AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Soirée entre frère et soeur (Virgile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   20/8/2015, 02:37

Le temps de finir de texter, j'étais déjà dans ma voiture pour l'appartement de mon frère. Il avait enfin accepté de sortir un soir avec moi et ça me plaisait bien. Pour une fois qu'il voulait faire quelque chose depuis... depuis si longtemps... J'essaie de contenir ma joie alors que je m'arrête devant chez lui. Je le texte rapidement pour lui dire que je suis arrivée et l'attends. Je vais lui montrer mon club ce soir. Il va aimer, je suis sûre. Il y en a pour tous les goûts et je veux lui prouver que je réussi dans la vie. Et... avec un peu de chance, je pourrais peut-être lui voler un baiser ou deux... Je souris doucement à cette pensée jusqu'à ce que j'entende la porte de ma voiture ouvrir. Je me tourne vers mon frère et le salue en souriant avant de redémarrer et me diriger vers mon bar

-Tu vas voir. C'est un club select, mais je pense bien pouvoir nous arranger l'entrée avec les doormen. Je suis sûre que ça va te plaire. C'est plutôt relaxant comme ambiance. Tu vas aimer. Et la boisson est excellente! Les barmaids sont douées, les meilleures en ville!

Je lui souris largement avant de continuer la route en lui parlant de tout et de rien. Un peu de blabla entre frère et sœur quoi. Normal. Je me stationne et sors de mon véhicule. Je barre les portes une fois mon frère dehors et je le guide vers la petite file qui c'est formée devant le bar. Je me dirige vers mon doorman en chef qui nous ouvre sans hésiter. Je fais un clin d'œil à mon frère avant d'entrer

-Surtout, mets toi à l'aise. Je n'aime pas que les clients de mon bar se sentent malaisé. Tu veux un verre? C'est moi qui te sors ce soir alors ne te gêne surtout pas et prends ce que tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   20/8/2015, 16:57

Reposant joint et portable sur sa table basse, Virgile posa ses coudes sur ses genoux et passa lentement ses deux mains dans ses cheveux, de son front à l'arrière de sa nuque, le tout avec un long soupir. Les yeux fermés, il essayait de mettre un peu d'ordre dans ses idées. Et avec ce qu'il avait consommé, c'était un peu difficile, mais il en avait l'habitude. Non, la raison pour laquelle ses pensées étaient un peu en foutoir avaient un nom. Elizabeth. Sa sœur adoptive. Et seule femme qu'il ait un jour aimé. Pendant longtemps il avait réussi à la maintenir en dehors de sa vie, mais ce soir, elle était revenue à la charge, réclament une soirée entre eux. Et Virgile avait craqué. Bon. Ça va, une soirée, c'était faisable. Entre frère et sœur, tout bien tout honneur quoi ! Tranquille ! Sur ces belles pensées il se leva pour se changer, troquant ses fringues décontractées pour traîner chez lui avec un jean noir et une chemise de la même couleur, retroussant les manches à ses bras. Une fois prêt, il reçut un sms de sa sœur pour lui dire qu'elle était en bas. Bon, ça y est. Quand faut y aller ! Il sortit de chez lui et alla donc trouver la voiture d'Elizabeth. Ouvrant la voiture, il y entra en la saluant. Donc, Elizabeth l'emmenait dans un club select. A la boisson excellente et aux barmaids doués, les meilleurs de la ville.

Merci pour moi ça veut dire quoi ?

Le toxico eu un bref rire amusé. Hé, il était aussi serveur et barmaid et ce depuis des années ne l'oublions pas ! Enfin, il ne se vexait pas. Comme si de toute façon Virgile allait se vexer pour si peu. Le trajet se fit tranquillement jusqu'au club, porté par une petite discussion tranquille et des coups d'oeil du blond envers la jeune femme. Qui était bien plus belle que dans ses souvenirs. Aller on passe à autre chose ! Arrivés sur place, Virgile suivit donc sa petite sœur qui le fit entrer, passant barrières et entrant donc tranquillement. Oh et qu'elle ne se fasse pas de soucis pour se mettre à l'aise !

T'inquiète, je me sens déjà comme chez moi.


Façon de parler quoi. Le monde de la nuit, de la fête et la débauche ça va de ce coté pas de soucis pour lui. Bon sinon que boire …

Sers moi donc ce que tu veux. La spécialité de la maison tiens.


Tant qu'à faire...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   23/8/2015, 00:28

J'hoche docilement la tête à sa réponse. La spécialité? Très bien! Je le guide vers une petite salle privée après avoir passé ma commande. Ça devrait lui plaire. Enfin, j'espère. Je regarde mon frère alors qu'il s'assoie sur la banquette qui entoure la table. Il est beau comme ça... J'aime beaucoup les habits qu'il a choisi. Ils lui vont bien. J'aimerais tellement qu'il arrête d'avoir honte de nous et qu'il accepte finalement qu'il se passe quelque chose. On ferait un couple super! J'en suis sûre... Pourquoi il refuse? Notre famille adoptive la donc autant corrompue? Il faut que j'arrange les choses. J'ai juste besoin d'un peu de temps. Je vais y arriver, j'en suis sûre. Je vais commencer par cette soirée, puis des visites chez lui, l'invité chez moi... Il va bien finir par craquer et recommencer comme cette nuit-là... À moins qu'il n'aille jamais senti quelque chose pour moi... Non! C'est insensé! Je suis persuadée qu'il m'aime! Je dois juste lui rappeler et tout va rentrer dans l'ordre. Tout va devenir parfait...

-Tu sais, tu m'avais manqué. Ça faisait longtemps qu'on avait pas été toi et moi ensemble. J'ai presque l'impression que tu me fuis, c'est fou non? Haha. Enfin. Je suis vraiment heureuse de te voir. Tu es devenu un beau jeune homme et le noir te va à merveille... Tu es sublime. Tu t'es mis sur ton trente-et-un rien que pour moi, hein? Avoue!

Je ris doucement avant de tourner la tête vers la fille qui entre dans la salle. Elle a un plateau de shooter dans les mains qu'elle dépose sur la table en faisant un clin d'œil à Virgile. Je la remercie alors qu'elle sort en se déhanchant et me tourner vers mon frère en souriant largement. Je lui explique les différentes boissons avec passion avant de plonger mon regard dans le sien

-Alors? Avec quoi tu veux commencer? La soirée est encore jeune et tu as une foule de chose à essayer! Tu voudrais peut-être que je rappelle Sylvia? Elle te plaît? Elle pourrait mettre un peu d'ambiance. À moins que tu préfères les blondes? Rose pourrait te plaire alors. Elle est très belle et dynamique. Ou bien un homme? Tu sais, ça ne me dérangerais pas. Timothée est le seigneur de la danse! Il est juste... Wow! C'est le mot. Wow. Alors? Ton choix?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   24/8/2015, 13:20

Virgile eu un sourire aux paroles de sa sœur. C'est vrai que malgré tout elle lui avait bien manqué. Il pouvait toujours jouer les âmes torturées, la vérité était qu'Elizabeth lui avait vraiment, mais vraiment manqué. Après tout elle fut son seul soutien bien que sûrement inconsciente de la chose durant les années ou il a vécu dans leur famille adoptive.

Qui ? Moi te fuir ? Quelle drôle d'idée !


Non non, il faisait juste tout pour la repousser et la tenir loin de sa vie pourrie. Par exemple, il n'aurait vraiment pas aimé que ce soit elle qui le retrouve en pleine overdose, à s'étouffer dans son vomi ou le lendemain à clamer haut et fort qu'il aurait préféré y rester. Bon, ne pensons pas à ça pour l'heure il passait sa soirée avec elle. Tiens, sourire plus sincère aux paroles d'Elizabeth.

Arrête de me complimenter, ça se voit que tu ne t'es pas regardée mieux dans une glace ces derniers temps.

Vraiment, elle s'était vue ? Elle était au courant d'à quel point elle était magnifique ? Bon, elle devait quand même être au courant qu'elle était loin d'être un laideron, mais elle avait conscience de toute sa beauté ? De tout son sex appeal ? De ces jambes de folies qu'elle avait ? De ce visage parfait ? De …. Baffe mentale.

* Bon Virgile tu te calmes, c'est Elizabeth bordel ! Ok il s'est passé des choses mais ça ne veut pas dire que t'es de suite obligé de te jeter dans ses bras pour autant !*


Aller on se reprends, puisqu'une fille arriva, avec un plateau de shooters qu'elle déposa devant lui et partit avec un clin d'oeil à l'attention de Virgile avant de partir et promis, les yeux du toxico étaient tombés tout seuls sur son postérieur …. Assez appétissant d'ailleurs.... Une fois qu'elle fut hors de son champ de vision il tourna la tête vers Elizabeth et la regarda dans les yeux lorsqu'elle lui expliqua un peu la suite des choses. Sylvia donc c'était la fille de tout à l'heure ? Il eu une petite moue disant que oui, elle lui plaisait bien. Une blonde sinon ? Pourquoi pas. Hein un homme ? La Virgile la regarda de travers....

Euh …. Non merci c'est pas vraiment mon délire les mecs !


Certes il y avait son patron avec qui les situations étranges s'enchaînaient, et les baisers étranges aussi, mais c'était pas une raison ! Pour avoir testé il savait que non, un mec ne lui fera aucun effet. Bon du coup, faisant comme chez lui, il prit un shooter qu'il descendit cul sec et reposa celui-ci sur le plateau avant de regarder de nouveau Elizabeth.

Pourquoi pas cette Rose dont tu me parlais ? Si tu pense qu'elle peut me convenir bien sûr.


Nul doute que oui sinon elle ne lui aurait pas proposé cette fille non plus. Hé si déja il avait droit à un traitement spécial en venant dans cette pièce ....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   27/8/2015, 20:17

Je soupire doucement à sa réplique. Oui, me fuir. C’était le mot qui convenait le mieux, me fuir et/ou me chasser loin, très loin de sa vie. Et ça me fait mal de cracher ses mots. Fuir, repousser, chasser, éloigner. J’ai l’impression que cette nuit à tout gâchée en même temps qu’elle a ouvert toutes les portes. À quoi bon avoir les portes ouvertes si on t’empêche de sortir? Il n’y a que le courant d’air invitant qui te nargue sans arrêt , chargé d’odeurs, de mots et de souvenirs. Je n’ai pas honte de cette nuit, j’en rêve encore. Et je prie qu’elle se reproduise aussi souvent que possible. Les portes sont ouvertes et personne ne m’empêchera de les franchir.
Je souris à son commentaire sur ma beauté. Je sais parfaitement combien je suis belle, c’est mon principal atout. Ça et ma ruse, probablement. J’aime bien qu’on me le rappelle par contre, surtout de la bouche de mon frère. C’est encore plus beau venant de lui. Encore plus vrai. Je passe une mèche de cheveux rebelle derrière mon oreille avant de me lever quand il me dit vouloir Rose. Je vais trouver ma fille et lui demande de nous rejoindre dès qu’elle aura fini avec son autre client. Je retourne auprès de mon frère en prenant un shooter et m’appuyant sans hésiter contre son torse pour être plus à l’aise

-Rose arrive dans quelques minutes. Tu veux que je te fasse patienter? Je connais moi-même quelques danses. À moins que je ne t’intéresse pas. Je suis ton délire…?

Je renverse la tête pour le regarder et souris doucement, malicieuse, avant de boire mon verre et me tourner pour faire face à mon frère. Je n’ai jamais été le genre de fille à tourner autour du pot. Je veux savoir ce qu’il pense de moi, vraiment. Je ne veux pas juste savoir qu’il m’aime comme un ‘’frère’’ aime sa sœur. Je veux l’entendre, sentir, ressentir l’amour qu’il pourrait me porter. Et si je dois lui montrer le chemin à suivre pour se dégêner, je n’hésiterais pas. Mais je n’ai pas le temps de me lever pour danser que Rose arrive. J’ai presque envie de la renvoyer, mais elle est venue spécialement à ma demande. Ça serait mal de lui faire ça. Je lui donne plusieurs billets avant de l’observer faire en souriant. Je garde un œil sur mon frère plus que sur ma fille je crois. J’aimerais pouvoir l’avoir rien qu’à moi, savoir que son regard ne me sera réserver qu’à moi et moi seule! Je veux voir ses yeux parcourir mon corps, s’en délecter et le consumer d’un regard brûlant. Je veux sentir sa peau parcourir la mienne, ses doigts me caresser et ses lèvres me chatouiller. Je veux mon frère. Je ne vois pas pourquoi les gens voient d’un mauvais œil les personnes amoureuses de leur famille comme moi. Où est le mal d’aimer? Peut-être qu’un jour ça sera normal. Et je veux pouvoir vivre jusqu’à ce jour…

-Dis-moi, Virgile, tu as un bon travail à ce… Bloody Hell? Tu t’y plais? Tu t’y ais fait des amis? Des amours peut-être? Tu peux tout me dire, tu sais. Ça restera entre nous. Promis, grand frère…

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   27/8/2015, 21:46

Virgile laissa donc Elizabeth se charger d'aller appeler la danseuse non sans un petit coup d'oeil à son geste lorsqu'elle remit une place une des mèches de ses cheveux. Se reprenant tout de même lorsqu'elle revint vers lui, shooter à la main et s'appuyer sur son torse. Bien entendu, ce geste normalement anodin ne le laissa pas de marbre non plus. Bien sûr il ne la repoussa pas. Il se contenta de la laisser faire, relevant son bras sur le dossier de la banquette pour même lui laisser plus de place. Il hocha la tête lorsqu'elle le prévint que Rose arrivera sous peu. Par contre il eu un sourire amusé à ses paroles, ainsi qu'un petit rire.

Sérieusement tu saurais danser ?


C'est que l'idée était un peu tentante dites donc …. L'idée commençait à faire son bonhomme de chemin dans sa tête pendant qu'elle buvait son shooter, mais avant qu'il n'ait pu lui donner une quelconque réponse que la danseuse arriva. Et du coup tant mieux même ! Parce que bon, aller accepter la proposition d'Elizabeth … Idée à la con oui ! Non mais ça va pas dans sa tête ! Non non non. Pour la peine, il reprit un shooter assez rapidement et se concentra sur ladite Rose, ignorait totalement le regard d'Elizabeth sur lui. Voila, la, c'est très bien. On regarde cette jolie nana se trémousser et on ne s'imagine surtout pas sa propre sœur à la place …. Voila tout.... Enfin, avant que celle-ci ne le sorte de ses intenses pensées. Sur son boulot au Bloody Hell. Oh si en plus elle tentait la corde sensible hein … Tournant la tête vers elle avec un petit rictus amusé il secoua légèrement la tête.

Voyons je n'ai rien à te cacher de toute façon.


A elle ou au monde entier !

Bah ouais, j'ai un bon poste la bas. D'ailleurs j'ai eu une promotion y'a pas si longtemps. Les collègues sont cools j'ai pas à me plaindre. Oh par contre ma meilleure amie y a bossé pendant un moment mais la elle a trouvé un meilleur emploi au musée. C'est chouette pour elle cela dit.


Avec toutes les emmerdes que son amie Evelyn avait eu la pauvre, il était ravi pour elle qu'elle puisse partir d'un meilleur pied. Par contre … Se remettant un peu plus en place sur la banquette, il parla sans le vouloir d'une voix un peu plus basse. Même si normalement la fille n'était censée rien dire de ce qu'elle pouvait entendre, quand même …

Par contre, y'a mon boss qui est un peu … comment dire... chelou....


Virgile regarda sa sœur un instant, se demandant s'il pouvait lui raconter une telle chose. Hum … Oui, il le pouvait. C'était Elizabeth après tout, et même si ces dernières années il s'appliquait à l'éviter, il pouvait lui en parler.

En fait une fois … il m'a embrassé.


Chelou non ? Bien sûr il ne lui racontait pas du tout le reste de l'histoire à sa pauvre sœur. Elle n'avait peut être pas besoin de tout savoir non plus. Cette info était suffisante.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   1/9/2015, 23:58

Je fronce doucement les sourcils alors qu’il me dit que son patron l’a embrassé. Sérieusement? Mon frère, qui dit ne pas aimer les hommes, ose me dire, deux minutes après, que son boss l’embrasse! Non, non, non! Je ne laisserais pas passer ça! Je vais devoir retrouver cet homme qui s’amuse ainsi avec MON frère et lui montrer à qui il appartient vraiment. S’Il croit pouvoir l’utiliser comme bon lui semble sans m’avoir, au préalable, passé sur le corps, il se trompe! Je serre un peu les poings, surtout de rage, avant de prendre un autre verre.

-Tu sais, si tu viendrais travailler pour moi, tu pourrais avoir le même traitement de faveur, mais en bien mieux… Au lieu d’un stupide patron qui te prend au dépourvue en t’embrassant, tu pourrais avoir une jolie femme… qui te prends au dépourvue.

Je m’approche lentement de son visage avant de lui voler un baiser en apparence doux et chaste. Mais je tâte le terrain. J’ai besoin de savoir ce qu’il éprouve. S’il est encore cet adolescent rebelle. J’ai besoin de repère. Je lui souris doucement avant de rire et ébouriffer ses cheveux avec tendresse.

-Détends-toi. Comme si j’allais te prendre dans mon club. Je vais me retrouver avec que des clientes! Et tu vas voler la vedette de mes danseurs. Ça serait très mauvais pour mes affaires ça. Tu ne penses pas? Parle-moi donc plus de boss. Il s’appelle comment? Il est beau au moins? Parce que, hein, il faut pas non plus se laisser embrasser par n’importe quoi.

Je ris doucement avant de me servir un autre verre que je bois aussi rapidement que les autres. Mes yeux vont se poser sur mon frère et je le détail du regard un moment avant de déposer mon verre vide sur le plateau. Je donne congé à Rose quand elle termine sa danse et m’intéresse plus attentivement à mon frère

-Tu ne m’as pas répondu tout à l’heure. Tu as seulement… détourné la question. Tu aurais voulu que je danse? Et ne me réponds pas par une question. Je veux que tu sois franc avec moi.

Je le regarde droit dans les yeux, déterminer à tout savoir, à arracher chaque parcelle de vérité venant de lui

-Je veux savoir si tu m’aimes encore, Virgile. Je veux savoir ce que tu penses de moi, ce que tu aimes et déteste et je veux surtout savoir si tu m’aimes encore, merde! J’ai besoin de savoir! Ne me laisse pas dans l’ignorance! Parle-moi et ne me mens pas. Je ne suis plus une petite fille. Je suis adulte et je sais en prendre alors dis-moi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Soirée entre frère et soeur (Virgile)   3/9/2015, 14:11

Dans sa tête, Virgile ricana quand même lorsqu'Elizabeth traita Théodore de stupide patron. Même si leurs relations étaient moins tendues qu'au début, Virgile était le premier à rigoler lorsque quelqu'un disait une connerie sur Campby. Oh ça va, c'est bon enfant ! Euh, par contre la suite de ses mots, et surtout de ses gestes le fut bien moins. Pour ne pas se faire d'idées, Virgile s'était brièvement dit comme quoi cette femme qui pourrait le prendre au dépourvu, ça serait une danseuse ! Mais le baiser que lui donna sa sœur lui fit bien comprendre que sa pensée première, à savoir qu'Elizabeth serait cette femme, était la bonne. Restant stoïque, Virgile n'en fut pas moins retourné. Heureusement que sa sœur se mit à rire et lui ébouriffer les cheveux, parce qu'il aurait sûrement planté pendant un petit moment encore. Se détendre. Elle en avait de bonnes comment vous voulez qu'il se détende dans ces conditions ? Voila tout ce qu'il voulait éviter qui lui revenait en pleine face ! Bon c'était sympa par contre de dire qu'il volerait la vedette à ses danseurs. Pour ce qui est de son boss …

Il s'appelle Théodore. Et beau ? Je ne sais pas trop ce qu'il faut pour qualifier un mec de beau en fait. Je sais qu'il plaît aux filles cela dit. Puis …. euh … il a de beaux yeux ?


Il ne savait pas trop quoi dire. En fait Virgile avait l'impression que plus il tentait de réfléchir sur le sujet, plus il s'embrouillait. Le fait d'avoir fumé un pétard avant, plus les quelques verres maintenant, et surtout, surtout la présence d'Elizabeth, tout ça ne l'aidait pas à avoir des pensées cohérentes. Déja de base c'était le bordel alors la … Oh déjà fini la petite danse ? C'était sympa en tout cas tiens. Mais du coup, Rose les laissaient seuls tous les deux. Non pas qu'il avait peur de quoi que ce soit. C'était juste spécial. Et merde, voilà qu'elle revenait sur cette histoire de danse. Bon ….

Disons que ça m'aurait intéressé de voir ça.


Donc oui, ça lui aurait plu qu'elle danse, au fond de lui, et pas qu'au fond d'ailleurs, il avait trouvé l'idée rudement intéressante. Soutenant son regard, il constata qu'elle était toujours autant du style directe. Tout comme ses questions. D'ailleurs le toxico avait le sentiment qu'elle avait attendu toute la soirée pour lui demander ça. Elle voulait savoir si il l'aimait toujours. Elle avait besoin de savoir tout ce qu'il pensait d'elle. Et qu'il ne lui mente pas …. Il fut tenté de prendre un autre shooter et de la laisser en plan, mais non. Il n'en fit rien. A la place, il continua de la regarder dans les yeux. Et finit par lui parler, plus calmement que ce à quoi il s'attendait de lui même.

Tu veux savoir si je t'aime toujours ? Tu es ma sœur Elizabeth, et oui, je t'aime encore. Peut être même que je t'aimerais toujours. Et c'est bien pour ça que j'ai voulu t'éloigner de moi. Je ne peux pas t'offrir le bonheur que tu mérites. Tu sais bien à quel point je suis pourri.

Et par pourri, il entendait par la son addiction à la drogue.

J'ai bien failli en crever l'autre jour. Et il est juste hors de question que tu assiste à ça un jour. Je sais ce que ça fait de voir quelqu'un, qu'on aime ou non, en train de crever, sur un plancher miteux ou dans sa baignoire les veines ouvertes.


Et ça faisait trop mal d'assister à ça. Et ne voulait pas qu'Elizabeth ait à subir ça un jour, c'était juste trop affreux et trop difficile à surmonter. Pour lui même, il s'était fait une raison :

Je ne vivrais pas vieux, ça je le sais. Toi, tu es belle, tu es jeune, et t'as pas le corps qui lâche à petit feu. Il est hors de question que je t'inflige ce spectacle désolant.

Vous allez dire alors : mais dans ce cas arrête la drogue ! Bah non. Pour lui, il n'avait pas de soucis. Cette saloperie faisait partie intégrante de sa vie. Il savait bien comment il allait finir par crever : avant ses trente ans à la suite d'une overdose. Voila tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée entre frère et soeur (Virgile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: