AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Don't talk about yourself; it will be done when you leave. ▬ J.H

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Don't talk about yourself; it will be done when you leave. ▬ J.H    14/4/2016, 18:51


James Harvey


LA BASE

Nom : Harvey
Prénom : James
Age :  30 ans
Nationalité : Américaine
Emploi/Etude : Psychiatre
Avatar : Jensen Ackles



DESCRIPTION PHYSIQUE

Du haut de son mètre quatre-vingt-cinq, James a toujours eu des facilités pour plaire aux femmes ou même aux hommes… Bien que pour lui, c’est un peu plus compliqué à ce sujet, mais pour l’instant, nous n’y sommes pas encore. James tient de sa mère et aussi de son père au niveau du physique. Sa mère était une grande blonde et son père un type un peu baraqué qui a les mêmes traits du visage que son fils. On remarque très vite les yeux de James qui sont vert clair comparable au vert de la pomme.

James a tendance à toujours délaissé un peu sa barbe, porter une barbe de quatre jours voire même une semaine est une chose habituelle pour lui. De toute façon, il déteste se raser. Ce dernier déteste aussi toutes ces histoires de mode ou de tendance, pour lui les fringues s’arrêtent à un jean, un t-shirt accompagné d’une chemise, des chaussures et la vieille veste en cuir de son père. Quant à sa coupe, elle est plutôt simple, il essaie d’en prendre un minimum soin. Il a les cheveux châtains tout comme sa barbe.

James donne toujours l’impression qu’il est énervé ou de mauvais poiles, tout simplement parce qu’il a toujours les sourcils froncés. En même temps, ça va bien avec son caractère. Mais il peut aussi montrer un beau sourire, parfois. Il est plutôt musclé d’ailleurs, on pourrait croire le contraire à cause de son métier mais ce n’est pas le cas. James tient à garder une bonne forme physique, c’est pourquoi il passe une bonne partie de son temps libre dans une salle de sport.



CARACTÈRE / PERSONNALITÉ

James est le genre de type aux airs de gros durs, c’est surement dû au fait qu’il n’y va jamais par quatre chemins, quand il a quelque chose à dire, il le dit et ça pas toujours de la manière douce. Ce n’est pas étonnant vu qu’il a un vrai caractère de cochon, ce n’est pas très compliqué de le contrarier. James n’est pas un type violent pour autant, il lui arrive de se battre ou de serrer les poings mais ça reste que très rare, ou c’est que vous l’avez vraiment cherché. Quand on le connait bien, on sait que malgré son caractère fort, il est quelqu’un de gentil qui cherche à prendre soin de ses proches et à les protéger. James aime discuter avec les gens, il n’est jamais fermé au dialogue, sauf peut-être avec les types qu’il n’aime pas, mais ça c’est comme tout le monde.

Il y a une chose où James est encore quelque peu fermé, c’est l’idée de sortir avec un homme. Rien que l’idée d’embrasser une personne du même sexe que lui le fait grimacer. James n’est pas homophobe pour un sou, il n’aime juste pas l’idée de l’être. Et c’est surement parce qu’il n’assume pas qu’un homme puisse l’attirer et c’est déjà arrivé. James reste un gros dragueur mais contrairement aux apparences, il est du genre à rester fidèle et quand il s’engage avec quelqu’un il ne regarde pas ailleurs et prend les choses aux sérieux. D’ailleurs, il attend la même chose de la part de la personne avec qui il est.

James sépare aussi boulot et vie privée, une fois en dehors du cabinet, il est hors de question d’analyser quiconque ou encore de devoir diagnostiquer quelqu’un. Il considère qu’il a aussi le droit de vivre sans avoir à régler les problèmes des autres à longueur de journée, ça le rendrait surement fou d’ailleurs.



HISTOIRE

Née dans une petite ville dans les alentours de Los Angeles, James a grandi dans un lieu plutôt communautaire où tout le monde connaissait tout le monde dans le quartier. Ce dernier appréciait ce mode de vie, il avait des amis et il s’entendait bien avec tout le monde, même avec les petites racailles du coin. Ses parents étaient des gens plutôt gentils et accueillant. Son père tenait l’épicerie du coin de rue et sa mère l’aidait. Quand il finissait l’école James y passait la plupart de son temps avec eux, il allait jouer dans la réserve ou essayait de tenir la caisse avec son père. Autant dire que James n’avait rien d’une enfance difficile. Et ça ne fut jamais le cas, il n’a jamais été malheureux chez lui. Il avait un rêve étant enfant c’était de devenir astronaute mais ça s’arrêta après son déménagement quand il était au collège où il avait suivi des cours d’astronomie en option, le prof était un vrai con et ça l’avait dégoutté de cette matière. Et puis ils duent déménager. Une agence avait racheté tout le quartier pour faire un énorme centre commerciale et il n’avait pas eu le choix. L’épicerie de son père connu le même sort. Se retrouvant à la rue, ils ne savaient plus trop quoi faire à ce moment là mais son père avait des connaissances et des amis qui les ont aidé. Un de leurs amis leur proposa de s’installer à Los Angeles et proposait un travail à son père mais aussi à sa mère.

Cette période fut un peu dur pour James, il avait eu du mal à se faire à sa nouvelle vie, il n’aimait pas du tout Los Angeles, il était le petit nouveau et il ne connaissait personne là-bas. Il s’était vite senti minuscule au milieu des grattes ciels et du reste, il n’avait plus la vie en communauté qu’il avait connu. Il lui fallut du temps pour s’adapter mais une fois fait, il allait bien mieux et était redevu l’ado agréable bien que grognon qu’il était à la base. Il a toujours été très bagarreur au collège comme au lycée, c’était pas rare qu’on le renvoie chez lui à cause d’une grosse bagarre. Il avait toujours tendance à montrer les poings quand quelque chose ne lui plaisait pas. C’était souvent quand un sale gars emmerdait les plus faibles que lui. James était plutôt bon en cours, il aimait bien les études mais il ne savait pas trop quoi faire de sa vie. Quand il dut choisir sa voie, il avait eut beaucoup de mal à choisir, il finit alors par choisir médecine. Mais ce n’était pas vraiment un milieu qui l’interessait au final, mais il trouva sa voix en se spécialisant, c’est ainsi qui devint psychiâtre après avoir fait les années en psycho nécessaire pour mais il fallait les deux, de toute manière…

Le début de sa carrière fut difficile, il devait se démarquer un peu des autres pour trouver sa place, alors il avait travailler dur pendant des années pour finalement avoir une place dans un cabinet à l’âge de vingt huit ans. Pendant ses années d’école, il n’a jamais consacré ne serait ce qu’un minimum de son temps à autre chose que ses révisions, la seule chose qu’il faisait en plus c’était du sport, il n’est quasiment jamais sorti faire la fête. C’est que lorsqu’il eut fini qu’il s’était un peu relâcher, il devait respirer un peu. C’est à ce moment qu’il rencontra la femme qu’il pensait être la femme de sa vie. Bien qu’il s’avéra que bien plus tard que ce n’était pas le cas. Il la rencontra dans un bar où il avait l’habitude de boire un verre après le travail. Il s’était installé ensemble après quelques mois de relation, mais les choses se sont pas dérouler comme il l’aurait voulu. Comme il a toujours tendance à dire les choses cash, il y eut beaucoup de dispute, plus violentes les unes que les autres. Mais leur couple tenait, on ne sait comment, peut être parce qu’il s’aimait ? En tout cas James l’aimait mais ce n’était surement pas le cas de l’autre qui était allé voir ailleurs après un ans et demi de relation.

James l’avait découvert sans vraiment le vouloir, c’était au travail, il écoutait l’histoire d’un de ses patients et il s’avérait que ce dernier n’était d’autre que son amant. L’autre s’était rendu compte qu’il était le James dont lui parlait Jody au moment même où il en ait parler et une chose en menant une autre il lui avait avouer. James avait montré un calme impressionnant à ce moment-là, il n’avait pas moufeté alors qu’il mourrait d’envie d’en mettre une à ce type. Mais il connaissait ses maladies et c’était un client du cabinet, il ne pouvait pas le faire fuir pour qu’il aille voir ailleurs. James tenait à son travail et il en voulait surtout à Jody. Ca se termina alors avec une grosse dispute. Il s’installa ailleurs et après cette rupture, les choses n’étaient plus pareilles, il commençait à détester l’endroit où il travaillait, il ne voyait plus ses amis… Plus rien n’allait. Alors un soir, il emballa toutes ses affaires et partit de Los Angeles, il avait déposé une lettre de demission dans la boite au lettre avant.

Il prit alors la route vers on ne sait où, il ne savait pas trop où aller, mais il voulait changer d’air et la californie, il ne pouvait plus la voir. Il traversa beaucoup d’Etat, ce petit road trip lui avait pris quelque jour, ce qui lui fit plutôt du bien, il avait pu prendre l’air et voir autre chose. Il finti par arriver à New York où il se dit qu’il fallait bien qu’il s’installe quelque part. Il ne savait pas trop quoi faire, mais il était ici avec l’idée de changer de vie et de repartir à zéro. Il reprit son travail par contre, il n’avait pas les moyens pour ouvrir son cabinet mais il trouva rapidement un emploi. Ca fait maintenant quelques semaines qu’il était là et même s’il a envie de changer de vie, il ne sort pour l’instan pas beaucoup.



VOUS

Prenom : Soraya
Age : 22 ans
Niveau de RPG : Ca fait 9 ans... :o
Multicompte : Non !
Où avez-vous connu le forum : Facebook
Code : Liny



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Don't talk about yourself; it will be done when you leave. ▬ J.H    23/4/2016, 23:04

C'est pour prevenir que j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 1131
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 37
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Don't talk about yourself; it will be done when you leave. ▬ J.H    23/4/2016, 23:16


CONGRATULATION!


Et maintenant?

Félicitation, ta présentation a été validée!

Pour continuer sur ta lancée, nous te conseillons :

- De bien compléter ton profil si cela n’est pas déjà fait et ce, avec les informations de ton personnage. (Note bien qu'a la partie "A NY Depuis:" il faut répondre soit toujours, soit par le mois et l'année d'arrivé de ton personnage dans la ville).

- De consulter la liste d’information de base sur les membres du forum > ICI < afin de voir si tu peux te trouver de potentiel liens ou affinités avec un personnage pour lui proposer un sujet. Au passage, donnes tes informations pour pouvoir être ajouté à la liste pour les autres membres.

- D’ouvrir ton sujet de référencement de tes sujets > ICI < et ton sujet de liens > ICI < toutefois, ne te contente pas d’un sujet avec juste écrit « UC ou en construction » cela n’a aucun intérêt. Une fois tes sujets ouvert, place leur lien dans ta signature pour que tous les membres aient rapidement accès à tes fiches et donc les informations clés de ton personnage.

- De faire ta demande de logement > ICI < histoire de ne pas être à la rue.

- Viens nous rejoindre sur la chatbox ou dans le flood pour faire connaissance avec les autres membres et crées des liens !

Voilà ! Si tu as des questions, n’hésites pas à contacter un membre du staff !



Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't talk about yourself; it will be done when you leave. ▬ J.H
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Présentation & Gestion perso suppr-
Sauter vers: