AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   13/12/2015, 23:38

Ma tête toujours en partie caché dans mes mains, j’avais vaguement vu les pieds de Dorian se déplacer vers moi et l’avais surtout senti prendre place a coté de moi, prenant à ce moment une légère mais longue inspiration. Appréhendant un peu la suite des choses. Sentant son bras passer derrière moi pour rejoindre mon épaule, j’avais fermé les yeux, sentant aussi son autre main sur ma cuisse. L’écoutant alors, le début de sa phrase était plutôt réconfortant. Le début on dit bien. Parce qu’à l’entendre confirmer que j’étais bien a la ramasse, j’avais rouvert les yeux, affichant un air blasé mais sans sourcillé plus que ça. Non mais sérieux ce mec était nul pour consoler les gens …

Bon après le reste était tout de même sympa. Dire que malgré une situation de merde j’avais réussi mes examens. De justesse mais réussit quand même. Mais bon ça aussi ça faisait parti des trucs qu’il avait peut être du mal à comprendre. Mes études, enfin, bien sur que c’était important pour moi, de réussir tout ça, surtout là, mais au fond ce n’était pas ce qui m’importait le plus. Je m’étais fais violence pour me concentrer dessus, rattraper mon retard mais à vrai dire réussir tout ça en ce moment était un peu le cadet de mes soucis.

- Oué …

Pas grand-chose à dire de plus sur ça du coup. Je savais que les études était un truc important pour Dorian, pas besoin de crée une nouvelle embrouille ou je ne savais quoi en disant que c’était en réalité du gros coup de bol parce que je m’en foutais un peu … Et oui ma mère. Ça c’était déjà bien plus important a mes yeux c’est sûr. Et oui j’avais peur et je stressais pour elle. Pour plein de raison. Peur qu’en se déplaçant pendant que je ne suis pas la elle se blesse. Peur aussi qu’elle puisse péter un câble en mon absence. Peur qu’a mal faire dans la maison, changeant les habitudes elle réalise vraiment ce qu’il ce passait. Je ne savais pas trop … Lâchant un soupire, j’avais fini par lâché ma tête, la redressant le regard rivé devant moi tout en laissant mes bras tombé sur mes genoux. Me mordant la lèvre tout en regardant un peu autour de moi à chercher mes mots, finissant par soupirer de nouveau avant de finalement tourner mon visage vers Dorian sans vraiment le regarder en face.

- Mais même … J’en ai marre. J’ai l’impression de tout faire de travers. De faire que des conneries surtout avec toi comme vendredi soir …

Que ce soit l’appeler pour annuler notre soirée comme aussi bien aller du coup me bourrer la gueule oui.

- Et ici … Non mais j’ai toujours connu ma mère en parfaite maitresse de maison a s’occupé de tout comme si c’était le truc le plus simple du monde ! Et toi aussi t’es comme ça !

Un truc de bonne femme sans doute. Capacité inné chez eux. Oui vous comprendrez sans mal pourquoi je gardais cette réflexion pour moi.

- Moi l’autre jour j’ai passé dix minutes planté dans le rayon produit ménagé à chercher sur mon téléphone la différence entre un parquet et un parquet stratifié pour savoir quoi prendre comme produit !

Et si ça vous intéresse sachez que le parquet classique est composé de vrai planche de bois alors que le stratifié est un composite. Et que chez nous c’était du parquet classique. Et oui je n’ai finalement pas pris le bon produit … J’avais lâché un nouveau soupire, quelque peu résigné tout en détournant à nouveau mon visage pour regarder le vide devant moi.

- Et je sais que c’est le genre de truc qui te fais pensé que j’suis nul ou qu’un gamin alors je t’en parle pas …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 00:12

Laissant le temps à Alby de parler, si du moins l'envie était encore la après ses petites gueulantes, Dorian le vit tourner son visage vers lui, mais pas vraiment son regard. Ah au moins il reconnaissait faire des conneries par rapport à lui ! C'est bien au moins c'était un bon début. Parce que oui, vendredi soir ça lui avait foutu un sale coup, qu'on se le dise. Si ça n'avait pas déjà été assez clair quand à son état le lendemain matin. Préférant ne pas relever ou s'étaler davantage, Dorian se contenta de lui frotter un peu plus le dos. L'air de dire que ce n'était pas grave. Personne n'en n'était mort, même si Dorian ne comprenait toujours pas pourquoi Alby avait préféré se bourrer la gueule tout seul. Au moins aussi, il avouait que jusqu'ici c'était sa mère qui faisait toujours tout. Le truc le plus simple du monde ? Mais ça l'était ! Lui aussi était comme ça ? Il haussa les épaules tout simplement à ça.

- C'est des choses qui s'apprennent, c'est tout.

Il n'y avait pas une fonction rangement dans sa tête non plus. Ça, c'était venu au fur et à mesure. En apprenant. Tout simplement. Il croyait vraiment que paf à cinq ans, mini Dorian passait déjà l'aspirateur dans sa chambre après avoir changé ses draps, repassé ses vêtements? Faut pas abuser hein... Bon après, c'est sûr que ce n'était pas compliqué du tout que de faire tout ça ! Dorian serait tenté de dire que n'importe quel nigaud en était capable, mais quelque chose lui disait qu'il ferait mieux de se taire... Parce que la petite anecdote sur les produits ménager … Et bien merde alors … A son tour, Dorian avait tourné la tête, pour poser son regard cette fois sur le sol de la chambre. Ah tout de même. C'en était la. Pas le fait de passer du temps sur son téléphone à chercher le bon produit, mais … enfin … voilà ! Oh et par contre la suite, comme il avait raison ! Mais comme il avait raison Alby de penser ça ! Que c'était justement ce genre de choses qui lui faisaient croire qu'il était … euh …

- Hé ! J'ai jamais pensé que t'étais nul ou un gamin !

Ou si peu. Enfin, pas totalement. Disons que le terme de débutant sonne mieux. D'accord c'était pas encore ça, mais pour le peu qu'il savait Dorian ne pouvait pas le qualifier d'autre chose. Aller, on ne dit rien quand au fait que tout ça l'effraie plus qu'autre chose par rapport à cette idée de vivre ensemble ! Le tout dans la joie et la bonne humeur ! Relevant sa main du dos d'Alby, Dorian la passa dans ses mèches brunes pour les ébouriffer vivement, ce avec un large soupire.

- Ah toi vraiment ! J'imagine que tu ne changera jamais à te prendre la tête pour des trucs de rien du tout ! Et si, ne me contredis pas, c'est rien du tout.

L'histoire de l'eau dans le vin, ça vous dit quelque chose de nouveau ?

- Si ta mère faisait tout, et bien tu apprends, c'est normal ! Comme pour tout, faut bien débuter quelque part et des fois, on fait des erreurs. Et des fois on pense à appeler des gens qui peuvent vous aider.

La dernière phrase, Dorian l'avait dite de manière un peu plus appuyée. Comme pour lui faire passer le message qu'il y avait des gens qu'il connaissait qui pouvait l'aider. Pour un produit de parquet ou un autre truc. Dorian, oui, mais aussi Karen et au pire ses potes peut être ? Ou Jessica ? Et sinon, Castiel. Quoique ça serait comique un tel appel....

- C'est comme la fois ou t'a voulu laver mon pull en cachemire. Maintenant, tu sais comment faire non ?

Paix à son âme d'ailleurs. Passant une nouvelle fois ses doigts dans les cheveux d'Alby, plus doucement cette fois ci, Dorian regarda Alby, un petit sourire en coin.

- Ne t'en fais pas, toi aussi un jour tu méritera un joli costume de soubrette !

Aller, un peu d'humour – de merde – dans un monde de merde !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 10:21

Des choses qui s’apprennent. Oui sans doute mais je n’avais pas vraiment eu le temps d’apprendre tout ça. C’était du jour au lendemain que j’avais dû faire tout ça. Alors après quand même, je savais de base me démerder quand même. Je savais faire a mangé depuis longtemps et bien entendu on parle d’autre chose que faire cuire des pates ou des œufs. Passé l’aspirateur, faire des machines aussi. On rappel quand même que j’ai vécu deux mois tout seul. Oui bon ok au bout de même pas deux semaines j’étais avec Ashley et du coup m’étais pas mal reposer sur elle … Mais quand même ! J’avais les bases. Mais c’était diffèrent de faire des choses juste pour soit que de les faire pour quelqu’un d’autre. Dans ces conditions en plus ou je m’étais pas mal laissé dépasser sans m’en rendre compte …

Quant au fait que Dorian n’avait jamais pensé que c’était nul ou un gamin, j’avais quand même quelque doute. Déjà par le fait que comme je disais souvent, il agissait sans le vouloir de façon maternel avec moi. A faire les choses à ma place. Et je le laissais faire parce que j’aimais bien ça. Je voulais grandir, être capable de m’assumer et de faire des choses par moi-même, principalement par rapport à lui pour lui prouver que j’en étais capable mais a côté j’aimais aussi qu’on s’occupe de moi. Et à côté de ça quand je faisais des choses, sans doute ne s’en rendait il pas compte mais j’avais souvent l’impression de mal faire avec lui ou qu’il doutait que j’en sois capable. Bon son pull en cachemire j’avoue que je l’avais défoncé et que j’avais mérité de me faire pourrir ça c’est un fait. Mais il y a d’autres choses toutes bête genre quand je l’aidais à faire le lit et qu’il faisait l’inspecteur des travaux fini à venir vérifier si j’avais bien tiré les draps. Quand on faisait la vaisselle a vérifié furtivement que j’avais bien nettoyé ou essuyé les plats. Ou encore au lac quand il ne me pensait pas capable de faire a mangé sans risqué l’indigestion. Encore une fois, plein de petites choses anodine comme ça mais qui accumulait me peinait pas mal …

Sentant la main de Dorian remonté de mon dos à mes cheveux, j’avais d’abord eu un début de soupire de bien être, appréciant comme toujours qu’il me touche la tête, mais n’étais rapidement mit à râler doucement quand il c’était mi a m’ébouriffé, me penchant légèrement sur le côté pour m’en dégagé ou au moins qu’il arrête ça. Début de protestation quant au fait que je me prenais la tête pour des trucs de rien du tout mais me ravisant quand celui-ci m’avait dit de ne pas le contre dire.

- C’est peut être rien du tout pour toi mais pas pour moi …

Et puis lui, quoi qu’il entreprenne, il le réussissait. Dorian avait une force de caractère et de détermination que je n’avais pas forcement. Lui s’il n’arrivait pas à faire un truc, il s’y accrochait jusqu’à réussir. Je pouvais faire de même aussi sauf que moi entre temps, comme la, je pétais un plomb entre temps. Et faisait chier tout le monde au passage … Large soupire de lassitude, laissant un peu tombé mes épaules avant d’hoché la tête. Oui je pouvais demander de l’aide c’est sûr, mais c’était chiant. C’était admettre que je n’étais pas à la hauteur. Pas capable de faire des choses si simples pour eux. Ça valait sans aucun doute mieux que d’en arriver à péter une pile comme ça ou d’autre fois mais c’était vexant et blessant de se dire qu’on était bon à rien, qu’on avait besoin de l’aide des autres dans tout et qu’au final nul doute qu’eux aussi se disaient ça …

- Si tu le dis …

Que je savais sans nul doute à présent laver un pull en cachemire. A mon avis, si je lui demandais de m’en confier un autre pour voir si c’était bien le cas, pas sûr qu’il accepte. Ou il m’en filera un à Castiel s’il en avait. Dans le doute …

Pas forcément réconforté mais un peu plus apaisé de par cette discussion, je me détendais doucement sous les caresses de Dorian dans mes cheveux, fermant les yeux a cette douce sensation. Enfin yeux que j’avais rapidement rouvert pour lui lancé un regard de travers a son histoire de costume de soubrette mais affichant rapidement un sourire en coin tout en me redressant pour lui sauter gentiment dessus. A prendre ses mains dans les miennes, le poussant sur le lit tout en passant à califourchon sur lui.

- C’est ça oué ! Tu sais bien qu’il ne m’ira jamais aussi bien qu’à toi !

Avais je dis avec un petit rire lui tenant toujours les mains à mi-chemin entre nous deux. Non mais clair que même avec ma morphologie de crevette, entre mes poils au bras et aux jambes, même en me rasant la barbe pas sûr que le tout soit du meilleur effet … Plus détendu à présent, je continuais de regarder Dorian bien que mon expression changea petit à petit en une expression d’interrogation. Tenant toujours les mains de Dorian, j’avais retourné ma tête vers mon sac, me retraçant un fil dans ma tête avant de refaire fasse a Dorian, un regard confus tout en resserrant mes doigts sur les siens.

- Heu … J’crois que j’ai laissé le costume chez toi …

Par terre, ou sur le lit. Je ne savais plus ou on l’avait laissé. Dorian m’avait dit de le récupérer mais d’une chose a une autre, à préparer mes affaires pendant qu’il me taquinait avec ses lutins, je l’avais oublié. Bon ce n’est pas grave hein ? Aucune raison que Castiel ou Alexis ne rentre dans sa chambre en son absence non ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 14/12/2015, 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 11:03

Bien sur que c'était des trucs de rien du tout voyons. D'accord, c'était quand même des trucs de base pour pouvoir vivre – et pouvoir vivre ensemble dans leur cas – mais il y avait plus important c'est sûr. Enfin, peut être qu'en effet, c'était l'une de ces choses que Dorian ne comprenait pas, comme le disait si bien Alby. Excusez le d'être au dessus et de ne pas trouver le moindre truc compliqué à tout ça ! Quoique fut un temps ou, comme pour n'importe qui, ce fut compliqué, le temps d'apprendre. Après, il ne pouvait pas lui en vouloir, c'est le talent, c'est tout. Bon par contre le pull en cachemire, malgré tout, par mesure de précaution, il ne lui filera plus ceux qu'il pouvait avoir en stock. D'abord il vérifiera trois fois qu'Alby sait bien y faire avant de peut être le laisser faire. Mais, avec tout ça, bien que Dorian n'en disait rien, ça l'avait quand même bien refroidi pour toujours cette histoire de vivre ensemble. Parce qu'il y pensait doucement, mais que ce n'est pas tout ça qui allait l'aider à sauter le pas. Notons que, depuis sa petite discussion avec Castiel l'autre jour, c'était dorénavant des questions pratiques qui se posait à lui, et non plus le fait de vouloir encore profiter de sa famille. Après, il ne savait pas vraiment si Alby se posait ce genre de question. Certes, c'était cool de voir le quotidien sous ses aspects merveilleux, mais ça ne fait pas tout. Et puis, certes si pendant un bon moment Alby était à la limite de vivre chez eux, jamais on ne lui avait demandé d'aller faire des courses ou quoique ce soit du genre. Et puis, il se demandait aussi vaguement s'ils étaient capables de vivre ensemble sans se tuer. Mais ça, à part tester, il n'y avait pas beaucoup d'autres solutions non plus. Il verra bien. Pour le moment, la discussion n'était pas orientée la dessus.

Sa main dans les cheveux d'Alby, Dorin l'avait vu lui lancer un sale regard lorsqu'il eu parlé de soubrette. Gardant pour sa part un sourire en coin, le blond s'efforçait de ne pas imaginer la chose. Ça valait mieux vraiment. Oh et diantre ! Un sourire ! Mais quel miracle ! Lui qui pensait que ça y est c'était foutu Alby allait faire sa tête de sale boudeur toute la soirée, quel soulagement ! Alors, c'est bien volontiers qu'il le laissa faire, le regardant sauter au dessus de lui.

- Et bien ça t'a réveillé cette histoire de soubrette !

Fit-il alors qu'Alby le poussait en passant à califourchon sur lui. Et bien, un sourire et maintenant un rire. Après on disait que parler était une mauvaise idée ! Excellente tu parles ! Refermant ses doigts sur ceux d'Alby, Dorian secoua légèrement la tête.

- Ne sois pas jaloux, un jour je te trouverais aussi un joli déguisement qui me fasse autant d'effet que ces trucs de meuf ont sur toi.

Quoi comme ? Aucune idée, vraiment. Pour un mec qui évoluait dans le monde des fringues, ce n'était pas ça qui l'excitait vraiment. Il y avait bien le fait de voir Alby dans un costume, bien cintré sur lui, comme celui qu'il avait porté à Thanksgiving par exemple. Ou ceux qu'il avait essayé le matin même …. Ouais, ça, c'était très excitant et ça allait parfaitement à Alby sans qu'il soit ridicule la dedans. Les yeux posés sur le visage d'Alby, Dorian capta son drôle d'air. Quoi, le fait de parler de soubrette lui faisait penser qu'il ne faisait pas une bonne maîtresse de maison ? Fronçant un sourcil, Dorian le vit baisser son regard su lui après l'avoir tourné ailleurs.

- Tu as quoi ?

Les yeux un peu plus ouverts à ce que venait de dire Alby, Dorian n'en croyait pas ses oreilles. Il avait laissé le costume chez lui ? Minute il était ou celui la lorsqu'il l'avait enlevé ? Il ne savait plus la pour dire … Bon, aller, pas de raison de paniquer non ?

- Pas de stress, pas de panique … Je ne vois vraiment pas pourquoi quelqu'un rentrerait dans ma chambre quand je n'y suis pas.

Enfin, c'était déjà arrivé quelque fois, Dorian le savait. Par exemple quand c'était Castiel qui avait fini de nettoyer des fringues il entrait pour les lui déposer sur la commode, et Dorian les rangeait après. Par exemple. Ou bien, samedi lors de l'anniversaire de Roy, il savait que ses copains et lui avaient fait un cache cache ou il ne savait plus quoi. Mais la il n'y avait pas afflux de marmots, et, espérons que ce soir Castiel ne soit pas pris d'une folie de lessive. Malgré tout, Dorian poussa un petit soupire à tout ça.

- Je dirais bien qu'au pire, c'est toi qui l'a mis mais j'ai comme l'impression que personne ne me croirait.

Il voyait déjà les têtes de Castiel ou Alexis faire : ouaaaais c'est çaaaa …. Triste quand même non ? Non, c'était juste des jaloux qui n'avaient pas autant la classe que lui la dedans. Cela ne voulait pas dire qu'il avait hâte de le remettre, ça non. Glissant ses mains hors de celles d'Alby, Dorian les y plaça une à sa hanche et l'autre dans son dos et les fit basculer doucement de coté, inversant leurs postions, à se retrouver au dessus d'Alby, entre ses jambes du coup. Remontant ses mains de part et d'autre de la tête du brun, Dorian lui adressa un petit sourire en coin avant de se pencher vers lui.

- C'est bien dommage que tu n'aie pas pu offrir un peu plus de compagnie féminine à celui de Leia. Le pauvre doit se sentir bien seul.

Enfin on parle d'un costume mais qu'importe, Dorian en disant ça, avait continué à pencher son visage vers lui avant de bifurquer à son oreille ou il donna un coup de langue assez prononcé.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 12:33

A la façon dont Dorian avait plus ouvert ses yeux, j’avais un peu peur de me faire pourrir, chose qui aurait pu être justifié. Déjà qu’il n’aimait pas bien mon délire de déguisement et le faisait juste pour me faire plaisir si en plus c’était pour que son père tombe, une fois de plus, dessus, normal qu’il ne soit pas enchanté. Mais étonnement il ne s’en offusqua pas plus que ça. Me disant que ce n’était pas grave que de toute façon personne ne devrait entrer dans sa chambre. On l’espère car si son père venait à se foutre de sa gueule plus tard je pense que j’en prendrais pour mon grade mais c’était tout de même agréable que la tout de suite il ne s’en préoccupe pas. Encore une belle différence entre moi et Dorian. A sa place j’aurais direct paniqué à vouloir absolument retourné sur place cacher les preuves. Enfin si les rôles étaient inversé quoi.

- Au pire t’es plus à ça prêt …

Castiel était déjà au courant pour Leia, pour baby doll aussi alors un costume de plus ou de moins qu’est-ce que ça faisait hein ? Toujours perché au-dessus de Dorian à lui tenir les mains, j’avais affiché une mine peu convaincu à cette histoire de faire croire que c’était moi qui avait mis le costume mais avait rapidement affiché un petit sourire quant au fait que personne ne le croirait. C’est bien au moins il était réaliste.

- Va savoir, sur un malentendu …

Laissons-lui un peu d’espoir même si tout le monde ici sait que non, c’était vain. Laissant Dorian se libérer de mes mains et le sentant me faire basculer, j’avais remonté les miennes à ses épaules pour m’y tenir, finissant de les faire passer autour de son cou une fois allongé sous lui, répondant à son sourire.

- Va savoir … Elle en a peut-être sans que tu ne le sache …

D’autres costumes féminins restés jusqu’ici dans l’ombre. Attendant patiemment la bonne occasion pour être passé par Dorian. Krkrkr. Mais non ce n’était pas le cas. Vous vous doutez bien que si d’autres costumes étaient là, je n’aurais pas eu la patience d’attendre pour demander à Dorian de les mettre. Enfin pour le moment j’étais un peu à mille lieux de penser à ça. Fermant les yeux avant d’être traversé par un petit frisson en sentant la langue de Dorian à mon oreille, resserrant un peu plus mes bras autour de son cou tout en remontant et resserrant mes jambes contre ses hanches.

- Hey … C'est très vil d'utiliser mes faiblesses …


Pour reprendre ses mots de tout à l’heure. Parce que je n’étais pas dupe. Aller me lécher l’oreille de cette façon tout en sachant à quel point j’y étais sensible ce n’était pas pour rien. Glissant une main entre ses omoplate, mon autre était remonté sur sa nuque, allant jusqu’à ses cheveux alors que j’avais légèrement tourné la tête pour à mon tour gagner son cou et y posé mes lèvres. Les déplaçant doucement pour parsemer sa peau de petit baisé.

- Je t’aime …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 12:57

En effet il n'était pas vraiment à ça près. De toute façon, c'était foutu le jour même ou Castiel avait vu la première fois une photo de lui en Leia, à l'époque ou il n'y avait encore rien entre Alby et lui. Mais, vu que justement à l'époque ils avaient fait genre être ensemble et que Dorian avait mis un temps fou à rétablir la vérité, pour sûr, il s'était déjà sûrement imaginé ce qu'ils pouvaient faire avec ces histoires de costumes. L'art de se compliquer la vie ? Peut être bien. Oh mais minute. Avec tout ça, Dorian ne se souvint que maintenant du drôle de sourire qu'avait eu Castiel le jour ou Dorian lui avait dit aller à une convention avec Alby … déguisés … oh. A tous les coups, il avait dû se dire que c'était une soirée échangiste ! A tous les coups. Donc non, il n'était pas vraiment à ça près mais quand même, pour le peu d'honneur qu'il avait à sauver, laissez-le. Parlant de ça, même sur un malentendu, chose que répétait d'ailleurs souvent Alby – sur un malentendu ça peut passer – il se doutait que ça ne passera pas. Il n'était pas réellement dupe non plus ….

Les bras d'Alby autour de son cou, Dorian avait fait de son mieux pour ne pas laisser transparaître le petit frisson d'horreur qui le traversa quand Alby évoqua l'idée qu'il y ait peut être d'autres costumes. Peut être pas déjà mettables, mais qui sait, si ça se trouve ce grand nigaud avait déjà commencé à lui confectionner quelques trucs sur mesure … Oh putain, s'il était en train de lui faire une robe de mariée, juré , il allait la lui faire bouffer ! Nouvelle note à lui même : jeter un petit coup d'oeil dans les fringues d'Alby rapidement. Ça en allait de sa survie. Oui, sa survie, tout à fait. Heureusement, le petit frisson que Dorian ressenti chez Alby changea les idées du blond, préférant se soucier davantage des réactions qu'avait Alby, à se serrer un peu plus autour de lui que ces trucs de déguisement. Un sourire au coin des lèvres se fit lorsqu'il entendit Alby reprendre ses mots, dits un peu plus tôt.

- Mais on sait tous les deux que je suis un être vil, très cher.

Rien de nouveau vous voyez. Alors qu'Alby ne se mette lui, à utiliser ses faiblesses comme un peu plus tôt pour éviter une discussion qui aurait de tout de façon eu lieu, ça, c'était vil. Vraiment, il fallait qu'il fasse gaffe par la suite. Si Alby se mettait à utiliser encore une fois ça contre lui. Parce qu'en toute franchise il ne savait pas trop comment il avait fait pour dire non avant. Le fait qu'ils avaient eu double dose avant ? Peut être. Il l'ignorait. Pour le moment, il avait laissé une main à coté de la tête d'Alby, son avant bras plutôt, pour se soutenir et avait bougé sa main sur l'épaule du brun, sentant les mains d'Alby glisser sur lui, dans des gestes très plaisants, surtout dans ses cheveux. Descendant à son tour ses lèvres sous son oreille en sentant celles d'Alby passer sur son cou dans des baisers, un plus doux sourire cette fois se fit sur son visage en l'entendant. Vraiment, à chaque fois qu'Alby lui disait qu'il l'aimait, ça lui faisait toujours autant plaisir, comme si c'était la première fois qu'il entendait ces mots.

- Ah oui ?

Fit-il en prenant une fausse voix d'ingénu, nettement amusé cela dit. Allant une nouvelle fois à son oreille, Dorian happa celle-ci entre ses lèvres, suçotant doucement son lobe avant d'y donner un léger coup de dent, pressant alors son bassin contre celui d'Alby. Sa main descendit un peu plus sur son torse, glissant entre eux pour aller trouver le bas de son pull et passer ses doigts sous ses vêtements pour venir caresser sa peau.

- Et à quel point ?

Continua t-il alors qu'il donnait un nouveau coup de langue le long de son oreille, remontant ses doigts sur le ventre d'Alby, passant sous ses vêtements pour caresser son torse sous le sien.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 13:30

Oui il est vrai que sur le côté vil de Dorian, rien de nouveau sous le soleil. Mais pas pour autant qu’il avait droit de profiter autant de la situation. Enfin quoique … Non en fait qu’il fasse. C’était des plus appréciables dans ce contexte-là.

Mes mains toujours de part et d’autres de Dorian, à caresser doucement son dos pendant que mon autres mains se crispait doucement sur sa tête, je continuais de parsemer doucement son cou de baisé, les yeux fermé a profité de ce moment de tendresse. Soupirant légèrement d’aise à sentir la main de Dorian sur moi et ses lèvres trainant toujours vers mon oreille. Ah, à mon je t’aime je m’attendais à un « moi aussi » ou au moins a un « poisson pané » mais malgré tout cela me fit affiché un petit sourire amusé à entendre Dorian me demander d’une certaine façon si c’était vraiment le cas, comprenant sans mal le coté joueur de sa voix.

- Oui …

Avais je dis d’un ton quelque peu enjôleur tout en pressant ma main dans son dos avant d’échappé un soupire teinté de plaisir en sentant ses lèvres happer mon oreille et la suçoter, frémissant légèrement en y sentant ses dents me sentant traversé par une brusque chaleur d’envie. A soupiré de nouveau en sentant sa main glisser sur moi pour finir sous mes vêtements et sentir la chaleur de sa main sur ma peau sans parler de son bassin qui venait se presser a moi.

- Je sais pas … T’as pas une idée ? …


Encore une fois, chose dites dans un souffle teinté de plaisir et d’envie. Ecartant un peu plus mes jambes tout en appuyant mes pieds sur le bord du lit pour pouvoir venir moi aussi presser davantage mon bassin contre celui de Dorian. J’avais fini par remonter mes deux mains à sa tête, les glissant de part et d’autres à travers ses cheveux, pressant doucement mes doigts dessus pour lui faire tourner légèrement la tête, allant alors posé de façon plus insistante mes lèvres sur son cou, y sortant ma langue pour la faire lentement remonté sur son long jusqu’à arriver à son oreille, léchant son lobe.

- Tu veux que je te montre peut être ? …

J’avais par la suite de mes mots passé mes lèvres a son lobe, le happant et le gardant en bouche avant de le prendre entre mes dents, tirant doucement desssus.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   14/12/2015, 13:54

Son sourire toujours aux lèvres, il entendit la réponse d'Alby, très plaisante à entendre d'ailleurs, tout autant que le petit soupire qu'il laissa échapper sous ses lèvres à son oreille. Il n'y avait pas à dire, même si de base il n'en faut pas beaucoup, voir quasi rien à Dorian pour s'exciter, mais d'entendre les soupirs et de sentir les réactions que pouvait avoir Alby était de loin les choses les plus entraînantes qu'il connaissait. Alors, sa question et aussi le ton de sa voix ne faisait que contribuer a accroître doucement son envie, à réchauffer l'ambiance également.

- Hum … une petite, mais rien de précis ….

Continua t-il sur un ton toujours joueur. Resté entre ses jambes, il sentit celles-ci bouger avant de sentir le bassin d'Alby venir à la rencontre du sien, se pressant un peu plus contre lui. A cela, Dorian sentit une nette montée d'envie en lui, par ce simple petit geste. Relâchant alors l'oreille d'Alby en sentant ses mains lui faire tourner la tête, à son tour de laisser échapper un léger soupir d'envie en sentant les lèvres d'Alby sur sa peau, embrassant son cou avant de venir lécher son cou jusqu'à remonter à son oreille. Même si ça ne procurait pas les mêmes réactions qu'Alby, il restait que c'était un endroit aussi sensible, comme chez beaucoup, c'est vrai. Une nouvelle fois, son sourire revint sur son visage en entendant la question d'Alby.

- Ce n'est pas une mauvaise idée ….

De lui monter à quel point il l'aimait. Même si Dorian avait déjà eu droit à maintes preuves d'amour de sa part, à chaque fois ce n'en n'était que plus plaisant. Que ce soit le week end du concours de danse comme rappelé plus tôt, ou bien la fois ou Dorian avait appris qu'Alby, lorsqu'il parlait aux gens, c'était la plupart du temps pour parler d'eux, de lui. Mais bien sûr, à l'heure actuelle ce n'était pas une démonstration d'amour grandiose qu'il lui demandait, Alby l'avait sûrement compris. Soupirant au contact des dents d'Alby sur son lobe, Dorian avait continué de caresser sa peau sous ses vêtements, insistant légèrement plus dans ses gestes. Les yeux fermés, Dorian finit par se dégager doucement de ses dents, et avait retiré sa main de sous ses fringues, prenant davantage appui sur ses jambes pour aller poser ses mains aux joues d'Alby et le regarder dans les yeux. Un léger sourire flottant sur les lèvres, il avait remonté une main à son front, dégageant doucement quelques mèches de ses cheveux de coté, avant de venir l'embrasser. Pressant en un premier temps ses lèvres contre les siennes, à caresser son visage de ses pouces sans bouger ses mains, rapidement cependant, il alla glisser sa langue contre les lèvres d'Alby, accédant à sa bouche pour aller caresser sa langue de la sienne.

Approfondissant davantage le baiser, Dorian avait ondulé de manière franche son bassin contre le sien, avant de descendre ses mains le long de son corps, pour arriver en bas de son pull. Prenant entre ses doigts le vêtement en même temps que son t shirt, Dorian avait quitté ses lèvres avec un dernier coup de langue, déposa un baiser dans son cou avant de commencer à relever ses vêtements. Baissant sa tête, il posa ses lèvres sur le bas ventre d'Alby, les remontant pour suivre les mouvements de ses propres mains qui remontaient ses habits, dévoilant sa peau au fur et à mesure, passant à son ventre à donner un coup de langue à son nombril, remontant à son torse avant de devoir relever la tête et faire relever un peu les épaules d'Alby pour lui faire retirer ses fringues. Celles-ci passées par dessus sa tête, Dorian les envoya valser au pied du lit avant de retrouver sans plus tarder ses lèvres, posant ses mains sur sa peau sans obstacle à présent. Délaissant rapidement sa bouche, Dorian alla la glisser dans son cou pour l'embrasser avec insistance.

- Alors, je croyais que tu étais censé me montrer à quel point tu m'aimais ?

Lui murmura t-il alors qu'il donnait un coup de langue à sa gorge, passant sur sa pomme d'Adam.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 09:40

Nous ferons fit de la réponse de Dorian, qu’il avait une « petite » idée d’à quel point je l’aimais alors que j’étais en train de me presser contre lui. N’allons pas nous monter des films pour un si « petit » détail qui n’était sans nul doute qu’une maladresse de langage. Ça serait con de tout gâcher pour ça. Non pour le moment il valait mieux rester concentré. D’autant plus que j’étais bien amusé aussi de l’autre réponse de Dorian, à me dire que ce n’était pas une mauvaise idée de lui montrer à quel point je l’aimais. Bon pour ce que j’avais en tête c’était plus une démonstration d’à quel point il était bandant que d’amour mais après tout pour moi l’un allait avec l’autre non ? Même si ça m’étais déjà arrivé de coucher avec des gens juste pour le sexe, je trouvais toujours ça bien plus fade qu’avec Dorian, car lui je l’aimais.

Enfin pour l’heure je n’entreprenais pas grand-chose non plus, me contentant de mordiller l’oreille de Dorian tout en passant mes mains dans ses cheveux tout en profitant de ses caresses sur mon corps. Sensation au combien plaisante et agréable à ressentir. Profitant encore de tout ça quand Dorian avait fini par se dégager de mon emprise pour venir poser ses mains sur mon visage avant de venir poser ses lèvres sur les miennes. Souriant que ce soit à sa caresse juste avant dans mes cheveux qu’ç là, sa façon de venir passer sa langue sur mes lèvres avant de l’engouffré dans ma bouche, trouvant sans mal une réponse de ma part. Descendant mes mains de nouveau à son dos pour le serrer contre moi tout en profitant de se baisé. J’avais échappé un large soupire a sentir Dorian venir onduler contre moi. Crispant un peu plus mes mains sur sa chemise avant de la relâcher quand il c’était séparé de mes lèvres tout en ayant au préalable commencé a relevé mes vêtements.

Le suivant du regard, je le regardais descendre un peu sur moi jusqu’à ce qu’il arrive à mon bas ventre pour y poser ses lèvres. Soupirant de nouveau d’envie à cette sensation puis aux autres. A remonter ainsi sur moi, à y faire passer parfois sa langue. Soupirant encore légèrement tout en passant mes mains dans ses cheveux mais sans les y laisser bien longtemps, devant relever les bras pour laisser Dorian me retirer mon t-shirt et pull. Repassant de plus belle mes bras autour du cou de Dorian quand celui-ci était venu m’embrasser de nouveau. Tournant légèrement la tête sur le côté quand il était reparti dans mon dos. Affichant un sourire quelque peu amusé à sa réplique.

- Bah tu vois … De par ce que j’avais en tête, en y repensant … j’me dis qu’en fait t’es le genre de mec à avoir le cœur sur la main …

J’avais dit ça sur un ton quelque peu amusé de ma réflexion mais tout en restant dans l’ambiance quand même. Soupirant doucement sous les baisés de Dorian ainsi que ses coups de langue. Redressant ma tête droite, j’avais à mon tour été gagné les lèvres de Dorian, allant aussi trouvé sa langue pendant que mes mains avant glissé de ses épaules a son torse, commençant à détacher les boutons de sa chemise tout en prolongeant ce baisé. Une fois le dernier bouton défait, j’avais légèrement poussé Dorian pour qu’il se redresse un peu. Me glissant un peu en arrière sur le lit jusqu’à pouvoir m’y asseoir, les jambes toujours écarté avec Dorian entre elle, a genou devant moi. Passant mes mains sur son corps, je les avais d’abord montés sur son torse tout en levant mes yeux vers les siennes. Descendant mes mains sur son buste jusqu’arrivé à ses hanches sur qui je les avais fermé, me penchant alors un peu en avant pour venir poser mes lèvres sur sa peau. A embrasser ainsi ses abdos, les dessinant de mes lèvres. Une de mes mains avaient fini par glissé jusqu’à son entre jambe. A venir le caresser de tout son long à travers son jean. Il passant ma main avec insistance tout en continuant à parsemer sa peau de baisés. Puis mon autre main avait à son tour rejoint son jeans. Les remontant toutes les deux a sa ceinture pour la défaire. Faisant de même avec son bouton et sa fermeture jusqu’à lui défaire le tout. Glissant légèrement le vêtement sur lui tout en accompagnant mon geste de mes lèvres. A venir les poser par-dessus son boxer. Descendant son pantalon de ce qu’il fallait pour qu’il ne soit plus un obstacle avant de remonter mes mains sur Dorian. Les repassant sur son boxer pour aller caresser son membre alors que mes lèvres remontaient de nouveau sur son ventre. Juste au-dessus de son élastique. Mes mains y remontant alors à leur tour pour venir tirer sur le vêtement. Libérant alors son membre sur qui j’étais alors directement venu poser mes lèvres. Embrassant de toute part celui-ci. Y passant aussi ma langue dessus tout en y ramenant aussi mes mains une fois le boxer de Dorian suffisamment descendu. Le tenant dans une de mes mains pendant que l’autre caressait la cuisse et l’aine de Dorian. Passant amplement ma langue sur son membre tout en ayant relevé les yeux vers lui. A le fixé tout en faisant. Affichant un petit sourire comme pour le nargué de devoir patienter.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 10:22

Sa bouche dans le cou d'Alby, Dorian était largement occupé à se repaître de la moindre de ses réactions. Le moindre soupir qu'il pouvait laisser lui échapper, le moindre tréssaillement de son corps, tout était bien agréable à ressentir. Et de quoi ? Avoir le cœur sur la main ? De base c'était plutôt un compliment une telle expression, bien glauque à imaginer d'ailleurs – truc qui lui plaisait quoi – mais son petit ton amusé … Il ne savait pas trop comment prendre ça. Oui, même à lui ça lui arrivait, sauf qu'il ne restait pas cent ans dessus. Par exemple, les lèvres d'Alby qui vinrent gagner les siennes le firent oublier ça et rapidement passer à autre chose.

Il sentit les mains d'Alby commencer à lui défaire sa chemise, laissant les siennes sur le corps d'Alby, à le caresser doucement jusqu'à ce que le brun ne le fasse se redresser, à genou sur le lit entre les jambes écartées d'Alby qui se replaça assis devant lui. Posant ses mains sur ses épaules, Dorian baissa le regard sur lui, croisant ainsi son regard alors qu'il sentait ses mains sur son corps, qui descendaient de son torse jusqu'à ses hanches. Fermant les yeux avec un petit soupir de bien être lorsqu'il vint poser ses lèvres sur lui, Dorian les rouvrit assez rapidement, passant l'une de ses mains dans les cheveux d'Alby. Qui d'ailleurs venait de poser sa main à son entre jambe, le caressant par dessus ses vêtements, de manière insistante. Eux qui semblaient décidés ainsi à se prouver à quel point ils s'aimaient, ou du moins, pour Alby, si Dorian devait en faire de même, avec ce qu'il avait sous la main le blond aurait pu lui dire qu'il débordait d'amour pour lui. Il n'en dit rien, préférant quand même profiter de tout ça. On dirait qu'il y en avait un ( ou deux oui ) qui voulait faire péter leur record … Voyant un peu plus bas Alby passer ses deux mains à son jean, il entendit le bruit et sentit sa ceinture se défaire ainsi que son jean qui d'ailleurs, se fit descendre sur ses cuisses, accompagné des lèvres d'Alby. Il sentait déjà mieux ses mains sur son membre alors qu'il n'y avait plus que le boxer et non pas le jean en plus. Léger soupire une nouvelle fois de Dorian en sentant les lèvres d'Alby se poser juste au dessus de son boxer. Cependant il ne le fit pas patienter trop longtemps, sentant ses mains lui descendre le boxer également, et ne tarda pas à sentir les lèvres d'Alby se pose sur son membre. Les yeux rivés sur Alby, à se mordiller la lèvre inférieure, l'air on ne peut plus intéressé quand à ce qu'il se passait plus bas, il sentit son autre main passer sur sa cuisse, puis son aine, le faisant doucement frissonner alors que plus bas, il avait commencé à faire autre chose de plus intéressant. A passer sa langue sur lui comme ça, soutenant son regard ….. sale chieur.

- Alors c'est comme ça que tu m'aimes ?

Fit Dorian en fronçant légèrement les sourcils. Pas réellement vexé, simplement pour le jeu disons.

- M'en donner beaucoup et pas assez à la fois, et me faire languir ?

Enfin, quand on y repense, c'est pas faux d'un coté. Certes, ce n'était pas voulu, mais par le passé, c'était plus comme ça. Bon, d'accord, si Alby avait commencé par lui en donner c'est parce que Dorian se servait plus ou moins, et pour le faire languir, dans les périodes ou ils étaient réellement ensemble, ça n'avait jamais beaucoup duré. Par contre, en toute logique donc, lorsqu'ils étaient séparés, pour devoir patienter … Chassant ces souvenirs de sa tête, ne voulant pas non plus gâcher un bon moment comme celui-ci, Dorian pressa doucement ses doigts sur la tête d'Alby, message pas très subliminal quand à ce qu'il désirait qu'il fasse avec sa bouche.

- Tu es cruel, Jagger ….

Souffla t-il alors. Peut être aurait il été plus crédible sans son membre dressé juste devant lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 10:54

Fixant toujours Dorian, à soutenir son regard tout en passant lentement mais avec insistance ma langue sur le long de son membre, mon petit sourire toujours accroché à mes lèvres, je devais admettre que tout cela m’amusait assez. Lui en donner beaucoup et pas assez à la fois ? Le faire languir ? Si peu. Oh et en plus il venait presser ma tête pour m’inciter à faire plus comme moi je devais le faire quand il me narguait lui aussi ? Tututu …Détachant ma main qui caressait sa peau pour aller la poser un peu derrière moi et y prenant appui, j’avais détaché ma langue et mes lèvres de lui. Me tenant légèrement en arrière soutenu par mon bras, continuant de caressé lentement son membre dans ma main.

- Moi cruel ? Tu me vexe …


J’avais affiché une petite moue blessé détournant mon regard une petite seconde avant de le relevé vers Dorian, restant brièvement silencieux en le fixant tout en remontant ma main sur son membre. A aller caresser son gland de mon pouce, le faisant doucement tourner dessus.

- Et toi alors ? Tu m’aime ? Tu ne me le dis ou montre pas souvent …

On rigole, on rigole. N’oublions pas que tout cela n’était qu’un jeu. Peut-être que niveau grande démonstration et déclaration d’amour j’y allais plus facilement que Dorian mais lui il me prouvait ça tous les jours. Par des petits mots, des petits gestes, ça façon d’être avec moi. Et puis niveau déclaration, ok il fallait qu’il soit limite au bout de sa vie mais pour sûr que de celle qui m’avait fait il me battait à plate couture.

Me redressant un peu, j’étais retourné m’approché de son membre, passant à nouveau ma langue dessus, de bas en haut à remonter lentement sur son long tout en y faisant pression, les yeux fermé a ne les rouvrir qu’une fois arrivé à son gland, relevant les yeux vers Dorian, a resté proche de lui à pouvoir lui faire sentir mon souffle sur sa virilité mais sans plus de toucher de ma bouche. Juste à le tenir dans ma main tout en le fixant.

- Dis le-moi si tu veux que je continue. Vraiment.

Pas de moi aussi, poisson pané ou autre. Je voulais entendre le vrai mot et pas une parade.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 11:29

Dorian plissa les yeux en voyant qu'Alby, au lieu de venir lui faire du bien en bonne et due forme, avait décidé de plutôt se reculer. Mais, justement, Dorian en parlait de ce truc à lui donner beaucoup mais pas assez. La preuve encore une fois avec sa main qui venait juste caresser son membre, alors qu'Alby s'était posé tranquille pépère. Et oui parfaitement, il était cruel quand il le voulait. Pour le jeu encore une fois, ce n'était pas de la cruauté absolue que de le faire languir. Ça, il savait bien à force que c'était le petit plaisir d'Alby que de le faire patienter de la sorte. Sale privilégié va. Il se rendait pas compte, c'est sûr. Ne bougeant pas, Dorian était en apparence très calme, si on ne regarde pas plus bas, la ou Alby continuait de le caresser de sa main. Quoi lui ? Mais bien sûr qu'il l'aimait cet idiot. Loin de s'en offusquer ou faire sa tête d'huître, l'ambiance aidant, Dorian avait secoué la tête, l'air dépité.

- Cela ne veut rien dire.

Qu'il ne le lui dise ou ne montre pas souvent, ça ne voulait pas dire qu'il ne l'aimait pas. Enfin, c'était vrai ça qu'il ne le lui montrait pas souvent, ou ça faisait partie du jeu ? Petit soulagement à se dire que s'il fonctionnait comme Alby, ça aurait été un coup à le perdre ça. Et puis le fait de ne pas arriver à le lui dire, qu'il l'excuse, mais ils en avaient maintes fois parlé, et malgré toute sa bonne volonté, tout l'amour qu'il pouvait éprouver pour lui, c'était des choses qui bloquaient en lui. Comme s'il y avait une barrière invisible qui l'empêchait de s'exprimer librement, de lui dire combien il l'aimait.

Sortant un peu de ses pensées en voyant Alby bouger un peu, un léger frisson d'envie le traversa en sentant sa langue chaude sur lui, qui passa le long de son membre à s'y presser dessus. Fermant brièvement les yeux pendant ce mouvement, Dorian les rouvrit et capta le regard d'Alby sur lui, qui, une nouvelle fois s'était arrêté. Et trop proche de lui. Ah mais … il était au courant que c'était un truc à lui péter son ambiance la ?

- Euh … continue ?

Il savait très bien que ce n'était pas ce qu'attendait Alby. Que ce n'était pas ce qu'il voulait entendre, soit ces mots qui avaient tant de mal à être dits. Les yeux baissés sur le brun, l'air moins assuré que tout à l'heure à faire son malin «  ah c'est comme ça que tu m'aimes ? » et tout ça …. Maintenant que ça le concernait lui, il rigolait moins. C'est complètement con d'ailleurs. Bloquer comme ça, malgré la furieuse envie de lui dire ces mots. Et pas qu'à cause de la proximité de son visage avec sa virilité et ce qu'il pourrait faire s'il lui disait ça. Ouvrant la bouche, comme pour inciter ces putains de mots à sortir, le blond sentit en plus de ce blocage une vague de panique l'envahir. D'ou, pourquoi, comment, il ne savait pas. Mais le fait étant que, en plus d'avoir un mal fou à exprimer ses sentiments, voilà que comme un idiot il se mettait à stresser. Super. Bravo. On applaudit des deux mains ! Aller quoi, ça n'était pas si compliqué que ça non ?

- Je ….

C'est un début, mais manquait le reste. Tain, mais pourquoi Alby arrivait à lui dire ça, facilement, alors que lui non. A croire qu'Alby ne se rendait pas compte du poids de ces mots. De ce que ça signifiait que de dire ses sentiments à quelqu'un. C'était lui confier son cœur, dans l'espoir qu'il ne se fasse pas trop massacrer. Oh pour sûr, l'un et l'autre avaient eu leur dose, mais ce n'était pas à cause de ça que Dorian avait du mal, c'était bien avant.

- Je …. tu … enfin ….

Crispant un peu nerveusement ses doigts dans les cheveux d'Alby, Dorian porta son regard ailleurs que sur lui. Bon, vu qu'à portée il n'y avait que le mur, c'est dans une parfaite contemplation de celui-ci, comme s'il y avait ses dialogues d'inscrits dessus qu'il se lança.

- Toi, tu sais que …. bien ….

Dorian ferma alors brusquement ses yeux avant de les rouvrir sur Alby. Putain, s'il n'avait pas été lui, c'est clair qu'il aurait débandé depuis un moment avec ses conneries ! Non mais quelle idée de vouloir lui faire dire ça maintenant …

- Tu comptes beaucoup pour moi et je …. Argh !

Lâchant les cheveux d'Alby, Dorian alla plaquer ses mains sur son propre visage, étouffant une exclamation d'énervement dans ses paumes. Des fois, en lui demandant, pour ne pas dire quasiment tout le temps, Alby arrivait quand même à lui faire dire ça. Allez savoir pourquoi aujourd'hui ça ne prenait pas.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 12:05

Oh je savais bien qu’en lui demandant de me dire ça je jouais avec le feu. Prenais le risque de tout péter. Mais j’avais envie de l’entendre. Même si la plus part du temps je m’en foutais que Dorian ne me réponde pas quand je le lui disais moi-même. Même si je n’avais pas besoin de l’entendre pour le savoir. Il y avait aussi ces moments où j’en avais besoin. Moment comme là ou pour une raison étrange j’en ressentais vraiment le besoin. L’air de rien, avec les dernières semaines passé, j’avais besoin qu’il me le dise même si c’était dur pour lui. Après tout, la plus part du temps quand je lui demandais, après mainte syncope et crise cardiaque il y arrivait bien quand même non ? D’ailleurs, semble-t-il qu’on commençait la petite parade de malaise.

A son continu, j’avais penché la tête un peu sur le côté, l’air pas convaincu. Qu’il ne fasse pas genre de ne pas avoir compris. Surtout que vu la tête qu’il affichait à présent, bien loin de sa prestance habituelle, je savais bien que c’était le cas. « Je … » ? Oui c’est un début mais encore ? Impassible, je restais à le fixer. Continuant distraitement de passer mon pouce sur son gland. Attendant la suite. Encore un nouveau bafouillage. Décidément c’était difficile aujourd’hui. J’avais légèrement penché ma tête en arrière quand Dorian y avait davantage crispé ses doigts, ne le quittant pas des yeux pour autant. Attentant impatiemment qu’il arrive à sortir les mots que j’attendais mais à l’évidence ce n’était pas le cas. Vu la façon qu’il avait de détourner son regard, de bafouiller à nouveau. Bon à l’évidence ce n’était pas aujourd’hui que j’allais avoir gain de cause. Chose confirmé à la façon dont il avait été plaqué ses mains sur son visage. Bien qu’évidemment un peu déçu, je me marrais aussi comme un con dans ma tête à son « tu comptes beaucoup pour moi … ». La suite logique de ce genre de phrase ce n’était pas « mais j’ai peur de gâcher notre amitié » ? Enfin je me doute bien que ce n’était pas ce qu’il avait en tête. Bon allé, pas grave …

- Calme-toi. Je le sais que tu m’aime …

Pas besoin de s’étouffer dans ses mains de la sorte à rager son impuissance. Aller, toutes ses émotions méritaient bien une récompense. C’est pour cela que sans plus tarder, pendant que Dorian mourrait au calme dans ses mains, j’avais de la mienne tendu son sexe vers moi tout en m’en approchant. Venant alors poser mes lèvres sur son gland, faisant tourné ma langue dessus avant de m’y enfoncé un peu plus. A descendre ma bouche sur son longue. Serrant mes lèvres autour de lui pendant que ma langue glissait dessus. A aller et venir sur lui a rythme lent mais tout en m’appliquant a bien joué de ma bouche et de la langue sur lui. Prenant en bouche un peu plus de la moitié de son membre pendant que ma main caressait le reste. Beau contraste entre ce que je lui faisais, a bien m’appliqué à lui faire du bien alors que je me tenais toujours sur mon bras en arrière, dans une position plutôt détendu.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 12:46

Dans ces cas la, Dorian se foutrait bien des claques. C'est un fait, il n'aime pas que les choses lui échappent, et généralement, lorsque ça arrive, fait tout pour remédier à cela. Hors, ce truc la faisait partie de ces choses sur lesquelles il n'avait aucun contrôle. Ses sentiments, c'est un fait, c'est normal, mais de ne pas pouvoir les dire à la seule personne à qui il avait réellement envie de les dire, ça le bouffait. Enfin, en temps normal, il ne s'éclatait pas non plus la tête sur la table en plein cours pour ça. Dorian avouait ne pas être très net dans sa tête, mais quand même. C'était dans ces moments que ça le peinait. Vraiment. Crispant ses mains sur son visage, il entendit nettement Alby lui dire de se calmer. Oh mais il était calme, juste en train de se faire mal à la tête tout seul à penser à tout ça. D'accord, il savait qu'il l'aimait, tout comme Dorian le savait sans qu'Alby ne le lui dise, mais comme déjà dit auparavant, la chose lui faisait tellement plaisir lorsqu'Alby lui disait ces mots qu'il voulait le lui rendre, lui faire savoir. Mais voilà, aujourd'hui, pour une raison qui lui échappait, et n'étant pas en train de la chercher de toute façon, il n'y arrivait pas.

Soupirant de plus belle dans ses mains, de rage, il avait tout de même sentit la main d'Alby sur lui le bouger suivit rapidement de ses lèvres. Ah ? Il avait planté en beauté et pourtant il y avait droit ? Monsieur est bien aimable. Enfin, faisant glisser ses mains de son visage, Dorian garda les yeux fermés, sentant la bouche d'Alby l'enserrer doucement et sa langue contre son membre. Il finit par rabaisser ses mains le long de son corps et descendre son regard sur lui, le voyant le prendre en bouche, accompagnant ses mouvements de sa main. Pour sûr, c'était très agréable, ça faisait beaucoup de bien, mais bien maigre consolation quand au fait de ne pas avoir été foutu de lui dire ça. Ah ! Que ça le faisait rager sérieux ! Ne pas réussir à faire quelque chose ! Lui dire qu'il l'aimait. Et pourtant, s'il savait à quel point.

Remontant ses mains dans les cheveux d'Alby, Dorian le regarda faire, laissant de légers soupirs lui échapper au rythme de ses mouvements sur lui. Il lui avait dit, ou plutôt écrit, que jamais tous les mots du monde ne suffiront à lui faire comprendre à quel point il l'aimait. Un exemple ? On dit aussi qu'aimer quelqu'un, c'est le préférer à soit. Hors, vu comment Dorian s'aimait, ça pouvait donner une bonne idée quand à ses sentiments. Mais plus sérieusement, ça peinait Dorian de ne pas pouvoir lui faire savoir clairement. A quel point il comptait pour lui, combien il était fou de lui et que sans Alby, il était perdu. Que tous les moments passés avec lui valaient bien mieux que tout le reste. Qu'au milieu de la foule, c'est toujours vers lui qu'il ira toujours. Qu'il peut bien y avoir un tas de gens à son goût ou qui lui fassent des avances, ces gens la ne l'intéressait pas. Tout ce qui comptait pour lui, la seule personne dans son univers ou tout était soit blanc soit noir, il n'y avait que lui qui importait. Le reste n'était que futilité. Un décor pour la pièce principale.

Malgré alors qu'Alby faisait ça bien, qu'on n'en doute pas, Dorian avait bougé ses mains sur sa tête, et l'avait incité à le relâcher alors qu'il reculait son bassin pour se dégager de lui. Se rabaissant à genoux devant lui, Dorian avait brièvement adressé un regard à Alby avant de fondre sur ses lèvres. Il n'arrivait pas à lui dire ? Tant pis. Il y avait de toute façon autre chose qu'il savait mieux faire, soit agir. Alors, dans ce baiser, Dorian s'appliqua à y inclure tout l'amour qu'il éprouvait pour lui, l'embrassant amoureusement. L'une de ses mains restée à sa joue comme souvent, l'autre était descendue sur lui, à redessiner du bout de ses doigts les contours de son corps. Après avoir une dernière fois pressé ses lèvres contre les siennes, Dorian alla parsemer sa joue, sa mâchoire, puis son cou de baisers, glissant ses deux mains sur ses épaules. Embrassant alors l'une d'elle, il descendit le long de son bras, puis de son avant bras, suivant le mouvement de ses lèvres avec sa main, jusqu'à prendre celle d'Alby dans la sienne. Descendant sa bouche sur le dos de la main du brun, Dorian y posa ses lèvres et les y laissa quelques secondes, avant de remonter sur son torse, déposer un baiser avant de passer à son cou. Il descendit ses mains autour de la taille d'Alby, avant de le serrer doucement contre lui pour le faire doucement s'allonger en arrière. Une fois allongé, Dorian déplaça ses lèvres à son torse, embrassant sa peau tout en remontant ses mains le long de son corps, caressant sa peau avec envie, longeant son torse, remontant sur son épaule avec une main qui finit sa course dans ses cheveux bruns. Descendant au contraire sa bouche un peu plus sur lui au niveau de son ventre, Dorian y appliqua un coup de langue plus prononcé, alors qu'il avait finalement descendu ses deux mains au niveau de son pantalon.

Il défit la ceinture que portait Alby, sans se presser, et en fit de même pour son jean, ouvrant celui-ci sans chercher à le retirer pour l'instant. Relevant le regard à son visage, Dorian avait posé une main à coté de sa tête pour se soutenir au dessus de lui alors qu'une nouvelle fois il était allé gagner ses lèvres, l'embrassant avec ardeur tandis que son autre main se frayait un chemin dans son pantalon, caressant sa virilité au travers son boxer, avec insistance. Jouant de sa langue contre la sienne, sans plus tarder, il avait passé sa main dans le sous vêtement qu'il portait, pour passer ses doigts sur son membre, l'enserrant quelque peu, à le caresser simplement pour l'instant. Encore occupé à l'embrasser. Quittant ses lèvres, Dorian s'était légèrement redressé au dessus de lui pour passer finalement ses mains de part et d'autre son jean et son boxer, l'incitant à relever légèrement les hanches pour lui faire descendre tout ça à mi cuisses.

Ceci fait, Dorian avait volé un dernier baiser à Alby, avant de descendre ses lèvres sur son corps une nouvelle fois. Descendant en même temps au dessus de lui, Dorian avait posé sa main à la cuisse d'Alby, caressant sa peau avant de remonter à sa hanche, frôlant son membre volontairement, alors que sa bouche descendait sur lui, rejoignant son ventre, qu'il embrassait. Le prenant finalement en main, pour y appliquer de très légers va et viens, sa main ne resta pas seule bien longtemps. Après un autre baiser plus appuyé à son bas ventre, Dorian avait sorti sa langue pour la passer le long de son membre, l'agitant contre lui alors qu'il le tenait fermement en main. Relevant ses yeux à son visage, pour lui adresser un regard lourd d'envie, il rabaissa ses yeux en même temps que sa bouche s'était posée sur son membre, remontant sur celui-ci en le caressant de ses lèvres avant d'arriver sur son gland ou il finit par faire glisser sa virilité entre ses lèvres, descendant sa bouche sur lui petit à petit, serrant doucement autour de lui. Descendant quelque peu avant de remonter, petit à petit, a chaque nouvelle descente, Dorian descendait un peu plus sur son membre, avant de remonter sur lui, à l'en sortir et jouer de sa langue contre lui pour mieux le reprendre et descendre plus bas, laissant un léger soupir lui échapper, étouffé contre son membre sur lequel il descendait toujours un peu plus bas, frottant sa langue contre lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 14:03

Occupé à m’occuper de Dorian, voilà que celui-ci semblait en avoir décidé autrement. Relevant les yeux vers lui, j’avais ouvert ma bouche pour le libérer tout en le lâchant de ma main quand il avait commencé à se baisser devant moi. Croisant rapidement son regard, j’avais voulu esquissé un sourire comme pour le rassurer, lui dire encore une fois que ce n’était pas grave qu’il n’arrive pas à me dire qu’il m’aimait mais pas le temps que Dorian avait déjà plongé sur mes lèvres, m’embrassant d’une façon au combien parlante sur ce qu’il voulait me faire comprendre en cet instant. Lui rendant bien évidement la chose, j’avais remonté mes mains a sa nuque, la lui caressant tout en lui rendant son baisé, frémissant légèrement aussi bien par ce qu’il me faisait passé que par ses mains caressant mon torse. Nos lèvres séparé, j’avais de moi-même bien volontiers tourné ma tête pour le laisser embrasser tout ce qu’il voulait. Echappant au passage un large soupire d’aise et de bienêtre. Les yeux fermé à me mordre doucement la lèvre inférieur, profitant des baisés et caresse de Dorian de plus agréable à ressentir.

Et tout aussi agréable, c’était aussi amusant de le voir m’embrassé de partout. A descendre de la sorte sur mon épaule, mon bras, jusqu’à ma main. Fermant doucement mes doigts sur les siens tout en le regardant avec un sourire alors qu’il l’embrassait bien que la délaissant rapidement pour retourner à mon torse et remonté à mon cou alors que je sentais ses mains descendre sur moi, soupirant de nouveau tout en penchant un peu ma tête en arrière avant de continué avec le reste de mon corps, m’allongeant sur le lit à la demande de Dorian tout en remontant de nouveau mes mains a ses cheveux alors qu’il embrassait de nouveau mon torse tout en passant ses mains sur moi, me faisant une nouvelle fois frémir d’envie et de désir. Relevant finalement un peu ma tête pour le voir quand une de ses mains c’était posé à mon épaule alors que je sentais ses lèvres à mon ventre. Sa main finissant par rejoindre l’autre pour me détaché mon jean. Simple début de vision qui me fit une nouvelle fois soupiré d’envie. Allant passé mes mains sur ses épaules à lui caressé avec insistance. Envieux que tout ça aille plus vite et plus loin …

Autant dire que son baisé avait trouvé réponse sans retenue. Passant mes bras autour de son cou tout en allant gagné ses lèvres et sa langue dans un baisé tout aussi ardant que le sien. Soupirant lourdement contre ses lèvres en le sentant passé sa main sur moi-même si ce n’était qu’à travers mon boxer. Autant dire que mon nouveau soupire était des plus explicites quand il avait passé sa main à l’intérieur, même mourant contre ses lèvres. Celles-ci séparé, j’avais enfin pu soupirer de façon plus qu’explicite quant à l’envie que je ressentais sous les caresses de Dorian. Lâchant un petit gémissement plaintif quand celui-ci m’avait lâché même si c’était pour mieux dégager mes vêtements, répondant à ses attentes en levant mes fesses pour le laisser faire.

Petite déception quant au fait qu’il ne le virait pas entièrement. Qu’on n’allait pas encore passer aux choses sérieuse mais après tout s’il savait comment m’occupé en attendant … Encore une fois, c’était vraiment excitant et enivrant de sentir les lèvres de Dorian ainsi sur mon corps tout comme ses mains qui me caresseraient. Frissonnant brusquement à le sentir frôler mon membre sans rien de plus. Fourbe ! Mais cette torture ne fut pas trop longue puisqu’après quelques délicieuses caresses, Dorian avait fini par attraper mon membre, y appliquant des va et vient avant d’être rejoins par sa langue, m’arrachant au passage un brusque gémissement de plaisir alors que mes mains avaient regagné ses cheveux tout en se crispant dans ses mèches. Sentant une brutal vague de chaleur et d’envie en moi. A avoir envie de plus ça c’est sûr. Sentant sa langue s’agité sur moi, j’avais redressé ma tête pour le voir à l’œuvre, croisant son regard qui exprimait sans nul doute la même chose que le mien avant de reposé ma tête sur le lit tout en échappant un râle de plaisir en sentant sa bouche se poser sur moi. Pressant par réflexe mes mains sur sa tête. Gémissant de nouveau en le sentant commencé a bougé. A aller et venir doucement sur mon long. Sentir ses lèvres et sa langue de cette façon. En ayant terriblement envie mais aussi envie de tellement plus. Suivant les mouvements de sa tête avec mes mains. A sentir mon corps se tendre sous le plaisir qu’il me donnait et l’envie qu’il m’apportait. C’était à la fois délicieux et tortueux.

- Ah putain Dorian …

Avais-je lâché dans un souffle suave, au combien empli de désir. A crispé un peu plus mes mains dans ses mèches pendant que mes jambes se tendaient d’avantage. L’envie de les redressé sans le pouvoir à cause de mon jean et de Dorian. Redressant de nouveau la tête pour le regarder. Echappant un large soupire rien qu’à cette vision, a appuyé malgré moi par reflexe sur sa tête pour le faire s’enfoncé sur moi. Le relâchant tout de même rapidement même si je savais que normalement ça ne le dérangeait pas. En fait je voulais surtout qu’il redresse sa tête. Passant une main sous son menton pour le faire me lâché et redressé son visage avant de glisser mes mains sous ses bras pour l’incité à revenir vers moi.

- J’ai trop envie de toi …

Encore une fois dis dans un souffle au combien parlant quand à mes propos. Passant mes bras dans son dos à les y crisper pendant que je gagnais ses lèvres pour un baisé des plus passionné, me débâtant au passage pour viré mon jean en me tortillant, chose pas désagréable vu que sa frottait nos membres. M’appliquant aussi au passage à finir de viré le pantalon de Dorian de la même manière et en m’aidant de mes pieds.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 14:39

Si Dorian n'était pas tellement occupé à être attentif à la moindre des réactions que pouvait avoir Alby, il se dirait sûrement qu'il avait un peu oublié ses belles résolutions à être le plus silencieux possible, du moins ici, chez lui. Ça, c'était si les gémissements que pouvait pousser Alby, ses mains qui se pressaient sur sa tête ou les réactions de son corps ne contribuaient pas à lui aussi lui faire un peu oublier tout le reste. La, tout ce qui comptait, c'était ce qui se passait entre eux. De donner du plaisir à Alby et de le sentir réagir de la sorte sous lui. Que ce soit ça, ou bien les mots qu'il prononça d'une façon tellement érotique que Dorian s'en retrouva à lui même étouffer un soupir contre son membre, serré entre ses lèvres. Continuant de monter et descendre sur lui pendant que sa main l'avait relâché, glissant plus bas à ses bourses doucement les caresser entre ses doigts. Ceux d'Alby qui se crispaient un peu plus dans ses cheveux ne faisaient que l'exciter davantage, comme un indicatif du plaisir qu'il pouvait prendre. Ou de ses mains qui se pressaient sur sa tête pour la lui faire baisser davantage.

Les mains d'Alby l'ayant quitté, il en sentit cependant une passer à son menton, et, relâcha son membre, non sans une dernière aspiration et coup de langue. Relevant la tête et remontant vers Alby comme ses mains l'y incitaient, une forte vague de désir prit possession de lui à ses mots. N'y répondant pas, le regard qu'adressa alors Dorian à Alby parlait pour lui bien mieux que tous les mots du monde. Répondant à son baiser avec ardeur, Dorian l'aida à retirer leurs pantalons, que ce soit simplement en se redressant un peu au dessus de lui, en appui sur son avant bras, ou à bouger également lorsqu'Alby retira son pantalon également de la même façon, soupirant d'envie contre ses lèvres alors qu'Alby finissait de les déshabillait. Habile de ses jambes ce petit. Pour l'heure, Dorian était désireux de passer à la suite des choses. Semblerait il qu'Alby aussi.

Malgré tout, l'envie qu'il avait de lui, le désir d'aller plus loin, il lui restait quand même assez de patience. Ou du moins, disons qu'il était toujours sur cette lancée de lui démontrer son amour par ses gestes. En temps normal, s'il avait été plus en mode sauvage, il aurait eu vite fait de se mettre à califourchon sur Alby, et s'empaler sans autre forme de discours pour y aller de suite gaiement. Pas cette fois, d'autant plus qu'il avait terriblement envie de le prendre. Alors, qu'Alby soit un peu patient quelques minutes. Délaissant sa bouche, Dorian monta bien rapidement sa main à ses lèvres, venant glisser ses doigts entre, salivant contre alors qu'il s'était un peu redressé au dessus de lui, regardant son visage alors qu'il suçait ses propres doigts, qu'il retira assez rapidement. Pour une nouvelle fois gagner les lèvres d'Alby, glissant sa langue dans sa bouche pour trouver celle d'Alby alors qu'il glissant sa main plus bas sur le corps du brun. Passant ses doigts une nouvelle fois sur sa virilité, il ne s'y attarda que très peu, descendant sur lui plus bas, jusqu'à arriver au niveau de son intimité.

Le petit souvenir, et pas des moindres, de tout à l'heure lui revint, quand à cette quête de cette zone sensible chez l'autre. Pour le moment, il n'était pas question d'y retourner. Si c'était pour qu'Alby ne jouisse d'un coup, bof quoi. Non la c'était réellement pour le préparer quand à la suite des choses. Alors qu'il l'embrassait avec toute l'envie dont il était habité, Dorian le caressa de ses doigts, doucement mais avec insistance, jusqu'à faire pénétrer un premier doigt en lui, repliant ses autres doigts pour l'y enfoncer certes sans brutalité, mais autant que possible. Bougeant légèrement en lui, il le retira pour y faire pénétrer un deuxième, tout aussi doucement. Quittant ses lèvres, une nouvelle fois, Dorian alla directement à son oreille, prendre son lobe entre ses dents à le mordiller tandis qu'il bougeait ses doigts à l'intérieur de lui. Notons que pour une fois, il ne lui avait pas demandé son avis. Chose qui ne le percuta que maintenant en fait. Le percuta et perturba légèrement, ce pourquoi, il lui murmura :

- Si tu ne veux pas, dis-le moi.

Et dans ce cas, plan B à savoir lui même venant s'emboîter sur lui. En attendant un quelconque signe de la part d'Alby que ce soit pour continuer ou pour arrêter, il continuait de bouger ses doigts en lui, mordillant doucement son oreille entre ses dents. Pourquoi toujours lui demander alors qu'Alby ne le faisait pas pour lui ? Justement, parce que c'est Alby. Même si clairement, il semblait de plus en plus à l'aise avec ce rôle la, restait dans la tête de Dorian, dans un coin, que la chose n'était peut être pas aussi facile que ça l'était pour lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 15:38

Nos pantalons retirés, nous voilà entièrement nu. Nos lèvres toujours lié à jouer de nos langues l’une contre l’autre pendant que je bougeais légèrement mon bassin contre celui de Dorian. Soupirant encore une fois d’envie contre ses lèvres. L’envie de passer à la suite. De le prendre une fois encore dans cette journée. Dorian séparant ses lèvres des miennes, brusque monté d’excitation à me dire que c’était enfin le moment alors que … Petit trouble à le voir ainsi monter ses doigts a sa bouche, sachant parfaitement ce que cela voulait dire. Ah ce n’était pas tellement dans mon programme ça … Mais malgré ça je n’en laissa rien transparaitre ou presque, a vrai dire bien trop excité et envieux de la suite pour me laisser démonter de si peu. Après tout, avec ce qui c’était passé cette après-midi peut être qu’il voulait juste réitérer la chose. Retourner à la recherche de cette zone histoire d’être bien sûr de l’avoir trouvé non ? Dans tous les cas je n’avais rien dit. Retrouvant ses lèvres avec envie tout en frémissant a sentir sa main glisser sur mon corps, mon membre, jusqu’à descendre là où je savais qu’il allait.

Mes bras autour de son cou, mes mains en haut de son dos, j’en avais remonté une dans ses cheveux, répondant toujours avec autant d’ardeur a notre baisé. Ecartant un peu plus mes jambes tout en relevant légèrement mes fesses comme par reflexe. A m’en surprendre moi-même. Aux caresses de Dorian, j’avais échappé un soupire contre ses lèvres. Allant davantage chercher sa langue de la mienne tout en serrant un peu plus mes bras autour de lui au moment où il avait commencé à faire entrer un doigt en moi. Me crispant quelque peu mais de plaisir non de douleur ou gêne. Me détendant d’ailleurs bien rapidement, soupirant de nouveau aux sensations qu’il m’offrait a bougé ainsi en moi, jusqu’à faire venir un nouveau doigt.

Nos lèvres détaché, j’avais légèrement tourné la tête, soupirant encore de bienêtre à sentir ainsi Dorian s’occupé de moi. A sentir à présent ses lèvres à mon oreille, ses dents plus précisément. A sentir ses doigts en moi de nouveau à la recherche de cette zone sensible. Nul doute que c’est ce qu’il faisait après tout. Ok Dorian était au-dessus de moi. Ok depuis tout à l’heure il était surtout question de me faire plaisir à moi. Ok ses doigts semblaient plus me préparer que de chercher un truc précis mais ça n’empêche pas. Jusqu’ici pour me prendre, Dorian avait toujours « demandé » avant. Il n’avait jamais pris l’initiative de faire ça si c’était pour … Petit bug.

- Heu … Non c’est bon, t’inquiète …


Ah bah si en fait. C’est que monsieur commence à prendre ses aises ! J’étais quelque peu dérouté. Pas qu’en réalité je ne voulais pas vraiment ou quoi. Juste que je ne m’y étais pas attendu. Pokémon évolution le gars quoi. Et puis surtout, dans le délire « battons notre record » j’étais vraiment dans l’idée que c’était à moi d’être actif tout le temps. Aucun intérêt sinon, ça ne comptait pas. Mais bon, me disant bien que ma façon de répondre, quelque peu surprise pouvait lui laisser penser qu’en réalité je ne voulais pas du tout, j’avais davantage resserré mes bras autour de lui, redressant ma tête droite, libérant mon oreille pour aller moi-même a la sienne, à caresser son contour de mes lèvres tout en ondulant doucement mon bassin contre lui.

- Mais t’as intérêt à faire ça mieux que jamais …

Lui avais-je soufflé doucement dans un ton limite de défit. Et non faire sa bien ne voulait pas dire me ramoner jusqu’à ce que mort s’en suive. Au contraire. Si je n’avais du coup pas droit au sensation ressenti en le prenant, il avait intérêt à m’en offrir de meilleur s’il ne voulait pas que je te retourne pour reprendre le concours.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   15/12/2015, 15:58

Jusqu'ici, Alby n'eu pas eu de réaction qui lui faisait croire ou comprendre d'une façon ou d'une autre qu'il ne voulait pas de ça. Oh, Dorian aurait été tenté de dire qu'il n'avait pas compris mais a part la lui mettre directement, il ne voyait pas comment être plus clair dans ses actes quand à ses intentions. Après, on parle d'Alby, mais tout de même. Quoique, à sa question, Dorian eu un léger doute. Du fait qu'il avait bien capté ce qu'il voulait faire, et aussi s'il en avait envie. C'est que cela ne respirait pas vraiment l'envie débordante tout ça dites donc ! C'est cool ça fait plaisir …. Cependant, sentir ses bras se serrer un peu plus autour de lui et, Alby ayant dégagé son oreille de ses lèvres pour aller à sa propre oreille, sans parler de son ondulation du bassin contre le sien, ça, c'était déjà plus encourageant ! Il ne pu par contre retenir un très bref rire à sa requête. Non pas qu'il n'avait pas de doute la dessus quand à ses capacités, mais juste qu'il ne s'y était pas attendue réellement. En fait de le sentir le dégager, le retourner et le culbuter, ça par contre, ça lui aurait paru limite plus normal que ça. Belle évolution tout de même. Enfin quand à faire ça mieux que jamais :

- C'est un peu le but de la manœuvre.

De lui faire savoir à quel point il l'aimait. Et de son avis, écarter gentiment les cuisses, même affublé du costume le plus ridicule qui soit, pour le moment, ça ne suffisait pas réellement. Alors bon, faire ça mieux que jamais ? Pas de soucis. Mais pour le moment, on rappelle à l'assemblée qu'Alby n'étant pas Dorian, logique me diriez vous, le blond préférait tout de même prendre un peu plus de temps pour le préparer. Il n'avait pas une folle envie qu'Alby ait mal d'une quelconque manière. Que ce soit pendant, ou après. Et malgré l'envie immense qu'il éprouvait pour lui, Dorian était bien capable de patienter lui même. Pour l'heure, ce n'était vraiment pas son petit plaisir personnel qui importait la.

Tournant la tête pour aller embrasser le cou d'Alby, une nouvelle fois, Dorian descendit le long de son corps entre ses jambes, bougeant toujours ses doigts en lui. Sa tête de nouveau entre ses cuisses, Dorian passa lentement sa langue sur sa virilité pour y remonter et venir le prendre en bouche, et commencer des mouvements réguliers sur lui, le prenant de tout son long, alors qu'il continuait de bouger ses doigts en lui. Faisant quelques va et viens en lui, il les écartait légèrement de temps en temps, calquant le rythme de sa main avec celle de sa bouche, pendant un bref instant avant de bouger autrement ses doigts en lui. Alors ! Nous disions donc plus tôt dans la soirée, après de longues mais fructueuses recherches, avoir trouvé cette zone sensible en lui. Se souvenant de son emplacement – avec le temps qu'il a mit à le trouver, croyez-le, cette information était gravée au fer rouge dans sa mémoire – Dorian bougea ses doigts en lui de façon à le caresser de l'intérieur, se rapprochant de cette partie sensible en lui, guidé également par les réactions que pouvait avoir Alby, avant de venir presser ses doigts davantage contre ses chairs, serrant un peu plus au passage sa bouche sur son membre. S'il ne se lâchait pas dans sa bouche, pour ce qu'il en avait ressenti lui même, c'était un moyen bien radical que de faire grimper l'envie, et aussi se détendre.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   16/12/2015, 10:32

Oui je me doutais bien que c’était le but de la manœuvre. On l’espère du moins. C’était plus histoire de l’encouragé ou motivé si tenté qu’il en ait besoin. Mais bon c’était tout de même amusant ce petit rire qu’il avait eu. Y répondant par reflexe par un soupire de rire. Enfin allé, pour l’heure, concentration si on peut dire, et surtout détente.

Desserrent un peu mes bras d’autour de Dorian, je continuais à caresser son dos, soupirant légèrement a son baisé dans mon cou avant que celui-ci ne redescende sur le long de mon corps, redressant un peu ma tête pour le voir faire avec un nouveau soupire d’impatience, échappant rapidement un léger gémissement entre ce qu’il faisait avec ses doigts et le coup de langue qu’il avait passé sur mon membre. Soupirant largement tout en montant mes mains dans ses cheveux quand celui-ci avait fini par me prendre en bouche. Me mordant la lèvre pour étouffer une furieuse envie de gémir plus fortement a cette sensation. Et que la chose était difficile. Entre ses monté et descendre sur moi et sa façon de bouger ses doigts en moi, finissant par capté ce qu’il cherchait à faire avec. J’avais recouché ma tête sur me lit, fermant les yeux tout en crispant un peu plus mes doigts sur ses mèches. Repliant un peu mes cuisses malgré moi mais tout en les gardant écarté. Mon corps frémissant sous toutes ses sensations de part et d’autres qu’il m’offrait. Et quelles sensations !

- Aaah ! … Doucement !

Après un large frémissement, tout en lui disant ça j’avais par reflexe serré mes cuisses sur sa tête après avoir senti une large vague de plaisir. Doucement dans sa recherche ou plutôt en l’occurrence dans sa trouvaille. Faire ça mieux que jamais ne voulait pas dire me faire jouir en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ah il avait passé du temps a trouvé le truc mais maintenant il savait bien comment en jouer ! Relâchant mes cuisses, je les avais desserré de sa tête, les écartant tout en les abaissant un petit peu sans les poser pleinement sur le lit.

Redressant à nouveau ma tête, mon regard c’était posé sur Dorian, mon visage rougi par le plaisir qui me submergeait déjà. La bouche entre ouverte à haleté légèrement d’envie et de désir. Le regardant aller et venir sur moi avec un regard plein d’excitation. Crispant de nouveau mes doigts dans ses cheveux avant de le relâcher légèrement, déplaçant un peu plus mes mains de chaque côté de son crâne pour mieux l’accompagner dans ses gestes. A peut-être l’incité à y aller plus franchement.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   16/12/2015, 10:58

Positionné comme il était, il sentait les réactions qu'avait Alby, comme par exemple ses mains qui étaient retournées à ses cheveux ou les frémissements de son corps. D'autres, il les entendaient, comme ses gémissements étouffés tant bien que mal. En entrouvrant les yeux il pouvait voir de coté ses cuisses bouger également. Le tout réunit et ça donnait à Dorian une image bien excitante d'Alby, continuant ses montées et descentes sur son membre et bouger ses doigts en lui. Peut être un peu trop joyeusement au goût du brun, puisqu'il eu serré ses cuisses a sa tête. Geste qui le fit intérieurement sourire en fait, de se dire qu'il se trouvait littéralement entre les cuisses d'Alby. Place très plaisante soit dit au passage. Mais noté, il allait y aller un peu plus doucement. Qu'il l'excuse aussi, avec le temps passé à trouver cet endroit, il voulait aussi au passage être sûr de ça. Et aux réactions qu'avait Alby, on pouvait dire que c'était bon.

Sentant les cuisses d'Alby se desserrer de sa tête, Dorian reprit ses mouvements, quoiqu'il n'avait pas arrêté, juste un peu ralenti pour ce qui est de ses doigts. Sa tête en revanche, coincée entre ses cuisses, si. Mais Alby l'ayant relâché, il pouvait reprendre la ou il en était avant. Donc, il en était ou déjà ? Ah oui. Il était occupé à rendre fou Alby. Ne relevant pas pour le moment les yeux vers lui, Dorian avait repris ses va et viens sur son membre, serrant doucement sa bouche autour de lui dans ses mouvements, remontant jusqu'à ne plus qu'avoir son gland en bouche et venir jouer de sa langue sur lui. Pour sur, il sentait les mains d'Alby se presser un peu plus sur sa tête, comprenant sans mal ce qu'il voulait. Aucune patience, vraiment.

Aussi, il prit tout son temps pour redescendre enfin sa bouche sur lui, entamant de longs va et viens sur lui, sur un rythme assez calme, mais serrant ses lèvres autour de lui à ne marquer aucune pause que ce soit lorsqu'il était descendu se presser brièvement contre lui ou lorsqu'il était remonté. Ses doigts quand à eux, n'avaient pas arrêté de bouger en lui. Plus doucement donc comme l'avait si gentiment demandé Alby, mais toujours à venir le caresser, exerçant des pressions régulières à cet endroit, sans y aller trop fort. Il serait réellement dommage qu'Alby ne vienne sans lui vous voyez …. La seulement, Dorian releva les yeux vers lui. Et oh putain. Quelle vision ! En le regardant ainsi, le visage rougi, exprimant tellement bien le plaisir qu'il prenait, sa bouche entrouverte e ses halètements … Et son regard … Violente montée de désir en lui. Si bien qu'il du se reprendre un peu pour ne pas lui sauter dessus. Détournant le regard, Dorian se contenta de continuer ses mouvements, quoiqu'ayant un peu accéléré la cadence avec sa bouche, et ses doigts lorsqu'il ne caressait pas Alby, bougeaient de nouveau en lui de façon à le préparer.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   16/12/2015, 11:17

Mon regard toujours porté sur Dorian, déjà ivre de plaisir et d’excitation mai à m’en donner encore plus envie rien qu’à le voir ainsi à l’œuvre je commençais doucement a m’impatienté. A avoir envie de plus. De tout comme de rien de précis en même temps. Juste de plus. Alors après avoir croisé le regard de Dorian, que celui-ci avait fini par détourné pour retourner de plus belle a la tâche, je l’y avais de nouveau encouragé, pressant d’avantage mes mains sur sa tête tout en l’enserrant en fait. L’accompagnant dans ses montées et descentes mais le forçant si on peut dire à y aller plus franchement, plus rapidement. Gémissement un peu plus fortement à ses sensations tout en me faisant tout de même violence pour ne pas trop me laissé aller.

Reposant ma tête sur le lit, de nouveau les yeux fermés à profiter amplement de tout ça. Mon corps se cambrait doucement sous le plaisir. Appuyant davantage ma tête sur le lit pendant que mon se creusait. Soupirant de plus belle mes mains encore un peu plus crispé sur la tête de Dorian bien que finissant par le relâché un peu.

- Dorian j’en peux plus … j’ai trop envie …

Envie de lui, de la suite, de le sentir vraiment. Glissant mes doigts sur sa tête, a les passer à travers ses mèches, j’avais encore plus cambré mon corps. Aussi bien pour me faire sortir de sa bouche que d’enfoncé mes fesses dans le lit, cherchant à me libérer de son emprise pour en passer à une autre.

- Dépêche-toi sinon c’est moi qui te saute dessus …

Menace à prendre au sérieux. Tention garçon ! D’autant plus que ce n’était pas l’envie qui me manquait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   16/12/2015, 11:36

Échauffé par ce simple coup d'oeil sur le visage d'Alby, la suite des choses ne fut que tout aussi excitante. Même s'il ne le voyait pas, il sentait son corps bouger sous lui, se cambrer, et ses mains se crisper davantage sur sa tête, les y pressant un peu plus pour le faire accélérer. Ou ses soupirs et gémissements un peu plus audibles au passage. Si Dorian faisait ça pour justement rendre les choses plus agréables pour Alby, et surtout qu'il puisse un peu découvrir au passage un peu mieux les effets procurés à un tel endroit, vu qu'un peu plus tôt, ce fut un peu trop rapide. Ah, bon sang, cette façon de dire son prénom et le reste de sa phrase, lui disant qu'il avait envie … Ah quand c'était Dorian qui réclamait à avoir plus, n'en pouvant plus, il fallait patienter encore cent ans que monsieur ait terminé de le faire patienter, limite quand Alby n'en pouvait plus non plus. Une chance pour lui que c'était bien moins son délire, que de faire patienter l'autre. Oui bon, et aussi il avait très envie de lui, d'accord !

Alby se dégageant de sa bouche, Dorian relevant au passage sa tête pour l'y aider, il le sentit et cette fois, vit, gesticuler pour tenter de lui faire sortir ses doigts de lui. Belle vision d'ailleurs qu'il lui offrait la. Est ce qu'Alby en avait seulement conscience ? Que de voir son corps alanguis, réclamant la suite des choses était carrément bandant ? Affichant un bref sourire en coin à ses paroles, Dorian ne doutait cependant pas une seule seconde qu'Alby soit capable d'une telle chose, que de lui sauter dessus. Après tout il ne s'était pas gêné pour le faire alors que c'était Dorian au dessus, alors …

- J'arrive, j'arrive …

Entre ses cuisses hein, il n'allait pas non plus venir. Enfin, vous avez compris. Retirant ses doigts d'Alby non sans une dernière petite pression, Dorian plaça ses mains aux cuisses d'Alby, pas pour les lui faire écarter, ça, il s'en était chargé tout seul comme un grand, mais pour lui faire relever un peu son bassin et avoir meilleur accès à ses fesses. Lançant un coup d'oeil à Alby, Dorian rabaissa son propre bassin, à genoux entre ses cuisses, pour venir se placer contre son intimité. Puis, doucement, il commença à le pénétrer, petit à petit, y allant aussi lentement que possible. Se mordant la lèvre pour tenter d'étouffer un pur râle de plaisir à cette sensation, Dorian préféra relâcher une de ses cuisses, laissant une main sous l'autre pour lui faire maintenir le bassin un peu relevé, et s'était penché vers lui, gagnant ses lèvres alors qu'il continuait à le pénétrer. Pas entièrement, mais quasiment. Une main en appui à coté de la tête d'Alby, il marqua un petit temps d'arrêt, qu'il puisse s'habituer à sa présence en lui, avant de commencer à bouger en lui, y allant en un premier temps doucement. Relâchant les lèvres d'Alby, Dorian alla gagner son cou, embrassant celui-ci alors qu'il bougeait en lui, étouffant par moments des soupirs de plaisir contre sa peau.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 14:00

A la réponse de Dorian, j’avais eu un petit soupire d’amusement entre deux d’impatience. C’était amusant de constater cette impatience justement chez moi alors que soyons honnête, à la base que Dorian me prenne, ça me faisait plutôt flipper. Au début du moins. Par la suite moins même si je restais toujours assez dans l’appréhension alors que maintenant … bien voilà quoi.

Fermant brièvement les yeux tout en soupirant de bien être a la dernière pression qu’avait fait Dorian en moi, j’avais rouvert les yeux sur lui pour le regarder ce mettre en place. Repliant un peu mes cuisses sur moi tout en ayant mes jambes de part de d’autre de lui. Une de mes mains sur le lit pendant que l’autre était allé a la rencontre d’une ses siennes posé sur moi. Au regard de Dorian, j’avais eu par réflexe un petit hochement de tête pour lui dire que c’était bon, qu’il pouvait y aller. Pas qu’il semblait en avoir besoin vu comment il avait fait son chemin tout seul précédemment mais, vieux réflexe quoi. Prenant une inspiration en sentant Dorian se presser contre moi, mes mains c’étaient doucement crispé sur le lit et sur lui le tout accompagné d’une expiration profonde et assez explicite quand au fait que c’était agréable quand Dorian m’avait pénétré. Relevant les yeux sur le visage de Dorian, c’était aussi bien excitant de le voir ainsi, a se mordre la lèvre mais aussi rien que son visage exprimant tant de chose.

Même s’il avait relâché une de mes cuisses, j’avais maintenu celle-ci replié, relevant mes bras a ses épaule pour l’enserrer quand Dorian c’était penché vers moi pour venir m’embrasser. Répondant sans réservé a son baisé tout en soupirant doucement contre ses lèvres à le sentir ainsi en moi. Caressant doucement sa peau tout en cherchant sa langue. Soupirant de nouveau quand celui-ci avait commencé à bouger par de petit va et vient. Nos lèvres séparé, j’avais tourné la tête sur le coté pour lui laissé un meilleur accès a mon cou, soupirant doucement au creux de son oreille quand je ne me mordais pas la lèvre pour m’empêché de faire trop de bruit.

Remontant une de mes mains dans sa nuque jusqu’à aller la glisser dans ses cheveux, j’avais plus relevé mon bassin, allant appuyer mes jambes dans son dos tout en y faisant pression, comme pour lui faire comprendre d’y aller plus, desserrant par la suite mes jambes tout en les laissant sans son dos.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 14:29

Dorian n'aurait su dire ce qui avait changé de d'habitude. Quand c'était lui qui le prenait disons. De son coté, il s'assurait bien qu'Alby veuille de ça, comme si dans un coin de sa tête il avait l'impression qu'il le « forçait » ou bien qu'Alby faisait ça juste pour lui faire plaisir. Consciemment ou non, c'était dans un coin de sa tête. Le fait aussi d'avoir bien du mal à se retenir d'y aller d'entrée de jeu de façon bien joyeuse. Et pourtant, il avait terriblement envie de lui, la, maintenant, ne pensez pas que c'était qu'il le désirait moins ou une connerie comme ça. Non, ça n'avait pas changé. L'envie peut être d'être un peu plus « tendre » si on veut aujourd'hui. Et du coté d'Alby également, il ne saurait dire ce qui avait changé. Ou évolué. Puisqu'il était nettement moins crispé que les autres fois ou il le prenait. Pas qu'il l'était totalement, mais un petit peu. Le temps de se laisser aller. Alors que la, la façon dont il avait de respirer lorsque Dorian l'avait prit, il ne décelait pas la moindre trace de nervosité, de stress ou de gêne. Il pouvait se tromper, mais c'est du moins l'impression qu'il avait. Qu'il était plus à l'aise. Et ça, vous vous en doutez, ça lui faisait rudement plaisir. Si tant est que c'était bien le cas naturellement.

Essayant de rester sur cette même lancée, son visage enfoui dans le cou d'Alby, Dorian était attentif au moindre de ses soupirs, à chaque réactions qu'il pouvait avoir. Les légers soupirs qu'il poussait alors à son oreille, son délicieux à entendre, étaient des plus excitants, lui procurant un frisson très agréable d'envie en l'entendant. Crispant doucement sa main à la cuisse d'Alby sous le plaisir et le désir, il sentit l'une de celles du brun passer à ses cheveux, et le sentit bouger sous lui alors qu'il continuait ses va et viens en lui, sur un rythme calme pour débuter, ondulant ses hanches. Aussi, les jambes d'Alby dans son dos qui s'y pressaient le firent sourire contre son cou, alors qu'il y déposait un baiser. Agréable invitation que voilà. D'autant plus qu'Alby, ayant davantage relevé son bassin lui offrait un meilleur angle, ce qui rendait encore plus simple les choses.

Mais pas de soucis. Le message était passé. Non, Dorian ne se mit pas à y aller énergiquement d'un coup. Tout de même pas. Lui démontrer qu'il l'aimait ne passait pas par tenter de faire en sorte qu'il ne puisse plus s'asseoir demain. Non, cependant, Dorian finit de s'enfoncer entièrement en lui, pressant quelque peu son bassin contre Alby, soupirant de plaisir contre sa peau avant de remonter ses lèvres sous son oreille y déposer un nouveau baiser. Il ne mit pas longtemps à bouger de nouveau, de manière bien moins lente qu'avant. En fait à un rythme que les gens normaux qualifieraient de normal si vous voulez. Continuant ses va et viens lorsqu'il ne se pressait pas au plus profond de lui le temps d'un bref et délicieux arrêt, Dorian avait descendu ses lèvres à l'épaule d'Alby, embrassant celle-ci avant de descendre à sa clavicule, longer celle-ci pour continuer à sa gorge, ou il donna un long coup de langue. Remontant sur son menton ou il déposa un bref baiser – la barbe, ça pique quoi – Dorian s'était un peu redressé au dessus de lui, déplaçant sa main ou il se tenait en équilibre sur son coude pour faire tourner la tête d'Alby vers lui. Alors qu'il donna un coup un peu plus prononcé en lui, il vint une nouvelle fois l'embrasser, glissant directement sa langue entre ses lèvres pour aller caresser la sienne.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 20:29

Sentent Dorian répondre a ma demande en s’enfonçant entièrement en moi, mes mains c’étaient quelque peu crispé d’avantage sur lui, dans ses cheveux ou sur sa peau. Mais en rien d’une façon désagréable qui laissait penser que ce n’était pas agréable au contraire. Et pour preuve en étant mon soupire, pas plus fort que mes derniers mais plus alangui. Exprimant parfaitement que j’appréciais la chose. Aussi bien le sentir entièrement, son bassin pressé contre moi que l’ensemble de tout ça. Décrispant un peu mes mains pour reprendre de légère caresse sur lui aux endroits ou elles se trouvaient. Soupirant doucement mais en continu aux mouvements de Dorian en moi. Appréciant comme a chaque fois qu’il prenne le temps et n’y aille pas en mode … moi. Mais c’était logique en même temps. Si moi j’y allais ainsi avec lui c’était a sa demande, bien que j’y prenais aussi beaucoup de plaisir ça c’est sur. Dorian faisait la même chose avec moi, répondre a ma demande ou plutôt a ne pas trop brusqué mon frêle et délicat petit corps de crevette. C’était assez minant d’ailleurs de ce dire que même si nul doute que ça lui faisait très plaisir et du bien quand on ce mettait dans ces rôles, a cause de moi il ne pouvait pas répondre a ses envies comme il le voulait. Un jour peut être …

Enfin pour l’heure il n’était pas vraiment question de savoir si Dorian était lui aussi déçu que je sois si fragile mais ce du fait principalement (j’espère en faite) que je stressais pour une raison ou un autre mais justement de chercher à me détendre et a prendre autant de plaisir possible dans tout ça pour que lui aussi puisse en prendre. Et pour le moment ça semblait être en bonne voix. Après tout quand on y repense il c’était plutôt fait plaisir au lac et je n’avais rien eu. Sans parlé de la boite d’Atlantic. Même si je n’avais aucun souvenir de l’acte en lui-même, il est certain que mon corps m’avait bien fait rappel du truc mais encore une fois rien de trop méchant. Pas comme « l’incident technique » …

Ma main toujours ses cheveux avait suivit le mouvement quand celui-ci était descendu a mon épaule puis a ma clavicule pendant que mon autre main avait quitté son dos pour son bras qui le maintenait en équilibre. Caressant celui-ci de tout son long avant de faire le chemin inverse tout en soupirant de bien être sous ses lèvres et sa langue, tendant un peu plus mon cou sous son geste avant de remettre ma tête droite face a lui quand il n’y avait incité. Lâchant un léger gémissement à son coup plus prononcé en moi avant de retrouver ses lèvres, le laissant joindre ma langue sans souci. Caressant la sienne de la mienne pendant que ma main se refermait dans ses cheveux pendant que mon autre bras était venu passer en travers de son dos, rejoignant son épaule opposé pour se fermé aussi dessus.

Pressant mon bras sur lui, j’avais davantage replié mes jambes sur moi, relevant encore un peu mon bassin tout en entrainant Dorian à suivre ce mouvement. Relâchant doucement son épaule, ma main était redescendue dans son dos. Caressant sa peau de part et d’autres doucement tout en descendant petit a petit, jusqu’à arrivé a ses fesses que je venais alors caresser, me déplaçant lentement jusqu’à son intimité pour venir la caresser tout en continuant a soupiré de plaisir contre ses lèvres au fait que lui-même était en train de me prendre.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
 
Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Lower East Side :: Albert Jagger-
Sauter vers: