AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 00:07

J'étais rentrée dans mon petit studio du Queens après cette longue journée de cours. C'était assez étroit mais j'adorais mon appartement. J'avais pu le décorer à mon goût et j'échangerais pour rien au monde cette vue magnifique sur les buildings New-Yorkais avec le Brooklyn Bridge en plein centre. Je m'étais rapidement débarrasser de mes affaires et de mes vêtements trempés puis j'avais prit une douche en vitesse. Une fois lavée puis séchée, je me recoiffais rapidement et je refis mon maquillage. J'allais dans ma penderie pour choisir des vêtements secs. Je jetais rapidement un œil dehors pour regarder le temps et constatant que la pluie avait cessée, j'optais une robe chaude que je complétais avec des collants et des escarpins. Il faisait assez froid en cette saison et comme il était tard, je mis également un gilet et une veste. N'ometant pas cette fois-ci de mettre mon parapluie dans mon sac avant de partir. Je pris mon sac de cours et mon macbook puis je sortis et ferma la porte à clé.

Il faut savoir qu'à New-York, il y a des Starbucks absolument partout. J'hésitais donc à choisir dans lequel j'allais me rendre tout en marchant jusqu'au métro. Mon préféré était bien évidemment celui qui se trouvait en plein sur Time Square. Le problème étant qu'à cette heure-là, il était sûrement bondé et que je n'étais pas sûre de me trouver une place. De plus, j'avais l'intention de bûcher mes cours et le bruit de la musique des magasins et des gens qui parlent allaient me gêner. D'un autre côté, si je me rendais dans celui de SoHo, je n'étais pas certaine qu'il soit encore ouvert et encore moins de trouver une station de métro pour rentrer. Je décidais d'aller quand même à celui de Time Square et si jamais ça n'allait pas j'aviserais, tant pis. Tout en me rendant dans le métro pour Downtown, je repensais à ma vie depuis mon arrivée à New-York il y a quelques mois. C'est vrai que j'étais encore en plein intégration, je me sentais un petit peu seule loin de mon père et de mes amis de Dallas, mais j'avais déjà des points de repères et j'avais véritablement eu un coup de cœur pour cette grande ville. J'en étais tombée amoureuse, me dis-je en m'asseyant machinalement dans le métro.

Je sortis à la station proche de Time Square, marchais pendant quelques bloques et me retrouvais sur la grande place. Je m'arrêtais pour contempler les lumières qui m'entouraient. Je ris et tournant sur moi-même, je me sentais vraiment bien. J'avais beau être venue ici des dizaines de fois, j'étais éblouis et je trouvais cette place toujours aussi magique que la première fois où j'y avais posé les pieds. Reprenant mes esprits, je repris ma route. Je tournais juste après HM et montais quelques mètres. Je poussais la porte de la boutique et regarda immédiatement s'il y avait de la place. Il n'y avait pas tellement de monde finalement, et je repérais facilement une table vers le fond. Je fis la queue au guichet en patientant. Une fois mon tour, je commanda un cappuccino en donnant mon prénom. J'attendis qu'il soit prêt puis alla m'installer à la table et sortis mon ordinateur et mes fiches. Je commença à réviser tout en buvant mon café.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 11:14

Le retour en cours hier après le week-end passé à Atlantic City avait été un peu dur et a vrai dire cette journée l’avais été tout autant. Enfin c’était le contre coup de la fatigue. Entre la route, le week-end passé à m’engueuler avec Dorian puis à nous réconcilié. Trop d’émotion pour la pauvre petite chose que j’étais. Puis bon, passer mes journées à devoir répondre au gens sur le pourquoi du comment je me retrouvais avec un coté de la mâchoire joliment décoré d’un magnifique bleu plus les marques de strangulation à ma gorge … grand moment aussi oui. Bon le pire ça avait été bien évidement ma mère. L’excuse pour être rentrer dans cet état ? Oh rien, une bagarre à la con avec un inconnu. A voir si elle sera encore dupe quand elle sera que Dorian et moi c’était encore une fois reparti …

Enfin bon, pour l’heure, je venais donc de finir ma journée de cours et ce n’était pas trop tôt. J’adorais mes cours mais là j’étais crevé et avait juste envie de rentrer chez moi et de me poser comme une merde dans mon lit. Mais ça ce n’était pas spécialement le bon plan. Disons que durant nos deux semaines de séparation avec Dorian, à force de faire n’importe quoi j’avais du coup pris pas mal de retard dans mes cours et il fallait absolument que je rattrape ça. Du coup, j’avais décidé que, avant de rentrer chez moi et de me transformé en larve atrophié, j’allais passer me poser à un Starbucks histoire de bosser tout en ayant un peu de réconfort dans ma tâche.

Sur place, après avoir passé commande d’un chocolat viennois miel et amande, d’un cheesecake au citron, d’un carrot-cake et d’un muffin a la myrtille, un repas light pour moi en sommes, j’avais été l’installer à une table dans le fond du café. Posant mon plateau sur celle-ci, je m’étais ensuite débarrassé de son manteau et sac de cours avant de m’installer sur ma chaise et de me pencher au-dessus de mon sac pour en sortir mon pc portable. Allumant celui-ci, j’en profitais pour me saisir de mon chocolat pour y verser du sucre et … le pot de cannelle sur ma table était vide. Drame de ma vie. Regardant vite fait autour de moi, j’avais remarqué la jeune femme assise à la table à côté. Table sur laquelle se trouvait ce que je voulais.

- Excusez-moi, bonjour. Je peux vous emprunter votre cannelle ?

Je lui rendais après, promis. Pour l’heure, je me contentais d’affiché un léger sourire de sympathie à la jeune femme tout en attendant sa réponse. Ayant au passage totalement oublié les marques qui ornaient ma mâchoire et mon cou.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 13:46

Je penchais mon visage sur mon café pour sentir son odeur. Je faisais ça très souvent, ça sentait tellement bon ! Je sortis la cannelle de mon sac puis en ajoutais un peu. Après avoir fait cela, j'approchais le verre en plastique de ma bouche et fis couler le café chaud dans ma gorge. C'était tellement agréable, et en plus, ça réchauffais. Je reposais mon verre et repris mes fiches. C'était bientôt la période des partiels et j'étais entrain de faire des fiches de révisions des cours que j'avais prit à l'ordinateur. C'était un travail un peu long, mais ça me permettait de réviser par la même occasion. Je continuais de faire ça pendant quelques minutes et décidais de m'accorder une petite pause. Je levais la tête de mes fiches pour regarder autour de moi.

J'aimais beaucoup passer du temps dans les Starbucks. J'adorais l'atmosphère chaleureuse et accueillante et l'odeur du café. Les personnes qui s'y trouvaient étaient également charmantes et m'avait aider plus d'une fois lorsque j'étais perdue ou que j'avais besoin d'aide. C'était un vrai plaisir de passer du temps ici.

Je regardais autour de moi et regardais les serveurs s'occuper de leurs clients. Certains venaient et s'installaient pendant que d'autres ressortaient avec leur commande. Il y avait une petite partie boutique où on pouvait acheter des tasses, du café et pleins d'autres choses de ce genre, mais c'était plutôt rare de voir quelqu'un prendre quelque chose dans cette partie, les gens viennent surtout pour commander leur café.

Je vis du coin de l’œil un jeune homme brun venir s'installer à une table à côté de la mienne. Je détournais le regard puis l'entendis m'aborder pour me donner s'il pouvait me prendre ma cannelle. « Oui bien sûr, tiens », lui répondis-je en souriant, tout en lui donnant le petit récipient en verre.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 15:18

Petite satisfaction à voir la jeune femme avoir la gentillesse de bien vouloir me prêter son pot de poudre de cannelle. D’un petit hochement de tête et d’un sourire, je l’avais remercié tout en tendant la main pour prendre le récipient. Ouvrant mon gobelet pour verser de la poudre dedans, de façon assez abondante. La cannelle était une épice qu’on utilisait généralement avec minutie mais j’adorais vraiment le gout dans le chocolat. Surtout que ça se mariait très bien avec le mien déjà aromatisé au miel et a l’amande. Reposant le récipient sur la table, j’avais alors pris mon touiller pour mélanger mon chocolat, finissant par refermer mon gobelet avant de le monter à mes lèvres. Hé hé, dosage parfait. Portant alors mon attention sur mon pc, a commencé à ouvrir mes cours, il me semblait pourtant oublier quelque chose dans tout ça. D’’un petit regard sur ma table, mon attention c’était posé sur le pot de cannelle que j’avais oublié de rendre a la jeune femme. Prenant celui-ci en main, je m’étais de nouveau tourné vers elle.

- Oh pardon j’ai …

J’ai oublié de vous rendre la cannelle. Ça c’était ce dont pourquoi je voulais m’excuser a la base. Sauf qu’entre temps, a me tourner vers elle de façon un peu brusque et sans faire attention, ma main avait été buté dans son gobelet de café qui venait de se renversé sur ses feuilles de cours. Dans un réflexe de geek, je m’étais redressé tout en attrapant son pc portable avant que celui-ci ne soit gagné par la nué de café même si ses fiches elles étaient en tout cas sans nul doute belle et bien foutu. Petit moment de panique.

- Pardon ! Je suis vraiment désolé ! Je … !

Mais quel boulet. Maladroit comme pas possible quand je m’y mettais. Bon tout au fond de moi, pour une fois j’étais bien content que ma maladresse ne soit pas à mes dépend. Le nombre de fois où je me cassais la gueule de mon lit ou de celui de Dorian en me prenant les pieds dans les draps ou vêtements. Mais j’étais tout de même affreusement honteux et paniqué à voir que je venais de ruiner son travail même si j’en avais au moins sauvé son pc.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 19:05

Les gens qui aimaient mettre de la cannelle dans leur boisson étaient assez rares, je souris donc au grand brun en me disant que j'avais trouvé quelqu'un qui aimait ça comme moi. Je me penchais discrètement pour observer et mon sourire s'élargit encore plus en voyant qu'en fait, il faisait exactement la même chose que moi. Venais-je de rencontrer mon sosie masculin ? J'avais très envie de l'interroger sur ce qu'il aimait pour creuser mon raisonnement, mais je me retins en me disant que c'était un inconnu et que ce ne serait pas approprié de lui poser des questions comme ça. Malgré le fait qu'il devait avoir à peu près mon âge et qu'il avait l'air plutôt sympathique, j'étais toujours un peu gênée d'aborder des inconnus, on ne sait pas comment ils peuvent réagir. Je pouvais sentir ce qu'il était entrain de boire et j'avais très envie de lui demander ce que c'était.

Coupant court à mes interrogations, je vis justement celui a qui je pensais se retourner vers moi. Je vis dans ses gestes qu'il n'avait pas vu mon café et soulevait une grande partie de mes fiches juste à temps. Je le vis se précipiter sur mon mac et le remerciais intérieurement. Ces petites choses valaient un bras et je n'avais pas les moyens d'en acheter un nouveau. Je regardais impuissante le café se répandre sur les quelques fiches que je n'avais pas pu prendre. Jetant un coup d’œil au jeune homme qui venait s'excuser, je le rassura tout en fouillant dans mon sac pour sortir un paquet de mouchoir « C'est pas grave, je n'aurai qu'à refaire les deux ou trois fiches ». Je lui souriant doucement en épongeant la table. « Merci beaucoup pour mon ordinateur, je ne sais pas ce que j'aurais fait s'il avait été fichu ». Je me dit qu'il m'arrivait à moi aussi d'être maladroite, et lui lançait un sourire compatissant. Il prit mon paquet de mouchoir et m'aida à essuyer. Une fois terminer, je partis jeter les mouchoirs sales à la poubelle ainsi que le gobelet en plastique de mon café puis je retourna à ma table.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 20:33

En stresse total, a tenir mon pc portable au dessus de la table, j’étais quelque peu tétanisé par la panique d’avoir ruiné son travail. Oh qu’elle m’engueule si elle veut, elle avait toutes les raisons pour. Elle avait eu la gentillesse de me passer de sa cannelle et moi en retour je saccageais sa table et ses feuilles. Mais au final elle n’en fit rien. Au contraire me disant que ce n’était pas grave tout en sortant des mouchoirs pour essuyer la table. Petit regard des plus surpris a son intention, ne m’attendant surement pas à une telle réponse mais qui au moins me permis de réagir, me retournant pour poser son pc sur ma chaise avant de me retourner vers elle en lui prenant aussi des mouchoirs pour l’aider a éponger tout ça.

- Heu, c’est normal. Enfin c’est ma faute, je suis vraiment désolé !

Même si j’avais sauvé son pc, ça m’excusait pas forcement le reste. Certes je n’avais pas fait exprès mais quand même. J’étais vraiment étonné qu’elle le prenne aussi bien. Si ça avait été Dorian par exemple je peux vous dire que je me serais fait copieusement insulté de tous les noms avant de finalement me prendre mon propre café dans la gueule. Bon le coup du café dans la gueule peut être pas à moi mais je suis persuadé qu’il le ferait à un inconnu.

La table nettoyé, la jeune inconnue était partie jeter tous les mouchoirs et son gobelet vide par ma faute à la poubelle avant de revenir vers moi enfin du moins vers nos tables ou j’étais resté bêtement debout a ne pas trop savoir quoi faire.

- Je suis vraiment désolé, sincèrement. Heu, vos fiches ! Si vous voulez je peux les retaper pour me faire pardonner ! Et votre boisson c’était quoi ? J’vous en offre un autre ! C’est la moindre des choses.

Bon aller du calme on respire un petit coup. Il n’y a pas mort d’homme et elle ne semblait pas m’en vouloir au final mais c’était plus fort que moi. Stressé de nature à détester importuner les gens. Encore plus si ceux-ci c’était montré sympathique avec moi.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 21:31

Je remarqua mon ordinateur sur la chaise du jeune homme en même temps que je m'approchais des tables. Il ne savait pas la gratitude que j'avais à son égard pour l'avoir sauvé. Revenant près de lui, je remarquais qu'il avait l'air un peu paniqué. Il s'excusa encore une fois. Je posais timidement une main sur son épaule et m'empressais de le rassurer : « Ce n'est rien, ne t'inquiète pas. Moi aussi il m'arrive parfois d'être un peu maladroite ». Je savais très bien qu'il ne l'avait pas fait intentionnellement et que c'était des choses qui arrivent. Je me saisis de mon ordinateur et le posait à nouveau sur la table qui était propre.

L'inconnu me proposa de retaper mes fiches et de m'offrir une nouvelle boisson. « Pour les fiches ça devrait aller, je vais m'en occuper, il n'y pas grand chose à réécrire. En revanche, j'accepte volontiers un second café. » Lui répondis-je en souriant. Pour la première fois depuis qu'on se parlait, je pris le temps de le regarder et remarquais des marques de bleus sur son visage. Je m'attardais légèrement dessus en lui lançant un regard interrogatif. Je n'osais pas poser de questions par peur d'être indiscrète ou de froisser le jeune homme. Je ne savais pas quel réaction il pouvait avoir. Je voulais lui faire comprendre qu'il pouvait m'en parler s'il le désirait sans qu'il se sente obliger. J’espérais que mon regardait trahissait ce que mes mots ne pouvaient pas dire.

Me disant que le sujet viendrait s'il devait venir, je décidais qu'il était grand temps de faire les présentations. « Au fait, je m'appelle Rose, enchantée. » Lui dis-je en le regardant. Je ne savais pas trop si je devais lui serrer la main, lui faire la bise ou bien le serrer dans mes bras pour le remercier d'avoir sauver mon mac, alors je décidais de laisser le garçon le faire pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   27/10/2015, 22:25

Même si elle ne semblait pas m’en vouloir, je ne pouvais m’empêché de vouloir me faire pardonner pour ma maladresse. Mais encore une fois, petite surprise en voyant et sentant la main de celle-ci a mon épaule, suivant celle-ci du regard par reflexe avant de reporter mon attention sur la jeune femme qui encore une fois me disait de ne pas m’en faire et que ça arrivait a tout le monde. Non mais depuis quand il y avait des gens aussi sympa a New York ? Enfin quoi qu’il en soit, j’avais d nouveau suivit celle-ci du regard quand elle avait été reprendre son pc sur ma chaise avant de retourner a sa place. Oh putain. Heureusement qu’elle avait fait ça. Pour peu que l’oubliant totalement j’aille m’asseoir dessus et ne le lui pète pour de bon sans plus pensé à lui … Pas sur qu’elle était été aussi compréhensible sur ma maladresse cette fois.

En tout cas, pour ma proposition de pardon, le fait de retaper ses fiches ne l’intéressait pas. Bon en même temps c’était un peu débile comme proposition. C’était peut être des choses personnels ou que sais je. Par contre un café lui disait bien. Petit sourire du mec content d’avoir trouvé au moins un moyen de ce faire pardonner.

- Oui bien sur ! C’est quoi comme café exactement ?

Un long ? Un Court ? Avec un arome particulier ? On est dans un starbucks, les cafés y’en a à la pelle ici. Attendant sa réponse, a la regarder donc, j’avais capté son regard sur mon visage, me doutant sans mal ce qu’elle pouvait y regarder. Petit sourire un peu gêner tout en remontant une main a ma nuque, allant me gratter celle-ci comme cela m’arrivait souvent lorsque j’étais un peu nerveux ou gêner. Oui non la raison de mes marques n’était pas tellement le genre de truc qu’on abordait avec une parfaite inconnu. Même si on venait de lui pourrir son café et une partie de son travail oui. Donc tant qu’elle n’insistait pas plus que ça sur la chose, je préférais en rester mué et faire comme si je ne captais pas spécialement son interrogation. Ah tien, ce présenter ! C’est vrai que c’est une idée ça. Petit sourire tout en hochant la tête.

- Heu, enchanté aussi. Je m’appelle Al.

Même si a présent je n’avais plus de problème avec mon prénom comme ça pouvait l’être il y a encore a peine un an, pas pour autant que j’avais le réflexe de me présenter avec. En faite a présent que ce soit ma famille ou celle de Dorian j’étais souvent appelé Alby, sauf Castiel qui lui m’appelait Albert et pour le reste, a l’université du coup, c’était soit Al soit Jagger. Pour ce qui était de savoir si on devait se saluer d’une façon particulier et bien, a part avec mes proches je n’étais pas forcement un grand tactile alors pour ma part petite salutation de la tête et sourire était bien suffisent.

- Et donc bah, je reviens. Je vais chercher ton café.

Que je lui ramènerais en prenant soin de ne pas lui renverser dessus. Laissant donc la jeune femme, me voila a repartir vers le comptoir du café pour commander ce qu’elle m’avait demandé.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 13:36

Je me sentais vraiment idiote. J'avais oublié encore une fois que les gens n'étaient pas forcément aussi ouverts que moi. Surtout les garçons. Surtout les inconnus. Enfin, inconnu, plus vraiment. On a quand même eu une conversation, et il a renversé du café sur ma table, je le considérait plutôt comme une connaissance maintenant. Et il m'avait gentiment proposer de m'offrir un nouveau café, et toutes les personnes qui m'offrait un café avait le droit d'accéder au statut de connaissance. Je trouvais très sympa sa proposition de retaper mes fiches mais mes cours se trouvaient tous sur mon ordinateur et j'utilisais un code spécial pour mieux retenir.

Il voulu savoir quel café je prenais : « C'est un simple cappuccino » lui répondis-je en le regardant. Il me donna son prénom et j'étais ravie de savoir enfin comment je pouvais l'appeler. Je m'attardais une nouvelle fois sur son visage puis le regarda dans les yeux, prenant mon courage à deux mains, j'osais une question toute simple :  « Est-ce que … ça va ? » l'interrogeais-je timidement tout en priant intérieurement pour ne pas avoir fait de gaffes.

Même si j'étais un peu réservée au début, j'aimais beaucoup le premier contact avec les gens. Ce que j'appréciais, c'est le fait de ne pas connaître la personne et d'avoir de ce fait de nombreux sujets de conversations. Et j'avais toujours pleins de questions à poser. Je lui fit également un petit signe amical de la tête et je regardais Al partir chercher mon café. J'hésitais entre l'attendre debout ou m'asseoir et décida de reculer ma chaise et de m'installer.

Je rangeais mon ordinateur, je referais mes fiches plus tard, j'avais assez écris pour ce soir. Je laissais néanmoins mes fiches sorties et patientais le temps qu'il revienne. J'en pris une que je relis et que je reposerais quand je le verrais arriver.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 14:02

Sur le point d’aller chercher le cappuccino de Rose, celle-ci m’avait demandé si ça allait et au vu de son regard sur moi, je comprenais bien une nouvelle fois que c’était les marque sur mon visage qui semblait l’intrigué fortement. Léger hochement de tête le tout accompagné d’un sourire de complaisance.

- Oui pas de soucis. Week-end entre amis qui a un peu dégénéré mais rien de méchant … Je reviens.

Pour le coup, devoir partir chercher sa boisson me sauvais un peu la mise. Je comprenais que mon état puisse l’intrigué mais déjà que même dans mes proches, personne ne savait réellement la raison de mes marques, je me voyais mal expliquer a une inconnue « Oh ça ? Non c’est rien je vous assure. En fait mon copain, ex à cette époque, a foiré mon coup avec la fille qui j’essayais de sauté dans des douches. Du coup quelque peu énervé je suis allé violer celui-ci dans des chiottes. Sur le coup trop choqué il ne s’est pas défendu mais après coup, une fois revenue à la réalité il m’a quelque peu explosé la gueule. Non mais ça va depuis ! On s’est remis ensemble ! ». Comment passé pour un monstre qui constituait un couple de taré avec son mec …

Enfin bon, petit moment de dégout personnel passé et cappuccino récupérer, j’étais retourné à la table de la jeune femme qui avait repris place sur sa chaise.

- Et voilà.

Avec un sourire, je lui avais tendu son cappuccino, n’osant pas le poser directement sur la table de peur de faire une autre connerie. J’attendais même d’être bien sûr qu’elle ne tienne son gobelet avant de lâcher celui-ci pour retourner à m’asseoir à mon tour à ma place mais tout en me tournant instinctivement vers elle. Petit coup d’œil aux fiches qui étaient resté sur sa table, repensant à celles que j’avais noyé. Petit pincement de lèvre évoquant encore ma désolation mais me retenant malgré tout de m’excuser encore une fois.

- J’espère que j’ai rien flingué de trop important … Je suis assez maladroit et tête en l’air mais généralement c’est juste à mes dépend …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 14:45

Je regardais le jeune homme revenir vers moi. Il m'avait expliqué que c'était un week-end qui avait un peu dégénéré. Je savais pertinemment qu'il y avait quelque chose d'autre, mais j'étais rassurée en voyant qu'il avait l'air d'aller plutôt bien. Ce point étant le plus important, je laissais ses marques de côté et revenait à mon idée de départ de le laisser m'en parler de lui-même s'il le souhaitait.

Je savais qu'à première vue, on pouvait avoir l'impression que j'étais une fille fragile et délicate mais en réalité j'étais un vrai roc. Je me remémora le moment où j'avais perdue ma mère. Je me souvins des journées passées toute seule et du visage défait de mon père quand il revenait le soir, complètement bourré. C'est moi qui lui faisait son repas, qui l'aidait à s'installer dans la baignoire et qui le savonnait. Il allait ensuite s'installer dans son lit et je le bordait. J'avais six ans et ça avait durer pendant un an. Après il s'était ressaisis et nous n'en avions jamais parler. Mais j'avais toujours garder implicitement le rôle de pilier de la famille.

Revenant au moment présent, je me saisie délicatement du gobelet que me tendait Al : « Merci beaucoup », lui dis-je en souriant. Je remarquais qu'il faisait très attention à ne pas le renverser de nouveau et décidais de garder le café dans ma main tant que je ne l'aurais pas terminé pour qu'il soit plus rassuré.

Il repartit à sa place puis je le vit se retourner : « Non, ne t'inquiète pas, il y a juste une ou deux fiches à refaire et mon ordinateur va très bien. Pas de problèmes, ça devrait aller. » Je posais le gobelet en plastique au bord de mes lèvre et bu une gorgée du café en regardant de temps en temps mes vêtements pour vérifier que je ne les avaient pas tâchés. « Tu veux t'installer à ma table ? » lui demandais-je gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 15:15

Bon et bien tant mieux alors si je n’avais rien abimé de trop important et que par ma faute elle n’est pas trop de chose à refaire. Ça m’embêtait tout de même mais c’était moins grave que si j’avais détruit quelque chose de super important qui aurait été dur à refaire et qui lui aurait pris du temps … la voyant porter son gobelet a ses lèvres, j’en avais fait de même. Prenant mon chocolat pour le monter à ma bouche, en buvant une ou deux gorgé avant de l’abaissé quand elle m’avait proposé de m’installer avec elle. Petit moment d’hésitation, à tourner machinalement mon regard sur mon pc tout juste allumé et sur lequel je n’avais encore rien fait. Je n’avais pas un travail monstrueux à rattraper non plus mais un peu quand même. Et en même temps j’avais tellement la flemme. Pour ça qu’à la base j’avais décidé de venir ici pour me motiver plutôt que de rentrer chez moi. Et en plus à présent je n’étais plus du tout concentré sur l’idée de travailler. Et en même temps je pensais à Dorian et à ce qu’il dirait s’il me voyait m’installer à la table d’une inconnue pour faire connaissance alors qu’on venait juste de se remettre ensemble et surtout quand on sait pourquoi on c’était encore séparé : la jalousie toujours. Bon en même temps je ne faisais rien de mal. C’était juste pour parler et faire connaissance comme ça sans aucune arrière-pensée. Du coup, reportant mon attention sur Rose, je lui avais gentiment sourit tout en hochant la tête de façon affirmative.

- Oui d’accord.

Prenant malgré tout le temps d’étreindre mon pc, j’avais ensuite fermer celui-ci pour le ranger dans mon sac. Déplaçant alors celui-ci et mon manteau sur la chaise en face de Rose avant de finir par déplacer mon plateau comportant mon chocolat et mes pâtisseries avant de prendre place en face d’elle. Heu, ok. Et maintenant on doit parler de quoi ? Faire connaissance comme ça avec des inconnus sans les rencontrer dans un cadre particulier genre les cours ou quoi c’était encore un truc un peu nouveau pour moi.

- Et donc … Tu es étudiante ?

Les fiches qui ressemblaient a des notes de cours, le pc tout ça. Ça semblait un peu évident mais aller savoir. Puis bon, c’était toujours un moyen d’entamer la conversation. Qu’elle me dise si oui ou non, en quoi précisément tout en me retournant la question. Enfin c’est comme ça que ça se passe généralement non ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 16:07

J’espérais que Al n’interpréterait pas mal mon invitation. Je n'avais absolument aucune intention de le draguer ou quoique ce soit. J'avais juste envie de discuter un peu, de faire connaissance et pourquoi pas devenir amis si ça se passait bien. Rien de plus. J'avais déjà bien à faire comme ça à découvrir New-York. J'avais bien l'intention de profiter et de m'amuser mais ça serait pour un peu plus tard, pour le moment j'avais juste envie de me faire quelques amis parce que j'étais un peu seule ici.

Il accepta ma proposition et je détournais la tête pendant qu'il s'installait en face de moi. Déjà plus de trois mois que j'étais en ville. Le temps passait si vite ! Malgré le fait qu'il y avait énormément de monde et que je me sentais un peu seule, j'adorais être ici. Enfin, ça n'avait pas que des inconvénients, au moins je pouvais faire ce que je voulais quand je le voulais sans aucunes contraintes, la liberté quoi.

Je revins à mon compagnon de table qui me regardait : « Oui en effet, je suis étudiante. Je suppose que toi aussi ? » lui répondis-je. J'allais justement lui poser exactement la même question. C'était un bon moyen de débuter une conversation, et beaucoup plus orignal que de demander l'heure, des sous ou encore une clope.

Je me retins de rire en me rappelant des quelques fois où je m'étais fait draguée par des lourdingues depuis que j'étais arrivée ici. J'avais été obligée de les rembarrer pour leur faire comprendre que je n'étais pas intéressée. Le pire c'est que ces hommes-là avaient une quarantaine d'années et qu'ils draguaient les petites jeunes, il faut vraiment avoir du culot. Ou ne plus avoir d'estime de soi.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 19:47

Reprenant mon chocolat en main, j’avais monté mon gobelet à mes lèvres pendant que Rose répondait à ma question. Elle était donc bien étudiante. L’entendant me retourner la question, j’avais abaissé mon gobelet, hochant la tête à l’affirmatif.

- Oui en .. informatique.

J’avais toujours cette petite hésitation quand je devais présenter mes études. En général si je sortais de bute en blanc « j’étudie en Programmation et développement d’environnement virtuel. » les gens me regardaient avec une tête en bug à attendre une explication donc autant faire simple des le début.

- Et toi ? C’est quoi tes études ?

Malgré moi, j’eue un petit sourire a la suite de ma question, m’ayant je ne sais pas pourquoi, peut être parce que je la trouvais bien habillé, l’imaginer me répondre qu’elle étudiait le stylisme et découvrir par la suite qu’elle était en cours avec Dorian. Ça serait marrant. Bon en faite beaucoup moins si on poursuivait l’idée en se disant que du coup il avait potentiellement déjà couché avec elle … Hum. Eloignons cette idée avant que je me mette à la détesté sans raison. Oui un de mes gros défauts est que j’avais la jalousie facile, en qualité une imagination débordante mais que les deux mélangé étaient souvent assez mauvais.

- Et du coup tu es de New York ?

Déjà en terme général, ce n’était toujours pas évidement de trouver des New Yorkais pur souche mais en faite, dans le milieu étudiant c’était encore plus rare. Il y en avait bien sur, comme moi, mais au final il y avait beaucoup de gens venue d’autre ville voir états et même d’autres pays donc ma question était justifié.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 21:20

Je le regardais boire sa boisson en attendant qu'il me réponde. Je fixais son gobelet se lever puis s'abaisser. Il était étudiant en informatique alors, j'aurais presque pu m'en douter. Je l'imaginais très bien derrière un ordinateur. J'avais très envie de lui demander plus de détails sur ces études, mais je doutais de comprendre quelque chose. « Ah ! C'est pour ça que tu as prit mon ordinateur ! Je t'en suis très reconnaissante d'ailleurs » lui répondis-je simplement.

Je lui souris à nouveau, et pris le temps de boire une gorgée de mon café avant de lui répondre. Je lui montrais rapidement une de mes fiches : « Moi je suis étudiante en Science Politique ». Je me dis après coup qu'il avait pu s'en rendre compte. Il aurait pu être tombé sur une de mes fiches ou bien l'avoir lu quand il a attraper mon pc.

Al me demanda ensuite si j'étais de New-York : « Non, pas vraiment. J'habitais à Dallas et je suis arrivée en ville juste avant la rentrée pour faire mes études. » Je fis une pause et termina mon cappuccino. « Et toi, tu es d'ici ? » J'avais pu entendre sa voix et je savais qu'il était américain, il n'y avait aucun accent. Mais j'avais peut-être tord, on ne peut jamais savoir.

Mon café terminé, je posais le gobelet sur la table en attendant d'aller le mettre à la poubelle. J’essuyais ensuite délicatement le coin de mes lèvres puis commença à jouer avec cheveux. « Dans quelle université tu étudies ? » en me penchant légèrement, mon regard tomba sur son sac. « Mince, je t'ai dérangé, tu voulais peut-être étudier. » lui dis-je, soudain un peu gênée.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   28/10/2015, 22:50

A la réplique de Rose comme quoi c’était de par mes études en informatique que j’avais eu le réflexe de sauver son pc avant toute chose, j’avais malgré moi un petit rire, baissant un peu la tête tout en la hochant doucement a l’affirmative.

- Démasqué ! …

Parce que oui au final, c’était un peu de par ma passion pour tout ce qui était info et jeux vidéo que j’avais sans nul doute eu ce reflexe de priorité. Vu ma passion pour la bouffe, sans doute que si elle avait eu un truc a mangé sur la table je l’aurais sauvé lui aussi de mon autre main. Tien d’ailleurs, parlant de bouffe, petit coup d’œil a mes pâtisseries qui m’attendaient. Mais pour l’heure, je continuais d’être attentif a ma nouvelle rencontre, prenant en main la fiche qu’elle me tendait, passant mon regard entre celle-ci et la jeune femme en l’écoutant m’expliquer qu’elle faisait science politique, affichant un petit sourire.

- Wouah ! Impressionnant !

Bon moi la politique j’y connaissais strictement rien. Déjà que j’avais du mal à faire la différence en républicain et démocrate … Je fis quand même l’effort de regarder les note sur sa fiche en faisant mine de m’y intéresser, n’y comprenant absolument rien au passage avant de lui rendre celle-ci. Et elle était donc ici depuis peu de temps au final.

- Ah c’est tout frais alors ! Ça va ? Tu te plais et trouve tes marques ?

Pas toujours chose évidente quand on arrive dans une ville qu’on ne connait pas. J’avais bien vécu la chose pour ma part quand j’avais été passé mon été a San Francisco même si au final, bien entouré et rapidement adopté par mes collègues de stage je m’étais rapidement intégré a la vie la bas et au mode de vie. Après, bien que j’adorais New York et ne connaissais pas du tout Dallas, je me disais que la vie ici était peu être plus stressante, plus active et tourbillonnante. Enfin dans tout ça en tout cas, si elle venait juste de faire sa rentrée, j’en concluais peut être un peu vite que ça devait être sa première année et qu’elle devait avoir mon âge. Petit hochement de tête a sa question quand a savoir si j’étais d’ici.

- Oui. Enfin a la base je suis du Bronx mais je vie sur l’ile depuis cinq ans maintenant.

Bon on allait peut être pas rentré directe dans le détail du pourquoi du comment j’avais déménagé ici avec ma mère. Il y a mieux comme approche pour faire connaissance que « Mon père est mort dans un accident de voiture du en partie par ma faute. Oui on peut dire d’une certaine façon qu’il est mort à cause de moi ». Moyen comme entrée en matière. Comme le coup du petit ami violé tien …

Buvant une nouvelle gorgé de chocolat, j’avais été ensuite prendre mon muffin pour le coupé en deux et coupé encore cette moitié en deux avant de le monté a ma bouche pour mordre dedans. Putain que c’était bon … Moi et la bouffe, cette grande passion. D’ailleurs le petit stresse du moment à espérer intérieurement qu’elle ne me demande rien a mangé ou même a gouté. Alby pas partager sa nourriture ! A de très rare occasion, la chose m’arrivais avec Dorian ou encore Roy mais c’est tout. Et c’était à condition. Ma mère par exemple elle avait l’autre jour voulu me piqué un morceau de pancake et avait manqué en retour de ce retrouver avec une fourchette dans la main. Terrain dangereux ou vous dit.

- A l’institue de technologie. Toi tu es a Columbia je suppose ?

Ça semblait logique en tout cas. A moins qu’elle ne se trouve dans une université de seconde zone mais j’en doutais. Suivant son regard vers mon sac tout en finissant mon bout de muffin, j’avais relevé les yeux vers elle, finissant d’avaler ma bouché tout en faisant non de la tête.

- Non t’en fais pas. J’étais dans la nuance entre vouloir étudier et le devoir mais ce n’est pas grave. Je verrais ça ce soir.

Bref sourire pour la rassurer quand au fait qu’il n’y avait aucun souci. J’avais certes du boulot a rattraper mais vu ma motivation du moment, si ce n’avait pas été elle, je me serais rapidement laissé distraire par autre chose.

- Moi je t’ai coupé dans tes révisions alors on a qu’a dire qu’on est quitte !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 00:55

Je ne pu m'empêcher de rire en même temps que lui et je me détendis en même temps. C'était vraiment sympa de pouvoir discuter avec quelqu'un d'autre qu'un vendeur dans un magasin. Je repris ma fiche qu'il me tendit et la reposait sur les autres. « Merci » rétorquais-je à sa remarque avec un petit sourire. Les gens étaient toujours assez surpris quand je leur disais ce que je faisais. Et oui, il ne faut pas se fier aux apparences.

Je croisais mes jambes sous la table et jouais avec une paille qui se trouvait à côté de moi. « Oui j'aime beaucoup vivre ici. C'est dommage que j'ai personne avec qui partager ça. » Un petit air triste passa sur mon visage puis disparu rapidement. « Et toi, tu aimes être ici ? » Je lançais rapidement un petit coup d’œil à une femme qui passa à côté de nous pour aller aux toilettes puis revenais à mon désormais pas-si-inconnu-que-ça.

Je souris un peu plus lorsque Al me parla du Bronx : « Un petit moment alors. Je n'ai pas encore eu l'occasion d'aller dans le Bronx mais j'espère remédier à ça bientôt. » Je notais dans un coin de ma tête d'aller y faire un tour dans une de mes prochaines excursions. Je ne savais pas trop bien ce que je pourrais aller y voir, mais je trouverais bien en cherchant sur internet ou en allant directement. Et puis au pire, il y aurait bien un café ou quelques magasins.

« Ah oui ! Je crois que je vois où ça se trouve. Je suis de Columbia, en effet. » Je me demandais comment il avait pu le deviner. C'était quand même pas inscrit sur ma tête, si ? Perplexe, je continuais à jouer avec ma paille. Je regardais Al manger et finir son muffin sans réagir. Il me donnait plus envie de reprendre un nouveau café que de manger mais je ne devais pas craquer, après je n'arriverais pas à fermer l’œil, c'était vraiment pas une bonne idée.

Soulagée de ne pas l'avoir interrompu dans quelque chose d'important, je le rassurais à mon tour : « Ah, ça va alors. Tu ne m'a pas interrompu non plus, je m'apprêtais à arrêter. Et puis, c'est plus agréable de discuter avec quelqu'un que de réviser. » J'avais l'impression que le sujet était terminé et je décidais d'oser une question légèrement plus personnel : « Est-ce que tu as des frères et sœurs ? » lui demandais en souriant timidement.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 10:12

Je pense que New York, soit on adore cette ville soit on la déteste. C’était une ville impressionnante qui bougeait tout le temps. Ou chaque coin de rue avait une façon de vivre et de se comporter différente du précédent. La ville pouvait être oppressent mais tout en offrant une telle sensation de liberté. Et à l’évidence celle-ci avait réussi à gagner le cœur de Rose bien que malgré la population infinie qu’on trouvait ici, celle-ci ne semblait pas s’être trouvé de gens avec qui en profiter.

- Tu n’as pas encore d’amis à l’université ? Ou un petit ami ?

Elle n’était pas là depuis bien longtemps et il n’était pas toujours évident de rencontrer des gens mais même moi, alors que pourtant quand on connait mon adolescence ce n’était pas gagné d’avance, j’avais réussi à me faire un petit groupe d’ami en arrivant à la fac. Que j’avais pris avec deux semaines de retard en plus ! Alors une fille toute mignonne comme Rose qui avait en plus l’air des plus avenante et entreprenante, socialement parlant je veux dire, ça m’étonnais un peu de l’imaginer sans grand contacte.

- Bien, ça a pas forcement toujours été le cas mais oui j’aime beaucoup cette ville. C’est chez moi.

Manhattan en soit même, durant bien longtemps j’avais eu du mal. Trop de gens, trop active, et surtout ce n’était pas chez moi. A ce moment la chez moi c’était le Bronx. Là où j’avais toujours vécu avec mon père et ma mère. Ici à l’époque, pour moi ce n’était que la ville du nouveau mari de ma mère. Mais à présent c’était beaucoup plus. C’était le fait de pouvoir vivre ma passion par mes études. De m’être réconcilié avec ma mère. C’était surtout Dorian. Alors oui j’aimais infiniment être ici. Pour ce qui est du Bronx, j’eue un léger sourire tout au haussant légèrement les épaules.

- Oh tu sais, y’a rien de bien passionnant la bas.

Enfin je disais ça parce que j’étais un local. Habitué au quartier et à ce qu’il s’y passait. Puis bon, n’étant pas du genre à sortir des masses non plus, en réalité je ne savais pas tellement ce qu’on pouvait y faire. Pour moi c’était un quartier de ville comme un autre au final.

Et tant mieux alors si je ne l’avais pas coupé dans ses révisions. J’imagine que science politique même en première année ça devait être plutôt compliqué à suivre. Et oui ça c’est sûr que c’était plus agréable de parler avec quelqu’un que de devoir se concentrer des heures durant sur des lignes de codes interminable, vivant avec l’angoisse d’oublié un point-virgule quelque part et de devoir passer trois heures de plus à chercher ou. La nouvelle question de Rose me surpris un peu. Pas le genre dont j’avais l’habitude d’entrée de jeu mais pourquoi pas. Toujours avec un léger sourire sur les lèvres, j’avais fait un non de la tête.

- Non je suis fils unique. Et toi ? Je suppose que ta famille est restée à Dallas ?

Si elle était là pour ses études, peu de chance que tout le monde, ou peu de monde, l’ai suivi ici. D’autant plus qu’elle m’avait dit se sentir un peu seul.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 12:01

Plus je discutais avec Al et j'apprenais à le connaître, plus je me disais qu'on pourrait peut-être devenir amis tout les deux. Il avait l'air d'être un chouette type. «Pour l’université, tu sais c'est des grands amphis et on passe presque notre temps à prendre des notes, alors c'est difficile de pouvoir discuter avec quelqu'un. En plus, le campus est grand donc tu fais seulement que croiser les gens sans vraiment leur parler. »

« Et non, je n'ai pas de petit ami. Et toi, tu as quelqu'un ? » J'ai choisis un terme neutre parce que je savais qu'à New-York, il n'était pas rare de tomber sur des personnes qui n'étaient pas hétéro. Et si je ne me trompais pas, j'avais cru deviner quelque chose sur la personne qui se trouvait en face de moi. Mon instinct de ne me trompait généralement pas.

Je le regardais puis lui répondis : « Oui je comprends, je connais pas mal de personnes qui n'aimeraient pas venir ici parce qu'il y a trop de monde. » Je lui souris : « C'est normal, tu es né ici. » Je me demandais ce qu'aurait donner ma vie si j'avais grandis ici. Est-ce qu'elle aurait été complètement différente ou bien elle aurait été quasiment identique ? N'empêche que ça doit être chouette de grandir dans les allées de Central Park ou d'aller faire les magasins à Time Square lorsqu'on est adolescent.

« Oh je me doute que c'est pas vraiment comme ici, mais j'ai quand même envie d'aller faire tour. C'est un peu chez moi ici maintenant. » Je ne savais pas encore si un jour je retournais m'installer à Dallas, une fois mes études finies, ou si je resterais ici. Ou peut-être encore ailleurs, qui sait. Mais je devais bien reconnaître que l'idée de rester à New-York me tentait bien.

« Je suis fille unique aussi. En fait, j'ai grandis uniquement avec mon père et je ne connais pas tellement le reste de ma famille. » Je voulais ajouter que mes amis étaient aussi là-bas, mais je savais qu'il s'en doutais. Enfin bien sûr, certains avaient fait comme moi et étaient allés étudier dans une autre ville mais d'autres étaient restés.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 15:25

Même si je m’en doutais et le savais déjà aussi, à l’évidence, mes cours et les siens étaient bien diffèrent. Nous aussi on avait des cours en amphi et tout mais la plus part se déroulaient en salle informatique ou on travaillait souvent les uns avec les autres. Sur des projets de groupe et tout donc c’était sans doute bien plus facile pour communiquer et sympathiser par la même. Du coup je trouvais ça un peu triste pour elle. Arrivé dans cette grande ville toute seule et ne pas arriver à s’y faire de contacte. Ça devait être dur. Moi-même qui il y a encore un an était du genre solitaire, certes pas forcement par choix, mais en avait l’habitude je me sentais souvent seul alors je n’imaginais pas pour quelqu’un qui avait sans doute l’habitude d’être entouré avant. Et pas de petit ami non plus. Chose qui semblait logique vu ce qu’elle venait de me dire. Et moi ?

- Oui. J’ai quelqu’un.


Pour reprendre sa façon de me poser la question. Non je ne cherchais pas spécialement à cacher le fait que ce quelqu’un était un mec. Pour sûr que fut une époque même me dire à moi-même que je sortais avec un garçon c’était la fin du monde, aujourd’hui j’assumais parfaitement la chose. Enfin Dorian. Pas sûr que je sois si à l’aise s’il j’agissais de quelqu’un d’autre. De toute façon aucun autre mec ne me faisait d’effet. Après ses deux semaines de séparation ou j’avais passé mon temps a couché avec des filles sans jamais regarder aucun mec, la chose me semblait assez clair. C’était lui et personne d’autre. Malgré tout je ne me voyais pas comme ça de but en blanc crié au grand jour et malgré tout, encore à une inconnu ou du moins brève connaissance que j’étais « gay » sans savoir ce qu’elle pourrait en pensé. Le Texas n’était-il pas connu pour ne pas du tout apprécier la chose ? C’était peut-être son cas après tout.

Petit hochement de tête quant au fait que tout le monde ne pouvait pas forcement apprécié l’animation et la foule vivant dans cette grande métropole. Et oui, le fais que je sois né ici aidait forcement au fait que j’aimais cette ville mais comme dit, ça n’avait pas toujours été le cas. Mais ce n’était pas forcement à cause de la ville, plus à ce qui se passait dans ma vie à ce moment-là. En tout cas c’était bien pour elle que si malgré la solitude elle appréciait la ville au point de dire que c’était aussi son chez elle et qu’elle avait envie d’en découvrir toutes les facettes.

- Ah moi c’est l’inverse, j’ai grandis avec ma mère. Enfin j’ai mon beau père aussi mais c’est pour dire …

Pour dire que c’était marrant d’une certaine façon de voir que nos vies semblaient se rejoindre d’une certaine façon sur certain point mais de façon inversée. Fille/garçon, père/mère.

- Et j’ai pas vraiment d’autre famille non plus.

Grands parents décédé avant ma naissance. Un seul et unique oncle mais qui se trouvait je ne savais ou depuis le décès de mon père donc au final ça avait toujours été ma mère, moi et à la limite un peu Monty et sa famille même si pour ma mère et moi et les choses passaient assez mal avec eux. Tien, changement de sujet radicale mais qui en fait était assez bateau quand on faisait connaissance.

- Et tu aimes quoi comme style de films ou musique ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 17:26

Je notais qu'il avait emprunté le même terme que moi. Hum .. aurais-je vu juste ? Je ne pouvais pas lui en vouloir. Je comprenais très bien qu'il ne le dise pas à tout le monde, après tout, on ne pouvait jamais savoir quel serait la réaction des gens. Je suppose que certains devaient avoir vraiment des réactions extrêmes. « Depuis longtemps ? » l'interrogeais-je, en lui faisant un sourire qui se voulait rassurant.

J'étais parfaitement au courant que mon état de naissance était totalement contre les relations entre les personnes du même sexe. Mais en ce qui me concernait, je n'avais absolument aucun problème avec ça. En fait, même si j'étais moi-même hétéro, je n'aurais rien contre le fait d'avoir une aventure avec une autre fille. J'avais prit l'habitude de taire ces informations pour ne pas avoir de problèmes mais maintenant j'étais à New-York. J'avais envie de le dire à mon compagnon de table, mais je craignais que ça fasse trop.

Je fus très flattée lorsqu'il me raconta pour sa mère et sa famille. J'avais l'impression qu'il se confiait vraiment à moi et qu'il ne devait pas raconter ce genre de choses à n'importe qui. Pour le remercier, je décida de lui rendre la pareille : « Oui je vois ce que tu veux dire. Enfin non, je l'imagine. J'ai perdue ma mère très jeune mais mon père n'a jamais eu personne d'autre. » Je baissais légèrement la tête puis la relevais en continuant : « En fait, mes deux parents étaient en mauvais terme avec leurs familles, c'est pour ça que je connais personne. »

Al me parla ensuite de films et j'étais contente de pouvoir passer un sujet un peu plus joyeux. J'étais néanmoins contente qu'on se confier l'un et l'autre et j’espérais lui faire comprendre qu'il pouvait me faire confiance tout comme je pouvais lui faire à lui. « J'adore le surnaturel et j'aime bien également les bons films d'horreur, et toi ? » lui répondis-je. « Est-ce que tu écoutes de la musique ? »
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   29/10/2015, 19:46

A la question de Rose quand à savoir depuis quand j’étais en couple et bien … Petit bug. La question a un million sur laquelle j’avais passé de longue heure à réfléchir. Enfin, réalisant mon absence, j’avais secoué la tête, échappant un léger ricanement nerveux tout en faisant un petit geste de la comme pour m’excuser.

- Heu pardon c’est que … c’est un peu compliqué. On a commencé à sortir ensemble en juin mais … On se sépare assez régulièrement. Là ça fait quatre jours !

Même si ma phrase avait été un peu hésitante, j’avais dit ma dernière réplique avec un faux air de fierté. Bah, valait mieux en rire qu’en pleurer. Après il est sur que j’étais toujours un peu incertain par rapport a ma relation avec Dorian. Au fait qu’on se soit remis ensemble. Quand on c’est comment ça c’est fait. Comment on c’était séparer la dernière fois pour ne parler que de celle la … Un peu compliqué d’avoir confiance en nous … Mais bon, on verrait bien ce que ça donne. J’avais envie que ça marche, j’en avais besoin. Rien pour moi n’était plus important que Dorian mais en même temps on avait une telle facilité à se faire du mal mutuellement …

Tout en l’écoutant me parler de sa mère et de sa vie avec son père, j’hochais doucement la tête avec un petit sourire amicale, laissant sous entendre que je comprenais moi aussi. Ça n’avait pas forcement du être évident de vivre sans sa mère et en plus si tôt de se que j’en comprenais. J’en venais à me demander ce qui était le pire, si on peut dire. Avoir le manque de quelqu’un qu’on a au final jamais vraiment connu mais être du coup habité par un vide de ce manque de souvenir ou a l’inverse, comme moi, avoir la douleur de tous ces souvenirs tout en sachant que ceux-ci ne sont que ça. Que jamais on ne pourra les revivre ou repartager avec cette personne … Petite question philosophique du moment sur laquelle je ne m’attardais pas.

- Oué. Moi mes grands parents sont morts avant ma naissance et n’avaient pas d’autre famille que leurs enfants. Il n’y a que mon père qui avait un frère mais je ne l’ai pas revu depuis des années.

Petit haussement d’épaule comme pour dire c’est la vie. C’était nul c’est sur car j’aimais beaucoup mon oncle mais lui et ma mère étaient déjà un peu brouillé avant la mort de mon père donc une fois que celui-ci n’était plus parmi nous, on ne l’avait plus revue …

A l’énonciation du genre de film que Rose pouvait aimer, j’avais eu un petit rire jaune dans ma tête. Je n’avais rien contre le surnaturel ou les films d’horreur bien au contraire, j’en regardais souvent … Depuis quelques mois bien plus que je ne voudrais soit dit en passant. Oui tout ce genre de truc c’était plus la passion de Dorian. Bon après c’était donnant-donnant. Un coup on regardait un film de son choix et un autre coup un du mien.

- Je suis plus science fiction.

Hé on est un geek a part entière ou on ne l’est pas. Alors en bon geek fan de pc, jeux vidéo et cosplay, je l’étais aussi des star wars, star trek et tout ce qui va avec. Et pour la musique.

- Tu sais ce que c’est de la chillstep ?

Pas forcement un style musicale très connue et apprécié non plus. Enfin, la plus part des gens trouvaient ça sympa sur le coup mais rapidement ça les soulaient. Genre Dorian qui a chaque fois que j’en mettais simulait une pendaison et une crise de somnambulisme parce que c’était trop calme a son gout. Moi j’aimais bien. Je trouvais ça relaxant.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   30/10/2015, 00:07

Je regardais Al plongé dans ses réflexions et je lui laissait le temps de réfléchir. J'étais pas vraiment pressée, il avait le temps de réfléchir à sa réponse. « Ah oui je comprends, ce sont des choses qui arrivent. J'espère que vous arriverez à rester ensemble alors. » Moi aussi j'avais eu le droit à mon lot de relations amoureuses foireuses. Mais pour le moment, j'avais décidé de ne plus me prendre la tête avec ça et de profiter.

« Ah la famille .. C'est compliqué. » commentais-je en soupirant. Je me demandais au passage si un jour j'aurais ma propre famille et si ça serait aussi compliqué. Je croisais les doigts en espérant que non. Peut-être que ça arriverait plus rapidement que je le pense, ou peut-être jamais qui sait. En tout cas, chaque chose en son temps.

Je fis un large sourire lorsqu'il me parla de science fiction : « Je m'en serait presque douter. » lui fis-je en riant doucement. Ce n'était pas un geek pour rien. Il devait être sûrement doué, enfin je ne pouvais pas savoir, je n'y connaissais rien. Je le notais dans un coin de ma tête, si jamais mon ordinateur tombait en panne, je saurais qui contacter au moins.

« Non je ne connais pas la chillstep, qu'est-ce c'est ? Est-ce que ça a quelque chose à voir avec le dubstep ? » l'interrogeais-je, intéressée. Un peu de culture musicale, ça faisait pas de mal. Surtout que je jouais du piano et que je chantais à mes heures perdues, je n'étais donc pas une débutante. Cette conversation me donna envie d'aller jouer de mon petit piano d'appartement.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   30/10/2015, 12:26

J’avais affiché un léger sourire a Rose tout en hochant la tête à l’affirmative. Oui moi aussi j’espérais bien qu’on allait réussir à rester ensemble cette fois ci. Il fallait qu’on arrive à faire la part des choses et tout mais bon, avec un peu de bonne volonté, il n’y avait pas de raison non ? Le temps nous le dira. Pour le fait que la famille c’était quelque chose de compliqué j’avais la aussi hoché la tête bien qu’affichant un petit air amusé et au combien d’accord avec elle. Sans parler des histoires avec mon oncle et tout, rien que mes relations avec ma mère étaient il y a encore peu des plus étranges. A présent ça allait très bien et on rattrapait même les années perdu mais pour sûr qu’on n’avait pas souvent eu une relation pareil. Mais ça me faisait du bien. Vraiment. Je pense que c’est aussi grâce à ça que j’étais mieux dans ma peau et à l’aise avec les gens. Tout va forcément mieux dans notre tête quand on est heureux dans notre vie non ? Actuellement c’était le cas pour moi.

Pour le fait que j’aimais la science-fiction, comme pour cette histoire de geek à avoir sauvé son pc, j’avais légèrement ricané, amusé de sa remarque. Oh je ne le prenais nullement mal au contraire. J’assumais parfaitement la chose puis bon, je voyais bien qu’il n’y avait aucune méchanceté dans sa façon de dire ça.

- Quelle grande intuitive tu fais !


Avais-je dit en rigolant, me calmant rapidement mais tout en gardant mon sourire. Oui c’est sûr que sur beaucoup de point j’étais un peu le stéréotype du geek. Fan de jeux vidéo, pc et informatique, science-fiction et japanisation. J’avais hoché la tête quand a sa question sur le lien entre dubstep et chillstep, allant au passage fouillé dans la poche de mon manteau suspendu sur le dossier de ma chaise.

- Oui c’est la même base, enfin sur le fait que c’est de la musique électronique mais la chill c’est plus doux et souvent avec un peu de vocalise.

Sortant mon mp3 de mon manteau, j’avais rapidement allumé celui-ci tout en allant chercher une musique avant de tendre une oreillette à Rose pour lui faire écouter un morceau.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort !   2/11/2015, 21:01

Tandis que j'avais fait la remarque sur sa relation amoureuse, j'avais remarqué que Al était plongé dans ses pensées. Je m’abstins de lui demander quoi que ce soit, même si j'étais curieuse, c'était sa vie privée et comptais bien respecter ça. Et je comprenais parfaitement qu'il ne se confie pas à n'importe qui dès la première rencontre, il avait parfaitement le droit à son petit jardin secret, comme tout le monde.

Je ris avec lui en parlant de mon mac, sur le fait qu'il soit geek, et de sa remarque puis je continuais sur le même sujet : « Tu sais que je te suis extrêmement reconnaissante pour ça ? Je savais ce que j'aurais fait s'il avait été fichu ! Pour la peine, je pourrais presque dresser un autel à ton effigie dans mon appartement ! » Je me mit à rire une nouvelle fois.

J'avais un petit peu tendance à parler trop vite, ce qui m'emmenait quelques fois à dire des bêtises. C'était ce que j'avais fait lorsque je lui avait parler de dubstep. J’espérais donc intérieurement ne pas avoir dit n'importe quoi. Je fus soulagée lorsque que j'entendis sa réponse en me disant que j'étais stupide et qu'au pire des cas, il serait moquer de moi et qu'on aurait rit à nouveau.

Je regardais Al se pencher et sortir un MP3 de son manteau. Je souris en attrapant l'oreillette qu'il me tendait. « Je savais que cette conversation allait terminée de cette manière. » lui dis-je, rigolant u peu. J'enfonçais délicatement l'écouteur dans mon oreille, prête à écouter la musique.

Je me laissait envahir par l'air qui résonnait dans mon oreille. « J'aime bien, c'est joli. C'est assez différent de ce que j'ai l'habitude d'écouter mais j'aime bien. » Je trouvais  « Comment tu as connu ce genre de musique ? C'est quelqu'un qui te l'a fait découvrir ou bien tu as trouver par toi-même ? » lui demandais-je en le regardant encore.
Revenir en haut Aller en bas
 
Après l'effort, le réconfort !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: