AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alexis Cameron Wilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Alexis Cameron Wilde   1/1/2016, 19:26


Alexis Cameron Wilde


La base

Nom : Wilde
Prénom : Alexis Cameron
Age :  17 ans
Nationalité : Anglais
Emploi/Etude : Lycéen
Avatar : Jeremy Irvine


Description Physique

Physiquement, Alex ressemble davantage à son père qu'à sa mère, entre les yeux bleux, néanmoins plus foncés, et une épaisse tignasse châtain qui a tendance à virer au brun. Il a bon espoir qu'en grandissant, on puisse le qualifier de brun ténébreux. Ça claquerait ! Il a une mâchoire bien dessinée, et une petite fossette au niveau du menton. Il mesure 1m84 et pour ce qui est de son corps, il n'a pas à s'en plaindre, loin de la. Disons que la pratique régulière de sports divers, ça forge pas mal. Alors se déshabiller pour aller à la piscine n'est en rien un problème pour lui. Pour son style vestimentaire, il y a peu encore il s'en foutait comme de l'an quarante ! Mais allez donc vivre avec un frangin prêt à vous faire bouffer vos vêtements qu'il ne juge pas assez bien, et vous verrez, vous changerez d'avis vite fait ! D'autant plus qu'un t shirt a réellement mauvais goût … Euh passons! Aussi, depuis maintenant presque un an, son look passa de mec normal à mec le mieux sapé du bahut. De toute façon, c'était soit ça, soit il se faisait tuer dans son sommeil alors le choix est vite fait ! Du coup sans se qualifier de bombe sur pattes ou se dire qu'il était moche comme un poux, bien dans ses pompes, il s'accepte tel qu'il est, sans en faire trop.


Caractère / Personnalité

Alexis n'est pas un type du style prise de tête. C'est un jeune homme simple, qui apprécie la vie, ces moments passés avec les personnes qu'il aime, à faire ce qu'il aime. Généralement du sport et passer du temps à ses jeux vidéos. Ce n'est pas son genre de se prendre la tête pour des broutilles de rien du tout. Il y a plus important. Le plus souvent de bonne humeur, il sait faire cependant preuve de sérieux lorsqu'il le faut. Pas le genre à s'énerver ou partir au quart de tour, lorsque des choses l'agacent ou lui prennent le chou il préfère les envoyer bouler un bon coup et on en parle plus que de s'arrêter pour les pourrir copieusement au risque d'envenimer les choses. Après, s'il le faut, croyez-le, il sait s'énerver en bonne et due forme. Mais comme tout le monde après tout, si on le cherche trop on le trouve. Et au pire s'il pète un boulon il passe ses nerfs sur un jeu vidéo et le tour est joué ! Type donc tranquille, calme et patient, sa famille y étant sûrement pour quelque chose, il n'est pas le genre à juger les gens. Alors de savoir de quelle origine ou quelle est l'orientation d'une personne, il s'en contre fous. Donc voir quelqu'un qu'on fait chier par rapport à ses différences, il déteste. Il n'a aussi pas de mal à écouter les gens parler, ou juste être la quand ça ne va pas, sans être non plus la bonne poire de service, faut pas pousser. Son attention se mérite un minimum que croyez-vous ?


Histoire

C'est le premier mars que naquit Alexis Cameron Wilde, un beau et magnifique bébé, tant attendu et faisant la joie de ses parents.... Vous y avez cru ? Vous êtes mignons. Tous les mômes ne naissent pas dans ces conditions vous savez ? En voici la preuve par trois avec Alexis. Ses parents avaient dix huit ans lorsqu'il vint au monde. Certes, ils sortaient ensemble, mais avant sa naissance. D'accord ils ont choisi de l'avoir, mais juste parce que sa mère découvrit sa grossesse que tardivement. Donc voilà! Pourquoi Alexis Cameron? Alexis, simplement en hommage à sa grand mère paternelle, Aleksandra, décédée trois ans avant sa naissance, et Cameron est le nom de son parrain, meilleur ami de son père et également ami de sa mère. Voici pour la petite histoire très passionnante.

C'est donc à Londres qu'Augusta, sa mère, lui donna naissance. Comment s'organiser lorsque les deux parents étaient toujours étudiants, sans le sous ? D'autant plus que son père avait perdu ses parents il y a quelques années ? Et bien ce fut les parents de sa mère qui donnèrent un coup de main, hébergeant mère et fils chez eux sans soucis. Enfin, au tout début ça ne les fit pas sauter au plafond de joie une telle nouvelle, et Castiel, son père, s'en était pris une bonne de la part de son grand père pour tout vous dire. Mais par après, les tensions s'étaient apaisées. Comment ne pas fondre devant l'adorable frimousse d'un nouveau né ? Un pas moche on entends on parle d'un Wilde oh! Alors voilà pour le topo ! C'est donc ainsi qu'Alex débuta sa vie, habitant chez mère et grands parents qui le gardait après que sa mère retourna à l'école, et voyant régulièrement son père après que celui ci ait terminé les cours.

Malgré un début et un cadre de vie moins commun, Alexis n'avait pas de quoi se plaindre. Aucun de ses parents qui avait un soucis d'alcool, qui avait des activités illicites, partant seul le soir, le laissant seul avec son désespoir …. Non, rien de ça. Pendant son enfance, il n'avait manqué de rien. Il avait sa famille, ses parents, grandissait normalement sans soucis, comme n'importe quel môme. La découverte de l'école ne fut pas un bouleversement énorme dans sa vie non plus, y allant sans problème et s'y faisant des camarades sans mal. Les choses changèrent un peu lorsqu'à ses quatre ans, il déménagea avec sa mère dans un petit appartement, celle-ci ayant terminé ses études et trouvé un emploi dans une banque de la ville. Ça changeait, mais c'était sympa. Il continuait sa petite vie tranquillement, comme un gosse normal, voyant son père aussi souvent que possible. Un peu plus lorsque celui-ci eu terminé ses études et trouva un emploi au British Museum. Ça lui permit d'en finir avec les petits boulots et de prendre un appartement, quittant sa chambre d'étudiant, ou il accueillait Alexis avec joie. Encore aujourd'hui, Alex se souvient parfaitement de ces moments la ou il allait passer des fois le week end ou juste des soirées chez lui. A vivre normalement, comme n'importe quel père et son gamin. Vraiment, il menait une belle vie, et s'accommodait de tout changement. De sa mère qui avait rencontré quelqu'un par exemple. Ou plutôt, même s'il y avait des moments plus difficile comme dans n'importe quelle vie, il passait outre et au dessus.

Mais le changement qui fut plus difficile pour lui à supporter fut le jour ou Castiel s'en alla à New York. Ce fut difficile. Mais ne fit pas de scène ou autre … .Bon, d'accord, peut être qu'il fit semblant d'être malade, ou avait déclaré ne plus vouloir manger, mais ses parents lui expliquant qu'il restait toujours son père et l'aimera toujours même loin ( c'est con un gosse hein ? ) la pilule passa un peu mieux. Un peu. Enfin, elle passa réellement mieux le jour ou, pour les vacances, il se rendit à New York ! Ah la classe absolue ! De dire à ses copains d'école qu'il allait voir son père la bas. Oh les envieux ! Oh que ce fut marrant ! A l'époque, Castiel était en pleine ouverture de sa galerie, et vivait dans un très modeste deux pièces. Mais avec ses yeux de gamins il ne voyait pas ces détails. Juste que la ville était magnifique. Superbe ! Lumineuse ! Vivante ! Non pas que Londres ne l'était pas, mais il trouva cet endroit extraordinaire. Aussi il fut très content d'y retourner aussi souvent que possible. Et puis c'est pas à Londres qu'il voyait son père. Il fut content aussi d'apprendre un jour qu'il allait se marier. Et fut très fier d'être présent le jour du mariage. Alors quand il apprit plus tard qu'il allait avoir un petit frère, la joie ! Même si encore une fois, il ne pouvait pas le voir bien souvent. Sa mère et son compagnon avaient décidé ne pas vouloir d'enfant, alors de pouvoir avoir un frère du coté paternel était cool.

Petit a petit, entre les sms, les appels ou les mails échangés avec son père, se dessina l'éventualité qu'Alexis ne vienne vivre à New York. Inutile de dire que l'idée était plus que tentante. Très attrayante même. Alors, l'idée devint bien vite un projet dans sa tête. La seule chose qui le freinait un peu était sa mère. Comment lui annoncer la chose ? Mais, malgré quelques petites larmes, elle ne s'opposa pas du tout à ce qu'Alexis ne déménage. Son déménagement se fit pendant les grandes vacances scolaires, ou, à ses quatorze ans, Alexis finit par s'installer dans le nouvel appartement fraîchement acquis par son père, avec sa belle mère et son demi frère Roy. Il eu au début un peu peur d'être de trop. Cherchant sa place parmi eux. Avec son père et son frère, pas de soucis. Mais sa belle mère, Elda, qu'il avait déjà vu maintes fois avant, l'aida à se faire à sa nouvelle vie. Alors, pour la rentrée, ce fut une nouvelle vie qui commençait. Mais, ce joyeux petit ménage ne dura pas. Peu après, Castiel et Elda prirent la décision de divorcer. La chose fut un peu plus compliquée à expliquer à Roy, alors gosse, qu'à lui, c'est sûr.

Enfin, petit à petit, il commença à s'intéresser aux filles. Venu le lycée surtout. Sans être le dragueur invétéré bourreau des cœurs, il n'était pas non plus le type rejeté par toutes. Sa première expérience se fit un peu par hasard en fait. A une soirée, avec une fille qu'il connaissait. En mode « pourquoi pas ! ». Rien de fou, ça ne changea pas sa vie ou sa perception du monde mais c'était fait. Il trouvait ça sympa, mais n'éprouvait pas non plus le besoin d'aller courir après la moindre jupe qui passe. Puis, il fit la connaissance de Caroline. Une fille de son lycée. La fille dont il tomba alors amoureux, et qui lui brisa le cœur. Avouez que vous l'attendiez le drame de sa vie...  Oh ce n'était pas elle non plus la grande méchante de l'histoire, chacun avaient leurs torts la dedans, mais d'apprendre qu'elle s'était envoyée en l'air avec un pauvre con alors qu'il la draguait ouvertement, ça la faisait mal. Sans trop savoir comment ni par quel miracle, ils sortirent ensemble. Une relation en dents de scie. Un jour je t'aime l'autre je te déteste, un jour ils étaient ensemble et le lendemain plus, c'était compliqué. Il ne savait pas trop ou ça finirait tout ça. Droit dans le mur sûrement.

Cependant, la vie est une succession de surprises plus farfelues les unes que les autres. Hors, pour Alexis, elles portaient deux noms : Kendall Lancaster et Dorian Von Wallenstein. Il n'oubliera jamais ce jour ou, son père était venu dans sa chambre, discuter en un premier lieu tranquillement, jusqu'à ce que la conversation soit plus sérieuse et ou il apprit qu'il avait une demi sœur et un demi frère, plus âgés que lui. Il eu beau noter que son père était clairement mal à l'aise avec ces gamins sortis d'il ne savait ou, pour faire simple, il resta sur le cul. Assis sur sa chaise à regarder Castiel, la bouche ouverte, la tête du poisson hors de son bocal. Par la suite il lui fallut quelques jours pour digérer cette information. Un peu plus en apprenant que le frangin allait vivre ici. Pour baliser, il balisait. De la jalousie, il n'y en avait pas. Il se demandait juste comment ça allait se passer, comment ils étaient, s'ils allaient s'entendre, ce genre de choses. Alors on peut dire que le frère et la sœur avaient l'art et la manière de faire une entrée remarquée, ce lors d'un repas. Entre le fait que la sœur ne sorte avec le type avec lequel Caro avait couché, le frangin visiblement en couple avec le péquenaud du bahut, avec qui Caroline avait aussi couché …. Ah c'est sûr dans la famille on sait s'amuser! Suite à cette journée, il avait définitivement perdu Caroline, mais gagné un frère et une sœur. A voir si l'échange était en sa faveur.

Avec le temps, il su que oui. Ne gardant aucune rancune envers Dorian par rapport à Caroline, les deux jeunes hommes apprirent à se connaître, puis à s'apprécier. Il est vrai que d'assister à la vie dissoute du blond était assez étrange, mais peut être que ça permit de renforcer leur lien. Avec Kendall, qu'il voyait moins vu qu'elle ne vivait pas la, l'entente se construisit petit à petit, au fur et à mesure. C'était bien étrange tout de même de voir tout ça, de vivre dans une telle famille, mais pour rien au monde il n'en changerait. En même temps il n'avait pas le choix me diriez vous. Quoique si, retourner à Londres était tout à fait faisable mais mis à part pour rendre visite à sa mère pendant les vacances, l'idée ne lui traversa pas l'esprit. Il était bien avec sa famille de tarés en fait... Quoique, qui est le plus débile? Ceux qui le sont ou celui qui choisit de rester avec? Cela mérite réflexion, mais un autre jour.

C'est donc ainsi qu'Alexis continua sa vie à New York, bien décidé à ne pas suivre les pas glorieux de sa famille !

…. ça va on a le droit de rêver ….


Vous

Prenom : Steph
Age :  25 ans
Niveau de RPG : Je gère fougère
Multicompte : Les Wilde
Où avez-vous connu le forum :  sur rencontreunforum.com
Code : Admi OK


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Alexis Cameron Wilde   1/1/2016, 19:27

Auto val'

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexis Cameron Wilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Hors Jeu :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: