AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 11:53

Oh si, si c’était drôle. Sa tête, ses petits mouvement gêner et dégouté dans le t-shirt c’était plutôt drôle. Enfin toutes les bonnes choses ont une fin même si là je lui proposais d’en entamer une autre. Bah quoi ? Ça le surprenait tellement que je lui propose ça ? Bon après il ne semblait pas plus outré ou choqué par ma proposition. Bien plus à l’aise que d’habitude. Limite c’était moi qui allait m’en retrouver choqué même si non. Petit haussement d’épaule quand a son analyse de mon échange.

- C’est plus sympa que de me contenter de dire désolé non ?

Quand même, il gagnait au change! D’ailleurs il semblait y réfléchir avant de finalement me dire non. Bon, comme il veut. Par contre, c’était étrange mais je m’en retrouvais limite déçu. Pas à ce point non plus mais disons que j’étais comme dans l’idée qu’il allait me dire oui et donc parti dans l’optique que ça allait ce faire. Après tant mieux hein ! Même sans plus me gêner ça restait un peu louche de sucer son pote et surtout de lui proposer de soit même de le faire.

- oui bah garde tes mains et toutes autres partie de ton corps loin de moi et y’aura pas de souci.

Non mais genre c’était moi le souci de l’histoire. Mais soit, tournant sur moi-même, me revoilà parti en direction du salon ou d’ailleurs le film tournait encore vu qu’on ne l’avait pas arrêté. Coupant celui-ci plutôt que de rembobiner et de risqué de ce spoiler, je m’étais installer sur le canapé, me emmitouflant dans mon plaid avant de relancer le film en accéléré pour revenir à la scène ou on c’était arrêté. Oh tien de nouveau la petite angoisse qui monte dans ce putain de couloir. Surtout qu’au final je ne savais pas quand ni quoi faisait peur. Tapi dans mon plaid à mi visage, je m’étais finalement mis à pousser un cri au moment où ça avait surgis, me jetant sans le vouloir contre l’épaule d’Alexis mais sans dommage sur sa personne cette fois.

- Putain !


Que j’avais eu peur. La tête à moitié enfoui dans mon plaid, j’en avais juste sorti les yeux pour voir si c’était fini, me redressant un peu mieux sur le canapé mais restant malgré tout assez proche d’Alexis si jamais j’avais encore besoin de me jeter sur lui de peur mais faisant ça s’en vraiment m’en rendre compte, mon regard apeuré en direction de l’écran.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 12:09

Mais Alexis ne disait pas le contraire. Si à chaque fois que quelqu'un lui causait du tort on lui proposait en contrepartie une pipe, le monde irait bien mieux, croyez-le ! Mais tout de même il préférait ne pas accepter sa proposition, aussi littéralement alléchante soit-elle. Hé dans le fond, il n'arrivait pas à se leurrer lui même sur ce point la, ce que faisait Kyle avec sa bouche, c'était …. Bon ! Qu'ils retournent voir le film, qu'Alexis se focalise la dessus et pas sur autre chose. Les pensées ça a vite fait de déraper mine de rien.

- Loin de moi l'idée d'un quelconque rapprochement.


De près ou de loin. Si ça devait découler par un nouveau coup sur lui, non merci. Les films d'horreur avec Kyle tenaient plus de la survie qu'autre chose au final. Aller, de retour au salon. Tenant encore ses mouchoirs contre son nez, le temps que le saignement s'arrête totalement, il prit de nouveau place sur le canapé pendant que Kyle jouait les tortillas dans son plaid, relançant le film pour remettre au moment ou ils s'en étaient arrêtés brutalement. Bien, par contre, avec tout ça, Alexis n'était plus vraiment dans l'ambiance. Pas que la petite scène était ratée, mais voilà. Contrairement à Kyle qui lui, était visiblement déjà replongé dans le film. Ou plutôt contre son épaule. Rabaissant le regard vers lui, Alex avait étouffé un pouffement de rire à le voir ainsi.

- Et c'est moi qui doit garder mon corps loin ?


Alors qu'il servait de bouclier entre Kyle et l'écran ? Un sourire un peu moqueur et amusé à le voir ainsi, emmitouflé dans sa couverture la dégaine du gars pas bien rassuré. Sentant Kyle se décoller de son épaule, il avait reporté son attention sur l'écran, tentant de se replonger dans le film, qui n'était pas mauvais, mais avec cette coupure pub … En tout cas, a présent, son nez avait cessé de saigner. Tamponnant une dernière fois pour éponger, Alex se releva alors, pour aller jeter ça à la poubelle. Laisser traîner des trucs tâchés de sang, c'était bof.

- Tiens bon, la dame en noir ne va pas te sauter au visage parce que je ne suis plus la.


Surtout pour deux secondes. Le temps pour lui d'aller jusqu'à la cuisine, trouver la poubelle et y jeter les mouchoirs, se lavant la main au passage également. Ceci fait, il retourna dans le salon, se posant sur le canapé. Reprenant réellement le cours du film. Même s'il ne se passait pas plein de choses, il laissait au film le fait que l'ambiance était tendue. Et que c'était tentant de refaire peur à Kyle tout de même ! Mais, se retint n'ayant pas envie qu'il lui pète réellement le nez. Alors à la place …

- Sûr qu'on va voir un truc passer derrière lui ….


Ah tiens, qu'est ce qu'il disait. La petite ombre furtive qui passe dans le dos du héros.

- Et il va ouvrir la porte et va trouver le cadavre de la femme ….

Il n'en savait rien, mais pour la peine, il avait parlé d'une voix un peu plus grave, murmurant presque, en tournant légèrement la tête vers Kyle.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 12:34

- Oui bah j’y peux rien …

Avais-je marmonné un peu grognons quant au fait que je me collais à lui. Pas ma faute si ce film me faisais bien flippé. Et puis tant qu’il ne se remettait pas à me faire un sale coup il n’y avait normalement aucun risque que je lui fasse mal à nouveau. Bon par contre, petit regard angoissé à l’attention d’Alexis quand celui-ci c’était lever, comprenant bien qu’il voulait aller jeter ses mouchoirs mais, me laisser seul comme ça devant le film … Le suivant du regard faire le tour du canapé, j’avais ensuite reporter mon attention sur l’écran mais tournant bien vite la tête derrière moi. Aussi bien pour guetter le retour d’Alexis que pour voir que rien d’autre ne s’y trouvais. En plus j’étais sûr qu’il allait de nouveau tenter de me faire peur ce con. A distance de sécurité c’est sûr mais avec des conneries du genre à me lancer un truc sur la tête ou à se caché derrière le canapé pour soit faire des bruits de respiration sourde ou à venir furtivement me touché le cou. Des trucs comme ça. Mais non rien. Je l’avais finalement vu revenir vers moi, le suivant à nouveau du regard jusqu’à ce qu’il ne s’installe, retournant automatiquement m’asseoir assez proche de lui.

- t’as rien loupé.

Bon en même temps je n’avais pas été très attentif non mais bon c’était une scène de transition ou rien de bien méchant ou d’important ne semblait ce passer ou être dit. Replongeant dans le film, mon angoisse montait un peu plus avec les petits commentaires d’Alexis qui prédisait un peu le film. Comme cette histoire d’ombre ou rien que ça avait réussi à me faire sursauter. Ou plus loin avec son histoire de tomber sur le corps.

- Mais arrête …

J’avais dit ça d’une petite voix plaintive. J’avais déjà suffisamment peur tout seul, pas besoin de son aide pour m’angoisser d’avantage. Mais encore une fois c’était une scène avec lourde ambiance et trainante, m’attendant encore à ce qu’un truc nous saute à la gueule. Alors encore une fois sans m’en rendre compte, mon attention vraiment toute porté sur le film, je m’étais tourné un peu plus de profil vers Alexis, remontant un peu mes mains sur son t-shirt avec mes mains à demi crispé dessus. Le gars avait en effet ouvert la porte, balayant la salle vide du regard jusqu’à arriver dans un coin de la pièce ou en effet le corps de la femme se trouvait, une expression difforme sur le visage. Nouveau petit cris, crispant véritablement mes mains sur le t-shirt d’Alexis tout en allant cacher ma tête contre son épaule.

- Mais c’est dégueulasse !!

La tête qu’elle avait, la pause de son corps. Ça aussi c’était un truc que je détestais. Voir des corps dans des positions pas normales. Totalement désarticuler. C’était un truc qui me faisait avoir des haut le cœur rien que d’imaginer qu’on pouvait faire ça avec un corps et la douleur que ça devait produire.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 12:48

Oh non il n'allait pas arrêter ! C'était trop amusant de voir Kyle flipper tout seul alors qu'il ne se passait pas grand chose dans le film. Si déjà lui faire peur en utilisant des moyens physiques était risqué ce soir, alors autant faire comme ça.

- Quoi ? Tu as peur ?

Lui avait demandé Alex, d'une voix toute aussi basse qu'avant, d'une manière un peu traînante. Comme l'ambiance du film en ce moment oui. Et on s'étonne après qu'Alex n'ait pas vraiment peur devant un film comme ça s'il passe son temps à faire peur aux autres. C'est sûr qu'il était bien moins dans l'ambiance que ne l'était Kyle, en mode grosse flippette à venir s'accrocher à son t shirt pendant que le mec à l'écran entrait finalement dans la pièce. Bon la en revanche, il ne pu retenir le petit rire amusé en voyant Kyle venir se cacher contre lui, se plaignant que c'était dégueulasse. Son geste ne le dérangea pas, au contraire ça l'amusait pas mal.

- Oh …. ça va ….


On aura vu pire dans d'autres films, mais pour cette âme sensible qu'était Kyle, c'était un peu trop hardcore. Pauvre bestiole ! Avec un petit secouage de tête, mais toujours un air très amusé sur son visage, Alex releva son bras pour le passer derrière monsieur grosse chochotte, et finalement le placer autour de lui, de ses épaules, le tenant comme il le pouvait avec son plâtre.

- Aller t'inquiète c'est juste un film.


La madame n'est pas vraiment morte ! Enfin c'est un peu ce qu'on dit aux gosses pour les rassurer devant la télé. Avec un air narquois sur le visage, Alex avait tourné la tête vers celle de Kyle, rapprochant sa bouche de son oreille, et avait remonté son autre main sur l'avant bras de Kyle, sous la couverture, effleurant simplement sa peau du bout de ses doigts.

- Quoique …. qui sait si cette nuit elle ne va pas venir te rendre une petite visite …. pendant que tu dors ….

Une nouvelle fois Alex avait murmuré ces mots, en tentant aussi de ne pas rigoler pour ne pas péter son effet, continuant de bouger sa main sur son avant bras, le tenant contre lui.

- Et ... qui sait si elle n'est pas déja la?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 13:24

Loin d’être surpris ou plus interloqué que ça par le fait qu’Alexis ne passe son bras autour de moi, je m’étais même un peu plus approché de lui, gardant une de mes mains contre moi à tenir le plaid fermé autour de moi et avait monté mon autre sur le torse d’Alexis, a mis appuyer un peu mais surtout à m’en rassurer. Mais en tout cas c’était quand même bien sympathique de sa part. Ce geste et ses mots pour me rassurer. Oui je savais que ce n’était qu’un film mais c’était plus fort que moi que d’avoir peur.

Ah non en fait j’étais en train de me faire berner. Alexis sympa devant un film d’horreur. La blague ! Sans le voir vraiment, j’avais bien capté qu’Alexis c’était tourné vers moi. Tout comme, malgré mon petit sursaut, j’avais bien compris que c’était sa main qui me touchait légèrement le bras. Etrange d’ailleurs que d’avoir son pote qui vous caresse de la sorte. Si c’était une fois de plus ou me rassurer c’était sympa mais un peu bizarre quand même. Enfin, comme dit, Alexis sympa, faut pas rêver.

- Tss … Tais-toi …


J’avais dit ça en fronçant légèrement les sourcils, toujours concentré sur le film a tenté de faire genre que ses paroles ne me faisaient pas du tout peur bien qu’en fait j’étais déjà en train d’imaginer la chose. A me voir dans ma chambre, dans mon lit, à guetter le pied de peur de voir un truc apparaitre comme dans Shutter. Oh non merde. Il avait réussi à me faire repensé a Shutter avec ses conneries. Bon c’est sûr que je ne dormirais pas cette nuit … Et en plus il continuais ce con. Aussi bien à me caresser pour une raison obscure tout en y allant de ses petites répliques à la con qui en effet me faisait bien flipper. Tournant la tête vers Alexis pour le regarder en face, a me retrouver du coup sans le vouloir bien proche de son visage mais le regardant avec un petit air pas content.

- Tu te rends compte que si je ne dors pas tu ne dors pas non plus ? Parce que de toute façon maintenant c’est mort un ! Peut importer comment mais j’te tiendrais éveillé !

Et non en disant ça il n’y avait aucune allusion. J’étais bien trop en train de flipper pour penser à ça. Mais c’est donc a fixé Alexis d’un air des plus sérieux que du coin de l’œil j’avais vu un truc surgir à l’écran le tout accompagné d’un cri horrible. Petit moment de panique à me retrouver a crié aussi tout en sautant littéralement au cou d’Alexis. Limite a être monté sur ses genoux bien qu'au moins d'une fesse. Mes bras passé autour de son cou et ma tête enfoui entre son cou et son épaule le corps crispé.

- … C’est fini ? …


Elle est partie la méchante dame noir ? …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 13:38

Oh non encore une fois, c'était bien plus intéressant de faire flipper Kyle comme ça que de de s'intéresser au film réellement. Et puis il était tellement trouillard le gars, alors c'était du pain béni ! Ça va, c'est pas comme s'il était une fille avec laquelle il prévoyait de coucher avec, il pouvait bien être un peu salopard avec lui. Traitement de faveur comme vous dites ! Alors, lorsque Kyle avait relevé son visage vers le sien pour le regarder, Alexis ne remarqua pas ou ne releva pas réellement la proximité de leurs visages, trop concentré sur la tête que tirait Kyle, mort de peur, et pas très content de tout ça. Et voilà qu'il lui annonçait la couleur en plus ! A ne pas pouvoir dormir, il allait le maintenir éveillé par tous les moyens possibles.

- Ouais c'est ça, rêve !


Bien que cette saloperie pouvait avoir de la suite dans les idées quand il le voulait, mais laissez le dormir tranquillement, peut importe que Kyle à coté soit mort de peur. Parlant de peur, Alexis lui, sursauta, de surprise plus que de frayeur, en entendant le cri qui provenait de la télévision, et surtout par la réaction qu'eu Kyle, à venir lui sauter au cou et à s'agripper à lui. Petit froncement de sourcils cette fois quand même à se dire que c'était pas hyper hyper normal comme situation entre deux soit disant potes. Non mais avec l'un qui grimpe sur l'autre, dans un sursaut de peur …. Alexis lui avait par reflexe plus qu'autre chose laissé son bras gauche autour de Kyle, l'instinct de protection ou il ne savait quoi, et l'autre de coté.

- Mais oui c'est fini, t'inquiète.


La, il remonta tout de même sa main a l'épaule de Kyle, pour tenter de le déscotcher de lui. C'est que lui même comme dit, n'était pas dans le film, alors d'avoir son pote qui a la tête dans son cou, c'était bizarre. Plus dans le sens ou ça lui faisait bizarre à lui.

- Regarde y'a plus rien à l'écran.

Pour le moment du moins, vu que c'était le petit passage à vide apres la grosse frayeur pour laisser le temps aux gens de se reprendre. Avant que, dans peu de temps, il y ait une dernière bonne scène pour bien effrayer tout le monde. Mais si Kyle restait caché il allait rater ce passage, ce qui serait bien dommage vous voyez ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 14:15

Restant encore quelque instant accroché à Alexis, pas bien rassuré a l’idée de me tourner vers l’écran, de peur que celui-ci me dise que tout allait bien alors qu’en fait un truc dégueulasse se déroulait. Me redressant un peu tout de même, mes bras toujours autour de son cou, je m’étais tourné vers la télé, m’assurant que plus rien ne se passait avant de seulement maintenant détacher mes bras d’autour de lui pour revenir m’asseoir à côté. Enfin j’étais tout de même resté bien proche de lui, toujours contre avec son bras autour de mes épaules et ma main de retour contre son torse. D’ailleurs même ma deuxième n’était pas retourné fermer le plaid autour de lui, préfèrent sans m’en rendre compte venir la poser sur le ventre d’Alexis. Enfin ça va, ce petit passage de calme dans le film était bien venu quand même. J’en avais d’ailleurs profité pour me calmer et mieux m’installer. Me glissant un peu plus dans le canapé à tendre mes jambes tout en les gardant plié de coté sur le canapé, bien à l’abri sous le plaid replié sous mes pieds tout de même. La sécurité anti monstre imparable quoi. Ma tête callé contre le creux du bras d’Alexis, une de mes mains était repartie tenir le plaid sur moi pendant qu’encore par un réflexe inconscient, mon autre main était allée chercher les doigts dépassant du plâtre d’Alexis pour les tenir des miens. Au final sans tout ça il n’y avait aucun arrière pensé même inconsciente. C’était simplement la position que j’avais l’habitude de prendre quand je regardais un film avec ma mère. A me caller contre en regardant la télé. Gros fils à maman je sais. Mais oué j’ai une relation très fusionnelle avec ma mère et je l’assume parfaitement.

Et malgré le coté rassurant de cette pause, à me sentir cocouné contre Alexis, il n’empêche que des que le film avait repris son côté bien angoissant et ses scènes flippante, je me retrouvais à chaque fois à tourner la tête vers lui pour me cacher contre son torse. A parfois y resté appuyé en ne tournant qu’un œil pour voir si c’était fini avant de me redresser ou de retourner me cacher contre lui si ce n’était pas le cas. Mais heureusement, comme les bonnes, les mauvaises choses ont aussi une fin et c’était le cas pour ce film. Même si je l’avais trouvé sympa, j’en étais tout de même plus que soulager. Depuis tout à l’heure que mon corps se trouvait tout tendu et crispé par la peur et l’angoisse, le voici qui c’était totalement relâché en même temps que moi, me laissant glissé sur Alex tout en me tournant sur le dos, posant ma tête sur sa cuisse.

- J’veux ma maman …

Avais-je un peu chouiné comme un gosse qui a peur du noir. Mais j’avais tout de même affiché une meilleure mine rapidement, souriant légèrement bien que pas encore totalement remis de mes émotions en regardant Alexis.

- Tain c’était trop angoissant …

Enfin pour moi qui avais suivit le film du moins. Lui vu qu’a pas pour me faire chier il ne l’avait regardé qu’à moitié …

- Et du coup tu veux faire quoi cette nuit ?

La pour le coup, large sourire. Le genre à dire « j’vais pas te lâcher mon gars » parce que sérieusement, il était hors de question qu’on dorme cette nuit ! Moi en tout cas je n’y arriverais pas. Ou sinon il fallait faire la technique de ma mère, veiller sur moi le temps que je m’endorme histoire de m’assurer qu’aucun monstres ou esprits ne m’attaques puis aller dormir après ça. Mais bon, demandé à Alexis un truc pareil, en plus d’être un peu ridicule, c’était aussi un coup à ce que lui-même me fasse peur alors que j’essayais de dormir.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 14:34

Kyle détaché de lui, Alexis pu un peu suivre le film, ou du moins la fin maintenant. Et encore, à moitié seulement, puisque Kyle resta malgré tout assez proche de lui, calé contre Alexis. Petit coup d'oeil rapide lorsqu'il sentit la main de Kyle se poser sur son ventre, à se dire que ça aussi c'était bizarre cette situation. Aussi étrange de sentir les doigts de Kyle se lier aux siens qui dépassaient de son plâtre. Très étrange en effet ! En fait, toute la fin du film, Alex trouva la situation tellement bizarre qu'il ne suivit pas réellement le film. Parce que dans le fond, ça ne le dérangeait pas que Kyle fasse ça. Vienne se caler contre lui ou ne cache sa tête contre son torse. Si ça l'avait vraiment gêné, il l'aurait vite dégagé. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, cette proximité ne le gênait pas. D'autant plus que Kyle semblait faire ça de manière totalement inconsciente. Ça aurait tout aussi bien pu être quelqu'un d'autre sa réaction aurait été sûrement la même oui. C'est ce que se dit Alex au final. Autant dire que lorsque le film fut terminé, il se fit la remarque qu'il aurait bien été incapable de dire de quoi ça avait causé. D'une dame en noir qui fait peur aux gens, voilà. Grand résumé. Et un autre était bien soulagé que ce soit terminé. Il le suivit du regard lorsqu'il vint poser sa tête sur sa cuisse. Truc qu'il avait déjà fait avant, mais après tout ça, c'était étrange. Quoique la petite plainte de Kyle eu le mérite de le faire sourire.

- On peut l'appeler et lui dire que son fils chéri est mort de trouille si tu veux.


Sûr qu'elle sera ravie d'apprendre une telle chose ! Mais ça va, Kyle semblait bien vivre tout ça, reprenant un peu des couleurs au passage.

- Mais non trois fois rien ! T'exagère toujours tout.


Il disait ça, en même temps il n'avait que vu la moitié du film. Et encore ! Ce serait peut être beaucoup. Mais tant pis, ce fut plus drôle de faire chier Kyle. Par la suite, Alex plissa les yeux à la question posée, ainsi qu'à la façon dont il l'avait dite.

- Dormir me semble bien. S'il le faut je tente de t'assommer ou bien je trouve un moyen de te crever.


Et dans la tête d'Alex, c'était pas du tout un sous entendu pervers ou quoi que ce soit. Plus du genre à trouver un moyen de l'épuiser d'une façon ou d'une autre, mais pas … enfin, vous aurez compris. Relevant la tête, Alexis regarda autour de lui la pièce baignée dans la pénombre, éclairée par le générique de fin qui défilait à l'écran.

- Pour continuer sur cette belle lancée, je me dis qu'une séance de spiritisme me semble adaptée, t'en dis quoi ?


Puis il avait repenché son regard vers Kyle, un sourire en coin. C'était une plaisanterie bien sûr, Alex n'avait aucune envie de tenter un truc pareil en vrai. Juste pour une nouvelle fois l'ennuyer.

- Comme ça on tente d'appeler ta nouvelle pote en noir, qui sait sur quoi ça peut débouler entre vous !


Et même sans ça, qu'il compte sur Alex pour l'effrayer toute la soirée. Avec un discret soupir, Alex posa sa tête contre le canapé, son regard toujours posé sur Kyle.

- Tu as une meilleure idée ?


Ils pouvaient toujours se mettre d'autres films, simplement squatter comme ils le feraient à la sortie des cours, mater des vidéos sur le net ou des choses comme ça. Quoi ? Mais non pas de porno ! De suite. Il y a d'autres truc sur le net aussi. Un peu.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 15:30

Ou2 c’est ça, appeler ma mère. Pour peu qu’on l’appel au moment où sa soirée atteignait son point culminant c’était un coup à ce qu’elle nous répondre de nous démerder et que si on la faisait encore chier pour des conneries pareille ça serait la dame en rouge dont on devrait avoir peur. Et oui je savais parfaitement que j’exagérais, que ce n’était qu’un film tout ça mais c’était comme ça. Ce genre de truc moi, même si j’aimais ça, ça me faisait flipper ma race.

- C’est ça oué ! De toute façon même si on devait dormir, on ne va pas se coucher maintenant non plus.

Déjà il rêvait, on n’allait pas dormir de la nuit et puis c’est tout. Après ce n’est pas parce que moi je lui avais explosé le nez que lui avait le droit de porter la main sur moi et pour le dernier point exprimé, il devait a peine être 23 heures alors pitié, même sans film d’horreur personne ne se couche à cette heure-ci un vendredi a par les petits vieux.

- Ah ah ah. Trop trop drôle.

Sentez toutes l’ironie dans ma voix en plus du regard pas amusé du tout que j’affichais à Alexis avec son histoire de spiritisme. Non mais genre on allait faire un truc pareil. Le fou. Déjà que même sans avoir vu un film c’était pas du tout un truc qui m’attirais. Dans le doute que ça marche vraiment quoi. Alors après ça ce n’était même pas la peine. La tête toujours sur la cuisse d’Alexis, je m’étais tourné sur le côté, me repliant un peu en mode fœtus le regard relevé vers lui à réfléchir à la question.

- Huumm … J’te dirais bien qu’il y a une expression qui dit que quand on ne sait pas quoi faire on a qu’à s’enculer. En plus d’être amusant et plaisant ça aurait en plus le mérite de me crevé comme tu l’as dit avant mais je me doute bien que l’idée ne te branche pas …

Pas qu’elle me branchait moi non plus hein. Enfin l’idée en elle-même, oué. Avec Alexis, c’était déjà une idée un peu plus étrange même pour moi.

- On joue à se poser des questions ?

Pas forcément en mode cap ou pas cap, on avait bien vu ce que ça donnait chez nous hein … Mais à se poser des questions sur des trucs qu’on a pu faire, dire, le tout en répondant honnêtement bien évidement. Et oui c’était un jeu de gamin de collège mais ça pouvait être marrant et faire passer le temps. Peut-être même me faire oublier ma peur de dormir et de me faire sauvagement agresser par un esprit dans mon sommeil mais ça fallait pas trop rêver non plus.

- Et si on allait dans ma chambre déjà ? On sera mieux qu’ici.

Pas qu’on était mal mais rien que je fais de pouvoir se poser comme on voulait sur le lit ou quoi.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 15:50

Regardant Kyle faire sa petite chose pas encore bien rassurée de la vie à se tourner sur lui même, Alex ferma par la suite ses yeux à sa connerie, à lui parler de s'enculer. Mais quand il disait que ce mec ne faisait que parler de sexe, c'est dingue quand même ! D'accord, n'importe quel gars en parle, mais autant …. Non mais le seul truc qui le dérangeait la dedans c'était qu'il l'inclut dans ses paroles. Puis il secoua vivement la tête à ses mots, rouvrant les yeux.

- Oh non ça ne me branche pas le moins du monde ! Plutôt me péter l'autre bras.


Pas du tout dans l'extrême le gars. Après, dans les faits, peut être pas mais … Quoique si, plutôt avoir les deux mains dans le platre plutôt que de faire un truc pareil avec un mec. Et même, il était hors de question que malgré toutes ces histoires de pipes et compagnie que ça aille plus loin. Donc, c'était un énorme non. Pas question de faire ça à Kyle et surtout, personne ne touchera à ses fesses. Le jeu de se poser des questions était peut être un peu moins de leur âge, mais après tout pourquoi pas. Si ça pouvait un peu calmer aussi Kyle et éviter une nuit blanche à Alex …

- Ok, ça me va. Aller bouge de la alors.


S'il voulait qu'ils aillent dans la chambre de Kyle, il allait devoir bien se lever du canapé. Laissant en un premier temps Kyle prendre son courage à deux mains pour se redresser et se lever, Alex s'était mis debout. Donnant tout de même un petit coup de main pour l'aider à au moins débarrasser ce qui traînait sur la table basse, entre les canettes vies et les boites de carton. C'est qu'on est bien élevé ici à la base vous savez. Alors, une fois tout ceci fait, télévision éteinte, il suivit Kyle jusqu'à sa chambre. Le jeu des questions du coup.

- Bon … je commence ?


Si déjà. Allant pour sa part se poser sur le lit de Kyle, assis le dos adossé au mur contre lequel le lit était, une jambe repliée vers lui et l'autre étendue devant. Alex posa ensuite son regard sur Kyle, cherchant une question à lui poser. Voyons …. il fut tenté de continuer à l'emmerder encore un peu avec ses histoires de films et de fantômes, mais plus tard si le cœur lui en disait encore. Alors changeons de sujets, pour un ou Kyle sera bien plus à l'aise. Vous aurez deviné un peu lequel.

- Est ce que tu as déjà embrasé une fille ? Pour tester ou je ne sais pas ?

Alexis ne savait pas si, pour tester ou si à une époque ou il pouvait peut être se chercher, il avait tenté la chose avec une fille, ou bien si tout était clair pour lui dès le début, comme quoi il ne voulait rien savoir de la gente féminine.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 16:10

Huhuhu. Le petit ricanement intérieur a me marré face à Alexis qui disait préférer ce péter l’autre bras plutôt que de tirer un mec. Non ce n’était pas ça qui était drôle. C’était la petite conclusion dans ma tête à me dire que quand même le gars était bien extrême alors que par contre quand il s’agissait de juste ce faire sucer sans plus d’implication dans l’histoire-là il était quand même bien moins retissant. Non pas qu’il sautait sur l’occasion des qu’elle se présentait, la preuve tout à l’heure, mais quand même ça avait l’air de nettement moins le perturber hein.

Mais donc va pour mon jeu de collégien. Tien par contre j’aurais dû fermer ma gueule sur cette histoire de bougé pour être plus à l’aise parce qu’en fait j’étais super bien installer moi sur Alexis. Mais bon, allant chercher mon courage au plus profond de mon être, oui carrément, je m’étais lever et avait commencé dans un premier temps a ramassé tout ce qui trainait sur la table basse, rapidement aidé par l’estropié de service. Mais ça restait sympa de sa part n’en doutons pas. Tout en ordre dans la cuisine et le salon, nous voilà alors parti dans ma chambre, laissant Alex s’installer sur le lit pendant que j’étais partie vers ma chaise de bureau récupérer une veste pour la passer avant d’aller à mon tour au lit, dans le sens de celui-ci en m’appuyant contre la tête les jambes passé sous la couette. Et oui Alex pouvait commencer s’il le souhaitait. Ah bah tien la question était du même niveau que mon jeu.

- Est-ce que t’as une amoureuse ?

J’avais dit ça sur un ton niet. Le genre gamin de maternel, le tout avec un grand sourire avant de ricanement doucement, me foutant gentiment de la gueule d’Alexis. Mais bon, un peu de sérieux. Après tout c’était mon idée et malgré tout dans mon cas oui la question se posait.

- Oui enfin si on veut. Quand j’avais 10 ans avec une cousine on se tripotait vite fait et se galochait en secret. Mais je n’avais jamais trouvé ça bien attirant. Après certes c’était ma cousine et j’avais 10 ans donc bon … Mais suite a ça non jamais. Jamais couché non plus et pas du tout intéressé par la chose.

Déjà que je n’aillais pas la tremper chez les mecs ce n’était surement pas pour aller le faire chez une meuf.

- Et toi déjà embrassé un mec ? Faire plus je ne demande pas.

Petit sourire moqueur. Et oui ma réplique de fin était un peu à double sens. Pas besoin de demander si Alexis avait pu faire autre chose que d’embrasser un mec vu comment rien que l’idée de toucher un mec semblait le dégouter. Mais en même temps c’était aussi le fait que malgré cette aversion pour les mecs, il m’avait bien laissé lui faire des trucs et a plusieurs reprises.

- T’as couché avec combien de fille ?


Histoire de resté dans le thème quoi.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 16:25

Alex avait lancé un regard blasé lorsque Kyle s'était foutu de lui à faire l'andouille avec son histoire d'avoir une amoureuse ou non. Qu'il fasse gaffe la dame en noir n'était pas loin. Ou, il ne savait pas mais il aurait vite fait de la chercher pour le calmer un peu. Mais ça va il avait fini par répondre à sa question. Dix ans ? Ouais ça compte quand même. Mais sa cousine ? Petit regard interloqué.

- T'en fais des trucs chelou dans ta famille toi …..


Se tripoter entre cousins c'est crade quand même ! D'accord il n'avait que dix ans mais bon. Au moins Alex avait eu sa réponse même s'il n'était plus tout à fait sûr de la vouloir réellement à l'entente de la petite histoire qui allait avec, le truc de sa cousine et tout. Pas bien ragoutant tout ça. Après, il y en a qui font pire. Regardez les Lannister par exemple pour aller encore plus loin dans le délire. Donc des pauvres petits bisous et un peu de touche pipi à la limite … Fut ensuite le tour d'Alex d'avoir droit à une question. Suivie en plus d'une remarque à la con de la part de Kyle. Qu'il était drôle ce petit ….

- Ouais.

Répondit-il vaguement en détournant le regard, pas spécialement chaud pour se souvenir de ce passage. Non pas que c'en était un truc torride et tout au point de s'en exciter rien que d'y penser tellement c'était sale. Rien du tout. C'est juste que … voilà ! C'était chelou de repenser à la langue de ce mec dans sa bouche. Un peu mal à l'aise à repenser à ça, se replaçant un peu contre le mur, il préféra nettement la question suivante. Mais par contre ….

- Pffff ! Aucune idée ! Pas trois tonnes c'est sûr mais j'ai carrément pas compté.


Ou du moins s'était arrêté après avoir dépassé les dix différentes. Comme dit, il n'était pas le dragueur fou et l'obsédé de première, et la plupart du temps il sortait un peu avec ces filles, du coup c'était plusieurs fois la même. Cependant, il lui était un peu impossible de donner un nombre précis. Pas qu'il avait non plus des années de baise intense derrière lui non plus c'est sûr. A son tour du coup ? Aller.

- Et toi du coup, combien de mecs ?


Ça va, il pouvait lâcher l'info, Alex s'était préparé mentalement a avoir droit aux petits commentaires qui risquaient d'aller avec. Parlant de ça ….

- Et pourquoi tu n'avales pas ?


Question posée le plus naturellement du monde vous n'en doutez pas.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 16:50

- Bah aller raconte !

Attendez quoi ! Le mec il vient d’avouer qu’il a embrassé un mec et même pas il veut partager un peu la chose ? En plus à voir sa tête ça semblait être drôle. Bien que pour Alexis, si ça se trouve il c’était juste taper un petit smack de merde et ça lui suffisait pour afficher cet air de dégouté de la vie. Bon par contre sa réponse à ma question quant à savoir avec combien de meufs il avait couché jusqu’ici était nettement moi intéressante. Petite mine blasé et insatisfait pour la peine.

- Bah réfléchi un peu si y’en a pas un million.

C’est bon ce n’est quand même pas dur de s’en souvenir quand même. Surtout à 16 ans en ne passant pas son temps à tirer son coup à droite et à gauche tous les soirs. Et moi avec combien de mec j’avais couché.

- Neuf.

Et sans hésitation et sans gêne. Oh pour sûr que je me doutais que ça allait lui semblait très peu vu comment je parlais de ma sexualité du coup, autant remettre le contexte en place directement.

- Le premier mec avec qui j’ai couché c’est Mike et même en passant notre temps à nous séparer, nous mettre ensemble, nous séparer, nous mettre ensemble, je suis jamais allé coucher avec quelqu’un d’autre pendant que j’étais à Seattle. Les huit autres c’est donc de New York donc depuis septembre. Pour la plus part des mecs que j’ai vu plusieurs fois et certain comme celui de mardi que je vois régulièrement et après comme je t’ai dit parfois je vois des mecs sans qu’il soit question de sexe au sens propre.

Donc a juste aller les sucer et basta quoi. Alors ça va ? Sa curiosité était comblée sans avoir eu trop d’information dérangeante ou dégoutante ? Oh par contre pour sa question sur pourquoi je n’avalais pas, j’avais un peu grimacé.

- Mais parce que c’est dégueulasse ! Déjà ça à un sale gout la plus part du temps. Et puis tu te rends compte de comment ça arrive ? T’es au courant que le sperme atteint en moyenne une vitesse de 45 km/h ? Imagine toi avec une bite dans la bouche a déjà devoir te concentrer un minimum sur ce que tu fais, à le faire bien et surtout à faire gaffe à tes dents. Et en plus de tout ça y’as un truc visqueux et dégueulasse qui t’arrive à pleine vitesse dans la gorge ! C’est dé-gueu !

Alors oui, les meufs et mecs qui arrivaient à faire ça tranquille avait toutes mon admiration. Moi perso j’avais bien essayé plusieurs fois à l’époque de Mike mais au final sans aucun succès. Bon j’avais du essayer trois ou quatre fois mais quand ça veut pas ça veut pas hein ! Au final à chaque fois je me retrouvais à être trop surpris, craché, m’étouffé a en pleuré. Une fois j’en avais même vomi … Mon dernier essai d’ailleurs. Après ça même Mike c’était fait une raison.

- Toujours au niveau sexuel, c’est quoi le meilleur compliment qu’on t’ai fait et le pire ?

Genre un truc qui se voulait être un compliment ou un truc gentil mais au final qui était plus dérangeant qu’autre chose.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 17:10

Non, Alexis n'allait pas lui raconter ce passage. Pas que c'était la honte ou quoi que ce soit, ou dérangeant, mais il tenait un peu aux vestiges de son hétérosexualité vous voyez ? Alors à la place, il bouda un peu plus. Et non il n'y avait pas un million de filles c'est clair, mais laissez lui le temps de compter. Cependant, Alexis ne fit même pas d'effort pour cacher sa surprise au nombre de mecs avec lesquels il avait couché.

- Seulement ?


Attendez le mec passe son temps à parler de ça et au final, c'était Alex qui avait couché avec plus de personnes que lui ? Cte surprise ! C'est bien ce qu'on dit, ceux qui en parlent le plus qui en font le moins. Bien que dans leur cas, Kyle en faisait pas mal mais vous aurez compris. Se tournant un peu plus sur le lit pour le regarder, il eu droit aux petits commentaires qui allaient avec. Comme quoi c'était Mike le premier et les autres étaient ici à New York. Hochant la tête à ses explications, content qu'il n'y ait pas de détails trop poussés la dedans, il comprenait un peu

- Hum … je vois, je vois....

C'est bon message passé. Par la suite, il fut à la fois amusé de voir Kyle faire sa tête dégoûtée mais lui même un peu dégoûté par ce qu'il lui racontait. Et non il ne voulait pas du tout s'imaginer avec une bite dans la bouche ça non merci !

- Mais tu sais que j'avais pas besoin de tout le cours hein ! Le « c'est dégueulasse » m'aurait suffit.


Inutile de lui donner toute une explication complète la dessus ! D'autant plus que n'ayant jamais fais de truc pareil, il ne pouvait pas réellement s'imaginer la chose et n'avait pas la moindre idée du goût que ça pouvait avoir. Et ne voulait pas le savoir d'ailleurs. En tout cas, semblait il que ce soit une affaire classée pour Kyle. Libre à lui de toute façon. Et on dirait que le truc des questions allait finalement rester sur un truc sexuel Alexis médita à sa question, tout en se déplaçant sur le lit pour un peu plus s'avachir dessus, le haut du corps contre le mur.

- C'était une fois une femme, plus âgée, qui m'a sorti un truc comme quoi elle regrettait pas de s'être laissée tentée à essayer un p'tit jeune. Pas une vieille cougar dégueulasse hein !


Plus vieille que lui, assez pour le qualifier de petit jeune, mais sans avoir l'âge de sa mère non plus. Donc oui, ça c'était peut être ça qui lui avait fait le plus plaisir. Après il sortait avec des filles qui avaient son âge et toutes n'étaient pas hyper décoincées au lit non plus. Il l'espérait un peu, qu'elles soient un peu comme lui. Genre à être calme et sage et une fois au lit ….

- Et le truc le plus bizarre, enfin, qu'on m'ait dit après c'était un « tiens, tu sais que tu ressembles à mon frère ? » …. C'était pas vexant mais putain c'était glauque …. Me suis vite cassé.


Il y a des fous partout en fait. Drôle de fille vraiment. Tournant la tête vers Kyle il médita quelques secondes avant de lui poser à son tour une question.

- Et comment as tu su que tu préférais les hommes ?

Il se doutait bien qu'il ne s'était pas réveillé un jour avec l'illumination suprême. Mais ignorait si c'était un truc qu'il avait toujours su ou s'il avait fallu un petit déclic pour en prendre conscience.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 18:18

Oui ça je me doute qu’il se serait bien passé de l’explication complète de pourquoi je n’avalais pas mais je préférais mettre les choses au clairs. Dans le doute que devoir le sucer arrive de nouveau un jour et que sa question soit une façon détourné de savoir si jamais il y avait moyen de négocier la chose, au moins maintenant il savait que non !

Et pour ce qui était de son meilleur compliment, je ne pouvais que le comprendre, affichant un petit sourire amusé. Moi aussi vu que je ne couchais qu’avec des mecs plus vieux j’avais souvent droit a se genre de compliment et il est vrai que c’était très agréable a entendre.

- Oué j’aime bien quand on me le dit aussi. Mais je crois que je préfère encore plus quand on me complimente sur mes fellations !

D’ailleurs Alex lui-même m’avait à demi mot complimenté sur la chose. Et si des hommes avec une certaines expérience bien plus complète trouvaient que je faisais ça très bien, nul doute que lui aussi avait du bien apprécier le traitement. Et oué son histoire de meuf qui semblait vouloir ce taper son frère c’était étrange quand même. Petit froncement de nez sur la fin de son explication à dire qu’il c’était vite cassé pour dire que je comprenais parfaitement pourquoi.

- Moi le truc le plus chelou qu’un mec m’ai dit, et en plus très sérieusement genre c’était vraiment un compliment pour lui ! C’était qu’il trouvait que j’avais de « mignonne petite testicule ! ».

Moi-même a repensé a ça j’en hallucinais encore. Non mais qui dit ce genre de truc ? En quoi c’est un compliment ? Bon après nul doute que de base le mec devait être un peu beaucoup fétichiste sur ça vu que même pendant l’acte il passait plus de temps a mes tripoter qu’a me branler.

Et nouvelle question d’Alexis porté sur mon orientation sexuel. Méditant a mon tour sur la chose même si pas bien longtemps. Juste le temps de m’enfoncé un peu plus moi aussi dans mon lit à avoir juste mes épaules d’appuyé contre la tête et repliant mes jambes qui butaient sur celles d’Alexis.

- Je ne serais pas vraiment dire. J’pense qu’a l’âge ou t’es sensé commencé a regardé les filles moi j’ai commencé à regarder les mecs mais sans trop me poser de question. J’avais bien conscience que les filles m’intéressait pas mais sans avoir directe la révélation « woh je suis gay ! ». C’est venue petit à petit et surtout au contacte de Mike.

Rien de bien transcendant. Pas d’illumination soudaine ou de savoir de toujours. C’était venue assez naturellement et sans honte, point important j’estime. Repensant encore un peu à cette époque, j’avais fini par relevé mon regard vers Alex, un petit sourire sur les lèvres.

- En tout cas depuis tout a l’heure même si sa tourne certes autour du sexe je trouve que tu t’intéresse surtout beaucoup a mon orientation et sur comment j’en suis arrivé la. Certain pourrait ce dire que ses des questions voilées …

Genre le mec il demande le vécu d’un autre pour comprendre ce qu’il se passait chez lui. Ricanement légèrement, j’avais ensuite lâché un petit soupire, remontant un peu ma couette sur moi avant de reporter mon attention sur Alexis.

- Et toi alors, pourquoi cette presque aversion pour tout ce qui est gay ? Enfin j’veux dire, t’as pas de soucis avec ça et ceux qui le sont, c’est leur choix et pas ton problème et ça s’arrête la. Mais en même temps, des qu’on te taquine un peu dessus, qu’on sous entends même pour rire que si ça se trouve … Tu réfute tout en bloque voir t’énerve. C’est à cause de ton père et de ton frère ? La peur de la génétique ? Tu trouverais ça tellement dégueulasse de te sentir attiré par un mec, ou de faire des trucs avec ?

Autres que se laissé sucé par celui-ci ça va de soit. Mais quoi qu’il en soit, malgré mes questions, ce n’était en rien des reproches ou autres. Mon ton était d’ailleurs très calme. C’était vraiment des questions que je me posais de temps à autre sur Alexis. Peut être un peu plus ces derniers temps oui.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 18:44

Alex avait fait une petite moue à son histoire d'aimer être complimenté sur ses fellations. Le genre de moue qui disait qu'il ne pouvait pas contre dire. Pour avoir testé la chose c'est vrai qu'il savait y faire ce con. Ce serait pire que de la mauvaise foi que de dire que ce n'était pas bon ce qu'il faisait, loin de la. Par après il eu un discret ricanement lorsqu'il apprit quel fut le compliment le plus étrange qu'il ait jamais reçu. Non mais c'était quoi ce compliment, sérieux ? Encore une fois il y a d'étranges personnes sur terre, mais après, chacun son délire. Et si celles de ce type était de complimenter les gens sur les testicules des autres …. soit.

- Mieux vaut que ça que quelqu'un qui te dises que tu en a des dégueulasses ….. je suppose.

Silencieusement, il écouta Kyle lui raconter un peu comment il su qu'il préférait les hommes. Ça semblait s'être fait au fur et à mesure, sans une brutale révélation de la vie. Quelque chose qui était en lui et qu'il a découvert petit à petit, tout simplement. Il hocha la tête au fin mot de l'histoire, comprenant la chose. Sans l'avoir vécue il pouvait tout de même capter les choses. Par après, il ne pouvait que donner raison à Kyle sur le fait que les questions portaient beaucoup autour du sexe. Mais en revanche, pour la fin de sa remarque ….

- Toi, t'as vu la lumière, la Vierge et tout ce qui va avec.


Comme si ça pouvait avoir un sens caché... Il ne pouvait même plus s'intéresser à la vie de son pote sans qu'il doive y avoir des sens cachés ? Non, ça pouvait être une conversation désintéressée, un moyen aussi de faire oublier à Kyle son film et la frayeur qui avait suivit avec. Ceci dit, Alexis se crispa petit à petit à la suite des questions de Kyle. Comme il disait si bien, que les autres soient gay il s'en foutait. Mais lui même, ça l'énervait qu'on en parle. Se tendant nettement lorsqu'il évoqua son père et son frère, la génétique et tout ça, Alexis ne su plus réellement ou se mettre, mais sur la fin …

- Mais non !


Fit il un peu brusquement à son histoire de demander s'il trouverait ça dégueulasse de se sentir attiré par un mec. Jusqu'ici il était tranquillement posé, mais la, petite montée d'énervement, qui le fit quelque peu gesticuler sur le lit, pour finir par se tourner vers Kyle et le regarder dans les yeux, une certaine agitation dans le regard.

- Ecoute-moi … que les choses soient claires : dans ma famille, ils ont tous un gros, gros problème avec le sexe. Et je pèse mes mots. Ça leur a apporté des soucis monstres, t'as pas idée. T'as pas idée non plus tous les trucs que je sais, que j'ai vu, compris ou entendu. Je ne te parle pas des rapports en soit mais de tout ce qui en découle par après ! Il y a des choses mais sérieux mec …. Même dans les séries les plus tordues on trouverait ces histoires trop deg !


Alexis n'avait jamais parlé de tout ce qu'il savait par rapport à Evelyn, par rapport à Caroline, par rapport au fait aussi que Kendall et Dorian furent cachés à Castiel … Et tant d'autres choses. S'étant rapproché de Kyle en disant ces mots, d'un ton légèrement énervé, il finit par se mettre à genoux au niveau des jambes de Kyle, à coté de celles-ci.

- Alors … non. Je ne veux pas leur ressembler. J'ai aucune envie que des histoires aussi tordues que les leurs m'arrive à mon tour. J'ai vu comment ça pouvait faire des dégâts … ça m'a fait aussi du mal ! Alors ce n'est pas une question de trouver dégueulasse le fait que je puisse me sentir attiré par un mec, mais que je ne veux pas être comme eux, tu comprends ? Juste une vie sans histoires, c'est trop demandé ? Pas que je ne trouve pas ça hors du commun que de sortir avec un mec, mais … c'est tellement plus classique avec une fille quoi !

Trop demandé ? Que de ne pas être comme ces dégénérés ? Certes il les aimait de tout son cœur et donnerait un bras pour eux mais leur ressembler ? C'était sa plus grande crainte. Posant ses mains sur ses jambes, il avait ensuite regardé Kyle, le visage un peu fermé.

- D'autres questions ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 19:41

Au fur et a mesure de mon exposé quand a la façon dont j’interprétais le comportement d’Alexis et aussi en le questionnant quelque peu, j’avais très nettement remarqué l’expression de son corps changeante. A se tendre, ne pas être à l’aise. Sentir l’énervement monter en lui. Si j’avais été surpris de sa brusque exclamation, je n’en étais donc pas étonné pour autant, m’attendant bien un peu a la chose. Ne relançant en rien le sujet le temps qu’Alex ne se tortille sur lui-même pour mieux s’installer ou je ne sais quoi et écoutant par la suite attentivement ses paroles.

Oui j’avais bien compris que même si très sympa, sa famille semblait avoir un sérieux grain. Dans le détail et même dans l’abstrait à vrai dire, je ne savais pas trop en quoi. C’était plus des allusions, des petits détails capté de ci de la, des brides de conversation. J’avais vu aussi une fois la gueule d’Alby, le visage et le coup martelé de bleu et sans qu’Alexis ne m’en ai jamais trop rien dit, j’avais bien compris dans le malaise que Dorian n’y était peut être pas pour rien. Les deux aussi semblaient assez lunatiques dans leur couple. Un jour tu les croisais rayonnant de bonheur, le lendemain t’avais l’impression que l’un deux avait enterré sa mère (je parle d’avant la mort du beau père bien sur). C’était parfois très bizarre comme ambiance chez eux. Et oui j’avais aussi pu assister a de nombreuse reprise a ce que cela pouvait avoir comme impact sur Alexis. Encore une fois il n’en parlait pas mais ça se voyait. Je suis peut être pas le pote dont tout le monde rêve, même pour lui je suis souvent plus chiant qu’appréciable mais malgré tout je savais faire attention a lui, ses attitudes, ses changements de comportement et a m’en inquiéter du coup. Qu’il le remarque ou non d’ailleurs, j’étais beaucoup plus sympa et moins prise de tête avec lui quand je voyais que quelque chose le perturbait. A l’inverse j’étais aussi beaucoup plus excité et en demande de son attention mais cela dans le but de lui changer les idées. Et dans toutes ses explications, même si au final encore une fois il ne me disait pas grand-chose. Juste son ressenti ce qui était déjà en fait beaucoup. Dans tout ça j’étais surtout un peu attristé. De voir l’impact que sa semblait avoir sur lui. De combien ça semblait le toucher. Le perturbé.

Restant silencieux face à lui, je ne savais pas trop quoi répondre à tout ça. Si tenté qu’il attendait une réponse ou quelque chose du genre. L’air encore un peu attristé pour lui, ou désolé, je le regardais, n’osant pas vraiment avoir de geste envers lui-même si j’avais envie d’aller poser ma main sur la sienne. Comme si cela allait le réconforté ou quoi. Mais je n’en fis rien.

- Bien … Enfin, je comprends tout ce que tu me dis, tout comme je peux comprendre ta réflexion de avec les filles c’est plus classique mais ce que j’ai du mal à comprendre c’est … Tu crois que c’est parce qu’ils sont gay qu’ils sont taré ? J’entends pas du tout par la que c’est ce que je peux penser que tu pense de moi, je parle vraiment par rapport a eux. Mais c’est qu’à t’écouter on a l’impression que tu pense qu’être hétéro et de t’y accroché ferme te met en sécurité de tout problème … Je ne pense pas qu’être gay ou hétéro change grand-chose a ça. C’est plus une question de choix de partenaire …

Oui notre sexualité défini en partie ce que nous sommes, comment nous sommes, notre personnalité. Mais à coté de ça bien si t’es con t’es con ! Gay ou hétéro. J’avais un peu de mal à vouloir croire que si sa famille avait des soucis de dingue c’était juste lier au fait qu’ils étaient en couple avec des hommes. C’est juste qu’ils sont débiles et voilà ! Réfléchissant à tout ça, je repensais à une conversation que j’avais eue avec un gars. Je ne savais pas si la racontait a Alexis allait l’aidé mais ça allait un peu dans le sens de sa logique.

- J’avais eu une discussion du genre avec le deuxième mec que j’avais rencontré ici. Je sais plus comment on y est arrivé mais après avoir couché ensemble on c’est mit a parlé jusqu’à arrivé sur le sujet de nos ex. J’lui disais que moi je m’étais séparé parce que je partais vivre a l’autre bout du pays mais que sinon, a par quelques prises de becs qui étaient plus de l’ordre des émois d’adolescents, tout le reste ce passait plutôt bien et qu’on était bien ensemble. Et lui a l’inverse m’expliquait que les rares longues relations qu’il avait pu avoir ce finissaient généralement très mal, limite à s’en taper sur la gueule quand ça n’y arrivait effectivement pas. Il me disait que d’après lui, de son propre constat et de celui fait sur des couples d’amis, le souci des relations entre mecs c’est que tu reste avant tout un mec. Le besoin d’être le meilleur, de vouloir être d’une certaine façon supérieur a l’autre, le dominer. Dans les relations homme femme, même si la société évolue, chacun a à peu près son rôle. Entre mecs, même en couple, tu as malgré tout de rapport de rivalité. Pour ça que tout peu facilement partir en couille vite et loin.

Et même si je n’avais jamais vécu tout ce que ce mec m’avait expliqué, sa façon de voir les choses, j’avais trouvé ça plutôt intelligent et bien pensé. Il y avait une certaine forme de logique la dedans mais de la a pensé que c’est en devenant gay que sa vie risque de partir en live c’était un peu poussé. Des taré y’en a partout même chez les couple hétéro. On n’en parle pas mais sos homme battu ça existe hein ! Et non ce n’est pas un centre d’appel pour homme gay battu par leur compagnon. Pas en majorité du moins. Enfin dans tout ça moi je n’avais pas ce problème et ne risquait pas de l’avoir vu que, que ce soit sexuellement ou affectivement, j’acceptais tout à fait d’être la personne dominé. Pas de rivalité ou autre pour moi dans mes relations même si oui, jusqu’ici je n’en avais vraiment eu qu’une.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 21:08

Au moins Kyle semblait effectivement comprendre son raisonnement. Tant mieux parce qu'il n'aurait pas su être plus clair. Enfin, si, il savait très bien comment et pas sûr que ça plaise à l'un comme à l'autre. Cependant, il fronça les sourcils à sa question comme quoi il pouvait peut être laisser penser par tout ça que les membres de sa famille étaient tarés parce qu'ils étaient gays. Non, pas du tout. La preuve avec Kendall, certes elle était encore celle qui était la plus normale, mais encore, elle n'était pas toute blanche la miss. Moins que les autres c'est vrai. Mais encore une fois, Kyle semblait comprendre son raisonnement. Alexis hocha doucement la tête, bien au courant que ce n'était pas notre orientation sexuelle qui nous définissait, mais bien qui on était nous même, et dans d'autres cas le choix du partenaire qui pouvait amener à des soucis.

- Je comprends très bien. Et content que tu comprenne aussi.


Mais encore une fois, il voulait s'accrocher ferme à son hétérosexualité. Pas qu'il y avait un sous entendu comme quoi il y avait moyen avec un mec hein ! Mais qu'il y tenait, c'est tout. Restant sur ses genoux, Alex avait un peu baissé le regard, pensif sur tout ça. Et malgré tout, un peu soulagé de parler de ces choses la à voix haute avec quelqu'un d'extérieur à la famille. Il avait ensuite relevé les yeux en entendant Kyle reprendre la parole, à lui raconter une anecdote. Au début il se demandait pourquoi il lui racontait tout ça, et ce que ça avait à voir avec ce dont ils parlaient. Mais il comprit un peu par la suite ce qu'il voulait dire par la. Hochant ensuite la tête, l'air de saisir un peu ses propos. C'est vrai que ça se tenait malgré tout, le fait de trouver sa place dans un couple et compagnie …

- Hum …. c'est pas bête ce que tu me dis ça …. C'est vrai que ça se tient et ça peu expliquer beaucoup de choses.


Du moins concernant deux guignols qu'il connaissait bien. Et même peut être pour les relations gay en général ? Il ne savait pas, les deux qui lui servait d'exemple n'étaient pas une référence en la matière. Son père, mis à part avec son ex femme il ne l'avait jamais vu en couple avec qui que ce soit. Certes il leur avait présenté James à Noël mais ça s'était arrêté la. Avec un petit soupir, Alex avait remonté sa main à sa nuque, se la massant, un peu mal à l'aise. Vu qu'ils étaient lancés sur ce sujet aussi ….

- Mais tu sais le soucis aussi c'est que …. outre ces choses de ne rien vouloir savoir de tout ce qui est trucs gay et tout c'est ….


Petit moment à chercher ses mots, regardant autour de lui comme s'il y avait le script inscrit sur un mur.

- De temps en temps … pas souvent, mais assez pour que je le remarque, je ressens ces genres de pulsions. A vouloir quelqu'un, bien plus que pour une simple amourette de lycée. A vouloir cette personne, tout d'elle. A tout prendre sans rien demander, le temps d'une nuit. Un besoin limite violent.

Il n'en faisait rien. Ou bien se faisait violence avant que ça n'aille trop loin pour que ça ne dérape pas. En vrai, ça lui faisait limite peur à lui même de ressentir des choses pareilles, ces pulsions viscérales. Alors il les rejetaient lorsqu'elles arrivaient. Ce n'était encore une fois pas tous les quatre matins. Mais, pour que Kyle saisisse ce pourquoi il lui racontait tout ça, il ajouta, d'une voix un peu plus basse, à moitié sur un ton de confidence, et aussi un peu honteux :

- Ce mec dont j'ai vite fait parlé avant … c'était à une soirée cet été. J'avais un peu bu. Pas trop au point de ne plus savoir ce que je faisais, mais assez pour être plus détaché. J'étais avec des amis d'enfance à ce moment la et on lançait des paris à la con du genre vider le plus de verres, bouffer du piment, des trucs débiles. Et on m'a du coup défié d'aller galocher un autre mec qui se trouvait à la soirée.

Petit haussement d'épaules, et grattement nerveux de son bras à se remémorer ce souvenir, à regarder partout sauf Kyle. Vraiment pas à l'aise à dire ça même si rien ne l'y obligeait c'est sûr.

- C'est en l'embrassant que j'ai ressenti ça pour la dernière fois. Et je l'ai repoussé et me suis barré en courant en me disant que j'avais bien envie de lui foutre autre chose que ma langue dans sa bouche …

La fin de sa phrase, Alex l'avait plus murmuré qu'autre chose, pas super assuré quand à tout ça. Voila en tout cas pour son premier et seul baiser gay, comment ça s'était passé et terminé.

- Alors, rapport de rivalité ou non, peur que ça dérape ou pas, peut importe. Je veux juste rester un type normal, sans histoire ….. tu comprends?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 22:02

A la suite du résumé de la conversation que j’avais eu un jour, et de la réponse d’Alexis me disant que tout cela n’était pas bête, j’avais affiché un sourire, content qu’il partage mon avis et surtout que cela semble le détendre un peu. Enfin détendre il faut le dire vite car il semblait encore un peu mal à l’aise et tout mais au moins, plus vraiment énervé et ça c’était cool. Et tien, même sans savoir ce qu’il s’apprêtait à me dire ou m’expliquer, je me faisais la réflexion que c’était drôle dans le sens pas commun de voir Alexis parler autant. Autant de lui surtout. On parlait tout le temps avec Alex mais ce n’était pas son genre de s’ouvrir sur des sujets bien personne. Mais ça me faisait plaisir, vraiment, qu’il s’ouvre à moi comme ça. Après tout moi je passais mon temps à lui parler de moi, de ma vie, de mes sentiments et ressenti. C’était quelque chose de naturel chez moi, je parlais beaucoup et facilement. Tout l’inverse d’Alexis par moment. Alors oui, ça me faisait vraiment plaisir qu’il se confie à moi comme ça.

D’autant plus que le sujet de conversation semblait intéressant et prometteur en information. C’était marrant aussi cette façon qu’il avait de parler. Comme si je gars était en train de m’avouer un terrible secret. Mais même si tout cela m’amusait quelque peu, je m’efforçais de garder mon sérieux face à lui. Affichant un sourire complice et rassurant tout en lui portant toute mon attention. Bon mais sérieux, je prenais grave sur moi quand même pour ne pas rire en l’écoutant. A l’entendre me dire à demi mot qu’en gros son fantasme c’était de baisé une meuf jusqu’à l’os puis de jeter son corps rempli de sperme sur le bas coté d’une route. Oué c’est comme ça que j’illustrais ses propos dans ma tête. Mais oué il fallait vraiment que je me fasse violence parce que la du coup il allait enfin me raconter son histoire de baisé avec un mec alors que je n’y avais pas eu droit tout a l’heure. Bon forcément a cette histoire mon sourire c’était un peu plus élargie mais ce n’était pas moqueur. Juste que ça me faisait marré d’imaginé Alexis traçant sa route droit en direction d’un mec, de lui chopé la nuque et de lui enfoncer sa langue dans la gorge.

Bon, on se retient. On résiste. Tout ça est une conversation sérieuse. On se retient. Alexis se confit limite pour la premier fois a moi avec un peu de nerf quoi. Et non. Fixant Alexis, a tenté de sceller ma bouche autant que possible malgré mon sourire grandissant, j’avais fini par éclaté de rire. Redressant ma tête en arrière pour aller appuyé mon crane sur ma tête de lit. fermant les yeux en tentant de me calmer.

- Pardon ! … Mais … « j'avais bien envie de lui foutre autre chose que ma langue dans sa bouche »

Nouveau fou rire. A m’en laissé glissé contre la tête de lit pour finir plié en deux devant les genoux d’Alex, une main sous ma tête et l’autre sur mon ventre.

- Non mais pardon mais c’est la façon dont t’as dis ça ! … Et en plus … C’est pas le même mec mais au final t’as fini par assouvir ta pulsion !

Et je continuais de me marrer comme un âne. Même plus en état de parer une attaque pour si jamais Alexis voulait se venger en me frappant gentiment. Ou pas gentiment d’ailleurs. Non mais c’est vrai quoi ! Il ce n’était pas laissé aller a remplir la bouche de ce mec avec autre chose que sa langue, il a fini par le faire avec moi. Tout s’explique maintenant à pourquoi il ne m’avait pas arrêté. Genre « je te croyais pas sérieux ». Il en avait juste très envie oué !

Enfin retrouvant mon calme tout de même assez rapidement, je m’étais un peu mieux installé. Sur le dos devant les jambes d’Alexis. Essuyant mes petites larmes de rire avant de le regarder avec un sourire mi amusé mi désolé des suites de ma crise de rire. Continuant de le regarder de la même façon, je réfléchissais en même temps. Finissant par me retourner de nouveau. A me mettre sur le ventre en face d’Alexis, mes bras posé sur ses cuisses et mes jambes relevées derrière moi. Bien que toujours souriant, c’était à mon tour d’être un peu gêner, mais juste un peu. Gardant tout de même les yeux baissés sur mon doigt qui se baladait doucement sur la cuisse d’Alexis, à y former de petits cercles.

- Dis … Tu trouverais ça bizarre si j’avais envie de te toucher ? …

SI j’avais envie de le faire, chose qui n’était pas forcement le cas. Ce n’était qu’une question comme ça innocente, enfin vous aurez compris l’idée. En tout cas en attendant la réponse d’Alexis, je préférais rester focalisé sur mes dessins de cuisses. Et non ce n’était pas ce genre de geste que je n’entendais pas toucher.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 22:19

Alexis s'attendait forcément à une réaction de sa part. Lui qui ne faisait que le charrier sur ses possibles tendances, voilà qu'il lui servait sur un plateau une occasion rêvée. Mais autant il pensait qu'il allait en entendre parler de ça pendant un moment, autant il ne s'était pas attendu à voir Kyle commencer à retenir d'exploser de rire comme ça ! Ah c'est clair qu'il était plus que vexé la ! Lui qui lui racontait des trucs quand même vachement privés, voilà qu'il se foutait de sa gueule ! Les sourcils froncés en le voyant tenter de se calmer, à lui expliquer ce pourquoi il se marrait comme un glandu, il le suivit du regard lorsqu'il se laissa écrouler sur le lit, devant ses genoux.

- Entre nous, tu chercherais pas un peu la merde ?


Quoi la façon dont il avait dit ça ? Il aurait préféré un truc plus clair, si ça ne l'était pas ? Roh et ce con qui cru bon préciser comme quoi il avait pu assouvir sa pulsion ….

- Roh ça va c'est pas drôle maintenant !


Bah voilà, ça lui apprendra à parler de lui ! Prochaine fois, il gardera tout pour sa poire et en causera à personne ! Peut être à un psy à la limite vu son cas, mais plus Kyle ! C'est comme ça puni ! Non mais si on peut même plus dire les trucs qui le tracassait ou les passages les plus gênants de sa vie, il ne savait plus. Vexé, il le regarda se calmer, ses sourcils toujours froncés, assez mécontent. Qu'il rigole, tant pis pour son sommeil, mais quelque chose lui disait que cette nuit il allait entendre parler de sa dame en noir … Alors à son petit regard un peu désolé il le gardait pour lui, Alexis avait simplement relevé la tête, l'air hautain. Pff ! Les yeux baissés sur Kyle, il se demandait ce qu'il faisait à se tourner de la sorte à venir poser ses bras sur ses cuisses. Et il foutait quoi avec son doigt sur lui la ? Et cette question à la con ?

- Après tes multiples propositions de pipes tu veux dire ?


Parce qu'en son sens c'était ça le plus bizarre. De lui proposer à plusieurs reprises de lui faire ça, sans la moindre gêne, et la il lui demandait s'il trouverais ça étrange s'il avait envie de le toucher ?

- Euh, pas plus que ça non.


Il n'avait pas dit que ça y est il lui avait raconté cette petite histoire il pouvait le toucher. Et il n'avais pas dit le toucher la de suite, non ? De toute façon les envies on ne les contrôle pas vraiment. Enfin minute. Plissant les yeux en reculant un peu la tête, il ajouta :

- Mais tu entends quoi par me toucher ?


Genre juste la, sur ses cuisses ? Ou ce qu'il y avait plus haut ? Ou être plus tactile comme tout à l'heure sur le canapé ? Ou il y avait encore autre chose ?

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 22:51

Non mais genre mes multiples proposition de pipe. Non mais si on ne peut plus aider un ami dans le besoin ou va le monde je vous le demande ! Mais bon, mauvaise foie mise de coté, c’est sur que ma question pouvait paraitre dérisoire par rapport a ce qui avait déjà été fait entre nous. Enfin de moi a lui mais vous aurez compris l’idée. Mais donc non, naturellement l’idée ne lui semblait pas étrange. Il avait capté que je parlais d’avoir envie de ça maintenant et pas comme ça a l’occasion en théorie que ? Par contre sa dernière question m’avait fait afficher un petit sourire en coin. Relevant légèrement vers lui a ne rien dire pendant quelques petites secondes.

- Non ne t’inquiète pas, ton jolie petit cul ne m’intéresse pas.

Enfin … Si. J’avais même bien souvent envie de le toucher c’est vrai. Comme dit tout a l’heure, histoire de voir s’il était aussi parfait qu’il semblait l’être. Mais mes envies d’exploration s’arrêtaient à des caresses et non a une exploration plus « profonde ».

Rabaissant mes yeux, a perdre un peu mon regard sur son jean, j’avais haussé les épaules, pour dire qu’en fait je ne savais pas vraiment. Remontant doucement mon doigt le long de sa cuisse jusqu’à sa ceinture et continuant jusqu’en bas de son t-shirt.

- Je ne sais pas vraiment. Te toucher c’est tout. La ou tu voudras bien …

Pas difficile comme garçon voyez vous. Mais après avoir dit ça, j’avais un peu plus remonté mes doigts, soulevant un peu le t-shirt d’Alexis avant d’aller effleuré sa peau.

- En faite tout a l’heure, dans la salle de bain, que je t’ai fais enlever ton t-shirt … J’ai eu envie de te toucher a ce moment là …

De voir son torse comme ça, alors que c’était loin d’être la première fois que je le voyais, j’avais eu très envie de le toucher mais m’en était retenue. C’était souvent en voyant Alexis torse nu que je me disais qu’il était sacrément bien foutu quand même pour notre âge mais sans en avoir plus d’envie ou de réflexion dessus que ça. La c’était un peu différent.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 23:04

Petit sourire crispé lorsque Kyle cru bon de préciser que son cul ne l'intéressait pas. Merci de toute façon, ça, c'était même pas en rêve ! Enfin, sûr qu'on lui a déjà touché les fesses c'est sûr, mais en surface ! Hors de question de …. de …. vous aurez compris. Pas pour lui. Et si Kyle ne semblait même pas savoir ce qu'il voulait dire par vouloir le toucher ils étaient bien. C'est pas avec ça qu'ils seront aidés. Ou du moins Kyle parce qu'Alex hein … Mais il sentit le doigt de Kyle remonter sur sa cuisse, jusqu'à sa ceinture et pour finalement arriver au bas du t shirt qu'il portait. Même si Kyle était du genre tactile, à venir des fois se poser contre lui ou à le confondre avec un coussin, c'est pas le genre de trucs qu'il faisait d'habitude. D'un autre coté il y avait beaucoup de choses ces derniers temps qui étaient nouveaux. Le toucher la ou il voudra bien, c'était bizarre comme réponse ça !

- Tu me perds la …


Parce qu'il ne pouvait que voir un sous entendu louche dans ses paroles, excusez-le ! En sentant son t shirt se faire relever et le contact des doigts de Kyle sur sa peau qu'il avait vivement baissé le regard, se demandant ce qu'il était en train de fabriquer ce con. Il voulait alors dire le toucher comme ça ? Clairement Alexis était perdu la dedans. Mais comprit un peu plus avec de nouvelles précisions sur le sujet.

- Vraiment ?


C'était un peu dérangeant qu'un mec lui dise ça, mais en même temps c'était flatteur. Mais il n'avait pas remarqué la chose en tout cas. Trop occupé à pisser du sang par le nez oui. Mais la petite confidence de Kyle lui fit un peu bizarre c'est vrai. Pas en mal, mais c'est pas le genre de trucs qu'un mec lui dit. Restant silencieux un moment, à penser à ces choses la, en regardant devant lui, il finit par dire :

- Après, si tu en as envie vas-y je vais pas fondre juste parce que tu pose ta main sur moi.


D'autant plus qu'avant il en avait fait de même chez lui tout à l'heure dans le salon, à vérifier la petite musculature de Kyle. Comme ça tout le monde serait content non ? Bien que quelque chose lui disait que ce n'était pas par soucis sportif que Kyle avait en envie de le toucher. Putain c'était chelou … mais non, même si Kyle faisait ça, il n'allait pas non plus le tuer ou il n'allait pas se passer un truc chelou pas vrai ? Après, peut être que l'envie lui était passée.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 23:31

Mon regard dirigé vers ma main qui découvrait légèrement son ventre, j’avais doucement hoché la tête à sa question. Oui vraiment. Pas une envie irrésistible à avoir du me faire une violence pas possible pour m’en retenir mais une envie certaine c’est sûr. Et autant dire qu’après ce petit silence ou à vrai dire je m’étais un peu perdu dans mes songes, la nouvelle prise de parole d’Alexis m’avais un peu surprise. Me faisant relever les yeux vers lui.

- T’es sure ?


Parce que déjà pour le sucer c’était limite la croix et la bannière alors que c’était pour son bien personnel. Et qu’en plus avoir la trique sans ce vider par la suite ça fait mal. Et la il acceptait de ce laisser toucher alors qu’au final donc ça ne lui apporterait rien ? Oui c’est sur qu’entre une pipe et des petites caresse de ventre pour le commun des mortels les caresses c’était rien mais on parlait d’Alex acceptant de ce faire caresser par un mec. Un tout autre monde la voyez-vous !

Mais bon malgré ma question, je n’allais pas louper l’occasion de pouvoir réaliser mon envie du moment. C’était rien de bien méchant en plus alors pourquoi se priver. C’est tout de même assez timidement que j’avais fini par poser plus pleinement ma main sur Alexis. A aller caresser doucement son ventre et ses abdos. Bien sympa tout ça au toucher en tout cas. Niveau vision par contre c’était un peu obstrué. Retirant ma main, je m’étais appuyé sur mes bras pour me redresser, venant m’asseoir en face d’Alexis mes jambes légèrement écarté à l’extrémité de ses genoux. Me mordant légèrement la lèvre par réflexe, j’avais porté mes mains à sa manche droite.

- J’veux t’enlever le t-shirt.

Et ce n’est pas le moment de me faire sa crise de je suis un grand garçon je peux le faire tout seul. On n’a pas toute la nuit non plus. Enfin si mais vous voyez quoi. Et de toute façon je ne lui demandais pas son avis vu que j’avais déjà commencé à tirer dessus pour lui faire passer son bras a travers, allant par la suite faire son autre bras, plus délicatement même si de base je n’avais pas été brusque, vu qu’il s’agissait du plâtré et avait fini par la tête, regardant brièvement son visage au passage. Rabaissant mes yeux sur son torse, je m’étais de nouveau mordu la lèvre. Reportant mes mains sur lui, une restant appuyé sur sa taille pendant que l’autre vaguait sur lui, à dessiner la forme de ses muscles, sans m’en rendre vraiment compte un petit sourire sur les lèvres.

- T’es quand même sacrément bien foutu …

J’avais dis ça doucement, comme me parlant a moi-même, mais avec tout de même une certaine impulsion dans la voix. Mais en effet Alexis était quand bien super bien foutu. Surtout en se disant qu’il n’avait que 17 ans. C’était marrant ce contraste chez lui entre son corps divinement bien forgé et sa bouille de bébé. Par réflexe, sans vraiment réfléchir a mon geste, j’avais posé ma main baladeuse sur son ventre et montré l’autre à son torse, le poussant doucement pour le faire s’allonger, passant mes jambes de part et d’autres des siennes. Appuyé sur une main, penchée au dessus de son torse, nouveau réflexe incontrôlé à venir poser mes lèvres sur son le haut de son ventre pendant que ma main continuait de caresser sa peau plus bas. Finissant par descendre sur son jeans, à aller le caresser au travers de celui-ci.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 614
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   14/1/2016, 23:54

S'il n'était pas totalement sûr il ne le lui aurait pas proposé de toute façon. Sa bonté a des limites après tout. Et puis en un sens, Kyle ne lui demandait rien en échange des quelques pipes qu'il avait pu lui faire, donc si ça pouvait être un moyen de lui donner un quelque chose en retour, alors soit. Certes, ça ne valait carrément pas ce qu'il pouvait lui faire avec sa bouche on est bien d'accord. Petite compensation alors. D'autant plus que le laisser simplement toucher sa peau, c'était pas la mort. Alexis eu une petite mine un peu crispée en sentant la main de Kyle se poser sur son ventre, sentant ses doigts et sa paume se promener sur sa peau. Bon si c'était juste le toucher ainsi ça va c'était pas la mort non plus c'est clair. Et puis c'est tout ? Regardant son pote se replacer, il le vit se poser face à lui, avec une étrange expression sur le visage. Tournant les yeux vers les mains de Kyle qui s'étaient posées à sa manche, il eu un bref signe de tête.

- Euh … d'accord.


Il avait comme une drôle d'impression, la vague sensation d'être un de ces toy boy. Ce n'était pas le cas, mais de voir Kyle commencer à lui retirer son t shirt, l'aidant à sa tâche au passage, ça lui faisait bizarre. Surtout en sachant pourquoi il faisait ça. Et cette petite angoisse à la con qui n'était pas la avant qui montait un peu en lui, au moment surtout ou il avait finit par retirer son vêtement. Bon et bien voilà quoi. Restant les bras le long de son corps, le dos droit, il ne su pas quoi faire, si tant est qu'il avait vraiment quelque chose à faire. De toute façon, Kyle semblait s'amuser tout seul. Vraiment c'était spécial tout ça. Et Alex eu une petite crispation involontaire en sentant les mains de Kyle se poser sur lui. A sa taille pour l'une et l'autre qui passait sur sa peau. Alerte rouge à la situation chelou ! Mais aussi débile que ça puisse être, il se rassura un peu en voyant le petit sourire qu'affichait Kyle. Ah, le compliment passait mieux par contre lui. Affichant un petit sourire, un peu crispé, mais un peu flatté à ses mots.

- Merci.


Si déjà il lui lâchait un petit compliment, c'était bon à prendre alors. Sans réellement comprendre comment ni pourquoi, Alexis n'offrit pas de réelle résistance quand Kyle le fit s'allonger, étendant ses jambes alors pendant que Kyle venait se pauser au dessus de ces dernières. Dites, c'était normal tout ça ? C'était le deal ? Le laisser le tripoter comme ça, soit, mais fallait-il vraiment adopter ce genre de position ? Et bordel ? Il foutait quoi la ? Il ne rêvait pas, Alex avait bien senti les lèvres de Kyle se poser sur son ventre ? Ouais on sait elles ont été ailleurs on a compris mais …. Oh putain, la situation improbable le retour … Oh putain. Mais qu'est ce qu'il foutait la ?

- Tu … euh … c'est comme ça que tu voulais me toucher ?

Question posée d'une voix un peu mal assurée. Non mais d'accord, mais c'était inattendu de sentir la main de Kyle passer sur lui, par dessus son jean.. Surtout après leur discussion ou il ne fut question quasi que de sexe. Et en parlant de ça, malgré lui, il se sentit réagir à ça. Pas au point que c'en était visible ou papable - ou presque - mais qu'il le ressentait.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]   15/1/2016, 09:46

Comme un peu déconnecté de la réalité, j’agissais sans vraiment me rendre compte de mes gestes. A me retrouver ainsi penché au-dessus d’Alexis, à embrasser doucement son ventre de ci de là. Y laissant trainer mes lèvres pour sentir avec elles la forme de ses muscles. Pendant que plus bas ma main était allée à son jean, le caressant doucement au travers de son vêtement sans vraiment faire attention à s’il y réagissait ou non. Ne le cherchant pas vraiment. Encore une fois tout cela était instinctif et inconscient.

Mais c’était le fait de l’entendre reprendre la parole, une voix pour le moins loin de mon ambiance qui m’avait ramené à la réalité. Ouvrant les yeux que j’avais fermé jusqu’ici, je me retrouvais bloqué au-dessus de lui, immobile, ma bouche toujours posé sur sa peau et ma main à son entre jambe mais sans ne plus bougé d’un cheveu. Mais qu’est-ce que je foutais bordel ? Retirant ma main du pantalon d’Alexis, je m’étais redressé dans le même mouvement. Le regardant d’une façon un peu gêner.

- heu …

Petit sourire un peu crispé, pas bien à l’aise à mon tour avant de dés enjamber Alexis pour me laisser tomber à côté de lui avec un soupire, un bras sur le ventre et l’autre posé en travers de mes yeux. M’accordant quelques secondes pour retrouver mes esprits, j’avais remonté mon bras sur mon front en tournant ma tête vers celle d’Alexis.

- Désolé. J’me suis laissé emporter sans faire gaffe. L’ambiance tout ça …

Bien que pour l’ambiance je m’y étais mis tout seul c’est sûr. Et a tous les niveaux d’ailleurs aussi brève et enfantine soit cette petite séance de découverte du corps d’Alexis. Enfin ça va, rien de méchant non plus, mais ça m’avait bien lancé c’est sûr. Retournant ma tête vers le plafond, j’avais lâché un nouveau soupire, un peu exaspéré par moi-même.

- J’avais envie de te toucher mais juste comme ça. Mais d’habitude quand je fais ça il y a toujours d’autres choses qui suivent du coup … J’ai agis s’en m’en rendre compte.

A l’instinct, sans y réfléchir. Mais avec malgré tout ce sentiment d’envie. De continuer à le toucher et à avoir envie d’aller plus loin. De faire plus que de toucher ou d’embrasser son corps. Et c’était très bizarre à présent de me dire que j’avais eu cette envie vis-à-vis d’Alexis.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
 
Une amitié virile comme on les aime! [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Greenwich Village :: Kyle Warren-
Sauter vers: