AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 21:07

Les yeux clos à profiter de ce moment, il sentait les mains d'Alby bouger sur lui, caressant sa peau alors qu'il continuait à se mouvoir en lui, soupirant contre sa peau ou ses lèvres de plaisir. S'il était clair que les deux rôles allaient parfaitement à Dorian, et que, pendant un moment ce fut plus exclusivement Alby qui le prenait, il restait que Dorian avait toujours des besoins et des envies bien masculines. Alors nul doute que si ça convient à certains mecs de se cantonner à un seul rôle dans une relation homosexuelle, ce n'était pas trop de l'avis de Dorian. Encore une fois, il aimait les deux rôles, apportant des sensations propres à chacun. Il aimait lorsqu'Alby le prenait, y allait gaiement en lui sans se retenir. C'était un truc aussi qui lui plaisait la dedans, de pouvoir voir une facette du brun que lui seul connaissait. Oui oui, lui seul, les autres ne comptaient pas. Comme s'il avait prit une fille au point de faire un malaise … Et dire qu'au début il se posait des questions s'il devait laisser Alby prendre les devants. La blague quand on y pense. Et pour en revenir à la situation actuelle, il restait qu'il éprouvait cette envie de le prendre, de faire de lui le sien, à part entière. L'envie de lui. Même s'il était clair que Dorian était pas mal versatile, restait que de pouvoir prendre les devants était plaisant de manière bien différente que de l'autre …

De l'autre manière, il ne sentait pas les caresses d'Alby sur lui mais juste ses mains qui se crispaient sur ses hanches ou ailleurs. A présent aussi, mains moins. La, il l'entendait pousser des soupirs et gémissements tout à fait excitants, et sinon, il l'entendait pousser des râles de plaisir des plus extatique. Alby réagissait de façon bien différente dans un rôle ou dans l'autre. En plus de se dire que lui même aimait les deux, se dit également qu'il aimait les réactions qu'avait Alby dans ces cas la. Même si encore une fois, ce soir il lui semblait bien plus relax. Les effets de cette zone sensible stimulée plus tôt ? Possible, mais était loin d'en être sûr. Dorian n'en n'était que plus excité et entraîné par tout ça, de réellement le sentir avec lui, sans retenue. Pas qu'il se lâchait en mode lui non plus, n'abusons pas.

Ses lèvres toujours contre celles d'Alby, à caresser sa langue de la sienne de façon entraînante, il avait relâché son visage alors qu'il prenait de nouveau appui sur son avant bras en sentant Alby bouger sous lui. Tendant un peu plus ses jambes et suivant le mouvement qu'eu Alby, Dorian avait gardé sa main à sa cuisse que le brun avait replié sur lui même, glissant sa main sur sa peau pour la placer plus haut presque sous son genou. Ondulant son bassin dans des va et viens réguliers, profitant pleinement des sensations que lui offrait Alby ainsi, Dorian sentit sa main continuer de le caresser et finalement descendre sur son dos. Ah non, jusqu'à ses fesses en fait. A son intimité même ou il sentit ses doigts venir le caresser. Il mit fin au baiser, mais gardant ses lèvres proches des siennes.

- Hum, vil calculateur ... c'est donc pour ça que tu as gentiment relevé tes fesses? ... Pour atteindre les miennes?

Dorian lui donna un autre coup de rein, plus appuyé, se pressant doucement tout de même contre Alby, accompagné d'un long coup de langue sur son cou, remontant à son oreille ou il vint passer sa langue sur son contour. Mais, comme rappelé plus tôt, Dorian étant du genre versatile, ne s'en offusqua pas.

- C'est le mot d'ordre aujourd'hui...

Souffla t-il dans un soupir amusé. Se faire prendre chacun ou venir tripoter l'autre pendant. Comme avant Dorian avec lui, alors qu'il le chevauchait. Même si la donne était un peu différente vu que le blond était en pleine exploration dirons nous. Volant un nouveau baiser à Alby, Dorian vint une nouvelle fois caler son visage près de sa tête, proche de son oreille ou il y laissait échapper de légers râles de plaisir, qu'il tentait d'amenuiser au mieux. Il ne chercha pas à se dégager de la main d'Alby, mais ne tenta pas non plus de lui faciliter la vie en ralentissant. Il continuait plutôt ses va et viens, donnant par moments des coups un peu plus prononcés en lui. Si Alby voulait continuer à le tripoter, qu'il fasse, mais qu'il s'adapte pour l'heure. De toute, Dorian ne comptait pas non plus changer de position, celle-ci lui allait parfaitement pour l'heure. Le bassin relevé d'Alby lui offrait un accès des plus plaisants, leurs corps étaient proches l'un de l'autre, pour ne pas dire carrément peau contre peau, il avait son cou à disposition qu'il ne se gênait pas pour embrasser ou donner des coups de langue, et son visage, ses lèvres qu'il pouvait embrasser. Et puis, il était aux premières loges pour entendre ses soupirs et gémissements, qu'Alby tentait d'étouffer. La tentation de le faire un peu plus crier, le rendre plus bruyant se fit un peu plus grande d'ailleurs. Mais patience. Normalement, si tout se passe bien, ils y arriveront.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 22:24

Commençant alors doucement à caresser l’intimité de Dorian. A avoir mes doigts à vrai dire plus posés dessus et à les frotter doucement au rythme des mouvements de Dorian. Je rouvris doucement les yeux en sentant ses lèvres me quitter, me doutant que ça avait en rapport avec mon geste. Malgré moi, large sourire sur mon visage que j’essayais de refréner. Comme il avait raison dans ses propos. Bon en même temps, après coup c’est sur que ça semblait plus qu’évident.

- Je ne vois pas de quoi tu parle …

Avais-je répondu dans un souffle, feintant l’innocence tout en pressant un peu plus mes doigts sur l’intimité de Dorian avant d’expiré un gémissement court au coup de rein plus prononcé de Dorian, soupirant par la suite a son coup de langue tout en tournant légèrement la tête de coté pour le laissé accéder a mon oreille. Frémissant légèrement de plaisir à sentir sa langue passer sur son contour. Toujours aussi excitant que de le sentir jouer avec cette zone chez moi. Petit rappel de la première fois qu’on avait fait ça ici, ou c’était aussi d’ailleurs la première fois que Dorian me prenait. L’angoisse ce jour l’a d’ailleurs … Mais non je repensais au moment où j’avais demandé à Dorian de me mordiller l’oreille pour me détendre dans toutes ces nouveautés …

Petit soupire de rire à mon tour à sa nouvelle remarque. C’est sur qu’aujourd’hui était pas mal niveau découverte et nouveauté dans nos pratique. Que ce soit ma petite fierté du jour à avoir pu prendre Dorian et le sucer en même temps. Avoir réussit à trouver cette zone des plus érogène chez lui et qu’il est été la chercher chez moi a son tour. La je n’étais pas spécialement dans l’idée d’y retourner. Juste de le caressé de concert avec lui car après tout quand tout a l’heure c’était moi qui le prenait alors qu’il me touchait en même temps, j’avais trouvé ça vraiment plaisant et excitant …

Redressant ma tête le temps d’un furtif baisé, je l’avais de nouveau légèrement penché sur le coté mais moins qu’avant, gardant ma tête contre celle de Dorian a profité de ses baisé, de ses râles de plaisir tout aussi excitant que le reste. Continuant au passage de caresser son intimité, avec insistance, a plus presser mes doigts dessus au fur et a mesure des va et vient de Dorian mais sans chercher pour le moment à les y rentrer. Chose qui me paraissait d’ailleurs compliqué vu ses mouvement, du moins pas sans risqué de lui faire mal a coup d’ongle sauvage. Pas vraiment le but voyez vous. Profitant pour le moment de tout ça. Des va et vient de Dorian en moi. A soupirer de plus belle quand il y allait un peu plus franchement même si toujours de façon mesuré. Passant toujours ma main a travers ses cheveux pendant que mes lèvres se posaient sur son épaule, la parsèment de baisé tout en y étouffant au passage un peu mes soupires. Tout cela était des plus agréables si ce n’est …

- Aah … Attend, j’vais avoir une crampe !


Je la sentais venir à grand pas la vicieuse. A venir s’immiscé dans ma cuisse, celle que tenait Dorian. Pressant d’ailleurs dessus pour qu’il me relâche et me laisse la tendre. Au final j’avais aussi fini par déplier mon autre jambe, détachant mes mains de Dorian pour m’appuyé sur mes avant bras pour me redressé légèrement tout en regardant Dorian que j’avais au passage, à force de jeu de jambe dégagé de moi. Secouant doucement ma jambe avec une petite grimace pour me faire passer ma crampe naissante je le regardant avec une petite moue désolé.

- Pardon … Faut toujours que j’ai un truc de travers …

Une crampe, un malaise, un rebord de baignoire, … Enfin pour l’heure ce n’était rien de méchant juste un petit contre temps. Me redressant davantage, je m’étais un peu plus reculé dans le lit, bifurquant au passage pour m’en mettre dans le sens tout en ayant au passage pris une main de Dorian pour l’emmener avec moi-même si nul doute qu’il m’aurait ne suivit de lui-même. Assit sur le lit, les jambes encore une fois écarté avec Dorian au milieu, j’avais monté mes mains a son cou pour l’attiré a moi et aller l’embrasser. A la fois d’une façon langoureuse comme pour me faire pardonner de ce contre temps mais aussi de façon a bien lui démontrer mon envie. Non ce n’était pas un subterfuge pour arrêté. Quittant ses lèvres pour aller embrasser son cou.

- Je peux me mettre sur le dos … ou sur le coté …

Histoire que ma crampe ne revienne pas a peine mes jambes replié a tiré sur mes muscle. Frêle et délicate petite crevette on vous a déjà dit. Sur que pour le coup on ne serait plus en face à face mais bon, après peut être. Et d’ailleurs, repensant à mes propositions, j’avais un peu plus ouvert mes yeux, redressant mon regard vers Dorian.

- On l’a jamais fait sur le coté ?

Pas de souvenir en tout cas. Ça n’avait rien de spécialement dingue en soit c’est sur mais c’est surtout que depuis le temps il me semblait qu’on avait un peu fait le tour de tout ce qui était possible. de façon commune du moins.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   17/12/2015, 23:42

Il ne voyait pas de quoi il parlait ? A d'autres ! Comme ont dit, ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprends à faire la grimace et pas à Dorian qu'on apprends à être manipulateur. Petit con va, tout ce qu'il mériterait, c'était pas des coups de langues qui le ferait gémir de façon si excitante, mais de bons coups de reins bien placés oui ! Chaque chose en son temps on a dit. Et entre nous, si Dorian n'était pas tellement excité et occupé à autre chose, il aurait sûrement prit le temps d'être fier de lui. Après tout ! D'autant plus qu'il n'avait pas à se plaindre. Même si venir glisser ses doigts en lui aurait été compliqué ou risqué vu les mouvements des hanches de l'allemand, de sentir ses doigts se presser contre son intimité avait un petit quelque chose d'excitant. Plus excitant qu'autre chose, vu que ce qui se passait à l'avant était quand même rudement meilleur la de suite. Ceci dit, qu'Alby fasse seulement. Encore une de ces choses qui ne dérangeait pas Dorian dans le sexe. Après avoir porté le costume Leia, plus rien ne lui faisait peur !

Mais qu'importe, puisque Dorian profitait pleinement de tout ça. Dans les soupirs que laissait échapper Alby quand il ne tentait pas d'étouffer des gémissements plus forts aussi. Ah, cette tentation de venir lui donner des coups plus forts ! Et vraiment pour le faire crier de plaisir, pas parce que Dorian n'aurait su se retenir. Clairement, tout ce qui ce passait en ce moment même était des plus plaisants. Tout. Mais ça … Vous savez la suite ? C'est bien vous suivez. Mais ça, c'était avant. Avant quoi ? Et bien qu'Alby ne le coupe dans ses élans à annoncer haut et fort la venue d'une crampe.

Oui Alby, toujours lui. Bon, ce n'était pas bien grave, mais quand même, d'arrêter en plein élan, c'était pas hyper hyper … entraînant. Relâchant la jambe d'Alby aussitôt, il sentit surtout le brun gigoter sous lui pour se dégager, et sûrement bouger sa jambe. Enfin, au final, il avait réussi à étendre sa jambe et aussi à dégager Dorian de lui, à genoux entre ses jambes, ayant un peu reculé au passage lorsque Alby l'avait repoussé. Le blond le regarda d'un air neutre bouger sa pauvre patte de crevette avant que celui-ci s'excuse de faire des choses de travers.

- Pas grave, tu n'y es pour rien. T'en fais pas.

Du moins pour cette fois la. Le reste du temps, que les choses soient claires il avait une maladresse plus que certaine. Entre les quelques fois ou il perdait l'équilibre au dessus de lui et entrechoquait leurs têtes ou autre, la fois ou monsieur sous prétexte que c'était la faute de Dorian avait voulu jouer au grand et avait forcé, ou bien le coup dans la baignoire. Ça d'ailleurs, Dorian ne savait toujours pas comment il avait fait son coup. Et se rappela qu'ils avaient une revanche à prendre sur les baignoires. C'est pourtant pas bien compliqué de baiser dans de la flotte merde ! Des fois, Dorian se disait en repensant à ces choses la qu'il devrait peut être faire exprès de déraper à un moment ou un autre, faire genre il s'était cassé la gueule, ou bien se payait une crampe en plein milieu de galipettes. Juste histoire qu'Alby se sente moins seul la dedans. Voyez ou il en était ! Mais bon, il se disait ça, puis lâchait un commentaire désobligeant au premier pélose venu et ça passait aussi sec.

Le temps que la petite crampe d'Alby ne passe, ou son début de crampe, il l'avait regardé bouger, attendant que ça passe. Pas la première fois qu'il assiste à une telle chose. La douleur semblait avoir passé, puisque Alby se mit à bouger sur le lit, pour s'allonger dans le sens de celui-ci. Ah bah oui, la tête dans les coussins, à son aise quoi. Même sans la main d'Alby qui tenait la sienne pour l'inviter à venir, il aurait bougé. Il n'allait quand même pas rester dans son coin et bouder. Pas pour si peu. Suivant le petit chemin, il avait posé ses mains à ses épaules quand Alby l'avait attiré vers lui pour l'embrasser. Bien, au moins ce petit incident n'avait pas coupé tout élan du coté d'Alby. Dorian, personne ne se faisait de soucis pour lui. Les lèvres d'Alby ayant quitté les siennes, Dorian laissa à Alby libre accès à son cou pendant que ses mains descendaient sur son corps. Ah mais vraiment, il était en sucre ce gars.

- Oh ça va, ça laisse quand même de quoi faire.

Dos ou sur le coté, peut importait, ce n'était pas maintenant qu'ils allaient se mettre à faire des numéros de haute voltige. Ou des positions incongrues, et plus sportives sur lesquelles Dorian était tombé sur instagram l'autre jour. Dans leur cas, c'était un coup à ce qu'Alby se pète le dos ou bien ne se casse la gueule par terre. Hé, une crevette ça n'est pas spécialement souple non plus. Baissant les yeux vers Alby, Dorian médita un instant sur ses mots.

- Non, je ne crois pas...

Dans tous les sens, mais pas sur le coté ? Mais ou va le monde. D'accord, ce n'était pas un truc de fou, mais quand même. A cette pensée Dorian eu un bref rire. A nouveau oui.

- On étaient juste trop occupés à déguiser l'autre ou à essayer d'emmener l'un dans des endroits incongrus pour penser à des choses plus classiques.

L'Art de tout faire à l'envers oui. Alors soit, faisons-nous un délire et c'était parti pour le coté alors. Rabaissant son visage à ce lui d'Alby, Dorian posa ses lèvres sur les siennes et les pressa avec un peu plus d'insistance en même temps que ses mains à ses épaules pour le faire s'allonger sur le lit, l'accompagnant dans ce mouvement. Assez envieux de la suite et de reprendre la ou ils s'en étaient arrêtés, Dorian délaissa ses lèvres pour inciter Alby à s'allonger de coté alors qu'il vint en faire de même, déposant quelques baisers sur son épaule. Prenant appui sur son bras coté lit pour légèrement le surplomber, de façon à pouvoir embrasser son cou librement, Dorian avait glissé sa main sur son corps, descendant sur son ventre en caressant sa peau, avant de la passer sur sa virilité et y effectuer quelques caresses également, puis reprit sa course sur sa hanche, et descendre à ses fesses. Lui relever la jambe comme une majorette ? Non mais ça, c'est dans les porno pour que la caméra voit bien ce qui se passe. A moins qu'Alby ait installé une micro caméra sur son étagère ( petit coup d'oeil discret au cas ou ) inutile de faire ça. C'était un coup à ce qu'Alby se fasse une autre crampe, même si Dorian l'aurait retenu de son bras.

Pour le moment, laissant à Alby le soin de placer ses jambes comme il le voulait. S'il avait envie d'en relever une ou autre, soit. Dorian passa sa main à ses fesses, l'incitant cependant à se cambrer légèrement pour lui offrir un meilleur angle, et vint doucement lui écarter légèrement sa fesse alors qu'il venait placer son membre contre son intimité, et venir une nouvelle fois le pénétrer. Baissant la tête pour étouffer un râle de plaisir sur son épaule, Dorian vint placer alors sa main sur sa hanche une fois de nouveau entièrement en lui. Placé comme il l'était, Alby était plus serré qu'avant. Pas au point que ça en soit douloureux pour Dorian non plus, mais cela offrait plus de sensations. Une de ses jambes repliée pour se donner un meilleur appui, Dorian commença à bouger en lui. Sa main ne resta pas longtemps sur la hanche d'Alby. Il eu bien vite de la bouger une nouvelle fois, pour venir retrouver son torse, caressant sa peau alors qu'il continuait d'onduler en lui, donnant par moments des coups un peu plus francs qu'auparavant. Sa main continua son chemin, à descendre petit à petit sur lui. Glissant ses doigts sur son ventre, il se rapprochait au fur et à mesure de son bas ventre, puis de sa virilité. Soupirant de plaisir à son oreille, Dorian vint à nouveau passer sa main sur lui caressant son membre de tout son long sans le prendre en main pour le moment.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   18/12/2015, 01:06

Après confirmation de la chose, je continuais de regarder Dorian qui avait de nouveau eu un petit rire, n’ayant pas beaucoup a attendre pour en avoir la raison et me retrouvant du coup bien rapidement a sourire a cette réflexion.

- C’est pas faux …

Résonnement étrange mais tellement réaliste dans notre cas. Et qui était amusant aussi. Voir les choses sous cet angle. Enfin pour le moment l’heure n’était tout de même pas au bon souvenir de se rappeler toutes les positions qu’on avait pu faire dans quel lieu public ou costume.

Dorian venant de nouveau posé ses lèvres sur les miennes, j’avais monté mes mains sur ses bras, me lançant doucement tombé en arrière jusqu’à être allongé sur le lit. Nos lèvres détaché, je commençais à me mettre de coté. Petit moment gymnastique a plié ma jambe pour la faire passé par-dessous Dorian pendant que lui passait au dessus de moi pour ce placé dans mon dos. Tâche rapidement effectué, j’avais tendu mon bras devant moi sur le lit pendant que mon autre partait en arrière, allant caresser la cuisse de Dorian, penchant en même ma tête un peu en arrière le tout accompagné d’un petit soupire d’aise au baisé de Dorian sur ma peau. Nouveau soupir un peu plus explicite en sentant la main de Dorian passé sur mon corps, d’autant plus a sa brève caresse sur mon membre. Sa main reparti jusqu’à mes fesses j’avais laissé ma jambe couché sur le lit tendu et un peu plié l’autre en posant mon genou sur le lit. Me cambrant légèrement pour m’offrir d’avantage à Dorian ma main continuait à caresser sa hanche, descendant un peu sur sa cuisse alors que je le sentais de nouveau ce placer contre moi inspirant a ce moment avant d’expiré dans un soupire de plaisir en le sentant reprendre possession de moi tout en crispant légèrement ma main sur sa peau, me cambrant un petit peu plus par reflexe. Sentant Dorian commencé a bougé, j’avais redressé ma tête, la ramenant vers lui sans aller lui foutre un coup de boule non plus. Pas doué mais quand même. Nouveau soupir à sentir sa main se déplacer sur mon corps. A venir caresser mon torse, mon ventre, me retrouvant a gémir malgré moi quand il venait par surprise me donner des coups plus franc, crispant a chaque fois ma main sur sa cuisse. Enfin bien vite mon attention fut toute concentré sur le chemin suivit par sa main, a la sentir venir jusqu’à mon membre pour finalement y arrivé. Echappant un soupir des plus explicites au plaisir ressenti par ce simple geste. Oui il ne faisait que me caresser mais c’était un tout. De par ce qu’il me faisait déjà, de par mon état d’excitation. Que de chose prometteuse pour la suite. Et malgré ça je voyais bien qu’il avait envie de joué avec moi ou de me narguer a simplement me caresser de la sorte sans me prendre en main. Grand bien lui fasse je n’étais pas spécialement presser pour le coup.

Détachant ma main de sa cuisse, je l’avais fait remonté jusqu’à sa hanche, glissant a mon corps pour rejoindre doucement sa main posé sur moi. Passant ma main sur la sienne, à suivre le mouvement de ses caresses, me touchant un peu aussi au passage, je l’avais finalement délaissé, remontant ma main sur mon corps. A la passer doucement sur mon ventre, mon torse. Caressant mon buste lentement mais tout en y pressant ma main. Soupirant d’une façon un peu plus alangui sous mes gestes et ceux de Dorian n’en doutons pas. Redescendant ma main sur celle de Dorian pour l’accompagner dans ses caresses tout en me cambrant davantage encore, a en creuser mon dos. Pressant ma main sur la sienne le tout avec un soupire des plus parlant avant de le délaisser de nouveau pour repartir me caresser le torse et le ventre.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   18/12/2015, 01:39

Bien excitant aussi que de voir la façon dont Alby avait réagit quand Dorian avait commencé à le reprendre. Les crispations de sa main sur lui, le fait qu'il venait se cambrer un peu plus et puis, ces gémissements ...Très excitant et bien sexy tout ça aussi. Alby ayant relevé sa tête vers la sienne, Dorian avait un peu plus penché la sienne pour poser sa joue contre sa tête, soupirant d'aise contre lui. Malgré cette petite pause crampe disons nous, ça n'avait heureusement pas tout fait foirer l'ambiance. Du coté d'Alby surtout il entendait. Lui même, il fallait y aller pour lui couper toute envie.

Mais autre chose vint par la suite attirer son attention. Ouvrant les yeux en sentant la main d'Alby quitter sa cuisse, il suivit du regard celle-ci lorsqu'elle rejoint la sienne sur le membre d'Alby qu'il caressait toujours, Dorian, en continuant ses va et viens en lui, le vit alors se caresser le haut de son corps. Qu'il fasse après tout, la vue d'Alby venant caresser son ventre, puis son torse était pas mal du tout. Et puis, Dorian n'avait que deux mains alors … Fermant par moments les yeux, les soupirs que poussait Alby n'en devinrent que plus explicites, et terriblement érotiques à ses oreilles. Prenant une inspiration plus marquée à cela, il tourna la tête pour embrasser celle d'Alby et y laisser ses lèvres alors qu'il sentait à nouveau Alby bouger. Que ce soit son dos qui venait un peu plus se cambrer, lui offrant davantage son corps, ou bien sa main qui avait rejoint la sienne sur sa virilité. Et ces soupirs bon sang ….

Peut être qu'Alby n'avait rien fait de spécial, qui sorte de l'ordinaire ou un truc de fou, mais Dorian avait senti sa propre respiration faire une sérieuse embardée. Preuve d'une bouffée d'excitation, qui venait embraser son bas ventre. Dû à l'excitation, mais à l'envie surtout, celle qu'il éprouvait pour Alby en ce moment même. Et pas des moindres. Aussi peut être qu'après n'avoir pas été foutu de lui dire qu'il l'aimait, il s'était mis en tête de lui démontrer ainsi la chose. Donc, ses réactions étaient assez encourageantes aussi. Prenant un peu plus appui sur son bras, Dorian avait relevé sa tête pour atteindre un peu mieux son oreille et lui murmurer d'un ton suave, tellement parlant quand à son état :

- Tu sais que tu es une réelle incitation à la débauche toi ?

A se tripoter comme ça, tranquillement, à soupirer de la sorte de façon tellement éloquente, son dos cambré ainsi, tout était aux yeux de Dorian des plus excitants. Chose qui se traduisit par le fait qu'il avait un peu plus approfondi ses va et viens en Alby, y allant de longues ondulations en lui. Sa main après l'avoir encore fait un peu patienter, avait finit par prendre son membre en main pour y appliquer des va et viens lents en un premier temps, avant de prendre le même rythme que ses coups de reins. Profitant d'avoir son oreille à portée, Dorian vint happer celle-ci entre ses lèvres, avant de la relâcher pour venir glisser sa langue sur lui, en redessinant ses contours lentement en totale contradiction avec le rythme un peu plus soutenu sans être bourrin bien sûr, de ses coups de reins ou des va et viens de sa main à son membre. Laissant un peu de répit à son oreille, Dorian alla glisser sa langue plus bas sur son cou, descendant autant qu'il lui était possible du moins sans avoir à se tordre le cou. Laissant ses lèvres contre sa peau, soupirant contre lui son plaisir, se mettant à alterner de simples caresses sur son membre quoique insistantes, avec des va et viens.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   20/12/2015, 21:08

Un peu perdu au milieu du plaisir ressenti qui, déjà bien présent, commençait de plus en plus a m’envahir, j’avais tout de même senti Dorian bouger quelque peu dans mon dos pour se redresser un peu et venir porter ses lèvres a mon oreille, frissonnant d’excitation a sa « question » mais surtout au ton qu’i avait employé pour me la poser.

- Tu me le dis assez souvent en effet …

Souvent dans le même contexte, toujours sur le même ton, toujours à me faire le même effet. A ne m’en exciter que davantage, me donner envie de plus. Qu’il me prouve un peu plus ses dires. Chose qui ne tarda pas vraiment à faire avec sa façon se bougé en moi. Y allant de façon plus soutenu bien que toujours attentionné envers moi. Soupirant de façon un peu plus prononcé a cela mais encore bien plus quand il c’était enfin décidé à prendre mon membre en main. Même si ce n’était que par des gestes mesurer pour commencer, c’était déjà bien plaisant et excitant. D’autant plus quand il avait finalement pris le mouvement de ses va et vient en moi.

Pour ma part je continuais à passer ma main sur mon corps. Me caressant de long en large, lentement mais avec insistance, a presser ma main sur ma peau. Que se soit sur mon torse, mon ventre, descendant parfois jusqu’à ma cuisse. Soupirant de plus belle a tout ça, voir échappant quelques gémissement quand Dorian avait fini par aller jouer avec mon oreille. A aller happer celle-ci pour passer sa langue dessus. Inspirant de façon bien plus prononcé à cela. Son petit jeu d’y aller lentement. Remontant ma main le long de mon corps, j’avais été la glisser dans les cheveux de Dorian quand celui-ci venait alors lécher mon cou. Glissant mes doigts à travers ses mèches alors qu’il descendait le long de mon cou. Totalement enivré par toutes ses sensations, je me retrouvais a crisper mes doigts dans sa chevelure pendant que mon autre main faisait de même dans les draps.

- C’est bon Dorian … tu peux y aller plus …

Chose dites dans une voix emplie de plaisir. D’une car c’était le cas mais aussi pour qu’il ne se dise pas que je lui disais ça pour lui faire plaisir. J’avais vraiment envie qu’il y aille plus. Plus vite, plus fort. Le prouvant un peu plus la chose en venant moi-même bouger légèrement mon bassin pour venir plus a sa rencontre. Ma main quittant ses cheveux pour rejoindre de nouveau sa hanche, la crispant a nouveau dessus pour accompagné ses mouvements.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   20/12/2015, 23:28

Il était bien possible qu'il le lui dise souvent c'est vrai. En même temps, c'est ce qu'il pensait. Voir Alby dans ces moments la était quelque chose de vraiment très excitant. Les gens normaux voyaient en lui sûrement ce type sympa, un peu bizarre par moments, qui vivait un peu dans son monde, sortait rarement de sa bulle et lorsque c'était le cas, généralement, ce n'était pas pour de bonnes choses en fait. Enfin, ils ne le voyait pas comme Dorian le voyait, et ne connaissaient pas cette partie de lui. Ils ne savaient pas combien Alby pouvait se montrer très sensuel comme amant lorsque ce n'était pas carrément sexuel. Oh non ! Se dire qu'il était aussi le seul à avoir droit à tout ça ajoutait au coté excitant de la chose. Outre le fait de le voir réagir de la sorte oui. De le sentir excité de cette façon alors que c'était lui qui le prenait était très entraînant, ajoutant à la propre excitation de Dorian. L'entendre soupirer ainsi et le ton de sa voix un peu plus tôt étaient délicieux à entendre. C'était un véritable plaisir, cette confirmation qu'il était bien à cent pour cent avec lui en ce moment.

Les yeux fermés à profiter pleinement de tout ceci, il entendait parfaitement les soupirs alanguis que poussait Alby, et avait senti sa main passer dans ses cheveux alors qu'il avait enfoui finalement son visage dans son cou, embrassant ou donnant des coups de langue sur sa peau. Sa main s'activait toujours sur le membre d'Alby au même rythme que ses va et viens en lui, étouffant par moments des râles de plaisir contre son cou. Tiens, nouvelle invitation d'Alby pour qu'il y aille un peu plus. Et quelle invitation d'ailleurs... Que ce soit par rapport à la voix d'Alby des plus grisantes ou la façon qu'il eu de bouger son bassin pour venir vers lui, ou sa main crispée sur sa hanche.

- Faut pas me le dire deux fois...


Souffla Dorian à son oreille, d'un ton bas. Ne tardant pas à accéder à sa requête, Dorian accéléra alors le mouvement, venant bouger en lui de façon plus enjouée, prenant davantage appui sur ses jambes. Etouffant un nouveau râle de plaisir contre sa peau alors qu'il avait également accéléré la cadence sur son membre, peu à peu, Dorian retrouvait ses sales habitudes et envies : celles d'en vouloir plus. Et tellement plus. En preuve sa façon de bouger en lui de façon plus animée sans pour autant être bestial. Mais à un niveau plus mouvementé. Encore une fois, ce n'était pas assez. Il voulait tellement plus de lui, pouvoir bouger davantage en lui, le toucher de ses deux mains. Vu que l'une était quelque peu coincée pour se soutenir le limitant dans les mouvements de celle-ci. Et cette position, bien qu'agréable et sympathique, reposante pour la pauvre cuisse d'Alby qui avait faillit se payer une crampe, ne lui permettait pas réellement de bouger à sa guise, légèrement bridé comme cela. C'est la raison pour laquelle, après un bref instant, Dorian s'était retiré de lui, donnant un dernier baiser dans son cou avant de se mettre à genoux derrière lui, incitant Alby à en faire de même, le laissant dos à lui.

- Viens …


Ses mains à sa taille, Dorian l'avait aidé à se relever, à genoux devant lui, rapprochant le haut du corps d'Alby près du mur contre lequel le lit était posé. Venant rapidement se rapprocher de lui, Dorian avait passé une main à ses reins pour l'inviter à creuser légèrement son dos, et l'autre se saisissant pour rapidement le reprendre dans un large soupire de plaisir, et continuer la ou ils s'en étaient arrêtés. Ah déjà, ça allait mieux. De ne pas avoir à se soutenir soi même ça aide. Plaçant sa main dorénavant libre à la hanche d'Alby, l'autre était revenue caresser son membre de façon insistante alors qu'il reprenait ses va et viens en lui plus enjoués qu'avant. Rapprochant lui même son visage du cou d'Alby, Dorian alla embrasser sa nuque, léchant celle-ci avant de venir mordiller sa peau. Mordiller on dit, bien loin des morsures que pouvait lui faire le brun.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   21/12/2015, 01:36

Ça aussi c’était une chose qu’il disait souvent, ne pas avoir à lui dire de fois. Et c’était aussi une chose que je savais bien donc quand je le disais c’était bien que j’étais sur de moi. Depuis l’incident technique du moins oui … Mais pour l’heure ce fut donc sans surprise et avec plaisir que je sentis Dorian accélérer son rythme. Gémissant un peu plus fortement a ce nouveau rythme bien qu’allant vite posé ma bouche contre mon bras tendu devant moi pour étouffer ceux-ci. Même si j’étais loin de crier ou même que mes sons puissent être entendu en dehors de la chambre, n’oublions pas que maman n’était pas loin quand même. On n’est pas chez les Wilde ici.

Mais comme dit pour l’heure, mise a par le fait de vouloir étouffé mes bruits, j’étais bien loin de penser a tout ça. Un peu trop occuper à prendre du plaisir. Me concentrer dessus. Ma main se crispant davantage sur la cuisse de Dorian, enivré par ses mouvements de reins en moi a encore les accompagner un peu de mon propre bassin. Un peu on dit. Même si je ne le réalisais pas consciemment, il est de mise de constaté que actif je n’aimais pas trop ne rien faire, comme quand Dorian était au dessus de moi alors que autant en étant passif … crevette des mers quoi ! Mais après tout, si Dorian était un tant soit peu comme moi dans ses moments là, nul doute qu’il appréciait de contrôler totalement la danse non ?

C’est en tout cas ce qui semblait être vu sa façon de se retirer de moi pour te relever dans mon dos. Toujours allongé sur le coté, je m’étais redressé, tournant un visage rougis de plaisir vers lui, un peu perdu aussi a ne pas comprendre tout de suite le pourquoi du comment, finissant par percuter la chose et me redresser alors a mon tour, incité par les mains de Dorian. La levrette entant que passif, je n’aimais pas trop. Ça avait un coté trop … féminin. Oui je sais, chute. Il n’a pas besoin de savoir ça. Mais de comprendre que Dorian voulait que je reste a genoux mais appuyé contre le mur, ça, c’était loin d’être gênant. Au contraire ça avait un coté très excitant. De savoir Dorian coller a moi, mon corps en total accessibilité a ses mains, c’était un truc a m’en faire soudainement frémir d’impatience au même moment que je m’appuyais contre le dit mur, mes avant bras plaqué dessus. C’est sans retenue que j’avais cambré mon dos. Pas à fond mais bien quand même. Décidé à lui donner ce qu’il voulait et à en recevoir aussi. C’est a l’unisson avec son large soupire de plaisir que j’avais gémis a mon tour a la sensation de le ressentir en moi. De toutes ses sensations qui me traversaient de nouveau. Penchant la tête en avant a soupiré plus fortement sous les nouveaux assauts de Dorian. Gémissant sans réussir à m’en retenir en sentant de nouveau sa main a mon membre, surtout à la façon qu’il avait de faire avec. Cambrant pour le coup un peu plus mon dos comme pour lui en offrir autant qu’il m’en offrait. J’avais fini par redresser ma tête, la faisant pencher en arrière mais de coté pour laisser libre accès a Dorian qui embrassait ma nuque avant de sentir ses dents me mordre, frissonnant à cette sensation.

- Griffe moi …

Parce que même si ses petits mordillements étaient très agréable et excitant je dois l’admettre, chacun ses délires voyez vous.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   21/12/2015, 12:51

Le corps cambré d'Alby contre le sien, derrière lui, Dorian ne pu retenir un sourire lorsqu'il entendit qu'Alby n'avait pas pu ou n'avait pas cherché à étouffer le gémissement qu'il eu lorsque le blond avait repassé sa main sur son membre. C'est bien on y arrive … Oh non son but n'était pas non plus qu'il ne se mette à crier de plaisir comme un fou à oublier ou il était et tout ça ( quoique … ) mais du moins qu'il soit un peu plus audible que la dernière fois ici. C'est bien au moins, il semblait nettement plus détendu, tout à son avantage. L'avantage de Dorian pour la peine. Puisque c'était un réel délice de le voir ainsi cambrer un peu plus son dos, s'offrant davantage à lui. Pas de soucis, comptez sur Dorian pour se servir sans gêne, comme le prouvaient ses coups de reins en lui. Sa bouche posée à la nuque d'Alby, il vit celui-ci bouger sa tête alors qu'il lui demandait de le griffer. Trop emporté par le plaisir et l'ambiance que Dorian ne songea pas un seul instant à le faire languir jusqu'à ce qu'il ait gain de cause. Juste après qu'Alby eu terminé sa phrase, Dorian avait bougé sa main qui tenait la hanche du brun pour venir le griffer du haut de sa cuisse jusqu'à sa hanche. Ponctuant son geste par un coup de rein plus appuyé en lui, Dorian avait remonté sa bouche au cou d'Alby pour la rapprocher de son oreille :

- Tu en veux encore ?


En lui murmurant ces mots, Dorian avait remonté sa main doucement sur sa peau, la glissant entre leurs corps, longeant son dos en caressant sa peau pour arriver à son épaule. La encore, il n'opta pas pour le faire attendre une éternité avant de lui donner gain de cause. Trop généreux oui on lui a souvent dit, il sait. Il vint poser le bout de ses ongles courts sur sa peau et reculant légèrement son torse du dos d'Alby pour se laisser plus de place, Dorian avait finit par venir lui griffer le haut de son dos. Son autre main avait elle une nouvelle fois prit le membre d'Alby, pour recommencer à le branler en un premier temps plus lentement que ses coups de reins. Etouffant ses soupirs entre ses lèvres serrées, les yeux qui se fermaient par moments sous le plaisir ressenti, Dorian avait reculé son bassin pour quasiment sortir de lui et remonté sa main sur son membre, et l'autre sur son épaule. Puis, dans un râle de plaisir qu'il eu bien du mal à dissimuler, d'un même mouvement il s'était de nouveau enfoncé en lui, avait rabaissé sa main sur son membre et avait une nouvelle fois griffé sa peau. Pressant quelque peu son bassin contre ses fesses, Dorian avait alors recommencé une nouvelle fois. Se reculer, relever ses mains pour une nouvelle fois le prendre en même temps qu'il recommençait à le branler et le griffait un peu plus loin sur son dos. Il refit ceci une dernière fois avant de reprendre des va et viens en lui et recommencer à bouger sa main sur son membre, passant son autre main autour du torse d'Alby pour poser sa main sur l'un de ses pecs, crispant légèrement ses doigts sur lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   23/12/2015, 09:22

Peut être parce que prêt a ce que Dorian réponde a ma demande, même si pas forcément si vite, j’avais malgré tout eu le temps d’aller étouffer un vif gémissement contre mon avant bras quand celui-ci m’avait griffé la cuisse. Qu’il le fasse a cet endroit la non plus je ne m’y étais pas attendu. Mais c’était tout de même très agréable et excitant n’en doutons pas. Encore plus par l’accompagnement que Dorian avait eu de son coup de rein. Ça je m’y attendais par contre. Comme souvent dit, on connait la bête …

Me remettant a peine de mes émotions que Dorian me demandait si j’en voulais de nouvelles. Pour réponse j’avais juste hoché la tête a l’affirmative. Ma bouche toujours coller sur mon avant bras, m’en séparant juste pour prendre une profonde inspiration avant de bien vite venir la recoller, gémissant de plaisir a la sensation des ongles de Dorian qui longeaient mon dos. Frémissant tout le long de sa descente. Gémissant de plus belle a la délicieuse reprise de mouvement sur mon membre ainsi que toujours ses coups de reins en moi.

- Taré …

Lâcher dans un souffle a moitié étouffé contre moi bras. Pas forcement dans le but qu’il l’entende ou non, juste pour être signifié comme ça. Lui ? Moi ? Les Deux sans doute. Enfin je ne pensais pas si bien dire vu que peu de temps après j’avais senti Dorian presque sortir de moi. Venir presque lâcher mon membre aussi. Me disant alors qu’il voulait à nouveau changé de position et avait donc détaché ma bouche de mon bras en me redressant un peu. Grosse erreur. A la reprise de possession de mon corps par Dorian, de toute part, je n’avais cette fois pu retenir ce vif gémissement de plaisir, venant rapidement tenté de m’étouffer contre mon avant bras mais bien trop tard pour être discret. Mes lèvres cette fois totalement sceller sur mon bras, j’avais tout de même détaché mon autre du mur pour le lancer en arrière, allant frapper Dorian vers les côtes pour lui signifier que c’était un connard. Bon mon mécontentement serait peut-être était plus explicite si je ne m’étais pas retrouvé en même temps à me cambrer encore davantage comme si j’en demandais encore plus, ce qui était un peu le cas aussi oui …

Quoi qu’il en soit de toute façon, la chose semblait être dans les idées de Dorian. Vu qu’à peine avais je eu le temps de replacer mon bras contre le mur que celui-ci avait recommencé son petit jeu. Encore et encore une fois. Enfin cette fois j’étais préparé à sa fourberie, étouffant autant que possible mes gémissements contre ma peau. Toujours à lui tendre davantage mes fesses et a frémir sous le passage de ses ongles et mon corps tremblotant du moindre de ses gestes d’avant ou d’arrière jusqu’à ce que celui-ci reprenne des va et vient plus classique.

- T’es un connard !

Chose dites très rapidement dans un soupire empli de plaisir avant de bien vite retenir m’auto étouffer. C’est bien simple maintenant il ne m’aura plus ! Enfin même si ma bouche restait coller à mon bras, mon bassin lui venait de plus en plus se bouger d’avant en arrière pour accompagner les mouvements de Dorian. De plus en plus envie de plus. De sensations, de plaisir, de tout. Continuant de soupirer comme un fou contre ma chair.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   23/12/2015, 13:42

Oui taré, il paraît. Il ne semblait pas réellement s'en plaindre, à étouffer ainsi ses soupirs et gémissements contre son bras de la sorte. C'est bien, petit à petit il arrivera à le faire réellement gémir, et à entendre sa voix un peu plus. C'était vil ? Oh, voyons, rien de nouveau sous le soleil concernant cela. Mais la chose arriva plus vite que prévu. Alby ayant baissé sa garde avant qu'il ne vienne le reprendre de part et d'autre, Dorian eu un très large sourire dans son dos, le genre de sourire à la foi du mec fier de sa connerie, et très excité aussi. Alby avait beau lui dire de temps en temps qu'il était bien expressif dans son genre, mais quand le brun le voulait aussi – ou ne le voulait pas mais vous aurez sûrement compris – il savait se montrer très entraînant dans ses réactions. Alors son petit coup dans ses cotes hein …. ça eu le mérite de le faire plus rire dans un souffle qu'autre chose.

- Pas bien crédible ….


Avait-il soupiré ensuite en le voyant se cambrer davantage. Rudement excitant ça … Bien dommage que par la suite Alby eu compris la chose vu qu'il était allé retourner étouffer ses gémissements contre son bras. Oh, à la limite, ce n'est pas grave. Puisque la moindre des réactions de son corps était tout aussi délicieuse. Baissant brièvement les yeux pour poser son regard à sa chute de reins, sentant le corps d'Alby quelque peu trembler dans ses bras, oh que c'était excitant. Un connard ? Relevant les yeux sur l'arrière du crâne d'Alby qui continuait alors à s'étouffer contre son bras, l'air pas le moins blessé du monde. Encore une fois, cette histoire de crédibilité oui.

- Arrête je me sens aimé la …


Soupira t-il sur un ton à la fois amusé, mais très excité. Non, ce n'était pas ses petites insultes qui l'avait émoustillé non plus. C'était tout ça. Toutes les réactions d'Alby qui ne faisaient qu'accroître son propre plaisir. De le voir se cambrer ainsi, à bouger son bassin pour aller à la fois à la rencontre du membre du blond et à la fois vers sa main, soupirer ainsi comme rarement il l'avait entendu faire. C'est simple la fois dernière c'était pendant les vacances, au lac. Enfin cette fois, il n'allait pas non plus continuer à se faire plaisir avec lui une fois Alby terminé, bien qu'il lui avait donné son accord ce jour ci. Non, la, il était plus dans l'optique de continuer à faire soupirer ainsi Alby, voulant entendre davantage ses gémissements étouffés contre sa peau et son corps se tendre ainsi.

Donnant à ses coups de reins un rythme plus soutenu alors, il accompagna le rythme de ses hanches avec celui de sa main sur le membre d'Alby. Son autre main, dont le bras le gardait autant contre lui que possible, était doucement remontée sur le torse d'Alby, glissant ses doigts sur sa peau pour arriver à son cou. Penchant la tête vers sa nuque, y étouffant au passage un autre râle de plaisir sous toutes ces sensations, il remonta sa main plus haut, remontant sur la mâchoire d'Alby et se glissant entre son visage et son bras, posant sa main sur la bouche d'Alby – sans l'étouffer non plus bien sûr – pour qu'à la fois Alby continue à faire taire tous ses soupirs mais aussi lui faire légèrement relever la tête pour avoir meilleur accès à son cou, ou il déposa ses lèvres.

- Putain Alby …


Soupira t-il contre sa peau, à étouffer lui aussi un soupir plus qu'audible de base, continuant avec un peu plus d'ardeur ses coups de reins en lui tant qu'avec sa main le branlant toujours.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   25/12/2015, 20:08

Un peu trop occupé a étouffé mes gémissements du au plaisir monstrueux que je prenais, je n’avais pas pu répondre a la réplique de Dorian mais celle-ci m’avait tout de même bien amusé. Esquissant un sourire contre mon bras, j’avais perdu celui-ci assez vite. Pas du tout a cause d’un truc que Dorian aurait mal fait ou quoi, bien au contraire. Justement car tout ce qu’il faisait était des plus délicieux et m’empêchait un peu de réfléchir a d’autre chose. Pour le moment j’étais la seule chose qui occupait vraiment mon esprit tout comme mon corps était lui et tout ce qu’il me faisait ressentir. Des choses que je ressentais de façon bien plus intense que les autres fois. Peut être que cette petite recherche et trouvaille de tout à l’heure avait débloqué un truc ou je ne sais quoi. C’était pourtant mal engagé vu qu’à la base j’étais dans l’idée que c’était moi qui allait prendre Dorian. Mais la …

Frissonnant de plus belle au nouveau rythme de Dorian, je me retrouvais a étouffer de plus belle de nouveaux gémissement contre ma peau. Continuant de mouvoir mon bassin à la rencontre de celui de Dorian bien que plus doucement, m’appliquant surtout à bien garder équilibre sur mes jambes pour lui permettre de taper comme il le voulait. Nouveau frisson à sentir sa main se déplacer sur moi. A sentir ses doigts sur ma mâchoire puis a s’immiscé entre mes lèvres et mon bras, le laissant doucement poser sa main sur mes lèvres et m’entrainer à pencher la tête un peu plus en arrière. Et ça voix …

- Hmmmhaammm ! …

Bruit représentant un gémissement de plus plaisir étouffé contre la main de Dorian. J’avais d’ailleurs détaché une de mes main du mur pour vite venir la plaquer contre la sienne histoire d’être sur qu’il ne la retire pas. Continuant de gémir ainsi durant plusieurs secondes alors que mon corps se retrouvait traversé de tremblement de plaisir tout en jouissant dans la main de Dorian. Trop d’excitation, de plaisir et, le simple son de sa voix, a dire mon nom ainsi … J’avais a peine eu le temps de me sentir venir mais autant dire que la jouissance en elle-même je la sentais d’une façon bien plus intense que bien des fois. Tremblant encore quelque peu de tout ça, mes gémissements eux c’étaient un peu plus tari bien que vite remplacé par une respiration un peu plus difficile mais a toujours sentir le plaisir et l’excitation en moi. Allant tout de même fermé mes doigts sur ceux de Dorian pour lui faire retiré sa main et pouvoir prendre une profonde inspiration.

- Désolé …

D’être venue comme ça sans prévenir. Pauvre papier peint au passage. Oh après je savais bien que ce n’était pas forcement ça qui allait l’arrêter ou quoi. Pour ça aussi que malgré ma tête qui me tournait dangereusement des suites de mon orgasme je continuais de bouger tant bien que mal mon bassin vers lui.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   25/12/2015, 21:24

Ses lèvres posées dans le cou d'Alby, Dorian continuait ses mouvements de part et d'autre son amant, tant par l'avant que par l'arrière, à s'activer en lui et sur lui. Tout ce plaisir qu'Alby prenait, Dorian le ressentait. Et cela ne faisait qu'augmenter son propre plaisir également. C'était grisant de sentir tout ce que ressentait Alby. Si Dorian n'était tellement pas pris par tout ça, ses soupirs étouffés ou bien les frissons qu'avait Alby, il repenserait sûrement à la première fois ici ou il l'avait pris. Ou, même s'il avait ressenti une envie, clairement ça ne l'avait pas enchanté plus que ça. Comparé à la ou il semblait réellement prendre beaucoup de plaisir, que de chemin parcouru.

Et tiens, même si Dorian n'eu pas le plaisir d'entendre la voix d'Alby exprimer son plaisir, ce gémissement qu'il avait alors poussé contre sa main avait quelque chose de très excitant. Comme s'ils faisaient quelque chose de mal et qu'ils devaient cacher ( en vrai c'est juste qu'Alby ne voulait pas que sa mère entende quoi que ce soit mais chut, laissez le dans son délire ). Cela lui fit donner des coups de reins un peu plus prononcés en lui, sous l'impulsion du plaisir, fermant les yeux en posant son front sur son épaule. Mais relevant bien vite sa tête lorsqu'il compris qu'il était tout simplement en train de venir dans sa main. Et sur le mur mais la, franchement, Dorian s'en foutait. Ça aurait bien pu être sur une photo de sa mère à lui il s'en foutrait tout autant. D'accord, la comparaison est un peu poussée, mais c'est simplement que Dorian était comme subjugué par les réactions du corps d'Alby. Tous ces tremblements délicieux qui le parcourait dans ses bras, ou ses gémissements étouffés contre leurs mains. A cela, Dorian prit une brusque inspiration tant c'en était excitant. Continuant de le branler le temps qu'il ne soit totalement venu, Dorian avait descendu sa main de la bouche d'Alby lorsqu'il la lui retira. Désolé ? De quoi, il ne savait pas trop. Mais bon, il n'était pas en état et n'avait pas envie de chercher ce pourquoi.

- J'aurais préféré un merci …. mais je m'en contenterais...

Bref ton de l'humour alors que sa voix était tellement claire quand au plaisir qu'il prenait. Qu'Alby se rassure, Dorian n'allait donc pas lui faire une nouvelle fois le coup de la soirée au lac, ou il avait continué à se faire plaisir après qu'il soit venu. D'autant plus que posés ainsi, pauvres petites jambes d'Alby quoi. Déja qu'il sentait qu'il avait un peu de mal à bouger encore son bassin. Mais ce n'était pas vraiment par pitié qu'il avait entamé sa dernière ligne droite, seulement par envie. De venir à son tour en lui, et de ressentir aussi ce plaisir. Descendant sa main qu'il avait posée à sa bouche, Dorian la glissa sur le ventre d'Alby, caressant autant que soutenant celui-ci alors qu'il donnait des derniers coups de reins en lui, quelque plus vifs, alors qu'il avait opté pour sa part à étouffer ses râles de plaisir dans le cou d'Alby. C'est au bout de quelques coups de reins plus tard qu'à son tour il se laissa emporter dans les limbes du plaisir, crispant sa main sur le ventre d'Alby, plaquant sa bouche sur sa peau pour tenter de dissimuler au mieux un râle de plaisir intense. Les yeux fermés, Dorian vint alors dans de derniers coups de reins, pressant quelque peu son bassin contre les fesses d'Alby, savourant avec un plaisir sans nom toutes ces sensations qui le traversait. Se laissant quelques secondes à rester ainsi, tenant fermement Alby dans ses bras et contre lui, Dorian finit par lentement sortir de lui, avant de les faire doucement basculer sur le coté, le tenant toujours contre lui. Il resta ainsi de longues secondes, toujours à profiter de cet état de félicité, caressant la peau d'Alby de sa main et embrassant sa nuque entre deux respirations, avant de demander doucement :

- Est ce que … ça va ?

Il lui avait semblé que oui, mais … sait on jamais.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   25/12/2015, 22:10

Merci ? Oui aussi mais la j’étais un peu trop ailleurs pour réussir a penser de façon cohérente ou réussir a dire quoi que ce soit, un peu trop occuper a trouver mon souffle et a retenir mes jambes de s’effondrer. Non rien à voir avec une crampe se faisant sentir. Juste la fatigue et le fait qu’à présent je sentais mon corps s’engourdir des suites de mon orgasme. Tout comme ma tête et mes esprit bien ailleurs eux aussi …

Mais autant que possible je prenais sur moi pour garder un minimum de contenance. D’autant plus en sentant Dorian reprendre ses mouvements de plus belle, comprenant sans mal le pourquoi du comment. D’un coté petit sentiment de déception, a me dire que je m’étais peut être laissé aller trop vite mais aussi que ça annonçait aussi la fin. De l’autre sentiment de soulagement, de parce que ça annonçait la fin aussi et que vu l’état de mon corps l’aurais du mal à suivre le rythme encore bien longtemps mais aussi tout simplement car tout ça continuais encore un peu, continuant a me submergé de plaisir à sentir ainsi Dorian en moi et toutes les sensations que cela amenaient avec. Me remettant pour le coup à gémir de plaisir même si plus doucement, me retenant un peu au silence même si c’était dur. Encore plus avec ma main de Dorian qui avait quitté la mienne pour aller sur mon corps, mon ventre, me faisant une nouvelle fois trembler sur son passage. Pour ma part j’avais relevé mon bras, allant porter ma main dans les cheveux de Dorian qui avait porté sa tête dans ma nuque. Passant mes doigts à travers ses mèches à les y crisper quelque peu. Par à-coup en rythme avec mes gémissements et ses coups de reins. C’est en sentant Dorian venir par les mouvements de son corps que j’avais tendu le mien. Echappant un gémissement plus lent et continu que les autres tout en me cambrant davantage en sentant Dorian se presser contre moi.

Après ses quelques secondes de pause, mon bras appuyé contre le mur se retrouvant à trembler, un peu comme tout le reste de mon corps a vrai dire. De par tout ça mais aussi et surtout d’épuisement. Après un soupire échappé en sentant Dorian sortir de moi, je m’étais laissé entrainé par lui, retirant ma main de ses cheveux pour rapidement me retrouver allongé de coté sur le lit, Dorian toujours dans mon dos. Un bras amorphe sur le lit, mon autre main était allée se poser sur une de Dorian. Cherchant doucement a retrouvé ma respiration. Les yeux fermés à respirer fortement mais sur un rythme plutôt lent. Un état d’esprit de plénitude absolu. Si ça allait ?

- Non … C’était … Affreusement … Nul …

D’autres questions ? Enfin entre ma respiration allongée et le ton alangui restant encore présent dans ma voix il aura sans aucun doute compris que je trouvais juste sa question inutile après tout ça. Quelques petits mouvements d’épaule, cherchant à me retourner vers lui, j’avais fini par abandonner.

- J’suis trop … défoncé … Enfin … Fatigué ...

On ce sera compris quoi. Dans le sens fatigué a un point que je n’arrivais même plus à contrôler mon corps pour simplement le retourner face a lui voir juste me mettre sur le dos. C’est fou ça d’ailleurs cette impression d’être toujours plus fatigué quand c’était lui l’actif que moi.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   25/12/2015, 23:08

Allongé contre Alby, Dorian avait gardé ses bras autour de lui, sa main contre son ventre. L'autre, décorée d'Alby, était sur le dos, sur le lit. Les yeux clos à profiter encore de cet état, respirant doucement contre la nuque d'Alby, il entendit sa réponse alors. Affreusement nul ?

- C'est quelque chose que tu me dis souvent ….

Répliqua t-il d'un air méfiant. Après les parties de jambes en l'air ou c'était Dorian qui le prenait. Toujours avec le ton qui laissait penser le contraire c'est sûr, mais oui, le blond se fit alors la remarque que c'était souvent que ça arrivait. Pas à chaque fois, mais presque. Que c'était nul, qu'il avait pas aimé …

- T'as de la chance que je ne fonctionne pas comme toi.

Lui soupira t-il avant d'embrasser sa nuque. Pourquoi ? Non mais imaginez si Dorian disait une telle chose une fois seulement, le film de malade qu'Alby se ferait dans sa tête ! Alors une fois sur deux ? Mais c'est plus un film, une saga toute entière, avec le prélude et le préquel, les objets dérivés, les spin off et tout ce qui bouge ! Enfin, bien sûr, Dorian aura droit à une remarque la dessus au moment ou il s'y attendra le moins et bien entendu, quand ça aura déjà fait son chemin dans sa tête. Mais la, Dorian étant lui, ça lui passait au dessus, comprenant ce qu'il voulait dire par la. Enfin …. Normalement. Après tout, c'est pas comme si quelques petits encouragements étaient de refus ! Fierté masculine et ce genre de choses. Oui, même un type comme Dorian ne disait pas non à ça. Surtout un type comme Dorian même ! Enfin, ça aussi, ça semblait passer au dessus de la tête d'Alby, mais passons. Il faisait quoi avec son épaule ? Il tentait de bouger ? Il avait une crampe ? Oh, bref ricanement lorsqu'il dit être trop défoncé.

- A qui le dis-tu ….

Oui oui, fatigué c'est cela. Pourtant c'était lui qui avait eu le rôle le plus tranquille normalement. Allez comprendre. Avec un petit soupir, reprenant une respiration plus normale, Dorian avait déplacé son bras de sous Alby, pour pouvoir s'appuyer dessus et le regarder par dessus son épaule, un petit sourire aux lèvres en voyant un peu mieux la tête qu'il affichait.

- C'est dans ces cas la que je comprends parfaitement tes envies de photo souvenir.

La, il n'y avait rien de spécial ou de trash, c'était juste l'expression sur le visage d'Alby. Complètement vanné, c'est sûr, mais clairement d'une bonne fatigue pour le moment. Bon, avec tout ça, pas sûr que Dorian n'arrive à lui dire les mots qu'il avait tenté de lui arracher, mais ne le rappelons pas à Alby pour l'heure. Ce serait con de péter l'ambiance. Dorian s'était penché un peu plus pour venir déposer ses lèvres sur sa pommette, l'embrassant brièvement avant de se redresser et relever sa main décorée d'Alby. Avec un petit coup d'oeil au mur qui avait pris cher lui aussi, mais pour le moment, encore, il s'en foutait.

- Encore une fois et on pète notre record. Mais, pas dans l'immédiat j'imagine ?

Fit-il en relevant sa main à son visage, léchant ses doigts tranquillement. Enfin, avec la tête du mec qui vient de prendre un pied pas possible, les cheveux en bordel à cause des passages de la main d'Alby dedans. Pourquoi il disait ça ? Bien, il n'y avait qu'à voir commet était Alby …. Et malgré tout ce qu'il en disait, la nécrophilie ne le tentait pas des masses.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 19:07

Quelque chose que je lui disais souvent ? A bon ? Je m’en rendais pas forcement compte. Bien le souvenir que en effet ce n’était peut être pas la première fois que je lui disais mais c’était pour rire il devait bien le savoir. Bien que la son petit ton méfiant me mettait un peu le doute.

- C’est parce que tu pose souvent des questions idiotes …

A me demander si ça allait ou quoi. Ça ne se voyait pas peut être ? Ou ça ne c’était pas sentie ? Est-ce qu’à un moment il m’avait senti retissant ou pas avec lui ? Avais-je donné l’impression de ne pas aimer ça ? Enfin après si ça ce trouve peut être, mais ce n’était pas mon ressenti donc je ne pensais pas. Le truc qu’il ne fonctionne pas comme ça, j’étais pas bien sur de comment le prendre mais bon vu que c’était moi qui avait commencé a lui lancer un petit truc on allait rien dire si ce n’est un petit « pff » avant d’affiché un léger sourire, les yeux toujours fermé a moitié en train de m’endormir dans ses bras.

Enfin j’avais tout de même rouvert brièvement les yeux pour voir ce qu’il trafiquait en le sentant bougé. Levant les yeux vers lui et échappant un petit pouffement de rire a sa réplique.

- Débile …

Mais un débile que j’approuvais parfaitement. Sur que les photos que j’aimais faire de Dorian en après sexe c’était bien souvent pour le coté pas mal porno de comment il finissait mais c’était aussi et surtout pour sa tête de bien heureux ravagé de plaisir et de bien être. Je ne savais pas quelle tête j’avais actuellement mais surement qu’il y avait un peu de ça. J’avais refermé les yeux en voyant Dorian venir embrasser mon visage, les rouvrant quand il se redressa pour le regarder de nouveau. Petit bug sur ses doigts, a le regarder se les lécher ainsi. Vision bien excitante on n’en doute pas. M’arrachant d’ailleurs une longue inspiration avant de relever les yeux vers lui, réfléchissant une petite seconde a ce qu’il venait de me dire avant d’échappé un petit rire et reposant ma tête sur le lit, mes mains remonté dessous en fermant de nouveau les yeux, un petit sourire aux lèvres.

- Non pas maintenant ou sinon c’est que tu te démerde avec mon corps.


Déjà qu’il se démerde pour me faire remonter et après qu’il me reprenne ou s’emboite sur moi mais moi en tout cas j’étais trop naze pour faire quoi que ce soit.

- T’façon ça compte pas vraiment … Vu que c’était toi …

Ma phrase était entre coupé du fait que je commençais doucement à m’endormir, submergé par la fatigue. Mais oui pour cette histoire de record dans ma tête ça ne comptait pas vraiment. C’était Dorian qui m’avait pris alors que les autres fois c’était toujours moi. Dans ma tête pour qu’il y ait record il fallait que les choses ailles toujours dans le même sens. Que Dorian était capable de faire ça un certain nombre de fois ça merci je m’en doutais un peu. Moi ce qui m’intéressait c’était de pouvoir le faire autant que lui. Et que ses ex oui …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 20:34

Des questions idiotes d'accord, mais désolé de tout de même se poser la question de savoir si ça allait. Et tant que pendant que la, après. Savoir aussi s'il n'avait pas mal quelque part par exemple. Mais s'il posait vraiment des questions si idiotes que ça, il n'allait plus les poser et c'est tout. Ceci dit, vous vous en doutez sûrement, mais Dorian n'était pas du tout vexé d'une quelconque manière. Pas après tout ça, pas dans cet état de plénitude dans lequel il se trouvait. Débile ?

- Jamais quelqu'un ne m'aura autant couvert de mots d'amour que toi.

Lança Dorian d'un ton nonchalant. La encore, ça ne le perturbait pas comme lorsqu'il l'avait traité de connard ou il ne savait plus quoi pendant l'acte. Enfin, débile peut être, mais la respiration qu'eu Alby à le voir se lécher les doigts était amusante. Ah cette tête qu'il lâchait ça n'avait pas de prix. Exciter Alby était vraiment l'une des choses qu'il préférai faire, aucun doute la dessus. Sa main propre, il resta appuyé sur son avant bras pendant qu'Alby avait réussi à bouger ses mains pour le mettre sous sa tête, un petit sourire de bienheureux sur son visage. Au tour de Dorian de pousser un bref rire.

- Comptes sur moi !

Même si ça faisait encore très nécrophile cette histoire la, de dire de se démerder avec son corps. Gardant ses yeux sur le visage d'Alby, Dorian affichait un léger sourire sur ses lèvres en voyant la fatigue se lire peu à peu sur le visage d'Alby. Hein ? Ça ne comptais pas vraiment ? Léger air d'incompréhension à ses mots, ne comprenant pas trop ce qu'il voulait dire par la. Bien sûr que ça comptait, c'était le nombre de fois ou ils s'envoyaient en l'air non ? Ah non, peut être juste le nombre de fois ou Alby pouvait le prendre.

- Hum je vois …

Pensif, Dorian regarda Alby en pensant à ça. C'est sûr que ce n'est pas la même chose dans un rôle comme dans l'autre, ça, pas la peine de le lui dire. Ça demandait d'autres efforts disons, mais … Dorian lança un regard à Alby, le regardant de haut en bas avec un petit sourire en coin.

- C'est pas demain la veille que je pourrais alors égaliser ce score avec toi !

Après un léger rire, Dorian avait penché sa tête en avant pour aller poser ses lèvres sur les siennes. Non mais qu'il dise seulement le contraire ! Il était mort le gars, alors même tenter de le faire repartir allait être compliqué pour qu'au moins ils puissent égaliser leur score, ou Alby était l'actif. Séparant ses lèvres des siennes, Dorian s'était un peu redressé au dessus de lui, une main posée sur son torse.

- Pas grave de toute façon. C'est pas comme si demain il allait y avoir cours non ?

Ils auraient l'air beau d'arriver totalement crevés. Certes, Dorian avait l'habitude lorsqu'il dormait avec Alby d'avoir des nuits plutôt courtes et entrecoupées, mais au moins il dormait.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 21:12

Les mains toujours sous ma tête et les yeux fermé vraiment pas loin de m’endormir j’avais tout de même rouvert les yeux en tournant légèrement ma tête vers Dorian l’œil un peu mauvais. Aussi mauvais que ma fatigue me le permettait du moins.

- Hé ! …

Ça voulait dire quoi ça ? Bon d’accord vu le contexte actuel et mon état ce n’était pas forcement faux mais si déjà j’avais souvent l’impression de pas être a la hauteur des attentes de Dorian en tant qu’actif maintenant il fallait aussi qu’il me fasse remarqué que je n’étais pas top en passif ? Youpi quoi ! Mais bon pas vraiment le temps de tergiversé sur ça que Dorian était venu m’embrasser. Faible réponse a son baisé, aussi bien par mécontentement que par la fatigue mais sans le repousser pour autant. Encore une fois, je ne pouvais pas non plus lui donner tord. Nos lèvres séparé, je regardais Dorian. Oué dans tout les cas de toute façon même sans parler de mon état quelque peu handicapent pour une suite ou une autre, demain il y avait cours. Lâchant un petit soupire, j’avais reposé ma tête sur mes mains, fermant de nouveau les yeux comme pour m’endormir.

- Hum … Mets moi sous la couette …

Couette sur laquelle j’étais couché oui. Oh ça va, il avait l’habitude non ? Que je m’endorme comme ça et qu’il doit se démerdé a me border. Si je ne devais pas nier être un piètre amant, qu’il ne ni pas lui être une maman poule. Et s’il avait besoin d’encouragement pour faire ça sans râler.

- Tu m’as tellement bien fait l’amour que je suis totalement vidé de toute mes forces alors assume tes responsabilité …

Alors bord moi doucement, sans m’envoyer valser dans tous les sens et viens te coller a moi pour me serrer dans mes bras que je puisse dormir du sommeil de la crevette repu de bonheur et de satisfaction.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 21:30

Loin de prêter attention aux protestations que pouvait avoir Alby, Dorian attendait juste qu'il tente de lui dire le contraire. Seulement pour avoir le plaisir de lui demander de lui prouver qu'il avait tort. Il se serait tellement marré, ça aurait été drôle …. Pour Dorian sûrement, sur le moment, parce que même si Alby avait fait ça, il se serait prit le chou tout seul, et ça lui serait retombé sur la gueule à un moment ou un autre. Tant pis, il maintenant que le brun n'était pas en état d'assumer un rôle ou l'autre. Hé tout de même, après sa journée de cours, chargée en émotions et suivit de trois galipettes plutôt intenses, il était loin de lui en vouloir. Plus une prise de tête et un boudage oui. Relevant un sourcil à la demande d'Alby, Dorian l'avait un peu regardé de travers.

- Non mais l'autre la …

Le mettre sous la couette, espèce d'assisté. Il voulait aussi une couverture en plus sur lui, un petit thé ou une connerie du genre ? Non mais. Se redressant quelque peu sur son bras Dorian avait une nouvelle fois tourné les yeux vers Alby en l'entendant reprendre la parole. Lâchant un petit « humpf » à son histoire de lui avoir fait si bien l'amour que ça – pas trop tôt le petit compliment d'ailleurs – il n'était pas non plus dupe quand au reste de la chose.

- Et t'es pas vidé que de tes forces .... Enfin. Il va falloir que tu apprenne à être un peu plus endurant que ça et pas à tomber raide mort à chaque fois. C'est pas drôle de tout faire seul par après.

Le border, tout ça tout ça. Bien qu'il n'était pas dans un tel état à chaque fois c'est un fait. Comme dit, l'accumulation de cette journée y était pour quelque chose c'est sûr. C'est donc en pestant, que Dorian avait donc finit par se redresser sur le lit, bien moins naze qu'Alby, pour tirer la couverture de sous lui, plus ou moins délicatement. C'est à dire en faisant genre il faisait ça à contre cœur, mais en faisant attention tout de même à ne pas envoyer voler Alby contre le mur. Quoiqu'avec la nouvelle décoration, ça aurait été marrant. Ah, note à lui même, nettoyer ça avant de partir demain. D'ici la ça aura séché, un coup de raclette et hop. Couette retirée, il finit par la rabattre sur eux deux en même temps qu'il se rallongea sur le lit.

- Alors, heureuse ?


Demanda le blond tout en glissant un bras sous la nuque d'Alby, pour l'inciter à venir vers et contre lui, pour le prendre dans ses bras, allongé sur le dos. Qu'il dorme s'il le veut. Dorian n'avait de toute façon pas oublié son objectif nocturne, ça non …. En attendant, il avait penché sa tête pour embrasser le front d'Alby, laissant par la suite sa tête contre la sienne.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 22:16

Sans bougé d’un pouce de ma position si ce n’est a un peu plus froncer les sourcils tout en lâchant un « tss » a la remarque de Dorian. Apprendre à être plus endurant. Tomber raide mort a chaque fois. Le laisser tout faire. Non mais attention trop de mots gentil la, je vais finir par rougir ! Ok qu’il me traite d’assisté ou de gamin je veux bien mais c’était quoi le besoin de m’attaquer sur ça ? Parce que dit comme c’était dit ça sonnait plus comme du reproche qu’autre chose. Encore une fois à me faire comprendre que je n’étais pas a la hauteur. Sympa quoi. Dans un moment pareil. Ça fait plaisir … Enfin ne rétorquant rien de plus que mon petit air pas content, je laissais Dorian faire son boulot, à savoir virer la couette de sous moi pour la passer par-dessus. Autant dire que cette fois la, sans faire l poids mort, je ne l’avais pas du tout aidé dans sa tache. Qu’il se démerde si j’étais si nul que ça alors que lui était tellement génial. Chose qui d’ailleurs fut le cas vu que je me retrouvais à présent sous la couette. Dorian s’étant déplacé pour ce coucher du coté face a moi. Même si agacé par ses propos, j’avais tout de même relevé ma nuque pour laissé Dorian passer son bras sous celle-ci. Le laissant aussi se coller a moi et posant une de mes mains sur son torse ainsi qu’une jambe que j’avais plié pour la poser sur les siennes comme je faisais souvent.

- Ta gueule la princesse …

Non mais. J’lui en foutrais des heureuse. Enfin malgré tout cela n’avait pas été dis sur un ton spécialement agressif ou méchant. Bien trop crevé pour ça. A vrai dire pour l’heure, même avec mon petit cerveau agacé par les propos de Dorian, j’étais tellement claqué que je ne voulais qu’une chose, dormir. Et la chose ne tarda pas. Ma tête posé sur son épaule, ma main qui avait glissé de son torse a ses cotes quand ma jambe elle c’était un peu plus plié et remonté sous son entre jambe, me voila endormi en même pas quelques minutes.

Dans un premier temps, ma nuit avait été plutôt calme. Physiquement du moins vu que mon corps était trop épuisé pour pouvoir bouger. Mais dans ma tête autant dire que c’était un vrai défilé de scènes a la con en rapport avec cette histoire d’endurance et tout. Des rêves à la con ou soit justement je débordé d’endurance a baisé Dorian a la chaine jusqu’à en épuiser celui-ci mais ou plutôt que d’en être fier j’engueulais celui-ci en mode « Alors c’est qui qui est raide mort et qui manque d’endurance ? Hein connard ! » avant de le reprendre de plus belle. Ou sinon la total inverse ou à peine il me touchait que voila je m’écroulais. Ou même si c’était moi qui le prenait et bien à peine quelques coup de reins et j’étais mort. Super nuit quoi. Et d’ailleurs tout cela était tellement agaçant que mon corps avait fini par reprendre du poil de la bête et mon bien connu sommeil agité avait repris le dessus. Bougeant contre Dorian à lui donner des coups de bras ou de jambe. Montant sur lui pour peut après retomber de l’autre coté de lui. Recommencé pour repartir me coucher de mon coté initial. Recommençant a bougé un peu dans tout les sens a me retrouvé un moment un peu en travers du lit, mes jambes sur Dorian et ma tête dans le vide. J’avais rebougé pour revenir vers lui, disparaissant sous la couette pour posé ma tête contre sa hanche et m’accrochant a sa jambe en mode koala. J’étais remonté a la surface en rampant sous la couette pour en faire sortir juste mon visage et prendre de grande inspiration, au bord de l’asphyxie la dessous. Et puis pour terminer, pour le moment du moins, j’étais revenu me coller à Dorian, passant mes bras autour de lui à le serrer contre moi tout en posant ma tête sur son torse. Restant ainsi calmement quelques minutes avant de soudainement venir lui donner un grand coup de pied dans son tibia.

- connard ! …

Mot doux soufflé dans une voix endormi mais agacé. Reprenant tout de suite après mon calme a juste resté collé a Dorian en le serrant dans mes bras.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   26/12/2015, 23:01

En attendant, la princesse, elle l'avait baisé au point qu'il en soit mort alors, crédibilité dans ses propos zéro. Alors, à des kilomètres d'être vexé, Dorian avait préféré resserrer doucement ses bras autour de lui sentant petit à petit le corps d'Alby en proie à ce relâchement typique du sommeil. Les yeux clos contre lui, il sentit Alby se mettre un peu plus à son aise sur lui, avant que Dorian ne comprenne qu'il s'était endormi. Ah, quelle tête à claques quand même quand il voulait ! Mais bon, c'est aussi pour ça que Dorian l'aimait. Aussi, le blond finit dans un petit soupir de bien être par rejoindre dans le sommeil.

Il lui avait semblé avoir un peu dormi avant que le cirque nocturne ne commence. Sursautant brièvement en sentant un premier coup à sa jambe, il s'était a peu près rendormi avant qu'un coup sur son torse ne le réveille. Grognant à cela, il n'y avait plus prêté attention avant qu'Alby ne le confonde avec un mur d'escalade à lui grimper dessus pour se coucher de l'autre coté. Pour mieux faire le chemin inverse, lui écrasant les côtes au passage. Mais vraiment pas doué même endormi ce gars ! A quoi il rêvait pour avoir une telle réaction ? Il était dans un camp d'entraînement et devait ramper ? Il ne savait pas. En tout cas, suite à ça, il eu droit à une longue période ou il ne pu se rendormir. Quelque peu blasé et fatigué, à sentir Alby bouger dans tous les sens. Dans son cerveau à moitié éveillé, il se dit que ça devait être chaud pour les femmes enceintes à sentir leur gamin bouger dans leur bide sans cesse …. Oui, belle comparaison, on évitera d'en parler chez le psy merci. Lorsqu'Alby s'en alla sous la couette, il fut tenté de lui presser la tête dessous pour l'étouffer un bon coup. Non mais vraiment, l'espace d'un temps, ce fut très tentant. Le fait qu'Alby fut plus rapide que lui lui sauva la vie. Oh peut être que son cinéma à bouger sans cesse était terminé vu la façon qu'il eu de se coller à lui. Ah, merci, pas trop tôt ! Lâchant un soupir de soulagement, Dorian avait fermé les yeux pour s'apprêter à se rendormir, au moins une heure ce serait bien. Il avait vu un peu large. Vu qu'à peine assoupi, une vive douleur à son tibia ( tiens, ça faisait longtemps ) se fit ressentir, accompagné d'un nouveau mot doux d'Alby. Etouffant entre ses lèvres une exclamation à la fois d'énervement et à la fois de douleur, Dorian avait senti Alby serrer un peu plus ses bas autour de lui. Il était mignon, mais la non.

S'extirpant de ses bras comme il le pu, Dorian se faufila hors de la couette pour un premier temps se poser au bord du lit, et se frotter la jambe avec énergie. Putain, ça faisait mal ! Mais de quoi il rêvait ? Dorian aurait dû s'y attendre pourtant. Qui dit journée chargée dit nuit agitée. Il aurait du lui filer un calmant. Parlant de calmer, Dorian était resté une minute ainsi, à retrouver lui même son calme suite à ce nouveau réveil des plus désagréables. Se redressant, le blond avait tourné la tête vers Alby, qui semblait parti loin dans ses rêves bizarres. Enfin, il savait que ce n'était qu'une façade. Dans peu de temps il lui aurait collé une beigne. Tss …. Comment avait il fait pour tomber raide dingue d'un gus pareil … oh, parlant de ça ! Oui, il restait ces mots qu'il lui était si difficile à dire, et, du coup, voulait profiter de l'inconscience d'Alby pour tenter quelque chose. Un truc auquel il venait de penser à l'instant en fait. Plissant les yeux, Dorian s'était un peu penché vers lui. Le regardant calmement dormir, au travers de la pénombre de la pièce. Et malgré la nuit pourrie qu'il lui faisait vivre actuellement, Dorian avait prit une discrète inspiration avant de murmurer d'une voix basse :

- Je t'aime.


Oh. Dorian se redressa un peu, se disant qu'en effet, c'était bien plus facile lorsque Alby état endormi. Mais en même temps, quel intérêt ? Il dormait donc ne pouvait pas les entendre. Et bien, sinon, il n'avait qu'à faire ça ? Si Alby ne finissait pas par le tuer dans son sommeil, il pouvait toujours s'entraîner à les lui dire ? Oh oui tiens, riche idée ! Enfin, pour lui même, ça lui semblait bien. Mieux que rien en tout cas. Aller, laissant cet empêcheur de tourner en rond dormir, Dorian n'avait cependant pas perdu de vue son objectif.

L'allemand s'était relevé, et avait enfilé au moins son boxer – sait on jamais – avant de sortir à pas feutrés de la chambre d'Alby. Passage en un premier temps dans la cuisine ou il prit un verre d'eau, le bu avant de le laisser dans l'évier. Si Alby s'était réveillé et lui demandait ou il était parti cette nuit, il lui dira ça, en preuve le verre. Oui, voyez, il faut penser même à une excuse. Puisque très rapidement, Dorian s'était rendu la ou il voulait aller en un premier lieu. Marchant aussi doucement qu'un chat au travers l'appartement, il se trouvait devant la porte de la buanderie. S'imaginant clairement le pire, genre des tas de fringues moisies, ou alors plus possibilité d'entrer tant il y avait de bordel, il souffla avant de pousser doucement la porte, histoire de jeter enfin ce coup d'oeil. Ce fut en effet rapide, mais suffisant. La première chose qu'il vit fut l'amont de linge sale qui s'entassait dans cette pièce, qui débordait de la corbeille de linge sale. Mais vraiment quoi ! Y'avait des fringues par terre ! Un peu plus et il aurait vraiment vu des mouches voler près de ça ! Soufflant, il vit ensuite les tas de fringues visiblement propres, mais en bordel, entassées sur le plan de travail, attendant d'être pliées, rangées, portées... On ne vous raconte pas l'effort surhumain pour ne pas aller faire tourner une machine et plier les vêtements … Mais non, il n'était pas un lutin, donc, n'en fit rien. Et puis aurait été grillé direct.

Ceci fait, Dorian referma la porte, et tout aussi discrètement, fit le chemin inverse. Il rejoint la chambre ou se trouvait encore Alby, allongé en travers du lit. Relevant un sourcil en secouant la tête, Dorian avait retiré de nouveau son boxer avant de se glisser dans les draps pour se faire une place, poussant au passage Alby de la. Une fois à peu près posé, Dorian avait refermé les yeux. Bon. Il traitera cette information fraîchement récoltée demain, à tête reposée. Et vraiment ça ne sentait pas bon, et non, on ne parle pas du linge sale....

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   27/12/2015, 00:18

Perdu dans mon sommeil toujours bien profond, je n’avais absolument pas remarqué son absence. Cela ne m’avait pas réveillé, pas plus que le fait qu’il me pousse pour revenir prendre place dans le lit à son retour. Parti d’abord me mettre dans mon coin en mode fœtus, j’étais cependant bien vite revenu vers lui. M’y tournant tout en venant me blottir contre lui, un bras de long de ses cotes et l’autre poser sur lui alors que mes jambes restaient dans un premier temps tendu le long des siennes avant d’en replié légèrement une pour venir la poser sur les siennes.

Pour le reste de la nuit, mon sommeil avait été étonnement calme. J’étais resté sagement allongé a coté de Dorian sans trop bouger si ce n’était a juste un peu mieux me réinstaller contre lui. Le serrer plus ou moins dans mes bras. Monter par moment une main a ses cheveux pour les caresser. Frotter ma jambe contre les siennes. Mais jamais rien de vraiment brusque ou soudain.

En faite tout ça était surement du a mon rêve. Un rêve bien plus agréable que les précédents. Dans celui-ci on c’était finalement décidé a emménagé ensemble avec Dorian. On vivait dans un petit appart mais sympa a mi chemin entre nos deux fac. Pour l’emménagement j’étais très heureux, à sortir tous les cartons du camion pour les amener dans l’appartement. Bon après ça un peu moins avec Dorian le tyran qui m’indiquait comment tout ranger limite au millimètre prêt. Bien évidement ses affaires a lui en avant et les miennes limite cacher dans des placards. Mais bon pas d’engueulade non plus et de toute façon notre rangement était régulièrement entre coupé de pause sexe. Sur la journée on avait déjà baptisé toutes les pièces de l’appartement. Oui même le placard de l’entrée. Mon rêve se déroulait sur plusieurs jours voir semaines. C’était des petites bride ou on se retrouvait parfois a faire a manger ensemble, a regarder la télévision enlacé sur le canapé, a y faire l’amour aussi. Non vraiment tout était super dans mon rêve. On était bien, j’étais immensément heureux. C’était parfait.

- Je t’aime …

Blotti contre Dorian, a peut être le serrer un peu plus dans mes bras, j’affichais un sourire de bien heureux sur les lèvres. Puis doucement, j’avais commencé à ouvrir les yeux, les clignant plusieurs fois alors que j’émergeais de mon sommeil. Le bruit du réveil, c’était lui qui m’avait fait sortir de mon rêve. Finissant par ouvrir un peu mieux les yeux, j’avais relevé mon regard, le posant sur le visage de Dorian. De nouveau, un large sourire c’était fait sur mes lèvres, me redressant un peu dans le lit pour mieux venir me blottir contre lui, enfouissant mon visage dans son cou pour y gratter quelques secondes de repos en plus mais tout en embrassant brièvement sa peau.

- Bonjour …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   27/12/2015, 00:36

De retour dans le lit, Dorian avait laissé Alby revenir à lui, espérant que ce ne soit pas pour l'achever. Ça suffisait de son tibia ou, mine de rien, il lui avait bien fait mal ce con. Bizarre, à une époque avec tous les coups à cet endroit qu'il s'était pris, il pensait y être insensible à force. Comme quoi … Fermant les yeux, Dorian avait replongé dans le sommeil, s'attendant à ce que le reste de sa nuit soit toute aussi pourrie que sa première partie, mais, étrangement, non. D'accord, il avait bougé, mais comme n'importe quelle personne normale ou bien les nuits calmes d'Alby dans ses bons jours. Enfin, lorsqu'il fut très doucement et très agréablement réveillé par une caresse dans ses cheveux, à nouveau, furtivement, il s'était demandé ce à quoi il pouvait rêver. Mais il se dit ensuite que ça n'était pas important pour l'heure, puisque cette petite caresse était bien sympa. Caressez lui les cheveux et vous faites de Dorian un homme heureux. En ronronnant presque, Dorian avait eu un petit sourire avant de se blottir contre Alby. Retrouvant bien vite le sommeil, sa nuit fut alors plus calme et reposante que ce à quoi il s'était attendu par la suite. Et tant mieux d'ailleurs.

Il fut sorti d'un sommeil sans rêves par la voix d'Alby, lui disant qu'il l'aimait. Ah ça par contre, être réveillé comme ça, il votait pour ! Par contre, putain de réveil à la con qui avait rompu ce délicieux moment de flottement... Gardant les yeux fermés pour le moment, il sentit le corps d'Alby bouger contre le sien, d'une façon différente de cette nuit. Enfin, de la première partie. Moins brusque en fait. Il était réveillé. Un petit sourire se fit sur les lèvres de Dorian en sentant ses lèvres dans son cou.

- Salut beauté.

Lui répondit Dorian d'une voix encore un peu endormie. Finissant par ouvrir les yeux, Dorian avait posé son regard sur le haut du crâne d'Alby, allant embrasser celui-ci. Puis, jetant un coup d'oeil au réveil, il se dit qu'il pouvait au moins rester une petite minute au lit, en tout bien tout honneur bien entendu. Retournant la tête vers Alby, Dorian serra ses bras autour de lui, doucement, en poussant un petit soupir de bien être.

- Bien dormi ?

A lui foutre des coups pendant qu'il dormait ? Non, qu'ils dormaient en fait. Puis, les événement de la seconde partie de la nuit lui revinrent en tête. Le fait qu'Alby fut plus calme, et même tendre durant son sommeil. N'étant pas un fin psychologue ou un professionnel du sommeil, il ne s'expliquait pas ça. La seule raison qui lui venait à l'esprit était un rêve plus calme.

- Dis-moi … tu te souviens du rêve que tu as fais cette nuit ?

Ce serait cool si c'était le cas. Et au pire tant pis, ce n'était pas comme s'il allait s'en plaindre.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   27/12/2015, 01:11

Bien blotti et cacher dans le cou de Dorian, j’avais a mon tour eu un petit soupire de bien être à sentir ses lèvres sur mon front. Le sentant par après bouger la tête mais sans m’en soucier d’autant plus qu’il c’était bien vite retourner vers moi a venir un peu plus m’enlacer.

- Humhum …

Petite exclamation d’aise pour stipuler qu’en effet j’avais bien dormi, très bien même. La première partie de la nuit était totalement oublié, ne laissant place qu’à la deuxième dont en effet je me souvenais des moindres détails. Il aurait été dommage d’ailleurs d’oublié un rêve aussi agréable. Je trouvais ça hyper frustrant quand ça arrivait. Cette sensation d’avoir fait un rêve génial, de t’en sentir bien au réveil mais au final de ne pas te souvenir pourquoi. Quand ça m’arrivais je passais tellement de temps à chercher à m’en souvenir en vain que ça finissait par me miner le morale. Mais heureusement aujourd’hui ce n’était pas le cas. D’ailleurs sa question m’avait fait affiché un large sourire mais tout en allant me fondre un peu plus dans le creux de son cou.

- Qu’est ce qui te fais dire que j’ai fais un rêve ?


Bien que malgré ma question, le ton amusé et apaisé que j’avais employé laissait bien pensé qu’en effet c’était le cas. Mieux que c’était un excellent rêve et des plus agréables. Redressant ma tête tout en me penchant un peu en arrière pour pouvoir regardé Dorian, je continuais à sourire un peu béatement.

- J’ai rêvé qu’on …

Mais petite sursaut de réflexion au milieu de ma phrase. A me souvenir que l’idée de vivre ensemble ne branchait pas tellement Dorian. Pas maintenant du moins. Dans mon rêve on était encore étudiant donc pour sur que mon rêve ne serait pas aussi agréable pour lui qu’il ne l’avait été pour moi. Celui-ci me rendait vraiment bien heureux et je n’avais pas envie de tout gâché en lui racontant et qu’au final, de voir que soit celui-ci ne l’enchainait pas autant que moi voir le faire carrément déchanté soit qu’il prenne ça pour un désir tellement fort que je me m’étais a en rêvé et que tout ça finirait par débouché sur une discussion ou on allait s’engueuler.

- Qu’on n’arrêtait pas de faire l’amour partout tout le temps. C’était cool.

Bah quoi ? Ce n’est qu’un demi-mensonge non ? Dans mon rêve il était aussi question de ça. Enfin bien vite je m’étais redressé, passant dans un premier temps au dessus de Dorian à m’y tenir a quatre pattes et allant l’embrassé a la volé.

- Faut qu’on ce dépêche, on va être a la bourre sinon …

Le temps de ce douché, de manger et tout. Bon au final pas vraiment de raison d’être a la bourre mais il fallait bien une excuse pour ne pas avoir plus de détail à donner. Volant un nouveau baisé a Dorian, j’avais fini de passé par-dessus lui, rejoignant le bord du lit avant de me lever et de partir pour la salle de bain.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]   27/12/2015, 01:34

Il est vrai qu'il n'avait peut être pas fait de rêve, mais le changement était tel qu'il s'en posait des questions. Le fait qu'il puisse y avoir un rapport avec les mots que lui a dit Dorian pendant qu'il dormait ? Ça lui reviendra plus tard, la son cerveau n'était pas encore réveillé donc n'était pas trop en état de penser si loin. Il est vrai que la fois ou Dorian lui avait dit une connerie pour tenter qu'il se tienne tranquille, il en avait fait un rêve bizarre avec des infirmières de Silent Hill. Alors par la suite, il se dira qu'il y a peut être un lien avec ça. En attendant, se réveillant, il regarda Alby se redresser pour pouvoir le regarder. Affichant un sourire attendri à le voir sourire ainsi, avec sa tête de bêta bien heureux … Ah, tiens.

- Tu as rêvé que ?

Non quand même Alby, pas déjà une phrase non terminée de bon matin ! Sérieusement ça ne se fait pas. Ou peut être qu'il cherchait ses mots tout bêtement. Relevant un sourcil, curieux de connaître la suite, celle ci mit un certain temps à venir en fait. Mais il eu le mot de la fin. Il hocha la tête, confirmant que ça semblait être cool.

- C'est pas bien loin de la réalité tu me dira.

Répliqua l'allemand, sur le ton de l'évidence. Rapidement, Alby bougea en premier à se mettre au dessus de lui à quatre pattes, lui volant un baiser au passage. Se dépêcher de quoi ?

- Relax, y'a rien qui presse.

Et on osait dire que c'était Dorian qui pressait son monde le matin. Tu parles. Bougeant ses lèvres lorsqu'il vint de nouveau lui voler un baiser, il le regarda se lever du lit pour partir vers la salle de bains.

- Jolie vue.

Resté allongé, Dorian avait tourné la tête pour suivre du regard les fesses d'Alby qui se dandinaient devant lui au rythme de ses pas. Très sympa comme vue vraiment. Mais s'y arrachant, à son tour Dorian s'était redressé sur le lit, s'asseyant au bord avant de se lever, ouvrant les couettes pour aérer les draps et rejoindre Alby à la salle de bains. Pas de vêtement à retirer, tous deux sautèrent directement à la douche. Après la nuit et leurs activités de la veille, c'était nécessaire. Oui petit mur, on ne t'oublie pas. Sous l'eau, Dorian repensa à cette nuit bizarre qu'il venait de passer. A voix haute, pour que le monde en profite. Parfaitement, Alby était le monde.

- Tout de même, c'est étrange qu'un tel rêve ait eu un tel effet sur toi … Au début tu m'a clairement pourri la nuit et par après … c'est simple, tu étais un cœur.

A dormir sagement, lui faire des câlins et pas … oh, minute. Dorian pencha alors vivement la tête en avant en relevant sa jambe légèrement pour en voir le dessus. Petit soupir de déception.

- J'aurais juré que j'allais avoir un bleu tiens.... Cette nuit tu m'a foutu un coup de pied, et pas un coup de pied de tapette.

Désolé de l'expression. Relevant la tête, Dorian était presque déçu de constater ça. Il aurait bien aimé qu'Alby ait une preuve visuelle de ses activités en plein sommeil. Un jour vraiment, il mettra une caméra pour qu'il voit ça. Mais, il ne cherchait pas vraiment plus que ça. De toute, c'était pas comme si le reste de la nuit était pourrie, c'était même très agréable. Et en disant ça, il oubliait volontairement sa découverte nocturne.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
Alby... Je ne serais pas ton Levi! [Terminé /Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Lower East Side :: Albert Jagger-
Sauter vers: