AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My everything! ~ Evyli [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: My everything! ~ Evyli [Terminé]   9/9/2015, 20:51

Aujourd’hui : mardi soir : Evelin venait passer la soirée à mon appart. Notre excursion remontait à peine à deux jours, mais comme elle avait congé demain je lui avais proposé de passer la soirée avec moi, chez moi ! Lundi nous avions repris le boulot et je n’avais malheureusement pas pu la voir, nos horaires ne correspondaient pas hier comme aujourd’hui pour que je la conduise, mais via texto nous nous étions donné rendez-vous à 19 heure chez moi. Je lui avais dit de manger chez elle, vu que je venais à peine de rentrer j’avais mangé un sandwich en route. Je venais à peine de passer la porte de mon appart. 18h40. Le temps de prendre rapidement une douche. Un rapide coup d’œil pour en face et je m’étonnais de voir son appart vide… Elle était peut-être chercher un truc à l’épicerie du coin ?

Une douche rapide plus tard et je me retrouvais à faire chauffer du lait sur ma plaque. En quelques minutes une drache immonde s’était mise à tomber, comme le premier soir… Là où je lui avais parlé pour la première fois. Je me doutais donc, ne voyant toujours pas de lumière de son côté qu’elle devait être en route. Un bon chocolat chaud serra surement approprié vu la météo. J’étais justement occupé à verser la poudre de cacao dans nos tasses quand on sonna à la porte. Garda la boite de Nesquik en main, j’allais ouvrir à ma petite amie. Un grand sourire au visage je l’invitais à rentrer. La jeune femme était en effet détrempée. Je ne pus m’empêcher de l’embrasser pour la saluer. Elle m’avait manquée.

« Bonjour, belle demoiselle ! Poses tes affaires où tu veux et met toi à l’aise ! Ca va tu n’as pas trop froid ? Sinon j’augmente le chauffage ! J’espère que tu aimes le chocolat chaud, je me suis dit en voyant le temps que ce serait bien un truc chaud ?»

Je m’empressais d’accrocher sa veste au porte mentaux et de lui apporter une serviette ! Passant doucement la serviette moi-même dans ses cheveux je lui souriais tendrement en étant proche d’elle. Je posais doucement mes lèvres sur son front et la laissais continuer à se sécher, le lait risquant de déborder. Je versais le liquide chaud dans nos tasses tout en lui disant de s’installer sur le canapé. M’emparant des deux tasses je les amenais alors au salon.

Lui souriant toujours tendrement je lui tendis sa tasse alors que je posais la mienne sur la table basse à côté du canapé. Je me penchais alors et sortit un plaid d’en dessous de la table : le dépliant je m’installais sur le canapé, une partie du plaid sur moi. Je relevais l’autre partie et lui proposais de se mettre contre moi. Lâchant ensuite le plaid je pris ma tasse et lui souris :

« Alors : comment c’est passée ta journée ma belle ? »

Posant un baisé sur son front je pris une gorgée de la boisson chaude, absolument délicieuse. Faudra vraiment mettre au point un système plus pratique parce qu’en deux jour elle m’avait manquée d’ailleurs je ne manquais pas de lui dire :

« Tu m’as manquée ces deux derniers jours ! »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   10/9/2015, 00:01

Etant encore en été, la chaleur se faisait tellement sentir que ça ne serait pas étonnant que le ciel finisse par leur tomber sur la tête. La pluie menaçait de tomber et ça allait sans doute arriver d’une minute à l’autre... Evelyn espérait faire tout ce qu’elle avait en tête avant de se faire mouiller...

En fait, elle avait réussi à repérer un éventuel cadeau pour Liam en allant au boulot la veille alors le voyant ce soir, elle se disait d’y foncer avant d’aller le retrouver. C’était un peu la course aujourd’hui avec le boulot en premier lieu, manger puis après, elle devait également prendre le temps de se préparer… Oui, parce qu’allez savoir pourquoi ce coup de stress mais face à tous ses vêtements, Evelyn ne savait pas quoi porter… Tel haut lui faisait ressortir ses yeux pendant que l’autre la mettait en valeur… Comme si le fait de ne pas plaire à Liam lui faisait peur alors que… ça faisait deux jours qu’ils étaient ensemble et tout ce qui avait été dit… et même la manière dont il la regardait … Ca voulait déjà dire beaucoup de choses…

Se regardant dans le miroir, c’était bon, elle était … « parfaite » avec sa petite jupe en jean, son haut blanc, et son médaillon en argent qu’elle avait autour du coup. Jetant un œil sur ses cheveux, c’était bon… Elle ne devrait pas autant stressée de la sorte. Mettant des bottines et une petite veste pour la couvrir en cas de pluie, elle sortit alors pour aller au magasin au coin de la rue… Malheureusement, elle avait l’impression que tout le monde s’était donné l’idée d’aller faire les courses en même temps qu’elle pour qu’il y ait autant de monde… Le cadeau en main, elle alla à la caisse où elle dut faire la queue pendant un bon moment… et ce, au risque d’être à la bourre et vu le temps qu’il faisait à l’extérieur, ce n’était pas bon signe et ça tomba alors sans crier gare…. Cadeau payé et en main, elle le cacha dans son sac à main et sortant, elle courut alors sous la pluie jusqu’à l’immeuble de Liam… Evidement, elle n’avait eu le temps de bien se couvrir qu’elle avait eu les cheveux mouillés… Par contre, elle avait à peu près sauvé le reste… Peut-être qu’elle devrait passer le temps chez elle histoire de sécher les cheveux … mais en même temps, elle n’avait pas trop envie de le faire attendre… Bon… il fallait un peu savoir !

Arrivant alors à sa porte, Evelyn fut alors accueillir de manière… royale. Autant dire ce qui était… Se faisant inviter à entrer à l’intérieur, Liam l’embrassa pour la saluer, baiser qu’elle répondit volontiers… avant d’esquisser un énorme sourire… Cela lui fit plaisir de le voir.

Salut ! répondit-elle. Je veux bien un chocolat chaud, merci. Il n’y a rien de plus réchauffant et réconfortant avec ce temps déplorable.

Alors que deux jours plus tôt, ils avaient eu le droit à du grand soleil... Et qu’il ne s’en fasse pas pour le chauffage et tout ça, la chaleur de ses bras suffirait amplement. C’était la bonne solution quand on était du genre frileuse et c’était le cas pour la jeune femme. Non, vraiment, il ne faisait vraiment pas chaud. Elle enleva sa veste que Liam accrocha rapidement au porte-manteau et pendant qu’il était parti pour aller chercher elle ne savait quoi, elle avait quitté ses bottines à l’entrée, puis avait porté ses mains sur ses bras signifiants qu’elle avait froid. Liam revint rapidement avec une serviette entre les mains où elle put alors sécher ses cheveux, histoire de sentir un peu moins l’humidité.

Merci ! fit-elle le sourire aux lèvres.

Liam était vraiment attentionné avec elle et pas qu’un peu. Il était littéralement à ses petits soins. Elle posa son sac à main assez gonflé par le cadeau sur la table basse puis, Evelyn finit de se sécher les cheveux à l’aide de la serviette. Ceci fait, elle posa la serviette sur le dossier d’une chaise avant de s’asseoir sur le canapé comme Liam l’avait invité à le faire. Bref, devrait-elle faire un peu comme chez elle ? Enfin le temps de prendre ses marques…. Elle s’installa alors tranquillement, jusqu’à ce que Liam la rejoignit près d’elle avec les chocolats en main. Elle récupéra sa tasse, tout en le remerciant encore une fois… Cela lui fit du bien de sentir la chaleur de la tasse entre ses doigts, ce qui la réchauffait bien… même si ce n’était pas encore ça pour le reste de son corps. Remarquant que Liam récupérait le plaid pour se le mettre sur le dos, Evelyn s’approcha de Liam afin de se caler tout près de lui, pour se mettre également à l’intérieur du plaid… hey, Evelyn ne pouvait refuser une invitation pareille, pas folle la guêpe.

Voilà ce qui est mieux !

Parfait, même !

Et bien, ça va ! Une journée assez mouvementée avec les visites. Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer… D’ailleurs, il y avait une personne âgée qui m’aurait presque prise pour sa petite-fille.

L’anecdote du jour !

Il m’aurait presque kidnappé à la sortie du musée, voulant que je le ramène à sa propre maison de retraite.

Sacré pépère, va ! Cela dit, il n’était pas méchant.

Cela dit, dans ses airs, il me rappelle mon propre grand-père.

Celui qui vivait toujours près de Louisville, dans son ranch, s’occupant courageusement de ses chevaux, encore à son âge. Cela dit, c’était mignon si elle lui avait manqué…

Mais tu me vois tous les jours ! fit-elle pour charrier un peu avec sa petite moue.

Non, du tout, elle ne le charriait pas du tout, ce n’était pas comme si elle vivait en face et ce n’était pas comme s’ils ne se parlaient pas régulièrement (du moins par texto) mais il fallait avouer que ce n’était pas pareil de se voir face à face, du moins côte à côte comme ils l’étaient, là, maintenant… Et après ces dires, elle lui donna un baiser sur ses lèvres, histoire de le réconforter puis but une gorgée de son chocolat avant de lui poser la même question en retour :

Et toi, alors, ta journée, mon bad boy ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   10/9/2015, 13:14

Evelyn était comme à son habitude, sublime ! J’aimais beaucoup la manière élégante qu’avait ma petite-amie de s’habiller. Toujours jolie. Je ne sortais pas avec elle pour ses goûts vestimentaire, mais parce qu’elle me plaisait caractériellement. Mais n’empêche que je remarquais le soin qu’elle prenait pour s’habiller. J’accueillis ma chérie comme il se devait, elle qui avait bien été trempée par la pluie. J’étais au petit soin pour elle. C’était normal non ? En temps que son petit amis ? Et puis j’aimais prendre soin des gens, leur donner le sourire. D’ailleurs Evelyn me le rendais bien. Tandis qu’elle se colla contre moi sous le plaid, je passais mon bar par-dessus ses épaules et lui souriais. Elle était si adorable. J’embrassais son front, avant de prendre une gorgée de mon chocolat chaud. Je l’écoutais alors parler de sa journée. Je rigolais doucement lorsqu’elle parla de ce vieux monsieur, attentif.

« Je suis sûr que tu es bien plus jolie que sa petite fille ! Mais si il essaye encore de te kidnapper je risque de trouver ça moins mignon ! »

J’avais dit ça en plaisantant naturellement. Mais n’empêche, c’était mon Evelyn ! Ma copine ! Personne n’y avait droit. Sauf Isis. Limite avec elle je savais partager. Je resserrais doucement ma prise sur ma chérie du coup alors qu’elle parlait de son grand père. Elle ne m’avait pas encore beaucoup parlée de sa famille. Du coup j’étais un peu curieux. Je ne savais pas si c’était un sujet sensible et décidais d’amorcer la chose avec une touche d’humour.

« Ah bon ? Ton grand père aussi essayait de te kidnapper ?"

Je lui avouais alors qu’elle m’avait manquée. Je rigolais lorsqu’elle me répliqua qu’on s’était vu tous les jours. J’enfuis mon visage dans ses cheveux du coup en souriant.

« Oui mais ça par exemple je ne sais pas le faire de l’autre côté de la rue. Ou encore te dire que tu es magnifique… Te le murmurer à l’oreille est tellement plus agréable que te l’écrire ! Mais malgré tout j’aime nos petit sms ! »

J’embrassais sa tête avant de redresser ma tête. Elle m’embrassa alors et je ne pus m’empêcher de sourire et de frotter mon nez contre le sien, avant de prendre une gorgée de mon chocolat chaud. Je souriais lorsqu’elle continua de m’appeler « son bad boy ». J’aimais bien ce surnom venant de sa bouche.

« Moi ma journée était assez monotone. J’ai passé tous mon temps sous le capot de la même voiture, un souci avec le moteur. C’était un hybride, une à moitié électrique, et un des recordages était foutu. J’aime mon boulot mai c’est frustrant quand tu passes ton temps à faire la même chose. Par contre de mon côté je n’avais pas de petite vielles qui me prenait pour son petit-fils. »

Je charriais Evelyne avec cette phrase gentiment, avant de reprendre une gorgée de mon chocolat chaud. Je déposais alors la tasse pour me réinstaller plus confortablement, son dos contre mon torse, un bras l’encerclant, ma main posée donc contre son ventre. Mon dos était contre l’accoudoir et j’avais posé le plaid par-dessus nous.

« Tu veux regarder un film ce soir ? Je pense qu’il y a un Star Wars qui passe ? Si ça te tente sinon on peut aussi faire autre chose ? »

Je levais mon autre main, celle qui était libre, pour doucement ramener une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Tout en souriant je lui embrassais sa tempe. Elle avait la peau si douce. La tenir là dans mes bras… Et dire qu’il y a quelques temps je rêvais de faire ça avec Évangeline… De pouvoir la serrer une dernière fois… tellement dérisoire… Evelyne était mille fois plus belle, plus douce, plus adorable… Plus proche de moi aussi. J’avais l’impression qu’elle et moi étions sur la même longueur d’ondes. On se comprenait, on s’ajustait sans nécessairement devoir mettre les choses aux points. On était bien ! Avec l’autre il y avait toujours un arrière- goût de gêne. Tandis qu’ici : j’étais bien ! J’étais moi ! Et j’éprouvais des choses pour cette femme magnifiques dans mes bras !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   11/9/2015, 00:12

Liam serait-il du genre jaloux de ce très cher grand-père ? Ben voyons ! Oh, c’était dit sur le ton de la plaisanterie. Ca, c’était évidemment un trait de caractère qu’elle appréciait chez Liam… Un peu d’humour était fun. C’était simple, en peu de temps, depuis qu’elle avait appris à le connaître, il réussissait à la faire rire et sourire… A sa rencontre, lorsqu’il était venu la dépanner, elle n’aurait jamais imaginée une chose pareille. Elle avait plutôt eu l’impression d’avoir affaire à un dérangé quand même… mais il n’était rien de tout ça… En fait, à ce moment-là, il avait été juste Liam qui semblait avoir du mal à se sociabiliser… Enfin ça, c’était passé.

En parlant de grand-père, Evelyn l’avait comparé avec le sien… Vraiment, comme si le sien – Louis de son nom - essayait également de la kidnapper !

Oh, ce n’était pas bien compliqué ! Il n’avait pas besoin de me kidnapper, j’y allais de mon plein gré ! Il s’occupe d’un ranch, alors c’est facile !

Syndrome de Stockholm, ou prendre les choses par les sentiments, on en reparlera ! Enfin, cela dit, c’était évidemment dit sur le ton de l’humour… Mais un peu plus sérieusement, Evelyn avait toujours apprécié rendre visite à son grand-père en présence des animaux qu’ils possédaient. En tout cas, le fait qu’Evelyn aimait les animaux, notamment les animaux de compagnie ou les chevaux, n’était pas un secret. La preuve : elle s’occupait d’un chat, Isis, de l’autre côté de la rue.

N’empêche, Evelyn n’en disait pas plus. Pas qu’elle détestait parler de sa famille mais … voilà… C’était un peu compliqué, et pas forcément rose tous les jours…En gros, elle avait une sœur aînée, Sophia, avec qui elle n’avait pas toujours une relation très proche, vu leur caractère opposé. Sophia était du genre grande gueule, spontané et à ne jamais mâché ses mots alors qu’Evelyn était plutôt douce, sensible, réservée et secrète. Elle avait eu jadis une petite sœur au nom d’Irene - la sœur dont Evelyn s’était toujours sentie aussi proche - mais celle-ci avait perdu la vie lors de l’accident de voiture. Ca, Evelyn en avait déjà touché deux mots. Ce n’était pas comme si Liam l’ignorait. Il savait également que quelque part au fond d’elle, elle se sentait responsable de sa mort. Par la suite, elle avait deux grands cousins : Piers avec qui elle avait toujours eu une relation fusionnelle, avec qui elle avait toujours été proche jusqu’à ces derniers temps, puis Scott, avec qui elle s’était toujours bien entendue également. A vrai dire, il fallait avouer que dans la famille, depuis longtemps, ses deux cousins avaient toujours cherché à la protéger, de tout et de n’importe quoi, même face aux protestations de Sophia… Pour dire… Bref….
Cela dit, malgré le fait qu’elle s’entendait bien en général avec certains membres de sa famille, cela n’avait pas empêché à Evelyn pendant 6 mois de couper les ponts avec eux… à ne plus donner de nouvelles car c’était la période où elle n’avait pas été spécialement au top de sa forme… jusqu’à ce que Piers décide de la retrouver à New York, où par la suite, Evelyn avait pu renouer avec sa famille, en même temps qu’elle brise les liens avec Piers… Bref… Longue histoire.
Donc pour la peine, la jeune femme préférait ne pas en dire plus. Pas ce soir en tout cas. Elle voulait passer une magnifique soirée en sa compagnie, et non à discuter de choses et d’autres comme ce sujet… Cela faisait à peine deux jours qu’ils étaient officiellement ensemble alors chaque chose en son temps.

Au fait qu’elle ait pu lui manqué, la jeune femme n’avait pu s’empêcher de le taquiner un peu… Evelyn ferma un instant les yeux lors de ce moment de tendresse et de ces douces paroles. Liam ne se privait pas pour lui dire à quel point elle était magnifique… C’était plutôt agréable comme sensation… Redescendant de son petit nuage, Evelyn lui retourna la question. Celui-ci lui raconta alors sa journée qui lui était assez monotone. C’était en gros la routine, quoi. C’était un peu le métier qui le voulait au fond, et pour finir, il ne put s’empêcher de la charrier par rapport aux faits qu’il n’avait pas eu de petites vieilles pour le prendre pour son petit fils. Evelyn lui fit un petit coup d’épaule. Pour peu, il la ferait râler et ça marchait… Qu’il se moque d’elle, voyons ! Il allait voir ce qu’il allait voir, va !

Moqueur, va !

Elle finira par arrêter de raconter des anecdotes si c’était pour se faire enquiquiner de la sorte... Enfin, elle se disait ça mais ne le pensait absolument pas. Il avait beau se moquer, cela pouvait la faire un peu râler mais elle mentirait en disant que ça ne l’amusait pas. Son sourire la trahissait.

Après avoir posé sa tasse sur la table basse, Evelyn se retrouva rapidement adossé tout contre le torse de Liam. Elle était bien, là, allongée quelque peu sur lui, les pieds sur le canapé, ses genoux pliés… Elle était bien là, au chaud tout contre lui, et ce plaid là, qui les recouvrait… Encore un peu, elle finirait bien par s’assoupir là. Liam lui fit une proposition de programme de soirée et apparemment, il y avait un Star Wars. Enfin, du moins, il le pensait.

Un, avec Harrison Ford ou pas ?

Genre depuis l’autre conversation SMS où il lui avait dit qu’il se faisait un Indiana Jones… C’était que oui, Evelyn le trouvait pas mal cet acteur, enfin du moins dans sa jeunesse où il était plutôt beau garçon… Aujourd’hui, il avait bien vieilli.

J’ai cru voir que c’est ce soir qu’il y a « Coup de foudre à Notting Hill ».

Julia Roberts. Hugh Grant. Un film classique. Un film de fifilles comme elle les aimait. Mais ça, Evelyn savait que ce n’était pas bien le trip de son petit ami.

Mais Star Wars me paraît parfait !

S’il y avait Harrison Ford, elle n’allait pas dire non, elle n’était pas folle.

Tant que je reste dans tes bras, ça me va! fit-elle sourire aux coins avant de relever les yeux vers lui. Oui elle était bien là, et ça se voyait dans son regard.

Puis elle jeta un coup d’œil à son sac à main qui trainait sur la table basse, Evelyn se demandait quand elle allait lui offrir le cadeau qu’elle était partie chercher un peu plus tôt dans la soirée … En même temps, vu la place qu’il prenait dans son sac, on dirait qu’elle venait d’embarquer son appartement. Certes, c’était un peu exagéré… Seulement un peu. En fait, le cadeau, si vous voulez savoir, était un hippopotame en peluche… histoire de lui rappeler leur journée au zoo car Liam tenait à voir les hippopos et ils n’avaient pas eu l’occasion d’en voir puisqu’il y en avait pas… Ah bon ? C’était un peu kitch, vous trouvez ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   14/9/2015, 15:03

Je la regardais, si jolie, ses beaux cheveux blond proche de moi. Son shampoing sentais bon. Je ne savais pas dire ce qu'il sentait, mais il sentait bon. Je passais mon temps a la contempler, à la regarder sous d'autres angles. j'aimais la découvrir, et m'émerveiller devant elle un peu plus tous les jours. Je l'écoutais quand elle parla de son grand père. Il tenait un ranch donc? Ça expliquerais son amour pour les animaux. Je n'osais pas approfondir le sujet, ma copine restant assez vague. Je savais qu'elle avait un passé chargé mais n'en sachant pas plus je ne me permettais pas de creuser, qu'elle m'en parle quand elle le voudra. Je passais doucement le dos de ma main sur sa joue, caressant doucement sa peau tout en lui souriant. J'essayais de monter que j'étais OK, qu'il n'y avait pas de malaise, mais que je savais qu'il y avait plus. Que je ne la forçais pas. Il y avait tant de chose que je faisais passer dans ce gestes. Mais avant tout la tendresse que j'avais pour elle.

Je rigolais doucement lorsqu'elle demanda si le film était avec Harisson Ford. Je hochais la tête n’empêche, souriant amusé. Il me semblait que c'était l'épisode 5. Je fis légèrement la moue quand elle évoqua un film à l'eau de rose. Le dos contre mon torse elle ne le vis pas. J'étais prêt à beaucoup pour elle, mais je savourais trop ma liberté retrouvée récemment pour directement me tapper un film à l'eau de rose. Je l'embrassais dans le cou lorsqu'elle rajouta la petite remarque sur mes bras. Souriant je restais un instant comme ça contre elle , avant de chopper la télé commande.

Je zappais sur la bonne chaîne au moment où il y avait le texte déroulant, décrivant le contexte du film. Épisode 5 en effet ! Ah j'aimais bien le début dans le pays de glace. J'aimais bien le fait que les décors soient réel et non pas des mur vert, comme dans les films récents. Du coup j'embrassais le front de ma copine avant de me plonger dans l'histoire.


Enfin, ça je pensais que j’allais le faire. Les Star Wars avaient toujours eu le don de me fasciner directement. Je me plongeais dans l'histoire et limite si on ne savais plus me parler ; mais là... j'étais conscient du corps de ma copine contre moi. Ma copine... c'était si bon de l’appeler de la sorte. De se dire qu'on était pas seul, que quelqu'un avait de l'affection pour vous, qu'il y a quelqu'un qui pense à vous. J'avais une main sur son ventre qui la caressais distraitement. Pourtant un moment mes doigts entrèrent en contact avec sa peau. Sa peau douce et chaude. Mes doigts frais savourèrent se contact ; Doucement je posais la paume de ma main sous son haut qui avait glissé légèrement. Je n'y était pour rien je le jure ! J'en profitais juste un peu...

Je me penchais doucement en avant, posant mes lèvres contre son cou. Elle avait la peau si douce ; Si jamais un con venait me demander sur quoi portait le film, je ne saurais même plus dire le thème général. Evelyne avait enivré mon esprit petit à petit. L'odeur de ses cheveux qui s'était imposée petit à petit. La texture soyeuse de ses cheveux, la chaleur corporelle que dégageais son dos contre mon torse ; la peau douce de son ventre. Doucement j'entrouvris mes lèvres et l'embrassais en douceur, toujours dans son cou. Je goûtais sa peau de bout de ma langue, resserrant doucement l’étreinte que j'avais. Je me reculais en mordillant doucement son cou, avant de l'embrasser encore et encore, mélangeant des simple baisé ou alors goûtant, sa peau douce et agréable du bout de ma langue. Ma copine... mon Evelyn !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   14/9/2015, 22:09

Levant les yeux vers lui, Evelyn savait qu’il ne la forcerait pas à parler, qu’elle pouvait prendre son temps… En même temps, n’avaient-ils pas du temps devant eux pour tout ça ? Se découvrir l’un et l’autre ? Avoir plusieurs discussions ici et là, de tels sujets et d’autres… Leur couple était tout frais encore… Et pour le moment, Evelyn ne comptait pas se jeter par la fenêtre… Non, elle n’en avait pas l’intention.

Là, maintenant, elle avait simplement envie de passer une fin de soirée banale, reposante comme un soir après une dure journée de boulot, et ce soir, c’était en la présence de Liam, dans ses bras. C’était ce qui lui importait…

Programme de la soirée alors, c’était Stars Wars… Film lancé, Evelyn se concentra dessus mais très vite son esprit vagabonda… Etait-ce le fait qu’elle trouvait Harrison Ford jeune très beau qui lui donne un raisonnement pareil ? Elle n’avait jamais caché qu’elle trouvait l’acteur littéralement sexy mais elle avait un homme ultra sexy seulement derrière elle… Elle pouvait sentir son odeur, sa respiration régulière et calme et … cette main qui caressait doucement son ventre… Les images de sa sortie de douche lui revenaient à l’esprit… ou encore lorsqu’il l’avait pris sur ce comptoir… Bon, si elle commençait déjà à ce genre de choses pareilles, elle devait être sacrément en manque… Ou peut-être que très vite, elle s’aperçut qu’elle n’était pas la seule à penser à des choses pareilles ? Aqvec cette main contre sa peau sous ce tee-shirt… Rien qu’un peu, Evelyn ressentit un frisson… Elle ferma un instant les yeux et très vite, elle sentit un baiser dans son cou… Pas n’importe quel baiser. Ce n’était pas un simple baiser… Oh, il ne fallait pas se leurrer là : ce n’était pas le film qui l’intéressait. Quel bougre ! Elle leva sa main pour passer dans les cheveux de Liam, faisant un peu baisser le plaid pour le coup, et qui pour le coup, adossée comme elle était sur Liam, elle offrait une magnifique vue sur le décolleté offrait son haut.

Liam ! murmura-t-elle dans un sourire, les yeux toujours fermés… Je vois que le film a un intérêt quelconque !

Non, elle ne charriait pas du tout ou ne cherchait pas à remettre Liam en place… Après tout, ce n’était pas comme si elle le repoussait ou si son corps ne réagissait pas à son toucher ou à ses baisers… surtout qu’il s’amusait bien à la mordiller quelque peu au creux de son cou. Vampire dans une autre vie, peut-être ?

La Princesse Leia, non plus!

Ben quoi ? Vu la tenue de l'actrice là-dedans, ça avait dû en chavirer des coeurs pour des mecs, non? Relevant les yeux, elle avait posé sa main libre sur celle de Liam, celle qui trainait sur son ventre, non pas pour l’arrêter évidemment, mais pour qu’elle reste là, sur ce ventre, sous son tee-shirt… Puis s’écartant légèrement de Liam pour tourner la tête vers lui, elle le regarda quelques instants avant de l’embrasser, doux baiser avant de mêler sa langue…L’embrasser comme ceci, dans cette position n’était pas forcément des plus agréables…

Evelyn finit se dégager de son emprise et du plaid. Tout en se relevant, elle se trouva à genoux sur le canapé, à côté de Liam et prit le visage de Liam pour l’embrasser de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   14/9/2015, 23:22

Elle était si belle. Sa peau était si douce. Et si chaude. Ma main sous le plaid, et sous son t-shirt était en contact avec sa peau douce. Le moment était … Bien ! J’étais bien ! Et elle aussi semblait bien. Il m’avait semblé percevoir un frisson de la part de la jeune fille. Je ni fis pas attention, trop enivré par mes sens aux aguets. L’odeur d’Evelyn flottait autour de moi, ses cheveux, sa peau… Elle sentait bon. Son odeur me calmait, m’apaisait. Une sensation de bien-être. Je savourais aussi le touché, sa peau avec les mains, la peau de son cou avec les lèvres. Je goûtais sa peau. Sa peau douce et chaude. C’était agréable de la mordiller. Je ne savais pas décrire cette sensation… c’était une sorte de besoin… Aussi morbide que ça puisse sonner, j’avais l’impression que c’était ce qui était à faire. Je pris conscience qu’elle avait passé une main dans mes cheveux. Touché encore … Sa main dans mes cheveux. Ses doigts, passant. J’aimais cette sensation.

J’avais ouvert la vue, ne quittant pas ma position ni mon occupation dans son cou. Oh cette vue !  Je voyais sa poitrine d’ici. En fin pas tout mais assez pour l’laisser mon imagination vagabonder. La peau de son ventre était très douce … cet endroit-là devait être doux aussi… Doux … Chaud… Bien garni. J’avais envie d’y passer ma main… ma bouche… Ma queue qui avait déjà légèrement pris de l’ampleur durcis remarquablement alors que des images filaient dans mon imagination. Des flash-back du la séance sur le comptoir. Des brides de rêves érotiques, les souvenir des moments de détente sous la douche.  

« Evelyn ! »

J’avais murmuré son prénom, en réponse au fait qu’elle ait murmuré le mien.  J’avais refermé les yeux, laissant juste les lèvres reposer contre son cou. Je souriais contre sa peau, lâchant juste u « hmm ». C’est vrai que je n’en avais rien à foutre du film. Pas quand elle était comme ça. Contre moi. Je n’entendis que d’une oreille distraite sa remarque de la princesse Leiah, ma seconde main étant passée sous le plaid. Je laissais courir mes doigts sur sa cuisse, ma bouche à nouveau occupée à vénérer son cou. Les jupes étaient une si belle invention, et elle les portait si bien !

J’eu la chair de poule lorsqu’elle passa une de ses mains se la mienne, qui était toujours logée sur son ventre. Je faisais des gestes circulaire, guidées par elle, avec son accord, ensemble ! Je relevais la tête lorsqu’elle bougeât un peu, laissant mes mains où elles étaient. Je plongeais mon regard dans le sien, avant qu’elle ne m’embrasse. D’abord doux, je ne bougeais pas, mais lorsqu’elle laissa sa langue jouer avec la mienne, la main que j’avais posée sur sa cuise glissa doucement de plusieurs centimètres vers le haut, et aussi vers le côté intérieur de sa cuisse. J’étais à peine montée à la lisière de son vêtement, serrant légèrement ma prise, approfondissant le baisé. Mon cœur battait la chamade et mon érection était plus que présente. Elle était ma tentation, et j’y succombais avec plaisir. Je gémis doucement lorsqu’elle se dégageât de mon étreinte avant de la voir se positionner différemment. C’est vrai que pour elle cella ne devait pas être si agréable. Je me redressais légèrement et la laissa prendre mon visage entre ses mains pour m’embrasser.

Je passais une main dans son dos, sous son débardeur, la poussant doucement contre moi, avant de passer une jambe par-dessus la sienne, pour poser mon pied entre ses deux jambes. Mon cœur battait toujours rapidement et ma respiration était irrégulière depuis quelques minutes déjà. Cette femme. Cette femme était exceptionnelle. Je posais une autre main contre sa cuisse, la caressant aussi, faisant des cercles. Des cercles qui se déplaçaient de plus en plus haut, mais toujours en douceur. J’étais conscient de son corps contre le mien. Ses lèvres, sa poitrine, ses jambes, son souffle, ses cheveux… tout. Lorsque mon pouce passa la barrière invisible de la lisière de sa jupe, j’y glissais toute ma main, pour laisser ma main s’arrêter sur sa fesse. Elle avait la peau si douce. Mon autre main qui avait cajolée son dos étaient arrivée à l’agrafe de son soutien-gorge, j’avais aussi donné un peu plus de fouge au baisé, enivré par sa présence.

Mais même si ça me tuais, je me reculais légèrement d’elle à ce moment, plongeant mon regard dans le sien. Je voulais son accord. Je voulais qu’elle soit bien avec cet aspect-là de notre relation. Je voulais qu’elle le veuille, qu’elle se sente aussi bien que moi. Je ne voulais pas la brusquer ... Cela ne faisait que deux jours que nous sortions ensemble. Et pourtant nous avions déjà failli coucher ensemble par le passé. Je la regardais droit dans les yeux. Je ne voulais pas tout arrêter cette fois… Je voulais juste son accord. Savoir si c’était ok… Si pas j’arrêterais tout…

Mais si elle le voulait bien…

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   17/9/2015, 22:13

Il se pourrait que le programme de la soirée prenne un autre angle, une autre direction prévue. Encore une fois, Evelyn n’aura jamais l’occasion de voir Stars Wars jusqu’au bout… Oh, après tout, ce n’était pas comme si cette fin était non plaisante…

Evelyn s’était repositionnée, histoire d’être dans une meilleure position, du moins, d’être face à lui et non dos contre lui. L’embrassant alors, Evelyn fut vite entraînée tout contre lui, contre son torse, face à lui, entremêlant également leurs jambes. La jeune femme sentait sa main sur sa cuisse, ou encore la seconde qui passait sous son débardeur…cela la poussait un peu plus à se coller à lui et l’embrasser un peu plus langoureusement… Sa main à elle était passée sur la hanche de Liam… Le fait que Liam passa un subterfuge pour lui mettre sa main à sa fesse, Evelyn ne put s’empêcher de mordre légèrement la lèvre inférieure de Liam.

Ce fut là qu’Evelyn vit alors Liam se reculer, elle se demanda un peu perplexe… Ne voulait-elle pas d’elle ? Elle eut un doute là-dessus … Non, bien au contraire, elle sentait le désir qu’il avait pour elle, elle ne pouvait pas douter là-dessus et surtout vu la manière dont ils étaient partis… non, il n’y avait rien pour les arrêter, si ? Elle planta ses yeux dans les siens… Il ne voulait pas la forcer… Ce n’était que ça ? Si ? Qu’il se rassure, elle ne voulait pas s’arrêter là. Pas comme ça. Elle en avait envie. Oui, elle avait envie. Envie de ce moment, envie de lui… N’était-ce pas une chose aussi naturelle entre deux personnes ? Et surtout que ça serait nié qu’elle ne le désirait pas, qu’il ne l’attirait pas… Cette nuit, elle allait se donner à lui. Ils allaient passer à une nouvelle étape.

Elle se détacha de lui, tendit sa main pour le faire lever du canapé et l’entraîner dans la chambre… Chambre dont elle n’avait jamais mis les pieds jusque-là mais savait où elle était, ayant déjà vu Liam sortir de cette pièce de l’autre côté de l’immeuble... si ce n’était que par déduction puisqu’ils avaient passé leur temps à regarder ce que faisait l’un et l’autre… L’attirant donc dans cette pièce, Evelyn s’arrêta devant le lit et se tourna face à Liam. Elle le tint par la taille et tout doucement, elle l’embrassa donc. Son cœur battait la chamade…
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   20/9/2015, 22:34

Je la contemplais, je l’embrassais, je caressais sa peau du bout des doigts, je savourais son odeur, sa présence… Elle. Le moment avait été spontané, non prévu. Je n’aurais jamais pensé que sa présence réveillerait de telles envies en moi. Bon sa présence, ce que je ressentais pour elle ... Et huit longues années d’abstinences aussi je présume… Mais Evelyn était vraiment sublime ! Et tellement réceptive. Elle me faisait comprendre qu’elle aimait mes caresses mais baisé, en me rendant la pareille ou en approfondissant. Lorsque ma main passa sur sa fesse elle me mordit légèrement ma lèvre et je ne pus empêcher un gémissement de sortir de ma bouche et de coller mon bassin au sien. Mais je me reculais quand m ère… Elle méritait … Mieux ! Des bougies, des roses… Mais avant tout elle méritait de décider si elle le voulait ou pas, si elle était d’accord avec cette perspective de notre relation. Si ce n’étais pas trop prématuré pour elle.

Lorsqu’elle se détacha de moi je la regardais, curieux de savoir ce qu’elle allait faire. Je la suivais lorsqu’elle prit ma main et m’entraina dans ma propre chambre. Déjà que rien qu’en jupe et débardeur elle est sexy, mais le fait qu’elle prenne les devants était diablement séduisant ! Une fois devant mon lit je m’arrêtais avec elle. Je posais mes deux mains sur ses joues alors qu’elle m’enlaçait et répondis à son baisé aussi doucement qu’elle ne l’avait commencé. Je me reculais alors doucement et contemplais son visage en souriant doucement avant de l’embrasser à nouveaux. Je laissais mes mains alors parcourir son buste, avant de se placer au niveau de ses reins, sous le tissu de son débardeur. Approfondissant alors le baissé je laissais ma langue jouer avec la sienne tandis que mes mains remontées. Je sentais la peau chaude sous mes mains. Au plus je montais, au plus le baisé pris de l’ampleur et mon pouls accéléra encore. J’avais consciences qu’elle était dans le même état que moi, sentant son cœur battre contre moi. Nous étions tous le deux grisé par ce moment et je priais pour qu’il ne sarrète pas prématurément.

Je finis par me séparer légèrement pour lui enlever son débardeur, enlevant mon t-shirt dans le même moment, avant de la serrer contre moi, l’embrassant à nouveau passionnément. Je la poussais alors doucement vers le lit, tout en l’embrassant, et posais un de mes genoux sur le matelas dès que je pus, avant de la pousser doucement pour l’allonger en douceur. Me retrouvant au-dessus d’elle, je me soutenais avec mes avant-bras, tout en continuant à l’embrasser. Je quittais finalement ses lèvres pour l’embrasser le long sur les joues, avant de l’embrasser sous le lobe de l’oreille, pour ensuite descendre le long de sa nuque, me dirigeant vers son épaule. Je fis alors doucement glisser une de ses bretelles de soutient gorge le long de son bras, avant de doucement dégager un de ses seins et de l’embrasser doucement. Alors que je commençais à cajoler avec ma bouche cette partie de son anatomie, je glissais mon autre main dans son dos allant dégrafer son soutient gorge. L’habit une fois éloigner je replongeais sur sa poitrine, m’occupant d’elle de ma bouche et de mes mains, avant de doucement remonter, en parsemant sa peau de baisé.

Lorsque je repris ses lèvres entre les miennes, je laissais ma main gauche glisser le long de sa cuisse droite tout en bougeant doucement mes hanches contre les siennes, nos poitrines se frottant doucement l’une contre l’autre, peau contre peau. La sensation était super agréable. Et le moment aussi. Je n’étais plus vraiment conscient de la situation. Tout ce que je sentais était Evelyn contre moi, sa langue jouant contre la mienne, sa poitrine contre ma peau, nous deux allongé dans mon lit. J’eu une courte pensée de gratitude envers tout ce qui m’avait convaincu d’acheter un lit d’un mètre 60 de large.

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   27/9/2015, 21:43

Même si la soirée prenait une tournure imprévue, … non c’était parfait. Evelyn était prête et avait envie de le faire, là, maintenant. Cela ne faisait pas énormément de temps qu’ils se connaissaient mais pourtant, elle avait l’impression que ça faisait plus longtemps que ça… La jeune femme avait confiance en lui. Il était attentionné à son égard, la respectait… la faisait sentir intéressante.

Arrivant dans la chambre, Evelyn s’était arrêtée devant le lit… Les choses pouvaient reprendre plus sérieusement, et ce… dans les « règles »… Non pas les règles sur le comptoir d’une cuisine. Ils échangèrent un baiser qui devenait de plus en plus fougueux, intensifiant le désir qu’elle avait pour lui. Chacun leur haut enlevé, Evelyn fut pousser sur le lit pour être allongée. Ceci fait, Liam était au-dessus d’elle, torse nu, Liam, parsemant de baiser de sa nuque jusqu’à la découverte de sa poitrine. Son soutif fut très vite enlevée. Evelyn ferma un instant les yeux, profitant des sensations que Liam lui procurait. Elle avait passé ses mains dans ses cheveux, les ébouriffant.

Liam revint à son niveau pour capturer ses lèvres et jouer de nouveau avec sa langue. Evelyn passa ses mains autour de la nuque de Liam, répondant à son baiser, puis passa ses mains dans son dos, le caressant de bas en haut, et vice-versa. Elle finit par sentir l’une de ses mains caresser sa cuisse… Sensation pas désagréable, loin de là.

Collée tout contre lui, elle le poussa afin de le faire basculer et se retrouver au-dessus de lui, tout en califourchon. De là, elle était, elle pouvait l’admirer, admirer ce torse et puis elle pouvait toucher au bout des doigts ces cicatrices. Oh, c’était loin de lui faire peur, bien sûr que non. Ces cicatrices faisaient partis de lui, de son histoire et puis, ça lui donnait un air de bad-boy. Elle les effleura du bout de se doigts puis se pencha en avant pour lui embrasser la nuque. Ses mains étaient descendues jusqu’à son pantalon, se préparant à le lui défaire…
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   13/10/2015, 22:46

Le moment était juste parfait. Sensuel, doux, agréable, calme. Pas d’empressement, un bien être des deux côtés. Je pouvais la respecter pour la femme qu’elle était, la vénérer à sa juste valeur, lui démontrer toute mon affection pour elle. Elle qui était si jolie et si douce. Elle qui avait su me donner une certaine motivation après la prison, une certaine douceur, de l’affection. Je ressentais pour elle quelque chose de fort et d’unique. Elle remplissait, sans le faire exprès, un besoin que j’avais désespérément recherché pendant huit ans. Elle qui était si douce et aimante, avait su me donner de la tendresse, elle avait su me donner de l’espoir, m’empêcher de sombrer dans une boucle infernale de rancœur, de haine et de solitude.

Je la laissais faire lorsqu’elle me fit basculer et appréciait la vue qui s’offrait à moi alors qu’elle s’était installée à califourchon sur moi. Je frissonnais légèrement lorsqu’elle passa une main sur mes cicatrices. Un souvenir de diverses altercations en prisons. Un signe de ma force et de ma résistance, et symboliquement du fait que j’avais été blessé intérieurement.je remontais mes mains, que j’avais posées sur ses cuisses, pour aller en enfuir une dans sa chevelure et l’autre sur une de ses fesses, alors qu’elle posa ses lèvres sur ma nuque. Lorsque je sentis ses propres mains se poser sur mon jeans je me dégageais doucement pour l’aider à l’enlever avant de m’attaquer au sien, parsèment en même temps sa nuque de tendre baisé à mon tour.

Une fois les dernières barrières tombée sur le sol de ma chambre je me recouchais sous elle et capturais ses lèvres tandis que pour la première fois je pouvais presser son corps nu contre le mien. Une main dans ses cheveux, l’autre dans le bas de son dos je sentais sa peau chaude et douce contre la mienne et je gémis contre ses lèvres lorsque finalement nos deux entre-jambes finirent par se rencontrer. Je restais un instant immobile, lui laissant le temps de s’habituer avant de doucement commencer à me frotter contre elle, gardant sa bouche toujours captive de la mienne, jouant avec sa langue.

Alors que mon excitation montait en flèche ma respiration se saccageât de plus en plus. La retournant finalement je me positionnais entre ses deux cuisses, continuant cette friction agréable entre nous. Ma bouche avait quitté la sienne pour m’occuper de son sein gauche, tandis que ma main gauche s’occupait de son sein droit. Elle avait la peau si douce et si chaude. Je passais ma main droite le long de ses côtes, la passant finalement sous sa cuisse gauche la remontant légèrement, accentuant mes mouvements du bassin. Je ressentais … Tout ! Son corps contre le mien, sa peau contre a mienne, la chaleur qu’elle dégageait, son désir qu’elle éprouvait. J’avais l’impression que j’allais exploser.

Remontant alors mon visage contre le sien je calais mon front contre le sien, plongeant mon regard dans le sien, une main toujours sur sa cuisse, l’autre toujours sur son sein. Je laissais glisser une dernière fois mon membre le long de son intimité avant de doucement et avec autant de tendresse possible commencer à entrer en elle.

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   28/10/2015, 23:19

Se retrouvant alors en califourchon sur celui-ci, elle avait « admiré » ses cicatrices. Non, rien ne l’effrayait. C’était peut-être ce qui était le plus effrayant, non ? Tout en sachant d’où cela provenait… n’importe qui aurait sans doute déjà pris ses jambes à son cou. Pas elle… Pourquoi ? Peut-être était-elle sadomaso, ou elle était tout simplement perdue ou n’avait simplement rien à perdre…

Mais finalement, elle ne s’était pas spécialement perdue parce qu’elle l’avait trouvé. Liam était tout simplement d’une extrême douceur envers elle. C’était un ange. Cela pouvait paraître niais et naïf mais il la rendait pour le moment, heureuse…

S’attaquant à son jean, Liam l’aida à l’enlever plus facilement, puis par la suite, ce fut à son tour d’avoir son jean enlevé… Tous ces vêtements encombrant se trouvèrent alors au sol. Face à ses baisers et ses caresses de part et d’autres de son corps, Evelyn en frissonnait… Elle s’était rapidement retrouvée en dessous de lui… Rompant le baiser, Liam partit s’occuper de sa poitrine. Savourant ses agréables sensations, elle ferma un instant les yeux, et passa également sa main dans la tignasse de son amant. Son cœur battait la chamade.

Pour sûr, tout lui semblait si différent de ses relations précédentes où ce n’était qu’un plan cul, qu’il n’y avait aucun sentiment, aucun…. Non, c’était loin d’être la même saveur. Liam était d’une tendresse. Celui-ci, d’ailleurs, était revenu à son niveau, la regardant dans les yeux… Oui, c’était loin d’être la même chose. Le regard toujours planté dans le sien, elle le sentit doucement entrer en elle et commencer une série de va-et-vient. Elle ondula doucement ses hanches, l’accompagnant dans ses gestes. Une de ses mains tenait toujours sa tignasse... Enfin, ils s'unissaient... et ce, pas sur le comptoir d'une cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   31/10/2015, 14:22

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien. Alors que je me retournais dans mon lis je sentis mon visage se poser contre une texture douce et d’une odeur sublime. Evy ! Souriant paresseusement, en passant un bras autour de la taille de ma belle, enfouissant mon visage plus profondément dans sa chevelure blonde. Je sentais son corps nu contre moi, chaud et doux, et je voulais juste profiter encore un peu de cet instant. Je repensais à la soirée de hier. Sa peau contre la mienne, sa bouche contre la mienne, son regard plongé dans le mien et vice versa. La nuit avait été … mouvementée. Mais je ne m’en peignais. Huit ans d’abstinence et puis cette nuit avec Evelyn. J’avais cru que j’allais exploser tellement les sensations avaient été fortes.

Alors que j’étais couché contre elle je me demandais si je devais lui préparer un petit déjeuné au lit. Elle aimait quoi ? Me relevant alors sur un de mes coudes, je la contemplais. La couverture lui couvrait le buste mais ne cachait en rien la magnifique tache rouge qui ornait son cou. Un sourire fier vient s’installer sur mon visage. Fierté de male je présume que de marquer sa copine pour montrer au monde entier qu’elle est sienne. Je me penchais doucement et posais doucement mes lèvres sur cette marque avant de me recoucher contre elle, la serrant légèrement contre moi. Le déjeuner attendra que j’aie le courage de quitter ma belle. Ainsi confortablement installée je recommençais à somnoler.

Mes pensées vagabondèrent d’un sujet à l’autre. Je me demandais si je ne devrais pas appeler mes parents, je pensais au fait qu’il faudra sortir les poubelles ce soir et que demain le travail reprendrait. A cette pensée j’enfouissais encore fois mon visage dans ses cheveux m’évadant dans notre cocon, oubliant le monde extérieur. L’appartement était calme, tout ce que j’entendais était la respiration d’Evelyn. Douce et régulière. C’est elle d’ailleurs qui me berça encore quelques temps dans le sommeil. Ce ne fut qu’une heure plus tard que je me décidais enfin à me lever, doucement pour ne pas la réveiller et d’ailler nous préparer un petit déjeuné digne de ce nom à la cuisine.

Par reflex j’enfilais un t-shirt et un boxer, non mais sa collègue, Serena, m’avait surpris une fois à la sortie de la douche, cela m’avait bien suffit. Depuis j’étais devenu très pudique vis-à-vis de ma fenêtre et l’achat de rideau me semblait de plus en plus urgent. Surtout que j’avais un jour aperçut la voisine d’Evy, celle aux rideaux horribles, regarder en ma direction. Par reflex j’avais détourné les yeux mais merde… Le truc de se regarder via les fenêtres c’était notre truc « secret » à Evelyn et moi. Bizarrement je me sentais agressé si quelqu’un d’autre le faisait. Violé dans mon intimité même. Je secouais ma tête suite à ces pensée plutôt négative et me concentrait sur les toasts. Je finis par disposer tout sur un plateau, qui était e fait un simple planche en bois qui trainait, et amenait le tout dans la chambre, posant mon plateau de fortune au sol, je me penchais au-dessus de ma douce et lui caressait le visage avant de murmurer :

« Bonjour ma belle ! »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   16/11/2015, 20:27

La nuit avait été magique... Vraiment. Cela avait à la fois doux, sensuel... et puis... Comment l’expliquer ... C’était de magnifiques sensations. Après ce doux moment, il ne fut pas longtemps pour qu’Evelyn tombe dans les bras de Morphée, au côté de Liam. Elle dormit paisiblement... Vraiment paisiblement et elle pesait ses mots. Loin étaient ces nuits où elle n’était pas dans ces baskets où elle rêvait de se sœur ou bien, ces nuis blanches qu’elle avait passé, parfois... Non là, elle retrouvait une certaine paix et un bien-être. Certes, il y avait encore du chemin à parcourir, le chemin est toujours fait d’embûches mais elle était sur la bonne voie. Du moins on pouvait espérer que ça continue ainsi.

Au petit matin, Evelyn dormait toujours... Au bout d’un moment, elle sentit la présence de Liam, ses bras l’entourant. Elle n’ouvrit pas les yeux mais un sourire s’afficha sur ses lèvres... Elle aimait cette douceur, et cela faisait du bien. Cela ne donnait pas envie de se réveiller ou bien encore de se lever. C’était comme un rêve éveillé.. puis elle se rendormit.

La jeune femme se réveilla de nouveau du moins se faisait réveiller de manière ... hum ! Elle ne pouvait pas mieux se réveiller... Et comment ! En plus, il y avait une douce odeur du café, elle ouvrit doucement les yeux et un sourire s’afficha sur ses lèvres.

Bonjour! murmura-t-elle d’une petite voix encore un peu endormie.

Evy finit par se redresser sur le lit pour être en mode assise... Et bien,... Elle remarqua le plateau... franchement, l’idée d’avoir un petit déjeuner au lit était royale. Vraiment...

Hum... c’est royal ! Merci !

Oh, c’était bête mais c’était un geste qui faisait plaisir, et qui la rendait heureuse là. Elle passa une main dans les cheveux de Liam et déposa un baiser sur ses lèvres. Puis l’invita alors à se mettre à côté d’elle. Elle récupéra le plateau pour le mettre sur ses jambes, ça sera leur petite table de fortune. Elle but une gorgée de son café, et hum, quel plaisir ! Puis Evelyn s’intéressa aux toasts et elle aperçut alors la confiture qui n’était autre que de la confiture de fraise.

La fraise, il n’y a rien de mieux !

En même temps, Evelyn n’était pas bien difficile même si cela dit, était-ce un secret qu’elle aimait en général les fruits rouges ? Liam l’avait sans doute remarqué quand qu’elle le lui dise... C’était plaisant ! Ou bien, peut-être qu’il ne l’avait pas bien fait exprès... En tout cas, elle allait s’empiffrer... Et en parlant de se goinfrer, elle avait un truc dans son sac à main et qui était ...

Tu peux me chercher mon sac à main, s’il te plait ! commença-t-elle à s’exciter, ou plutôt de manière enjouée.

Elle le ferait mais .. elle était un peu nue (bien qu’elle se serait habillée ... mais ils n’étaient plus à ça près désormais ) et puis elle avait le plateau sur elle. Non, Evelyn n’était pas une princesse, là !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   29/11/2015, 23:43

C’était agréable. Se réveiller à côté de la personne qu’on aimait. Ne pas être seul. Se réveiller avec le sourire, de bonne humeur… Serein ! Je m’étais réveillé serein pour la première fois depuis bien longtemps. Et c’était juste agréable. Faire le petit déjeuné ne m’avait pas paru une corvée mais une tâche agréable vu que j’allais partager ce repas avec ma belle. Prendre soin d’elle en général était quelque chose d’agréable et de tendre.
J’eu un sourire amusé et tendre en voyant ma belle se réveiller doucement. Elle était si mignonne avec sa petite voix endormie et son air encore un peu dans les vapes. Mais son sourire était à me faire fondre. Je lui posais un baisé sur le front avant qu’elle ne se redresse pour venir m’installer face à elle sur le lit, posant le plateau entre mous. Je lui fis un sourie charmeur et un clin d’œil face à ses remerciement.

« De rien ma belle ! »

Je savourais son baisé et passais une main dans son cou pour la rapprocher, avant de faire le tour et de m’installer à côté d’elle, passant un bras par-dessus ses épaule et déposant un second baisé sur son front. Je pris également ma tasse de café après qu’elle se soit servie. Le café de marque et de bonne qualité mon seul luxe, qui se valait largement vu le bien qu’il me faisait mais aussi vu le visage d’Evelyne en le goutant. Je souriais amusé lorsqu’elle disait qu’il y avait rien de mieux que la confiture de fraise. J’étais entière d’accord avec elle et elle était si adorable ! Je pris une seconde gorgée de mon café avant de reposer doucement la tasse sur le plateau.

« Tu pensais que quoi ? Que j’allais te servir des allient de basse catégorie et de mauvais gouts ? »

Je lui refis un clin d’œil et allait me servir en toast lorsqu’elle me demanda d’aller chercher son sac. Je haussais u sourcil devant ce changement subit de conversation et souriais amusé devant son air excité. Amusé mais intrigué aussi. Je me levais donc faisant gaffe de pas faire chavirer le petit déjeuner, non mais je ne savais pas cuisiner à la base alors hein déjà que j’avais rien fait cramer. Je me rendis donc au salon pour récupérer le sac de ma belle avant de revenir et de le lui tendre, avant de me remettre à ma place, sans oublier de passer un bras autour d’elle. C’était agréable d’être si proche et à tout dire, je ne voulais jamais être loin d’elle. Elle me faisait sentir si bien et je l’aimais tant… Elle était adorable, intelligente, pétillante sensible, fragile, intéressante et absolument magnifique. Et j’étais bien plus que sous le charme.

Je remis une mèche rebelle derrière son oreille tout en la contemplant. Ses traits fin, ses yeux verts magnifiques, sa peau et ses lèvres douces… je passais le dos de ma main contre sa joue tout en ayant l’impression de retomber sous son charme une seconde fois. Ma petite amie… ma compagne…  Mon Evelyn. Alors que je la contemplais je sentais quelque chose en moi qui changeais. Je me rends que je ne comptais pas quitter ses côtés. Je me rendis compte que je voulais vivre des choses avec elle… d’autres réveils de la sorte, d’autre nuits, des sorties, des soirées à deux, entre amis, en famille… je voulais vivre et lui faire vivre ces choses… Et je n’étais pas prêt à renoncer à ça. Doucement je lui pris le menton et tournais son visage vers moi pour capturer ses lèvres, ce n’était pas un baisé urgent mais doux. Doux calme mais profond. Je posais une main contre sa joue, caressant celle-ci de mon pouce tout en l’embrassant doucement. Elle était mon Evelyne, mon étoile, ma princesse…. Et j’étais reconnaissant qu’elle soit pour moi ce que j’étais pour elle d’après ses dires.

Lorsque je me reculais finalement je posais mon front contre le sien et caressait son nez du mien gardant les yeux fermé encore quelques secondes. Je me reculais alors doucement rouvrant mes yeux, que je plongeais dans les siens. Je passais quelques secondes à la regarder en souriant tendrement avant de doucement émerger de mes pensées. Je lui fis un sourire plus enjoué et détournais mon regard pour le poser sur son sac et lançait d’un ton taquin :

« Qu’est ce qui pouvais bien être plus urgent que mes toast hein ? »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   10/12/2015, 21:40

Evelyn pouvait se dire chanceuse... Elle se faisait réveiller en douceur par son cher et tendre et recevait un magnifique petit déjeuner au lit. Que de demande le peuple ? Il n’y avait rien de plus romantique que ce genre de petit geste, certes anodin, mais tellement agréable. Liam était un ange. Il arrivait à la faire sourire, la rendre de bonne humeur. Il était un véritable rayon de soleil. Ne tombait-elle pas un peu plus amoureuse ? Bien possible.
En tout cas, pour ce petit déjeuner, Evelyn allait le savourer. Elle adorait les fruits rouges en général. C’était son petit péché mignon. Hum. Elle devait être un livre ouvert aux yeux de Liam pour qu’il l’ait remarqué... Enfin, en même temps, ce n’était pas un secret. Cela dit, il était très attentionné à son égard.

Très vite, la jeune blonde lui demanda d’aller chercher son sac à main, comme si c’était une urgence. Gentiment, Liam s’exécuta et lui ramena son sac à main, se demandant l’urgence de tout ça. Evelyn afficha un sourire sur ses lèvres et lui lança un regard taquin.

Si tu savais... Devine !

C’était impossible à deviner... Evelyn ouvrit son sac à main, doucement... et mit ses mains à l’intérieur, doucement. Il fallait bien laisser un peu de suspense, non ? Non, la blondinette n’était pas du tout vilaine... Bon, évidemment, elle ne l’était pas tant que ça, tout de même. Autant couper un peu ce suspense et ce supplice. Evelyn sortit alors son « cadeau » qui n’était autre que cet hippopotame en peluche. Une chose anodine mais symbolique.

Surprise ! fit-elle en lui montrant l’hippopotame puis le lui tendit avant de reprendre afin d’explique : On n’a pas eu la chance d’en voir au zoo, ce qui est trop dommage, alors je me suis dit autant de trouver autre chose pour marquer le coup et pour garder un petit souvenir de cette journée incroyable !

C’était tout de même THE journée où leur couple était devenu ... officiel, une journée symbolique, mémorable et importante pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   14/12/2015, 18:51

Je haussais les sourcils, un gentil sourire moqueur aux lèvres. Je haussais les épaules et n’essayais même pas de deviner. A la place je plongeais mes yeux dans les sien et lui dit simplement :

« Le but d’une surprise est de surprendre non ? »

Lui faisant un clin d’œil je pris une gorgée de mon café pendant que la miss jouait avec mes nerfs. Extérieurement j’étais la calme et la patiente même, mais intérieurement je me questionnais sur ce qu’elle avait bien pu me prendre comme surprise. Un petit gamin sautillant essayant vainement de rester séduisant et calme devant la femme qu’il aime ! Je faillis perdre patiente mais je me retins en jetant simplement un regard interrogateur et un sourire en coin à Evelyn et en reprenant une gorgée de mon café.

Lorsque finalement elle arrêta de jouer avec mes nerfs et sortit son cadeau j’eu le plaisir de découvrir un hippopotame en peluche adorable. Surpris j’écarquillais grandement les yeux mais ému, un immense sourire se formait sur mes lèvres. Je tendis doucement la main vers la peluche et la pris doucement dans les miennes. Je souriais  toujours comme un grand enfant et posais alors mon regard sur ma douce.

« C’est… un des plus beau cadeaux que j’ai jamais reçu ! J’ai toujours adoré les peluches ! »

Bien sûr même sans son explication j’avais compris en quoi cette peluche était une référence et je trouvais ça absolument touchant. En plus d’avoir retenu que je voulais voir des hippos, ce cadeau symbolisait un peu cette journée. Oui cette magnifique journée au zoo ou nous nous étions finalement mis ensemble. Cette journée ou j’avais posé mes lèvres sur les siennes et ou j’avais pu prendre sa main, un sourire heureux sur mes lèvres. Je fis tourner l’hippo dans mes mains, l’examinant. Il était vraiment bien.

Je me penchais alors vers elle et capturais se lèvres dans un baisé tendre, avant de poser mon front contre le sien et de murmurer merci. Je me reculais au bout de quelques secondes avant de oser l’hippo entre mes jambes et de l’inciter à manger. Je répétais un remerciement en rajoutant à quel point je la trouvais adorable avant de finalement m’emparer d’un toast. Tout en mâchant je réfléchissais à un nom. Une fois ma bouchée avalée je me retournais vers elle tout à fait sérieux :

« Tu penses quoi de Frank comme prénom pour ton hippo ? »

Un sourire joueur pris alors place sur mes lèvres. Oui je voulais donner un nom à ma peluche et alors ? Je n’ai jamais dit que j’étais un adulte ! Mon portable se mit alors à sonner. Je me penchais pour le récupérer avant de reconnaître le numéro s’y affichant. mes parents... Ou du moins le numéro fixe. Je déclinais l’appel et me tournais vers Evelyn pour savourer ce moment.

"Alors t'en penses quoi? On adopte pour Frank?"

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   29/12/2015, 22:46

Evelyn respirait la joie de vivre... Elle était littéralement de bonne humeur et cherchait à titiller Liam qui semblait rester calme, mais à la fois curieux, n’attendant plus que de découvrir ce qu’elle cachait... Bon, heureusement, Evelyn n’était pas trop du genre sadique et à faire perdurer le suspense bien longtemps. Elle était bien trop gentille pour ça, alors la jeune femme finit par sortir la peluche de son sac. Tadam. Démontrant alors ce cadeau, Evelyn put voir le regard de Liam briller. C’était beau à voir. Vraiment. Evelyn adorait faire plaisir aux gens qu’elle aimait, et ce, cela avait alors l’effet voulu... Liam la remercia à sa manière, l’embrassant. Evelyn sourit, heureuse.

De rien, mon chéri!

Elle pencha la tête sur le côté, regardant alors son petit ami en train de jouer avec, faisant semblant de donner à manger à l’animal en peluche. C’était mignon ! Evy lâcha un petit rire, amusée. Il n’empêche que Liam avait gardé son âme d’enfant... Mais ça, elle l’avait évidemment bien remarqué lors de leur sortie au zoo et puis par la suite, quand elle le voyait partir dans ses petits délires... Une fois de plus, dans un délire ou non, Liam proposa un prénom pour l’hippopotame. Sérieux ? Un peu perplexe d’abord avant d’être amusée. Mais pourquoi pas ! C’était rigolo de le personnaliser comme si c’était un peu leur môme...

Frank ? Et pourquoi pas Chips ? Snoopie ? Columbo ? Ou Clyde comme dans Bonnie et Clyde ?

Elle le charriait un peu beaucoup là au niveau choix des prénoms... Cela dit, en choisissant les noms, Evelyn avait remarqué que Liam n’avait pas à chercher à répondre à son téléphone.

Tu ne réponds pas ?

Cela pouvait être le boulot comme n’importe quoi en fait ! Cela intrigua Evelyn. Elle avait eu la nette impression que le numéro affiché ne lui plaisait pas... Enfin, peut-être mauvaise impression.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   13/1/2016, 13:38

Ma belle était surprenante ! Je l’admirais de plus en plus tous les jours. Elle avait tant de facettes : la jeune femme fragile, pétillante, sûre d’elle, fan d’histoire, câlines, joueuse, apeurée, hésitante, et joueuse. J’adorais ça manière d’agir avec moi qui comblais aussi en quelques sortes mon caractère. Certain moments j’étais incertains, d’autres j’avais besoin de retrouver un peu un comportement gamin et d’autre juste du temps pour moi ce qu’elle respectait, comme je respectais son espace. J’aimais la manière qu’on avait de se compléter sans nécessairement se concerter… De manière naturelle.

Et puis j’aimais ce petit hippopotame en peluche ! Non je l’adorais ! Une sorte de petite mascotte de notre couple ! Mascotte qui nécessitait un nom. Je proposais Frank et elle partit dans son délire à elle. A chaque prénom je fronçais les sourcils. Bof quoi… Fallait un truc original pour notre hippo quand même ! Je la regardais gardant les sourcils froncé mais avec un sourire taquin aux lèvres. Je secouais la tête :

« Frank j’aima bien… Frank l’hippopotame… ça sonne comme une histoire pour enfants tu ne trouves pas ? Sinon Columbo… Christophe Colomb L’hippopotame ? Ou alors Aristote… j’aime encore bien Aristote ! »

Je la regardais avec des petits yeux de chien battu et pris Aristote, car oui pour moi se serrait Aristote, contre moi, el faisant fixer Evelyne en mode : tu nous résistes ? Elle enchaina alors sur mon appel refusé et ma mine s’assombrit légèrement.

« non… je… »

J’hésitais à en parler et fuyais son regard un premier temps avant de plonger mes yeux bleus dans ses yeux verts. Je passais une main dans mes cheveux et fini par soupirer avant de me lancer. Elle avait le droit de savoir, ce n’était pas un secret d’état. Juste une situation compliquée. Je ne voulais pas lui mentire non plus, trop apeuré qu’elle ne me fasse pas confiance. Je voulais sa confiance et je ferais tout pour la mériter !

« C’est le numéro de mes parents… Et je ne veux pas répondre. C’est… Ça parait cruel mais il y a huit ans quand j’ai été condamné ils m’ont cru coupable, ils m’ont fait des reproches sur l’argent qu’ils avaient investi dans mes études de médecine, sur la confiance que j’avais bafouée et ils avaient bien insisté sur le fait que pour eux je n’existais plus. Ils avaient de la peine pour mon frère décès mais pour moi que du dégout et de la colère…. »

J’avalais difficilement, ces souvenirs n’étaient pas des plus beau. Lorsque tout s’effondre et que même vos parents vous tournent le dos ça fait mal. Très mal. Je repris alors avec une voix plus monotone.

« J’ai pu avant d’être incarcéré trier mes affaires personnelles. J’ai laissé la majorité à jeter mais j’ai aussi donné certain carton à une amie avocate qui m’avait apporté un peu de soutien moral durant la procédure de jugement. Quand je suis enfin sorti de prison mes parents étaient là… Ils étaient là à m’attendre. Ma mère les larmes aux yeux et un petit sourire sur le visage en mode « c’est bon c’est fini ! Tout ira ben maintenant ! ». Et mon père aussi, souriant doucement en mode « bienvenue à la maison fils » tenant la main de ma mère. Je suis passé à côté d’eux sans ciller, les ignorants. »

La fin de ma phrase avait été dite sur un ton profond d’amertume et avec une pointe de colère. Je m’étais mis à jouer nerveusement avec Aristote, ayant baissé le regard, mais le remontais vers les yeux de ma belle.

« Je sais que ça peut paraitre horrible mais là je suis pas encore prêt à leur parler. Tu n’imagines pas ce que c’est que de se réveiller dans une chambre d’hôtel vide, des traces de sang par ci par là et la police qui te hurler de mètre tes mains derrière la tête sans bouger. J’étais perdu et j’avais peur... peur pour mon ex et de ce qui lui était arrivé et je me disais que la police avait fait un mal entendu, que c’était normal de me soupçonner en premier étant son copain mais … Quad j’ai été amené au poste et qu’on m’a présenté les faits du braquage du meurtre et du meurtre présumé de ma copine ... Je … J’étais totalement perdu et je ne comprenais plus rien et… j’avais juste eu envie de soutient de mes parents qui me diraient qu’on trouverais une solution mais … Ils m’avaient claqué la porte aux nez avec des mots … Des mots qu’aucun enfant innocent au monde ne devrait entendre ! »

J’avais crispé mes mains autour de la peluche, un peu comme autour d’une bouée. Ca n’avait pas été simple, mais mes parents n’avaient pas non plus aidé à ce que ça se passe mieux. Je fis un petit sourire crispé à ma douce avant de reprendre plus doucement.

« Moi qui voulais que ton réveil se passe dans la bonne humeur et en douceur c’est un peu raté je présume ? »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   16/1/2016, 12:07

Qui savait si une histoire de « Frank l’hippopo » ne devait pas exister, tiens ! C’était tellement mignon... Bref, il n’y avait rien de mieux que tout ça pour partir dans un de ces délires et une ambiance bon enfant. Rien de mieux pour démarrer la journée.

Evelyn appréciait cette complicité qu’ils avaient installés tous les deux... Il n’en était ainsi au début puisque la jeune femme ne le connaissait et s’en méfiait... Elle avait pu être inconsciente de lui laisser sa chance mais finalement aucun regret. Elle se sentait la plus chanceuse. Ces derniers mois, Liam avait été sans doute la plus belle chose qui lui était arrivé dans la vie. Un rayon de soleil dans sa vie.

Bon, va pour Aristote, alors ! fit-elle, un peu sérieuse, genre elle donnait l’autorisation comme une mère à son enfant... Après tout, ce n’était pas comme si Liam n’en jouait pas à la regarder avec son air de chien battu. Elle ne pouvait pas leur résister.

Ayant remarqué le coup du portable, Evelyn n’avait pu s’empêcher d’être curieuse. Après tout, le fait d’être en sa présence ne devrait pas l’empêcher de répondre, si ? N’étaient-ils pas un couple ou peut-être qui sait, voulait-il lui cacher quelque chose ?

Doucement, Liam commença alors à se confier. C’était par rapport à ses parents... Il ne voulait avoir un contact avec eux et tout ça, juste par rapport à son vécu... Il ne leur pardonnerait sans doute jamais de la manière dont ils l’avaient traité au lieu de le soutenir... Au lieu de chercher où était la véritable vérité. Enfin, qui pouvait réellement juger les actions de chacun ? De toute manière, Evelyn était mieux placée pour savoir que chaque famille était loin d’être parfaite. On ne la choisissait pas... Bien que comparé à certain, Evelyn pouvait être plus « chanceuse » car sa famille était tout de même présente pour elle en cas de besoin même si avec certains membres, c’était un peu conflictuel (elle pensait notamment à sa sœur Sophia)... et même si sa famille était présente, Evelyn refusait leur aide. Elle avait cette sensation d’être cette source à problèmes, celle qu’on devait aider ... et ce, c’était comme depuis le jour de l’accident de voiture où sa sœur avait péri. Ne se l’étant jamais pardonné, Evelyn sentait le poids du regard de sa famille qui avait peur à ce qu’elle fasse une connerie...

Malheureusement, on ne choisit pas sa propre famille. Tu n’as pas eu le soutien que tu attendais. Ca doit être affreux de voir dans les yeux de ses parents qu’on est coupable... On ne peut pas pardonner comment ça...

Oh et combien ! Personnellement, ses propres parents ne lui en voulaient pas de la mort d’Irene. Après tout, c’était à cause de ce chauffard qui les avait percutées... Et non à cause d’elle. Elle n’était pas fautive... Mais tout de même... Elle avait du mal à se le pardonner. Chaque histoire était différente.

Et même s’ils essayent de se rattraper, le mal a été fait ! continua-t-elle, compréhensive.

Après toute cette histoire, Liam s’en voulait d’avoir gâché l’ambiance de la matinée, lui qui espérait que le réveil se passe dans la bonne humeur et la joie.

Ne t’en fais pas ! Je préfère ça, qu’on parle de tout et de rien !

Evelyn lui sourit. Cela dit, elle pensa à ce qu’ils pouvaient de la journée... Elle était en congé... mais Liam... pas du tout.

J’aurais bien proposé qu’on se rattrape aujourd’hui mais malheureusement, les obligations... Tu vas me manquer aujourd’hui ! lâcha-t-elle sourire au coin.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 305
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: My everything! ~ Evyli [Terminé]   29/1/2016, 23:15

J’éclatais de rire lorsqu’elle déclara d’un ton sérieux que je pouvais appeler mon… pardon : notre hippopotame Aristote. Aristote que je gardais contre moi inconsciemment alors que je racontais à ma belle ma situation familiale. Loin d’être mirobolante. Je ne savais pas comment elle allait réagir mais de voir qu’elle me soutenait ne quelques sorte me fit me sentir bien. Elle était là elle ... Mon Evelyn… Mon tout ! Je me rendis compte à ce moment du soutient qu’elle m’apportait… De l’espoir qu’elle me redonnait … Elle me donnait temps et je n’étais pas sûr de pouvoir lui rendre… En ce moment même je me fis la promesse de toujours être là pour elle…. D’être assez fort pour la soutenir dans tout ce qui allait arriver de bien ou de moins bien… Au loin la phrase «  pour le meilleur ou pour le pire » résonnait dans mon esprit… L’idée d’un mariage était peut-être prématurée cependant j’étais de l’avis qu’il ne fallait pas être marié pour se faire de telles promesses dans un couple. SI on s’aime réelle on n’a pas besoin d’un certificat de mariage pour se faire ce genre de promesses.

Je m’excusais ensuite d’avoir plombé l’ambiance et elle me rassura sur ce point. Souriant alors tendrement je l’attirais contre moi pour poser un baiser sur son front et la câliner quelques minutes avant de la relâcher.  Je perdis cependant directement mon sourire… Ah oui le travail… Je devais être à 12h30 au garage… En service l’après-midi et le soir. Putain…  Je me laissais aller contre elle tout e soupirant fataliste. Je murmurais d’une voix grognon alors que l’attirais contre moi

« Je veux pas !!! Je suis bien là ! »

Je sentais sa peau contre la mienne à certaine endroit et embrassait son épaule avant de remonter une lignée de baisers le long de sa joue pour finalement en poser deux petits sur ses lèvres :

« Je pourrais me faire porter pâle – un autre baiséet on pourrait passer la journée ensemble encore un petit baisé et je pourrais consacrer tout mon temps à te chouchouter un baiser te câliner un baisé prendre soin de toi un baisé et juste profiter de nous ? »

Même si la phrase se terminais en question je capturais se lèvres dans un baisé plus profond, remontant une main lentement le long de son dos. Non mais sérieux ce serait un crime d’aller travailler et de laisser cet ange... Mon ange… Mon tout seule ici… Même si j’avais été à moitié sérieux je savais cependant qu’il fallait que j’aille travailler, et Evelyn le savait aussi. Doucement je me reculais d’elle et l’embrassa une dernière fois avant qu’elle ne me chasse sous la douche pour que je me prépare. 11h30 quand même…

Elle en profita pour s’habiller aussi et était prête en même temps que moi pour partir. Sur le palier de mon appartement j’en profitais pour l’embrasser une dernière fois tendrement mais sensuellement… Et pour lui glisser le double des clefs de mon appartement dans ses mains. Avec un sourire timide j’avais lâché :

« Au cas ou … je te manquerais ! »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
 
My everything! ~ Evyli [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: