AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les commérages des commères [Evy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Les commérages des commères [Evy]   6/10/2015, 11:13

Depuis quelques temps, tout se passait au mieux dans la vie de Virgile. Il cessait doucement de prendre de la drogue dans l'objectif d'arrêter totalement. Sa vie sentimentale était au beau fixe, et pour la première fois de sa vie, semblait avoir trouvé un semblant de stabilité. Le blond était simplement heureux.



Non, quand même, vous y avez cru ? Vous êtes mignons. Non, en fait reprenez tout et comprenez l'inverse, et la, vous aurez la réalité. Tout partait en live dans sa vie ! La drogue ? Oh plus que jamais sa douce compagne de ses longues nuits. Sa vie sentimentale ? Un bordel sans nom. Oh quoique c'est plus affective que sentimentale en fait. Et puis la stabilité, pour lui, c'était ce qui expliquait que sa table tenait en place et rien de plus. Voila un peu pour le topo.

Du coup, dans ces cas la, ce qu'il faisait, c'était aller parler à sa meilleure amie, Evelyn. Avec son changement de boulot son nouveau petit copain ils avaient moins le temps de se voir. C'est normal, Virgile ne lui en voulait pas. Il était vraiment heureux pour elle, que tout aille mieux dans sa vie. Qu'elle ait un job qu'elle préfère et qu'elle ait trouvé un type qui la rends heureuse, c'est tout ce qu'il souhaitait pour elle. Enfin, avec tout ça il n'avait plus eu l'occasion de discuter avec elle, histoire de prendre des nouvelles et tout ça. Donc un après midi ou il avait libre et ou normalement le musée était fermé, il lui avait envoyé un message pour voir s'ils pouvaient se capter un après midi, autour d'un café. Plus correct qu'un rail de coke cela va sans dire. Alors cet après midi, rendez vous dans un starbuck histoire de papoter tous les deux.

Après une petite douche, un petit rasage et un coiffage de cheveux, il avait mis un jean, un t shirt et une chemise ouverte par dessus. Converses et manteau et voilà, il était paré. Il sortit du coup de chez lui pour se rendre à la station de métro, l'emprunter pour se rendre au café. Une fois sur place, il attendit dehors qu'Evelyn n'arrive. Tiens, petite clope au passage pour patienter. Tirant dessus quelques fois son autre main dans sa poche, il vit du coin de l'oeil une figure familière. Qui le fit largement sourire.

Hey, ne serait-ce pas ma meilleure pote que je vois arriver la ?


Et si. Ça lui faisait plaisir de la voir quand même. Se rapprochant d'elle pour lui claquer la bise il l'avisa d'un coup d'oeil.

Alors, comment ça va ?


Du genre aujourd'hui, parce que pour les grands bavardages on va peut être attendre d'être dedans non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les commérages des commères [Evy]   13/10/2015, 22:48

Depuis quelques temps, on pouvait dire qu’Evelyn vivait un « conte de fée » alors que, tout simplement, la roue tournait pour elle. Si pendant un temps incalculable, ça avait été loin d’être joyeux avec le retour de Piers dans sa vie, la perte de son bébé ou encore lorsqu’elle avait décidé de mettre fin à ses jours, … tout cela était désormais loin derrière elle alors que cela s’était seulement passé deux mois plus tôt...

La jeune femme n’était plus tout à fait la même personne qu’elle était… ou presque. (Enfin, comme on le dit très souvent, Rome ne s’était pas construit en un jour). Aujourd’hui, elle faisait l’un des boulots de ses rêves, elle avait quelqu’un qui la rendait heureuse, elle avait quelques amis… Que demande le peuple ?

En parlant d’ami, cela faisait qu’elle n’avait plus trop vu Virgile. Oh, cela ne les empêchait pas de communiquer mais c’était vrai que depuis son changement de boulot, ils ne se voyaient pas autant qu’avant, ce qui était plutôt normal. Il fallait qu’au départ, cela lui faisait bizarre parce que l’air de rien, ils avaient passé de bons moments au Bloody Hell… Bon, ce n’était pas le moment de devenir nostalgique et de regretter ses nouveaux choix.

De toute manière, ce n’était pas comme si les deux amis n’avaient pas conclu de se réserver un après-midi en commun, histoire de pouvoir papoter autour d’un bon café. Il fallait bien rattraper un peu tout ce temps et se mettre à jour au niveau des potins. Alors en ce jour, elle n’allait pas changer ses habitudes vestimentaires : une jupe qui lui arrivait mi-cuisses, des bottes marrons, et une bonne petite veste et une petite écharpe pour la couvrir ; et c’était de manière dynamique qu’elle se dirigea alors au lieu de rendez-vous donné, soit dans un starbuck. Pour l’heure, elle n’était pas très en avance mais … tant pis, Evelyn finit par se dépêcher un peu. Elle finit par remarquer Virgile. Comment ne pas reconnaître cette allure depuis le temps ?

Mon meilleur pote aurait déjà un problème de vue ? répliqua-t-elle avec un sourire aux lèvres. Elle était vraiment heureuse de le retrouver. Enfin, ce n’était pas comme si elle l’avait perdu de vue, non ? Elle lui fit la bise, posant par la même occasion sa main sur son épaule avant de se tenir droite à côté de lui, mettant ses mains dans les poches.

La forme ! Et toi ?

Ca se voyait qu’elle pétait le forme. Quant à lui, sûrement. Enfin, ils avaient sans aucun doute énormément de choses à se raconter. Comme d’habitude. Evelyn sortit sa main droite de sa poche pour la tendre vers Virgile.

Passes-moi une petite taffe !

Juste une petite taffe de sa propre cigarette ! Une simple taffe. Virgile lui donnait envie et ce n'était en lui piquant deux secondes sa cigarette qu'elle allait le tuer. Ca faisait un petit moment qu’elle n’avait pas fumé, et à vrai dire, ces derniers temps, la cigarette se faisait un peu rare. Elle lui piqua alors une taffe avant de lui rendre sa cigarette, et fit en penchant la tête sur le côté :

On rentre ?

Elle voulait son petit cappuccino habituel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les commérages des commères [Evy]   18/10/2015, 20:32

Virgile eu un léger ricanement à la réplique d'Evelyn comme quoi il aurait des soucis de vue.

Non, ce point-la va très bien, laisse-moi au moins ça !


Fit Virgile avec un large sourire alors qu'elle venait lui faire la bise. Gardant sa clope entre ses doigts il avait relevé son autre main pour la poser sur le bras d'Evelyn avant de reprendre une distance normale. Oh bah clair qu'elle semblait avoir la forme ! Et ça faisait super plaisir à voir ça. Quand on sait tout ce qu'elle a déjà traversé, ça fait du bien et donne du courage de voir qu'une amélioration est possible. Non pas qu'il espérait y avoir droit aussi. Il se savait foutu. Et lui même...

Oh comme d'hab !


Toujours shooté, blasé de la vie et tout ça. Le petit schéma même du type martyre. Un sourire en coin, Virgile tendit bien volontiers sa clope à Evelyn :

Tiens, fais toi plez.


Pas de soucis pour qu'elle lui pique quelques bouffées ou sa clope entière même. Il partagerait même sa seringue avec elle, si par soucis d'hygiène ce n'était pas conseillé. Et si elle s'était un jour piquée mais non. Récupérant sa clope après qu'elle eu tiré dessus, Virgile la reporta à ses lèvres lorsqu'elle lui demanda s'ils rentraient. Il hocha la tête avant de tirer une dernière bouffée, qu'il laissa s'échapper de ses lèvres avant de jeter son mégot à terre et l'écraser.

Ouaip, allons-y. C'est pas qu'il fasse hyper chaud mais rester debout comme des glandus …


Virgile fit une petit grimace l'air de dire bof quoi. C'est donc dans la joie et la bonne humeur qu'ils entrèrent dans le starbuck. Après avoir prit place dans la file d'attente, ils purent passer commande tous deux. Un café pour Virgile ainsi qu'un muffin pour aller avec. Une fois le ravitaillement de pris et payé, ils pouvaient aller se poser à une table, tous deux face à face. Retirant son manteau de ses épaules pour le laisser retomber sur le dossier de sa chaise, Virgile adressa un sourire à Evelyn.

Alors c'est quoi ton secret de beauté ? Quelque chose qui commence en Li et fini en Am ?


Le sourire du toxico s'agrandit un peu plus à ces mots.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les commérages des commères [Evy]   19/10/2015, 20:46

Et ô combien cela lui fit plaisir de revoir ! Evelyn avait l’impression que ça faisait une éternité qu’elle ne l’avait pas vue mais en même temps, c’était comme si elle l’avait quitté la veille. Pour sûr, ce n’était pas parce qu’elle était désormais en couple qu’elle ne lui accorderait jamais de temps. Virgile restera toujours là quelque part.

Cela dit, ils rentrèrent alors au chaud, car rester là sur le trottoir comme deux glandus, évidemment, c’était moins intéressant ! Récupérant leurs cafés et friandises après avoir fait la queue, ils s’installèrent confortablement à une table où les choses sérieuses pouvaient commencer : se raconter les potins. Virgile voulait savoir son secret de beauté ! Forcément, pour qu’elle soit aussi rayonnante, c’était souvent par rapport à un gars. Enfin là, c’était différent si on se référençait à Castiel, par exemple. C’était loin d’être la même chose.

Quelque chose comme ça ! répondit-elle tout sourire.

Et comment !

Comment te dire ? Pour le moment tout va bien, il se porte comme un charme avec moi ! Que demander de plus ?

Oui, que demander de plus à part quelqu’un qui prenait soin de vous, qui était attentionné ? En plus d’être sexy ! Bon, c’était peut-être cucul pour certains mais au yeux d’Evelyn, cela lui suffisait. Pour le moment, Liam la rendait heureuse.

Comme quoi ce genre de choses tombe quand on s’y attend le moins ; et quelle surprise !

Une sacrée surprise qu’elle oubliait presque qu’il avait été un ex-taulard et encore qu’elle avait pu le prendre pour un psychopathe… Peut-être parce qu’elle avait un côté fêlé, ce qui était fort possible et sûrement le cas, non ? Entre coucher dans un confessionnal, se marier à Vegas bourré, être amoureuse de son cousin et finir par sortir avec un ex-taulard innocent bad boy… Ouais ! Ca donnait !

Même pas besoin de le rencontrer dans un confessionnal! fit-elle avec humour.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les commérages des commères [Evy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les commérages des commères [Evy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: