AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 And bad new year [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: And bad new year [Terminé]   4/11/2015, 22:07

D’après moi le trajet était interminable, le tout plongé dans un silence … de mort. Je restais totalement immobile sur mon siège, à fixer la route qui défilait devant nos yeux alors qu’intérieurement c’était l’enfer. Partager entre sentiment de tristesse, de colère, de culpabilité. Je voulais qu’on arrive. Qu’on arrive au plus vite …

Et c’est en reconnaissant l’intersection menant a New York que j’avais doucement reprit vie, me redressant dans mon siège tout en étant plus alerte a ce qu’il se passait autour de nous jusqu’à entrer dans la ville ou la je m’étais clairement mis a m’agiter, a devenir nerveux a jouer avec mes mains tout en ayant une jambe tremblante.

- A droite. A Droite. Mais va à droite putain !!

Pas que Dorian ne m’écoutait pas et n’y allait pas, juste que je ne lui laissais pas le temps d’arrivé a l’angle de la rue pour tourné que je m’énervais déjà. Soupirant un grand coup pour me calmer tout en continuant de laisser ma jambe trembler, je détaillais la rue, insultant dans ma tête tous les gens qui se trouvait autour de nous. Tapant sur le tableau de bord des qu’on se prenait un feu rouge, m’énervant en gueulant des qu’un mec roulait trop doucement a mon gout devant nous. Heureusement rapidement, même si bien trop long pour moi, nous voila arrivé devant l’hôpital. Ne laissant même pas le temps à Dorian de se garer que j’avais détaché ma ceinture pour sauter hors de la voiture et me mettre à courir en direction de l’entrée du bâtiment. Je m’étais par la suite dirigé toujours au pas de cours  jusqu’au bureau d’accueil, me présentant de façon précipité tout en demandant ou était ma mère. Après une courte recherche sur l’ordinateur, encore une fois bien trop longue a mon goût, l’infirmière m’avait dit d’attendre qu’elle appelait le médecin en charge de ma mère tout de suite. Inspirant un grand coup, aussi bien pour me calmer et ne pas m’énerver mais aussi pour calmer la peur et l’appréhension qui m’envahissait de plus en plus depuis que j’avais eu ce maudit message sur mon répondeur, je m’étais doucement reculer du comptoir, relevant mes mains sur ma tête tout en tournant sur moi-même, repartant a faire les cent pas quand du coin de l’œil j’avais vu Dorian venir vers moi. Baissant mes bras, je l’avais regardé d’un air encore une fois bien perdu et inquiet, inspirant une nouvelle fois mais d’une façon saccadé a cause de mon angoisse.

- Ils appellent … Faut attendre le médecin de ma mère …

Sentant que je perdais pied, que j’allais craquer d’un instant a l’autre si je n’avais pas très vite des réponses, les larmes me montant une nouvelle fois aux yeux, je m’étais approché de Dorian, montant mes bras autour de ses épaules pour aller me blottir contre lui, enfouissant ma tête dans son cou.

- J’en ai marre Dorian … J’en ai marre …

Marre de cet enfer, de revivre les mêmes choses, d’avoir peur, de ne pas savoir, … Puis j’avais entendu une voix dans mon dos m’interpeler, citer mon nom. Me redressant brusquement tout en tournant la tête, j’avais vu un homme en blouse blanche, le médecin en charge de ma mère. Me détachant de Dorian je m’étais complètement mis face au docteur, lui demandant avec empressement comment allait ma mère. Celui-ci nous avait alors expliqué que des suites du choc de l’accident, elle avait eu des cotes cassé, qu’une avait été perforé un de ses poumons mais sans trop de gravité et qu’une autre avait déchiré sa paroi abdominal, provoquant une hémorragie interne qui avait nécessité de l’opéré mais que les choses c’était passé sans embuche et que même s’il lui fallait à présent du repos il n’y avait normalement pas de risque de complication. Elle avait aussi un bras cassé mais dans l’ensemble, par rapport à Monty, elle s’en sortait relativement bien. Etrange que de pensé aux similitudes de mon propre accident … Le médecin nous avait alors accompagné pour la rejoindre. En route, pas loin de la chambre ou était ma mère en faite, on avait croisé la route de Castiel. Avec tout ça j’avais totalement oublié que je lui avais demandé de venir ici. Réalisant la chose, qu’il était bel et bien venu, j’avais été le prendre dans mes bras, le remerciant avant de m’en séparer. Avant d’entrer dans la chambre, le médecin m’avertie que ma mère étant encore pas mal dans les vapes, ils n’avaient pas pu lui « annoncer » pour Monty. Me crispant de nouveau en ravalant ma salive, j’avais hoché la tête, le remerciant avant que celui-ci ne nous laisse. Petite seconde d’absence avant de relever les yeux vers Dorian et Castiel.

- Heu, je, … Restez ici s’il vous plait … Je reviens …

Si je devais annoncer moi-même à ma mère qu’elle était de nouveau veuve, peut être pas besoin du petit comité en arrière plan. Hochant doucement la tête a plusieurs reprise comme pour me dire a moi-même que ça allait aller, je m’étais ensuite approché de la porte, ouvrant celle-ci avant d’entrer dans la chambre avant de la refermer derrière moi.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 6/11/2015, 09:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   4/11/2015, 22:40

Le trajet jusqu'à New York se fit dans le silence absolu. Alby, clairement, n'avait pas envie de parler, et comprenant, Dorian n'avait pas chercher à lui faire la discussion. Trop occupé à faire le trajet jusqu'à New York le plus vite possible le tout sans avoir d'accident. Un seul pour cette nouvelle année suffisant amplement. Enfin, Dorian ne pouvait pas vraiment comprendre la chose. Il l'imaginait. Mais, n'ayant jamais vécu ce que vivait Alby, de près ou de loin, il ne pouvait qu'essayer de se faire une idée. Cependant, il n'était pas nécessaire pour lui de savoir par quoi il passait pour tout simplement être à ses cotés.

Arrivés à New York, Alby fut comme sorti de son hibernation, à soudainement reprendre vie. A devenir nerveux. A l'engueuler alors qu'il n'y avait pas de raison de l'être. A pester contre tout et n'importe quoi qui se mettait sur la route. Se doutant bien que lui dire de se calmer ne changerait strictement rien, Dorian resta silencieux, préférant conduire jusqu'à l'hôpital ou vraiment, il se demandait quelles allaient être les nouvelles. Comment ça allait se passer. De ce qu'il avait compris, son père était sur place, petit réconfort ou soutient, comme on veut. Finalement ils atteignirent l'hôpital, ou, ne prenant pas le temps d'attendre que Dorian ne se soit garé ou même vraiment arrêté pour ça, Alby avait détaché sa ceinture pour sortir sans plus de cérémonie du véhicule, courant vers l'entrée. Ne faisant pas de manière, Dorian avait simplement cherché une place ou garer la voiture. Cette dernière garée, il en sortit à son tour pour se rendre à l'entrée, se demandant combien de personnes ont été amenées ici cette nuit, des suites du nouvel an. Si la fête y était pour quelque chose. Dans le hall d'entrée, près de la réception, il vit sans mal Alby, faisant les cent pas. Arrivant à sa hauteur, le brun lui dit comme quoi le médecin qui s'était chargé de sa mère allait venir. Hochant la tête doucement, il vit Alby venir vers lui, passer ses bras autour de lui et tête dans son cou pendant que Dorian avait passé ses propres bras autour d'Alby.

- Je sais trésor, je sais ….


Embrassant la tête d'Alby, Dorian aurait sincèrement voulu faire quelque chose pour lui. Malheureusement, à part rester avec lui, le soutenir, il était limité. Leur étreinte fut mise à terme par une personne, appelant Alby. C'était le médecin qui s'était occupé de Karen. Silencieux derrière Alby, Dorian écouta le résumé du médecin, et vraiment, c'était effrayant. Elle était en vie et vivra, c'était la seule bonne nouvelle à prendre la dedans. Suivant Alby et le médecin, ils prirent la direction de la chambre ou était Karen. En voyant son père sur place, Dorian ressentit un petit sentiment de soulagement. De se dire que lui, ses parents n'avaient rien. Laissant Alby étreindre Castiel et le remercier, le médecin leur fit savoir que personne n'avait pu lui dire pour Monty. Dorian avait fermé les yeux quelques secondes, se disant que c'était pas un truc qu'un fils à annoncer à sa mère. Rouvrant les yeux, il vit Alby les regarder, leur demandant de rester la.

- D'accord.. on t'attends. On sera juste la.


Regardant Alby rassembler son courage, Dorian et Castiel l'avait vu entrer dans la chambre, fermant la porte derrière lui. Baissant les yeux, Dorian avait senti Castiel passer un bras autour de ses épaules, lui frottant doucement le bras.

- C'est sympa d'être venu ….


Castiel avait doucement haussé les épaules lorsque Dorian avait relevé les yeux pour les poser sur lui. Son père lui avait adressé un petit sourire l'air de dire : y'a pas de quoi. Avec un sourire en coin, Dorian avisa légèrement son père. Pas bien frais lui non plus on dirait. Mais d'un autre coté, ça lui faisait du bien de savoir qu'il était la. Mais, il espérait surtout que ça puisse apporter un semblant de réconfort et de soutient à Alby. Et Karen ….

- C'est dégueulasse ce qui leur arrive.


Je sais Dorian … je sais ….


Pas de remarque quand au fait que tous deux avaient un peu les mêmes phrases dans ce genre de circonstances. Le blond avait une nouvelle fois baissé les yeux. Se sentant impuissant et inutile. Encore plus en sachant un peu ce qui devait être dit de l'autre coté...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   4/11/2015, 23:28

Après être entrer dans la chambre et avoir fermé la porte derrière moi, j’étais resté une petite seconde face à celle-ci, inspirant profondément mais silencieusement avant de me tourner vers ma mère. De nouveau, petite tétanie devant celle-ci. A la voir allongé de la sorte dans le lit. Une perfusion au bras et un petit tuyau passant autour de son visage pour lui apporter de l’oxygène par le nez. Celle-ci semblait dormir, je la regardais encore quelques instant, ressentant un mélange de soulagement et de peine. De tristesse en angoisse aussi. Inspirant une nouvelle fois, je m’étais approché d’elle, m’asseyant sur le siège a coté de son lit tout en le rapprochant de ce dernier. Tout en regardant ma mère, le visage quelque peu tuméfié, j’avais attrapé sa main, lui caressant doucement tout en l’appelant d’une voix aussi douce. Elle avait ouvert les yeux avant de tourner son visage vers moi. J’avais affiché un léger sourire, ressentant cette fois très clairement une vague de soulagement à la voir, éveillé, disant mon prénom. Elle m’avait demandé ce qu’elle faisait la, ce qu’il c’était passé. Je lui avais répondu par les informations que j’avais eu que ce soit au téléphone, a l’accueil ou par le médecin. Lui expliquant que sur le chemin du retour de leur soirée, à une intersection il était entré en collision avec un autre véhicule. Je lui avais expliqué ses blessures même si nul doute que le médecin repassera les lui expliquer plus en détail. Puis elle avait fini par me demander ou était Monty, s’il allait bien. Je pense qu’entre l’expression que j’avais affiché malgré moi sur mon visage et le temps que j’avais mi à lui répondre, elle n’avait pas besoin de plus pour comprendre la chose. Restant malgré tout des plus stoïques, son visage affichant clairement que quelque chose venait de se briser en elle, laissant échapper une larme mais n’eue pas plus de réaction. Je ne savais pas trop ce que je devais dire, lui répétant malgré tout ce qu’on m’avait dit à moi-même, qu’il était apparemment mort sur le coup dans la collision, sans souffrance. Ma mère avait détourné son regard, regardant en direction du plafond tout en hochant la tête pour dire qu’elle comprenait, déglutissant difficilement tout en me serrant un peu plus la main. Et égoïstement moi je m’étais mis à pleurer. Baissant ma tête sur nos mains tout en lui disant que j’étais désolé et lui demandant pardon. Ma mère m’avait fait relever la tête, me regardant avec un mélange de tristesse et tendresse, me disant que ce n’était pas ma faute en me caressant la joue. Difficilement et sans trop que je comprenne pourquoi au début, elle c’était légèrement décalé sur son lit, grimaçant sous la douleur sans doute affreuse entre ses cotes et son poumon, et le déplacement avec l’aide d’un seul bras n’était a l’évidence pas bien pratique. Je m’étais redressé lui demandant ce qu’elle faisait et d’arrêter. En faite elle c’était juste décaler pour me faire de la place, me disant de venir avec moi. La regardant quelques secondes en ravalant mes larmes, je m’étais ensuite exécuté, montant doucement sur le lit en me mettant sur le coté en faisant attention de ne pas trop la toucher, posant juste doucement ma tête sur son épaule avant que ma mère ne vienne coller la sienne contre la mienne. Et on était resté la, allongé l’on à coté de l’autre sans rien se dire. Juste a être la l’un pour l’autre.

Un temps plus tard, ne sachant pas si je m’étais endormi ou juste perdu dans mes pensés en me déconnectant totalement du monde, j’y revenais doucement. Relevant un peu ma tête pour regarder ma mère, je vis que celle-ci c’était en tout cas endormi. C’était une bonne chose, elle en avait besoin. Me redressant d’avantage, j’avais été embrassé son front, m’y attendant quelques secondes avant de me redresser, descendant du lit. J’étais en train de réalisé que j’avais laissé Dorian et Castiel dehors et que je n’avais aucune idée de depuis combien de temps j’étais aussi. Alors, doucement, après un dernière regard pour ma mère, je m’étais dirigé vers la porte ouvrant doucement celle-ci pour ne pas faire de bruit, en sortant a pas feutré avant de la refermé tout aussi doucement une fois a l’extérieur. La main toujours sur la poignée, j’étais resté ainsi face a la porte avant d’aller appuyé ma tête dessus fermant les yeux a de nouveau prier pour que tout ça soit juste un cauchemar.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 00:01

Restés dans le couloir, Castiel et Dorian s'étaient dirigés vers les bancs non loin, aux sièges pas bien confortables. Se posant dessus avec un soupir, Castiel avait ensuite regardé Dorian, resté lui debout. Disant qu'il allait chercher du café au distributeur non loin, il prit congé de lui, le laissant un instant seul. Face à la porte non loin. Ou derrière se trouvait Alby et sa mère. Profondément attristé pour eux, pour leur perte, pour l'état dans lequel devait être aussi Karen, aussi bien physiquement que mentalement, Dorian avant croisé les mains devant lui, regardant une nouvelle fois le sol, perdu dans ses pensées. Il remarqua néanmoins son père lorsqu'il vint se poser à coté de lui, et récupéra le gobelet de café qu'il lui tendit alors. Le remerciant, Dorian avait récupéré ce dernier pendant que Castiel s'était assis à coté de lui.

Vous avez fait vite pour rentrer. De souvenir, la maison d'Albert est quand même assez loin.


- On étaient pas la bas ce matin. Longue histoire …


Dorian lui fit un petit signe de la main, pour lui dire de ne pas s'inquiéter, que tout allait bien. Chose tout à fait vrai, du moins par rapport à ça. Portant la tasse à ses lèvres, Dorian et Castiel restèrent ainsi un bref moment dans le silence. Jusqu'à ce que Dorian reprit la parole.

- Dis-moi, ça t'es déjà arrivé de te sentir totalement impuissant face à une situation ? A ne pas savoir quoi faire pour agir ?


Si. Plein de fois.


- Et, dans ces cas-la, qu'est ce que tu fais ?


Castiel poussa un petit soupire à coté de lui, se calant sur son siège comme il le pouvait, restant alerte malgré la gueule de bois et ces sales nouvelles.

Je prie. Mais, pour dans ton cas, il y a quelque chose que tu peux faire.


Ne posant pas de question sur pourquoi et comment, ou dans quels moments Castiel pouvait bien prier, Dorian trouva ça quand même spécial d'associer son père et un truc comme ça. Enfin, après tout. Il avait tourné la tête vers lui, l'interrogeant du regard pour savoir ce qu'il pouvait faire. Le russe avait également tourné la tête, en direction de Dorian.

Le soutenir, et être la pour lui. Être la lorsqu'il aura besoin de toi et savoir respecter les moments ou il aura besoin d'être seul, ou juste avec sa mère.


L'allemand avait hoché la tête, comprenant sans mal. Les temps à venir allaient être rudes. Pour Alby comme pour Karen. Qui avait du coup perdu pour la deuxième fois de sa vie un mari dans un accident. Deux personnes dans l'entourage d'Alby, en plus de lui, qui en avait un. Petite pensée sauvage dans sa tête à se dire qu'il devait faire gaffe …

Mais pour le moment, Castiel et Dorian restèrent la. Dans le couloir, à coup de café pour le père surtout. Dorian lui avait demandé à un moment s'il voulait rentrer se reposer. Ce à quoi, Castiel l'avait regardé un peut bête, lui disant qu'il était juste hors de question de les laisser tous les deux seuls. Ajoutant que, même s'il ne pouvait rien faire d'autre qu'apporter du café, il voulait aussi qu'Alby sache qu'il avait tout son soutient. Alby, ainsi que Karen. Avec tout ça, Castiel s'était pris d'affection pour Karen et Monty. Et de ce fait, ce qui leur était arrivé l'avait beaucoup touché et terriblement peiné. Ils se firent alors la réflexion que cette nouvelle année commençait très mal. Plus tard, ils relativiseront à se dire que pire n'était peut être pas possible.

Du café et quelques bribes de discussions plus tard, Dorian avait vu du coin de l'oeil la porte ou se trouvait mère et fils s'ouvrir, pour laisser apparaître Alby. Qui referma la porte derrière lui, visiblement doucement. Se levant de son siège, laissant Castiel, Dorian avait franchi la maigre distance qui les séparait. Son cœur se tordit en voyant Alby poser sa tête de la sorte contre la porte. Il s'était posté à coté de lui, et, tout en douceur, avait passé ses bras autour de lui, pour lentement le ramener à lui le prendre dans ses bras. L'enlaçant avec toute la tendresse dont il était capable en ce moment.

- Elle s'est réveillée ?


Lui demanda t-il, d'une voix toujours douce.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 09:09

La tête appuyé contre la porte, j’avais senti les bras de Dorian passer autour de moi, m’attirant doucement à aller vers lui, contre lui. Me laissant faire sans le moindre signe de résistance, passant mes bras dans son dos en remontant mes mains à ses épaules, m’agrippant quelque peu à sa chemise tout en posant ma tête contre son épaule. A sa question, j’avais hoché la tête à l’affirmatif. Restant encore quelques secondes ainsi cacher contre son épaule avant de redressé doucement ma tête, les yeux bien bouffi et rouge. Prenant une grande inspiration saccadée avant de ravaler ma salive.

- Elle s’est rendormie là mais … j’ai pu lui parler …

Ma voix était cassé et tremblotante mais au moins je n’étais pas repris de crise de larmes. Pas encore du moins. Le regard un peu perdu, j’avais fini par tourner mes yeux vers Dorian, le fixant un instant à ne pas trop savoir quoi dire, faire, comment réagir. J’avais fini par baisser les yeux, expirant fortement.

- Elle … J’pense que … Elle ne réalise pas bien. Elle a compris mais …

Malgré moi j’avais eu un petit soupire de rire nerveux, tentant d’affiché une esquisse de sourire qui ne voulais pas venir, mon visage reprenant bien vite une expression de tristesse profonde.

- Enfin c’est ma mère quoi … Elle montre rien. Pff, c’est même elle qui a dû me consolé. Nan mais ! …

Les larmes me remontaient doucement aux yeux. Me rapprochant de nouveau de Dorian en serrant mes bras dans son dos et allant enfouir ma tête dans son cou pour y sangloter légèrement. Je m’en voulais. Ma mère était dans un lit d’hôpital, avait perdu son mari, moi je n’avais même pas été la quand elle avait eu son accident et au final c’était elle qui devait me consoler pour me dire de ne pas pleurer. Que tout irait bien. Le monde à l’envers … Ressentant plus mes mains sur la chemise de Dorian, tout en prenant une grande inspiration, a tenté de me calmer. De ravaler mes larmes et de trouver un semblant de contrôle, j’avais fini par relever la tête, détachant une de mes mains du dos de Dorian pour passer ma manche devant mes yeux et mes les essuyer avant de relever mon regard vers Dorian, regardant aussi Castiel derrière lui. Me séparant doucement de Dorian en m’essuyant une nouvelle fois mes yeux, je les avais une nouvelle fois regardées.

- Vous … Rentrez chez vous si vous voulez … Je vais … J’veux rester avec ma mère alors, c’est bon …

Qu’on soit un ou plusieurs n’allait pas changer grand-chose. Il n’y avait plus rien à changer de toute façon maintenant …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 10:21

Alby dans ses bras, Dorian lui laissa le temps de répondre quand il le voulait, le gardant contre lui à simplement l'enlacer ou lui caresser les cheveux. Il sentit la tête d'Alby faire oui, ce à quoi Dorian ferma les yeux, se demandant comment elle avait pu réagir à tout ça. Se doutant d'à quel point ça devait être dur pour l'un, mais comme pour l'autre. Alby ayant lentement relevé la tête, Dorian garda ses bras autour de lui et avait reculé son visage pour le voir. Alors il lui avait dit. Ça a dû être terrible d'annoncer ça à sa propre mère. En même temps, peut être était ce mieux pour elle, moins « violent » moins cruel qu'Alby ne le lui dise plutôt que des médecins. Peut être. Ne disant rien en voyant qu'Alby ne savait pas quoi ajouter ou comment, Dorian bougea lentement l'une de ses mains dans son dos, le regardant silencieusement. Et selon lui, Karen avait compris, sans pour autant réaliser. Ça, un truc pareil, c'est difficile à réaliser. A voir quand elle saisira. En signant des papiers ? Voyant la voiture accidentée ? A l'enterrement ? En rentrant dans un appartement vide ? A son réveil ? Aucune idée. Fronçant doucement les sourcils, l'air inquiet à voir Alby tenter de garder contenance, à une tentative de sourire. Et si elle ne montrait rien … ah c'est elle qui l'avait consolé ? Dorian afficha un petit sourire désolé en entendant ça. Voyant Alby de nouveau venir vers lui les larmes aux yeux, c'est tout naturellement qu'il resserra une nouvelle fois ses bras autour de lui.

- Je suis la mon cœur, je suis la ….


Lui fit-il doucement, le berçant légèrement dans ses bras. Bon sang, ce que c'était compliqué de trouver les mots pour rassurer. Ah pour péter le moral et la vie des gens il était fort, mais quand il s'agissait de réconforter quelqu'un, c'était autre chose. En même temps, y avait il vraiment des mots suffisants pour consoler Alby ? Et sa mère alors ? Bon sang dans quel état elle devait être ….

- Ta mère est quelqu'un de très courageux …


Peut être qu'en consolant Alby c'était aussi un moyen de se consoler elle, de se rassurer. De se dire et rappeler qu'elle restait toujours une mère malgré tout ça. Même si, personne ne lui en voudra de craquer. Sentant Alby prendre son courage comme il le pouvait, à tenter de calmer ses larmes et se calmer lui même, il le laissa doucement se redresser, essuyant ses larmes comme il le pouvait. Laissant une main dans son dos, il avait vu et entendu Alby s'adresser à eux, leur disant de rentrer. Le père et le fils échangèrent un regard. Castiel lui, avait hoché la tête en se levant. Il s'était rapproché d'Alby, et aussi doucement que naturellement, était venu le prendre dans ses bras. Lui frottant doucement le dos, il lui avait dit :

Sache que de quoi que vous ayez besoin, toi et ta mère, je suis la.


Frottant une dernière fois le dos, Castiel l'avait relâché, lui adressant un sourire compatissant. Il regarda ensuite Dorian, et tous deux se saluèrent de la tête avant que le russe ne prenne la direction des ascenseurs pour s'en aller. Quelque chose lui disait que plus tard dans la journée, Castiel allait revenir. Dorian s'était ensuite tourné vers Alby, relevant une main à sa joue.

- Je reste ici. Si tu le veux.


Sauf si du moins, il ne voulait vraiment de personne. Rester ici, ne le dérangeait pas. Tant pis s'il devait attendre pendant toute la journée la dehors dans le couloir pendant que de temps à autre Alby irait voir sa mère. Juste à rester la en soutien moral. C'est tout. S'approchant de lui, Dorian était venu l'embrasser aussi doucement que possible, lui caressant la joue de son pouce. Tant pis pour les larmes. Se détachant de ses lèvres, il posa de nouveau ses yeux sur lui.

- Tu veux que je te ramène du café ?


Ou un chocolat ? Autre chose ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 12:59

Regardant Castiel venir vers moi, je n’avais pas eu le réflexe d’ouvrir le bras quand celui-ci était venu me prendre dans les siennes. Restant un instant les bras ballant avant de fébrilement les remonter sur le bas de son dos à m’accrocher quelque peu à sa veste. Fermant les yeux contre son épaule, j’avais hoché la tête à l’affirmative quand il m’avait dit être là en cas de besoin pour ma mère et moi. Etrangement ou non, je n’avais aucun mal à le croire, sachant que de sa part ce n’était pas que des mots dit comme ça et l’en remerciait intérieurement intensément. Me séparant de Castiel, j’avais relevé les yeux, tentant une nouvelle fois d’afficher un bref sourire aussi bien pour répondre au sien que pour le remercier de son réconfort mais une fois de plus ce ne fut pas une grande réussite. Le regardant s’éloigné, j’avais ensuite tourner les yeux vers Dorian quand celui-ci avait passé une main à ma joue. Lui répondant à lui aussi d’un petit signe de tête affirmative quant au fait de savoir si je voulais qu’il reste. Pourquoi faire je ne savais pas mais oui sa présence était toujours un réconfort pour moi. Tant bien que mal, j’avais répondu au baisé de Dorian, même si le cœur n’y était pas. Ou du moins que je pensais à trop de chose à la fois pour pouvoir réagir à ça. Nos lèvres séparé, j’avais de nouveau relevé les yeux vers lui, prenant le temps de comprendre sa question avant d’hocher doucement la tête.

- Oui … Oui je veux bien s’il te plait. Je … Je retourne dans la chambre.

Auprès de ma mère. Même si actuellement elle dormait, je voulais être la quand elle se réveillerait. Qu’elle ne soit pas seule, surtout après ce qu’elle venait d’apprendre. Ce que je lui avais appris. Allant de moi-même embrasser la joue de Dorian avant de me séparer de lui pour retourner dans la chambre de ma mère. Entrant dans la pièce en refermant derrière moi et allant m’asseoir sur le siège à côté d’elle. M’enfonçant quelque peu dedans tout en fixant ma mère sans le faire en même temps. Juste à avoir le regard un peu perdu et l’esprit ailleurs … Dorian était revenu avec les cafés, le prenant tout en le remerciant. S’asseyant à côté de moi, on était resté la a regardé ma mère dormir. Par moment elle se réveillait, nous parlant rapidement pour dire que ça allait bien que ne restant pas très longtemps avec nous. Shooté aussi bien par la morphine que par le choc sans doute. De tout temps j’avais refusé de la laisser seule. Même quand dans la journée des infirmières étaient venue pour changer des pansements et perf je n’avais pas voulu sortir. Je l’avais quand même fait un moment, le temps de passer un coup de fil à la famille de Monty qui n’était pas encore au courant, apprenant sa mort à quelqu’un pour la troisième fois de la journée même si Dorian ce n’était pas pareil. Heureusement que j’avais le numéro de la sœur de Monty, je ne m’aurais pas vu l’annoncer à sa mère directement. Après ce coup de fil j’étais immédiatement retrouver auprès de ma mère, me sentant de nouveau au plus mal. Heureusement celle-ci dormait à ce moment-là. Je n’avais pas envie qu’elle me console encore. Laissant ça une fois de plus à Dorian. Par la suite ne voulant toujours pas bouger, j’avais fini par m’endormir d’épuisement sur mon siège. La fatigue causée par tout ce souci, les nerfs, tout ce qui me passait en tête …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 13:33

Dorian avait brièvement hoché la tête quand Alby lui dit qu'il allait retourner dans la chambre de sa mère. Affichant un tout aussi bref sourire lorsqu'il était venu lui embrasser la joue, Dorian l'avait laissé aller dans la chambre ou se reposait Karen, tandis que lui même aller chercher de quoi les ravitailler en café. Vaguement, il se demanda ce qui allait arriver. Du moins, comment est ce qu'ils allaient s'organiser avec sa mère. Rester dans l'appartement ou Karen avait tous ses souvenirs avec Monty ? Déménager ? Comment elle allait faire pour remonter la pente, une seconde fois surtout. Compliqué …. Même si pour le moment, elle ne pouvait rien faire d'autre que se reposer, laisser le temps à son corps de récupérer. Et laisser ensuite le temps panser de nouvelles blessures qui ne se refermeront sûrement jamais. C'est ce que se dit Dorian une nouvelle fois en récupérant la seconde tasse de café. Qu'elle était terriblement courageuse. D'avoir su remonter la pente après la perte du père d'Alby, et maintenant ça … Comment est ce possible de survivre à l'être aimé ? Ça restait un mystère pour lui ….

De retour devant la chambre, silencieusement, Dorian était entré dans la pièce. Forcément, premier coup d'oeil à Karen, qui dormait. Perfusée et ravitaillée en oxygène par un tuyau. Il n'en montra rien, mais ça lui fit énormément de peine de la voir ainsi. Donnant le café à Alby, il avait prit place à coté de lui sur un autre siège de la pièce, restant silencieux à coté du brun. Qui restait auprès de sa mère tout du long comme pour veiller sur elle. Qui, de temps à autre se réveillait, enfin, dans un demi éveil plutôt vu son état. Physique et mental. Il semblait aussi à Dorian qu'elle ne réalisait sûrement pas encore la chose. Elle avait compris, c'est un fait, mais dans son état, à part dormir …

Le seul moment ou Alby quitta la chambre, ce fut pour passer un coup de fil, à la famille de Monty. Bon sang que ça devait être affreux d'annoncer une telle chose. Regardant la mère d'Alby dormir, Dorian lui adressa de silencieuses condoléances dans sa tête. Alby, une fois le coup de fil passé était revenu. Et quelle tête il tirait …. Dorian trouvait ça aussi un peu cruel que ce soit à Alby de faire tout ça. De s'occuper de ces choses la. D'accord, il n'était plus un enfant, mais tout de même … Et que c'était compliqué aussi, d'être spectateur impuissant devant tout ça. Certes, il pouvait le prendre dans ses bras, tenter de le réconforter au mieux, mais c'était pénible. Il se sentait tellement triste pour eux, pour cette histoire qui se répétait tristement. Voyant que sur son siège, Alby s'était endormi, Dorian lui avait adressé un bref sourire compatissant avant de prendre son manteau, posé sur le dossier de son siège pour le mettre sur les épaules et le torse d'Alby. Dorian resta alors éveillé dans la chambre, à garder un œil sur eux deux. Sans pouvoir rien faire d'autre.

Cette première journée de l'année fut longue. Très longue. Le soir, Castiel était revenu auprès d'eux. Venir leur apporter un peu de soutient et de réconfort du moins autant que possible, et surtout, récupérer Dorian. Celui-ci avait demandé à Alby s'il voulait aussi rentrer dormir à la maison, mais pas moyen de le dévisser de son siège. Ne cherchant pas à le faire changer d'avis, Dorian l'avait embrassé en lui rappelant que s'il y avait quoi que ce soit, il n'avait qu'à l'appeler. Même si encore une fois, à part le soutenir …. Mais c'était mieux que rien. Saluant aussi doucement Karen, même si celle-ci dormait, Dorian avait fini par s'en aller, laissant Alby à l'hôpital. Le retour chez lui fut étrange. Pas aussi joyeux qu'il ne l'aurait espéré. Alexis, que son père avait mis au courant, lui avait de suite demandé comment allait Alby et aussi Karen. Comment dire … mal ? Cette nuit passé seul dans son lit, Dorian ne dormit pas beaucoup, les pensées occupées par tout ça, la tête ailleurs.

Le lendemain matin, il se fit réveiller assez tôt par la sonnerie de son téléphone, ou au bout du fil, il avait eu sa mère. Inquiète que celui-ci n'ait pas répondu à ses nombreux appels la veille, elle s'était déjà imaginée un scénario catastrophe le concernant. Riant jaune à ça, Dorian lui expliqua alors pourquoi il n'avait pas répondu. A l'autre bout du fil, il sentait que ça peinait également Elise. Disons que Karen les avait tous les deux énormément aidés, à se reparler, à se ré entendre. Alors lorsqu'elle apprit ce qui lui était arrivé à elle et Monty …. Joie quoi.

Après un petit déjeuner pas des plus copieux, Dorian était une nouvelle fois reparti pour l'hôpital, ce de bon matin. Se demandant si il y allait avoir déjà une micro amélioration ou si le moral serait moins mauvais que la veille après le choc. Récupérant du café au passage, il avait ensuite doucement toqué à la porte de la chambre, avant d'entrer.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 14:22

- Dorian.

Arrivant au bout du couloir, café en main, j’avais vu Dorian posté devant la porte, frappant à celle-ci tout en commençant à l’ouvrir, l’interpelant avant qu’il n’y entre. M’approchant de lui, la gueule du mec qui n’avait pas beaucoup dormi, les vêtements froissé et ma chemise toujours boutonné de travers, lui faisant un signe de tête pour lui dire de ne pas entrer tout en arrivant à son niveau.

- Ils lui font des examens … Et sa toilette.

Quand médecin et infirmières étaient entrés dans la chambre ce matin, me disant qu’ils allaient faire des examens et qu’il fallait que je sorte, j’avais dans un premier temps refusé, insistant pour rester présent mais quand on m’avait dit que dans la foulée on allait lui faire sa toilette là j’avais finalement accepté de sortir, profitant de cette pause pour aller chercher le café que j’avais en main, affichant un bref sourire a Dorian en voyant que lui-même m’en avait rapporter un. J’avais lâché un soupire, fatigué aussi bien physiquement que nerveusement, l’un n’aidant pas l’autre tout en allant s’asseoir sur un banc non loin de la chambre.

- La nuit a été un peu compliqué … entre ses côtes cassé et son poumon elle a beaucoup souffert et eu du mal à se reposer. Mais ils ont augmenté la morphine ça va à peu près …

Totalement shooté mais au moins elle n’avait plus mal. Enfin ne sentait pas la douleur en tout cas. Relevant les yeux vers Dorian j’avais à nouveau tenté une esquisse de sourire.

- Ah et le médecin m’a dit qu’en fait son poumon n’était pas vraiment perforé mais plus déchiré mais qu’en surface. C’est une bonne chose apparemment …

Rabaissant les yeux vers le sol, j’avais nerveusement hoché la tête, comme pour tenter de me convaincre que c’était en effet une bonne chose même si j’avais du mal à y croire. C’était le cas. C’était moins grave. Son organe aurait apparemment de cette façon moins de mal à se guérir tout seul et avec moins de risque de complication. Mais moi dans tout ça tout ce que je voyais c’était ma mère allongé sur un lit d’hôpital. Dur de faire la part des choses la dedans … Soupirant fortement une nouvelle fois, j’avais un peu plus laissé tomber ma tête et mes épaules en avant à regarder le sol dans le cercle que formaient mes jambes et mes bras posé dessus. Avant de me redressé assez rapidement, regardant le plafond avant de retourner mon visage vers Dorian.

- Et toi ça va ?

Tranquille ? La pêche ? Petite tentative d’évasion de la réalité pour penser à autre chose qu’a tout ça. Au fait que le médecin était encore dans la chambre de ma mère et que j’attendais impatiemment qu’il sorte pour me donner des nouvelles ainsi que de pouvoir retrouver ma mère.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 14:38

Entendant son prénom et reconnaissant la voix qui l'avait dit, Dorian avait tourné la tête de coté pour voir débouler Alby. Et bien, quelle dégaine …. S'attendant tout de même à ne pas le retrouver en état de première fraîcheur, la, c'était du bon niveau. Furtivement, Dorian pensa aux examens qui allaient arriver. Se demandant si Alby allait pouvoir assurer ou même être en état de les passer.

- Je vois.

Les examens ça n'aurait pas fait sortir Alby, c'est clair, mais aucun gosse n'a envie d'assister au moment ou on ferait faire la toilette de son parent. Imitant Alby, Dorian était allé se poser à coté de lui sur l'un des bancs non loin, l'écoutant lui faire le récit de sa nuit, qui fut visiblement courte.

- Si elle peut au moins se reposer, c'est ça de pris.


Certes la morphine, c'est pas ce qu'il y a de mieux mais dans son cas, si ça pouvait l'aider à se reposer, ou du moins dormir carrément pour récupérer au mieux, c'était ça de pris. Captant sans mal son sourire forcé, il l'écouta lui raconter ce qu'il en était de son poumon. N'étant pas non plus un puits de science, il ne savait pas trop ce qu'il en était de mieux pour son poumon, mais si le médecin disait que c'était mieux ainsi alors il voulait bien y croire aussi. Posant les cafés de coté, il avait posé une main dans le dos d'Alby en voyant celui-ci pencher la tête à regarder le sol avant qu'il ne tourne le regard vers lui demandant s'il allait bien.

- Je n'ai pas à me plaindre.


Ses deux parents allaient bien, ses frères et sœur aussi, lui même était entier … Non vraiment, pas de quoi pleurer. Forcément, il était terriblement peiné pour Alby, pour Karen … Lui adressant un petit sourire, Dorian lui dit alors d'un ton voulu plus léger, histoire de lui changer vite fait les idées :

- Et ça va toujours mieux qu'Alexis, qui s'est foulé le poignet pendant le réveillon à vouloir faire un bras de fer contre le frigo …


Entre ça, et le récit qu'un jour le mec avait vomi dans l'aquarium de sa mère à Londres, les cuites ne lui réussissaient pas à ce petit …. Reprenant un air un peu plus sérieux, mais regardant Alby tendrement, le blond ajouta calmement :

- Tu sais que tu n'a pas besoin de te montrer fort avec moi.


C'était très bien qu'il ne se laisse pas aller non plus, mais s'il allait vouloir se montrer fort auprès de sa mère il n'avait pas besoin de jouer les durs avec Dorian. Le blond avait bien vu dans quel état il était hier lorsqu'il avait appris la nouvelle. Il ne lui disait pas non plus de venir tout le temps pleurer sur son épaule, bien sûr, mais qu'il n'avait pas à se forcer. C'est tout.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 18:57

A l’histoire de Dorian sur Alexis s’étant foulé le poignet j’avais enfin réussis à sourire a peu près naturellement, y allant d’un petit soupire de rire en imaginant la chose.

- Lui qui se foutait de nous en disant qu’il n’était pas assez bête pour se bourré la gueule à se mettre dans des états comme nous …

Bon après il faut dire que c’était sans doute le cas. Entre la soirée d’anniversaire de Dorian ou il avait vu son frère dans un jolie état et la soirée qu’on avait faite ou j’avais apparemment voulu aller me coucher dans sa chambre. Sans parler que bien sur la photo de moi dormant avec Castiel avait tourné …Mais bon nous au moins on se blessait pas dans ses moments la. Souriant quelque peu encore quelques secondes, mon visage avait rapidement repris son expression de tristesse et vide intérieur, repartant fixer le vide devant moi, me reperdant un peu dans mes pensés, j’avais de nouveau tourné les yeux vers Dorian quand celui-ci c’était adressé a moi. Le fixant dans les yeux quelque seconde, l’air sérieux, j’avais hoché la tête, détournant à nouveau le regard, pas spécialement pour fuir le sien, juste pour méditer a tout ça, reprenant toutefois rapidement.

- Je sais. Mais si je commence a me laissé aller je n’arriverais pas a faire face après …

Je n’avais rien à prouver à Dorian et savait très bien que je pouvais lui parler librement tout comme me laisser aller mais si je commençais a trop m’effondrer auprès de lui, j’avais peur de ne plus réussir à tenir le coup. Pour ma mère, pour toutes les choses qu’il y allait avoir à gérer. Et ça je ne pouvais pas me le permettre. Retournant mon regard vers lui, j’avais été prendre sa main libre pour refermer la mienne sur elle, me contentant de le regarder sans rien dire. Le remerciant silencieusement par mon regard d’être la. Puis entendant le bruit de la porte, j’avais tourné la tête vers celle-ci avant de me lever rapidement en voyant le médecin sortir de la chambre de ma mère. Laissant Dorian j’étais allé le rejoindre, nous éloignant légèrement de la porte avant qu’il ne se mette à m’expliquer ce qu’il avait à me dire. L’écoutant attentivement en hochant par reflexe la tête en signe d’écoute j’avais fini par le remercier, le laissant s’en aller tout en allant de mon coté rejoindre Dorian. Mon corps semblait s’être légèrement détendu même si mon expression restait toujours un peu inquiète.

- Heu, le médecin m’a dit que tout allait bien. Son hémorragie a été correctement résorbée et elle n’en aura pas de séquelle, pareil pour son poumon, il devrait se soigner de lui-même. Régénéré tout seul sa membrane ou je ne sais pas quoi. Juste que ça risque de la faire souffrir en attendant comme ses côtes mais dans l’ensemble elle s’en sort apparemment miraculeusement bien par rapport au choc de l’accident …

Rien que de dire tout ça me soulageait au plus au point. Sentant vraiment une tension s’échappé de mon corps même si ce n’était pas ça qui allait totalement rassurer le stressé de la vie que j’étais. J’avais d’ailleurs tourné un peu la tête, regardant en direction de la porte.

- Il … Enfin il s’inquiète un peu quand même de son état psychologique. Elle parle que brièvement pour répondre aux questions. Elle ma la fait ce matin. Elle était réveillé mais quand je lui demandais si ça allait ou si elle avait besoin de quelque chose elle me répondait que oui ou non mais sans plus … Elle fait absente …

Ce n’était pas étonnant. Sans doute était elle un peu en train de réalisé un peu plus que la vieille ce que je lui avais annoncé. Mais ça me faisait peur. Ça m’inquiété. Je voulais savoir que ce n’était que passager et qu’elle allait revenir elle-même …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   5/11/2015, 19:40

Clair qu'Alexis était bien le moins bien placé pour se foutre d'eux et de leur état dans lequel ils étaient une fois bourrés ! D'ailleurs ça avait bien dû faire plaisir à Castiel de voir ça en rentrant la veille. Lui qui s'était levé malgré une bonne gueule de bois pour venir à l'hôpital, pour trouver par la suite son gamin le poignet amoché …. Autant dire qu'il avait eu vite fait d'appeler Kendall pour savoir si elle allait bien et la mère de Roy pour prendre des nouvelles du petit. Ça va le karma quoi ! Au moins ils pouvaient relativiser en se disant que c'était bien trois fois rien comparé à ce que vivait Karen en ce moment. Concernant le fait d'être fort malgré tout, Dorian avait regardé Alby, visiblement en train de méditer la dessus, à penser à ces choses la.

- Pas de problème.


Il comprenait le fait de ne pas vouloir se laisser aller à flancher. Tomber, c'est facile ce qui l'est moins c'est de se relever. Dans tous les cas, qu'il prenne sur lui ou non, Dorian restera la pour l'épauler. Baissant brièvement son regard sur la main d'Alby qui s'était posée sur la sienne pour la prendre, Dorian avait ensuite relevé les yeux vers lui, adressant un sourire calme à Alby. Comprenant le message sans qu'il n'ait besoin de dire quoi que ce soit, et n'y ajoutant rien. C'était normal. Karen vivait une épreuve terrible, Alby lui, était son, à ce qu'il sache, soutien le plus proche et peut être le seul. C'est normal donc qu'il soit la en soutien. Captant le bruit d'une porte qui s'ouvre, Dorian avait vu le médecin sortir de la chambre de Karen, laissant Alby le rejoindre pour discuter de tout ça. N'entendant pas de la ou il était, le blond avait cependant gardé ses yeux sur eux, espérant que les nouvelles soient bonnes. Une fois la discussion terminée, Dorian vit Alby le rejoindre. Semblait il que la situation étant encourageante. Suivant les explications d'Alby, le blond adressa un léger sourire, content d'entendre que physiquement du moins, elle était sur la voie de la guérison. Ça prendra le temps qu'il faudra mais si sur ce point la, tout allait en s'arrangeant, c'était un très bon point.

- Ah, ça c'est rassurant au moins.


De savoir qu'elle n'aura pas non plus de séquelle suite à tout ça, c'était super. Laissons le temps au corps humain et ses capacités de régénération le soin de la réparer. Mais, il y avait un mais. L'était psychologique de Karen. Bon, dans sa tête Dorian se dit que le médecin était quand même pas très fut fut pour dire qu'il « s'inquiétait » sur un point. Non mais un médecin qui dit ça, n'importe qui se ferait des films alors Alby … En même temps, ça ne l'étonnait qu'à moitié une chose pareille.

- Alby … autant de nos jours, les médecins savent comment l'être humain réagit à des blessures physiques, mais celles du cœur, ils n'en savent rien.


Personne d'ailleurs, et celui qui prétendait le savoir était un menteur. Chaque personne réagissait différement, selon sa façon d'être, selon les circonstances. Hors, avec le choc de l'accident qui ne devait pas aider, shootée à la morphine, et de perdre une seconde fois un époux et un être aimé ….

- J'imagine qu'il va lui falloir du temps pour … pour revenir totalement à la réalité.


Du moins il espérait. Que ce ne soit rien d'autre. Qu'elle pleure, qu'elle se mette en colère, mais qu'elle revienne à la réalité. Forcément, c'est plus simple de rester dans ses pensées que d'affronter la réalité. Mais, encore une fois, chaque chose en son temps.

- Tu as le droit d'aller la voir à nouveau ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   6/11/2015, 09:13

Bien que serrant un peu des dents par la petite angoisse qui me gagnait, j’avais hoché la tête à l’affirmatif a la réponse de Dorian. Oui les médecins ne pouvaient pas forcément savoir si l’état de ma mère était vraiment préoccupant pour le moment. Après tout la veille elle avait eu un accident, perdu son mari, normal qu’elle s’en retrouve triste a s’en isoler dans un coin de sa tête. J’avais fait bien pire moi à la mort de mon père alors.

- oué je sais … Juste que je n’aime pas la voir comme ça …

Déjà sur un lit d’hôpital, le corps quelque peu tuméfié de part et d’autres mais surtout aussi mal dans sa tête et dans sa peau. J’avais déjà perdu mon père et à présent je perdais mon beau père. Même si nos relations avec Monty n’avaient jamais été des plus affectueuses, je l’appréciais beaucoup, l’aimais même. N’ayant compris que récemment et du coup bien trop tard que c’était quelqu’un de bien et réalisant tout ce qu’il avait fait pour moi et ma mère. Dire que durant notre moment au lac je m’étais fait la réflexion qu’il serait bon que je parle plus avec lui. Passe du temps avec lui … ça aussi ça m’avais porté la poisse ? Mais ma mère elle. Elle avait perdu deux époux. Deux être qu’elle avait sincèrement aimés. Comment était-elle sensé aller bien après ça ? Comment se relever ? Aller de l’avant ? Un peu perdu dans tout ça, j’avais hoché la tête à la question de Dorian.

- Oui. Oui on peut aller la voir …

Même si à présent, tout en ayant envie d’être a ses côté constamment, je le redoutais aussi. Je n’avais pas envie de voir ma mère ainsi. Sorte de coquille vide. Prenant une profonde inspiration, j’avais regardé Dorian en hochant la tête, comme pour me dire aller go ! Repartant vers la chambre, j’étais entré dans celle-ci en compagnie de Dorian, allant rapidement au côté de ma mère.

- Maman ? Ça va ? Tu veux quelque chose ? …

Malgré mes questions, ma mère restait absente. Les yeux ouvert pourtant mais perdu dans le vide. Restant un petit instant à la regarder, passant ma main sur son front en lui caressant doucement la tête, j’avais fini par me pencher sur elle pour lui embrasser le crane avant de me redresser et d’aller m’asseoir à ma place, soupirant doucement tout en gardant mon regard rivé sur elle. Me disant que je ne pouvais pour le moment rien faire de plus que de rester a ses cotés silencieusement …

Vers la fin de matinée, alors que ma mère n’avait toujours eu aucune réaction, la famille de Monty était arrivée. Sa mère, sa sœur et son frère. Entrant dans la chambre, je m’étais levé pour aller les étreindre, leur présentant mes condoléances. Ils étaient tous les trois bien émue et attristé, normal en même temps, mais semblaient tenir à peu près le choc de cette violente perte. Ils avaient tenté de parler à ma mère ne serait-ce que pour la saluer mais celle-ci n’avait pas eu plus de réaction que depuis ce début de journée. La mère de Monty, elle qui normalement était souvent froide et désagréable avec ma mère c’était penché sur elle pour l’embrasser, lui disant de se reposer et de vite être sur pied. Nous étions sortis avec eux dans le couloir. Le frère de Monty c’était déjà occupé de pas mal de chose depuis la veille. Ils m’expliquèrent qu’ils allaient s’occuper de tout pour Monty, que moi je devais veiller sur ma mère et qu’ils reviendraient demain et me tiendrait au courant. Les remerciant tout en les enlaçant une nouvelle fois, je les avais regardés s’éloigner avec peine avant de me tourner vers Dorian et de lui dire de rentrer. Il y avait la rentrée lundi, les examens qui allaient commencer. Ça présence ici n’allait rien changé si ce n’est lui faire perdre du temps pour réviser ou autres. En fait pour être honnête je n’avais pas envie qu’il reste. Même si sa présence me faisait quelque part du bien, m’apportait du soutien, je n’avais pas envie qu’il voit ma mère comme ça. Amorphe et absente. Je voulais me retrouver seul avec elle, replongé dans la bulle solitaire qu’on avait déjà partagé il y a quelques années. Et c’est Donc une fois Dorian partie que j’avais été rejoindre ma mère, restant à son chevet quoi qu’il arrive …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: And bad new year [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
And bad new year [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Emergency & Services :: Hopital-
Sauter vers: