AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hangover [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 14:50

Le temps que Dorian aille dans le salon éteindre télévision et lumière, j’en avais profité pour retirer chaussures et manteau dans l’entrée, chose en fait pas encore faite. Celui-ci de retour vers moi, nous voilà parti à l’étage pour gagner sa chambre. Une fois dedans j’avais comme à mon habitude posé mon sac dans le coin à côté de la porte. Mon petit coin à moi oui. Voilà le jour où je me ramène une commode on la mettra ici. Suivant le mouvement de Dorian, j’avais commencé à me déshabiller, jusqu’à être en boxer chose qui m’allait très bien pour dormir. Bon la plus part du temps je dormais à poil mais c’est aussi parce que la plus part du temps je me retrouvais à poil pour autre chose. Là, ce n’était pas au programme. Et pas plus envie que ça de toute façon. Juste d’être avec Dorian.

Enfin, vêtements posé correctement sur la chaise de bureau de Dorian, je l’avais ensuite rejoins dans le lit, m’installant proche de lui en me callant la tête dans les coussins. Petit sourire à la remarque de Dorian en levant les yeux vers lui.

- Oui d’accord. De toute façon j’ai dit un truc calme.

Il a cru quoi ? Que la science-fiction c’était des histoires de petite fleur rose volant au vent ? Hé ho c’est des films de bonhomme ! Avec des combats, des scènes qui bougeait dans tous les sens et tout. Des trucs sombre et dramatique. Le meilleur du cinéma quoi. J’avais fini par allé poser ma tête contre son bras, sans pour autant le bloqué vu qu’il était sur son pc. Descendant une main sur sa cuisse, a la caresser distraitement mais sans plus.

- Comme tu veux, choisis.


De toute façon en toute honnêteté, je ne pensais pas faire bien long feu. Même si je n’avais jamais le contre coup de l’alcool, j’vais au final peu d’heure de sommeil. Rajouté a ça une journée a, en premier partie me faire pourrir et m’en vouloir de truc que j’aurais dit ou fait, et en deuxième, a me torturé le cerveau à savoir pourquoi Dorian m’en voulait encore, qu’est-ce que j’avais pu faire de mal et tout pour que lui-même soit si mal… Non j’allais sans doute m’endormir très vite donc qu’il regarde au final ce qu’il veut. Qu’il tienne juste bien son pc si jamais je me mettais a gigoter d’un coup…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 15:05

Bon va pour un truc calme alors.

- Parfait, moi qui a raté la dernière saison de Queer as folks …

Précision encore et toujours, c'était une blague ! …. Il l'avait déjà vue. Ceci mis à part, il laissa Alby se poser contre lui, sa tête n'entravant en rien ses mouvements pour taper sur son pc à la recherche d'un truc à se mettre sous la dent, sentant sa main sur sa cuisse. Il choisissait ?

- Bon, voyons voir …


Tiens, au pif au mètre, voilà un film qui semblait sympa, sans trop de prise de tête, avec un scénario qui ne semblait pas non plus cacher mille et unes surprises. Des acteurs sympa, voilà qui fera l'affaire, pour se changer les idées avant de dormir. Tournant un peu plus l'écran pour laisser Alby voir mieux celui-ci, Dorian  tenait alors son pc d'une main, glissant l'autre sur le bras du brun, caressant distraitement sa peau du bout des doigts.

Se calant davantage dans les draps et contre les coussins, Dorian avait penché un peu plus la tête de coté pour la poser doucement sur celle d'Alby, regardant alors le film calmement. Ouais bon, c'est sûr que c'était pas avec ça qu'ils allaient se torturer les méninges, avoir peur, ou bien même avoir une grande discussion pleine d'idées suite à celui-ci. Mais ça faisait l'affaire pour l'heure. Puisqu'épuisé par cette soirée d'hier et cette journée, mentalement épuisé on entends, Dorian avait tendance à fermer davantage les yeux, plus spécialement concentré. C'était qui ce personnage ? Il ne l'avait pas vu venir … Avisant un coup d'oeil du coté d'Alby, Dorian constata alors que celui-ci s'était endormi. Avec un bref sourire, Dorian avait tourné une nouvelle fois les yeux vers son pc pour stopper le film qu'il ne suivait plus vraiment, avant de l'éteindre. Bougeant pour le poser de coté par terre, il avait éteint la lampe de chevet avant de revenir se poser dans les draps, venant plus près d'Alby. Dans l'obscurité de la chambre, il le regarda alors un bref instant dormir, avant d'à son tour fermer les yeux pour le rejoindre dans le sommeil. Il finit par y arriver sans trop de mal, dormant par accouds à cause du sommeil particulièrement agité d'Alby. Ce n'est que lorsque celui-ci sembla un peu se calmer ou du moins bouger que de son coté que Dorian pu vraiment dormir et commencer à rêver ...

Son rêve commença alors pas spécialement agréablement. Brièvement, il rêva de Kendra. D'elle et Alby, se courant après comme des gosses dans une station service. Tiens, c'est drôle comme même pendant les rêves on peut être soûlé … Et pourquoi son corps ne bougeait pas ? Etrange. Enfin ça ne dura pas longtemps, puisqu'il se retrouva dans une piscine, avec Dean, Tyler, Amy et Brittany. Ah c'était plus sympa ça, mais ça ne dura pas trop longtemps, puisque pour une raison ou une autre, Dorian vit Alby s'en aller, tirant la gueule. Déçu. Lui même, soûlé, sortit de la piscine pour aller marcher dans un hôtel. C'est étrange comme les lieux ressemblaient étrangement à Atlantic City, à l'hôtel ou ils avaient dormi. Pour le moment, Dorian marcha dans les couloirs, passant de salle en salle, jusqu'à retrouver alors Alby. Ou du moins qu'il se fasse entraîner par lui, dans une pièce. Des toilettes. Sans douceur, il se retrouva plaqué contre le mur, Alby venant le tripoter allègrement. Mais il ne voulait pas. Se débattant, il avait réussi à lui faire cesser tout son cinéma. Pourquoi il tournait autour d'autres filles devant son nez ? Pourquoi lui faire mal comme ça, si c'est pour ensuite venir l'embrasser et le toucher ainsi ? Pourquoi ? Dorian ne comprenait plus, mais il avait mal. Très mal, au niveau de la poitrine. Tout ce qu'il voulait, c'était Alby, et rien d'autre. Il voulait de nouveau se sentir aimé par lui. Se sentir vivant quitte à mourir un peu pour ça. Raison pour laquelle en désespoir de cause il était allé l'embrasser. Avant que bien vite, il ne se retrouve plaqué contre un évier froid, Alby dans son dos. Le touchant et l'embrassant, le léchant, alors que non, il n'était pas d'accord. Il ne voulait pas. Il aurait voulu se débattre, mais il n'y arrivait pas, trop choqué. Mais cette fois, contrairement au jour ou ça s'était réellement passé, Dorian n'échappa à rien. Se souvenant de tout, dans les moindres détails.

Il revit toute la scène, dans son entièreté. Avec une précision effrayante. Il revoyait Alby observer leurs reflets dans le miroir, lui lécher le cou, son oreille et aller lui mordre l'oreille. Dorian pouvait encore même sentir la main qui lui tenait la mâchoire remonter à sa bouche et les doigts d'Alby s'y engouffrer, s'amusant à son bon gré, avant d'aller les sortir pour les passer à ses fesses et les faire entrer en lui, remontant son autre main à sa gorge et le senti sans le moindre plaisir pour sa part, lui lécher et embrasser son cou et ses épaules, avant qu'il ne descende leurs bermudas. Et le sentit le pénétrer sans moindre douceur. Une main lui tira alors les cheveux, le forçant à se pencher contre l'évier. Et il ne pouvait rien faire, comme pétrifié dans ce rêve affreux et criant de réalisme. Dorian sentait et entendait tout. Que ce soit le froid de l'évier sous lui, les mains d'Alby qui le tenait de part et d'autre, lui tirant les cheveux à lui en faire mal, ses coups de reins en lui, ou ses râles de plaisir … C'était horrible. C'était affreux. Ce n'était pas lui, ce n'était pas Alby ? Et si … c'était eux. Et ça s'est bien passé, tout ça avait bien eu lieu. C'était bien Alby qui le prenait à sa guise, sans l'accord de Dorian, sans lui demander son avis, juste pour le faire souffrir. Et ça marchait.

- ARRETE !


Ouvrant brusquement les yeux, Dorian peina à reprendre ses esprits. Non il n'était plus dans ces toilettes, il était la, dans son lit, allongé dans l'obscurité de la chambre. Il était conscient d'avoir crié dans son sommeil. Se souvenant à la perfection de ce rêve. Enfin, de ce souvenir plutôt. Puisque tout ça s'était bel et bien passé. Tremblant, il releva les mains à son visage. C'était quoi, il avait pleuré dans son sommeil ? Sûrement, étant donné que son visage était humide. Peut être qu'il avait même bougé plus que de raison, vu le bordel que c'était de son coté avec les draps et son coussin. Tremblant et en sueur, le cœur battant à tout rompre il n'arrivait pas à se calmer. Jusqu'ici, sa mémoire avait comme caché cet épisode, comme une barrière, une méthode de protection, mais pour une raison qui lui échappait, cette nuit, tout lui était revenu en pleine figure, comme la pire claque qui soit. Se souvenant parfaitement de la douleur … Non, ressentant une nouvelle fois cette atroce douleur au niveau de son cœur après que tout ça eu lieu.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 15:59

Le film ? Même pas de souvenir de quoi il s’agissait. En fait je crois qu’à peine lancé, je m’étais endormi. Peut-être réveillé de temps à autre. Le temps d’ouvrir les yeux pour voir qu’il tournait encore mais sans y prêter la moindre attention. Tellement crevé physiquement et émotionnellement par cette journée que, une fois allongée, contre Dorian, le reste… Je m’en foutais et voulais juste me détendre. Si bien que c’était très rapidement que je m’étais endormi. Mon sommeil agité comme souvent je n’en avais pas le moindre souvenir. Bon vu la journée et tout ce qui m’était passé en tête aujourd’hui, je me doutais bien que j’allais bouger. Après autant assez souvent je me souvenais à peu près de mes rêves, autant ce soir par du tout.

Mais même endormi, même sans savoir de quoi je rêvais, peut-être de rien après tout, je sentais malgré tout que quelque chose n’allait pas. Dans mon sommeil je sentais Dorian bouger. Je sentais les draps devenir légèrement humide de sa transpiration. Même endormi, je me sentais moi-même pas bien dans mon propre sommeil à sentir que quelque chose n’allait pas de son côté.

Et c’est en l’entendant crier que je m’étais réveillé d’un bond. En fait c’était même étrange. J’avais l’impression d’être déjà réveillé, d’avoir déjà voulu intervenir auprès de lui mais sans arrivé a bougé mon corps. Mais là, à l’entendre hurler de la sorte, sa avait fini de me sortir de ma paralysie.

- Dorian ! C’est rien ! Calme-toi !

Dans le noir, j’avais porté une main sur lui voulant le tranquilliser mais au final l’avait sentie frémir de peur de plus belle. Retirant avec hâte ma main, je m’étais tourné de mon côté du lit, passant avec précipitation ma main sur ma table de chevet a la recherche de l’interrupteur de la lumière, trouvant et allumant celui-ci avant de me retourner vers Dorian.

- hey.. c’est bon. C’était un cauchemar calme toi…

J’essayais d’avoir la voix la plus douce possible en m’adressant à lui. Découvrant avec surprise son visage, humide de larme, son regard totalement perdu, son corps en nage. Je n’avais jamais vu Dorian dans un état pareil. Je ne savais pas de quoi il avait rêvé, peut-être de son film d’avant mon arrivé. Comme quoi finalement ça ne lui réussissait pas. J’avais voulu porter mes mains vers celui-ci, dans l’idée de le prendre dans mes bras mais il avait eu un mouvement de recul, me regardant avec un regard indescriptible.

- hey.. C’est moi. Tout va bien..

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 16:13

A coté de la plaque, il entendit à peine son nom être prononcé à coté de lui. Cependant il sentit parfaitement une main se poser sur lui, geste qui le ramena à ce rêve, à ce souvenir, de manière bien trop désagréable. Merci, cette même main ne resta pas sur lui bien longtemps. Laissez-lui le temps de se remettre, parce que la … ça n'allait pas du tout. Le torse se soulevant au rythme de sa respiration hachurée, les yeux cherchant dans le vide comme un point de repère, il vit cependant qu'on allumait la lumière dans la chambre. Tournant la tête de manière affolée à coté de lui, il découvrit qui lui parlait tout à l'heure. Alby, qui tentait de le réconforter. Un cauchemar ? Les yeux écarquillés, Dorian fit non de la tête, l'air paniqué au possible.

- Non …


Si seulement ce n'était que ça …. Mais non, c'était tout sauf un cauchemar issu de son imagination. Juste un sale souvenir qu'il avait inconsciemment enfoui au plus profond de lui. Que les évenements de la veille avaient sûrement fait ressurgir. Aujourd'hui, plus moyen d'échapper à cela. C'est pour ça que lorsqu'il vit Alby tenter une approche, de le prendre dans ses bras, Dorian eu un mouvement de recul assez net. Une fois encore, il secoua la tête négativement. Non, ça n'allait pas. Se redressant légèrement sur ses avants bras, le corps tremblant encore de ce rêve, il ne quittait pas Alby du regard, l'air à la fois effrayé et perdu. Le passage à Atlantic lui revenant encore une fois en tête. Lui l'observant avec un air qu'il ne lui connaissait pas dans le reflet du miroir...

- Comment tu as pu faire ça …


La voix faible, il secoua encore la tête, ne lâchant pas Alby du regard, clignant des yeux pour tenter d'y voir plus clair, à cause de ce dont il avait cauchemardé que par les quelques larmes qui stagnaient.

- Pourquoi tu m'a fais ça ….


Affichant un air des plus tristes, blessés, perdu et tout ce qui s'y rapprochait, Dorian eu un nouveau mouvement de recul en arrière, un peu plus loin d'Alby.

- A Atlantic …...


Dorian aurait voulu continuer sa phrase, mais sa gorge se noua alors. Comme si c'était trop difficile de mettre des mots sur ce qui s'était déroulé, serrant alors le drap contre lui, comme s'il craignait qu'Alby ne refasse ça.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 16:35

Je ne comprenais pas bien ce qu’il se passait. Ce dont Dorian avait pu rêver pour être dans un tel état.  Me regarder de la sorte. A me fuir de la sorte. Assit de côté, les jambes un peu replié, je n’osais pas le toucher vu les mouvements de recule qu’il avait quand j’essayais, dans le seul but de le calmer. Tenant alors mes mains légèrement en l’air, encore une fois pour le tranquillisé, comme pour dire qu’il ne croyait rien. C’était moi après tout, de quoi avait-il peur ?

- Mais de quoi tu parles ?

Encore une fois dis le plus doucement possible mais vraiment perdu quand a ses mots. Qu’est-ce que je lui avais fait ? Comment et pourquoi. Je ne voyais absolument pas de quoi il parlait. Puis c’était un cauchemar après tout. Il semblait juste ne pas encore s’en rendre compte. Mais bien vite c’était moi qui me rendais compte des choses. A entendre son dernier mot… A mon tour mes yeux c’étaient un peu plus ouvert. Regardant Dorian avec un léger voile d’horreur me traversant les yeux. Oh il c’était passé plein de chose à Atlantic City. Plein de bonne. Mais une seule chose dans tout ça pouvait justifier la réaction de Dorian à cet instant. A ce regard qu’il posait sur moi…

- Dorian, attends, je…

Je ne savais pas quoi dire. Comment répondre à sa question. En même temps que dire ? J’avais voulu me redressé, m’asseyant a genou et du coup m’élevant un petit peu. Suffisamment pour voir Dorian avait un nouveau mouvement de recul, le regard apeuré qui allait avec. Je m’étais alors moi-même reculé, me laissant tomber sur les fesses en arrière de façon à mettre une distance supplémentaire entre nous. C’était horrible de le voir comme ça. C’était horrible de savoir pourquoi il était comme ça…

- Je… J’suis… Je suis désolé… Je suis désolé Dorian… Je sais pas…

Repliant mes jambes vers moi, j’avais appuyé mes coudes dessus, remontant mes mains à ma tête, la callant dedans tout en perdant mon regard dans le vide, sentant les larmes me monter aux yeux a repensé a tout ça. J’y avais déjà repensé il n’y a pas si longtemps. Et même sans avoir jamais oublié, j’avais réussi à mettre tout ça dans un coin en me disant que ce n’était rien. Que ça ne comptait pas. Et là, avec son regard terrifié, ses gestes apeuré, je venais moi aussi de me reprendre tout ça dans la tête brutalement, n’arrivant pas à retenir mes larmes de commencé à couler le long de mes joues.

- Mais je t’aime… Je suis désolé… Dorian…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 16:53

Attendre ? Attendre quoi ? Mais il avait tout son temps qu'il se rassure. De toute, dans son état, le temps était une notion qui lui était étrangère. Instinctivement, il eu un nouveau mouvement de recul en le voyant encore bouger. C'était affreux. Il avait réellement la sensation que tout ça venait à peine de se passer. Aussi, d'avoir crié et bougé dans son sommeil, c'était un peu la réaction qu'il aurait dû avoir à ce moment-la. Réagir. Et pas totalement planter, trop choqué par la chose. Mais c'était fait. En tout cas, Alby semblait avoir parfaitement compris ce dont Dorian parlait à demi-mots. Le blond ne bougeait pas, le regard encore perdu et le corps quelque peu tremblant de ce rêve affreux. Et le voilà qui lui disait être désolé. Et qu'il n'avait pas de raison à pourquoi il avait fait ça. De toute, aucune raison n'aurait pu justifier son geste. Sans bouger, Dorian le regarda se mouvoir, et compris sans peine qu'il pleurait alors. Répétant qu'il était désolé, et lui rappelant qu'il l'aimait. Comme si c'était la formule magique à tous leurs maux.

- Tu …. tu n'avais pas le droit …


D'accord, Dorian l'avait embrassé avant, mais est ce qu'il allait se douter une seule seconde de ce qu'Alby allait faire par la suite ? Non. Et non, Alby n'avait pas le droit.

- Tu n'avais pas le droit de me faire ça ….

Et pourtant il l'avait bel et bien fait, comme s'il avait effectivement tous les droits sur sa personne, alors que non. Il n'avait pas voulu cette fois-ci. Il n'y avait eu aucun amour, aucune considération pour lui, rien. Ça aurait pu être n'importe qui d'autre que lui.. Faiblement, Dorian se redressa en position assise dans le lit, et finit par relever ses mains à son visage, frottant ses yeux et ses joues humides et cala son visage un instant dans la paume de ses mains, un bref instant, avant de les reposer sur le lit, le regard qui ne savait ou se poser.

- Comment tu as pu me faire une telle chose … toi …


Répéta t-il encore une fois. Il n'arrivait toujours pas à y croire. Comment Alby, lui, avait pu en arriver la ? A se comporter en un salopard ignoble ? Tremblant de plus belle, Dorian prit une inspiration plus poussée, dans une vaine tentative de se calmer, alors que non, il n'y arrivait pas, le souvenir de ce qui s'était passé à ce moment la bien ancré devant ses yeux, qui eux, fixaient Alby.

- C'est parce que … parce que t'en avais marre de moi ?


De le voir encore et toujours lui courir après ? De lui avoir fait foirer son coup avec l'autre nana ? Marre de lui ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 18:32

La tête toujours dans mes mains, passant mes doigts a travers mes cheveux lentement mais dans un geste incontrôlé a plusieurs reprise. A crispé mes mains sur mes mèches, tirant quelque peu dessus au passage sans bien savoir pourquoi. Juste parce que c’était comme ça. Instinctif. D’avoir besoin de me faire mal. De tenté de me concentrer sur cette douleur ci et pas sur celle que me rappelait Dorian encore un peu plus par ses mots. Non je n’avais pas le droit. De lui faire ça a lui ou a qui que ce soit mais surtout pas a lui. Je n’avais aucune idée de ce qui m’avais pris ce jour la. Ce n’était pas moi. C’était une autre personne que je ne connaissais pas. Et pourtant j’étais la. J’avais tout vu, tout ressenti. J’y… avais pris plaisir. De le faire souffrir de la sorte. Et je me dégoutais pour ça.

- Je sais pas… Je suis désolé… Pardon…

Je ne savais pas quoi dire d’autre. Je n’avais aucune explication. Pas cohérente en tout cas. Rien qui ne justifiait ça. Rien ne pouvait justifier ça. J’étais juste en colère contre lui a ce moment la. Je voulais qu’il souffre comme moi. Le blessé comme je l’étais. Et je voulais qu’il soit à moi d’une façon dont il n’était à personne… J’avais fini par échappé un sanglot, rabattant finalement mes mains sur mon visage, devant les yeux. Mais c’était quoi se bordel ! La soirée d’hier, ce matin, cette aprèm, la soirée, et maintenant la… A revenir sur ça. A nous rappeler de ça…

Mais en entendant la dernière question de Dorian, j’avais relevé assez rapidement mes yeux vers lui. L’air totalement perdu, abattu mais aussi baignant dans une totale incompréhension face a la raison qu’il donnait a tout ça.

- Mais non ! C’est… c’est parce que je t’aime…

Je t’aime donc je te viol. Logique dur à suivre j’en conviens. Cherchant un instant mes mots, ravalant dans un même temps ma salive, j’avais ouvert les jambes, me retrouvant en tailleur face a Dorian, appuyant un coude sur mon genou et callant ma tête de nouveau contre ma main. Mon autre c’était très doucement et très légèrement posé sur le lit, en direction de Dorian mais sans aller plus loin.

- Je.. j’étais en colère contre toi, et j’avais mal… et oui.. j’en avais marre… de te voir la, tout le temps… de pas pouvoir te sortir de ma tête… j’voulais que tu sois a moi…

Un nouveau éclat de pleure m’avait pris sur mes derniers mots. Cachant mon visage dans ma main.

- Je suis désolé ! Je suis tellement désolé ! …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 18:50

Ce n'était pas parce qu'il s'excusait sans cesse que ça allait changer quoi que ce soit. Du moins pas pour l'heure. Pas pour le moment. Dorian entendait ses mots, le regardait se tirer ses propres cheveux, mais ne réagit pas plus que ça. Pour ne pas dire pas du tout en fait. Il resta la, assis sur son lit, se sentant dans un état dans lequel il n'avait jamais été jusqu'ici. Et ne comprenant pas non plus ses propres gestes. Pourquoi il était encore allé vers lui malgré ça ? Non mais, vraiment ? Les quelques personnes qui avaient osé un iota de ce qu'il lui a fait subir ce jour la ( plus les deux dernières semaines avant, mais il n'allait pas commencer à sortir tous les vieux dossiers non plus, sinon ils y étaient encore … ) bref, tous ceux qui avaient osé lui faire un peu mal l'avaient payé cher. Mais lui ? Il abusait de lui et tout ce que Dorian trouvait à faire, c'était d'aller encore vers Alby. Encore et toujours. Il le fixait les yeux braqués sur lui, à tenter très faiblement de se calmer et à reprendre ses esprits, mais il était encore bien trop à l'ouest, et en même temps, très conscient de tout. Et quoi ?

- P... pardon ?


Attendez … il a rêvé ces mots ou bien, Alby a vraiment justifié son geste parce qu'il l'aimait ? Ouvrant les yeux d'un air presque choqué à ces mots, Dorian attendit sagement une petite explication supplémentaire la … L'observant bouger, sans lui même remuer le moindre muscle, il suivit du regard la main d'Alby se poser sur le lit, dans une petite tentative d'approche. Voila enfin la nouvelle explication qu'il attendait. La colère et d'autres choses …. Il sentit son propre cœur se serrer, sursautant légèrement en l'entendant et le voyant pleurer encore une fois. Répétant qu'il était désolé. Ouvrant la bouche, Dorian mit un temps monstre à parler, les yeux toujours fixés sur Alby, comme craignant qu'il ne tente un geste de nouveau déplacé.

- Je … je te crois quant tu dis que tu es désolé …


Mais encore une fois, cela n'excusait rien du tout. Rien. De l'air, il avait besoin d'air. Reprenant une inspiration, Dorian se redressa davantage, le visage confus et le regard hagard. Puis il se dégagea de sous les draps, sortant du lit.

- Je vais juste … boire un verre d'eau.


Chose vrai n'en doutons pas. Aussi, le corps encore tremblant et en nage, il se dirigea vers la porte de la chambre, l'ouvrit et alla vers les escaliers qu'il descendit fébrilement. Les autres semblaient dormir, toute lumière était éteinte. Allumant une petite lumière dans un coin de la cuisine, Dorian se servit alors un verre d'eau, qu'il bu sans réelle soif. Le reposant sur le comptoir de la cuisine, les mains posées sur celui-ci pour se soutenir, les yeux clos. Puis sans qu'il n'eu l'envie de les arrêter ou même le temps, des larmes vinrent envahir ses yeux avant de couler le long de ses joues. Sanglotant silencieusement, Dorian s'était laissé tomber à terre, adossé contre le meuble de la cuisine. Les jambes repliées contre lui même il avait croisé les bras sur ses genoux et avait posé son front dessus. Dorian continua alors de pleurer silencieusement, sans que cela ne le soulage réellement. Se traitant d'abruti fini. Pour malgré avoir subi ça, être encore et toujours retourné vers Alby.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 19:11

Continuant de pleurer, j’avais bien entendu les mots de Dorian disant qu’il me croyait quand je disais être désolé. En même temps que pouvais je être d’autre ? Non je n’étais pas le connard fini que j’avais été ce jour la. Ce n’était pas vrai. Et pourtant la tout de suite je n’avais que ce sentiment. Le sentant bougé dans le lit, j’avais soudainement relevé les yeux. Paniqué de ne pas savoir ce qu’il faisait. Il allait boire un verre d’eau. Entre deux sanglots qui me peinaient pour respirer, j’avais réussis à prendre une grande inspiration, regardant juste Dorian sortir du lit avant de détourner les yeux. J’avais tellement honte. Je me sentais tellement mal…

Me retenant autant que possible de pleurer le temps que Dorian ne sorte de la chambre, j’avais de nouveau craqué une fois la porte fermé, me laissant tomber le visage en avant contre le lit, étouffant un léger cri. J’étais resté une ou deux minutes comme ça. A tenté de me reprendre mais impossible. Impossible de me sortir tout ça de la tête. Le visage de Dorian. Aussi bien ce jour la qu’il y a quelques minutes. De l’air. Moi aussi j’avais besoin d’air. De fuir. De lui foutre la paix…

Pris d’un coup de speed, je m’étais levé du lit, allant à la chaise de bureau de Dorian pour attraper mes vêtements et les passer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Prenant par à-coup de grande inspiration car malgré tout je continuais à pleurer malgré moi. A ne pas réussir a respiré. En essayant de faire le moins de bruit possible mais le plus vite que je pouvais malgré tout, j’avais dévalé les escaliers. Arrivé dans l’entrée, j’avais ramassé mes chaussures et pris mon manteau mais sans prendre le temps de les mettre. Je voulais juste partir. Au plus vite. Ce n’est que dans l’ascenseur que j’avais jeté mon manteau par terre, finalement mettant mes chaussures avant de ramasser mon manteau, l’enfilant a la hâte en sortant de la cage et partant limite en courant de l’immeuble pour rejoindre les rues new-yorkaise. Ne sachant pas du tout ou je voulais aller, juste que je voulais être loin d’ici.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 19:30

Prostré sur le sol de la cuisine, Dorian n'entendait ou ne voyait rien. La seule chose dont il avait conscience, c'était d'être la, tout seul dans cette maudite cuisine, à pleurer, les épaules se soulevant au rythme de ses pleurs silencieux. Et bon sang ce que ça faisait mal. De s'être rappelé de tout ça d'une manière affreuse, ayant comme revécu la chose. Ça, plus ce qui s'était passé la veille encore, c'était juste horrible. Pour l'heure, il ne cherchait pas à quoi faire, n'étant pas capable de réflechir correctement à ça. Tout ce dont il était capable, c'était de pleurer. Laisser exprimer toute sa peine et sa douleur, relâcher tout ça.

D … Dorian ?


Ledit Dorian n'avait pas relevé la tête à l'entente de son nom, reconnaissant la voix d'Alexis. Celui-ci, réveillé par le cri de tout à l'heure de Dorian, s'était finalement décidé à se lever, sans savoir à quoi il allait s'attendre, juste pour boire un peu à son tour. Mais il ne s'attendait vraiment pas .. à ça.... Hésitant, il s'était rapproché du blond qui n'avait pas bougé pour autant. Si ce n'est ses épaules qui se soulevaient rapidement.

Mais … tu pleures ?


Surpris, Alexis ne s'attendait pas à ça du tout. Bon, c'était quoi le topo, ils s'étaient embrouillés ? Il ne chercha pas à savoir. Ça ne le regardait pas. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était aller se poser à coté de lui, et passer un bras autour de ses épaules, sans un mot.

Dorian le remerciera le lendemain matin pour ne pas poser de question ou ne rien dire. La il était juste occupé à pleurer, se fichant bien d'un quelconque rôle de grand frère modele pour Alex ou une connerie du genre. Après tout, Alexis l'avait vu en bien pire état alors, c'est sans se poser de question qu'il s'était redressé pour aller passer ses bras autour de lui et poser sa tête sur son épaule, pleurant silencieusement. Il sentait à peine la main d'Alex dans son dos, dans une étreinte qui se voulait réconfortante. Mais tous les bras du monde ne sauront le calmer. Ils restèrent la un long moment, Dorian pleurant sur son épaule, jusqu'à ce que ses larmes ne finissent par se calmer, lentement, mais sûrement. Jusqu'à ce qu'il ait fini de pleurer totalement. Se détachant très lentement de son épaule, Dorian ne le regardait pas pour autant son frère, le regard dans le vide.

Aller viens, on va te coucher.


- Je … non.


Aller se coucher, dans sa tête, c'était retourner près d'Alby, ne l'ayant pas entendu sortir. Et non, il ne voulait pas. Pas maintenant. Il voulait rester la par terre, c'était plus sûr. Enfin Alexis ne le laissa pas la non plus.

Alors viens dormir avec moi si tu veux.


Dorian avait hoché la tête sans un mot. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait qu'ils dorment ensemble, rattraper le temps perdu que tout frangins peuvent faire lorsqu'ils dorment ensemble à raconter des conneries par exemple, ou cet été lorsqu'il allait moins bien. Alors oui, c'était préférable. L'aidant à se relever, Alexis le guida sans un autre mot jusqu'à l'étage, passèrent devant les portes pour aller à la chambre d'Alexis, ou les deux garçons se couchèrent alors chacun de leur coté. Epuisé, et, bêtement, pensant que la présence d'Alexis suffira à le protéger de quoi que ce soit d'autre, Dorian avait retrouvé le sommeil, qui cette fois fut sans rêve.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 20:18

Sortie de l’immeuble, j’avais couru comme un dératé jusqu’à son angle, me laissant tombé a terre, m’appuyant le dos contre le mur, assit la, comme ça, a même le sol, dans la neige. Tien sans ce dernier détail, grosse impression de déjà vu. Moi partant en courant et en larme de chez Dorian pour me laissé tombé ici même. Si tout ça c’était arrêté ici même. Si après être sorti cette fois si de chez Dorian je n’avais plus jamais eu de contacte avec lui. On en serait pas la...

A cette pensé… juste le temps de tourner la tête en me penchant pour me mettre à vomir. Restant quelque instant penché, une main relevé contre le mur, j’avais craché encore un coup, reprenant légèrement mes esprits avant de me relever et de partir plus ou moins rapidement, marchant plus ou moins droit, les jambes totalement tremblante de toutes ses émotions…

Un temps plus tard, sans trop savoir combien a vrai dire, n’ayant plus aucune notion. Je me retrouvais en bas de chez Dean, appelant son portable sans relâche. Au bout de la quatrième fois celui-ci avait enfin répondu, demandant qui était l’abruti qui l’appelait a cette heure si le tout avec la voix mélodieuse du mec qui venait de ce faire réveiller au milieu de la nuit pour ne pas dire au petit matin. Pour seul réponse il avait eu droit à une crise de larme. Sans doute avait il fini par regarder son portable pour voir que c’était moi qui l’appelait vu qu’il avait dis mon nom en me demandant ce qu’il se passait. Un peu en panique d’ailleurs. En même temps, pas tout les jours que je l’appelais a quatre heures en pleurant en bas de chez lui. D’ailleurs entre deux sanglots j’avais fini par réussir à lui transmettre l’info que j’étais la et en a peine deux minutes le voila avec moi. On se jette dans ses bras, on pleure un bon coup, on se calme puis on va marcher un peu pour rejoindre le petit parc qui se trouvait à coté de chez lui.

Assit sur un banc, prenant sur moi comme jamais, j’avais fini par raconter un peu l’histoire à Dean. Oh il savait bien que moi et Dorian c’était tout un roman haut en couleur avec mille et un rebondissement. Il le savait mais sans savoir le détail. Alors je lui avais expliqué. Notre première rupture à cause de cette meuf que Dorian avait potentiellement mit en cloque. Notre deuxième après qu’il n’ai dit toujours la voir, ne sachant d’ailleurs toujours pas ce que ça voulait dire réellement. Si c’était qu’il la voyait en même temps que moi, de la même façon qu’il la voyait avant… J’avais raconté a Dean a quel point ça m’avais fait mal, a quel point je l’avais détesté a ce moment la. Lui n’en disait rien mais sans doute comprenait il peu être mieux mon soudain changement de comportement. Avec les filles surtout. Puis j’en étais venu a parlé d’Atlantic City. De comment j’étais énervé d’y voir Dorian. Et comment en même temps ce qui m’énervais le plus c’était cette envie de retourner vers lui. D’être avec lui. De tout recommencé a zéro. Puis j’avais raconté ce qu’il c’était passé dans ses toilettes. A pouvoir enfin expliqué pourquoi je m’étais retrouvé avec de telles marques au visage et au cou. Du fait que je n’avais pas oublié, juste mi de coté. Que Dorian lui avait totalement occulté le truc et que c’était revenu ce soir la, d’où ma présence et mon état…

De toute mon explication, Dean ne m’avait pas interrompu une seule fois. Il m’avait laissé vider mon sac, me regardant de temps à autre. Hochant légèrement la tête en fixant le sol a d’autre, comme pour dire qu’il m’écoutait bien. Mais sur la fin de mon récit il y avait eu un blanc. J’avais fini, j’attendais un mot, un geste, n’importe quoi de sa part autre qu’un silence. Souhait exaucé en ayant a peine le temps de me voir mais en sentant par contre parfaitement bien le poing de Dean venir se coller sur mon visage, a m’en faire tombé du banc. Par terre, a quatre patte à regarder le sol, il y avait de nouveau eu un nouveau blanc, tous deux immobile avant que je ne lâche finalement un « merci ». Merci d’avoir eu la réaction que Dorian aurait du avoir. Il l’avait eu mais après. Il aurait du l’avoir sur le moment. C’est peu être bizarre quand on se retrouve avec la pommette explosé mais j’étais reconnaissant envers Dean. Sans savoir vraiment dire pourquoi. Pour son coté juste qui ne prenait pas en compte notre amitié. Je ne sais pas. C’était un peu bizarre dans ma tête mais oui, le coup que je venais de prendre était juste.

Dean c’était relevé alors que j’étais toujours à terre. Il m’avait tendu sa main que j’avais prise pour me relevé et m’avait dis de venir, qu’on allait dormir. Sans bronché, je l’avais suivit jusqu’à chez lui. Bien entendu, même allongé c’était impossible de dormir. Je restais dans le noir les yeux ouvert à fixer le néant. Repensant à tout ça, a Dorian. Me demandant comment il allait. S’il avait vu que j’étais partie. S’il s’en souciait. S’il voulait me revoir. Dans se cas comment ça allait se passer. Comment on allait passer au dessus de ça. Si c’était fini. Si tout était fini… Finalement j’avais du finir par m’endormir. Pas bien longtemps sans doute vu que Dean m’avait réveillé en me disant qu’il était sept heures trente et qu’il fallait que j’aille retrouver Dorian. Pas bien sur que celui-ci est envie de me voir mais oui, il fallait bien que j’aille le voir. Même si c’était pour que lui aussi m’en colle une voir plusieurs…

Vers les huit heures donc, je me retrouvais dans le couloir devant la porte des Wilde. A faire les cent pas, réfléchissant a quoi dire. M’arrêtant devant la porte prêt à frapper puis me ravisant. Tentant de me faire un peu plus discret et calme quand un voisin sortait de chez lui pour aller bosser. Pas qu’on était dans un immeuble de bourge, que j’avais les cheveux en vrac, des cernes pas possible sans parlé de la joue orné d’un magnifique bleu mais quand même, a peu de chose prêt je devais ressembler a un clochard errant… Je ne savais pas quoi faire. J’avais envie de frapper. De voir Dorian. De m’excuser encore et encore. Qu’il me pardonne même si c’était impossible. C’était justement impossible. Et je ne voulais pas voir ça. Je ne voulais pas vivre ça. Je ne voulais pas qu’il me quitte encore. J’avais fini par me tourner dos a la porte, m’appuyant dessus avant de me laissé glissé le long de celle-ci. Finissant les fesses a terre, jambes replié, coude contre mes genoux, tête appuyé contre mes poings lier. Encore une minute. Une minute et je trouve le courage de frapper peu importe ce qu’il risque de ce passer. Mais laissez-moi encore une minute…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 20:35

Le reste de la nuit avait été calme chez les Wilde. Dorian s'était rendormi de son coté, Alexis lui, mit plus de temps. Regardant dans la pénombre son frère, Alexis se demandait alors quelle était la nouvelle péripétie dans l'histoire de leur vie à tous les deux. Qu'est ce qui s'était passé encore cette fois. Pourquoi Dorian avait crié dans la nuit. Pourquoi il en arrivait à pleurer de la sorte. Mais il savait bien qu'au final, il ne posera pas de question. D'une parce que Dorian ne dira rien, et ensuite, parce que ça ne le regardait pas. Il ne saura peut être jamais ce qui s'était passé, mais ça lui était égal. Alexis aimerait leur dire, à tous les deux, à ce grand dadet qui lui servait de frère et à son idiot de petit ami qu'il était la pour eux si besoin est. C'est sur ces pensées qu'il s'endormit à son tour, tant bien que mal.

Le lendemain matin, pendant que les jeunes dormaient, Castiel lui s'était levé de bonne heure. Et oui, pas de repos pour les braves. Se levant tranquillement, il était allé prendre une petite douche, avant d'aller s'habiller convenablement pour sa journée de boulot, enfilant l'un de ses costumes. Ceci fait, une fois son apparence de présentable, Castiel était sorti silencieusement de sa chambre, et, comme tous les matins ou il se levait avant les autres, se stoppa dans le couloir. Juste pour s'assurer que tout le monde dormait. Ceci fait, il était descendu au rez de chaussée, et alla à la cuisine prendre un petit déjeuner, traînant un peu sur son portable en même temps, répondant à quelques sms et se planifiant un petit rendez-vous bien sympathique aujourd'hui … petit sourire au coin des lèvres à cette pensée. Voila une journée qui commençait bien. Débarrassant sa vaisselle, Castiel s'était levé et termina de se préparer pour sa journée de boulot. Enfilant manteau, chaussures, il prit ses affaires ainsi que ses clés, et se dirigea vers la porte d'entrée. Ou de sortie, ça dépends la façon dont on voit les choses. Joyeusement, il ouvrit celle-ci et …

Wow bon sang !


Castiel eu le reflexe de se reculer en voyant à ses pieds quelque chose tomber. Ne comprenant pas, il mit quelques secondes avant de réaliser un peu ce qui venait de se casser la gueule lorsqu'il eu ouvert la porte.

Euh … Albert ?


Penchant la tête de coté en relevant un sourcil, Castiel était plus que paumé la …. Mais qu'est ce qu'il foutait la ? C'était quoi cette dégaine ?

Mais qu'est ce que tu fais la ? Et … c'est quoi ce bleu ?


Non … Ils s'étaient encore pris la tête ces deux la ? C'est pour ça qu'il était la prostré devant la porte d'entrée ? Ou il avait eu une crise de somnambulisme … Non, ça ne le convainquait même pas lui même en y pensant.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 21:33

Oui une minute. Je voulais juste une minute pour pouvoir réfléchir. Savoir ce que j’allais dire a Dorian. Comment… Wouuuh ! Sans avoir le temps de comprendre ce qu’il se passait et donc pas le temps de réagir non plus, je me senti soudainement basculer en arrière, ma tête claquant quelque peu contre le sol.

- Aieuh…

Petite grimace qui allait avec, les yeux fermé pas encore bien conscient de ce qui venait de se passer. Ce n’est qu’en entendant mon prénom que je les avais ouvert bien vite. Cherchant pendant quelque micro seconde qui l’avait prononcé, finissant par tomber sur le visage inversé de Castiel. Ah bah oui. Qui d’autre m’appelait comme ça en même temps…

- Bonjour monsieur Wilde…

Malgré la petite voix, tentative de paraitre le plus naturel du monde. Chose pas vraiment bien réussit soit dit en passant. En même temps, j’avais déjà du mal à cacher quand je n’allais pas bien en temps normaux alors la, couché par terre, sans aucun doute une gueule bien fraiche… Mais du coup, a l’entendre parler de bleu, je m’étais redressé bien vite. D’abord assit avant de me tourner pour prendre appui sur mes genoux et de me redresser pour lui faire face.

- C’est pas Dorian !

Le cri du cœur. En même temps, vu la dernière réaction que Castiel avait eu aux marques que Dorian m’avait fait… Et puis de toute façon c’était vrai. Ce n’était pas lui. Et pour autant c’était mérité. Bref passons. Petit signe de main pour lui faire comprendre que c’était sans importance avant de le regarder, hésitant un peu à me lancer.

- heu ,.. il est la ? Enfin il est réveillé ? …

Sans m’en rendre compte, j’avais fais un petit pas en arrière. Pas que j’avais peur de Castiel. C’était l’appart qui me faisait peur. Qu’il m’invite à entrer. Il ne savait pas ce que j’avais fais mais pour sur que s’il savait non seulement il ne me laisserait certainement pas rentrer mais en plus il finirait sans doute de s’occuper de mon visage, voir de plus…

- S’il dort c’est pas grave ! Je reviendrais plus tard.. J’veux pas.. le réveiller…

S’il avait pu dormir sans penser a ça c’était bien. Sans penser a moi…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 21:46

Castiel le regardait d'un drôle d'air lorsqu'il le salua en tentant de se remettre à peu près debout. Clairement, Castiel était paumé en le voyant ainsi. L'air totalement à l'ouest comme s'il avait traîné dans la rue, et s'était bagarré avec un ivrogne. Et c'était pas Dorian ?

Bon … si tu le dis …

Cela semblait assez franc. Bon de toute, Castiel avait raté tout un épisode la ! S'il était ici et réveillé ? Et oula, c'était quoi cette manière de se tenir, comme s'il avait peur de quelque chose ? Il s'était passé quelque chose en effet, mais quoi, le russe l'ignorait. Ça sentait la prise de tête en tout cas, ou du moins les ennuis.

Il est la … tout le monde dort. Enfin, je pense.

Vu que tout était calme et tout … Et … hein ? Revenir plus tard ? Genre .. Sortir comme ça ? Dans cet accoutrement ?

Mais tu as vu la Vierge mon bonhomme !


Doucement quand même, Castiel avait passé sa main autour des épaules d'Alby pour l'entraîner à l'intérieur de l'appartement fermant la porte derrière eux au passage. Il l'entraîna avec lui sans lui demander son avis cela va de soi, jusqu'à la cuisine, ou, doucement aussi, il le fit s'asseoir. Cherchant ensuite dans le congélateur de la glace pour le visage d'Alby, mettant une serviette autour et vint doucement encore une fois poser tout ça contre la joue blessée du plus jeune. Lui faisant tenir le tout, Castiel s'était redressé alors.

Je vais voir s'il dort. Reste la.

Calmement, Castiel avait quitté la cuisine pour monter à l'étage et rejoindre la chambre de son fils aîné. Doucement, il avait ouvert la porte, jusqu'à passer sa tête entre et constata que personne ne s'y trouvait. Étrange. Il alla ensuite à son bureau vérifier, mais non personne. Alors, il alla voir chez Alexis et … bingo. Bien malgré lui il eu un bref sourire en les voyant tous les deux. Refermant la porte, il était ensuite redescendu pour rejoindre la cuisine et y retrouver Alby.

Il dort chez Alexis.

L'informa t-il alors.

Est ce que tu veux boire quelque chose ? Thé ? Café ? Chocolat ?


Lui demanda Castiel alors, d'une voix plus douce.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 22:02

Ah, il dormait. Apparemment du moins. Je n’avais pas trop si cette annonce m’ennuyait ou me soulageait. Un peu des deux peu être. Une vierge ? Ou ça ? Aaah non ! Nouveau petit mouvement de recule en voyant Castiel venir vers moi, passant son bras autour de mon épaule, tentant d’une façon étrange tenté de me comprimer sur moi-même.

- No,no,non non non… C’est pas grave…

Brève crise de bégaiement en me laissant tout de même entrainer par celui-ci, le pas hésitant tout de même. Non mais non, arrêtez d’être sympa avec moi. Je ne le méritais pas. Et je ne méritais pas d’être la… Une fois dans la cuisine, je m’étais assit comme m’y avait gentiment poussé Castiel. N’osant pas vraiment faire quoi que ce soit a l’encontre de ses indications. Je l’avais regardé me presser la poche de glace contre le visage, l’air un peu perdu, ailleurs, avant de mettre ma main dessus pour la tenir. Resté ici ? D’accord. Petit hochement de tête pour dire que j’avais compris. Et j’étais donc resté la. Planté sur ma chaise à fixer le vide, perdu bien loin dans mes pensés… Petit sursaut en entendant la voix de Castiel qui était revenue. Comment ça il dort chez quelqu’un ? Ah, Alexis son frère. La chambre d’à coté. Petit coup de flippe sur le moment… Petit hochement de tête affirmatif pour dire que j’avais compris avant d’en faire un négatif pour sa proposition de boisson chaude.

- Non… Non merci. Je… Je vais rentrer chez ma mère.

Posant lentement la poche de glace sur le comptoir tout en suivant mon geste du regard, regard toujours perdu au passage, je m’étais ensuite levé de ma chaise.

- Si Dorian veut me voir ou, enfin s’il veut bien me parler… Bah il m’appel et je viendrais. Enfin s’il veut…

Voila, voila quoi… Petit hochement de tête incontrôlé, comme pour confirmer mes paroles. Oui je serais la. Je répondrais au téléphone s’il veut bien me parler. Petit ravalement de salive aussi, le regard perdu a ne pas osé lever les yeux vers Castiel avant de commencé a tourner les talons pour partir de la.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   15/9/2015, 22:24

Bon. Une fois de plus alors, il s'était passé quelque chose entre Alby et Dorian. C'était l'évidence même, pas besoin d'explication supplémentaire quand à ça. Rentrer chez sa mère ? Soit, il était libre de ses mouvements de toute façon mais bon …

Euh … comme tu veux.


Castiel le suivit du regard lorsqu'il s'était levé de sa chaise et, au fur et à mesure qu'il parlait, le russe était encore plus perdu. Et quelque chose lui disait qu'il ne voulait pas savoir ce qui se passait. Clairement, la position d'Alby était celui du mec qui avait fait une connerie, s'en est suivit une embrouille pour que Dorian finisse par aller dormir avec Alexis …

Bien, je transmettrais le message alors.


Castiel le suivit du regard tout du long, l'air quand même bien inquiet quand à ce qui venait de se passer. Pas bien sûr d'avoir tout saisi non plus, mais ne tenta pas de le retenir lorsqu'Alby finit par passer la porte. Bon. En un premier lieu, Castiel envoya un message sur le portable de Dorian. Disant qu'Alby était parti chez sa mère mais qu'il avait dit qu'il sera la s'il appelait. Puis il était monté à l'étage pour aller dans la chambre de Dorian, y trouver le portable du blond sur sa table de chevet, le prendre, aller dans la chambre d'Alexis et y entrer sur le pointe des pieds. Il fit le tour du lit pour déposer le portable de Dorian près du blond. Puis il s'était penché vers lui pour lui embrasser le front, se demandant bien ce qui s'était passé alors. Il en fit de même pour Alexis et Roy, priant pour tous les deux pour que le jour ou ils trouvent quelqu'un, de tomber sur une personne avec laquelle tout sera plus calme. S'il vous plaît pitié. Puis il s'en était allé, allant travailler, l'esprit un peu perturbé par tout ça.

Alexis fut le premier à se réveiller. Avisant d'un coup d'oeil son frangin à coté de lui, il se souvint des évènements de la nuit. Bâillant, il se demanda alors qu'est ce qui avait pu se passer, avant de se lever. Leur père n'étant pas la, à tous les coups, Roy allait se lever sous peu pour aller venir gaiement dans sa chambre, et se doutait que Dorian ne devait pas avoir besoin de ça.

Sentant alors que ça bougeait, le blond lui avait petit à petit émergé. Calmement, du moins en apparence, il avait ouvert les yeux, reconnaissant la chambre d'Alexis. Se souvenant de tout ce qui s'était passé plus tôt. Dorian avait tourné la tête pour constater qu'il était seul. Puis il nota la présence de son portable à coté. N'ayant pas souvenir l'avoir pris avec lui la veille, Dorian le prit en main et constata qu'il avait un message de son père. Disant qu'Alby n'était pas la.

- Hein ?


Lentement, Dorian s'était redressé alors dans les draps. Alby était parti ? Non … pourquoi ? Il ne pouvait le croire. Il était sorti alors du lit d'Alex, avant de se rendre à sa propre chambre pour constater que non, Alby n'était pas la. Et vu l'apparence du lit, il avait comme l'impression que personne n'y avait dormi après .. après tout ça... Lentement, il alla se glisser sur son lit, retrouvant les draps qu'il avait quitté cette nuit, s'y enroulant. Les yeux fermés, Dorian se sentait encore bien mal. C'était moins violent que cette nuit c'est sûr, mais ça restait atroce. Comment ils avaient fait pour … pour arriver à tout ça ? Et lui, à comme un con revenir vers lui ? Encore et toujours ? Et le pire dans l'histoire, c'était que malgré tout, il souhaitait juste une seule et unique chose : Alby. Encore et toujours … Vie de merde. Relevant sa main qui tenait son portable, Dorian alla directement dans sa liste de contact pour appeler le premier de la liste. Alby donc. Amenant son portable à son oreille, il n'eu pas à attendre bien longtemps avant qu'il n'entende qu'on décrochait. Suivit d'un bruit un peu bizarre qu'il ne pu identifier, mais peut importe. D'une voix un peu faible, Dorian lui dit alors :

- Alby ? … Reviens … S'il te plaît … Je … Je veux te voir. J'ai besoin de toi …

Maintenant tout de suite si possible. Au plus vite.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 09:19

Après avoir quitté l’appartement des Wilde, j’étais donc rentré chez moi à pied. Pas envie de prendre la voiture qui se trouvait dans le parking privé de leur immeuble et surtout pas en état de prendre le volant. J’avais donc marché, arrivant chez moi en entrant sur la pointe des pieds avant de bien vite me rendre compte que Monty était sans nul doute partie au travail et que ma mère elle n’était pas là. Sans doute partie en ville pour peaufiner ses derniers achats de noël ou autre. Totalement amorphe, n’étant sur le moment que l’ombre de moi-même, j’avais gagné ma chambre, me dirigeant d’un pas lourd et lent vers mon lit sur lequel je m’étais laissé tomber. Sur le ventre, les jambes encore à moitié dans le vide et les bras plié sous ma tête. Je restais les yeux ouvert à fixer le vide, totalement inerte, perdu avant de finalement sentir des larmes me monter doucement aux yeux. Me repliant sur moi-même en position fœtus, me laissant aller de plus belle dans des sanglots silencieux mais qui me secouaient légèrement le corps…

Toujours sur mon lit mais cette fois sur le dos, ma tête était tournée vers ma main, relevé à même hauteur qui tenait mon portable. Peut-être qu’à force de le fixer il allait se mettre à sonner. Peut-être qu’à force d’espérer très fort Dorian allait sentir que j’attendais son appel et franchir le pas… J’avais hésité un moment. Je voulais aller prendre une douche mais en même temps j’avais tellement peur que celui-ci m’appel enfin au moment où je serais sous l’eau et de manquer son appel. Je m’étais finalement décidé. Emmenant bien évidement pour portable avec moi. Posé sur le rebord de l’évier je le fixais sans relance tout en me déshabillant. De même quand j’avais été sous l’eau, me mouillant doucement mais tout en tendant l’oreille continuellement, fixant l’écran pour voir si jamais il s’éclairait. Finalement après une douche expresse il n’y avait rien eu. Pas faute d’avoir vérifié a deux reprise une fois sortie de la douche mais non rien. En sortant de la salle de bain, j’avais pris mon portable pour le poser sur mon bureau, lui jetant un coup d’œil avant d’aller me chercher des vêtements. Boxer, chaussettes et jeans passé, c’est finalement au moment que j’enfilais mon t-shirt que j’entendis la sonnerie de mon portable. Moment de panique en me retrouvant coincé un bras et la tête à l’intérieur. J’avais finalement réussit a les passé, me précipitant vers mon bureau à m’en prendre les pieds dans la chaise au moment où j’avais attrapé mon portable, me cassant la gueule au moment où je décrochais, m’éclatant une côte contre l’accoudoir de ma chaise et me râpant un bras contre mon bureau mais rien à faire.

- Oui ! Allo ! Dorian ?!

Petite panique en ne sachant pas bien si dans la précipitation j’avais bien décroché et non raccroché. Mais c’était bon. J’entendais la voix de Dorian. A genoux devant mon bureau, mes yeux c’était ouvert plus grand. Devenant d’un coup humide sans pour autant que mes larmes ne coule mais surtout un sourire se fit sur mon visage. Un sourire infiniment soulagé. Il voulait que je revienne. Il voulait me voir. Il avait besoin de moi.

- Oui j’arrive ! J’arrive tout de suite t’inquiète pas ! Je.. Je t’aime Dorian, j’arrive…

J’étais resté un peu en suspend avec mon téléphone collé à l’oreille. Attendant de voir si me répondait quelque chose ou du moins qu’il raccroche en premier. Chose fait, je m’étais relevé en quatrième vitesse, enfilant mes chaussures, ramassant mon manteau sans prendre le temps de mettre un pull avant de partir en courant de chez moi, croisant ma mère au passage qui rentrait mais lui criant un « j’ai pas le temps ! » et de continué de m’enfuir aussi vite.

J’avais couru à travers les rues de New York sans vraiment m’arrêter. Juste de quoi ne pas me faire écraser tout de même. N’ayant pas pris le temps de fermer mon manteau je crevais de froid mais j’étais tellement ailleurs, tellement concentré sur Dorian, sur sa voix, sur ses mots, je ne sentais rien. Arrivé à son immeuble j’avais continué ma course dans les escaliers. Pas le temps d’attendre l’ascenseur. J’étais arrivé à son étage, totalement essoufflé sans m’en rendre compte. Ce n’est qu’après avoir enfin pu frapper assez frénétiquement à sa porte que j’avais enfin pris le temps de respirer, me pliant en deux mains appuyées sur les genoux pour tenter de prendre un semblant de respiration, chose dur quand vous avez couru à travers ville manteau ouvert à vous retrouver le corps totalement gelé.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 09:42

Il revenait. Il arrivait. Bien malgré lui, il sentit de nouveau son corps trembler à cette idée. Oh non, pas de peur ou d'appréhension. Juste de joie et de soulagement. Alby revenait. Et il était juste terriblement heureux et soulagé à cette idée, bien malgré ces tremblements qui le parcouraient, qui s'intensifièrent lorsqu'il lui dit qu'il l'aimait.

- Viens vite...


Lui souffla t-il avant de raccrocher. Reposant son portable sur l'oreiller, Dorian alla plaquer son visage contre celui-ci afin d'y pousser un long soupir. Quel abruti. Il avait beau s'être rappelé de tout, et la seule chose qu'il souhaitait, c'était la présence d'Alby à ses cotés. Putain de malade … Enfin pour l'heure, il hésitait quand à quoi faire. Se lever ou rester prostré la, dans le lit ? Les deux étaient tentants, d'autant plus qu'il aurait bien aimé prendre une douche, mais en même temps, il n'avait pas envie non plus de se lever de suite. Oui mais en même temps, rester au lit, ça voulait dire qu'Alexis ne lui ouvre la porte et tout, et … Bah il ne voulait pas l'impliquer davantage la dedans. Bon après à ce qu'il avait compris, Castiel savait aussi qu'il s'était passé un truc, son frère aussi alors …

Alors pendant qu'il était en train de tenter de se lever, c'est à dire, rester emmitouflé dans sa couette, Alexis lui, s'était bel et bien levé. Habillé et préparant un peu le petit dejeuner pour Roy, qui était gaiement dans la cuisine. Des deux, c'était bien le plus jeune qui pétait la forme ! Non mais Alex n'avait pas eu son quota de sommeil la … Et voilà qu'il se retrouvait debout avant Dorian pour jouer les mamans …. Ah quelle vie … il eu un petit sursaut en entendant qu'on toquait à la porte d'entrée. Et de manière assez répétitive. Disant à Roy de rester la manger ses céréales il avait quitté la cuisine pour aller voir qu'est ce que c'était et il ouvrit la porte et …

Alby ?


Non, lui non plus ne savait pas qu'il était parti, ne serait ce qu'une fois dans la nuit. Ce qui expliquait ce pourquoi il le regardait avec des yeux de merlan frit. Mais il se passait quoi à la fin ? Oh et puis merde. Quelque chose lui disait qu'il ne voulait pas savoir, et qu'il n'avait pas à savoir. Alexis s'était décalé pour laisser Alby entrer, quand il aura fini de crever bien entendu.

Il est à l'étage.


Lui dit-il calmement. Effectivement, Dorian était toujours dans son lit, la couette par dessus lui, dont seule la tête dépassait, quand du moins elle n'était pas plaquée contre un oreiller, le portable à portée de main si jamais. Il ne tremblait plus comme lorsqu'il avait eu Alby au téléphone, mais ce n'était pas pour autant qu'il pétait la forme. Tout ce qu'il voulait pour l'heure, c'était le revoir. C'est tout. Après le reste … on verra bien.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 10:20

Toujours plié en deux a tenté de reprendre ma respiration, je m’étais brusquement arrêté, relevant les yeux vers la porte en entendant et voyant de coin de l’œil celle-ci s’ouvrir. Grande déception à voir qu’il s’agissait d’Alexis. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ça soit lui. Du coup, perturbé de cette idée, j’étais resté dans ma position, à le fixer sans rien dire, le regard inquiet. Pourquoi c’était lui qui m’ouvrait ? Dorian ne voulait plus me voir ? Finalement il me dit qu’il était à l’étage. Me redressant, j’avais eu une nouvelle hésitation à entrer dans l’appartement avant de le faire.

A pas rapide mais sans courir, j’avais tracé ma route vers les escaliers sans prendre le temps de quitter mes chaussures et manteau dans l’entrée. Je voulais juste voir Dorian au plus vite même si cette idée me faisait peur en même temps. Mais je voulais le voir, j’avais besoin de le voir. Enjambant les marches deux par deux et marchant jusqu’à sa porte, j’avais de nouveau eu une hésitation devant celle-ci. Savoir si je devais effectivement bien rentrer. S’il en avait envie. Puis je m’étais repassé ses mots dans ma tête. Il voulait que je revienne, il avait besoin de moi. Toquant fébrilement à la porte, j’avais ensuite ouvert celle-ci tout en entrant doucement dans la chambre, la tête baissé mais les yeux relevé vers Dorian qui se trouvait dans son lit.

- Salut…

Restant une petite seconde planté la comme ça, j’avais fini par me retourner, fermant la porte avant de m’avancer doucement de quelque pas, restant ainsi au milieu de la chambre à ne pas trop savoir si je devais m’approcher ou non. J’en crevais d’envie mais vu comment ça c’était passé cette nuit… Alors je restais la, à le regarder, la respiration de beaucoup calmé mais encore légèrement haletante. Les yeux rouges, explosé du fait que j’avais passé la nuit et mâtiné à pleurer. La peau aussi bien rougie par le froid qui devait en contraste bien faire ressortir mon magnifique bleu que je portais a la joue. Et je le fixais, la tête basse, à attendre qu’il me dise quoi faire…

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 10:38

En entendant qu'on toquait à la porte de la chambre, Dorian eu un léger sursaut, le sortant de toutes ses pensées. C'était qui ? Alby ? Déja ? Non... Alexis sûrement ? En tout cas, il avait tourné la tête en entendant qu'on entrait alors. Immense soulagement en constatant que c'était Alby. Il ne répondit rien lorsqu'il le salua. Se contentant de le fixer du regard lorsqu'il le vit fermer la porte et s'avancer dans la chambre et … La bouche de Dorian s'était alors ouverte.

- Mais ….


Alors ok, la tête de Dorian n'était clairement pas celle des bon jours, ça, personne n'en doute. Mais la, c'était un tout autre niveau ! Se redressant lentement dans le lit, gardant la couette autour de lui, Dorian détaillait alors un peu mieux Alby. Et bon sang il faisait peur comme ça ! Mais on dirait qu'il sortait tout droit d'un Fight Club hivernal ! Non et encore c'était trop gentil, ça n'expliquait pas ce pourquoi il était rouge ainsi. Sûrement le froid. Et puis … Dorian s'était finalement levé, emportant la couette avec lui sur ses épaules comme le faisait des fois Alby. Lentement il s'était relevé, sans quitter du regard Alby, et surtout un endroit précis.

- Qu'est ce qui t'es arrivé ?


Lui demanda t-il en désignant du regard le bleu qui ornait sa joue. Mais qu'est ce qu'il avait raté ? C'était Alexis ou Castiel qui l'avait cogné ? Non, quand même pas. C'était quoi le délire ? Il ne savait pas. Restant planté la devant lui, les mains crispées sur sa couette, Dorian avait relevé ses yeux à ceux rougis d'Alby. Tant de choses se passaient dans sa tête. La tristesse en premier lieu, par rapport à tout ça. La déception, par rapport à ce qui s'était passé et dont il daignait enfin se préoccuper. Les regrets et les remords, de ne pas avoir réagit et de ne pas pouvoir le faire encore. Puis l'énervement, mais contre lui même. Parce que même la, il était incapable malgré tout de finir de lui arranger le portrait, comme il le mériterait pourtant. Il lui en voulait pour ce qui s'était passé. Terriblement. Ça allait de nouveau prendre du temps pour qu'il puisse passer au dessus de tout ça, et Alby sûrement aussi. Et malgré tout ça, malgré tout … Dorian sentit de nouveau son corps trembler. Pas de peur non plus non. Gardant ses yeux braqués vers le visage d'Alby, Dorian se gifla mentalement. Mais ça n'y changeait rien. Parce que malgré tout ça, il n'avait qu'une seule et unique envie. Un seul besoin. Vital.

- Et puis merde …


Gardant sa couette dans ses mains, Dorian avait finalement ouvert les bras en se rapprochant d'Alby, et finalement, le serrer contre lui. Tant pis si le brun était glacé, contrastant avec la chaleur de son propre corps et de sa couette autour d'eux maintenant. Tant pis pour tout. Tremblant, Dorian avait resserré ses bras autour d'Alby, comme pour le rapprocher au maximum de lui même, et ne plus le laisser s'en aller.

- Ne pars plus … ne pars plus …


La tête enfouie dans le cou froid d'Alby, il avait encore davantage resserré ses bras autour de lui. Tant pis s'il lui fait mal au passage, tant pis s'il se fait mal également, pour l'heure, dans l'immédiat, il avait juste le besoin de le sentir contre lui, près de lui et avec lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 11:05

Au milieu de la pièce, je restais prostré sur moi-même, regardant Dorian sans vraiment oser le faire en même temps. La tête basse comme un chien qui avait fait une énorme connerie et qui savait qu’il allait se faire punir. Et c’était le cas. J’avais fait une énorme connerie. Impardonnable. Et j’avais peur que ma punition soit l’abandon. De tout ce que Dorian pouvait faire pour me punir c’était bien ça la pire des choses…

Quand il c’était finalement levé du lit avec la couette, j’avais un peu plus relevé la tête, mais sans pour autant me redresser. Restant dans ma position de coupable. Dorian devant moi, j’avais fini par détourner les yeux, offrant sans le vouloir une meilleure vu sur mon bleu mais de l’avoir si proche de moi, c’était difficile. De resté impassible…

- C’est rien… C’est pas grave… C’est mérité…

Amplement. C’était loin d’être assez. Encore maintenant, je n’osais pas tourner mon regard vers Dorian. Du coin de l’œil je savais qu’il me fixait et j’avais peur de ce que ses yeux pouvaient exprimer à mon égard. Je ne voulais pas voir ça. Puis mes yeux c’était ouvert plus grand en l’entendant jurer. Puis surtout en le voyant malgré tout ouvrir les bras et venir contre moi, m’entourant de la couette. Instinctivement, mes bras étaient passés autour de sa taille, se refermant dans son dos pour le serrer lui aussi contre moi. Ma tête c’était posé sur son épaule avant de se tourner pour aller s’enfouir dans son cou. Rapidement, sans que je puisse le contrôler, je m’étais remis à pleurer. Doucement malgré tout. J’avais déjà tellement pleuré depuis cette nuit. Alors même si ce n’était pas en sanglots, je sentais tout de même mes larmes quitter mes yeux pour rouler sur mes joues et dans le cou de Dorian.

- Oui ! Mais pardon Dorian, pardon… Je suis désolé, je le ferais plus jamais je te le jure ! … J’suis tellement désolé ! Je t’aime, je t’ai toujours aimé, même… Me laisse pas s’il te plait… me laisse pas…


C’était ma plus grande peur. Qu’il me laisse. Qu’il me quitte. Je ne voulais pas qu’il me quitte. Et même si j’étais infiniment heureux qu’il me dise de ne plus partir. Qu’il m’ai dit qu’il avait besoin de moi. J’avais peur que les choses change entre nous. Et ça serait le cas, elles allaient forcement changer. Cette idée me rendais infiniment triste…

- Je ferais tout ce que tu veux Dorian… Je t’aime, j’ai besoin de toi. T’es tout ce que j’ai, je t’aime… je suis désolé… me quitte pas s’il te plait.


......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 11:21

Sentant les bras d'Alby passer autour de sa taille, Dorian sentit un nouveau sentiment de soulagement le traverser. Les yeux clos, il enfoui davantage son visage dans le cou d'Alby, sentant la sienne venir contre le sien, et bien vite, sentit quelque chose d'humide sur sa peau. Il pleurait. Serrant davantage ses bras autour de lui, Dorian bu ses paroles, tremblant légèrement. Ne pas le laisser. Qu'il était désolé. Qu'il l'aimait. Qu'il avait besoin de lui. Qu'il ne voulait pas le quitter.

- Idiot …

Fermant ses yeux davantage, il savoura simplement ce moment, du mieux qu'il le pu du moins.

- T'es qu'un abruti …


Lui dit-il d'une voix basse. En fait ces paroles s'adressaient tant à Alby qu'à lui même. A Alby pour … pour tout ça, et à lui pour une autre raison.

- Tu n'as toujours pas compris que je préfèrerais encore me foutre en l'air plutôt que de te quitter ? Tu n'as toujours pas compris que … je peux pas te repousser … je ne peux pas te laisser … et je ne le veux pas non plus … malgré tout …


Malgré tout le mal subi, qu'ils se faisaient si bien, il était totalement incapable de le repousser. Il abusait de lui ? Oh pas de soucis, viens me faire un petit câlin dans ma couette et on en parle plus ! Si c'était si simple …

- Je ne sais pas comment …


Dorian ne trouva pas ses mots pour exprimer sa pensée. Il ignorait comment il allait pouvoir surmonter ça, comment tous les deux allaient le faire. Combien de temps ça prendra pour que ce ne soit plus qu'un mauvais souvenir et non pas une vive douleur dans la poitrine.

- Tu m'as fais du mal … mais ce serait pire encore si tu n'étais plus la.


Dorian en était convaincu. Il le savait. Ces deux séparations lui avaient appris la chose à ses dépends. Sans lui, il devenait dingue, tournait en rond, et tout ce à quoi il pouvait penser, c'était à lui. Et à ces moments-la, son seul but était de le reconquérir, encore et toujours. Sentant de nouveau ses yeux s'emplir de larmes, celles-ci ne coulèrent pas pour autant.

- Dis-moi que tu m'aimes … répète-le … prouve-le moi …


Comment ? Il s'en foutait, mais qu'il fasse quelque chose. N'importe quoi. Mais quelque chose.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 11:55

A attendre Dorian me traité d’idiot, d’abruti, mon cœur c’était serrer dans ma poitrine. Me disant que ça y est, c’était la fin. Il ne pouvait pas passé outre. Et j’étais d’accord avec lui. En prouvait mon très léger hochement de tête dans son cou pendant que ma gorge elle se serrait, formant une boule qui m’empêchait de respirer, mais ce n’était pas grave. De toute façon si Dorian me laissait ça ne servait plus à rien de respirer… Alors profitant de ses derniers instants, je l’avais d’avantage serré contre moi. Profitant de sa chaleur, de son odeur, de ses bras…

Puis il avait repris la parole et à l’entendre, mon cœur c’était emballé. J’avais d’un coup pris une grande inspiration, le serrant encore d’avantage dans mes bras, crispant mes mains dans son dos. Il ne voulait pas me quitter. Il ne pouvait pas me laisser. Il ne le voulait pas…

- Dorian…

Dit d’une façon un peu saccadé par l’émotion qui me traversait. Le tenant toujours contre moi en enfouissant d’avantage ma tête contre son cou. A la limite de tenté de me fusionner avec lui. De nouveau sans vraiment pleurer mon corps avait été repris de léger secouement contre le sien. J’étais heureux. Tellement heureux. Et pourtant si triste.

- Je peux pas vivre sans toi non plus ! …

C’était impossible. Plus maintenant. En preuve ce qui c’était passé. Ce qui nous avait poussés à nous retrouver dans cette position aujourd’hui. C’était parce que j’avais perdu Dorian que j’en étais venu à devenir un connard fini. Un monstre. A lui faire ça… Plus jamais. Plus jamais je voulais revivre ça. Aussi bien notre séparation que tout ce qui se passait dans ma tête à ce moment-là. J’avais de nouveau eu une grande inspiration en entendant les mots de Dorian. Le gardant dans mes bras tout en remontant légèrement ma tête, collant ma bouche au niveau de son oreille.

- Je t’aime, je t’aime, plus que tout je t’aime. T’es ma raison de vivre. Je peux pas vivre sans toi. J’en mourais. Je t’aime tellement. Je suis désolé, je ferais tout ce que tu veux et toi aussi. Je t’aime Dorian, je t’aime…

J’avais un peu plus relevé ma tête, allant coller mes lèvres sur la tempe de Dorian. Embrassant celle-ci a plusieurs reprise. Son front et sa chevelure aussi. Gardant une main dans son dos à le serrer fort contre moi, mon autre était remonté le long de son dos, jusqu’à sa nuque, jusqu’à ses cheveux. Passant mes doigts à travers, le pressant d’avantage contre mes lèvres. Restant ainsi à l’embrassé frénétiquement sans oser pour autant descendre sur son visage, sur ses lèvres. Peur que ce soit trop. D’être repoussé.

- Je t’aime… J’te jure j’vais me racheter… Je ferais tout pour. Tu seras heureux je te le jure… Je ferais tout pour toi parce que je t’aime… est... est ce que... tu m'aime? ...

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 12:19

En l'entendant dire ne pas pouvoir vivre sans lui non plus, Dorian peina à avaler sa salive, ou même à reprendre son souffle. Son cœur se serrait dans sa poitrine, à un point que ça en devenait douloureux. Sentant tout son corps trembler lorsqu'Alby bougea, il avait ouvert les yeux, regardant un point fixe devant lui, et les referma lentement au son de sa voix, lui répétant qu'il l'aimait. Mots qui lui firent à la fois du bien et du mal, étrangement. Il ne répondit rien à cette première litanie, se contentant d'écouter ses mots, comme le meilleur des remèdes à ses blessures. Se rappelant pourquoi ils se faisaient subir tout ça. Parce qu'ils s'aimaient tous les deux, à un point ou ça lui faisait même peur, mais … agréablement peur aussi. Se laissant transporter par ses mots, il pencha légèrement la tête lorsqu'Alby avait relevé la sienne et posé ses lèvres sur sa tempe, pour aller un peu plus vers lui. Il en avait besoin. De ses mots et de ses gestes tendres envers lui. Gardant les yeux fermés à s'imprégner de chacun de ses baiser à sa tête, de ses mains sur sa peau qui le firent doucement frissonner, mais de bonheur cette fois, de soulagement. Cela faisait un bien pas possible d'être ainsi. Dans ses bras, à sentir ses mains doucement le caresser, se glisser dans ses cheveux. Ce contact de ses lèvres sur sa peau.

Une nouvelle fois, Alby reprit la parole, et cette fois aussi Dorian enregistra chacun de ses mots. Jurant qu'il sera heureux, qu'il se rachètera, parce qu'il l'aimait. Crispant ses mains, Dorian l'entendit alors lui demander s'il l'aimait. Ce fut au tour de Dorian de se mettre à pleurer.

- Albert Ashley Jagger … vous n'êtes qu'un abruti fini ….


Essuyant sommairement ses larmes dans sa couette, Dorian s'était alors redressé, de façon cette fois à pouvoir le regarder dans les yeux. Peut être était-ce l'épuisement, trop d'aventures et d'émotions, qui firent en sorte qu'il n'eu pas de mal à parler. Comme le lendemain de … de ça, dans les toilettes à Atlantic City par exemple.

- Bien sûr que je t'aime crétin !

Les mots étaient cette fois dits avec facilité, sans buter ou craindre les dire. De tout de façon trop exténué pour penser à une gêne quelconque. Il y avait bien plus important la.

- Tu n'as toujours pas remarqué à quel point ? Dis-moi qui à part un mec totalement raide dingue de toi continuerait toujours et encore à vouloir de toi .. à avoir besoin de toi, après tout ce qu'on a déjà vécu ?

A part un homme totalement amoureux et fou de lui, peut être bien juste un fou, tout court. Relâchant un pan de la couette, Dorian avait relevé sa main à la joue non blessée d'Alby pour l'y poser, regardant son visage comme s'il observait à la fois la plus belle chose qui soit, mais qui risquait de lui être retirée à tout moment.

- Je t'aime …. Je t'aime tellement ….


Comme un élan du cœur, Dorian avait alors franchi la distance qui séparait leurs visage pour aller presser ses lèvres contre les siennes, l'embrassant comme un désespéré, ce qu'il était à peu de choses près en ce moment même. Sentant de nouveau des larmes venir inonder ses yeux au passage. Gardant ses lèvres contre les siennes, il ne s'en détachait que brièvement pour lui murmurer :

- Je t'aime … tu peux pas savoir à quel point … je t'aime …. Alby … ne me laisse plus …. je t'aime …. je t'aime ….


A un point qu'il n'imaginait même pas ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Hangover [Terminé / Hot]   16/9/2015, 13:10

Sans l’exprimer par une réaction ou une autre, petit moment de panique en sentant Dorian se mettre à pleurer au moment où je lui avais demandé s’il m’aimait. Quel idée de demander un truc pareil dans un moment pareil. Bien que si, c’était justifié pour moi. D’avoir le besoin de savoir. Mais c’était évident que pour Dorian, me donner une réponse là, maintenant, après tout ça… Et pourtant si. Encore une fois il me surprenait à agir d’une façon dont je ne m’attendais pas. Le sentant se redresser, j’en avais fait de même, le regardant dans les yeux, encore et toujours avec une grande appréhension. Les ouvrants d’avantage en entendant Dorian me dire qu’il m’aimait de façon si clair et si directe. Me retrouvant à mon tour, encore une fois, avec les yeux se remplissant d’humidité. Un peu plus quand il poursuivit.

- Je suis désolé…


De quoi je ne savais pas bien. D’avoir osé lui poser la question alors que la réponse était apparemment des plus évidentes. D’avoir cette effet sur lui, qu’il en soit à m’aimer tellement qu’il en souffre aussi… Sentant la main de Dorian sur ma joue, ma respiration avait fait une légère embardé, le regardant toujours aussi profondément que possible dans les yeux, frémissant d’ailleurs à tout ce que son regard exprimait.

Et à l’entendre me dire encore qu’il m’aimait. A l’entendre le répéter… Une larme avait fini par couler le long de ma joue, rejoignant sa main pendant que ma lèvre tremblait légèrement avant que Dorian ne vienne coller les siennes contre. Mes bras c’était resserrer autour de lui, je serrant le plus fort possible dans mes bras pendant que je répondais ardemment a son baisé. Ne cherche nullement à l’approfondir d’avantage. Juste a le prolongé en tentant d’y faire passer tout l’amour que j’avais pour lui dedans même si cela était sans nul doute impossible. Je l’aimais trop pour ça…

- Si je le sais… je t’aime… Promis, je te laisserais plus jamais, je suis la… je t’aime…

Un temps plus tard, nous étions allongés sur le lit de Dorian. Blotti l’un contre l’autre bien que étrangement vu la situation, c’était moi qui me retrouvait à être recroquevillé sur moi-même, la tête enfoui contre son torse, une main elle aussi appuyé dessus pendant que mon autre bras passait autour de sa taille pour aller se refermé dans son dos, le caressant du bout des doigts mais tout en le serrant un peu contre moi, comme par peur qu’il ne m’échappe…

- Je pourrais aussi jeter tous mes vêtements… même les collector.

Genre les t-shirt de geek, sortie en édition limité. Depuis tout à l’heure, par à-coup, je me mettais à proposer des idées a Dorian sur les différentes chose que je pourrais faire pour lui prouver que j’étais désolé, que je l’aimais et voulais qu’il me pardonne. J’avais déjà proposé entre autre d’abandonné mes études pour prendre des cours par correspondance, limitant ainsi mes interaction social avec d’autres personnes non désiré par Dorian. J’avais proposé de lui faire a mangé tous les jours. De m’occuper du rangement de la maison, du linge et tout. De revendre pc et console en ne gardant que ce que j’avais besoin pour mes cours donc mon mac… Mais apparemment ça ne l’intéressait pas plus que ça. La seule idée qui me semble t’il lui avait laissé un temps de réaction avant de répondre était quand j’avais proposé de retirer toutes mes économies de mon compte pour que l’on se fasse un méga tour du monde.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
 
Hangover [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Upper East Side :: Castiel & Famille Wilde-
Sauter vers: