AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   10/4/2016, 19:17

La semaine passée avait été un peu difficile à terminer. Avec la rencontre de Dorian et Serena qui c’était mal passé et ou cette dernière n’avait rien trouvé de mieux à faire que de se servir des confidences que je lui avait fait pour les envoyer à la gueule de Dorian en guise de défense de son … bien de son comportement habituel a vrai dire … Enfin quoi qu’il en soit c’était très mal passé, pour mon grade aussi. Je le comprenais, je n’en voulais pas à Dorian de m’en vouloir, de me reprocher ma langue trop pendu surtout sur ce sujet délicat. Si j’avais raconté tout ça à Serena c’est vraiment car à ce moment-là j’étais en plein doute et surtout car à aucun moment je m’étais imaginé qu’elle puisse s’en servir contre Dorian.

Enfin donc voilà. Les jours suivant je m’étais comporté telle une larve de servitude, répondant présent dès que Dorian avait besoin de quoi que ce soit. Un verre d’eau, un mouchoir, un massage des pieds. Même si grâce à mon charme de jeune crevette Dorian n’arrivait à me repoussé comme il en aurait sans doute eu envie, je sentais bien malgré tout qu’il m’en voulait et a juste titre. Puis les choses c’était un peu plus tassé sur la fin de semaine, a l’approche de notre anniversaire. Nul doute que Dorian mettait de l’eau dans son vin pour que je ne me retrouve pas dans le même état qu’a noël, a m’en vouloir comme pas possible même si le contexte n’était pas du tout le même quand même c’est sûr.

Et puis voilà ! Notre anniversaire était passé et je me trouvais décoré d’un nouveau tatouage à mon poignet gauche cette fois. Un dessin du symbole de l’infini avec dans le tracé la date 02-09-15 (date américaine) qui correspondait à la date de notre rencontre avec Dorian.

La semaine c’était ensuite écoulé et après une brève reprise de contact avec Serena par sms, on avait décidé de se rejoindre ce vendredi au Starbucks se trouvant non loin de mon campus. Pas que je n’avais plus trop envie de la voir s’y pointer si jamais Dorian voulait à nouveau me faire la surprise de sa visite mais bon … D’ailleurs cette fois j’avais furtivement glissé a celui-ci l’info comme quoi j’allais retrouver Serena. Juste comme ça, pour boire un verre vite fait et faire une mise en point mais en tout cas pour sûre, ne plus rien lui raconter de personnel sur Dorian !

Et bref voilà, après les cours j’avais donc pris la direction du café pour y retrouver Serena. Arrivé sur place, j’avais brièvement balayé la salle du regard avant de la voir à une table, partant alors à sa rencontre.

- Hey ! Salut … Heu … ça va ? …

Debout devant elle, je me sentais un peu mal à l’aise ou du moins à ne pas trop savoir quoi dire, comment me comporter. Je n’avais pas envie que les choses se passe mal avec Serena, que notre relation se dégrade, plus qu’elle ne l’était du moins. Mais justement, vu notre relation actuel, je ne savais pas trop quoi dire ou comment me comporter.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian



Dernière édition par Albert Jagger le 23/5/2016, 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   10/4/2016, 22:46

La semaine avait été merdique. Tellement merdique que je me faisais limite peur moi-même en me regardant dans le miroir ce matin. Le teint blafard, les yeux cernés et vide. Vive le fond de teint je vous dis. Le fond de teint et l’eau froide. Pour la couleur du moins… par contre le sourire… Je ne l’avais plus depuis une semaine. Mes collègues l’avaient bien remarqué au boulot mais j’avais évité les questions, restant vague sur ma baisse d’humeur. Cette baisse d’humeur était due à mon altercation avec Albert. Enfin plus celle entre moi et Dorian, son copain, qui avait abouti sur une dispute entre mon ami et moi. Dispute qui m’avait mis plus bas que terre.

Je me sentais coupable. J’avais balancé des confidences. Albert avait raison, j’avais balancé ses confidences et je n’aurais pas dû. Mais sur le moment le comportement de Dorian m’avait tellement énervé et blessé que … J’avais juste eu envie de le faire descendre de son petit trépied de prince. Il m’avait pris de haut et je n’avais pas apprécié. Mais ce que j’avais apprécié encore moins était le fait qu’il soit aussi possessif avec Albert. La pire avait été le fait d’apprendre que mon ami devait se faire pardonner auprès de monsieur ! Non mais sérieusement c’était moi qui avais merdé pas Albert, le fait de faire des confidences à une amie n’était en rien un crime…

Du coup le fait de savoir que j’avais causé du tort à mon ami doublement… Je me sentais coupable de ce fait. Enormément coupable. D’habitude j’étais joyeuse, enjouée et un vrai petit bout en train. Là j’étais juste morose, silencieuse et renfermée sur moi. Je dormais mal aussi faisant des cauchemars. Des cauchemars ou j’entendais la voix d’Albert me lire son sms à voix haute.  Je l’avais relu encore et encore, aillant l’impression de m’enfoncer encore et encore un poignard dans l’estomac, le retenant par cœur du coup. Je n’avais pas su quoi répondre et avait préféré ne rien dire. Tout était dit de toute façon.

Depuis j’avais passé une semaine de merde. J’avais bien reçu le sms d’Albert me proposant d’aller Starbucks proche de l’unif et j’avais juste répondu un brève oui. Je ne savais pas si des smiley ou autre étaient demandé… Mais je n’en avais pas le cœur. Du coup c’était avec le cœur battant que je m’étais mise en marche vers le café. J’étais arrivée en avance et m’étais installée assez nerveuse, prévenant le serveur que j’attendais encore quelqu’un.  Je frottais mes mains nerveusement l’une contre l’autre. J’avais limite les larmes aux yeux tellement j’étais mal. Manque de sommeil, culpabilité et stress me faisaient perdre la boule.

C’est au moment où je pris une grande inspiration que je vis Albert entrer dans le café. Je n’eus pas à faire de geste, il m’avait repéré avant. Je me levais ne sachant pas trop quoi faire, tripotant nerveusement mes deux mains ensemble. Ni la bise, ni une accolade n’étaient vraiment d’actualité. Je n’eus même pas le courage de faire un sourire, tellement sa nervosité me flanquait le moral encore plus bas.

« Ca… Ca va … Je suppose du moins… Et toi ? »

J’avalais difficilement ma salive avant de lui montrer la chaise en face et de me rassoir. Je n’avais pas envie de parler de son petit ami, encore moins de la manière dont j’avais merdé à cause de cet idiot hautain. Du coup je me tus et attendais simplement. Le serveur vint prendre nos commandes : je pris un thé aux agrumes mais rien pour manger, l’appétit n’y étant pas. Je laissais à l’attention d’Albert.

« Prends ce que tu veux. Je n’ai pas eu… Enfin j’avais voulu t’apporter un truc l’autre jour et… Enfin bref c’est moi qui régale ! »

J’étais nerveuse et ma voix tremblait légèrement. Je ne voulais pas craquer devant mon ami mais bon. Cette situation m’avait zappé le moral à un point…. Autant j’étais douée pour remonter le moral aux gens, autant la culpabilité était décuplée chez moi. Comme si une fois que je merdais je me tapais ma culpabilité exposant tous les jours ou j’avais été souriante. Et il y en avait beaucoup de ces jours !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   14/4/2016, 08:39

Si j’étais déjà un peu mal à l’aise, autant dire que l’attitude de Serena ne m’aidait pas à me détendre. Elle-même semblait être plus mal à l’aise que moi, anxieuse et nerveuse. Ça me faisait vraiment bizarre de la voir ainsi, elle qui d’habitude était toujours souriante et pleine de vie. Là elle donnait une impression de lividité qui ne lui ressemblait vraiment pas. Et pour le coup, a la voir si mal, sans forcément me douté que ça pouvait être juste à cause de notre engueulade, j’avais d’un coup beaucoup plus de mal à lui en vouloir pour l’histoire d’avec Dorian.

- Heu, oui, ça va.

Je lui avais fait un bref sourire, cherchant plus à la rassuré ou tranquillisé qu’autre chose mais en même temps sa façon d’être actuellement je m’aidais pas vraiment à être détendu. Suivant son invitation, je m’étais installé sur la chaise qui était libre à table, me retrouvant donc assis face à Serena. Petit moment de silence assez gênant avant que je serveur ne vienne nous sauvé de cette atmosphère pesante. Laissant Serena passé commande en première, je l’avais regardé quand celle-ci annonçait qu’elle m’invitait, rappelant que c’était son but initial la dernière fois.

- Tu prends des risques, j’ai pas mangé depuis au moins trois heures.

J’avais esquissé un bref sourire, cherchant par cette petite réplique à faire une note d’humour pour détendre l’atmosphère. Mais sinon il était vrai que je n’avais pas mangé depuis une pause entre deux cours et que j’avais bien faim. Sans vouloir abuser tout de même, je m’étais alors commandé un milkshake vanille, une part de carott cake et une de gâteau chocolat noix de pecan. Le serveur reparti, je reportais mon attention sur Serena, voyant encore une fois au combien elle semblait mal à l’aise. Prenant alors une petite inspiration, j’avais relevé ma main gauche au-dessus de la table, la posant paume ouverte vers Serena.

- Hé, si je suis venu ici c’est pour qu’on se réconcilie alors détends toi un peu d’accord ?

Une nouvelle fois, j’avais affiché un sourire, plus doux et se voulant rassurant cette fois. Agitant quelque peu et doucement mes doigts comme pour l’incité à venir prendre ma main. Non nous ne penserons pas au fait que c’était un des trucs qu’elle avait balancé à Dorian. Toujours pas compris ça d’ailleurs mais on va peut-être évité de revenir sur le sujet …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   15/4/2016, 15:34

Le fait qu’Albert me fit un bref sourire me rassura. Une fois assise je  lui fis part que j’invitais aujourd’hui. Je fis un demi-sourire à sa remarque, d’ailleurs ça ressemblait plus à un sursaut certainement qu’autre chose.

« Profites en alors pour dévaliser le comptoir ! En plus j’ai eu ma paye donc bon ! »

J’avais pris qu'un thé n'ayant pas faim. Un bout de gâteau m'aurait changé de la salade et des crasses que j’ai mangées cette semaine ci d’ailleurs, mais je n'étais pas sur qu'il passe bien. Passant à l’état de non-faim ou j’arrivais à peine à grignoter quelques feuilles de laitue à un état de faim abominable ou je pouvais engloutir deux pizza d’affilées. Heureusement j’avais eu cette sorte de crise que deux fois. N’empêche, la première fois j’avais mangé deux pizzas surgelées et un paquet de huit muffins, la deuxième deux lasagnes et un pot de Häagen Daaz.

J’avais croisés les bras sous la table aux niveaux de mon estomac noué, baissant aussi les yeux ne sachant quoi dire exactement. Avant j’aurais débité une tonnes de paroles, certainement des monologues sur la nouvelles exposition au musée ou encore sur un évènement anodin de la semaine que j’aurais réussi à rendre intéressant. Mais là je ne disais rien. Qu’y avait-il à dire aussi ? J’avais encore son dernier message bien ancré en tête… Je l’avais déçu, trahi sa confiance et il en avait bavé. A cause de moi et de ma grande gueule justement. Je ne m’étais jamais sentie aussi mal de toute ma vie. Mais bon je n’avais jamais non plus rencontré quelqu’un d’aussi hautain et merdique que Dorian. Même Ethan ne lui arrivait pas à la cheville. J’avais juste envie d’oublier ce passage là justement et la personne de Dorian en soi. Mais ce n’était pas vraiment possible.
Je relevais la tête vers Albert lorsqu’il parla et posa sa main sur la table. Le fait qu’il parla de réconciliation me détendis un peut, le fait qu’il me souriait doucement encore un peu plus. Doucement je relevais également ma main et la posais dans la sienne, la pressant doucement répondant à son sourire par un sourire timide et incertain.

« Pas facile de me détendre vu la manière dont j’ai merdé… »

Je rebaissais le regard encore une fois avant de le relevé quelques secondes après perdant mon sourire, un air désolé sur le visage.

« Ecoutes, je … je suis désolée ! J’aurais jamais dû agir comme ça mais sur le moment… »


Je secouais la tête en fermant les yeux.

« Désolé. Sincèrement désolé ! Crois-moi que je veux plus que tout pouvoir simplement revenir en arrière et recommencer la journée !»

Je plongeais alors mes yeux dans les siens, essayant de lui faire comprendre que j’étais vraiment désolé. Il avait parlé de réconciliation, mais je ne savais pas exactement à quoi m’en tenir. Allions nous passé de complices à connaissances ? Est-ce que cela voulait dire que nous avions à nouveaux la même relation qu’avant ou pas justement ? Je ne savais pas à quoi m’en tenir mais je ne voulais pas perdre mon ami. Peut-être que je n’aurais pas dû m’excuser encore une fois, ramenant pour le coup le sujet sur le tapis. Mais je me voyais mal aussi d’un coup déballer des banalités ou des monologues sans grades importance comme avant. Parce que justement ce n’était plus comment avant… Du moins pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   18/4/2016, 03:11

La main de Serena dans la mienne, j’avais doucement fermé mes doigts dessus, sans la serrer, juste la tenir dans la mienne. A sa réplique sur le fait qu’elle avait merdé, j’avais un petit peu penché ma tête sur le côté à voir la sienne se rabaissé. Ça me faisait de la peine de la voir ainsi mais en même tien bien … bah elle avait merdé c’est vrai ! Dur de dire le contraire même si étrangement, à l’évidence elle semblait s’en vouloir plus que moi-même je lui en voulais. Chose qui d’un côté était plaisant. Pas de la voir mal bien sûr ! Non le fait qu’elle semblait s’en vouloir sincèrement. Du coup comment lui en vouloir encore ? Comme on dit, la leçon était apprise.

Serena ayant relevé les yeux, j’avais redressé ma tête, la regardant dans les yeux en l’écoutant et finissant par esquisser un petit sourire rassurant à la fin de ses excuses.

- Serena c’est bon, ok ?

Petit hochement de tête toujours en la regardant avec un doux sourire, ensemble qui se voulait comme auto persuasif. Il fallait qu’elle arrête de s’en vouloir autant parce après tout … J’avais pris une petite inspiration, détournant le regard un instant le temps de chercher mes mots avant de regarder de nouveau Serena.

- Ecoute, je sais que tu n’as surement pas envie de parler de lui mais … Dorian est un con ! Je te l’accord ! Il peut être grossier, hautain, blessant et j’en passe ! Mais il n’est comme ça que quand il se sent dans le besoin de se défendre ou de défendre ce qui lui est cher. Je me doute bien que tu y es allé en mode faisons connaissance dans la joie et la bonne humeur mais lui a perçu ça une fille, jolie, que je ne connais pas, sachant des choses sur moi, est capable de me reconnaitre pour venir m’accoster.

Nouveau petit soupire en finissant ma liste définissant Serena vu par Dorian ce jour-là mais réaffichant un petit sourire bien qu’en faisant un petit non de la tête.

- Dans aucun univers le Dorian que je connais n’aurait pu agir positivement à ça. Et c’est aussi ma faute ! J’aurais dû lui parler de toi c’est sûr !

Ça n’aurait peut-être pas changé grand-chose mais déjà un accueil un peu moins agressif et sur la défensive c’est sûr.

- Et même si j’ai bien peur que l’un comme l’autre n’ayez pas envie de retenté une rencontre, je t’assure que quand Dorian n’est pas sur ce mode de défense, sans parler de comment il est avec moi, mais comme par exemple avec ses amis ou même les miens, c’est quelqu’un de très sympa, amical, drôle, agréable et tout.

Mais faut t-il qu’il connaisse un peu la personne quoi. Et que celle-ci est passé son teste d’acceptation chose qui j’en avais peur était définitivement grillé pour Serena. En même temps, même si la j’étais en train de lui dire que ce n’était pas sa faute, qu’elle avait eu affaire a Dorian le bouclier de défense ambulant, le fait est qu’elle avait largement son lot de tords dans l’histoire. Mais chaque chose en son temps.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   20/4/2016, 22:58

J’essayais de m’excuser. Je m’en voulais d’avoir mi mn ami dans une telle situation et d’avoir merdé à ce point. Le fait qu’il me sourit me réconforta, mais son speech fit plus d’effet. Je hochais doucement la tête quand il parla du point de vue de son petit ami. C’est vrai que bon ça peut paraitre chelou. D’un autre côté Albert était gay, commenta aurais-je pu savoir que Dorian se sentirait agressé ? Il n’y avait jamais rien eu entre nous et ni Albert ni moi avions jamais été attiré l’un par l’autre. On était amis. Mais c’est vrai que maintenant qu’il avait prononcé ces mots je me rendais compte que ça pouvait paraitre ambigu.

« Je ne l’avais pas vu comme ça en effet… D’un autre côté tu es gay, du coup je doute que ma poitrine puisse rivaliser avec les atouts de ton copain ! »


J’avais tenté un sourire amusé qui avait fini en demi sourire, essayant aussi d’avoir un ton léger et humoriste cependant j’étais toujours mal à l’aise. J’avais peur de faire une blague de trop ou qui serait mal interprétée. Essayer de faire une blague crispée, c’est pas le top par contre. Par contre je fis un réel sourire tendre lorsqu’il voulut prendre une part de responsabilité sur lui. Je ne savais trop quoi dire. En fait si… je savais exactement quoi dire. J’avais envie de lui expliquer que vu la possessivité de Dorian il avait bien fait de ne rien lui dire… D’un autre côté ce n’était pas le moment de commencer un débat et au final le plus important était qu’Albert aime Dorian et vice versa. Mon avis pouvait passer à la trappe tant que mon ami était bien !

Je souriais un peu plus lorsqu’il me parla des côtés plus agréables de Dorian. Je voulais arranger les choses alors je me permis de répondre d’une voix calme :

« Ce serrait chouette de pouvoir rencontré une version plus sympathique de ton copain… Et de lui présenter une version plus sympathique de ma personne également mais je doute que ce soit pour tout de suite. Autant je suis sincèrement désolé d’avoir merdé à ce point et que tu devais en quelque sorte récupérer mes pots cassés autant j’ai encore du mal à digérer certaines paroles… Donc … Voilà…»

Je ne savais pas sur quoi finir d’autre que sur ça. Je pris alors une grande inspiration voulant quand même être un peu plus fixée sur ma relation avec Albert. Je tordais mes mains nerveusement et voulu parler lorsque le serveur arriva avec nos commandes. Lui souriant poliment je le remerciais alors qu’il posait nos boissons et la nourriture devant nous avant qu’il ne s’en aille. Je me jetais alors à l’eau, toujours crispée et légèrement tendue.

« Écoutes, je… Comprendrais parfaitement que tu ne veuille plus être aussi proche qu’avant ou que tu préfères ne plus rien me raconter ou autre, d’un autre coté le fait que tu me demande qu’on se voit … Enfin bon j’espère ne pas avoir tout perdu ! Je suis… Plus que sincèrement désolée de ce qui s’est passé et je ne sais pas comment le dire autrement mais du coup… je ne sais pas quoi faire : est-ce que tu veux qu’on fasse comme si de rien n’était comme avant, ou qu’on prenne de la distance l’un de l’autre, que je ne te parle plus ou qu’au contraire qu’on mette une fois tous à plats en parlant de ce qui s’est passé en détails enfin… Je ne veux te forcer à rien et je ne t’en voudrais pour rien ! Je n’ai juste pas envie de perdre l’ami que tu es ! »

Je tentais un demi-sourire et regardais Albert directement dans les yeux. Je m’étais excusée encore et encore et la culpabilité pesait toujours. Maintenant la balle était dans son camp en quelque sorte. Je ne demandais pas à ce que ce soit effacé, j’avais l’impression que rien ne pouvait vraiment effacer cette altercation passée. Et je savais que ce ne serrait pas simple à décortiquer comme situation. Tout ce que je demandais était de pouvoir garder cette amitié que je chérissais et que j’avais retrouvée il y a peu de temps quand même…

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   22/4/2016, 18:37

Si sur le début des paroles de Serena je gardais mon sourire, hochant positivement la tête au fait qu’elle ne l’avait pas vu de cette façon et donc en retenant pour ma part que cela voulait dire que d’une certaine façon elle comprenait un peu mieux le ressenti de Dorian, autant dire que j’avais vite déchanté par la suite. Pas par rapport à cette histoire avec Dorian et tout mais sur le reste des paroles de Serena, à me dire que de tout façon j’étais gay. Heu … Pardon ? Mais je n’étais pas gay du tout ! Enfin, juste un peu. Bi quoi. Et encore, moi le seul mec qui m’importait c’était Dorian, pas les autres. Je ne les regardais pas d’ailleurs ! Ou presque pas quoi … Ah le choc ! Que Serena pense ça ! Et en plus à me parler de sa poitrine. Bien malgré moi, avec mon visage qui c’était légèrement décomposé, je n’avais pu retenir un furtif coup d’œil sur la dites poitrine. Ah non mais vraiment il fallait rétablir la vérité la ! Pas que ça allait changer grand-chose, rien même, mais ça me mettait mal à l’aise sans savoir vraiment pourquoi non plus … Enfin pour l’heure, entre le bug que les mots de Serena avaient créé en moi et le temps de ma réflexion, elle était déjà passé à autre chose. A savoir que oui, se rencontrer dans de meilleur condition avec Dorian serait surement plus sympathique mais que la dans l’immédiat elle ne s’y sentait pas. Et après tout, Dorian non plus à mon avis, loin de là.

- Oui, je comprends t’en fait pas … Pour tout de dire c’est dans les deux sens …


Dorian non plus n’avait pas digéré les mots de Serena. Ses mots et de savoir d’où elle les tenait … C’est vrai que ça, moi-même j’avais encore un peu de mal à le digérer. Que Serena se soit servi de mes confiances pour blesser Dorian. Je digérais mal aussi bien le fait qu’elle est trahi ma confiance que le fait qu’elle est voulu faire du mal à Dorian même si ça, dans le contexte, et sachant comment pouvait être Dorian, je pouvais un peu le comprendre. Mais pas avec ce que j’avais pu lui dire, pas de cette façon. Ça ce n’était vraiment pas cool …

Et il semblerait qu’on allait y venir, à cette confiance trahi. Après que le serveur soit venu apporter notre commande, le remerciant moi aussi au passage, j’avais vu Serena se jeter sur son verre d’eau avant de reprendre la parole. Attentivement je l’écoutais, commençant a mangé tout de même de mon carott cake. La faim et le besoin de réconfort après ce qu’elle m’avait lâché plus tôt. Oui cette histoire de gay parfaitement. Mais ne pensant qu’à moitié à cette histoire, j’écoutais donc les paroles de Serena. Les chemins qu’elle envisageait me faisait un peu de peine, de la voir ainsi surtout. Je ne savais pas où et comment allait continuer notre relation mais il était sûr que je ne voulais pas couper les ponts. Prenant une dernière bouchée de gâteau avant de reposer ma cuillère et de me redresser sur ma chaise, posant mes mains jointe sur la table tout en soutenant le regard de Serena.

- Et bah … Ecoute je ne sais pas vraiment quoi te répondre. C’est sûr qu’à l’avenir, en toute honnêteté, j’aurais sans doute du mal à te parler, enfin à me confier à toi … Mais ce n’est pas pour autant que j’ai envie qu’on arrête de se voir, de mettre des barrières à notre amitié ou quoi ! … Encore une fois, pour être honnête avec toi, c’est vrai que je t’en veux. Pour ce que tu as dit à Dorian, de te servir de ce que je t’avais confié pour le blesser … Mais je vois bien à quel point tu t’en veux toi-même alors c’est bon … Y’a pas mort d’homme non plus, pour Dorian et moi c’est qu’une embrouille de plus et au final à présent ça va ! On a fêtait nos un an y’a quelques jour … Enfin bref …

Par réflexe j’allais commencer a raconté la chose a Serena. La soirée passée, nos tatouages. Mais je m’étais ravisé. Pas qu’à présent je ne lui faisait plus du tout confiance, d’autant plus que là c’était du bon mais je ne voulais pas m’écarter du sujet présent.

- … Je ne sais pas comment ça va se passer par la suite ! Mais je ne veux pas qu’on arrête de se voir ou se parler. Je ne veux pas qu’il y ait de gêne entre nous. J’pense qu’il faut juste laisser les choses se faire et voilà ! Par contre heu … Mais je ne suis pas gay !

Ma dernière phrase était sortie assez spontanément. Genre de petit cri du cœur. Non mais vraiment ça me perturbais que Serena pense un truc pareil.

- Enfin oui je sais bien que je sors avec un garçon mais … Enfin c’est tout ! C’est lui ! C’eeesst … Enfin y’a ce truc avec Dorian qui fait que ! Mais je ne m’intéresse pas aux autres mecs ! Bon je ne dis pas que je suis totalement insensible mais presque ! Enfin je m’en fou quoi ! Et pour ta poitrine …

Je m’étais stoppé dans ma phrase, restant le visage figé une petite seconde. Heu non, ce n’était pas être pas le moment de dire que si pendant ses années cette partie de son anatomie m’avait fait beaucoup d’effet.

- Enfin t’es ma pote quoi !

Voilà. Reclassé au rang des asexué. Ce qui n’était pas vraiment le cas même si aujourd’hui je ne m’intéressais plus du tout a Serena mais le fait est que oui, Serena était une très jolie fille avec tout ce qui fallait.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   23/4/2016, 20:46

Je souris à Albert, pas un aussi grand que d’habitude mais ça allait déjà mieux. Un peu. Je me perdis ensuite dans mes excuses, ne sachant plus quoi faire, ce que lui voulait au fond, ce qui était encore possible aussi. Je l’écoutais alors répondre, un nœud dans l’estomac. Je baissais les yeux, clignant plusieurs fois. Ses mots, même moins agressifs que ceux de son dernier sms, me faisaient quand même mal. J’avais perdu quelque chose d’une valeur inestimable. Quelque chose qu’on ne trouve pas tous les jours. J’essayais de chasser les larmes avant qu’elles ne coulent, je ne voulais pas craquer devant lui. Même s’il donnait de l’espoir à notre amitié je doutais que prochainement je puisse encore avoir le droit d’appeler Albert mon Padawan.

J’avais trouvé ce surnom il y a trois ans en découvrant que nous étions fan de Star Wars et comme il était mon élève « Padawan » m’avait semblé astucieux et affectif comme surnom. Mais aujourd’hui j’avais moi-même gâché cette amitié. Je relevais le visage vers lui essayant un petit sourire. J’étais fière je n’avais pas pleuré. Mais mes yeux étaient encore un peu humides mais je n’avais pas craqué. Je hochais doucement la tête signe que je comprenais où il voulait en venir. Par contre sa dernière remarque me fit fonder les sourcils et pâlir un peu.

Comment-ca il n’était pas gay ? Mais merde ! Il sortait avec un mec non ? Putain je vais passer pour une homophobe ou encore une catégorique enfin… j’avais peur qu’Albert prenne mal mes paroles alors que je ne le pensais pas du tout. Je l’écoutais alors légèrement paniquée. Il ne semblait pas m’en vouloir. Mais il était légèrement paradoxal. Sortir avec un mec qui serait l’exception à la règle de son orientation sexuelle. Je ne sais pas pourquoi mais je regardais Albert droit dans les yeux qu’il amorça le sujet de ma poitrine… Sujet que j’avais seulement évoqué parce que je pensais qu’il était gay. Du coup je me demandais ce qu’il allait me sortir. Bon sang il n’était pas gay…. Et je venais de lui parler de ma poitrine entraînant alors le reflex pour lui absurde de regarder ma poitrine.


Je hochais doucement la tête lorsqu’il acheva finalement sa phrase dans un magnifique « Friendzone ». Pas que je veuille quoi que ce soit d’Albert mais je dois avouer que bon, ça faisait quand même un peu mal à l’égo. Enfin pas que je construise un égo fort dimensionné ou même que je me permette de prendre quoi que ce soit comme flatteur dans ce sens alors que le but premier est de me faire pardonner. Je n’étais pas ce genre de fille. Non mais déjà il était plus jeune, il avait été mon élève en cours particulier et merde … D’un coup Je me remémorais toutes des situations qui aurait pu… Non mais … Non… Non …. Je continuais à fixer Albert en sentant que je rougissais doucement. Non mais merde ! J’avais doucement ma salive prenant une gorgée de mon thé finalement essayant de faire quelque chose et de passer ce moment de gêne. Me raclant la gorge je lâchais alors :

« Pardon… Je pensais que … Enfin pardon. »

Regard à nouveaux vers le bas, je faisais tourner ma tasse dans mes mains, buvant encore une gorgée. Je ne savais pas quoi dire. Si tout avait été normal j’aurais enchainé avec un rire, une blague n’importe quoi sur une touche d’humour. Mais là je n’osais pas parler ne sachant comment réagir. Vive le malaise ! Je relevais alors spontanément le regard essayant un petit sourire :

« Dis j’ai vu une SPA en venant, ça te dirais d’y passer ? Je pensais depuis un moment à m’acheter un petit compagnon mais je ne sais pas encore quoi… Par curiosité je voulais y passer, ça te tente ? Enfin si tu veux hein ! Je veux pas t’obliger !»

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   26/4/2016, 17:04

Bon et bien … Voilà, voilà … A la fin de mon explication, je sentais bien le léger petit malaise qui s’était de nouveau instauré entre nous bien que pour une raison différente cette fois. Et je me sentais un peu con de ce que j’avais dit à Serena, d’avoir eu ce besoin débile de me justifier quand à mon orientation sexuelle envers elle. Je savais bien en plus que mon explication devait sembler un peu décousue. Sortir avec un mec mais ne pas être gay ? Le retour du mec qui s’assume pas tellement alors que je pensais moi-même être passé au-dessus de ça. Heureusement que Dorian n’était pas là. Surtout pour me voir me justifier auprès de Serena. Nul doute que ça ne lui plairait pas du tout … Enfin pour l’heure, tout comme apparemment Serena, je me sentais un peu con, prenant moi aussi mon verre pour en boire un peu l’air de rien tout en détournant un peu mon regard. Va y pour enchainer la dessus quoi ! Quoi que Serena le fit, s’excusant à nouveau mais pour une autre raison que les précédente.

- Non t’inquiète ce n’est pas grave. …

J’avais dit ça rapidement, encore un peu honteux de mon explication bancal avant de reposer mon verre sur la table le regard toujours un peu fuyant. Bon l’enchainement ne fut pas de longue durée au final, tous deux comme deux idiots incapables de se regarder et à jouer tous deux avec nos boissons. Serena tripotant sa tasse et moi ma paille. Mais encore une fois, ce fut elle qui repris la parole, me faisant relevé les yeux vers elle et répondre autant que possible à son sourire bien que toujours un peu nerveux. Enfin bien vite à l’entendre reprendre, je m’étais un peu plus détendu, un peu surpris par ce qu’elle m’annonçait.

- tu veux prendre un chien ? Et non, non t’inquiète, je veux bien. J’adore les chiens ! J’aimerais bien en avoir un mais … Enfin j’ai pas la place ou le temps …

Non, dire que j’aimerais avoir un chien mais que Dorian lui n’en voulait pas n’était peut-être pas la meilleure chose à dire dans le contexte présent. De ce que j’avais compris, Serena lui avait reproché de m’entravé dans ma vie ou mes envies, pas la peine d’en remettre une couche sur ce thème. Surtout qu’au final je ne savais pas Dorian avait raison. Sans parler que c’était surtout la race de chien que je voulais, à savoir un sharpei, qui ne lui plaisait pas du tout, il est vrai aussi qu’entre nos études, notre vie en général et tout, le fait qu’on allait s’installer ensemble dans surement un petit appart, du moins bien moins grand que ce qu’on avait chez nos parents, avoir un chien actuellement n’était pas une bonne idée. … mais j’en avais tellement envie !!! Mais non, je ne ferais pas ça sans son accord.

- On finit et on y va si tu veux ?

Histoire de ne pas se replonger dans un nouveau silence lourd. Aller marcher et parler des envies de chiens de Serena serait sans doute mieux.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   26/4/2016, 22:14

Donc mon ami n’était pas gay. Boulette sur boulette. Enfin il ne semblait pas m’en vouloir d’avoir pensé. Il semblait gêné comme moi mais certainement pour d’autres raisons. Enfin d’un autre côté il n’avait pas à se justifier, il resterait mon ami peu importe son orientation sexuelle. Je décidais aussi d’oublier son petit regard et le sujet de ma poitrine. Trop gênant. Du coup on se retrouvait tous les deux comme des idiots à éviter de se regarder, grignoter notre nourriture ou jouer avec nos boissons. Et moi qui avais peur que ce soit tendu et froid. Ici c’était plus tôt moite et gêné. C’était mieux que rien…

Je décidais lors de parler de la SPA à Albert. J’avais envie de prendre un chien. De préférence un grand poilu. Ca me ferra un peu de compagnie. Je fus heureuse de voir son enthousiasme et de voir la conversation devenir plus légère et joyeuse qu’avant. Du coup un sourire léger mais pleins d’espoir pris place sur mes lèvres et je répondis sur le thon de la bonne humeur :

« Ouai je vais prendre un chien. J’avais envie d’un peu de compagnie et j’ai besoin d’un truc plus affectueux qu’un chat donc voilà ! »

Je repris une gorgée de mon thé et proposais alors gentiment :

« Si tu veux-tu peut-être son parrain et t’en occuper de temps en temps ? Ça te montrera la tonne de travail que c’est. »

Je lui fis un sourire amusé mais qui restait plus pâle que d’habitude. Mais on y croyait hein. Je rigolais doucement à son enthousiasme et hochais la tête avant de finir la dernière gorgée de mon thé. J’attendis qu’il ait finit de manger ses parts de gâteaux sans le presser en réglant l’addition avec le serveur. Je posais des questions sur les cours d'Albert, histoire de voir qi tout sa passait bien. mais je n'osais pas aborder des sujets plus personnels.

Une bonne dizaine de minutes plus tard on marchait en direction de la SPA. La discussion sur les chiens semblait passionner Albert du coup je décidais de rester sur un terrain, joyeux ! Je demandais donc d’un ton intéressé :

« Donc tu veux un chien, n’importe quel chien ou tu as une image précise en tête ? »

J’étais curieuse. On disait que le chien correspondait souvent au maitre. J’essayais de trouver un chien qui aurait pu correspondre à Albert. L’image d’un chien berger me vint à l’esprit mais ce n’était pas encore totalement ça. Je décidais de parler de ma comparaison avec mon ami.

« Je te verrais bien avec un chien berger. Ne me demande pas pourquoi. En tout cas mieux avec ce chien là qu’un chiwawa… »

J’eu un petit sourire amusé en pensant à cet effet de mode qu’il y avait eu à une époque de prendre son chien dans son sac à main. Je trouvais ça horrible. Je préférais un bon gros chien affectueux, joueur et tendre. Pas un petit emmerdeur qui aboie de manière stridente. Je ne savais pas encore quel chien j’allais prendre si j’allais vraiment en prendre un aujourd’hui mais j’avais envie de faire un premier pas et d’aller voir !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   28/4/2016, 08:30

Prendre un chien ne me semblait pas être une mauvaise idée de la part de Serena si elle se sentait de l’assumer. Après tout, avec la mésaventure qu’il lui était arrivé il n’y a pas si longtemps avec son ex, ça lui fera aussi sans doute du bien d’avoir une telle présence. Et j’avais eu un petit rire amusé par la suite, hochant la tête positivement à cette histoire de parrain.

- Oué pourquoi pas ! Ça je devrais pouvoir assumer !

En restant sur l’idée que si je ne prenais pas de chien c’était par manque de temps et de place bien que l’opposant principal a cette adoption était Dorian mais bon. S’il n’était question que d’avoir à en garder un de temps en temps et tout ça devrait le faire. Faudra juste éviter que Dorian ne l’apprenne ou alors bien préparer le terrain, surtout quand à qui appartient ce chien … Mais ça ira ! Pas de raison après tout. Ce n’était pas comme si c’était un chien a moi.

Serena étant donc d’accord pour y aller une fois notre goûter terminé, même sans qu’elle ne me presse, je m’étais moi-même empressé d’engloutir ce que j’avais commandé. Autant dire pas bien grand-chose par rapport à ce que j’avais l’habitude de manger. C’est donc part de gateau ingéré et milkshake avalé que nous voilà prêt à partir en direction de ce refuge.

Marchant dans la rue au côté de Serena, je l’interrogeais un peu sur ses connaissances en chiens, savoir si elle savait bien ou elle mettait les pieds en voulant en adopter un car ça restait malgré tout du boulot. Pas que je l’en jugeais inapte loin de là, juste que … et bien que malgré tous ses derniers temps j’avais passé pas mal de temps sur internet à me renseigner sur le sujet et tout. Le prix, cout de rien annuel, entretien, besoin et tout. Bah quoi ? Pas parce que je ne pouvais pas en avoir que je n’avais pas droit de m’intéresser au sujet …

- Un sharpei ! Je sais pas pourquoi mais j’adore la gueule de ses chiens ! Le côté tout fripé et cet aspect serviette de bain roulé en boule ! Tien attends regarde !

Aussitôt j’avais été plongé ma main dans ma poche pour en sortir mon portable et aller me connecter à l’application Instagram, faisant une rapide recherche dans les comptes que je suivais avant de passer mon téléphone a Serena.

- S’en est un que je suis, parce que j’en suis plusieurs. Y’a pas mal de propriétaire qui créé des comptes sur leur chien. Je trouve ça fun !

Et puis d’une certaine façon ça me permettais de vivre un peu le truc par procuration. Oui bon dit comme ça, ça avait un petit côté désespéré mais c’est juste que j’aimais bien voir des photos de Sharpei de temps en autre. En plus les photos étaient toujours mignonnes ou drôles.

- C’est Dorian qui préfère les Berger-Allem …

Et encore une fois, je m’étais mis à parler de Dorian sans m’en rendre compte. Enfin, en temps normal je ne m’en serais pas rendu compte mais là, vu que je parlais avec Serena, je m’étais ralenti dans ma phrase, ne sachant pas si je devais continuer ou pas et puis finalement, a trop y réfléchir, ça aurait été étrange de reprendre ma phrase. Du coup petit moment de blanc et surtout de gêne à ne plus savoir quoi dire.

- Oh regarde celui-là comme il est mignon !

La diversion du sharpei ! A montrer une des photos sur l’application a Serena. Comme quoi, même sans en avoir un à moi, il me sortait fidèlement du pétrin. Brave bête va !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   29/4/2016, 12:57

Je souriais de plus en plus, surtout lorsqu’il accepta mon idée de parrain. C’était pour moi un signe qu’il voulait toujours rester en contact avec moi et ça me fis du bien. Et puis si ça rendait Albert heureux de garder mon futur chien de temps en temps qui serais-je pour le priver de ce plaisir. Une fois en chemins vers la fourrière je me mis à réfléchir plus intensément. Est-ce que j’achète un chien aujourd’hui ou non ? Albert accentua mes interrogations ne me posant des questions. Questions auxquelles je savais répondre ayant fait des recherches quand même. Je pouvais être spontanée mais quand même organisée.

J’avais fait des recherches sur le types de panier à utiliser, la nourriture, comment e transporter en voiture, le nombre d’exercices qu’il a besoin, la place etc… J’avais l’impression d’avoir fait des vrais devoirs. Je remarquais que lui aussi en connaissait un rayon et nous rebondissions parfois sur la remarque de l’un ou de l’autre. J’avais laissé certaines informations floues étant donné que je ne savais pas quel chien j’allais prendre du coup… Certaines informations devaient s’adapter au chien que je prendrais. Comme la taille du panier ou le nombre de « sorties caca » que je devais faire et ainsi de suite.

Je demandais alors la race qu’il voulait et fronçais les sourcils lorsqu’il me répondit Sharpei. Je ne m’y attendais pas mais au final si ça lui faisait plaisir. Je rigolais d’ailleurs à son explication. Aspect serviette de bain roulée ? Sérieusement ? Il sortit alors son portable et chercha quelque chose avant de me le tendre. Je notais qu’il était sur Instagram. J’eu le reflex de vouloir lui demander son nom pour m’abonner mais je me retins. Valait peut être mieux pas vu les réactions de son petit ami. Je me rapprochais et tournais le téléphone légèrement vers moi pour mieux voir avant de rire à la bouille de ce chien. J’avais une vague image de ce qu’il ressemblait mais là mon image ce précisa. Pas mon premier choix pour Albert mais ça aurait pu être pire !

« Chacun son truc. Moi je ne pourrais pas.

Il parla alors de Dorian. Bon je voyais bien qu’il était mal à l’aise. Je ne voulais pas que chaque fois qu’il prononce le mot Dorian nous nous crispions tous les deux. C’était ridicule. Je décidais alors de lui faire comprendre qu’il ne fallait pas réagir de la sorte en agissant normalement. Je pris alors une inspiration et gardait mon sourire en secouant la tête de droite à gauche, répondant de bonne humeur.

« Je ne parlais pas des berger allemand. Je parlais des chiens de bergers. Les noirs blancs… Tu ne vois pas ? »

Je sorti alors moi aussi mon portable et alla sur Google avant de chercher des images avant de lui montrer la bouille adorable je trouvais des chiens de berger. Hy moi aussi j’étais branchée smartphone il ne fallait pas croire !

« Tiens ceux-là. Je ne sais pas si c’est leur nom réel mais pour moi ç a toujours été des chiens de berger ! »

Je souriais et me repenchais vers son téléphone lorsqu’il me montra un autre Sharpei. Non vraiment je ne pourrais pas. Mais chacun ses goûts au final ! Je tournais au coin de la rue suivant et nous arrivâmes alors face à la SPA. Je poussais la porte et entrais en tenant la porte pour qu’Albert suive. Directement j’entendis des aboiements d’un peu partout et me retrouvais un moment intimidé ne sachant ou regarder ou aller. Rien à voir avec des aboiements de chiwawa. Un homme vint alors vers nous un air sympathique sur le visage, en demandant s’il pouvait nous aider.

« En fait je suis venue pour voir vos chien ? Je comptais en adopter un prochainement mais je n’ai pas encore l’idée de la race du coup je me suis dit que je ferais un petit repérage avant, c’est possible ? »


Hochant la tête positivement il nous emmena alors dans une cour arrière avant de nous faire entrer dans un bâtiment ou il y avait des sortes de cellules avec un à trois chiens, pour les plus petits d’entre eux, dedans. Il ne faisait ni froid et chacun semblait avoir son panier et sa gamelle de nourriture. Il y avait aussi des jouets dans chaque cellule et les chiens ne semblaient pas malheureux. Au contraire ils aboyaient gaiement. Je fus heureuse de voir que cette SPA ci semblait bien s ‘occuper de ses pensionnaires. Je commençais alors le tour des cages pendant que l’homme était partit faire autre chose. Un petit Cavalier King Charles vient vers moi et je le caressais par les barreaux, je me tournais alors vers Albert un immense sourire heureux aux lèvres.

« Si jamais je me mets à vouloir les caresser tous tu peux me sortir d’ici en usant de la force ! »

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   8/5/2016, 10:23

Après avoir montré une photo de sharpei a Serena, elle ci m’avait répondu qu’elle ne pourrait pas. La regardant un peu en coin, j’avais pincé mes lèvres l’air légèrement déçu ou agacé. Pas contre elle bien évidement, elle n’était pas obligé d’aimer les sharpei. Juste que je commençais à en avoir marre que tout le monde me dise ne pas trop aimer ses chiens. D’abord Dorian mais aussi Tyler qui avait même traité cette race « d’étron » sur patte, ma mère sans ne pas aimer disait qu’il y avait quand même plus jolie même si ça avait son charme et maintenant Serena. Mon pauvre futur petit bébé déjà seul contre tous … Enfin je n’avais pas commenté davantage, me contentant d’un haussement d’épaule.

Mais bon de toute façon pour l’heure on en était au jeu des devinettes. Un chien de berger qui n’est pas un berger allemand. Un berger australien ? Ceux-ci sont en effet noir et blanc mais la plus part du temps on aussi du marron. Fin du mystère avec la photo que me montrait Serena sur son portable.

- Ah c’est un border collie ! Mais … pourquoi tu m’identifie a ce chien ?

C’étaient des beaux chiens je ne dis pas, avec à ce qu’il parait un très bon caractère mais pour autant je ne voyais pas pourquoi Serena voulait m’associer à ce chien …

Enfin pour l’heure, arrivé à la spa, je suivis Serena à l’intérieur du refuge, arrivant en premier lieux à ce qui devait être le bureau d’accueil. Saluant poliment l’homme qui était venu à notre rencontre, j’avais pour la suite laissé Serena gérer vu qu’après tout on venait pour elle. L’homme nous invitant alors à le suivre pour aller voir les chiens, je laissais Serena passé en première tout en la suivant jusqu’à arriver à l’arrière-cour ou se trouvaient les chiens. Et j’avais beau aimé les chiens, tous ses aboiements à tue-tête, je trouvais ça assez désagréable. Malgré ce, je suivais docilement Serena dans le tour des cages. Petit arrêt devant l’une d’elle pour que Serena puisse en caresser un.

- Fais surtout attention a pas te faire mordre. Même petit ça peut être hargneux.

Et même les plus grand d’ailleurs mais pour sûr que ce genre de petit chien ce n’était pas mon délire. Pas forcément que je trouvais ça moche ou quoi, juste que je trouvais qu’on ne pouvait pas faire les mêmes choses avec un petit chien qu’avec un gros. J’avais du coup avancé un peu plus, à faire le tour des cages, peut-être un peu à la recherche d’un sharpei. A l’évidence il n’y en avait pas. Normal en même temps, ces chiens sont trop cool pour être abandonné !

- Ah tien, y’a un border collie si tu veux.

Même si Serena avait dit que c’était pour moi qu’elle voyait bien ce chien, nul doute que ça voulait alors dire qu’elle les aimait bien.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   8/5/2016, 12:58

Border collie. Jolis comme nom pour une race de chien ! Je souriais alors à Albert lorsqu’il me demanda pourquoi je l’identifiais à ce chien. Je haussais les épaules.

« Je sais pas… les yeux. Je trouve que ce genre de chien ont un regard tendre mais intelligent à la fois, un peu comme toi … Parfois tu peux avoir un regard apaisant en fait et il ressemble un peu au regard de ce chien. Enfin … Je sais pas très bien décrire…»

Je me mordillais la lèvre nerveusement. J’aurais peut-être pas du dire ça. Enfin on s’était disputé il y a peux et maintenant je lui faisais des louanges sur ses yeux. Heureusement que Dorian était pas là pour mal interpréter tout ça. Enfin heureusement qu’on arriva à la spa. J’étais en train de plaisanter en caressant un cavalier King Charles lorsqu’Albert me mis en garde contre une morsure. Le chien tourna la tête simultanément que moi ver lui. Alors que moi j’avais l’ai étonné le chien avait un air totalement attristé sur le visage comme si le fait qu’Albert puisse l’imaginer me mordre le faisait souffrir. Je souris alors et lâchait d’un ton plaisantin.

« Comment peux-tu penser à une morsure devant des yeux aussi doux ! Sérieusement ! »


Mais je finis par me relever après une dernière caresse pour suivre mon ami au travers des cages regardant les chiens s’y trouvant. J’avais poussé un petit « ohhh » attendrit devant le border Collie qu’Albert me montrait et m’étais alors encore une fois accroupie pour caresser le chien. Le petit semblait encore jeune et très heureux de recevoir des caresses en redemandant encore et encore. Je me tournais vers mon ami :

« Tu vois, il a le même regard que toi. Tu devrais voir comment tes yeux s’illuminent devant de la nourriture ! C’est exactement pareil que le regard de ce chien ! »


Et c’est vrai que le regard du chien semblait s’être illuminé alors que j’avais commencé à le caresser. Chacun son trip pour être heureux après tout ! Alors que je fis le tour de la pièce du regard mon regard tomba sur une cage, deux emplacements plus loin et mon cœur fondit d’un coup. Dedans un st-Bernard adulte, affalé sur le sol. Il n’aboyait pas comme les autres chiens, restant simplement couché là sans bouger. Il me regardait aussi, clignant quelques fois des yeux mais ne fit aucun mouvement. Je fis une dernière caresse au Border avant de m’avancer doucement vers le St-Bernard. Je passais doucement ma main dans la cage et le laissait la renifler avant de doucement lui caresser l’oreille. Soupirant doucement le chien ferma les yeux. Je sursautais lorsqu’une voix masculine retentit dans la pièce.

« Son maître est décédé récemment et sa famille ne pouvait s’en occuper. Vu qu’il est âgé les gens n’en veulent pas. Tout le monde court après les chiots de nos jours ! »

L’homme de l’accueil était revenu et me souriait poliment. M’étant tournée vers lui je me retournais vers le chien qui me fixait. Je me sentis craquer totalement face à cette bouille et me tournait vers Albert un petit sourire gêné mais heureux sur les lèvres alors que je me mordillais doucement la lèvre inférieure.

« Ça te tente de devenir parrain plus vite que prévus? »

Je caressais le chien une dernière fois avant de me redresser et de me tourner vers l’homme :

« Il y a moyen de l’adopter ? »

Oh pitié faite qu’il dise oui ! J’avais totalement craqué sur ce chien !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   17/5/2016, 10:44

Un regard à la fois tendre et intelligent, un regard de chien, … C’était tout de même assez étrange comme comparaison non ? Pas bien sûr que venant d’une autre personne je devais prendre sa bien mais bon, venant de Serena je ne le prenais pas forcément mal. C’était surement voulu comme étant un compliment mais un peu maladroit de sa part. Et puis après tout il m’arrivait bien de traiter Dorian de chienne par moment. Comme quoi on s’assemble bien ! Mais nous éviterons de faire part de cette pensé à l’un comme à l’autre. Plus sur …

Enfin, à la spa, faisant le tour des box, j’avais mis en garde Serena contre une potentielle morsure. Après tout on ne connaissait pas ses chiens. S’ils se retrouvaient là, aussi malheureux cela soit, c’est pour beaucoup sans doute car ils avaient été abandonné voir maltraité. Leur confiance en l’humain pouvait donc en être biaisé et il fallait donc faire attention aussi mignon soient-ils. Après tout le risque zéro n’existe jamais même avec des chiens vivant dans des foyers aimant.

- Parce que ça reste un animal avec son passif et même sans ça. Soit prudente c’est tout.

Ce n’était pas dit méchamment ou quoi, juste histoire de la mettre un peu en garde. Ce n’était pas forcément plus que les humains mais les chiens restaient des animaux et donc pouvaient être imprévisible sans que l’on puisse savoir pourquoi. Ce chien pouvait très bien être tout mignon pour le moment, il suffisait qu’il est atterrie ici pour maltraitance, que Serena sans le vouloir fasse un geste qui pourrait lui rappeler son passé et que du coup il se sente dans l’obligation de se défendre. Oui encore des choses que j’avais lu sur internet. Bien que si un jour je devais avoir un chien a moi j’avais une préférence pour le fait de prendre un chiot, je m’étais tout de même arrêté sur des articles et sujet de forum parlant de chien adopté en refuge.

Mais laissant donc son King Charles un peu de côté, Serena était venue voir le border-collie que je lui avais indiqué. Et à l’évidence je pouvais au vent en disant de faire attention aux chiens tout de même vu que Serena c’était précipité pour le caresser. Bon après tout c’était sa main hein. Et de nouveau cette comparaison a cette race de chien, à me dire que j’avais le même regard que lui. Heuu … Alors tout à l’heure j’avais un regard tendre et intelligent et a présent j’étais juste un gros bouffie de chien ? Bon je ne dis pas le contraire, je suis un bouffie, mais pour avoir quand même déjà vu des chiens devant leur gamelle, on ne pouvait pas vraiment dire que c’était dans ce genre de moment que leur regard transpirait d’intelligence.

- Et bien … Merci ? …

On va dire que c’est un compliment. Encore une fois un peu maladroit mais venant de Serena il ne valait sans doute pas le prendre mal. Restant au côté de Serena, je la regardais caresser le chien, regardant un peu autour de moi pour voir les autres chiens et avait fini par bougé avec elle quand elle c’était déplacé pour aller à une autre cage. Une petite inquiétude m’avait gagné à la voir à nouveau passé sa main au travers de la cage de ce gros chien qui sans paraitre méchant, semblait bien moins joueur et enclin à la fête que ses autres compagnon. Prêt a de nouveau lui dire de faire attention, j’avais été coupé dans mon élan en entendant l’employer du refuge revenir vers nous pour nous expliquer le passif et la situation du chien. Regardant Serena, je me demandais pendant un petit instant pourquoi elle me regardait ainsi, mettant aussi quelques petites secondes à comprendre vraiment ce qu’elle voulait dire par là.

- Heu, oui mais, …


C’était assez soudain je trouvais mais à l’évidence elle était vraiment lancé vu qu’elle était déjà en train de demander à pouvoir l’adopter. Bien évidement la réponse était oui, après tout c’était le but de ce genre d’endroit, faire adopter les chiens mais tout de même, …

- Heu … Il serait peut être bon que tu t’engages à l’adopté mais le laisse encore ici un ou deux jours. Enfin que tu es le temps d’acheté tout ce qu’il lui faut et tout. Peut-être voir s’il est possible de poser un ou plusieurs jours de congés a ton travail … Enfin histoire de l’accueillir au mieux.

Je en disais pas du tout ça méchamment, peut être avec une pointe d’inquiétude quand même. Disons que j’étais assez surpris d’une décision si spontanée et soudaine. Vouloir adopté ce chien était très bien mais bon histoire de faire au mieux pour lui, il valait mieux que tout soit prêt avant son habitude afin qu’il puisse directement faire ses marques. Et puis comme dit, il serait bon aussi que Serena puisse être présente à son arrivé. Vu la bête, je n’étais pas sûr que dans son ancienne vie il vive en appartement. C’était un coup à ce qu’il lui ravage tout pendant son absence.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   19/5/2016, 20:04

Je savais qu’Albert voulait juste mon bien mais je ne pouvais juste pas… Enfin regarder ces petites bouilles ! Du coup je continuais malgré sa mise en garde à caresser une fois le cavalier, une autre le border pour finalement finir avec le St Bernard. Non mais ça devait être interdit ce genre d’endroit j’avais envie de tous les prendre ! La conversation dériva encore une fois sur le regard d’Albert. J’avais entendu son ton hésitant quant à son merci et me tournais vers lui. Ca y est-il me prenait pour une folle à le complimenter sur son regard. Me tournant vers lui prête à m’excuse je déchiffrais cependant une autre émotion sur son visage. Plus de l’incompréhension et de l’hésitation. Non mais il ne le prenait pas mal quand même ?

« C’était gentil hein ! »

Ma voix était pour le coup hésitant. He merde je n’allais quand même pas encore merder ? Si ? Une vague d’appréhension et de culpabilité me submergeât. Je ne voulais pas qu’Albert m’en veuille ou autre. Du coup je m’expliquais.

« Non mais c’était vraiment pas méchant ! Bien au contraire je trouve que leurs yeux sont magnifique et j’aime bien ton regard aussi parce que il y a toujours tes émotions qui se lisent dedans. Enfin j’ai l’impression que tu as un regard super expressif et du coup je trouve ça jolis ! Jolis sans être ambigu je ne te fais pas d’avance sou autre hein ! C’est comme si j’avais uns pote fille et que j’aimais la couleur de ces yeux c’est un truc que j’aime chez toi sans que ça ne fasse ècho à des sentiments amoureux. Enfin je ne sais pas si je m’enfonce là ou si c’est plus clair pour le coup ? »

Je le regardais, retenant limite ma respiration ne sachant pas trop comment il allait réagir. Non mais j’avais rein dit de mal si ? Et mon explication était claire et gentille ? Non ? Si ? Bon sang la réconciliation était si récente que j’avais encore peur de foirer, de le mettre en colère ou de le décevoir.

Tombant sous le charme du st Bernard je ne pus m’empêcher de vouloir l’adopter sur un coup de tête. Mais là encore Albert intervint. Enfin gentiment. D’ailleurs je le regardais comme une petite enfant à qui n venait de refuser une glace alors que le marchand était juste devant elle. Mais il n’avait pas tort et ses remarques étaient pertinentes. Même le gars de la spa lui donnait raison en hochant la tête. Je soupirais alors et hochais la tête souriant calmement à Albert. Je n’allais pas lui faire une scène parce qu’il avait raison et qu’il prenait son rôle de parrain parfaitement au sérieux ! Je me redressais alors et regardais le gars de la spa.

« Sur ces bons conseils comment est-ce qu’on peut s’arranger ? »

Dans deux jours nous étions le week-end du coup j’avais deux jour, je pouvais certainement prendre congé jusque mercredi prochain vu le planning peut charger en ce moment au musée. Et puis comme ça j’irais aujourd’hui pour les fournitures et si jamais je ne trouve pas tout j’aurais demain pour le reste. Je me tournais vers Albert alors que le gars alla chercher des papiers après  qu’on se soit mis d’accord et lâchais d’une voix plus solennelle que je ne l’aurais pensé :

« Merci ! »

Merci de me donner une seconde chance, merci de prendre ton rôle de parrain au sérieux, merci d’être là aujourd’hui ! Merci pour beucoup !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   20/5/2016, 06:01

Comme dit, bien que trouvant étrange d’être complimenté en étant comparé à un chien, je ne le prenais pas plus mal que ça. Pas venant de la part de Serena. Je me doutais bien qu’elle ne disait pas ça en pensant à mal. Disons que ça faisait partie du personnage et de ses excentricités. Alors du coup quand je la vis se reprendre une nouvelle fois ce reprendre pour me préciser que c’était gentil, ou plutôt au moment où elle avait commencé à me faire un exposé sur la chose, sur le pourquoi de ses propos, je me retrouvais réellement surpris.

- Non mais t’inquiète pas je sais !

Que ce n’était pas méchant. Mais en fait plus j’écoutais Serena, plus j’avais l’impression que nous n’étions pas du tout sur la même longueur d’onde. Vu comment elle partait à me dire que ce qu’elle voulait dire c’est que j’avais de beaux yeux mais que ce n’était en rien des avance ou quoi, pas de sentiments amoureux. Elle me perdait totalement. Le pire étant que repensant a tout à l’heure, a cette histoire de poitrine, je me retrouvais moi-même un peu gêner avec ses histoire d’attirance et tout.

- Non mais je sais bien ! C’est juste que … Enfin je trouve ça bizarre de comparer quelqu’un a un chien mais je sais bien que c’était gentil et sans arrière-pensée ! Enfin comme tu dis on est pote et rien d’autres ! Et ! … Bon, on peut arrêter de parler de ça ? …

Parce que ça finissait vraiment par être gênant. L’insistance de Serena à vouloir ce justifier comme de leur que je puisse mal interpréter les choses. Que du coup on partait sur un tout autre registre qui était un peu dérangeant vu qu’il y a moins d’une heure Serena pensait que j’étais gay. En fait ça faisait justement comme quand tu découvres que ton pote ou ta pote est gay et que du coup tu te mets à mal interprété le moindre geste ou regard qui t’aurais paru tout à fait normal avant. La ça donnait un peu l’impression que parce que Serena savait à présent que je n’étais pas gay ou du moins pas totalement, que je pouvais interpréter ce qu’elle me disait comme une avance alors que non, ce n’était en rien le cas.

Cette conversation gênante derrière nous, il valait mieux à présent se concentrer sur le chien que Serena voulait adopter. Et pour tout dire j’étais assez heureux que Serena ne s’emballe pas trop en se lançant directement dans l’adoption de son chien. Enfin elle s’engageait à l’adopté mais au moins ce laissait le temps de bien préparé son arrive. La pauvre bête, elle avait apparemment déjà suffisamment souffert et surtout dans le contexte, suffisamment subit de changement, autant faire en sorte que les choses se passe au mieux d’entrer de jeu avec Serena. L’employé du refuge parti faire les papiers, je reposais mon regard sur Serena, répondant à son sourire.

- De rien, c’est normal.

Pour ma part je n’avais dans l’idée que ce remerciement ne touchait que mes conseils dans l’adoption de son chien. Pour le reste, notre réconciliation, n’étant pas du genre rancunier, enfin sauf avec Dorian mais ça tout le monde aura compris que notre relation était pleine d’exception à la règle, j’étais du coup bien loin de penser à notre dispute et le pourquoi de ce rendez-vous aujourd’hui. J’étais là pour voir mon amie et m’arrêtais à présent à ça. Mais d’ailleurs, parlant ou plutôt pensant à Dorian, j’avais baissé mes yeux pour regarder plus ou moins discrètement ma montre.

- Bon par contre … Je suis désolé mais je vais devoir pas trop tardé. Je … On dort chez Dorian ce soir donc il faut que j’y sois avant le repas …

Ça par contre, parler de Dorian a Serena c’était toujours un peu compliqué. Mais en même temps, si je savais que l’un et l’autre ne pouvait pas se voir, je n’avais pour autant pas envie d’inventé d’histoire ou de resté étrangement évasif, chose qui serait immédiatement grillé de toute façon.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 553
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   22/5/2016, 23:03

Je hochais la tête en souriant doucement. Oui valait mieux qu’on change de sujet. Pour se focaliser sur mon futur chien. Il me conseilla et j’en fus heureuse. C’est vrai que j’étais assez emballée et un peu trop impulsive. Enfin j’étais enthousiaste. Heureusement qu’Albert était plus calme. J’eu du coup une idée et souriais grandement à Albert :

« Demain je finis à 15h30, ça te tente de venir acheter des fournitures avec moi ? Enfin si t’as le temps hein ! »


La proposition était innocente et je ne voulais pas non plus imposer quoi que ce soit à Albert. Je ne pensais pas non plus que ça pourrait être mal interprété. Je pensais juste à passer du bon temps entre amis. L’homme était repartit chercher les papiers. Je vis ensuite une ombre passer sur le visage d’Albert. Je me crispais un peu intérieurement. Je souriais calmement.

« Pas de soucis ! Je ne voudrais pas te retenir. »


J’avais souris, faisant comprendre à Albert qu’il n’avait pas à avoir de malaise. Sérieusement il e fallait plus qu’il y ait de malaise. Du moins pas comme ça. Je ne voulais pas qu’à chaque fois qu’il évoque le nom Dorian on se sente mal du coup je ne laissais rien entrevoir et souriais. Je n’aurais pas toléré qu’Albert mène une sorte de double vie devant moi, ou même devant Dorian, même si je ne voulais en rien influencer son comportement avec son compagnon. Mais j’étais heureuse qu’il était sincère avec moi.

Les papiers furent signés et je fus heureuse de pouvoir venir chercher Sam, le nom du chien, quelques jours plus tard. Je quittais la spa avec le sourire et pris congé d’Albert. Voulant vraiment marqué le jour de nos réconciliations il eut droit à un câlin avant de partir. Après une bise je lui fis signe de la main et retournais à ma voiture, heureuse du dénouement.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   23/5/2016, 20:28

Encore une fois, je me trouvais un peu mal à l’aise suite à la proposition de Serena. De moi-même oui aller l’accompagner pour acheter les fournitures dont elle allait avoir besoin ne m’aurais pas déranger au contraire. Mais demain c’était samedi et vu que je passais la nuit chez Dorian ça voulait dire qu’il en était de même pour le week-end. Si j’avais bien prévenu Dorian aussi que je voyais Serena, pas sûr qu’il apprécie que je lui annonce le laissé pour retourner à nouveau voir Serena si vite. Déjà parce que je le préviendrais un peu au dernier moment et de deux, bien parce qu’il s’agissait de Serena tout simplement. Mais du coup je ne savais pas trop comment dire la chose … Détournant un peu le regard, j’avais remonté ma main à ma nuque pour me la gratter nerveusement.

- Heu, ce n’est pas que je ne veux pas, ça me ferais plaisir mais … enfin je risque d’être occupé demain … Mais si tu veux je pourrais venir chez toi lundi !

Après mes cours, que ce soit pour l’aider à installer les affaires de Sam ou à faire connaissance alors lui si elle l’avait déjà été le chercher. Et tout simplement pour passer du temps avec elle. En plus, le plus souvent c’était Serena qui venait me rejoindre en ville. Depuis nos retrouvailles fin novembre je n’avais été que deux fois chez elle. Ça lui évitera pour une fois d’avoir à venir jusqu’à moi surtout que son temps allait être plus occupé à présent.

En tout cas j’étais aussi plutôt soulager que Serena ne prenne pas mal le fait que je dois partir ou plutôt la raison. Ça avait déjà été le cas tout à l’heure, et encore une fois Serena faisait en sorte de garder le sourire, de ne pas mal prendre que je parle de Dorian. Chose qui me faisait plaisir. Même si la tout de suite j’avais du mal à être encore bien à l’aise après ce qu’il c’était passé entre eux, ça me faisait plaisir que Serena fasse l’effort de faire comme si rien n’en était ou presque. Aller ! Je suis sûr que leur prochaine rencontre ce passera mieux !

Et malgré le fait que j’avais dit ne plus avoir beaucoup de temps, vu qu’il ne restait que les papiers à signé pour notifier de l’engagement de Serena avenir cherché Sam, j’étais resté avec elle le temps de faire tout ça. Au final en plus ça ne dura pas bien longtemps. En tout cas, il est vrai que de voir Serena signer les papiers, de ce dire que d’ici peu elle aurait son chien à elle, relançait un peu mon envie d’en avoir un a moi. Mais bon, que je calme mes ardeurs. Vu qu’avec Dorian on risquait de s’installer ensemble d’ici quelque temps, jamais il ne voudra quoi. Pas avant un moment du moins. Mais bon pas grave. Comme disait Serena, je pourrais l’aider à s’occuper de sien quand elle en aura besoin. Petite compensation on va dire.

Tout de signé et petite discussion de fait avec l’employé du refuge, nous le saluons alors avec Serena avant de prendre congé de lui. A l’extérieur, n’allant pas dans la même direction, nous voilà a nous séparé nous aussi avec Serena. C’était tout de même agréable de ce quitté de façon beaucoup plus naturel que quand on c’était retrouvé quelques heures plus tôt. Petit rire d’ailleurs au câlin de Serena, la prenant moi aussi dans mes bras. Bise de fait, nous voilà à partir chacun de notre côté, lui faisant un petit signe de la main avant de partir pour rejoindre mon métro.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rejoindrons nous le coté obscure? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Streets :: Starbuck-
Sauter vers: