulait passer des moments avec lui ? Ben elle allait le lui prouver…

Partant un peu plus tôt de son boulot, Sarah se dirigea alors vers l’entreprise d’Ethan. Bon, elle avait dû être persuasive pour pouvoir le voir, car on lui disait « Monsieur Hawkins est occupé », « Monsieur Hawkins n’est pas là ». Bon, mettez-vous d’accord les gars… Oh, même si Ethan n’était pas là, Sarah allait l’attendre de pied ferme. Hey, les gens ne savaient pas qu’ils affrontaient Sarah Julliard… Et s’il fallait passer par l’assistante…

Bon, dois-je vois son assistante Lauren Gardner pour voir Monsieur Hawkins ?

Un des gars à l’accueil ramena sa fraise et semblait reconnaître la jolie Sarah Julliard, la jeune femme qu’il avait pu voir au bras d’Ethan à ce gala de charité.

Les maîtresses de Monsieur Hawkins ne sont pas autorisées à rentrer…

Maîtresse ? Bon, heureusement qu’il y avait Lauren qui passa dans le coin et la reconnut :

Sarah…?

Ah Lauren ! Je vous cherchais ! Vous pouvez dire à ces gens que je ne suis pas une maitresse d’Ethan ?


Bon, voilà, les gars pouvaient fermer leur gueule là… Sarah demanda alors à la rouquine si Ethan était là, et oui il était là. Tant mieux. Déterminée, Sarah parcourut les couloirs pour se diriger vers le bureau d’Ethan. En y arrivant, elle frappa à la porte et rentra sans qu’on ait demandé d’entrer... Elle se tourna face à lui, tout en étant dans sa jolie petite robe blanche d'été.

Bonjour Ethan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 16:48

Suite à la soirée chez Sarah, Ethan était rentré chez lui. Oh, on avait pas eu besoin de lui demander de partir. Il s'était battu avec Carter. Cet homme avait tourné autour de Sarah toute la soirée et le beau gosse l'avait surpris entrain d'espionner sa petite amie dans l'ouverture de la porte, pendant qu'elle se changeait. Inutile de dire qu'il avait eu une vue imprenable sur le spectacle et cette simple idée révoltait Ethan. Que ce type se permette une telle chose était un manque de respect profond. Il le faisait à l'insu de Sarah qui devait ignorer sa présence derrière la porte. De plus, Ethan et Sarah n'avaient fait que monter en tension puis, énervée elle était allée embrasser Carter. Impulsivement ou pas, Ethan ne pouvait pas plus pardonner ce geste. Ce fut l'élément déclencheur qui fit prendre une toute autre tournure à la soirée. Ils étaient sensés se détendre, passer une soirée tranquille avec des potes mais lui voulait que sa petite amie lui accorde davantage de temps en tête à tête.

Il avait ruminé tout le week-end. Au moins, il avait pu passer du temps seul et à ne rien faire. Zéro prise de tête sauf que cette soirée continuait de s'imposer à lui. Sarah avait brisé sa confiance. Elle qui disait qu'Ethan n'avait pas assez confiance en elle... Il avait peut-être bien fait, non ? Ethan était déçu. Mais il fallait avouer qu'il s'était comporté comme un abruti vendredi soir. Il était à bout avec toute cette fatigue accumulée et il avait fallu peu de choses pour faire des étincelles. Le playboy voulait juste que son couple se relève. Le seul problème était la patience. Et oui, quand il fallait sans cesse remettre au lendemain ce qu'il pouvait faire aujourd'hui avec Sarah...

Il se souvint qu'en quittant l'appartement de Sarah, il avait dit à sa petite amie qu'elle ne valait pas mieux que Carter. Toute aussi fausse pensait-il. Mais le pensait-il vraiment ? C'était la colère qui lui faisait dire de telles choses. Franchement, après tous ces efforts, comment avaient-ils pu en arriver là ? A se quitter sur un geste irréfléchi ? Ethan avait la rancune tenace. Pour lui, c'était fini entre lui et Sarah. Et de toute façon, comment voudrait-elle le pardonner ? Ce week-end lui avait permis de mettre ses idées au clair et Sarah avait des raisons également d'agir ainsi. Il s'était remémoré leur discussion, aussi désagréable soit-elle. La jeune femme était fatiguée et aurait aimé également accorder plus de temps à son petit ami.

En ce lundi après-midi, Ethan arriva au bureau de sa nouvelle entreprise à New York. C'était un bureau flambant neuf qu'il avait là. Certes un peu plus petit que celui de Los Angeles mais quand même. Il était tout aussi confortable. Il se trouvait au deuxième étage du bâtiment, au bout d'un long couloir. En passant par l'accueil au rez de chaussée, il avait demandé à ses employés de ne pas le déranger. Peu importe ce qu'il pouvait y avoir, il voulait être au calme après ces deux semaines de labeurs. Entre les réunions qui s'enchaînaient et tout le reste, il avait besoin d'une pause. C'est pourquoi le beau brun s'était habillé de façon assez décontractée mais professionnel à la fois. Il avait un jean, une chemise bleu ciel ainsi qu'une cravate noire mais il avait une veste en cuir qui donnait cet aspect décontracté. Même Lauren n'était pas venue l'emmerder depuis son arrivée. Il avait pris ses aises. Il avait croisé les jambes sur son bureau, mains derrière la tête alors qu'il était assis dans sa chaise confortablement. Il pensait. A quoi ? A rien ! Son regard s'était perdu dans le vide mais très vite, la porte s'ouvrit, ce qui le fit sortir de ses pensées. Sur le coup, il pensait que c'était Lauren mais il était loin de s'imaginer que ... Sarah débarquait dans son bureau. Décidément. Qu'est-ce qu'elle lui voulait ?

- Alerte intrus ! fit-il.

Où était passé sa sécurité ? N'avait-il pas précisé un peu plus tôt à ses employés qu'il ne voulait pas être dérangé. Il y avait vraiment du relâchement dans cette entreprise ! De plus, la sécurité ne lui avait même pas donné de badge. Bon, ce n'était pas comme s'il ne connaissait pas cette femme mais au travail, Ethan était à cheval sur la sécurité. Surtout quand on tenait une multinationale d'armement. Et personne ne l'accompagnait ? En attendant, Sarah était rentrée comme si elle était chez elle.

- Vas-y fais comme chez toi...

Elle ne savait pas frapper à une porte apparemment. Ou bien ne l'avait-il simplement pas entendu, étant perdu dans ses pensées lointaines... Mais elle se permettait d'être là, devant lui dans sa petite robe blanche... face à lui. Il se reprit donc une position décente, digne d'un patron.

- Je pensais que tu étais partie en Afrique faire un Safari avec Carter. C'est gentil de venir me dire au revoir !

Oui, encore une fois il jouait les jaloux. Jusqu'au bout. Encore une façon de la provoquer. Il était rancunier et n'allait pas passer l'éponge aussi facilement. Il ne suffisait pas à Sarah de venir dans son bureau pour que tout aille mieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 17:14

Si Sarah s’imaginait être bien accueillie, elle pouvait se mettre le doigt dans l’œil. En venant ici, elle savait pertinemment que le contraire serait étonnant.. Il y avait un souci dans leur couple et il fallait régler ça au plus vite. Comptez sur Sarah pour prendre le taureau par les cornes… Ethan pouvait être comparé à un taureau… Ca ne pouvait pas être tout à fait faux !

Oh arrêtes ! Je ne suis pas venue pour me disputer…

Elle s’approcha doucement, histoire de faire face à Ethan… qui lui était là, assis sur sa chaise avec une bonne petite veste en cuir… Arh. Rien qu’à ça, ça faisait son petit effet sur Sarah. Jusque-là, elle ne l’avait jamais vu en veste en cuir et oh combien ça lui donnait un de ces airs bad-boy. Ca lui allait bien.

Si je suis là, ce n’est pas pour Carter l’idiot mais pour toi !

Mais pas sûr qu’Ethan soit ouvert à la conversation mais qu’importait, Sarah allait le forcer à être ouvert à la conversation. Hey, Ethan s’était donné du mal à lui courir après là, à la faire succomber et elle qui cherchait à ne pas se prendre dans ses filets, à être totalement fermée à lui, … Non, on ne faisait pas ça à Sarah Julliard ! Ethan n’en aura pas fini d’entendre parler du pays.

Je ne suis pas venue pour m’embrouiller mais seulement pour m’excuser pour vendredi soir… Ok. J’ai mes torts.

Oui, Sarah assumait amplement son mauvais pas…

Et je ne veux que ça entache notre relation comme ça…

Non, il ne voulait pas que ça se termine comme ça, que ça vole en éclats tout simplement parce que tous les deux désiraient passer des moments ensemble au fond…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 18:02

En général, Lauren amené les personnes en visite dans l'entreprise et chacun d'eux portait un badge visiteur pour ne pas être confondu avec le personnel. La sécurité avant tout dans l'entreprise, Ethan était très à cheval là dessus et il allait une fois de plus faire la police auprès de ses employés. Même s'il connaissait Sarah, ça aurait pu être n'importe qui d'autre. Ce n'était pas normal.

La jeune femme se tenait debout près de l'entrée du bureau dans sa robe blanche. En temps normal, Ethan se serait jeté sur elle tant elle était désirable mais les circonstances étaient toutes autres. Elle avait embrassé Carter vendredi soir, devant lui et cette image, il ne pouvait se la retirer de la tête. Toutefois, immédiatement après le pic d'Ethan, Sarah hissa le drapeau blanc en prévenant le PDG qu'elle ne venait pas pour se disputer. Ah bon ? Qui en avait envie ? La jeune femme mentionna qu'elle venait uniquement pour lui. Pas pour Carter l'idiot. Eh bien ! Les rôles étaient inversés cette fois ? Ce n'était plus Ethan l'idiot ?

- Il t'as fallu du temps pour ouvrir les yeux sur lui.

Pourtant, Ethan l'avait prévenu qu'elle se trompait sur le compte de Carter qu'elle considérait comme un très bon ami. Le Californien avait vu juste en pensant à plus si affinité entre Sarah, sa petite amie et Carter. Elle lui en avait donné la preuve n'est-ce pas ? Etait-ce vraiment un geste irréfléchi ou en avait-elle envie intérieurement ? C'est vrai, Carter était plus jeune qu'Ethan et c'était un homme plutôt séduisant... Sarah aurait des raisons de tomber dans ses bras plutôt que dans ceux d'Ethan...

La brunette s'approcha un peu plus du bureau d'Ethan. Ce dernier aurait pu l'inviter à s'assoir mais il n'en n'avait pas envie. Il avait décidé d'avoir un caractère de cochon, de faire sa tête de con. Pourtant, Sarah avait pris l'initiative de venir le voir. Il pourrait prêter un peu d'attention à ce geste mais... non. Il était obstiné, trop rancunier pour voir plus loin que le bout de son nez. Il prit un air faussement étonné quand elle lui confia venir pour s'excuser.

- T'excuser ? Parce que tu penses que je vais te pardonner comme ça ? Tu crois que c'était plaisant de te voir embrasser ce type ? C'est trop tard. Ce qui est fait est fait. Ca ne sert à rien de revenir là-dessus.

Ethan n'avait plus envie d'entendre parler de cette soirée. Chacun d'eux avait fait un acte irréfléchi, impulsif sous le coup de la colère. Sarah avait embrassé Carter et Ethan s'était ensuite battu physiquement avec ce dernier. C'était la première fois qu'il se montrait aussi violent. Pourtant, c'est à Sarah qu'il aurait dû s'en prendre mais il n'en fit rien. Déjà, il n'aurait jamais levé la main sur elle. Il aurait été lâche et c'était impardonnable. Ce fut le petit sourire satisfait de Carter qui avait transformé l'étincelle en feu. C'était comme une déclaration de guerre.

- Je ne te fais plus confiance. Tu m'as montré une autre facette de ta personnalité et ça me prouve que tu peux faire n'importe quoi.

Sarah considérait qu'Ethan ne lui faisait pas assez confiance pour croire qu'elle cèderait aux avances de Carter. Il n'était pas naïf à ce point et justement, il lui faisait confiance mais la situation avait fait qu'il doutait. Il n'avait souhaité que sauver son couple qui était encore tout récent. Il fallait qu'ils s'accordent du temps, qu'ils trouvent leur rythme et là-dessus, Sarah avait raison. Il la regardait, une main qui tenait sa tête, bras appuyé sur l'accoudoir de son fauteuil. Tout dans son attitude reflétait sa nonchalance, le fait qu'il se fichait de tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 18:40

De conquérir Ethan, ça n’allait pas être simple s’il faisait sa tête de mule. Sarah n’allait pas lâcher le morceau, comme déjà dit. Et il fallait du temps pour que celle-ci ouvre les yeux ?

Pour voir que la situation a été ridicule ? Oui, j’ai ouvert les yeux, Ethan.

La jeune femme était venue là, s’excusait, voulait être honnête avec lui… Mais de voir Ethan aussi têtu, aussi fermé, aussi rancunier mais surtout aussi… gamin ? La magistrate se trouvait face à un adulte, oui ou non ? Et tout ça à cause d’un baiser effectué sous la colère ? Et puis quoi ? Le jour où Sarah lui coupera le petit doigt involontairement, Ethan réagirait de la même manière ?

Parce que là-dedans, suis-je la seule à avoir mal agi ? Hey oh, tu vas pas me faire un petit mélodrame, là.

En plus, il oserait la faire passer pour une folle, là ? Histoire qu’elle était capable de faire n’importe quoi ? C’était si facile de jeter la faute sur l’autre, de ne rien assumer. Merde, dans un couple, ça marchait en duo ! Ca ne marchait pas forcément comment on le voudrait mais fallait faire avec. Sarah venait ici, assumant ses conneries et en s’excusant. Qu’est-ce qu’Ethan voulait de plus ? Qu’elle se mette à ramper ? Qu’elle baise ses pieds ? Non, Sarah ne tomberait pas forcément aussi bas. Elle tenait à sa dignité.

Quoi ? Cette nouvelle facette de ma personnalité ferait-elle peur à Monsieur Hawkins ? Et celui qui se met à massacrer un mec à coup de poing dans la figure, tu veux qu’on en parle ?

Ethan se mettait des œillères en face des yeux là… Il ne voulait rien assumer c’était son problème… Mais qu’il ne vienne pas par la suite lui reprocher d’essayer de sauver leur couple. Sarah souhaitait jouer le tout pour le tout.

Oui, j’ai agi bêtement sous l’effet de la colère, sans réfléchir aux conséquences… J’ai pas demandé à être parfaite, non plus ! Mais merde, c’est ce qui fait de nous des humains !

Sarah finit par faire le tour du bureau et déposa ses mains sur les accoudoirs du siège où était assis Ethan. Elle lui bloquait le passage, et involontairement ou non, elle lui offrait une vue sur son décolleté alors que son intérêt premier était qu’il l’écoute. Elle planta son regard dans le sien, étant déterminée.

J’ai merdé, ok ? Et j’assume totalement mes conneries. Tu voulais que je prouve que je voulais passer du temps avec toi ? Je suis là, et en plus à me battre pour sauver notre couple. Qu’est-ce que tu offres de mieux ?

Etait-il prêt à se battre, oui ou non ? S’ils n’étaient pas capables de franchir ce cap, ils n’étaient pas dans la merde… et donc n’étaient pas faits pour être ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   17/8/2015, 19:58

La situation dans laquelle ils s'étaient trouvés vendredi soir était vraiment ridicule quand il y repensait. Cela avait pris une tournure inattendue et personne ne l'avait vu venir. Il fallut une petite étincelle pour allumer le feu chez Ethan qui avait répondu violemment aux provocations de Carter et Sarah.
Elle admit avoir mal agi mais qu'elle n'était pas la seule à avoir une part de responsabilité dans ce qu'il s'était passé. N'empêche que même si c'était sous le coup de la colère, le baiser de Sarah relevait d'une stupidité sans pareille. Mais comment est-ce que cela avait pu lui venir à l'esprit ? Comme si elle ne pouvait pas embrasser Ethan à la place... non, il y avait beaucoup trop d'électricité dans l'air pour qu'il y ait rapprochement. Pourtant, c'était bien ce que le beau brun ne faisait que demander depuis quelques jours. S'il n'y avait pas eu ce monde chez Sarah, ils auraient fini par régler leurs différends sur l'oreiller. Mais non, tout avait dérapé en quelques instants. Si Ethan n'avait pas surpris Carter dans le couloir, il aurait sagement patienté jusqu'à la fin de la soirée pour les explications et tout le reste... Il aurait continué de faire bonne figure devant les invités même si ça lui pesait d'attendre encore.

- Je t'arrête deux secondes, l'interrompit-il. Tu débarques dans mon bureau, tu dis ne pas vouloir te disputer et pourtant tu hausses le ton. Tu cherches à m'énerver ou bien ?

Ethan se montrait têtu et campait sur ses positions. Il était rancunier et elle n'arriverait pas à le faire changer d'avis tout de suite. Sarah allait devoir se montrer très persuasive si elle voulait obtenir quelque chose d'Ethan. Limite il se sentirait agressé ? Quand même pas mais la jeune femme violait sa tranquillité. Normalement, personne n'aurait du accéder à son bureau cet après-midi. Lauren qui était dans les parages habituellement, que faisait-elle ? Bon, en même temps, le PDG ne se servait pas d'elle comme chien de garde devant la porte..

En gros, Sarah était entrain de dire qu'Ethan se comportait comme un enfant à porter la faute sur elle ? C'était bien elle qui avait déclenché les hostilités en embrassant son "très bon ami". Ethan n'avait fait que répliquer aux provocations. Rien de plus normal quand il sait qu'il aimait Sarah, profondément. Seulement, il ne pouvait l'exprimer à haute voix et c'était peut-être ce qui leur faisait défaut. Il chercha donc une comparaison pour expliquer son ressenti à Sarah.

- C'était amplement mérité. Il me provoquait et n'avait rien à faire autour de toi. Que tu l'embrasses m'a fait beaucoup de mal. T'imagine, j'embrasse Lauren devant toi ? Comment est-ce que tu réagirais ? Je pense que tu m'en voudrais parce que tu tiens à moi. Pas vrai ?

Inutile de dire que ça se finirait sûrement en crêpage de chignon entre femmes... elles étaient pires que les hommes à ce niveau. Les femmes étaient sans pitié entre elles et il savait que son assistante et la magistrate ne s'entendaient pas très bien. Bah pour Ethan, c'était exactement la même chose avec Carter. Il ne pouvait laisser cet homme rôder autour de Sarah et casser son couple. Et mentionner qu'elle tenait à lui était une façon implicite de dire à sa petite amie qu'il tenait à elle... quelque part. Il reconnaissait que sa réaction avait été violente par rapport à d'habitude, il ne pouvait le nier. Son poing s'en souvenait.
C'était exactement ça, Sarah n'avait pas réfléchi aux conséquences. Alors, elle fit le tour du bureau pour venir se pencher sur Ethan, mettant ses mains de part et d'autre de son fauteuil, le fixant droit dans le yeux. Bon, si elle assumait déjà ses conneries c'était déjà ça. C'était déjà bien de l'admettre. Toutefois, même si en penchant elle offrait une vue imprenable sur son décolleté, à hauteur des yeux du playboy, il continuait de la soutenir du regard. Oh oui, ça, ça allait l'énerver. Qu'est-ce qu'elle cherchait exactement en se mettant dans cette position ? Non, Ethan ne se faisait pas du tout désirer ! Il la faisait tourner en bourrique, calmement. Il n'y avait aucune lueur d'énervement ou quoi que ce soit. Il était calme, nonchalant comme à son habitude. En bref, je m'en foutiste jusqu'au bout. Cela fit sourire Ethan quand elle mentionna vouloir se battre pour son couple. Et bien cocotte, il serait temps de se réveiller !

- Ah bon ? Et tu faisais quoi quand j'essayais aussi de mon côté ? Tu me demandais toujours d'attendre, attendre et encore attendre !

Il y avait toujours quelque chose. Quand lui trouvait un moment pour passer du temps avec sa petite amie, Sarah refusait sous peine qu'elle avait soit du travail ou qu'elle était fatiguée mais vendredi soir elle avait bien trouvé du temps pour les autres. Si elle en trouvait pour eux, pourquoi pas pour lui ? Cela avait eu le don d'agacer Ethan.

- Qui te dit qu'on est encore un couple ? Trouve-moi une bonne raison d'être ensemble après ce qu'il s'est passé ?

Ces paroles n'allaient sûrement pas plaire à la magistrate qui se trouvait face à lui. Mais à quoi bon essayait de sa battre s'ils n'était pas voués à être ensemble une bonne partie de leur temps ? Si c'était pour s'éviter la plupart du temps ? Ethan n'avait pas signé de contrat qui stipulait qu'il devait rester avec Sarah impérativement... elle avait brisé sa confiance et pour lui s'en était fini. Leur couple ne pouvait pas reposer sur ce genre de base bancale. Il fallait que les fondations soient solides alors si elle tient tant à ce qu'ils restent ensemble, qu'elle trouve une bonne raison, qu'elle le persuade ! Si toutefois elle en trouvait une, il était prêt à repartir à zéro mais Ethan ne pourrait pas faire comme si rien ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 00:10

Bon, c’était le monde à l’envers. Ethan n’avait pas tort sur coup en disant qu’elle rentrait dans son bureau et elle commençait déjà à moitié s’énerver. C’était pas tout à fait faux mais vu comme il commençait à la chauffer en lui balançant direct des trucs… C’était Sarah et cette histoire l’enquiquinait. La magistrate ne faisait que répliquer. C’était tout… Mauvaise foi ? Rien qu’un peu. Elle ne voulait pas être considérée comme une intruse, seulement être considérée comme la petite amie d’Ethan Hawkins.

En tout cas, Ethan ne lui disait pas de s’énerver, certes mais lui gardait un calme absolu, nonchalant. Là, elle le retrouvait son Ethan. Celui qui restait calme, cherchant à imposer plus qu’autre chose et cherchait à attaquer verbalement… Et Sarah face à lui, le tenant prisonnier de son fauteuil, ne comptait pas bouger.

Tu vas finir par me dire que ce n’est jamais le moment ? demanda-t-elle normalement.

Et du genre, il n’était pas en train de se foutre de sa gueule là ? Sarah soutint son regard. Elle n’avait pas peur.

Au moindre pépin comme celui-ci, tu abandonnes ? Parce qu’également, ça ne va jamais comme tu veux, quand tu veux et quand tu le souhaite ?

Ayé, sur un coup de la colère, il décidait lui même de tout jeter comme bon lui semblait. Bien, quand Monsieur avait décidé que ça n’allait pas pour lui… il retournait sa veste. Tant que ça ne tourne pas autour de sa petite personne, tant qu’on ne lui donnait pas assez d’attention, c’était fini ? Pourtant là, Ethan avait toute son attention…

Je n’ai pas dit mon mot comme quoi c’était fini… Puis s’il faut trouver une bonne raison ?

Sarah pencha un peu plus vers lui pour lui donner un doux baiser, et mordit doucement même sa lèvre inférieure avant de la lâcher.

Peut-être parce que ça, c’est une bonne raison…

Puis naturellement, elle se leva et s’assit sur le bureau d’Ethan, tout en croisant les jambes. Elle était là, face à lui, sur ce bureau, en mode normal et naturellement. D’ailleurs, en croisant les jambes, ça laissait apercevoir une jarretière sur l’une de ces cuisses.

Peut-être parce que je viens d’affronter tout un tas de gens pour monter ici… parce que … je ne t’accorderai peut-être autant d’importance comme je t’en donne aujourd’hui … que suis-je peut-être la seule à être à ta hauteur et peut-être parce que… nommes-moi une seule personne qui connaît le vrai visage d’Ethan Hawkins ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 15:06

Sarah avait raison sur un point. Ethan baissait les bras au premier petit pépin qui se présentait devant lui. Évidemment, le playboy aimait quand tout allait dans son sens et cette situation vendredi soir avait été hors de contrôle. Alors si elle essayait de se battre pour sauver son couple, Ethan avait lui aussi essayé et venait de lui rappeler. Quand il s' inquiétait, la jeune femme ne faisait que remettre les choses au lendemain, en espérant que le temps arrange les choses. Il en était agacé et en voyant agir Sarah aussi bêtement, le beau brun avait jeté l'éponge. Lui aussi attendrait que le temps arrange les choses dorénavant. Puisqu'il n'y avait que ça à faire. Sarah avait bien fini par débarquer dans son bureau, bravant la sécurité pour venir le retrouver lui et s' excuser. De toute façon, Ethan et Sarah ne faisaient que ça de se faire du mal pour ensuite se faire pardonner. Ça fonctionnait toujours. Alors qu'est-ce qui disait qu'Ethan n'allait pas céder avant la fin de cette entrevue ? Resterait-il sur ses positions ? Etait-il aussi têtu pour ne pas lâcher l'affaire aussi facilement ? Ce n'étaient que des enfantillages.

Elle le tenait prisonnier dans son siège mais Ethan gardait son calme et sa nonchalance face à une Sarah quelque peu déterminée à récupérer son petit ami. Elle ne l'avait pas vraiment perdu... Il n'avait pas renoncé pour autant à son couple. Il s' était donné beaucoup de mal pour conquérir Sarah, pour la faire tomber dans ses filets. Alors, il ne donnerait sûrement pas l'occasion à Carter de lui servir Sarah sur un plateau d'argent ! Mais Ethan avait sa fierté et un caractère de merde. Pour ça, il faisait bien la paire avec Sarah !

- Non, ça en général, c'est toi qui le dis.

Ethan et sa répartie... Et oui, quand à chaque fois Sarah lui sortait que ce n'était pas le moment pour se retrouver en tête à tête parce qu'il y avait les invités dans le salon... Ethan en était frustré d'être toujours repoussé et de ne pas profiter de sa petite amie qu'il aimait à avoir dans ses bras...

De toute évidence, Sarah resterait dans son bureau jusqu'à ce qu'ils aient trouvé un terrain d'entente. En fait, Ethan ne faisait-il pas exprès de se comporter ainsi pour obtenir une véritable preuve d'amour de la part de la jeune femme ? Qui prouverait qu'elle était de nouveau digne de sa confiance ? Oh elle allait être persuasive, il en était certain. Il n'avait pas n'importe qui en face de lui. Il avait Sarah Julliard. Et elle savait très bien ce qu'elle voulait. Oh non, Sarah n'avait pas dit son dernier mot. Pour elle, son couple n'en resterait pas là.

- Et si j'en décidais autrement, qu'est-ce que tu ferais ?

Et si. Ça prenait tout son sens non ? C'était un hypothèse qui sous-entendait donc que lui aussi n'avait pas mis un terme à leur relation. Il aurait juste voulu qu'ils se donnent un peu plus de temps pour vraiment réfléchir, savoir où ils en étaient. Pour Sarah, c'était tout trouvé mais le beau brun était loin d'imaginer qu'elle reviendrait à la charge aussi vite. Finalement, elle tenait vraiment à lui et décidait de lui accorder son temps libre à son travail...

D'ailleurs, quand il lui demanda une bonne raison d'être ensemble, Sarah décida de déposer un doux baiser sur ses lèvres avant de mordiller sa lèvre inférieure. Oh là ! Ce fut la tentation. Sarah était une fille de Satan ! Etait-elle venue avec une idée derrière la tête ? Elle cherchait à lui faire baisser sa garde. Sarah était vile car même s' il ne laissa rien paraître, il eut fortement envie de répondre à son baiser. Suite à ça, il desserra le noeud de sa cravate... Si elle commençait comme ça, ça allait être dur de résister à la suite...

- Ce n'est pas suffisant. Il faudra être plus convaincante.

En revanche, Ethan était loin d'être crédible dans ses paroles tant il fut déstabilisé par la réaction de Sarah. Toujours le menton reposant sur son poing, il observa Sarah s' assoir le plus naturellement possible sur son bureau... Il s' éclaircit la gorge en devinant les intentions de la jeune femme. Oh oui, son attitude était des plus explicites. Elle avait eu cette façon de croiser les jambes sensuellement et la robe quelque peu remontée laissait deviner une jarretière sur l'une de ses cuisses.

- A quoi joues-tu ?

Oh Ethan le savait très bien. Sarah jouait les aguicheuses et avait bien l'intention de se montrer persuasive à sa façon. Si les mots n'avaient aucun effet sur son petit ami alors elle allait utiliser l'un de ses points faibles. Le Californien était loin d'être accro au sexe mais c'était toujours un plaisir. Il prenait son pieds et cela avait une nouvelle saveur depuis qu'il s' envoyait en l'air avec Sarah. S' il pouvait lui faire l'amour à chaque fois qu'il en avait envie, il le ferait ! Et là, elle se servait sur un plateau. Séductrice, tentatrice... Le démon l'habitait cet après midi. Ethan était faible à la regarder avec envie... Et sa petite robe blanche qui lui donnait un faux air d'ange...

- Merci mais non merci, je ne suis pas intéressé. J'ai une réunion dans quelques minutes, si tu veux bien m'excuser.

Quelle fausse excuse pouvait-il encore inventer pour éviter de passer pour un faible devant sa petite amie. Il voulait juste être obstiné pour qu'elle comprenne... Et sa tenue décontractée indiquait tout sauf qu'il avait une réunion sinon il serait en costard cravate comme d'habitude. Sarah lui avait donc demandé s' il pouvait lui nommer une personne qui connaisse Ethan aussi bien qu'elle. A dire vrai, il n'y avait qu'elle. Même ses parents ne le connaissaient pas autant alors que ça ne faisait que quelques temps qu'ils se côtoyaient vraiment. Sarah avait su gratter sous la surface, sous cette armure d'homme froid et sans coeur qu'il s' était forgé au fil des années. Ethan avait besoin d'amour et il en avait autant à donner. Il lui fallait juste la bonne personne et Sarah était celle-ci. La jeune femme avait pris le temps et la peine de le découvrir. Ses défauts aussi nombreux soient-ils faisaient son charme. Mais Ethan travaillait dessus justement pour sa petite amie. Il avait bien vu les dégâts que ça pouvait faire... Pour éviter de donner raison à la jeune femme, il avait décidé de se lever. D'abord, il fit face à sa petite amie et se dirigea ensuite vers la porte. Seulement, il ne fut pas le plus rapide des deux...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 16:33

Depuis que Sarah le connaissait, elle savait comment il marchait. Il faisait sa tête de mule, ou plutôt il fait son gamin capricieux car comme elle le disait, ça ne marchait pas comme il le voulait, quand il le voulait et comme il le souhaitait alors forcément, ça lui échappait à tout contrôle. Peut-être était-ce son point commun avec lui puisque celle-ci aimait avoir le contrôle.

Et bien, déjà dis-le que tu veux tout arrêter ! le défia-t-elle.

Oserait-il dire que tout était fini entre eux alors qu’il lui demandait ce qu’elle ferait s’il en décidait autrement, que tout soit fini ? Dans ce cas-là, il ne lui demanderait pas et ne s’en intéresserait pas ? Il ne chercherait pas ce qu’elle pourrait bien faire. Il l’aurait sans aucun doute jeté dehors, appelé la sécurité ou elle ne savait encore. Il l’aurait tout simplement repoussé… Mais il n’empêche, le fait qu’elle l’ait embrassé avait fait son petit effet, et encore lorsqu’elle s’était assise là, sur ce bureau. Ethan lui demandait à quoi elle jouait ?

A quoi je joue ? C’est surtout que je sais ce que je veux, Ethan.

Et qu’Ethan dise le contraire, qu’il ne la désirait pas, il mentirait. Après tout ce qu’ils avaient vécu jusque-là, non, le contraire ne serait pas possible. Sarah sentait une forte connexion avec Ethan et c’était totalement réciproque… Elle voyait dans son regard qu’il la désirait, il n’y avait qu’à voir de la manière dont il la dévisageait…

Mais cela dit, Ethan tenta de résister en prétextant qu’il avait une réunion… Il se leva donc pour s’en aller. Sarah réagit au quart de tour, descendant du bureau et en s’interposant entre son amoureux et la sortie.

Hey, où crois-tu t’en aller comme ça ? Si tu crois pouvoir t’échapper de cette manière, tu te mets les doigts dans l’œil. Si tu as vraiment une réunion... ils peuvent attendre! Et t'as réunion habillé comme ça?

Sarah s’approcha de lui, pour se coller à son torse. D’ailleurs, elle avait positionné ses mains sur le col de sa veste en cuir.

Tu sais que tu es très sexy dans ce genre de veste ! Ca me donne envie de te faire des choses…

Et des choses pas forcément très catholique… Et non, elle ne le cherchait pas avec son regard de séductrice.

Je te veux, Ethan.

Cela avait double sens. Elle le voulait, c’était sûr, elle le voulait près d’elle mais elle voulait également lui faire l’amour, là, sur le champ.

Je te veux, là, toute suite ! Et si tu veux pas m’écouter, ben …

Elle se retourna pour s’approcher de la porte et ferma la porte à clé... D’ailleurs, elle retira la clé de la serrure… Elle le démontra à Ethan qu’elle l’avait dans les mains et le cacha d’ailleurs dans son soutif… Sarah voulait le dernier mot.

Hum.. je crois que vous avez un rendez-vous à vous occuper là, Monsieur Hawkins?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 18:17

Sarah était déterminée et elle lui prouva en disant qu'elle savait ce qu'elle voulait. Parfait. C'était l'une des qualités qui avait séduit Ethan lorsqu'il apprenait encore à la connaître. En fait, c'était un trait de caractère qu'il recherchait et Sarah savait toujours ce qu'elle voulait. Enfin presque toujours car la dernière fois c'était à se demander si elle ne préférait pas Carter à Ethan. Et elle s' était préoccupée pour lui quand Ethan l'avait frappé à grands coups en plein visage. Il n'y était pas allé de main morte mais ce fut ce geste irréfléchi qui avait tout de même déçu quelque peu le playboy. Il avait senti sa confiance piétinée, trahie. Mais au final, quand il se remettait en question, pouvait-il vraiment en vouloir à sa petite amie ? Après tout, Ethan l'avait poussé à bout ce soir là en étant persuadé qu'elle le trompait avec ce Carter. Il s' inquiétait pour son couple puisqu'ils ne s' accordaient plus assez de temps... Et il avait fait le lien avec Carter. Ses doutes étaient infondés mais ce fut l'effet boule de neige. Une chose en entraînant une autre.

- Ça je m'en doute sinon tu ne serais pas là ! Ou bien je suis entrain de rêver et je ne vais pas tarder à me réveiller !

Si Sarah ne savait pas ce qu'elle voulait maintenant... Ethan se ferait moine. Oh il avait deviné ses intentions au vu de son attitude aguicheuse. C'était une effroyable tentatrice, comme une sirène appelant un pauvre homme en perdition pour le faire tomber dans ses filets. Alors, Ethan avait décidé de faire la sourde oreille et de faire comme s' il n'était pas intéressé par la proposition de Sarah. Mais le baiser qu'elle lui donna était doux et sensuel, plein de sous-entendu. Ethan mentirait s' il disait qu'il n'avait pas envie d'elle. Il l'avait longuement dévisagé alors qu'elle était face à lui. Non, pour une fois, ce serait à lui de se faire désirer.

De plus, Ethan ne releva pas à la répartie de Sarah le défiant de dire que c'était fini entre eux. Le silence était parfois révélateur... Il voulut se diriger vers la sortie mais très vite, Sarah s' interposa. Selon elle, il ne sortirait pas d'ici. En plus, elle ne croyait pas une seconde à son mensonge. Il n'avait aucune réunion aujourd'hui d'où sa tenue décontractée. La jeune femme s' approcha de lui, très près de lui au point qu'elle se collait à son torse et ses mains vinrent agripper le col de sa veste en cuir. Elle lui fit alors part de son envie de lui faire des choses pas très catholiques tant il était sexy. Sarah était très forte, Ethan devait bien l'admettre. Flatter son égo sur dimensionné et l'attirer à elle par des allusions sexuelles... Sa petite amie connaissait ses points faibles. Il aurait pu la repousser et tout le reste mais il n'en fit rien. Au fond, il la désirait tout autant et elle était là, si près de lui... Comment continuer de résister à cet appel quand on sait qu'Ethan n'a pas passé du temps avec sa copine depuis quelques jours ? Sarah le tenait mais ce petit jeu de séduction qu'elle avait entamé plaisait à Ethan qui faisait durer le plaisir...

De sa petite voix, elle confia à son petit ami qu'elle le voulait maintenant. Il savait très bien où Sarah voulait en venir, ce que ça voulait dire. La jeune femme devait être d'une humeur sacrément amoureuse pour déployer tant d'efforts.

- Très bien.... acquiesça-t-il simplement.

Mais la brunette insistait qu'elle voulait qu'il lui fasse l'amour, là, tout de suite dans son bureau. Était-ce raisonnable ?

- Encore mieux !

Franchement, elle allait le rendre fou. Il suffisait d'une dispute pour qu'elle ait ce comportement envers Ethan ? En fait, il aimerait bien que ce soit tous les jours comme ça... Qu'elle vienne le voir, qu'elle ait envie de lui et qu'ils fassent des choses pas catholiques au boulot. Sarah allait gagner. Peu à peu Ethan baissait sa garde. S' il voulait sauver son couple, s' il tenait à Sarah, c'était le moment de lui prouver et de faire table rase de cette histoire. Mais la confiance ça se gagnait et la jeune femme était bien parti pour le reconquérir.

Pour en rajouter une couche, Sarah ferma la porte à clef et la mis bien en évidence devant Ethan avant de la glisser dans son soutien-gorge. Il ne la quittait pas des yeux pendant ce temps... Il la dévorait, il la déshabillait déjà de son regard. Alors, il n'y avait plus qu'à imaginer la suite.

- Vous ne payez rien pour attendre, Sarah Julliard... Le Diable incarné !

Soudainement, dans un élan de folie, il plaqua ses lèvres contre celles de sa petite amie. Il avait succombé à la tentation. Sarah était le Mal incarné, elle était vicieuse et c'était une effroyable séductrice prête à tout pour parvenir à ses fins. Enfin, Ethan jugeait que cela aurait été dommage de finir sur ce différends quand l'opportunité de recoller les morceaux se présentait... L'envie de la retrouver était plus forte. Il entoura le visage de Sarah de ses mains pour ensuite les passer dans ses cheveux. Plus rien n'allaient les arrêter dans leur fougue. Une main descendit dans le dos de Sarah et il se baissa légèrement pour mettre l'autre au niveau des genoux. Il la porta dans ses bras jusqu'à son bureau où d'un revers de main il envoya valser les dossiers et autres affaires qui traînaient avant d'y assoir sa petite amie. Elle avait ses jambes de part et d'autre de son amoureux et il colla son bassin contre celui de Sarah et en caressant ses cuisses, il avait senti cette jarretière à laquelle il n'allait pas tarder à faire sa fête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 21:06

Il fallait croire que sa persévération allait être récompensée. Sarah savait que ça n’allait pas forcément être du gâteau mais elle avait mis tous les atouts et les chances de son côté. Elle avait décidé d’avoir toutes les cartes en main et de faire succomber Ethan. Là, cette carte utilisée était son joker. Et ô combien tous les deux ne voulaient que cette histoire cesse. Ethan avait beau faire semblant, que ça ne le touchait pas ou qu’il n’en avait rien à faire, qu’il pouvait jeter tout ce qu’ils avaient vécu comme un papier chiffonné qu’on jetait dans une poubelle… Non, ce n’était pas possible. Sarah n’était pas parvenue à l’autre bout du pays pour lui et Ethan n’avait pas déménagé ici pour pas grand-chose, si ? Il y avait tout pour les ramener l’un à l’autre... C’était l’impression que ça donnait pour Sarah. C’était deux aimants… Deux simples aimants qui devaient apprendre à être ensemble.

Ethan n’était pas de ces êtres froids et sans sentiments. Non, en-dessous, il y avait un cœur avec un énorme bouclier. Il le lui avait assez démontré avec ses charmantes attentions… Sarah était attachée à cet homme qui se cachait en-dessous, cet homme qu’il lui avait laissé d’entrevoir… Et elle n’allait pas l’abandonner comme ça. Non.

Sarah lui jeta un regard coquin dans le genre, lorsqu’Ethan lui répliquait qu’elle ne perdait rien pour attendre… Encore heureux. Elle le lui avait dit : elle savait ce qu’elle voulait, et le faisait très bien comprendre… Elle eut un sourire de satisfaction lorsqu’il la dévisageait. Elle pouvait crier victoire ? Oh combien cela la réjouissait et pas qu’un peu. Elle venait de retrouver son Ethan… Qui celui-ci ne se fit pas prier en se jetant sur elle pour l’embrasser et d’ailleurs la porta pour la poser jusqu’à son bureau. Sarah s’accrocha à lui juste le temps qu’il envoya tout valser sur le meuble, histoire de la poser… Par la suite, le sentant contre elle, la magistrate passa ses mains sur le torse de son amoureux afin de le caresser avant de passer ses mains sous la veste en cuir et la lui enlever…

Oh, que tu m’as manqué !

Elle frissonna face aux caresses de son amant… Elle était accro à ses bras. Relevant légèrement sa cravate pour l’éloigner du col de sa chemise, par la suite, Sarah déboutonna la chemise à la sauvage, soit elle lui arrachait la chemise, avant de passer ses mains sur sa ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   18/8/2015, 22:22

Sarah allait gagner et elle le savait très bien. Ethan le remarqua quand elle afficha son petit sourire satisfait lorsqu'il lui dit qu'elle ne perdait rien pour attendre. Il ne fallait pas lui dire deux fois. Sarah était vile, très vile. Elle prenait Ethan par les sentiments en l'allumant ainsi. Comment pouvait-il garder ses moyens face au regard coquin que lui lançait Sarah depuis tout à l'heure. Elle faisait tout pour qu'Ethan cède, la jeune femme voulait avoir le contrôle et savait parfaitement ce qu'elle voulait. Comment Ethan avait-il pu douter ainsi de sa petite amie ? Pourquoi faisait-elle autant d'efforts si elle ne tenait pas à son petit ami milliardaire ? Ethan s' était trompé sur toute la ligne. Si elle était là, entrain de l'aguicher, c'était bien parce qu'elle le voulait lui, pas Carter. Comment le beau brun avait-il pu être aussi idiot de penser que Sarah était assez naïve pour céder aux avances d'un autre que lui ?

Quelques minutes après le petit jeu de séduction entamé par Sarah, Ethan baissa sa garde. Totalement. Il se retrouvait pris dans les filets d'amour de la jeune femme comme lui l'avait fait avec elle auparavant. Elle n'avait pas fait ce voyage à Los Angeles dans le but de faire du tourisme... Non, la plupart du temps ils passaient de bons moments tous les deux, quand Lauren n'était pas dans les parages.

Ethan se remémorait ces moments de complicité qui avait révélés à Sarah l'homme qu'Ethan était vraiment. Il n'était pas celui qu'il prétendait être dans la vie publique. En privé, c'était un autre homme et il fallait croire que l'amour changeait un homme comme lui. Il avait fait preuve de pas mal d'attentions envers Sarah... Il osait même s' attacher et il osait même s' imaginer un futur avec... Mais il fallait croire que leur couple allait être fait de hauts et de bas.

Ethan avait donc plaqué ses lèvres sur celles de sa belle, comme un homme privé d'amour depuis quelques temps... Et oui, ça faisait combien de temps qu'ils ne s' étaient pas embrassés aussi fougueusement ? Il avait ensuite porté Sarah jusque sur son bureau où il avait envoyé valser tout ce qui se trouvait sur leur passage. Les gestes d'Ethan étaient précipités. Il ne prenait pas le temps de savourer l'instant. Non, inutile de perdre du temps, Sarah lui avait beaucoup trop manqué et il fallait croire que c'était réciproque.

La jeune femme passa ses mains sous la veste en cuir du bad boy avant de la lui enlever rapidement. Ethan continuait de baiser, de mordiller le cou de sa petite amie pendant qu'elle s' affairait à déboutonner sauvagement sa chemise. Toutefois, elle avait pris soin de laisser la cravate autour de son cou, sûrement pour mieux retenir son beau brun !

- Je ne veux plus me passer de toi ! mumura-t-il.

Oh oui, il aurait été stupide de passer à côté d'une telle occasion... Maintenant qu'elle sortait ce grand jeu de séduction, Ethan allait fantasmer dans son bureau au lieu de travailler et ça, c'était tout aussi vil de la part de Sarah... Un de ces jours, il arriverait dans son bureau et découvrirait Sarah en tenue légère dans son fauteuil en cuir noir... Ça y est, il commençait déjà à s' imaginer des choses...

Les mains de Sarah trainaient autour de la ceinture de son amant mais Ethan commença à remonter doucement le bas de la robe de sa petite amie. Il la fit se relever afin de pouvoir lui ôter. Il pouvait apercevoir le bout de clé qui dépassait de son soutien gorge et cette jarretiere au niveau de sa cuisse.. Il l'embrassait assez fougueusement, mêlant sa langue à celle de Sarah avant de lui mordre délicieusement la lèvre inférieure. Puis sa bouche vint s' aventurer au creux de sa poitrine. Ethan faisait de l'effet à sa partenaire, elle avait la chair de poule. Une main s' aventura dans le dos de la jeune femme dans le but de dégraffer son soutien gorge. Ethan jeta ce morceau de lingerie derrière lui comme il jeterait une pincée de sel au dessus de son épaule. Comme ce corps lui avait manqué ! Ses mains le redécouvraient comme à la première fois. Il attira Sarah contre son torse. Il voulait la sentir au plus près, sentir la chaleur qu'elle dégageait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   19/8/2015, 11:27

Aux dires d’Ethan dans un murmure, qu’il ne voulait plus se passer d’elle, cela avait pour effet de la faire sourire…

Je compte bien là-dessus.

Oh oui, elle disait ça mais de manière détournée, elle ne voulait pas non plus se passer de lui. Après tout, elle avait bien couru jusqu’à lui, bravé sa sécurité et les peoples d’en bas pour voir le grand chef, quitte à l’attendre dans son propre bureau s’il avait réunion ou encore devant sa porte s’il avait été en rendez-vous… Sarah n’aurait rien abandonné… Tout ça parce qu’ils s’étaient engueulés bêtement ? Aussi bêtement que ça avait pris des proportions énormes… Ca aurait pu être pire s’ils avaient laissé envenimés les choses, que personne ait bougé le petit doigt … Aurait-ce été la fin ? Ethan aurait bougé le petit doigt pour bouger les choses ? Enfin non, dans cette histoire, ça avait été à Sarah de faire ses preuves dans ce merdier.

Maintenant, au milieu de ce merdier, ils étaient là prêt à s’envoyer en l’air dans ce propre bureau, exprimant leur désir l’un pour l’autre, un désir qui était toujours existant, un désir dont Sarah ne voulait pas se lasser. Ethan finit par lui ôter la robe, elle leva les bras pour l’aider à l’enlever, la laissant alors en sous-vêtements face à lui, et la jeune Sarah n’avait pas sorti de la lingerie bas de gamme… Pour la totale, elle avait sorti la totale pour le reconquérir… Qu’est-ce que ça sera quand ça sera pire ? Oh, Sarah saura sans doute innovatrice.

Leur baiser était fougueux. Ethan jouait lui aussi avec sa lèvre inférieure à la lui mordre ainsi… Il était aussi joueur qu’elle comme elle l’avait fait un peu plus tôt pour essayer de le convaincre, de lui trouver une bonne raison pour rester ensemble. Dans le regard d’Ethan, elle pouvait voir tout le désir qu’il pouvait ressentir pour elle. Son soutif ne fit pas long feu, celui-ci fut rapidement expédié au bout de la pièce, et quant à la clé, celle-ci tomba par terre sur le tapis. Elle passera sans doute sous le bureau et… mais ça, on s’en fichait… Sentir ses baiser sur son corps, son cou, sa poitrine… Sarah frissonnait, tout en passant une main dans les cheveux de son amant. Elle pouvait sentir son corps chaud contre elle… Il n’empêche que même si la jeune femme était du genre à vouloir prendre le dessus…

Oh, Ethan, jusqu’où tu pourras aller pour me faire plaisir ! défia-t-elle.

Ce n’était que le début là, mais elle était prête à lâcher prise rien que pour voir jusqu’où Ethan était prêt à aller… Oh, ô combien ça allait sans doute lui faire plaisir et que ça n’allait pas rentrer dans l’oreille d’un sourd… Ethan pouvait faire tout ce qu’elle voulait d’elle, là, sur le champ.

Je suis tout à toi… souffla-t-elle.

Qu'il lui fasse hurler de plaisir et que ce plaisir soit partagé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   19/8/2015, 21:03

Ethan aurait-il bougé le petit doigt pour recoller les morceaux avec Sarah si jamais elle n'était pas revenue pour lui cet après-midi ? De plus, elle ne venait pas les mains vides... façon de parler, car Sarah avait une idée précise en tête pour faire changer d'avis son amoureux. La situation avait pris une certaine proportion et Ethan s'était offusqué d'assister au baiser entre elle et Sarah l'autre soir. Alors, avant qu'elle ne fasse irruption dans son bureau, il était encore butté. Aurait-il pu le rester longtemps ? Non, Ethan se serait rendu compte de sa bêtise et serait reparti voir la jeune femme pour repartir sur de bonnes bases. Il se serait tout simplement rendu compte du vide énorme qu'elle aurait laissé chez lui, qu'il l'aimait trop pour se passer d'elle. Et c'était bien ce qu'il venait de lui avouer. Sarah en sourit.

Sarah avait sorti le grand jeu pour reconquérir Ethan. Finalement, à jouer sur ses points faibles, sa petite amie avait gagné la partie. Mais il ne comptait pas se laisser faire sans répliquer. S'il succombait à la tentation, elle allait en baver. Cela faisait quelques jours que le beau brun cachait sa frustration mais là, il pouvait se laisser aller et ce genre de retrouvailles allaient être sauvages. Elle voulait du plaisir ? Ethan allait lui en donner !

Il ôta la robe de la jeune femme qui se retrouva en lingerie et Ethan avait remarqué que ce n'était pas du bas de gamme. De toute façon, bien que c'était plaisant à regarder, ces sous vêtements n'allaient pas faire long feu ! Ses doigts s'étaient aventurés dans le dos de Sarah afin de lui retirer cette première pièce de lingerie à savoir son soutif. La clé qu'elle avait glissé dedans tout à l'heure tomba au sol mais le bruit fut étouffé par la moquette. Peu importait pour le moment, il s'occupait de tout autre chose.

Il la désirait tout autant qu'elle avait envie de lui et Sarah le mit au défi. Le PDG aimait les défis ! Jusqu'où pourrait-il aller pour lui faire plaisir ? Il n'allait pas tout dévoiler ... ce ne serait pas du jeu ! Il venait de donner son âme au Diable, n'était-ce pas suffisant ? Alors, entre quelques caresses et quelques baisers fougueux et passionnés, elle lui souffla qu'elle était toute à lui. Qu'y avait-il de plus doux à entendre pour ses oreilles ? Voulait-elle qu'il ait le contrôle de la situation ? Voulait-elle vraiment qu'il se montre dominant ? Ethan la prendrait au mot, il ne fallait pas lui répéter deux fois. Pourtant, Sarah possédait vraiment le contrôle sur lui. Elle faisait ce qu'elle voulait de son petit ami. Cela fonctionnait très bien. Ses mots lui firent un certain effet et Ethan allait torturer Sarah dans ce petit jeu, il lui ferait monter la pression jusqu'à ce qu'elle n'en puisse plus, qu'elle le supplie de soulager son corps, son désir...

- Je vais commencer par te faire des choses ... pas très catholiques, Mademoiselle Julliard !

Il interrompit ses baisers pour la faire se retourner, dos à lui. Ses mains parcouraient son ventre, si doux, avant de remonter caresser ses seins. Il tira légèrement sur ses cheveux en arrière afin qu'elle lui livre son cou puis les passa ensuite sur l'épaule droite de sa petite amie. Il commence à déposer des baisers le long de son cou jusque sur son épaule gauche. Tandis qu'il déposaient ses baisers, il laissait filer son index le long de sa nuque puis le long de sa colonne vertébrale dans une lenteur désespérante jusqu'à arriver au dernier bout du tissu qu'il faisait descendre très lentement... mais il n'alla pas jusqu'au bout... histoire de faire durer le plaisir. Non, à la place il alla titiller la partie intime de sa petite amie. Ethan aimait cette femme, il aimait l'effet qu'elle avait sur lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   19/8/2015, 22:16

Sarah se livrait totalement à lui. Pour l’instant. Allez savoir combien de temps elle allait rester là sans prendre le contrôle, si elle en était véritablement capable… Pour l’instant, elle voulait savoir ce qui pouvait traverser l’esprit d’Ethan, ce qu’il pouvait lui réserver… Hum, des choses du genre… Ne reprenait-il pas les mots qu’elle avait prononcés tout à l’heure ? Bien que l’expression « pas très catholique », elle l’avait pensée très fort.

Il la releva pour qu’elle soit dos à lui, tout contre son torse… Elle sentit ses mains parcourir son ventre, puis sa poitrine... Sarah ferma un instant ses yeux, savourant, puis se laissant penchée sa tête, histoire de libérer son cou à ses baisers exquis. Ces derniers suivirent leur exploration sur ses épaules, et ce doigt qui parcourait le long de son échine jusqu’au bas de son dos, jusqu’à son bout de tissu… Va-t-il l’enlever ? Et bien non, il semblerait qu’il ait une autre idée en tête, soit passer sa main dans sa culotte et… le traitre. Si elle s’attendait à ça, surprise. Cela dit, il comptait l’enquiquiner encore un peu…

Oh!

Et pas qu'un peu, ... Non, ça ne lui faisait aucun effet et apparemment, il aimait ça jouer... Et vu la manière dont elle réagissait, .. plus il jouait avec elle pour... la torturer. Sarah était incapable de cacher son ressenti sur le coup. Elle sourit et pencha un peu plus la tête sur le côté, attrapa la cravate d’Ethan pour lui faire amener sa tête un peu plus vers elle et … elle mordilla son oreille… Ca, c’était sa vengeance.Elle le cherchait ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   19/8/2015, 23:21

Ethan entourait Sarah de ses bras comme une forteresse dont elle était prisonnière. C'était ça, Sarah était sa prisonnière pour ce moment de plaisir charnel. C'était un peu paradoxal quand on sait que la jeune femme a pris son petit ami en otage en fermant la porte à clé devant son nez, l'empêchant ainsi de fuir, d'échapper à son contrôle. La magistrate aimait avoir le contrôle sur les autres, sur les situations, sur elle... mais là, ça lui échappait totalement. Elle se soumettait volontairement à son ravisseur qui la torturait par des caresses et des baisers passionnés. Oui, ils allaient s'envoyer en l'air dans le bureau du PDG, bureau fraîchement acquis pour les besoins de sa nouvelle entreprise. Au moins, il était inauguré comme il se devait ! Franchement, Ethan était à des milliers de kilomètres de penser que Sarah aurait débarqué dans son bureau pour lui sortir son grand jeu de séductrice. Finalement, il en découvrait toujours un peu plus sur la personnalité de sa petite amie ! Elle lui réservait énormément de surprises ...

Sarah voulait du plaisir ? Ethan allait lui en donner et il n'allait pas les priver. Seulement, le beau brun avait décidé de faire attendre Sarah, voir jusqu'où elle lui résisterait, à lui et ses caresses, ses petits gestes qu'il avait d'ailleurs commencé lorsqu'il avait feint d'enlever la petite culotte de sa petite amie. La brunette lâcha un "oh!" de surprise. Probablement ne s'attendait-elle pas à ça tout de suite. Ethan allait la titiller jusqu'au bout... elle n'était pas au bout de ses surprises. Ne l'avait-elle pas mis au défi un peu plus tôt ? En tout cas, la réaction de sa copine le fit sourire de satisfaction. Et bien, s'il fallait une engueulade entre eux pour qu'ils se retrouvent ainsi au boulot d'Ethan ... Elle voulait juste lui prouver qu'elle pouvait lui accorder du temps, seule à seul et qu'elle ne voulait que lui. Uniquement lui, là, sur le champs.

Penchant sa tête sur le côté, elle attira Ethan à l'aide de sa cravate afin de ... lui mordiller l'oreille.

- Une vraie tigresse ! J'aime ! lui susurra-t-il.

Qu'avait-elle encore en réserve ? Alors qu'il continuait de jouer avec les nerfs, mis à rude épreuve, de la jeune femme, il eut une idée. Cette cravate qu'elle tenait dans ses mains... il la défit afin de bander les yeux de Sarah. Cet élément allait trouver une petite utilité. Il la privait ainsi d'un des sens les plus importants : la vue. Elle ne pourrait plus rien contrôler et ses autres sens seraient mis en éveil. La jeune femme semblait vouloir se prêter au jeu, sans réticence. Ainsi, il la tourna à nouveau face à lui, l'embrassa langoureusement avant de faire parcourir le bout de sa langue sur le haut du corps de la jeune femme. Il resta un petit moment à caresser sa poitrine, à prendre en bouche leurs pointes. Puis, il descendit, ses mains suivant les courbes de son corps parfait. Il n'avait pas oublié cette jarretière qui demeurait sur sa cuisse. Il y posa ses mains, de part et d'autre de sa cuisse et entreprit d'enlever cet élément avec ses dents. Pour le plaisir, il la descendait doucement, s'interrompant pour déposer quelques baisers légers le long de sa jambe. Après ça, il fit tomber le dernier morceau de lingerie qui se faisait désirer. Ethan dirigea les mains de sa belle pour qu'elle entreprenne de lui enlever son pantalon qu'il avait toujours. Elle lui avait débouclé sa ceinture un peu plus tôt. Et qui savait si elle n'entreprendrait pas autre chose pour que le plaisir soit partagé ?! Il enleva ses chaussures en appuyant sur ses talons pour qu'elles partent d'elles-mêmes sans qu'il ait besoin d'y mettre les mains.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   20/8/2015, 14:17

Sarah était à sa merci… Certes, elle lui disait qu’elle était toute à lui, et elle le pensait…Mais peut-être à des limites. Il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle mais en tout cas, ça ne l’empêchera pas de le taquiner ou de se montrer aussi réceptive comme elle le faisait à l’attention de son oreille… Il fallait bien que le plaisir soit partagé, ça allait de soi… En tout cas, le fait qu’elle lui titille l’oreille lui plaisait, si ce n’était pas un des coins sensibles ou un point faible qu’elle pouvait découvrir chez son amant… elle retiendrait !

Cela dit, le fait qu’elle ait tiré sur sa cravate lui donna des idées puisqu’Ethan la défie. Qu’allait-il faire avec ? Qu’est-ce qui lui traversait l’esprit ? Ce n’était lorsqu’il lui mit face à ses yeux qu’elle comprit. Il allait lui bander les yeux… Hum. Il voulait pimenter ça comme ça… Très bien… Ethan lui privait de la vue, mais n’était-ce pas dans le but de la guider également ? Là, c’était certain, Ethan allait avoir le contrôle de la situation.

Ethan la fit retourner, l’embrassa langoureusement, puis légèrement appuyé contre le bureau où Sarah pouvait avoir un appui, Sarah sentit si ce n’était que le bout de la langue sur le haut de son corps ou encore ses baisers sur sa poitrine… Puis Ethan s’occupa de la jarretière sur sa cuisse, semblant son occuper et la retirer. Sarah leva légèrement sa jambe en avant, histoire que la jarretière suit son cours jusqu’à atteindre le sol. Enfin cela par étape puisque durant le parcours, Ethan lui déposa de nouveau des baisers… Oh, la dévorant comme ça, Ethan la torturait… Oui, c’était les mots : il la torturait et la dévorait carrément.

Ethan …

Oh, de ne pas le voir non plus ne la perturbait pas, pas du tout… Pas autant que la torture qu’il lui infligeait ? Oh… Elle pouvait désormais le sentir tout prêt d’elle, son souffle, ses mains sur ses poignets qui la guidèrent jusqu’à son pantalon… Evidement, elle allait lui défaire cette ceinture et ce maudit pantalon ! Voyons ! Pantalon qui glissa des jambes d’Ethan… Sarah restant debout face à lui, caressa le ventre de son amant, passa ses mains sur ses hanches et passa ses mains dans le tissu de son boxer… Il pouvait la titiller mais elle aussi allait le titiller un peu en fait… Pendant qu’elle baissait son boxer, elle suivit la descente… Elle s’accroupit face à lui, et se guidant des jambes d’Ethan, elle arriva à ce qu’elle avait en tête : son entrejambe ; entrejambe qu’elle avait en main et caressait quelque peu, avant de le chatouiller avec le bout de sa langue et… de le prendre en bouche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   20/8/2015, 15:28

En général, Ethan ne se livrait pas à ce genre de pratique mais Sarah était une tentatrice qui avait réveillé le démon en Ethan. Il découvrait ainsi de nouvelles envies venant de sa petite amie. Elle avait bien caché son petit jeu jusqu'à maintenant mais Mademoiselle était amoureuse. Allez contre les envies d'une femme amoureuse et vous verrez ! Non, le beau brun ne demandait finalement pas mieux que de consacrer tout ce temps à sa belle. Depuis quelques jours, ils étaient presque privés de l'un et de l'autre alors il fallait bien que ce désir refoulé surgisse à nouveau... Et pas n'importe comment. Sarah voulait lui prouver qu'Ethan était le seul avec qui elle voulait passer son temps -à faire des choses pas catholiques ou non-, qu'elle désirait son petit ami comme jamais auparavant.

S' en était presque bestial, sauvage, sadique. Il torturait Sarah à sa façon, à coups de baisers, de caresses sensuelles... Après tout, ils suffisaient de les voir pour se rendre compte à quel point ils se faisaient de l'effet, à quel point ils se désiraient. Ne lui avait-elle pas dit un peu plus tôt qu'il pouvait faire ce qu'il voulait d'elle? De son corps ? Il l'avait pris comme un défi et il le relevait. Cela n'était évidemment pas passé dans l'oreille d'un sourd.

La cravate trouva son utilité. Finalement, c'était peut-être à ces fins que Sarah la lui avait laissé autour du coup tout à l'heure... Elle était bien coquine en cette après-midi. Donc, il lui banda les yeux avec, la privant de sa vue. Ainsi, la jeune femme devrait éveiller ses autres sens.

Ethan prenait ainsi totalement le contrôle sur Sarah. Elle n'avait plus qu'à se laisser guider par les mains de son amant qui l'avaient conduite jusqu'à son pantalon. Finalement, ce petit jeu n'en était que plus excitant. De plus, même aveugle, Sarah fit tomber le pantalon du beau brun et caressa son ventre avant d'aventurer ses mains dans le boxer. Oulà. Ça sentait la vengeance. Le beau gosse avait osé la titiller tout à l'heure et il semblerait qu'elle allait en faire autant avec lui. Il la regarda s' accroupir face à lui et la jeune femme commença à caresser l'entrejambe de son homme. Elle le titilla du bout de la langue ensuite avant de le prendre en bouche. C'était une sensation exquise. Il poussa un râle de plaisir, fermant les yeux pour apprécier ce moment. Ses mains fouragèrent dans les cheveux ondulés de sa petite amie. C'était une experte, elle savait comment s' y prendre et se donnair un malin plaisir à rendre la pareille à Ethan.

Après quelques instants, il fit relever la jeune femme pour qu'elle se trouve à nouveau à sa hauteur. Il prit sa tête entre ses mains et l'embrassa avec envie, amoureusement. Inutile de préciser que leur querelle était terminée. Sarah s' appuya contre le bureau derrière elle mais Ethan la souleva pour qu'elle s' assied face à lui. La torture n'allait pas s' arrêter là si c'était ce qu'elle pensait... Non, le beau brun s' aventura dans la partie intime de sa partenaire et commença quelques mouvements avec sa langue. Il pouvait la sentir frémir et se satisfaisait des sensations qu'il lui procurait. Bon, il avait assez torturé et fait attendre sa partenaire. Leur excitation était à son comble et Ethan décida de s' unir à la jeune femme, en commençant doucement une petite série de va et vient qui s' intensifièrent progressivement.
Dans ses caresses, il retira la cravate des yeux de sa petite amie. Là, il n'avait qu'une envie, voir la flamme s' allumer dans ses yeux, se réjouir de leur désir et de perdre dans ses yeux d'un vert félin. Ethan n'hésitait pas à la piloner, il voulait la faire crier de plaisir, qu'ils atteignent ensemble le septième ciel. Peu importe si du monde se trouvaient derrière la porte ou dans les bureaux adjacents... Au moins, tout le monde pouvait être au courant des prouesses sexuelles du PDG...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   20/8/2015, 21:39

Oh ne croyez pas que Sarah était du genre à faire ça tous les jours et ce, avec toutes les conquêtes qu’elle avait pu avoir jusque-là mais voilà que, parti dans ce désir, cette folie, cette fougue, Sarah voulait donner autant de plaisir, que ceux-ci soient aussi partagés… Et ô combien, cela ne pouvait que les affoler l’un et l’autre, pimentant alors cette relation qui allait sans aucun doute être mémorable. Comme il semblerait, à entendre son compagnon, à son râle et à sa respiration, ainsi qu’à sentir ses mains dans ses cheveux, elle pouvait continuer à lui procurer du plaisir… Le plaisir qu’elle lui redonnait en retour bien que ce soit loin d’être terminé parce que… savait-on jamais s’il avait décidé de continuer à la torturer (et peut-être se torturer lui-même…)

Toujours à l’aveugle, Ethan lui fit comprendre de se relever… qu’allait être la suite ? Là, toujours dans ses bras, à s’embrasser… Appuyée contre ce bureau, il ne fallut pas bien longtemps pour qu’elle soit soulevée et soit assise contre ce meuble… Oh, peut-être avait-il décidé d’arrêter de le torturer. Avec cette cravate sur ses yeux, elle ne pouvait l’interroger du regard, voir sa malice dans ses yeux ou encore ce sourire qu’il pouvait avoir aux coins des lèvres… Elle ne pouvait le voir, le dévisager mais elle ne pouvait que l’imager sous ses paupières… elle avait son visage ancrée dans sa tête. Elle ne pouvait que l’imaginer plus que bien…

Et oh, non, elle avait bien tort que cela allait s’arrêter là puisqu’elle le sentit se balader dans son entrejambe, jouant avec sa langue. Sarah ne put s’empêcher d’être surprise avant de soupirer d’aises… Oh, qu’il était vil à la faire languir ainsi … mais ce n’était pas forcément pour lui déplaire… Elle passa une main dans les cheveux d’Ethan, l’ébouriffant encore une fois… Sérieusement, n’avait-il pas honte de l’exciter à ce point ?

Puis comme s’il sentit qu’il la torturait trop (ou bien il ne pouvait s’en empêcher), il la sentit entrer en elle… commençant doucement avant d’intensifier progressivement la cadence… Un jour, Ethan allait la tuer (ironiquement parlant). Mais cela dit, il finit par la libérer, la faisant retrouver sa vue… histoire de … partager tout ça, voir le désir et le plaisir dans son regard et… tout cet amour partagé. Oui, même si aucun des deux ne l’avait avoué jusque là, il ne fallait pas nier qu’ils étaient totalement tombés amoureux de l’un et de l’autre. Continuant ces mouvements, Sarah avait passé ses mains dans le dos d'Ethan, le caressant mais plantant parfois ses ongles... Et le fait de planter ses ongles ne faisait qu'amplifier l'excitation de son cher Ethan. Encore un coup de rein et Sarah ne serait incapable de retenir son orgasme...

Sarah n'avait plus de souffle, elle était en sueur et ses cheveux devaient être dans un état... Mais qu'importait... elle était tout simplement heureuse là, dans ses bras tout simplement... Des bras qu'elle ne voulait pas quitter... Après cet acte, elle donna un dernier doux baiser sur les lèvres d'Ethan, des lèvres dont elle ne voulait cesser d'embrasser...S'il doutait encore d'elle, elle le tuerait un jour. Enfin, façon de parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   20/8/2015, 23:36

Et dire que si Ethan s' était montré têtu jusqu'au bout, il n'aurait pas pu goûter à ce moment de plaisir intense. Sarah s' était offerte à lui, plus amoureuse que jamais alors c'était le moment pour se réconcilier afin de ne pas rester sur un mauvais terme avec sa petite amie. Tout dépendait d'Ethan mais la jeune femme ne lui avait pas vraiment laissé le choix. Elle l'avait pris en otage dans son propre bureau un peu plus tôt, mettant la clé dans son soutif. En gros, elle le défiait du genre "si tu la veux, viens la chercher mais il faudra me passer dessus d'abord !". Ni une ni deux, Ethan était tombé dans son piège. Et c'était là le but de sa venue, faire changer d'avis son petit ami tout en s' aidant de ses points faibles. Il n'en fallait pas beaucoup pour exciter le beau brun... Surtout quand Sarah faisait quelques allusions à des pratiques pas très catholiques... Ethan restait un homme et ce serait mentir s' il disait vouloir en rester là. Il avait des sentiments pour sa belle Sarah, il l'aimait et il était près à la pardonner bien qu'elle avait piétiné sa confiance avec Carter l'autre soir. Mais c'était plus fort que lui. Leur couple était tout récent et il fallait bien qu'ils prennent leur rythme. Alors, comme elle lui avait dit en entrant dans le bureau, ce serait dommage de tout abandonner aussi tôt. Ils allaient surmonter cette petite épreuve qui était sûrement la première d'une longue série. Donc bon, s' il baissait les bras maintenant, Ethan n'irait pas bien loin dans sa relation de couple. La jeune femme avait raison de venir le secouer un peu pour repartir sur de bonnes bases et quoi de mieux que de lui faire l'amour dans son bureau pour recoller les morceaux. Cela prouvait bien qu'ils s' aimaient trop pour rester éloignés l'un de l'autre trop longtemps.

Oh oui, il pouvait enfin voir tout l'effet qu'il procurait à Sarah maintenant qu'il lui avait ôté la cravate qui lui avait servi pour l'aveugler. Au fur et à mesure, ses coups de reins s' intensifièrent et il voyait dans ses yeux tout l'amour et le désir qui s' y reflétaient. Il essayait de se maîtriser un minimum mais Sarah plantait parfois ses ongles dans son dos, excitant toujours un peu plus Ethan qui continuait de la piloner. Il aurait voulu se montrer plus délicat mais la bête en lui se déchainait pour une fois. Sous ses doigts, il sentait la sueur sur la peau de sa belle. Lui aussi l'était à cause de cette prouesse physique et du désir ardent qui le consummait. Leur respiration était rapide, le coeur du beau brun battait la chamade. Sarah haletait face à lui, à ses coups de reins. Et enfin, il y eut cette sensation de bien être et de soulagement qui envahit Ethan, lui faisant pousser un râle de plaisir et s' en suivirent des soupirs d'aise. Ethan était à bout de souffle, ses palpitations ralentirent quelque peu quand leur acte fut achevé. Ils échangèrent un doux baiser qui en disait long sur leur sentiment actuel. Ethan se sentait soudainement comme dépendant de la jeune femme, comme s' il devait l'avoir avec lui en permanence. Sauf que ce n'était évidemment pas possible.

Les deux tourtereaux étaient dans un sale état mais qu'importait. Ils avaient pris leur pied et c'était le principal. Non, Ethan n'avait pas honte de sortir avec sa petite amie, les cheveux ébouriffés alors qu'elle était entrée dans l'entreprise en mode impeccable. Les employés connaissaient la personnalité de leur patron donc ça ne les choquerait sûrement pas plus que ça. Ils étaient donc restés quelques minutes ainsi, dans les bras de l'un et l'autre. La pression redescendait petit à petit.

- On va chez moi ?

En fait, c'était une question rhétorique. En vérité, il n'attendait pas de réponse de la part de Sarah. Il voulait l'amener chez lui, dans son appartement sur l'avenue de Central Park. De ce fait, Ethan ramassa leurs vêtements éparpillés sur le sol afin de les enfiler à nouveau pour sortir. Ils n'allaient pas sortir à poil dans la rue tout de même ! Puis, le couple pourrait se faire arrêter pour exhibitionnisme sur la voie publique... Pas top comme image pour un patron de multinationale et une magistrate des affaires familiales ! En se rhabillant, il n'oublia pas de récupérer la cravate qui se trouvait sur le bureau.

- Une seconde, où est la clé ? demanda-t-il à Sarah qui venait d enfiler sa robe.

Il se mit à quatre pattes pour trouver ce fichu bout de ferraille qui leur ouvrirait la porte du bureau. Pourtant, elle était tombé juste là où ils étaient. Elle n'avaient pas pu s' envoler comme ça ? A moins que ce soit encore un coup tordu de sa petite amie... Mais il en doutait fort. Sarah fut donc mise à contribution pour l'aider. Seulement, Ethan en profita pour lui donner une petite tape sur les fesses pendant qu'il y était. A croire que leur petit jeu continuait... Ethan finit par mettre la main sur la clé qui était enchevêtrée dans les fils de l'ordinateur. Ethan ramassa aussi les dossiers qu'il avait envoyé vasler pour les "ranger" sur son bureau. Rien n'était à sa place initiale mais il s' y retrouverait plus tard. Ou pas. Tant pis. Ce n'était pas d'une importance primordiale.

Main dans la main, ils descendirent rapidement comme deux adolescents éperdument amoureux. Il les dirigea vers sa voiture qui attendait sur le parking devant. Ethan se rappela que la vitesse n'était pas le fort de Sarah alors il roula normalement jusqu'à arriver à destination. En trajet, il s' était même permis de mettre sa main sur la jambe de sa petite amie, comme pour lui signifier qu'elle lui appartenait. Il adorait aussi caresser le dos de sa main avec le pouce, ça le détendait. Et ils avaient tous les deux un sourire niais. Ça faisait leur charme...

Ethan habitait le dernier étage de l'immeuble. Il possédait ainsi une des meilleures vues sur Manhattan et plus précisément sur le poumon vert de la ville. Le beau brun ouvrit la porte et invita Sarah à y entrer. C'était la première fois qu'elle y mettait les pieds. A vrai dire, très peu de personnes avaient eu cette occasion avant elle. Ethan était le genre de personne qui n'aimait pas trop qu'on fouille dans ses affaires, à ce qu'on empiète sur son territoire. La déco était moderne, ressemblance frappante avec sa villa de Los Angeles. Bon, il y avait le jardin et la piscine en moins mais c'était un bon petit cocon où Ethan se sentait bien. Chez lui. En entrant, il y avait un petit couloir qui menait vers la gauche et débouchait ensuite sur un salon assez spacieux, sur la droite il y avait de grandes vitres qui laissaient entrer la lumière dans l'appartement. Sur la gauche encore, se trouvait une cuisine typiquement américaine ouverte sur la salle à manger. En revenant sur leur pas, vers l'entrée, il y avait un escalier qui montait vers les chambres, salle de bain, toilettes et tout le reste. Il vivait seul jusqu'à présent mais contrairement aux clichés sur les hommes, il n'était pas bordélique. Tout était soigneusement rangé dans son appartement.

- Home sweet home, fais comme chez toi...

N'empêche, il prendrait bien une douche, et ce serait encore mieux si la jeune femme l'accompagnait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   26/8/2015, 12:11

Heureuse. Sarah était tout simplement heureuse. Il lui en fallait peu. Elle était venue pour le conquérir et elle avait réussi. Comme si elle était du genre à lâcher le morceau. Elle n’était absolument pas là pour la notoriété d’Ethan, ni pour son argent mais pour l’homme qu’il était et qu’elle avait découvert à Los Angeles, et cet homme, elle le retrouvait dans ses bras. Si leur couple ne tenait pas à ça au bout de 15 jours de couple, qu’est-ce que ça allait être lorsqu’ils feraient face à un autre obstacle plus important et plus grave ? Bonne question.

Après ces ébats, ils récupèrent leur souffle, se remettant de ces émotions… Ethan proposa qu’ils aillent chez lui. La question ne se posait pas… puisque c’était the moment pour avoir leur moment à eux. Sarah avait quitté son boulot un peu plus tôt que prévu. Ethan ne semblait pas avoir de rendez-vous super urgent… Il fallait profiter du moment présent et ce moment à eux était ce qu’ils souhaitaient tous les deux.

Cherchant à se rhabiller et surtout à récupérer cette saleté de clé qui était tombée par terre, voilà qu’Ethan en profita pour lui faire une tape sur les fesses. Saleté ! Sarah fit le grognement d’une tigresse et fit même le geste de « je griffe ». Il n’y avait pas d’âge pour s’amuser.

Sur ce, ils prirent la route jusqu’à chez Ethan, main dans la main, comme deux amoureux et heureux de pouvoir passer du temps avec l’un et l’autre… D’ailleurs, c’était bien la première fois que Sarah mettrait les pieds chez Ethan. C’était vrai que depuis le temps, ils se retrouvaient plus souvent chez elle. Pas que ça la dérangeait plus que ça mais qu’importait… mais la meilleure excuse étant qu’elle avait un chat à s’occuper, surtout à nourrir.

Enfin chez Ethan, Sarah découvrit alors l’endroit où il vivait. Comme dans sa villa à Los Angeles, c’était moderne, simple, bien rangé… loin d’accumuler tout un tas de broutilles et tout ça… Peut-être était-ce le fait de ne pas passer énormément de temps ici qui devait jouer. Cela dit, vu comme elle était, elle avait bien envie d’une bonne douche avant de se poser et peut-être qu’elle était sur la même longueur d’ondes qu’Ethan mais, … à l’entrée, Sarah se retourna vers lui, entourant ses bras autour du cou de son petit ami et lui fit part de sa pensée :

Hum, j’ai bien envie d’une bonne douche… J'imagine que c'est ...

Elle ne savait où la salle de bain était mais si Ethan était là pour le lui indiquer et la guider. Cela dit, étant toujours dans ses bras, elle déposa un baiser sur ses lèvres et ajouta, tout près de lui :

J’aurais peut-être besoin qu’on me frotte le dos.

Ce n'était qu'une proposition, n'est-ce pas! Après la bonne douche, ils pourraient se poser comme ils le voulaient. Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   26/8/2015, 14:22

Dire qu'Ethan se plaignait que Sarah ne lui accordait plus assez de temps. Il venait d'avoir la preuve qu'elle tenait à lui, à leur couple car c'était bien elle qui avait quitté son travail bien plus tôt et qui lui avait sorti tout un numéro de charme pour faire changer d'avis son petit ami. Ethan avait baissé les bras à la première occasion mais il fallait se ressaisir. C'est bien ce que la jeune femme s'était efforcée de lui faire comprendre. Ils n'étaient qu'au début de leur relation alors qu'est-ce que ce serait plus tard s'il baissait les bras aussi facilement ? De toute façon, il n'aurait pu en vouloir longtemps à la jeune femme car il était éperdument fou d'elle. Cela se voyait dans son regard, à la façon dont il la dévorait des yeux tout à l'heure avant qu'il ne cède. Elle savait sûrement que c'était gagné d'avance. Et si elle n'était pas venue ? Que se serait-il passé entre eux ? Non, ils n'auraient pas pu se quitter en si mauvais terme sur une broutille... Avec un peu de repos, Ethan aurait mis tout ça au clair et se serait rendu compte qu'il avait agit comme un enfant capricieux avec sa petite amie. Mais Sarah avait fait le premier pas vers lui. Rien n'était perdu.

Après leurs ébats, c'était comme si rien n'était arrivé auparavant. Comme s'il n'y avait jamais eu cette histoire, ce Carter qui s'était glissés entre eux. Le couple semblait plus heureux et amoureux que jamais. Oh oui, Ethan le voyait bien dans les yeux de sa petite amie. Alors, ils allaient profiter de ces moments qui leur étaient offerts au maximum. Un long moment sans se voir ... fallait bien essayer de rattraper le temps perdu !

Ils avaient quitté l'entreprise main dans la main comme deux adolescents afin de rejoindre le domicile du PDG. Ethan passait très peu de temps chez lui. C'était un peu comme un hôtel ces derniers temps et encore. La plupart du temps, il passait son temps chez Sarah afin d'y manger, d'y dormir... Et oui, il y avait un chat à nourrir qu'elle ne pouvait pas laisser tout seul. Ce pauvre Kashoo ne savait pas encore se servir tout seul en nourriture. Ah les chats ! Quelle bande d'assistés ! Donc, c'était la première fois que Sarah allait mettre les pieds chez son petit ami. Il lui dit de faire un peu comme chez elle mais il fallait que la jeune femme prenne déjà ses marques. En tout cas, elle enlaça Ethan à peine entrée dans l'appartement et se dit qu'elle prendrait bien une douche. C'est vrai qu'ils étaient dans un piteux état et il semblerait que Sarah soit sur la même longueur d'onde que le beau brun. Alors, il plongea dans le vert de ses yeux et leva un sourcil interrogateur quand elle lui proposa d'aller prendre une douche avec son petit air là qu'il commençait à connaître.

- Tiens, c'est drôle j'allais te proposer la même chose !

Une bonne douche ne leur ferait pas de mal et Ethan n'avait pas envie de se séparer de Sarah ne serait-ce qu'une seule seconde alors, autant faire les choses ensemble ! Et ce n'était pas comme si elle ne l'invitait pas à la suivre ... Il ne fallait pas le répéter deux fois au beau brun. Si elle avait besoin qu'on lui frotte le dos, il serait assurément là pour prendre soin de la délicate Sarah. Elle déposa alors un baiser sur ses lèvres avant qu'Ethan ne la prenne par une main.

- Viens, c'est là-haut, l'invita-t-il.

La salle de bain se situait à l'étage supérieur au même titre que sa chambre. Il l'invita donc à le suivre. L'appartement se divisait sur deux étages mais il était assez spacieux dans le genre. Oh, ce n'était pas d'aussi grands volumes qu'à sa villa à Los Angeles. Là encore, la salle de bain était à l'image du reste. Moderne et luxueuse dans les tons gris. Il y avait une baignoire, une douche italienne et tout le reste. Par contre, une chose traversa l'esprit d'Ethan. Qu'est-ce que sa petite amie allait mettre une fois sa douche prise ? Il n'avait pas de vêtements féminins chez lui. Contrairement à lui chez Sarah où il commençait à se faire une petite armoire avec ses vêtements. Au pire, elle lui emprunterait une de ses chemises mais pour le reste ... Oh oui, c'était terriblement sexy une femme avec la chemise de son petit ami...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   27/8/2015, 11:57

Hum. Que c’était plaisant de pouvoir vivre comme un vrai petit couple en fait. Surtout qu’ils avaient toute l’après-midi devant eux, sauf si la poisse les poursuivait, mais Sarah ne voulait pas penser à ça, à qu’on puisse les interrompre et briser leur moment. Ils méritaient tous les deux un moment de paix comme celui-ci. En tout cas, Ethan la suivait sur son jeu, il était sur la même longueur d’ondes…  Main dans la main, Ethan la guida alors à l’étage.

Enfin dans la salle de bain, Sarah jetait un regard aux alentours, découvrant les lieux. Au milieu de la pièce, elle fit glisser ses bretelles de ses épaules, laissant par la suite tomber sa robe au sol, puis elle détacha son soutien-gorge et enleva le dernier vêtement. Nue, elle se dirigea vers la douche et fit couler l’eau. Jetant un coup d’œil au-dessus de son épaule, Sarah fit à Ethan :

Ben alors, qu’est-ce que tu attends ? Je t’attends, moi !

Et ô combien, elle l’attendait. Comme si elle allait prendre sa douche toute seule, non mais oh !

Surtout que je veux mon massage !

Et ouais. Enfin si Ethan avait des talents de masseur mais il n'empêche que voilà... Madame avait des exigences... Et s'il ne se bougeait pas à enlever ses vêtements, il allait voir ce qu'il allait voir, et comme il ne se dépêchait pas, il ne lui restait que son pantalon sur lui, Sarah attrapa son poignet et le tira dans la douche, histoire d'avoir son chéri dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   27/8/2015, 15:05

À les voir ainsi, on sentait qu'une nouvelle complicité s' installait chez les amoureux. Ils essayaient tant bien que mal de rattraper le temps perdu. Après tout, il n'y avait que quoi ? Quinze petits jours à rattraper. C'était dans leurs cordes ! Et puis bon, ils en avaient déjà bien profité dans le bureau d'Ethan. Sarah était vile. Elle savait quels étaient les points faibles de son homme afin de parvenir à ses fins, afin que le beau brun ne boude plus dans son coin. Les histoires de Carter et compagnie s' étaient soudainement envolées. Pour un mec qui se disait rancunier, il passait vite l'éponge. Peut-être parce qu'il ne pouvait tenir tête à la jeune femme, tout simplement. Elle lui avait sorti le grand jeu et cela avait plu à son petit ami. Le fait qu'elle fasse le pas vers lui, qu'elle mette tout en oeuvre pour le récupérer et surtout, qu'elle prenne sur son temps pour débarquer en mode coquine dans l'entreprise d'Ethan. Si là il passait à côté en restant borné, c'était mal parti pour eux. Mais fort heureusement, Sarah l'avait quelque peu raisonné au passage. Il ne pouvait contredire la jeune femme sur pas mal de choses. Les femmes ont toujours raison, c'est bien connu ! Et puis, en fermant le bureau à clé puis en cachant la clé dans son soutien gorge, elle ne lui avait pas vraiment laissé d'autres alternatives. Mais s' il voulait vraiment se séparer d'elle, il aurait appelé du renfort au niveau de la sécurité etc... Et oui. Il approuvait le fait de devenir l'otage de Sarah de son plein gré... Ils étaient à peine arrivés dans l'appartement que la première pièce que Sarah allait visiter était la salle de bain. Faut dire aussi qu'ils avaient l'un comme l'autre envie d'une bonne douche après leur torride ébat. Oh oui, Ethan pensait déjà à l'eau chaude qui coulerait sur sa peau, le détendant un maximum. Et que rêver de mieux qu'être accompagné par sa petite amie qui avait la même idée ? C'était comme s' ils n'arrivaient plus à se quitter ne serait-ce que quelques secondes... C'était un sentiment étrange que de sembler être dépendant de la personne en face de lui. C'était comme une drogue. Oui, c'était ça, Sarah était la drogue d'Ethan. Le monde paraissait plus beau maintenant. Et puis, Sarah rayonnait. Cela faisait plaisir à voir. Ça contrastait avec les jours précédents où ils étaient tous les deux fatigués, irrités. Ils étaient tout simplement amoureux et la jeune femme était la première à lui faire savoir en lui avouant son désir tout à l'heure.

Une fois dans la salle de bain, Sarah resta quelques instants à observer les lieux. Mais elle ne mit pas longtemps avant de faire comme chez elle, en faisant glisser les bretelles de sa robe qui tomba sur le sol, dévoilant son sublime corps aux yeux d'Ethan. Il ne pouvait clairement pas se lasser de cette vision. Puis, dos à lui, elle dégraffa son soutien gorge puis son dernier sous vêtement avant de se diriger dans la douche. Elle commença à faire couler l'eau. Ethan était tellement occupé à caresser du regard les courbes de la jeune femme qu'il avait pris un peu de retard par rapport à elle. Il avait bien le droit de profiter du spectacle, non ? Il avait défait sa cravate, enlevé sa veste en cuir puis sa chemise qu'il avait laissé tomber sur le carrelage en toute négligence. Il lui restait son pantalon à enlever mais Sarah semblait pressée de l'avoir dans ses bras, juste pour elle. Le couple voulait juste se retrouver, vraiment profiter l'un de l'autre et ils avaient toute l'après-midi pour ça.

- Laisses-moi deux secondes, le temps que je retire mes vêtements quand même ! Tout le monde ne porte pas une robe... Ma petite amie est exigente dites-donc !

Il avait débouclé sa ceinture, c'était déjà pas mal. Mais Sarah, impatiente, l'attrapa par le poignet afin de l'attirer dans la douche. Madame avait des exigence et voilà que maintenant, elle souhaitait que le beau brun lui fasse un massage. Sous la douche ce n'était pas le top mais il ferait son possible pour satisfaire les désirs de sa belle. Ethan homme soumis !? N'importe quoi ! C'est bien lui qui voulait passer du temps avec sa chérie... Elle avait toujours cette petite lueur dans ses yeux, ils reflétaient tout l'amour qu'elle lui portait. Ethan commençait à sentir l'eau ruisseler contre sa peau et les cheveux de Sarah perdait de leur volume. Elle était quand même toute aussi belle toute trempée.

- Hum, je ne sais pas si tu as été assez sage pour avoir ton massage, vilaine fille !

Ethan en profita pour lui déposer un baiser sur ses lèvres. En fait, c'était romantique, comme dans les films sauf qu'au lieu d'être dehors sous la pluie, ils étaient sous la douche. Bon allez, autant lui faire son massage. Elle le méritait bien après ces semaines de dure labeur. Ça lui ferait du bien sans aucun doute.

Ethan enleva tout de même son pantalon avant qu'il ne lui colle à la peau et le jeta en dehors de la douche. De même pour son boxer. Là, maintenant, il pouvait s' occuper de Sarah. Il l'attrapa d'abord par la taille puis l'entoura de ses bras, plaçant les mains sur son ventre. Ainsi, il pouvait se coller à elle. Il lui fit un petit bisou dans le cou avant de finalement entreprendre le massage autour de ses épaules. Cela allait être un joli moment de complicité entre eux. Ethan ne sentait pas toujours sa force alors s' il lui faisait mal ou s' il faisait un mauvais massage, autant qu'elle lui dise pour éviter de casser Sarah en petits morceaux !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]   28/8/2015, 11:42

Sarah, impatiente ? Mais pas du tout. Elle était trèèèèès patiente. Mais surtout elle était d’humeur joueuse et enquiquineuse. Elle voulait tout simplement profiter de ce moment de complicité avec lui. Autant profiter de ces moments où ils ne se prenaient pas la tête car c’était certain que ça ne serait pas leur première dispute… de couple. Au vue de leur caractère explosif, ce n’était pas bien la première fois qu’ils se prenaient le chou, tout simplement parce qu’ils étaient en désaccord, n’avaient pas le même mode de vie, ni la même conception sur certaines choses ou encore comme à Los Angeles où aucun des deux ne voulaient avouer leur attirance… Bref, cela dit, rien ne pouvait les empêcher de s’aimer… Il n’y avait que l’être humain pour imposer des obstacles.

Exigeante ? Pas du tout !

Non mais elle n’était pas du tout exigeante. Mais pas du tout. Elle aimait la simplicité et.. la rapidité.

Bon, peut-être un peu !

Elle, vilaine fille ? Mais pas du tout. Manquerait plus que ça, voyons ! En tout cas, Sarah profita de ses tendres bras autour d’elle, de ce moment de tendresse entre les deux. Et la magistrate n’allait pas se plaindre d’avoir un massage de la part de son cher et tendre.

Il n’empêche que par la suite, pour se passer du gel douche ou encore du shampoing, ces deux-là étaient deux vrais gamins à se batailler pour si peu, pour ensuite finir plaquer contre ce mur à s’embrasser et à se réconcilier comme ils le faisaient si bien… La, plaquée contre ce mur, Sarah planta ses yeux dans ceux d’Ethan… Oui, elle n’allait pas l’abandonner de si tôt…C’était dingue l’effet qu’il avait sur elle. Pourtant elle se souvenait de ce jour à Central Park et encore un peu par la suite où elle se disait qu’elle ne succomberait pas mais au final, elle s’était bien trompée. Elle ne pouvait pas déjà se passer de lui…

Vous n’êtes pas croyable, Hawkins.

Ils pouvaient enfin sortir de la douche. Sarah attrapa une serviette pour se sécher. Elle se mit une grande autour de sa taille puis prit une plus petite serviette pour s’occuper de ses propres cheveux.

Je devrais peut-être penser un jour à reserver un coin de ton placard.

Pour qu'elle puisse avoir un minimum de vêtement ici au cas où elle passerait ici ? Parce que là, c'était sûr, à part les vêtements qu'elle avait porté jusque là, elle n'avait rien d'autres qui lui appartenait dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sorry seems to be the hardest word [Ethan - Hot - Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: