AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "J'adore les pornos gay !" [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: "J'adore les pornos gay !" [Terminée]   15/1/2016, 19:07



Jessica Taylor


LA BASE

Nom : Taylor
Prénom : Jessica
Age :  18 ans
Nationalité : américaine pure souche
Emploi/Etude : étudiante en informatique
Avatar : Lily Collins



DESCRIPTION PHYSIQUE


De long cheveux bruns, un regard clair et surtout un sourire. Oui, je suis un sourire ! Je souris tout le temps. Et quand je souris, j'ai deux petites fossettes au coin des lèvres. Ce sourire est lumineux, j'en prends grand soin en me lavant les dents tout le temps. Je me trimballe avec une brosse à dent dans mon sac, mais je transporte aussi un paquet de friandises. Les bonbons j'adore ça, même si ce n'est pas bon pour ma dentition. Tant pis, il faut savoir se laisser vivre ! Ce n'est pas de ma faute si je suis tellement gourmande. L'avantage c'est que malgré ma gourmandise, je ne prends jamais de poids. Enfin, est-ce vraiment un avantage ? Regardez-moi cette petite poitrine ! Non, ne regardez pas ! Je suis une femme enfant. Petite de taille, une poitrine qui ne se développe pas comme je le souhaiterais, un visage que l'on qualifie d'enfantin, pourtant, je suis loin de ressembler à une poupée.

Je ne suis pas le genre de fille très sportive. Non pas que je n'aime pas cela, mais surtout parce que je suis assez maladroite en sport. Ne me demandez pas de jouer un match de volley avec vous si vous êtes du genre compétitif, car, avec moi dans votre équipe, c'est certain que vous allez perdre le match. Mais je ne baisse pas les bras. L'important selon moi est de s'amuser. Malgré ma grande maladresse, j'aime courir partout, sautiller quand je suis de bonne humeur, ou encore danser quand j'écoute une musique entraînante.  Mais je vous le dit tout de suite, ce n'est pas de façon très sexy, en me regardant, vous ne vous transformerez pas en coyote avec la langue pendante. Plutôt, vous sortirez votre téléphone pour enregistrer tout cela et le poster sur twitter, car il faut se l'avouer, je ne sais pas danser ! Aussi, je suis une fille très active. Certes très maladroite, mais très active quand même. Et bien que je me balade souvent au soleil, je garde le teint pâle ! Je ne bronze pas à mon plus grand malheur.

Pour mon style vestimentaire, c'est simple, je n'en ai pas vraiment. J'aime m'habiller selon mon humeur. Bon, comme je suis tout le temps de bonne humeur, je suis très colorée. J'aime porter de tout, mais très peu de noir quand même. Je ne passe que peu de temps à m'habiller le matin. Plus j'y passe du temps, plus j'en perds sur ma journée ! Je pourrais découvrir tellement de chose durant les quinze minutes que je passe à enfiler une tenue ! Et pour le maquillage, le combat est le même. J'en mets un peu quand même, histoire de cacher les cernes que j'ai à force de passer mes nuits sur mon ordinateur. Ce n'est pas de ma faute si le temps s'accélère la nuit ! Donc pour la maquillage, c'est un coup de crayon noir et du mascara, pour faire genre c'est le maquillage qui coule et non des cernes ! Et parfois, du rouge à lèvres, quand je suis d'humeur romantique. Quand à mes cheveux, ils restent longs et libres, je les coiffe que très peu.



CARACTÈRE / PERSONNALITÉ

J'ai la positive attitude. Je vois du bon de partout et chez tout le monde. Pour cela, on me dit naïve, j'admets l'être un peu. Mais juste un peu… Peut être plus que ce que je veux bien l'admettre. Mais ce n'est pas de ma faute si je veux croire en la bonté des gens. J'y crois, j'y crois. Oui, je crois malheureusement tout ce que l'on me dit. Même les plus mauvais menteurs deviennent de très bon menteurs en face de moi. Tout comme les contes de fée et les princes charmants. Je le sais, le mien est quelque part, il n'attend que moi ! Je suis très rêveuse. Trop rêveuse. J'ai la tête dans les nuages. Je vis dans une bulle, sur la lune ! Et dans mon monde à moi, il n'y a que des poneys, ils mangent des arc-en-ciel et font des cacas papillons ! Je sais, je rêve ! Mais avoir des rêves conduit à l'espoir, et l'espoir nous emmène loin ! Tu peux te moquer de moi, la plupart du temps je ne m'en rendrais pas compte, ou seulement quand il est trop tard. Mais ce n'est pas grave, tant que je peux vivre, c'est le plus important. De fait, je n'ai que très peu d'ami. Les animaux semblent m'apprécier plus que les humains... Aurais-je un soucis ?

De mon côté, je parle trop. Ou plutôt, je dis tout ce qu'il me passe par la tête sans me fixer aucune limite. Je n'ai pas de filtre. Il paraît que c'est assez déstabilisant. Je ne me rends compte que trop tard quand je dis quelque chose qu'il ne faut pas dire, et encore, si je m'en rend compte ! Je suis quelqu'un de franc, pour le coup, peut être trop franche, car je ne sais pas mentir. Et même quand je tente de mentir, moi-même je n'y crois pas à mon mensonge, alors comment réussir à le faire croire à la personne en face de moi ? Donc, je ne suis pas de nature très réservée. Si j'ai quelque chose à dire, je le dis. J'aime le porno gay et je ne le cache pas. Je ne cherche pas midi à quatorze heure. En revanche, je sais rester discrète quand il le faut. Avec le peu d'ami qui m'accepte, j'ai des secrets. Je sais tenir ma langue… Bon, disons plutôt que j'éviterais les sujets qui fâchent ! Je ne suis pas méchante, simplement naturelle et spontanée.

Une enfant qui découvre le monde. Je n'ai encore que 18 ans et toute la vie devant moi. Je rêve de voyager autour du monde sans jamais retrouver la campagne qui m'a vue naître. Je suis incapable de rester en place. J'ai ce besoin de bouger tout le temps, alors l'ennuie m'effraie. C'est peut être là ma seule peur, celle d'un jour me retrouver coincée au fond d'un fauteuil roulant et de ne plus jamais pouvoir m'évader. Petite, je m'inventais un monde. Cette petite fille rêveuse a grandi. Mes rêves ont grandis avec moi. J'ai soif d'aventure et rien ne me fait peur. Jamais fatiguée, bien que je dorme très peu la nuit. Ma famille dit que je suis une hyperactive, aussi que je suis fatigante. Je m'émerveille d'un rien. Une petite fourmis portant ce truc dix fois plus gros qu'elle, je trouve cela extraordinaire ! Et je dois vous le dire, je suis de nature très curieuse. Curieuse à l'excès. Je veux tout savoir, tout apprendre. Sous tension permanente, je ne sais pas m'arrêter. Je n'ai aucune limite. Les gens semblent avoir du mal à me suivre ou à me comprendre. Ayant été enfermée dans une petite ville, moi la petite campagnarde qui débarque à New-York, je ne sais plus où donner de la tête. Imaginez vous un enfant qui découvre le parc Walt Disney ? Et bien c'est Disney tous les jours pour moi ! Et puis New-York ne dort jamais, il faut croire que j'étais faite pour cette ville.

Je suis passionnée par l'informatique. Tous ces codes qui se transforment comme par magie en une page merveilleusement bien présentée ! Et puis internet ! Il est magique cet outil, on peut tout trouver sur internet. Mon ordinateur, c'est ma vie. Mon téléphone aussi, bien qu'on fasse rapidement le tour de ma liste de contacts. Je ne suis pas vraiment du genre à être timide avec les gens que je rencontre, mais de part ma grande maladresse, je ne sais pas vraiment me faire des amis. Mais aussi du fait que je sois très impulsive, je passe peut être pour une incomprise ? Enfin, quand on devient mon ami, je suis très tactile. Je saute sur les gens, je cris, je fais des câlins. Je le disais avant, je suis du genre  croire au prince charmant. Et je le cherche sans vraiment le chercher. J'écoute mon coeur. Et je dois vous dire que niveau drague, je suis une noob ! J'étais loin d'être la fille la plus populaire au lycée et cela n'a pas changé. Je ne sais pas me vendre, ni me mettre en avant. Je sais juste rester naturelle. Je suis moi-même quoi qu'il arrive, toujours souriante et de bonne humeur. Je respire la joie de vivre.



HISTOIRE


La vie nous réserve parfois beaucoup de surprises. Pour mes parents se fut de découvrir à la fin de leurs années lycée que ma mère était enceinte. Enceinte de mon grand frère. À l'époque, ils étaient perdus. Ils ont finis par choisir ce bébé. Ils étaient très amoureux et ne se voyait pas vivre l'un sans l'autre. L'occasion se présentait de commencer leur vie à deux, bientôt trois. Le prénom était déjà tout choisit quand le médecin leur annonça qu'ils seraient les parents d'un petit garçon. Oliver. Mes parents sont tombé amoureux une seconde fois lors de sa naissance. Certes, ils n'ont pas put faire de grandes études, mais ils n'ont jamais regretté d'avoir fait ce choix. Deux ans plus tard, ils ont eu un second garçon, Nathan, puis finalement une petite fille. Moi ! Jessica. Et trois enfants, c'était déjà pas mal pour la petite famille qu'ils rêvaient d'avoir.

J'ai donc grandi dans cet univers assez masculin. Originaire du Tennessee, dans une toute petite ville pas loin de Jackson, bref, la campagne. Pas de grand centre commerciale à des kilomètres, pas de centre d'attractions, contre l'ennuie, notre imagination était notre meilleure amie. Et les jeux vidéos aussi. Avec deux grands frères, autant vous dire tout de suite que lorsqu'on votait un jeux tous les trois, je me retrouvais en sous effectif. Ils ont développé un malin plaisir de se jouer de moi. Et même si j'aurais du m'habituer à ce qu'ils me fassent des blagues, donc devenir méfiante, je tombais toujours dans le panneau, pour leur plus grand bonheur. Et depuis, je n'ai pas changé. Toujours aussi crédule. Donc les battre sur leur propre terrain, aux jeux vidéos était pour moi une petite victoire.

La famille ne roulait pas sur l'or, mais nous étions heureux ainsi. Une famille soudée, chacun y avait sa place. Il n'en fallait pas plus pour nos parents. De notre côté, tous les trois nous rêvions d'évasion. La campagne ça va un moment, quand on est enfant, jouer à cache cacher derrière les vaches c'est amusant, mais en grandissant, on prend conscience du côté bien plus salissant du jeux qui devient moins attrayant. Les jeux vidéos, la télé et nos ordinateurs ont remplacé nos jeux d'enfants. Je me suis prise à rêver de grand voyage. Je décorais ma chambres d'images de paysages tous plus magnifiques les un que les autres. Et dans mes rêves, je me voyais partir explorer le monde.  Ce nouvel outil qu'était internet me rendait rêveuse. Commençant à développer une véritable passion pour mon ordinateur, je devenais également cette grande rêveuse que je suis aujourd'hui.

Durant mes années scolaire, je n'ai jamais été cette fille très populaire que toutes les autres filles envient et dont les garçons tombent amoureux. Ni même le souffre douleur des populaires. J'étais juste une fille là, qui faisait sa vie tranquillement. J'étais invisible.  Ce n'était pas grave, j'avais mon ordinateur. C'était magique, je pouvais y écouter toute la musique que je voulais. Je suis devenue cette pirate. Celle qui navigue sur les sites. Celle qui télécharge. Je n'étais pas riche, alors pour écouter toute la musique que je voulais, je me débrouillais avec les moyens du bords. Je n'ai jamais réussi à expliquer à ma famille comment faire. La technologie, c'était mon domaine à moi. Quand il y avait un soucis avec un appareil électronique, c'était moi la pro de la maison.  J'avais beau leur expliquer à chaque fois comment je m'y prenais, tout le temps, ils me redemandaient. C'était cool, je me sentais comme un petit génie. Je savais enfin dans quoi j'étais douée, moi la grande maladroite qui ne sait pas faire cuire un œuf !

Je l'avoue, je suis nulle en cuisine, mais je me soigne. Aujourd'hui que je vis seule, j'apprends. Ce n'est pas toujours très mangeable, enfin quand on a fin, on se tait et on mange ! Je dois dire que ma mère n'était pas très forte en cuisine, alors j'ai développé un estomac assez solide. Elle n'était pas non plus des plus coquettes, de fait, je n'ai pas développé un goût très prononcé pour la mode. De toute petite, j'ai appris à faire avec les affaires de mes deux grands frères que je récupérais, cela faisait des économies. Il arrivait aux profs de me confondre avec mes frères. Je n'étais pas très féminine. Au lycée, j'ai commencé à vouloir être féminine pour un garçon. Mon premier béguin. Je passais plus de temps à l'observer qu'à écouter en cours. Si lui ne remarquait rien, un groupe de filles m'avait démasquée. Elles ont voulu m'habiller, me maquiller pour que je lui plaise. Elles avaient organisé un rendez-vous pour moi. Me faisais-je enfin des amies ? J'avais tout faux. Elles voulaient simplement se moquer de moi, me faire une petite blague. J'étais maquillée comme un camion de pompier et habillée comme une poupée barbie. Tout cela pour plaire. Durant quelque temps, je fut la risée de l'école. Mes frères ont développés le syndrome du grand frère sur-protecteur. Les garçons ne pouvaient plus m'approcher.

Heureusement pour moi, ils sont plus grands, alors ils ont grandis plus vite que moi. Et ils sont partis à l'université. Bon, c'était celle du coin, alors ils ne vivaient pas très loin, pour ne pas dire qu'ils étaient dans la ville voisine, et rentraient tous les week-end. Mais ce qui était bien, c'est qu'ils avaient des copains. Alors quand ils travaillaient sur un devoir avec un de leur camarade de classe, je me posais dans un coin de la pièce et je me rinçait l'oeil sur les amis de mes frangins. Et ce qu'ils ne doivent jamais savoir, c'est que j'ai perdu ma virginité avec le meilleur ami d'Oliver. Je crois que c'est le seul truc que j'ai toujours réussi à leur cacher. Bon en même temps, cela remonte à deux ans à peine. Et cet idiot était bourré, il ne se souvient même pas de cette nuit là. Mes frères me pensent tellement innocente. Si ils savaient ! J'ai une étrange passion pour le porno gay. Je rêve d'avoir un meilleur ami gay avec qui je pourrait tout partager.

Et voilà, deux ans plus tard, c'était mon tour de quitter le lycée. Si mes parents auraient préférés que je suivent les traces de mes frères une fois de plus. Mes projets étaient tout autres. New-York. La ville qui ne dors jamais ! L'université de mes rêves pour l'informatique. J'ai du me battre avec mon père, tout l'été durant pour avoir ma place ici. Si ma mère me soutenait, lui ne voulait rien savoir. J'étais sa petite fille chérie, son bébé. Nous avons trouvé un compromis. Je dois prouver que je peux m'en sortir seule dans cette grande ville. Tout en ayant de bon résultat dans mes études. Ils m'aideront comme ils peuvent pour l'appartement que je dois prendre et je devrais me trouver un travail pour assurer le reste. Si je tiens, si je réussi ma première année, j'aurais gagné ma liberté. Il faut prendre en compte que c'est déjà à moitié gagné, ayant obtenue une bourse scolaire, c'est un soucis en moins. C'est avec ma mère que j'ai visité différents appartements. Avec le peu de moyen, ce ne sera pas la vie de luxe. Petit standing, une colocation et de vieux meubles de récupération. Moi je dis, pour une fille qui débarque de sa campagne, c'est déjà le grand luxe !

Depuis septembre, je vis seule dans cette grande ville. Je me perds régulièrement dans les différents quartiers de la ville, mais je retrouve toujours mon chemin. Je me suis même trouvé un petit boulot dans un McDonalds et en plus, après chacun de mes services, j'ai le droit au repas gratuit ! Dans ma classe, les filles ne sont pas nombreuses. J'avoue ne pas y faire vraiment attention. La rêveuse que je suis, entourée de tous ces garçons, imagine pouvoir trouver son prince charmant. J'ai eu ce début de béguin pour Albert, alias Alby. Si au début on ne se parlait pas, il est maintenant devenu un très bon ami. Et avec son copain, j'ai mon propre couple d'amis gay ! Si ce n'est pas la classe. Et ils sont rien que pour moi. Si Alby est facilement devenu un très bon ami, je crois que Dorian n'aime pas trop me voir tourner autour de son copain. Mais je vais lui faire comprendre que ce petit Einstein, c'est bien le sien et seulement mon ami, le meilleur ami de ma vie ! Je vais tout faire pour qu'il soit également mon ami. Et j'aurais l'entière exclusivité de ce couple gay. J'ai peut être aussi mal commencé avec Dorian. Lui dire que j'aime le porno gay en me présentant, c'était pas la plus brillante de mes idées. Petit à petit, je pense qu'il m'apprécie. En tout cas, je fais tout pour car moi je l'aime bien Dorian. 



VOUS

Prenom : Thylou le pudding
Age :  25 ans à ce jour
Niveau de RPG : je ne saurais pas qualifier moi-même mon niveau en me donnant une note ou quoi, vous saurez juger par vous-même ^^
Multicompte : nop
Où avez-vous connu le forum : j'ai cliqué de partenariat en partenariat
Code : Liny



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 727
● Date de naissance : 11/08/1987
● Age : 30
● Originaire de : Lawrence
● A NY Depuis : Juin 2010
● Emploi/Etudes : Ass' Social
● Theme Musical : Shake It Off
● Avatar : Eliza Dushku
● DC : Albert Jagger & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://kiarie.free.fr/eden nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: "J'adore les pornos gay !" [Terminée]   16/1/2016, 12:51



CONGRATULATION!


Et maintenant?

Félicitation, ta présentation a été validée!

Pour continuer sur ta lancée, nous te conseillons :

- De consulter la liste d’information de base sur les membres du forum > ICI < afin de voir si tu peux te trouver de potentiel liens ou affinités avec un personnage pour lui proposer un sujet. Au passage, donnes tes informations pour pouvoir être ajouté à la liste pour les autres membres.

- D’ouvrir votre sujet de référencement de tes sujets > ICI < et ton sujet de liens > ICI < toutefois, ne le fais que quand tu as quelque chose à y mettre. Les sujet avec juste écrit « UC ou en construction » n’ont aucun intérêt…

- De faire ta demande de logement > ICI < histoire de ne pas être à la rue.

- Viens nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood pour faire connaissance avec les autres membres et crées des liens !

Voilà ! Si tu as des questions, n’hésites pas à contacter un membre du staff !



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN


......................................................................................................................................................


Mon Histoire ‹¦[♥]¦› Mes Sujets ‹¦[♥]¦› Mes Relations
Revenir en haut Aller en bas
 
"J'adore les pornos gay !" [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: