AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   23/4/2016, 13:20

Dorian fit un simple non de la tête. Il venait d'apprendre seulement la qu'il s'appelait Jackson …. Jackson. Et Richard …. Minute, il n'y a pas un artiste peintre qui s'appelle Richard Jackson justement ? Hum, à voir, il demandera à son père à l'occasion. Ceci dit s'il avait su son prénom, il ne l'aurait pas oublié. Tout de même ! Lui zapper un élément concernant Alby ? Oui, à d'autres ! Si des fois il s'efforçait d'oublier des choses qu'il jugeait inutiles ou que son cerveau s'en chargeait tout seul, ce n'était pas son genre d'oublier des choses concernant les sujets qui l'intéressait. Alors quand on parle d'Alby, vous vous doutez qu'il y a toute une section spéciale qui lui est dédiée dans la bibliothèque de sa mémoire. A nouveau, Dorian fit comme s'il n'avait pas vu les oeillades que faisait Alby à son propre dessert. Il le voyait venir lui … Et pourquoi il lui lançait un regard comme ça maintenant ? A cause de ses paroles sur le fait que son oncle ne pressait pas ? Oh aller …. Si ça se trouve il était déjà mort et enterré dans sa cambrousse profonde !

- Tu vois ce que je veux dire.

Ils n'allaient pas encore revenir dessus, mais il y avait tout de même d'autres choses à faire avant ( qu'Alby parle à sa mère par exemple ) et avec le peu d'informations qu'ils avaient, ils n'étaient pas trop avancés. Bon, assez parlé, il était temps de goûter à ce cheesecake. D'autant plus qu'il avait l'air plutôt appétissant. Chose qui se confirma dès sa première bouchée. Hum …. Délicieux. Bien meilleur que les cakes basiques que ces fous d'américains pouvaient faire, certes très beaux, mais d'un goût d'une banalité affligeante. Le dessert d'Alby semblait aussi trouver grâce à ses papilles, comme il le lui fit savoir et.... Oh ! Dorian prit un air choqué, portant sa main libre à son cœur. Puis, il prit un air faussement ému.

- Mon cœur … C'est la plus belle chose que tu ne m'aie jamais dite …

Il fit mine d'essuyer une fausse larme au coin de son œil par la suite. Préparez les Oscars les gens ! Blague à part, Dorian arrêta sa petite comédie pour aller découper une part de cheesecake pour Alby. Autant c'était quelque chose qu'il ne lui propose une part de son dessert, autant l'allemand savait bien que ça voulait dire qu'en contrepartie il devait lui faire goûter du sien. Ce fourbe ….

- Tiens, goûte donc.

Quand même ils n'allaient pas tomber dans le gnangnan et se donner la becquetée l'un à l'autre.

- Tout de même, tu as jeté bien plus de coups d'oeils intéressés à ma bouffe que tu n'en n'a jamais lancé envers moi.

Il ne parlait pas d'aujourd'hui, mais plutôt leurs débuts. Simple constat et rien d'autre. Dorian savait quand même qu'à l'époque, Alby n'assumait vraiment pas. Alors que la, Dorian l'avait embrassé au milieu d'un restaurant et il n'avait pas manifesté le moindre signe d'inquiétude. C'est beau l'évolution. Pour en revenir à son dessert, Dorian lui jeta un coup d'oeil supplémentaire, poussant un petit soupir.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   23/4/2016, 19:58

Pinçant mes lèvres et penchant un peu ma tête sur le côté, j’avais pris un air blasé mais néanmoins amusé à la réplique de Dorian. Plus belle chose que je lui ai dite. Il exagérait à peine le gars. Puis c’était sympa pour toutes les déclarations enflammé que j’avais pu lui faire.

- Ahah, très drôle …

Bien que malgré tout oui, d’un côté ça me faisait tout de même rire intérieurement sa connerie. Petit secouage de tête à le voir faire comme s’il s’essuyé une larme avant de me redresser de façon à être de nouveau correctement assit et droit. Mais donc nous disons, ce cheesecake ? Petite déception à voir Dorian me couper lui-même un bout. Moi qui espérais pouvoir me faire plaisir …

- Merci.

Parce qu’après tout, un bout restait un bout. Relevant alors mon bras au-dessus de la table, j’avais récupérer cette malheureuse bouchée avec ma cuillère avant de la ramener jusqu’à ma bouche. Et oui en effet celui-ci était bien mon ! Finissant par bien lécher ma cuillère, hé on en perd pas une goutte, j’avais relevé les yeux vers Dorian, affichant un petit sourire amusé.

- T’es peut-être moins appétissant que tu le crois …

Krkrkr quoi ! Ça lui apprendra à être radin sur sa bouchée. Oui radin tout à fait ! Parce qu’en plus que maintenant que je savais son dessert aussi bon, j’en avais bien évidement envie de plus. Enfin, un accord étant un accord, j’avais à mon tour découpé à coup de cuillère un bout de mon dessert avant d’aller le déposer dans son assiette.

- Tu vas voir c’est super bon !

Et hop ! Au passage d’avoir déposé de mon dessert dans son assiette, je lui avais furtivement volé un autre bout de cheesecake. Krkrkr victorieux. Ah il ne l’avait pas vu venir celle-là !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   23/4/2016, 22:00

Il pouvait le remercier tiens. Il sacrifiait une partie de son dessert pour ses beaux yeux après tout. Par contre la suite, Dorian lui lança un regard, non, pas vexé ou blessé, mais disons plus joueur :

- C'est un défi ?

Comptez sur lui pour la prochaine fois être le plus délicieux des mets ? En faisant des trucs de fou au lit ? En portant une tenue de Bunny ? S'attachant lui même au lit ? Non non, un peu de chantilly sur lui même et c'est bon, ça passera. C'est d'Alby dont on parle alors autant jouer la dessus. La, il était plus occupé à regarder Alby lui donner une part de son propre dessert, appréciant le geste à sa juste valeur. Certes Dorian lui avait donné une partie du sien, mais de la part d'Alby c'était quelque chose de très fort. Il en serait presque ému tiens. Enfin, ça, c'était avant. Avant que ce fourbe n'en profite pour lui voler un autre morceau. Donc les petites pensées émotives et autre, ça lui passa au dessus en voyant cet odieux geste.

- Comment peux-tu oser ainsi trahir ma confiance ? Moi qui croyait en toi !

Il disait ça, mais sérieusement, c'était sa faute pour la peine. Jamais, il disait bien ne jamais laisser les mains d'Alby se rapprocher d'une assiette contenant de la nourriture. Jamais ! Maintenant, c'était trop tard de toute façon alors Dorian se contenta de manger la part du dessert d'Alby, trouvant le sien pas mal, même si c'était cher payé pour s'être fait voler comme ça. Les affaires sont rudes avec lui. Croyez-le, il dégusta et protégea son dessert de toute agression furtive. On est jamais trop prudent ...

L'incident de vol de dessert clos – on ne l'y aura plus repris pour la fin de leurs assiettes – cela ne les empêcha bien entendu pas de passer une bonne fin de repas, allant sur des sujets plus légers que de parler de leurs familles, leurs mères et ces choses la. A parler de trucs normaux, comme l'impatience d'Alby sur la suite d'un jeu vidéo qui allait bientôt sortir ou le dernier magasin de fringues dans lequel Dorian avait traîné l'autre jour. Trucs normaux pour terminer le repas tranquillement jusqu'à la note. Bon, la, ça lui semblait couler de source pour qui règle :

- Etant donné que tu t'es en plus donné la peine de préparer une surprise pour après, c'est moi qui invite.

A moins qu'il ne connaissait quelqu'un prêt à leur payer le repas pour leur anniversaire comme Dina l'avait fait pour leurs tatouages. Mais il en doutait fortement. Et oui, de ce fait, il allait bientôt savoir ce que c'était cette fameuse surprise ! En attendant, il se chargea de régler la note auprès du serveur qui leur demanda si tout s'était bien passé. Oui, à part les vols de repas, tout allait bien ! A force, Dorian commençait à en prendre l'habitude vous voyez. Note payée, ils ne s'attardèrent plus non plus cent ans dans le restaurant. Ils finirent par se lever, remettre leurs manteaux pour finalement quitter le restaurant, l'estomac rempli. Une fois dehors, Dorian alla chercher la main d'Alby de la sienne, tournant la tête vers lui.

- Bien, je te suis alors. Et pas de blague merci.

Quand au fait que s'ils devaient suivre Dorian ils n'arriveraient jamais à destination. Pas sa faute, trop de rues, trop d'avenues ! Et surtout il ignorait ou ils devaient aller. La, il pouvait quand même le dire, petit à petit, il se sentait un peu plus impatient de découvrir la chose. Pas au point de trépigner sur place, mais bien curieux finalement. Jusqu'ici, tout se passait très bien, aucune raison que ça ne continue pas ainsi non ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   24/4/2016, 04:31

Surpris mais agréablement, j’avais hoché la tête quand Dorian avait dit invité. Pas que ce n’était pas son genre, que c’était moi qui payais tout le temps ou quoi, non rien de ça et loin de là. C’était juste le motif invoqué qui me faisait sourire.

- Hum, ça me va !

Jouons les princesses pour une fois, qu’il n’y ait pas que lui qui ait ce rôle après tout. En tout cas, ce petit rappel du moment présent me fit alors bien plaisir. De me dire que l’heure de ma surprise approchait à présent à grand pas. J’avais vraiment hâte d’y être et de voir la tête qu’il allait faire. Mais pour l’heure, commençons par attendre que le serveur ne fasse régler Dorian. Chose fait, rapidement nous avions passé nos manteaux avant de regagner la sortie. Et petit sourire malgré moi à la réplique de Dorian, plus amusé du fait qu’il me disait de ne pas en rire que de la raison du pourquoi. Parce que de base vu que c’était ma surprise, même avec un sens de l’orientation disons classique, il n’aurait pas été plus avancé pour savoir où aller.

- Tien d’un certain coté c’est un genre de point commun ça ! C’est une tolérance zéro a l’alcool et toi un sens de l’orientation zéro.


Bien que dans le cas de Dorian, je pouvais combler cette tare a sa place. Lui qu’il puisse boire à ma place ne nous arrangeait pas forcément en quoi que ce soit. Mais nous disions donc, en route pour ma surprise ! Ma main dans celle de Dorian, j’avais alors pris la route, le pas pas forcément pressé mais pas trainant non plus. N’oublions pas qu’il y avait un horaire à respecter.

En route, comme sur la fin du repas, la discussion se faisait légère, interrogent pour ma part les avancés de Dorian dans son échange scolaire. Pas que ça me stressait un peu cette histoire mais si. J’avais peur que Dorian puisse apprécier l’école, les gens, la ville voir même rencontrer quelqu’un qui lui plairait aussi. Je savais que c’était idiot, que ça n’arriverait pas, surtout pour le dernier point mais je ne pouvais m’empêcher d’angoisser légèrement. Mais le gros point positif dans cette histoire si on peut dire c’est que cette fois j’en parlais a Dorian. Calmement, sans me perdre, sans me faire de film, juste à lui dire mes inquiétudes tout en admettant qu’elles étaient infondées.

- Parce que imagine une seconde que la ville te plait vraiment, vu qu’il y a une école là-bas … Ah on est arrivé ! Monsieur Brown !

Lancé dans un potentiel scénario vis-à-vis de Dorian, je m’étais coupé dans ma phrase en réalisant qu’on était arrivé à destination et m’étais exclamé auprès du fameux David Brown que nous devions rejoindre, lui faisait signe de la main alors qu’il se trouvait à quelques mètres de nous, mètre bien vite rattrapé.

- Ah Albert ! Bonsoir. Je suis content de te voir, j’avais peur que vous soyez en retard. Et bonsoir Dorian. Ça fait plaisir de te voir !


Devant nous, David Brown donc. Un homme noir, la cinquantaine, les cheveux grisonnant et un sourire bienveillant. Mais ce qui pouvait sans doute le plus se remarqué a première vu était sa tenue. Tout de noir vêtue avec un col blanc, un livre a la couverture en cuir noir dans les mains. Une tenue de prêtre oui. Je regardais d’ailleurs celle-ci avec un grand sourire.

- Wouah ! Vous avez mis le paquet en plus !

- Et bien ce n’est pas tous les jours qu’on officie un mariage ! Je n’arrive d’ailleurs toujours pas à croire qu’on puisse obtenir aussi facilement une licence de maitre cérémoniale sur internet !

- Je vous l’avais dit que ce n’était pas compliqué. Et puis en plus, bizarrement, je trouve que ce rôle vous va parfaitement ! Je suis sûr que vous allez nous faire la cérémonie du siècle !

- Ah ah, tu es bien gentil. Bon d’ailleurs il faut que j’y aille sinon je vais finir par être en retard ! Tien voici les clés, j’ai désactivé l’alarme mais du coup fermez bien la porte des que vous êtes rentré et pense a bien fermer en partant. Tu n’auras qu’à mettre les clés dans la boite aux lettres de service.

- Oui d’accord, je ferais bien attention. Merci encore, vraiment ! Je sais que je vous en demande beaucoup et que vous prenez un gros risque !


- Oh ça c’est sûr ! C’est bien parce que c’est toi ! Faites bien attention en tout cas, et si vous vous faites prendre, vous ne m’avez jamais vu ! Ah ah. Aller, bon souvenir à vous et à bientôt Albert !

- Oui merci à bientôt !

Après une petite accolade entre nous et une petite tape sur l’épaule a Dorian avec un sourire, monsieur Brown avait tourné les talons, partant donc au mariage qu’il devait célébrer, celui de sa fille au passage, et pour qui il avait donc sortie le grand jeu. Le regardant s’éloigner un peu j’avais ensuite relevé les yeux vers le bâtiment devant lequel nous nous trouvions, regardant ensuite Dorian, de nouveau le bâtiment et à nouveau Dorian.

- Alors tu reconnais ? C’est le lycée.

Mais vu de derrière vu que nous nous trouvions devant l’entrée de service, là où se trouvait la chaufferie, le local de service mais qui menait bien évidement à l’intérieur du lycée. C’était ça ma surprise. Avoir réussi à obtenir un laissé passer pour ce soir afin de revenir ou tout avait commencé.

- Et monsieur Brown tu l’as reconnu au moins ? C’est le gardien du lycée.

Ou l’homme à tout faire. Il s’occupait à notre époque, et aujourd’hui encore de l’entretien du lycée en y faisant le ménage et les réparations ponctuelles. Et malgré les légendes, même si oui, je n’avais pas vraiment d’amis de mon âge à cette époque, il n’empêche que je m’entendais bien avec certains adultes comme David qui entre autres … m’avait à plusieurs reprises détachée des toilettes … Sans doute que je devais lui faire de la peine ou quoi. Le fait est que je m’étais toujours beaucoup entendu avec lui, passant la plus part de mes pauses en sa compagnie, a l’aider dans ses taches parfois et que même en quittant le lycée nous étions resté en contact. Et c’est fort de cette amitié que celui-ci m’avais accordé suffisamment de confiance ce soir pour mon confier les clés du lycée. Comme quoi, être ami avec le petit peuple, ça ouvre, littéralement, plus de porte qu’on ne le croit.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   24/4/2016, 13:43

En route pour la surprise d'Alby, ils s'étaient mis à parler assez rapidement de choses et d'autres, plus précisément du futur échange scolaire qu'allait effectuer Dorian. Petit échange scolaire d'une durée d'une semaine, qui se déroulera à Los Angeles pour sa part, avec Chase et Brittany entre autre. Pour les meilleurs du moins et ceux qui faisaient cet échange. Chose qui vous vous doutez, enjouait pas mal Dorian. Attendez, jouer les touristes c'est son truc ça ! Vous vous rendez compte ? Poursuivre ses études la bas dans une autre école, rencontrer peut être des gens intéressants avec sa team, et puis surtout découvrir un nouvel endroit ! De nouvelles rues ou aller, de nouveaux paysages, de nouveaux endroits ou se perdre … La joie quoi ! Alors, c'était d'un coté fort possible qu'il allait apprécier les lieux et peut être les gens, mais de la à trouver quelqu'un qui lui plaisait, cette idée l'avait fait plus rire qu'autre chose en vrai. Alala Alby, ou est ce qu'il allait chercher tout ça quand même. Après, même s'il voyait des gens à son goût ( et il n'avait pas besoin de changer de ville pour que ça arrive ) il en restera bien entendu au stade de regarder, point barre. Vous savez, le délire de juste regarder ce qui se fait ailleurs pour être finalement content de ce qu'on a chez soi. Au moins cette fois, Alby lui en parlait au lieu de se faire son petit cinéma mental. Distribuait-il du pop corn à ses neurones ? A méditer. Marchant donc main dans la main jusqu'au point de rendez-vous, il suivait non sans un certain amusement les films qu'il se faisait, mais n'eu pas la fin de sa phrase. Arrivés ça y est ? Il détacha son regard d'Alby pour voir qui était le Brown en question. Un homme noir vêtu en … en … en prêtre ? Euh, il voulait quoi, qu'ils prennent des cours de gospel c'est ça ? Clichés bonjour en effet.

- Euh … bonsoir.

Pourquoi était il surpris que cet homme connaisse son prénom ? Alby devait le lui avoir dit, ça plus le résumé entier de leur vie. Ne comprenant pas trop ce qui se passait, Dorian avait alterné son regard entre Alby et ce David, se demandant ce qui se passait jusqu'à ce qu'il entende le mot mariage.



Mariage …..

La Dorian sentit clairement son cœur rater un battement. Voir deux. Attendez non ! Ça ne pouvait pas être ça ! Un truc dont ils parlaient souvent, qu'il avait même demandé une fois à Alby de se réaliser … Oh non, pitié ne lui dites pas que cet abruti avait tout bêtement organisé un mariage dans son dos ! Pitié ! Dites lui qu'il se trompait ! Qu'il rêvait ! Pas tous les jours qu'on officie un mariage … Oh bordel … Tiens, la Dorian sentit comme un début de malaise venir pointer le bout de son nez. Vous savez, cette petite sensation de chaleur qui s'installe dans votre corps et la tête qui tourne … Même s'il aimait avoir ces effets la, au lit, pas ailleurs ! A coté d'eux, il suivait la conversation tout en ayant l'impression de cauchemarder. La cérémonie du siècle … si cet idiot avait en plus invité des gens … C'est pas a un mariage qu'ils allaient assister mais à un meurtre en direct ! Ça, ou bien le marié qui se barre en courant … D'ailleurs, Dorian qui commençait déjà à bien pâlir sentait que sous peu il allait finir par s'écrouler. Ou bien forçait la chose pour tenter d'échapper à ça si c'était bien le programme. Mais il eu un petit regain de lucidité quand David finit par ajouter qu'il devait y aller. Quoi ? C'était pas … Clignant plusieurs fois des yeux, il suivit cette fois avec plus d'attention la conversation, se sentant comme un condamné a la guillotine qui voyait la lame s'arrêter en chemin. Rien d'exagéré. Des clés ? Désactiver l'alarme ? Hein ? Secouant brièvement la tête pour tenter de revenir dans le monde des vivants, il se fit la remarque qu'il ne comprenait pas un traître mot de ce qui se passait ici. C'est quoi cette histoire ? De souvenir ? Hein ? Non il ne suivait plus rien du tout. C'est plus automatiquement qu'autre chose que Dorian fit un signe de tête a l'homme lorsqu'il partit, n'ayant rien, mais rien suivit de cette histoire ! Ça plus le fait qu'il luttait un peu pour tenir debout, sentant à la fois son cœur battre à tout rompre et ses jambes menacer de flancher. Aller on fait comme si de rien n'était et avec un peu de chance Alby n'aura pas remarqué le teint blafard de Dorian. De ? Le lycée ? Quel lycée ? High school musical ? Euh bon. Dorian tourna la tête pour voir enfin ou ils étaient et …

- Euh, t'es sûr ?

Non mais même si son sens de l'orientation était de zéro comme l'avait si gentiment souligné Alby plus tôt, il reconnaissait quand même les bâtiments et tout. Surtout des comme ça ou il y avait étudié, et ou il se rendait quelques fois encore pour aller récupérer Alex à l'occasion. De toute évidence, ils n'étaient pas à l'entrée principale d'ou le fait qu'il ne remettait pas les lieux. Ajoutez à ça la tête qui tourne et ça n'aide pas. Détachant son regard des lieux, il posa ses yeux sur Alby et … wow, ça tourne encore tiens …. le gardien du lycée ? Petit froncement de sourcils à tenter de le remettre réellement …

- Aah ….. ah non.

Pas du tout. Il croyait vraiment qu'il faisait attention aux gens du petit peuple ? Surtout à l'époque ou il s'était entiché de l'un d'entre eux ? Donc non il n'avait pas du tout reconnu le gars, ni lui, ni les lieux ni … Ah ça l'énervait !

- Mais il se passe quoi la ? Il … il y a un truc à l'intérieur ?

Comme une salle redécorée en salle de réception de mariage ? Hein ! Même si la menace était partie, il n'empêchait que ça lui avait foutu un sale coup de stress, et plus qu'intense. Oh … non, il n'allait pas non plus l'épouser la, mais il allait le lui demander la dedans ! Oh bon sang … Si en plus d'une raison de vivre, il fallait une raison de crever, Dorian avait trouvé la sienne … Il prit une nouvelle fois sur lui, l'air de rien. Aller, on se reprends un peu et on essaye de réfléchir ! C'était son fort ça normalement, réfléchir, penser et tout … Normalement. Quand on vient pas de risquer de tomber dans les vapes. Alors que pourtant, c'était d'une évidence …

- Oh …. je vois …

Enfin, trois plombes après, la lumière se fit. Il avait simplement fait ce que Dorian avait suggéré pour la blague, que de revenir ici la ou tout avait vraiment commencé ! Tout bêtement ! Il n'empêchait pas qu'il ne se trouvait pas totalement à l'abri d'une demande mais …. N'y pensons pas.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   24/4/2016, 15:39

Dans un premier temps j’avais eu un petit rire amusé, souriant devant l’air perdu de Dorian. Bien sûr que j’étais sûr que c’était le lycée. N’oublions pas que c’était moi qui avait le sens de l’orientation et savait qui plus est reconnaitre un bâtiment même vu de derrière. Ça plus le fait que je le connaissais déjà sous cet angle-là. Et comme je m’en doutais aussi, Dorian n’avait pas du tout remis la tête de monsieur Brown. A vrai dire c’était peut-être à se demander s’il l’avait déjà calculé un jour … Mais c’était bien qu’il n’en ait rien dit devant lui. Vu les risques qu’il prenait tout de même à nous confier comme ça les clés du bâtiment, ça aurait été mal venu que Dorian lui demande qui il était et d’où il se permettait de l’appeler par son prénom de manière familière. Mais par la suite j’avais affiché une mine plus surpris à la question de Dorian, au ton qu’il avait surtout.

- Un truc ? Non, c’était juste pour … Enfin je pensais que ça te ferais plaisir …


Chose qui la tout de suite ne sautait pas vraiment aux yeux. Je ne savais pas trop comment interpréter l’air qu’affiché Dorian, le ton un peu agacé de sa voix. J’avais mal fait ? Ça ne lui plaisait pas comme surprise ? Il s’attendait à mieux ? Pour le coup c’était moi qui commençait à stressé. A Mille lieu de m’imaginer ce qui pouvait se passer dans la tête de Dorian. Moi depuis le début forcément je savais le pourquoi de la tenue de David, le fait qu’il allait marier sa fille. Et quand bien même assez porté mariage ces derniers temps, a aucun moment je n’avais fait un lien entre cet évènement et le nôtre. Du coup, là, tout ce que je me disais c’était que Dorian était déçu et trouvait mon idée nul.

- C’est que … Enfin t’en avais parlé même si c’était pour rire mais du coup j’me suis dit que … Enfin vu que c’était possible … J’pensais que ça te plairait …

Mais à l’évidence non. Et bien moi qui pour une fois était sur de mon coup. Quand on sait que jusqu’ici les cadeaux que j’ai pu faire a Dorian et qui lui ont plus étaient des trucs sur quoi j’avais réfléchi cent sept ans et balisé jusqu’à la dernière seconde que cela ne lui plaise pas, j’aurais bien pu me dire que cette fois, si sur de moi, il y avait forcément un truc qui n’irait pas … Petite décomposition intérieur qui devait sans doute se voir à l’extérieur mais vraiment là j’étais perdu et aussi pas mal déçu surtout par moi-même d’avoir pensé que ça pourrait plaire à Dorian.

- Si tu veux on peut rentrer c’est pas grave …

A la maison, l’une ou l’autre, pas dans ce lycée à la con.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   24/4/2016, 16:17

Revenant un peu à lui, il capta seulement a présent la tête que faisait Alby. Et nul doute que lui aussi devait avoir vu celle que faisait Dorian en fait. Vraiment ils faisaient la paire dans ces moments la, même si Alby devait ne pas se douter de pourquoi il était ainsi. Parce qu'avec un peu de recul et une fois ses idées et frayeurs calmées, oui ça lui faisait plaisir qu'il se soit démerdé pour faire un truc pareil. Beaucoup même. C'était dommage qu'en ce moment même la tête de Dorian ressemblait plus à celle d'un mec revenu fraîchement des morts qu'à celle d'un mec ravi de la surprise de son copain. Il n'était pas en posture de lui en vouloir de se tromper la dessus. Il hocha doucement la tête se souvenant bien de la fois ou il lui en avait parlé, pour rire bien entendu.

- Mais si je ….

La voix encore un peu blanche, un peu révélatrice de son stress aussi, il réalisa un peu mieux qu'Alby était déçu de cette réaction. Hé c'était pas sa faute, son pote le concierge n'avait qu'à pas parler de mariage devant eux ! Pas a ce moment, pas avec ce timing !

- Non Alby je …

Se reprenant une énième fois, Dorian s'était rapproché d'Alby, et passé ses bras autour de sa taille, venant sans plus tarder poser ses lèvres sur les siennes dans un baiser plus doux. De tout de façon dans son état actuel, il aurait eu un peu de mal à rendre le baiser bien fougueux. Il en profita aussi pour discrètement se calmer un peu, et passer autant que possible son malaise. Et se dire que lui imposer des choses dans ce genre ne lui réussissait pas … Vague souvenir de la fois ou Evelyn était venue annoncer sa grossesse ou il avait aussi fait un malaise … Lui foutre un couteau sous la gorge, ça ne fonctionnait pas des masses a croire. Même si pour aujourd'hui, il y avait visiblement méprise. Dorian se garda bien de dire ce à quoi il avait pensé, ne voulant ni qu'Alby ne se foute de lui, ni le blesser si jamais … Bref. Mettant fin au baiser, il rouvrit les yeux, un peu plus calmé. Dorian lui adressa un petit sourire, remontant une main à son visage, caressant sa joue doucement.

- C'est une super idée, ne t'en fais pas, c'est juste que je ne l'avais vraiment pas vue venir celle-la.

Quelle vie tout de même... Il se détacha du brun pour aller prendre la main d'Alby une nouvelle fois dans la sienne et cette fois, lui adresser un sourire plus franc :

- Aller, allons donc te faire de meilleurs souvenirs dans ce lycée !

Sans compter les quelques mois passés en sa noble compagnie, cela va de soit. Avait-il au moins capté que du moment ou Dorian était apparu, les gens avaient petit à petit cessé de l'emmerder ? Peut être pas, trop plongé dans son monde ou peut être qu'il avait cru devenir réellement invisible. Il parlait bien d'avant son arrivée, ou Dorian avait bien compris que son époque lycée, c'était pas ça. Si ce soir, cette nuit, ils avaient le lycée pour eux tout seul …. ça risquait d'être fort intéressant !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 16:00

Pour sûr j’étais bien déçu de la réaction de Dorian. Pas que je lui en voulais, loin de là. Pour le coup c’était plus à moi que j’en voulais. Mais c’est que j’étais vraiment sur que cette surprise lui plairait. Pas que c’était l’idée du siècle, le truc de fou qui allait le faire trépigner de joie mais juste qu’il trouverait ça drôle et plaisant à revivre. J’avais d’ailleurs un peu de mal à comprendre pourquoi il semblait si déçu. Sans doute encore une fois qu’il devait peut-être s’attendre à mieux. Un truc du niveau de son concours de danse ou je ne sais pas. Cette fois-là ma surprise lui avait fait vraiment plaisir. Enfin un peu perdu dans mes pensées, à me demander ou j’avais merdé, j’avais vu Dorian s’approcher de moi, passant ses bras autour de ma taille, remontant machinalement mes mains sur ses hanches et répondant fébrilement a son baisé quand il était venu poser ses lèvres sur les miennes. Ça faisait du bien c’est sûr mais je continuais de me demander ou j’avais merdé. Mais c’était rassurant. Alors même si ce n’était pas avec un entrain de fou, je répondais tout de même autant que possible au baisé de Dorian.

Le baisé prenant fin, je rouvris les yeux pour regarder Dorian, un petit air déçu encore présent sur mon visage mais encore une fois, un peu rassuré par le geste de tendresse de Dorian, passer ses mains sur mes joues.

- T’es sûr ? T’avais l’air super déçu …

Qu’il ne l’avait pas vu venir ça j’avais bien capté oui. Mais de la a tiré une tronche pareille … Encore une fois j’avais vraiment l’impression qu’il s’attendait à mieux. Ah ça allait être joyeux la prochaine fois que j’aurais à lui faire un cadeau, j’vous le dit ! Autant que je commence des à présent à me pencher sur son cadeau d’anniversaire parce que sinon je ne l’aurais jamais à temps !

Dorian se détachant de moi, je l’avais relâché aussi, serrant ma main autour de la sienne et tentant de répondre à son sourire mais si la tout de suite le cœur n’y était pas encore. Encore dans l’idée que tout ça ne lui plaisait pas plus que ça, qu’à présent il prenait sur lui pour que je ne sois pas trop déçu. La preuve avec ses paroles, a dire qu’on allait me faire de meilleur souvenir à moi et non à nous. Pas que Dorian en avait besoin mais bon, j’interprétais les choses comme ça. Mais bon, il faisait un effort, je pouvais le faire aussi. Peut-être qu’une fois dans le lycée il trouverait la chose amusante ou je ne sais quoi. Alors avec un léger sourire, j’avais doucement hoché la tête positivement.

- Oui, d’accord.

Je m’étais donc approché de la porte de service avec Dorian, ouvrant celle-ci avec la clé donné par David. Une fois rentrer dans la chaufferie, j’avais comme il me l’avait dit fermer derrière nous. Si déjà ma surprise ne semblait pas enchanter Dorian, n’empirons pas les choses en risquant de tomber sur des cambrioleurs opportunistes. Porte refermé, j’avais repris la main de Dorian, nous guidant à travers la chaufferie que je connaissais un peu pour y être déjà venue avec David, jusqu’à rejoindre la porte de sortie, nous menant aux couloirs du lycée.

- Voilà on y est …

De retour au lycée comme il y a un an bien que c’était la première fois qu’on s’y retrouvait de nuit. Mais ça allait, on arrivait assez bien à y voir avec les grandes baies vitrée qui laisser passer les lumières de la ville.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 17:55

- Si je te le dis voyons ! T'inquiète, c'est super comme surprise. Au contraire je suis ravi !

Ravi de ne pas réellement avoir de mariage surprise oui ! Lui dire la vérité sur son petit malaise lui traversa l'esprit, mais à quoi bon. Soit Alby allait penser que c'était juste l'excuse la plus pourrie qu'il n'ait jamais entendu, soit il allait peut être flipper et vouloir finir la nuit aux urgences. L'un dans l'autre, il préférait encore passer pour le mec jamais content que de pourrir encore plus l'effet de la surprise d'Alby et le restant de leur soirée. Advienne que pourra.

Puisque, vraiment, l'idée, la surprise lui plaisait beaucoup. Revenir au point précis ou tout avait commencé, quel merveilleux pèlerinage tout de même ! Le point de départ était certes l'entrée même, mais minute. Et puis, il y avait aussi toutes ces salles de cours, ces couloirs ces murs qui ont vu naître petit à petit leur histoire. Ce n'était pas faute d'avoir essayé à l'époque, mais en plus, il restait quelque chose qu'ils n'avaient jamais fait du temps du lycée. Pas besoin d'être bien futé pour voir de quoi Dorian voulait parler n'est ce pas ? Peut être que ce soir ils allaient pouvoir inverser la donne. De ce fait, le petit sourire qu'affichait Dorian était tout à fait sincère. Alby n'eut pas besoin de lui forcer la main pour l'entraîner à sa suite alors qu'ils finissaient par entrer dans le bâtiment par la porte de service. En un premier lieu, il découvrit ce qui ressemblait à une chaufferie.

- Hum … Je n'ai pas souvenir avoir déjà été la ….

Pas même pour serrer une fille à l'époque ? Non, même pas. Il laissa Alby jouer les guides, le laissant fermer la porte derrière eux, et le suivit quand il commença à les guider hors de cette pièce, et rapidement, arriver jusqu'aux couloirs, ou cette fois, Dorian reconnut les lieux. Il laissa un sourire flotter sur ses lèvres en redécouvrant les lieux. L'obscurité donnait un aspect différent à l'endroit, il devait l'avouer. Puis, il eu un petit rire avant de regarder Alby :

- Tu sais, manque plus qu'une baignade dans la piscine du lycée et on est dans le cliché absolu.

Truc qu'Alby devait bien savoir, plaisait énormément à Dorian. Avouez que c'était le cas en même temps non ? Entrer en douce dans le bahut, y faire quelques frivolités, piquer une tête, et faire il ne savait quoi d'autre … Mais il était inutile d'en arriver la. Il y avait d'autres endroits ici qu'il aimerait bien revoir en compagnie d'Alby. Bon par contre, vu que ça faisait longtemps, il espérait quand même pouvoir un peu se repérer, espérant aussi qu'il se souvienne un peu des lieux.

- Hé, si on allait dans la salle de classe ou on s'est rendus ce matin la ?


Ça, et d'autres coins par la suite. Ils avaient toute la nuit devant eux de toute façon. Regardant les alentours, Dorian commença à avancer doucement, la main d'Alby dans la sienne.

- Voyons, elle était ou déjà cette salle … Par la ? …. Non, par la.


OK c'est bon, ses souvenirs des lieux n'étaient pas non plus totalement partis. Déja qu'il avait eu du mal à se repérer quand il avait dû le faire tout seul à l'époque, il lui avait fallu du temps quand il étudiait encore ici pour ne pas se paumer quand il était sans personne pour le guider. Normalement, il réussira à cette fois guider Alby jusqu'à la salle 2 F. Si du moins il était partant, ce pourquoi il avait tourné la tête vers le brun pour lui demander confirmation :

- Tu veux bien?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 19:37

J’avais eu un petit sourire amusé à la remarque de Dorian alors que je refermais la porte derrière nous. Petit car toujours un peu sous le coup de la déception de la réaction de Dorian mais tout de même amusé, à me dire dans ma tête que c’était normal qu’il ne connaisse pas cette endroit, antre réservé au petit peuple. Sa noble personne de l’époque et d’aujourd’hui n’avait rien à faire dans un tel lieu. Même si aujourd’hui on s’y trouvait mais c’était pour rejoindre, feu, son royaume.

Mais nous voilà arrivé au couloir, annonçant la chose a Dorian bien qu’il était tout de même apte a capté la chose. Posant en tout cas mon regard sur lui comme pour getter ses expressions, réactions, voir si la chose lui plaisait vraiment ou si c’était juste pour me faire plaisir qu’il avait voulu entré ici. A première vue, son sourire semblait sincère, chose qui me détendit un peu, me faisant affiché moi-même un petit sourire soulager et content. Leger rire aussi quand a cette histoire de piscine.

- A mon avis elle est fermée à clé.

Vu que c’était le cas quand on était encore étudiant. Que quand il n’y avait pas de cours l’utilisant, le complexe était fermé à clé pour éviter que des gens y aille faire on ne sait quoi. Bien qu’on se doute tous du pourquoi Dorian voulait y aller. Pas seulement pour nager à mon avis. Mais à voir, peut-être que la clé donner par David était un passe permettant d’ouvrir plusieurs porte.

Pour l’heure je restais plutôt silencieux, a observé plus qu’autre chose Dorian. Aussi bien pour m’assurer encore une fois qu’être ici était réellement quelque chose qui lui faisait plaisir mais aussi parce que c’était une sensation étrange que de le revoir ici. Plaisante, n’en doutons pas ! Mais c’était de repensé a tous ce qui avait pu se passer ici. Aussi bien au début ou nous n’étions qu’amis, que par la suite, les prémices de notre histoire même si au final ici il ne s’était jamais passé grand-chose. Par ma faute parce que je stressais trop qu’on soit surpris ou quoi, que le moindre petit geste puisse nous faire démasqué … Mais j’avais été un peu sortie de mes songes en sentant la main de Dorian chercher à m’entrainer avec lui, le laissant faire naturellement. Trouver la première salle ou on avait été ensemble ? Et retrouvé bien d’autres fois aussi. J’avais affiché un petit sourire mais plus franc et serein en le voyant tenté de se repérer. C’était malgré tout un truc qui m’amusait beaucoup que de voir un Dorian à la recherche de son orientation mais pour une fois ça semblait bon. Je lui souris plus tendrement en hochant la tête quand il me demanda si j’étais d’accord pour y aller.

- Oui, bien sûr.

J’avais répondu ça doucement mais c’était sincère. Pour preuve le pas que j’avais fait vers lui mais le laissant pour la suite nous guider jusqu’à cette fameuse salle. Et en route je repensais encore une fois ça tout ça, a nous à l’époque du lycée.

- Tu sais, c’est bizarre … Jusqu’ici j’ai jamais vraiment eu l’impression d’avoir changé, dans mon caractère ou comportement, enfin pas à ce point quoi. Et là j’viens de réaliser comment j’étais il y a un an. Ici, avec toi …

A justement ne pas être du tout à l’aise en sa présence ou du moins à avoir peur qu’on puisse comprendre ce qu’il se passait entre nous. A frôler la crise cardiaque des que Dorian me touchait, ne serait-ce que de poser une main sur mon épaule alors on ne parle même pas de quand se fourbe s’amusait à me caresser furtivement le bras quand il passait dans l’allée en cours pour rejoindre sa table. Des choses comme ça …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 20:10

Bien ! C'était parti donc pour se rendre à la première salle de cours ou ils avaient partagé ces heures de cours ensemble. Suivie d'autres par la suite, mais vu qu'ils étaient dans une sorte de nostalgie des premières fois, ça lui semblait cool de s'y rendre. Et en plus, au tour de Dorian de prendre une petite revanche personnelle sur cette première journée. Il se souvenait très bien s'être planté d'étage ce jour la. Sûrement qu'Alby avait mit ça sur le compte de la nouveauté, la découverte des lieux et tout. Nul doute qu'il avait comprit peu de temps après que Dorian était une bille quand il s'agissait de s'orienter... La, il pouvait se rendre à cette même salle précise, sans se gourer cette fois et tout seul comme un grand sans qu'Alby ne le guide ! Les petites joies de la vie. On le dit et répète, mais Dorian reste un jeune homme aux goûts très simples ! Ne se contentant que du meilleur en effet.

Tout de même un minimum concentré sur son chemin il entendit Alby bien commencer une phrase. Un truc bizarre ? Le quotidien pour eux voyons. Mais soit qu'il continue, Dorian l'écoutait. Et en effet ce qui était bizarre, c'est qu'il n'ait pas réalisé à quel point il avait réellement changé ! Mais peut être que soit même c'était plus compliqué. Si au moins il le réalisait en venant ici c'était cool, mais Dorian n'était pas certain de suivre totalement ses paroles. Pour cause :

- Il y a un an exactement tu te comportais plus genre …. attends ….


Dorian avait relâché la main d'Alby, cessant de marcher pour la peine. Pendant quelques secondes il afficha une mine indiquant clairement qu'il était plongé dans ses réfléxions ou plutôt ses souvenirs. Ceci fait, il releva la tête vers Alby, et passa sa main dans ses cheveux pour les décoiffer, faisant partir ses mèches platines dans tous les sens. Dorian afficha un large sourire et prit la posture du gars qui veut faire genre il est cool, mais sans savoir comment s'y prendre. Puis sans crier gare, il finit par se jeter sur Alby, passant ses mains autour de son cou, se laissant quelque peu tomber dans ses jambes, mais pas trop, se retenant autour des épaules d'Alby.

- Sois mon amiiiiiiii ! Tu verra je suis le gars le plus cool du bahut ! Tu ne le regrettera pas ! Et j'suis pas du tout bizarre t'inquiète !


Il se redressa ensuite pour se tenir debout et dans sa petite interprétation du Alby passé, vue et revisitée par ses soins, il s'était retourné sur lui même pour marmonner de façon à ce que le brun n'entende tout de même :

- Krkrkrkr il est tombé dans mon piège ! Bien joué Jagger, bien joué ….


Le tout en faisait des gestes étranges, à se dandiner sur lui même, se frottant les mains de contentement. Fin de sa petite comédie, Dorian reprit sa posture naturelle. Droit et la tête haute, il se retourna pour regarder de nouveau Alby et passa une main dans ses cheveux pour les remettre en place.

- Voila un peu à quoi tu ressemblais il y a un an.


Et on sait, voilà en un premier temps avec quoi Dorian avait accepté d'être ami. Même lui, même aujourd'hui, il ne comprenait pas comment ni pourquoi il avait accepté. Les symptômes de la maladie à ne pouvoir rien lui refuser étaient déjà la comme dit un jour. Mais même sans ça, il trouvait ça … étrange. Cheveux de nouveau en place à la Dorian, il tendit la main pour attraper la ceinture d'Alby, et le tirer vers lui, comblant la distance entre eux alors qu'il déplaça sa main dans son dos à présent.

- Mais je suppose que ce n'est pas de la charmante petite crevette frétillante que tu étais à ce moment dont tu voulais parler non ?


Parce que, soyons francs, ce n'était pas son époque la plus glorieuse. Donc, précisément, de quoi voulait il parler par rapport à son évolution de comportement et caractère ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 20:51

Pour ma part à me remémorer toutes les fois où je m’étais retrouvé au bord de la mort une fois en couple avec Dorian et que celui-ci y allait de ses petits gestes, allusion douteuse ou autre tentative de séquestration et viol dans un placard ou toilette (non je n’exagère rien du tout), je m’étais tout de même arrêté en même temps que lui quand il sembla vouloir parler ou je ne sais quoi de comment j’étais il y a un an. Le regardant alors faisant mine de réfléchir, m’inquiétant un peu de la suite des choses qui on en doute pas allaient être très glorieuse pour mon grade et … Ok petite mine bien surprise à voir Dorian passer ses mains dans ses sacrosaint cheveux afin de ce décoiffer. Ok je comprenais bien l’idée de me rappeler une fois de plus que j’étais un pouilleux à l’époque mais me serais alors attendu à ce qu’il me décoiffe moi-même pour ce.

Mais par la suite la raison de cette atteinte à sa personne fut plus claire. Enfin, j’avais mi un temps à comprendre le pourquoi de ce sourire débile et de cette pose étrange avant que Dorian ne se jette sur moi par surprise, nous retenant de justesse en reculant un pied et gardant appui sur celui-ci à devoir en plus soutenir en partie Dorian. Et bien évidement je m’étais mis à rire devant la comédie Dorian, secouant quand même la tête en le regardant.

- Mais n’importe quoi …

Avais-je dis non sans amusement c’est sûr. Mais en tout cas il fabulait totalement le gars. Jamais je lui avais sauté au cou comme ça. Puis je n’avais pas cette posture de débile non plus. Dorian redressé sur ses jambes, j’avais repris un appui normal, fronçant un peu des sourcils mais toujours souriant en le voyant se tourner pour faire ses gestes étrange à se dandiner de la sorte. Secouant de nouveau la tête en le regardant de dos continué son petit numéro. Non mais n’importe quoi … Dorian de nouveau tourner vers moi, je le regardais, toujours souriant mais l’air pas convaincu du tout.

- C’est pas vrai, j’étais pas aussi débile quand même.

Non mais son petit numéro on était plutôt dit une imitation de Golum que de moi. Alors les bras croisé sur mon torse, je continuais à faire non de la tête, pas du tout convaincu par la performance de Dorian tout en regardant celui-ci ce recoiffer. Et quand il eut fini, portant alors sa main à ma ceinture, j’avais décroisé mes bras, posant mes mains sur le haut de son torse, toujours à lui sourire malgré tout.

- Donc déjà encore une fois, tu dis n’importe quoi, je n’étais pas comme ça. En plus t’es moche quand tu fais l’idiot. Et d deux non monsieur, moi je parlais du fait de ne pas du tout assumer notre relation …

Et en disant ça j’avais remonté mes mains sur lui, allant jusqu’à les passer par-dessus ses épaules, une main descendant dans son dos et l’autre à sa tête, passant mes doigts dans ses mèches avant d’aller l’embrasser tendrement, preuve de l’énorme différence entre avant et maintenant vu qu’avant je n’aurais jamais osé faire ça ici. Bon là il n’y avait personne donc c’était un peu facile mais l’idée était là. Dorian savait bien qu’à présent je n’avais plus de mal à l’embrasser en public.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   26/4/2016, 21:18

Le risque zéro qu'Alby ne prenne pas bien sa petite imitation n'existait pas mais il était quand même content de voir qu'il ne lui en voulait pas ou qu'il ne râlait pas. Faire sa comédie, d'accord, mais seulement pour récolter les lauriers juste après. N'est pas DiCaprio qui veut. Le déni par contre, il s'y était attendu. En preuve il n'était même pas surpris qu'Alby proteste en disant ne pas être aussi débile. A la place il s'était contenté de lui sourire en coin.

- Qu'il est mignon avec son Alzheimer naissante …


Si ça existait, il récupérerait bien volontiers des vidéos de l'époque pour lui prouver ça. La seule qui lui vint en tête était celle de cette merveilleuse convention cosplayés mais elle ne montrera rien qu'il cherchait précisément. Et même s'il y avait eu vidéo Alby aurait trouvé le moyen de nier à tous les coups. Les faits étaient la trésor ! Alby dans ses bras, ou l'un d'eux, les mains du bruns sur son torse, il écouta ses mots non sans un sourire qui disait clairement qu'il ne le croyait pas sur les premiers points évoqués. Sourire moqueur qui s'estompa ensuite, quand il sentit les mains d'Alby bouger sur lui, à son dos et à sa tête entre ses mèches. Quand Alby vint l'embrasser avec tendresse, Dorian ferma les yeux, comprenant très bien ou il voulait en venir. En un premier temps, il profita de ce baiser, y répondant doucement, sa main laissée dans le dos d'Alby, l'autre le long de son corps. Il se sépara ensuite de ses lèvres, clôturant ce baiser par un plus bref sur ses lèvres. Pendant un bref moment il laissa juste ses yeux faire l'aller retour entre les yeux d'Alby et sa bouche, avant de tout de même le reprendre sur ses mots :

- D'une, en effet je dis n'importe quoi, tu étais pire. De deux t'es juste jaloux parce que je suis toujours baisable même en faisant l'idiot. Et trois, je te rejoins sur ce point-la.


Comment ne pas approuver le fait qu'Alby agissait totalement différemment ? C'était le jour et la nuit !

- Et il n'y a pas qu'au début ici, en public ou tu as beaucoup changé. Même si c'était ça le plus laborieux sûrement, quand on étaient que tous les deux …


Il laissa sa phrase en suspends, ses yeux se baissant alors qu'il se pinçait les lèvres à se rappeler ces moments passés que tous les deux, au début du moins.

- J'avais l'impression que tu allais en crever à chaque fois que je te touchais aussi. Même si …. bon pas les tous premiers parce que la tu mourrais vraiment, mais les premiers baisers tu y répondais mais tu n'osais pas... En fait tu n'assumais même pas quand on étaient tous les deux, alors assumer en public c'était mission impossible.


A l'époque il ne fallait pas trop lui en demander à cette pauvre petite chose fragile. Chose qu'avait pourtant fait Dorian sans se gêner. Comme chez lui le gars à l'époque déjà vous remarquerez. D'un autre coté s'il n'avait pas un peu fait de forçing, sûrement qu'ils en seraient encore au stade des baisers et de « arrête maman va savoir! » Sa mère sa plus grande excuse... Dorian finit par relever ses yeux, regardant Alby. Il releva étalement son autre main pour aller caresser sa joue tendrement, alternant son regard entre ce mouvement et les yeux d'Alby.

- C'est vrai qu'aux débuts, jamais tu n'aurais osé m'embrasser dans la rue comme tout à l'heure quand on s'est retrouvés. Et lorsque je t'ai embrassé au restaurant, tu aurais de suite flippé si tu ne m'avais pas plutôt empêché de le faire … Alors oui, tu as beaucoup évolué sur ce point, et je ne vais pas m'en plaindre.


Lui confia l'allemand avec un sourire. Peut être se trompait-il, mais de mémoire, il lui semblait que vraiment, le premier baiser qu'Alby lui avait offert en public, c'était le jour ou ils s'étaient remis ensemble à Atlantic. Devant leurs amis à table. Ce n'était pas le roulage de pelle du siècle, ou la plus grande démonstration d'amour qui soit, mais à ce moment la, dans ce contexte, il fut lourd de sens derrière l'apparence d'un petit baiser banal. Oui, Alby avait donc bien changé et évolué, mais au final quand lui était prêt à mûrir.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 15:21

Dorian mettant doucement fin à mon baisé, j’avais rouvert mes yeux, le regardant juste avec un léger sourire flottant sur mes lèvres, me sentant avec tout ça beaucoup plus serein qu’il y a encore peu, quand je m’inquiétais que ma surprise ne plaise pas réellement a Dorian. Que ce fut le cas ou non, à présent il semblait être heureux d’être ici alors ça m’allais, je n’allais pas continuer à me prendre la tête pour ça. Encore une grande évolution de moi-même tien ! Bien que le fait de me prendre la tête ne datait pas de mon moi d’il y a un an, ça c’était venu avec lui.

Et si j’étais content de l’entendre revenir sur ses paroles dans un premier temps, à dire que non je n’étais pas comme ça, j’avais par la suite rapidement affiché un petit air blasé, pinçant mes lèvres et penchant légèrement la tête sur le côté mais ne prenant pas mal la chose pour autant. Je n’étais pas d’accord avec lui mais je préférais prendre ses paroles à la légère. Petit rire à l’entendre par la suite dire que même idiot il était toujours baisable. Hé, faut croire que moi aussi vu comment il avait passé son temps à me courir après à l’époque malgré l’apparente image peu glorieuse qu’il avait de moi. Nouveau petit sourire amusé à l’entendre dire que d’assumé notre relation en public était sans doute le plus laborieux, hochant alors doucement la tête pour confirmer ses dires. Ah c’est sûr que ça avait mis du temps tout cela. Même quand j’assumais enfin d’être avec Dorian, auprès de notre entourage et autres, il est clair qu’en public, en ville, devoir lui tenir la main ou accepter un baisé de sa part était un exercice de force pour moi, acceptant la chose au prorata du nombre de personne nous entourant. Il faut dire que la fois ou on c’était promener sur la plage et avait croisé ce connard de première à nous juger du regard, a ne même pas vouloir que je touche son chien m’avait bien refroidi durant un long moment.

- Tu sais, à y réfléchir, et je sais que pour toi c’est un truc complètement con mais, … Je pense que ce qui me perturbais a l’époque, pas au tout début mais après, ce n’était pas d’être avec toi, d’être avec un homme mais, ce que les gens pouvait en penser, se dire de nous. Tu sais c’est comme quand tu croise une femme enceinte et que tu te mets a pensé « je sais ce que tu as fait coquine ». Un truc comme ça …

Petit rire amusé sur ma comparaison douteuse mais l’idée était là. A l’époque ce qui me faisait le plus peur ce n’était pas de me dire que j’étais gay, bi ou je ne sais quoi mais le regard des gens sur moi. Je savais que pour Dorian qui vivait et assumer ses choix en se foutant de l’avis des autres ce genre de réflexion était sans doute stupide mais pour moi qui avait passé la majeur de ma vie isolé du monde et qui enfin découvrait les joies de faire des connaissances, des amis, c’était difficile de me dire qu’une chose aussi bête que d’être avec une personne du même sexe puisse gâché tout ça. A présent je savais que je ne devais porter aucune importance à ces personnes mais comme disait Dorian, ce fut un parcourt laborieux, ce pour moi-même.

J’affichais un sourire tendre a Dorian quand il passa sa main sur ma joue, le regardant avec autant de tendresse tout en passant doucement mes doigts à travers ses mèches pendant que mon autre main caressé tout aussi doucement le haut de son dos. Mon sourire bien que toujours tendre et serein se fit un peu plus amusé à entendre Dorian comparé mon moi passé au présent, étant tout à fait d’accord avec ce qu’il en disait.

- Quand la crevette devient homard …


Petit rire amusé quant à ma comparaison, oui on s’amuse d’un rien ici, avant d’aller à nouveau embrasser Dorian, à poser juste quelque seconde les lèvres sur les siennes en y faisait une petite pression avant de me reculer, le regardant a nous en détachant mes mains de lui, les faisant glissé le long de ses bras pour rejoindre ses mains.

- Bon, et cette fameuse salle alors ?

La quête principal a la base.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 15:54

Que ce fut le regard des gens sur eux, sur lui, qui l'avait bloqué à l'époque ne l'étonna qu'à moitié en fait. Si étonné est le terme adéquat du moins. Il lui adressa un léger signe de tête, montrant qu'il voyait ce qu'Alby voulait dire par la. La peur du qu'en dira t-on …. Dorian en avait souvent entendu parler, ça avait l'air plutôt cool il devrait peut être essayer un de ces jours tiens ! Sérieusement, même s'il voyait ce qui bloquait Alby, ce n'est pas pour autant qu'il partageait cette vision. Rien de nouveau sous le soleil de toute façon. Se soucier de ce que les autres diront, c'était quelque chose qu'il avait du mal à concevoir. A quoi bon s'arrêter à ça, sur l'avis d'inconnus qui avaient une vie tellement pourrie qu'ils devaient aller voir celle des autres pour tenter de se rassurer ? Ridicule. Et puis agir en fonction d'autrui en bridant ses propres envies, sa personnalité, qui on était, excusez-le, mais c'était vraiment con. On se sent plutôt libre quand on arrive à passer au dessus de tout ça et à s'assumer pleinement, soi même et ses choix. Par contre, il allait chercher loin ses exemples le Alby la ! Dorian fronça un sourcil, arquant l'autre en le regardant en plus visiblement content de sa comparaison. Ralala lui alors.

- Parce que sérieusement, tu te dis ça quand tu croise une femme enceinte ? Et dire qu'on veut faire croire que c'est moi le dépravé d'entre nous !


Arrêtez même lui ne pensait pas à ça quand il voyait une femme enceinte ! Il était sûr maintenant que la prochaine fois qu'il en croisera une, il allait y penser malgré lui. Même si l'exemple d'Alby était quand même un peu trop poussé, il voyait ce qu'il voulait dire. Comme par exemple, les gens allaient s'imaginer, selon Alby toujours, qu'ils faisaient plein de trucs ensemble – ce qui était le cas – et que c'est tout ce que les gens allaient penser en les voyant.

- Tu sais d'un autre coté, pas besoin de sortir avec un mec pour faire des trucs bien crades dans le privé. Pas besoin même de sortir avec un être humain.


Alors eux, leur petit couple, pouvait être bien inoffensif comparé à certains tarés ! Hé c'était Alby qui avait commencé avec les comparaisons abusives donc... Mais n'en doutez pas, Dorian était bien heureux qu'Alby ait su surmonter cette crainte. Ça l'aurait vraiment peiné, voir blessé, de ne pas pouvoir lui tenir simplement la main lorsqu'ils se promenaient dans la rue. Des regards réprobateurs, ils y auront toujours le droit. Alors qu'ils les matent s'ils voulaient, Dorian s'en fichait. Et tout le monde ne les dévisageaient pas pour autant dans la rue, pas mal s'en fichaient complètement.

- Doucement mais sûrement.


Que la crevette devenait homard. Pendant qu'Alby était venu l'embrasser, dans un coin de sa tête, Dorian se dit que, même si dans un futur proche Alby devait finir par prendre en muscle, en assurance, grandir et mûrir, bref, devenir non plus un jeune homme mais un homme, il était fort possible que le surnom de crevette reste encore. Les vieilles habitudes ont la peau dure à ce qu'il paraît. Comme la carapace des crevettes ! Alby ayant reculé et prit les mains de Dorian dans les siennes, il lui rappela leur objectif principal en un premier lieu.

- Ah oui, la salle !


On s'amuse on s'amuse, mais il l'avait un peu zappée sur le coup. Relâchant une des mains d'Alby pour n'en garder qu'une, Dorian se retourna pour reprendre le chemin de cette salle. Concentré un minimum, pour à la fois se repérer dans un endroit qu'il n'avait plus vu depuis un moment et le tout dans la pénombre, il les guida jusqu'aux escaliers pour monter au deuxième.

- Hum tiens, ça me rappelle ce jour ou …. j'ai perdu son nom, bref, un clampin qui m'avait soûlé descendait les escaliers pour rejoindre la fille qu'il convoitait et a malencontreusement rencontré mon pied au passage ….


Et avait fini sa course sur la fille en question, la bousculant par terre se rétamant tous deux sur le sol comme des merdes, avant que la fille ne l'engueule devant les autres, vexée. Dorian poussa un petit soupir, plein de nostalgie. Ah, il n'y a pas à dire, ces couloirs et escaliers regorgeaient de bons souvenirs ! Arrivés au deuxième, ils avancèrent dans le couloir pour passer devant quelques salles jusqu'à arriver à la F. Dorian releva sa main libre pour ouvrir la porte, et la pousser, redécouvrant cette salle ou ils avaient pas mal de souvenirs.

- C'est bizarre de revenir ici …


Un bon bizarre n'en doutons pas.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 20:44

Bien à la base non. Quand je voyais une femme enceinte je me disais de base juste qu’elle était enceinte. C’était cet abruti de Tyler qui nous avait sorti ça une fois et depuis … Y’a des conneries qui reste quoi. Et si mon explication lui semblait tordue, la sienne n’était pas mieux.

- Raah ! T’es crade !

A dire qu’il n’y avait pas besoin de sortir avec un humain, suivant rapidement le chemin qui imageait, petite grimace avec cela. Tain maintenant à cause de lui j’allais me mettre à penser à des trucs chelou quand je croiserais des gens qui promènent leur chien …

Mais donc pour en revenir au moment présent : oui, la salle. Laissant Dorian se détacher d’une de mes mains, je le laissais donc nous guider à travers les couloirs, non sans un certain amusement à me dire que c’était quand même rare que ce soit lui qui est le rôle du guide. J’avais porté mon attention sur lui quand il s’était mis à parler dans les escaliers, secouant bien vite la tête d’un air réprobateur mais avec un petit sourire sur les lèvres tout de même.

- Le nombre de fois où j’ai « malencontreusement » rencontré des pieds dans l’escalier …

Pas de la part de Dorian ça va de soi, et aussi avant son arrivé au lycée bien que ça avait dû arriver encore une ou deux fois mais le fait est que oui, ses escaliers avaient été témoins de nombreuse chute de ma part. Mais ça va, aujourd’hui sans dire que je vivais bien cette période de ma vie, disons que je m’en foutais un peu. C’était le passé c’est tout. Donc la petite histoire de Dorian ne m’offensait pas plus que ça. J’espère juste que ce fameux clampin s’en était aussi bien remis que moi.

Et une fois arrivé au bon étage, il ne fallut pas longtemps pour arriver à la bonne salle. Laissant Dorian ouvrir la porte, je l’avais ensuite suivit à l’intérieur, redécouvrant les lieux avec une certaine nostalgie.

- Oué … C’est clair …

Sur que dans la pénombre ça n’avait pas le même aspect mais ça faisait tout de même son petit effet. Regardant encore un peu la salle, j’avais fini par afficher un sourire, relâchant la main de Dorian pour partir à travers l’allée de table et prendre finalement place à l’une d’elle mais pas n’importe laquelle.

- La première fois ou on s’est retrouvé ensemble en cours !

Reculant la chaise d’à côté de moi, j’avais tapoté dessus pour dire à Dorian de me rejoindre. Parce que si simplement revoir la pièce comme ça lui faisait bizarre, de ce point de vu, c’était encore pire.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 21:15

C'était aussi dans cette salle que Dorian s'était présenté au petit peuple, s'annonçant et se présentant à eux, lui et sa magnificence... Les ignorants qui ne soupçonnaient pas à quel point ils étaient chanceux que Dorian ne finisse dans le même cours qu'eux ! Qu'il ne respire le même air qu'eux ! Volontairement, il passa outre ses souvenirs sur le point de son accent, bien plus prononcé qu'aujourd'hui encore. Il préférait se souvenir de leur regard plein d'admiration sur sa personne, ça c'était mieux. La main d'Alby quittant la sienne, Dorian l'avait suivit du regard lorsqu'il s'avança dans la salle, pour finir par se poser à l'une des tables. Il lui adressa un petit sourire aux explications d'Alby, se souvenant bien de ce moment la aussi.

- Oui, c'est vrai.


C'était à cette place. Dorian bougea à son tour afin de rejoindre Alby, traversant cette même salle qu'il y a un an, pour aller le rejoindre et se poser à coté de lui sur la chaise qu'il avait tiré ( oh le coquin). Il poussa un bref soupir en balayant la salle du regard.

- Ah ouais …. ça aussi c'est quelque chose.


Revenir ici à cette place précise après tout ce temps, quel drôle d'effet ! Le décoloré finit par regarder à nouveau Alby, trouvant amusant l'idée que si ça avait été possible, il aurait bien aimé avoir un comparatif visuel entre la première fois ici et aujourd'hui. Ça ne faisait aucun doute qu'il ne verrait pas la même personne.

- Le contenu des cours et de la journée, ce qui s'est passé, les gens avec lesquels j'ai pu parler... franchement, je m'en rappelle pas du tout.


Nouveau lycée, nouveaux lieux à découvrir, une nouvelle vie qui commençait et un nouveau pote bizarre, il ne savait plus de quoi avaient parlé les cours, ce qu'il avait pu faire d'autre à part se présenter au petit peuple ébahi devant tant de perfection. Ça se comprenait. Dorian rabaissa son regard sur Alby, à sa cuisse, ou il vint poser sa main dessus non sans un petit amusement à s'imaginer ce même geste fait des mois plus tôt en douce pendant un cours …. Et un Alby au bord de la syncope.

- Par contre, me souvenir que c'est ce jour la que j'ai de suite vu ta jolie écriture raffinée et féminine, aucun problème !


Fit-il avec un petit sourire narquois à son intention. Ça, aucun problème, Dorian se souvenait de ça ! Il se moquait un peu, mais dans le fond, c'était plus pour le charrier qu'autre chose. Une belle écriture est toujours plus appréciable que celle d'un cochon.

- Ça et puis tout le reste te concernant ce jour la.

En fait ces petits détails lui revenait la maintenant, en revenant sur les lieux du délit. Ce n'était pas des trucs auxquels il pensait le reste du temps. La dégaine de taré d'Alby, forcément quand ils parlaient de l'an passé il s'en souvenait, mais en revenant, il se paya une belle piqûre de rappel, voilà tout. Se posant un peu plus à son aise sur sa chaise, sa main toujours posée sur la cuisse d'Alby, Dorian reposa son regard sur la salle, à repenser à tout ça.

- Tu sais, ça me ferais marrer de voir la tête de certains profs en apprenant qu'on a fini ensemble.


Celle de ses potes du lycée, il l'avait déjà vue depuis le temps. Autant il se foutait de ce que les gens pouvaient penser de lui, autant ce genre de réaction pouvait être drôle à voir. Il n'y prêtera pas plus attention que ça, et ça ne changera bien sûr pas sa vie, mais ça pouvait être amusant la tête de leurs profs en apprenant que Wilde aîné et Jagger étaient à présent en couple.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 21:58

Mes bras posé sur la table, le dos légèrement penché vers celle-ci, je regardais avec un sourire Dorian venir vers moi, me redressant en me tournant légèrement vers lui une fois qu’il avait pris place à mes coté, mon bras droit posé le long de son dossier de chaise.

- Oué …

Avais-je répondu en regardant à mon tour la salle, me souvenant brièvement du nombre de fois où j’avais pu être assit ici sans pour autant me souvenir vraiment des cours en eux même. Ça faisait un an, voir moins, et j’avais pourtant l’impression que ça faisait une éternité qu’on avait quitté le lycée. J’avais reporté mon attention sur Dorian, l’écoutant avec attention et en souriant doucement. Moi non plus je ne me souvenais plus trop de cette journée ou du moins de ce moment précis. Plus du reste, quand j’avais rencontré Dorian, qu’on c’était installer ici ensemble et que je lui expliquais ou on en était. Un certain passage dans les toilettes aussi … brièvement j’avais baissé mes yeux comme Dorian pour le voir posé sa main sur ma cuisse, ne m’en formalisant pas le moins du monde comme ça aurait été le cas il y a un an avant de relever mon regard vers lui. Ah ma fameuse écriture de fille ! Petit secouage de tête devant cet imbécile heureux mais tout en gardant le sourire.

- T’étais bien content de l’avoir ma jolie écriture raffinée a noël pour que j’écrive les prénoms des gens sur les étiquettes pendant que tu emballais tes cadeaux.

Et oui, il était tout à fait volontaire de ma part de ne pas citer le côté féminin de mon écriture. Bien qu’au final je m’en foutais.

- Tu sais qu’en cours, quand les gens voient mes cours sans me voir écrire c’est souvent qu’ils me demandent si ce n’est pas toi qui me les recopie au propre ?

Comme quoi le coté raffinée et efféminée ce n’était pas à moins qu’on l’associait. Bon puis du coup … Bah oui dès fois je disais qu’en effet c’était Dorian … Mais sinon on se fou de ma gueule ! C’est bon j’en avais déjà soupé au lycée, laissez-moi vivre ma période de fac avec une certaine quiétude !

- Oui enfin tes souvenir semblent quelque peu erroné vu ta petite mise en scène de tout à l’heure.

Parce que je persiste et signe, je n’étais pas aussi débile ! Je veux bien admettre que j’étais peut être un peu étrange mais pas à ce point quand même !

Puis regardant à mon tour à nouveau la salle, j’avais eu un petit rire a la réplique de Dorian sur le fait de voir la tête de certains profs en apprenant pour nous. Allez savoir, peut être que certains étaient au courant par le biais d’Alexis. Si jamais sachant le lien fraternel entre eux ils avaient demandé des nouvelles. Mais dans ce cas peut être qu’Alexis nous l’aurait dit. Ou peut-être que ça lui passait trop au-dessus de la tête pour y pensé. A lui demander un de ses quatre comme ça pour savoir.

- ça aurait été drôle si … enfin … si on avait été au bal du lycée ensemble.

Petite hésitation quand à ma phrase. Il faut dire qu’au moment du mal on était plutôt en froid. On c’était déjà expliqué en se croisant dans les toilettes mais après ça … En fait je n’étais même pas là le jour du bal, étant déjà parti pour San Francisco. Mais dans le genre annonce en grande pompe ça aurait été pas mal.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   27/4/2016, 23:51

Mais Dorian ne disait pas le contraire ! C'était bien pratique d'avoir quelqu'un à la calligraphie parfaite pour ce genre de choses ! Cela ne voulait pas dire que Dorian écrivait mal, tout de même. Son écriture était droite et propre, soignée. Mais celle d'Alby était plus agréable aux yeux, plus élégante, plus douce. Le fait de dire qu'il ait une écriture féminine, n'était donc pas une moquerie, même si Dorian faisait passer ça comme ça. Il était un peu surpris d'apprendre que les gens allaient penser que c'était en revanche son écriture à lui et pas celle d'Alby.

- Quoi, parce que forcément l'écriture doit ressembler à celui qui écrit ? Ah la la … voyons trésor, il n'y a pas de mal à être habile de ses mains tu sais.


Il ponctua sa phrase par un clin d'oeil, même si Alby aura sans doute compris le sous entendu. Avant de lui lancer un regard blasé quand Alby retourna à ses négations pour la personne qu'il était il y a un an. Non mais lui vraiment. Le déni total ce gars !

- Je persiste et signe, tu avais bien un pet au casque. On parle quand même bien du type qui a mit trois plombes à capter que Liebe, c'était pas l'équivalent allemand pour Best Friend ….


Liebe, Love, ça se ressemble quand même beaucoup. Et puis à la façon dont Dorian disait ça à l'époque – et aujourd'hui encore – fallait être bien débile pour ne pas capter. Mais si Alby avait capté, ça ne l'aurait pas amusé, et il se serait peut être lassé et Alby aurait perdu tout intérêt à ses yeux. Notant sans mal l'hésitation et le manque d'assurance quand au fait de dire cette phrase chez Alby, comprenant très bien pourquoi, Dorian ne pouvait qu'approuver.

- Oui … ça aurait été quelque chose de s'y rendre tous les deux.


Jagger le pouilleux des bas quartier et Wilde le magnifique. Ça aurait été une annonce des plus détonantes ! Celle-la, le lycée s'en serait souvenu bien des années plus tard ! Et puis ça aurait été très drôle comme façon de faire tiens ! Dorian voyait bien la scène. Eux deux se rouler un patin royal devant la foule ébahie, choquée, fascinée, tout ce que vous voulez, puis s'en aller sur un « aller tchao les bouseux ! » et quitter le chapitre lycée main dans la main. Mais la réalité fut toute autre. A la place, ils s'étaient séparés difficilement. Alby était parti à San Francisco, Dorian était resté avec ses craintes de peut être devenir père et aussi ….

- Au final, j'y suis allé avec Courteney...


Courteney. La fille la plus populaire du lycée, après qui tous les mecs couraient. Fille qu'il s'était faite peu de temps après son arrivée, et aussitôt jetée. Après leur séparation, avec tout ce qui se passait dans sa vie, le bal du lycée, sérieux, c'était le moindre de ses problèmes. Du coup il envoyait bouler toutes les filles qui tentaient de se faire inviter, jusqu'à ce que Courteney ne vienne vers lui, lui disant s'être faite larguer il y a peu. Du coup, à défaut d'être avec la personne avec laquelle ils auraient aimé être, ils avaient fini par y aller tous les deux. Il ne disait pas, c'était marrant d'y être allé, cliché américain au level max, être le roi et la reine du bal et tout …. Mais …. Dorian avait relevé son regard qu'il n'avait pas souvenir avoir baissé, vers Alby :

- Mais j'aurais tellement aimé y être avec toi …. Malgré qu'on se soit expliqué avant ton départ, même si on avait décidé de retourner à la case de simple potes …. je sais très bien que je mentais à tout le monde. A moi même le premier.


Quand il disait aux gens qu'Alby était un simple ami, quand il était allé au bal avec Courteney, quand il avait ensuite passé la majeure partie de son mois d'aout au lit avec Michael …. Dorian prit une inspiration plus rapide, se voulant être discret, prenant sur lui pour ne pas montrer que en y repensant … quelle merde ! Non, c'était pas pour ça qu'ils étaient la. Pour revenir la ou tout avait commencé, pas pour se souvenir des mauvaises choses. C'est pourquoi, Dorian avait remonté ses deux mains au visage d'Alby, lui faisant doucement tourner la tête vers lui alors que lui-même avait un peu pivoté le haut de son corps vers lui.

- Toi, tu n'a pas idée d'à quel point j'ai pu te vouloir ! Et pas qu'à la fin d'année ! Quand tout a commencé entre nous, quand je t'ai revu en septembre …. tout le temps !


Et encore, en septembre c'était de façon quasi maladive. C'en était devenu une obsession. Ça mélangé à la jalousie de le voir dans les bras de l'autre pouf, c'était horrible. Sans plus tarder, Dorian avait franchi la distance qu'il y avait entre eux, allant poser ses lèvres sur celles d'Alby. Ce baiser n'avait rien à voir avec ceux partagés dans le couloir tout à l'heure qui étaient tendres. Celui-ci, comme bien souvent, démontrait ce que Dorian ne saurait expliquer avec les mots. Alors il se contenta tout simplement d'utiliser sa langue autrement, pour lui faire comprendre un peu ce à quoi il pouvait penser. Il finit par se séparer de ses lèvres, sans pour autant se reculer. A la place, il posa doucement son front contre celui d'Alby, les yeux baissés sur cette bouche qu'il venait d'embrasser pour lui murmurer :

- Alors revenir ici … avec toi, aujourd'hui … ça me rends heureux.


Tout simplement.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 01:38

- Je ne dis pas que je n’avais pas un pète au casque, je dis que je n’étais pas aussi débile que ton imitation ! Et désolé mais tout le monde n’est pas bilingue !

Moi-même avant de m’intéresser à l’allemand et ce seulement à cause de Dorian, les langues étrangère je m’en foutais pas mal. Juste le japonais à force de regardé des mangas en VO et parce que c’était cool comme langue. Mais pas pour autant que je savais y faire une phrase alors l’allemand pardon mais hein !

Et tout comme j’avais eu un peu de mal à lui dire que ça aurait été bien qu’on aille au bal ensemble, je voyais bien que l’idée, ou plutôt le fait que ça ne se soit pas réalisé touchait Dorian autant que moi. Pour autant je restais à le regarder simplement, à l’écouter, hochant la tête positivement quand il m’annonçait y être allé avec Courtney chose que je savais déjà. Le Facebook du lycée qui avait montré leur photo de roi et reine. Etant malgré tout pas mal brisé de notre séparation avec Dorian, ça m’avait fait plutôt mal sur le coup de la voir avec elle, sachant qu’il était déjà sortie avec elle. Après, c’était ainsi et je ne pouvais pas y faire grand-chose … Mais là, d’entendre Dorian me dire tout ça. Qu’il aurait vraiment aimé y être avec moi, et que malgré notre pseudo explication il mentait et se mentait à lui-même sur ce qu’il pouvait ressentir, ça me faisait d’un côté plaisir mais aussi beaucoup de peine. De savoir que pendant un moment il fut aussi mal. A cause de moi. Chose qui en plus était peut être la première fois mais pas la dernière … Et bien que caressant doucement Dorian de ma main dont le bras était posé sur le dossier de sa chaise, j’avais baissé les yeux, me sentant fautif de tout ça, de son mal être de l’époque quand Dorian avait finalement remonté ses mains sur mes joues pour me faire redresser la tête. Et si, j’avais une petite idée de combien Dorian pouvait m’en vouloir. Pour cette fin d’année, pour mon retour en septembre et tout ce que je lui avais fait encaisser à cause d’Ashley. De toutes les fois où j’avais pu lui en faire voir par la suite.

Alors son baisé, la soudaineté de celui-ci, ça m’avait un peu surpris. Mais pas pour autant que j’avais cherché à m’en défaire, juste à mettre un petit temps à y répondre, et un peu plus à y répondre vraiment. Allant rejoindre sa langue en même temps que j’avais bougé mes mains, en menant une dans le dos de Dorian et l’autre sur sa hanche. Mais à ma surprise, une nouveau elle, ce baisé fut assez court. Laissant malgré tout Dorian détaché ses lèvres des mienne pour poser son front contre le mien.

- Moi aussi …

Même si la tout de suite, reparlé de tout ça, de comment on c’était fait mal l’un et l’autre ce n’était pas trop comme retour dans notre passer mais disons que revenir ici après tout ça, c’était peut-être justement une belle revanche sur les évènements.

Détachant mon front de celui de Dorian, j’avais relevé une de mes mains a son visage, lui faisait redressé face à moi. L’admirant quelques secondes tout en le caressant du bout du pouce, commençant a affiché un petit sourire.

- Mais y’a un autre endroit aussi qui a marqué notre premier jour et où tu me dois quelque chose …

Et au fur et à mesure de mes mots, mon sourire c’était fait plus large, de façon plus qu’explicite quant à ce à quoi je pensais. Hé quoi de mieux qu’une turlute pour remonter le moral des troupes ?

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 02:04

Son front contre celui d'Alby, Dorian eu un léger sourire à entendre dire son cher et tendre, que lui aussi, ça le rendait heureux d'être revenu ici avec lui. En ce jour si spécial. Les connaissant, il s'en était fallu de peu pour qu'à la place ils ne rompent une nouvelle fois et ne ratent ce jour. Ne parlons pas de malheur, ou au moins évitons au maximum, puisque les coups dur et les malheurs faisaient partie intégrante de leur histoire. Il suffisait de s'en montrer plus fort. La surprise d'Alby était donc bienvenue, et au moins permettait de dire certaines choses, revenir sur des sujets plus délicats avec le bienfait de l'euphorie de la journée. Ça aidait à passer. Alby ayant détaché son front du sien, Dorian avait relevé son visage comme l'y incitait sa main, le regardant alors. C'est un fait, sentir les regards envieux, admiratifs et plein de désir pour lui de la part des gens était un de ses petits plaisirs de sa vie. Mais ce n'était rien comparé à ce qu'il ressentait quand c'était Alby qui le regardait. Souriant doucement, Dorian laissa ce silence confortable s'installer entre eux le temps qu'Alby prenne la parole. Ce qui ne devrait pas tarder à venir, vu le petit sourire qu'il affichait. Dorian ne tarda pas à savoir ce qu'il pensait, laissant un bref rire lui échapper.

- Comme si on allait partir d'ici sans y passer !


C'était l'évidence même. Un passage obligé. A son tour, il lui adressa un sourire, et un regard un peu plus intéressé. Se rendre dans ces toilettes ou s'était passé leur premier rapprochement physique, de manière involontaire à l'époque, et y faire un truc jamais fais la bas, c'était obligé. Dorian s'était rapproché une nouvelle fois d'Alby pour aller lui voler un baiser avant de se relever, l'invitant à en faire de même :

- Allons-y alors ! Offrons à ces lieux un spectacle qu'aucun autre de ces petits lycéens ne le pourront jamais !

Une fois Alby debout également, Dorian avait remit en place les deux chaises comme elles l'étaient avant. Qu'on remarque qu'elles avaient bougé pendant la nuit aurait été bizarre. Prenant à nouveau la main d'Alby dans la sienne, Dorian l'entraîna à sa suite, longeant la salle de classe pour retourner à la porte. Non sans un dernier coup d'oeil amusés aux lieux pour sa part, ils sortirent de la en prenant soin de fermer la porte derrière eux. Un peu mieux à l'aise et un peu plus motivé surtout, Dorian retrouva avec aisance le chemin jusqu'à ces fameuses toilettes, redescendant au rez de chaussé, ou se trouvaient ceux en question, arpentant les couloirs, la main d'Alby … plus dans la sienne. Celle de Dorian l'avait relâchée une fois les escaliers descendus, et avait trouvé une meilleure place sur le postérieur du brun. Se penchant de temps en temps vers lui pour aller déposer quelques baisers, que ce soit à son cou ou sa joue. Ou sur ses lèvres quand Alby tournait la tête vers lui. Une nouvelle fois, Dorian s'était penché vers lui, mais pas pour un nouveau baiser. A la place il avait juste rapproché sa bouche de son oreille, y murmurant :

- Tu sais aussi ce qui me plairait bien ? Te prendre la, dans le couloir, contre les casiers …


Il ponctua sa phrase par un bref et léger mordillement à l'oreille d'Alby sa main se crispant doucement à sa fesse, continuant cependant leur route jusqu'aux toilettes. Mais c'est vrai que l'idée de s'envoyer en l'air la ou ces petits lycéens innocents venaient récupérer ou déposer leurs affaires, aller à leur casier ou retrouver leurs camarades … de s'adonner à l'une de ces séances de jambes en l'air dont ils avaient le secret, Dorian trouvait cette idée drôlement excitante. Parce que c'était aussi et surtout un lieu public ? Il y a de l'idée ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 02:41

Krkrkr ! Oui allons-y ! Allons faire ce sur quoi il m’arrivait souvent de fantasmé quand je repensais a notre année lycée avec Dorian ! Certes les lieux publics et encore moins les toilettes publics c’était mon délire mais là, la donne était différente. D’une parce que c’était quelque chose de très agréable à recevoir, surtout venant de Dorian. Mais aussi parce que l’air de rien c’était aussi une petite revanche sur tout ce que j’avais pu subir dans ces toilettes, ce jour la compris. Alors après mettre levé de ma chaise, j’avais laissé Dorian les remettre toutes deux en place non sans un sourire amusé à le voir faire ou plutôt à le faire à ma place. Et après il viendra râler que je ne suis pas autonome. S’il me maternait moins aussi … Mais bon pour le coup, c’était juste amusant à voir. Et sans plus tarder une fois les preuves de notre passage dissimulé, nous voilà de nouveau main dans la main et encore une fois guidé par Dorian.

Et en cours de route, sans même que je ne m’en rende compte dans l’immédiat, la main de Dorian ne se trouvait plus à tenir ma main mais mes fesses. Dans le doute qu’elles se perdent sait-on jamais. Mais je trouvais ça amusant, en preuve mes petits ricanement quand celui-ci venait m’agresser de ses baisés, tournant de temps à autre la tête pour y répondre aussi, le tenant pour ma part par la tranche de son manteau. Et malgré tout, malgré le temps passé et tout ce qu’on pouvait faire avec Dorian, je m’étais surpris à avoir l’impression de rougir en l’entendant. Ressentant un bref frisson de plaisir à le sentir me mordiller l’oreille avant de tourner mon visage vers lui avec un sourire à la fois amusé et légèrement gêner.

- Mais t’es pas bien …

Faire ça contre le casier d’un pauvre petit lycée innocent. Peut-être le nouvel Alby de ces lieux. Puis même, c’était super gênant ! Imaginez que quelqu’un est capté notre présence et est prévenu les flics. On aurait l’air beau tous les deux ! Moi surtout ! A là il allait falloir beaucoup plus que quelques baisés et tripotage de fesse pour mon convaincre de la chose.

Mais bon de toute façon dans l’immédiat, l’opération toilette restait l’objectif numéro un. Alors aussi tôt que nous avions gagné les lieux, je m’étais empressé d’aller me coller a Dorian, passant un bras dans son dos et l’autre au travers de ses cheveux et alla sans plus tardé gagné ses lèvres pour un baisé passionné tout en continuant de marché a petit pas en direction de la fameuse cabine de toilette, celle tout au fond de la pièce. Relâchant brièvement le dos de Dorian le temps d’en ouvrir la porte, je nous avais fait entrer dans le petit espace, refermant avec plus ou moins d’aisance la porte derrière nous. Plaquant Dorian contre la paroi de la cabine tout en continuant de l’embrasser fougueusement, le souffle lourd contre ses lèvres tout en glissant mes mains le long de son corps, me retrouvant dans un état d’excitation plus qu’explicite.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 03:21

Si si, Dorian allait très bien. Parfaitement bien même. D'ou ça pouvait l'étonner de sa part une telle proposition ? Il lui avait proposé bien plus risqué comme endroit. Qu'un lycée oui. Mais désert. De base, il était quand même bien ambiancé par l'idée de se rendre à ces toilettes ( comme quoi leur histoire a comme de nombreux moments clés des passages aux toilettes … ) donc s'imaginer une petite baise sauvage contre les casiers était plus qu'excitant. Chaque chose en son temps. Pour le moment, c'était plus l'objectif toilettes la priorité.

Une fois arrivés sur place, aussitôt, il sentit Alby venir se coller à lui, ses bras autour de lui, une main à ses cheveux. Lui même avait remonté ses propres mains sur lui, alors qu'Alby venait l'embrasser avec fougue. Avec les pensées qu'il avait eu tout l'heure, Alby trouva sans aucun mal une réponse à la hauteur de ce baiser. Il le suivit, toujours dans ses bras, quand Alby les guida jusqu'à une cabine bien précise, s'y retrouvant assez rapidement. Retournant dans celle-ci, leurs lèvres toujours l'une contre l'autre, Dorian comprit qu'Alby avait refermé la porte de la cabine une fois à l'intérieur. S'il n'était pas tellement préoccupé par Alby, il aurait sûrement rit doucement. Pourquoi fermer la porte alors qu'ils étaient seuls ? Qu'importe ! Il se retrouva rapidement plaqué contre la paroi de la cabine, les lèvres du brun contre les siennes, leurs langues l'une contre l'autre et ses mains sur son corps, qu'il ressentait malgré leurs vêtements et leurs manteaux. Autant il aimait les fringues, autant elles étaient toujours de trop avec Alby.

C'est pourquoi Dorian avait passé ses mains sur le torse d'Alby, continuant à l'embrasser fiévreusement, et commença à ouvrir le manteau du brun, dans des gestes rapides, trahissant une impatience et une envie plus que certaine. Manteau ouvert, il le fit glisser le long des bras d'Alby, pour le lui retirer sentant les mains du brun en faire de même avec son propre manteau. Il le garda dans une main et tendit ce même bras de coté pour aller balancer le vêtement, le passant sur la porte de la cabine, posé dessus en hauteur. Pour la peine, il en fit de même avec son propre manteau, le faisant glisser sur ses bras rapidement pour ensuite l'envoyer rejoindre celui d'Alby. Ceci étant fait, Dorian releva ses mains pour les poser à nouveau sur Alby, à son cou, les y laissant un instant avant de les glisser sur lui, descendant sur son ventre, entre eux, et les passer à sa taille. Un peu à contre cœur, il délaissa les lèvres d'Alby, pour aller bien vite les poser à son cou, non sans un coup de langue vicieux à son oreille. Excité et envieux, et surtout motivé à donner à Alby de meilleurs souvenirs en ces lieux, Dorian s'était alors légèrement reculé de lui, autant que possible avec la paroi dans son dos et le brun contre lui du moins, pour lui adresser un regard assez clair quand à tout ça.

Il remonta ensuite ses mains sur son torse pour à son tour le guider fermement, vers les toilettes, et fit pression sur ses épaules pour le faire s'asseoir sur la cuvette, le regardant alors de haut. Il se rapprocha de lui, faisant écarter les jambes d'Alby des siennes. Ses yeux plongés dans les siens, Dorian ne tarda pas à finalement fléchir ses jambes. Sans quitter Alby du regard, il plia les genoux, descendant devant lui entre ses cuisses. Arrivé à genoux devant lui, Dorian rapprocha son visage de son entre jambes pour aller presser sa bouche contre le membre d'Alby au travers son jean, faisant plusieurs pressions dessus de sa bouche, une main sur l'une de ses cuisses, et l'autre l'ayant rejoint à le caresser par dessus son pantalon. Brièvement. Puisque cette même main remonta un peu plus haut, arrivant au niveau de la ceinture d'Alby pour la défaire, continuant pour sa part ses petites pressions sur son membre, qu'il sentait au travers ses vêtements. Ceinture ouverte, ce fut ensuite le tour du bouton puis de la fermeture éclaire, reculant son visage pour ce faire. Pantalon d'ouvert, Dorian avait remonté sa main à nouveau sur lui, écartant un peu plus les pans de son jean affin d'avoir un meilleur acces à son boxer, passant ses doigts sur son membre au travers du tissu jusqu'à les remonter au niveau de l'élastique.

- Lève-toi juste ...


Que Dorian puisse quand même lui baisser tout ça. Il aurait bien pu faire quelque chose sans en avoir besoin, c'est sûr mais ça aurait été moins pratique pour tous les deux. Alors, laissant Alby se relever brièvement, juste un peu, il abaissa rapidement boxer et jean d'un même mouvement, le laissant se rasseoir. Cela fait, Dorian avait rapproché son visage de l'entre jambes d'Alby. Il releva cependant ses yeux vers lui, adressant au brun un de ces regards d'allumeur de première avant de tout simplement abaisser sa tête pour venir passer sa langue sur son membre, la pressant doucement contre lui de sa base à son gland, avant d'y apposer ses lèvres et commencer une lente descente sur lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 04:13

Bien que des plus excité, a embrassé Dorian avec une fougue qu’il me connaissait bien dans ses grands moment d’excitation, j’avais malgré tout aussi un petit sourire de dessiné sur mes lèvres. De par la situation, notre présence ici, de comment les choses allaient de bon train. Mais malgré cette pensé inconsciente, j’étais surtout bien dans le moment présent, a profité pleinement de nos baisés, du corps de Dorian contre le mien. De ses mains que je sentais s’immiscé entre nous pour me retirer mon manteau, allant alors en faire de même avec le sien, juste dans l’optique de sentir encore plus son corps. Etre entravé par un pull c’est une chose mais un manteau c’est plus gênant. Nos manteaux retiré et expulsé par les soins de Dorian, j’avais reporté mes mains sur ses hanches, venant un peu plus me coller à lui, coller mon bassin contre le sien. Et mon excitation était telle que je frémissais au moindre geste de Dorian. A sentir ses mains se poser à mon cou puis à descendre sur moi jusqu’à mon ventre puis à ma taille. Nos lèvres séparé, j’avais pris une grande inspiration avant de relâché un soupire lourd de sens quand à mon état, à ce que me faisait ressentir Dorian par ses baisés à mon cou, a son coup de langue à mon oreille qui m’avait fait un peu sursauté, l’excitation encore. Puis doucement, j’avais senti Dorian chercher à se séparé de moi, ou du moins à me repousser un peu mais ce apparemment, juste pour pouvoir me pousser à son tour.

Après avoir croisé le regard de Dorian, lourd de sens quant à a son état et sans nul doute l’aura-t-il aussi compris du mien, je l’avais laissé me repousser, me guider à son aise. Et dans ce petit espace, pas mille solutions non plus. Bien que pour tout dire je m’étais pour l’heure imaginé la chose à me retrouver à mon tour plaqué contre la paroi même si l’idée que semblait nourrir Dorian était la plus logique, un réel retour aux sources. Me laissant donc faire, après un petit recule et pivotement, je me retrouvais assit sur les toilettes, les yeux relevé vers Dorian avec une respiration plus rapide qu’a la normal, plus forte du moins. Et à nouveau un petit sourire fortement intéressé et excité c’était dessiner sur mes lèvres, à voir Dorian faire. A le sentir écarté mes jambes des siennes. A commencé à se baissé devant moi ce sans détaché son regard du mien. Et à nouveau un large soupire s’était échappé de mes lèvres a pourtant simplement sentir Dorian faire pression de sa bouche au travers de mon jean. Mais c’était déjà si excitant. De savoir la suite. De sentir sa main s’y joindre aussi. Et je suivais tout ça avec une grande attention comme la, de voir la main de Dorian finalement remonté à ma ceinture pour défaire celle-ci tout en continuant de presser ses lèvres contre mon membre plus que réveillé mais ce depuis un petit moment déjà. Et une fois ma ceinture ouverte, ce fut bien vite au reste de mon jean de subir le même délicieux sort. Soupirant de nouveau fortement à le voir écarté mon jean mais surtout a bien vite sentir ses doigts par-dessus mon boxer. Autant dire que je ne m’étais pas fait prier pour relever mes fesses quand Dorian me l’avait demandé et ce sans glisser ou manqué de me casser la gueule malgré la précipitation de mon geste s’il vous plait.

Mon boxer baissé et moi-même assit correctement, nouveau soupir a simplement voir Dorian s’approché de mon entre jambe et … fausse alerte. Enfin oui et non vu que Dorian venait de relevé vers moi un de ses regards dont il avait le secret, de ce qui directement me lançait une grande bouffé de chaleur. Et à nouveau j’avais lâché un large soupire de plaisir cette fois, a sentir la langue de Dorian passé sur mon membre, allant appuyé une de mes mains contre la paroi de la cabine pendant que mon autre avait instinctivement trouvé place dans ses cheveux, sans y appuyé ma main mais a y crispé pour sur mes doigts au travers de ses mèches. J’avais rapidement penché un peu ma tête de côté, afin de pouvoir mieux voir tout ça, échappant a nouveau un large soupire, presque un râle de plaisir a sentir Dorian me prendre enfin en bouche, a crispé un peu plus mes doigts au travers de ses cheveux, suivant de ma main le mouvement de sa descente sur moi.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   28/4/2016, 12:07

Dorian n'avait aucun mal à ressentir l'excitation qui habitait Alby en ce moment même. Elle était plus que palpable, et il ne parlait pas spécialement de ce qu'il avait sous la main. C'était tout ce que sa tête tellement expressive exprimait. C'était chaque regard qu'ils échangeait ou que Dorian captait sur lui. C'était aussi chaque premiers sons qui traversaient la barrière de la bouche d'Alby, à la fois excitant et entraînants, mais surtout encourageant. De base il était vrai que pour Dorian il n'en fallait pas beaucoup pou s'exciter lui aussi. Mais il devait avouer que la, c'était encore différent de d'habitude. Le coté autre endroit, toute la journée à réellement trépigner d'impatience pour retrouver Alby afin de fêter leurs un an … Et de se retrouver ici, dans ces mêmes toilettes ou il y a un an il s'était retrouvé la tête entre les cuisses d'Alby suite à une glissade sur le sol tapissé de papier toilette …. ça l'excitait et l'emportait plus qu'il ne l'aurait pensé, alors que dans un sens, il s'y attendait quand ils étaient arrivés la.

Entendant le soupir qu'avait poussé Alby quand il avait simplement passé sa langue sur lui, il fut ravi de l'entendre exprimer son plaisir plus fortement tout en allant passer sa main das ses cheveux. Autant le coté lieu public était excitant pour le coté : il ne faut pas se faire chopper. Donc ne pas faire de bruit et tout ça, c'était de mise. Il devait avouer que de pouvoir à la fois faire ça ici, et d'entendre Alby comme s'ils étaient chez l'un ou chez l'autre, c'était clairement jouissif. La main d'Alby dans ses cheveux, les siennes sur les cuisses du brun, Dorian continua sa descente sur lui un premier temps, lentement, pour ensuite remonter sur son membre tout aussi lentement, sa bouche serrée autour de son membre. Il y appliqua quelques va et viens sur lui avant de remonter jusqu'à le sortir de sa bouche dans un léger bruit de succion, déplaçant l'une de ses mains pour venir à sa base, le tenir droit devant lui. Rouvrant ses yeux, Dorian releva le regard vers Alby alors qu'il sortait une fois de plus sa langue, et la rapprocha de nouveau de sa virilité dressée afin de venir le lécher, la bouche entre ouverte qui laissa échapper un léger soupir d'excitation, le regard rivé sur lui. Dorian continua de passer sa langue sur lui, ne détournant que très peu le regard, continuant de venir le lécher de façon légèrement obscène, à passer sur son membre en venant bouger sa langue contre lui, ne le quittant que pour mieux y revenir. Ouvrant un peu plus sa bouche alors il remonta jusqu'à son gland, ou il se fit un malin plaisir à venir y passer sa langue de façon insistante, à y donner plusieurs coups de ci de la quand il ne la glissait pas autour de lui. Le tout à regarder Alby autant que possible, se sentant lui même bien excité par rien que ça.

Il garda sa main posée à sa base quand Dorian se redressa légèrement sur ses genoux, sa langue quittant le sexe d'Alby, pour cette fois venir y apposer sa bouche, et très lentement, revenir descendre ses lèvres sur son membre. La bouche serrée autour de lui, Dorian déplaça sa main lorsqu'il arriva jusqu'à sa base, y pressant légèrement ses lèvres, brièvement, avant de remonter et cette fois commencer un rythme de va et viens sur son membre, un peu plus rapide qu'avant, plus régulier. Le tout en, encore une fois, s'ambiançant lui aussi dans tout ça. Pour preuve, alors qu'il continuait de le sucer, Dorian avait déplacé l'une de ses mains à son propre entre jambes, pour se caresser légèrement au travers de son pantalon, le tout avec un soupir plus ample contre son membre.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Rue-
Sauter vers: