AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pervers du métro [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Le pervers du métro [Terminé]   19/3/2016, 02:57

En ce samedi je me rendais chez mon père pour le week-end. Bien souvent je n’y passais que le dimanche, n’aimant pas y dormir la nuit, vu que celui-ci m’énervais avec ses crises d’insomniaque à ne rien trouver d’autre à faire que faire les cents pas sur un parquet bien grinçant à réfléchir à comment organiser son travail ou suite à ça, se mettre à bosser sur son pc, à taper sur les touches comme un enragé. Sérieusement c’était un miracle que son ordinateur soit encore en état de marche vu comment il le malmener ! Mais malgré ça, ce samedi je me retrouvais bel et bien à prendre le chemin de son appartement pour y passer le week-end et donc la nuit. Cela était dû au fait que mon père venait de faire un carton et le dernier livre sorti d’un de ses auteurs et m’avait proposé de fêter ça avec lui en allant au restau. Moi du moment qu’on me paie des trucs que ce soit matériel ou besoin hein … Donc forcément j’avais été open quitte à devoir le supporter une nuit. Après tout, j’étais aussi heureux pour lui et la réussite de son auteur, et étant passionné par la littérature et m’étant toujours intéressé au métier de mon père, ça me faisait plaisir de fêter ça avec lui.

Et si d’habitude mon père venait me chercher ou que ma mère me déposait chez lui, là je me retrouvais à prendre le métro, l’un et l’autre étant occupé par des obligations professionnel. Et quand bien même je n’étais pas fan du métro, trouvant souvent les lieux dégueulasses et y voyant bien trop des gens louche, je ne me formalisais pas sur le fait de devoir utiliser ce moyen de transport. Après tout c’était pratique, rapide et une institution pour tous New Yorkais qui se respecte. Tu n’es pas vraiment de ville si tu n’utilises pas régulièrement le métro ou les taxis. Et ça me faisait chier de payer une fortune en taxi alors que je pouvais utiliser bien mieux cet argent.

Quoi qu’il en soit, je me tenais debout , sur le bord du quai, bien que pas trop non plus. On en reparle des gens chelou dans le métro qui ont vite fait de vous pousser ? Bref, déjà là, j’avais capté ce mec étrange ou plutôt son attitude étrange. Lui en apparence semblait normal. Une tête commune et habillé en costume. Sans doute un mec bossant dans un bureau. Non ce qui était étrange c’était que déjà du coin de l’œil je remarquais qu’il n’arrêtait pas de tourner la tête vers moi, plus ou moins discrètement. Tout comme le fait qu’il se rapprochait un peu de moi, petit pas par petit pas et ça ce n’était franchement pas discret par contre … Limite ce fut un soulagement de voir le métro arrivé, attendant que celui-ci soit à l’arrêt et que les portes ne s’ouvre pour bien vite m’engouffrer dedans. Mais mon soulagement c’était bien vite envolé en voyant le type monter à son tour mais surtout à le voir venir vers moi. A venir même un peu trop prêt même s’il avait l’excuse que le wagon était assez bondé.

Ne sachant pas ce que ce type me voulait, craignant qu’au final ce soit un malade et pour tout dire commençant un peu à baliser de cette situation, je m’étais tourner dos a lui face contre les portes du wagon comme si le fait de ne plus le voir allait le faire disparaitre. Et comme ce fut une mauvaise idée au final ! A peine retourner, à me tenir d’une main a une barre et tenant mon sac de mon autre, j’avais sentie l’homme se faire plus pressant dans mon dos et a sentir … ce qu’on n’est pas sensé sentir dans une trame de métro !

Alors certes j’aime les hommes. Ok je les aime surtout dans la trentaine et oui celui-ci ne correspondait pas trop mal à mes critères mais là j’étais à mille lieux de cette réflexion. La tout ce que je me disais c’était un pervers dégueulasse était en train de se frotter à moi et qu’en plus de trouvé ça immonde, je me sentais surtout tétanisé et incapable de faire quoi que ce soit. Que ce soit lui dire d’arrêter, de le repousser voir même juste de me décaler. Non pour le moment j’avais juste les yeux écarquillé, le regard baissé vers le sol avec sur le visage une expression de crainte et de malaise. Réalisant en plus de ça que j’étais comme pris au piège en m’étant placé ainsi contre la porte, obligé de le contourner si je voulais m’enfuir, chose dont j’étais incapable pour le moment.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren



Dernière édition par Kyle Warren le 15/6/2016, 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   24/3/2016, 22:47

Le métro. Sérieusement je détestais cet endroit. Trop de gens, trop de bruits. C’était comme une cage. Une cage devenue vitale pour certains. Perso j’avais passé huit ans en cage et je ne le supportais plus. Mais bon ma moto était tombée en panne, le comble pour un garagiste, et bon les voitures de dépannage ce n’était pas mon truc. J’avais besoin d’air, d’espace. Du cou je m’étais dit pourquoi pas le métro. Ca faisait deux jours… Et j’étais sur le point de me suicider !

Les gens avaient le choix ! Ils avaient le choix de marcher, de prendre le bus, d’arranger mieux les services de métros. Mais non… les autorités ont simplement décidé de rendre les gens accros au métro au point de les faire prendre des métros trop petit, de créer des emplois au japon qui sert à pousser des gens dans un métro. Pourquoi ne pas simplement rajouter des métros ? Les faire plus grand ? Ah mais non, niveau coût/bénéfice ça ne colle pas !

Bon heureusement j’ai été assez tôt et j’ai trouvé une place assise. Pas la meilleure mais assise. J’étais juste à côté des porte, donc bonjour les courants d’air, les gens qui vous bousculent sans s’excuser parce qu’ils ne vous voient pas, et le bruit fort du métro lorsqu’il roulait. Mais bon, j’étais assis ! J’observais les gens dans le métro, écouteurs vissé aux oreilles, de la bonne musique, de l’électro bien bruyant pour couvrir le bruit. J’aimais bien m’imaginer leurs vies et les parodier … un peu seulement.

La station suivante des gens rentraient encore, bourrant bien le wagon. Je n’essayais même pas de sourire, sachant que personne ne rendra le sourire : trop plongés dans leur propres vies, ou alors me prenant pour un fou. Cela ne m’empêcha pas de les regarder aussi. Enfin ça c’était jusqu’à ce qu’un ado se mette dans mon champ de vision. Ah je n’aimais pas les métros bondés, j’aimais avoir la vue dégagée ! Je me sentais vite oppressé surtout depuis mon séjour en prison… Comme par hasard !

La seconde d’après je perdis limite toutes les couleurs de mon visage. Non mais c’est moi ou un mec était en train de coller une érection bien avancée contre ce gamin ? Non mais sérieux j’aimais Evelyn plus que tout au monde mais… mais… Il y avait des endroits quand même ! Et puis merde je savais me tenir ! Par contre un regard au visage de ce garçon remplacée mon dégout par de la colère. On ne pouvait pas dire que son visage transpirait le plaisir bien au contraire ! Je regardais autour de moi, personne ne semblait y porter attention. Non mais je vous jure ! Quel monde d’égoïstes égocentriques ! J’attrapais alors le poignet de l’ado, attirant de ce fait aussi son attention.

« Ça va ? Tu n’as pas l’air bien ! Tiens prends ma place, ça ira peut être déjà mieux. »

Je lui fis un sourire encourager avant de me lever de sorte à lui céder la place, prenant la sienne par la même occasion. Sauf que comparé au gamin, je me tournais dos aux portes, face au mec, plus petit que moi au passage, et j’en profitais pour foudroyer ce type du regard. Il avala mal à l’aise et je me permis de murmurer assez fort pour que seul lui l’entende.

« Je vous conseille de descendre à la prochaine station ! »

Voyant qu’il détournait son regard je lançais un regard en coin au gamin et lui fit un signe de tête en souriant doucement. Je n’avais rien d’un pervers, du moins j’espérais. A la station suivante je laissais passer le gars en question lui faisant un magnifique sourire de psychopathe apprit en prison. J'avais perdu ma place et fait ma bonne action de la journée.

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   25/3/2016, 03:24

Toujours tétanisé à ne pas savoir quoi faire si ce n’est resté planté comme ça à subir les attouchements de ce pervers, j’avais eu un vif sursaut en sentant quelqu’un m’attraper par la main ou du moins par le poignet. En une fraction de seconde je m’étais déjà imaginé que c’était le dégueulasse qui voulait me faire le toucher. Mais en baissant rapidement mes yeux par reflexe sur mon poignet et suivant du regard par la suite le bras a qui appartenait cette main, j’avais compris qu’il ne s’agissait pas de l’autre mais me retrouvais a fixé le nouvel inconnu d’un regard à la fois apeuré et perdu. Mais même si j’avais eu un temps de réaction à comprendre ce qu’il voulait, ce qu’il me disait, dès qu’il c’était lever je ne m’étais pas fait prié pour vite aller me mettre à sa place.

Assit, j’avais levé mes yeux vers le nouvel inconnu, toujours un peu paniqué par la situation, par le fait que l’autre était toujours là, non loin de moi. D’ailleurs par réflexe je l’avais regardé, une fraction de seconde, car tout aussi vite j’avais tourné mon regard face à la porte. Je me sentais mal, et sale. Sentait mon estomac se nouer et mon corps tendu comme jamais. Si j’avais déjà été abordé par des types chelou ou même juste regardé voir un peu suivit même si pas longtemps, c’était bien la première fois qu’on me faisait un truc pareil et l’état dans lequel ça me m’était, c’était vraiment très étrange et très désagréable.

Vite fait, j’avais entendu la voix de l’inconnu ce faire de nouveau. Par reflexe j’avais relevé la tête vers lui, comprenant qu’il était en train de s’adresser au pervers même si je n’avais pas entendu ce qu’il avait dit. Je m’apprêtais a détourné à nouveau le regard quand j’avais vu le sien se posé sur moi, me souriant. J’aurais sans doute dû lui répondre, lui sourire ne serait-ce que pour le remercier. Mais la tout de suite j’en étais incapable. Trop obnubilé par la présence de l’autre alors j’avais finalement fait ce que j’avais prévu : détourner le regard.

Puis peu de temps après, l’arrêt a la station suivante ce faisait. J’avais pris une discrète mais profonde inspiration à voir l’autre dégénéré descendre du wagon. Soulagé de ne plus me sentir oppressé de sa présence. Le métro reprenait sa route et moi je retrouvais doucement mon calme. Inspirant un long coup pour ensuite expiré doucement. Aller, c’est bon, c’est fini … Mais devant ce trouvait toujours l’inconnu. Celui qui était venu à mon aide et à qui n’avais pas dit merci, même pas accordé un sourire de reconnaissance. Et je m’en sentais bien con. Tournant mon regard vers lui sans osé relever les yeux sur les siens, je réfléchissais rapidement à quoi dire, ouvrant un peu la bouche mais la fermant tout aussi vite, finissant par enfin relevé mes yeux vers lui.

- heu … Merci. Pour l’autre … d’être intervenu.

Chose que personne d’autre n’avait fait. Après je ne sais pas si quelqu’un d’autre avait remarqué ce qu’il se passait. Difficilement, je lui avais fait un petit sourire. Preuve que quand même ça m’avait bien retourné vu qu’en général je suis le genre à sourire à tout va. Mais l’a j’avais encore un peu de mal.

- Oh et, vous voulez reprendre votre place ?

Sait-on jamais, maintenant le danger éloigné.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   1/4/2016, 01:58

L’ado ne perdit pas une minute pour prendre ma place. Je ne le comprenais que trop bien, ayant fait pareil si j’avais été à sa place. Et puis bon, huit ans en prisons hein… Je n’avais pas envie de dire que j’étais devenu expert en perverties, mais disons que j’en avais échappé à pas mal. Je me mis donc à la place du gamin, fusillant l’autre pervers du regard et lui conseillant vivement de sortir à la prochaine station. Je m’assurais aussi qu’il ne t’ente plus rien envers l’autre, assis mais toujours aussi pâle. J’avais envie de coller mon poing dans la gueule de cet idiot. Faire ça à un ado quoi ! Bon j’imaginais que vu son âge approximatif que je lui donnais l’ado en question ne devais pas être si innocent que ça hein. Mais bon, tant que ce n’est pas consentant valait mieux éviter.

Je fus heureux lorsque le type sortit à la station suivante. Heureux d’avoir pu aider ce gamin, de m’être retenu de défoncer le visage de l’autre et de gagner un peu de place. Je n’avais que rarement posé mes yeux sur l’ado jusque-là. Le stricte minimum pour m’assurer qu’il aille bien : vu la pâleur de son visage je me demandais d’ailleurs s’il n’allait pas tomber dans les pommes. Mais il tenait bon, heureusement ! Je n’avais pas regardé plus ce garçon parce que je m’étais dit qu’il devait déjà se sentir assez mal, autant ne pas rajouter la sensation d’être fixé, jugé, scruté ou autre à son malaise. Le laisser récupérer dans sa bulle, il n’y avait rien de mieux à faire !

Je ne tournais la tête que lorsque j’entendis une voix s’élever dans le brouhaha du wagon. Hésitante et faible elle m’interpela. Me tournant alors vers l’ado je le regardais interdit alors qu’il me remercia. C’était fou comme le monde avant changé. A une époque ce genre de gestes aurait été normal, attendu même ! Mais aujourd’hui… les gens sont tellement dans leurs mondes, dans leurs écrans qu’ils ne se rendant pas compte de ce qui les entoures, de ce qu’ils manquent. Je hochais finalement juste la tête ne souriant doucement.

« C’était la moindre des choses ! Ça va mieux de ton côté ? T’as toujours l’air un peu pâle. »


Même s’il me servit un petit sourire il restait fort pâle et le sourire restait crispé. Mais bon, c’était déjà un petit pas. J’éclatais de rire lorsqu’il me proposa de récupérer ma place.

« Oh non ne t’inquiète pas, je sors dans deux arrêts ! Autant que tu récupère des forces ! »

Je me rendis alors compte que je le tutoyais depuis le début alors que lui me vouvoyais. Et dire que je me sentais encore jeune et en pleine forme avec beaucoup de vitalité ce matin… Non mais là je prenais au moins trente ans. Enfin j’étais plus mal à l’aise de potentiellement le tutoyer contre son gré que vis-à-vis du fait qu’il me vouvoie. Du coup je le regardais en fronçant légèrement les sourcils.

« Désolé je te tutoie depuis tantôt en fait, tu préfèrerais peut être que je ne le fasse pas ? »


Non mais vraiment ce gamin venait de se faire harceler dans le métro et moi je le tutoyais. Ca le mettait eut être mal à l’aise ? Ah bordel je n’aimais pas ne pas savoir comment réagir. Sérieusement il n’y a rien de pire. Vous vivez une situation, pas le temps de réfléchir et boum vous mettez les pieds dans les plats sans même le savoir. Enfin je me disais qu’il n’allait pas trop m’en vouloir après ma mission sauvetage d’avant si ?

"Au fait je m’appelle Liam."


Allé savoir à quoi ça lui servira, en tout cas c'était e qui me semblait la bonne chose à faire. Du coup je sourias doucement et lui tendis ma main pour serrer la sienne... S'il voulait bien!

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   5/4/2016, 13:43

Répondant doucement au sourire de l’homme, j’avais hoché la tête à sa question, à savoir si j’allais mieux. C’est sûr que j’étais encore un peu perturbé de ce qu’il venait de se passer, encore sous le coup de l’adrénaline du à ma peur mais maintenant qu’il était parti, oui, ça allait mieux c’est certain.

- Oui, ça va. C’était juste un peu … perturbant. Mais ce n’est malheureusement pas la première fois que ça m’arrive …

Pour ça que je n’étais vraiment pas fan du métro. Pas que ça m’arrivais systématiquement, et pas toujours comme ça. Parfois c’était juste des regards insistant et donc gênant. D’autres ils venaient directement me parler à me proposer un verre ou quoi mais me lâchait dès que je disais non. Mais oué, les pervers ça me connais. Que voulez-vous, c’est ça d’avoir une gueule d’ange ! Bon par contre, la suite, j’avais ouvert un peu plus mes yeux, regardant l’homme avec étonnement quand celui-ci éclata de rire alors que je lui demandais juste s’il voulait récupérer sa place. Etrange lui aussi, faut que je fasse gaffe quand même …

- Hum, d’accord. Merci.


S’il sortait dans deux arrêts et était donc disposé à me laisser sa place tant mieux au final. Je n’avais pas très envie que à peine levé un autre tordu vienne se coller à moi. Et nouvel air surpris a sa question, quant au fait qu’il me tutoyait. Pour le coup ce fut à moi d’avoir un rire bien que léger, faisant alors non de la tête.

- Non ça ne me gêne pas du tout. Moi-même j’ai normalement le mauvais réflexe de tutoyer les gens.

Mauvais car je tutoyais vraiment tout le monde. Genre mes profs au lycée ou les vendeurs dans les magasins. Ce n’était en rien méchant mais ça ne faisait pas toujours très poli. Mais ça ne me dérangeais du coup absolument pas qu’on me tutoie et si là moi-même je le vouvoyais, c’était sans nul doute à cause de la situation, du stresse vécu mais qui se dissipait doucement au fil de la conversation.

- Moi c’est Kyle.

Lui avais-je répondu avec un sourire plus posé, commençant vraiment à me libérer du stresse vécu juste avant. Le voyant me tendre la main, j’en avais fait de même, allant lui la serrer toujours en le regardant avec un sourire. Bon, je trouvais toujours un peu étrange sa réaction de tout à l’heure, à avoir éclaté de rire pour de mon avis, rien. Mais a bien le regarder il était plutôt mignon comme gars. Sympathique et serviable en plus de ça. S’il était lui aussi un détraqué ça va, je pourrais tomber sur pire. Chassant cette idée qui me faisait rire tout seul dans ma tête, je reportais pleinement mon attention sur Liam, un sourire beaucoup plus apaisé sur le visage.

- Et donc Liam, a par chasser les pervers dans le métro tu fais quoi dans la vie ?

Il descendait dans deux stations mais d’ici la rien ne nous empêchait de faire un peu plus connaissance. Et plus si affinité qui sait …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   10/4/2016, 23:41

Je dû avoir une tête étonnée lorsque le gars face à moi m’avouait que ce n’était pas la première fois que ça lui arrivais. Enfin je ne sais pas, j’avais bien passé huit ans en taule avec des gens qui avaient essayé de me tripoter, mais de là à ce que ça devienne naturel dans la société courant… Enfin j’essayais de ne pas trop le dévisager du coup. Non mais il devait avoir quoi ? Même pas la vingtaine ? Enfin je disais ça mais je me faisais aussi accoster par des demoiselles … Mais je pense que mon comportement distant et silencieux ne les incitait pas à venir. Du coup je ne remarquais que quelques regards, quand j’y faisais gaffe déjà, mais bon…

Je rigolais quand il voulait récupérer sa place. Non mais il avait l’air tellement mal encore. Il me faisait penser à Evelyn, se soucier des autres avant son bien. Qu’il récupère tranquille hein. Il en avait besoin plus que moi. Passa alors la question du tutoiement. Je souris alors qu’il rigolait doucement. Un petit pas vers le rétablissement. Je remarquais cependant que malgré sa déclaration sur le fait de tutoyer les autres, il m’avait vouvoyé depuis le début. Le stress peut-être ? Enfin, je me présentais et il en fit de même, répondant à la main que je lui tendais. Au moins maintenant je pouvais l’appeler par son prénom dans ma tête aussi au lieu de jongler entre l’ado, le jeune, le gars… Ca faisait déjà plus poli. Je notais aussi que mon patient avait déjà l’air plus serein.

Je ne savais trop quoi faire ensuite, continuer la conversation ? Me détourner avec un sourire ? Ne rien dire et ne pas bouger ? Non mais sérieux, les codes de conduites sociales ça devrait exister ! Enfin il prit les devants ce qui me calmait légèrement. Non mais certains avaient la phobie de se retrouver sur une scène à devoir jouer du théâtre et à ne pas savoir quoi faire…. Bah là c’était pareil. Sauf qu’il n’y avait pas de texte donné à l’avance… Pas pour tout en tout cas ! Du coup je me réajustais pour avoir un meilleur équilibre et pouvoir être face à lui sans devoir me tordre.

« Je suis garagiste à Brooklyn, et toi ? Tu vas encore en cours non ? »

C’était toujours sympa de faire des rencontres. Et puis au moins je pourrais me venter auprès de ma belle ce soir que j’avais sauvé des vies aujourd’hui. Bon j’en avais sauvé une, et j’avais plus sauvé son innocence en quelque sorte qu’autre chose mais bon… J’avais quand même fait un acte héroïque à petite échelle, qui était passé inaperçu pour le commun des mortels… Ouai fallait que j’arrête de lire les Harry Potter avant d’aller dormir, à force on s’y croit trop.

Quant à la remarque sur les cours, je me l’étais permise parce qu’il me semblait encore un peu trop jeune pour être sur le marché du travail. Et il n’avait pas vraiment la carrure ni l’allure d’un apprenti en formation… J’aurais pu être Sherlock Holmes à une autre époque je peux vous l’assurer !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   18/4/2016, 04:05

Regardant toujours Liam avec un petit sourire, je l’avais vu se redresser, surement de façon à être plus à l’aise et plus stable dans la rame de métro. Il était donc garagiste à Brooklyn. Bon Brooklyn comme quartier ça craint, comme tout ce qui sort de l’ile quoi, et garagiste ce n’est pas forcément le haut du panier mais c’est bien aussi. Ça veut dire que c’est un mec manuelle, habille de ses mains et tout …

- Ah c’est cool ! Brooklyn c’est un chouette quartier ! Et pour ce qui est de la mécanique j’admire les gens qui savent y faire, moi j’y comprends rien du tout ! Mais c’est bien, maintenant si j’ai un souci avec ma voiture je serais a qui m’adresser …

Petit sourire et regard entendu. Oui toi mon mignon ! Même si dans l’immédiat je n’y allais pas du tout à fond dans le plan drague. Juste a sympathisé et le mettre à l’aise dans un premier temps. Et pour ce qui était de la voiture j’en avais pas mais bon c’est un détail ça ! Bon le permis non plus je l’ai pas mais pareil détail ! Faut juste que j’arrive à re convaincre mes parents de m’apprendre à conduire malgré le fait que j’ai défoncé la voiture de ma mère avec une bouche a incendie et manqué d’écrasé un cycliste avec mon père … Non mais en même temps si on m’apprend pas ! Le serpent qui se mord la queue quoi.

- Et oui, je suis étudiant en première année de littérature à Columbia.

Ou plutôt je le serais l’année prochaine mais encore une fois pourquoi s’embrouillé avec des détails ? Ça revenait au même ! Ça faisait juste de moi quelqu’un de majeur à ses yeux et c’était tout ce qui importait. Que si jamais l’envie d’un petit cinq à sept lui disait, qu’il ne s’inquiète pas des répercutions juridique quoi.

Et avec le début de notre petite conversation, nous voilà arrivé à la nouvelle station. Station qui annonçait que Liam descendait a la prochaine. Chose qui n’arrangeait pas vraiment mes affaires.

- Dis, la prochaine station tu dois il descendre pour aller faire un truc urgent ? Enfin parce que sinon j’aurais pu descendre avec toi pour qu’on continu cette discussion autour d’un café ?

J’avais légèrement penché la tête sur le côté en le regardant avec un très léger air minaud. Plus dans un air de supplique innocente, à l’inverse de quand je prenais vraiment un air minaud bien appuyé pour le coté chose fragile et mignonne qu’on veut câliner. Donc un café ? … Et toujours, et plus si affinité …

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   22/4/2016, 12:23

J’eu un petit rire sarcastique lorsqu’il mes sortit que Brooklyn était un chouette quartier. Ouai bon… Moi ça allait j’étais habitué aux bagarres, mais c’est vrai que pour Evelyn par exemple ça ne devait pas être simple. D’ailleurs je veillais toujours à ce qu’elle rentre bien quand elle rentrait après moi du boulot.

« Ouai ça dépend d’à qu’elle heure on s’y balade ! »

Je hochais juste la tête avec un sourire polis lorsqu’il parla de sa voiture, ne sachant quoi dire ; je n’étais pas le meilleur mécano aux monde, moins de là du coup je n’allais pas me la pèter devant lui, mais je n’allais pas non plus empêcher un potentiel client de venir. J’avais l’impression qu’il voulait me dire un truc avec son sourire cependant je n’arrivais pas à trouver quoi… Je n’étais pas encore aux points niveaux comportement social.

Je souriais lorsqu’il parla de ses études. Ouai encore un peu jeune pour travailler, j’avais vu juste. Et il ne semblait pas avoir la carrure adéquate pour un apprenti dans un travail manuel.

« Et ça va le cursus est pas trop dure ? »

Le fait qu’il parla d’université fit remonter un tas de souvenir de mes années passées derrières les bancs de la Fac de médecine. C’était la belle époque. Les cours, du temps libres, des verres entres potes, des filles, pour finir par sortir avec mon e. ma mâchoire se crispa à son souvenir mais je conservais mon sourire préférant me remémorer les bons souvenirs. Et puis j’avais toujours adoré mes cours. Je trouvais la médecine passionnante, et encore aujourd’hui. J’hésitais d’ailleurs depuis un petit moment à éventuellement reprendre des études. Mais bon je n’y étais pas encore !
Je fus étonné lorsqu’il me propose de boire un café ensemble à la prochaine station. Bah … Oui pourquoi pas ? J’avais l’impression de passer à côté d’un truc important dans la conversation mais je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. Je laissais tomber et souriais poliment.

« Oui pourquoi pas. J’ai fini journée de toute façon donc j’ai rien de prévu d’urgent à par rentrer et éventuellement bricoler ma moto. Mais pas obligé hein ! Tu sais ce n’était rien de bien impressionnant de faire fuir le mec. Ne te sent pas obligé ! »


Je ne voulais pas non plus qu’il se sente obligé ou quoi. Mais. Bon pourquoi pas se faire un ami ! Du coup le métro ralentit à l’arrêt suivant et je laissais passer Kyle avant de sortir à mon tour. Je voyais un café un peu plus loin dans le hall du métro à l’indiquait à Kyle :

« Ca te vas là-bas ? »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   22/4/2016, 22:49

Encore une fois, un peu de mal à le suivre lui et son rire quand à ce qu’il en était de Brooklyn. Oui bah si on part par là, ça dépend de l’heure où on s’y ballade dans n’importe quel quartier. Je ne connaissais pas personnellement le coin mais de ce que j’en savais Brooklyn c’était plutôt un quartier familial. Ce n’était pas le Bronx non plus quoi ! Mais soit, peut être les lieux étaient plus malfamé que je ne le pensais. Une raison de plus pour ne pas aller y trainé. Mais donc oui, parlons de mes études imaginaires ! De toute façon tous les sujets deviennent intéressants quand il s’agit de moi.

- Oh non ça va ! Je suis même dans les meilleurs de ma promo. C’est facile en même temps qu’en on aime ce qu’on fait !

Et à vrai dire tout ça n’était pas vraiment que mensonge. Ou plutôt, disons que c’était la façon que j’avais de m’imaginer l’an prochain. Meilleur que tous et réussissant avec une facilité déconcertante. Après tout c’était déjà le cas actuellement au lycée. En littérature j’étais le meilleur ! Enfin je me partageais la place avec une autre mais ça c’est juste parce que la prof la surnoté. Bien évidement qu’en vrai j’étais le meilleur et de loin.

Enfin donc, ce café alors ? Un pourquoi pas. On s’en contentera ! Répondant au sourire de Liam de façon bien plus chaleureuse, j’hochais la tête de temps à autre en l’écoutant parlé, faisant genre de m’intéresser a ce qu’il me disait. Pas que ce n’était pas le cas mais bon encore une fois, moi et la mécanique … Alors savoir qu’il se prévoyait un petit tête à tête avec sa moto … Voilà quoi.

- Non vraiment, j’en ai envie !

Et pas que du café mais chaque chose en son temps mes mignons. Marché conclut donc ! A la prochaine station je m’étais donc relevé de ma place pour descendre de la rame suivit par Liam, commençant a marché a ses coté pour dans mon idée sortir du métro pour aller trouver un café sympa a la surface et …

- Heu, oui d’accord.


Forcément je ne débordais pas d’enthousiasme mais tentait de gardé le change en concevant mon sourire et une attitude aussi jovial que possible. Bon ce n’était pas non plus le bouiboui du coin mais ce genre de truc avec la populaire qui entre et sort constamment, la foule qui passe devant en continu, … On avait vu plus intime quoi ! Mais bon, on allait juste prendre un café et non s’envoyer sauvagement en l’air. Pour le moment du moins. Espérons qu’il choisisse mieux c’est hôtel c’est tout. Alors toujours l’air de rien, je continuais de marché avec Liam en direction du café jusqu’à y être et nous installer à une table.

- Aah … Tient au fait dit moi, enfin si ce n’est pas indiscret, tu as quel âge ? C’est bête mais je n’arrive pas à t’en donner.

Si en fait je lui donnais 29 ou 30 ans. A force j’étais plutôt doué à ce jeu mais bon c’était histoire d’être sur bien qu’au final, quoi qu’il en soit il correspondait tout à fait à mes critères.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   28/4/2016, 11:23

Je regardais le jeune étonné lorsqu'il me sortit qu'il était meilleur de sa promo. Rare ce genre de chose. J’étais un des meilleurs de ma fac aussi à l'époque et le travail que je devais fournir était loin d'être facile. Enfin ça dépend peut être des facs aussi. Sans vouloir dénigrer les autres branches, mais la médecine était une des plus difficile. Enfin je laissais tomber le sujet ne voulant pas être trop oppressant ou curieux. Il voulait pas donner d'infos ou autre.


Il m'invita alors à boire un café. J'avais rien à faire alors pourquoi pas ? Ça me socialisera un peu. Quand est ce que j'étais sortit la dernière fois boire un verre ? Il y a longtemps. En plus ça semblait lui faire plaisir. Après être sortit du métro j'avais cherché le premier café que je verrais, n'ayant pour être franc pas trop envie d'aller chercher plus loin. J'avais pas arrêté de courir au boulot donc bon … Enfin aperçue rapidement un café et proposais à Kyle d'y aller.

Je pris l'initiative de rentrer dans le café pour trouver une table un peut plus loin de la foule passante. Non mais le métro je devais le supporter, mais si je pouvais éviter les gens je le faisais avec plaisir. Je m'installais donc dos à la vitre et laissais Kyle s'installer. Il entama directement avec une question. Mon age. Quoi j'avais l'air si vieux que ça pour qu'il pose la question ? J’eus un sourire amusé.

« 30 ans. Je fais plus vieux ou plus jeune pour que tu ne saches pas me donner un âge ? »

Au fond j'étais pas matérialiste, ni même complexé par mon âge mais c'était la première qu'on me disais qu'on savait pas me donner d'âge du coup je me demandais si huit de prison m'avait changé au point d'avoir l'air plus vieux. Le serveur s'approcha alors vers nous et je lançais un regard à Kyle en demandant :

« Deux cafés ? »


une fois la commande validé je posais mes avants bras sur la table, regardant un peu autour de moi ne sachant quoi faire ou dire ; je décidais de la jouer sincère, sa brisera la glace peut-être ou ça l'incitera peut être à parler pour me donner des perches de conversations.

« Désolé si je manque de conversation, je n'ai pas l’habitude de boire des cafés avec des inconnus juste rencontrés… Du coup... »


Je lui servit un sourire désolé, ne haussant légèrement les épaules. Que vouliez vous que je fasse d'autre ? Je ne savais pas quoi dire, quel question poser sans que je ne passe pour une personne indiscrète. J'imagine que la situation serait pire avec une autre femme. J'aurais peur de donner des signaux positifs quand à une éventuelle drague alors que j'étais avec Evelyn. J'étais toujours maladroits avec certaines rencontres sociales et le bon comportement à adopter pour que la personne d'en face ne pense pas que je veuille prendre une chambre d’hôtel, sans être froid et distant non plus. C'était dure de trouver le bon milieux ! Enfin au moins avec Kyle je ne devais pas me soucier qu'il interprète mal mon comportement dans ce sens.

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   28/4/2016, 12:19

Loin de m’inquiéter de si Liam pouvait prendre ou non mal ma question quant à a son âge, Je gardais mon petit sourire jovial et tout à fait à l’aise. 30 ans donc, comme je l’avais estimé.

- Oh non, à vrai dire c’est vrai que ça te correspond bien. Enfin je penchais plus pour un 27 ou 28ans mais ce n’était pas loin au final.

Alors que non, comme dit plus tôt je l’avais estimé, et pour juste, a 29 ou 30ans. Mais bon généralement ça faisait toujours plaisir aux gens de s’entendre dire qu’il paraissait plus jeune. Les hommes malgré tout bien plus qu’on ne le pense, surtout en arrivant à l’un de ces palier qu’était la trentaine. Le serveur venant à nous, j’avais hoché la tête positivement pour un café, n’ajoutant rien de plus qu’un nouveau sourire. Liam se mettant à l’aise, j’en fis de même, plaçant une de mes mains sur la table et remontant l’autre sous mon menton et ma mâchoire, me tenant ainsi la tête en ayant mon coude d’appuyé sur la table, regardant toujours Liam avec une grande attention. Et sa petite confession me fit un peu plus sourire échappant un petit rire amusé tout en minaudant un peu à baisser mon regard pour mieux le relever sur le sien, l’air captivé alors qu’il ne disait rien mais surtout à l’inverse de lui, très à l’aise quant à tout ça.

- Oh pas de souci je peux faire la conversation pour deux ! Hmmm alors … Tu es originaire de New York ? Moi oui ! Bien que j’ai passé un an à Seattle. Et la mécanique ? Une passion de petit garçon ?

Gamin certains rêvaient de devenir médecin, astronaute et bien d’autres choses. Peut-être que lui avait toujours rêvé de se repaitre dans les pots d’échappement et le cambouis, allez savoir. Chacun son trip après tout. Pour ma part c’était de me taper des hommes d’âge mûr et pleins d’expériences. Hum ! Oui. Bientôt, bientôt mon mignon … Bien que malgré tout sur ce point-là je m’étais un peu calmé ces derniers temps suite à ma mésaventure avec l’autre taré dont j’avais encore le mauvais souvenir autour de mon poignet mais caché par la manche de mon pull et de mon manteau. Si d’ailleurs Liam ne m’avait pas sauvé de l’autre pervers, passant donc à mes yeux pour un gentil gars et non un potentiel autre psychopathe, nul doute que je ne lui aurait pas adressé la parole ni même regardé. Comme quoi le hasard faisait finalement bien les choses. Mais bon pour l’heure je devais déjà l’aider à se détendre un peu et le mettre à l’aise. D’ailleurs, parlant de ça, je m’étais redressé pour commencer à retirer mon manteau, le laissant tombé sur le dossier de ma chaise avant de reporter mon attention sur Liam, toujours des plus souriants, prêts à reprendre la conversation quand mon portable fraichement sortie de ma poche ce mit a vibré sur la table. Un bref petit coup d’œil à celui-ci me fit un peu perdre mon sourire pour une expression à la fois un peu agacé et à cran.

- Raah … Un jour les opérateurs comprendront que quand on blacklist quelqu’un c’est aussi qu’on ne veut plus recevoir ses messages sur sa boite vocal …


Parce que pour que je reçoive un message sur mon répondeur sans avoir reçu l’appel en un premier lieu, je savais pertinemment de qui il s’agissait. Du coup, quelque peu excédé, j’avais de nouveau remis mon portable dans ma poche de manteau avant de relever mon regard vers Liam, affichant presque aussitôt un sourire.

- Tu es connecté ?

Téléphone ? Compte Facebook, Twitter, Instagram ou autre ?

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   2/5/2016, 09:34

Je rigolais. Donc il m’avait estimé plus jeune. Bon ben au revoir la théorie comme quoi la prison avait détérioré mon physique. Pas que j’y prête grande attention mais c’était sympa de savoir qu’on ne ressemblait pas à un cadavre ambulant. Le café une fois commandé je ne savais trop quoi faire et décidais pour la franchise. Ca semblait le faire rire. C’était déjà ça de gagné. D’un autre côté j’avais l’impression qu’il voulait venir à un certain point via son comportement sauf que je n’arrivais pas à mettre le doigt dessus. C’était terriblement frustrant quand vous aviez l’impression de passer à côté d’un immense message clignotant sans en comprendre le sens. Mais bon… Si jamais il y avait un souci il me le dirait non ?

Je rigolais lorsqu’il commença la conversation. Eh bien oui en effet il savait la faire pour deux. Ou du moins lancer les sujets. Je me penchais un peut en avant et secouais la tête.

« Je viens du Texas, mes parents y ont un Diner. Je suis à New York depuis un peu moins d’un an. La mécanique quant à elle… Disons un deuxième choix de carrière. J’avais commencé des études de médecine mais j’ai du arrêter pour des raisons familiales. Du coup j’ai fait une formation en mécanique pour au moins avoir un petit quelque chose. »

Je fis un sourire polis et en restait là. Non mais même moi je savais que ça ne le faisait pas de lâcher d’un coup : « alors oui j’ai passé huit en en prison ou j’ai appris à retaper des voitures dans un programme de réintégration à la société même si j’étais condamné à vie ». Non sérieusement il valait mieux éviter. Encore plus après ce qu’il s’était passé dans le métro. Kyle allait encore finir par croire que j’étais un dangereux pervers ou psychopathe… Quoi que je le sois parfois, psychopathe je précise, si je me suis levé du pied gauche mais bon.

« Et toi la littérature ? Passion ou devoir familial ? »

J’avais demandé avec un sourire polis. Je ne le jugeais pas, je e souvenais juste lors de mon inscription d’un nombre effrayant de gens choisissant un certain type d’études pour plaire à leurs parents ou sous une pression de ces derniers. Je n’avais pas relevé sa remarque sur les opérateurs. S’il avait quelqu’un sur sa blacklist c’était pour ne pas à avoir à parler à cette personne, ni de celle-ci. Heureusement le serveur vint déposer nos cafés à ce moment-là, m’évitant ainsi de faire un haussement d‘épaules qui aurait pu être mal interprété. Kyle sauta ensuite de lui-même sur le sujet suivant alors que le serveur repartait.

Je levais la tête de mon café ou je venais d’ajouter une dosette de lait en souriant à moitié et secouant la tête de gauche à droite.

« J’ai un portable c’est déjà un bon début. Je ne suis pas fan de Facebook et des autres réseaux sociaux. On peut facilement de traquer et récolter des informations à ton sujet et j’aime bien garder ma vie privée … Et bin privée. »

Je haussais les épaules, montrant que je ne jugeais pas ceux qui étaient connectés. J’aimais juste garder mes informations pour moi. Je ne voulais plus être transparent pour personne sauf pour Evelyn. J’avais déjà été piégé une fois sans Facebook, inutile de tenter le coup avec Facebook. Je répliquais alors d’un ton amusé, pour bien montré que je ne jugeais pas.

« Toi tu l’es par contre, je me trompe ? »

J’avais l’impression qu’il était un de ces jeunes toujours au courant de tout niveau technologie, connecté à toute sorte de réseaux sociaux et autre. S’il s’amusait tant mieux pour lui !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   10/5/2016, 17:28

Sur le début de réponse de Liam, bien que ne sourcillant pas, gardé un air captivé par son histoire, je me demandais bien pourquoi il venait à me parler de ses parents. Hé t’as trente ans gars ! Lâche le cordon ! Mais au final la suite m’avait beaucoup plus intéressé. Beaucoup surpris aussi. Des études de médecine ? Malgré moi j’avais lâché un petit rire amusé.

- Medecine ? Wouah ! Mais comment on en vient a passé de médecine a mécano ?

Oui je sais, généralement quand on invoque l’excuse « raison familiales » ça veut dire qu’on n’a pas envie de s’étendre sur le sujet. Mais c’était plus fort que moi, j’étais trop curieux de nature. Et en plus je ne m’étais jamais tapé de médecin. Médecin, flic, pompier, … y’a des fantasme comme ça qui sont malgré tout assez récurant dans la société. Alors en attendant d’en trouver un vrai, un « semi » m’ira très bien ! Et pour ce qui en étant de mon cas, j’avais haussé les épaules mais tout en conservant un large sourire.

- Un peu des deux ! Mes parents dans son le journalisme et l’édition. Mais c’est bien par passion transmise et non obligation que je m’oriente sur cette voix.

Café d’arrivé, j’avais remercié le serveur d’un signe de tête avant de prendre le sucrier posé sur la table et d’en mettre une bonne quantité dans mon café. Je le buvais toujours hyper sucré, à une dose que bon nombre de personne trouveraient immonde mais moi je ne l’aimais pas autrement.

Bon le mec avait un portable, déjà un début. En même temps il m’aurait dit ne pas en avoir j’aurais surement été super choqué. Non mais tout le monde a un téléphone de nos jours ! Même madame Stiles ma voisine de 87 ans en avait un ! Bon ok il lui servait principalement à appeler les pompiers quand elle se cassait la gueule dans son appart ou juste avait envie de discuté mais même elle quoi ! Pour le côté n’a pas Facebook ni rien c’était un peu plus chiant. Bah oui ! Comme le disait si bien Liam moi j’aimais bien traquer les gens, en savoir plus sur eux et tout ! C’est quand même bien pratique pour éviter de tomber sur des dingues ou quoi.

- Oh mais non, faut pas voir le mal partout ! Ce genre de truc ça sert principalement a resté en contact avec les gens de son entourage, d’en retrouver d’autres et tout !

Et d’en apprendre plus sur les mecs qu’on a envie de se faire ! Et pour ce qui en était de moi, bien forcement c’était assez clair. Petit rire amusé néanmoins genre « wouah ! Tu m’as démasqué ! ».

- Oui en effet j’aime beaucoup ça. Ça permet de se maintenir au courant de la vie de mon entourage, communiqué plus facilement avec, se souvenir des dates d’anniversaire !

Mais oui, de stalker la plus part du temps. Hé ! On est fils de journaliste ou pas hein ! Bon après si j’étais très connecté Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et tous, j’étais aussi pas mal actif sur les sites de rencontre de plan cul et tout mais ça, on va peut-être évité de le lancer d’entrer de jeu.

- Et tu as quelqu’un dans ta vie ?

Quand même, la base ! Bien qu’après ce n’était pas vraiment un souci. Le nombre de mec que je pouvais rencontrer qui était en couple, même marié et avec des gosses. C’était loin d’être un obstacle !

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   17/5/2016, 13:42

Comment on passe de médecin à mécano ? La réponse était simple mais bon je n’allais quand même pas la lui lâcher à la figure, Si ? C’est au moment où je me rendis compte que j’allais encore mentir, comme à tout le monde, que je me disais que peut être je pourrais voir ce que ça ferait si je ne mentais pas ? Il partira certainement en courant… mais aujourd’hui je n’avais pas envie de mentir du coup… Passant ma main dans ma nuque nerveuse je finis par le regarder dans les yeux ... Et me dégonfler lâchement. Baissant à nouveaux le regard je lâchait juste:

"Changement de programme de dernière minute!"

Ca m'ennuyais de tourner au tour du pot mais d'un autre côté je me voyais mal lui balancer ça à la figure comme ça. Qui sait ce qui pourrait se produire suite à ça, les répercutions qu'ils pourrait y avaoir: explosion nucléaire, tsunami, fin du monde!

Je hochais la tête quand à son choix d’études. Bah s’il aimait bien c’était le principal. Mes parents avaient voulu que je reprenne leur diner, sur moins s’étaient leurs plans il y a huit ans. Aujourd’hui j’étai bien contente de ne pas les avoir suivi. Bon j’avoue mes années de médecine étaient pas top non plus mais hy, je n’ai pas finit dans une ville minable. Je haussais un sourcil en voyant la quantité de sucre qu’il m’était dans son café. Ah oui quand même. Je lâchais sur le ton de l’humour :

« Fallait le dire je t’aurais commandé un sucre au café hein ! »

La conversation tourna alors sur les réseaux sociaux. J’avais un téléphone portable en effet. C’était déjà bien pour le type que j’étais. J’eu un sourire ironique et touillais dans mon café pour avoir un truc à faire et ne répondis pas directement. Je n'avais personne avec qui parler, ou garder du contact alors bon.

J’éclatais de rire quant aux dates d’anniversaires. C’était un bon point ! J’eu un sourire plus tendre et hochais la tête lorsqu’il me demanda si j’avais quelqu’un. Vallait mieux que j’en reste à un hochement de tête sinon j’étais partit dans un monologue sur Evelyn et ça, ça allait pas le faire. Je retournais la question alors amusé :

« Et toi ? Une petite amie ? Un copain ? »


On m’avait toujours trouvé bizarre de demander pour les deux sexes, mais bon j’étais un fervent défenseur des droits homosexuels ! Garce à une pote de l’université d’ailleurs ! J'eu d'ailleurs le reflex de me justifier:

"Ouai désolé sir la question semble bizarre mais j'avais une pote à l'unif qui était lesbienne et ma totalement convaincue de militer pour l'égalité des hétéro et homosexuels alors je le fais depuis!"


Je me sentais quand même un peut con de pas lui avoir répondu précédemment. De plus j'en avais mare de garder cette information pour moi à chaque fois. Du coup je pris mon courage à deux mains, tout comme ma tasse de café d'ailleurs et lâchais.

"Et pour ce qui est des réseaux sociaux, j'ai passé huit ans en prison à cause d'un coup monté organisé par mon frère jumeaux et ma petite amie de l'époque alors j'ai plus vraiment de contacts si on peut dire avec le monde extérieurs! Même si ça fait un ans que je suis sortit quasi!"

Ah ben voila! Et en plus y avait pas de morts. pas si grave que ça de dire la vérité... Si?

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   17/5/2016, 16:59

J’avais bien remarqué l’attitude un peu changeante de Liam ou du moins la nervosité qui semblait l’avoir gagné suite à mon insistance pour savoir comment il était passé de futur médecin à mécano. C’est que vu comme ça, ça semblait être du lourd cette affaire ! Une histoire que j’allais sans doute trouver intéressante ! Et … Bah non. Nouvelle parade de sa part. Bon après deux tentatives d’échappatoire, même moi je savais qu’il serait quand même super mal polie de continuer à insister. Alors même si ma curiosité était bien attisée je décidais de ne pas poursuivre et de me contenter d’un petit hochement de tête. Pas grave, je lui reposerais la question quand on arrivera aux confidences sur l’oreiller et voilà tout.

Choix de mes (futurs) études expliqué et alors que je finissais de mettre la quantité de sucre voulu dans mon café, j’avais entendu la remarque de Liam, captant tout autant le ton qu’il avait employé, relevant alors mon regard vers lui avec un sourire.

- Moque toi va. Tu sais y’a pire ! Je connais un mec qui met du beurre dans son café !

En fait pas exactement. J’avais juste vu l’histoire dans une série que je regardais parfois, Hawaï 5.0, parce que je trouvais l’acteur principal super sexy et trop bien foutu ! En plus il s’avère que celui-ci se retrouve souvent torse nu au minimum alors pourquoi se priver ! Mais bon pour l’histoire de connaitre le type en question, ce petit mensonge était tout simplement dû au fait que les histoires étaient toujours plus sympas quand elle nous touchait de près ou de loin.

Pour ce qui était de la conversation sur les réseaux sociaux j’avais de nouveau l’impression de parler seul mais ça ne me gênais pas non plus. Après tout j’avais bien dit être capable de faire la conversation pour deux ! Et puis bien que carrément étrange à notre époque, s’il n’était pas à l’aise avec le système ce n’était pas étonnant qu’il n’est rien à en dire. Bon par contre quand il c’était mis a éclaté de rire sur la fin de la liste d’avantage a tout ça, je l’avais de nouveau regardé avec un air légèrement perdu sur l’hilarité de la chose. Ça avait beau être la troisième fois qu’il me faisait le coup j’avais toujours du mal à comprendre. Mais malgré tout j’avais eu un léger rire moi aussi. Pas moqueur du tout, c’était plus l’effet miroir, a le voir rire. Je ne captais toujours pas son délire mais ça finissait par m’amusé. Hé allez savoir ! Si ça se trouve je lui plais mais il ne sait pas comment dire la chose alors rigole a qu’importe ce que je peux dire pour me prouver son intérêt ! Non mais ça se tient hein ! Bon le fait qu’il réponde par un hochement de tête affirmatif et un sourire niai à ma question sur savoir s’il était en couple cassait un peu mon idée mais après tous les coups de foudre existe hein ! Comment lui en vouloir en même temps quand on me voit ? Mais il restait honnête en m’avouant malgré tout que oui il avait quelqu’un ce qui fait de lui-même quelqu’un de bien ! T’en fais pas mon chou, je serais t’enlever des griffes de cette harpie même si ce n’est que pour une nuit. Deux si t’es doué et on en doute pas.

Et à son retournement de question j’avais été un peu surpris mais agréablement. Il est quand même assez rare même aujourd’hui qu’en vous posant une question sur votre vie de couple on en inclut la question du genre. Que ce soit parce qu’on estime qu’un couple doit forcément être hétéro, ou qu’on puisse craindre que sous-entendre que quelqu’un soit homo puisse être mal pris si ce n’est pas le cas et même si c’est le cas d’ailleurs, le genre « alors quoi parce que je suis un appel au viol tellement je suis sexy c’est que je suis gay c’est ça ? ». Moi ce n’était pas le genre de question qui me gênait mais en tout cas il est sur la que façon douce dont Liam l’avait posé était agréable. Sans apriori. Mais du coup, le temps de pensé à tout ça, Liam avait jugé bon de précisé le pourquoi de sa formulation, me faisant sourire et même légèrement rire.

- Non t’inquiète il n’y a pas de souci. En effet j’aime les hommes mais pour autant je n’ai personne actuellement. Disons qu’il y a quelque temps déjà j’ai eu une histoire … Pas très saine.

En finissant ma phrase j’avais relevé mon bras devant moi et abaissé un peu ma manche pour laisser apparaitre ce qu’il restait du bleu encerclant mon poignet. Pour sûr que la chose était beaucoup moins impressionnante qu’il y a trois semaines mais j’avais malgré tout encore un léger bracelet bleuté persistant. Et sans indication de temps précise sur depuis quand j’avais ça, pas de quoi non plus partir directe dans le délire que je suis un homme battu non plus. Pourquoi lui montrer cela alors ? Et bien vu comment ça avait bouleversé Alexis le jour où il avait vu ça, a y repensé avec le recule à sa façon de me regarder comme une petite chose fragile qu’il fallait protéger, me consoler, je m’étais fait la réflexion par la suite que ça apportait quand même pas mal à ma mignontitude ! Alors vu les évidents penchant de Liam à jouer les superman, je me disais que peut être en voyant ça lui aussi aurait envie de me protéger, me consoler, … et plus si affinité !

- Mais c’est rien ! Juste une erreur de mon passé que j’ai éradiqué de ma vie !

Parce que quand même, passé pour une mignonne petite chose à protéger oui ! Mais certainement pas pour un mec a problème qui attire les boulets et les ennuis sans savoir s’en dépatouiller seul. Au contraire j’étais quelqu’un de fort ! Capable de savoir ce qui est bon pour moi ou non et de mettre un terme aux choses néfaste ! Le genre de gars tout à fait disposé à s’envoyer en l’air juste une fois ou deux s’en s’accroché comme un désespéré après ça ! Le genre de mec parfait si Liam était tenté quoi ! Nous y travaillons dur.

Mais celui-ci m’avait un peu sortie de mon petit délire perso en reparlant des réseaux sociaux. Encore ? Pourquoi ? Il voulait que je lui apprenne à s’en servir ? … Ah … Non.

Etant en train de touiller mon café, j’avais arrêté mon geste, le fixant avec le même air que précédemment, toujours avec un sourire donc mais me retrouvant à présent totalement figé face à lui. Heu … Quoi ?! Huit ans de prison ? Coup monté ? Frère et petite amie ? Sortie depuis un an ? … Gros malaise. J’étais totalement figé face à lui, ne changeant pas d’expression mais parce que j’étais légèrement abasourdi là. Bon aller Kyle ! On se reprend ! Déjà t’as l’air d’un con à sourire, en plus ça le fait pas vraiment après ce qu’il vient te de dire et en plus … Bah faut bouger ! Dire quelque chose !

- Ah t’as un frère jumeau ? …


N’était peut-être pas la meilleure chose à dire … Réussissant enfin a bougé mon corps, j’avais baissé mon regard vers mon café, histoire de ne plus le fixer comme un simple d’esprit quoi. Non mais c’était quoi cette histoire ?! Lui aussi il me fait le coup de je connais un mec mais en fait ça vient d’une série ?! Non parce quand même, c’était énorme son truc ! D’un coup j’avais relevé mon visage vers lui, exprimant à la fois de la surprise, de l’incompréhension et puis bien évidement un peu de curiosité aussi.

- Non mais faut quand même que tu m’explique le truc la ! Comment ça un coup monté ? Quel genre ? Comme dans la ligne verte ? Et pourquoi ils t’ont fait ça ? Et t’es sortie parce que t’as purgé ta peine ou parce que t’as réussi à prouver que c’était eux ? Haaan ! C’est pour ça les études ?!

Au fil de mes questions mon trouble avait laissé place à une réelle curiosité. Pas malsain mais qui pouvait peut-être être mal perçu. Non mais les gars je suis une littéraire ! J’ai lu des centaines de bouquins dont forcement beaucoup de thriller et polar et la, Là j’en avais un devant moi ! Que Liam puisse me raconter des cracks que ce soit sur le fait d’avoir fait de la prison ou même qu’en réalité il n’y avait aucun coup monté et qu’il avait bien été incarcéré pour ses crimes ? Osef ! D’abord son histoire et on verra après ! Han ! Si ça se trouve je pourrais m’en servir comme exposé d’examen du diplôme du lycée pour augmenter ma moyenne ! Ou non ! La gardé pour mon mémoire de fac ! Ça pourrait être bien ça aussi ! Bon, doucement ! Ne nous emballons pas trop non plus et arrêtons de le fixer ainsi tel une curiosité. Mais une très intéressante curiosité !

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   19/5/2016, 20:32

Du beurre dans un café ? Je levais les sourcils mais ne pus m’empêcher une mine dégoutée. Ca devait être dégelasse ! Enfin. Prenant une gorgée de mon café, bien noir pour le coup, la conversation continua sa route. Les réseaux sociaux, ce qui me crispa un peu pour ensuite passer aux situations en couple. Lorsqu’il avoua être sortit d’une relation malsaine je regardais ses poignet te relevais le regard sérieux vers lui. Avant que je n’ai pu émettre le moindre bruit sur des craintes ou autres il me rassura qu’il s’n était sorti. Je hochais doucement la tête gardant quand même un air sérieux. Non mais ça devait être horrible de vivre une relation malsaine, peu importe comment elle se définissait malsaine. Trahison, violence, soumission… Ce n’était jamais bon !

J’en venais ensuite aux confidences plus sombre. Mon passage en prison. J’avais bien vu le choc se lire sur son visage tandis qu’il ne bougeait plus. Je me demandais comment il allait réagir et rigolais juste sarcastiquement en hochant la tête gardant cependant le regard baissé.

« Ouai ! J’en avais un ! »

Je pensais qu’il allait fuir mais aux lieux de a il commença à poser des questions. La ligne verte ? Je n’avais jamais vu ce film du coup je ne pouvais pas juger. Je fis un sourire hésitant quand il finit sa tirade et hochais à nouveaux la tête. Hé ouai. Comment passé de médecin à mécanicien en quelques pas ! Je passais à nouveaux ma main à nouveaux dans ma nuque. Sa curiosité ne semblait pas malsaine du coup j’avais envie de lui raconter. Je relevais alors le regard et me lançais :

« Il y a neuf ans maintenant je sortais avec une fille superbe et un soir elle à proposer de passer une soirée à Vegas. Je ne me souviens de rien de cette soirée tout ce que je sais c’est que le matin il y avait du sang sur le sol de la chambre d’hôtel et la police qui hurlait. J’aurais braqué une bijouterie et tué ma copine qui était complice. Le flingue qui avait tué le bijoutier avait été retrouvé dans ma chambre avec mes empreintes et une vidéo montrait clairement mon visage. Quand j’ai essayé de me défendre, totalement perdu, ils mon dit que mon frère jumeaux était décédé il y quelques mois et que cela ne pouvait être que moi pour le coup. Huit ans plus tard j’apprends que le flic de l’époque s’était fait soudoyer par mon frère et avait faussé un certificat de décès. En soit je ne serais jamais sorti de prison, sauf que mon frère a eu un accident de voiture et que mon ex et lui sont mort sur le coup. Tout le même jour !»

Je regardais Kyle en attendant sa réaction me sentant quand même soulagé d’avoir pu en parler. Pas que je voyais ce garçon comme un psy mais ça faisait de bien de voir que les gens ne fuyaient pas tous ou ne me traitaient pas tous comme des monstres une fois qu’ils apprenaient !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   20/5/2016, 04:12

Tentant de chasser mes idées d’exposé, mémoire ou autre à la gloire de Liam, je me mis à écouter son histoire avec une concentration sans faille afin d’être sûr de ne rien loupé. Non mais attendez une histoire pareil dans la vrai vie vous ne tombez pas dessus tous les jours ! Ou à la limite dans le fin fond du Texas ou Kansas mais en même temps dans ses coins là c’est souvent que des pauvre décérébré consanguin. Enfin je dis ça sans insinué le moins du monde que c’était le cas de Liam vu qu’il m’avait dit tout en l’heure en venir. Mais bref, son histoire !

Déjà encore une histoire de fille. Ça devient lassant cette histoire. Faut vraiment qu’on fasse un truc tous les deux pour qu’il puisse varier les plaisir. Et en plus au final, contrairement à ce qui disait Liam elle ne semblait pas si génial cette fille. Enfin elle était peut être bonne mais grosse connasse quoi. Ah Las Vegas ! J’aimerais bien y passé un week-end une fois. Vous savez le délire ce qui ce passe a Vegas reste a Vegas. Bon ça marche pas avec les MST mais arrêtons de nous disperser. Plus de souvenir de sa soirée ? Il avait été drogué ? Gaah du sang … Je déteste ça. Tout ce qui est organes et fluides moi ça me dégoute. Et pourquoi la police était là ? Ah bah oui, ça devait être la salope qui les avait appelés ! Haan elle s’est fait passer pour morte la connasse ! Mais attendez, comment il a pu être accusé du meurtre de sa copine si au final il n’y avait pas de corps ? Oh le bijoutier était mort aussi ? Double homicide donc ! Enfin dans l’idée quoi. Ah et voilà l’apparition du fameux frère jumeau ! C’est donc pour ça que Liam avait été accusé. Et son frère était soit disant mort depuis plusieurs mois ? Non mais comment Liam, si c’était vrai, n’aurait pas été au courant d’un truc pareil ? Oh les salops de flics ! Comme quoi on peut vraiment compter sur personne … Par contre j’avais un peu de mal a capté le truc par rapport au décès des deux. Mais c’était bien fait pour leu gueule !

Durant l’histoire de Liam, j’avais sans m’en rendre compte bougé mes mains et bras. L’un était posé sur la table, en travers devant moi. Et mon autre, coude appuyé sur la table, la main remonté sous mon menton, le tout en regardant Liam d’un air des plus captivé. Littéralement en train de boire ses paroles.

- Mais c’est génial ! …

Je tenais vraiment de quoi faire un mémoire là! Si ce n'est un livre! Son histoire tout ça ! Le déroulement. Comment il c’était fait avoir. Comment les choses avaient été engrenées, comment au final la vérité avait éclaté. Non vraiment j’étais à fond dans son histoire mais plus à la vivre encore une fois comme un roman policier ce qui expliquait ma réplique et l’air presque heureux à l’écouter. Mais bien vite je m’étais rendu compte que ce que je venais de lui dire était totalement inapproprié. On n’était pas dans un roman mais dans la vie de Liam qui avait à cause de cette histoire passé injustement huit ans en prison. Nul doute que « génial » n’était pas le mot qu’il utiliserait pour qualifier son histoire. Et c’est en réalisant tout ça que mon visage c’était un peu décomposé, affichant rapidement un regard désolé et un peu gêner tout en retirant ma main de sous mon menton et me redressant sur ma chaise.

- Enfin non ! J’veux dire … C’est génial que t’es pu t’en sortir !

Petit rattrapage mais pas trop mauvais d’après moi. On l’espère du moins. Baissant les yeux un instant le temps de me racler la gorge, je relevais alors mes yeux vers Liam, le regardant d’une façon un peu plus sérieuse.

- Mais je ne comprends pas. Comment t’as pu être accusé du meurtre de ta copine sans preuve ? Enfin sans son corps quoi ? Et au final qu’en la vérité a éclaté tu as porté plainte contre l’état ?

Question qui pouvait paraitre hors contexte mais c’était un truc récurrent dans ce genre de cas. Quand tu faisais de la prison à tors suite à une mauvaise enquête et un mauvais jugement tu es tout à fait en droit de demander réparation, et en général, tu gagnes ! Mais dans tout ça quelque chose venait alors de me frapper. Quelque chose à quoi je n’avais pas pensé plus tôt.

- Mais alors … T’y as cru ? … T’as vraiment cru que tu avais tué des gens ? …

Vu qu’on lui avait dit que son frère était mort, que sa petite amie avait disparu, que les preuves pour leur meurtre du bijoutier étaient contre lui. Est-ce que Liam avait vraiment passé huit ans a ce dire qu’il avait fait tout ce dont pourquoi on l’accusait ?

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   27/5/2016, 21:56

C’était étrange de tout raconter. C’était la première personne inconnue à qui je le racontais. J’avais parlé aux policiers, aux psychologues, aux avocats, à Evelyn mais jamais… Jamais d’un coup à C’était… C’était agréable. Quelqu’un d’autre ! Enfin ça soulageais mais à la fois c’était étrange. J’avais l’impression de fasciner Kyle, comme si j’étais … Je ne sais pas… mais j’avais l’impression qu’il me regardait comme une groupie. Et je ne savais pas si c’était une bonne chose. Je faillis recracher la gorgée de café quand il me sortit que c’était génial. Ne voyant pas en quoi s’était génial je le regardais interdit. Limite là je commençais à flipper. Il n’allait pas se transformer en tuer ou autre ? Parce que là il semblait vraiment fan !

Je hochais doucement la tête lorsqu’il se rattrapa mais restais sur mes gardes. Non mais j’avais lu un livre l’autre jour, un roman sur une personne devenant tueur par adoration pour un autre tueur. Je devenais parano. Je pris finalement une gorgée de mon café, ne recrachant pas cette fois et relevais les yeux étonné quant à ses questions. Il voulait savoir des choses administratives ça allait encore ? Non ?

« Elle s’était entaillée pour laisser de son sang dans la chambre. Du coup tout pointait vers moi. Le terme exact est meurtre présumé. C’est pour ça que j’ai échappé au couloir de la mort, ils n’avaient pas encore trouvé le corps. Pour ce qui est du procès à l’état non je n’ai rien entrepris. Comment ils auraient pu le savoir ? Le coup était bien monté. Et puis ils se sont excusés correctement en bonne due et forme alors ! J’en avais aussi ma claque de la paperasse juridique du coup. »

J’essayais de ne pas tout balancer ais j’étais tirailler entre le fait que ça me faisait du bien et mon bouquin. Enfin au final j’avais parlé. Ça avait fait du bien. Et puis bon merde : ça fait du bien de ne pas recevoir des regards dégoutés ou qu’on m’évite. Même si bon il était un peu fort en mode groupie. Je baissais la tête à la question suivante et secouais juste la tête :

« Non. Je savais que je n’aurais jamais pu tuer quelqu’un. Encore moins braquer une bijouterie, même sous l’effet de l’alcool ou d’une drogue, jamais je n’aurais pu !"

Ma voix était profonde mais ferme. Pas méchante. Mais j’étais certain que je n’aurais jamais pu tuer quelqu’un. Pas comme ça. Pas de manière aussi calculée et froide. Et je n’aurais jamais braqué une bijouterie. J’aimais ma copine à l’époque, mais pas à e point. Même pour Evelyn j’aurais du mal à faire ce genre de choses. Je n’étais pas le genre criminel. Plus spontané un coup dans la figure, mais pas criminel calculateur.

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   3/6/2016, 07:50

Elle avait dû sacrément s’entailler quand même pour réussir à faire croire à sa mort. Peut-être un truc a la Gone Girl, le film avec Ben Affleck ou sa femme fait croire à sa mort en se ponctionnant régulièrement du sang jusqu’à en avoir suffisamment pour faire croire que son mari l’avait assassiné. C’était quand même terrifiant de pensé qu’il y avait des gens aussi tordu que ça dans le monde. Et meurtre présumé donc. On pouvait envoyer des gens en prison sous simple présomption ? Ça aussi ça faisait peur. Même s’il avait pu éviter une peine de mort, c’était quand même fou d’aller en prison sans plus de preuves. Enfin du moins pour le meurtre de sa copine vu que pour le bijoutier ils avaient une vidéo de « lui ». Par contre son résonnement quant à l’enquête m’étonnait un peu. Qu’il ne veuille pas porter plainte contre l’état était une chose mais de la a dire comment auraient-ils pu savoir ? Bien tout simplement parce qu’il était innocent ! Même si le coup était bien monté il n’empêche qu’avec une vrai enquête ou la police ne se serait pas arrêté aux évidences ils auraient pu savoir tout ça ! A mon sens en tout cas.

- C’est un peu la moindre des choses qu’ils s’excusent correctement …

J’avais dit ça doucement mais en soulevant un peu mes sourcils et faisant un petit haussement d’épaule comme pour dire que c’était une évidence. Le gars a passé huit ans en prison pour rien encore heureux qu’on lui présente un minimum d’excuse. Et qu’ils s’estiment heureux qu’il n’ait rien fait par la suite. Ça je pouvais aussi le comprendre, qu’il en ait sa claque de cette histoire et veuille passer à autre chose.

Et par la suite, alors que je touillais mon café, j’avais eu un sourire un peu plus tendre aux mots de Liam, disant qu’il n’aurait jamais pu. Un peu amusé par sa formulation aussi. Incapable de tuer quelqu’un et encore moins de braquer une bijouterie. Ça sous entendait que c’était plus facile de tuer quelqu’un que de le braquer ? Erreur de formulation je m’en doutais, pour ça que je ne relevais pas. Ce n’était pas le moment de jouer sur les mots de toute façon.

- C’est cool alors ! Ça doit être affreux de vivre avec une idée pareille.

De se dire que sous l’emprise de drogue ou d’alcool on puisse en venir à tuer quelqu’un, à ôter une vie. Personnellement je ne savais pas trop comment je réagirais à ça. Si je m’en voudrais, si je pourrais vivre avec, ou si à l’inverse je n’en aurais rien à faire. Le genre de truc qu’on ne peut pas savoir sans l’avoir fait je pense et en même temps le genre de truc qu’on ne va pas essayer de faire pour savoir, merci !

- Moi c’est limite si je m’évanouis pas à la vue d’une goutte de sang alors !

Avais dit ça avec un léger rire, tentant de détendre un peu l’atmosphère. Mais c’est vrai, je ne supportais pas tout ce qui était sang, organe et tout. Suffisait de me voir en cours de science où à la dissection d’une grenouille je m’étais en effet évanoui a peine celle-ci ouverte. Non vraiment même sans cette histoire d’état d’âme quant au fait de tuer quelqu’un, je ferais sans nul doute un très mauvais tueur en série vu que j’aurais tourné de l’œil sur le corps de ma première victime !

- Enfin au moins maintenant tu es sorti de tout ça ! Après une expérience pareille tu dois être du genre à profiter de la vie !

C’est du moins ce que j’imaginais si j’avais été dans son cas. Après huit ans passés en prison à tort, j’imagine que je voudrais profiter de temps perdu. Enfin pour ma part j’aurais quand même attaqué l’état, ne serait-ce que pour avoir du fric, et après je me paierais des tours du monde, ferais tout ce dont j’ai toujours eu envie et tout !

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   8/6/2016, 13:56

C’était étrange d’en parler. DU moins aussi librement. J’avais limite peur de lui donner des idées vu son enthousiasme mais quelque chose me rassurait. Peut-être le fait qu’il avait l’air innocent et inoffensif ? Je souriais amusé au fait qu’il trouve ça la moindre des choses que l’état s’excuse. Ha petite chose ignorante, l’argent que j’avais reçu et les excuses n’effaceront pas huit en an taule, à me battre tous les jours pour ne pas e faire prendre par derrière, ou encore pouvoir bouffer tranquillement. Enfin au moins c’était déjà des excuses, un minimum quoi ! Et puis bon la somme avait pas été petite non plus.

J’eu un sourire ironique à la réplique suivante. Je secouais la tête et le regardais plus sérieusement ayant perdus mon sourire.

« Affreux oui certainement, mais moins de se savoir innocent mais de voir dans tous les visages de tes proches, de tes parents, de tes amis cet air étonné, dégouté, apeuré, fuyant parce qu’ils te croient tous coupables alors que tu sais que tu ne l’est pas ! Ça c’est plus qu’affreux ! Tu vois les gens autour de toi te dire d’aller voir un psy, des profs témoigner qu’ils t’on vu te battre au lycée et avoir le dessus, tes parents déclarer que tu as toujours eu un côté fougueux alors qu’en fait tu n’avais que chercher à défendre des plus faibles et vivres tes passions de manières spontanées. »

Ma voix avait sonné sèche et j’avais baissé mon regard sur la table, certains souvenirs désagréables me submergeant. J’avais finis par secouer légèrement ma tête avant de relever le regard sur Kyle, haussant juste les épaules.

« Enfin c’est passé ! »

Et c’était tout ce qui comptait ! Je souriais amusé en haussant un sourcil. A la vue d’une goute, rien que ça ? Et ben ! J’imaginais un instant un tueur qui avait la phobie du sang. Ça pourrait faire une histoire assez comique ! A sa remarque suivant j’eu un sourire amusé et répondis plus détendus :

« Disons que je profites à ma manière. Le fait d’avoir une chambre à coucher rien qu’à moi, une douche chaude tous les matins, choisir ce que je veux aux petit déjeuné… C’est des petits trucs banales mais j’adore juste profiter de ces petites choses. Une fois qu’on te prive d’un truc tu en remarque mieux la valeur. Du coup je profite à ma manière ! »

Je finis par boire la dernière gorgée de mon café et jetais un regard sur l’horloge accrochée au mur. Merde ! Ca faisait une heure qu’on était là ! Je regardais à nouveaux Kyle.

« Je suis désolé je vais devoir y aller, ma copine m’attend. Je te raccompagne quelque part ? »

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   11/6/2016, 17:44

E écoutant Liam, j’avais un peu pour ne pas dire totalement perdu mon enthousiasme. Depuis tout à l’heure qu’il me racontait son histoire c’était bien quelque chose à quoi je n’avais pas pensé, a son entourage. Et oui pour le coup ça, ça devait vraiment être affreux. Non seulement perdre tous les gens qui vous sont proche mais en plus parce que ceux-ci vous croient coupable. Dans une tel situation j’avais du mal à imaginer comment pourrait réagir mon propre entourage mais quoi qu’il en soit ça me peinais pour Liam et pour autant, je ne savais pas quoi répondre à ça …

- C’est moche …

J’avais plus marmonné ça qu’autre chose, ne sachant vraiment pas quoi y répondre et me sentant mal pour Liam. De part ses dernières déclarations, je me rendais un peu plus compte de l’ensemble de l’histoire. Que huit ans c’était long, surtout pour quelque chose qu’on n’avait pas fait, et de devoir vivre ça sans aucun soutien … J’avais esquissé un très léger sourire quand Liam avait dit que c’était le passé. Certes c’était le passé, mais un passé qui semblait malgré tout encore bien le peser, chose qui était tout à fait compréhensible.

Essayant de me reprendre un peu, de suivre son élan quand celui-ci me parla de sa nouvelle vie, a affiché un sourire plus naturelle à l’écouté parler de ses petits plaisir de la vie. Je comprenais ses mots, ce qu’il voulait dire mais en même temps je trouvais ça étrangement si surréaliste. Pour moi une chambre à moi, une douche chaude, un petit déjeuné, c’étaient des choses si naturelles ! Des choses qui étaient « acquise » naturellement. C’était étrange de se dire que des choses aussi simples pouvaient devenir un luxe.

- Je comprends ce que tu veux dire, même si je t’avoue que pour moi ça me semble étrange.


Il comprendra surement pourquoi, ce que je voulais dire. En tout cas je l’avais dit avec un petit sourire, un peu désolé en haussant légèrement les épaules. Et bien dit donc. Moi qui a la base m’émerveillais comme un idiot de cette histoire, je réalisais petit à petit de la profondeur de celle-ci. Du fait qu’il n’y avait rien de génial dans tout ça si ce n’est Liam en lui-même, comment il réagissait à présent à tout ça.

- Mais au final … Je trouve ça bien, comment tu réagis a tout ça. C’est fort !


D’arrivé à se remettre de tout ça. De ces années de prison à tort, trahi par la personne qui était censé être la personne la plus proche de lui, d’avoir perdu tous ses proches. Même si je ne le connaissais pas au final, de le voir à présent, de l’entendre parler et de comment il semblait réagir a tout ça, c’était impressionnant. Par réflexe, j’avais suivis le regard de Liam quand il avait regardé la pendule avant de reposer mon regard sur lui, affichant un petit sourire tout en faisant non de la tête.

- Oui d’accord pas de souci et non t’en fais pas, je ne suis pas loin de ma destination.


Pour aller chez mon père j’aurais dû encore continué sur deux stations mais là je n’avais plus trop envie de retourner dans le métro et non plus de déranger Liam. J’allais remonter à la surface et soit marché soit prendre le bus qui serait sans doute plus sécur’ niveau pervers.

- Dis ! Heu … ça te dirais qu’on s’échange nos numéros de téléphone ?

Etrangement je n’étais plus trop dans l’optique d’un plan drague … Bon si quand même un petit peu. Après le coté bad boy, le coté petit chose cassé de Liam me plaisait plutôt bien. Malgré le fait qu’il me parle encore de sa meuf oui. Mais même sans ça, l’idée de resté en contact avec lui me plaisait bien.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 330
● Date de naissance : 13/02/1986
● Age : 31
● Originaire de : texas
● A NY Depuis : aout 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Médecine
● Avatar : Joseph Morgan
● DC : Serena Johanson


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   13/6/2016, 22:00

C’est moche en effet. Mais bon. J’étais bien maintenant. Très bien ! Je souriais quand il avoua que c’est étrange. Je haussais les épaules. Pour certains ça pouvait paraitre idiot ou même incompréhensible mais pour moi c’était juste comme ça. La douche le matin, un bain de temps en temps. De la bonne nourriture, le fait de pouvoir faire mes courses seuls, choisir moi-même spontanément mon quotidien. C’était juste la plus belle chose. Choisir !
Je souriais doucement. Ouai je réagissais comme je pouvais quoi ! Mais c’est vrai que j’essayais de garder la tête haute et de positiver.

« Ouai y a pas le choix ! On fait ce qu’on peut ! »

L’heure avançait et au final je devais filler. J’en avertis Kyle qui ne s’en formalisa pas. Je m’assurais quand même qu’il ne doive pas aller bien loin. Non mais je l’avais sauvé d’un pervers je voulais quand même m’assurer qu’il n’allait pas retomber dans une telle situation. J’étais en train de mettre l’argent sur la table pour l’addition lorsqu’il me demanda mon numéro. Je relevais la tête étonnée. Heu … ben…

« Oui pas de soucis ! »

Mais pourquoi j’avais dit ça moi ? Bon pas que je sois contre mais c’était un peu étrange non ? Il était jeune ? Maintenant si jamais il avait besoin d’un coup de main ou quoi ! Je sortais pour le coup mon portable pour enregistrer son numéro et lui donner le mien. Enfin pourquoi pas. Je le quittais finalement avec un sourire et une poignée de main chaleureuse. Je me mis en marche en direction de mon appartement. Je notais que la voiture d’Evy n’était pas là. Je haussais les épaules et rentrais, et bien le repas ce ferra chez moi ce soir alors. Steak frittes salade. J’avais le tout. Un bon vin en accompagnement. C’était si bon de pouvoir choisir quoi manger et quand et avec qui !

......................................................................................................................................................

     


Présentation                 Relations               Topics
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Le pervers du métro [Terminé]   15/6/2016, 20:27

Voir que Liam sortait de quoi payer nos deux cafés me fit doucement sourire. C’est sûr que ce n’était pas un café qui allait le ruiner mais c’était tout de même très sympa de sa part de payer sachant qu’à la base c’était moi qui lui avait proposé d’aller boire un verre. Il aurait pu s’attendre à ce que ce soit moi qui l’invite ou tout simplement ne payer que le sien. sans doute faisait-il ça car j’étais plus jeune que lui mais quoi qu’il en soit ça me faisait plaisir. Moi et mon « petit » coté poule de luxe qui adorait recevoir des cadeaux ou de l’attention, vu le peu qu’on se connaissait avec Liam, cela suffisait à m’émoustillé si on peut dire. Bon par pour autant que je me faisais des plans sur la comète mais c’était cool ! Voilà !

- Merci !


De m’inviter donc. C’était la moindre des choses à dire. Affichant donc un sourire de gratitude. Sourire que j’avais gardé en entendant Liam accepté qu’on échange nos numéros de téléphone. Bon sans doute n’était-il pas du tout dans la même optique que moi qui lui proposait ça dans l’idée de garder le lien et potentiellement plus si un jour il se décidait a largué sa meuf. Même s’il ne voulait pas la larguer, ça ne me dérangeait pas après tout. Mais bon au moins ça voulait dire qu’il me trouvait suffisamment sympathique pour garder le contact avec moi et c’était suffisent pour le moment. Je sortis donc rapidement mon téléphone pour pouvoir enregistrer celui de Liam, le nommant en contact sous « Liam sexy métro prison ». Vu que je rencontrais souvent des mecs pour pas m’y perdre j’avais tendance à les nommé par les principales infos ou lieu de rencontre que j’avais d’eux. Je ne vous raconte pas la gueule de mon répertoire d’ailleurs. Mais bref, numéro de noté et mien de donné il était donc temps de nous séparer. Un peu étrange que de serrer la main de quelqu’un, chose qui ne m’arrivait pas souvent ou sinon seulement quand je rencontrais des gens du travail de mes parents. J’avais malgré tout fait ça avec un sourire, lui disant a une prochaine fois d’un air et ton minaud avant de le laisser partir et de partir à mon tour de mon côté.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pervers du métro [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Métro-
Sauter vers: