AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !    23/2/2016, 18:19



Layali-Joy Soukhvong


LA BASE

Nom : Soukhavong
Prénom : Layali-Joy et ce n'est pas Layali en premier prénom et Joy en second, non non, c'est Layali-Joy, un prénom composé ... et avec mon nom de famille en plus et ma mère trouvait qu'elle ne remplissait pas assez les petites cases ... Enfin, vous pourrez m'appeler Soukh, la plupart des gens m'appelle ainsi, il faut dire que le souk, le bazar quoi, ça je sais y faire haha
Age :  en ce moment j'ai 21 ans mais j'aurais bientôt 22, enfin 21 ça me suffit pour avoir la majorité universel et ainsi je peux me bourrer la gueule où bon me semble sans être hors la loi, c'est génial ça (bien que c'était assez marrant d'être hors la loi... mais bon, on grandi...)
Nationalité : c'est compliqué ... mon père est Laotien, ma mère anglaise pourtant ils se sont rencontré en France et je suis née à Jakarta en Indonésie, mes parents sont des globe-trotteurs ... Ho moins je vois du pays!
Emploi/Etude : pour la tranquillité d'esprit de mes parents, j'ai passé une licence de cuisine que j'ai obtenu en juin dernier, après ça, j'ai sauté dans un avion direction New-York avec mon groupe et depuis Juin 2015 on ne se consacre qu'à la musique, on s'est donné un an pour percer dans le milieu, promesse faite, ce délais passé, si mon objectif n'est pas atteint, je retournerai à mes études
Avatar : Hayley Kyoko (en blonde)



DESCRIPTION PHYSIQUE

Je suis une brune, les yeux marrons, quoi de plus normal vous me direz. Je suis une brune, les yeux marrons née en Indonésie, ayant des origines laotienne, un peu plus original déjà, n'est-ce pas ? Et si je vous dis qu'au final, je suis blonde ? Enfin, à ce jour, car ils en ont vu de toutes les couleurs ces pauvres cheveux… Du bleu, du rose, du vert, je l'ai même rasé, enfin autant dire que je ne m'occupe pas des préjugés vivant ma vie comme je l'entends. Bon, si mes cheveux peuvent parfois ressembler à un arc-en-ciel, pour mes yeux c'est un peu différent. Ils sont marrons et ce n'est pas avec du colorant que je changerai cela. Parfois je mets des lentilles de couleurs, mais jamais plus d'une journée, j'avoue avoir beaucoup de mal à supporter mettre ces trucs dans mes yeux. La première fois à vraiment été très angoissante pour moi. Je parle bien sûr des lentilles, l'autre première fois, si vous voyez de quoi je parle, je ne m'en souviens pratiquement plus, j'étais bien trop bourrée pour cela ! Ça je le sais. Mes racines sont apparentes et alors, je croyais vous avoir déjà dit que je me moquais royalement de l'opinion du monde. Je ne cherche pas à cacher mon naturel mais à montrer la folle que je suis vraiment. Et si un étranger venait à me demander pourquoi mes cheveux sont si coloré, je lui répondrai ma phrase préférée « c'est parce que je mange trop de bonbon ! » Je ne suis pas une très grande gourmande, j'apprécie la bonne nourriture, mais alors quand il s'agit de bonbons, je suis pire qu'une enfant. C'est simple, je ne passe pas une journée sans en manger, j'en ai toujours sur moi. Et je ne partage pas !

Les yeux bridés et la peau blanche que j'hérite du côté de mon père. Et du côté de ma mère, je ne sais pas trop ce qu'elle m'a donné. De toute manière, on m'a toujours dit que je ressemblais à mon père, bien plus qu'à ma mère. Si peut être sa poitrine relativement plate et le fait d'avoir peu de forme. Mais si elle le vit mal, au contraire, je vis très bien le fait d'avoir une poitrine d'adolescente ! Imaginez-vous courir avec des air-bag en guise de seins ! Je n'ai jamais envié les femmes à grosse poitrine. Et puis, cela va avec le reste de mon corps. Je ne suis pas bien grande, disons dans la moyenne haute, un ventre tout plat, un fessier à peine présent, mes jambes ressemblent à des baguettes. Même de visage je suis assez fine. Pourtant, mes lèvres sont légèrement pulpeuses, encore un truc que je tiens de mon tendre papa. Décidément, je n'ai pas grand-chose pour faire très féminin… Pourtant, je suis bien une femme. Vous savez, le genre de femme possédant mille et une paire de chaussures. J'adore les chaussures ! J'en ai pour tous les goûts. De la bottine très rock, à l'escarpin grand luxe, en passant par les tongs très confort ! J'avoue aussi bien aimer me balader pieds nus. Essentiellement chez moi, ou sur les plages, mais parfois aussi quand il fait chaud, dans la rue. On me regarde alors bizarrement, mais je le dis encore, le regard des gens, je m'en fiche ! Et puis j'aime me maquiller et me coiffer.

Ho me coiffer ! Oui, bon, vous le savez déjà, mes cheveux et moi, nous avons un long passé très coloré en commun. Et pourtant, j'aime en prendre soin. Je ne m'amuse pas à me faire une coiffure très distinguée tous les jours, mais de temps en temps, j'aime prendre ce temps rien que pour moi. Généralement quand je sors et que je suis d'humeur dragueuse. Ou bien quand on va tourner un clip amateur avec le groupe. Hé oui, on est encore amateur, mais j'y crois ! Et sinon, je les laisse en bataille, caché sous un bonnet. Oui, j'aime aussi les bonnets ! Et ça aussi j'en ai tout plein… Mon préféré serait sans doute celui qui fait comme une tête de marmotte, avec ces petites oreilles, c'est trop mignon ! Je sais, je serais très vite condamnée par les gens de la mode. Enfin, les goûts et les couleurs ne se discutent pas ! Je suis bien dans ma peau et je m'assume. Je peux tout aussi bien porter une salopette en jeans, des pulls très larges, enfin des choses me donnant l'allure d'un gars, tout comme je peux être très féminine. Dans le sens sexy. Portant des choses transparentes, des bustiers, des brassières exhibant mon joli petit ventre tout plat. Enfin bref, le mot d'ordre dans ma mode, c'est de me faire plaisir avant tout ! Je ne cherches pas à plaire, juste à apprécier mon reflet dans le miroir ! Voilà, je crois que j'ai fait le tour de mes petites folies physiques… Quoi que… J'aime bien les bijoux aussi. Pas les trucs très grand luxe, mais les bibelots fantaisies que l'on peut trouvé sur les marchés. J'en porte toujours plein plein plein plein plein !



CARACTÈRE / PERSONNALITÉ

Sérieuse, très méticuleuse, toujours sur le droit chemin, je suis aussi intelligente, très modeste, je suis, je suis ? Une grosse blague bien sûr ! Je suis plutôt du genre passionnante et passionnée, j'écoute mon intuition plutôt que les conseils de mes proches ou mes connaissances… Enfin, quelles connaissances, me demanderez-vous, sachant que je ne suis pas très studieuse, j'ai toujours eu beaucoup de mal à l'école. Quelles drôle d'idée aussi que de vouloir m'enfermer dans une pièce pendant de longues heures pour écouter un vieux croûton nous faire la leçon. Je n'ai pas toujours été à l'école. Petite, mes parents me faisaient cours à domicile. À l'époque, ils voyageaient beaucoup trop pour leurs boulots. Nous ne restions jamais plus de 6 mois au même endroit. Après, ils ont eu la mauvaise idée de vouloir se stabiliser un peu plus et j'ai gagné le droit d'aller en classe et de me faire des camarades. Bon, j'ai quand même du faire pas loin de 10 écoles différentes dans toute ma scolarité ! Mais avec tout cela, je n'ai jamais eu de difficulté à me faire de nouveaux amis, ou même en cours de langues. Les profs étaient vraiment nuls, un accent merdique ! Comment ça je ne suis pas très tolérante avec mes anciens profs ? Bon, peut être que je suis légèrement caractérielle et têtue aussi, mais c'est là ce qui fait tout mon charme, n'est-ce pas ? D'accord, peut être pas, tant pis !

Imprévisible ! C'est le mot qui me défini le mieux je pense. Je ne cesse d'étonner mon entourage tant par mes gestes que par mes mots. Je peux avoir cette douce finesse dans mes propos tout comme je peux être du vulgarité à faire pâlir ce gros balèze qui crache tout le temps. Beurk ! Oui, par contre ça, voir les gens cracher, ça me dégoûte facilement. Enfin c'est un détail. Et si vous voulez savoir autre chose sur ma personne, je ne mange qu'avec des baguettes. Oui, c'est bien ça, les deux morceaux de bois qu'utilise les asiatiques. Après tout, je suis une laotienne née en Indonésie, donc forcément je m'y connais en baguettes ! Mais ce n'est pas pour mes origines que je mange ainsi. J'ai juste horreur du goût des couverts en métal dans ma bouche. À la limite, je prends des couverts en plastique ou je mange avec les mains. Je vous semble très complexe comme demoiselle, seuls mes amis intimes sont en mesures de comprendre la complexité de ma personnalité. En publique, je ne laisse percevoir que la moi folle, la fille pleine d'humour, toujours prête à faire les 400 coups. Celle qui aime faire la fête, cette fille complètement déjantée qui ne sait ni s'arrêter ni où sont les limites. Je suis cette fille là, mais je suis aussi une fille qui peut être sensible. Je tente de cacher cette part de moi. Aussi, je ne montre cette part de moi que dans ma vie privée. Oui, je pleure facilement devant les disney et alors ? Du coup, je me suis prise d'affection pour les films d'horreur, au moins c'est sur, je ne risque pas de pleurer. Bon, peut être que je pourrais crier à cette fille derrière l'écran que c'est une idiote, qu'elle ne doit pas aller là… Je n'y peux rien si je me laisse emporter par le film…

J'entends souvent dire que je suis une boule d'énergie. J'ai une joie de vivre très communicative, aussi, cela fait de moi une excellente compagnie. Surtout en soirée, quand il y a un peu d'alcool, je me déchaîne. Je vous avoue une secret, je ne tiens pas très bien l'alcool. Heureusement pour moi, je sors souvent avec les gars du groupe, du coup ils veillent sur moi. Et quand ce n'est pas le cas, il peut m'arriver de me réveiller dan le lit d'un inconnu. Pas besoin de dessin pour vous expliquer la situation, je pense que vous n'aurez aucun mal à imaginer. Si ? Vous voulez un dessin ? Je savais que vous étiez quelqu'un d'un peu coquin ! Enfin bref, je ne me pose pas de grandes questions existentielles, mon stress et mes angoisses, je les évacue en amusant la foule. Je suis un peu le bouffon des soirées. Celle a qui il est facile de lancer des défis et qui les relève sans se poser de questions. Je vous ai déjà dit que j'étais un peu folle ? Alors vous devinez comment ça peut être avec quelques verres dans le nez ! Avec tout cela, j'ai perdu le fil. Je ne sais plus ce que je vous ai dis et ce que je vous cache encore. Peut être le fait que mon lit soit recouvert d'adorable peluche, vous savez, celles avec de grands yeux, elles sont trop trop mignonnes, je le collectionne. Enfin ça, ça reste dans ma chambre, alors si vous en parlez, vous êtes mort ! Oui, je devrais peut être préciser que je sais me battre. Pas comme une fille, en tirant les cheveux, ou en griffant. Non, je pratique les sports de combats depuis petites. Pour certaines c'est la danse et pour d'autre la boxe, que voulez vous, on a pas été élevée dans le même berceau ! Tout ça pour dire qu'il ne faut pas trop me chercher, parce que l'on peut me trouver. Je crois que c'est tout ce que j'ai à vous dire, pour la suite, il faudra apprendre à me connaître.



HISTOIRE

Je vous passerais les détails de mon enfance. À part, voyager et toujours voyager plus, vivre dans un aéroport aurait été pareil. Mais dans le fond, j'aimais bien cette vie là. Je travaillais quand j'en avais envie, l'obligation c'était au moins 1h par jours. Vous me poserez la question, alors je vais vous répondre tout de suite. Mes parents sont Ethnologues, c'est à dire qu'ils étudient les populations à travers les éléments qui les caractérisent. Organisation sociale et religieuse, art et techniques, modes de vie… Ceux sont des chercheurs qui travaillent sur le terrain. Ils se sont connus lorsqu'ils faisaient leurs études, à la fac et ne se sont plus jamais quitté. Ils avaient le même rêve. Je n'étais pas vraiment ce rêve qu'ils cherchaient tant à réalisé, mais je suis quand même arrivée par surprise. Ils l'ont prit comme un cadeau que leur faisait la vie. Ils voulaient partager avec moi cette passion qu'ils avaient pour le monde. Mais étudier les gens et leur façon de se goinfrer ne m'intéressait pas des masses et aujourd'hui encore, cela ne m'intéresse toujours pas. Et je ne me sens nullement peinée de chagriner mes parents qui fondaient de grands espoirs pour me transmettre leur héritage. À la place, ils ont prit un apprenti. Qui bien souvent, me servait de nounou. Pauvre gars, il devait toujours me courir après. Je crois qu'après m'avoir connu, il n'aura jamais d'enfant. Puis j'ai grandis, mes parents ont vieillis et la vie continuait. Mais pas comme je l’espérais. Ils ont commencé à faire des interventions dans différentes écoles. Le temps d'un trimestre, ils jouaient les profs et moi, ils ont osé m'inscrire dans ces écoles pour que j'ai une vie plus ''normale''. C'est facile de se faire des amis, mais ce qui est dure, c'est de devoir leur dire au revoir. Une première fois, une seconde fois, après j'ai arrêter de chercher à me faire des amis, préférant être cette fille solitaire. Ce n'est pas que j'étais associable, je n'avais pas envie de dire adieu aux amis que je me ferais.

Quand je suis arrivée au lycée, tout a été plus compliqué pour moi. On avait posé nos valises aux États-Unis. Mes parents ont décidé qu'il serait mieux pour moi d'avoir un vrai lycée. C'est à dire un lycée que je suivrai du début à la fin. Je devais me faire une vie, me faire des amis, plaire aux profs et surtout faire mes devoirs. Sauf que tout ça, je ne l'ai apprit qu'à la fin de ma première année. Quand j'avais déjà bien foutu le bordel partout et que je m'étais déjà fait quelques ennemies. Du coup, les années suivantes ne furent pas extra.
« -Je voudrais vous présenter une nouvelle, Layali-Joy, tu veux bien te présenter s'il te plaît ?
-Bonjour, je m'appelle Layali-Joy, je suis nouvelle (au cas où vous ne l'auriez pas encore deviné), je viens d'arriver dans cette ville
-S'il te plaît, parle nous un peu de toi
-on est où là en primaire ? Vous voulez savoir quoi ?
-Tu as acheté toutes tes fringues aux puces ?
-Okay, vous savez quoi, je vais vous faciliter les choses, c'est la énième école ou je vais depuis l'âge de 12 ans, mes parents et moi, on a déménagé si souvent, alors j'ai carrément l'habitude, ne vous embêtez pas à retenir mon nom car je sais que je ne retiendrais pas le votre, surtout ne me parlez pas, on ne sera pas ami, je n'ai ni chat, ni tweet, ni facebook ou skype et il n'y a aucune mais vraiment aucune chance que je lise vos blogs. Ce que vous pourrez dire, penser ou faire n'aura aucune importance car ce sera du déjà vu alors c'est vrai que je viens d'arriver, je ne crois qu'il y ai des originaux dans cette pièce, alors le temps que vous ayez trouvé des trucs intéressant sur moi j'aurais déjà déménagé ! Ça vous va ? »

J'ai passé les années suivantes à regretter ces mots. Car mes parents sont devenus prof à la fac. Pas un simple poste d'intervenant temporaire comme d'habitude. Un vrai boulot d'enseignant.

Heureusement pour moi. L'année suivante, il y eu ce nouveau. Comme moi, il avait beaucoup voyagé. Il vivait seul avec sa mère, brillante femme d'affaire, elle possédait deux entreprises, l'une aux states et la seconde à Hong-Kong. Je sentais bien qu'il y avait quelque chose. Je crois qu'il me plaisait bien. Mais comment je pouvais le savoir à l'époque, j'étais encore une enfant. Ce type était irréel.
« -T'es plutôt réelle, et plutôt jolie.
-C'est vraiment un plan drague à deux balles et d'habitude ça marche ?
-t'es pas ordinaire toi comme fille, j'aime bien
-On est arrivé, merci de m'avoir raccompagnée
-j'aimerais recommencer
-t'es très gentil mais vaux mieux pas que tu apprenne à me connaître
-mais j'aimerais bien
-non, tu te trompe
-je t'appellerais
-tu ne peux pas, je ne t'ai pas donné mon numéro ! »

Et cela devint un jeu entre nous. Oui on s'est dragué. On est sorti ensemble. Ha le premier amour d'adolescent. Il ne faut pas le sous-estimer, c'est que c'est intense ces choses là. Par un petit miracle, sa mère avait eu la même idée que mes parents. Stabiliser nos années lycées. Nous avons donc put rester ces années dans notre petite bulle. Nous avions des amis, nous avons connu nos premières soirées, nos premiers verres d'alcool, nos premières cuites, notre première fois. En bref, nous avons profité de nos années lycées. Nous avons même monté un groupe de musique. Nous étions deux filles, ils étaient quatre garçons. Nombreux pour un simple groupe, mais ça fonctionnait bien entre nous. Les gars voulaient du rock, nous, les filles de la pop. On a décidé de faire du pop-rock. On a même remporté le prix du talent du lycée. Bon, ce n'est pas très glorieux comme prix, mais c'est toujours ça.

C'est quand vint le temps de s'inscrire dans les écoles supp que nos chemins ont suivit des voies différentes. Je voulais faire de la musique, mes parents voulaient que je fasse des études. Nous avons passé un accord. Je passe une licence, n'importe laquelle et je peux ensuite prendre une année entière pour me consacrer à la musique. Et si le groupe fonctionne ? Ma carrière pourra commencer. Au contraire, je devrais reprendre une vie ''standard''. Si j'ose dire. Donc, bien sûr, me connaissant, j'ai opté pour un truc facile. Et je suis partis pour une équivalence à la licence dans le domaine de la cuisine. Donc, oui, je sais cuisiner mais il ne faut pas en profiter ! Mon copain est parti faire ses études à l'étranger. Sa mère avait un cancer et elle souhaitait qu'il reprenne l'entreprise qu'elle avait monté avec son mari. Lui en Chine et moi en France, les relations à distance c'était pas pour nous. On poursuit nos vies. On a gardé contact, rassurez vous. Car maintenant, j'ai skype ! On est seulement resté de bons amis. On se parle très souvent, enfin aussi souvent qu'on le peu, avec le décalage horaire ce n'est pas très facile… J'ai donc fait mes trois années. Je chantais seulement sous ma douche et je n'ai ni touché à une batterie, ni à ma guitare durant tout ce temps. Ce manque que je ressentais me faisait prendre conscience que c'est vraiment ce que je voulais faire plus tard. Alors en Juin dernier, quand mes trois années étaient enfin bouclées, le contrat de mon côté était rempli. Mes parents aussi. Ayant les moyens et voulant tout de même m'aider, comprenant ce que c'est que de vouloir vivre de sa passion, ils ont acheté un grand appartement à New-York. J'ai contacté le groupe, mon ex à part, seuls les gars ont répondu présent. Ils ne s'étaient jamais quitté et cela faisait déjà 3 ans qu'ils jouaient tous les quatre ensemble, certains poursuivant sans grande conviction un cursus, d'autres ayant un petit job. Je débarque donc en plein mois de Juillet dans la ville de la grosse pomme ! Les gars m'attendaient à l'aéroport. Nous avons emménagé tous les cinq. Un appartement grand standing ! Cuisine ouverte sur un gigantesque salon, trois chambres, bingo, je serai la seule à ne pas avoir à partager ma piaule ! Mwahahaha, dommage pour vous les mecs ! Donc je disais, un très bel appartement, la cuisine, les chambres, deux salles de bains, bon par contre, là je partage, car on est quand même 5 ici ! Mais surtout, une baignoire ! Et pour la deuxième, une très belle douche italienne. Nous avons une très grande terrasse également. Merci papa maman !! Maintenant, place à la Musique !



VOUS

Prenom : C'est Thylou le Pudding qui débarque une seconde fois /pan/
Age :  maintenant j'en ai 26 xD
Niveau de RPG : toujours le même, je ne crois pas que ce soit la cata mais je ne dirais pas non plus que c'est l'extase hahaha
Multicompte : maintenant oui! (enfin quoi, vous ne m'avez pas reconnu? ben oui, c'est moi, Jessica, la fille qui adore les pornos gays /meurt/)
Où avez-vous connu le forum : et bien cette fois par le biais de mon premier compte /pan/
Code : Liny ♥



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !    25/2/2016, 01:06

Coucou, vilain double poste pour prévenir que la fiche est terminée =)
je suis présente si il faut apporter des modifications, pour moi il n'y a aucun problème, je prends bien les critiques, tant qu'elles sont constructives ^^
bisous et merci à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1149
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde family


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !    25/2/2016, 20:37



CONGRATULATION!


Et maintenant?

Félicitation, ta présentation a été validée!

Pour continuer sur ta lancée, nous te conseillons :

- De consulter la liste d’information de base sur les membres du forum > ICI < afin de voir si tu peux te trouver de potentiel liens ou affinités avec un personnage pour lui proposer un sujet. Au passage, donnes tes informations pour pouvoir être ajouté à la liste pour les autres membres.

- D’ouvrir votre sujet de référencement de tes sujets > ICI < et ton sujet de liens > ICI < toutefois, ne le fais que quand tu as quelque chose à y mettre. Les sujet avec juste écrit « UC ou en construction » n’ont aucun intérêt…

- De faire ta demande de logement > ICI < histoire de ne pas être à la rue.

- Viens nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood pour faire connaissance avec les autres membres et crées des liens !

Voilà ! Si tu as des questions, n’hésites pas à contacter un membre du staff !



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN


......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !    

Revenir en haut Aller en bas
 
La connerie, c'est la décontraction de l'intelligence !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: