AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   29/4/2016, 22:54

Ma main se crispant par petit à-coup dans les cheveux de Dorian, mon regard était rivé sur lui, la bouche entre ouverte à laisser échapper de long soupire de plaisir à le voir aller et venir sur moi d’une lenteur atrocement délicieuse, a sentir parfaitement ses lèvres descendre ou remonter sur moi. Petite interrogation à le voir si vite s’arrêter avant de voir et sentir venir tenir mon membre et surtout de voir son regard venir se plonger dans le mien. Ma bouche c’était un peu plus ouverte à le voir lui-même ouvrir à nouveau la sienne, échappant un nouveau soupire a sentir a sa langue venir se poser sur moi, nouvelle crispation de ma main aussi. Et encore une fois, c’était atrocement délicieux. De sentir sa langue ainsi, d’entendre ses soupirs, de le voir me regarder ainsi, déplaçant mon regard pour ma part entre ses yeux et sa bouche, bien plus intéressé il faut l’avouer par sa bouche. D’autant plus quand celle-ci, ou du moins sa langue encore une fois, était venu à se focaliser sur mon gland, prenant une inspiration plus lente et prolongé à cela, toujours à le regarder faire.

Et malgré le bien que cela faisait, quel ne fut pas mon bonheur à sentir Dorian revenir sur moi de toute sa bouche, échappant un plus long soupir à cela, le regard toujours des plus intéresser et ma main se crispant davantage dans ses cheveux, appuyant légèrement sur sa tête, surtout quand celui-ci arriva jusqu’à ma base. Et même si tout ça était exquis, j’étais encore plus satisfait à voir et sentir Dorian accélérer un peu le rythme, me procurent des sensations un peu différente mais tout aussi délicieuse. Et dans tout cas, mon attention avait été attirée un peu ailleurs, toujours entre mes jambes mais plus au niveau de mes genoux. A voir l’un des bras de Dorian bougé le long de son propre corps et semblerait bien entre ses propres jambes. Nouvelle inspiration tout en me redressant légèrement, penchant un peu ma tête sur le côté pour voir un peu mieux ça. Et en effet, c’était bien ce qu’il me semblait. Et outre la petite pensé de si c’était moi qui faisait ça je me ferais engueulé, je trouvais ça surtout très excitant. Le trip du pervers mateur le retour. Et c’est ainsi a regardé du mieux que je pouvais Dorian se caresser que ma main c’était un peu plus refermé sur ses cheveux, pressant un peu ses descente sur moi tout en y allant de soupire un peu plus poussé, vraiment bien ambiancé entre le visuel et les sensations ressentie.

- Mais … ouvre ton pantalon …

Avais-je demandé dans un souffle bien excité, envieux d’en voir plus. De voir Dorian se toucher pleinement pendant que je sentais sa bouche sur moi. De le voir ce faire du bien tout en m’en faisait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   30/4/2016, 13:52

Il avait vaguement sentit Alby un peu bouger le haut de son corps. Connaissant la bête, c'était sûrement pour le voir à l'oeuvre. Mais le voir ainsi avec ce qu'il lui faisait avec sa bouche, pour avoir une meilleure vue quand ses cheveux décolorés ne venaient pas lui gâcher la vision. Il lui jeta tout de même un coup d'oeil pour le voir, et non, son regard n'était pas dirigé vers sa bouche, mais vers ce qui se passait plus bas, sur ce que Dorian faisait à son propre entre jambes. Il ne savait pas si Alby avait une excellente vision de la chose ou si son imagination faisait le reste, mais il sentit alors les doigts d'Alby se resserrer un peu plus sur ses cheveux et sa main se presser un peu plus sur son crâne lorsqu'il descendait sa bouche sur lui, accompagné par des soupirs plus audibles. Et bien, tout ceci ne faisait qu'accroître l'excitation de Dorian. Déja pas mal ambiancé par tout ça, par les lieux et tout, par cette petite soirée ( oublions son malaise de tout à l'heure voulez-vous ? ) sentir la main d'Alby se faire plus ferme dans ses cheveux avait le don de le mettre dans tous ses etats. Sans demander à ce que bien sûr il ne lui demande de les lui tirer comme un fou au point de les lui arracher, mais ça allait avec le fait qu'il aimait voir Alby plus dominant dans ces moments-la. Ça le changeait un peu que de le voir plus hésitant dans la vie de tous les jours. Ah, que c'était excitant tout ça ! A la fois sentir le membre dur d'Alby dans sa bouche et caresser sa propre virilité au travers de son pantalon. Même si les sensations étaient un peu moindres qu'une bonne branlette, ça restait pas mal excitant. Soupirant contre le membre d'Alby par moments, il continuait ses montées et descentes, s'appliquant à serrer doucement ses lèvres autour de lui.

Entendant Alby commencer à parler, par réflexe, Dorian avait relevé les yeux vers lui. Hum ce relent d'excitation qui le gagna en entendant ses mots, et la façon dont il les avait dit bien sûr. Et d'ailleurs ça l'amusa plutôt. Lui même, si Alby était en train de lui faire une pipe, juste pour lui dans l'idée et qu'il commençait à se tripoter, il aurait sûrement râlé. On s'occupe de lui ou pas, merde quoi. Alors en un sens si Alby ne lui avait rien dit, il ne lui en aurait pas voulu, mais cette invitation lui plaisait bien mieux. Alors, pas de problème, il allait l'ouvrir son pantalon ! La priorité restant tout de même faire du bien à Alby, Dorian continua bien entendu de monter et descendre sa bouche sur lui, agitant sa langue contre son gland lorsqu'il arrivait à son extrémité, descendant sa bouche plus vivement sur tout son long pour remonter en aspirant légèrement. Sa main qui se caressait, elle, avait cessé cela pour remonter à sa ceinture, qu'il ouvrit rapidement, suivit de son pantalon. Profitant d'être à genoux devant lui, Dorian descendit légèrement son pantalon pour pouvoir libérer plus aisément son propre sexe.

Il lâcha un soupir un peu plus fort, de satisfaction et d'excitation quand il passa sa main sur lui. Déja ça, c'était meilleur qu'au travers ses fringues, il n'y avait pas photo. Il se caressa ainsi un petit temps, juste de sa main sans se prendre pour autant, passant sa main sur lui à profiter encore un peu de ça, faisant un peu grimper sa propre excitation, avant de finalement se prendre en main. Nouveau soupir plus ample de sa part à cela. Un peu plus motivé, même s'il l'était déjà très bien n'en doutez pas, il s'activa un peu plus également sur le membre d'Alby. Même si lui même ne se branlait pas de façon énergique, c'était davantage le cas pour ce qu'il faisait de sa bouche. Dorian y alla de façon bien plus franche, plus vive sur son membre. Il descendait à chaque fois jusqu'à sa base, sans marquer de temps d'arrêt, soupirant contre lui. Pour être enjoué, il l'était ! Sa respiration s'emballait légèrement, pas que pour l'excitation ressentie, mais c'est juste qu'ainsi, il ne prenait pas le temps de faire une quelconque pause pour respirer correctement. Ça allait il ne s'étouffait pas pour autant pas de souci. Il y avait des priorités dans ce monde et la sienne était de continuer de le pomper dans la joie et l'allégresse.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   8/5/2016, 09:40

Vraiment bien excité par tout ça, ce que me faisait Dorian, l’ambiance, le fait de le savoir ce toucher au travers de son pantalon et bientôt plus, c’était vraiment enivrant, accélérant pour le coup un peu plus ma respiration, le regard toujours des plus attentif à tout ce qui se passait entre mes jambes. Et bien que j’attendais que Dorian passe au niveau supérieur pour lui-même, je ne pouvais qu’échapper un nouveau soupire de plaisir à le sentir continuer ainsi ses vas et vient sur mon membre. A sentir sa bouche serrer autour de moi, sa langue s’agité contre mon extrémité, crispant davantage ma main dans ses cheveux dans ces moment-là et la pressant quelque peu sur son crane quand il venait à descendre ses lèvres autour de moi.

Et bien que je m’étais rapidement replongé dans tout ça, a profité de ce que me faisait Dorian, à nouveau mon attention avait été attiré par le mouvement qui se faisait entre ses jambes. Echappant un nouveau soupir plein d’excitation tout en me redressant et penchant légèrement de côté pour tenter de voir ce qu’il s’y passait. Certes l’angle de vu n’était pas fabuleux mais suffisant pour me permettre de voir ce que je voulais, m’animant de plus belle, à me faire ressentir une large vague de chaleur au travers de mon corps, des plus excité à voir et sentir tout ce qui se passait dans ses toilettes, encore plus à entendre le soupir de Dorian au moment où sans doute il venait de se toucher pleinement.

- Haa … C’est bon Dorian …

Tout ça. Le fait de voir sa main semblé plus active entre ses jambes, a se branler. Et de le sentir plus actif sur moi aussi, il allant de façon plus vive dans ses monté et descente, le tout sans s’arrêté mais en me prenant entièrement. Et que c’était excitant ! Tout comme Dorian, ma respiration c’était fait plus forte et rapide, en adéquation avec ce qu’il me faisait ressentir, tout le plaisir qui commençait à me prendre de plus en plus au trip, envieux de plus. De continué tout ça et en même temps de ressentir le plaisir de jouir. Mais pour l’heure je me retenais encore un peu, à vouloir encore en profiter. J’avais remonté mes deux mains sur la tête de Dorian, de part et d’autres à suivre ses mouvements, mes mains crispé sur son crane mais sans pour autant appuyé dessus plus que ça, après tout, il y allait très bien tout seul. Par contre je m’étais redressé, cela pour en fait aller m’appuyé le dos contre les toilettes, fermant les yeux pour profiter un peu plus pleinement de tout ça tout en laissant un peu brusquement tombé ma tête en arrière.

- Aie ! …

Combo mur plus tirette de la chasse d’eau dans le crane. Enfin, occupé a autre chose-là, j’avais cette fois ci un peu plus pressé mes mains sur la tête a Dorian, qu’il ne s’occupe pas de savoir ce qu’il m’arrivait. Ce qu’il me faisait était bien plus plaisant que je ne pouvais avoir mal. Et d’ailleurs, ça devenait très dur de ce retenir davantage. Pas vraiment envie de ça d’ailleurs mais d’autre chose.

- Mais attends … J’veux voir …

Et par ça j’entendais tout. Voir Dorian me sucer, me finir, mais aussi le voir lui-même se toucher même si je doutais qu’il allait pour sa part venir, d’autant plus avec ce qu’il m’avait dit tout à l’heure. Mais pour le moment, ayant toujours mes deux mains sur le crane de Dorian, j’y avais fait un peu pression pour le faire s’arrêter, le faire me relâcher, ce juste le temps que d’une main je prenne appui contre le mur et ne me relève debout devant Dorian tout en l’invitant à revenir me prendre en bouche. Nouveau soupir des plus explicite, profitant brièvement de ça avant de me pencher un peu de côté, une de mes mains toujours appuyé contre le mur pendant que l’autre était à sa place dans les cheveux a Dorian, me penchant donc pour le voir de nouveau et surtout mieux, le voir ce branler lui-même, vision encore une fois des plus excitante.

- Mais … Branle moi aussi en ouvrant la bouche …

Petite façon de me finir que j’appréciais toujours beaucoup que de me voir venir dans la bouche de Dorian.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   8/5/2016, 21:13

Ce n'était pas que bon pour Alby. Ça l'était aussi pour Dorian. La satisfaction d'entendre Alby soupirer ou sentir son corps réagir, et ses mains sur son crâne suivre les mouvements de montées et descentes de sa tête. Ça et encore une fois l'ambiance, cette soirée entière. Plus sa propre main sur son membre à se masturber en même temps, c'est sûr. Brièvement, au milieu de tout ça, l'esprit de Dorian divagua, et s'imagina ce que ça aurait donné s'ils avaient fait ça du temps du lycée. Pas le premier jour, ça, pour l'un comme pour l'autre ça n'aurait pas été possible. Quoique pour Alby, vu qu'il était attaché aux toilettes …. mais ça aurait été amusant de faire ça avec lui pendant leur petite période de mise en couple datant du lycée. Ça aurait sûrement valu une crise cardiaque de la part d'Alby pauvre petite crevette sans défense à l'époque.

Il sortit légèrement de ses divagations en sentant Alby gigoter sur ses chiottes, sans le gêner dans sa noble tâche cependant. Dorian ne chercha pas, le laissa faire sa vie, mais voulu remonter ses yeux vers lui pour voir ce qui se passait un peu plus haut. Pourquoi est ce qu'il avait laissé échappé une exclamation de douleur. Allons bons, qu'est ce qu'il avait encore fait ? Sodomie surprise avec un balais à chiottes qui traîne ? Dorian ne le saura pas, vu que les mains d'Alby s'étaient faites un peu plus insistantes sur sa tête pour qu'il continue sans aller voir. Tant pis, même s'il aurait bien aimé avoir le nouveau volet des bourdes d'Alby pendant les galipettes. A la place, il continuait de le sucer allègrement tout en se branlant également. Et il semblerait qu'Alby ait la bougeotte ce soir. Vouloir voir …. Oui ça c'est pas une nouveauté non plus, il savait bien que c'était le plaisir d'Alby que de mater. L'impression d'avoir droit à un porno en live et gratuitement. Obtempérant sagement, Dorian relâcha le membre d'Alby en ralentissant légèrement son propre mouvement sur sa virilité, regardant Alby bouger, se mettre debout devant lui, qui était toujours à genoux le pantalon ouvert. Dorian ressenti parfaitement ce nouveau regain d'excitation en voyant Alby comme ça dressé devant lui, échappant un souffle plein d'envie avant de revenir le prendre en bouche de façon bien joyeuse. La main d'Alby dans ses cheveux, il y alla pleinement sur lui, sentant que pour sa part, l'envie de plus que ça se faisait. Venir le sucer lui et qu'il n'ait rien d'autre après, c'était déjà arrivé bien sûr. Mais ce soir, il en avait très, très envie.

Encore un Mais ? Et bien, ça en faisait beaucoup pour cette pipe dites donc. D'ailleurs il était limite inutile de commencer ses phrases dans un semblant de politesse. Surtout pour ce qu'Alby disait ensuite, mais parce que ce n'était pas Dorian qui allait râler parce qu'Alby ne prenait pas de gants avec lui. Du tout. Alors le branler en ouvrant la bouche ? Aucun problème. Comprenant aussi pourquoi Alby lui disait ça, Dorian s'exécuta. Remontant une dernière fois en serrant ses lèvres autour de lui, un peu plus lentement afin d'agiter un peu sa langue contre son membre, il finit par le relâcher entièrement, se contentant de le branler. Pas vraiment sur le même rythme que lui, n'étant pas pour sa part sur sa fin. La bouche ouverte près de son gland, Dorian avait relevé les yeux vers Alby, lui offrant un nouveau regard d'allumeur, sortant quelques fois sa langue, la tirant vers son membre pour donner quelques coups contre son gland jusqu'à ce que finalement, Alby ne vienne. Il continua de le branler tout du long de sa jouissance, ouvrant largement le bouche pour laisser à Alby le libre loisir de mater entièrement la scène à son aise. Il cessa doucement ses va et viens, gardant la bouche encore ouverte quelques secondes avant de rapidement la refermer pour avaler ce qu'Alby venait d'y mettre, pour venir le prendre une dernière fois en bouche, descendant et remontant tout aussi lentement sur lui, dans une dernière caresse buccale. Dorian relâcha finalement son membre et releva les yeux vers lui. Il n'y a pas à dire, voir le brun comme ça alors qu'il venait de jouir, c'était très excitant. Il remonta son pouce à sa lèvre inférieure pour le passer dessus, avant de se relever.

- A mon tour maintenant ….

Ne soyons pas égoïstes voulez-vous ? Une main sur son sexe qu'il branlait lentement, l'autre il la passa autour de la taille d'Alby, le rapprochant de lui pour aller rapidement gagner ses lèvres. Alby était encore un peu à l'ouest ? Pas lui. Définitivement pas. Relâchant sa bouche, Dorian vint embrasser sa joue, sa mâchoire, pour arriver à son oreille qu'il mordilla légèrement.

- Alors … ça ne te dirais pas d'aller nous envoyer en l'air contre les casiers ?


Histoire de, il redonna un coup de langue à son oreille, avant de redescendre sur son cou embrassant sa peau.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   10/5/2016, 18:56

Des plus impatients quant à la suite, quant au fait de me voir venir dans la douche de Dorian, mon regard était à présent rivé sur lui, sur cette bouche. La mienne entre ouverte a soupirer de façon un peu plus prononcé et rapide entre la vision du truc et les sensations ressenti. Certes c’était un peu moins agréable ou prononcé que de sentir ses lèvres autour de moi mais pas de souci, tout ce qui se passait dans ma tête en le regardant ainsi comblait largement la chose. Ma main toujours à la tête de Dorian, je l’avais remonté sur son front, tirant doucement ses mèches en arrière mais tout en refermant mes doigts dessus, que ceux-ci ne viennent pas me gâcher mon spectacle. Et ma respiration continuait de s’accélérer, remuant malgré moi par de petit tressaillement mon bassin vers Dorian, un peu plus quand celui-ci venait ajouter au spectacle de petit coup de langue a tout ça.

Ma main se crispant un peu plus dans ses cheveux pendant que mon autre main se refermait en poing contre la paroi des toilettes, je commençais à avoir de plus en plus de mal a gardé mon calme, à tenir ma respiration. Mon regard vacillait entre l’entre jambes de Dorian, m’excitant davantage à le voir se branler lui-même avant de finalement fixer mon regard sur sa bouche, ouvrant un peu plus la mienne pour en échapper un râle de plaisir intense alors que je venais à présent dans la bouche ouverte de Dorian, à me voir me déverser dedans, vision qui pour un final était des plus excitant. Entièrement venue, un peu à l’ouest, j’avais néanmoins par réflexe de pressé la tête de Dorian contre moi quand celui-ci était venu à nouveau me prendre en bouche mais l’avais relâché tout de suite après.

Un peu rougis de plaisir, les idées pas bien claires mais un sourire béat sur les lèvres, je regardais alors Dorian se relever vers moi, affichant un petit air amusé à son histoire de tour. Dans mon état plus un sourire a la krkrkr. Mais pas le temps de faire plus de commentaire que Dorian venait de passé son bras autour de moi, venant m’embrassé en trouvant une réponse encore un peu étourdi par ce que je venais de vivre. Gardant les yeux fermé, je continuais d’affiché un sourire en sentant les lèvres de Dorian embrasser mon visage, mes mains relevé contre son torse.

- Et tu comptes y aller comme ça ?

En mode vieux pervers la bite a l’air qui se tripote dans les couloirs d’un lycée. Glam ! Enfin c’était dit avec un petit rire amusé, mon cerveau s’étant occupé de se jouer la scène. Pour peu qu’il se mettait à me poursuivre ainsi à travers les couloirs et ça pouvait limite devenir glauque. Mais bon plus sérieusement, à reprendre une inspiration à nouveau plus poussé en sentant ses lèvres sur mon oreille, sur mon cou, j’étais dans les faits un peu plus hésitant.

- Mais si … Pour une raison ou une autre y’a quelqu’un qui débarque …

Des flics prévenus de mouvement dans le bâtiment. Pire ! Monsieur Brown qui repassait voir si on avait bien fermé ! Encore et toujours la peur d’être surpris, pas le trip du lieu public, du moins par autant que Dorian et passé la pipe dans les chiottes, pas spécialement le trip du lycée non plus. Mais bon après, c’était notre soirée, j’avais envie de faire plaisir a Dorian aussi. Tout ce négocie dans la vie après tout.

- Si je dis oui tu mettras de toi-même un nouveau costume ? …

Parce que si c’était super cool que de voir Dorian dans un costume de fille bien sexy, ça l’avait été mais mille fois plus quand c’était lui-même qui m’en avait fait la surprise. Comme dit, tout ce négocie dans la vie.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   10/5/2016, 20:24

Bien sûr qu'il comptait y aller comme ça. Pourquoi se prendre la peine de tout refermer pour faire quelques pas dans un lieu désert et s'y envoyer en l'air ? Et se refaire une petite beauté au passage ? Ralala, quel esprit pas pratique des fois ces Américains.

- Ouais, et ?


Ou était le problème ? C'est sans souci que Dorian ira la dehors dans ces couloirs le pantalon d'ouvert. La question était, d'ou ça surprenait Alby en fait. Et puis d'ailleurs, il avait vu comment il était lui au passage ? Le pantalon davantage baissé, le visage encore bien explicite quand à ce qu'il venait de faire, il n'était pas mieux ! Sa tête enfouie dans le cou d'Alby, Dorian roula des yeux en l'entendant commencer à chercher des excuses pour ne pas y aller.

- Mais non, il n'y aura personne …. tu veux que qui vienne ? Un fantôme ?


Répondit Dorian en embrassant de manière plus insistante le cou d'Alby, passant sa main posée sur lui sous ses vêtements, à remonter dans son dos autant qu'il le pouvait. Non mais vraiment il voulait que qui débarque ? Il pensait pas que son pote la, Brownie ou il ne savait plus qui, s'imaginait bien qu'ils n'allaient pas venir ici sagement en pèlerinage et se recueillir ? Lui aussi a été jeune un jour. Et si, dans le pire des cas il y avait quelqu'un ….

- De toute façon on entendrait ça rapidement, stresse pas ...


Et alors ils n'auront plus qu'à se planquer. Si dans sa jeunesse des types ont essayé de coincer Alby dans un casier comptez sur Dorian pour y parvenir ! Malgré ses trips exhib, il y a une différence entre l'excitation du risque, et réellement se faire prendre. Sans mauvais jeu de mots cette fois. Bien que dans le fond, il ne serait pas plus gêné que ça. Ce serait la suite au poste qui l'emmerderait bien par contre. Continuant ses baisers et caresses de plus en plus insistantes, il prenait son mal en patience le temps qu'Alby ne daigne se décider. Par contre, il ressentit comme un coup de froid quand ce petit con y alla de son chantage. Du chantage parfaitement. Dorian s'était redressé, cessant baisers et caresses pour le tuer du regard. Autant que possible en ce moment même du moins.

- Non mais toi …. Est ce que je profite de toi pour obtenir des trucs de ta part ?


Ça lui était sûrement arrivé, mais moins qu'Alby ne le faisait … Parler de costumes, la, ce soir maintenant, quelle merveilleuse idée tiens. Bon. De toute façon, regardons les choses en face : la fois ou Dorian avait revêtu de lui même un costume pour son bon plaisir, il était évident que ça n'allait pas être la dernière. Le temps simplement de se recharger en courage et tout ça. Ou bien être confronté à un cas de force majeure comme le jour ou il avait enfilé les vêtements de Leia. Le décoloré ferma brièvement les yeux avant de les rouvrir, regardant Alby.

- Bon … d'accord. Mais t'en parles plus pour le moment ok?


Il secoua légèrement la tête en soufflant, avant de se rapprocher rapidement de lui pour cette fois gagner ses lèvres, dans un baiser de suite animé. C'est bon ? Content ? On peut baiser la maintenant ou il faut encore autre chose pour qu'il se décide ? Se relâchant au passage, Dorian avait passé ses mains sur le torse d'Alby, pour aller ouvrir un à un les boutons de sa chemise. C'est sûr qu'il n'avait pas besoin de lui retirer le haut pour ce qu'il avait en tête, mais c'était quand même plus sympa de pouvoir toucher librement son corps sans être entravé par ses vêtements. Et puis aussi il lui fallait bien ça pour changer ses idées, puisqu'il avait déjà, malgré lui, commencé à réfléchir à quel costume il pourra mettre. Vous comprenez un peu l'urgence la ? Chemise ouverte, le temps qu'Alby ne lui donne son accord, il libéra sa bouche pendant que ses mains se posèrent sur son ventre, caressant sa peau en remontant lentement jusqu'à son torse.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 09:42

Malgré la revendication que je venais de formuler, il fallait avouer que les baisés, les caresses et de façon général l’entrain de Dorian étaient des plus agréable à ressentir. Mais j’avais tout aussi vite ressenti le malaise si on peut dire une fois mon souhait exprimé. Petit moment de malaise a son regard, a me demandé si c’était vraiment bien d’avoir fait cette demande dans un moment pareil. Bon après, le coup du regard de tueur, j’avais l’habitude de le subir sans que celui-ci soit forcément mit à exécution. Eeeet … Non c’est vrai, Dorian ne profitait que rarement de moi pour obtenir des trucs en contrepartie, ou sinon c’est que je ne m’en rends pas compte, chose tout à fait possible je dois l’avouer. Mais bon dans l’immédiat, j’attendais de savoir si Dorian était véritablement vexer de ma demande ou … ou bien s’il y avait moyen que ça passe. Et la réponse ne tarda finalement pas à venir. Me retenant de sourire de façon trop victorieuse, affichant juste un rictus au coin de mes lèvres, je devais avouer être plutôt fière de mon coup. Bah oui, après tout c’est notre soirée et même sans ça, j’aurais forcement fini par accepté l’envie de Dorian. Même si je n’étais pas réassuré a l’idée de faire ça dans un lieu « public », surtout en plein couloir, même pas dans une classe, le lieu restait tout de même désert et a moins d’un gros pas de bol monumental, il n’y avait pas de risque que quelqu’un débarque. Donc au final, ma demande, ce n’était qu’une excuse pour le taquiner … Et m’assurer une soirée sympa.

Mais rapidement, Dorian était venu gagner mes lèvres, m’empêchant un peu de pouvoir me prononcer d’une façon ou d’une autre. Pas pour autant que c’était désagréable, répondant d’ailleurs avec entrain a son baisé. Un peu acculé contre le mur des toilettes, j’avais mené mes mains sur les hanches de Dorian, les y posant pendant que je sentais les miennes venir ouvrir ma chemise. Heu, bon on pour aller faire ça dans le couloir mais avec quand même un minimum de fringue histoire de, si jamais un repli était à mettre en place. Le baisé prenant fin, j’avais pris une longue inspiration, de par l’excitation qui me regagnait malgré tout, les caresses de Dorian et l’ambiance de tout ça, ramenant bien vite mon regard vers le sien.

- Bon d’accord … Mais … Enfin tu me fais ce que tu veux mais on y passe pas trois heures non plus !


J’étais de nouveau assez excité même à l’idée que ce soit moi qui soit pris, la n’était pas le souci. Et avec ces délicieux préliminaires, j’avais même assez envie de cette suite. Mais encore une fois, la peur d’être surpris ou quoi, surtout dans une position qui avouons-le, ne serait pas du tout à mon avantage donc même si Dorian n’avait pas vraiment la notion de ce qu’était un coup rapide, minimisons autant que possible la suite.

- Et laisse-moi remonter mon pantalon … J’vais me casser la gueule sinon …

Soyons réaliste sur ça aussi, j’étais déjà pas bien doué de mes mains et mes pieds en temps normal, ne vouons pas d’entrer de jeu cette expédition vers les casiers à l’échec en allant par exemple m’éclaté la gueule sur les lavabos en sortant de la cabine de toilette. Je suis sûr d’être assez doué pour y arrivé.

- Aller je te suis … sale pervers …

J’avais dit ça en souriant légèrement, allant rapidement voler un baisé a Dorian tout en commençant à essayer d’attraper mon pantalon. D’habitude c’était lui qui m’appelait comme ça. Là quand même, vouloir a tout pris s’envoyer en l’air contre les casiers de notre ancien lycée, c’était bien pervers comme désire je trouvais.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 11:53

Ça y est, c'est bon ? Il était content d'avoir encore eu gain de cause ? Tss vraiment, ce gars lui fera faire n'importe quoi. Sérieusement, en débarquant ici, jamais il ne pensait à mettre des vêtements de meuf. Aller, pour déconner, ça peut passer, vite fait, qui ne s'est jamais travesti un jour ? Mais les mettre dans un tout autre contexte ça par contre, il ne s'y était pas trop attendu. Ni non plus que son mec ne lui en fasse porter assez souvent de ces conneries. La preuve étant depuis qu'il avait enfilé le costume de cette chère Leia, pour le moment Alby en était arrivé à une moyenne d'un costume par mois. Le temps pour Dorian de récupérer un semblant de dignité, et que s'il en demandait trop par contre, c'était pas aussi sûr que ça passe aussi bien. Ou alors, Dorian enfilera le vêtement mais juste pour le narguer, le foutre en chien, et ne pas le laisser le toucher. Oh tiens, il se notait celle-la, le jour ou il voudra l'emmerder. Une façon de plus vous lui direz. Pour en revenir au sujet principal bien qu'il ne s'en éloignait pas trop, c'était vendu, Dorian allait encore porter un costume débile pour ses beaux yeux. Et tirer son coup au passage.

Face à lui, l'état de béatitude que ressentait Alby suite à sa jouissance semblait s'estomper, lui ramenant son mec un peu plus dans le présent, dans l'action qui se déroulait ici. Soit simplement s'embrasser Pour le moment encore dans cette cabine. Le baiser terminé, Dorian avait rouvert les yeux pour croiser le regard d'Alby. Il ne cacha même pas un petit sourire pervers quand Alby lui dit que c'était d'accord. Bien que la suite, non pas le cassa dans son élan, ça il lui en fallait plus, mais ne lui plut pas des masses. Ne pas y passer trois heures. Non content d'être sûr que Dorian allait de nouveau enfiler un costume, il se permettait de raccourcir le temps des galipette à venir ?

- Non mais comme si lorsque je te prenais ça durait trois heures ….


Il se rendait compte ce que ça faisait, trois heures de baise intense ? On ne dirait pas. Alors, bien sûr, il devait l'avouer, petit à petit, avec de l'entraînement et un bon maître, Alby tenait de plus en plus longtemps. Dans une posture ou l'autre. Mais de la à tenir jusqu'au petit matin et la, réellement risquer de se faire chopper, Dorian en doutait fortement. Enfin, dans tous les cas, Dorian ne comptait pas accélérer les choses au risque de ne pas en profiter pleinement. Par réflexe, Dorian avait baissé ensuite les yeux sur ledit pantalon d'Alby. Ça par contre, c'était une riche idée.

- Ouais, fais ça. On a quand même le temps pour.


Pour qu'Alby remonte son pantalon et évite de se casser la gueule. Un accident était si vite arrivé, surtout qu'avec ce qu'il avait entendu, il s'était cogné tout à l'heure, ou fait mal peut être. Avec le martyr qu'il avait souffert des suites de leur tatouage, ne brutalisons pas plus que ça ce pauvre être fragile. Secouant brièvement la tête d'un air réprobateur, malgré l'air excité qu'il arborait, Dorian lui répondit après qu'Alby ne lui ai volé un baiser.

- Sale pervers sale pervers …. on en reparlera de ça quand je verrais ta tête face à un prochain costume....

Et la, Dorian savait qu'il aura droit à la bonne tête de gros pervers des familles ! Bon aller, pour la forme et vu que ça semblait perturber cette pauvre crevette, Dorian avait également remonté son propre pantalon, sans prendre non plus la peine de tout fermer. C'est donc dans une tenue à peu près descente qu'il ouvrit la porte de la cabine, faisant gaffe à ne pas faire tomber les manteaux au dessus de cette porte restés la. Passant une main en arrière, il prit entre ses doigts ceux d'Alby pour le guider à sa suite, passant devant les cabines vides, sur un pas légèrement pressé. C'est pas tout, mais ils discutaient tout ça, mais il y en avait un ici qui aimerait bien s'envoyer en l'air. Cependant, Dorian n'alla pas jusqu'à la porte. Arrivés devant les éviers, Dorian s'était retourné vers Alby, cessant leur trajet, et avait relâché la main du brun pour les poser à ses hanches. Lui adressant un regard, l'air d'allumeur qui allait avec en faisant un rapide aller retour entre ce que sa chemise ouverte laissait apparaître et ses yeux, il s'expliqua brièvement sur cet arrêt.

- Commençons un peu par la, tu veux bien ?


Arrêt qui n'en 'était pas trop un, vu que Dorian avait commencé à pousser doucement Alby en direction des éviers, jusqu'à ce que les fesses de celui-ci ne heurtent l'un des lavabos. Avec un sourire en coin, Dorian l'avait alors tout simplement incité à se retourner, pour lui faire dos, et face à la glace devant eux. Il n'y avait pas de signification la dedans, pas de rappel du bon vieux temps passé dans ces toilettes ou Alby des fois attendait que Dorian ait fini de se refaire une beauté, de s'assurer être le Wilde le plus baisable du bahut, rien de ça. Ses mains posées aux hanches du brun, Dorian avait alors agrippé le pantalon pour une nouvelle fois le baisser, avec dans le même mouvement son boxer. Bien la peine de remonter tout ça pour faire si peu de chemin au final. Dans son dos, Dorian avait passé ses mains sur chacune des cuisses d'Alby, remontant rapidement à ses hanches avant de bifurquer à ses fesses, ou il laissa ses mains un peu plus longtemps, caressant tout ça de façon plus ou moins insistante tout en allant déposer un baiser à la nuque d'Alby. Bon aller, il avait sûrement compris pourquoi il s'était arrêté la. S'il voulait que Dorian fasse ça vite dans les couloirs, certes, mais il y avait un truc sur lequel il ne pouvait pas faire l'impasse comme on pouvait le faire chez lui même. Laissant une de ses mains à une fesse, Dorian avait remonté l'autre à sa propre bouche, venant humidifier généreusement ses doigts en jetant un coup d'oeil à Alby par le biais du miroir. Un miroir. Avec l'un qui aime mater et l'autre qui s'aimait, c'était vraiment l'accessoire parfait. Ça et une caméra. Rapidement, il rabaissa sa main pour aller glisser ses doigts entre les fesses d'Alby, venant en un premier temps caresser son intimité, y exerçant de légères pressions en y décrivant soit de légers cercles, ou quelques caresses. En attendant son autre main caressait encore un peu sa fesse. Même si Alby semblait moins stressé à chaque fois à l'idée d'être pris, que lui même était très excité, il préférait ralentir juste pour le préparer. Les mauvaises surprises, plus question. Évitons les tant qu'on le peut. Lentement alors, il fit pénétrer un premier doigt dans son intimité, l'y glissant doucement. Il y fit quelques va et viens, lents, avant de le reculer et y ajouter un second doigt pour continuer ses caresses, écartant un peu sa fesse de son autre main. Tiens tiens …. Même si Alby venait de jouir et tout ça, c'est avec un petit sourire, caché dans la nuque d'Alby à embrasser cette dernière doucement que Dorian alla l'air de rien, effleurer de temps à autre cet endroit bien sensible en lui, tout en continuant de le préparer bien sûr.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 14:15

Petit regard mi blasé à l’attention de Dorian suite à sa réponse sur l’histoire des trois heures. Il était obligé de faire comme s’il n’avait pas compris que je disais ça de façon imagé ? Et quand bien même oui ça ne durait pas réellement trois heures le fait est que quand c’était lui dans ce rôle, à moins qu’il ne voie que je n’en puisse plus, il se faisait bien plaisir à faire durer les choses autant que possible. Et si chez l’un ou chez l’autre la chose ne me dérangeais pas plus que ça, au contraire même avouons-le, le fait est que là, étant dans un lieu public, les choses étaient un peu différente, pour moi en tout cas. Mais bon, je n’avais rien répondu de plus sur ce point, le contexte ne se prêtant pas tellement à un débat non plus, préférant lui dire que je le suivais et remonter un peu mon boxer correctement et mon jeans mais en gardant malgré tout celui-ci ouvert. Vu la suite en effet pas besoin de se rhabiller correctement pour quelques mètres. C’était juste histoire de tenir sur mes deux pattes le temps du chemin quoi.

- Vivement !

Et sans affiché réellement une tête de pervers, bien évidement que l’idée de voir Dorian dans un futur, on l’espère proche, portant un nouveau costume me faisait affiché un large sourire, voir une petite étincelle dans les yeux rien qu’en imaginant la chose. Qu’est-ce que ça pourrait bien être ? Une tenue de pom-pom girl ? Un cosplay ? De Lara Croft ? Yuna ? Rikku ? Oh j’adore Rikku ! Oh ou sinon une tenue de Cat girl ! Han ! De call girl ! Ça serait quand même pas mal pour lui ! Ou de none sexy pour le paradoxe ! Et moi je me déguiserais en prêtre ! Oh dans ce cas il lui faut un costume de petite fil … heu … heu … non c’est dégueulasse ça …

Chassant une vision des plus dégueulasse et perturbante de mon crâne, je regardais Dorian ouvrir la porte pour commencer à en sortir avant de sentir ses doigts venir enlacer les miens et le suivit alors en dehors de la cabine pour partir donc en direction de la sortie et normalement du couloir. Mais semblerait-il que monsieur le pressé avait quelque chose à me dire vu qu’il c’était arrêté et tourné vers moi. Petite mine interrogative en le regardant avant de baisser machinalement mes yeux sur ses mains qui c’étaient posé à mes hanches mais les relevant bien vite vers son regard et capta sans mal ce que celui-ci exprimait.

- Par la ?

Par mon torse ? Vu que c’était ce que Dorian semblait avoir regardé en dernier. Et oui, même encore aujourd’hui après, pour le coup moins d’un an mais quand même suffisamment de temps, j’avais parfois du mal à suivre Dorian dans l’immédiat. Enfin cette méprise fut bien vite corrigée en le sentant commencé à me pousser pour rapidement me sentir acculé contre l’évier. Et même si à une époque j’aurais pu être encore à me poser des questions, le sourire qu’affichait Dorian à présent était plutôt parlant.

- Pervers et mateur …

Avais-je soufflé avec un petit sourire alors que je me retournais face au miroir. Oui l’hôpital qui se fou de la charité je sais mais c’était assez amusant à constater. M’étant donc bien sagement retourné, j’avais posé mes mains de part et d’autre de l’évier, relevant mon regard dans le miroir pour y regarder Dorian, sentant mon pantalon et boxer m’être à nouveau abaissé. Sentant à présent ses mains glisser sur ma peau, sur mes cuisses et remontant à mes fesses, j’avais pris une petite inspiration toujours en le regardant. Malgré moi, comme souvent pour ne pas dire toujours, j’appréhendais un peu la chose mais en avais en même temps envie et me retrouvais plutôt bien excité par tout ça, par l’attitude de Dorian dans ses moment-là. Fermant brièvement les yeux à son baisé sur ma nuque, je les avais rouvert pour voir Dorian monter une de ses mains a sa bouche pour s’humidifier les doigts. A nouveau j’avais pris une inspiration en le regardant faire, en le voyant redescendre sa main et bien vite en sentant ses doigts sur moi. Ce fut alors un soupire qui passa mes lèvres, trouvant déjà ces simples caresses plus ou moins poussé agréables. Puis un autre soupire m’échappant en sentant Dorian commencer à faire rentrer un doigt, resserrant par réflexe mes mains sur l’évier tout en continuant de le regarder au travers du miroir. Rapidement j’avais senti que Dorian y était venu d’un nouveau doigt, relâchant un nouveau souffle tout en détachant une de mes mains de l’évier pour la porter en arrière, allant la poser sur sa hanche. Et bien vite cette même main, et l’autre aussi à vrai dire, c’était crispé sur sa peau, échappant en même temps une petite exclamation de surprise mais pour la raison en elle-même, c’était aussi surprenant qu’agréable n’en doutons pas. Me reprenant vite, j’avais penché un peu la tête sur le côté histoire de mieux voir le visage de Dorian qui se cachait dans mon coup, affichant un petit sourire en le regardant.

- C’est qu’il commence à avoir une once de sens de l’orientation …

Vu l’épopée que ça avait été la dernière fois, énorme progrès quand même. Mais après tout ce n’était pas si étonnant. Si après un an passé à New York il était toujours foutu de se perdre en passant le croisement de son immeuble, pour ce qui est des choses qui lui était propre comme son appart, jadis ce lycée, son école actuelle et … et bien moi apparemment, il savait ce repérer.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 15:47

On dirait qu'Alby n'avait pas de suite compris ce que comptait faire Dorian. Il ne lui en voulait pas, c'est pas comme si c'était bien clair. Si déjà monsieur voulait ne pas qu'ils prennent leur temps dans le couloir, alors autant commencer un peu les choses ici, dans les toilettes. Pas forcément rentrer dans le vif du sujet si l'on ose dire, mais au moins passer par les préliminaires. Qui restaient nécessaires pour Alby, ça merci il l'avait comprit au final. Pardon ? Pervers et mateur ? Soufflant d'amusement contre le cou d'Alby, Dorian avait regardé celui-ci.

- Attends, c'est à moi que tu parles ?


Vraiment ? Certes, pour le coté pervers, chacun en tenait une bonne couche. Mais le coté mateur, ça, même si Dorian aimait bien voir de temps à autre, comme beaucoup de mecs, la palme revenait largement à Alby sur ce point la. Mais bon. Pour l'heure il était plus concentré sur les réactions que pouvait avoir Alby. Ils avaient beau à présent être loin de la première fois ou Dorian l'avait prit, c'est sûr. Mais, il ne savait pas …. comme le sentiment malgré tout qu'il devait prendre quand même un peu plus de temps avec lui quand les rôles étaient ainsi distribués. Dommage. En un sens, ça lui aurait bien dit de le prendre comme ça, avec le strict minimum de préparation. Comme des fois oui. Pourtant si Alby forcément apprenait l'endurance avec Dorian ( qu'il râle même pas, c'était vrai!) en un sens, Dorian lui, apprenait la patience avec Alby. De plus écouter l'autre, et moins presser les choses. Et au final, y trouver un aspect très plaisant, même pour lui. Entendre les inspirations que prenait Alby, sentir son corps réagir à ses caresses, ça augmentait son propre désir, il l'avouait. Les soupirs en revanche, qu'il poussa, étaient bien plus entraînants. Ça et de le sentir participer à sa façon, ne serait ce qu'à sentir sa main se poser à sa hanche, et peu après la sentir se crisper en même temps qu'il eu décroché une exclamation un peu plus vive de sa part. Et bien plaisante à entendre d'ailleurs. Au moins ça lui faisait savoir qu'il était dans la bonne voie. Ouais, littéralement on sait. En voyant Alby pencher sa tête de coté, Dorian avait relevé les yeux vers lui, ou plutôt vers son reflet dans la glace. Ça va, a la vue de la tête qu'il faisait ça avait l'air d'aller plutôt bien pour lui. Cool. Aller, preuve de mauvaise foi dans trois, deux, un …

- Comment ça je commence ?


Bien sûr que Dorian savait se repérer ! Il trouvait toujours son chemin ! …. Au bout de trois heures, après avoir demandé à quarante clampins au passage, cherché une dizaine de minutes en Alby, après avoir fait trente six détours …. Mais il trouvait toujours ! La persévérance, c'est la clef. Enfin, en lui ayant fait par d'une nouvelle fois d'à quel point Dorian pouvait être lucide sur ses travers, il avait un peu plus pressé ses doigts en lui, doucement, mais de manière plus insistante. Le tout en allant se pencher vers lui, choppant entre ses lèvres le tour de son oreille, la suçotant légèrement avant de la relâcher doucement.

- P'tit con va …


Soupira t-il. Qu'il le sache quoi ! Alors bien qu'Alby se la jouait moqueur ou un peu confiant, Dorian ne prit pas ça comme une invitation à y aller. Pas comme il aurait pu le faire il y a quelque temps à se dire que si monsieur pouvait l'ouvrir pour dire ses conneries, c'est qu'il était prêt. Peut être que c'était le cas en ce moment présent, mais dans le doute … C'est pour cela que Dorian préféra s'attarder encore un peu. Décrivant des va et viens en lui de ses doigts, à passer des fois près de sa prostate, des fois s'en éloignant, alternant des va et viens simples avec quelques légers mouvements de ciseaux Sur cette lancée, Dorian avait déplacé également son autre main de la hanche d'Alby vers le ventre de celui-ci, caressant sa peau sur son passage. Remontant sur son ventre à longer le discrète mais présente ligne que formait ses abdos de crevette, avant de la redescendre un peu plus bas cette fois. Pas de raison de le négliger non plus vous savez. Concernant son autre main, doucement, Dorian avait ajouté un troisième doigt, reprenant ses caresses et va et viens en lui d'un mouvement un peu plus lent, pour le laisser s'habituer.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 20:12

Après un énième épisode de la mauvaise foi de Dorian je m’étais retrouvé à me redressé un peu, allant buté mon dos contre le torse de Dorian qui c’était penché vers moi tout en prenant une brusque inspiration et crispant un peu plus ma main sur sa hanche en sentant ses doigts se faire plus insistant en moi. Chose qui n’était en rien désagréable bien au contraire, juste inattendu. Mais la surprise passé, j’avais affiché un léger sourire, les yeux légèrement fermé mais toujours suffisamment ouvert pour continuer d’observer Dorian à travers le miroir, le voyant et sentant venir happer mon oreille, soupirant doucement a cette sensation qui me faisait toujours autant d’effet. Fermant finalement les yeux un bref instant, je les avais rouvert en sentant ses lèvres me relâchant, affichant alors un sourire un peu plus amusé en l’entendant me traiter de petit con.

- Mais un p’tit con dont t’es éperdument amoureux …

Alors petit con peut être mais petit con fière et heureux d’être celui-là. Mais connerie, si on peut dire, mise à part, j’avais un peu plus penché ma tête en arrière, l’appuyant contre l’épaule de Dorian, les yeux à nouveau fermé ne cherchant plus qu’à présent a profité de ce que Dorian me faisait, a juste me laisser aller sur ces sensations comme pour chasser cette autre sensation ou plutôt sentiment d’appréhension que je pouvais parfois avoir encore par moment. Pour le moment, je voulais juste me laissé aller, laissé faire Dorian sans résistance aucune. Pas que j’en émettais d’habitude, pas physiquement du moins mais encore une fois, dans ma tête parfois, je n’étais pas toujours bien clair quant à si j’en avais envie ou plutôt si j’étais prêt à me laisser faire même si cela était bien souvent inconsciemment.

Alors à présent non. Les yeux fermés, je ne cherchais qu’à me laisser aller à me détendre, à me concentrer uniquement sur les gestes de Dorian pour savourer au mieux ceux-là. De ses doigts en moi qui d’un instant à l’autre ne décrivait pas forcément les mêmes gestes, ne me faisant pas ressentir les mêmes choses. De sa main qui c’était déplacé sur mon corps pour venir caresser mes hanches, remontant sur le ventre dans des caresses qui me faisait doucement frissonner. De cette même main qui était redescendu, me faisant prendre une grande inspiration avant d’échappé un soupire alangui. J’avais fini par détacher ma main de la hanche de Dorian, retournant la poser sur l’évier mais pour mieux pouvoir en détacher l’autre, allant alors passer cette main le long du bras de Dorian qui me caressait, passant doucement les doigts dessus en de légère caresses, insistant parfois un peu plus la pression de mes doigts. Et à nouveau j’avais pris une large inspiration en sentant Dorian venir me pénétrer d’un nouveau doigt mais restant parfaitement détendu a tout ça. Profitant vraiment de la chose.

Je laissais faire encore un peu Dorian. Profitant de la sensation de ses doigts en moins, les sentant m’animer de différente façon. De l’excitation que ses caresses ranimaient en moi. Entre ouvrant par moment les yeux pour le voir au travers du miroir mais jamais bien longtemps voulant profiter pour une fois de ce que je ressentais et non voyais. Puis j’avais fini par refermé ma main sur le bras de Dorian, redressant alors ma tête de contre lui et rouvrant doucement les yeux.

- Attends … Arrête s’il te plait …

Pas de panique je n’avais en rien changé d’avis entre temps et pour trouver cela, des que Dorian m’avait dépossédé j’avais relâché son bras et m’étais tourner face à lui, allant directement empoigner l’encolure de sa chemise pour l’attirer à moi, allant gagner ses lèvres pour un baisé à la fois animé mais exprimant bien aussi tout l’amour que j’avais pour lui. A quel point avoir ses lèvres contre les miennes était important pour moi. Et j’avais prolongé ce baisé un certain temps, autant que j’en avais envie avant de doucement le calmer jusqu’à y mettre fin, ne séparant que nos lèvres mais restant aussi proche de lui que nous l’étions durant ce baisé. Mes yeux dans les siens, je profitais encore quelques secondes de cette promiscuité, de tout ce que je ressentais la maintenant pour lui. Puis fini par afficher un léger sourire avant de murmurer un ton légèrement amusé.

- Alors ? On y va à tes casiers ? …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   17/5/2016, 21:02

Dorian n'avair pas répondu à la remarque d'Alby. Sauf si on peut appeler un « humpf ! » une réponse. En effet, Alby était un p'tit con. Ce n'était plus à prouver. Mais, en effet également, Dorian en était éperdument amoureux. Ce n'était plus à prouver. Et pour les gros cons ou les abrutis qui en douteraient, d'une, Dorian leur donnerait leurs poignets tatoués à observer, et pour terminer, son majeur. La finesse, la classe mes amis, c'est la base de tout ! Ne pensant bien sûr pas à tout ça, Dorian était bien plus concentré sur le moment présent. Sur les réactions d'Alby, et sa façon de venir contre lui, sa tête contre son épaule alors qu'il continuait à le préparer. Bien sûr, il n'était pas dans la tête de son amant, et ne pouvait pas savoir exactement ce qu'il ressentait. Mais on dirait que ça se passait plutôt bien. Les soupirs, les frissons qu'il ressentait contre son propre corps étaient parlants. Ça et un nouveau soupir qu'avait poussé Alby quand Dorian avait descendu sa main sur lui. Le genre de soupir qui vous donne envie de le prendre sur le champ. C'était bien difficile de se maîtriser. Plus ça avançait, plus Alby était réceptif, plus c'était compliqué d'attendre. Mais en un même temps, il y trouvait une sorte de satisfaction à le faire réagir de la sorte. Sentant parfaitement ses doigts se presser un peu sur sa main, sur son bras qui le caressait à l'avant, Dorian avait relevé les yeux vers le miroir, se mordant les lèvres face au spectacle qu'il voyait. Putain ce que c'était sexe … Oh tiens Alby que fais tu la ? Non, blague. Ce qui l'excita bien dans cette vision, c'était justement Alby. Le voir ainsi contre lui, la tête posée sur son épaule à soupirer, le visage tellement parlant quand à ce qui se passait.... Brusque coup de chaud dans tout son corps. Ça et un regain d'excitation à voir ça. Détournant les yeux, Dorian ne pu que soupirer doucement.

- Putain …..


Que c'était excitant.... La main d'Alby sur son bras, Dorian l'avait bien sûr senti se redresser un peu – sa tête bande de pervers – mais n'avait réellement réagit qu'à ses mots. Qui lui demandait d'arrêter. Euh, oui, d'accord, mais … Il l'avouait, petit moment de panique à se demander si quelque chose n'allait pas. Si Alby ne voulait plus de ça, ou des casiers par après … Sait on jamais, mais qu'il le stoppe sans pour autant stresser à fond, le firent douter. En tout cas il avait sagement obéit, arrêtant ce qu'il faisait et retirant ses doigts de lui. Rapidement, Alby s'était tourné face à lui, et sur le coup, Dorian fut assez surpris de le voir ainsi, le choper à sa chemise de la sorte pour le rapprocher de lui afin de lui offrir un tel baiser ! Passée la surprise, Dorian avait rapidement fermé ses yeux pour répondre à ce baiser, on ne peut plus parlant. Et bien, tout ça ! Mais il était au courant le gars que Dorian lui, n'attendait qu'une chose depuis tout à l'heure, c'est de lui sauter dessus comme il faut ? Il se doutait qu'il n'arrangeait rien avec un tel baiser ? Aucune idée, Loin de ces questionnements, Dorian avait passé ses bras autour d'Alby, le serrant contre lui dans cet échange, tellement envieux de lui Doucement, le baiser prit fin, leurs visages proches l'un de l'autre. Rouvrant ses yeux pour croiser le regard d'Alby, Dorian pouvait sentir son souffle chaud sur ses lèvres, tant ils étaient proches. Oh et bien … quel baiser messieurs dames ! De la ou il était, Dorian n'avait pas non plus raté le petit sourire qu'avait affiché Alby. Et quand à sa proposition, ou plutôt son invitation...

- Si tu savais depuis combien de temps j'attends ça …


Et non, il ne parlait pas de ce soir la, mais bien depuis leur première mise en couple. Ou peut être encore un peu avant, qui sait... Il ne rêvait pas forcément de le sauter en plein couloirs, mais il n'avait jamais caché que l'envie de s'envoyer en l'air avec lui au lycée même était tentante. Lycée, ou aujourd'hui son bahut actuel, ou celui d'Alby même. Mais, ce soir, il allait bien entendu se contenter largement de ces casiers ! C'est pour ça que Dorian ne se fit pas prier. Gardant Alby dans ses bras, quoique les ayant légèrement desserrés pour qu'il puisse bouger, l'entraîna avec lui en dehors de ces toilettes. Un bras dans son dos, Dorian avait passé une main sur sa cuisse, la descendant un peu pour aller remonter au passage le pantalon d'Alby. Mesure de sécurité vous savez … Le torse qui se soulevait au rythme de sa respiration, démontrant dans quel état d'excitation Dorian se trouvait, ils franchirent la porte pour se retrouver une nouvelle fois dans le couloir désert, plongé dans la pénombre. Simplement éclairés par la lumière de l'extérieur ou des quelques lumières des sorties de secours. Mais, vous vous doutez, ça, Dorian s'en foutait royalement.

Ne s'embêtant pas plus que ça, Dorian alla le plaquer contre le premier casier venu, non loin de la porte des toilettes. Déplaçant ses mains aux hanches d'Alby, à nouveau, leurs lèvres se retrouvèrent pour un nouveau baiser. Plus court que précédemment, mais non moins intense. Commençant cependant à en avoir trop envie, Dorian avait retiré l'une de ses mains pour en un premier temps, baisser à nouveau un peu le pantalon d'Alby. Pas aux chevilles, mais ce qu'il faut pour la suite, ainsi que le sien. Même sans qu'il soit fermé, à force, on s'y sentait un peu à l'étroit la dedans. Quittant les lèvres d'Alby en lui offrant un dernier bref baiser, il était plus que décidé à passer aux choses sérieuses à présent. C'est pourquoi, Dorian avait tout simplement incité Alby à se retourner, qu'il fasse face aux casiers, posant une main à ses reins pour le faire relever les fesses vers lui, le faire se cambrer devant lui. Belle vision au passage. Oh, si, Dorian était tenté de le prendre autrement, de face, lui faisant relever une jambe, ou même tenter de le plaquer contre les casiers avec son corps et ses jambes toutes deux relevées mais …. de la haute voltige avec Alby, voilà quoi ! On voit ce qui peut arriver dans une baignoire, ou un simple lit alors, il préférait ne pas tenter le diable. Et puis il était à présent trop excité pour se la jouer acrobate de l'extrême. Non sans un frémissement d'impatience, Dorian avait passé sa main aux fesses d'Alby, le caressant légèrement pendant qu'il prenait son propre membre en main, venant se presser doucement contre son intimité. Dans un soupir de plaisir, il commença à le pénétrer. Lentement, doucement, sans précipitation malgré une furieuse envie de lui. Les yeux fermés, il s'était relâché pour poser sa main de maintenant libre dans le dos d'Alby, caressant celui-ci lentement. Trop concentré sur les sensations offertes alors, voulant en profiter au maximum. Parlant de maximum, Dorian ne le pénétra pas entièrement. Pas de suite. Juste suffisamment en un premier temps pour quand même lui aussi prendre du plaisir. Arrêtant de s'enfoncer en lui, Dorian marqua une petite pause, avant d'ouvrir les yeux. Il s'était penché vers Alby, tendant son corps vers lui pour atteindre une nouvelle fois son oreille qu'il vint happer entre ses lèvres, brièvement.

- Est ce que ça va ?


Il comptait sur Alby pour lui dire comment ça allait, puisque normalement, il le savait mieux que lui. Normalement... Il ne savait pas si le brun avait senti venir le premier incident technique alors, dans le doute, on demande. Avant de se mettre doucement à bouger en lui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   19/5/2016, 16:56

Oh si j’avais une petite idée de depuis combien de temps il attendait ça. Enfin pour ma part je ne pensais qu’à depuis tout à l’heure dans les toilettes, quand Dorian avait commencé a ce toucher. A la limite peut être a un peu avant, dans le couloir quand il m’avait dit avoir envie de le faire contre les casiers mais ne voyais sur le moment pas la chose a plus loin.

Et c’est en gardant mon sourire, l’agrandissant peut être un peu, que je me laissais entrainer par Dorian qui me maintenant dans ses bras. Leger petit rire au passage en le sentant remonter mon pantalon, comprenant bien que c’était pour éviter de que me casse la gueule. Chose qui était tout à fait possible quand même. Mais ça me faisait rire que de voir que même dans un moment pareil, malgré toute l’excitation que la façon d’être de Dorian exprimait parfaitement, il prenait tout de même le temps à penser à des choses pareil.

Et bien vite par la suite, a peine sorti des toilettes que je me retrouvais plaquer contre un casier. Pas le temps d’exprimer ma douleur à mettre pris un cadenas dans l’épaule que Dorian avait à nouveau gagné mes lèvres. Ça va, ça aidait bien a passé la douleur. Détachant un peu mes mains de la chemise de Dorian, je me décalais légèrement sur le casier pour ne plus avoir ce cadenas en travers de l’épaule pendant que Dorian baissait à nouveau mon pantalon. Baisé terminé, enfin après un dernier bien plus court, je me retournais face au casier comme l’attendait Dorian, relevant alors mes bras contre celui-ci, m’appuyant en fait dessus avec mes avant-bras. Et rapidement suite à ça j’avais senti les mains de Dorian se poser sur moi, m’incitant à prendre une pose qui lui convenait mieux, répondant docilement à ses directives.

Le dos cambré, les fesses un peu relevé, j’avais pris une grande inspiration, pour ma part aussi pas mal impatient que les choses commencent. Car oui pour le coup, la tout de suite, je n’avais contrairement à d’habitude aucune appréhension quant à la chose. La tout de suite, j’étais juste extrêmement excité, impatient moi aussi de sentir Dorian le prendre, chose qui semblait ne plus trop tarder à sentir une des mains de Dorian sur mes fesses, et bien vite, son membre ce presser contre mon intimité. Et c’est en le sentant commencer à me pénétrer que j’avais accompagné son soupire de plaisir, exprimant à mon tour le même tout en sentant mon corps ce tendre légèrement a cette sensation, refermant mes poings contre le casier tout en baissant ma tête vers le sol. Dès le départ, contrairement à d’autres fois, j’étais vraiment gagné par une foule de sensations, ressentant un plaisir bien particulier à sentir Dorian en moi, à sentir ses caresses sur mon dos, relevant d’ailleurs en réponse à cette caresse un peu plus mes fesses, comme pour exprimer mon envie de plus. Mais dans l’immédiat j’avais surtout senti Dorian s’arrêté dans son geste, le sentant aussi se pencher vers moi et relevant alors ma tête, la penchant elle-même légèrement en arrière pour aller à la rencontre de celle de Dorian, m’y trouver du moins aussi près que possible jusqu’à le sentir attraper mon oreille entre ses lèvres, frissonnant a ce geste, avant de l’entende me demander si ça allait.

- Oui … Très bien …

Et pour prouver mes dires, j’avais à nouveau légèrement relevé mon bassin et avais reculé celui-ci pour aller doucement finir de prendre le membre de Dorian en moi, soupirant de plaisir tout le long de cela jusqu’à l’avoir entièrement en moi, me pressant alors contre lui. Oui vraiment j’avais très envie de ça, de sentir Dorian me prendre, de prendre du plaisir ainsi. Malgré le lieu, la peur de nous faire prendre, peur qui c’était d’ailleurs un peu envolé. Et encore une fois pour preuve, après mettre enfoncé sur Dorian et pendant que le me pressais contre lui, j’avais rapidement bougé un de mes bras pour le mettre en travers devant moi contre le casier, détachant alors mon autre bras pour venir le passé en arrière, venant poser ma main sur la hanche de Dorian et y crispé mes doigts sur sa peau. Tirant un peu sur lui pendant que moi-même je continuais à me presser contre, j’avais fini par ne plus forcer, me ravançant alors un peu pour me séparer de Dorian avant de reculer à nouveau, revenant moi-même me presser contre lui. Réitérant la chose à plusieurs reprise tout en soupirant de plaisir à chaque fois. Crispant mes doigts sur sa peau quand je venais m’enfoncé sur lui, les relâchant un peu quand je me retirais. Finissant par détacher ma main de Dorian pour aller la poser sur la sienne, posé à ma hanche, la prenant dans la mienne pour le guider jusqu’à mon membre de nouveau dur grâce à toutes cette excitation. Guidant toujours sa main pour le faire me caresser de tout mon long pendant que je continuais de bouger par moi-même mon bassin, d’aller et venir contre lui en m’y pressant autant que possible. Soupirant encore et toujours à chaque fois.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   19/5/2016, 17:35

Bien, tant mieux si ça allait bien pour Alby. La chose lui avait semblé être le cas, mais il préférait tout de même avoir confirmation par lui même. Il lui avait semblé que ça allait plutôt bien pour Alby au moment ou il l'avait prit. Son corps tendu n'était pas non plus crispé, et ses fesses un peu plus relevées. Si ce n'était pas une invitation ça … S'étant un peu redressé derrière lui, Dorian avait senti Alby bouger devant lui. Rabaissant son regard sur la chute de reins et les fesses d'Alby, alors que celui-ci lui offrit à la fois un spectacle et des sensations des plus exquises, des plus excitants.

- Ah quand même ….


Souffla t-il, largement excité face à une telle réaction. De base, Alby était pas non plus du genre hyper actif en étant justement le passif. Si vous suivez. Ça plus le fait qu'il y a moins de deux mois aux fêtes de fin d'année, il lui avait dit encore que pour lui dans un coin de sa tête un mec c'était pas fait pour se faire mettre … Et bien, voici une nouvelle preuve de l'évolution rapide dont pouvait faire preuve Alby. C'était flagrant. Et très entraînant n'en doutons pas, de le voir venir se presser ainsi contre lui, venant le prendre de lui même entièrement en lui, entraînant une légère crispation des doigts de Dorian sur sa hanche. Voila qui était surprenant, mais tellement bon aussi ! La main d'Alby posée à sa hanche, il ne fallait pas non plus lui lancer deux fois l'invitation pour lui même s'avancer un peu contre lui, laissant cependant en un premier temps Alby bouger de lui même. A la fois surpris de le voir agir de la sorte, et aussi pour le laisser aller à son rythme pour commencer. Même si c'était bien tentant de s'en donner à cœur joie, il ne voulait surtout rien gâcher en se laissant un peu emporter.

Soupirant de plaisir à sentir, et voir également Alby venir bouger de lui même, il remontait de temps à autre son regard plus haut sur le corps d'Alby, dont il sentait les doigts se crisper sur sa peau au fur et à mesure de ses mouvements sur lui. Il est vrai que quelques fois, en étant le passif, Alby lui avait fait son petit numéro de charmeur. Mais c'était bien rare de le voir comme ça, aussi confiant d'entrée de jeu. Ses propres hanches se mirent à bouger légèrement, accompagnant les mouvements d'Alby sans chercher à en modifier le rythme souhaité. Pour venir se presser contre lui lorsqu'il venait à sa rencontre et reculer légèrement lorsqu'il s'avançait. Fermant de temps à autre les yeux, à soupirer de plaisir dans son dos. Sentant la main d'Alby se poser sur la sienne, il le laissa la bouger la ou il le voulait, se doutant un petit peu d'ou elle allait se retrouver dans peu de temps. Et en effet, c'est avec un sourire en coin qu'il sentit sous ses doigts le membre d'Alby, à nouveau durci. Il se laissa guider un premier temps, le caressant comme il le souhaitait en passant sa main sur son long, de façon plus ou moins insistante. Il laissa bien volontiers durer les choses un petit instant, laissant encore Alby se faire à tout ça, faisant encore grimper l'excitation. Bougeant que légèrement ses propres hanches pour laisser à son amant le temps de leur imposer le rythme qu'il souhaitait. A laisser des soupirs explicites franchir ses lèvres sans retenue à la sensation de ses chairs autour de son membre, venant se presser contre lui. Crispant doucement son autre main sur sa hanche, lorsqu'elle ne remontait pas de temps en temps dans le dos d'Alby, se frayant un chemin sous sa chemise pour caresser sa peau du bout de ses doigts. Bougeant encore l'autre sur le membre d'Alby, le caressant dans toute sa longueur de ses doigts et de la paume de sa main. Au cas ou vous vous poseriez la question, c'était rudement bon tout ça. Tout ce qui se passait entre eux surplombait en fait largement le lieu ou ils étaient. Il avait oeuvré à bien les exciter, ou du moins Dorian pour ce couloir, mais la à présent, il n'y pensait plus vraiment. Seul Alby l'importait.

Puis il se mit à bouger un peu plus franchement ses hanches. Certes, c'était très excitant tout ça, très bon même, cependant, ça lui donnait envie de bien plus. Et d'animer un peu toutes ces joyeusetés. Sans y aller comme un bourrin, ça va il avait compris la leçon, il s'était mis à bouger son bassin de manière plus nette. Un peu plus rapide, plus marqué, allant à la rencontre des fesses d'Alby qui se pressaient contre lui. Puis il reprit leur rythme initial le temps de quelques allers retours du brun sur son membre avant de réitérer. Et laissa quelques va et viens au brun de plus calme avant de recommencer, pour cette fois continuer sur un rythme un peu plus soutenu. Il n'y allait pas à la même intensité avec laquelle Alby le prenait, loin de la, et ce n'était pas au programme non plus. La seule douleur qui était tolérable en souvenir de ce soir, seront les quelques tiraillements de sa peau au niveau de son poignet par la suite, ou quoi que ce soit s'en approchant. Alors, surtout pas de douleur plus bas ! Laissant des soupirs plus fréquents se faire entendre, Dorian avait également bougé sa main jusqu'à présent occupée à caresser le membre d'Alby, pour venir le prendre en main. Sans non plus y appliquer des mouvements de fou, il entreprit des va et viens sur sa virilité alors qu'il continuait ceux plus enjoués en lui. Son autre main, Dorian la déplaçait lentement sur son corps, s'attardant des fois à sa hanche ou il venait simplement la poser, et des fois descendre sur sa cuisse ou sur sa fesse avant de remonter dans sa chute de reins, avant de monter un peu plus haut sur son dos avant de la redescendre sur sa peau. Laissant au passage doucement traîner ses ongles courts sur lui...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   19/5/2016, 21:01

Bien que je continuais d’aller et venir sur Dorian dans un rythme assez lent bien qu’en même temps assez intense de par la façon que j’avais de me presser contre lui, je sentais aussi bien évidemment les légers mouvements de Dorian. Et malgré ce, je comprenais bien que dans l’immédiat Dorian me laissait faire. Me laissait peut être d’une certaine façon découvrir tout ça, de faire les choses moi-même. Trouvait il peut être ça excitant en plus des sensations que de me voir m’activer par moi-même en étant passif alors qu’en général ce n’était pas forcement mon fort. Il faut dire qu’en général je gardais malgré moi une certaine appréhension quant à la chose. Aussi bien à ne pas savoir quoi faire parce qu’un garçon ce n’est pas fait pour faire ça. Mais aussi l’appréhension d’avoir mal, sur le moment ou par la suite. Cette fois ci, j’y allais de façon bien plus instinctif, cherchant a justement ne pas chercher plus loin. A juste profité du moment présent, de ce que j’en ressentais sans me prendre la tête sur le reste.

Et cet état d’esprit, Dorian participait qu’il en est conscience ou non grandement. De par le fait qu’il me laissait faire, de par ses caresses et soupire qui m’incitaient à continuer. De par sa main qui caressait mon membre comme je l’y incitais. Mais aussi bien évidemment de le sentir malgré tout bouger lui aussi. De ressentir son plaisir et envie tout simplement.

Et mes propres soupires se faisaient eux aussi plus explicite quand par moment Dorian ce mettait malgré tout lui aussi a bougé de façon plus entrainante. A me laisser toujours mener les choses mais tout en y participant lui aussi davantage. Oh je me doutais bien que ces moments étaient surtout dû au fait qu’il devait avoir du mal à se retenir. Se retenir d’y aller plus franchement. De me prendre comme il le souhaitait avec l’envie qu’il avait. Et croyait bien que cela ne faisait que m’exciter davantage. Aussi bien de par ce sentiment de désire, de celui qu’avait Dorian pour moi, que par les sensations plus intense que cela m’apportais. M’amusant aussi d’une certaine façon dans la façon qu’il avait de faire. A ne plus trop réussir à se retenir pour répondre à ses envies avant de réussir à se recontrôler, me laissant alors à nouveau prendre les devants, mais pour finalement le reperdre à nouveau, se relaissant aller à ses envies. C’est du moins comme ça que je l’interprétais et cette idée me plaisait assez. Mais semblerait-il que finalement l’impatience et l’envie de plus primait sur le reste vu qu’au bout d’un moment Dorian avait définitivement pris les devants, chose qui n’était pas pour me déplaire non plus.

Soupirant moi aussi plus largement aux mouvement de Dorian en moi, à cette façon de venir plus rapidement et qui m’offrais bien des sensations. J’avais fini par relâcher la main de Dorian, le laissant alors me toucher à sa guise pour aller pour ma part reposer mon avant-bras contre le casier. Et si du coup ma participation devenait moindre, laissant a Dorian me faire ce qu’il voulait comme je lui avais dit plus tôt, il n’empêche que je fournissais un minimum d’effort. Ne serait-ce qu’à la façon de cambrer davantage mon dos et relevé mes fesses pour son bon plaisir. De continué malgré le fait que c’était clairement Dorian qui menait la danse. De continué à faire de léger mouvement de hanche pour l’accompagner. Continuant d’accompagné aussi tout ça par d’autre soupire de plaisir. Un peu plus poussé et en frémissant légèrement en sentant les ongles de Dorian ce presser sur ma peau. Une chose dont il savait très bien l’effet que cela produisait sur moi.

- Continue … tout …

Ses légères griffures, plus appuyé même s’il voulait. Ses mouvements aussi, à aller et venir en moins de façon bien plus rapide et intense que je ne le faisais moi-même. De me branler d’une façon qui ne faisait qu’accroitre mon plaisir. D’exprimer son propre plaisir par ses soupires. De continuer à me prendre contre ce casier de cette façon tout simplement.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   19/5/2016, 22:13

Le moindre des soupirs d'Alby était des plus excitant. Entraînant. Encourageant aussi, et à la fois rassurant. Qu'il était bien avec lui à cent pour cent. Et après cette histoire d'incident technique, ils revenaient de bien loin. Alors, bien entendu qu'il profita de tout ça ! Et pas qu'un peu. De toutes les réactions d'Alby et de toutes les sensations que son corps lui offrait alors, de voir aussi ses hanches accompagner encore ses propres va et viens. Il l'avouait Dorian eu un petit sentiment amusé à voir Alby frémir ainsi sous ses ongles. Faut savoir utiliser les bonnes choses dans ces moments la après tout non ? Ah que c'était bon … Alors, quand Alby lui dit de continuer … comme s'il allait s'arrêter en si bon chemin !

- Mais … avec grand plaisir très cher …

Avait soupiré Dorian, la voix plus basse à cause de toute cette excitation ressentie. De l'excitation, des sensations. De la vue d'Alby ainsi positionné devant lui, comme ça à s'offrir à lui d'une manière qui à son goût était bien rare. Cela ne faisait en un sens qu'amplifier la chose. De voir qu'Alby prenait autant de plaisir, à tout simplement lâcher prise une fois de temps en temps. De simplement lui faire confiance. Alors qu'il compte sur lui pour tout continuer. Comme s'il allait s'arrêter de toute façon. Au contraire, Dorian continua tout ça. Il continua ses va et viens en lui, en profitant pour ostensiblement accélérer le rythme en lui, y allant plus amplement. Il continua également de venir le branler et de passer son autre main sur sa peau. Laissant donc traîner ses ongles au passage, de manière plus ou moins appuyée sur sa peau, le griffant doucement au passage. Lui même prenait largement du plaisir la dedans. Soupirant amplement à toutes ces sensations, à tout simplement faire l'amour, ici au milieu de ce couloir. Tout ça était bon, était très bon, mais voyez-vous le problème, c'est qu'il en souhaitait plus. Rien de tordu, mais simplement de pouvoir sentir davantage le corps d'Alby contre le sien, et pas ses fesses, pouvoir le toucher davantage, et aussi pouvoir l'embrasser. Hors dans cette position, c'était un peu compliqué. Position plaisante, mais limitée quand aux contacts du corps. Et la, il en avait davantage envie, bien plus que simplement s'envoyer en l'air. Tout en continuant tout ça, Dorian se fit la rapide liste des possibilités pour remédier à cela. En évinçant les plus casses gueules, il y en a une autre, toute aussi intéressante qui lui vint en tête. C'est pourquoi, après avoir donné un dernier coup de rein en lui, Dorian s'était retiré, cessant ce qu'il faisait.

- T'inquiète pas …

Comme si Alby allait vraiment s'en faire. Comme Si Dorian allait tout arrêter en plein milieu. Retiré de lui, Dorian s'était rapproché d'Alby pour l'inciter à en un premier temps à se redresser, se décoller du casier, passant un bras autour de lui pour le retourner. Sans l'embrasser, bien que son regard sur ses lèvres était assez parlant quand à son envie, il le tint contre lui, alors qu'il l'entraîna un peu plus loin dans le couloir, mais pas trop. Le temps simplement de faire quelques pas, d'en profiter pour au passage faire frotter leurs membres l'un à l'autre, sans se casser la gueule si possible, et atteindre une porte. Dorian tendit une main pour aller ouvrir celle-ci, et les entraîner tous deux à l'intérieur. Une salle de classe, classique. De quoi, il ne savait pas et s'en foutait. Ce qu'il souhaitait, c'était juste ces tables qui servaient à ces petits étudiants innocents à prendre leurs notes. Rabaissant ses mains sur les hanches d'Alby, une fois qu'ils eurent heurté l'une d'entre elles, il le fit s'y allonger, sur le dos. Par souci pratique, Dorian avait descendu ses mains au pantalon d'Alby, qu'il s'empressa de lui retirer, descendant le vêtement le long de ses jambes le plus rapidement possible. Pressé vous dites ? Bien plus que ça ! Pressé, excité, envieux de tout reprendre, de le reprendre aussi. Une fois ceci de retiré, il avait tout simplement remonté ses jambes, les faisant se nouer autour de lui. Alby allongé sur une table, ses jambes autour de lui, rapidement, Dorian avait un peu baissé son propre bassin pour venir une nouvelle fois mener son membre contre son intimité, et le reprendre, dans un râle de plaisir.

- Putain Alby ...


Ceci fait, Dorian alla tout simplement relever une main à son visage, et fondit sur ses lèvres. L'embrassant directement de façon animée. Embrassant en un premier temps ses lèvres avec avidité, il alla passer ensuite sa langue sur ses lèvres dans un geste aguicheur, avant d'aller glisser celle-ci dans la bouche d'Alby, trouvant sa jumelle pour l'embrasser avec passion. Voulant à son tour lui transmettre par cet échange tout ce qui se passait entre eux lui faisait comme effet. Que ça l'excitait énormément de le voir ainsi avec lui, dans ce rôle la. Et d'à la fois ce besoin de le ressentir plus contre lui. C'est pour cela, qu'en l'embrassant, Dorian avait reprit ses coups de reins en lui. Sans non plus y aller de façon féroce, mais simplement plus enjouée que tout à l'heure dans le couloir. Son autre main de libre était allée elle se glisser entre eux pour le reprendre en main, et continuer à le branler encore une fois. Celle qui était posée jusqu'ici au visage d'Alby avait glissé sur lui, venant elle passer sur son corps, caressant son torse et son ventre. C'est simplement qu'il en avait besoin. De l'embrasser et de le toucher davantage, de ressentir son corps contre le sien de façon plus intense. De ne pas simplement baiser dans ce couloir, mais de faire bien plus. Le tout à soupirer contre ses lèvres.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   20/5/2016, 05:14

Après un délicieux moment à sentir Dorian aller et venir en moi. D’une façon bien plus vigoureuse qu’au début. D’une façon qui me faisait prendre beaucoup de plaisir. Ça, mais aussi ses caresses, ses ongles, tout un ensemble qui me permettait de bien me libérer pour profiter de tout ça. Alors si, quand je le sentis d’arrêter et surtout me déposséder, je m’inquiétais un peu. Oh loin de moi l’idée de croire qu’il allait en rester là, c’est bon, on connait la bête. Non juste l’idée que celui-ci voulait changer de position, de façon de faire. Sauf que là, dans ce couloir, contre ses casiers auquel il semblait tenir les seules options que je voyais était de se foutre a même le sol et c’était malgré tout un peu crade car même si nettoyé il y avait dans même des centaines de personnes qui passaient ici. Et l’autre option que je voyais était que Dorian est pu se mettre en tête de vouloir me porter pour me prendre contre le casier et ça … Je veux bien me libérer, me laisser aller, mais faut pas exagéré non plus !

Mais bon dans l’immédiat, avant de trop stresser, de me monter la tête pour rien ou encore de me mettre à râler pour rien, j’attendais de voir ce que Dorian avait vraiment en tête, le laissant alors me guider dans mes gestes. Me redressant et me retournant vers lui, je n’avais pas tardé a gagné ses bras, le souffle légèrement court de par ce qui venait de ce passer plus tôt. Mon regard posé sur celui de Dorian, a regardé par moment ses lèvres, je pouvais capter sans mal son envie. A peu de chose près la même que la mienne bien que je me trouvais encore un peu anxieux de savoir pourquoi Dorian avait arrêté, la crainte que ce soit pour me porter et prendre contre le casier et devoir à ce moment la lui mettre le holà. Mais non, au final nous voilà a marché doucement dans le couloir, les jambes quelque peu entravé de nos pantalons mais qui permettait aussi de cette façon de sentir nos membre respectif l’un contre l’autre, sensation qui me faisait doucement soupiré de plaisir et d’impatience surtout.

Puis enfin je comprenais ou voulait en venir Dorian. Au moment où il avait ouvert une salle de cours et nous entrainait dedans. Autant dire que cela me rassurais pas mal. Pas de haute voltige chose qui me réussissait rarement. Pas de position qui dans ma tête était explicitement qualifié « pour meuf ». Alors c’est plus sereinement que je laissais Dorian me guider jusqu’à arriver contre une table, détachant mes mains de lui pour prendre appui sur la table et m’y hissé puis allongé toujours sous les directive de Dorian. Ah le pantalon, même si au final c’était logique, je n’y avais pas pensé. Et c’était tout de même assez étrange de se retrouver juste en chemise, ouverte en plus, dans une salle de classe, le tout pour me faire prendre. Si on m’avait dit ça il y a un an …

Mais au final pas le temps de vraiment réfléchir à tout ça que Dorian avait vite fait de me faire retirer mon pantalon et de me guidé à nouveau dans mes gestes, m’incitant a noué mes jambes autour de lui, chose que j’avais fait tout aussi rapidement. Parce que oui, malgré ce petit interlude avec moi-même, il n’empêche que j’avais tout autant envie que Dorian de reprendre ou on en était. Alors de le voir venir vers la table sur lequel je dépassais légèrement, de sentir son membre se presser à nouveau contre mon intimité pour finalement le sentir venir me prendre de nouveau … large soupire de plaisir qui accompagnait le râle de Dorian. Et à peine le temps de profité de cela que j’avais senti la main de Dorian ce poser sur mon visage et bien vite par la suite ses lèvres sur les miennes, y trouvant réponse sans aucun mal. Alors que Dorian trouvait à présent ma langue, j’avais pour ma part relevé mes bras, allant les passer autour de son cou mais en les laissant léger, sans les refermé totalement autour de lui pour si jamais il voulait se redresser. Et c’est dans la prolongation de ce baisés, a sentir parfaitement tout ce que Dorian voulait faire passer à travers, que je me retrouvais a nouveau a soupiré de plaisir contre ses lèvres en le sentant reprendre ses coups de reins et en plus d’une façon plus animé. Et nouveau soupire plus poussé en sentant à présent sa main revenu sur mon membre pour recommencé à me branler. Comment dire à quel point l’ensemble de ses sensations étaient délicieux. De sentir sa main me branler. De sentir son même aller et venir en moi. Les caresses de sa main qui glissait de mon visage à mon corps. Le seul bémol dans tout ça était mon incapacité à faire quoi que ce soit. A ne pas pouvoir bouger de moi-même pour accompagner Dorian, de ne pas pouvoir faire grand-chose a par resté allongé d’ailleurs. Mais ce n’était pas grave non plus. Je n’avais qu’a continué ce baisé. Continué de tourner ma langue autour de celle de Dorian, dévorant cette bouche en même temps que je soupirais mon plaisir contre. A sentir Dorian aller et venir ainsi en moi, d’une façon si enivrante. Ah en fait si je pouvais peut être faire une petit chose. Mettant alors doucement fin au baisé bien qu’en l’arrêtant de façon assez brusque pour diriger mes lèvres dans le cou de Dorian, embrassant celui-ci avant de me mettre soudainement à le mordre. Pas à sang non plus, mais pas spécialement tendrement non plus. Le tout en ayant remonté mes mains sur sa tête comme pour le maintenir ainsi près de moi.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   20/5/2016, 10:17

Partageant ce baiser des plus animés, Dorian continuait à se mouvoir en lui de façon régulière. Ça, et les mouvements de sa main sur le membre du brun. Sentant son corps se tendre de plaisir face à toutes ces sensations ressenties, d'avoir Alby plus proche de lui. Il avait beau dire, il aimait beaucoup s'envoyer en l'air dans des lieux plus insolites – on sait, information de fou – mais niveau positions, ce n'était pas très pratique. Bien sûr il y en avait d'autres de possibles. Des poses plus acrobatiques, mais connaissant Alby et son pas de bol dans ces moments la et dans d'autres, non, merci, il ne préférait pas tenter le diable. C'était un coup à se casser réellement un membre. L'histoire ne dira pas lequel. Il y avait eu aussi la possibilité de tout simplement venir prendre Alby à même le sol, mais, doutait que ça puisse lui plaire. Si lui même, se faire joyeusement sauter par terre, sur un sol à l'hygiène douteuse, pas certain que ce soit du même avis d'Alby. Et après c'est lui qu'on ose traiter de princesse … pfff …. Mais il était surtout content de voir qu'Alby était toujours avec lui malgré cette petite interlude, et ce changement de lieu, de position.Sait on jamais. Alors ses nouveaux soupirs et ses bras autour de lu le rassurèrent un peu. Peut être que le délire caché et secret d'Alby était de se faire prendre comme ça contre les casiers …. Vous savez, les traumatismes du lycée ça peut faire beaucoup de choses. Même si ça ne lui expliquait pas son délire à vouloir le travestir, enfin, loin de lui ce genre de pensées.

Leur baiser ayant prit fin, Dorian n'eu pas vraiment le temps de bouger, ou de faire quoi que ce soit, puisque très rapidement alors, il avait vu la tête d'Alby bouger, et rapidement, senti ses dents se planter à son cou. La réaction de Dorian ne se fit pas attendre, à commencer par une large exclamation de plaisir, que lui offrait ce contact plus brutal avec la bouche d'Alby. Et pour aller avec, involontairement, il s'était retrouvé à donner un coup de rein plus fort que les autres en lui. Bien fait ! Non mais le gars, il savait parfaitement quel genre de débile il était à aimer qu'on le morde de la sorte, et il y allait gaiement alors que c'était lui qui était pris ! Malade ! Soufflant comme pour reprendre un peu ses esprits, Dorian avait alors murmuré, la voix pourtant bien claire quand au plaisir qui le traversait :

- Alby …. t'es vraiment un sale gosse ….


Qu'il le sache tout de même. Est ce que lui venait le griffer ? Allait harceler son oreille en sachant très bien ce que ç lui faisait comme effet ? Vous le pensez vraiment vil à ce point ? …. C'est bien, vous connaissez le personnage à présent. Dorian s'était alors dégagé un peu de son emprise, de ses dents en bougeant doucement le haut de son corps. Pas envie d'y perdre un morceau au passage. Tout du long, il avait repris ses va et viens en Alby, un cran plus enjoué que juste avant sa morsure. Forcément …. Se redressant un peu au dessus de lui, Dorian l'avait regardé brièvement avant de venir une nouvelle fois se pencher sur lui, allant apposer ses lèvres à son oreille, pour ensuite en mordiller le lobe doucement. Et ensuite aller passer sa langue sur ses contours d'un geste plus lent. Contrairement à ses coups de reins en lui, qui par moments se firent un peu plus forts. Un peu. Il voulait la guerre ? Très bien ! Laissant ensuite ses lèvres à son oreille, une main occupée à branler Alby, Dorian avait fait traîner l'autre plus bas sur son corps. A effleurer sa peau pendant qu'il descendait ses doigts sur lui, sur son ventre, puis sur sa cuisse. Le tout en lui faisant doucement sentir ses ongles, avant d'arriver à l'une de ses cuisses autour de son propre corps. Avec un autre coup de rein plus prononcé, il vint enfin le griffer franchement au niveau de la cuisse, mordillant par la suite de nouveau son oreille. Il laissa ensuite sa jambe tranquille, le temps de quelques coups de reins en lui, accompagnés de soupirs de sa part, avant de revenir réitérer la chose, le griffant ailleurs sur sa cuisse.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   21/5/2016, 16:45

Si la réaction de Dorian me faisait bien plaisir, à attendre cette exclamation de plaisir sortir de sa bouche, même si j’aurais pu m’y attendre, a sentir son coup de reins plus fort en moi, ce fut à mon tour de lâché une exclamation, mixe de surpris et de plaisir. Ça oui, malgré tout ça restait une sensation forte agréable et plaisante. Ayant un peu relâché ma morsure à ce moment-là, je revins bien vite refermé mes dents sur son cou mais bien moins fort, juste de quoi sur faire sentir mes dents. Ce jusqu’à entendre Dorian me traiter de sale gosse, le relâchant alors avec un petit sourire.

- Doucement dans les compliments …

Un truc comme ça qu’il disait souvent. Ou doucement dans les insultes je ne savais plus trop. Pas trop en état de réfléchir dans l’instant présent. Mais oui, entre me faire traiter de p’tit con tout à l’heure, la de sale gosse, peut-être d’autre chose avant que j’aurais oublié, c’était ma fête ce soir. Dans tous les sens du terme oui.

Sentant alors Dorian bougé, se redressant un peu, j’avais davantage desserré mes bras autour de lui, glissant mes mains sur ses épaules, soupirant de plaisir un peu plus rapidement au rythme des coups de reins de Dorian tout en le regardant avant que celui-ci ne se penche à nouveau au-dessus de moi. Repassant mes bras autour de son cou, la tête toujours droite et appuyé sur la table, j’avais affiché un sourire, accompagné d’un frisson en sentant Dorian venir mordiller mon oreille. Délicieux mélange que de sentir ça le tout accompagné par les va et vient nettement plus prononcer de Dorian en moi. Mais si tout cela était déjà délicieusement agréable, le fait de sentir à présent la main de Dorian caresser ma peau, ou plus précisément de sentir ses ongles se presser doucement sur son passage ne faisant qu’accroitre les choses. Créant ainsi une petite appréhension ou plutôt impatience quant à la suite. Alors en sentant une franche griffure de la part de Dorian, le tout accompagné d’un net coup de rein, j’y avais été à mon tour d’une vive expression de plaisir, mon corps se tendant aussi quelque peu sous toutes ses sensations.

- C’est tou.. Ah !

Et non, ce n’était pas tout vu que Dorian y était revenu d’une deuxième griffure. Tout aussi agréable ou plutôt excitante que la première. Et oui je l’entendais déjà pensé que je cherchais la merde en prenant la confiance. Pas faux en même temps. En même temps il était rare que je sois si à l’aise en étant dans ce rôle donc autant en profiter pleinement. Et pour cela, attendant une autre attaque de Dorian ou non, je profitais pleinement de tout ce qu’il me faisait ressentir. Dans ses va et vient que j’accompagnais légèrement avec mes jambes, les détendant quand il se retirait, le serrant plus contre moi quand il venait. De sa main qui me branlais avec délice. Soupirant de plaisir sans relâche sous tous ses gestes. Remontant au passage mes mains dans ses cheveux a griffer légèrement son crane en y crispant mes doigts avant d’aller posé ma bouche sur son épaule pour le mordre a nouveau.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   21/5/2016, 17:24

Moui, doucement dans les compliments en effet. Mais ça seulement le jour ou Alby arrêtera après les fois ou Dorian le prends de lui dire que c'était horrible et qu'il n'avait pas aimé. Certes, dans un cas comme dans l'autre ils ne le pensaient pas ( enfin il l'espérait sur la deuxième partie hein!). Tout de même un petit mot sympa une fois de temps en temps, il ne serait pas contre. Bien que, on est d'accord, il n'en n'avait pas spécialement besoin pour s'auto encourager ou voir si ça avait plu ou non à Alby. Pour ça, il n'avait qu'à se fier a ses réactions en ce moment. Comme l'exclamation qu'il lâcha à son coup de rein plus fort. Ses soupirs de plaisir et ses bras passés autour de son cou. Et puis, sa tête tout simplement. Bien que le plus flagrant restait que cette fois la, Alby semblait plus à l'aise. En fait petit à petit, au fur et à mesure ou ils étaient dans ces rôles la, que c'était Dorian qui le prenait, il avait la sensation que ça allait de mieux en mieux pour lui. Certes, pas non plus haut placé d'une échelle qui va de zéro à Dorian. Pas au point d'écarter les jambes tranquillement et se faire prendre sans plus de sommation. Et malgré les quelques incidents qu'ils avaient pu rencontrer, Alby se détendait petit à petit, à chaque fois. Ce qui était pour faire plaisir à Dorian, vous imaginez bien. Parce que bon, si à chaque fois il avait dû avoir droit à leur seconde fois, avec un Alby paniqué en dessous de lui … Chaud quoi !

Alors oui, ça contribuait largement à son propre plaisir, de voir et sentir Alby réagir ainsi sous lui. Le sentir frissonner, entendre ses bruits, tout ça y participait largement. Ça et puis aussi de se dire que, que ce soit ses attaques à son oreille ou bien cette première griffure n'étaient pas la juste pour le détendre, le mettre en confiance, mais simplement l'exciter. Et oui ? C'est tout ? C'est tout quoi, pour les griffures ou pour autre chose ? Ah non, a entendre la nouvelle exclamation d'Alby, il semblerait qu'il voulait parler d'une griffure.

- Tu disais ?

En effet, il semblerait bien qu'Alby soit assez détendu aujourd'hui vu que monsieur tentait de faire son emmerdeur, avec sa petite voix de chieur la ! Ne vous y méprenez pas, ça ajoutait a l'excitation du moment. Cette sensation d'avoir totalement Alby avec lui. Ça faisait plaisir. Ce pourquoi, le visage proche de son cou des suites de ses assauts à son oreille, Dorian avait simplement fermé les yeux, à profiter de tout ça, déposant quelques baisers sur sa peau. D'aller et venir en lui, de sentir son corps contre le sien. Ses jambes aussi qui se serraient au rythme de ses mouvements. Et ses soupirs ou, étant aux premières place, il n'en manquait aucun. A son tour de pousser un soupir un peu plus alangui cette fois, en sentant les mains d'Alby remonter à sa tête, ses cheveux, appréciant toujours autant ce contact sur son crâne. Tant pis s'il lui faisait légèrement mal à crisper ses doigts dans ses mèches. Rien de trop douloureux ou d'insupportable pour autant. Puis c'est un bref rire qu'il eu entre ses soupirs, à sentir les dents d'Alby sur son épaule au travers de sa chemise.

- Trésor, je sais que t'aimes bouffer, mais les vêtements maintenant ?

Oui, on s'amuse on s'amuse … Et puis surtout il ne faisait pas le malin comme ça. On sait quel effet font les morsures sur lui après tout. Il se serait bien reculé ou surélevé au dessus de lui pour qu'Alby ne vienne pas à nouveau le mordre, mais il n'en n'avait pas envie. C'est pas pour s'éloigner de lui qu'il les avaient entraînés ici dans cette salle. Donc non. A la place, Dorian avait remonté sa main, coupable de griffures sur la cuisse d'Alby, pour la glisser entre eux, et remonter sur son corps afin de revenir a son visage. Si Dorian s'était alors redressé, c'était simplement pour revenir l'embrasser, continuant ses coups de reins enjoués en lui. Il l'avouait, l'envie d'y aller plus fortement était tentante, mais la encore, il préférait ne pas tout risquer. Se retenir un petit peu pour au moins leur assurer un bon moment sans mauvaises surprises, c'est vraiment pas la mort. Ses lèvres contre celles d'Alby, approfondissant ce baiser, Dorian continuait ses mouvements en lui, et autour de son membre a venir le branler. A nouveau il fit glisser sa main du visage d'Alby, plus bas sur son corps. Passant ses doigts sur chacun de ses traits, soulignant chacune de ses formes sur son torse, sur son ventre et plus bas sur son bas ventre. Il fit un petit détour à la virilité d'Alby qu'il continuait de branler de son autre main, passant doucement le plat de sa main sur son gland pour le caresser, avant de continuer encore à bouger sa main sur lui. Retournant à sa cuisse, pour venir une nouvelle fois le narguer de ses ongles, les faisant ressentir à Alby en les traînant sur sa peau, sans le griffer réellement. Loin de la. A la place, il montait et descendait ses doigts sur lui, lentement contrairement à tous ses autres gestes. Avant de finalement le griffer un coup sec bien sûr !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   22/5/2016, 06:41

Oui bon c’est sûr qu’à travers sa chemise, ma morsure n’avait pas le même impacte. Bien que celle-ci semblait tout de même avoir fait son petit effet. Mais en même temps, dans l’engouement, si je me mettais à tirer d’un coup sur sa chemise et risquait d’en arracher un bouton, bien que trop occupé pour le moment pour m’engueulé, nul doute que j’en entendrais parler après. Du coup j’avais juste reposé ma tête sur la table, lâchant un petit « pff » déçu mais restant néanmoins amusé par la réplique de Dorian et surtout, restant dans l’ambiance du moment.

Et bien vite, j’avais senti la main de Dorian remonté sur mon corps pour venir jusqu’à mon visage, tournant un peu la tête pour sentir ses doigts passer sur mes lèvres avant que ceux-ci ne gagne ma joue. Et bien vite c’était les lèvres de Dorian qui m’avaient gagné, m’offrant alors un nouveau baisé auquel il trouva très rapidement réponse. Relâchant un peu mes doigts sur son crane mais pour mieux les passer au travers de ses mèches, je continuais de répondre au baisé de Dorian, ne tardant pas à trouver sa langue tout en soupirant plus fortement contre ses lèvres. Aussi bien à cause de ses coups de reins que parce que j’avais moins de respiration du coup, mais cela m’allais très bien ainsi. Et alors que nos lèvres étaient encore scellé, je sentais la main de Dorian quitter mon visage pour partir à la découverte de mon torse jusqu’à mon ventre. Frémissant sous le passage de ses doigts, forcément plus quand celui-ci venait à caresser mon gland alors qu’il me branlait toujours de son autre main. Et petit frisson aussi, accompagné d’un soupire d’envie à sentir sa main revenir sur ma cuisse, a sentir ses ongles trainé même s’ils ne me griffaient pas vraiment. Et malgré ses gestes lent, le fait qu’il continuait le reste de ses mouvements comme si de rien n’était, je savais bien que ce fourbe allait tôt ou tard passer à l’action. Et comme j’avais raison. A sentir sa griffure fait d’un coup bien sec, j’en avais détaché mes lèvres de celle de Dorian, tendant ma tête en arrière tout en échappant un large soupire de plaisir. Oui tout ça était très bon. Vraiment très bon. A un petit détail près. Mais détail qui au fur et à mesure devenait assez gênant. Et malgré ça je me demandais si je devais en parler à Dorian. La peur de casser le moment et tout. Mais en même temps, a y pensé, j’allais finir par me focaliser dessus et à ne plus réussir à profiter du reste chose qui serait tout aussi dommage quand même.

- Attends … Dorian, arrête une minute s’il te plait …

Finalement j’avais décidé de lui en faire part. Ça m’ennuyais quelque part parce que j’avais vraiment l’impression de toujours avoir un truc qui allait pas, de gâché le moment comme tant d’autre mais en même temps … Descendant mes mains sur ses épaules non pas pour le repousser, juste pour accompagner mes paroles à lui dire d’arrêter. Redressant alors un peu ma tête pour le regarder avant de m’expliquer au milieu de quelques soupirs.

- C’est bon ! C’est très bon je t’assure mais … T’es en train de me démonter le dos ! La table me rappe, ça me fait mal …

Etre allongé sur la table, même si j’avais connu plus confortable ce n’était pas vraiment ça le problème. Le problème était plus bas, vraiment en bas de mon dos, là ou pour faire dépasser mes fesses de la table je me retrouvais a frotté contre son rebord et autant dire qu’avec la façon joyeuse qu’avait Dorian de me prendre, ça n’arrangeait pas le truc. Si au début c’était juste un peu désagréable de butté dedans, là j’avais vraiment l’impression qu’à force, ma peau était en train de se rappé de par la sensation de brûlure que ça me faisait.

- J'suis désolé ...


Encore une fois, l'impression d'avoir toujours un truc qui allait pas. Pourtant cette fois j'étais vraiment dans le truc. J'appréciais vraiment la chose a fond. D’où le fait aussi que j'avais mis tant de temps a en parler. Mais a partir du moment ou je m'étais mis a y pensé je savais que j'aurais du mal a pensé a  autre chose ...

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   22/5/2016, 13:50

Mais alors que les choses allaient plutôt bon train, l'un comme pour l'autre, la tête dans le creux du cou d'Alby à entendre ses soupirs, voilà autre chose. En entendant Alby lui demander d'arrêter une minute, Dorian avait nettement ralenti ses mouvements en lui, avant de les arrêter quand les mains d'Alby s'étaient posées à ses épaules. Automatiquement, il s'était redressé au dessus de lui pour regarder son visage, les lèvres légèrement entre ouvertes à laisser sa respiration un peu plus irrégulière s'en échapper. Allons bon .. Qu'est ce qu'il y avait cette fois. Une crampe ? Début d'hémorragie interne ? Problème psychologique en pensant aux cours qu'il avait peut être suivit dans cette pièce ? Autre chose ? Bon, au moins le problème ne venait pas de ce qu'il lui faisait. C'était déjà ça de pris. Et alors quel était le souci cette fois ci ? La table. Qui lui râpait le dos ? Par réflexe il descendit rapidement ses yeux sur Alby, comme pour voir ou était le problème. Alors qu'il avait quand même un peu compris d'ou ça venait.

- Ah … je vois.

Bon. Bon bon bon …. Comme quoi, ça présentait vraiment son lot de contraintes que de baiser en dehors du confort d'un lit. Ou d'un chez soi, même si Alby réussissait à se faire mal comme ça tout seul. Ou presque seul. Alors bon, quand Alby s'était excusé, Dorian avait simplement secoué la tête. Pas vraiment vexé, pas ennuyé, pas blasé. Rien. Limite vous voyez il aurait pu s'y attendre.

- T'inquiète t'y es pour rien.

Et puis si ça n'avait pas été ça, il y aurait eu autre chose. Même si Dorian n'était pas fâché envers lui, rien du genre en tout cas, il n'empêchait que ça avait quand même coupé leurs élans. Un bref moment en tout cas. Le temps juste qu'Alby lui dise ce qui n'allait pas, et de trouver comment y remédier. Et pour ça, il n'y avait pas trente six mille solutions.

- Bon aller viens, lève toi.

Lui volant un baiser comme pour lui faire comprendre qu'il ne lui en voulait pas, Dorian s'était redressé en un premier temps, se défaisant des bras et des jambes d'Alby avant de le déposséder. Il tendit ensuite ses mains vers Alby, pour l'aider à se relever à son tour et quitter cette table qui le faisait souffrir. Pas la peine de forcer la chose et lui faire encore plus mal. Et puis bon, même si question masochisme, Dorian était pas mal dans ce genre la, il n'était pas sûr que de se faire râper le dos comme Alby ne le fasse planer non plus. Pas le genre de souffrance très agréable à ressentir. Une fois qu'Alby fut de nouveau mis sur pieds, avant de l'inviter à prendre une autre position ou bouger, Dorian avait passé ses bras autour de lui pour le rapprocher et de nouveau l'embrasser. Juste l'embrasser, à le tenir dans ses bras. Certes, avec leurs membres qui, ainsi collés l'un contre l'autre, se touchaient. Ou se frottaient l'un à l'autre vu les mouvements des hanches de Dorian. Il profitait simplement de cette petite interlude pour à la fois faire revenir l'entrain et l'ambiance, et aussi, l'embrasser une dernière fois. Relâchant ses lèvres, Dorian l'avait brièvement regardé dans les yeux avant de redescendre ses mains sur lui, et l'inviter à se tourner sur lui même. Pour cette fois faire face à la table, l'invitant à se pencher légèrement. Pas pour qu'il se pose contre, bien qu'il fasse ce qu'il voulait, mais pour lui même se pencher vers lui, dans son dos. Il avait remonté sa chemise dans le bas de son dos, et alla très doucement poser ses lèvres, à peu près la ou visiblement il lui avait fait du mal avec sa table.

- Désolé pour ça.

Ceci fait, il s'était redressé derrière lui. Ses mains aux hanches d'Alby, c'est sans plus de cérémonie qu'il avança son propre bassin vers ses fesses, pour à nouveau le reprendre, et continuer la ou ils s'en étaient arrêtés. C'était pas quelques éraflures qui allaient les stopper, merde !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   22/5/2016, 15:12

Dans les faits il est vrai que je n’y étais pour rien. Après, il faut avouer que j’avais tellement souvent un truc qui allait pas dans ses moments, que je sois passif mais aussi actif que j’en finissais quand même par me poser des questions. Dès qu’on sortait un peu des sentiers battu il y avait quand même de grande chance pour que j’aie un truc, même minime. Genre le truc de me rapper le dos, c’était déjà arrivé ! A la maison du lac quand on était dans les escaliers. Et encore si seulement ça pouvait être la pire de mes mésaventures au lac … Mais bon pour ce qui en était du présent, Dorian ne semblait pas m’en vouloir d’avoir un peu cassé l’ambiance ou du moins momentanément coupé. Chose qui bien sur me réconfortais un peu même si j’en avais un peu marre d’être le boulet du couple. Et pas que sur ça je sais …

Hochant la tête quand Dorian me dit de me lever et après avoir répondu rapidement à son baisé, je commençais déjà par défaire mes jambes d’autour de sa taille alors qu’il se redressait, échappant malgré tout un petit soupir en le sentant me quitter. Attrapent par la suite ses mains, je m’étais à mon tour redressé de la table, glissant rapidement dessus pour me retrouver sur mes pieds. D’un côté, bien soulagé de ne plus avoir la table en travers d’un dos, de l’autre, à trouver soudainement ça vraiment étrange de me retrouver ainsi, littéralement et même plus, à moitié à poil dans une salle de classe. Mais cette idée fut assez rapidement chassée en sentant Dorian venir passer ses bras autour de moi et bien vite ses lèvres me gagner à nouveau. Elan de tendresse qui malgré tout était le bienvenue pour m’aider à me sentir un peu moins coupable d’encore une fois avoir un truc qui n’allait pas. Ça et le fait de le sentir se frotter à moi, chose qui me faisait doucement soupiré, heureux de voir que je n’avais pas tout cassé. En même temps le jour où je casserais l’élan de Dorian …

Rouvrant les yeux à la fin du baisé, j’affichais un léger sourire sur mes lèvres avant de me retourner comme m’y incitait Dorian. Prenant simplement appui de mes mains de chaque côté de la table, gardant les bras tendu, je m’étais tout de même un peu penché en avant, cambrant légèrement mes reins pour satisfaire Dorian. Le sentant venir poser ses lèvres dans mon dos, là où je m’étais fait mal, j’avais par reflexe tourner un peu la tête de côté bien que je ne pouvais pas le voir, affichant un petit sourire encore une fois content de cette marque de tendresse. Mais bien vite, à peine le temps de capter que Dorian c’était redressé que je sentais ses mains se poser à mes hanches et bien vite le senti tout simplement revenir me posséder, m’arrachant au passage un râle aussi bien de surprise que de plaisir. Le temps de savourer ses délicieuses sensations que j’avais échappé un bref rire.

- Compréhensif mais avec ses limites …

Chose qui n’était en rien une remarque désobligeante, ça devait s’entendre dans ma voix. Juste une constatation qui m’amusait. D’avoir eu droit à un petit interlude de tendresse pour me réconforter de ma malchance mais qu’on n’allait apparemment pas non plus étendre cent an. Mais ce n’était en rien pour me déplaire au contraire. J’étais content de voir que ce moment n’avait en rien fait perdre son ardeur a Dorian et content aussi de pouvoir en profiter a nouveau.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   23/5/2016, 13:36

Alby d'appuyé de ses mains sur la table, Dorian l'ayant reprit, ils pouvaient continuer la ou ils s'en étaient arrêtés. Bien que, pas vraiment arrêtés, plutôt la ou ils avaient fait une petite pause le temps de changer de position, d'éviter à Alby de se faire mal au dos. Bon, retour à la quasi case départ niveau position. Tant pis au moins il aura pu profiter un peu de l'avoir contre lui un moment. Pour sûr il n'avait pas raté le petit rire qu'eu Alby. Qu'est ce qui l'amusait comme ça ? Dorian ne tarda pas à le savoir. En effet, Alby n'avait pas tort. D'une voix amusée, Dorian lui avait répondu :

- Hé, tu m'a pris pour qui ?

Ok il voulait bien être compréhensif, de temps en temps, seulement quand ça concernait les personnes importantes pour lui, dont Alby. Ok pour changer de position si l'autre lui faisait mal au dos, mais tout de même oh … Ah, tiens, l'envie de l'embêter à son tour a lui dire que s'il n'était pas content il pouvait arrêter. Mais de deux choses l'une. La première, c'est que Dorian n'avait pas envie de perdre du temps à faire ce genre de blague, pas aujourd'hui. Arrêter, la, non, même pour rire, ils avaient eu assez de pause. Et de deux, même si d'accord, Alby semblait être bien avec lui et tout, quand même, il ne voulait pas tenter le diable pour autant. On ne sait jamais ….

A la place, il reprit ce qu'ils avaient arrêté. Ayant repris ses va et viens en lui, un peu plus calmement qu'avant cela dit, le temps de faire remonter l'excitation et de réchauffer l'ambiance aussi. Soupirant simplement dans son dos au rythme de allées et venues en lui. Ses mains à ses hanches s'y crispaient doucement par moments, et ses yeux s'étaient posés sur lui. Sur son dos à le regarder ainsi, juste vêtu d'une chemise ouverte. Puis, petit regard autour de lui pour prendre un peu plus conscience de la ou ils étaient. Et alors, l'idée que oui, il était bien en train de prendre un Alby quasi à poil, dans une salle de cours, au beau milieu de la nuit, le fit alors redoubler d'ardeurs dans ses mouvements. Lâchant alors un plus large soupir de plaisir, Dorian garda une main à la hanche d'Alby, remontant l'autre à son épaule le temps d'une série de va et viens plus énergiques en lui. Mais, comme toujours, sans y aller non plus trop fort, pas comme Alby pouvait le faire et comme lui aimait ressentir ça. Fermant les yeux à ces sensations, ses mains solidement accrochées à lui, la respiration qui se faisait doucement plus forte. Au bout d'un petit moment, il déplaça sa main, celle posée à l'épaule d'Alby pour la descendre au travers du vêtement le long de son dos, avant de bifurquer sur ses côtes et rapidement sur son ventre. Venant le caresser avec insistance avant de descendre sa main sur son membre, y passant sa main pour le caresser également, sans le branler réellement. Continuant ses mouvements en lui, Dorian s'était penché sur Alby, soupirant au rythme de ses va et viens. S'étant rapproché autant que possible de son oreille, il lui soupira alors :

- Alby … préviens moi quand tu sera sur le point de jouir … je veux pouvoir venir en toi et que tu vienne ensuite dans ma bouche … tu peux faire ça ?

Sa phrase terminée, Dorian avait alors enfin enserré son membre de ses doigts, pour recommencer à le branler.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]   23/5/2016, 17:42

Mes mains refermé et crispé de chaque côté de la table, la tête penché en avant, je ne retenais pas mes soupirs à chaque va et vient de Dorian en moi. Même plus lent que le rythme précédent, tout cela restait fort agréable à ressentir. Et si de par cette petit entracte je n’avais rien perdu de mon envie de Dorian, ça restait agréable de reprendre les choses plus calmement, de ce remettre petit à petit mais rapidement dans l’ambiance et dans l’action.

Et parlant d’action, il semblerait bien que Dorian c’était décidé à passer à la vitesse supérieur. Après avoir senti durant un moment ses mains qui se tenaient à mes hanches, à sentir ses doigts qui se crispaient délicieusement sur ma peau. Je sentis une de ses mains se détacher pour venir se poser sur mon épaule, s’accrochant à celle-ci alors que ses coups de reins se prononçaient d’avantage. Allant et venant plus rapidement et fortement en moi. Et cela ne me faisait mal ou ne me gênais en rien. Au contraire il était fort agréable que de sentir à nouveau l’ardeur de Dorian. Soupirant alors plus fortement, de façon plus explicite a tout ça, au plaisir que cela me procurais. Invitant d’ailleurs en cambrant un peu plus mon dos pour m’offrir davantage a Dorian. Détachant une de mes mains de la table pour venir la poser à plat dessus, devant moi. Et chose fait, appui de pris, j’avais détaché mon autre main pour la remonté sur celle de Dorian à mon épaule, redressant la tête en la penchant légèrement en arrière, ne retenant toujours en rien mes soupirs à chaque coup de reins de Dorian.

La main de Dorian quittant mon épaule, j’avais moi aussi retiré la mienne, retournant la posé sur la tranché de la table, déplaçant mon autre pour faire de même à l’ opposé, reprenant ainsi mon appui initial. Petit frisson et soupir plus ample à sentir la main de Dorian glisser sur moi. Sur mon dos, mes côtes, mon ventre. Soupirant de façon plus alangui sous ses caresses, sachant aussi ou cela le conduisait. Redressant davantage ma tête en sentant sa main arrivée à mon membre, mon soupir de plaisir j’étais fait plus fort et poussé, attendant tout de même la suite de ce geste. Mais à la place j’avais sentir Dorian venir contre moi, a sentir son souffle contre mon oreille. Et forcément, à l’entendre, une petite vague de chaleur, d’excitation, avait traversé mon corps.

- Oui … D’accord …

Petit amusement dans ma tête à repenser au « pas de preuve ». Bizarre d’ailleurs, j’aurais juré que ça aurait bien plus a Dorian de laisser une trace d notre passage. Moi moins vu que ça reviendrais sans aucun doute aux oreilles de monsieur Brown. Mais du coup, la proposition de Dorian m’arrangeait plutôt bien. Et pour autant, malgré tout le plaisir que je prenais, toute l’excitation que j’avais, je ne me sentais pas prêt à jouir tout de suite. L’ayant déjà fait il n’y a pas si longtemps dans les toilettes, il fallait tout de même que ça remonte un peu. Même pour moi oui bande de mauvaise langue. Mais pas grave. Je ne pense pas que les mots de Dorian étaient faits pour me presser. Alors pour l’heure, je continuais simplement de savourer tout ça, a sentir sa main qui c’était resserrer autour de moi, à me branler alors que ses va et vient toujours bien énergique continuaient de se faire.

Glissant mes mains tout au bord de la table, je m’étais davantage redressé, me tenant plus droit bien que cambrant davantage mon dos, a bombé un peu mes fesses pour compenser, continuer de m’offrir a Dorian. En fait je voulais juste me rapproché de lui, sentir son corps contre le mien, appuyant ainsi mes épaules contre son torse tout en penchant ma tête un peu de côté pour lui offrir mon cou. Doucement je me mettais à bouger mon bassin, accompagnant ainsi un peu les mouvements de Dorian, accentuant ce de sa main. Le souffle plus rapide et fort. La respiration un peu plus difficile. Je fermais les yeux a vraiment profité de tout ça. A sentir mon plaisir et envie grandir petit à petit. A avoir envie de plus.

- Va y … plus vite … et plus fort …


Et pour accompagner mes mots, je venais plus franchement accompagner les mouvements de Dorian, venant appuyer mes fesses contre lui lors qu’il venait. Soupirant plus fort à cela. Exprimant bien ainsi que j’aimais ça, ne me forçais en rien bien au contraire. Encore une fois, je profitais vraiment de tout ça, il trouvant vraiment un plaisir sans nom et de ce fait, avais juste envie d’en avoir plus, d’en ressentir davantage même si on était tout de même loin de la façon dont je pouvais prendre Dorian. Un jour peut-être. Petit à petit a force de moments comme celui-ci …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux anniversaire à nous ! [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Rue-
Sauter vers: