AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zachary Wong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Zachary Wong   Sam 2 Avr - 17:44


ZACHARY WONG


LA BASE

Nom : Wong
Prénom : Zachary
Age : 28 ans
Nationalité : Américain
Emploi : Cartomancien
Avatar : Harry Shum Jr



DESCRIPTION PHYSIQUE


Ses parents étant d'origine chinoise, il en a forcément hérité les traits, cheveux noirs de jais, yeux noirs et en amande. Il mesure 1m80, tout pile. Et son corps n'a rien de maigrichon ou de trop fin, il est assez élancé, souple. D'ailleurs Zachary est plutôt à l'aise avec son propre corps, bien dans sa peau, et ça a tendance à se remarquer. Concernant ses cheveux ils sont bien souvent coiffés de façon assez originale. Plus court sur les cotés et longs sur le dessus, de temps à autre, il ajoute des mèches de couleur, qu'elles soient blondes, ou roses, bleues …. un peu de vie et de fun! Mais comme si ça ne lui suffisait pas, il aime se vêtir de façon excentrique ou même se maquiller. Rien qui ne fasse pour autant folle du quartier, mais disons qu'il est un personnage haut en couleurs. Ou en paillettes. Il ne sort pas ainsi pour faire des courses ou chercher un café au drive, mais lorsqu'il reçoit ses clients disons qu'il aime en mettre plein la vue. L'ambiance, ça joue beaucoup alors il aime à revêtir son costume de cartomancien. Concernant le maquillage, c'est simplement un trait d'eye liner par exemple ou vernir ses ongles de noir. Il a également une oreille percée au niveau du cartilage. Maniéré, il a tendance à ajouter beaucoup de gestuelle lorsqu'il parle, à bouger ses mains. Enfin, ses mains, ses bras, son corps entier plutôt. Lorsqu'il s'exprime, c'est tout un spectacle, et même lorsqu'il ne parle pas en fait. Souvent, il se frotte les doigts contre son pouce lorsqu'il est plus nerveux ou que quelque chose le travaille.



CARACTÈRE / PERSONNALITÉ


Exubérant, excentrique, plein de vie, Zachary est un personnage haut en couleurs. Ce n'est pas qu'il est tout le temps de bonne humeur, mais au moins, c'est ce qu'il veut laisser paraître. Lorsqu'il y a des choses qui le taraude, il a tendance à faire comme si de rien n'était, à se dire que ce n'est pas si grave, à relativiser. Il essaye réellement de prendre toujours la vie du bon coté même si des fois ce n'est pas aussi facile.
Zachary est donc un cartomancien. C'est à dire qu'il tourne les cartes du tarot pour prédire l'avenir aux gens. Pour faire très simple. Mais ça ne s'arrête pas à ça concernant son travail. Disons que les cartes l'aident, le guide sur ses prédilections, et des fois, il n'en n'a pas besoin ou utilise un autre moyen d'y parvenir. Ce qui agit surtout c'est son sixième sens. Attention, on ne parle pas d'un truc surréaliste! Zachary ne voit pas les morts, n'a pas visions divines ou on ne sait quoi d'autres. Mais il ressent les choses plus intensément que les autres. Il comprends plus facilement les gens, il voit plus facilement qui il sont. C'est une chose qu'il ne saurait expliquer, pas avec des mots. Il ressent ces choses-la, il les vit. Dans le fond il est quelqu'un de profondément empathique. D'être si rapidement, si proche de ses clients peut des fois le chambouler. Pas à chaque fois heureusement. Il s'est donc entraîné à mettre de coté tous ces sentiments la pour ne pas qu'ils empiètent trop sur son travail ou sur lui même, pour ne pas laisser les sentiments des autre le bouffer lui. Hé, c'est qu'il a sa sensibilité lui aussi! Sensibilité qu'il essaye également de garder pour lui. Sans pour autant tenter de garder tous ses sentiments et ses émotions pour lui, ce n'est pas son genre d'en faire profiter tout le monde.



HISTOIRE


Monsieur et Madame Wong ont quitté la Chine il y a trente ans. L'envie de voir si l'herbe était plus verte ailleurs, le désir de quitter un pays dans lequel ils ne trouvaient pas leur place, l'attrait de l'American Dream …. peut être un mélange de toutes ces choses, qui les firent s'en aller à New York. Les débuts, et pas que, furent difficiles pour ce couple d'immigrants fraîchement arrivé à la grosse pomme, et cela se compliqua lorsque madame tomba enceinte. C'est donc dans une famille qui travaillait dur pour avoir un train de vie correct que naquit Zachary. Ah oui forcément, même s'il avait tout de l'asiatique type, le fait est que ses parents ont préféré lui donner un prénom plus américain, peut être pour l'aider à trouver sa propre place. A voir si ça allait fonctionner sur la longueur. Ses parents n'avaient pas des revenus bien fous et vivaient tous les trois dans un petit appartement de Brooklyn. Il est vrai qu'ils ne partaient pas en vacances souvent, qu'ils étaient loin de ce fameux rêve américain Mais Zachary avait toujours de quoi manger dans son assiette, des vêtements corrects pour aller à l'école. Peut être qu'il n'avait pas non plus les jouets les plus fous du monde, mais ce n'était pas grave. Il avait ses parents, ils l'aimaient et faisaient de leur mieux pour que son enfance se passe au mieux. Ce fut le cas. Même si pour se faire des amis à l'école ce fut un peu compliqué. Enfant, il était plus du genre timide. Pas qu'il ne voulait pas aller vers les autres, mais il n'osait pas, alors quand c'était les gens qui allaient vers lui, il en était plus que soulagé. D'ailleurs ses camarades pouvaient constater que Zak était quelqu'un de très drôle, un gamin avec qui c'était drôle de traîner. Mais seulement ses amis les plus proches, les autres, il n'osait pas trop s'en approcher, n'ayant pas la moindre idée de comment faire. Mais ça ne l'empêcha pas d'avoir une enfance assez agréable, des copains, une scolarité normale.

Il continua sa vie de petit américain sans se soucier de rien, grandissant tranquillement. Petit à petit, sa timidité s'effaça. Ou plutôt il fit des efforts pour la surmonter, et croyez-le ce ne fut pas simple. A chaque fois qu'il devait prendre la parole en classe il se mettait à baliser, à ne pas se sentir bien. Aller vers les gens c'était de plus en plus compliqué pour lui de rester dans son coin à ne pas pouvoir le faire. Alors petit à petit, Zachary prit sur lui. Oh ce fut difficile, mais vu que ça le bouffait petit à petit, il n'y avait pas trop de solution. D'autant plus que ses amis proches l'aidaient même à surmonter tout ça, en lui lançant des défis de temps à autre comme aller parler à telle personne dans un centre commercial, demander l'heure à un inconnu …. Le jour ou il réussit à le faire sans limite tourner de l'oeil ou vouloir partir en courant, ce fut une grande réussite pour lui. Heureux, cela marqua un nouveau tournant dans sa vie, dans sa façon d'être. Cela débloqua quelque chose en lui, cela leva une barrière entre lui et les autres, et de vaincre sa timidité l'aida à prendre une voie à laquelle il n'aurait jamais pensé jusqu'ici.

Jusqu'ici, il avait un avis plutôt mitigé sur tout ce qui est voyance, cartomancie, lire dans les lignes de la main et tous ces trucs la. Il ne disait pas, des fois on entendait des choses étranges et un peu troublantes, mais de la à croire dur comme fer à ces choses la ? Non, pas vraiment. Sa mère en revanche, c'était des choses qu'elle aimait beaucoup. Alors que Zak avait 17 ans, âge merveilleux ou il commençait à sortir, à traîner avec des filles ou … enfin, ce jour la, par un concours de circonstances il se retrouva à accompagner sa mère a un salon de la voyance. Pas hyper heureux, il traînait un peu des pieds alors que sa mère écumait les stands, ravie d'être la. Tirant un peu la gueule, Zachary désespéra lorsqu'elle alla en plus se faire tirer les cartes à un autre stand, chez un autre charlatan …. Jusqu'à ce que ce charlatan propose d'en faire de même pour lui. Il refusa en un premier lieu, poliment, déclarant qu'il n'y croyait pas. Sa mère n'insista pas, mais le cartomancien réussit à le convaincre en douceur. Bon … si ça pouvait lui faire plaisir et qu'il le lâche hein … Mitigé, il avait prit place, seul face au gugus, qui préparait ses cartes. Indécis sur son futur professionnel, sa question fut portée la dessus. Encore aujourd'hui il se rappelait de ses paroles, même si sur le moment il n'y fit pas attention. On lui prédit alors qu'il allait poursuivre ses études, dans une branche proche des humains, mais qu'il n'y restera pas longtemps. Et l'homme face à lui vit aussi autre chose : un grand amour, un grand feu, et aussi un grand chagrin. Sceptique au plus haut point, Zachary quitta les lieux et oublia alors cette après midi passé la.

Sa timidité de vaincue, Zachary avait donc bien moins de mal à se faire des amis, les garder, et aussi draguer. C'est lors d'une sortie entre amis au parc qu'il fit la connaissance de Monica. Une fille de son âge, dans un autre lycée. Et ce fut le coup de foudre. Rapidement, ils sortirent ensemble. C'était juste … parfait. Tous deux s'entendaient très bien, partageaient les mêmes point de vue sur beaucoup de chose, avaient les même centre d'intérêt. Alors, à la fin du lycée, ils décidèrent d'emménager ensemble dans un petit studio, continuant leurs études à la fac. Elle étudiant l'Histoire et lui la psychologie. Ils étaient réellement heureux tous les deux à vivre ainsi. Petit à petit, ils avaient même commencé à parler de mariage à la fin de leurs études, et au fur et à mesure cela devint un réel projet. Mais bon. Il y a toujours un mais quelque part. Le mais dans cette histoire, ce fut un incendie qui ravagea l'immeuble dans lequel il vivait, un soir ou Zak était sorti avec des amis et que Monica était restée, fatiguée et avait préféré dormir. Quelle ne fut pas l'horreur qu'il vécu en revenant chez lui, pour découvrir les lieux ravagés par les flammes, et au bout de longs moment d'attente, interminable, apprendre que sa petite amie avait périt, étouffée dans la fumée avant que les pompiers ne puisse la trouver. C'est quasi déconnecté de la réalité qu'il assista à son enterrement, qu'il retourna vivre chez ses parents, qu'il cessa petit à petit d'aller en cours, trop rongé par le chagrin. Ses parents tentèrent de le réconforter ou de le secouer doucement, mais ce fut bien difficile. Lui qui était tellement plein de vie se retrouvait à être quasiment vide. Il ne savait plus quoi faire, ou aller. Ils avaient fait des projets, ils s'aimaient, et tout a été réduit littéralement en cendres en l'espace d'une nuit. Il ne le cachait pas, ce fut bien tentant d'aller la rejoindre, mais jamais il ne pu s'y résoudre.

A la place, lorsqu'il sortait, c'était pour de longues balades sans but, comme s'il cherchait un sens à sa vie en même temps qu'à sa promenade. Pendant de longs mois ce fut le cas, jusqu'au jour ou, passant devant une vitrine, autre chose l'interpella. Deux pas en arrière et il revint devant l'affiche, reconnaissant sans mal la personne dessus : le charlatan qui lui avait prédit … Qui avait tout prédit en fait ! N'ayant réellement plus rien à perdre, il prit rendez-vous chez ce type, Maximilian. Celui-ci le reconnu et fut néanmoins surpris de le retrouver. Mais Zachary n'eut rien à dire pour qu'il sache que tout ce qu'il lui avait prédit des années auparavant s'était réalisé. Pendant ce rendez-vous, il ne lui tourna plus les cartes. A la place, ils eurent une longue conversation la dessus. Zak voulait savoir comment ça se faisait, comment il avait pu faire pour tout deviner. Sceptique malgré tout, il n'arrivait pas à comprendre comment ça se pouvait, si c'était un coup de chance ou non. Il repartit encore plus sceptique, et de retour chez lui, se renseigna davantage sur toutes ces choses. Il lut alors beaucoup, chercha des informations, posa des questions à sa mère la dessus ( quelle surprise pour elle d'ailleurs ) et au fur et à mesure, il garda contact avec Maximilian. Qui devint petit à petit un peu plus pour lui. Non content de devenir son amant officieux, il finit par lui enseigner ce qu'il savait et de prendre sa formation de cartomancien en main.

Ce n'était vraiment pas quelque chose qu'il pensait faire un jour. C'est plus par hasard qu'il y arriva, et pourtant, il comprit bien rapidement le fonctionnement de la chose. Et ses premiers essais furent étrangement bons. Il avait une grande facilité à comprendre les gens face à lui, à voir en eux ( sans tomber dans un truc étrange, tout ça reste purement humain ) et ça l'aidait beaucoup pour ses prédilections. Petit à petit, à force d'écumer les salons de voyance, à New York et ailleurs aux Etats Unis, Zachary finit par se faire un petit nom dans le milieu. Ce qui rendit un peu Maximilian jaloux, ayant eu plus de mal au début. Pourtant, Zak ne voyait pas le malaise, mais vous savez quoi ? Il s'en fichait ! La vie était après tout trop courte pour se lamenter ou être ralenti de la sorte !

A nouveau plein de vie et d'énergie, Zak avait emménagé dans un appartement de Brooklyn ou il avait aménagé une pièce spéciale pour recevoir à domicile ses clients. S'étant fait une place dans le milieu, les gens arrivaient alors régulièrement, et se fit petit à petit son succès la dedans, à sa grande joie naturellement. Certes, ses parents furent un peu moins heureux en passant à l'improviste à le voir vêtu de façon on ne peut plus originale. Mais il était de nouveau heureux, ou du moins, se forçait à l'être.



VOUS

Prenom : Steph
Age : 25 ans
Niveau de RPG : Bon
Multicompte : Les Wilde
Où avez-vous connu le forum : bien … ici?
Code : Admi OK



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Zachary Wong   Sam 2 Avr - 17:44

Auto Val'
Revenir en haut Aller en bas
 
Zachary Wong
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: