AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 14:18

Il se doutait qu'il y avait d'autres gens à présent en qui il pouvait avoir confiance, c'est vrai. Après, pourquoi est ce qu'il avait appelé Castiel, ça, lui seul le savait. Peut être était ce le fait que Castiel avait plus l'habitude de picoler ou de cotoyer des gens bourrés, plus que n'importe qui d'autre dans cette maison. D'un coté, encore heureux. Alex n'avait que seize ans, presque dix sept, et lui même avait tout juste dix huit, s'ils étaient des alcoolos invétérés, ça serait effrayant... En tout cas, peut importe la raison, Dorian trouvait ça malgré tout assez amusant à constater, qu'Alby pouvait avoir confiance en lui pour l'appeler alors qu'il se trouvait dans un sale état. Laissant donc le brun s'habiller, lui même n'ayant pas pris de vêtements en arrivant dans la salle de bains, il s'occupait donc de mettre en place sa tignasse, qui, soit dit en passant aurait besoin d'un coup de ciseaux. Ah tiens, une paire de bras qui passait autour de sa taille. Et une tête qui se posait contre lui. Continuant plus lentement cependant de se coiffer, Dorian eu un petit sourire à ce contact. Certes, tout l'aspect sexuel lui manquait énormément, on sait comment il est le blond à ce niveau la. Mais c'était aussi tout ça. Toute cette tendresse dont Alby pouvait faire preuve qui lui avait manqué et qu'il lui avait refusé ces derniers temps. Le repoussant et s'éloignant de lui à la moindre occasion. Alors forcément, ça créé un vide, un manque. Alby lui avait manqué, tout simplement. Sachant que tous ses soucis risquaient de durer encore un moment, s'ils s'offraient le luxe de quelques instants comme celui ci de temps en temps la situation deviendrait peut être un peu plus supportable. Souriant un peu plus aux mots que dit alors Alby, Dorian avait posé une main à son bras tournant un peut la tête de coté lorsque le brun finit par lui dire qu'il avait confiance en lui.

- Tu sais que je suis la pour toi.

Pas que pour les bons moments, mais pour les plus difficiles aussi. Même si en ces derniers temps son rôle n'était que de rester de coté à attendre qu'Alby se décide à lui faire part de quelque chose. Restant dans ses bras, Dorian s'était tourné face à lui et passé ses bras autour des épaules d'Alby, pour l'enlacer tendrement à son tour, déposant un baiser à sa tempe.

- Peut importe ce dont tu voudra me parler, je serais la.

On ne pouvait pas forcer Alby à parler, pas plus qu'on pouvait le forcer lui, on rappelle à l'assemblée que, même si des efforts se font, Alby surtout, revenait de bien loin. C'est tout un art quand même de pouvoir se confier à quelqu'un. De faire confiance en une personne pour lui dire certaines choses. Avec un dernier baiser à sa joue, Dorian s'était un peu redressé pour pouvoir le regarder, le tenant toujours dans ses bras.

- Tu me laisse le temps de m'habiller et de boire un café, et puis on va faire tes courses et tout ça, d'accord ?

Vu que pour l'heure, il était un peu à poil et n'avait rien bu ou mangé. Le temps juste d'être sortable et opé, et il allait pouvoir accompagner Alby dans ses folles péripéties de la journée.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 15:11

Toujours posé contre Dorian, mes bras autour de lui, j’avais doucement hoché la tête dans son dos à ses mots. Oui je savais qu’il était et serait toujours la pour moi. Mais comme dit, j’aimais Dorian. Pas évident d’admettre ses faiblesses devant lui. D’envahir l’autre avec ses problèmes. Et puis tout simplement l’envie de ce dire que tout cela va passer au plus vite alors pas besoin de l’en inquiéter. Belle réussite sur ce point la, on en doute pas …

J’avais un peu desserré mes bras en sentant Dorian ce tourner vers moi. Les resserrant une fois celui-ci face à moi tout en allant posé ma tête sur son épaule. Appréciant grandement, comme toujours, le baisé de Dorian sur ma tempe. Geste qu’il avait très souvent a mon égard. Geste que je trouvais très agréable et infiniment rassurant. Tous les gestes de tendresse de Dorian me faisaient toujours un bien fou mais il y en avait, certains qu’il avait plus que d’autres, qu’il faisait plus régulièrement. Un peu comme cette façon de m’appeler trésor. Je me demandais si ça aussi il en avait conscience ou pas. De souvent m’embrasser comme ça. Et a quel point j’aimais ça.

Nouveau petit hochement de tête aux mots de Dorian, me disant que je pouvais lui parler de tout ce que je voulais et qu’il serait la pour m’écouter. Petite note personnel à me dire que je devrais le prendre au mot, relancer la discussion sharpei. Boh, un peu d’humour après cette soirée et nuit bizarre. Pour le part dire semaines … Fermant les yeux au baisé de Dorian sur ma joue, je les avais rouvert en redressant moi aussi ma tête. Affichant un petit sourire à Dorian. Le laisser s’habiller, boire un café et go ? Ok. Commençant à ouvrir la bouche pour lui dire pas de souci, j’avais été coupé par un bruyant crie de famine venant de mon ventre, bloquant une petite seconde face a Dorian, la bouche ouverte avant de refermer celle-ci puis de la rouvrir.

- Heu .. j’ai faim.

Dans le doute que le message ne soit pas bien passé voyez-vous. Mais donc oui, son programme m’allait très bien. Si tenté que pendant son café j’avais droit à un bol de céréale … et autres trucs à manger oui. Pas un petit bol de céréales qui allait me suffire. Quoi qu’il en soit, j’attendis donc que Dorian ne passe sa serviette autour de sa taille avant de le suivre dans sa chambre pour que celui-ci ne s’habille. Le laissant faire, j’avais pour ma part été prendre un sac de sport qui me servait en temps normal a ramener des fringues de chez moi chez Dorian pour ce coup ci faire l’inverse. Pas qu’à force de tout ramener chez lui je n’avais plus rien à me mettre chez moi mais un peu quand même.

- T’as pas vu mon sweat vert ? Il est pas chez moi et j’le trouve pas la.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 15:25

Que c'était glamour ce bruit de ventre qui appelle à la bouffe de bon matin ! Enfin, pas qu'avec Alby, Dorian s'y était un peu habitué, mais si. Alors il préféra afficher un air amusé au fait qu'Alby ne précise qu'il avait faim.

- Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre.

Pour le coté prendre un café, nul doute qu'il y avait de la place pour un petit déjeuner, sans soucis. Cinq minutes en plus, ça n'allait tuer personne c'est sûr. Un dernier baiser à sa joue, serviette passée autour de ses hanches Dorian s'en alla à sa chambre, suivit par Alby dans celle ci. Enfilant un jean noir, un t shirt blanc et une chemise noire ouverte par dessus, Dorian laissa Alby ramener des provisions de fringues pour chez lui, se dirigeant vers son lit pour récupérer son portable, lorsque celui ci parla d'un sweat vert.

- Ah tu parles de ce truc informe la ?

Ce truc informe que Dorian avait tendance à mettre plus que d'habitude ces derniers temps vu qu'Alby n'était pas la ? Ce truc qu'il avait retiré la veille à vitesse grand V en entendant Alex passer devant sa porte, de peur de se faire griller ? Ce truc qui était par terre de l'autre coté de son lit ? Que Dorian voyait juste la à ses pieds ? Ce truc auquel il fila un discret coup de pied pour le glisser sous le lit ni vu ni connu ?

- Aucune idée.

La mauvaise foi quand même … Récupérant son portable et faisant rapidement son lit, s'assurant que l'objet du délit était bien caché Dorian avait rejoint Alby. Dire qu'il lui manquait c'est une chose, mais de la à ce qu'il découvre qu'il n'en vienne à enfiler ses fringues, dont ce sweat affreux …. Non mais pas question ! Plutôt mourir ! Alors dès que le brun eu terminé ce qu'il faisait, Dorian sorti l'appât de première catégorie pour le faire partir de la chambre.

- On disait donc, petit dej ?

Et pour l'histoire du sweat, Dorian lui dira qu'il l'avait embarqué sans faire gaffe pour le faire tourner en machine et fin de l'histoire. Chose qu'il n'allait pas faire non plus. Pour bousiller l'odeur d'Alby ? Quelle idée à la con !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 19:33

Accroupie devant mon sac à regarder autour de moi dans la penderie de Dorian, j’avais sortie la tête de celle si en l’entendre dire « ce truc informe », croyant que cela voulait dire qu’il l’avait sous la main mais non. Juste une occasion servit sur un plateau de critiquer mes fringues. Car non il n’avait aucune idée d’où il ce trouvait. Bon tant pis, je finirais bien par remettre la main dessus. Pas comme si je me déshabillé dans trente six mille endroits non plus.

Fermant donc mon sac, je m’étais redressé et retourné tout en prenant mon sac avec moi et vu Dorian venir vers moi. Petit dej ? Ah bah oui toujours présent pour la bouffe ! En prouve le petit sourire bien content qui c’était fait sur mes lèvres ainsi que le vif hochement de tête. Pas que dans tout cas hier j’étais du coup partie de chez Dean avant de bouffé et qu’apparemment j’avais rendu le peu que contenait mon estomac dans la voiture de Castiel et que du coup j’avais grave la dalle mais … Bah si putain ! Alors c’est donc bien joyeusement que j’avais emboîté le pas a Dorian pour me diriger vers la sortie de la chambre, attendant celui-ci tout de même avant de descendre les escaliers. En bas j’avais d’abord été posé mon sac dans l’entrée avant de partir avec Dorian pour la cuisine. Dans celle-ci, seul Castiel s’y trouvait encore. Sans doute que les autres devaient être dans la chambre ou autre. Faisant un petit signe de tête au paternel, un peu gêné en repensant une nouvelle fois au fait que j’avais retapissé sa voiture.

- Hum, … Encore désolé pour hier soir. Les désagréments et tout ça … Et merci d’être venue me chercher …

Rien ne l’y obligeait après tout. Même si comme disait Dorian, être la pour moi n’était pas une parole en l’air, il y avait quand même des limites. Récupérer son beau fils qui c’était bourré la gueule tout seul comme un grand en était peut être une. D’autant plus que de ce que j’avais compris, des dire de Castiel, j’avais encore une fois bien brillé en disant plein de connerie. Petit sentiment partagé entre d’un coté l’envie de lui demander quoi et de l’autre la peur de ses réponses …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 20:30

Descendus au rez-de-chaussée, ils n'y trouvèrent que Castiel de présent. Celui-ci était assis à l'îlot central de la pièce, café posé devant lui et portable en main à taper frénétiquement dessus, l'air ennuyé. Il releva les yeux en entendant des bruits de pas venir à lui. Le russe adressa un petit signe de tête également à Alby et lui fit un signe de main l'air de dire "pas grave" lorsque celui-ci lui présenta ses excuses pour la veille et le remercia également.

Je t'en prie ce n'est rien. Disons que ça m'a occupé bien que je ne pensais pas me mettre au nettoyage si tard.

Castiel avait dit ces mots de façon on ne peut plus légere, sur un ton proche de la plaisanterie. Même si ça ne l'avait pas enchanté une telle chose au moins ça ne l'avait pas plus dérangé que ça. Dorian lui laissa Alby se poser pendant qu'il allait faire couler du café et chercher de quoi faire pour un petit déjeuner. Se disant au passage que ce n'était peut-être pas le bon moment pour commencer à lui parler de son rêve et des trucs qui le perturbait depuis ce matin. Ça attendra. Aussi il préféra adresser un petit coup d'oeil à son père ;

- Il est infernal quand il a bu non ?

Petit sourire en coin qui allait avec. Posant son portable Castiel roula des yeux d'un air exagéré à sa question.

Alors ça tu peux le dire...  

Puis il regarda Alby, poussa un petit soupire en se souvenant de sa soirée d'hier.

D'ailleurs ce que tu peux mettre comme trucs en bouche quand tu es bourré...

Dorian avait lentement tourné les yeux vers la table, l'air pas rassuré du tout... Mais vraiment pas. Castiel avait repris tout naturellement ;

Enfin ça n'avait pas l'air de choquer le sdf du coin...

- De quoi ??

Question posée par le blond avec un air vraiment très choqué sur le visage. Aussi Castiel mit quelques secondes à capter le malaise. Après un bref rire il clarifia les choses ;

Mais non voyons! Je parlais du fait qu'il avait mangé son hamburger après qu'il soit tombé par terre!

- Excuse moi si ça ne semblait clair que pour toi ! Et..  Un hamburger ?

Dorian avait tourné le regard vers Alby le questionnant silencieusement comme s'il avait la réponse. Encore une fois ce fut Castiel qui eclaira leur lanterne.

Quand je l'ai rejoint il était en train de partager sa bouffe avec un clochard.

Comme quoi bourré il en faisait des choses...  reprenant son portable l'air de rien pour répondre au message qu'il venait de recevoir, Dorian avait apporté à table les tasses de café et des toasts, regardant toujours son père d'un drôle d'oeil. Ainsi qu'Alby. S'il pouvait en savoir plus sur sa soirée d'hier ce n'était pas de refus.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 21:30

Malgré le ton léger de Castiel qui voulait bien me faire comprendre qu’il ne m’en voulait pas, je ne pouvais pas m’empêcher de m’en vouloir justement. Outre le fait de l’avoir fait sortir pour me récupérer et s’occuper de moi, voila qu’en plus j’avais pourri sa voiture, pas si vieille que ça en plus. Ça fou mal quand même. Ne trouvant en tout cas rien de plus a y répondre a par m’excuser encore, j’avais opté pour un simple signe de tête désolé avant d’aller prendre place en face de lui pendant que Dorian s’occupait du déjeuner. Enfin j’avais quand même lancé un petit coup d’œil mécontent a celui-ci quand il avança que j’étais infernal bourré. Chose vrai c’est sur mais pas besoin d’en faire l’étalage non plus. D’autant qu’en effet Castiel avait bien du constater la chose. Il le confirma d’ailleurs.

- Désolé …

Avais-je dit d’une petite voix tout en enfonçant un peu ma tête dans mes épaules, le regard timidement relevé vers Castiel qui c’était tourné vers moi. Ce que je pouvais mettre dans ma bouche bourré ? Petit regard d’incompréhension total a ne pas du tout comprendre de quoi il parlait mais en tout cas ne pensant pas du tout a ce que Dorian pouvait lui-même penser. Et c’était quoi cette histoire de sdf ? Je ne comprenais vraiment plus rien la. Mais j’avais relevé les yeux vers Dorian quand celui-ci c’était écrié assez spontanément tout en affichant une tête choqué au possible, affichant a mon tour un air dégouté en comprenant le malaise. Malaise dissipé par Castiel qui expliquait parlé d’un hamburger.

- Non mais t’arrête de croire que bourrer j’vais me tapé tout New York !

D’abord son père, maintenant un sdf. Suffit à la fin ! J’avais dit ça sur un ton légèrement agacé bien que surtout exaspéré à l’idée que Dorian puisse penser ça. Le regardant un petit instant avant de soufflé en secouant la tête. Reportant mon attention sur Castiel. Nous disions donc, un hamburger.

- Moi et l’art de me faire des potes …

Sauté sur Dorian le jour de sa rentrée au lycée, montrer a Dean comment obtenir gratuitement accès a un site porno de luxe, payer a bouffé a un sans abris … Bon dans tout ça notons que mes critères de sélection descendait a la baisse. Faut ce ressaisir la. Mais bref. Laissant Castiel retourné a son portable, j’avais relevé les yeux vers Dorian qui m’apportait a mangé tout en me regardant bizarrement, regard que je lui rendais avec un petit plissement d’yeux mécontent des pensés qui avait pu lui traverser l’esprit. Enfin, captant sans mal qu’il semblait assez intrigué par cette soirée rien qu’a la façon qu’il avait de nous regarder a tour de rôle son père et moi, j’avais fini par lâcher un petit soupire avant de tourner mon regard vers Castiel.

- Et … Après ça donc il c’est rien passé ? On est rentré direct ici ? …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 21:56

- Oh si mon père et un clodo forment la population entière de New York, mes excuses.

Fit-il faussement désolé. Se taper tout New York, de suite les grands mots ! Alors aussi qu'on l'excuse de penser une telle chose, mais Alby bourré, c'était quand même bien con, et aussi bien libéré comme personnage. Alors il pouvait bien douter un moment … Même s'il était moins perturbé par son rêve que tout à l'heure. Quand à son art de se faire des potes, ça, Dorian était le premier à pouvoir dire que ses méthodes étaient plus que discutables. Castiel avait juste relevé les yeux vers Alby à ses mots.

Il était content d'avoir un repas gratos, n'en doute pas tu as fais un heureux ce soir la.

Encore et toujours, pas de sous entendu graveleux dans cette phrase. Dorian s'était posé alors à table, captant sans mal le petit regard mauvais qu'il lui lança. Ce à quoi il répondit tout simplement par un baiser imaginaire. Inutile de rentrer dans son petit jeu de qui lancera le regard le plus noir à l'autre. Même si a force, Alby se débrouillait de mieux en mieux, à force de le voir faire on entends, ou d'y avoir droit, l'élève ne dépasse pas le maître dans ce domaine. Ah, peut être allait il avoir la suite des histoires de la veille. Que s'était il donc passé après tout ça. Castiel finit de taper son message et avait aussitôt relevé les yeux vers le brun.

Disons qu'aucun détour n'a été fait, mais te faire monter dans la voiture, et même avant, t'y amener … quelle épreuve du feu !

Bon, Castiel avait lâché un petit sourire, plus amusé qu'autre chose. Dorian avait rabaissé les yeux en même temps que son père sur le portable de celui ci en entendant le vibreur. Et bien, ça n'arrêtait pas.

- C'est qui ?

Clairement pas ton futur beau père …. Une connaissance croisée par hasard la veille, à qui Albert ici présent, à cru bon laisser sous entendre qu'on faisait des trucs tous les trois. Et par trucs, j'entends trucs pervers.

Air dégoûté de la part de Dorian en tirant la langue, et le café n'y était pour rien. Castiel avait soupiré en lisant le nouveau message du type de la veille, l'air toujours ennuyé.

Enfin, mis à part ça et quelques regards bizarres des gens en te voyant dans mes bras, quelques petites révélations sur votre vie privée que je préfère oublier et une petite crise d'hystérie passagère … Non vraiment, un amour ce gamin !

Castiel avait relevé la main pour la tendre et tapoter gentiment sur l'épaule d'Alby, avant de lancer un petit regard à Dorian. Le genre de regard qui veut dire : toi, faut qu'on parle. Bien. De quoi pour sa part, le blond l'ignorait, mais c'est cool, si l'un et l'autre ont des trucs à se dire … Qu'est ce qu'on papote dans cette maison. Puis Castiel avait tout de même avisé d'un coup d'oeil l'état global d'Alby. Mi admiratif, mi envieux.

C'est fou d'ailleurs cette capacité à te remettre de tes cuites ….

Pourtant la veille, il était dans un sale état !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 22:52

Je ne savais pas trop ou Castiel voulait en venir en disant qu’aucun détour n’avait été fait mais que me faire monter en voiture semblait avoir été une chose assez difficile. Et à vrai dire même si je me posais en effet des questions, vu que la potentielle réponse me faisait assez peur, je préférais m’abstenir. Prenant donc un toast avant de me monter à mes lèvres, j’écoutais distraitement Dorian interrogé son père sur l’individu avec qui il s’envoyait des messages. Ah, on manque de se tuer étouffé en entendant la réponse de Castiel. Avalant avec peine tout en toussant en même temps, me tapant du poing contre la poitrine pour faire passer tout ça avant de relevé un regard hagard sur Castiel.

- J’ai quoi ??!

Non mais c’était quoi ce délire ? D’où je racontais a je ne sais pas qui qu’on faisait des trucs tous les trois ? C’était dégueulasse ! Peut être encore pire que l’idée que le rêve de Dorian ou il se passait un truc entre Castiel et moi. La c’était un truc entre Dorian et Cast … aaarrrghhh !! Mes yeux !!! Nouvel air totalement perdu et perturbé à l’ intention de Castiel.

- Dans vos bras ?! Pourquoi j’étais dans vos bras ?!

Qu’est ce que je foutais dans ses bras ? Il m’avait porté ? Parce que je ne voulais pas le suivre ? C’était quoi encore cette histoire. Et j’avais révélé des trucs sur notre vie privé … Alors la j’avais vraiment très envie de savoir ce que j’avais raconté mais pas du tout du tout envie de poser la question. Bon chaque chose en son temps. Pour le moment occupons nous de crever de notre petite syncope le plus discrètement possible en tentant de fusionner notre tête avec nos épaules et notre corps avec la table, le regard baissé et mortifié. La petite tape sur l’épaule aidant bien efficacement a tout ça. Pleurnichant dans ma tête tout en affichant un air de pauvre petite chose blasé d’elle-même, j’avais tout de même relevé les yeux vers Castiel à sa remarque, hochant lentement les épaules.

- Je préfèrerais largement avoir la gueule de bois mais des souvenir …

Ça a l’air si cool d’avoir des souvenir. Savoir de quoi précisément tu dois avoir honte et pas l’apprendre par les autres …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 23:05

Ah voilà, la Dorian pouvait bien ressortir le truc comme quoi il voulait s'envoyer en l'air avec d'autres gens une fois bourré vu qu'il semblait dire des conneries comme ça aux gens. Ce à quoi Castiel avait tout simplement hoché la tête, l'air tranquille. Relevant ses yeux vers Alby, il lui fit d'un ton de voix tout aussi calme :

Parce que tu t'y es jeté. Enfin, tu m'a confondu avec un arbre à chat plus qu'autre chose.

Au tour de Dorian d'avoir tout de même un petit rire amusé à cette nouvelle. Petit rire on dit bien, pas par rapport à tout ça, mais à un détail qui lui revint en tête. Celui d'un Alby lui sautant également dessus, pour être porté et demandant à l'être. Et après ça ose faire son mec outré lorsque Dorian tentait une telle chose …. Quand au fait de préférer avoir une gueule de bois mais des souvenirs, Castiel avait adressé un regard à Alby qui disait qu'il pensait largement le contraire.

Dans ton cas, vaut mieux pas. Si déjà la tu tente de fusionner avec la table, si tu te souvenais de tout ….

Large soupir qui résumait parfaitement l'horreur de la situation.

Et ce que tu peux parler quand tu es bourré …. Ah !

Castiel avait tapé sur la table, se souvenant d'un truc soudainement. La lumière s'était faite dans sa tête. C'était cool, mais ça avait quand même fait sursauter Dorian et celui-ci s'était mordu la langue dans ce même mouvement. Pas cool du tout en fait ! N'adressant pas un regard à Dorian quand à son gémissement plaintif et à sa main portée à sa propre bouche, Castiel regardait Alby. Et lui demanda tout aussi tranquillement :

Je peux savoir ce que c'est ce truc chelou que tu as un jour fais dans la chambre de Roy ?

Une nouvelle fois, Castiel ne tourna pas les yeux vers Dorian quand celui-ci s'étouffa pour de bon avec sa gorgée de café qu'il venait de boire alors. Alors oui, le blond savait qu'Alby était du genre bavard une fois bourré, mais qu'est ce qu'il avait pu raconter comme conneries ? Tournant la tête vers le brun une fois sauvé de son auto asphyxie, il voyait sans mal quel truc dont il était question. On va quand même éviter de raconter la vérité au paternel non?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 23:28

Ah c’était de mon propre chef que j’étais allé dans les bras de Castiel ? Non mais je n’étais vraiment pas bien moi bourré … Promis, dernière fois que je bois ! Oui je sais je l’ai aussi dit y’a deux semaines, vos gueule … Et pourquoi il rigolait l’autre a coté ? Tien petit coup de pied sous la table même si bien pas méchant vu mon angle t’attaque tout en le regardant en coin. Mais qu’il me soutienne au lieu de ce foutre de moi. Retournant les yeux vers Castiel qui parlait de mon attitude a tenté de fusionner avec la table, j’avais affiché un petit air genre « même pas vrai » tout en me redressant doucement, l’air de rien même si grillé d’avance en fin de compte …

Prenant ma tasse de café, j’avais commencé à boire tout en écoutant Castiel dire que j’étais une pipelette quand j’étais bourré. Merci ça Dorian me l’avait déjà fait comprendre aussi. Tien, le reflexe de survie a vite abaisser ma tasse en entendant Castiel s’exclamer comme s’il allait avoir un truc de fou à me dire vu la façon dont il avait tappé sur la table. Mon regard vacillait d’ailleurs entre lui qui me fixait et Dorian qui c’était a l’évidence bouffé la langue, finissant tout de même par laisser mon attention porté sur Castiel et … Décomposition de crevette instantané. Me retrouvant a blêmir d’un coup face a lui, déglutissant avec peine avant de tourner un air quelque peu affolé vers Dorian qui semblait avoir été tout aussi surpris par la question que moi et qui semblait tout autant savoir de quoi il s’agissait. Mais putain pourquoi j’avais parlé de ça ? Dans quel contexte ? Qu’est ce que j’avais dis exactement ? Fixant Dorian comme une âme en peine, j’avais finalement tourné mon regard vers Castiel, un peu plus paniqué la forcement.

- Je, je, je … On doit aller faire des courses pour ma mère !

Et ni une ni deux j’étais descendu de mon siège, agrippant Dorian par l’épaule, tant pis si j’allais mourir pour avoir froissé sa chemise, l’entrainant alors de force avec moi pour sortir de la cuisine en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Une fois dans le salon, je m’étais tourné vers Dorian, portant mes mains de chaque coté de son visage tout en le regardant très sérieusement et a la fois a deux doigts de la crise de nerf.

- Si tu lui raconte je te tue !

Petite mise en garde. Pas que Castiel ce foutait déjà suffisamment de ma gueule alors lui raconter un truc pareil, merci bien quoi !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   23/11/2015, 23:42

Visiblement, Alby n'était pas en état de trouver de quoi répondre. Ah si ! Quelque chose ! Après une petite crise de bégaiement, il lâcha alors l'excuse de … la mère ! Alors celle la elle était bien bonne ! Pour y avoir régulièrement droit quand eux deux se prennent la tête et qu'il fuit, voilà qu'il constatait qu'il l'utilisait aussi avec d'autres. Petit délire passager dans sa tête à se demander si en cours, Alby devait avoir un souci ou un autre, il allait sortir l'excuse de sa mère. On ne sait jamais ! Mais voilà qu'avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit qu'il se fit entraîner par Alby en dehors de la cuisine, adressant un petit geste de la main à Castiel genre : salut p'pa ! Mais tout en le suivant jusqu'au salon. D'ailleurs, une fois dans celui-ci, Alby avait fait volte face et posé ses mains à son visage pour lui parler. Hé, c'était sa façon de faire ça, copyright. Quoique, le coté petite crevette sur le point de mourir, c'était du Alby.

- Beaucoup de choses que je ne peux faire sous peine d'être tué.

S'il le quittait, il le tuait, s'il racontait la vérité à son père, il était mort …

- Non mais ne t'en fais pas, je trouverais bien un truc bidon à sortir.

Il n'allait quand même pas raconté que, pris d'un complexe d'infériorité morphologique soudain, Alby s'était planqué dans la chambre de Roy pour se la mesurer. Oh d'ailleurs on retient un petit rire en repensant à tout ça, et à la tête déconfite qu'avait alors affiché Alby. Vraiment, beaucoup de moments gênants dans la vie du brun. Posant ses propres mains sur celles d'Alby, il lui adressa cependant un petit sourire.

- C'est drôle cependant le fait que tu veuille te faire porter quand tu es bourré. Déja la fois dernière soit tu me sautais sur le dos soit tu demandais à être porté.

Drôle en effet … Un de ces jours, il retentera de le soulever. Le soulever dans le sens porter. L'autre sens a déjà été fait et approuvé. Un petit kiff de sa vie le fait de porter les gens? Peut être bien. Ou bien un trait accentué par la danse qui sait.

- Aller, allons donc faire des courses pour ton échappatoire favori sinon, c'est un coup à avoir droit à d'autres questions ou informations glorieuses de ton état.

Soit ça, soit Dorian présentait une petite discussion entre lui et Castiel. De son avis, elle était nécessaire. Mais pas maintenant. A tête reposée un de ces jours prochain, ce sera mieux.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   24/11/2015, 21:53

Tenant toujours le visage de Dorian dans mes mains tout en fixant du regard celui-ci, petit plissement d’yeux exprimant d’une certaine façon que je ne voyais pas ce à quoi il faisait référence. Genre je le menaçais de mort tous les quatre matins. Enfin, petite détente dans mon corps a l’entendre dire qu’il trouverais bien un truc a dire a son père si jamais celui-ci relançait le sujet chambre de Roy. Et quand bien même l’histoire d’aller ce mesurer la nouille n’était clairement pas bien glorieuse et bien honteuse pour moi, merci de trouvé un truc qui ne donne pas non plus matière a Castiel de ce foutre de moi quand même. Qu’on me laisse un peu d’honneur. Déjà que j’en ai jamais eu beaucoup …

Dorian posant ses mains sur les miennes, j’avais relâché la pression que je pouvais exercer sur ses joues mais tout en laissant mes mains posé sur lui. A juste le caresser très doucement du bout des pouces bien que m’arrêtant nettement à sa remarque comme quoi je voulais toujours me faire porter en étant bourré. La dernière fois ?

- Mais de quoi tu parle ?

Genre je m’étais fait porter par lui. Bon je ne sais pas bien ce qui m’avait pris avec Castiel mais ce faire porter … C’est pour les filles ! Et moi j’suis un bonhomme ! Oui bonhomme crevette, on l’a déjà dit mais bonhomme quand même. Rabaissant mes mains, j’avais lâché un petit « pfff » à son histoire d’échappatoire favorite. Bon après je ne bronchais pas plus que ça parce qu’il avait en effet raison sur le fait qu’il nous fallait partir avant que Castiel ne fasse une attaque sauvage à reposer des questions ou m’apprendre de nouvelles choses de ma folle soirée. Du coup, ayant gardé une main de Dorian dans la mienne, reprise de route en direction de l’entrée pour passer manteau et chaussures. D’ailleurs, petit bug sur celle-ci.

- Y’a du vomi sur mes pompes …

Le mien de ce que j’en avais compris mais quand même, pas bien classe pour sortir. Oui des vans ça n’avait jamais été le summum de la classe mais quand même.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   24/11/2015, 22:17

Les petites caresses des pouces d'Alby étaient bien sympa à ressentir. Comme n'importe quelle marque d'affection d'ailleurs, davantage appréciée ces derniers temps plus qu'à l'accoutumée. Par contre, il avait semblé bugger quand au fait qu'il lui dise que se faire porter était un truc qu'il faisait lorsqu'il était bourré.

- Tu doutes de ma parole ?

Certes, dans le genre raconter des cracks il était pas mal, mais tout de même il racontait moins de conneries que Castiel. D'accord, il avait aussi tendance à mentir, mais pourquoi dire des mensonges comme ça ? C'est pas comme s'il avait raconté qu'Alby s'était mis au micro dans la boite et avait clamé haut et fort que Dorian baisait comme un dieu. Hé d'ailleurs, pourquoi il ne l'avait pas fait ? Vouloir se faire tatouer à tout prix et faire des bisous à ses poignets, ok, mais pourquoi pas ça ? Pff ! Ah non, ça, c'est ce que fit Alby lorsqu'il eu parlé d'échappatoire. En même temps, qu'il lui dise le contraire. Qu'il ose seulement, et une fois de plus, il se fera un plaisir de lui montrer qu'il avait tort. Suivant Alby, sa main jointe à la sienne, ils se rendirent à l'entrée pour mettre leurs manteaux. Passant le sien, Dorian avait juste eu le temps de placer son écharpe rouge lorsqu'Alby lui fit remarquer un truc pas très glamour. Baissant les yeux, Dorian avait relevé un sourcil, constatant que oui, il y avait du vomi sur ses chaussures...

- Très sympa …. C'est tendances ces choses la pour les après fêtes.

Ça, et se balader avec un plâtre au bras après des conneries bourré.

- Bah t'as qu'à nettoyer ça vite fait, t'as dégueulassé la voiture de mon père, tu va pas en faire de même avec la mienne.

Même si c'était séché quand même, un peu de standing vous voyez. Castiel ? Oh non il n'était plus dans la cuisine. Pendant qu'ils étaient partis dans le salon, lui même était retourné à l'étage, toujours à tenter de convaincre le type de la veille qu'il n'était pas un pédophile incestueux. Dorian lui, attendait juste qu'Alby retire la décoration faite maison de ses pompes, qu'ils s'en aillent de la et fassent ce que devait faire le brun.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   24/11/2015, 22:52

Douter de sa parole ? Mais non bien sur. Comment moi, simple crevette de mon état pourrais je remettre en doute la parole de messire Dorian ? C’était pas du doute, mais bien que je n’y croyais pas du tout oui. Enfin, gardons nous cet avis pour nous au risque qu’il ne rentre dans une explication démonstration par A + B qu’il disait vrai et de ce prendre un douloureux relent de vérité dans la face. Dans le doute …

Mes chaussures donc bien dégueulasse même si encore ça va, y’en avait pas partout non plus, juste sur les semelles, Dorian m’invita donc a les nettoyer moi-même. Bah bien. On voit que son rôle de parfaite petite femme au foyer et fée du logis avait ces limites. Ça fait plaisir. Enfin, je n’étais quand même pas assez assisté pour lui demander de faire ça pour moi. Et j’étais aussi réaliste sur le fait que je n’aurais aucune chance d’y parvenir oui. Petite mine résigné donc, j’avais tout de même tiqué sur la fin de la phrase de Dorian.

- T’as voiture ? … heu, oué. J’vais nettoyer mes pompes …

Chose que je partie donc faire aussi vite sans demander mon reste. Pas trop envie qu’il puisse avoir le temps de voir le petit pic de stresse que j’avais a l’évocation de l’idée qu’on allait monter en voiture. Comment dit que depuis qu’on était rentré de Atlantic city je n’avais, pas à jeun du moins, remis les pieds dans une voiture. Au départ c’était tout simplement que je ne sortais pas de chez moi et quand j’avais repris les cours, j’avais aussi recommencé a prendre le métro sans jamais sortir ma voiture. Même pour les courses soit je n’allais pas trop loin et rentrais donc a pied ou faisait la chose elle aussi en métro à me trimballer mes sacs dedans …

Enfin, pour l’heure, mode ninja à repartir vers la cuisine tout en m’assurant de ne croiser personne. Personne étant Castiel bien entendu. Mais non, la voie était libre. Dans la cuisine, j’avais été à l’évier, passant la semelle de mes chaussures sous l’eau tout en frottant à la main pour ne pas salir l’éponge de mes reflux gastrique. Et une fois chaussures propre, je m’étais bien évidement lavé les mains avec application. Tout ça au propre, j’avais mis mes chaussures avant de rejoindre Dorian dans l’entrée.

- C’est bon on peut y aller …

Oui allons y. Dans sa voiture. Hyper puissante. Que lui-même conduit comme un malade. Allons nous tuer histoire d’achever ma mère et que Castiel puisse consoler son cadavre …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   24/11/2015, 23:11

Oui, sa voiture. Ils n'allaient pas déployer leurs petites ailes pour y aller non ? Ou bien fallait il qu'il fasse affréter un jet privé ? Toutes ses excuses alors ! L'idée de prendre le métro ? Le taxi ? Non, pas vraiment non. A vrai dire depuis qu'il avait sa voiture, sauf de temps en temps, à quelques occasions, il préférait largement conduire. Un plaisir de la vie. Comme celui de mettre en place ses cheveux en s'observant dans le miroir pendant qu'Alby nettoyait ses chaussures. A chacun son plaisir. Celui-ci était revenu alors vers lui chaussures au pied, propres, et prêt à y aller. Dorian hocha la tête.

- Très bien dans ce cas.

Inutile de rester plus longtemps ici. Ouvrant la porte de l'appart, il laissa Alby sortir en premier alors qu'il le suivit, et ferma la porte derrière eux, puis se rendirent à l'ascenseur. Saluant au passage leur voisin de pallier qui adressa un drôle de regard à Alby. Bon … Etrange ce mec. Le voisin, pas Alby. Quoique le doute subsiste. Une fois l'ascenseur de prit ils arrivèrent au parking souterrain ou ils se dirigèrent vers la voiture de Dorian. Ou du moins celui-ci s'y rendit dans la joie et la bonne humeur. Ouvrant celle ci, il se posa dans celle-ci et attacha sa ceinture, laissant Alby en faire de même avant de mettre le contact.

- D'abord les papiers ou d'abord les courses ?

Lui même ça lui était royalement égal, même si dans un ordre logique, prendre d'abord les papiers était une bonne idée. Prendre des trucs qui risquent de tourner et défraîchir pour attendre peut être une plombe dans le cabinet ou dans des embouteillages …. Laissant à Alby le soin de lui dire ou ils se rendaient en un premier lieu, il sortit de l'immeuble sans plus tarder. Adressant un petit regard en coin à Alby, ses deux mains sur le volant.

- Dis … ça va ? Tu me semble … nerveux.

Pas que d'habitude Alby respirait la confiance lorsqu'il était au volant - sympa au passage.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   25/11/2015, 20:03

Tout en tentant de rester le plus naturel possible, j’étais donc sortie de l’appartement quand Dorian m’y avait incité en ouvrant la porte. Attendant quelques secondes que celui-ci ferme derrière lui. Partant alors en direction du l’ascenseur, j’avais moi aussi salué le voisin des Wilde sans trop comprendre pourquoi il me regardait de cette façon. Etrange mais je n’y prêtais pas tellement attention. Déjà suffisamment de chose qui me perturbaient dans ma tête. Dans l’ascenseur j’avais la aussi été plutôt calme, attendant que les étages ne passent jusqu’à arrivé au parking ou j’avais suivis Dorian jusqu’à sa voiture. Devant celle-ci j’avais eu une petite hésitation devant la portière, y monter ou non. Mais Dorian ayant pour sa part déjà fait la chose, je m’étais finalement rapidement décidé a monter, m’installant sur … la place du mort … attachant rapidement ma ceinture avant de relevé un regard un peu perdu vers Dorian a sa question. Petit temps à revenir de mes pensés pour comprendre ce qu’il me disait.

- Heu, .. les papiers ?

Question posé plus dans le sens est ce que ça lui allait. Même un peu a l’ouest j’étais encore capable de me dire que c’était tout de même le plus logique. Expliquant alors rapidement le chemin a prendre a Dorian pour rejoindre le cabinet d’avocat de Monty, le tout en fixant la route devant nous et un peu tout ce qui pouvait ce passer autour bien qu’essayant de resté naturel, chose qui ne semblait pas être mon fort vu la question de Dorian.

- Si ! Enfin ça va. J’suis pas nerveux !

Dit le mec dont la tête faisait des allers retour des plus vifs entre Dorian pour le regarder et la route de peur de quitter celle-ci des yeux trop longtemps.

- Regarde la route au lieu de t’inquiéter pour rien. Et roule moins vite …

Genre a 20 km/h. c’est bien ça. Bonne vitesse de croisière dans New York.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   25/11/2015, 20:29

Les papiers en un premier temps ? Pas de soucis, cela lui semblait logique à lui aussi. Ecoutant les indications d'Alby, Dorian suivit celui-ci en roulant pour pouvoir prendre le bon chemin. Quand au fait qu'il n'était pas nerveux, à d'autres ! Roulant des yeux légèrement, Dorian les reposa de temps en temps sur Alby qui lui, allait se faire mal à la tête à force d'alterner son regard entre lui et la route.

- Pas nerveux hein …

Et bien il n'allait soit pas proposer à Alby de venir avec lui utiliser le cadeau reçu de Solange et May pour rouler une voiture de course sur un circuit, soit attendre que ça passe. Parce que ça va, il était blond mais pas totalement débile non plus. Il n'était pas utile de toute façon de chercher bien loin pourquoi est ce qu'il se comportait comme ça. Monty qui était mort sur la route, sa mère qui en portait encore les séquelles … Son père il y a quelques années qui était mort de la même façon, vraiment, plus il y pensait, plus il se disait qu'ils étaient maudits avec la route les Jagger. Et plus il y pensait, plus il craignait pour sa survie. Sait on jamais si c'est contagieux ces trucs la. Mais il espérait aussi que la bonne étoile qui semblait trôner au dessus de la tête de chaque membre de la famille du coté de sa mère reste bien au dessus de sa tête. Il avait déjà raconté à Alby que sa mère était une folle du volant. Limite Dorian s'attendait à ce qu'un jour elle se mette à doubler sur deux roues latérales de la voiture, puis continue son chemin l'air de rien. Et jusqu'ici, jamais la moindre egratinure.

- Mais ça va, je regarde la route. Et rouler moins vite, tu veux peut être qu'on sorte de la et qu'on pousse la voiture tant qu'à faire ?


Ils auraient l'air fin. Profitant d'être arrêtés à un feu, Dorian avait relâché le volant pour poser sa main sur la cuisse d'Alby, tournant la tête vers lui.

- Ne t'en fais pas, tout va bien se passer. On va chercher les papiers, faire les courses que tu veux, et tout se passera bien. D'accord ?


Tapotant la cuisse du brun, Dorian avait redonné son attention à la route, le trafic ayant repris. Lui dire de ne pas stresser ou de ne pas s'en faire aurait été stupide et inutile. Ça ne l'aurait pas aidé du tout à aller mieux et ne l'aurait pas non plus fait déstresser. Mais, pour la peine, Dorian fit un petit effort. Roulant plus calmement que d'habitude – quel ennui d'ailleurs – un peu en dessous de la limite de vitesse – appuyer sur l'accélérateur était tentant pourtant – y allant doucement.... Quel gâchis d'utiliser une si belle bête pour rouler si lentement. Mais au moins, ils étaient arrivés au cabinet d'avocats. Se garant non loin de la, Dorian adressa un regard à Alby.

- Tu vois, tout s'est très bien passé.


Pas de quoi stresser.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   26/11/2015, 10:05

J’avais lancé un petit regard agacé a Dorian a son « pas nerveux hein ». C’est bon ses commentaires il pouvait ce les garder pour le moment et même après d’ailleurs. Excusez-moi de ne pas être super rassuré en voiture quand on sait que ma famille y passe à tour de rôle dans des accidents. Alors oui, je pouvais être nerveux et lui, bah il ferait bien de faire en effet un peu plus gaffe à la route. On ne serait lui rappeler que Monty était lier non par le sang mais par le mariage alors Dorian pouvait bien être tout autant concerné. Na !

- Ahah …

Avais-je répondu à son idée de sortir de la voiture pour la pousser. Ton de voix qui allait parfaitement bien avec mon air blasé et agacé que j’affichais tout en m’ayant à présent concentré sur la route. Oui je voulais descendre de la voiture. Mais pour la garer et aller prendre le métro ! Au feu, j’avais tourné la tête vers Dorian, baissant d’abord mon regard sur sa main posé à ma cuisse avant de relever les yeux vers lui. Le fixant sans rien dire, j’avais fini par lâcher un soupire tout en reportant mon attention sur la route.

- Moué …

Pas bien convaincu mais prêt à faire un effort pour me calmer un peu. Tenter du moins. Le fait que Dorian se calme un peu lui aussi sur la vitesse me rassurait aussi. Ce n’était pas forcement ces quelques kilomètre heure de différence qui allaient changer grand-chose mais ça faisait toujours plaisir de voir qu’il prenait en considération ma demande, me rassurais et m’apaisais un peu pour le coup. Arrivé sur place, une fois Dorian garé, je m’étais tourné vers lui à mon tour, affichant une petite moue irrité.

- Oui c’est bon …

Ce n’était pas forcement méchant mais je n’aimais pas trop cette façon de me materner. Je n’aimais pas trop qu’il capte que je n’étais pas bien, me disant que mon malaise devait lui paraitre illogique. Lui a qui en général tout passait au-dessus de la tête. Sortant donc rapidement de la voiture une fois détaché, j’avais attendu Dorian sur le trottoir le temps que celui-ci ne descende aussi avant de rentrer dans le grand immeuble ou se trouvait le cabinet d’avocat Dewhite, Parker et Clapton associés. Petite pensé étrange dans la salle d’attente à se dire que monsieur Dewhite faisait partie des dernières personnes à avoir vu Monty vivant vu que la soirée du nouvel an c’était déroulé chez sa femme et lui. Je l’avais revu à l’enterrement mais c’était seulement maintenant que je pensais à ce détail. Sans intérêt de toute façon. Celui-ci était venu nous chercher en personne à l’accueil pour nous mener à son bureau. Echange de banalité pour savoir comment ça allait, moi, ma mère, même s’il en avait des nouvelles par sa femme qui venait régulièrement la voir. Il m’avait ensuite montré les papiers que j’étais venue chercher, m’expliquant que c’était la finalisation de succession. M’indiquant ce que ma mère devait lire et où signer et me demandant de faire passer le message qu’il viendra lui-même les chercher quand tout ça sera prêt. Tout étant ok, il nous avait raccompagnés dans le hall, nous saluant avant que nous puissions reprendre la route. Encore une fois, j’avais dû prendre un peu sur moi pour monter dans la voiture même si un peu plus détendu que la première fois. Direction un supermarché ce trouvant non loin de chez moi. On était donc descendu faire les courses demandé par ma mère. Un peu étrange d’ailleurs de me retrouver dans cette activité avec Dorian. C’était la première fois que je faisais des courses avec lui alors que j’en avais déjà fait avec son père à l’ occasion de son anniversaire. Enfin celles-ci avaient été assez vite expédiées. Achetant juste de quoi manger la semaine et quelques trucs de première nécessité dont … des serviettes hygiénique. Petit malaise dans le rayon pour ma part. Petit souvenir aussi de la fois ou avec Morgan on c’était retrouvé à devoir prendre des tampons pour Quinn. Mais là c’était pour ma mère. C’était dérangeant … Les courses terminé, passage en caisse effectué, nous voilà reparti dans l’engin mortel de Dorian mais heureusement pour une distance bien plus courte pour arriver chez moi.

Arrivé devant la porte d’appartement un sac dans chaque mains, je les avais réuni dans une le temps d’ouvrir la porte, entrant avant de refermer la porte derrière moi une fois Dorian entrée lui aussi. Ceci fait, nous voilà parti dans la cuisine pour poser les sacs sur le comptoir de l’ilot central.

- Maman ? On est rentré avec les courses !


J’avais dit ça assez fort pour qu’elle puisse nous entendre peu importe où elle se trouvait dans l’appartement. Surement dans le salon à moins qu’elle ce ne se trouve encore dans sa chambre. La première hypothèse était la bonne vu que ma mère avait fait son apparition par la porte rejoignant le salon et la cuisine. Souriant chaleureusement en nous voyant. Clopinant encore un peu pour marcher, main sur les côtes même si au moins elle n’avait plus sa canne.

- Bonjours les garçons. Dorian ça fait plaisir de te voir !

Lui avait elle dit tout en s’approchant de lui, lui faisant un mini câlin accolade mais sans trop aller se presser a lui. Pas encore bien en état pour ça.

- Mais toi aussi mon chéri.

M’avait-elle dit en me frottant le dos. Petit sourire amusé en la regardant. C’est vrai que en temps normal, ma mère ne voyait pas forcement beaucoup plus Dorian mais ce parce que j’étais moi-même toujours fourré chez lui. Là elle ne le voyait pas alors que je me trouvais toujours à la maison. Enfin bref, sortant quelque cours, je m’étais tourné vers elle, l’embrassant sur le front avant d’aller au frigo ranger ce qu’on avait acheté en frais.

- J’ai récupérer les papiers de monsieur Dewhite. Tu as des trucs à signer.

- Oh oui, je verrais ça plus tard. Bon et toi Dorian ça va ? T’es examens ce sont bien passé ?


Tout en disant ça, ma mère regardait Dorian. S’installant au passage sur un tabouret de l’ilot tout en ayant un peu de mal à monter dessus. Petite séance de slow motion mais dont je ne m’occupais pas. La dernière fois que j’avais voulu l’aider je m’étais fait renvoyer paitre sur le fait qu’elle n’était ni une enfant ni une handicapé ni une vieille alors qu’elle pouvait très bien s’installer toute seule a une chaise.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   26/11/2015, 12:04

Les papiers furent rapides à récupérer. Après une brève discussion sans grand intérêt, l'avocat avait remis à Alby les papiers pour Karen tout en lui expliquant ce qu'il y avait à faire. Rien de bien compliqué tout du moins. Et en plus il proposait d'aller récupérer lui même les papiers une fois lu et signés ? Chez belle maman ? Encore un qui veut consoler la veuve tiens ! Mais Dorian se garda bien de faire cette remarque à voix haute. Surtout pas devant le type. Et puis Alby, sa pauvre tête semblait déjà assez préoccupée pour qu'il ne lui foute encore des idées à la con en tête. Dans sa grande bonté, il attendra quelques jours pour faire cette blague. Par la suite, direction un supermarché pour les courses dont avaient besoin Alby et Karen. Le fait de se retrouver à faire ça avec lui ne le perturba pas le moins du monde. Ne faisant pas de commentaire et laissant donc Alby choisir ce dont ils avaient besoin. Il le savait mieux que lui. Bon le coup des serviettes hygiéniques fit germer une blague, de mauvais goût vous vous en doutez, sur ça et cette histoire d'hémorragie interne …. Aussi, il s'était juste contenté d'une vanne comme quoi ça y est, c'est pour bientôt qu'il allait devoir le supporter avec ses sautes d'humeur et se serrer la ceinture. Oh mais, ça à la réflexion, c'était depuis le début d'année que c'était ainsi. Les courses vite faites et bien faites, payées et embarquées, ils avaient une nouvelle fois pris la route pour aller chez Alby. Remontant les courses jusqu'à leur appartement, Dorian le suivit lorsqu'il eu ouvert la porte et se dirigea avec lui jusqu'à la cuisine ou Alby annonça leur retour d'une voix forte. Tiens, manquerait plus que Karen lui répondes sans se montrer et la situation aurait fait penser à Dorian celle dans une série, The Big Bang Theory ( un geek mal à l'aise dans sa peau qui tombe amoureux d'une belle blonde sexy, l'histoire de leur vie quoi ) ou un des personnages entretient une relation des plus discutables avec sa mère …. Mais non, heureusement rien de tel, puisque Karen vint à eux, tant bien que mal. Visiblement avec plus de mal que de bien mais son sourire faisait plaisir à voir. Après avoir déposé à son tour les courses, il lui rendit bien volontiers son accolade, doucement pour ne pas non plus risquer de lui faire mal, Dorian lui adressa un sourire.

- Bonjour à vous, ça fait aussi plaisir de vous voir sur pieds.


Une warrior cette femme, vraiment. Ça faisait plaisir de voir Alby ? Dorian ne capta pas trop. Sûrement une blague, hypothèse confirmée en voyant le sourire du brun. Parce qu'à ce qu'il savait, Alby était tout le temps ici ces dernières semaines. Donnant un petit coup de main à Alby pour lui passer les courses, il entendit leur petit échange quand aux papiers de Dewhite, il avait relevé la tête lorsqu'il entendit son prénom et Karen lui demander comment s'était passé ses examens.

- Je n'ai pas à me plaindre, et surtout ne vous en faites pas pour les examens.


Lui dit-il avec un petit sourire. Non mais si avec l'acharnement qu'il avait mit à réviser avant il ne s'en sortait pas haut la main qu'on l'appelle Alfred. Bien entendu il vit également Karen monter lentement et difficilement sur le tabouret. Mais elle réussit tout de même.

- Est ce que ça va mieux au niveau de vos côtes et tout ça ?


Mine de rien elle avait été bien arrangée la pauvre. Il demandait juste sur le point physique comment ça allait. Il était du genre connard, mais pas à demander à sa propre belle mère : Et sinon, ça gaze la vie sans Monty, il te manque pas trop ? S'il vous plaît quoi !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   26/11/2015, 22:24

Rangeant les courses, j’avais eu un sourire en entendant Dorian que ça faisait plaisir de voir ma mère sur pieds. Mon sourire n’avait rien de moqueur même s’il fallait avouer que suivant les jours elle n’avait pas forcement la forme mais cela me faisait très plaisir de ne pas être le seul à voir des progrès dans l’état de santé de la mère. Me rassurant sur l’idée que je ne me faisais pas d’idée juste parce que j’avais envie que ce soit le cas. Bon je sais bien qu’elle ne sortait pas d’un cancer ou que, malgré le fait que l’accident de voiture est couté la vie a Monty, ma mère s’en sortait avec des séquelles hyper graves. Je savais bien qu’elle allait s’en remettre tôt ou tard. Et le plus tôt sera le mieux. Mais mon petit coté névrosé me faisait toujours m’inquiéter plus que de raison.

- Te force pas trop non plus. Tu dois te reposer.

- Oh tu m’agace … C’est moi ta mère alors arrête de me materner ! Vraiment Dorian son attitude laisse a désiré ces derniers temps. Tu as intérêt à le reprendre en main !

Bien qu’en effet un peu exaspéré dans le ton de sa voix au début de sa phrase, la fin avait été un peu plus moqueuse, regardant Dorian avec un sourire amusé. Pour ma part, revenant vers le comptoir pour prendre des choses à ranger dans un placard, je m’étais contenté d’une grimace en nianiania tout en continuant de vaqué a mes occupations.

- Bon en tout cas je suis contente que tu sois aussi confiant pour tes examens. J’aimerais qu’Alby puisse en dire autant. A vouloir jouer les mama-sitter au lieu de se concentrer sur ses études.

La pour le coup, sans être méchant son ton avait été un peu plus cassant, le tout en me regardant même si je lui faisais dos. Intentionnellement ça va sans dire. Disons que la question avait été abordée de nombreuse fois et ainsi mener a de nombreuse prise de tête aussi oui. Du coup, même si agacé moi-même pour le coup, je préférais ne pas réagir, surtout devant Dorian, revenant prendre de nouvelles choses à ranger sans rien dire bien que lançant un furtif coup d’œil assez explicite a ma mère, repartant a mon placard. Ma mère après m’avoir suivit du regard avait reporté son attention sur Dorian, affichant rapidement un large sourire optimiste quand a sa question.

- Oui très bien ! C’est encore un peu douloureux par moment mais vive les antalgiques !

Ma mère avait eu un petit rire en disant ça. Rapidement suivit par une grimace en portant sa main à ses côtes justement. Et oui, rire avec des cotes cassées, ce n’est pas conseiller. Ce reprenant rapidement, elle avait relevé les yeux vers Dorian avec un regard rassurant.

- Le médecin pense que d’ici un mois je pourrais reprendre une vie normal alors tout va bien.

Cette phrase aussi m’avait fait tiquer. Reprendre une vie normale ? Après ce qu’elle avait vécu ? La perte de son mari ? Elle comptait reprendre sa vie comme ça ? De plus en plus avec le temps j’avais un peu de mal à suivre l’état d’esprit de ma mère. A paraitre naturelle, joyeuse, comme si de rien n’était. En réalité j’appréhendais surtout le pétage de plomb qu’il risquait d’avoir un moment ou un autre. Apparemment plus ma mère restait dans cet état plus la chose risquait d’être explosive. C’était madame Samler qui m’avait dit ça. … Oui bon j’avais besoin de parler ok ! Croisons les doigts pour que Dorian n’apprenne jamais que je suis allé lui parler à elle plutôt qu’à lui … Les courses toutes rangés, j’étais revenu vers eux deux, me tenant a coté de Dorian.

- Ça a été hier soir toute seule ?

- Mais oui Alby ! J’ai des côtes cassées ! Je suis pas tétraplégique ! Aaaah … Et vous c’était bien votre soirée ?

- Heu .. Oui, oui. Très bien …

Petit regard en coin a Dorian tout en répondant à ma mère. Bon, même si elle devait sans doute sentir le malaise, elle mettra sans doute ça sur l’idée qu’on est rattrapé le temps perdu, chose vrai au passage même si c’était dans la matinée, et que du coup j’étais gêner d’en parler.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   26/11/2015, 23:00

Dorian ne fit pas de commentaires par rapport au fait qu'Alby pouvait materner sa propre mère. En toute franchise, il s'était déjà fait la réflexion que si ça avait été sa propre mère à qui il était arrivé une telle chose, pour sûr qu'il en aurait fait tout autant. Gardant un léger sourire aux lèvres, il eu un bref rire quand à la fin de la phrase de Karen.

- Oh ne vous en faites pas pour ça !


Il comptait bien le reprendre en main. Oui, cette fois le sous entendu était bien voulu. Mais quand à cette histoire d'examens, Dorian ne releva pas. C'était son petit ami, pas son père. Enfin quand même, ça voulait dire quoi ? Qu'il avait encore plus de difficultés qu'il ne lui disait ? Qu'il pensait avoir foiré ses examens ? Quand bien même cela n'était pas ça, Dorian ne dit rien pour l'heure. Alby était normalement un grand garçon, qui savait ce qu'il avait à faire pour ses études. Normalement. Il espérait juste pour le moment que ce ne soit rien de grave non plus. Et que ce n'était rien qu'il ne pouvait rattraper. Adressant un nouveau sourire à son histoire d'antalgiques, il la vit grimacer de douleur en se tenant les côtes. Même s'il ne s'était jamais cassé un tel os, il se doutait que ça devait faire quand même bien mal ! Reprendre une vie normale d'ici un mois ? Il hocha la tête, l'air un peu rassuré aussi.

- Si d'ici un moins vous n'aurez plus à vous traîner de la sorte, ce sera une bonne chose.


Un bon début. Si au moins le physique pouvait aller, histoire de s'occuper ensuite doucement du mental. Ne connaissant pas aussi bien Karen qu'Alby, Dorian se disait tout de même que c'était bizarre de la voir ainsi. Pas qu'il s'attendait à la voir pleurer toutes les larmes de son corps, après tout chacun gère le chagrin et le deuil à sa façon. Il se doutait qu'elle avait dû bien percuter que Monty était mort. Mais …. enfin, les méandres de l'esprit humain. Alby revenu de son rangement de courses, il lui adressa un regard lorsqu'il avait demandé si ça avait été pour elle hier soir. Saluant au passage la répartie de Karen qui malgré tout semblait, on dit bien semblait, être en forme de ce coté la. Aaaah …. L'envie de fou d'enfoncer Alby …. Ah non cette fois le sous entendu n'était pas voulu.  Mais de le foutre mal. De lâcher comme quoi Alby s'était bourré la gueule tout seul comme un con …. La petite vengeance de ces jours passés à se comporter d'une manière froide au possible. D'ailleurs, il était quasi sûr que s'il tentait de lui prendre la main, soudainement, Alby allait recevoir un message, vouloir se gratter la tête, faire du thé, qu'une comète allait s'écraser … Hors, il ne fit ni l'un ni l'autre. Il ne lâcha pas le morceau quand à la veille, et ne fit pas de tentative d'approche. Après cette matinée, il aurait du mal à supporter un rejet.

- Très bien, c'est le mot.


Dorian avait alors tourné la tête vers Alby pour lui faire un petit clin d'oeil complice. Très bien c'est ça ! Soirée totalement pourrie hier soir oui ! Pour l'un comme pour l'autre ! Mais changeons de sujet. Dorian aurait bien pu continuer de mentir la dessus sans soucis, n'en doutez pas. Heureusement qu'Alby avait nettoyé ses chaussures avant de partir quand même.

- Vous disiez que le médecin pense que d'ici un mois vous serez de nouveau « réparée » si on peut dire. D'ici la, vous devez rester chez vous ?


Cloîtrée toute la journée ou bien elle pouvait sortir un peu ? Ah sûr il ne disait pas aller faire un footing ! Mais genre rendre visite à des amis, tranquillement, restée posée. Parce que quand même, tout ce temps sans sortir, il y avait de quoi être un peu fou non ? Et non les visites médicales ne comptaient pas.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   26/11/2015, 23:42

Ma mère avait affiché une petite moue au « traîner de la sorte » de Dorian. Encore un qui la traité d’estropié. Enfin, comprenant naturellement qu’il s’agissait d’une façon de parler, elle avait repris une expression optimiste tout en hochant la tête a l’affirmative. Oui ça sera une bonne chose et personne ne doute qu’elle en avait hâte.

Petit moment de soulagement pour ma part à entendre Dorian confirmer le fait que la soirée c’était très bien passé. Sans pensé qu’il aurait pu me balancer ouvertement, disons que connaissant la bête je m’attendais peut être a un petit sous entendu de sa part. Le genre que ma mère n’aurait pas forcément pu comprendre mais tout en comprenant par contre qu’il y avait quelque chose à en tirer. Mais ce n’était pas le cas et heureusement. En même temps, si jusqu’ici il avait estimé être en manque pour deux malheureuses semaines, laissez-moi vous dire que s’il avait craché le morceau, la ceinture aurait été serré bien plus longtemps ! Répondant au clin d’œil de Dorian par un sourire, un peu crispé certes, j’avais ensuite reporté mon attention sur ma mère quand Dorian c’était mit à la questionner. Ma mère avait réfléchi rapidement à la question tout en haussant les épaules un peu résigné.

- Non pas spécialement. Je peux sortir c’est juste que c’est un peu compliqué. Marcher me fais mal, les vibrations des voitures me font mal, … respirer me fais mal ! J’en ai marre …

Ensemble ton et visage blasé de la part de ma mère. Pas vraiment dans le sens abattu. Plus le genre gamin a qui on interdit de sortir jouer dehors. Jamais compris ses gosses d’ailleurs … Ma mère avait fini par lâché un soupire tout en se redressant, entreprenant avec lenteur et minutie de descendre de son tabouret. J’avais commencé à avoir un mouvement pour aller vers elle mais m’étais refreiné, sachant pertinemment que ma mère ne me laisserait pas l’aider.

- Bon d’ailleurs … la vieille a besoin de sa sieste. Amusez vous bien les garçons. Profité de votre jeunesse. Ça passe si vite si vous saviez. Un jour vous vous réveillez et vous réalisez que vos enfants vous voient déjà entre quatre planches …

Ayant réussit à descendre de son tabouret, ma mère nous avait tourné le dos, levant la main pour nous saluer tout en avançant vers le salon, exprimant tout durant son petit speech de pauvre petite chose malheureuse. Tout en l’écoutant j’avais levé les yeux au ciel, secouant légèrement la tête avant de regarder Dorian d’un air blasé avant de soufflé une fois qu’elle fut sortie de la pièce.

- Elle me fatigue …

Chose vrai. Mais j’avais tout de même fini par affiché un soupire tout en expirant un petit rire, quelque peu résigné l’un comme l’autre. Non mais vraiment, si ma mère ne pète pas son plomb très vite c’était moi qui allais le péter.

- Bon du coup, tu veux faire quelque chose ?

Vu qu’a la base c’était le deal. Faire ce que Dorian voulait de la journée une fois mes taches terminé.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   27/11/2015, 00:04

Adressant un bref sourire compatissant à Karen, Dorian se dit que vraiment, rien n'était pour l'aider à aller mieux. Bon au moins, elle était en vie. Entière, et totalement sur pieds dans peu de temps. C'était déjà ça de pris, puisqu'on ne pouvait pas en dire autant de ce pauvre Monty. Ça aurait pu être bien pire. Elle aurait qui sait, pu tomber dans le coma, perdre l'usage de ses jambes …. Ou mourir tout simplement. La regardant se démerder comme une grande à descendre de son tabouret, il capta sans peine la douleur éprouvée en faisant ce pourtant si simple geste. Après ce, le retour de son petit numéro de femme blessée dans son égo, avec son histoire de profiter de la vie qui passait vite. La saluant de la main avec un petit sourire, Dorian la regarda s'en aller, l'air de dire : alors elle …
Tournant le regard vers Alby en entendant celui-ci souffler, il haussa les épaules.

- C'est toi qui te prends trop la tête voyons.

Les choses étaient assez graves et tristes pour tout prendre au sérieux. Certes il en fallait un peu, mais d'un autre coté, prendre les choses avec un peu de légèreté de temps à autre pouvait être une bonne idée aussi. Une façon comme une autre de ne pas péter une pile, ou du moins, de limiter les dégâts. Quand Alby lui demanda ce qu'il voulait faire, Dorian lui adressa un drôle de regard. Genre : tu me demandes vraiment ça ? Vraiment ?

- Sérieusement tu me demande à moi ce que je veux faire ?


A lui, Dorian Wilde, privé d'Alby pendant trop de temps pour lui ? Demander ce qu'il voulait faire ? Bidon comme question. Tellement qu'Alby aurait pu se passer de poser une telle question. Mais s'il lui fallait une réponse, soit. Dorian s'était alors placé devant lui, et avait relevé ses mains aux joues d'Alby avant de l'embrasser à pleine bouche. Lui offrant un baiser des plus motivés d'entrée de jeu, cherchant sa langue de la sienne, et à rapprocher un peu plus son corps du sien. Profitant un peu plus de ce baiser qu'il ne le pensait à la base, Dorian avait mit fin à celui-ci pour glisser ses lèvres à l'oreille d'Alby. Effleurant celle-ci de sa bouche lorsqu'il lui murmura ;

- Et bien, ça par exemple.


A ces mots il avait descendu une de ses mains directement à l'entre jambes du brun, prenant en main ce qui s'y trouvait au travers du vêtement, pressant doucement ses doigts dessus alors qu'il allait embrasser le cou d'Alby, sous son oreille. Après tout il n'avait pas dit un peu plus tôt en vouloir encore? Puis il avait relâché Alby de toutes part pour le regarder l'air le plus naturel du monde :

- Mais si tu préfère qu'on se pose tranquillement devant un film ou autre, pas de soucis.


L'histoire ne disait pas quel genre de film il proposera par la suite si jamais.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   28/11/2015, 14:55

Quand Dorian m’avait regardé avec son drôle d’air, je l’avais à mon tour regardé l’air de dire « quoi ? Qu’est ce que j’ai dis ? ». Genre la réponse à ma question était évidente ? En faite oui. Vu qu’avant même que Dorian ne bouge, rien qu’a la question qu’il m’avait retourné, j’avais rapidement eu une idée de ce qu’il avait en tête. A oui mais non moi je ne pensais pas spécialement a ça. Plus genre s’il voulait aller faire les boutiques ou quoi. Avec un petit mouvement de recule, n’ayant pour effet seulement de me coller contre le bar de la cuisine, les mains sur son bord, j’avais eu un léger pouffement rire gêner tout en regardant Dorian.

- Non mais ..

Pas le temps de finir ma phrase que Dorian avait posé ses mains sur mes joues et ses lèvres sur les miennes. Malgré une faible résistance, plus pour la forme qu’autre chose, j’avais tout de même répondu a son baisé. Il faut dire que d’entrée de jeu celui-ci était bien animé, me rappelant a des sensations presque oublié et qui me manquaient. A retrouver sa langue ainsi, la laissant joué avec la mienne. Le sentant se coller un peu plus à moi tout en soupirant doucement contre ses lèvres. Prenant une inspiration une fois que Dorian avait libéré mes lèvres, tournant légèrement ma tête en le sentant partir a mon oreille. Sentant a présent sa main descendre sur moi pour aller se presser a mon entre jambe, j’avais eu un léger frémissement, plus prononcé au baisé qu’il avait posé sous mon oreille.

- Dorian …

Leger ton de supplique. Partagé moi-même entre le fait de trouver cela agréable mais aussi au fait que ma mère n’était pas bien loin. Pouvant revenir à n’importe quel moment. Si déjà c’est dernier temps je n’arrivais même pas a laissé Dorian me toucher la main en sa présence, imaginez avec sa main poser a mon entre jambe. Joyeux ! Mais finalement, Dorian avait fini par retirer sa main, se reculant légèrement tout en me regardant comme si de rien n’était avant de me proposer de regarder un film ou autre. Le regardant moi aussi, j’avais affiché un air un peu surpris. Il abandonnait si vite ? Oué non, je n’y croyais pas vraiment. On connait la bête. Mais si malgré tout une échappatoire se présentait …

- heu, oué. Tyler m’a passé des films justement ! On pourrait en regarder un. Mais on peut aussi sortir. Faire des magasins ou quoi si tu veux.

Dehors. Loin de ma mère. Au milieu de la foule. La ou je serais normalement en sécurité. On dit bien normalement parce qu’on parle de Dorian quand même.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2323
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]   28/11/2015, 15:46

Dorian, oui, c'est lui. Le mec qui arrêtera de faire ça lorsqu'il l'aura décidé seulement. Ne se préoccupant pas spécialement de la petite supplique d'Alby dans sa voix. Mais qu'il soit donc rassuré, puisque Dorian avait lâché le morceau. Littéralement. Enfin, pour l'instant seulement. Mater un des films que Tyler lui avait passé ?

- Hum, super...


Lui le grand ami des films qui passé la moitié commence à s'impatienter. C'est pour ça que les séries étaient plus pratiques, les épisodes étaient plus courts. Sauf quand ça se prends à faire des épisodes d'une heure et demi … Puis même, regarder un film, alors qu'il n'avait plus vu Alby depuis un moment, drôle d'idée au final. Le seul genre de film qu'il lui aurait proposé de voir, c'est un qu'on interdit aux mineurs. Et non, pas un film d'horreur, l'autre genre. Alors l'idée de sortir lui semblait plus intéressante.

- Faire les magasins n'est pas une priorité bien que j'apprécie que tu aies proposé.


Il devait bien souligner l'effort, ou bien ce à quoi il était prêt pour lui échapper. Enfin, genre être dans une cabine d'essayage était un réel échappatoire pour lui. Qu'il attende un peu la fin de la journée quand les gens auront déserté les lieux et il lui montrera que ce n'est en rien une bonne façon. Et puis s'il n'avait pas plus envie de faire les magasins que ça, ce n'est pas parce qu'il était malade ou autre, c'est juste qu'il en avait fait le tour il y a peu. Faut bien s'occuper vous voyez.

- Mais je veux bien qu'on sorte, ça me semble plus sympa que de rester enfermer.


Dorian adressa un regard à Alby, assez insistant, prenant tout son temps d'ailleurs pour remonter ses yeux le long de son corps comme s'il était capable de voir sous les vêtements qu'il portait. Avec un petit sourire qui flottait sur ses lèvres, le blond se pencha alors légèrement vers lui pour lui dire d'une voix basse :

- Quoique rester enfermer dans ta chambre ne me déplaît pas comme idée. Ça fait longtemps que rien d'intéressant ne s'y est passé.


Déja avant ils allaient bien plus souvent chez Dorian alors avec tout ça …. La moquette de sa chambre lui manquait voyez-vous. Rapprochant ses lèvres des siennes, il les frôla sans pour autant aller les embrasser. Bien que c'était tentant.

- Mais je constate que ton envie de tout à l'heure s'est bien vite envolée en fait.


Fit-il sur un ton faussement déçu. Ah c'était beau de lui dire qu'il avait encore envie pour que par la suite on saute sur l'occasion de s'enfuir...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde

“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais … What the fuck? [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Upper East Side :: Castiel & Famille Wilde-
Sauter vers: