AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   18/1/2016, 12:13

Il n'y avait pas photo, flâner entre les magasins de fringues différents c'était vraiment un plaisir sans égal. Quoique le sexe pour Dorian était peut être la seule chose qui pouvait surpasser ça. Et le fait de parler de lui c'est vrai. Tout ça pour dire qu'après une journée de cours chargée de faire les boutiques était un vrai plaisir. A la sortie, il était parti au centre commercial en compagnie de Nate et Chase, ses meilleurs potes de promo. C'est bien sympa de s'y rendre avec les filles aussi, mais dans les magasins de meuf, n'en déplaise à Alby, il n'y avait rien pour Dorian. Donc, ce soir, c'était activité ultra virile entre mecs. Mais quand on sait que les deux autres étaient tout aussi penchés sur la question du physique que Dorian, les choses ne pouvaient être que plaisantes.

Longue journée aussi à reparler d'un prochain échange d'étudiant, à se demander de quelle ville entre Los Angeles et Miami choisir. Nate lui rêvait d'aller à Miami tandis que Chase, étant né la bas se voyait plus partir à Los Angeles. Il y avait aussi d'autres de ses potes de promo qui hésitaient. Amy, une fille avec laquelle Dorian s'était envoyé en l'air en début d'année et qui sortait à présent avec un pote d'Alby, Tyler, hésitait. Une autre amie, elle était plus branchée par Los Angeles. Dorian ? Et bien le touriste qu'il était était tenté de choisir au hasard la destination, tant les deux le tentait terriblement. D'autant plus que les papiers étaient bientôt à rendre donc il avait intérêt à se dépêcher de choisir. Une journée pleine d'hésitation, rythmée par ses cours, les cons sur sa route, quelques petits messages bien sympathiques envoyés à Alby …. Une journée normale qui avait abouti à amener Dorian et ses deux potes dans les magasins.

Puis au détour d'une allée, marchant la tête haute, méprisant le petit peuple, Dorian avait cru voir du coin de l'oeil une tête qui lui semblait familière. Une potentielle ou ancienne victime ? Non rien de ça. En tournant un peu plus la tête, il reconnu la personne en question. Oh bien sûr ! Cet air naïf et insouciant pour ne pas dire niais, ces fringues piquées au clochard du coin, cette dégaine qui n'avait rien à faire dans des magasins de vêtements c'était … quoi ? Non, pas un double d'Alby sorti tout droit du passé. Mais pas loin, vu qu'il s'agissait de Jessica, l'amie de celui-ci. Une fille assez spéciale mais pas méchante pour autant. D'autant plus que depuis qu'elle s'était liée à lui pour expliquer à Alby par A + B que …. arf, merde, comment elle s'appelle déjà l'autre tâche la ? Non bon, que l'autre con était gay, Jessica avait fini par entrer dans ses bonnes grâces. Ce qui n'est pas donné à tout le monde d'ailleurs. Aussi, pendant que Chase et Nate étaient en train de tergiverser devant une boutique quand à savoir si le pantalon qu'ils y voyait était mettable et si oui avec quoi, Dorian s'était rapproché de Jessica, sans faire particulièrement attention à savoir si elle était avec des amis ou non.

- Hey, Jessica, c'est bien toi que je vois ici ?


Lui fit-il d'un ton léger en la saluant d'un bref sourire.

- Le miracle aurait-il eu lieu, tu t'es décidée à t'offrir une garde robe digne de ce nom ou tu t'es égarée ?


On croise les doigts pour que ce soit le cas … Pas qu'elle se soit égarée bien sûr. Non pas qu'il avait à cœur le bien être de la jeune femme, ça il s'en foutait un peu et savait que pour ça, un roulage de pelle intempestif à Alby devant elle et ça repartait, mais question d'étiquette. Voyez-vous, traîner lui même avec des clampins, c'était non. Dean et Tyler étaient eux certes pas des pointures de mode mais avaient un style passable. Jessica elle … c'était flou. Alors si pour les quelques fois ou on les voyait traîner ensemble elle avait au moins la décence de se vêtir convenablement, il apprécierait.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   18/1/2016, 19:40

Aujourd'hui. Que se passe-t-il ? Il semblerait que j'ai la tête ailleurs. Mon esprit divague et non, il ne dit pas vague ! Dès mon réveil ce matin, je suis absente. Il paraît que cela m'arrive régulièrement. On me qualifie de rêveuse, j'ai la tête dans la lune. Je ne vais pas infirmer cela, c'est bien vraie que je suis une grande rêveuse. J'aime être encore cette enfant que j'étais, m'inventer un monde rien qu'à moi. Imaginer une vie aux gens qui circulent dans la rue. Je suis comme une enfant. Une grande enfant dans la corps d'une femme… Oui dans le corps d'une femme ! Peut être un peu sous développé au niveau de la taille, puis aussi de la poitrine, mais je reste une femme. Bon d'accord, j'ai du chemin encore à faire avant de m'affirmer femme. Je suis loin d'être la femme fatale et je pense que je ne le serais jamais. Mais plutôt que d'être une bimbo, je préfère être une petite princesse.

Mais si je suis du genre absente ce jour, ce n'est pas que je suis pensive. Ce n'est pas la rêveuse qui parle. Je suis ailleurs. Bien que j'ai quitté mon lit physiquement, mentalement, j'y suis encore. Frustrée par mon réveil qui sonna bien trop tôt à mon goût, j'étais tellement bien avec Morphée. Et comme j'avais cours, j'ai du faire cet effort de quitter mes rêves. M'habillant comme à mon habitude avec ce qui me passait sous la main. C'est à dire un vieux jeans déchiré, un t-shirt et un pull trop large pour moi. Je fais avec ce que j'ai, donc les habits de mes frères. Je récupère depuis toute petite. Je n'ai jamais réellement eu l'occasion de porter de vrais vêtements de filles et encore moins ce qui est jupe et robe. Donc n'espérez pas trop me voir un jour dans une belle robe longue, je ne me sentirais pas à l'aise. Je suis une princesse rebelle en basket !

La matinée de cours, je l'ai passée à somnoler. Je voulais repartir dans mon monde de rêves et sans réussir, j'ai passée toutes mes heures de cours sans écouter les différents professeurs. La journée se terminant tôt et travaillant pour une fois tard, je ne savais quoi faire entre temps. Mes pieds avancent et je finis au centre commerciale. Et là je me réveille. Je ne sais pas comment je me suis rendue là, sortant de cours, je voulais rentrer dans mon petit appartement, poser mes affaires, prendre une douche peut être. Finalement je me retrouve devant ses magasins. Plus particulièrement devant la vitrine de cette boutique de vêtement de luxe. Certes très féminin, mais assurément pas dans mes moyens. Un constat s'impose à moi, je me suis encore perdue. À peine quelques mois que je suis dans une si grande ville, New-York ! Tellement différent de la ville de campagnarde qui m'a vue naître et grandir.

C'est en me retournant, prête à rebrousser chemin, que je tombe sur Dorian qui s'avance vers moi. Je suis plutôt contente de le voir, depuis la fameuse soirée où nous avons monté tout un débat philosophique pour prouver que l'un de leur pote se trouvait être gay, idiot et attiré par Alby, j'ai l'impression qu'il m'apprécie plutôt bien. Dans un premier temps, je le regarde s'avancer vers moi. Je vois ses lèvres bouger, j'entends des sons en sortir et pourtant, le silence s'installe. Je me repasse en tête ce qu'il vient de me dire. Je prends quelques minutes à faire le rapprochement du miracle dont il me parle. Et je sais que ma réponse va le décevoir.
« C'est bien moi Dorian, mais je ne suis pas là pour les magasins, je me suis juste perdue... »
Je le sais d'avance, il va me trouver désespérante. Il n'aurait pas tort… je crois.

Dans tous les cas, je lui souris.
« En fait, j'étais pensive. J'essaie depuis ce matin de me souvenir de mon rêve de cette nuit pour pouvoir le continuer. Je me suis réveillée frustrée, le réveil m'a tiré des bras de Morphée, j'ai tenté toute la journée en cours, de me rendormir sans succès. Je suis presque sûre que c'était un rêve coquin ! »
Tout en exposant ceci à Dorian, je repense à ce rêve que je n'ai put finir. Peut être qu'après mon service au travail, étant un peu plus fatiguée, je pourrais m'endormir quand je retrouverais mon lit et ce rêve reprendra de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   18/1/2016, 20:47

Voyant que Jessica mit du temps à lui répondre, Dorian avait relevé sa main devant elle pour la bouger légèrement. Il y a quelqu'un derrière cet amas d'immondices qu'elle osait appeler vêtement ? Les ordinateurs et le porno gay ont fini par lui griller le cerveau la pauvre. On a vu les ravages que ça a fait sur Alby, mais elle, ça semblait être le stade au dessus. Ou bien elle se trouvait sur un autre fuseau horaire et le temps que n'arrivent à elle ses paroles il s'écoulait du temps …. Quelle étrange fille … Ah ! Une réponse ! Il croyait qu'elle était morte debout. Et la déception en entendant ses paroles.

- Non mais comment peut-on se perdre ici ?


Dit le mec qui tournait à droite quand on lui disait à gauche, mais si quelqu'un dans la salle dit ça à voix haute ça va chauffer pour lui. Mais pas de miracle alors. Dommage. Lui adressant un bref coup d'oeil sur sa tenue, Dorian eu un petit relevé de sourcil un peu dégoûté. Mais elle, visiblement était à mille lieux de tout ça ! Oh et merde elle s'était mise à lui raconter sa vie …. Pourquoi elle lui parlait de comment elle avait passé sa nuit ? Fronçant un sourcil et relevant l'autre, Dorian se demanda si elle allait s'arrêter d'elle même ou s'il fallait lui dire un truc pour qu'elle se taise. Et elle continuait à …. à lui dire qu'elle avait tenté de dormir en cours ? C'est quoi cette meuf ? Ah tout s'explique. Un p'tit rêve cochon, voilà pourquoi elle tentait à tout prix de se rendormir …. Fallait commencer par la voyons !

- Tu as simplement dû rêver d'Alby et moi en train de nous envoyer en l'air. Ou d'autres mecs je ne sais pas.


Répondit le blond sur le ton de l'évidence, même si on est d'accord Alby et lui formaient le couple le plus torride de New York. Mais tout de même de la à vouloir à tout prix se rendormir en plein cours pour continuer son rêve érotique ? Il fallait vraiment qu'elle se trouve un mec cette petite et qu'elle arrête de fantasmer sur les gays. Ou bien qu'elle se trouve deux bi. Ça se trouve suffit de chercher un peu, mais quand même ….

- Mais tu aurais eu l'air bien maligne à rêver de trucs pervers en plein cours.


Ajouta le blond. Si pour un peu elle parlait ou bougeait en dormant, ou se mette à lâcher un petit soupir plus qu'explicite bonjour ! Après, qui sait, peut être que c'était déjà arrivé à Jessica ? Mais Dorian ne voulait pas le savoir non.

- Et tu es sûre de ne pas être venue ici en te disant un truc du genre : même le secours populaire refuserait mes fringues il faut à tout prix que je fasse quelque chose pour ça ?


Si le miracle ne se produisait pas de lui même il fallait bien le provoquer hein ! Non mais parce que la dégaine de la fille, sérieux ! Elle s'était encore cru dans sa cambrousse à devoir aller traire les vaches de bon matin ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   18/1/2016, 23:25

« Comment peut-on se perdre ici ? C'est tout simple ! Suivez le guide ! »
Il ne faut pas grand-chose pour se perdre. Surtout pour une fille maladroite comme moi. Surtout pour une fille qui ne connaissait qu'une petite ville où l'on comptait plus de vaches que d'habitants. J'exagère peut être un peu, mais vous voyez où je veux en venir. Passer d'une ville contenant une vingtaine de rues à une ville contenant une vingtaine de quartiers, chacun plus grand que ma ville natale, il y a de quoi se perdre. Il paraît qu'en plu, les filles possèdent un sens de l'orientation moins développé que les hommes, donc mon excuse est toute trouvée. Cela serait du au fait que les garçons et les filles ne jouent pas avec les mêmes jouets quand ils sont enfants. Les garçons développe… D'accord, ce n'est pas très intéressant pour vous. Et bien moi, cela m'intéressait.

Mais comme vous êtes des petits coquins, on va parler de mon rêve interrompu si brusquement par la sonnerie de mon téléphone qui me sert de réveil. Oui, je ne m'achète pas un vrai réveil pour économiser cette dépense inutile pour quelque chose de plus utile. Donc, le rêve. Alby et Dorian ? C'est intéressant et fort probable. Je suis songeuse, mais je n'oublie pas de lui répondre vaguement, restant plongée dans mes pensées nouvelles.
« Tu dois avoir raison… De toute façon, comme couple gay qui puisse hanter mes rêves, il ne peut y avoir que vous, après tout, je ne rêve que du meilleur ! »
En y repensant, je ne l'écoute plus, ou presque plus. J'aurais eu l'air maligne… L'air maligne de quoi ? Ha de faire un rêve cochon en cours. Me revoilà sur terre avec Dorian. Je hausse les épaules.
« Est-ce vraiment important ? Je me fiche d'où je fais mon rêve, tant que je peux le terminer. »

Il doit vraiment me prendre pour une folle. Jessica, fais lui un sourire pour qu'il pense que tu es un minimum normale. Bien que je ne pense pas qu'un simple sourire arrangera mon cas. J'aurais bien continué sur cette lancée. Peut être, aurais-je fini par apprendre quelques trucs sur Dorian et ses nuits torrides avec Alby. Même si j'en sais déjà pas mal, connaître sa version ne m'aurait pas déplu. Bon, changeons de sujet alors. Dommage. Il souhaite parler de mes vêtements. Je me regarde.
« Et bien quoi mes fringues ? Je suis habillée, c'est l'essentielle, non ? En plus elles sont cool mes habits. C'était à mes grands frères, avant qu'ils ne soient trop grand. Je leur ai piqué avant qu'ils ne les jettent car ils ne rentraient plus dedans. »
Il faut dire, que petite comme je suis, je peux facilement rentrer dans tout ce que je trouve. Alors ce n'est pas bien compliqué de m'habiller avec ce que mes frères ne mettent plus.
« Tu ne t'imagine même pas les économies que je fais en faisant ma garde robe dans les placards de mes frangins ! »
Je regarde Dorian en me mordillant la lèvre. Oui, bon, je dis cela à un styliste, ce n'est pas très intelligent de ma part.

Dois-je avoir peur là tout de suite de ce jeune homme ? Nous sommes dans un centre commerciale, il est très loin de me complimenté sur ma tenue, bien au contraire il n'a rien de bien à en dire. C'est peut être le bon moment pour lui avouer que je n'ai même jamais porté quelque chose de féminin. Ou alors, il vaut mieux que je me taise pour ne pas lui donner une très mauvaise idée.
« Bon, je vais peut-être y aller avant que tu n'ai une très mauvaise idée. C'est que je bosse dans environs 4h et il ne faudrait pas que je sois en retard. On ne sait jamais, si je me perdais une fois encore en chemin... »
Je sais qu'il ne sera pas dupe, si son idée est de me garder un peu pour me torturer, cette excuse bidon ne fonctionnera pas. Surtout avec Dorian. Je tente, on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   19/1/2016, 11:25

Dorian adressa un regard entendu quand au fait qu'elle ne rêvait que du meilleur. Logique, si elle rêvait d'Alby et lui ! D'ailleurs, serait-ce possible de demander du fric si ça se passait dans les rêves ? A méditer. Mais si tel était le cas ce serait un bon filon à exploiter. Bon et bien soit, si ça la faisait triper de finir son rêve érotique en plein cours …. Dorian s'était contenté de hausser les épaules, l'air de dire : ma foi ….. C'est dans ces cas la qu'il ne s'étonnait pas qu'Alby et elle aient fini par devenir potes. Outre leur point commun pour la passion du porno gay, peut importe ce qu'en disait Alby.

Donc la fille ne voyait vraiment pas ce qui clochait avec ses vêtements ? D'un autre coté si tel était le cas, il se poserait davantage de questions sur sa santé mentale. L'allemand lui fit ensuite les gros yeux à son argument comme quoi elle était tout de même habillée. Mais encore heureux ma vieille ! Encore heureux oui ! Encore une fois, Dorian eu un air dépité à son argument suivant disant que ses habits étaient trop cools. Ah plus cool tu meurs ouais ….. Des mains de Dorian ! Non mais parce que la …. c'était juste pas possible ma chérie ! Et non, c'était à ses frangins ? Oooooh comme c'était mignon tout plein tout ça … Dorian commença alors sa phrase d'un ton plein d'ironie :

- Oh oui c'est merveilleux dis ! Et tes frangins, ils suivaient la mode version pêche des détritus ?


Par hasard ….. Aller, on fait genre on a pas entendu sa phrase sur ses économies et tout. Tant qu'on y est pourquoi pas prendre un sac poubelle et le tailler pour en faire une robe tiens! Ah non il était bête, fallait le payer le sac poubelle bien sûr ...

- Et tu leur pique aussi leurs sous vêtements ?


Non mais tant qu'à faire ! Sérieusement, piquer les fringues de quelqu'un d'autre, aller ça peut passer. Mais de ses frangins ? La meuf elle flottait dedans ! Pas tant que ça, mais assez pour que ça se remarque que c'est pas juste fait exprès mais bien qu'il y avait un gros problème la ! Et puis, la voilà qui essayait de se défiler, sous prétexte qu'elle risquait encore de se perdre. Mais bien sûr.

- Jessica, ma puce, je n'ai que des bonnes idées ce que tu dis est totalement faux !


Après ses idées étaient bonnes de son point de vue uniquement. Et étant donné qu'il se foutait du point de vue des autres …. Alors, Dorian eu un petit sourire en coin en regardant Jessica. De haut en bas. Se mettant à tourner lentement autour d'elle, un bras en travers de son torse et son autre main remontée à sa bouche, réfléchissant. Hum.... 4 heures avant qu'elle n'aille bosser donc ? Parfait ça lui laissait le temps. Claquant dans ses mains, Dorian lui adressa un regard décidé et un sourire en coin.

– Ok, c'est décidé ! Je t'embarque avec moi et vais soulager le monde entier de l'affront visuel que sont tes tenues ! Et pas de discussion possible compris ?


Lui jetant un nouveau coup d'oeil, Dorian se dit que même s'il était capable de la traîner par les pieds s'il le fallait, il n'avait pas envie d'avoir des histoires avec Alby. S'en prendre à ses potes de la sorte, pas sûr que ça passe. Voyons comment … oh, bien sûr.

- Si t'es sage, je pourrais te raconter deux trois trucs qu'Alby ne t'aurais pas déjà raconté.


Oh Dorian ne se faisait pas d'illusions il savait qu'Alby était une pipelette lorsqu'il parlait de lui et on sait que la chose plaisait grandement à Dorian. Et il savait aussi qu'il parlait à Jessica de trucs plus privé. La il ne pouvait pas lui en vouloir il en faisait de même de son coté. Mais qui sait, peut être y avait il des choses que son mec n'avait pas dit pour X raison ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   19/1/2016, 19:31

Oui, je reste convaincue d'être bien habillée. En tout cas, pas si mal que ça. Pas besoin de porter des pradas pour ses sentir bien dans ses baskets. D'ailleurs dans l'expression, on n'utilise pas le mot basket pour rien ! C'est parce qu'on se sent réellement bien dans des baskets. Des talons, je n'en ai jamais porté et ça ne m'a pas manqué. De toute façon, je peux dire avec certitude que si j'essaie des talons, je tombe. Ce n'est pas de ma faute, j'ai deux pieds gauches. On me l'a toujours répété et ce n'est pas près de changer. Peut-on apprendre à ne pas être maladroit ? Peu importe, je ne porterais pas de talons !

Le ton ironique, presque sarcastique ne laisse aucun doute. Non, Dorian ne pense pas que c'est merveilleux. Pourtant, ça m'aurait bien arrangé.
« Non, on est  même jamais allé à la pêche. »
Ho ! Quelle imbécile. Je viens de comprendre. Je me demande, il existe une mode ''pêche des détritus'' ? C'est bien possible, sinon, comme feraient les clochards pour s'habiller ? Enfin, sans y penser plus que ça, je sais qu'il vient de me traiter de clocharde, mais cela ne m'affecte pas. Je n'ai jamais suivit la mode, je n'ai même jamais lue un article sur la mode. Ce n'est même pas que je suis débutante dans le domaine, c'est pire que ça. Même une fillette de 5 ans pourrait en savoir plus que moi. Mais cela, je l'ai toujours bien vécue. Je sais que pour un futur styliste, je dois être un cas désespéré.

Leurs sous-vêtements ? Dois-je lui dire la vérité ? Ne va-t-il pas s'arracher les cheveux si je fais cela ?
« Ben non quand même. Ils ne portent pas de soutifs eux ! Enfin moi non plus, mais ça, je ne pouvais pas leur piquer. »
Je ne lui dirais pas. Oui, ça m'est déjà arrivé de leur emprunter un caleçon, ou deux. D'accord, beaucoup plus. Mais j'ai du arrêter quand ma mère m'a dit que je ne devais pas faire cela. Je n'ai jamais compris pourquoi.
« Dis, toi, tu sais peut être pourquoi une fille ne pourrait pas porter les caleçons d'un homme... »

Bien sûr, ma tentative pour m'échappe se conclue par un échec. Mais je reste incertaine quand au fait qu'il n'ai que de bonnes idées. Et le petit sourire en coin qu'il lance en me regardant ne m'annonce rien de bon pour moi. Surtout quand il fait son petit cercle autour de ma personne. Rien de bon. Il ne me laisse pas le choix, il m'embarque.
« Vraiment aucune ? Même pas un tout petit compromis ? »
Son regard déterminé me dit que non. Je vais réellement devoir le suivre. Et être sage ?! Attends ! Il vient de dire quoi si j'étais sage ?
« Alby ne m'aurait pas tout dit ? Mais c'est totalement injuste ! Tu vas devoir me dire ce qu'il me cache ! »
Est-ce que je ne viendrais pas de vendre mon âme au diable ? Je me rends compte que je viens de me faire avoir. C'est injuste ! Je croise les bras boudeuse. Maintenant, si je veux savoir, je vais devoir le suivre. Et bien sagement en plus.
« Vas-y dis moi, tu veux me voir porter quoi ? »
Mais dans quoi est-ce que je suis en train de m'embarquer ? Je viens d'accepter de me faire relooker par Dorian. Tout ça pour obtenir des informations supplémentaires sur ce qui anime le couple qu'il forme, de façon très harmonieuse, avec Alby.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   19/1/2016, 21:18

Grande question sur pourquoi une fille ne pourrait pas porter les sous vêtements d'un homme ….. Bon. Faisons comme s'il n'avait pas compris tout ce que ça voulait dire. Mais c'était étrange en un sens qu'elle lui pose cette question à lui. Lui qui, pour le bon plaisir d'Alby portait des fois des fringues ou des déguisements féminins. Poussant des fois le délire jusqu'à mettre une perruque longue ou même des bas …. Ouais vos gueules. Mais pourtant il n'avait jamais pu se résoudre à mettre des sous vêtements à dentelles ou il ne savait pas quoi. Autant ne rien mettre.

- J'imagine que c'est déjà arrivé à plus d'une fille de porter des sous vêtements masculins, pour plusieurs raisons, mais il est inutile de t'expliquer que la morphologie est différente chez un homme et chez une femme.


Du coup, sûrement qu'à l'avant c'était un peu trop large pour une fille. Et trop serré à l'inverse pour un mec s'il mettait des sous vêtements féminins. Quand même, c'est spécial ça … Pour sûr il savait qu'il y avait des gens sur terre qui aimaient porter des sous vêtements du sexe opposé, même sous leurs propres vêtements adaptés …. Bon, c'était un délire à part c'est sûr. Mais Dorian ne pensait pas que Jessica faisait ça par plaisir ultime. Si c'était bien ce qu'il pensait, alors porter les sous vêtements de ses frères par plaisir, c'était très glauque. C'est comme si lui portait les petites culottes de sa sœur et …. non, arrêtons nous la, ça devient dégueulasse. D'ailleurs, Dorian se demanda avec effarement si elle portait en ce moment même les sous vêtements de ses frères. Ne pas y penser. Ne pas y penser. Ou si ça se trouve elle était tellement à fond dans ses trucs de porno gay qu'elle souhaitait devenir un mec? Hum .... A méditer. De toute façon, non, aucun compromis si tant est que lui dire deux trois trucs en était un.

- Mais je suis sûr qu'il ne te dis pas tout, c'est une petite prude tu ne savais pas ?


En vrai il ne savait pas jusqu'ou Alby pouvait se confier avec elle. Au pire, il lui demandera ce qu'elle aimerait savoir ou si elle voulait plus de détails sur quelque chose et voilà tout ! Dorian se frotta alors les mains un petit sourire au coin des lèvres, quelque peu psychopathe il faut le dire, lorsqu'elle accepta le deal. Enfin, elle n'avait pas le choix. Lui raconter des trucs croustillants n'était que la carotte rien de plus. Mais parfait tout ça, vraiment parfait!

- Oui oui, je te raconterais tout ça sans problème, une fois qu'on aura fait le plus difficile.


Ou bien, si elle se dispersait ou râlait, peut être qu'il allait lâcher quelques petits trucs, des petites allusions. Sans rien dévoiler, mais juste assez pour remotiver les troupes. Et puis, il lui rendait service, gratuitement ! Pas donné à tout le monde ça. Non pas qu'il pensait pouvoir faire d'elle un canon sur pattes mais pire que la, faudrait le vouloir. Au moins lui trouver des vêtements adaptés pour commencer. Il n'était pas fou, il n'allait pas de suite lui faire essayer robes et talons perchés. Il faut y aller en douceur avec ces bêtes la. Mais sûr qu'il y avait moyen de faire quelque chose. C'est pas comme si d'un point de vue purement physique elle était laide. Il y avait un truc à faire …. Aller on y croit !

- Oh mais je ne vais pas te dire je vais te le montrer ! Viens, suis-moi.

Mais avant qu'il n'oublie petit détour pour aller voir Chase et Nate, toujours en pleine discussion sur une vitrine qu'il interpella. Les deux relevèrent la tête à l'entente de leur prénom, regardant seulement Dorian, ne se doutant pas une seule seconde que la fille avec lui était une de ses connaissances.

- Les mecs je vous laisse, le devoir m'appelle, à demain !


Tu pars déjà ? Bon à demain alors !


Ceci fait, Dorian retourna vers Jessica, et d'un signe de tête l'incita à le suivre. De leur coté, Nate et Chase échangèrent un petit regard interloqué. Dorian était loin de tout ça. De toute demain il allait simplement leur dire qu'elle était une amie d'Alby et ça passera aussi sec. La, pour le moment, il avait entraîné Jessica avec lui, hésitant devant quelques magasins.

- Ton budget, il n'est pas faramineux, je me trompe ?


Pour savoir dans quelle boutique chercher, puisque ce n'était pas les mêmes prix d'une enseigne à une autre c'est sûr.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   24/1/2016, 14:56

Sans blague ? Je ne suis pas physiquement pareil qu'un homme ? Pourtant, pour une sois disant femme, je manque cruellement de poitrine. J'en reviens toujours à cette partie de mon anatomie, mais que puis-je y faire, c'est là mon seul complexe ! Je pourrais me complexer sur bien d'autre chose, comme ma petite taille ou bien que sais-je, il y a tellement de choses qui peuvent complexer une personne. Mais ma taille, j'en suis plutôt contente. Je ne suis pas non plus une naine, mais en dessous de la moyenne. Qu'elle importance. Ma grand-mère disait toujours ''Il n'y a que la mauvaise herbe qui pousse'' On est bien loin de cette phrase qui dit que tout ce qui est petit est mignon, mais j'aime bien la version de ma grand-mère. Elle me soutenait toujours quand mes frères, eux si grands, se moquaient de moi, si petite.   Elle était forte ma grand-mère, ils en ont prit des raclées avec elle. C'est elle qui m'a mis en tête que toutes les femmes sont des princesses et j'ai commencé à croire au prince charmant. Cet homme parfait pour moi qui m'attends là, quelque part.

Enfin tout cela pour dire que bon, d'accord, je n'ai pas une chose précieuse qui pendouille entre les jambes, mais qu'est-ce que ça peut faire si je porte un caleçon de mec au lieux d'un string de nana ? Ce n'est en rien couvrant cette chose, alors pourquoi la porter ? Autant rester nue ! Bref, me voilà à jouer le jeu d'un relooking. Qu'est-ce que je ne ferais pas pour avoir plus d'informations sur les ébats de mon petit couple gay privatif ! Alby le prude. Ho oui je suis au courant. À mon plus grand malheur. Bien qu'il m'en dise long sur leurs nuits, pour le détail, le croustillant de l'action, je dois toujours lui tirer les vers du nez. Et cela ne fonctionne pas toujours. Rien que l'autre jour, il a refusé de me montrer les photos de leur dernière aventure. Le jeune homme en face de moi se trouvait déguisé en soubrette. Tient maintenant que j'y pense, le voilà sous mes yeux, je ne connais pas le déguisement exacte qu'il portait, mais d'avoir la personne en face c'est plus facile pour se l'imaginer dans un costume de servante.

« Oui oui, je sais, il ne me montre pas toujours les photos, il faut payer pour ça... »
Je lui répond un peu pensive. C'est ainsi, j'ai souvent la tête ailleurs. En l'occurrence, là, ma tête se penche sur l'image d'un Dorian déguisé en soubrette sexy. Mais ce n'est pas cela que je demanderais. Je n'aurais le droit de poser mes questions que lorsque le plus difficile sera passé… Je me regonfle, plutôt que de prendre tout cela comme une fatalité, je vais le prendre comme une nouvelle aventure. Après tout, entrer dans un magasin et essayer une tenues exclusivement féminine, c'est tout nouveau pour moi. Autant que je m'amuse en le prenant comme un jeu.

L'espace d'un instant, j'ai cru qu'il allait convier ses deux amis à la séance qui allait suivre. J'aurais été mal barrée avec trois styliste pour me fringuer… Heureusement pour moi, il ne voulait que leur dire au revoir. Je leur fait un grand sourire et un signe de la main. Ils semblaient surpris. Mais pourquoi ? Tant pis, je hausse les épaules et je suis Dorian en secouant la tête négativement.
« Pas faramineux du tout, heureusement que j'ai eu une bourse pour mes études, sinon ça aurait été impossible pour moi de venir à New-York. Enfin mes parents avaient économisé pour mes études, ils voulaient que j'aille à Jackson, comme mes frères, mais du coup ils me payent le loyer de l'appartement et je dois me débrouiller pour le reste, d'où le fait que j'ai un boulot. C'est pas très bien payé, mais je bouffe gratis quand je travaille... »
D'ailleurs, ce soir je travaille. Que vais-je prendre après le service ? Je continue de suivre Dorian, l'air de rien et toujours pensive. Je pense déjà à mon repas de ce soir.




Hrp : Désolé pour le temps de réponse =s
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   5/2/2016, 15:58

Attendez …. Outre le fait que c'est très bien qu'Alby applique le fait qu'il faut payer pour montrer des photos ( le commerce du sexe ça fonctionne pas mal ) c'est le reste de la phrase de Jessica qui l'interpella quelque peu. Les photos. Il ne lui montre pas toujours les photos. Non mais ça veut dire ce que ça veut dire, qu'Alby lui en montre quand même de temps à autre ! Et puis, merci, Dorian savait un peu ce que son mec avait comme photos compromettantes de sa personne dans son portable. Enfin, que disait-il. Compromettante.... De lui disons dans des tenues des fois pas bien viriles, et dans des situations qui en disaient long sur leurs activités précédents ces photos.

- J'ai comme l'impression que tu as vu un peu trop de choses toi …


Par rapport à l'air pensif qu'elle abordait. Aucune idée naturellement d'à quoi elle pensait. Elle pouvait bien à la fois penser à des photos comme ce qu'elle allait manger ce soir ou bien savoir si elle allait pouvoir reprendre son rêve cette nuit. Puis il haussa les épaules.

- Tant qu'il te fait payer après !


C'est l'essentiel ! Non mais donner autant de sa personne, pour Alby, c'est normal c'est son mec. Mais pour les autres et bien à part respirer ils ne faisaient pas grand chose pour mériter le droit de poser les yeux sur ces photos.

Enfin pour l'heure, ils étaient donc devant les magasins de vêtement pour femme. Dorian attendait donc de savoir quel était le budget de Jessica pour les vêtements. D'emblée, il dirait le prix du billet de metro pour se rendre à la décheterie. Mais sait on jamais. Ah non en effet c'était rien de grandiose. Ouais une boursière ça, pour sûr que ça avait pas les même moyens que Dorian par exemple. Forcément un paternel qui gagne très, très bien sa vie et qui réside confortablement à l'Upper East Side … Mais …

* Oh bordel elle recommence à me raconter sa vie … *

Dorian cligna des yeux quelques fois, laissant Jessica lui raconter le fait que ses parents lui payaient son loyer, il l'entraîna donc dans un magasin pour femme, normal, qui sera sûrement à la portée de sa bourse.

- Très bien, c'est pas aujourd'hui qu'on va t'habiller en Chanel !


Fit-il sur le ton de l'évidence, alors qu'il l'entraînait dans des rayons avec des hauts pour femme. Amusant, la plupart du temps c'est les femmes qui entraînent les hommes pour se choisir des vêtements et limite les choisir à leur place. Mais inutile d'être homme ou femme pour aimer les fringues. Du coup, Dorian piochait dans les vêtements, venait les coller presque sur Jessica, ou du moins les mettait devant pour voir si ça pourrait lui aller, et lorsqu'il ne remettait pas le vêtement dans le rayon il le lui donnait. Hé déjà qu'il la relookait gratis c'était pas pour lui servir de porte manteau !

- Tu bosses dans un fast food si je me souviens bien c'est ça ?


Normalement oui. Généralement les info dont il se foutait il les oubliait, mais quand ça concerne Alby, ou plutôt ses amis, il fait un peu des efforts. Alors bon, pendant qu'il lui choisissait des hauts et quelques tuniques, autant la faire parler, ça l'occupera. Manquerait plus qu'elle râle ou autre.

- Et les clients, ça doit être chiant à gérer je présume non ?


Comme partout c'est vrai aussi.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   23/2/2016, 16:37

Je sais, je pense beaucoup. Ou peut être est-ce l'inverse, je ne pense pas assez… Sans doute que je pense trop sans penser que je pense… Attendez stop ! Ça va beaucoup trop loin pour moi. Même si j'aime embrouiller les gens avec mes pensées absentes, il n'en reste pas moins qu'au lycée je n'aimais pas faire de la philo. Enfin si j'aimais bien, mais je n'aimais pas les idées du prof qui semblait bien trop structurées pour mon esprit libre. Alors revenons un peu sur terre et écoutons Dorian. Qui pense justement avoir l'impression que j'en vois beaucoup trop … Non, il a tout faux, je n'en vois justement pas assez. Ou alors juste assez pour me donner envie d'en voir plus. Et ça c'est une question de point de vue. Selon le mien, bien sûr que je n'en verrai jamais assez… Comment lui dire sans trop me vendre qu'Alby ne m'en montre pas assez ? Si Dorian pense que j'en sais trop, il pourrait se raviser et ne rien me dire du tout ensuite … Tant que je paye ensuite ? Pour les photos… Oublions la question, Alby ne m'a pas encore fait payé. J'ai bien songé le payer avec mes dessert mais il a toujours refusé… Tant pis pour moi. Peut être qu'un jour …
« Un peu trop … Non pas assez ! Je n'ai jamais eu le droit à une photo de toi déguisé, le plus que j'ai vue, c'est une photo de toi, coupée au niveau de la ceinture. On pouvait facilement comprendre que tu te trouvait nu quand Alby avait prit la photo, mais c'est tout ce à quoi j'ai eu le droit »
Finalement, ce n'est peut être pas très rassurant ce que je viens de lui dire …

Pendant que je lui raconte un peu comment se passe ma vie côté budget financier, Dorian me traîne dans les rayons d'un magasin féminin sans que j'y fasse attention. Et quand j'en prends conscience, c'est le choc pour moi. Il plaçait devant moi, des fringues que je n'aurais jamais songé avoir dans mon placard, alors imaginer les porter… Tout en l'observant me donner divers choses, je l'écoutais me parler. Je ne vais pas m'habiller en Chanel ?
« C'est quoi Chanel ? Il existe une boutique Chanel ? Genre comme la chaîne disney chanel ? »
Je me demande bien quel genre de vêtement on pourrait trouver dans une telle boutique. Un T-shirt avec Phinéas et Ferb pourquoi pas, mais avec Hannah Montana, non merci… Je sais n'avoir aucun goût concernant la mode, mais quand même il y a des limites. Je veux bien porter ce qui est rigolo, comme des chapeau avec des oreilles de chat, mais porter un truc à l'effigie d'une star… Je ne suis une groupie qu'en ce qui concerne le porno gay !

Je sais bien que Dorian m'a entraîné ici pour me relooker, mais quand même, je trouve qu'il y va un peu fort. J'ai l'impression qu'il veut me faire essayer tout le magasin tant il me donne d'affaires. C'est que tout ça commence à faire son poids. Pourtant, Dorian continue en me posant des questions qui ne lui ressemble pas vraiment. Je sais que je parle beaucoup, mais là, c'est de lui-même qu'il me pose des questions sur ma vie. Surtout sur mon boulot. Même moi je n'y trouve pas grand-chose d'intéressant à en dire. Bon des fois on a des clients un peu particulier et c'est assez marrant. Mais jamais j'en ai parlé avec lui. Avec Alby oui. De toute façon, avec Alby on parle souvent bouffe. Alors bien évidemment que je lui parle de mon boulot. Tient maintenant que j'y songe, je devrais le faire profiter des promos que j'ai en bossant là-bas. C'est Albert qui va être content quand je vais lui dire. Enfin si j'y pense… Je devrais l'écrire sur ma main pour ne pas oublier, mais là tout de suite, j'ai les mains un peu trop occupées...
« Ouais, c'est bien ça. Au McDo pas loin de chez moi. J'ai toujours le droit à un repas gratuit quand je fais un service alors ça ne me dérange pas trop. Et pour les clients, parfois on en a des marrants, il y en a des très chiants aussi, mais ça c'est le manager qui les gère. Et le plus souvent, ils viennent, commandent, payent, mangent et repartent… De plus en ce moment je suis souvent en cuisine, alors le plus gros inconvénient, c'est d'avoir tous les ingrédients pour faire un bon hamburger sous le nez sans avoir le droit de manger... »
Et oui, je songe encore à la bouffe… Tient, je ne me suis toujours pas décidée sur ce que j'allais prendre ce soir après mon service.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   23/2/2016, 17:54

Dans sa tête Dorian se dit que, encore heureux qu'elle n'avait jamais vu une photo de lui déguisé ! Les seules dans ce cas la qu'Alby pouvait montrer, c'était celles ou il était en mec, et qu'il n'y avait rien de pervers la dessous. Quand même, c'était triste de dire que son mec avait des photos de lui avec des vêtements féminins, et qu'à chaque fois c'était après une partie de baise intense. D'ailleurs, si dans ces moments la Alby n'était pas totalement déchaîné, ce n'était pas sûr qu'il n'accepte de porter ces déguisements débiles …. Enfin, dans le fond ça ne le dérangeait pas. Ni non plus qu'Alby montre quelques petites photos. Dorian, qui passait sa vie entre homme objet et homme trophée. En même temps il comprenait son mec. Hey, regardez donc la bombe qu'était l'allemand, qui ne voudrait pas se vanter de l'avoir dans son pieu ? Lui même se vantait bien de vivre dans sa propre peau.

- Et c'est très bien qu'Alby ne t'ai pas montré plus. Le reste, c'est payant.


Ça va, qu'il sache que Jessica ait vu une photo de lui dans ce genre, aucun soucis. Si par contre elle lui avait dit que l'uniforme d'écolière lui allait à ravir, pas sûr qu'il fut aussi calme. Parlant de calme, Jessica n'imagina pas tout ce dont il eu besoin comme calme ou de self contrôl, ce qu'il n'avait pas beaucoup qu'on se le dise, pour ne pas aller méchamment la pourrir lorsqu'elle lui demanda ce qu'était Chanel. A la place, il avait tourné la tête vers elle, une expression dédaigneuse sur le visage.

- A part ça, est ce que ça t'arrive de sortir du trou dans lequel tu semble vivre depuis ta venue au monde ?

Il voulait bien que le commun des mortels ne connaissent peut être pas des noms de créateurs, de maisons de couture plus spécifiques. Mais quand même Chanel ! Sérieusement ma fille !

- Je te parle de la maison de couture, pas de Walt Disney !


La différence quand même ! L'un prenait des êtres innocents tels que des Miley Cyrus pour leur faire péter une crise existentielle, l'autre habillait les plus grands. Il soupira avant de détourner la tête et se consacrer à sa recherche de vêtements.

- Aller, pour ta survie et ma santé mentale, on va dire que tu n'a rien dit...


Voila voilà … Donc, pendant qu'il continuait de remplir les mains de Jessica d'habits – ça lui fera des bras – Dorian l'écouta d'une oreille distraite lui raconter ses péripéties au boulot. Au moins la, pas de risque qu'elle ne dise une nouvelle connerie. Enfin quoique … Tiens quand même, voilà bien le genre de boulot que jamais Dorian ne pourra faire sans se faire virer pour avoir insulté un client. Un obèse en puissance qui lui gueule dessus ? C'est ça, revient quand t'aura moins de cholestérol que de cheveux. Petite pensée pour Alby, à se dire que lui, travailler en cuisine comme ça, cela pourrait être vraiment compliqué pour lui que d'avoir de la bouffe sous le nez sans pouvoir y toucher .

- Décidément, plus tu causes et plus je comprends pourquoi Alby et toi êtes amis.


Une passion pour les porno gay – oui oui, ne nie pas Alby – et la bouffe, des lacunes vestimentaires …. Les Starsky et Hutch des bas quartiers ! Enfin, avec un soupir, il jeta un coup d'oeil aux mains pleines de fringues de Jessica.

- Aller, allons essayer tout ça. Enfin, toi. Pas moi.


Précisons quand même. Les histoires de déguisements, tout ça quoi … Aussi, avec lui même des trucs en main, il se rendit avec Jessica jusqu'aux cabines d'essayages, la laissa en choisir une libre et accrocha avec elle dedans tous ses trucs à essayer. Refermant le rideau derrière elle, Dorian lui dit :

- Et montre moi tout ça !


Précisons quand même. Alors en attendant que la miss ne se change, le blond alla se poser sur l'un de ces sièges en face des cabines. Non loin, il y avait un autre homme, qui lui clairement, était pas super heureux d'être la. Hum, en même temps, en voyant sa meuf sortir, Dorian se dit qu'il avait toutes les raisons du monde de faire la gueule...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   23/2/2016, 20:25

Très bien, très bien… Non ça n'est pas très bien qu'Albert ne m'en montre pas plus ! Il m'en montre à la fois trop, mais du coup cela ne devient pas assez pour la curieuse que je suis … Donc il ne m'en montre pas assez au final. Oui, je veux en voir toujours plus et si l'idée de se filmer les prenaient, je ne suis pas contre l'idée de les aider, en étant cameraman par exemple. Enfin du coup, je serai camerawomen ? Ça se dit ça ? Peu importe, au besoin, je serai là ! Et l'idée me fait sourire, tant que j'en oubli tous les vêtements qui pèsent sur mes bras. Mince, les fringues… Je ne me suis pas concentrée sur ce détail depuis que Dorian a commencé son petit manège. Je ne sais donc pas du tout à quoi m'attendre quand viendra le moment d'essayer tout ce bazar… Bref, c'est un détail, Dorian pourra perdre espoir plus, laissons lui encore croire qu'il peut faire de moi une femme… Une femme ? C'est un bien grand mot.
« C'est pas faute d'avoir proposé de le payer… Mais il ne veut quand même pas m'en montrer plus… »
Un jour j'y arriverai, un jour !

Bon d'accord, je n'y connais vraiment rien en terme de mode, mais ça Dorian devait s'en douter quand même. Oui, je n'ai pas honte de dire que je ne connais pas la marque Chanel et alors ? Là encore, je ne sais toujours pas à quoi il fait référence en parlant de Chanel. Je suis une geek de l'informatique, pas une pro des podiums de mode…
« Je te l'accorde, mon appartement ce n'est pas le grand luxe, mais j'ai gagné pas mal de point en quittant ma campagne pour venir ici, à New-York ! Et oui, je passe plus de temps sur mon ordinateur que devant les vitrines des magasins de fringues... »
Pourquoi mentir, je suis un garçon manqué. J'ai d'avantage reçu l'éducation d'un petit frère que celui d'une véritable fillette. Alors oui, il m'arrive de me maquiller et encore, c'est tout juste si je mets du crayon et du mascara sur mes yeux. Mais quand il s'agit de faire la vraie fille-fille, donc passer des heures à s'habiller pour sortir en rendez-vous avec un mec, se coiffer et adapter son maquillage avec le petit sac à main assorti à la tenue et bien ça, je suis bonne pour le zéro !

Enfin, au moins maintenant, Dorian comprend pourquoi on s'entend si bien avec Albert. Cela me fait sourire. C'est vrai que je pourrai être la version féminine de son copain. Enfin, je pense qu'on m'achète beaucoup plus facilement qu'Alby. Car j'ai beau lui proposer tous mes desserts, jour après jour, je n'ai jamais réussi à avoir une photo supplémentaire… Sauf la fois où j'ai réussi à lui piquer son téléphone. Cette fois là, j'ai put en voir des choses, enfin toujours pas assez à mon goût, car les plus indiscrète, Alby les a codées. Et je me suis fais prendre avant d'avoir trouvé son code. Pourtant, j'ai bien tenté Dorian, sans succès. Je sais que c'est en rapport avec le jeune homme, sûrement un détail que j'ignore. Je retenterai ma chance prochainement.
« Quoi ? Parce que tout ça, c'est rien que pour moi ? Je pensais que tu en prenais aussi pour toi… Mais je vais y passer la semaine... »
Tout en me guidant vers les cabines d'essayages, Dorian me tire de ma douce rêverie.
« En fait, tu me fais essayer le magasin entier ! »

Accrochant tous les cintres sur les portes manteaux dans une cabine, il me pousse à l'intérieur et referme le rideau derrière moi. Je sais que rien ne me fais peur mais quand même, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin. Il y en a vraiment beaucoup des vêtements, je comprends pourquoi je trouvais qu'il y avait tant de poids quand je portait tout cela. Et encore, Dorian en portait lui aussi… Bien, regardons un peu tout ce bordel. Des robes, des jupes, des t-shirts longs enfin ça y ressemble en tout cas… Presque aucun pantalon… Il y a même des choses transparentes… On est très long de ce que je porte habituellement et je pense que c'était là le but de Dorian. Changer complètement ma garde robe. Mais avant d'enfiler n'importe quoi, j'ose regarder les prix. Ça semble dans mon budget, enfin pas la montagne, mais deux ou trois tenues, pourquoi pas. Si je trouve quelque chose qu'y m'aille, ce qui n'est pas gagné. Mais pour l'instant, faisons plutôt plaisir au beau Dorian et enfilons ce premier truc qui se présente à moi. C'est rose, c'est très décolleté au niveau de la poitrine, et plutôt court sur mes cuisses. Si j'avais su, je pense que j'aurais gardé mon pantalon. Bon, c'est trop tard, montrons cela.
« Verdict ? Tu peux être très franc avec moi, je ne le prendrai pas mal.»
J'ouvre le rideau et lui fait face.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]   23/2/2016, 22:46

Non mais même, inutile de vivre dans un appartement de luxe ou de vivre à New York pour connaître ça ! Comme pas la peine d'être un geek pour savoir ce qu'est une PS4 ! Non mais même sans avoir un petit ami cent pour cent geek, un père et un frère qui aimaient les jeux vidéos il savait ce que c'était. Ou même se servir d'un ordinateur. C'est de ces choses ou il est inutile d'être calé en la matière pour s'y connaître un minimum. Si Dorian lui avait sorti ne pas l'habiller en Zuhair Murad, la, il aurait comprit qu'elle ne connaisse pas.

- Mais même … ça s'appelle la culture général ma puce …


Aller ! Ne pas chercher plus loin ! C'est la pote d'Alby, elle est pas chiante, il l'appréciait plutôt bien, alors inutile de se prendre la tête la dessus. Oh bien entendu il n'espérait pas qu'à son contact les gens deviendraient plus calés question mode, style et compagnie. Mais que ce serait bon ça ! De pouvoir enfin répandre le bon goût à grande échelle ! De soigner les gueux de leur maladie rien qu'en les touchant ! Le prophète de la classe ! Ah …. que ce serait bon …. En attendant, il se contentait de ce qu'il pouvait faire, soit relooker Jessica. Ou au moins lui trouver quelques fringues potables et pas des trucs trouvés dans les poubelles. Histoire qu'après elle puisse rendre leurs vêtements aux clochards... D'ailleurs, Jessica semblait perplexe quand au fait que tous les vêtements choisis étaient pour elle. Et de quoi ? En prendre pour lui même ? Il haussa un sourcil en lui adressant son regard dédaigneux numéro 6.

- Jessica nous sommes dans un magasin pour femmes, qu'est ce que tu veux que je prenne quelque chose ?


Alors, le guignol qui dans le public a rigolé, il s'en va très vite avant que Dorian ne lui casse la gueule ….

- Le magasin entier tout de suite ! T'aurais pas des origines italiennes à tout de suite tout exagérer ?


Chose qu'il pensait aussi des fois d'Alby d'ailleurs. Si Dorian lui faisait essayer tout ça, ou du moins c'était le but, c'était pour au moins peut être trouver quelques tenues potables ! Alors, pour l'heure, content de voir que Jessica ne cherchait pas à discuter, il attendit sagement dehors. Sortant un peu son portable pour voir ses messages, avant d'entendre le bruit du rideau qui s'ouvre. Relevant les yeux pour regarder Jessica, il releva brièvement ses sourcils sous la surprise.

- Et bien … qui aurait cru que sous le papier chiotte qui te sert de vêtements se trouvait une femme !


La surprise de fou ! Enfin une femme .. une jeune femme. Ou jeune fille qui devenait jeune femme. Vous aurez sûrement saisi. Dorian la regarda alors, pour la peine plus elle que cette robe en fait.

- Bon ça on oublie ça te va carrément pas. On tente de te donner un style, pas de t'envoyer au trottoir …


Mais au moins il était content de voir que morphologiquement parlant, il n'aura pas de mal à trouver de quoi faire pour elle. Oh certes elle n'avait pas beaucoup de formes, mais c'est pas grave du tout. Ça a son charme ! Regardez par exemple Dorian. Il n'a pas un fessier de fou, et pourtant, on sait à quel point Alby aime cette partie de lui ! Faut juste savoir se mettre en valeur. Il s'était relevé pour aller fouiller dans les vêtements accrochés chez Jessica, y sortant un short, un haut et un gilet. Rien de fou et surtout pas aussi criard que le truc de tout à l'heure, mais ça avait des chances d'être plus « Jessica ».

- Essaye voir ça, je pense que ça peut être pas mal.


Il se rassit tout de même pour attendre qu'elle ne fasse ça, ne voulant bien sûr pas rester dans la cabine. Au moins elle ne s'était pas enfuie ou ne râlait pas lorsque Dorian lui faisait essayer des trucs. Tant qu'il y pensait :

- En tout cas tu es bien moins pénible qu'Alby …. Il t'a déjà raconté ce qui est arrivé lorsqu'on essayait de lui trouver des fringues pour le présenter à ma famille ?


En tant que petit ami alors qu'à l'époque ils ne sortaient pas ensemble?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
 
Aller la gueuse, je m'occupe de toi ! [Jessica]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Centre Commercial :: Clothes & Shoes-
Sauter vers: