AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   19/9/2015, 20:22

Deux mois au moins s’étaient écoulés depuis sa cuite. Deux mois au moins Sarah refaisait sa vie sans Ethan…

La magistrate s’était bien remise de cette cuite. Le lendemain de celle-ci, Logan avait été là, veillant sur elle, comme à son habitude… Le réveil avait été douloureux : mal de crâne, et… la cheville. Cette foutue cheville. Sarah ne se souvint même plus comment elle s’était blessée. Cela dit, cela avait été aussi douloureux psychologiquement, tout en sachant que son boulot avait été mis en parenthèse mais également, quand elle avait su que c’était Ethan qui l’avait récupéré bourrée et l’avait amenée à l’hôpital… Depuis ce jour, Sarah ne l’avait pas réellement revu et n’avait pas cherché à le revoir. Selon les dires de Logan, Ethan semblait regretter tout ça, et avait des remords… Possible ! Sarah estimait que ce n’était pas à elle d’aller le voir pour expliquer quoique ce soit… et puis pour quoi ? Chercher à sauver leur relation ? Quelle relation ? Sarah ferma les yeux et ne cessait de repenser à ce moment où il ne cessait de l’accuser, comme si tout était de sa faute… C’était beau d’assumer ses responsabilités … Non, il y avait des choses dont elle n’était pas prête à pardonner.

Sa préoccupation première avait été de récupérer son job et c’était chose faite. Elle était de nouveau juge… C’était venu à ses oreilles comme quoi après une intervention policière, l’une des paparazzi sur les deux avait été arrêtée et par la suite, on apprit que toute cette histoire entre ce PDG et la magistrate était un coup monté. La vérité avait éclaté, même si ça n’avait pas spécialement été publié dans les journaux… mais au moins, cette histoire avait été étouffée – et comme la meilleure chose à faire avait été de se faire petit afin de tasser tout ça – au fil du temps, l’honneur de Sarah avait fini par être sauf.

Les fêtes de Thanksgiving, au final, Sarah les passa alors auprès de sa famille à Manchester… mais seule et non accompagnée, ce qui avait pu « surprendre » Nathaniel. Oh, il ne s’était pas empêché de montrer sa « joie » dans le sens qu’il avait eu raison sur toute la ligne : ce n’était pas un mec pour elle… C’était tout. Oh, il n’y avait rien de mieux que ça pour flatter l’égo d’un mec ? Sacré Nathaniel… Heureusement que Logan était là pour calmer les tensions… Sarah aurait très envie de l’étriper… Vraiment, elle n’avait pas besoin de ça. Sa « séparation » avait été un peu douloureuse alors n’en rajoutons pas une couche… Même s’ils n’étaient sortis ensemble que très peu de temps, ils avaient partagé quelque chose de fort… Sarah avait apprécié cette complicité partagée, il y avait ce quelque chose…

Ainsi, pendant ce temps, Sarah avait fini par faire la rencontre d’un certain avocat, Daniel Molokof. Aux premiers abords, la magistrate se refusait à lui. Après tout, n’avait-elle pas dit que plus jamais, elle trainerait avec un avocat ? Plus jamais. Ah si, peut-être qu’elle l’avait oublié… Bon, elle devait avouer que cela l’avait un peu rebuté, certes… Ce qui la rebutait un peu plus était peut-être qu’Ethan était resté bloquée dans ses pensées pendant un moment. L’idée de l’appeler ou de lui envoyer un message avait été plusieurs fois très tentante… mais elle ressentait encore de la colère à son intention… Bien qu’elle avait très envie de venir à sa porte pour vider ses pensées, elle n’avait pas envie d’être la première à ramper auprès de lui… Encore une fois ? Elle avait pris la porte après leur dernière dispute, ce n’était pas forcément pour la remettre en place… Non, ce n’était pas à elle de bouger le petit doigt.

Le temps passait et toujours pas de signe d’Ethan… Daniel, cependant, était toujours dans les parages et cherchait à séduire la jeune femme… Pour peu, non, Sarah ne cédait pas… ou un peu. Autant lui laisser sa chance. Pourquoi attendre quelque chose qui n’arriverait sans doute jamais… Attendre qu’Ethan vienne… Après tout, ce n’était pas comme s’il venait toujours assumer quoique ce soit…


Dernière édition par Sarah Julliard le 7/5/2016, 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   19/9/2015, 21:21

Ethan avait pensé, pendant quelques jours, que Sarah l'aurait appelé pour le remercier. Le remercier pour quoi au juste ? Le beau brun n'avait fait que la récupérer totalement ivre sur la voie publique. Il avait manqué de la percuter et en plus de cela, elle s'était foulée la cheville. Au passage, la jeune femme lui avait également ouvert l'arcade en lui donnant involontairement un coup de pied dans la figure. Il s'était accroupi pour inspecter sa cheville et paf ! Ethan avait donc pris la décision de l'amener directement à l'hôpital pour la faire soigner. Par chance, ils étaient tombés sur le frère de Sarah, Logan, qui les avait pris en charge. A partir de cet instant et une fois l'arcade du PDG suturé, Logan avait tenu à veiller sur Sarah. Ce fut la dernière fois qu'Ethan vit Sarah... la dernière image qu'il gardait d'elle était celle d'une femme rendue ivre à cause de lui. Il l'avait détruite avec toutes ces histoires dans les journaux. Sarah avait de ce fait été suspendue de son travail. En bref, une série noire pour la magistrate.

Deux mois passèrent et chacun semblait essayer de refaire sa vie sans l'autre. Ce fut assez difficile à digérer pour Ethan car il était très attaché à Sarah et lui faire autant de mal ... ça ne lui ressemblait pas. En même temps, ce n'était pas volontaire de sa part... Et ce n'était pas comme si le PDG n'avait pas cherché à résoudre ces problèmes. Non, il était intervenu et avait réussi à faire arrêter Dakota. C'était la menace numéro une. La deuxième courait toujours dans la nature, malheureusement pour eux. Mais ayant réussi son coup, Ethan n'était pas prêt d'en entendre à nouveau parler. Il avait du toucher le pactole avec toutes ces publications.
Le Californien s'était donc investi davantage dans son travail. C'était le seul remède pour lui afin d'éviter de focaliser ses pensées sur Sarah. Les envies de l'appeler, de lui envoyer des petits messages avait été très tentant mais à coup sûr, elle l'ignorerait. S'ils s'étaient quittés dans les conditions qu'il connaissait, il n'y avait probablement pas d'issues possibles. Si Ethan s'était pourtant confié quelque peu à Logan lors de leur venue à l'hôpital l'autre fois, il n'en restait pas moins que Sarah n'avait pas cherché à prendre un quelconque contact. Tous deux campaient sur leur position, comme d'habitude. Deux caractères forts.
Au fil du temps, Ethan s'était fait une raison. Il avait eu le temps de réfléchir, de remettre tout ça au clair dans sa tête et il devait se rendre à l'évidence. Il n'avait que ce qu'il méritait. Les efforts n'avaient pas suffi à sauver leur couple. Mais comment oublier Sarah ? Elle continuait de hanter l'esprit d'Ethan. Sarah s'imposait à lui bien plus souvent qu'il ne le voudrait. Pourquoi attendait-il que ce soit elle qui fasse le premier pas vers lui ? Evidemment, c'était à lui d'aller vers elle, de s'excuser, d'exprimer ses remords mais non. Il restait là. Il laissait sa chance s'envoler. Celle dans laquelle il avait tant placé d'espoir. Ethan n'avait pas été à la hauteur et c'était bien l'une des rares fois où il se rabaissait. Alors pour en arriver là, il devait l'aimer beaucoup plus qu'il ne le disait.

Les fêtes de fin d'année approchaient rapidement. En temps normal, Ethan passait ces fêtes en Californie auprès de sa famille. Cette année serait différente. Son père avait fini par être reconnu coupable d'homicide volontaire et était placé en détention. Le Californien avait déjà le moral dans les chaussettes alors ce n'était pas pour aller pleurer avec sa mère sur leur sort. Ethan en avait déjà assez gros sur le coeur pour en rajouter.
Alors que tout le monde désertait New York pour se rendre dans leur famille aux quatre coins du pays, Ethan, lui, était coincé dans son bureau. Il n'y avait plus qu'ici qu'il se sentait à peu près bien désormais. Croyez le ou non, ce type qui jouait d'ordinaire au gros dur, se sentait faible, abattu. Sarah lui manquait. Néanmoins, il ne fallait pas se laisser abattre et Lauren commençait à se préoccuper pour son patron. Elle allait lui changer les idées. C'est ainsi qu'elle l'obligea à l'accompagner à l'arbre de Noël de l'entreprise. Cette "petite" fête qui en avait tout d'une grande rassemblait tous les employés qui travaillaient pour Hawkins Industries à New York. De toute façon, qu'elle l'oblige ou non, Ethan était obligé d'être présent. Il devait faire un discours afin de remercier ses collaborateurs etc bla bla bla. Tout ceci ennuyait profondément le PDG. Tout particulièrement cette année où l'entreprise avait connu de grands bouleversements. De toute façon, il n'aurait qu'à lire ce qu'on lui avait préparé et tout se passerait bien. Pas d'improvisation.

A vingt heure trente, Ethan et Lauren débarquèrent dans la grande salle de réception. Un peu plus de cinq cent personnes devaient se retrouver ici pour un moment de détente. Lauren y avait passé une grande partie de la journée afin de superviser les préparatifs. Tout devait être prêt et avec sa secrétaire, il n'y aurait aucun imprévu. Tout devait être parfaitement carré dans l'organisation ! C'était bien la marque des femmes ça !
Quand ils entrèrent, il y avait déjà pas mal de monde. Les employés étaient habillés sur leur trente et un. Lauren entraîna alors Ethan dans son sillage. Un peu mal à l'aise dans cette foule, il essaya d'être le plus discret possible. On leur servit une coupe de champagne. Voilà qui l'aiderait à aller mieux ! Mais à peine eut-il le temps de tremper ses lèvres que Lauren le présentait à ses collègues ou amis ... appelez ça comme vous voulez ! Il s'en fichait. Combien allait-il serrer de mains ce soir ? Ce sera sûrement un record ! Puis, la rouquine, l'attrapa par le bras afin de l'entraîner vers la scène. La secrétaire étincelait dans sa robe verte au décolleté fort plongeant ! Limite, les yeux des hommes ne voyaient que ça...

- Tout va bien se passer, Monsieur Hawkins, le rassura-t-elle en lui donnant une petite feuille où il y avait quelques notes d'écrites.

Il avait l'habitude de se retrouver devant du monde pendant les conférences mais là, c'était autre chose. Alors, il prit une bonne inspiration et se lança avec entrain sur la scène où les micros l'attendaient. Il posa sa feuille sur le pupitre devant lui et commença son discours. Les lumières étaient braquées sur lui et il ne distinguait pas très bien l'ensemble de l'assemblée. Il ignorait qu'en ce moment même, une personne en particulier se trouvait ici... Ce fut le silence pendant le discours du PDG. Tout le monde l'écoutait avec attention et il fut vivement applaudi à la fin de sa prestation. Il descendit alors de la scène aussi vite qu'il y était arrivé. Lauren était contente, elle arborait un grand sourire et pour la peine, elle lui redonna sa coupe de champagne qu'il lui avait confié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   19/9/2015, 23:05

L’entreprise avec laquelle Daniel travaillait organisait une soirée de Noël… et celui-ci souhaitait y aller… Ce n’était pas comme s’il avait de la famille quelque part pour passer quelques jours là-bas. Etant d’origine du Mexique, sa famille était décédée là-bas. Quant à lui, il avait alors grandi ici auprès de sa vieille tante… Et puis bon, l’excuse d’aller à cette fête étant que ça leur ferait une sortie…

La question à se poser : est-ce que ce nouveau flirt connaissait les rumeurs ? Ou du moins avait déjà une idée sur la question comme quoi Sarah avait eu une relation avec la patron de son entreprise ? La réponse était… oui. Mais ce n’était pas le plus important et ce n’était pas ce qu’il retenait… D’ailleurs, il s’était demandé ce qu’il avait pu trouver à ce PDG qui paraissait si … froid ? Et selon lui qu’est-ce que faisait une magnifique et intelligente jeune femme (qu’elle était) avec un homme avec une réputation de coureur de jupon ? Daniel la rassura comme quoi ils n’étaient pas spécialement obligés d’aller lui parler et de lui tenir la jambe… Bon, ok, pourquoi elle sortait avec lui ? Du moins acceptait-elle ? Par son art de persuasion ? En tant que grand avocat, c’était un peu facile… Et puis, bon, à part cela, Sarah devait avouer que Daniel était un homme charmant. Vraiment charmant. Intelligent. Cultivé… il avait vraiment tout pour plaire.

Pour la soirée, Sarah s’était vêtue d’une longue robe violette sans bretelles. Les cheveux détachés sur les épaules, elle finit par arriver donc dans cette salle où se passait cette soirée. Il y avait déjà foule, un énorme buffet dans un coin et notamment, l’énorme sapin de Noël était visible. On ne pouvait pas le manquer et par ailleurs, il était magnifiquement doré. Au moment où le couple – Daniel et elle – arrivait, Ethan était déjà sur l’estrade pour faire son discours… Ethan. Sarah eut presque un sourire ironique au coin des lèvres car… elle ne l’avait pas vu depuis…. Quoi ? Sa dispute avec lui ? Parce qu’il fallait dire que oui, elle ne se souvenait pas de l’avoir vu lorsqu’elle avait été ivre… Moment mémorable … tellement mémorable que sa cheville s’en souvenait et où elle avait mis un moment pour s’en remettre. D’ailleurs, en l’espace de deux mois, elle était bien contente que ce soit passé, pour ainsi dire, pour avoir le plaisir de porter des talons… Mais en fait, elle avait seulement le regard fixé sur lui… Ethan n’avait point changé physiquement parlant. Il était toujours le même homme. Toujours aussi beau. Toujours aussi…  Sarah inspira profondément, et tenta de ne pas trop le regarder… Dès qu’il eut fini son discours, la magistrate lui proposa de se diriger vers le buffet…

En se mêlant dans la foule, au beau milieu de la pièce, Daniel croisa des gens qu’il connaissait et saluait donc au passage. Sarah se présenta également, serra la main à ces nouvelles personnes, sourires aux lèvres. Pendant la conversation, Sarah leva les yeux derrière son épaule et… en croisa le regard d’Ethan. Il était là. Là, dans sa ligne de mire. Sarah eut comme un frisson dans le dos. Heureusement qu’un serveur passa entre pour que Sarah récupère une coupe de champagne et que par la même occasion, coupe le contact visuel échangé avec le PDG de l’entreprise… Cela dit, Daniel quitta le groupe, entraîna Sarah un peu plus loin pour se diriger vers d’autres personnes, sortant du coup du champ visuel d’Ethan.

Ce fut en approchant une nouvelle personne que cette dernière reconnut Sarah… Oui, elle se souvenait de Sarah, cette femme qui avait décidé de débarquer à l’entreprise en se considérant comme la petite amie du PDG et que… Oui, c’était gentil de le rappeler. Sarah n’avait pas retenu son nom mais elle n’avait pas envie que cette femme sournoise le lui rappelle et surtout la prenne pour ce qu’elle n’était pas face à Daniel. Bon, on pouvait un peu penser ce qu’ils voulaient hein… Sarah n’avait pas spécialement envie de discuter avec elle donc elle préféra de fuir en entraînant Daniel avec elle… et ce fut qu’en s’éloignant qu’elle tomberait presque nez-à-nez avec … celui qu’elle aurait préféré éviter de toute la soirée.


Dernière édition par Sarah Julliard le 15/6/2016, 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   20/9/2015, 00:21

Il y a quelques mois de cela, Ethan arrivait à la tête de l'entreprise que son père avait fondé au tout début de sa carrière. C'était un homme d'affaires dans l'âme et Edward Hawkins avait tracé le chemin de son fils. Il reprendrait les affaires plus tard et il en avait décidé ainsi, ne laissant pas de choix à son fils. Sauf qu'il avait oublié de prendre en compte le caractère d'Ethan. Une pointe de rébellion à l'adolescence et rien ne se passait comme prévu. C'était la façon d'Ethan de se venger de toutes ces années où il manqua d'amour paternel. Sa mère bien qu'elle fut très occupée avait apporté tout de même ce qu'il lui fallait. Le playboy avait de l'admiration pour sa mère mais pour son père, c'était une autre histoire même s'il était conscient que ce haut poste impliquait énormément de sacrifices. Si Ethan avait pu fréquenter les meilleures écoles, c'était grâce à ses parents, si Ethan avait beaucoup d'argent dès l'enfance, c'était grâce à ses parents qui lui donnaient également de quoi manger tous les jours. Oui, quelque part il était reconnaissant pour tout ceci mais l'argent n'achetait pas tout et ça, Ethan l'apprenait toujours petit à petit.

Après quelques mois passé en tant que PDG, le voici entrain de faire un discours à ses employés de New York. Il essaya d'aller au principal. S' étendre en longueur n'était pas trop son genre. Il était toujours concis. Sur ce, il en profita pour exposer un peu la situation dans laquelle se trouvait l'entreprise. Elle se portait bien grâce à la bonne cadence des ouvriers face aux commandes qui continuaient d'affluer. Financièrement, l'ouverture de ce nouveau site à New York n'avait pas eu d'impact négatif. Au contraire, cela avait permis de gagner des parts de marché sur le concurrent qui était loin d'être une menace pour Hawkins Industries. C'était plutôt à l'autre de craindre de ne pas se faire racheter par cette puissance qu'était le navire Hawkins Industries. Puis, il en vint à remercier ses collaborateurs en leur souhaitant également de joyeuses fêtes de fin d'année.

En coulisse, Lauren assistait au discours du PDG. Il avait bien changé. C'était l'impression qu'Ethan lui donnait ces derniers mois. L'assistante se disait même que Sarah, l'ex petite amie de son patron n'avait finalement pas eu qu'une mauvaise influence... Sarah avait réussi à le changer sur certains points. Si cette relation avait été bénéfique, elle était toute aussi malsaine. Ils étaient trop opposés pour que leur relation amoureuse dure dans le temps... Tout le monde s' évertuait à leur dire mais le couple n'avait jamais écouté. Ils avaient tout simplement suivi leur coeur, leurs sentiments. Quelle connerie ! Oui, quelle connerie de s' être attaché, d'avoir fait autant d'efforts pour au final souffrir... Quoique, ils se faisaient déjà souffrir en étant ensemble... Jamais d'accord, toujours des prises de têtes à cause des divergences... Toutefois, il ne fallait pas retenir que le mauvais. Il y avait aussi eu du bon dans leur couple. Ils avaient partagé de bons moments de complicité tout de même et ce même avant leur séparation...

Une fois ce passage sur scène terminé, Lauren l'entraîna dans la salle, se mélangeant à la foule. C'était l'heure des poignées de mains, des remerciements... Des lèches bottes. Et oui, il y avait toujours des gens prêts à vous cirer les pompes pour grapiller une augmentation de salaire, une promotion ou tout simplement être bien vu du patron. Ce genre de personne blasait littéralement Ethan qui laissait Lauren parler à sa place. Alors qu'il ne prêtait qu'une oreille attentive à la conversation avec ce dénomé Peter Waverly, son attention fut soudainement accaparée. Son regard qui balayait la foule autour de lui s' arrêta brusquement sur une jeune femme brune. Ethan bugua un instant. Il l'observait avec insistance mais il ne pouvait en croire ses yeux. Ce n'était pas possible. Cette femme vêtue d'une robe violette sans bretelles ne pouvait pas être Sarah. Sarah. Elle était là, devant ses yeux et la jeune femme le regarda également. Plus de doutes, il reconnaissait ces yeux félins entre mille. Un frisson le parcourut, son coeur accéléra. Comment devait-il prendre le fait qu'elle soit là ? Et ce coeur qui palpitait, n'était-ce pas du stress ? C'était possible. Deux mois environ qu'il ne l'avait pas vu, qu'il n'avait pas eu de nouvelles.. Et si elle était ici, la jeune femme devait forcément être venue accompagnée. Aux dernières nouvelles, personne n'avait embauché la magistrate. D'ailleurs, avait-elle récupéré son travail ? Ce premier contact visuel avait été une surprise... Et il fut rompu après ce qui parut une éternité au PDG.

- Est-ce vous qui avez invité Sarah ? demanda-t-il aussitôt à Lauren en interrompant sa conversation comme un mal élevé.

Cette dernière répondit par la négative. Elle n'était pas au courant de sa venue. Bon, la thèse du complot était alors écartée. Ne sait-on jamais, comme elle se préoccupait pour son patron... Elle aurait pu faire cette "surprise" à Ethan mais le fait que les deux femmes ne puissent pas se voir en peinture revint à son esprit. C'était une torture psychologique. Le beau brun faisait le tour de l'assemblée, discrètement pour avoir un oeil sur Sarah.

- Le salopard ! s' exclama-t-il en voyant qui accompagnait son ex petite amie.

Ce n'était autre que son avocat, enfin, l'avocat de l'entreprise. Eh bien, elle n'avait pas perdu de temps pour passer à un autre homme... Elle changeait de mec comme de chemise cette femme ! Ethan avait pu en avoir un aperçu avec Easton... Aussitôt jeté dehors, elle récupérait Ethan. Les hommes qu'elle voyait défiler avaient-ils vraiment une quelconque importance à ses yeux ? Non, selon Ethan. Au final, sans le vouloir, il tomba nez-à-nez avec celle qu'il avait essayé d'éviter au maximum depuis tout à l'heure...

- Sarah...bonsoir .

Ce ne fut pas très chaleureux au premier abord.

- Je ne m'attendais pas à te voir ici vu que tu n'étais pas invitée selon Lauren... Depuis quand travailles-tu pour moi ?

Ethan savait très bien que non, elle ne travaillait pas pour lui mais c'était juste histoire de... De provoquer ? Sûrement. Oh ça ne lui avait pas échappé leur petit comportement avec son avocat. Non pas qu'il lui fasse comprendre que sa présence n'était pas désirée mais il voulait tout savoir. C'était le patron après tout.

- Ravi de voir que tu vas mieux.

Pour cela, il faisait référence à sa cheville foulée. Elle avait l'air d'être parfaitement rétablie pour gambader en talons aiguilles... C'était aussi une façon de lui reprocher le fait qu'elle n'avait pas pris la peine de le remercier...tout était prétexte à lancer des pics et à se provoquer...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   20/9/2015, 12:25

Quelle idée de s’imaginer qu’elle passerait inaperçue au milieu de cette foule ? Il y a deux plus de chance de se croiser qu’en plein milieu de New York par pur hasard… Comme au milieu de Central Park ou encore, lorsqu’elle s’était rendue ivre… Bon, ils vivaient dans le même quartier, ça ne marchait pas trop mais quelle chance minime de vous croiser à CE moment là précis ?… Ca, c’était avant de ne pas se voir pendant deux mois. C’était littéralement le désert jusqu’à ce que Daniel la convainque de venir ici… Et le fait d’être là, n’arrangera pas la tension déjà existante… Sarah s’essaya un sourire forcé sur ses lèvres.

Bonsoir Ethan.

S’il s’attendait à la voir, … évidemment. Venait-il là pour lui demander expressément des comptes ou bien ? Parce que oui, il venait de préciser que Lauren ne l’avait pas invité… ou de manière générale, invitation ou pas invitation, Sarah n’était effectivement pas censée être là. Proche d’elle, Daniel passa naturellement un bras autour de la taille de Sarah.

Et bien, c’est moi qui l’ai invitée. Sarah est avec moi.

Et oui, Sarah était venue dans les bras de Daniel.

Si je travaillais pour toi, ça se saurait. Après tout, je sais comment tu gères les emplois… fit-elle avec un sourire narquois.

Non, il n’y avait pas de sous-entendu comme quoi, elle avait pu être suspendue ou quoi… tout ça, tout ça, quoi… Le pire, c’était qu’il cherchait quoi ? A la provoquer ? Et bien… Il ne fallait pas rentrer dans son jeu : elle allait devoir un peu se calmer et ne pas monter sur ses grands chevaux… Pas ce soir. Elle prit sur elle.

Tu m’as l’air en forme aussi…

Oui, d’ailleurs Logan lui avait dit pour l’arcade, tiens… Apparemment, Sarah s’était defendue ? Elle ne savait. Bref… Cela dit, cela paraissait trop poli, trop… tout ça sonnait trop faux. Bon, comme ils n’avaient pas réglé leur souci depuis… normal. Et allez savoir s’ils avaient envie de les régler… Si Ethan avait voulu qu’elle le remercie… il se mettait le doigt dans l’œil. Cela dit, lui-même n’était pas venu lui demander des nouvelles pour voir si elle allait bien…

C’était un très beau discours ! fit Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   20/9/2015, 20:47

Ethan ne pouvait qu'être surpris de trouver Sarah à cette soirée organisée pour les employés et leur famille. Il avait demandé à Lauren si elle avait eu vent de cette invitation mais non. Ne savait-on jamais. Lauren pouvait être fourbe quand elle s'y mettait. Alors, l'assistante aurait très bien pu l'inviter derrière son dos. Mais non. De toute façon, Ethan se rappelait à quel point les deux femmes ne pouvaient pas se voir en peinture. Néanmoins, Lauren reconnaissait que Sarah n'avait pas eu qu'une mauvaise influence sur le PDG, sur l'homme qu'il était. Ethan avait changé.

Si Sarah était présente ce soir, plus belle que jamais, c'était grâce à l'invitation de l'avocat de l'entreprise. Daniel Molokof. Un homme brillant et sérieux qui pouvait s'avérer utile en cas de problème. C'était aussi quelqu'un d'assez discret, qui savait trouver les mots justes pour s'adresser à ses interlocuteurs. Un avantage pratique pour sa profession. N'empêche qu'en abordant Sarah, ce dernier débarqua vite fait derrière elle, lui passant son bras autour de sa taille. Ce geste n'échappa évidemment pas à Ethan qui ne laissait toutefois rien paraître. En fait, ça le gênait profondément. Oui, c'était embarrassant, énervant de voir ce type rôder autour de son ex petite amie. Depuis combien de temps étaient-ils séparés déjà ? Deux mois ? Et bien, Sarah n'avait décidément pas perdue de temps pour passer à autre chose ! Ethan n'en revenait pas. Et ce type, ce mec en qui il avait à peu près confiance chutait soudainement dans l'estime du PDG. On ne touchait pas aux ex petites amies du patron. C'était un principe.

- Jusqu'au prochain. C'est un peu la loterie avec Sarah, vous savez... à qui le tour ?

Ethan ne faisait qu'envoyer des pics, de provoquer la magistrate. Il était sur son terrain, c'était plus facile de défendre son territoire ainsi. Le PDG ne fit que mettre en garde son avocat après tout. C'est vrai, Sarah n'était pas une femme qui savait ce qu'elle voulait en fait. Ethan s'était trompé là-dessus. Etait-ce pour décourager et refroidir Daniel qu'il jouait à ce petit jeu dangereux ? Au fond, est-ce que ça ne ressemblait pas plutôt à de la jalousie ? Il fallait se rendre à l'évidence ...

A coup sûr, ces remarques allaient énerver son ex petite amie. Pourtant, il ne cherchait pas à refaire de scandale comme à chaque soirée qu'il avait pu passer en compagnie de Sarah. Dès qu'ils avaient ce genre de soirée, ça finissait toujours mal. A vrai, dire, Ethan en avait tellement sa dose qu'il ne cherchait pas à gâcher la soirée. Il devrait prendre sur lui et arrondir les angles.

- Mais je vois que les nouvelles sont allées vite et qu'on guettait mon départ en coulisse... Vous a-t-elle dit qu'elle ne voulait plus sortir avec des avocats ? Une mauvaise expérience, je crois. C'est bien ça ?

Et de deux ! Ethan sortit cela comme pour rappeler à la jeune femme ses paroles. Oh oui, il se souvenait bien de ce jour où il était arrivé, bouquet de fleurs en main pour Sarah, le tout par surprise. Le Californien était arrivé au mauvais moment puisqu'elle venait de mettre Easton dehors. Sarah changeait de mecs comme de chemise. C'était un fait et elle le prouvait encore ce soir. En même temps, c'était une belle femme, qui avait tous les atouts pour plaire aux hommes qui ne restaient pas longtemps indifférents. Une telle beauté ne restait jamais seule longtemps.  

- D'une main de maître, je sais, lui répondit-il quand elle mentionna sa gestion des emplois.

Une façon dissimulée de faire référence à la perte de son emploi, à cause d'Ethan. Si elle essayait de le faire culpabiliser, ça ne prenait plus. Il avait déjà eu ces regrets et maintenant, c'était passé. Comme elle, Ethan essayait de passer à autre chose. De plus, il ne manqua pas de lui répondre avec le même faux sourire. Daniel devait se demander de quoi parlaient l'ex couple.

D'ailleurs, Daniel gratifia Ethan pour son discours. Il ne voyait pas ce qu'il y avait de si spécial pour que ce soit un "beau" discours. C'était juste un résumé de la situation et il y était un peu obligé. Il se serait bien passé de cette petite intervention publique. Depuis l'affaire paparazzi à Broadway, Ethan voulait se faire quelque peu oublier et protéger à nouveau l'image de marque qu'il représentait. Désormais, le PDG était vraiment impliqué dans la vie et le développement de l'entreprise.

- Merci. Rien d'édifiant mais les beaux discours, vous connaissez, Daniel.

Oh que oui, il avait du en sortir de beaux pour s'accaparer Sarah ! Quand on sait tout le mal que s'était donné Ethan pour séduire Sarah, lui y parvenait en un claquement de doigts. Sérieusement ?! Là, il essayait de mettre ce merveilleux petit couple mal à l'aise. Le merveilleux était ironique, soit dit en passant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   20/9/2015, 21:47

Sarah arqua un sourcil aux faits qu’Ethan parla de loterie, que c’était comme ça avec elle… N’était-ce pas l’hôpital qui se foutait de la charité ? Ce (ex)Don Juan qui collectionnait les femmes toutes les nuits ? Il ne fallait pas se foutre d’elle, non plus… Ethan avait eu sa chance et il n’avait pas su la garder, c’était tout… Sarah lui en avait voulu pour ce scandale et qu’il ne soit pas assez battu pour elle… oui, ça n’avait pas été assez pour elle… Pas vraiment. Sarah commençait à sentir la moutarde lui monter au nez… Surtout quand Ethan rappela certains dires qu’elle avait pu dire, comme quoi plus jamais elle ne sortirait avec un avocat, dû à une mauvaise expérience…

Elle ne peut pas être pire qu’avec le dernier en date… fit-elle ironique.

Si Ethan cherchait la merde, il allait la trouver… tout seul…

Tu es déjà en manque de scandale ? Ah oui… c’est vrai, ça n’assume pas…

Evidement, c’était toujours la faute des autres… Cherche-merde ou non, Sarah ne comprenait pas son comportement. Jaloux ? Peut-être… Mais après ces mois disparus de la circulation… L’un ou l’autre n’avait bougé le petit doigt… A quoi bon ? Pourquoi ne pas laisser tomber ?

Daniel, tu viens danser ? proposa Sarah.

Autant inviter Daniel à danser… après tout, Sarah savait que cette histoire allait partir en cacahuète avec ce qu’ils commençaient déjà à s’envoyer en pleine tronche. Non, Sarah ne cherchait pas à fuir, ni à esquiver… Elle était seulement réaliste. Ils n’avaient pas besoin de ça, de se disputer, là, maintenant à cette soirée… Ce n’était pas le lieu ! N’avaient-ils pas déjà appris la leçon depuis ? Cette leçon où ils étaient toujours en train de gâcher THE soirée en public… La magistrate donna son attention sur Ethan.

Tu permets ? lâcha-t-elle d'une manière toujours aussi ... sarcastique.

Daniel entraina donc Sarah au milieu de la salle par la main. En partant, Sarah ne put s’empêcher de jeter un regard noir auprès d’Ethan…

Au milieu de la salle, éloignés d’Ethan, Sarah et Daniel commencèrent donc à danser. Une main dans l’autre, Sarah tenait sa seconde main sur l’épaule de son nouveau « petit ami ». Quant à lui, il tenait sa seconde main à la taille de Sarah. Dansant alors tranquillement, Sarah s’excusa auprès de Daniel pour le comportement d’Ethan… Bon, il n’y avait rien de grave mais bon… il ne manquerait plus qu’Ethan ait Daniel dans le collimateur… Bref, que cela passe un peu au-dessus, ils passaient une soirée festive alors autant s’amuser. Daniel relativisa. Sacré Dan… Sarah ne put s’empêcher d’échapper un rire à ses côtés… D’un coup, Daniel fit tourner Sarah sur elle-même puis en la faisant revenir vers lui, la main qu’il avait eu à sa taille un peu plus tôt se retrouva au niveau de la hanche puis descendit jusqu’au fessier de la magistrate. Ils n’avaient plus une légère distance comme à leur début de danse, non, ils se retrouvèrent d’un coup plus proche que jamais, collés l’un à l’autre… et en prime, Sarah avait un sourire accroché à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 01:52

Pourquoi est-ce qu'il fallait envenimer la situation ? Que ce soit Sarah ou Ethan, ils auraient sûrement préféré ne pas se croiser ce soir. Quand le PDG l'observait discrètement c'était plus simple mais en même temps, ne se faisait-il pas du mal à la voir ainsi dans les bras d'un autre homme ? Pas simple de balayer cette relation avec la magistrate d'un revers de main. L'ex couple avait passé de bons moments de complicité et avait partagé quelque chose de fort... Tellement que cette séparation leur avait fait du mal à tous les deux. Cependant, ni l'un ni l'autre n'avait bougé le petit doigt afin d'aller trouver l'autre et de mettre les points sur les "i". À ce jour, ils ne s' étaient toujours pas expliqués et ça se ressentait vivement depuis leur retrouvaille ce soir. Ils ne faisaient que se lancer des reproches, Ethan avait commencé à déclencher les hostilités et en provoquant Sarah, il était logique que cette dernière réplique, sur la défensive. Et puis bon, à quoi cela leur aurait servi de s' expliquer ? Défaitistes, ils voyaient de toute façon leur couple voué à l'échec lors de leur ultime dispute de couple. À quoi bon faire des efforts si c'était vain ? Ethan avait fini par se faire à l'idée que ça n'en valait pas la peine.
Après avoir amené Sarah à l'hôpital ce fut silence radio, jusqu'à ce soir. Il y avait pourtant des centaines de personnes mais dans cette salle, il fallait bien, tôt ou tard, qu'ils se rencontrent.

- Comme avec chaque homme que tu largues. Je n'étais pas la première et ne serais pas la dernière de tes conneries, Sarah.

Si Ethan n'avait pas su garder sa chance, Sarah non plus. Ils avaient fait tous les deux une grosse connerie... Celle de s' être séparé alors qu'il était évident qu'ils s' aimaient bien plus qu'il n'y paraissait. Et oui, il y avait forcément des signes qui ne trompaient pas. Le PDG ne pouvait s' empêcher de la détester à ce moment précis et pourtant, il continuait d'être attiré par la jeune femme qui exerçait toujours la même attractivité sur le Californien.
De plus, leur petit règlement de compte ressemblait plus à une petite dispute de couple qu'autre chose... De vrais gosses. Sarah commença alors à répliquer en disant qu'Ethan n'avait pas encore eu sa dose de scandales et que de toute façon, il n'était pas capable d'assumer ses erreurs. Il avait assumé, un peu tard certes, mais assumé sa faute tout de même !

- Oh, parce que tu as assumé toi peut-être ? Je ne suis pas resté les bras croisés et à picoler en attendant que ça aille mieux, contrairement à ce que tu penses !

S' ils continuaient ainsi, ils allaient dévoiler toute leur vie privée en public. C'était comme si Ethan cherchait à humilier Sarah devant Daniel. Oh oui, lui aussi pouvait se pavaner avec son allure de premier de la classe là avec ses origines qui en faisaient craquer plus d'une ! Il finirait comme Ethan de toute façon !

En voyant le petit numéro -ou plutôt la crise de jalousie- de son ex, Sarah demanda à son "petit ami" s' il voulait bien l'emmener danser. Ce petit fils à papa ne connaissait sûrement pas la musique préférée de Sarah et à vrai dire, Ethan se demandait bien ce qu'elle pouvait lui trouver... Intérieurement. Ce n'était pas le type le plus intéressant de la planète ! Pourtant, n'avait-il pas dit qu'il ne voulait que le bonheur de Sarah ? Pourquoi réagissait-il ainsi, comme un type jaloux ? Ça ne lui ressemblait pas ce comportement. Mais comme déjà dit, l'amour changeait un homme et Ethan n'y avait pas échappé.

- Tu préfères toujours fuir dès que la situation t'échappe... Et en voilà encore une preuve ! Vas-y c'est ça va danser avec, je t'en prie, tu n'as pas besoin de ma permission tu t'en es très bien passé durant ces deux derniers mois ! lança-t-il en les regardant s' éloigner. Je vous le dis Daniel, vous n'êtes qu'un numéro pour Sarah, elle finira par vous jeter comme les autres avant vous ! Conseil d'ami !

Conseil d'ami ? Pas si sûr... C'était réellement rageant pour Ethan de la voir heureuse avec Daniel... Ceci était peut-être dû au fait qu'Ethan n'avait pas été à la hauteur... C'était bien possible ! Il avait eu le temps d'y réfléchir. Il s' était alors dévalorisé comme jamais auparavant, se jugeant comme incapable et pas digne de Sarah. Cette femme était exceptionnelle. C'était probablement la meilleure chose qui soit arrivée à Ethan et pourtant, il l'avait délaissé, laissant sa chance lui filer entre les doigts. Tant pis.

Le PDG avait une fois de plus remarqué que Sarah esquivait la confrontation. Pas étonnant que leur couple n'ait pas tenu. Ils étaient incapables de faire face aux obstacles sans avoir des opinions divergentes. Le beau brun se retrouvait donc seul, planté face au "couple" qui s' était mis à danser. Ethan avait mal au coeur, il se faisait du mal mais c'était plus fort que lui.
Sarah n'avait pas oublié de lui jeter son regard noir. Ce fut l'élément déclencheur. Déclencheur de quoi ? Ethan se rendit auprès de Lauren qui en avait fini avec ses conversations et elle buvait sa coupe de champagne dans un coin de la salle, en retrait par rapport à la foule. En gentleman, il l'aborda et l'invita donc à danser. L'assistante se montrait plutôt réticente à cette idée mais avec son patron, elle ne put refuser bien longtemps.

- Mais qu'est ce qu'il vous prend Monsieur Hawkins ?, s' étonna Lauren.

Y avait-il besoin d'une excuse pour l'inviter ainsi ? Il fallait admettre que son comportement était curieux... Lauren était loin de se douter qu'elle n'allait être que l'instrument de provocation d'Ethan auprès de Sarah. Le PDG avait une idée bien précise en tête.

- Quoi, je n'ai plus le droit d'inviter mon assistante à danser ?

Au final, Lauren se laissa entraîner par son patron et ils se retrouvèrent à quelques mètres seulement de Sarah et Daniel qui étaient entrain de danser. Il plaça la rouqine de façon à garder un oeil sur son ex petite amie. Puisqu'elle voulait la guerre, elle était officiellement déclarée !

- Si... Mais... Pas devant mes collègues. Je vais passer pour quoi là ? La fille qui essaie de...?

Mal à l'aise, Lauren avait du mal à se laisser aller. La peur du qu'en dira-t-on la dominait plus que le reste et elle était loin de savoir qu'Ethan se fichait éperdument d'elle en l'utilisant contre Sarah. De plus, la jeune femme n'avait pas à avoir peur car tout le monde connaissait Lauren qui était reconnue pour son professionnalisme et son dévouement envers son patron. Des rumeurs circulaient même dans l'entreprise comme quoi elle passait sous le bureau mais ce n'était que des bruits de couloir... Évidemment ! Quoique, secrètement, Lauren fantasmait bien sur Ethan.

- Détendez-vous, Lauren, c'est totalement inoffensif. Nous ne faisons que danser.

Et là, Ethan fronça les sourcils en voyant la main de Daniel descendre sur la hanche de Sarah puis sur ses fesses. Il fallait qu'il enlève cette image de la tête là... Il ne pouvait l'imaginer.. Non ce n'était pas possible. Le pire, c'est que ça lui plaisait ! Il reconnaissait bien ce petit sourire ! Que pouvait bien trouver Ethan pour riposter ? Il chercha quelques instants en faisant quelques pas de danse. Il se colla un peu plus à Lauren et lui chuchota quelques compliments dans le creux de l'oreille. Tout en la distrayant, sa main descendait tout doucement vers la cambrure de son dos. Pas de réponse de la part de Lauren, le champ était libre pour continuer ! Néanmoins, il sentit qu'elle était stressée. Elle balayait la pièce du regard à la recherche d'une paire d'yeux indiscrets qui traineraient sur eux...

Tout en faisant cela, Ethan gardait les yeux rivés sur Sarah. Ils entraient à nouveau dans un jeu dangereux qui allait sûrement les dépasser rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 15:38

Il suffisait que ces deux-là se retrouvent au milieu de cette soirée pour qu’Ethan décide de régler ses comptes et ce, de cette manière ? Qu’attendait-il ? Qu’elle pète son câble et encore une fois se montre en spectacle car ne disait-on pas jamais deux sans trois ? Ben ça ne sera pas pour cette fois. Il y avait déjà eu un spectacle avant leur mise en couple, puis pendant… il n’y en aura pas après… Non, pas un troisième scandale que l’on finirait par voir dans les journaux… C’était déjà suffisant. Sarah ne craquera pas : elle avait compris la leçon.

Dans ce cas, tu resteras l’une de ces conneries.

Après le nombre de conneries qu’elle pourrait faire selon ses dires, pourquoi ça l’inquiétait tant ? Sérieusement ? Ne pouvait-elle pas faire ce qu’elle voulait désormais maintenant qu’elle était libre ? C’était vrai, non ? Elle ne l’avait pas… « largué » ?

En tout cas, lorsqu’elle lui reprocha qu’il n’avait rien assumé.... Non mais Ethan l’énervait à un point : il fallait qu’il ait raison, d’un coup, il lui reprochait d’avoir agi puis après il lui reprochait d’avoir rien fait – excepté picolé – attendant que ça s’arrange… Bien sûr. Evidement. C’était parfaitement logique surtout qu’ils avaient passé deux mois sans s’échanger de nouvelles… Il allait lui reprocher également de fuir ?

Parce que tout ça ne vaut pas le coup, Ethan, et toi non plus... répliqua-t-elle, avant de s’éloigner avec Daniel, laissant Ethan dans son délire qui avait seulement pour but de la provoquer…

Elle ne pouvait s’empêcher de répliquer ce genre de vacheries à sa provocation… S’il croyait qu’elle allait se laisser faire ? Ou du moins rester là et lui faire plaisir ? Non, c’était trop beau… Elle préférait largement l’ignorer – du moins comme elle le pouvait. L’ignorance était l’une des plus belles armes…

Sarah préférait largement se concentrer sur Daniel, qui celui-ci n’avait rien demandé… D’autant plus qu’Ethan lui avait fait confier un conseil d’ami… L’avocat resta un peu dubitatif… Quand on connaissait la réputation de ce cher PDG, ce n’était pas très convaincant… surtout qu’Ethan lui donnait l’impression qu’il était le genre de mec à larguer et non à se faire larguer…

Dansant alors tranquillement avec son avocat, au-dessus de l’épaule de l’hispanique, Sarah put apercevoir qu’Ethan avait décidé d’inviter son assistante à danser… C’était bien. Cool. Tant mieux… Mais ce qu’elle vit par la suite lui déplut. Allez savoir pourquoi… Ethan lui faisait un cinéma, des reproches et pour quoi ? Pour aller draguer par la suite son assistante ? Ethan se fichait royalement d’elle… En fait, il était littéralement en train de se moquer de la magistrate… Ah, ça, Sarah grogna intérieurement… Pourquoi ? Parce qu’elle portait encore des sentiments envers Ethan ? En un rien de temps, il arrivait déjà à l’énerver alors…

A cette vue, Sarah n’allait pas se laisser abattre qu’elle resta collée à Daniel et ne put s’empêcher de glisser quelques mots à l’oreille de Daniel et lui mordiller gentiment et discrètement le lobe de l’oreille. Pour faire ça, Sarah avait bien attendu le moment pour le faire, soit quand Ethan avait le regard en direction d’eux… C’était bien l’une des provocations qui avait traversé l’esprit Sarah en ce moment même. Oh, elle ne manquait pas d’imagination. Après tout, ce n’était pas ce genre de geste qu’elle avait fait quand elle avait tenté de récupérer Ethan à son bureau et qu’ils étaient finis au final par s’envoyer en l’air à ce moment-là… Oh, Sarah avait bien su que ça, avait été un point faible chez le PDG… comme la majorité d’hommes...

Puis après ceci, Daniel détourna sa tête vers Sarah, sourire accroché aux lèvres et regarda amoureusement la jeune femme. Son visage était tourné dans un angle où de là Ethan était, il pouvait le voir... Cela dit, Daniel, heureux, pencha sa tête vers sa bien-aimée pour l'embrasser alors...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 16:28

A entendre Sarah, Ethan était et resterait l'une de ses conneries. Vraiment, qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre. Pourtant, elle ne disait pas cela quand ils passaient de bons moments ensemble alors qu'ils étaient en couple ! Et puis, le Californien se rappela de ce qu'avait dit Logan... Comment avait-il dit ça déjà ? Ah oui, que Sarah était du genre à penser le contraire de ce qu'elle disait, si ses souvenirs étaient bons. C'était assez blessant d'être considéré comme tel et c'était pire quand ces mots sortaient de la bouche d'une personne que vous appréciiez. C'était un peu le revers de la provocation qu'avait commencé Ethan d'entrée de jeu.

En deux mois, ni Sarah ni Ethan n'avait cherché à recoller les morceaux. A quoi bon ? De toute façon, Ethan s'était rendu à l'évidence et il n'apportait rien de bon à Sarah. Preuve en était avec la perte de son boulot. Fort heureusement, ce ne fut que temporaire. C'était déjà une épine retirée du pied mais ça n'effaçait pas le reste. Et puis, avec tout ce qu'il s'est passé en si peu de temps, le PDG s'était dit que Sarah ne voudrait probablement plus lui parler ou même le voir. Elle lui avait claqué la porte et ce, définitivement pensait-il. Après tout, peut-être que chacun espérait un geste venant de l'autre mais ça n'arrivait pas. Comme d'habitude, par fierté ou parce que Sarah estimait que ce n'était pas à elle de revenir vers lui comme elle avait pu le faire en venant l'autre fois dans son bureau. Ethan assumait entièrement sa faute. Il reconnaissait ses torts mais vous le connaissez... ce n'était pas le genre à aller les clamer haut et fort et faire des excuses... Ethan n'avait pas changé de ce point de vue là malgré ses remords. Il les avait exprimé à Logan, probablement dans l'espoir qui les transmettrait à Sarah. Apparemment, ce ne fut pas le cas puisqu'elle restait totalement indifférente face au playboy.

C'était un comble d'accuser Sarah d'accumuler les mecs sitôt séparée d'eux alors qu'Ethan avait joué au coureur de jupons des années durant. Il était assez mal placé pour lui faire ce reproche mais contrairement à Sarah, il ne donnait pas d'espoirs à ses conquêtes. La magistrate était bien l'une des seules avec qui il voulait vraiment se poser, passer à autre chose. Bien que leur couple était vacillant dès le départ, Ethan ne pouvait s'empêcher d'imaginer à quoi pouvait ressembler son avenir. Lui qui vivait au jour le jour se prenait à rêver du futur... Cependant, il n'avait eu que ce qu'il méritait et n'avait pas su être à la hauteur pour garder sa place auprès de Sarah. De toute façon, il venait d'avoir sa réponse à l'absence de nouvelles durant deux mois. Selon la magistrate, Ethan n'en valait pas le coup. Elle ne disait pas ça quand ils s'envoyaient en l'air en tout cas !

Ethan avait retrouvé Lauren après que Sarah et Daniel soient partis danser sur l'espace prévu devant la scène. Les gens étaient libres de se divertir comme bon leur semblait. Il y avait un buffet, des petits fours, des tables ainsi que des chaises pour que les employés puissent se réunir entre eux et parler calmement devant un bon repas. Ethan était très impliqué dans la vie de son entreprise et il gâtait ses salariés afin de les encourager à continuer sur la voie de la productivité. Bientôt, il y aurait même une remise de cadeaux aux enfants. Si tout cela n'était pas merveilleux ! Cependant, la priorité du PDG n'était pas encore là. Pourquoi s'obstinait-il à courir après une cause perdue ? Ne pouvait-il pas laisser Sarah tranquille ? Non, il fallait qu'il la provoque. Dans quel but ? Où est-ce que cela les mènerait ? Cela ne signifiait rien de bon pour la suite. Et aussi, c'était ce Daniel qui le dérangeait. Cet avocat de malheur avait attendu sagement que la place soit libre pour sauter sur l'occasion et saisir sa chance avec l'ex petite amie du Patron.

Il invita donc son assistante à danser. Ainsi, il garderait un oeil sur Sarah. Pourtant, il y avait d'autres façon beaucoup plus sages de le faire... Ethan ne faisait pas dans la dentelle. Même si cette danse avec le boss la stressait, Lauren finit par accepter. Les rumeurs lui faisaient peur. Elle n'avait pas l'habitude d'être le sujet principal des employés qui colportaient toutes sortes de rumeurs sur elle et Ethan. Comme quoi elle passait sous le bureau etc... Attention les genoux c'était de la moquette ! Non, il ne fallait tout de même pas pousser. Ethan était au courant de ces bruits de couloir mais il ne leur accordait aucune importance.

Voyant la main de Daniel descendre sur les hanches et les fesses de Sarah qui ne bronchait point, Ethan décida de répliquer. Il complimenta Lauren sur son travail et aussi sur le fait qu'elle était très belle ce soir. Flatter Lauren et ce serait dans la poche. Ethan n'avait pas froid aux yeux et se fichait de draguer son assistante devant tous ses employés et devant Sarah. Si elle pouvait rager autant que lui rageait en les voyant... mais est-ce qu'elle y prêtait vraiment attention ? Parce qu'à voir son sourire heureux face à Daniel... Dommage, il était compétent mais il allait peut-être être viré ce soir. Dure nouvelle, cadeau empoisonné pour Noël. Il n'y avait pas à dire, ça sentait le sapin ce soir !

Les regards d'Ethan et de Sarah se croisaient constamment. Au lieu de se fuir des yeux, ils ne pouvaient s'empêcher de se narguer mutuellement. En réponse à la main du PDG qui descendait dans le bas du dos de son assistante, il vit la jeune femme mordiller le lobe de l'oreille de l'avocat. En plus, si ce n'était pas fait exprès ! Elle attendait bien d'être dans sa ligne de mir pour passer à l'action ! Saleté ! Il pestait intérieurement en cet instant. Tout cela sonnait si faux ! Et pourtant, Daniel se laissait amoureusement captiver par Sarah. Les yeux de cette dernière étaient un véritable sortilège. Ils vous hypnotisaient en un rien de temps ! Ethan était bien placé pour le savoir. Elle savait comment s'y prendre pour envoûter les hommes...

Le PDG tenta discrètement d'approcher du couple tout en dansant. Il fit alors virevolter Lauren dans sa robe verte scintillante au décolleté très plongeant. Seulement, ce geste n'était pas tout à fait anodin car il attendit qu'un serveur s'immisce entre les deux "couples" pour envoyer Lauren bousculer le serveur qui, à son tour, bouscula Daniel qui fut déstabilisé. Le baiser qu'échangeaient Dan et Sarah ne durerait sûrement pas ! Il en était hors de question ! Oui, Ethan cette fois était réellement jaloux ! De plus, la musique finit et il rapprocha soudainement Lauren de lui et lui donna un baiser sur les lèvres tel un séducteur. Totalement prise de court, Lauren fut surprise et ne put répliquer. En même temps, cette dernière n'était vraiment pas insensible à son charme. De ce fait, il arborait un sourire satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 18:40

Ethan l’avait tellement agacé par son comportement, que là, de le voir draguer sous son nez … Cherchait-il à l’énerver encore plus ? Oh, Sarah n’allait pas s’immiscer. Non pas cette fois-ci. Pas comme l’autre soir avec cette paparazzi… Ils n’étaient plus ensemble, n’est-ce pas ? Et puis ce n’était pas lui qui avait dit à ce moment-là, « c’était entre elle et moi ».. Bon, hors contexte, ce n’était pas ça puisque Sarah avait fini par savoir qui cette Dakota était…

A ça, de les voir au loin, Sarah ne put s’empêcher de répliquer à sa façon de manière subtile. Cela dit, par la suite, face à Daniel, la magistrate ne put s’empêcher de se perdre dans son regard. Elle le charmait, c’était sûr. N’empêche, cet avocat était vraiment super, il avait de l’humour, un beau sourire… vraiment, il avait tout pour plaire… Elle répondit à son baiser quand soudainement, ils furent très vite interrompus par des bousculades… notamment le serveur qui cogna Dan. Un peu surpris au début, Sarah chercha à comprendre avant de s’apercevoir qu’Ethan et Lauren étaient tout simplement là, plus près que prévu… Ethan avait fait en sorte de s’approcher pour préparer son coup et il en profita bien qu’il ait attiré l’attention pour embrasser Lauren. Pendant que le serveur s’excusait, Sarah lança un regard noir vers Ethan. Quel crétin !

Pour Daniel, celui-ci n’était pas spécialement dupe, non plus ! Précédemment, pour lui, Ethan faisait son cinéma ; là, il poussait le bouchon.

Ne vous excusez pas surtout …

Sarah expira. Elle était prête à exploser là.

Dan. Ce n’est pas la peine. Laisses tomber.

Certes, c’était elle qui disait ça parce qu’elle était la première à ne jamais laisser tomber habituellement… mais Sarah estimait qu’ils allaient encore se chercher alors qu’ils n’étaient plus en couple… Déjà s’ils se demandaient jusqu’où ils iraient comme ça en couple s’ils se faisaient du mal … Même en n’étant plus en couple, ils allaient continuer à se faire du mal ? Ils étaient deux sadomasochistes... Sarah disait aussi de laisser tomber parce que Daniel mette en puéril son emploi. Ethan restait son patron.

Je ne vais tout de même pas le laisser te manquer de respect!chuchota Daniel vis-à-vis de Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 19:34

Pourquoi tant d'obstination alors qu'ils n'étaient plus en couple ? Toutefois, pour Ethan, il n'y avait rien eu d'officiel pour leur rupture. Lui pensait plutôt que ça ressemblait à un break. Il leur fallait peut-être du temps histoire de laisser couler l'eau sous les ponts et ils se remettraient ensemble quand tout irait mieux. Sauf que se fut loin de se passer ainsi. Sarah s'était éloigné d'Ethan qui ne lui apportait littéralement que des ennuis. Pour autant, même s'il n'était pas l'homme qu'il lui fallait, le pensait-elle vraiment ? Les mots de Logan résonnaient encore dans la tête du PDG. Pour lui, quand Logan lui avait annoncé cela, c'était comme une porte ouverte, un espoir pour se remettre ensemble parce qu'Ethan était attaché à elle. Bien plus qu'il ne le voulait.

Durant ces deux mois, le vide avait empli son horizon. C'était vide. Sarah n'était plus là pour l'accueillir le soir, il n'entendait plus son rire qui mettait de la joie dans sa vie. C'était un peu comme un rayon de soleil après une tempête. De ce fait, le patron de la multinationale s'était fortement impliqué dans son entreprise pour s'occuper l'esprit. Sarah lui manquait terriblement et il éprouvait bien des regrets qui l'avaient fait culpabilisé pendant un moment. Il n'était au point d'être détruit mais il se sentait incapable de rendre heureuse une femme sans lui faire du mal. Alors oui, dans ce cas, Sarah ne méritait pas un homme comme Ethan et inversement. Sarah trop bien pour lui.

Cependant, à la voir dans les bras de l'avocat de l'entreprise, Ethan ressentit un étrange sentiment. Si au début c'était de la colère, cela tourna rapidement en jalousie. Oh oui, le beau brun voyait bien à quel point Daniel rendait Sarah heureuse. Elle rayonnait. La jeune femme n'avait jamais été aussi belle que ce soir. C'était le sentiment d'Ethan. Un homme "normal" semblait lui convenir à merveille. Au moins, lui, ne réduirait pas Sarah à l'état d'épave en la privant du boulot auquel elle tenait tant. Si Ethan avait dit qu'il ne voulait que le bonheur de Sarah ? Oui, mais entre la théorie et la pratique, le chemin était encore long. Cela le faisait rager intérieurement de la voir heureuse avec un autre homme que lui. L'amour était un sentiment puissant qui avait une certaine influence sur les hommes comme sur les femmes et leur faisait parfois faire des choses absurdes.

Le Californien avait bien calculé son coup et avait attendu qu'un serveur passe entre Lauren et Daniel afin de le bousculer volontairement. C'était vraiment ignoble de la part d'Ethan d'agir ainsi. Mais il ne pouvait pas les laisser s'embrasser devant son nez. C'était inadmissible. Toutefois, le beau brun ne s'attendait pas à ce que Daniel réplique en lui demandant de s'excuser. Là, c'était mal connaître Ethan Hawkins ! Pourtant ça faisait combien de temps que Daniel bossait pour l'entreprise ? Quelques mois ? Il ne connaissait même pas encore la personnalité de son patron atypique... Comment voulez-vous être défendu correctement ? C'était peut-être une mauvaise idée de se mettre un avocat à dos mais qu'importait, Ethan avait tous les droits. C'était lui le patron. C'était lui le capitaine aux commandes du navire. Ce petit incident resta assez discret et n'attira pas l'attention de l'assemblée. Juste les quelques personnes qui dansaient également avec eux. Le serveur s'excusa auprès du "nouveau couple" tout de même alors que le pauvre n'y était pour rien. C'était le truc d'Ethan ça, de faire porter le chapeau aux autres... comme quand il avait accusé Sarah d'être la responsable de l'effet boule de neige qu'avait entraînée sa gifle.

- M'excuser de quoi ? Parce que vous vous excusez d'avoir pris ma petite amie peut-être ? Vous vous êtes bien gardé de le faire savoir et je n'ai aucun compte à vous rendre ! Vous êtes viré, lança-t-il sèchement à Daniel.

Nous y voilà donc ! La vérité venait de sortir du puit. Il considérait toujours Sarah comme sa petite amie ? Apparemment. Ethan n'acceptait pas le fait que Sarah se soit remise en couple aussi vite, l'éclipsant totalement de sa vie. Daniel avait attendu dans l'ombre avant de sauter sur l'occasion que laissait le départ de son boss. Et Sarah dans tout ça ? Elle le laissait la séduire. Ah oui, les beaux discours ! Les beaux discours d'un beau parleur ! Mais s'en était fini. Ethan venait de prendre une décision qui ne serait sûrement pas sans conséquences pour le "nouveau couple". Il touchait un point sensible. Seulement, cette décision ne dépendait pas que de lui...

- Je suis vraiment navrée ! S'empressa Lauren de s'excuser auprès du serveur et de Daniel.

Lauren n'était pas au courant du petit plan sadique d'Ethan. Il utilisait son assistante comme objet de jalousie. Il voulait provoquer Sarah au même titre qu'elle le cherchait depuis tout à l'heure. Malgré tout, Ethan ne baissait pas les bras, encore une fois. Il était animé par cet espoir qu'il entretenait car il aimait Sarah.

Ethan manquer de respect à Sarah ? Non, pas à elle mais à Daniel. Il en voulait à Daniel de rendre Sarah heureuse quand on sait qu'Ethan avait été incapable d'en faire de même ... rageant. Il fallait bien équilibrer les choses. Il commença à rire. Totalement indifférent à l'impasse dans laquelle se trouvait Daniel.

- Le héro qui veut voler au secours de la demoiselle en détresse ! Comme c'est mignon ! Elle n'a pas besoin de vous pour se défendre ! Croyez-moi ! lui rit-il au nez.

C'était un comble d'être défendu par un avocat alors que Sarah était magistrate... Et puis, il faisait également référence à cette fois dans Central Park où la jeune femme s'était défendue brillamment...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 20:32

Tout d’abord, Daniel cherchait à la défendre, en bon gentleman mais Sarah savait que tout ceci allait mener au scandale. Pressentiment ? Ou plutôt, Sarah connaissait la bête. Après tant de voir, tout se répétait, c’était le même schéma… On pourrait presque dire que c’était leur signature puisque leur caractère respectif s’était toujours frotté l’un à l’autre à un moment donné, que ce soit à leur premier « rencard » au restaurant que par la suite… Sarah voulut stopper et ignorer la chose mais il semblerait que Daniel ne soit pas de cet avis… Les oreilles de Sarah allaient siffler… « Petite amie » ? Ses yeux s’écarquillèrent. La considérait-il toujours ainsi ? Depuis quand ? Depuis deux mois il avait été abonné aux absents … Le pire étant qu’Ethan était en train de virer Daniel, comme ça, sur le champ.

Pardon ?

Là, Ethan, tu vas trop loin !

C’était maintenant qu’il se battait ? Ou plutôt, faisait-il un caprice ? Du genre « je ne prête pas mon jouet ! ». Qu’il se batte oui, mais pas de cette manière… Sarah n’était pas à la disposition comme ça.

Devrais-je te rappeler que je ne suis pas ta propriété ?

Lauren, quant à elle, comprenant également le stratagème, savait rester à sa place, gardant la tête froide, la tête sur ses épaules pour éviter tout souci… Elle s’en alla, sûrement déçue d’être prise pour ce qu’elle n’était.. pas ?

Et je n’ai pas besoin de tes commentaires, Ethan ! répliqua-t-elle quand celui-ci se moqua de Daniel quand celui-ci avait pris la défense de sa belle.

Vous me renvoyez seulement parce que vous vous êtes plantés ? fit Dan en s’adressant à Ethan. Sarah ne vous veut plus…

Sarah grogna légèrement intérieurement. Elle n’aimait pas qu’on parle en son nom… mais bon ce n’était pas tout à fait faux. Le plus gros problème était Ethan. S’il voulait régler ses comptes, ça allait être toute suite, maintenant : ça allait chier ! Elle s’interposa :

T’as des problèmes avec moi, ok ! Mais ne te venges pas sur Daniel en le renvoyant…

Arrêtes Sarah, tu n’as pas besoin de faire ça…

Selon lui, ce n’était pas le boulot qui manquait… Et Sarah avait déjà une idée de l’image qu’avait Daniel vis-à-vis d’Ethan.

Pourquoi ? C’est injuste.

Tout ça parce que … il osait sortir avec elle ? Oui, c’était totalement injuste. Et connaissant Ethan, il allait rester sur ses positions… Et Sarah ne voulait pas non plus se disputer avec Daniel par la même occasion… Elle se tourna vers Ethan et ajouta :

Ca y est, t’as tout ce que tu veux ? T’as fini ton mélodrame ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 21:14

Ethan allait trop loin selon Sarah. Parce qu'il venait de prendre la décision de le virer, comme ça ? Oui. Il était sans pitié et quand Ethan prenait une telle décision, qu'elle soit réfléchie ou non, en général il ne revenait pas dessus. Il était têtu et camperait sur ses positions. Quand il avait une idée en tête, il ne l'avait pas ailleurs et là, son objectif semblait être de faire rompre le "nouveau couple". Il savait que son intervention ne resterait pas sans conséquence et provoquerait un séisme. D'ailleurs, les réactions ne se firent pas attendre. D'après Daniel, c'était la façon d'Ethan de se venger parce qu'il n'avait pas su être à la hauteur afin de garder Sarah. Sauf qu'il parla au nom de Sarah qui se trouvait être à côté de lui. S'il y avait bien une chose qui l'énervait en général, c'était que quelqu'un parle en son nom, comme si elle n'était pas là. Alors comme ça, il lui apprit que Sarah ne voulait plus du PDG. Il croyait faire flancher le beau brun avec ce genre de réplique ? C'était tout ce qu'il avait en magasin ? Comme si Ethan allait croire ses paroles.

- C'est ce que vous pensez vous ! Mais elle ? Quel est exactement son avis sur la question ? Laissons-la s'exprimer !

C'était bien beau de parler à sa place mais autant connaître sa position sur la question. Daniel n'était sûrement pas dans la tête de la jeune femme pour savoir ce qu'il s'y passait exactement. Alors, Ethan se tourna vers Sarah afin de s'adresser à elle.

- Alors, commença-t-il en s'adressant à Sarah, est-ce que tu es de son avis ?

Evidemment, il espérait que non. Mais si la jeune femme lançait toutes sortes de reproches à son ex petit ami, ce n'était pas pour changer d'avis comme de chemise. Ou bien, préférera-t-elle éviter la question en prenant la fuite comme Sarah savait si bien le faire ? Encore une fois, ils tourneraient autour du pot.
Après que Daniel eut pris la défense de la magistrate, les rôles furent inversés. Elle tentait de prendre la défense de sa nouvelle conquête mais la jeune femme connaissait Ethan et elle savait très bien qu'il ne changerait pas d'avis. Il soumettrait son licenciement demain à la première heure et elle sera effective. A partir de demain, il prendra ses clics et ses clacs. L'entreprise n'avait pas besoin d'un petit effronté voleur de petite amie ! Pourtant, comme venait de lui rappeler Sarah, elle n'était plus sa propriété. Elle ne l'a jamais été soit dit en passant... Ils partageaient juste une relation dont ils ne se remettaient pas.

Le ton montait entre Ethan et Sarah. Depuis qu'il l'avait retrouvé, il savait que la soirée ne se déroulerait pas comme prévu. D'entrée de jeu, il avait provoqué Sarah comme si c'était elle la fautive de l'histoire alors que Daniel avait raison. Ethan n'avait pas su être digne de la jeune femme.

- Oui ! J'ai un problème avec toi qu'on a toujours pas réglé ! s'énerva Ethan. Il aurait du réfléchir à deux fois avant de t'amener ici en sachant qu'on se verrait sûrement ! Je considère ça comme de la provocation, un point c'est tout. J'ai toutes les raisons de le virer même s'il était très compétent.

C'était comme ça. Le boss avait toute la liberté de virer quelqu'un du jour au lendemain, sans préavis dans ce pays. Ethan estimait n'avoir aucune explication, aucun compte à rendre à l'avocat. En tout cas, le PDG avait vécu cet affront comme une agression sur son propre terrain. On ne s'amenait pas comme ça avec l'ancienne petite amie du chef ! Il y avait des milliers d'hommes dans cette ville et il fallait qu'elle en choisisse un de l'entreprise !

- C'est regrettable pour l'entreprise mais personne n'est irremplaçable !

Comme pour Ethan. Sarah avait su le remplacer sans problèmes alors pourquoi n'en serait-il pas autant pour le travail ? Les employés n'étaient que des numéros, des pions que l'on plaçait et déplaçait à sa guise. Du moment que le travail était fait ... même si les méthodes divergeaient selon les personnes. Ce genre de réplique n'allait sûrement pas passer dans l'oreille d'un sourd et le PDG s'attendait forcément à ce qu'elle compare exactement le fait de virer Daniel au fait de larguer Ethan...

S'il en avait fini et s'il avait ce qu'il voulait ? Sûrement pas ! C'était loin d'être fini.

- Non, j'en ai pas fini et je me battrais jusqu'au bout parce que c'est toi que je veux !

Merde ! Si elle ne comprenait pas là, c'était regrettable. Cela voudrait dire que Sarah était vraiment passé à autre chose. Alors oui, il se réveillait seulement maintenant mais valait mieux tard que jamais !

Entre temps Lauren avait décampé en réalisant ce qu'il venait réellement de se passer. Et ce ne serait sûrement pas la seule de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 22:00

Sarah n’avait pas relevé le fait que Daniel parlait en son nom si ce n’était que pour la défendre ou si ce n’était plutôt pour provoquer Ethan … Daniel réagissait comme s’il n’avait rien à perdre à part elle, Sarah. Vraiment là, la magistrate se trouvait le cul entre deux chaises, au milieu d’un combat de coq…

Mon avis ? réagit Sarah avec le genre d’expression « vous vous foutez de moi ? »…

Son regard s’alterna entre ces deux mecs remplis de testostérone.

Mon avis est que tu es ridicule de vouloir saboter la soirée…

Oui, Ethan sabotait largement la soirée pour .. .pour quoi ? Pour son bon plaisir ? Voyons.. Enfin, ce n’était pas pour ça. C’était se voiler la face, voyons ! Il était ridicule de réagir ainsi … Cela dit, elle ne répondit pas à la question. Non. Elle ne répondit pas du tout à ce que les deux voulaient entendre… Ou enfin plus ou moins… car elle était incapable de dire ces mots : « je ne te veux plus ! ». Pourtant, durant toute la soirée, elle avait bien réussi à lui dire qu’il avait été une connerie de sa vie, non ? Elle n’avait pas été claire ? Mais là, non, elle était incapable de le dire… Peut-être que ça allait plaire à l’un des deux mais pas au second et le second n’était autre que Daniel qui ne savait comment interpréter ça… Pour lui, c’était clair. Elle portait encore des sentiments pour lui… Après tout, ce n’était pas comme si Sarah lui avait pu lui cacher quoique ce soit… non ?

Sarah… fit Daniel, qui semblait légèrement déçu…

D’autant plus qu’Ethan n’avait pas fini de faire son mélodrame puisqu’il concluait qu’il la voulait. Elle. Qu’il se battrait pour elle… parce qu’il la voulait… C’était trop tard. Trop… Sarah bugua… elle était désarmée et il fallait qu’elle réagisse…

Il est temps pour moi de m'en aller… fit Daniel.

Quant à Sarah, les yeux rivés sur Ethan, après quelques secondes de réaction :

Il est parfois trop tard…

Non, il n’était jamais trop tard… C’était juste que … Il n’y avait pas un truc qui pourrait tourner rond dans sa vie ?

Daniel !

Sarah chercha à rattraper Daniel qui s’en allait… La magistrate essaya de le suivre à travers la foule… Arrivant à l’extérieur, Daniel avait déjà disparu de la circulation. Il était parti… C’était trop tard ! Les larmes menacèrent de couler… Elle se trouvait donc là de manière pathétique, au milieu de cette neige… sans blouson, dans ce froid… Elle expira un bon coup, ferma un instant les yeux et se rendit compte qu’Ethan l’avait suivi … Se retournant, la première chose qui lui venait à l’esprit était de se baisser, récupérer une boule de neige, la lui balança en pleine figure.

Je te déteste.

Puis elle en lança une seconde puis une troisième de manière plus rapide pour extérioriser sa colère.

Je te déteste, je te déteste, je te déteste !

Une larme coula sur sa joue. Non, elle ne le détestait pas, loin de là… Il avait seulement été ignoble ce soir. Il l’était… En fait, elle le détestait surtout parce qu’il lui faisait l’aimer… Tout simplement.

Pourquoi tu me fais ça ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   21/9/2015, 22:46

Ethan n'admettrait pas qu'il avait saboté la soirée. Pour lui, c'était Daniel le responsable. Comme toujours, le PDG cherchait un fautif à sa place... pour changer. Daniel avait le dos large ce soir et il en prenait plein la tronche. Il ne fallait pas chercher Ethan. Apparemment, c'était sorti de la tête de l'avocat que Sarah était l'ex petite amie de son patron. On ne pouvait pas le provoquer ainsi sur son terrain. Mais ce que Ethan ne supportait pas, c'était de voir la jeune femme épanouie et heureuse avec ce type. Dan avait bien caché son petit jeu à Ethan ! En même temps, ça relevait de sa vie privée, il n'avait pas de compte à rendre à Ethan sur ce plan. Peut-être que si la magistrate avait décidé de sortir avec une autre personne que Dan qui travaillait à l'entreprise, ça aurait mieux passé... qui savait ? Toutefois, les sentiments que le beau brun avait pour la magistrate se réveillaient à nouveau à son contact. Pendant deux mois il n'en avait pas fait de cas mais ce soir c'était tout autre. C'était comme s'il était prêt à retenter sa chance auprès de la jeune femme... Cependant, rien ne rachèterait ses fautes.

Au final, Ethan obtint ce qu'il voulait depuis le début. Déçu, il fit par de son envie de partir à Sarah. C'était une première victoire pour le PDG qui avait utilisé tous les stratagèmes en son pouvoir. Certes, son attitude était cruelle ce soir mais tout ce qu'il voulait, c'était Sarah. C'était pour elle qu'il agissait ainsi. L'amour l'aveuglait et lui faisait faire des choses stupides... irréfléchies, il fonçait tête baissée.

- Mieux vaut tard que jamais !
, ajouta-t-il.

De toute façon, Ethan n'avait plus rien à perdre. Qui ne tentait rien, n'avait rien, pas vrai ? Elle resta plantée quelques instants face à son ex petit ami, laissant Daniel s'éloigner. Le regard de la jeune femme en disait long. Il était accusateur et le beau brun pouvait y lire un brin de désespoir. Oui, Ethan était le pire des connards ce soir et il avait gâché la soirée de Dan et Sarah. Mais ça, il s'en foutait. C'était un cadeau empoisonné ce licenciement surprise... Dan réfléchirait la prochaine fois avant de provoquer un éventuel autre patron.

Il regarda alors Sarah courir après Daniel. Elle souhaitait le rattraper. De plus, la jeune femme n'avait pas totalement répondu à sa question précédente. Une fois de plus, la question fut esquivée avec art. Du grand Sarah Julliard ! Si Ethan était une connerie, comme elle l'avait qualifié auparavant, elle n'aurait eu aucun mal à le sortir à nouveau ... et pourtant, rien ne sortit.
Sarah courait après Daniel et Ethan courait après Sarah. Un véritable jeu du chat et de la souris... qui allait attraper qui ? Le PDG venait de prouver qu'il était prêt à se battre jusqu'au bout pour elle. Si ce n'était pas une preuve suffisante pour la faire changer d'avis...

A peine était-il sortit dehors que le Californien se prenait une boule de neige en pleine figure. D'un geste de la main, il retira la neige de sa figure et de ses vêtements mais à peine retiré, Sarah ripostait à nouveau avec deux nouvelles attaques. Elle était énervée. Tellement que les larmes commencèrent à couler. A ce moment, le beau brun se rendit compte qu'il était peut-être allé trop loin... mais c'était la nature, il fallait défendre son territoire et ses intérêts... Sous le coup de l'énervement, Sarah répéta qu'elle le détestait et ses paroles furent suivies de ses attaques de boules de neige pour évacuer toute sa peine.

Ils se retrouvaient donc dehors, dans le froid, les pieds dans la neige qui avait déjà recouvert le sol. Ils allaient attraper froid entre la chaleur de la salle et la fraîcheur de l'hiver ... Cependant, ce n'était pas leur préoccupation principale.

- Parce que je ne peux pas voir la femme que j'aime heureuse dans les bras d'un autre homme ! Voilà pourquoi !

C'était si compliqué à comprendre ? Ethan passa les mains dans ses cheveux tellement il aurait voulu se les arracher. Cette situation était tordue et compliquée.

- Je reconnais que j'ai été le pire des connards mais sache que j'ai tout fait pour étouffer l'affaire ! Je ne suis pas resté les bras croisés et je n'osais pas te contacter parce que je savais que tu ne voudrais plus avoir à faire à moi avec tout ce qui est arrivé ! Je regrette, je m'en mords les doigts. Je n'ai pas été à la hauteur, Daniel a raison... Alors, avant qu'on aille plus loin, je voudrais juste savoir ce que tu ressens pour moi ? Je suis perdu... sans toi ! Depuis que tu es partie ce n'est plus pareil !

Toutes ces paroles lui prenaient à la gorge. Il avait comme un poids qui lui pesait et c'était limite s'il n'allait pas verser une larme à son tour. Ethan était largué. Tout ce dont il avait besoin c'était d'être fixé sur son sort, entendre ce que ressentait vraiment Sarah. Ainsi, il aurait la conscience tranquille et ne continuerait pas à se battre si la cause était perdue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   22/9/2015, 21:56

Quelle idée d’être venue en cette soirée … Pourquoi avait-elle accepté la demande de Daniel ? (quelle idée de lui demander tout en sachant qu’elle avait été l’ex du patron ?) ou encore, qu’espérait-elle plutôt en venant ici à cette soirée ? Comme si elle avait pu imaginer passer incognito… Inconscience, inconscience… Pas vraiment…

Sarah ne put s’empêcher de courir après Daniel pour des explications. Elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça… surtout que s’il avait perdu son emploi, c’était bien à cause d’elle, non ? Entre autre… Et ça, elle ne pouvait que comprendre l’effet que ça fait et en plus, d’entre être responsable était sans aucun doute bien pire… Mais elle ne le trouva pas. Daniel avait pris la poudre d’escampette… Tout ce que la jeune femme trouva derrière elle n’était autre qu’Ethan qui l’avait suivie et face à lui, elle ne pouvait que passer sa colère et sa frustration avec ses boules de neige… comme si ça pouvait lui faire mal, le briser un peu plus qu’ils … l’étaient déjà…

Quand Ethan finit par y répondre, Sarah arrêta tout simplement de l’attaquer… Elle passa le dos d’une main au coin de l’œil pour sécher ses larmes… Oh, son maquillage devait commencer à être mort mais elle n’était plus à ça près. C’était peut-être bien la première fois qu’elle craquait comme ça devant Ethan… En tout cas, on pouvait voir toute la prétention d’Ethan, il ne la supportait de la voir dans les bras d’un autre… Ben tiens… En fait, elle ne le releva pas spécialement car s’il fallait bien relever un truc ou une partie de la phrase… Sarah releva les yeux vers lui, les bras longeant son corps. Ethan ne l’avait pas clairement dit mais… ou plutôt si d’une manière détournée mais… Sarah commençait à tomber des nues… « la femme que j’aime » ? C’était dit indirectement mais …

Quoi ? lâcha-t-elle dans un murmure.

Si ce n’était pas pour entendre par la suite le discours d’Ethan comme quoi il avait essayé d’étouffer l’affaire (bon ça, elle aurait très bien pu s’en douter vu son frère et les bruits qui avaient couru) et puis surtout comme quoi il était plutôt perdu sans elle… Si ce n’était qu’une … belle déclaration, entre autre. Face à elle, Ethan semblait si désemparé, si… Il voulait qu’elle lui dise ce qu’elle ressentait ? Vraiment ? Comment voulez-vous qu’elle dise quoique ce soit, là, comme ça… Alors qu’elle avait loin d’avoir l’habitude de les dire clairement … par fierté ? Pas par habitude ou encore … par expérience… Mais cela dit, que ressentait-elle réellement pour Ethan ? Oh, au point pour s’énerver ainsi, réagir ainsi, être là… il était bien le seul à la faire sortir de ses gonds de la sorte… Ces deux derniers mois, il avait été dans ses pensées… Si vous croyez qu’elle l’avait oublié, non… En fait, il avait toujours été dans ses pensées… (en même temps, qui avait eu l’idée d’aller au bout du pays pour lui ?)

Tu ne peux pas revenir comme ça Ethan… tout balayer, tout… me demander ça !

Non, Sarah n’était pas du tout perturbée… mais elle resta plantée là. Ca serait mentir si elle disait qu’elle ne portait aucun sentiment pour lui… que toute leur histoire n’avait pas été sincère… Ce qu’elle avait pu dire un peu plus tôt, qu’il avait été une connerie dans sa vie… ce n’était pas le cas. Ce n’était que de la répartie du jeu qu’il avait voulu jouer par sa provocation. Elle avait voulu lui faire mal… Elle passa ses mains sur son visage et les passa dans ses cheveux ondulés sur sa tête...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   22/9/2015, 23:24

La soirée prenait une toute autre tournure. Sarah chercha à récupérer Daniel qui avait décidé de partir. Ethan était allé trop loin en le virant et l'avait probablement blessé dans son ego. C'était cher payé mais le PDG avait pris le fait d'amener Sarah à la soirée qu'il donnait comme un affront. Sarah était son ex petite amie et cela personne ne pouvait l'ignorer tant ils avaient fait parler d'eux dans la presse à scandales. Malgré eux cependant. Oh que oui ! Le couple se serait bien passé de toutes ces parutions ! Ces dernières n'avaient fait que les achever. Ce fut la goutte qui fit déborder le vase et Ethan et Sarah avaient fini par rompre même si cet acte n'avait pas clairement été défini. Ce fut brutal. Trop brutal et Ethan en souffrit en voyant que la jeune femme ne revenait pas à lui. Après tout, il ne pouvait que comprendre son ressentiment vis-à-vis de la situation. Il ne pouvait pas la forcer à la faire revenir, c'était une certitude mais ce qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre, rien ni personne ne pouvait leur retirer d'un revers de main.

Aujourd'hui encore, ils arrivaient à se faire du mal. Selon Ethan, le problème n'était toujours pas réglé et là, maintenant qu'il avait obtenu le départ de Daniel, ils se retrouvaient dehors, seuls. La neige tombait depuis un moment et elle recouvrait déjà les rues de New York de son manteau blanc. Quant à Sarah et Ethan, ils se trouvaient dehors, dans le froid sans rien sur le dos mis à part leur tenue de soirée...

Le beau brun assistait impuissant au désespoir de la magistrate qui avait commencé à verser des larmes. Elle tenait Ethan pour responsable, de quoi ? De lui ouvrir les yeux ? Non, elle ne les avait pas encore ouverts donc Ethan décida d'être un peu plus clair. Il était temps, c'était le moment ou jamais de dire ce qu'il avait sur le coeur. Ce n'était pas dans ses habitudes de dévoiler ses sentiments. Et puis, face aux larmes de Sarah, le Californien ne pouvait rester insensible. Elle pouvait largement faire flancher un coeur de pierre. Les paroles de l'ex petit ami de Sarah la surprirent. Si elle s' attendait à cela... Il avait tourné sa phrase de façon à signifier qu'il aimait la jeune femme sans pour autant aller droit au but. C'était à double tranchant. Soit il se prenait un vent monumental, soit c'était une victoire si jamais la jeune femme changeait d'avis sur son ex qui, de toute évidence, l'aimait encore fortement.

- T'en connais beaucoup des crétins qui seraient prêts à tout pour toi ? Ce n'est qu'une fois partie que je me suis rendu compte de la chance que j'avais de t'avoir. C'est toujours ce que l'on dit... Ce soir-là, j'aurais dû te retenir, te dire qu'on allait surmonter toute cette histoire ensemble, main dans la main.. Mais j'étais dominé par la colère et t'ai laissé partir. Je regrette tout ce que j'ai pu faire ou dire. Tout ce qui t'as fait du mal ! Parce que ce n'est pas ce que je veux.... Ce que je souhaite, c'est ton bonheur mais si tu ne veux pas me donner une seconde chance, car Dieu seul sait que je ne la mérite pas, je comprendrais...

Ethan tentait d'être le plus précis possible. La jeune femme essayait de sécher ses larmes et son maquillage en patissait. Durant deux mois, il n'avait cessé de penser à elle. Chaque jour lui venait l'idée de prendre son téléphone ou d'aller la voir afin de renouer leur relation mais il se sentait trop coupable. Ethan avait fait assez de dégâts chez la jeune femme mais au fond, ce n'était pas totalement sa faute non plus. Il n'avait rien demandé ! Il n'avait pas demandé à ce que Dakota arrive comme un cheveu sur la soupe et vienne tout casser. Un rien avait réussi à semer le doute, à les pousser à rompre à cause de son passé. Cependant, Ethan n'en était pas fière et s' il pouvait revenir en arrière, il changerait pas mal de choses...

- Ecoute, je ne vais sûrement pas me mettre à genoux afin de te supplier de me donner une seconde chance mais je voulais que tu saches tout ce que j'avais sur le coeur. Tout cela aurait dû sortir bien plus tôt... Vaut mieux tard que jamais... Alors, j'attends ta réponse.

Ethan s' approcha lentement de Sarah pour finalement se trouver à quelques centimètres d'elle.

- Si je fais tout ça, c'est parce que je....

Il prit une grande inspiration en la regardant droit dans les yeux avant de lâcher ces fameux mots qui allaient sûrement désarmer Sarah qui ne s' attendait pas à de telles déclarations...

- C'est parce que je t'aime !

Il laissa planer un peu le silence qui était pesant... Tout ce dont il avait besoin c'était d'une réponse ou même d'une réaction...

- Est-ce que tu m'aimes, Sarah ?

Le playboy a rarement été aussi sérieux. Il ne s' est jamais autant livré a coeur ouvert. Il n'y avait que Sarah pour lui faire ça... Ses yeux en brillaient, les larmes commençaient à humidifier ses yeux. Enfin c'était un soulagement de confier tout cela...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   23/9/2015, 21:21

La neige virevoltait, tout doucement, autour d’eux. Silencieusement… Les lampadaires éclairaient l’extérieur. Il n’y avait pas vraiment de monde autour d’eux. Il n’y avait pas spécialement énormément de bruit qui s’entendait à part le léger brouhaha de la soirée… Et Sarah se retrouvait face à Ethan, là, qui lui dévoilait tant de choses. Si elle aurait imaginé qu’un jour, elle se trouverait face à ce genre de situation… elle ne l’aurait pas cru… Lorsqu’elle l’avait rencontré ce jour-là à Central Park, Ethan avait vraiment le genre d’hommes que Sarah n’oserait, à ses yeux, fréquenter… même aussi charmant soit-il… Il lui avait paru si prétentieux et imbu de lui-même mais c’était bel et bien avant de voir ce qu’il y avait derrière cette carapace. Ca serait aussi mentir qu’elle n’avait pas été spectatrice de son évolution, et ce, à ses côtés… Tous ces bons moments, ces quelques attentions à son égard… Non, elle ne pouvait nier… allez savoir comment ça avait pu fonctionner tous les deux pourtant si différent à la base. Pourquoi lui et pas un autre ? Pourquoi elle et pas une autre ?
Sarah resta plantée là, sans mots face à un Ethan qui se dévoilait donc, la mettant au pied du mur. Il avait choisi son moment : il avait fallu qu’il la voit au bras de Daniel pour qu’il se décide de se révéler ? Assumer ? Il lui avait déjà dit un peu plus tôt qu’il la voulait. C’était elle qu’il voulait et pas une autre ? Il ferait tout pour elle ? Il voulait son bonheur ? Si c’était le cas, il l’aurait laissé avec Daniel... Mais ça serait sans doute mentir par rapport à ses sentiments et comme Ethan l’avait dit un peu plus tôt, il n’avait pas supporté de la voir heureuse dans les bras d’un autre… La dernière chose qu’Ethan exprimait résumait tout ce qu’il avait débité : il l’aimait… Ces paroles qu’il n’avait jamais exprimées jusque-là. Elle non plus. Elle planta ses yeux dans les siens… elle ne bougeait point… Quelques secondes s’écoulèrent silencieusement, laissant à Sarah d’encaisser l’information… avant qu’il pose la fameuse question pour… pour qu’elle parle… alors qu’il était en train de galérer face à elle. Comme déjà dit, il la mettait au pied du mur pour savoir ce qu’elle ressentait. C’était sa question de départ, non ? Qu’est-ce qu’elle ressentait vis-à-vis de lui ? Pour le moment, les mots lui échappaient pourtant, son cœur le criait.

Je …

Il fallait qu’elle fasse quelque chose, qu’elle dise quelque chose. C’était bien la première fois qu’elle n’avait grand-chose à dire, non ? C’était si rare de la voir aussi silencieuse mais pourtant, cela ne signifiait pas qu’elle n’en pensait pas moins…

Tu vas me rendre dingue, Ethan !

Elle ferma un instant les yeux, et expira.

Je n’ai jamais cessé de ressentir quoique ce soit pour toi… continua-t-elle, les larmes aux yeux.

Non, tout ce qu’elle avait pu dire comme méchanceté dans la soirée n’avait été que pour lui faire du mal, ce n’était que réponse à ses provocations… Sarah ne bougeait pas, ne fuyait pas et si elle restait là était la preuve qu’elle tenait à Ethan, plus qu’elle aurait voulu… C’était éventuellement une chose qu’elle ne contrôlait pas… Complétement gelée par la température, elle resta tout de même là, debout, son regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   23/9/2015, 22:23

La relation entre Ethan et Sarah était à l'image du temps à l'extérieur. Au début de la soirée, c'était glacial entre eux deux et finalement, ils en venaient à briser la glace. Enfin, surtout pour Ethan qui décida enfin d'avouer ses sentiments à Sarah. C'était encore une preuve que la jeune femme avait réussi à changer le PDG. Elle avait eu une sacrée influence sur sa personne. Jamais il ne s'est attaché autant à une femme et il n'aurait jamais cru dépendre autant d'elle. Comme dit plus tôt, il se sentait perdu sans la jeune femme à ses côtés.

Dehors, il y avait ce bruit étouffé que seule la neige pouvait rendre, elle recouvrait désormais les rues de New York d'une petite épaisseur. S'il continuait à neiger ainsi pendant la nuit, les habitants se réveilleraient avec quelques centimètres sous les pieds ! Cela ravirait plus d'un enfant au petit matin ! Enfin pour l'instant, la neige contribuait à donner une certaine atmosphère, comme si Ethan et Sarah étaient seuls au pieds de l'immeuble alors qu'ils ne l'étaient pas. Il y avait du passage et ils pouvaient entendre le brouhaha de la soirée derrière eux. Pour Ethan, rien ne comptait à part la jeune femme qui se trouvait en face de lui. Il avait occulté le reste.

Franchement, le beau brun avait choisi son moment pour faire ses déclarations ! La brunette avait sans doute le cul entre deux chaises en cet instant. Daniel venait en gros de la plaquer devant Ethan et ce dernier demandait maintenant à Sarah ce qu'elle ressentait exactement pour lui. Son coeur devait bien balancer à ce moment là et il pouvait comprendre qu'elle soit perturbé par toute cette agitation. Ce n'était pas prévu au programme et comme bien souvent, ce qui était imprévu déstabilisait la magistrate parfaitement organisée.

Le PDG n'attendait rien de plus qu'une réponse de la part de celle qu'il voulait comme petite amie. Elle hésita alors avant de lui répondre qu'il allait la rendre dingue. C'était à s'arracher les cheveux oui ! Il n'y avait qu'Ethan pour la rendre furieuse, la sortir de ses gonds mais aussi pour l'aimer autant qu'il essayait de le prouver. Ce n'était pas chose simple et il se pliait en quatre pour la persuader. C'était maintenant qu'il jouait sa seconde chance en abattant sa dernière carte.

- Tant que tu es dingue de moi, ça me va ! plaisanta-t-il. Parce que moi je suis fou de toi, depuis le début ... reprit-il plus sérieusement. Tu ne te rends pas compte de l'impact que tu as eu sur moi... même si je ne sais pas comment tu as fait pour me supporter tout ce temps. J'ai parfois l'impression qu'à chaque fois, quelque chose essaie de nous rapprocher quand bien même pas mal de choses veulent nous séparer. Sarah, tu es la seule que j'ai jamais aimé, que j'aime et j'aimerais. Je ne sais pas pourquoi mais c'est ce que je ressens !

Il avait cette sensation au fond de lui, cette petite voix qui lui disait de ne pas laisser filer Sarah. Il s'était bien posé la question de savoir pourquoi elle et pas une autre ... la réponse, il ne la trouvait pas. C'était inexplicable. Le grand mystère de l'amour sans doute. Et puis, on ne choisissait pas forcément de qui l'on tombait amoureux. Ethan s'était laissé prendre à ce piège. Il voyait tant de qualité chez Sarah. En fait, ils se complétaient pour ainsi dire.

Ne voyant pas de réaction à proprement parler de la part de Sarah, Ethan se sentit légèrement idiot d'être planté là, dans le froid, à confesser autant de choses qu'il aurait gardé pour lui en temps ordinaire.
Il s'était approché d'elle, n'étant plus qu'à quelques centimètres d'elle. Il avait regardé Sarah droit dans les yeux lorsqu'il lui dit qu'il l'aimait pour la première fois. Ne pouvait-il pas être plus sincère que maintenant ? Encore une fois, lorsqu'il lui retourna la question, la jeune femme esquiva, détournant la réponse. Elle n'a jamais cessé de ressentir quoi que ce soit pour Ethan. C'était bien vague tout cela. Pourtant, ils ne jouaient pas à ni oui ni non là !

- Sarah, je suis entrain de galérer, je suis entrain de ramer pour t'avouer ce que je ressens mais pourquoi est-ce que c'est si dur pour toi de me répondre par oui ou par non ? Je sais que le moment est assez mal choisi, je te l'accorde.

Mais ce n'était pas une raison. Une réponse vague n'aidait pas Ethan à être fixé sur les sentiments de la jeune femme. L'à peu près n'avait pas sa place ici après ce que le beau brun avait dévoilé. Lui était certain de ses sentiments. La jeune femme un peu moins. Indécise mais peut-être était-ce du au fait que Daniel venait de la plaquer. Au moins, elle voyait ce que ça faisait d'être larguée comme ça. Et ça fait mal, pas vrai ? Mais bon, elle s'en remettrait d'ici peu de temps, pensait Ethan. Il espérait que ses paroles lui fassent oublier ce mauvais passage de la soirée.

- On devrait rentrer se mettre au chaud ... lui proposa-t-il en portant une main à la joue rosie par le froid mordant afin de lui sécher une larme qui roulait sur sa peau.

C'était si bon de retrouver le contact avec sa peau. Pourtant, ses doigts commençaient à être engourdis par le froid et n'avait plus les mêmes sensations. Le bout des doigts picotaient mais qu'importait si c'était pour être là, avec Sarah. Il laissa ainsi sa main sur la joue durant quelques instants, caressant doucement sa peau avec son pouce. C'était un geste qui se voulait réconfortant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   24/9/2015, 20:36

Oui, Ethan la rendait dingue. Littéralement. Il était capable de le faire aimer mais également il était capable de la faire sortir de ses gonds en moins de deux… Comme il pouvait la rendre … sans mot. Pour sûr, il lui en faisait voir de toutes les couleurs… Là, Sarah n’avait le contrôle. Rien. Pourtant, c’était loin d’être compliqué : il avouait clairement qu’il l’aimait. Que c’était Elle, tout simplement. Et personne d’autre. Quant à elle, elle n’avait qu’à dire clairement ce qu’elle voulait, ce qu’elle ressentait, pourtant c’était loin d’être compliqué… Puisqu’au fond d’elle, elle le savait : c’était Lui. C’était tout. Elle avait tenté de l’oublier, elle avait tenté de l’énerver un peu plus tôt à la soirée, à le rendre jaloux volontairement et ce, … pour quoi ? Elle avait toujours ressenti de la jalousie lorsqu’on avait osé le draguer … Elle l’avait dans la peau. C’était plus fort qu’elle. Sarah ne pouvait rester là, penaude. Il fallait qu’elle réagisse, qu’elle lui dise clairement ce qu’elle voulait et ressentait. Non, elle ne pouvait pas réagir de la sorte, rester planter là alors qu’Ethan lui ouvrait littéralement son cœur… à lui faire un discours qui venait au fond de son cœur, non un discours préfabriqué. C’était comme ça, c’était tout… C’était toujours dans l’imprévu… Il lui proposait de rentrer car oui, il ne faisait pas chaud : elle était complétement gelée ayant les épaules complétement à découvert, les talons au milieu de cette neige et un peu plutôt, elle avait mis ses propres mains dans la neige pour en faire des boules et les envoyer carrément au visage d’Ethan.

Non … Je ne veux pas qu’on rentre avant … que je te dise que… il n’y a que toi pour me faire ça ! Pour me mettre hors de moi et dans tous mes états… Je t’en ai voulu, je voulais t’appeler pour te dire que tout s’était arrangé… J’ai voulu ….

Elle mit ses mains gelées sur les joues d’Ethan…

Je t’aime moi aussi, Ethan…

Voilà, elle venait tout simplement de le dire… En fait, c’était facile. Elle s’enlevait d’un poids. Un léger rire nerveux s’échappa… Un sourire sur ses lèvres. Ses yeux brillaient. Les larmes n’avaient pas aidé, elle devait avoir une sacrée tête.

Je l’ai dit !

Elle n’en croyait pas elle-même.

Je l’ai dit…

Oui, elle l’avait dit. Son sourire s’agrandit, et ce, c’était avant de s’approcher de lui pour l’embrasser doucement tout en passant ses bras autour de son cou…

Je t’aime… murmura-t-elle.

Elle l’embrassa donc sous cette neige, profitant de ce moment magique. Elle ne voulait pas rentrer toute suite même si elle était frigorifiée à attraper un sacré bon rhume… Non, elle voulait rester là, elle ne voulait pas que ce moment lui échappe, elle ne voulait rater le coche, elle ne voulait pas le laisser s’en aller, le voir filer entre les doigts… Ils finirent par se détacher l’un et l’autre. Sarah passa ses mains sur ses joues, puis d’un rire nerveux, elle fit :

Je ne peux pas rentrer comme ça !

Elle devait avoir une mine affreuse. Cela dit, elle resta collée à Ethan, au creux de ses bras... elle profitait de sa propre chaleur... Ben quoi..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   24/9/2015, 21:45

Ethan avait ouvert son coeur à Sarah comme jamais il ne l'avait fait auparavant. C'était plutôt le genre d'homme à tout garder pour lui, à être trop fière pour dévoiler des sentiments. Après tout, il avait jugé cela comme étant l'affaire des femmes, pas celle des hommes. Il fallait qu'il paraisse fort, viril, qu'il soit capable de diriger son couple comme il gouvernait son entreprise... mais tôt ou tard, il fallait lâcher un peu la bride et se rendre compte qu'aimer une personne et lui prouver ne rendait que plus humain. Les sentiments, c'était humain et ressentis aussi par les hommes. Ce serait mentir sinon. Et n'est-ce pas ce dont les femmes ont besoin d'entendre de leur petit ami afin de les rassurer ?

Les circonstances étaient sûrement mal choisi pour en venir là mais Ethan n'avait fait que s'engouffrer dans une brèche. En ayant vu Daniel et Sarah à la soirée qu'il donnait pour ses employés afin de fêter Noël, il ne put s'empêcher de jouer la carte de la provocation quand il en eut l'occasion. Comme le PDG venait de confier à Sarah, il ne pouvait supporter plus longtemps de voir la femme qu'il aimait, heureuse au bras d'un autre. Cela lui avait fendu le coeur et s'était rendu compte, bien trop tard qu'il avait manqué sa chance de la reconquérir. Mais il n'était jamais trop tard.
Comme il le souhaitait, Ethan obtint des réponses à ses provocations. C'était un jeu dans lequel il était à peu près certain de gagner à chaque coup. En fin stratège, il avait monté son petit numéro afin de rendre Sarah jalouse de Lauren. Le Californien savait que, si elle avait encore de l'attachement pour lui, ça lui ferait ressentir exactement la même chose que lui en la voyant avec Daniel. Mais c'était à double tranchant. Elle aurait très bien pu l'ignorer et continuer de mener sa petite vie comme si de rien n'était mais les sentiments qu'ils se portaient mutuellement leur sautèrent à la figure. Ethan était allé jusqu'à provoquer une bousculade afin d'envenimer la situation. Il voyait bien que Daniel s'amusait à narguer son patron, devant son nez. Ce n'était pas très poli !

Ethan avait réussi son coup et avait obtenu non seulement le licenciement de son avocat mais aussi son départ de la soirée, marquant un tournant définitif. Il ne laissa pas échapper cette nouvelle chance qui s'offrait gracieusement à lui même si les règles du jeu avaient été largement bafouées. Ce n'était pas très loyal mais bon, au moins, il avait ce qu'il voulait.

Au fond, peut-être que ce froid glacial précipita un peu les ex tourtereau à briser rapidement la glace. Ils étaient gelés avec cette neige qui continuait à virevolter lentement autour d'eux et s'accumulait à leurs pieds. Finalement, les paroles d'Ethan avait atteint leur but. La jeune femme ne fui pas devant ses révélation, devant le rapprochement que tentait son ex petit ami.
Même si la magistrate répondit qu'elle n'avait jamais cessé d'éprouver quoi que ce soit pour lui, Ethan lui demanda à nouveau d'être plus précise. Mais avant de rentrer, la jeune femme tint à se dévoiler à son tour. Cela tira un sourire sur les lèvres du PDG, heureux d'entendre qu'elle aussi l'aimait ! Oui, Sarah l'aimait !! C'était réciproque ! Il était sans doute l'homme le plus heureux ce soir ! Ses yeux en brillaient de joie.

- Je t'avoue que je me demande si je ne suis pas entrain de rêver là. Je ne suis pas sûr d'avoir bien entendu, tu pourrais répéter, s'il te plaît ?
plaisanta Ethan.

Ce "Je t'aime" avait un son tellement doux. C'était tellement agréable de se l'entendre dire ! Combien y avait-il de chance qu'une personne vous aime en retour ? Elles étaient probablement infimes. Ethan était tombé sur la perle, SA perle ! Désormais, il ne la quitterait plus. Probablement que tout ces évènements allaient les souder un peu plus. Maintenant qu'il savait ce que ça faisait d'être séparé de l'être aimé... Il ferait plus attention.

- Je t'aime, Sarah. Sincèrement, déclara-t-il avant de répondre à son baiser.

La victoire avait une saveur particulière ce soir, celle des lèvres retrouvées de Sarah. Les embrasser lui avait tant manqué, caresser sa peau également... La fête n'allait sûrement pas se terminer de sitôt ce soir pour le couple reconstruit. Toutefois, bien qu'ils s'aimaient à nouveau comme au premier jour, il n'en restait pas moins qu'il allait y avoir des efforts à déployer pour Ethan comme pour Sarah.

- N'empêche, ça valait le coup de se lancer. Je n'avais plus rien à perdre de toute façon.

La jeune femme était tellement heureuse d'avoir enfin dit qu'elle aimait Ethan qu'elle se réjouissait de le répéter. Toutefois, la magistrate ne voulait pas revenir à la soirée dans cet état. Elle avait les mains gelées et mouillée à cause de la neige qu'elle avait roulé en boule afin de les jeter sur Ethan pour passer sa colère un peu plus tôt, son maquillage avait coulé à cause des larmes versées... bref pas très présentable... Ils allaient trouver une solution.
Ethan enleva sa veste noire et lui posa sur les épaules histoire que Sarah puisse se réchauffer un petit peu. Ainsi, ils pouvaient revenir à la soirée. Et avant, la jeune femme passerait par la case retouche maquillage. Heureusement, elle n'avait pas besoin de traverser toute la foule pour ça. C'était plus discret.

Pendant que Mademoiselle se préparait, Ethan se rendit dans la salle. Il avait récupéré sa veste avant de laisser Sarah. Avant d'avoir pu atteindre le bar, une rouquine vint à la charge. Il l'aurait reconnu entre mille bien sûr. Lauren ! Qui d'autre ?

- Oh, Monsieur Hawkins ! Je vous cherchais partout, l'interpella Lauren. Est-ce que ça s'est arrangé entre vous et ... ?

Ethan soupira avant de s'appuyer contre le bar. Avant de répondre à son assistante curieuse de connaître la fin de l'histoire, le PDG commanda deux coupes de champagne. Evidemment, c'est lui qui avait choisi la marque et c'était l'un des meilleurs. Il n'allait pas servir de la merde à ses employés et à lui qui plus est. Non, il se devait d'y avoir le meilleur pour cette soirée exceptionnelle. Désormais, elle l'était vraiment. Marquant, n'est-ce pas ?

- Lauren, je ne veux plus que l'on me dérange à partir de maintenant. Je viens de me démener comme un diable pour arranger la situation et je souhaiterais être tranquille.

Fin de l'histoire, au revoir, rideau. Ethan n'en dirait pas plus ce soir. Pour ce qui était du cas de Daniel, rien n'était arrangé et il ne fallait pas croire qu'il allait courir après ! Il avait fait une faute, Dan devait l'assumer. Il pouvait bien comprendre ça en tant qu'avocat, n'est-ce pas ?

- Bien, Monsieur Hawkins. J'imagine que S...

Il leva la main face à Lauren pour l'indiquer de s'arrêter là avant d'aller plus loin.

- Stop ! Ne dites pas un mot de plus !

Sur ce, il attendit qu'on lui serve les deux coupes de champagne avant de laisser Lauren à ses conversations entre collègues.
Le beau brun revint sur ses pas et s'adossa au mur à la sortie des toilettes. Il allait surprendre la jeune femme ainsi. Un véritable gentleman. Il n'attendit toutefois pas longtemps avant que Sarah ne refasse son apparition.

- Champagne ?
lui proposa-t-il en lui tendant sa coupe. Il faut bien fêter tout ça comme il se doit, n'est-ce pas ? Au passage, je suis navré pour Daniel si j'y suis allé un peu fort mais maintenant, tu comprends ...

Maintenant qu'elle connaissait les sentiments d'Ethan à son égard, elle pouvait bien comprendre pourquoi il avait agi aussi méchamment à l'encontre de Daniel.

- Est-ce que je t'ai déjà dit que tu étais magnifique ?

Oh certainement oui ! Mais cette robe, ce maquillage qui lui allaient parfaitement. C'était une merveille. Si tout à l'heure il avait envié son avocat d'avoir cette belle femme à son bras, Ethan ne pouvait que se réjouir de l'avoir au sien et quoi de mieux que d'aller danser après s'être jeté leur coupe de champagne ? Cela ravirait à coup sûr sa petite amie. Les gens allaient sûrement parler derrière leur dos, se demandant ce qu'il se tramait entre Sarah et le PDG... tout le monde l'a vu avec Daniel et là voici avec Ethan... C'était à en perdre la tête cette histoire ! Enfin, plus rien n'étonnait personne maintenant. Les frasques d'Ethan étaient devenues monnaie courante.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   25/9/2015, 15:40

Cette situation paraissait si... invraisemblable. Cela l’était sûrement à ses yeux. Oui, il n’y avait qu’Ethan pour la rendre dans des états pareils que là, c’était du soulagement et de la joie qu’elle ressentait après avoir clairement dit qu’elle l’aimait… C’était enfin sorti.

Sarah reconnaissait Ethan, l’homme dont elle tombait amoureuse, cet homme qui était du genre à dédramatiser la situation… Si elle pouvait répéter ? Bien sûr que non. En tout cas, son cœur battait la chamade. Le sentir près d’elle, son souffle, lui avait tendrement manqué… et puis d’entendre qu’il l’aimait … Elle n’aurait jamais pensé entendre ces mots-là ce soir.

Décidant de rentrer au chaud – c’était plus raisonnable pour éviter d’attraper la crève – ils se dirigèrent à l’intérieur du bâtiment. Lorsqu’ils étaient en période de pacification, Ethan avait toujours porté une attention à son égard, et là, notamment pour mettre la veste de la soirée sur ses épaules histoire de la réchauffer un peu. Et ô combien c’était appréciable ! Elle profita également de la proximité d’Ethan ; pour se réchauffer.

Se séparant alors à l’entrée du bâtiment, Sarah en profita alors pour aller au coin des toilettes pour dame. Fort heureusement que c’était éloigné de la salle principale ainsi, pour éviter une foule. Elle pourrait se remettre en état en toute discrétion. En rentrant alors à l’intérieur des toilettes, elle était seule alors elle pouvait tranquillement se repoudre le nez. Se regardant dans le miroir, évidemment, ce n’était pas trop la joie alors c’était parti pour remédier à cela… Elle avait son petit sac-à-main où elle avait sa petite trousse à l’intérieur. Elle, organisée ? Non, pas du tout ! De pleurer n’avait pas été au programme tout comme se remettre avec Ethan…  Et oui, la Sarah Julliard devenait complétement barge… Et non, elle avait suivi le mouvement, elle, qui habituellement, avait toujours le contrôle sur tout… Maquillage arrangé, la jeune femme regarda l’état de ses cheveux ondulés sur épaules… Elle essaya de les remettre correctement en place, ceux-ci étaient légèrement mouillés mais allait sans doute sécher très vite.

En tout cas, la jeune femme avait eu le temps de se remettre de ses émotions. Elle finit par sortir alors des toilettes et eut un léger sursaut à cette voix non méconnue d’elle. « Champagne ? » Bien sûr. Sarah afficha un sourire en récupérant la coupe de champagne de sa main droite.

Merci.

Oui, ils avaient … réellement quelque chose à fêter… bien qu’Ethan lui rappela gentiment cette histoire avec Daniel… Ce cher Daniel qu’elle n’avait pu rattraper à temps… Il avait dû en voir de toutes les couleurs, le pauvre… Tout ça n’était vraiment pas cool ! Ca, c’était une chose que Sarah devrait régler avec lui très rapidement… histoire d’être honnête avec lui. C’était la moindre des choses… Cela dit, Sarah hocha la tête.

Cela se comprend … même si du point de vue de l’éthique, …

Daniel s’était tout de même fait virer à cause d’elle, entre autre… Peut-être qu’Ethan aura le temps d’y remédier ou que le nouveau aurait l’occasion d’en reparler. L’orage était terminé, ils pouvaient parler comme deux gens normaux mais Sarah voulait profiter de la soirée à ses côtés… Elle n’était pas là ce soir pour faire sa juge ? Si ? Non ?

Tu vas vraiment le virer ?

S’il lui avait dit qu’elle était magnifique ? Et bien non ! Cela avait pu faire effet de la faire sourire sur le coup.

Tu viens de le dire !

Après avoir trinqué, Sarah but une gorgée du champagne. Evidement, elle avait eu l’occasion de le goûter tout à l’heure, ce n’était pas un champagne de mauvaise qualité. Loin de là… En même temps, elle savait que c’était un péché mignon pour Ethan au même niveau que le Whisky ou le vin pour elle. Cela dit, ce moment précis, cela donnait l’impression que ces deux mois « d’absence » n’avaient jamais existé… D’ailleurs, pour autant, ils s’étaient rencontrés il y a quoi ? Six mois même pas … trois mois sans réellement se voir ? et pourtant, ce n’était pas l’impression que ça donnait…

Enfin cela dit, par la suite, Sarah se laissa entraîner dans la salle principale aux côtés d’Ethan, ou celui-ci finit par l’inviter à danser. Se débarrassant de leur coupe de champagne, Sarah posa une main sur une épaule d’Ethan, et sa main droite tint alors celle d’Ethan. N’empêche, l’idée de se coller un peu plus à lui était très tentant…Même si Sarah était là, au chaud dans le bâtiment, il n’empêche qu’elle était encore frigorifiée. Elle posa sa tête contre l’épaule d’Ethan, profitant de ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   25/9/2015, 21:00

C'était le calme après la tempête. L'orage entre Ethan et Sarah était passé. Il fallait que ça se passe ainsi entre eux. Toujours une bonne gueulante, des provocations, des explications et tout était balayé en quelques instants. Oh oui, ils ne pouvaient pas se faire la tête et s'ignorer bien longtemps car leurs sentiments les dépassaient tout simplement. C'était tellement fort qu'Ethan était allé jusqu'à les dévoiler à la jeune femme qu'il aimait. Cette fois, il lui prouvait. Le PDG était conscient d'abattre sa dernière carte afin de récupérer Sarah qui était d'abord venue dans les bras de Daniel.

Tout compte fait, l'avocat avait bien fait d'amener la magistrate à la soirée. Cela avait permis à l'ancien couple de se revoir et régler ce qui n'avait pas été achevé lors de la séparation. Cette fois, tout était clair comme de l'eau de roche. Finalement, Ethan avait réussi à faire pencher la balance en sa faveur. Il avait toujours l'art de manier les choses pour les amener à son avantage... Il suffisait de belles paroles et c'était dans la poche. Sarah n'avait pas hésité bien longtemps avant de retomber dans les bras de son ex. Pourtant, l'homme avec qui elle était venue plus tôt venait de la plaquer sans explications. Même si elle était déçue, elle était attristée par la façon dont Ethan s'y était pris pour tout saboter. C'était tout lui. A leur stade, le voir agir ainsi ne devait plus l'étonner et le fait de dire qu'il la voulait était prétentieux mais tellement vrai et sincère...

La jeune femme s'était finalement laissée approcher par Ethan qui la réconforta assez vite. La voir dans cet état lui faisait mal au coeur. Car oui, c'était lui le responsable de tout ceci, encore une fois. Cependant, il s'était excusée auprès de Sarah... Très vite, il retrouva son contact et elle lui avoua à son tour qu'elle l'aimait. Elle n'avait jamais cessé de l'aimer et c'était tellement bon de savoir que ces sentiments étaient partagés. Vraiment. Allaient-ils sortir plus forts de cette épreuve ? En l'espace de six mois ils avaient connus des hauts mais beaucoup de bas qu'ils avaient surmonté malgré leurs différences.

Ethan serait bien resté planté là dehors à serrer la jeune femme dans ses bras. Il ne voulait pas que ce ne soit qu'un rêve et qu'il se réveille à cet instant... Que ce moment ne lui échappe pas ! Qui savait... Enfin, quand ils rentrèrent afin de rejoindre les festivités, Ethan réalisait petit à petit que c'était bel et bien réel, qu'il était de nouveau avec la jeune femme. Il s'était donc rendu au bar afin d'y prendre deux coupes de champagne pendant que Sarah se remaquillait dans les toilettes des femmes. Pour la surprendre, il s'adossa à la sortie de ceux-ci et proposa la coupe qu'elle accepta avec plaisir.

- Je ne sais pas... Je vais y réfléchir, répondit-il à la question de Sarah concernant l'avenir de Daniel.

Il avait agis sur un coup de tête. En général, Ethan ne revenait pas sur ses décisions, ce qui faisait de lui un homme de parole. Toutefois, même Sarah trouva qu'il y était allé un peu fort dans la façon de faire. C'est vrai, il y avait l'art et la manière et ce ne fut pas très subtil. C'était même dégueulasse de le virer sur le champs pendant la fête de Noël de l'entreprise... Il verrait ce qu'il pourrait faire pour remédier à la situation histoire que Sarah ne culpabilise pas trop... Le PDG connaissait la jeune femme de ce point de vue là.

Quelques minutes plus tard, ils se retrouvèrent sur la piste de danse. Tout le monde semblait les regarder, parler d'eux mais qu'importait. Ethan était heureux et il le ferait savoir. Il était fière d'être avec Sarah et rien ni personne ne pouvait gâcher ce moment désormais. Finalement, ça valait le coup de ne pas baisser les bras et de persévérer. Ca payait toujours quand on s'en donnait les moyens !
Le couple semblait plus proche en cet instant, même physiquement. Sarah avait posé sa tête contre l'épaule d'Ethan. Cela avait quelque chose de réconfortant et cela lui tira un sourire heureux. Il était presque ému ! Il lui donna donc un baiser sur la joue tout en continuant leur danse. Cette soirée avait quelque chose de magique... C'était donc ça la magie de Noël ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]   25/9/2015, 23:06

Quant au cas de Daniel, Ethan allait y réfléchir… Même si Sarah ne s’était pas encore expliquée avec Dan de la situation pour mettre les choses à plat, il venait de perdre sa « petite amie » - ou plutôt son flirt - et son boulot en une même soirée… La nuit portait conseil, disait-on. Ca serait le cas pour tout le monde et pour Sarah qui sera déterminée à régler ça en temps et en heure.

Cela dit, le ledit couple partit sur la piste de danse, histoire de profiter de la soirée. C’était clair et net qu’encore une fois, ils allaient attirer l’attention mais qu’importait. Certains parleront, d’autres s’en ficheront…

Sarah profita de cette danse. Après tout, ce n’était pas comme s’ils avaient beaucoup eu l’occasion de danser jusque-là. La dernière danse – et même précisément l’unique danse – qu’ils avaient eue, c’était lors de son anniversaire, lorsqu’Ethan avait décidé de lui faire une surprise en haut de l’Empire State Building. Tout lui avait manqué, ses bras, son odeur et tout simplement sa présence.

Cette soirée avait alors pris une sacrée tournure ! Au bout d’un moment, l’idée de se retrouver en tête à tête était bien présente dans leur esprit, loin de cette foule, loin de ces regards. Il fallait leur moment rien que pour eux. Juste tous les deux. Sarah se laissa alors guider jusqu’à la fameuse voiture d’Ethan qu’elle avait déjà eue l’occasion de conduire lorsque… Ethan était bourré. Tiens, un récent épisode lui traversa l’esprit… lorsque c’était elle qui s’était soûlée.

Cela dit, Ethan tenait à ce qu’ils finissent la soirée… chez lui ! Cétait lui qui décidait où il finissait la soirée.

Bien, Chef ! répliqua-t-elle, bien qu’elle n’avait pas dit son dernier mot.

Sarah sourit. De toute manière, même si elle n’avait pas dit son dernier mot – car c’était dans son caractère – en fait, qu’importait. En cette soirée, elle pourrait partir au bout du monde avec lui. Seulement pour la soirée, hein ! Non, ce n’était pas parce qu’elle était crevée et qu’elle voulait rentrer dans un endroit calme.
Revenir en haut Aller en bas
 
You were, are, will be my gift... Always, forever! [Ethan - Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: