AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Goodbye my father [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 12:34

Dans la nuit du nouvel an, alors que je me trouvais a Atlantic City avec Dorian, ma mère et Monty on eu un accident de voiture. Celui-ci a couté la vie a Monty … Ma mère elle a été admise a l’hôpital avec une commotion cérébrale du au choc, deux côtes cassé lui ayant abimé un poumon et aussi causé une petite hémorragie interne ayant nécessité de l’opérer et pour finir un bras cassé. Mais au final, elle avait quand même eu beaucoup de chance. Même son poumon n’était pas trop endommagé. Il lui fallait juste du repos et resté alité. Mais bon, c’est de ma mère dont on parle. Passé la première journée ou elle avait été endormi la quasi-totalité du temps, la deuxième ou elle réalisait vraiment ce qu’il c’était passé, pour Monty, a en être totalement absente, des le lendemain c’était autre chose. La famille à Monty était venue le deuxième jour même si ma mère ne les avait captés que le troisième. La mère, la sœur et le frère de Monty bien qu’accablé eux aussi par le chagrin avaient dit a ma mère de se reposer et qu’ils allaient s’occupé de tout chose qu’ils avaient fait et c’était très bien. L’enterrement était donc prévu pour le six.

Moi durant ce temps j’étais resté a l’hôpital, aux cotés de ma mère. Je n’étais rentré chez moi que brièvement pour me changer, douché et dormir a la demande de ma mère. Et encore pour le dernier je n’y arrivais pas. Je préférais vite retourner à l’hôpital quitte a m’endormir sur le fauteuil de sa chambre. Les cours devaient reprendre le lendemain mais pour ma part, même en sachant qu’il y avait les examens du trimestre, hors de question que je laisse ma mère, que celle-ci en râle ou non. Durant ces quelques jours Dorian était venue bien évidement mais pour être honnête, je n’y prêtais pas attention. La seule chose qui m’obnubilait c’était ma mère et rien d’autre. Il n’y avait pas de place pour le moment pour autre chose.

Le mercredi c’était donc le jour de l’enterrement de Monty. Même s’ils comprenaient sans doute bien la chose, les médecins n’étaient pas vraiment pour que ma mère sorte de l’hôpital. Celle-ci les avait copieusement pourri sur le fait qu’aujourd’hui elle allait enterrer son mari et que ce n’était pas « un putain de poumon et des putains de côtes » qui allaient l’empêché d’y assister. L’enterrement en lui-même c’était bien passé. Aussi bien que ce genre de chose pouvait ce passé du moins. J’avais un peu peur au début. Vu les relations de ma mère avec sa belle famille je m’imaginais déjà le scandale ou on allait s’en prendre a elle. Lui reprocher la chose. Au final rien de tout ça. La mère de Monty était beaucoup resté a nos cotés. Avait même aidé ma mère dans ses déplacements vu que celle-ci ce trouvait dans un fauteuil roulant pour ne pas avoir a trop souffrir de ses mouvements par rapport a son poumon et autres blessures. Malgré ça elle devait bien souffrir mais elle n’en montrait rien, restant forte et digne … Le seul moment qui m’avait réellement dérangé était la petite crise de Kate. A ce mettre à hurler dans l’église tout en ce laissant tombé a terre. A crier comme quoi c’était injuste. Que son père était mort alors qu’elle se trouvait en Australie. Détail qui n’avait rien à voir dans l’histoire. C’était ça qui me dérangeait. Qu’elle soit accablé par la perte de son père j’étais au mieux placé pour le comprendre. Mais ce n’était pas naturel, c’était sur joué. Ça m’avais énervé même si je n’en avais rien dit ni laissé paraitre.

Des suites de l’enterrement, il y avait eu une cérémonie de recueille qui se déroulait dans une salle de réception d’un hôtel de la ville. Entre la famille de Monty et ses nombreux contacte de part le travail, ses connaissances et autres, il fallait bien ça. Mais on n’y était pas aller. Ma mère commençait vraiment à fatiguer et à sentir des vertiges. Etant donné qu’elle avait signé une décharge pour sortir de l’hôpital nous étions rentrés chez nous. Directement a notre arrivé, elle m’avait demandé à l’amener dans sa chambre. Ça m’avait fait bizarre. Je me souvenais qu’a la mort de mon père elle n’avait pas réussit à rentrer dans leur chambre ou seulement pour chercher des vêtements pendant facilement un mois. Un mois ou elle dormait soit avec moi soit sur le canapé. Mais la c’était la première pièce ou elle voulait aller. L’y accompagnant donc, je l’avais aidé à s’allonger, m’assurant qu’elle n’avait besoin de rien d’autre avant de la laisser se reposer, me disant que je viendrais tout de même régulièrement m’assurer que tout allait bien.

J’avais ensuite rejoins le salon, l’air totalement zombifié, allant me laisser tombé assit dans le canapé, le regard quelque peu perdu dans le vide avant de finalement aller poser mes coudes sur mes genoux et de plonger ma tête dans mes mains, soupirant largement de fatigue et d’autre sentiments et émotions que j’avais pour l’heure bien du mal a identifier.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 11/11/2015, 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 13:07

L'année 2016 avait on ne peut plus mal commencé. Pas du coté de Dorian. Chez lui tout allait bien. C'est vers Alby que ça n'allait vraiment pas. Avec l'accident qui avait coûté la vie à Monty et abîmé physiquement et certainement mentalement sa mère, comment faire pire ? Que sa mère y soit également passée ? C'est possible oui. Mais un malheur à la fois. Pendant les jours qui ont suivit, Dorian venait régulièrement à l'hôpital, seul ou avec Castiel qui venait prendre des nouvelles, mais le blond voyait bien que malgré tout, Alby restait enfermé dans sa bulle. Trop préoccupé par tout ça. Et vraiment, Dorian ne lui en voulait pas qu'il ne le calcule pas vraiment. Il pouvait quand même lui laisser quelques jours de répit à rester dans ses pensées, se renfermant sur lui avant de le secouer comme un prunier lorsque ça aura trop duré. Chose qui fut tentante d'ailleurs par rapport aux examens qui allaient venir. Mais en même temps, qu'Alby y aille, c'était un coup à ce qu'il fasse page blanche ou se casse au beau milieu. Certainement que pour la peine, il en sera grandement excusé ou pourra rattraper ça. Lui même ses examens, pas question de les rater. Certes, il était terriblement peiné pour eux, mais ce n'est pas une raison pour lui de se laisser aller. Non mais si tout le monde va dans le négatif ils n'étaient pas sortis de l'auberge. Aussi au bahut, il ne parla pas de ça. Ni des vacances passées avec Alby, prétextant que la, il voulait se concentrer sur les examens. Chose vrai. Alors, pendant ces moments, Dorian oubliait un peu tout le reste pour resté focalisé sur l'essentiel. Le cerveau et sa capacité à faire la part des choses, c'est magique tout de même.

Ceci dit, Dorian, ainsi que Castiel et Alexis, avaient assisté par la suite à l'enterrement de Monty. Durant tout du long, les Wilde ne pouvaient que constater à quel point Karen pouvait être forte comme femme. Pas spécialement le fait qu'elle soit venue malgré toutes ses blessures et son état, mais par rapport à la perte de son mari. A rester ainsi, forte malgré tout. Pour ça, respect. Bon, par contre, quand la fille de Monty avait fait sa drama Dorian fut terriblement tenté de redonner du boulot aux pompes funèbres …. Mais passons. Ceci mis à part, la cérémonie fut des plus sobre, sans accro ou drame. Même par rapport à la famille de Monty, ou pourtant de ce qu'Alby lui racontait, ça n'avait jamais été la grande entente non plus entre Karen et eux. Alors qu'ils se soutiennent ou la soutienne ainsi, ça faisait quand même plaisir à voir. L'humanité a encore un peu d'espoir.

Par la suite, Castiel et Alexis eux, s'étaient rendus à la reception en la mémoire de Monty après l'enterrement. Dorian lui, avait accompagné Alby et Karen chez eux. Enfin, il aurait pu être ailleurs ça n'aurait quasiment rien changé. Enfin, n'en disant rien, comprenant parfaitement, Dorian avait simplement suivit le mouvement, laissant à Alby le soin d'accompagner sa mère dans sa chambre pour qu'elle s'y repose. Voyant ensuite Alby revenir, la vision qu'il lui offrit lui fit bien de la peine, à le voir se traîner de la sorte. Lui qui disait ne pas vouloir se laisser aller il y a quelques jours, on dirait bien qu'il commençait à peiner. Venant s'asseoir à coté de lui sur le canapé, Dorian avait posé sa main dans le dos d'Alby, caressant doucement celui-ci. Le laissant dans ses pensées un petit moment sans qu'il ne dise quoi que ce soit. Bon en fait, il cherchait un peu quoi dire pour rompre le silence. Chercher à détendre l'atmosphère ? Bof, ça ne servirait à rien. Laisser le temps au temps ? Ouais c'est bien mignon, mais à un moment, faut quand même se reprendre doucement. Se traîner en zombie, oublier de vivre ne changera rien au fait que Monty n'était plus. La vie continuait quoi qu'il arrive, avec ou sans eux, mais bien sûr, Dorian se garda de dire tout ça. Son coté connard avait des limites vous voyez du moins, avec Alby.

- Tu as besoin de quelque chose ?


Dis tout à celui qui te suis dans le silence depuis des jours ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 13:59

Vaguement j’avais compris que Dorian c’était assit à coté de moi-même si je n’y prêtais pas spécialement attention. Le laissant me caresser le dos sans y réagir a resté prostré sur moi-même. La tête dans mes mains a encore me torturer le cerveau avec tout ça. A comment les choses allaient se passer. Comment on allait pouvoir reprendre nos vies. Ma mère surtout. Je repensais aux examens que j’avais déjà loupés, ceux à venir dans la semaine. Ma mère voulait que je retourne en cours depuis lundi mais j’avais refusé, je ne voulais pas la laisser seul. On c’était mi d’accord sur le fait que j’y retournerais lundi qui venait mais la tout de suite je n’étais pas dedans, pas dans cette idée. Il le fallait bien quand même. Du fait de mon drame familial j’avais été excusé et j’avais le droit de repasser mes examens dans la semaine mais pour le moment j’étais très loin de tout ça. Je m’en foutais totalement …

Revenant doucement à la réalité en entendant Dorian me parler, j’avais pris une inspiration avant de redresser ma tête, faisant un petit mouvement de dos pour en dégager la main de Dorian sans vraiment y réfléchir. Je n’avais juste pas envie qu’il me touche. Trop a cran.

- Non c’est bon …

Me massant la nuque de quelques mouvements de main, je m’étais ensuite redressé pour me lever du canapé, regardant un peu autour de moi, accordant un bref regard à Dorian avant d’en détourner les yeux pour regarder en direction de la cuisine.

- Faut que je fasse a mangé a ma mère. Elle a rien mangé depuis ce matin.

Et encore, elle n’avait que picoré vite fait parce que j’avais insisté. Moi ? C’était encore pire que la fois avant noël. Je mangeais à peine un sandwich par jour. Parce que ma mère me disait d’aller en chercher un a la cafète de l’hôpital pour me voir mangé avec elle. Sinon non. Je pouvais grignoter vite fait les rares fois ou j’étais rentré chez nous mais c’est tout. Ça plus le stresse autant dire que mon visage s’en retrouvait légèrement creusé. Laissant donc Dorian s’en m’en soucié, j’étais parti en direction de la cuisine pour voir ce que je pouvais faire pour ma mère.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 14:12

Lorsqu'Alby eu dégagé sa main de son dos, Dorian laissa sa main en suspens, dans le vide. Avant de refermer ses doigts pour ramener sa main vers lui. Bien ! Si monsieur ne voulait même plus qu'on le touche ! Juste le dos en plus. C'est pas comme si ces derniers temps, leurs contacts physiques étaient proches du zéro mais si. Enfin, une fois de plus, on ferme sa gueule. On comprends que les temps étaient durs pour Alby. Même si, au bout d'un moment, ça commençait à lui échapper à ce pourquoi Alby se mettait dans de tels états.

- Ok.


Fit-il tout simplement. D'un coté, il aurait pu se mettre à chanter l'hymne allemand, pas sûr qu'Alby eusse plus de réaction que ça. Grosse ambiance... Balancé entre l'envie de continuer à faire la plante verte et l'envie de secouer un bon coup Alby, Dorian opta pour la première option. Sois beau et tais toi quoi. Gardant un visage impassible quand Alby daigna lui adresser un très bref regard, il avait hoché la tête bien que celui-ci ne le voyait plus. Ça aussi du coup, il ne trouvait pas ça hyper normal. Ou même sain, que ce soit le gamin qui prenne soin de sa mère ainsi. D'accord, les circonstances et tout ça …. Enfin, pas non plus confondre les rôles. Certes, soudainement Alby se retrouvait être l'homme de la maison, mais … Enfin, il n'était pas sûr de pouvoir expliquer ses pensées clairement. Regardant Alby se lever en direction de la cuisine, Dorian resta quelques secondes assis, à se demander qu'est ce qu'il pouvait faire. C'est sympa la plante verte, mais pas vraiment dans ses cordes ou son délire vous voyez. Alors il s'était levé, et avait rejoint Alby à la cuisine. Le regardant voir ce qu'il pouvait faire à manger quelques secondes avant de prendre la parole.

- Tu veux que je vous laisse, toi et ta mère ?


Certes, Dorian ne parlait pas doucement, comme à un petit animal blessé, mais ce n'était pas dit méchamment non plus loin de la. C'est simplement qu'il se posait la question de savoir s'il était bien à sa place ici et maintenant. Qu'il ferait mieux de respecter un peu d'intimité entre eux. Même si c'était pour que Karen dorme et Alby ne fasse le zombie.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 15:06

Dans la cuisine, debout devant le frigo la porte ouverte, a regarder le contenu de celui-ci ou du moins en apparence. Je restais planté devant, a regarder l’intérieur sans vraiment le faire. Encore une fois un peu plongé dans mes esprits, dans mon mal être. J’avais entendu les pas de Dorian, ne lui accordant pourtant pas d’attention, jusqu’à ce qu’il ne prenne la parole, me demandant si je voulais qu’il nous laisse ma mère et moi. Petit soupire tout en me redressant de devant le frigo, allant chercher à quelque pas de là la poubelle pour la ramener devant le frigo.

- Fais ce que tu veux …

Et pour le coup contrairement a Dorian, ça n’avait pas forcement été dit sur un ton agréable. Pas méchant non plus mais un peu sec quand même. Ne lui accordant toujours pas le moindre regard, j’avais commencé à attraper des choses dans le frigo, comme les légumes et autres truc frais abimé. Les jetant à la poubelle, accentuant le mouvement de mon bras pour les y jeter sèchement, un brin agacé. Les aliments périmé a la poubelle, j’avais été replacé celle-ci a sa place, sans plus de délicatesse que les choses jeter a l’intérieur. Retournant me planter devant le frigo pour regarder a nouveau son contenue et voir ce que je pouvais faire avec.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 15:17

Faire ce qu'il voulait ? Oh, la, c'était plus le retour de l'envie de le secouer un peu qui revenait. Ça, puis le ton pas super agréable qu'il eu à lui parler. Non mais excusez-le de poser une question ! Désolé de vivre quoi ! Regardant Alby faire son tri dans le frigo, Dorian avait croisé les bras en s'avançant un peu plus dans la cuisine, regardant son dos.

- Bon, je sais que ça va pas bien, mais c'est pas une raison non plus pour être désagréable.


Lui fit Dorian d'un ton un peu plus dur. Comme il savait qu'Alby vivait mal la chose, mais ce n'est pas en prenant des pincettes que ça allait s'arranger ou même l'aider. Un peu au début, mais après, du nerf quoi !

- Je veux bien que t'ai besoin de temps pour remonter la pente, mais c'est pas une raison non plus pour oublier le monde qui t'entoure. Et ta vie.


Le monde soit les gens en un premier temps. Dorian naturellement, qui on est d'accord, mettait entre parenthèse ses envies et ses besoin d'affection de la part d'Alby, mais ça ce n'était pas un soucis. Ses potes, qui cherchaient à savoir comment il allait, à prendre de ses nouvelles. Puis, sa vie quoi ! Ses cours ! C'est pas parce que sa famille était de nouveau frappée d'un drame qu'il devait foutre en l'air ça ! Pour un type qui disait pas trop vouloir se laisser aller, la quand même … Et puis même ! Ok, sa mère venait de vivre un sacré coup, mais elle survivra !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 15:45

Toujours face au frigo, j’avais pris une inspiration, me mordant l’intérieur de la joue en entendant Dorian dire que même si j’allais mal ce n’était pas une raison pour être désagréable. Je savais qu’il avait raison, que ses derniers jours je n’avais pas été franchement cool avec lui, soit à le fuir, a m’en détacher, a ne pas lui montrer mon signe d’affection et ne lui laissant pas vraiment m’en donner non plus, surtout devant ma mère. Pas envie qu’en nous voyant elle ne repense a Monty, au fait que elle n’aurait plus jamais ses gestes de sa part. Pour cette raison que j’étais si distant avec Dorian même si je n’avais pas vraiment réfléchi a la chose, a c’était fait a l’instinct, au fil des jours. Mais pour le coup, sa deuxième réplique elle m’avait fait frissonner d’agacement. Prenant une nouvelle forte inspiration en me redressant avant de me tourner vers lui un regard pas plus agréable que le ton de ma voix.

- Et c’est qui le monde qui m’entour ? Toi ? Tu va vraiment me reprocher dans un moment pareil de ne pas m’occuper de ta petite personne ?

Mon beau père était mort, ma mère qui était à moitié en train de crever au fond de son lit venait de perdre un mari pour la deuxième fois, moi-même je perdais pied dans tout ça et lui tout ce qui trouvait à faire c’était venir me faire des reproches en mode c’est bon je t’ai laissé quelques jours maintenant t’es mignon tu t’occupe de moi ? Il était sérieux la ? Secouant la tête en le fixant comme s’il était le dernier des simplet, reprenant sur un ton quelque peu supérieur.

- Tu n’sais pas ce que c’est de perdre quelqu’un Dorian ! Tu vis dans ta jolie petite bulle ou du moment que toi ça va tout va ! Et bah non ! Il y a un monde en dehors de DorianLand ! Un monde ou les gens se retrouvent tristes et en deuil pour des choses plus grave que de savoir que le vernis a ongle de Kim Kardashian et sa robe ne sont pas assortie !

Le fixant un instant, j’avais fini par soufflé et secouer de nouveau la tête, détournant mon regard sur le coté pour fixer un point invisible.

- J’sais même pas pourquoi j’te parle. Tu ne peux pas comprendre …

Il ne savait pas ce que c’était. De perdre quelqu’un. Une personne si chère a son cœur qu’on croit qu’on va en mourir de chagrin. Que quand on arrive enfin à se remettre de ça. A accepter la chose, a être en paix avec, la vie vient a nouveau s’acharner. Vous enlever une nouvelle fois quelqu’un de chère et ce dans les mêmes circonstances. Il ne savait pas ce que c’était et ne pouvait pas comprendre même en le voulant, en essayant, chose dont je doutais beaucoup …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 16:08

Ah ! Enfin ! Une réaction de la part d'Alby ! Miracle ! Oh certes, il s'en doutait, ça n'allait pas être des mots doux, mais tout de même, dans un sens il était soulagé qu'Alby se réveille un peu ! C'est pas que c'était pas trop tôt, mais si, justement ! Gardant un air neutre mais néanmoins dur face à ses mots, clairement, Alby avait juste décidé de le pourrir lui. Ok, d'accord ! Les bras croisés face à lui, Dorian attendit patiemment qu'Alby ne continue son speech. Et toutes les conneries qu'il sortait aussi. Mais il le prenait vraiment pour qui pour se soucier de la Kardashian la ? Non mais vraiment. Oh et son petit tu peux pas comprendre la … Mais en tout cas, c'est un fait, son coup de gueule avait réussi aussi à énerver Dorian. Pas à fond la caisse. Un peu. Assez pour toujours en le regardant durement, Dorian s'était rapproché de lui, et sans autre forme de discours, lui en claqua une. Ce n'était pas la gifle la plus violente au monde qui allait le défigurer, mais pas la petite caresse du moins. Le regardant fixement, Dorian prit enfin la parole.

- T'as toujours rien compris à ce que je constate. Ce n'est pas de moi dont il est question, mais de toi et toi seul !


Ce qui le concernait, certes il le pensait, mais ce n'était pas pour ça non plus qu'il avait envie de le secouer. Parce que c'était Alby, parce qu'il savait que dans sa petite tête, c'était un joyeux bordel, il allait passer un peu outre ses conneries. Non mais de l'entendre dire qu'il vivait dans une jolie petite bulle, merci mais c'était faux. Quand il avait un soucis, il fermait sa gueule et encaissait, comme quand ça n'allait pas avec sa mère. Et quand ça allait, bien ça allait voilà tout ! C'est pas pour autant qu'il ne voyait pas ce qui se passait autour de lui, et ce qui pouvait arriver aux êtres qui lui étaient cher. Enfin. Passons.

- Non, je ne peux pas comprendre ce que c'est de perdre un être cher. J'en sais rien de tout ça. Mais je suis pas un crétin pour autant pour ne pas saisir les choses !


Il n'était plus un gamin à qui on apprenait la vie quoi, merde ! Alors certes, la seule personne qu'il avait un jour perdu c'était son grand père, mais ça, il avait genre six ou sept ans à l'époque. Et entre un grand parent et un parent, ou un époux, il y a une marge. Donc non, en effet, il ne savait pas ce que ça faisait que de subir un tel coup. Mais dans sa courte expérience de la vie en avait assez appris pour comprendre de manière très globale la chose. A la réflexion, encore un beau contraste entre eux. Alby, la vie lui enlevait les gens de sa vie, que ce soit par la mort ou l'éloignement. Dorian, il ne faisait qu'en gagner davantage.

- Ce que je te dis c'est de te secouer un peu. De revenir sur Terre et peut importe si ça fait mal.


Baissant légèrement la voix pour qu'au cas ou, Karen n'entende pas la suite de ses paroles, Dorian continua tout en le fixant. Parlant certes, calmement, mais de façon on ne peut plus directe :

- Monty est mort, et ta mère est mal en point. C'est ainsi et rien ni personne n'y changera quoi que ce soit. Je sais que tu es triste, que tu va pas bien. Mais ce n'est pas en te renfermant sur toi même ou en oubliant de vivre que tout va s'arranger.


Alors certes, personne n'a le mode d'emploi pour comment survivre à une telle chose, mais la vie continuait malgré tout. Et de rester ainsi enfermé sur lui même, dans sa bulle ou plutôt dans sa carapace n'allait pas l'aider à remonter la pente.

- Et surtout, arrête de tout mélanger s'il te plaît.


Ils parlaient d'Alby la. Pas de lui ! Recentrons le débat si vous voulez bien. Merci de se souvenir à l'avenir qu'il était son mec et pas son défouloir.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 21:12

Restant a fixé Dorian l’air mauvais, je ne m’étais pas tellement attention a se qu’il me gifle. M’engueule, y aille de ses petits pics acerbe oui mais la claque je ne l’avais pas vu venir. Sans aller jusqu’à m’en décrocher la mâchoire, sa gifle m’avait fait tourné la tête sur le coté, restant ainsi quelques seconde en serrant des dents pour me retenir de lui rendre celle-ci. Conscient quelque part que je ne l’avais peut être pas volé non plus. Dorian reprenant la parole, j’avais retourné mon regard vers lui, énervé bien entendu, à le fusiller du regard, ne répondant pas dans un premier temps. Pas un crétin, la tout de suite ce n’était pas tellement mon avis mais soit. Me secouer un peu, revenir sur terre. Il en avait de bonne lui quand même. Je faisais quoi d’après lui ? La réalité je me la bouffais en pleine gueule jour après jour. Je faisais tout ce que je pouvais pour ne pas sombré et me laisser aller, être la pour ma mère, pour la soutenir, désolé si ça voulait dire devoir laisser certaines choses de coté un certain temps.

Mais à sa nouvelle réflexion, tout en restant clairement énervé, j’affichais aussi un air surpris, hallucinant quelque peu du nombre de connerie qu’il pouvait débiter à la minute. Monty était mort, ma mère mal en point mais on ne pouvait rien y faire et alors quoi ? Ne pas me renfermer sur moi-même … Non mais sérieux ce gars …

- Et je dois faire quoi d’après toi ? Reprendre ma vie comme si de rien n’était ? Appeler Dean et Tyler qu’on aille se taper un petit Counter Strike ? Retourner en cours comme si de rien n’était ? Et ma mère je fais quoi ? Je la laisse se démerder toute seule ? Non mais tu t’entends ?!

Reprendre ma vie comme ça. Oublié tout ça et faire comme si de rien n’était. Retourner en cours la bouche en cœur aussi ? Puis allé, quitte a laissé ma mère se démerder dans son coin, a même pas être vraiment capable de ce déplacer seule je pouvais bien aussi retourner passer mes nuits chez lui non ? Bah fallait bien rattraper le temps perdu hein ! C’est à ça qu’il pensait ? Faire abstraction de toute cette merde pour reprendre nos vies comme si de rien n’était ?

- Je ne mélange pas tout Dorian c’est toi ! T-tu … Non mais c’est toi qui capte que dalle ! Et si c’était ton père ?! Ou ta mère ?! Tu ferais ça toi ?! Pleurer un bon coup et reprendre ta vie tranquillement comme si de rien n’était ? Non mais écoute les conneries que tu balance !

Non mais est ce qu’il se rendait compte de ce qu’il me disait ? Peut être que c’était pas ce qu’il voulait dire, une façon maladroite de présenter les choses mais c’est ainsi que je le prenais et je trouvais ça hallucinant qu’il me sorte des conneries pareil. C’était ça ses « je suis la. Je suis avec toi. Je te soutien. ». Il y avait une close de péremption ultra rapide a la chose qu’on m’avait pas annoncé ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 23:19

Dorian avait relevé les yeux brièvement, en soupirant un peu exaspéré à la réplique d'Alby par rapport au fait de reprendre sa vie. Non mais ce gars. Direct les extrêmes ! Il n'avait vraiment rien compris ! Ou faisait exprès de ne pas le comprendre.

- Mais non, c'est pas ce que je veux dire et tu le sais très bien.


Ou du moins dans un coin de sa tête il le savait. La, le mode vénère était en route. Celui qui limite se foutait bien de ce que Dorian pouvait lui raconter, ou allait déformer ses propos. Mais au moins il réagissait ! Fronçant les sourcils à la suite de ses mots, Dorian fut tenté de lui en refoutre une. Vraiment. Ça le démangeait, mais ça n'aurait servi à rien. La première était pour lui faire redescendre la tête sur ses épaules, ou du moins tenter.

- Mais j'en ai pas la moindre idée de comment je réagirait si ça m'arrivait ! Arrête de dire des trucs comme ça, toi même tu l'a justement dit, je ne sais pas ce que ça fait!


Lui répondit-il, réellement exaspéré. On ne parle pas de lui la ! Mais non, Dorian ne savait pas comment il réagirait si une telle chose devait arriver à l'un de ses parents. Que ce soit en perdre un ou que l'un des deux vive la même tragédie que Karen. Et il ne pouvait pas l'imaginer non plus, ne sachant pas comment il pourrait réagir face à une telle situation. On ne peut pas le savoir avant de le vivre. Mais reprenons.

- Tout ce que je te dis, c'est de ne pas te laisser aller. A réagir un peu à tout ce qui t'entoure. Comme tu le fais la maintenant quitte à me gueuler dessus !


Ça, cette dispute, Dorian n'allait pas la lui foutre dans les dents un jour, Alby était excusé quand à tout ça. Donc, le fait que même Alby se mette à lui prendre la tête, d'un coté, ça le rassurait. De le voir plus vivant et pas en mode amorphe à ne voir que le coté sombre des choses. Mais bon. Pour être plus clair, Dorian s'était rapproché de lui, et avait remonté ses mains à ses joues. Pour le regarder dans les yeux et le faire le regarder aussi dans les yeux.

- Alors non, je ne sais pas ce que tu peux ressentir, et sûrement pas ce que ta mère doit traverser comme épreuve. Mais je sais aussi qu'il va vous falloir du temps pour vous en relever, parce qu'à un moment, il le faudra bien. A votre manière, mais il le faudra.

Qu'ils le veuillent ou non. Parce que ne pas le faire, on sait tous ce à quoi ça correspond. Mais ne pensons pas à tout ça, on en était pas la pour autant c'est sûr. Enfin … Non, on n'y pense pas.

- Je ne te demande pas de reprendre ta vie comme si de rien n'était. Je pense bien que c'est impossible à faire. Juste de ne pas oublier que vous êtes en vie.


Ajouta t-il un peu plus doucement, contrairement au reste de ses mots qui furent dit assez durement.

- Je sais que ta mère a besoin de toi, qu'elle le dise ou non, comme je sais que tu veux prendre soin d'elle, et c'est tout à ton honneur crois moi.


Qu'il sache quand même qu'il ne lui reprochait nullement ça ! Même s'il trouvait ça un peu injuste qu'Alby doive s'occuper de tout, mais qu'il soit présent pour la sorte de sa mère, il comprenait et respectait. Après tout, même si sa réaction il l'ignorait, si un de ses parents était mal et avait besoin de lui, Dorian répondrait de suite présent.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   6/11/2015, 23:57

Bon bah voila on était d’accord ! Il savait pas comment il réagirait car il ne savait pas ce que ça faisait donc qu’il arrête un peu de me dire comment moi je devais me comporter face a tout ça ! Non mais c’est dingue quand même. Le mec il vient me faire des leçons de moral tout en me disant que lui-même n’avait aucune idée de comment faire quand on est confronté à tout ça. Et en plus il se permettait d’y aller de ses petites simagrées a affiché un visage agacé et a me répondre d’une voix exaspéré.

- Je réagis comme je peux Dorian ! Mais putain ça ne fait même pas une semaine merde !

J’avais droit à ça ? A avoir au moins une semaine pour réaliser la chose ? Me remettre de tout ça ? Non, c’était trop demander ? Vraiment je ne le comprenais pas. A part être moins disponible pour lui je faisais tout ce que je pouvais pour garder la tête hors de l’eau, resté lucide et lui tout ce qu’il trouvait à me faire c’était des reproches. J’avais de nouveau envie de le pourrir, de le renvoyez chier mais je m’étais abstenu en le voyant s’approcher de moi, ayant un léger reflexe de recule de ma tête quand j’avais vu ses mains se levé, anticipant une nouvelle baffe mais non, juste ses mains sur mes joues. J’avais aussi envie de m’en dégagé mais n’en avais rien fait, pas sur le coup du moins, regardant Dorian d’un regard dur et de plus en plus énervé au fur et a mesure de cette discussion. Il ne comprenait rien même s’il pensait le contraire …

- Oui a un moment. Donc fou moi la paix pour le moment avec comment je dois me comporter ou non.

Au final j’avais l’impression que c’était moi qui ne comprenait plus rien. Trouvant que Dorian se contredisait lui-même. Un moment je devais réagir, reprendre ma vie. L’instant d’après j’avais droit d’avoir du temps, de trouver la force de me relever. Pas cohérent le mec.

Mais ses nouveaux mots m’avaient quelque peu calmé ou plutôt glacé. Ne pas oublié que nous étions en vie. J’avais bloqué sur ses mots, écoutant sans vraiment le faire la suite de ses propos. A resté absent un instant face a lui. Ailleurs. Puis mon attention avait été attirée, tournant brusquement la tête l’air inquiet en entendant la voix de ma mère m’appeler. Restant ainsi a regardé en direction de la porte, j’avais fini par monter mes mains a celle de Dorian, lui retirant de mon visage pour partir de la cuisine et rejoindre ma mère …

J’étais revenue dans la cuisine quelques minutes plus tard, l’air une nouvelle fois absent. Plongé au milieu de mes pensés qui vu l’expression de mon visage étaient loin d’être composé de licorne et d’arc en ciel. Après quelque secondes a me planté comme ça a l’entrée de la pièce, j’avais doucement relevé mon regard vers Dorian, mes yeux luisant de larme à venir, ravalant difficilement ma salive.

- J’en ai marre Dorian … Je suis triste. J’ai mal. J’ai peur. Je suis perdu. Je ne sais pas ce que je dois faire. Je … j’en sais rien. J’en ai marre que ça se répète … j’en peux plus … J'ai pas envie de revivre ça ... J'en peux plus ...

Les larmes commençant à rouler sur mes joues, j’avais monté mes mains devant mes yeux, gardant mon visage caché de cette façon tout en avançant dans la pièce pour me dirigé vers Dorian. Aller me blottir contre lui.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   7/11/2015, 00:31

Dorian avait lui aussi entendu la voix de Karen se faire. Tournant la tête de coté également sans retirer ses mains des joues d'Alby, il le laissa les lui retirer et s'en aller pour rejoindre sa mère. Lorsque celui ci fut parti, Dorian poussa un long soupir. Non, il ne savait pas ce qu'on pouvait ressentir dans leur cas. Que ce soit pour Alby qui avait perdu un beau père et voyait sa mère au plus mal, ou pour Karen qui perdait pour la deuxième fois un mari. Hors, il ne savait pas comment faire pour l'aider à aller mieux, à supporter cette épreuve, et à garder la tête hors de l'eau. Il savait très bien qu'il leur faudra du temps pour aller mieux. Mais rester ainsi sans pouvoir rien faire, il en avait horreur. Quoi qu'il arrive, c'était quelque chose qu'il détestait. Certes, comme tout le monde il lui fallait un temps pour comprendre, accepter et analyser la chose. Pour s'en remettre, mais lui, il préférait agir. Pas attendre. Il devrait juste se rappeler de temps en temps que tout le monde ne réagit pas comme lui. Croisant les bras de nouveau sur son torse, il avait remonté l'une de ses mains à son visage, se passant le pouce sous la bouche, à méditer la dessus.

Entendant les pas d'Alby revenir vers la cuisine, il avait relevé la tête pour le regarder. Et bon sang quelle tête …. Alors certes il tirait une tête, triste comme les pierres, mais ce n'était plus le zombie de ces derniers jours, qui se contentait de survivre. Décroisant les bras pour les laisser le long de son corps, Dorian avait vu la tête d'Alby se relever vers lui. Des larmes plein les yeux. Le blond sentit son cœur se serrer aux mots que dit Alby, aussi bien au ton de sa voix ou les larmes qui avaient fini par couler. Mis a part le premier jour, Dorian ne l'avait pas vu pleurer depuis. Et le fait qu'il lui dise aussi ce qu'il avait sur le cœur, qu'il le réalise aussi. Le voyant venir vers lui, le visage caché par ses mains Dorian le laissa tout naturellement se blottir contre lui, entourant le corps du brun de ses bras. Il ne savait pas trop si sa mère et lui avaient parlé ou si juste il craquait mais ça le peinait terriblement …. Tenant Alby dans ses bras, Dorian le laissa pleurer contre lui sans rien dire, pendant un petit moment. Il finit par prendre alors doucement la parole.

- Toutes mes condoléances...


Alors certes Dorian savait que ça n'avait jamais été l'amour fou entre eux, mais il se doutait que sa tristesse n'était pas que par rapport et pour sa mère. C'était un ensemble qui mettait Alby dans cet état, mais il se doutait aussi que la perte de Monty le peinait lui aussi.

- Je suis désolé si … enfin, pour ce que je t'ai dis. Je ne pensais pas à mal.


Juste qu'il le sache pour la précision. Ceci dit, le fait est que, Dorian ne savait pas quoi lui dire par rapport à ce qu'il devait ou pouvait faire. N'en n'ayant pas la moindre idée pour être franc. Qui sait d'ailleurs ce qu'il y a à faire dans un tel cas. Alby dans ses bras, Dorian avait tourné la tête vers le crâne du brun, embrassant doucement celui-ci.

- Tu n'es pas tout seul. Même si tu ne le vois pas, tu n'es pas seul.


Ou peut être qu'il l'avait vu, mais pas compris totalement. Déja, sa mère elle même était la. Se soutenir l'un l'autre. Dorian bien sûr, même s'il était clairement déboussolé. Et puis ses amis aussi. Dean et Tyler n'étaient pas la juste pour plaisanter sur des jeux vidéos après tout. En tout cas, la donne était aussi différente de la fois ou il avait tragiquement perdu son père. Ah, si seulement il était possible d'une manière ou d'une autre d'alléger sa peine …

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   7/11/2015, 12:35

Mes mains coller contre mes yeux et couché contre l’épaule de Dorian, sentir ses bras dans mon dos était d’un immense réconfort. Ça faisait plusieurs jours que je n’avais pas été dans les bras de Dorian comme ça. Plusieurs jours que je ne le laissais pas faire. Même quand il allait juste poser sa main dans mon dos, comme tout a l’heure, je m’arrangeais pour m’en dégager, partant faire autre chose ou parlera quelqu’un. Je n’avais pas envie qu’il me touche mais la c’était différent. J’en avais l’envie et surtout le besoin. Savoir qu’il était la malgré temps à le repousser ces derniers jours.

Toujours contre son épaule, j’avais hoché la tête a ses excuses, au fait qu’il ne pensait pas a mal. Je le savais très bien juste que … j’étais énervé, j’avais besoin de m’en prendre a quelqu’un et ce quelqu’un c’était lui. Comme bien souvent. Davantage ces derniers jours.

Nouveau réconfort à sentir les lèvres de Dorian sur son crane. Inspirant et expirant largement à ses nouveaux mots qui me réconfortaient et me soulageaient en même temps même si ce n’était pas ça mon problème. Relevant ma tête, j’avais détourné mon regard, m’essuyant les yeux tout en inspirant profondément pour retrouver mon calme avant de regarder Dorian l’air encore une fois un peu embrouillé au milieu de mes pensés.

- Je sais c’est pas ça c’est … C’est que j’arrête pas de pensé a plein de truc et … Attends, viens.

Après mettre arrêté dans ma phrase en tournant légèrement la tête vers la porte de la cuisine, j’avais dis a Dorian de venir, lui prenant la main pour l’entrainer a ma suite, allant jusqu’à ma chambre. Entrant dans celle-ci, qui au passage ce trouvait dans un joyeux bordel. Des fringues étalées un peu partout sur le lit où a même le sol. Deux étages de livres de ma bibliothèque qui se retrouvaient par terre et dont certains c’était fait shooté dedans vu qu’il était arrivé plus loin dans la pièce ainsi que d’autres chose du genre. Mais pour le moment je m’en souciais peu, entrant dans la pièce en relâchant la main de Dorian montant mes mains tout en croisant mes doigts derrière ma nuque, avançant ainsi jusqu’à mon lit ou je m’étais assit. Retirant mes mains de ma nuque pour les passer devant mon visage, soufflant un grand coup avant de poser mes avant bras sur mes genoux tout en regardant le sol devant moi.

- J’n’arrête pas de repenser a mon père … A comment j’étais quand il est mort. A comment était ma mère. Et j’me sens horrible parce que … Enfin bien sur que j’ai de la peine pour Monty ! J’me sens mal parce qu’il a toujours été la pour nous, que c’est que récemment que j’avais compris ça ! Que j’m’en veux de jamais avoir pu le remercier pour ça, profité de lui, passer du temps avec lui ! Qu’on est une vrai relation mais a coté de ça … J’pense juste a mon père. Au fait qu’il me manque, que j’aurais voulu qu’on ait jamais cet accident, que si ça avait été le cas Monty serait sans doute toujours la même si du coup on s’en foutrait parce qu’on serait encore une famille avec mes parents !!

Le ton de ma voix c’était emballé sur la fin, affichant une pointe d’énervement pendant que je sentais moi-même les larmes me monter de nouveau aux yeux, m’essuyant brièvement ceux-ci tout en prenant une grande inspiration pour me calmer. Dans une nouvelle inspiration je m’étais mi a ricané nerveusement pour cacher mon trouble et d’a quel point je me trouvais ridicule et monstrueux.

- Et je pense a de ses trucs de merde … Hier ma mère m’avait fait rentrer ici pour récupérer une robe pour l’enterrement et quand je suis retourné a l’hôpital il y avait ton père avec elle dans sa chambre. Ils discutaient c’est tout mais moi … Le premier truc qui m’est venu en tête en les voyant c’était de me dire « il va lui falloir combien de temps pour remplacer Monty comme mon père ? Ça va être avec Castiel ? » !

De nouveau je m’étais mi à rire nerveusement, encore une fois pour caché qu’en faite cela me perturbais vraiment et qu’en même temps je me trouvais horrible de penser a des trucs pareil sur ma mère, alors que son mari n’était même pas enterrer. Replongeant ma tête dans mes mains, les remontant sur mon front a aller de nouveau fixer le sol l’air perdu.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   7/11/2015, 13:22

Alby dans ses bras, qui pleurait, Dorian se dit alors que les vêtements qu'on met dans les enterrements, ça devrait être prévu dans une matière un peu plus imperméable … Même si, Alby était bien la première personne qu'il prenait dans ses bras, en pleurs, aujourd'hui. Depuis des jours d'ailleurs. A la moindre tentative de contact, Alby l'avait tout simplement envoyé bouler. Forcément ça ne fait pas hyper plaisir, mais il avait d'autres excuses. Lesquelles exactement, Dorian n'en savait rien, mais il en avait. On ne réagit pas tous de la même manière à une perte. Baissant les yeux vers Alby qui avait relevé sa tête, Dorian le regarda essuyer ses larmes avant qu'il ne le regarde, toujours l'air perdu. Ça, Dorian se doutait qu'il pensait à plein de trucs. Comme quoi en tout temps, son cerveau était incapable de se mettre en pause, à lui donner un peu de répit. Le suivant à sa suite pour se diriger vers la chambre d'Alby. Longtemps qu'il ne l'avait pas vue tiens. Et ok, parce que les temps étaient durs, qu'il se passait plein de trucs, Dorian n'allait pas faire de réflexion par rapport à l'état de la pièce. Ça aurait été de mauvais goût et, comme souvent d'un humour bien douteux ….

Restant pour sa part debout lorsqu'Alby s'était posé au bord du lit, face au brun. L'écoutant enfin parler, de tout ce qu'il pouvait ressentir. Dire ce qu'il avait sur le cœur, par rapport à Monty, mais aussi par rapport à son propre père en fait. Ah ouais en effet, il était pas mal niveau trucs auquel il pensait …. Il ne pouvait rien y redire, la situation était pas mal similaire. Un peu trop d'ailleurs. Note à lui même : faire très gaffe à l'avenir ... Des trucs de merde ? Du genre ? Ah. Aaaah ….. Heureusement qu'Alby ne le regardait pas, parce que sinon, il aurait vu Dorian faire une drôle de tête. Le genre qui disait : aaah maintenant que tu m'en parles …. Pourquoi ? Oh et bien vous connaissez Castiel non ? Bon, aller, c'était rien de méchant et si ça pouvait un peu détendre l'atmosphère … Dorian avait alors passé une main sur son visage, avec un bref rire.

- Ne me dis pas des choses comme ça …. L'autre jour on est sorti en même temps de l'appart alors qu'il ne bossait pas, je lui ai demandé ce qu'il comptait faire. Il m'a regardé et m'a sorti avec un clin d'oeil : « consoler la veuve pardi ! Aller, bons examens ! »


Autant dire que la, Dorian eu du mal à se sortir une image horrible de sa tête. Bon, il savait aussi que c'était des conneries et un moyen comme un autre de plaisanter ou d'arracher un semblant d'expression à Dorian, mais sérieux, il aurait pu choisir autre chose ! L'humour de merde, une tradition de père en fils faut croire. Passons, s'il vous plaît. Dorian s'était alors rapproché du lit d'Alby, pour se baisser devant lui, un genou à terre et les mains sur ceux d'Alby.

- Mais Alby … Quoi qu'il arrive, si ta mère un jour rencontre quelqu'un, personne ne remplacera personne. Personne ne remplacera Monty, comme Monty n'a pas remplacé ton père. Je vois ce que tu veux dire par la ne t'en fais pas.


Pas qu'il le prenne pour un idiot vous voyez. Il savait que par la il entendait, que sa mère trouve quelqu'un d'autre, refasse sa vie … Pour le moment c'était un peu tôt pour y penser. Monty venait à peine d'être enterré et sûrement que Karen ne pensait pas à un truc pareil que de retrouver quelqu'un.

- Et pour Monty … il était loin d'être bête. Je pense qu'il savait ce qui se passait la dedans.


Pour illustrer ses propos, Dorian avait relevé une de ses mains à la tête d'Alby, la lui caressant doucement. De son avis, Monty avait bien compris dans quel état était Alby quand il avait épousé Karen. Il avait sûrement suivit l'évolution du brun, comment il avait grandi et tout. Et puis il avait été la pour eux, pour lui. Par exemple l'affaire Ashley, il avait été la lui aussi. Sûrement que Monty avait beaucoup d'affection pour lui, mais, a chacun sa manière de le montrer, et peut être que pour lui, c'était simplement ne pas le brusquer. Peut être, il ne le connaissait pas plus que ça après tout.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   7/11/2015, 22:51

Regardant le sol, j’avais relevé les yeux vers Dorian, interpelé par son petit rire et sa prise de parole. Ne pas lui dire des choses comme ça ? Oui je comprends. Imaginez nos parents ensemble c’était super dérangeant quand même c’est clair ! Mais pourquoi il en rigolait ? Et pourquoi il me racontait une histoire a propos de son père ? Consoler la … Large expression d’effroi, de dégout à ce que je pouvais spontanément imaginer mais surtout air outré au possible que Castiel sorte un truc pareil.

- Non mais ça va pas …

Bande de dégénéré … Ma mère venait a peine de perdre son mari et lui tout ce a quoi il pensait … Castiel dans tout son art quoi ! Et oui je me doutais bien que c’était une blague. Je l’espère putain de merde ! Mais c’est glauque, déplacé, et ça ma mis une image de merde en tête. Espèce de malade. Continuant de fixer Dorian l’air choqué qui n’en revenait pas de temps de légèreté pendant un moment pareil, je l’avais vu venir s’approcher de moi, a se baissé pour être a niveau tout en appuyant ses mains sur mes genoux. L’écoutant, plus calmement que précédemment, j’avais lâché un soupire tout en baissant les yeux, cherchant mes mots sur ce que j’essayais de dire.

- Je sais c’est pas ça que je dis ! … C’est juste des pensés à la con …

Je sais bien que même si ma mère trouvait quelqu’un d’autre un jour ou l’autre ce n’est pas pour autant que ça changerait ses sentiments vis-à-vis de mon père ou de Monty. Juste que c’était le genre de réflexion con et pas cool que je pouvais me faire. Remonté de sentiment que j’avais eu à l’époque de mon père quand j’avais vu ma mère se remettre si vite avec quelqu’un … Doucement tout en me mordant la lèvre, j’avais hoché la tête quand Dorian avait monté sa main dessus, me disant que Monty j’avais bien ce que je pouvais pensé par rapport a lui, actuellement on entendant pas il y a quelques années.

- Je sais … Mais entre savoir et ce l’entendre dire y’a une différence …

Et c’était ça mon souci. Je n’avais jamais eu l’occasion ou pris le temps de dire à Monty ce que je ressentais. Lui exprimer ma reconnaissance. Je m’en voulais pour ça. Réfléchissant un peu, j’avais penché la tête un peu sur le coté.

- Tu sais … Quand on est revenu du week-end au lac tout ensemble, ma mère avait rapporté pas mal de photo qu’elle avait retrouvé. Celles qu’elle t’avait montrées. On les avait regardé ensemble qu’en j’étais revenu ici et Monty était avec nous. En regardant les photos de mon et mon père il m’a dit qu’on avait une belle complicité. Qu’il trouvait ça dommage que lui n’est pas la même avec Kate. Ça m’a fait de la peine …

De ce que j’avais pu voir et compris, les relations avec Kate avaient toujours été un peu étranges. Kate avait toujours été endoctrinée par sa mère. A grandir dans un monde ou tout lui était dû et ou le moindre de ses caprices ne devait pas avoir le temps d’en devenir vraiment un avant qu’elle obtienne ce qu’elle voulait. Monty ne la voyait déjà a mon avis pas autant qu’il aurait voulu alors malgré lui, il jouait aussi le jeu à lui offrir tout ce qu’elle voulait mais au final, mon impression était qu’elle ne venait le voir que quand elle avait besoin de quelque chose. Kate exemple plus que parfait de qu’est ce qu’un gosse de riche …

- Si ton père touche a ma mère je t’assure que t’auras plus de petit frère ou sœur sortant dont ne sait ou …

Non parce que quand même, sa connerie, je la retenais, et bien !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   7/11/2015, 23:57

Ouais lui aussi ça lui avait semblé bien chelou cette histoire la ! Se doutant que c'était une blague, ou du moins il l'espérait, Dorian avait aussi trouvé aussi l'image qui lui était venue bien dérangeante. Non pas qu'il s'était imaginé son père réellement consoler Karen, comme Castiel pouvait le faire … enfin, si, justement, et c'était ça le soucis. Allez passez un examen en économie après ça ! Oh la concentration ultime dont il dû faire preuve pour mener cela à bien … Aller on y pense plus ! Concentrons nous sur ce qu'Alby disait et pas ces pensées sauvages. Hochant la tête à ses paroles, Dorian avait compris que c'était des pensées à la con.

- Je sais, je me doute que ça doit être un joli bordel la dedans.


Dans cette jolie tête bien faite. Un bon bordel pas possible. Un peu à l'image de cette chambre. Déja en temps normal, c'est fou les idées qui pouvaient lui traverser l'esprit, alors avec le chagrin, la peine ressentie et l'angoisse quand à ce qui allait advenir, sûr que ça mettait tout ça en désordre la dedans. Retirant sa main de la tête d'Alby une fois que celui ci eu hoché sa tête, lui concédant qu'entre le savoir et entendre les choses de vive voix, c'est différent. C'est dommage, c'est sûr, mais à présent il n'y avait plus moyen pour lui de faire savoir à Monty qu'il lui en était reconnaissant. A moins de se faire une petite séance de spiritisme mais bon. Un peu de sérieux … Restant à genoux face à Alby, Dorian avait reposé ses mains sur les genoux du brun, le regardant lorsqu'il lui racontait un souvenir par rapport à des photos que sa mère avait rapporté de la maison du lac, à l'entendre raconter que Monty regrettait ne pas avoir la même complicité avec sa fille qu'Alby ne l'avait avec son père. Pour le peu dont il l'avait vue, Dorian s'était déjà fait son avis sur la gamine : une petite pourrie gâtée qui méritait juste un bon coup de pied au cul. Se gardant de dire cette pensée à voix haute, Dorian avait simplement dit doucement :

- C'est triste, c'est sûr, mais la complicité ou l'entente entre parents enfants, malgré tout, ça ne se commande pas...


Fit-il avec une moue au coin des lèvres. La preuve étant avec Monty et Kate. Elle s'en mordra déjà les doigts le jour ou elle remarquera que son père ne sera plus la pour elle, le jour ou elle aurait réellement eu besoin de lui. Enfin, à chaque famille ses soucis c'est vrai. Relevant les yeux qu'il avait baissé en entendant Alby commencer à parler de son père, Dorian lui adressa une expression, à mi chemin entre le dégoût et l'amusement.

- Arrête, j'ai eu une vision atroce en tête la !


D'un gosse entre son père et la mère d'Alby. Oh putain chelou ! Très chelou ! Non mais, c'est pas ça, mais Castiel, ça va, maintenant, il connaissait l'énergumène ! Il savait bien qu'il avait toujours trouvé à son goût le père de Connor ! Est ce que c'était le même cas aussi pour la mère d'Alby ? Ah mais parce que, il se doutait que le fait qu'elle soit la mère du mec de son fils ne le perturbe outre mesure. Erk n'y pensons plus !

- C'était pour plaisanter voyons … J'ai tout aussi peu envie que toi de voir un tel truc arriver ….


Réprimant un petit frisson de dégoût à cette idée, Dorian secoua brièvement la tête avant de poser son autre genou à terre.

- J'espère sincèrement que ta mère s'en remettra vite …


Aussi vite qu'il était humainement possible du moins. Elle et aussi Alby. Et quand même, ça aurait pu tourner tellement pire toute cette histoire. Exemple tout con, dont ils venaient à peine de parler : Castiel. Lui, à la perte de ses parents, il avait clairement pété un plomb. Vu que toutes les naissances de Kendall, d'Alex et lui même étaient assez rapprochées, plus des discussions qu'il avait eu avec son père ou son frère, ça lui avait permis de comprendre comment son père avait accusé le coup. Enfin à chacun sa manière de surmonter le chagrin. C'est dans ces cas la que Dorian se disait que quand même, globalement parlant, dans sa vie il avait bien de la chance ...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 09:41

Les yeux relevé vers Dorian, j’avais affiché une grimace traduisant bien un « mais tais toi ! ». Pas méchant mais entre notre conversation plus que dérangeante à propos de son père et de ma mère et qu’il me dise en avoir des visions supplémentaires, j’en venais à avoir moi aussi. Déjà ma précédente était bien dégueulasse, le genre de truc dont on n’a pas envie de pensé à propos de son parent. Mais là, si j’avais dit Castiel n’aura plus jamais d’enfant c’était juste pour dire que s’il s’approchait de ma mère je ferais en sorte qu’il ne puisse pas la toucher. Je n’étais pas encore partie dans le délire qu’il en aurait eu le temps et donc que … Oh la violente envie de vomir. Bon peut être pas à ce point mais c’était horrible quand même. Imaginer un frère ou une sœur entre moi et Dorian. « C’est qui lui ? Mon grand frère. Et lui ? Mon grand frère aussi ! ». Question posé par un inconnu devant moi et Dorian en train de nous galocher. Putain que c’est glauque … Nouvelle grimace plus prononcé détournant un peu mon regard de Dorian avant de le regarder de nouveau.

- Oué bon on arrête de parler de ça …

C’est trop dérangeant pour mon petit cerveau déjà bien dans le mal à l’heure actuelle. Gardant une petite expression de dégout, j’avais regardé Dorian ce mettre totalement à genou devant moi, allant machinalement poser mes mains sur les siennes, a les caresser doucement, chose que je n’avais pas fait depuis longtemps. Hochant la tête doucement un baissant légèrement les yeux quant au fait qu’il espérait le rétablissement de ma mère.

- Oué … Moi aussi. Mais elle est forte. Ça va aller …

Même si ça ne sautait pas forcement aux yeux quand on la voyait ou qu’on ne la connaissait pas personnellement, ma mère était une battante. La question était surtout de savoir jusqu’à quel point elle pouvoir supporter de devoir se battre. Supporter cet acharnement. Inspirant profondément, j’avais lâché un large soupire. Regardant de nouveau le sol en secouant la tête.

- Ses parents sont morts dans un accident de voiture …

Donc dans le genre la vie s’acharne, ma mère était un bel exemple. Ce n’était pas les mêmes circonstances. Ça c’était passé lord d’un carambolage général sur l’autoroute et même en étant loin derrière ils avaient été pris dedans. C’était à ses 17 ans et voilà qu’elle se retrouvait orpheline et sans autre famille. Heureusement pour elle du moins si on peut voir les choses comme ça, elle était déjà avec mon père. Ses parents l’avaient recueillir chez eux ou ils avaient vécu ensemble 4 ans avant de se prennent une maison à eux en apprenant que ma mère était enceinte. Et peu de temps après c’était à mes grands-parents paternel de mourir dans une stupide fuite de gaz pendant la nuit. Dans le genre famille maudites … Avec Dorian qui était fan de tous ces trucs de surnaturel et tout il allait finir par craindre pour sa vie vu que je lui avais déjà raconté pour les parents de mon père. Soufflant un nouveau coup tout en passant une main sur mon visage, fatigué au possible du peu de sommeil que j’avais eu ses derniers jours, à peine une ou deux heures par nuit, j’avais relevé mes yeux vers Dorian, posant mes mains sur les siennes comme pour l'incité a se redresser.

- Bon. Faut quand même que j’aille faire a mangé à ma mère …

Et peut-être grignoté un petit truc moi-même. Nul doute que ça ne me ferait pas de mal. Mais pour l’heure, encore et toujours, c’était ma mère qui comptait. Me redressant, j'avais commencé a me lever mais bien vite rassit après avoir été pris de vertige, me reposant sur le lit tout en me repassant la main sur mon visage, soufflant un nouveau coup.

- ça va ... J'me suis levé trop vite c'est tout ...


......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 11:11

En effet, qu'ils arrêtent de s'imaginer des choses chelou par rapport à leurs parents, ça serait préférable, mais vraiment. Parce que les petits flashs qu'il avait dans sa tête étaient pas spécialement encourageants. Peut être une petite discussion avec son père, l'air de rien, serait nécessaire non ? Juste comme ça quoi … Et, oh mais que se passait il ? Albert Jagger venait à poser ses mains sur les siennes ? Un contact physique ? Sérieux ? Wow, mais doucement, ça n'allait pas trop vite entre eux ? N'était ce pas trop soudain tout ça ? Bien entendu il se garda de faire une telle remarque à voix haute. Mais bon, quand ça faisait presque une semaine qu'ils ne s'étaient plus vraiment touchés et que Dorian se faisait remballer au moindre petit geste, après plusieurs jours passés ensemble, le sevrage était on ne peut plus difficile. Oh bien sûr il savait qu'Alby était en peine et tout ça, mais bon …. Revenons à nous moutons.

- Je l'espère aussi.


Que la mère d'Alby ira. Il avait un peu compris qu'elle était forte, ça, il avait assimilé la chose. Mais dans de telles circonstances, c'était quand même relativement chaud …. Relevant brusquement la tête lorsqu'Alby lui en dit plus sur comment les parents de Karen étaient morts, Dorian avait entrouvert la bouche, avant de la refermer pour hocher la tête lentement, regardant les genoux d'Alby.

- Si ça c'est pas de la malchance absolue je sais plus ….


Ou peut être que si... Y'a pas un ancêtre à sa mère qui avait peut être énervé une sorcière ? Et genre qui avait jeté une malédiction à sa descendance ou une connerie comme ça ? Pas que ça faisait beaucoup mais si ! Ses parents, ses deux maris, son fils et elle même qui avaient failli y passer … Connaissant en plus les circonstances de la morts des grands parents Jagger, pendant un bref moment, Dorian eu un peu peur pour sa survie. Juste une petite seconde. Avant de se dire que ça n'était juste pas de chance voilà tout. On va se dire ça. Oui voilà ! Relevant les yeux vers Alby qui passait sa main sur son visage, l'air exténué au possible, Dorian compris le message par rapport à ses mains, et s'était relevé, ayant entendu Alby annoncer qu'il allait faire de quoi manger à sa mère. S'il pouvait aussi manger lui ce serait une bonne idée. Debout face à lui, Dorian vit Alby commencer à se lever, avant de se laisser retomber dessus.

- Alby, ça va ?


Dorian s'était un peu penché vers lui, l'air pas spécialement étonné. Levé trop vite ? Mouais à d'autre.

- C'est surtout que tu te négliges totalement depuis des jours.


Forcément, Dorian n'était pas sans cesse avec lui, mais pas besoin de l'être pour voir que d'une, Alby ne mangeait plus autant qu'avant et de deux, qu'il ne dormait pas autant qu'il en aurait besoin. Secouant la tête, Dorian se dit que ce n'était sûrement pas comme ça que les choses allaient pouvoir s'arranger. C'est bien beau de remonter le moral de sa mère comme on peut mais si c'est pour se mettre dans un tel état …

- Bah, laisse. Repose-toi un peu je vais vous faire de quoi manger.

Dit-il en insistant sur le vous. En regardant Alby en ouvrant un peu plus les yeux à ce mot. Pour qu'il capte que lui aussi, à intérêt à manger quelque chose. Passer de son régime d'ogre à un appétit d'oiseau, merci quoi. Il mangeait encore moins qu'une anorexique au régime, pas étonnant qu'il se sente pas en forme. Et puis bon, ce n'était pas spécialement une question. Posant ses mains sur les épaules d'Alby, comme pour l'inciter à rester sur le lit, Dorian s'était rapidement penché vers lui pour embrasser sa tête, et prendre congé de lui afin de se rendre à la cuisine. Voila, ça, c'était un truc qu'il pouvait faire par exemple ...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 12:07

Relevant les yeux vers Dorian, j’étais prêt à protester sur le fait que je me négligeais ou quoi ces derniers jours mais me ravisa finalement avec un petit soupire en baissant les yeux. La mauvaise foi ayant ses limites. Mais bon quoi qu’il en soit, même crevé et affamé, il fallait quand même que je m’occupe de ma mère. Elle était sans nul doute bien plus fatigué que moi et en plus ne pouvait presque pas bouger seule alors. Mais en entendant Dorian, j’avais relevé les yeux vers lui, l’air un peu surpris de l’entendre dire qu’il allait s’en occuper. En fait ce n’était pas si étonnant que ça que d’entendre Dorian dire qu’il allait faire un truc comme a mangé. C’était même très habituel. Mais chez lui quoi. La me dire qu’il voulait faire a mangé pour ma mère et moi, chez nous, ça me faisait bizarre.

Entre le ton de Dorian, sa façon de me regarder et de me toucher pour me faire rester sur le lit, j’avais bien compris que je n’avais pas tellement le choix et pour être honnête, je n’avais pas envie de me battre avec lui pour ça. Ces derniers jours, je voulais absolument être là pour ma mère, toujours présent avec elle, m’occupé de tout. A présent elle était à la maison, l’enterrement de Monty avait été fait. Sans parlé de soulagement loin de là, disons que l’idée de me reposer enfin était moins dérangeante ou oppressante que dernièrement. Fermant les yeux quand Dorian avait posé ses lèvres sur ma tête, je les avais rouverts pour le regarder partir de la chambre, restant un petit temps amorphe à fixer la porte avant de finalement m’allonger lassement sur le lit. Je pouvais bien m’accorder quelques minutes de sommeil le temps que Dorian fasse a mangé …

J’étais chez Dorian ou du moins sur le pas de la porte. Enlacé l’un contre l’autre tout en nous embrassant avec fouge. Entrant dans l’appartement familial sans nous lâcher. A nous embrasser, nous tenant l’un contre l’autre, nous caressant. Dorian venait de me retirer t-shirt et pull d’un geste avant d’aller embrasser ou plutôt dévorer mon cou. Mes bras autour de lui, mes mains passé à sa taille sous ses vêtements à se crisper sur sa peau tout en savourant ses baisé je l’entrainant doucement mais surement vers les escaliers, enlevant à mon tour ses vêtements du haut avant qu’on ne chut gentiment contre les marches, allongé assit dedans, moi au-dessus de Dorian à aller pressé mon bassin contre le sien tout en l’embrassant avec ardeur. En appui sur une main et l’autre dans ses cheveux. A passer mes doigts à travers ses mèches, les y crispant doucement tout en continuant de me presser contre Dorian, lui-même ayant ses mains sur mes fesses à me presser davantage. Finissant par nous redresser pour remonter l’escalier, enfin ce la plus part du temps à moitié à quatre pattes tous le long des marches, continuant de nous embrasser et caresser. On avait fini par arriver à l’étage, nous reprenant mutuellement dans nos bras. Caressant nos dos et torse, descendant nos mains aussi. Plus excité que jamais et bien pressé l’un comme l’autre d’arrivé à cette foutu chambre pour passer à l’étape supérieur. Pas sûr qu’on atteigne le lit d’ailleurs. Et nous y voilà d’ailleurs, a la pièce tant convoité, ouvrant alors la porte tout en nous y glissant en vitesse avant de refermé derrière nous, toujours aussi inséparable. Et je ne sais pas pourquoi j’avais finalement ouvert un œil, regardant en direction du lit. Y trouvant ma mère et Castiel en pleine action. Ouvrant plus grand les yeux, je m’étais détaché de Dorian, me mettant a crié d’effroi. Dorian qui c’était retourné avait aussi crié devant cette horrible vision. Ma mère à son tour avait crié, gêner au possible. Et Castiel … « bah quoi ? » avant de reprendre ...

- Aaaahgggaaaah !!!

Dans mon lit je m’étais réveillé et redressé net. La gueule du mec qui vient de voir le truc le plus abominable de toute sa vie. Petit temps de torpeur à regarder autour de moi, l’air perdu, finissant par réaliser que j’étais dans ma chambre. Un cauchemar, c’était qu’un cauchemar. Le plus gros soupir de soulagement de toute ma vie. Rouvrant les yeux que j’avais fermé en soupirant, je les relevais sur Dorian qui semblait être en plein ménage, du moins jusqu’à ce que je hurle en me réveillant du moins.

- Oh putain … J’ai rêvé qu’on voulait s’envoyé en l’air, mais c’était horrible ! Y’avais ton père et ma mère …

Oui bon d’accord dit comme ça c’est glauque. Laissez-moi le temps de m’en remettre pour être plus clair.

- Enfin dans ta chambre. Ils faisaient ça dans ta chambre quand on arrivait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 12:39

Quittant la chambre d'Alby, Dorian avait rejoint la cuisine pour voir un peu ce qu'il y avait, et ce qu'il pouvait faire avec ce qui était à disposition. La chose ne le dérangeait pas le moins du monde, au contraire, c'était quasi un soulagement de pouvoir être enfin utile. De faire autre chose que d'attendre que ça se passe. Truc dont il avait horreur dans sa vie. Enfin, ça, voir le temps qui coule sans rien faire, et voir sa vie lui échapper. C'était des choses qu'il détestait et lorsque ça arrivait du coup il le vivait pas super bien. Alors de pouvoir faire un truc tout con que de faire à manger, il en était plutôt content. Mais bon, il n'y avait pas non plus grand chose ici en fait. Alby avait déjà fait à l'instant un tri entre les trucs qui avaient péri et ceux qui étaient encore mangeable, mais avec ce qu'il y avait, il y avait de quoi faire aussi. Du coup, c'est bien de bonne volonté qu'il se mit à faire un truc à manger, pour Alby et pour sa mère. Rien de compliqué non plus, mais histoire qu'ils mangent. Surtout cette tête de nœuds qui lui servait de petit ami. Le repas fait, il était allé voir Alby pour lui apporter de quoi manger mais celui-ci était endormi. Après un bref sourire, Dorian avait refermé la porte se disant qu'il était préférable de le laisser dormir. Aussi, il alla ensuite voir Karen pour lui apporter son plat. Disant que c'était rien lorsqu'elle le remercia, il lui dit qu'Alby s'était endormi le temps qu'il ne fasse ça. Lui ? Oh bah lui ça allait hein ! Faut bien quelqu'un qui garde le cap dans tout ça, et vraiment, il n'avait aucune raison de se plaindre. Certes, il était terriblement peiné par tout ça, pour eux, mais préférait naturellement garder autant que possible le moral.

Après avoir échangé quelques mots avec Karen, lui disant que si elle avait besoin de quoi que ce soit, elle n'avait qu'à lui demander, Dorian avait mis de coté l'assiette pour Alby, avant de le rejoindre dans sa chambre, celui ci toujours endormi. Bien. Du coup, que pouvait il faire maintenant ? Rester un peu auprès de lui ou bien rentrer ? Se posant au bord du lit d'Alby, Dorian avait passé doucement ses doigts dans les mèches brunes de l'endormi, le regardant dormir un petit instant avant de se pencher vers lui pour embrasser doucement ses lèvres. Le plus délicatement possible pour ne pas le réveiller. C'est en se redressant qu'il vit de nouveau le bordel ambiant. Mais bon, il n'était pas vraiment chez lui alors il allait se retenir hein … Tournant son regard vers quelques fringues par terre, Dorian plissa légèrement les yeux. Dites, c'est que ça le narguait en plus hein ?

*Non mais vous croyez quoi, que ça y est vous êtes sur le sol de la chambre d'Alby que vous avez tous les droits, hein ? Hein ? Non mes chers, j'ai posé mes fesses sur cette moquette bien avant vous ! Bande d'anarchistes... *

Vu que c'était des fringues récentes … Non mais d'ou des fringues et autre bordel faisait la loi ? Oh puis merde hein ! Comme il le disait si souvent. Se levant, Dorian avait alors commencé à tout simplement ranger. Récupérant les fringues laissées au sol ranger les trucs pas rangés, remettre en places d'autres choses …. Comment vous voulez être bien dans votre tête si dans votre chambre c'était le bordel ? Ralala … Et ce t shirt, il était par terre depuis combien de temps ? Alors qu'il ramassait un autre t shirt, Dorian avait sursauté de tout son être en entendant le hurlement derrière lui. Lâchant ce qu'il avait en main, il s'était tourné vers Alby, qui s'était redressé sur son lit. Et c'te tête ! Pas la peine d'être Sherlock pour comprendre qu'il avait fait un sale cauchemar.

- Tain tu m'a fais peur !


Souffla Dorian. Un peu plus et il aurait pensé que c'était les fringues qui lui gueulaient dessus ! Il se passait quoi ? Fronçant un sourcil, Dorian avait relevé l'autre en entendant Alby lui expliquer son cauchemar. Ouais bah ça commençait bien pourtant son truc. Ah par contre la suite, Dorian lui adressa une grimace de dégoût !

- Ah mais c'est dégueulasse !

Faire ça tous les quatre ? Mais il était pas bien lui ! Réprimant un frisson, Dorian se claqua mentalement pour sortir toute image horrible de sa tête. Ouvrant un peu la bouche en entendant pourquoi il avait rêvé de sa mère et de son père Dorian tira la langue de dégoût encore une fois.

- Non mais c'est vraiment dégueulasse....


Rêver d'une chose pareille, mais en plus dans sa chambre ? Pensée fugace à se demander déjà si son père avait déjà fait ça … Argh ! On n'y pense pas ! Se rabaissant pour récupérer les fringues qu'il avait fait tomber avec le cri d'Alby, Dorian s'était relevé pour le regarder, en soufflant.

- Toi cette nuit, tu prends un p'tit cachet avant d'aller te coucher hein ?


Comme les vieux nevrosés, pour faire une bonne nuit sans rêve ! Et ça ne lui ferait pas de mal …. Sûr qu'avec tous les trucs qui s'étaient passés l'an dernier, Castiel devait avoir deux trois trucs comme ça...

- Tu veux manger quelque chose ?


Dans le sens : de suite après ce réveil en fanfare ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 13:23

Oh que oui c’était dégueulasse. Pour le coup j’aurais largement préféré rêver des infirmières de Silent Hill avec leurs tentacules. Bon par contre a « choisir » je préfère quand même la version de mon cauchemar tel quel. A savoir moi et Dorian surprenant les vieux que de l’idée sous-entendu que j’avais pu avoir sans le vouloir à dire qu’on participait au truc. Non mais ça c’était vraiment mais vraiment dégueulasse. Nouveau frisson de dégout tout en secouant ma tête comme pour m’en sortir tout ça. Bon au moins c’est clair que niveau réveil on ne fait pas mieux.

- Si j’arrive à me rendormir un jour …

Parce que la, cachet ou pas, j’aurais bien trop peur de rêver encore de cette merde pour me rendormir. Puis j’me connais hein ! Quand je n’ai pas envie de rêver d’un truc j’y pense tellement, j’me trifouille tellement le cerveau avec que bah … j’en rêve ! Et ce que je viens de voir … mais plus jamais ! Déjà je ne sais pas comment je vais pouvoir regarder ma mère en face à présent et Castiel n’en parlons pas.

Tentant de me sortir tout ça de la tête, j’avais reposé mon regard sur Dorian qui ramassait des vêtements par terre. Regardant un peu autour de moi pour constater qu’il avait rangé quasiment tous le bordel que j’avais foutu ici ces derniers temps. Même si des trucs comme ma bibliothèque renversé au sol étaient survenu durant la semaine, il est clair que beaucoup de bordel provenait aussi du fait que dernièrement je ne passais ici qu’en coup de vent, venant juste chercher quelques affaires avant de repartir chez Dorian et donc ne prêtant pas spécialement attention à mon rangement. Déjà que de base ce n’était pas mon grand truc alors en n’étant presque plus ici …

- Oui je veux bien. Heu … Et ma mère ? Elle a mangé ? J’ai dormi combien de temps ?

Je m’étais un peu plus redressé, passant mes jambes au bord du lit pour m’y asseoir. C’est vrai que dans tout ça à la base Dorian était parti faire a mangé mais moi-même j’avais l’impression d’avoir dormi un moment malgré ce rêve dégoutant. Me passant rapidement une nouvelle fois la main sur le visage comme pour vraiment me réveiller, j’avais fini par relever les yeux vers la fée du logis.

- Dorian ? Tu me fais un câlin ?

C’était de ma faute si ces derniers temps la tendresse c’était largement amoindri entre nous. Mais c’était un ensemble, un tout du à mon état d’esprit qui m’avait poussé à agir ainsi. La depuis tout à l’heure, a retrouvé petit à petit quelque gestes de Dorian tout en lui accordant, j’avais envie d’encore un peu plus. de sa tendresse et de son amour.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 13:45

Aller, ce n'était qu'un rêve après tout. Causé par le fait qu'ils avaient parlé de ces choses la, et qu'en plus avant Alby s'était déjà imaginé des choses chelou à ce sujet. Rien de plus ! Nul doute que durant les temps à venir, Dorian allait avoir son père à l'oeil lorsqu'il parlera à Karen. Et plus question de le laisser lui rendre visite tout seul …. Alby aussi à son avis avec ces conneries allait mettre du temps à mettre ces idées de coté. Et encore, Dorian était sûr que s'il parlait de ça à Castiel, il trouverait le moyen d'en plaisanter encore. Il ne savait pas comment ni qu'est ce qu'il pourrait dire, mais il ne voulait pas chercher plus loin. Assez d'émotions aujourd'hui avec cette histoire, qui, à son avis, allait les poursuivre encore un moment. Sa mère ? Dorian monta une main à sa bouche les yeux grands ouverts, la dégaine du mec qui semble avoir oublié un truc important.

- Merde je me disais bien que j'avais oublié quelque chose !


Nourrir Karen, pas qu'il disait que la mère d'Alby était une chose. Reprenant une attitude normale, bien rapidement, Dorian le rassura tout de même. C'était un coup à se faire tuer / tuer Alby / créer un drame. Rayez la mention inutile si tant est qu'il y en ait une.

- Bien sûr qu'elle a mangé, tu me prends pour qui ? Et tu as dormi quoi … Une petite heure ?

Fit Dorian en jetant un coup d'oeil à sa montre. Le temps qu'il fasse un truc à grailler pour eux, qu'il tourne un peu dans la chambre d'Alby pour redonner apparence vivable à la pièce … Mettant de coté les fringues pour le lavage, Dorian avait tourné la tête vers Alby lorsque celui-ci l'appela. L'air neutre, qu'il affichait se changea rapidement en un petit sourire et un regard plus doux à l'attention d'Alby. S'il n'avait pas mis une distance entre eux depuis plusieurs jours, Dorian lui aurait bien sorti une nouvelle connerie du genre qu'il était occupé à faire un câlin à ses vêtements sales et que ça attendra, des conneries comme ça. Pas aujourd'hui.

- Comment refuser ?


Déja de base il ne savait pas lui dire non alors …. Se rapprochant du lit, Dorian était venu se poser au bord de celui-ci, le torse tourné vers Alby. Le regardant toujours avec un léger sourire, il était venu ouvrir ses bras pour venir l'y prendre, doucement contre lui. Passant ses mains dans le dos d'Alby, sa tête contre la sienne. Les yeux fermés, Dorian ne retint pas un léger soupir de quasi soulagement. Parce que vraiment, ces derniers jours, il lui avait terriblement manqué. Tiens, vous voyez, c'est dans ces moments la que Dorian trouvait ça véritablement pesant de ne pas pouvoir lui dire combien il l'aimait. L'envie était la, les mots dans sa tête, mais impossible de les dire. Blocage de merde.

- Hé, Alby ….


Lui fit-il doucement tout en venant embrasser sa tête, gardant ses bras autour de lui. Son visage contre la tête du brun, il eu un sourire en coin, bien que celui-ci ne pouvait pas le voir. Avec aussi une envie de rire, bien que pas le fou rire du siècle non plus, il ajouta, un amusement certain dans la voix :

- Poisson pané.


Aller, faut bien un peu d'humour et d'amour dans ce monde non ? Juste un peu. Une petite pause dans tous ces moments tristes.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 14:36

Petite frayeur devant la gueule qu’affichait Dorian à me dire que non mais il n’était pas si con que ça quand même. Sa blondeur et les effets néfastes des produits chimiques qu’il utilisait sur sa tête devaient bien être limité en connerie quand même. Enfin ça dépend de quel connerie en parle apparemment. Petit fonçage de sourcil, l’œil mauvais a l’intention de Dorian et de sa connerie bien que trop épuisé et rassuré pour l’en engueuler. Et j’avais dormi une heure. Bon ça va. Ce n’était pas trop et ça m’avait quand même bien reposé même s’il est sûr que c’est d’une nuit complète dont j’avais besoin.

En demandant un câlin a Dorian, pour sûr que je ne m’attendais certainement pas à me faire refouler. Mais autant dire que le sourire qu’il m’accorda me fit chaud au cœur, y répondant rapidement sans même m’en rendre compte. Juste parce que c’était communicatif la façon dont il avait de me regarder et sourire. Dorian assit à côté de moi, à venir vers moi les bras ouvert, j’en avais fait de même. Passant mes bras autour de lui, allant me blottir contre lui tout en posant ma tête contre la sienne, les yeux fermés. Profitant de cette sensation et de ce moment des plus agréables. Plus connu depuis trop longtemps alors que pourtant tellement vital.

- Oui ?

Avais-je répondu à Dorian doucement, restant blottir sans bouger contre lui quand il m’avait interpellé. Souriant de satisfaction à sentir ses lèvres embrasser ma tête et … Mais quel gros débile. Enfin un débile qui avait réussi à m’arracher un large sourire avant que je me mette tout simplement à rire. Pas un fou rire mais d’un petit rire franc qui venait du cœur.

- Mais t’es bien con …

Me faire rire dans un moment pareil avec une débilité pareil. Enfin c’était bien trouvé et bien placé je lui accorde. Gardant un bras dans le dos de Dorian, mon autre c’était posé sur sa cuisse en me redressant. Regardant celui-ci avec un sourire tout en secouant la tête en mode « ralala quel idiot » mais finissant rapidement par le regardé d’une façon plus tendre.

- Mais moi aussi j’te poisson pané.

Chose dit avec toujours mon expression tendre mais aussi d’une façon très sérieuse. D’ailleurs, mon air sérieux c’était un peu plus fait en continuant de regardé Dorian, repensant a un truc que je n’avais pas trop eu l’occasion de lui demander depuis là.

- Dis-moi, quand j’étais bourré, … T’en a profité ?

Ce n’était pas dit sur un ton de reproche mais plus un constat. Oh je n’avais toujours aucun souvenir dans ma tête. Juste des trucs comme ça qu’on sait … Qu’on ressent …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 14:48

On n'imagine pas le soulagement qu'eu Dorian en entendant le petit rire d'Alby. Comme ça faisait du bien d'entendre ça ! Si dans les temps à venir, il pouvait encore rire un peu de la sorte, alors Dorian voulait bien être sacré roi des cons, si au moins ça pouvait lui faire oublier sa peine pendant quelques secondes. On prends ce qu'on a. L'imitant, Dorian s'était aussi redressé, gardant pour sa part ses deux bras autour d'Alby, quoi qu'ayant déserré son étreinte pour ce faire. Lui adressant un sourire amusé à la tête qu'il faisait, il eu un bref rire lorsqu'il lui répondit aussi.

- Ce que ça fait con quand même …


Bien qu'il le savait depuis qu'Alby lui avait proposé un tel truc. Enfin, c'était de la triche, Alby lui n'avait jamais eu de soucis à le lui dire alors …. La vie peut être injuste aussi c'est vrai.
Regardant Alby garder un air sérieux sur le visage, voilà alors une question à laquelle Dorian ne s'attendait pas. Quoique, une question, pas tant que ça en fait, à la façon dont il avait eu de lui dire ça.

- J'imagine que ce n'est pas une question.


Comme ne l'était pas plus la réponse de Dorian en fait. Bon il ne savait pas spécialement comment il en était venu à penser ça. Si le lendemain il s'était réveillé avec un mal localisé ou bien s'il le savait tout simplement …

- Profiter est peut être un bien grand mot en fait …. Pourquoi ?


Pourquoi en fait est ce qu'il lui disait ça ? Pas que dans un coin de sa tête il y avait un petit voyant qui s'était allumé, genre alerte, risque de cassage de crevette, mais si.

- Et crois-moi, tu nous en as fais de belles cette nuit-la !


Ajouta le blond, en hochant la tête comme pour confirmer ses dires. Bien qu'avec toute cette histoire Dorian avait mis de coté tout ça, il n'avait pas oublié les conneries qu'il avait pu dire ou faire. Dont une phrase qui lui revint en tête. Et qui, même si l'ambiance était un petit peu plus sérieuse, il ne pu s'empêcher de pouffer de rire, ravalant celui-ci tant bien que mal.

- Tu veux savoir, ou bien, le flou absolu te va ?


Histoire de savoir s'ils devaient organiser un nouvel enterrement dans les jours à venir …

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   9/11/2015, 16:05

Petit soupire de rire à la remarque de Dorian. C’est sûr qu’il y avait plus glamour comme façon de dire je t’aime que poisson pané. Bon après ça restait mignon et surtout drôle mais pour sûr qu’en attendant que Dorian soit apte à dire les vrai mots, un placebo plus sympathique et sérieux serait de mise …

Et non pour la suite pas vraiment une question. Ou sinon la question c’était plutôt « c’était bien toi ? ». Parce que certes dans ma tête c’était encore un jolie néant, dénué du moindre souvenir de cette soirée mais disons que le corps avait lui sa mémoire personnel … Mais donc oui c’était bien lui. Petit soulagement. Et pourquoi ? Heuu …

- Non comme ça …

A moitié baragouiné tout en détournant un peu les yeux avant de les relever vers Dorian pour voir assez nettement qu’il semblait se passer des choses dans sa tête et pas forcément des bonnes. Bon aller, courage.

- Non mais oui … Mais ça va. C’est pas comme la dernière fois …

Pas de larmouille a l’œil à me retrouver un bon moment au-dessus des chiottes en me disant plus jamais ça ! Juste une sensation de gêne à me dire que ça avait dû y aller gaiement quoi que pas trop au final vu que justement ce n’était pas comme la dernière fois. OU sinon c’était moi plus détendu par l’alcool. Ou il m’avait bien préparé comme au lac même si du coup pas autant. Enfin bref je ne savais pas trop quoi mais il y avait du mieux quoi …

Et oui ça je voulais bien le croire que j’en avais fait de belles même si je ne savais pas trop quoi. Déjà rien que le coup du tatouage c’était pas mal quand même. Putain de marqueur d’ailleurs. Bon certes depuis samedi je n’avais pris que deux douches mais la croix et la bannière pour réussir à me retirer ce putain de dessin tout en me décapant la peau. Et du coup franchement je ne savais pas trop si j’avais envie de savoir. D’un côté oui, quand même. Savoir ce que j’avais foutu ce soir-là. Et d’un autre pas si sûr, sentant le truc vraiment pas bon arrivé … Regardant Dorian, plongé en pleine réflexion d’a savoir si j’étais consentant a mon suicide mental, j’avais fini par hoché légèrement la tête tout en faisant un petit grimace du mec pas bien sûr.

- J’veux savoir … Mais soft. Le moins pire pour commencer.

Pas que d’après Dorian j’étais du genre très ouvert quand j’étais bourré et que le fait que tout ça est commencé dans une boite gay m’inquiétais un peu mais si. Oh je me doutais bien qu’on ce n’était pas tapé une orgie dans un coin de la boite et que mon petit souci technique ne serait pas entièrement du a Dorian mais quand même. Je le sentais un peu mal. Voyant bien la connerie comme quoi j’aurais été branché d’autres mec, me faire bouffé une oreille au passage ou des trucs comme ça quoi. Tien bah peut-être pour ça que Dorian y avait été joyeusement avec moi. Pour ce vengé de connerie que j’aurais fait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Goodbye my father [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goodbye my father [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Lower East Side :: Albert Jagger-
Sauter vers: