AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Le retour [Terminé]   22/10/2015, 23:02

Je suis rentré il y a cinq jours, je suis tombé malade et on a préféré me faire revenir à New York. Je suis sorti de l’hôpital hier, ce n’était pas grand-chose finalement, j’ai pu retourner chez moi après plusieurs examens. Je n’ai pas arrêté de repenser à mon weekend end avec Castiel, sur cette ile presque déserte, et à nos séances à la salle de sport.  C’était assez drôle et ça reste de très bon souvenirs..  Il se débrouillé pas si mal, mais il avait tout de même quelques difficultés pour certaines choses, la douche fut le moment où il a le plus excellé tout de même, il est meilleur amant que bodybuilder, c’est certain. J’y repensé souvent quand j’avais un coup de blues. Rien qu’imaginé son sourire me remonter le moral. J’ai adoré le temps qu’on a passé ensemble, ça m’a manqué. J’ai hâte de le retrouver, pas vraiment pour coucher, juste discuter et être près de lui. Je ne sais pas si je lui ai vraiment manqué, mais je l’espère de tout cœur. On pourrait passer encore tant de temps ensemble, du bon temps.. Même du mauvais, mais je serais avec lui. Que ce soit pour le meilleur ou le pire, comme on dit. Je soupir un peu et fixe le plafond, allongé dans mon lit, le teint pâle et les yeux encore rouges. J’ai eu tellement de temps pour réfléchir à tout ce que je ressentais avec lui.. Je crois que je suis amoureux.  Je me lève soudainement, prit par l’irrésistible envie de le voir, et emballe le portrait de Castiel dans un papier cadeau rouge avec un ruban doré. Depuis le temps qu’il traîne je dois me décider à lui dévoilé.  Lentement je commence à douter que ce soit une bonne idée d’aller chez lui. Je fais juste un saut pour lui offrir.. Et je repars. Je ne dérangerais pas. Je le laisserai avec ses enfants.. Il doit surement être avec eux. Je m’habille simplement avant de partir, j’ai une mine affreuse, mais ça n’a pas d’importance, c’est pour quelques secondes, un joyeux noël, une bonne année et me voilà reparti.

Je reste devant la porte de son appartement et me pinces les lèvres,  c’est bête.. Il doit être avec sa famille pour les vacances de noël, ou avec un ou une amant amante. Comme si il allait être seul un jour de fête, ses proches sont trop importants pour lui. Je pose le tableau contre le mur et soupir hésitant avant de frapper à la porte, je vais quand même lui laissé le tableau, je l’appelai dans une semaine ou deux, après les fêtes pour ne pas le gêner.  Je tourne les talons, le cœur battant à la chamade, je voudrais le voir, mais je vais le dérangé, je n’ai pas envie et  il m’a peut-être même oublié. Je laisse le tableau pour qu’il le trouve et retourne à ma voiture rapidement. Je soupir et croise les bras sur le volant avant d’y déposer ma tête. Je m’imagine son visage, c’est comme si j’étais parti des années, je me demande si il a changé ? Je sursaute en entendant le klaxon et me redresse vivement avant de soupirer et fermer les yeux, quel idiot.. je m’effraie seul. Je démarre la voiture pour retourner chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 00:00

Les fêtes de fin d'années et plus précisément de Noël avaient eu lieu chez les Wilde, en présence de Castiel, ses trois fils et son beau fils Albert. Le tout dans une ambiance relativement normale. Castiel et Alexis savaient bien qu'il s'était encore passé quelque chose entre l'aîné des fils et son copain, mais l'un comme l'autre ne s'en mélêrent pas. Le réveillon, ils le passèrent tous ensemble, à échanger les cadeaux au fur et à mesure de la soirée, ou chacun fut on ne peut plus gâté. Le jour de noël même fut aussi assez folklorique. C'est pas tous les jours qu'on voit son précieux de fils sauter dans une poubelle, revenir dégueulasse au possible avec en prime un diadème sur la tête en clamant être une princesse. Son fils était un fou. En fait ses enfants étaient des fous. Heureusement qu'il restait encore Roy, son petit dernier, pur et innocent ! Peut être pas pour longtemps avec les fous qui lui servaient de frères et sœur, mais bon. Ses gamins et beaux enfants avaient beau être des malades il les aimaient quand même.

La journée de Noël fut des plus normale si on exclu ce réveil bizarre avec les délires bizarres de son fils et son copain à balancer des cadeaux dans les poubelles pour que l'autre aille le chercher. L'espace d'un instant, Castiel eu un image étrange d'Albert à envoyer un paquet cadeau au loin avec un « cherche ! » et Dorian qui allait courir gaiement le rechercher en mode chien …. Oula ! Ah tiens, ce dernier qui passait, ayant fermé la porte derrière Alby qui s'en allait chez sa mère. Castiel quand à lui, était resté sagement au salon à découvrir un peu mieux ses cadeaux reçus la veille. A passer une journée tranquille il l'espérait. Un peu de répit au moins pour les fêtes ce serait bien. Ce fut quelque temps plus tard le bruit de quelqu'un qui toque à une porte qui le sorti de ses pensées et activités. Ses gamins tous les trois au salon avec lui avaient relevé la tête en entendant ce bruit. Avant bien vite de la rabaisser et replonger dans leurs activités. De toute façon, Castiel s'était déjà levé pour aller ouvrir la porte.

Oui ? C'est … pour …


Quoi ? Regardant à gauche à droite pour vérifier, Castiel constata qu'il n'y avait en fait personne. Non les gens, Halloween est passé depuis un petit moment, l'heure des farces n'est plus. Mais son regard fut attiré par autre chose. Un paquet rouge avec un ruban doré. D'une certaine taille sans être immense non plus. Ne comprenant pas spécialement, ce pourquoi il était la, se disant que ça devait être pour lui ou l'un de ses gamins, il le prit. Non sans un dernier regard dans le couloir, Castiel referma la porte pour revenir dans le salon, de l'autre coté de la ou étaient ses gamins.

C'était qui ?


Ça, c'est son curieux pet de fils, cet adorable Roy. Tournant la tête vers lui, un petit sourire amusé Castiel lui répondit :

Le Père Noël voyons.


Mais papa …. tu sais qu'il n'existe pas ?


Lui demanda t-il doucement, comme par peur de dire un truc qu'il ne fallait pas. Genre son père y croyait encore. Avec un petit soupire amusé, Castiel lui fit oui de la tête, avant de reporter son attention sur le paquet. Qui avait également attiré le regard de deux autres curieux plus loin, mais qu'importe. Espérons juste que ce ne soit pas une mauvaise farce. Pour ceci, un seul moyen de le savoir. Sans plus tarder, Castiel défit le paquet et … reconnu sans peine ce qu'il avait sous les yeux. Et bloqua dessus.

C'était son portait. Réalisé avec précision, avec justesse. Il entendit parfaitement Roy à coté de lui dire que c'était lui de peint. Et c'était un travail remarquable. Mais ce n'était pas la raison principale de son blocage. Dans sa vie, il en avait vu défiler des artistes, des coups de pinceaux différents. A force, il savait faire la différence entre les uns et les autres sans soucis et les reconnaître aisément en tout temps et tout heure. Un automatisme, un travail que faisaient son cerveau et ses yeux sans même qu'il n'ait à y penser. Et s'il bloquait, c'était parce qu'il avait reconnu la patte de l'artiste. Ce avant même d'avoir ouvert le paquet complètement.

* Non je dois me tromper, il est sur un autre continent depuis des mois, qu'est ce qu'un tableau de sa part ferait son apparition sur le pas de ma porte ? *


Pourtant il défit entièrement le paquet pour apercevoir la signature de l'artiste. James. En voyant ce coup de pinceau, Castiel sentit son cœur faire un net bond dans sa poitrine avant de s'emballer doucement. A ne pas savoir quoi faire ou dire, juste à regarder ce présent sans savoir ….

- Euh … papa ? Tu es toujours des nôtres ?


Avec un petit sursaut, Castiel avait relevé le regard vers Dorian qui s'était penché un peu vers lui, l'air inquiet. Alexis était de l'autre coté à le regarder d'un drôle d'air, se demandant ce qui se passait visiblement.

Oui je vais on ne peut mieux ! J'étais juste subjugué devant tant de beauté !


Et hop ! On s'éclipse en rigolant de sa propre vanne, avant de se rendre dans la cuisine ou sans plus tarder, Castiel sorti son portable de sa poche, cherchant dans sa trop grande liste de contact le nom de James. Non, il n'avait pas supprimé son numéro, même si depuis qu'il était parti … Pourquoi l'aurait il fait ? Puis il l'appela, portant le téléphone à son oreille, faisant les cent pas dans la cuisine. A sentir une certaine anxiété le gagner au fur et à mesure. Jusqu'à ce que l'on décroche.

James ? Euh, salut c'est Castiel, comment ça va ? Est-ce que tu es en … non je m'embrouille.


Il allait lui demander s'il était en ville, mais sa question lui parut stupide sur le moment.

Euh, je viens de recevoir une toile. Je suppose que tu vois de quoi je veux parler. Et j'aurais aimé te remercier de vive voix. Enfin j'aurais bien dit face à face, mais si tu es toujours la bas ça risque d'être compliqué.


Téléporteur on attends ton invention.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 00:31

Je suis prêt à partir,  le moteur ronronnant,  pas mécontent de rentrer pour me coucher sous les couvertures de mon lit.  Mon mal me travail encore,  je ne suis pas vraiment remis même si ce n'est rien de bien méchant.  Mais mon téléphone sonne.  Je suis ramener à la réalité assez violemment une nouvelle fois,  après mon klaxon. Je cherche mon téléphone dans mes poches avant de décrocher et le mettre à mon oreille sans même prendre le temps de notifié le nom qui s'affiche,  prit de court.  Qui peut bien m'appeler ? Je n'ai encore tenu au courant de mon retour personne.  Je n'avais pas envie d'être dérangé à peine arrivé,  j'ai passer pas mal de temps à me reposer. Et puis mis à part ce charmant M Wilde je n'avais personnes en tête.

-Bonjour.

Je me fige en entendant la voix de l'autre côté du téléphone. Elle est douce et magnifique. Je la reconnaîtrai sans l'avoir entendu depuis un siècle. Mon cœur ne fais qu'un bond et je me pinces les lèvres avec un large sourire.  Je ressens tellement de bonheur à entendre sa voix que je n'ai pas entendu depuis plusieurs mois.  Je hoche lentement la tête et me mord la lèvre.. Il a trouvé mon cadeau.. Je crispe mes doigts sur l'appareil. Je met un certain avant de répondre,  ému, comme si on avait tragiquement séparé et que j'entendais sa voix après une dizaine d'années. Je ferme les yeux pour m'imaginer son visage en face de moi et garde toujours mon sourire.

-Salut Cas.. Comment vas-tu ? Je suis désolé, je suis rentré depuis quelques jours et je voulais vraiment t'offrir cette toile.. Mais j'avais peur que tu ne sois occupé alors j'ai préféré laisser le tableau et me sauver.  Tu n'a pas à me remercier,  encore désolé de m'être ainsi interposé à tes projets. J'imagine que tu n'est pas seul et j'aurais du attendre avant de te l'apporter, mais je me serais encore dégonflé si j'avais plus attendu. J'espère qu'elle te plaît..Bien.  Je m'excuse une fois de plus et je te souhaite une bonne fête à toi et tes enfants.

Je tapote nerveusement le volant et me pinces les lèvres, j'espère vraiment qu'il est avec ses enfants.. C'est idiot mais je ne souhaite vraiment pas entendre dire qu'il est avec quelqu'un d'autre.. J'imagine bien qu'il a du enchaîné les amants comme à son habitude, mais ça me gêne un peu.. J'ai un pincement au coeur en pendant à ça.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 00:51

En entendant la voix de James à l'autre bout du combiné, Castiel se retrouva à afficher un plus large sourire. Un peu niais, un peu bête, mais tellement heureux. Ce n'est qu'à ce moment la qu'il réalisa à quel point le simple son de sa voix lui avait manqué. Plus qu'il ne l'aurait pensé en fait. Parce que c'est un fait, James lui avait manqué. Et pour combler ce manque, Castiel avait enchaîné les amants. Ses gamins lui avait donné bien du fil à retordre aussi. Son fils aîné en particulier, que ce soit par rapport à sa mère ou son copain, de ses quatre enfants c'est celui qui lui aura causé le plus de soucis. Castiel ne comptait plus les nuits qu'il avait passé éveillé, incapable de dormir. A rester debout comme si au moins de cette manière il pouvait veiller sur son sommeil. A se coucher le dernier et se lever le premier. A s'inquiéter pour lui, puis par la suite pour Albert. Pour tous les deux, et quelque fois réfrener des envies de meurtres envers eux deux. Et puis la venue de la mère de Dorian à New York l'avait bien occupé. Oh absolument rien de sexuel. Bien au contraire. Longtemps qu'il ne s'était pas engueulé de la sorte avec quelqu'un. Il s'était aussi plongé dans son boulot avec ferveur, courant à gauche et à droite sans cesse. Mais c'est véritablement en entendant la voix de James qu'il comprit à quel point il lui avait manqué. Et combien … Et …

Tu es rentré ?


Depuis quelques jours ? Et il ne lui avait rien dit ? Non en même temps pourquoi le lui aurait il dit quoi que ce soit. Oui mais d'un autre, il lui avait offert un cadeau ! Le jour de Noël. La bouche entrouverte, Castiel bu littéralement les paroles de James, qui s'excusait encore d'avoir fait irruption de la sorte. Sentant son cœur battre un peu plus fort à l'entente de ses paroles. Il n'était pas seul ? Bah oui il y avait ses gamins. Et oui, bien entendu qu'elle lui plaisait ! Wow ! Attendez, il ne comptait quand même pas en rester la ?

James ? Ne me dis pas que tu comptes raccrocher et merci au revoir ?


Fit Castiel, la voix trahissant une certaine nervosité.

Est ce que tu es déjà loin de chez moi ? Si ce n'est pas le cas …


Castiel se tu juste une seconde, son cerveau se mettant furieusement en marche. Réfléchissant à quoi dire. Monter ? Venir dans l'appartement et lui présenter ses gosses tranquille, ou le faire monter directement à sa chambre comme un voleur ? Lui qui refusait présenter la moindre de ses conquêtes à ses gamins ?

Peut être que tu pourrais monter ? Il n'y a que moi et les enfants, tu ne dérangerais absolument personne.

Qu'on se le dise, ce ne fut absolument pas sa tête qui parla, mais bel et bien son cœur. Enfin, il ne savait pas trop quoi. Mais ce n'était pas son cerveau c'est clair et net. Castiel ne revint cependant pas sur ses paroles. La, dans l'immédiat il n'y avait qu'une seule chose à laquelle il pensait :

Je … j'ai envie de te voir.


Tout simplement.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 01:16

Je me fige,  seul mon coeur battant à la chamade en écoutant ce qu'il dit.  monter et rencontrer ses enfants ? Jamais aucun amant ne m'avais proposé une telle chose.. D'accord Castiel s'éloigne de plus en plus du simple amant,  mais ça l'est tout de même.  Je suis assez nerveux à l'idée de le revoir après autant de temps et surtout de rencontrer ses enfants.. Même si je l'ai connais déjà un peu,  Cas m'en a déjà pas mal parler,  je pose aussi beaucoup de questions..  Je l'avoue. Par ailleurs je doute qu'il est parler de moi à ses enfants auparavant.  Je le pince les lèvres et souris faiblement.  J'ai vraiment envie de le voir aussi. Alors les mots sortant plus vite que ma pensée je répondit nerveusement

-Je suis sur le parking,  je monte.

Le moteur est aussitôt couper,  la ceinture détaché et la portière ouverte.  J'ai l'impression que mon coeur réagis plus vite que mon cerveau.  Je prend un inspiration et me mordille la lèvre en rangeant lentement mon téléphone.  Je ne peux pas partir maintenant..  Je dois être courageux et affronter ses enfants. Tout va bien se passer,  ils ne vont pas me manger.. Et puis Castiel est quelqu'un que j'apprécie énormément et j'ai très envie de le revoir. D'ailleurs je marche maintenant rapidement en direction de chez Castiel. Une fois rentré dans le bâtiment je me sens un peu fatigué, mais je continue d'avancer,  c'est seulement la crainte.. Mais ça va aller. Et je vais voir Cas.  Mon coeur s'emballe toujours plus vite à chaque pas que je fais et qui me rapproche de lui.  Je m'arrête devant sa porte et souffle doucement pour décompresser avant de frapper à la porte sur de moi,  même si ça ne dure pas très longtemps. J'attends impatient que quelqu'un ouvre,  ravi à l'idée de voir le voir et de le toucher.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 01:34

Il était simplement sur le parking ? Genre en bas de chez lui ? Il montait ? Il montait. A cela, le cœur de Castiel fit une nouvelle embardée. Oh putain ! Ça y est, il allait pouvoir le revoir !

D'accord à tout de suite.


Fit Castiel d'une voix un peu précipitée. Mais on ne peut plus heureuse. Il raccrocha alors en rangeant son téléphone. Bon, euh réfléchissons. Comment présenter la chose aux mômes ? Comment leur dire ? Présenter James, comme un simple ami ou y aller gaiement à dire qu'il était non pas son amant, ça reste ses enfants, mais … plus ? Tellement de questions et si peu de temps pour y réfléchir. Alors action. Retournant au salon ou les garçons étaient autour du tableau Castiel attira leur attention.

Les garçons, on va avoir un invité.


La personne qui a fait le tableau ?


Avait alors demandé Alexis. Bien vu Sherlock. Castiel hocha la tête pour confirmer ses dires. Oh tiens, petit moment de stress avant de réaliser la phrase qu'il allait dire.

En fait, il, vu que c'est un homme, n'est pas juste un peintre comme tant d'autres c'est ….


C'est le bruit d'un toquement à la porte qui coupa Castiel dans sa phrase. Cela devait être James. Faisant un petit geste pour s'excuser auprès de ses trois fils, Cas fit demi tour pour aller d'un pas un peu précipité vers l'entrée. Devant la porte, il souffla un coup, nerveux sans savoir trop pourquoi. Puis il ouvrit enfin la porte, découvrant alors James derrière celle-ci. Aussitôt le sourire de Castiel s'élargit. Ne s'embêtant pas à le faire entrer, le mettre à l'aise et compagnie, il se rapprocha de lui et vint le prendre dans ses bras sans plus tarder. Le serrant doucement contre lui, serrant ses doigts dans le dos du peintre, remontant l'autre à l'arrière de son crâne. Dans une étreinte qui exprimait ô combien il était heureux de le revoir. De l'avoir dans ses bras. Et réalisant alors une chose :

Ce que je suis heureux de te voir …


Et aussi à quel point il avait pu lui manquer. Trop de temps passé loin de lui. Aussi, Castiel le garda un moment dans ses bras, retrouvant alors l'odeur de la peau de James, propre à lui. Enfin, tout de même, il était heureux de le revoir, mais il lui avait semblé avoir noté quelque chose. Sans retirer ses bras d'autour de lui, Castiel s'était un peu reculé pour mieux le voir.

Tu as une de ces tête …. Est ce que tout va bien ?


Il était malade ou quelque chose ? Un truc attrapé la bas ? Il allait mourir ? C'est pour ça qu'il était revenu ? Non, il s'éloignait la.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 01:57

Mon coeur s'arrête subitement avant de repartir au quart de tour en entendant le cliquetis de la porte s'ouvrir.  Un sourire heureux se grava sur mon visage en voyant Castiel.. Non,  il n'avait pas vraiment changé. Je ne dis rien en le voyant se rapprocher et me laisse bien volontiers prendre dans ses bras.  Je ferme les yeux lentement alors qu'il positionne ses mains sur moi et je pose les miennes sur ses omoplates.  J'enfoui mon visage dans son épaule,  ému.  Je profite simplement de re-découvrir la chaleur de son corps,  son odeur et ses mains sur moi. Je reste ainsi immobile,  les yeux fermés,  comme dans un rêve.  Je l'avais rêver tant de fois ce moment. Je souris un peu plus encore,  si c'est possible en entendant Castiel me dire combien il est heureux de me retrouver.


-Je suis tellement heureux  moi aussi..  Tu m'a tant manqué,  ça fais un bien fou de te revoir.

J'ouvre doucement les yeux quand celui-ci se recule un peu sans pour autant me lâcher.  Je le regarde et souris doucement avant de hocher la tête pour lui signifier que tout va bien,  je ramène une main sur sa joue et la caresse tendrement,  c'est gentil de s'inquiéter,  mais je ne vais pas mourir..  J'ai seulement pas eu le courage de me faire beau et d'essayer de dissimuler cette mine affreuse de malade,  en même temps je n'imaginais pas rencontré ses enfants ce soir. Je pose ma main sur sa joue,  heureux de pouvoir toucher son corps et qu'il soit réel.

-Oui.. Oui. Ça va,  ne t'inquiète pas.  J'ai juste attrapé une mauvaise bactérie,  c'est pour ça que je suis rentré.  On m'a hospitaliser quelques jours mais ce n'est rien de grave,  juste quelques temps à combattre les micros organismes et je serais à nouveau sur pieds.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 03:03


Le plaisir des retrouvailles était partagé. Vraiment. C'est comme si un vide était de nouveau comblé, comme si quelque chose se remettait à sa place doucement. Comme si l'équilibre de sa vie, pourtant précaire, se remettait en ordre. Et ça, Castiel avait l'habitude, de ressentir un semblait de sérénité pour que dès le lendemain avoir droit à une nouvelle péripétie qui allait lui prouver le contraire. Préférant ne pas y penser, Castiel profitait alors tout simplement de la présence de James, de son corps contre le sien, de sa présence qui lui avait manqué durant tout ce temps. En sentant la main du peintre se poser sur sa joue et la lui caresser, Castiel lui adressa un doux sourire, celui du mec heureux, tout simplement. Alors c'était donc une bactérie à la con qui avait forcé le rapatriement de James au pays ?

Tu n'est même pas revenu exprès pour mes beaux yeux !


Fit Castiel sur le ton de la plaisanterie. Si ce n'était pas grave ce qu'il avait choppé alors tant mieux. Déplaçant sa main qui était à l'arrière du crâne de James jusqu'à sa mâchoire, prenant le temps de caresser sa peau au passage, le russe garda un sourire sur son visage.

Je ne sais pas si ton retour est définitif ou non. Et je ne veux pas le savoir de suite.


Pour le moment, il s'en fichait. Il souhaitait uniquement vivre ce moment la, à profiter de lui. Pas à lui demander s'il allait repartir, si c'était prévu, ou s'il en avait envie.

Et j'espère que c'est pas contagieux ce que tu as. Et si oui … tant pis !


Puisque sans plus tarder, Castiel avait franchi la distance qui les séparait, retrouvant ces lèvres qui lui avait tant manqué, venant l'embrasser tendrement. En sentant son cœur battre plus fort à ce contact. Ressentant comme une vague de chaleur à la fois intense et terriblement douce parcourir son être. Rien qui ne soit de l'ordre du désir ou de l'envie, quoiqu'un peu, mais pas majoritairement. Dans un coin de sa tête il savait qu'il y avait ses gamins pas loin donc on va éviter de sauter sur ce grand malade à même l'entrée.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 03:26

Je souris doucement à sa plaisanterie,  je serais revenu il y a bien longtemps si j'avais abandonné pour ses beaux yeux.. Je ne serais même pas parti. Je ferme les yeux et frémis à la caresse de sa mai' qui gagne doucement ma mâchoire. Je rouvre les yeux,  un sourire léger,  heureux.  Si je vais repartir à ça non ! Je l'aurais bien rassuré immédiatement mais il reprend la parole immédiatement puis m'embrasse.  Je ne suis pas sur qu'il est une bonne idée, pas que je ne mourais pas d'envie de l'embrasser, mais je suis certainement contagieux. Tant pis,  ses lèvres sont trop douces,  c'est trop bon pour que je rompt me baiser,  et puis de toute manière c'est trop tard. Je l'embrasse passionnément en me serrant contre lui. Je suis prit d'une vague de chaleur,  je me sens bien, heureux.  Je recule son visage et me pinces les lèvres,  les larmes aux yeux du à l'émotion. Je plonge mon regard dans le sien et lui vole un baiser avant de sourire un peu.

-Je ne pars plus jamais.  Je déteste être loin de toi. Je n'ai pas un autre départ de prévu et ça n'arrivera pas de si tôt. .

Je le regarde,  les mains sur sa taille.  Je regarde ses yeux et baisse la tête quelques secondes pour ne pas pleurer.  Je prend une inspiration essayant de paraître le plus détendu possible. Ça peut paraître étrange mais je ressens des papillons dans le ventre,  quand je le regarde. Je souris taquin et me recule un peu

-Bien.. Alors,  tu va me laisse devant l'entrée ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 14:49

Pour l'heure Castiel se foutait bien de savoir si ce qu'avait chopé James était contagieux ou non. Tout ce qu'il souhaitait, c'était l'embrasser à sa guise, et tenter de rattraper le manque qu'il avait laissé derrière lui en partant. Resserrant doucement ses bras autour du corps de James, contre ses lèvres, Castiel laissa un léger soupir de joie et de soulagement lui échapper. Il était heureux la, tout simplement. Reculant leurs visages l'un de l'autre, c'est sans peine que Castiel capta l'émotion qui semblait habiter James. Oh qu'il se rassure, il n'en menait pas bien large non plus. Actuellement, il était juste heureux, tout simplement. Une très grande joie l'habitait qui ne fit que s'accroître en entendant la suite de ses mots. Il ne partira plus ?

Vraiment ?


Fit Castiel en clignant des yeux. Il ne partait plus ? Il restait à New York ? Mais genre, vraiment ? On dirait. A nouveau cette information le fit sourire grandement. Un sourire de joie et de grand bonheur. Si ça ce n'était pas le miracle de noël ! Ah. Parlant de miracles, il est vrai qu'il y en avait trois dans l'appartement qui devaient sûrement se demander ce qu'ils foutaient.

Non bien sûr, entre je t'en prie.


Castiel recula à son tour pour laisser James entrer dans l'appartement des Wilde. Le laissant retirer sa veste s'il le voulait pour se mettre à l'aise, ils se dirigèrent ensuite vers le salon. Bon au moins, James savait que trois des quatre gamins de Castiel étaient déjà bien grands et qu'il n'y avait que le dernier qui avait six, bientôt sept ans. A peine furent-ils entrés dans le salon que les trois têtes se tournèrent vers eux.

Et bien, James, voici mes enfants. Enfin, mes garçons.


Vu que sa fille était en France avec son cher et tendre. Lesdits garçons s'approchèrent alors d'eux. Aller, bien, c'est parti pour les présentations.

Je te présente donc Alexis.


Bonjour.

Fit le brun en tendant sa main vers James pour le saluer, un sourire poli et agréable aux lèvres. Puis Castiel désigna la grande perche blonde :

Et voici Dorian, le plus grand de mes garçons.

- Monsieur.

Salua Dorian, en le regardant d'un coup d'oeil rapide de haut en bas. Castiel ne s'en offusquait pas, il savait que le blond était juste en train de le juger de la tête aux pieds, et de voir un peu son style vestimentaire. Pas de quoi stresser. Et puis, pour terminer, Castiel posa sa main sur la tête du plus petit des blonds :

Et ici nous avons Roy. Tu dis bonjour ?

Bonjour !

Fit le plus petit en imitant ses frangins à savoir tendre la main pour une poignée de main comme les grands. L'air fier de lui à ce petit geste. Et bien …. voilà. C'était pas si compliqué en fait non ?

James, que souhaites-tu boire ? Du café ? Du thé ?


Autre chose ?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 15:20

Je le regarde et fais un pas dans l'appartement,  anxieux,  j'espère que ses fils ne vont pas être trop dur,  ils pourraient ne pas apprécier que je m'incruste comme ça chez eux à Noël.  Je regarde autour de moi brièvement,  prenant connaissance des lieux. La décoration est très bele et c'est accueillant,  on se sent tout de suite bien.. En même temps je suis avec Castiel,  depuis des mois qu'il me manque. Je retire ma veste pour la suspendre et regarde Castiel, je souris un peu et le suit dans son salon où se trouve ses fils,  il me semblait qu'il m'avait parler d'une fille.. Enfin,  elle doit avoir d'autre projet que de rester avec une bande de garçons. Ce ne doit pas être évident pour une jeune filles de s'intégrer au milieu de ses trois frères et de son père, tous des hommes,  énervant et feignant,  et pire.. Immature.  Non ? Ce n'est pas ce qu'il ce dit des hommes ?

Je regarde Alexis et souris doucement en lui serrant la main.  Il a l'air poli et agréable,  comme ses autres enfants.  Vous me direz,  avec Castiel comme père ça doit plutôt filer droit,  même si il aime s'amuser,  il a ses limites, comme tous pères responsables. Où alors il est plus strict avec ses employés seulement.

-Bonjour.  Content de te rencontrer.

Je tourne la tête vers Dorian, un peu plus mal à l'aise du regard qu'il porte sur moi.  Je lui serre la main sans perdre mon sourire, bien qu'il soit plus crispé. Je ne lui en veux pas de me regarder de la sorte,  il se pose sûrement des questions sur moi, mais c'est vrai que je n'ai jamais été très a l'aise avec un regard pareil sur moi.  


-Enchanté.

Mon sourire se fait plus naturel,  plus tendre face au plus petit des garçons qui me tend la main en me lançant un bonjour.  J'aime bien les enfants,  ils sont pleins d'insouciance,  et joyeux pour un rien. Je lui serre donc la main et hoche la tête.

-Ravi de faire votre connaissance monsieur.

Je regarde Castiel et me redresse avant de hocher la tête à sa proposition de boire quelques choses, je lui réponds qu'un café serait parfait et le remerci.  Je garde mes yeux sur lui,  me rappelant de chacune de ses formes. Là où j'étais je voyais rarement d'aussi belle chose.. D'accord les paysages étaient somptueux mais ce n'était pas le paradis pour autant. Je détourne un peu mon regard pour ne pas le regarder avec trop d'insistance, je passerai pour un mec bizarre.  Je regarde ses fils et souris.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 16:20

Content au moins que les présentations se soient bien passées, Castiel prit note pour du café et tourna la tête pour savoir si les garçons souhaitaient aussi boire quelque chose. Commande prise, Castiel avait tourné la tête vers James, captant son regard sur lui avant qu'il ne détourne le regard. Le russe s'en alla donc en cuisine pour préparer de quoi boire. Prier pour que les garçons ne le tue pas ? Non tout de même, normalement il ne devrait pas y avoir de drame. On dit bien normalement. Enfin avant ce :

Oh et je t'en prie, assieds-toi, mets-toi à l'aise.


Voila, la, Castiel s'en alla réellement pour la cuisine. Le laissant donc seul avec les garçons qui eux s'étaient posés sur le canapé. Ce fut Alexis qui prit la parole le premier :

C'est vous alors qui avez peint le portrait ? Il est super en tout cas, j'adore !


Fit-il d'un air visiblement joyeux. A coté de lui, Roy hocha vivement la tête comme pour approuver. Oh pour lui, ça le changeait des fois des toiles qui étaient accrochées par exemple dans l'appartement, qui pour lui ressemblaient à des gribouillages, de ceux que lui pouvait faire à l'école par exemple. La au moins il comprenait de suite ce que c'était.

- Et très « mignon » aussi que de venir le jour même de Noël pour le lui remettre.


C'était Dorian qui avait parlé, regardant James d'un air de dire «  on me la fait pas ! » avec un sourire en coin. Chose qui passa un peu au dessus de Roy. Mais qu'Alexis comprit. Castiel fut alors de retour au salon, avec un plateau contenant les tasses de café et chocolat pour le plus jeune, ainsi que des gâteaux de noêl que l'aîné des garçons avait fait. Avec un sourire qui ne semblait pas vouloir se décrocher de ses lèvres.

Content de voir que vous ne l'avez pas fait fuir !


- Voyons papa, nous prendrais-tu pour des fils sans aucune éducation ?


Castiel haussa les épaules, marquant un temps d'arrêt avant de les rabaisser. Sans éducation non. Mais disons qu'il connaissait les bêtes. Se posant alors sur le canapé, à coté de James, il servit tout ce beau monde.

Alors James, l'Afrique, c'était comment ?


Et hop, comment faire en sorte qu'il ait toute l'attention de l'assemblée. Roy, parce que c'était trop cool, Alexis parce que lui aussi trouvait la chose intrigante, et Dorian parce que c'était un éternel touriste.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 17:15

Je m'assois sur le canapé et regarde Alexis avant de sourire largement à son compliment,  ça me fait plaisir que même ses enfants le trouve à leur goût.. Moi qui n'était jamais satisfait de mon travail sur cette toile.  Je hoche la tête et le remerci chaudement. Je suis touché que le tableau plaise. Je regarde Roy et souris amusé,  si même le petit l'apprécier,  alors c'est que j'ai fais du bon boulot,  arrêtons de plaisanter,  pour lui ce n'est rien d'autre un dessin qu'il trouve réussi. Mais ça ne m'empêche pas de me réjouir.  

-Oui,  c'est moi.  Et merci beaucoup..

Je perd un peu d'entrain à la remarque de son fils le plus grand et tourne les yeux vers lui,  mal à l'aise.  Je ne peux pas leur balancer comme ça que oui,  c'est mignon,  mais surtout c'est que j'avais envie de voir leur père.  Ce serait tout de même étrange.. Castiel est mon patron et mon amant.. Et là je me retrouve devant ses trois fils. La situation est déjà assez bizarre.  Je détourne le regard,  les joues légèrement rouges jusqu'au retour de Cas dont le sourire toujours grand sur ses lèvres à pour effet de me détendre.  Je souris un peu et le regarde poser le plateau avec les tasses et les biscuits de Noël -qui ont l'air délicieux soit dit en passant- avant se s'asseoir à côté de moi et servir tout le monde.  Je prend la tasse et le remerci d'un petit sourire avant de boire un peu, je me permet d'attraper un biscuit fait maison pour l'y goûter. C'est véritablement la meilleure chose que j'ai manger depuis plusieurs mois,  j'ai un peu de mal avec la nourriture de l'Afrique, alors que d'autre s'y adapte parfaitement bien.  Je hausse les sourcils surpris et regarde les trois garçon avant de tourner la tête vers Castiel.  C'est vrai que ça question n'a rien d'étonnante, mais avoir l'attention de ses quatres jeu..de ces trois jeunes gens et Castiel et assez impressionnant, surtout pour moi qui n'est pas l'habitude de parler devant un public de plus de une ou deux personnes.  Heureusement le sourire de mon amant est toujours là pour me rassurer. Je me lance :

-C'était pas trop mal,  disons que les paysages sont magnifiques et les animaux très impressionnant.. Mais rien ne vaut le confort qu'on trouve ici.  J'ai apprécié.. Mais je n'ai pas vraiment envie de repartir. Pas que je regrette.. J'ai pu aidé un peu,  mais j'ai l'impression d'avoir perdu du temps.  Pour partir il faut y aller avec la personne qu'on aime,  ou rester..  Seul on perd vite le moral.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 18:51

Pour sûr que les paysages devaient être quelque chose à voir la bas. Niveau confort c'est vrai que ça ne devait pas être la même paire de manche. Même si James n'évoluait pas dans le même niveau social que Castiel, il disposait cependant de tout le confort dont un New Yorkais moyen peut rêver. Soit sûrement supérieur à ce qu'il a pu voir la bas. Attention Castiel ne disait pas que la bas ils étaient tous pauvres. Mais James était parti en mission humanitaire et ce qu'il a pu voir la bas à dû pas mal contraster avec ce dont il avait l'habitude ici.

C'est dans ces cas la qu'on se rends généralement compte de la chance qu'on a d'avoir tout ce que l'on a.

- Comme ça ou en perdant ces choses-la.

Aussi oui.

L'un ou l'autre, c'est en ne disposant plus de ça qu'on se dit qu'on est pas mal loti. Castiel ne dit rien ou ne laissa rien paraître, mais il tiqua cependant lorsque James parla de la personne qu'on aime. Est ce qu'il parlait de lui ? Et si c'était le cas, parlait-il de Castiel ? Ou … quelqu'un d'autre ? Ou encore était ce juste quelque chose de général qu'il avait pu constater auprès des autres gens qui étaient la bas ?

Au moins c'est une expérience en plus dans la vie.

Même si Castiel était on ne peut plus ravi de le revoir et de savoir qu'il n'allait pas repartir de sitôt.

- Et vous avez fait quoi en fait la bas ?


Demanda le grand blond. Ah bonne question. Castiel savait les grandes lignes, mais le reste …

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   23/10/2015, 20:41

-Oui,  tu a raison.

C'est vrai,  ça fait une expérience dans la vie,  voir autre chose permet de se rendre compte de tout ce qu'on a.  Je ne vis pas comme un roi,  mais je suis parfaitement satisfait de ce que j'ai et je ne demande pas plus.. Ou peu. Seulement un toit sur la tête et de quoi me nourir.  Bien sûr je ne cacherai jamais sur la compagnie de Castiel.. Ça me fais sourire un peu avant de boire doucement le café servit par Cas plus tôt. Je pose mon regard sur Dorian alors qu'il me demande ce que j'ai fais la bas.  Question normal.  Je détail le blond comme il l'a lors de nos présentation. Une vengeance ? Non,  seulement de la curiosité.  Ce jeune homme me paraît déjà bien vif.  

-Je suis aller là-bas pour aider à construire des écoles. Le manque d'éducation est aussi un problème chez eux.  Je trouve que permettre à des enfants à avoir accès à l'éducation peut les aider à s'en sortir un peu mieux. Enfin.. Je passais mes journées à bâtir des bâtiments. Rien de palpitant.. Mais il y avait toujours à faire pour aider les habitants des villages.  Construire des écoles,  apporter de la nourriture,  des médicaments.. J'ai tout de même passer de bons moments.

Évidemment qu'il n'y a pas eu que des mauvais moment. Je me suis aussi bien amusé avec les autres bénévoles et les villageois. Ils sont vraiment généreux même si ils n'ont rien à partager ils trouvent toujours quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   25/10/2015, 20:28

Les quatre Wilde écoutèrent alors le récit de James quand à ce qu'il a pu faire en Afrique. Sagement pour les trois enfants, et attentivement également pour le père. Qui lui était des plus heureux quand à le voir de nouveau ici, le jour de Noël en plus. Si ce n'était pas une belle surprise ça, il ne savait plus. Alors donc la bas il a oeuvré à la construction d'écoles, pour pallier au manque d'éducation.

Rien de palpitant il faut le dire vite, et puis c'est une expérience que peu peuvent dire avoir fait.


Aller la bas, à la rencontre des gens et tout ça. Et puis maintenant qu'il était de retour au pays, Castiel espérait que ce séjour lui ait permis de reprendre un peu d'inspiration et du poil de la bête. Tant qu'on parlait de peinture :

- Et donc, vous êtes peintre c'est cela ?


Demanda Dorian en regardant alternativement James et Castiel. Celui-ci fit un bref signe de tête pour confirmer cela. Le blond afficha alors un de ces petits sourires, qui, à force de les voir, Castiel finissait par les connaître, signifiait qu'il avait de la suite dans les idées. Lesquelles, ça, il l'ignorait, ne se trouvant pas dans sa tête.

- Je vois … et est-ce ainsi que vous vous êtes rencontrés ?


Son sourire se transforma en un sourire en coin, on ne peut plus amusé et intéressé par la chose. Castiel ne s'en offusqua pas. Connaissant la bête, il aurait bien été capable de le pourrir à peine eusse t-il posé les pieds dans l'appartement. Merci Alby de l'avoir mis de bonne humeur. Alexis à coté, commençait petit à petit à comprendre la vie, tandis que Roy ne comprit que la question de son aîné dans le sens ou ils s'étaient juste rencontrés via la galerie de leur père et puis rien de plus.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   27/10/2015, 21:54

Oui,  je suis peintre.. Puisque j'ai peins le tableau de Castiel.  Ce n'est pas vraiment difficile a deviné. Je regarde le grand blond,  Dorian laissant le hochement de tête de son père répondre à sa question.  Je le tourne les yeux mal à l'aise à sa seconde demande,  ou plutôt remarque déguisé,  vers Castiel et me détend,  il n'a pas l'air d'être dérangé. Je regarde son fils avec assurance et souris.  

-Et quelle rencontre..

C'est vrai. Ça été une rencontre pleine de surprise,  et que des bonnes, il a tout de suite était très gentil et notre relation n'a été que de mieux en mieux.  Je regarde son fils,  il a de s'intéresser à notre relation,  simple curiosité ou simple envie de s'amuser ? Je ne sais pas trop.. Il faut dire que je ne connais pas ses enfants.

Je finis de boire la tasse bien chaude et la dépose doucement sur le plateau avant de reprendre un biscuit,  par gourmandise.  Je regarde Castiel et souris doucement. Il sont fais maison,  un biscuit industriel n'est jamais aussi bon,  mais il m'avait caché son talent de pâtissier,  le coquin ! Ça ne le dérange pourtant pas de me dévoilé certains autres de ses talents.  Je le croque avec plaisir et hausse un sourcil.

-Vous avez fais des biscuits de Noël ensemble ? Où t'y t'es débrouiller seul pour faire plaisir à tes enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   1/11/2015, 20:22

Castiel le regarda déposer sa tasse sur le plateau et prendre un des biscuits qu'il avait apporté. Avec un petit sourire. Il semblait aimer on dirait. Cool alors. C'était plus sympa que s'il se mettait à cracher copieusement ça en disant que c'était dégueulasse demandant qui a fait une telle monstruosité. Dans ces cas la, père de famille ou pas, il ne donnait pas cher de la peau sachant qui en était le cuisinier. Cependant, Castiel secoua négativement la tête à sa question, un petit sourire aux lèvres.

Non en fait je n'ai rien fait de tout ça. C'est Dorian qui des fois nous pète une pile du genre « l'Allemagne me manque je vais noyer mon chagrin dans de la farine et du sucre »


- Hé !


Protesta ledit Dorian. Castiel, continua l'air de rien. Il avait déjà un jour expliqué sa vie un peu trop mouvementée à James, le fait qu'aucun de ses enfants n'avait la même mère, mais ne savait plus s'il lui avait pour autant dit qu'aucun d'entre eux n'avait la même nationalité. Bon tant pis au pire. Il n'avait rien à cacher.

Si j'ai appris à me débrouiller en cuisine par la force des choses, je n'ai jamais été trop branché pâtisseries pour être franc avec toi.


La veille il avait fait le repas, mais c'était ses fils qui s'étaient chargés du dessert. Pour sûr il aimait beaucoup les desserts et compagnie, mais aimait moins les réaliser en fait. Alors que les repas, ça lui allait bien. Roy, lui, posé à coté de James, le regardait d'un air intrigué. L'air que peut avoir un gamin en voyant une nouvelle personne, avec l'envie de lui poser mille et une questions, de la plus pertinente à la plus stupide et inutile genre lui demander s'il pariait dans un combat entre Iron Man et Hulk, lequel il choisirait.

Et vous monsieur, vous avez des enfants ?


Demanda Roy, l'air le plus innocent au monde sur son visage.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   9/11/2015, 22:05

Je ris doucement à la remarque de Castiel sur son jeune fils.  Il est Allemand alors ? Je sais qu'aucun de ses enfants n'a la même mère,  mais je ne savais pas de nationalité différentes.. Décidément,  il est vraiment pire que je pensais.  Je le savais coureur de jupon,  mais de là à avoir autant avec des femmes différentes et de nationalités différentes.  Je regarde Dorian,  j'ai encore beaucoup à prendre sur eux.  

-Tu es un bon pâtissier.  J'aime bien. Ça t'arrive souvent ? Tu va en Allemagne pendant les vacances ?

Je tourne la tête légèrement pencher sur le côté,  vers Castiel et souris.  Ma main se pose machinalement dans ses cheveux, une envie folle de l'embrasser, avant de me rendre compte et la retirer tout aussi rapidement que je l'y ai posé.  Je détourne le regard avant d'entendre la petite voix innocente du plus jeune garçon.  Je le regarde et secoue doucement la tête.  Des enfants ? Ce n'est décidément pas mon affaire.. Bien que j'adore les enfants je serais un trop mauvais père,  beaucoup trop laxiste et gâteux mais pas assez autoritaire.  Et puis,  je ne risque pas d'accident,  mes amants ne sont que des hommes.. Jusqu'à présent ce n'est pas encore possible d'avoir des enfants entres hommes,  c'est plutôt rassurant,  sinon j'aurais pu me retrouver dans le cas de Castiel bon nombre de fois.  

-Non,  Roy,  je n'ai pas d'enfant.  Et je n'aurais pas la chance d'en avoir.  Mais ce n'est pas plus mal,  pas que je n'aime pas les enfants,  mais je n'aurais pas une bonne éducation à donné.  

Je souris légèrement,  content de voir l'innocence d'un jeune enfant,  on était comme ça nous aussi.. Curieux et inculte sur le monde. J'ai du mal à m'imaginer Cas enfant.. Mais ça marche un sourire de l'imaginer aussi naïf. Jaimerai bien le voir aussi émerveillé qu'un enfant pour un rien.  Poser un tas de questions,  pertinente ou moins.. Je tousse un peu,  commençant à être fatigué.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   9/11/2015, 23:14

Dorian avait hoché la tête afin de le remercier de la sorte lorsqu'il lui dit qu'il était bon pâtissier. Castiel n'en dit rien, mais savait bien que dans sa tête, Dorian se lançait déjà des fleurs tout seul. Pour le fait de savoir si ça lui arrivait souvent, il hocha la tête pour ce faire. Sous un bref rire d'Alexis. Le blond répondit donc, naturellement, à la question de James quand à savoir s'il retournait au pays pendant les vacances.

- Quand il m'est possible oui.


Cet été il y était allé, mais pendant ces vacances d'hiver avec les révisions, un peu chaud. Et puis vu que son cher et tendre lui avait offert un séjour pour eux deux pendant les prochaines, ça allait être compliqué. En tout cas, Castiel ne pouvait rien reprocher à James. Vu qu'il parlait à ses gamins, qu'il s'intéressait à eux et tout … Non vraiment, rien à redire. D'ailleurs son regard n'avait pas quitté le peintre depuis de longues secondes, et avait vu la tête de James se tourner vers lui. Répondant naturellement à son sourire, en captant sa main dans ses cheveux, mais se reprenant également quasi en même temps que James à reprendre contenance sur le fauteuil. Ne disant rien quand à la tête d'Alexis, qui semblait avoir enfin compris la vie. Brave petit. Roy lui avait posé la question à un million. Ouais c'est sûr que c'est pas en couchant avec lui ou d'autres mecs que James risquait d'avoir des mômes. De ce qu'il savait, le peintre ne couchait qu'avec des hommes, alors pas trop de risque d'avoir une nana qui se pointe en mode : coucou je porte ton enfant ! Ou un gosse qui déboule dans sa vie en mode : coucou, je suis ton fils ! Quelle joie. Après pour la question de l'éducation, James ne semblait pourtant pas être un débile de première. Enfin, à chacun sa façon de vivre sa vie c'est sûr. Lui même, de ses quatre enfants, seul le petit dernier avait été voulu. Triste à dire hein ? Tournant la tête en voyant James tousser, Castiel avait posé sa main dans son dos en penchant un peu la tête vers lui.

Est ce que tout va bien ?

Encore un peu affaibli par ce virus c'est ça ? Déja pour qu'il ai dû rentrer au pays, ça a dû être costaud. Il n'y avait qu'à voir sa tête, celle du mec qui a peu ou mal dormi, une apparence discutable quand au fait qu'il avait mieux à faire que de bien prendre soin de ça. Mais le meilleur la dedans, c'est que même ainsi, Castiel ne pouvait s'empêcher de le trouver terriblement attirant. Et l'absence n'y était pour rien. Aussi, il ne capta pas le petit échange de regards entre Dorian et Alexis, ni leur bref et discret hochement de tête, avant qu'ils ne se lèvent tous les deux.

- Bon, Alexis nous a promis de nous montrer son dernier jeu vidéo du coup, on va aller voir ça. Roy, tu viens ?

Voui !

Se levant du canapé, Roy s'était posté à coté de ses frères. Les trois fils Wilde tendirent à tour de rôle la main vers James pour la lui serrer.

Au cas ou on ne revient pas et qu'on rate votre départ.


Lui fit Alexis avec un petit sourire. Roy aussi du coup lui tendit la main en lui disant au revoir, pour faire comme les grands.

- C'était un plaisir.

Conclut Dorian avec un sourire en coin. Une fois que tous les gamins eurent salué James, ils quittèrent le salon ensemble, et Castiel les entendit monter à l'étage, puis les bruits de pas se tarir jusqu'à entendre une porte s'ouvrir puis se refermer. Ce que fit Castiel ? Oh et bien, dès qu'en fait ils étaient montés, il avait tourné la tête vers James et était allé l'embrasser. Tout simplement. Ne sachant pas s'il allait rester encore longtemps ou non.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   11/11/2015, 16:02

J'évite le contact visuel avec les plus grands des fils de Castiel,  qui eux son en âge de comprendre, surtout Dorian.  Pendant un moment,  en ne voyant que Castiel j'en ai complètement oublié la présence de ses enfants.. Après tout,  depuis le temps qu'on ne s'est pas vu j'ai très envie d'être seul avec lui,  pas que je n'apprécie pas ses garçons,  loin de là. Je me crispe un peu en sentant la main de Cas dans mon dos et la tourne vers celui-ci avant de hocher la tête avec un petit sourire,  il s'inquiète c'est mignon mais ce n'est pas utile,  je suis juste un peu fatigué. Rien de grave. Je devrais rentrer,  et les laisser finir leur Noël en famille.

-Oui,  ça va,  ne t'inquiète pas.. Je vais..

Je regarde Dorian et Alexis se lever avant de froncer un peu les sourcils,  j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment pour voir ce fameux jeu.. Le regard de Dorian est plein de malice,  comme un jeune de son âge.  Je jubile intérieurement à l'idée de me retrouver avec Castiel,  même si je pensais rentrer pour me reposer. Je ne vais pas rater cette chance après plusieurs mois.. Je me lève pour serrer la main des trois garçons,  allant du plus vieux au plus jeune.  Je souris doucement et les regardes.

-Ce fut un plaisir pour moi aussi,  j'espère vous revoir.  Au revoir les garçons.

Je me rasssois à côté de Castiel en regardant Dorian,  Alexis et Roy partir.  Je suis un peu surpris en sentant presque aussitôt Castiel venir m'embrasser.  Je souris un peu plus et lui rend son baiser avec toute l'envie du monde.  Je le regarde et enfoui mon visage dans son cou pour fermer les yeux et humer son odeur,  qui me rappelle bon nombre de souvenir.  Je caresse sa nuque,  pouvant en profiter pour me reposer un peu.  

-Qu'est-ce que je suis content d'être avec toi..

Je redresse lentement la tête pour le regarder dans les yeux avant de m'approcher doucement de son visage et coller mes lèvres aux siennes pour un long baiser jusqu'à manquer d'air. Je recule alors seulement mon visage de quelques centimètres.

-Je pensais partir... Mais peut-être que je pourrais rester encore un peu. .
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   1/12/2015, 16:50

Voyons bien sûr qu'il s'inquiétait ! De base Castiel était quelqu'un qui faisait attention un minimum aux autres, alors s'il s'agissait d'une personne à qui il tenait, forcément il allait s'en faire. C'était logique non ? Mais si ce n'était rien de grave alors tant mieux. En même temps, même si James ne semblait pas respirer la santé de fou, il n'était pas à l'article de la mort non plus. D'ailleurs, s'il était venu et qu'il aurait fallu appeler le prêtre, Castiel se serait posé des questions. Certes, il savait qu'il était beau à en mourir et tout ça mais à ce point ? Un peu d'humour, voulez vous ? Non, les délires d'égo de son fils ne l'atteignait pas. Fils qui d'ailleurs avait embarqué les autres pour leur laisser un peu d'intimité. Nul doute que James ne devait pas se faire d'illusions non plus la dessus.

Mais qu'importe puisque pour le moment il profitait de ce baiser pleinement. Ils avaient eu beau s'être déjà embrassés tout à l'heure dans le couloir, ça n'était pas suffisant. Le baiser rompu, il capta brièvement son regard avant que celui-ci ne vienne enfouir son visage contre lui, dans son cou. Castiel avait alors relevé ses bras autour de lui, les serrant doucement autour de James. Le russe affichait un petit sourire aux caresses de son amant dans sa nuque, bien qu'il ne pouvait pas le voir. Il était content d'être avec lui ?

Plaisir partagé.

Au cas ou ça ne serait pas bien clair. Après tout, il y a encore une heure il ne pensait pas le revoir si vite, pas aujourd'hui ! Vraiment, autant la vie peut réserver de sale surprises, autant des fois, il y en a de bien belles et plus agréables. Comme la. Sentant James redresser sa tête, il en fit de même et croisa son regard auquel il répondit par un léger sourire. Ses yeux verts lui avait aussi terriblement manqué. Deux émeraudes, voilà ce qu'il avait à la place. Le voyant rapprocher son visage du sien, lentement, il ferma les yeux en sentant ses lèvres se poser sur les siennes, répondant avec douceur à ce baiser. Douceur mais aussi avec joie. Comme le sourire qu'il afficha par la suite à ses mots.

Je ne pensais pas te revoir de sitôt … Mais peut être qu'on pourrait profiter de cette surprise.

Lui répondit-il alors avant d'ajouter sur un ton plus léger :

Rien de tordu, si tu es encore un peu faible, je m'en voudrais de t'achever.

Un peu d'humour non ? Mais vraiment ce serait un beau gâchis que de le tuer à peine de retour. Le pauvre ! Séparant légèrement son visage du sien à son tour, pas trop, juste assez pour mieux le voir tout en restant assez près, Castiel lui dit alors plus sérieusement :

Reste autant que tu le voudra.

Après tout la petite rencontre avec les gamins s'était passée sans encombre, personne n'avait tenté de tuer personne. S'il souhaitait rester un peu et qu'aussi Castiel le souhaitait, personne n'allait ne les en empêcher c'est sûr. Hé, après tout, c'est qui le chef de la maison ici oh !

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   2/12/2015, 07:54

Je le regarde et hoche joyeusement la tête avant de rire doucement,  oui,  je ne doute pas qu'il ne m'attendais pas aujourd'hui,  qu'il pensait que j'étais encore dans un autre pays à faire un tas de choses qu'il ne se doutait pas et qu'il pouvait seulement imaginer ce que je pouvais bien fabriqué loin de lui. Je plonge mon regard dans le sien, un regard tendre,  presque amoureux.  Mais je l'aime.  Il n'en a aucune idée,  mais je l'aime vraiment,  depuis longtemps,  bien qu'entre nous deux ce ne soit que du sexe et un peu plus. Je souris à ses mots,  profiter de la surprise ? Je profite de chaque moment...  Ceux avec Castiel sont les meilleurs.  Je profite déjà du calme et que l'on soit tout les deux.  Mais si il veux faire duré... Aucun problème pour moi ! Je ris en l'entendant rajouter qu'il ne veut pas m'achever.  Oui de ça et aussi que ses enfants sont quand même là...  Ils jouent dans leur chambre,  mais tout de même.  Je ne suis sûrement pas aussi tordu que lui pour avoir le courage de faire ça en prenant le risque qu'un de ses enfants nous surprene, pour les plus grands ça irai... Mais le plus petit serait compliqué à expliquer.

-Ne t'inquiète pas...  Je suis sûr que je serais capable de te résister quand même. C'est toi qui ne pourra peut-être pas suivre même...

Je le regarde taquin,  j'ai très envie de lui,  de le prendre avec fougue et qu'il inverse les rôles.  Depuis si longtemps nos retrouvailles au lit risque d'être prometteuse, j'envie son corps depuis trop longtemps sans pouvoir le toucher. Je le laisse reculer son visage juste assez pour mieux se voir et souris doucement,  heureux quand il me dit de rester autant que je veux.  Avec plaisir,  on verra bien ce que la soirée va donnée.  Je prend son bras et le passe autour de mes épaules avant de poser ma au creux de son épaule. Je suis bien comme ça,  réchauffer par son corps et sa douce odeur au bout du nez. Je lève les yeux vers lui l'air plus sérieux.

-Cas, je...

Je le regarde un moment avant de sourire et me redresser d'un petit bon jovial.  Je me tourne vers lui pour l'avoir en face et discuter.

-Parle moi de la galerie.  Il y a de nouveaux peintre ? Ils sont mignons ?... Non,  non.  Ils sont bons ? Pour la peinture bien sûr. Quelqu'un ta demander mes oeuvres ? Non je ne pense pas.  Ce n'est pas possible ça.

Je ris doucement,  sur une note légère et reste pendu à ses lèvres attendant la réponse,  curieux de savoir si il a rencontrer de nouveaux amants à la galerie et si il est trouve meilleurs,  dans les clubs c'est une certitude qu'il a du en rencontrer des masses !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1121
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   2/12/2015, 23:50

James ? Lui résister ? Après tout ce temps ? Oh il en doutait un petit peu. En temps normal, ou du moins sans cette longue période d'absence, il y aurait cru bien plus volontiers. Alors sa petite vanne, il ne protesta que pour la forme :

Hé ! N'importe quoi voyons !

Après, période d'absence ou non, James ou un autre, ou bien une autre, c'est pas vraiment le genre de Castiel à savoir résister. Comme le disait son illustre homonyme, Oscar Wilde, il peut résister à tout sauf à la tentation. C'était tellement vrai dans le cas du russe. En preuve ses mômes, qu'il avait commencé à faire à ses quinze ans, avec quatre femmes différentes. Dont un seul désiré. On applaudit quand même ! Alors résister à un type canon comme James ? Lui ? Ah la bonne blague ! Il savait très bien que sur ce point de vue, il était bien faible, mais il le vivait très bien ne vous en faites pas. De temps en temps, ça lui réservait de drôles de surprises. Comme la rencontre un jour avec un peintre avec une obsession étrange pour le rouge. Qu'il s'était tapé oui, est ce besoin de préciser ? Non mais le jour ou il lui avait demandé s'il pouvait prélever de son sang pour une peinture, il avait rigolé puis s'était barré. Heureusement que James n'avait pas de délires étranges. C'est sûr que c'était amusant quand les gens étaient originaux, mais doucement.

Laissant James lui placer son bras autour de lui, Castiel le serra doucement contre et posa sa joue contre la tête de James posée sur son épaule. Ah il avait de la chance sur plusieurs points. Le premier étant qu'il était malade, enfin, pas encore en forme peut être, et avec ça, Castiel n'allait pas lui sauter dessus. Même si c'était tentant. Mais surtout, surtout il y avait ses gosses ! Alors d'accord, il avait bien malgré lui l'occasion d'entendre son aîné s'envoyer en l'air avec son mec ( quelle énergie ces gosses ) mais il était hors de question qu'ils entendent ou devinent quoi que ce soit le concernant. D'accord il savait être discret et savait que James en était capable. Mais quitte à se retrouver autant faire les choses bien. Bougeant sa tête, Castiel capta le regard du peintre.

James ?

Que pouvait-il faire pour lui ? Il le regarda se redresser, sur le canapé, et le vit se placer un peu plus face à lui, en faisant du coup de même. Lui parler de la galerie ? S'il voulait oui. Et bien, il en avait des questions ? De ? Mignon ? Ah non bons. Affichant un petit sourire l'air de dire : ah bah oui pour la peinture. Affichant un petit sourire à la fin de ses questions, Castiel secoua brièvement la tête.

Non, mais figure-toi que j'ai un potentiel acquéreur pour l'une de tes œuvres exposées.

Plutôt cool non ? Pour le moment, il était simplement intéressé et en fait hésitait avec une autre de James également. Naturellement, Castiel tentait de l'inciter à prendre les deux. C'est tout benef. Mais concernant donc les autres artistes :

Il y a effectivement d'autres artistes, quelques petits nouveaux. Hum … Trois peintres, une photographe pour être exact. Il sont bons d'ailleurs, je suis sûr qu'ils te plairait. Personnellement du moins, j'ai beaucoup apprécié.

Le double sens que pouvait avoir sa phrase ? Cadeau de la maison ! Et ce n'était pas fait exprès, puisque Castiel parlait réellement de leurs travaux. Il avait rencontré plus d'artistes que ça, mais ceux la avaient eu droit à un vernissage. Mais bon, assez parlé de la galerie.

Et toi, la bas .. tu as pu rencontrer des gens ? Enfin, je veux dire, faire plus que connaissance.

A savoir se retrouver dans un lit tout simplement. La chose ne l'étonnerait pas le moins du monde voyez-vous.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le retour [Terminé]   3/12/2015, 17:29

-Oh,  bonne nouvelle,  faut-il maintenant qu'il l'achète...  Je compte sur toi pour ça.  

Plutôt intéressant,  si la vente est conclut ce serait vraiment bien pour tous les deux. Je suis sûr qu'avec ses talents Castiel n'aura pas de mal à le convaincre,  il est très persuasif comme homme.  Il est né pour ce travail.   Je l'écoute attentivement quand j'entends qu'il y a de nouveaux artistes. Quand même pas mal...  Quatres,  rien que ça, il n'a pas chômer en mon absence décidément ! En même temps se reposer et ne rien faire ce n'est pas trop son truc. Ils sont bons et ils me plairaient ?! Mon visage devient plus fermé,  Allons,  James,  il parle de leurs oeuvres.  Évidemment,  je suis sur qu'il ne fait aucune allusion. Je l'espère... Le connaissant je sais que les oeuvres de ces artistes doivent lui plaire beaucoup,  mais je ne serais pas choqué qu'il est couché avec chacun d'entre eux.  j'hésite un peu avant de me pincer les lèvres

-Oui...  Je devrais voir pour me faire mon avis,  mais tu a bon goût ça devrait me plaire, j'en persuadé.

Peut-être que le double sens de sa phrase est faite exprès pour me dire discrètement qu'il n'a pas eu de mal à m'oublier...  Ou bien simplement qu'il n'a pas fais attention, je ne sais vraiment pas.  Enfin, non,  je suis presque sur que il n'a pas fais exprès,  je psychote un peu trop.  Enfin je pensais jusqu'à ce qu'il me demande et moi. "Et toi ?" il me demande bien mes amants à moi aussi,  non ? Je le regarde un moment,  pleins de réflexion avant de répondre,  un léger pincement au coeur.  Pas que je n'en ai pas eu,  mais pas autant... Et puis ça me gêne, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit un saint jusqu'à mon retour tout de même ! Allons... Nous parlons de Castiel.  

-Oui. J'ai fais quelques connaissances. Mais pas des tas,  il faut dire que je n'étais pas là bas pour faire des rencontres.  A part les villageois et les bénévoles il n'y avait pas grand monde,  tous le monde ce connaît vite.  Les gens là-bas sont très accueillant. Mais je n'ai pas eu tant d'amants que ça... Et pour le peu assez décevant. Si tu veux savoir.

Je le regarde et pose ma main sur sa cuisse avant de sourire doucement. Je me serre contre son torse et pose ma tête dans son cou, je ferme les yeux et souffle lentement. Je remonte ma main sur sa hanche et reste immobile, somnolant presque déjà.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: