AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's drink! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
Invité
MessageSujet: Let's drink! [Terminé]   29/4/2016, 21:47

Encore une journée de passée. Une bonne journée ? Oui … et non. Non, parce qu'aujourd'hui, Zachary eu droit à un réel défilé de gens plus dépressifs les uns que les autres, avec une vie horrible et ou les cartes lui ont dit des choses horribles à leur sujet. Il ignorait si c'était eux qui lui envoyaient des ondes négatives à foison et qui influençaient le tirage, mais ce fut un cumul de misères sur misères ! Autant dire que la seule et unique personne aujourd'hui ou son tirage était plus favorable, ça lui fit des vacances. Il y a des jours comme ça. Des fois, il ne voyait personne avec des vies si dissoutes ce pendant un mois, et des fois elles venaient limite par cargos entiers ! Ce soir, en raccompagnant son dernier client ( un homme en plein divorce, rendu cocu par sa femme, qui voulait se barrer avec ses gosses ) à la sortie de son appartement ou il recevait les clients, la porte fermée, Zachary s'était adossé à cette dernière, fermé les yeux et poussé un soupir de soulagement. Il était temps que cette journée se termine ! Maintenant, place à la détente. Et surtout, se libérer de toutes ces histoires qu'il avait entendu ou vues. Pfiouh ….

Généralement, pour se détendre, il restait chez lui, profitant du calme de son appartement sur Brooklyn, sur son canapé, un livre en main et son chat qui se baladait autour de lui à chercher un lieu ou se poser et dormir. Généralement, c'était ses jambes. Le cartomancien aimait bien ça, le voir se poser sur lui comme ça, mais au final, il finissait par avoir besoin de bouger ses jambes, et la boule de poils sur lui l'en dissuadait. Quelle vie ! Lorsqu'il ne faisait pas ça, il sortait. Soit en allant en boîte, seul ou accompagné, ou bien il faisait un petit tour si le cœur lui en disait et voyait ou ses pas le portait. Ce soir, l'idée de se faire une petite marche le branchait bien plus que de rester seul. Donc, c'était décidé. Avant ça, il traîna encore un peu chez lui, décidé à sortir ce soir. Un petit tour sur le net, sur les réseaux sociaux, envoyer quelques messages à des gens, répondre à d'autres dont un laissé sur son répondeur pour prendre rendez-vous. Après, il mangea tout de même un morceau, la faim se faisant sentir, avant de se décider à bouger. Pour simplement marcher, Zachary avait opté pour des vêtements simples. Simple étant un pantalon noir, une chemise bleu nuit et un manteau noir. Ça, plus ses cheveux de jais ornés de quelques mèches blondes de ci de la, un trait d'eye liner sous les yeux, une bague à chaque main, un collier autour du cou, visible ayant les premiers boutons de sa chemise d'ouverts. L'eau donnée au chat et hop ! Il était prêt !  

Sorti de son appartement, l'air frais du début de soirée lui fit le plus grand bien. Ah ! Cet air rafraîchissant ! Cet air chargé de pollution ! Il n'y avait pas mieux ! Bien, ce n'était pas en restant planté ici à humer les pots d'échappement qu'il allait passer une bonne soirée. Se reprenant, Zachary se dirigea sur sa droite, commençant à marcher d'un pas léger. Il n'avait pas de but précis ou d'objectif. Juste marcher, se vider un peu l'esprit, jusqu'à ce qu'il en ait marre. Puis il rentrera chez lui. A pied ou en taxi cela dépendra de son humeur et de la distance qui le séparera de chez lui. Il marcha ainsi de longues minutes. Dix ? Vingt ? Plus ? Il n'avait pas fait attention. Occupé à se promener, et un coup de fil passé d'une amie d'enfance l'avait sûrement fait marcher plus qu'il ne l'aurait souhaité, plus concentré sur la discussion que sur son chemin. C'est pourquoi une fois la discussion terminée, Zachary prit conscience qu'il avait beaucoup marché. Il savait à peu près ou il était, ayant grandi à New York, à force, il savait tout de même se repérer. Et la première chose qui lui vint à l'esprit fut « wow ! Je suis loin de chez moi ! » et la seconde « wow ! Je me boirais bien quelque chose ! ». L'avantage avec cette merveilleuse ville, c'est que les cafés et les bars pullulent. Il n'y avait qu'à tourner la tête pour chercher de quoi faire. C'est pourquoi il opta pour une méthode simple et efficace pour en choisir un.

* Am Stram Gram c'est toi que je choi -si – rais ! *


Et voilà ! Simple et efficace ! Avec un petit sourire, Zachary traversa la rue, et alla pousser la porte du bar. Il n'était pas le seul à avoir eu l'idée de venir ici. Il n'était pas complètement blindé, mais pas désert, c'est sûr. Une petite bande autour d'une table, deux personnes de ci et de la, et une autre personne au comptoir, qui buvait seul. Etant seul et que bien souvent, c'est la que les gens vont, à son tour, Zachary alla se poser au comptoir, montant sur l'un des tabourets. Ignorant superbement les regards sur son look un peu trop m'as-tu-vu. Quoique, l'autre type qui buvait sa bière lui adressa un regard qui se voulait discret, mais trop insistant. Ce à quoi Zak se contenta de lui adresser un simple clin d'oeil avant de ne plus s'en préoccuper. Voyons voir ce qu'ils proposaient de bon à boire …. Oh, trouvé !

- Garçon, un Bloody Mary je vous prie !


Dit-il en cherchant le serveur des yeux. Ou la serveuse, qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   29/4/2016, 23:02

Comme la plupart des vendredis, Dimitri travaillait. Et comme la plupart des vendredis, l'endroit se trouvait submerger de monde. Travailleurs comme étudiants voulaient se détendre autour d'un verre et quoi de mieux qu'aller dans un bar, l'ambiance était au beau fixe et la bonne humeur réunissait les buveurs. C'est dans ce genre de soirée qu'il avait d'avantage de pourboire, un petit sourire par-ci, un petit sourire par-là et les clients étaient charmés. Il savait qu'il ne laissait pas indifférent les femmes et en jouait souvent pour obtenir ce qu'il voulait. D'ailleurs il savait que c'était en partie grâce à son charme qu'il avait eu ce poste, grâce à ça mais aussi à son ami qui l'avait pistonné. Qu'est-ce qu'il aurait fait sans lui… Il tenait beaucoup à son ami et ne voyait pas sa vie sans lui. Ce soir il ne travaillait pas, c'était Shelby, une autre serveuse en salle qui le remplaçait. Il s'entendait bien avec elle, c'était une chouette fille.

Comme à son habitude il avait emmené avec lui son sac qui contenait ses cours et quelques bouquins. Ce soir il était au comptoir. Il avait glissé un livre sur la guerre de sécession des États-Unis sous le comptoir, près des verres ainsi il savait y jeter un coup d'œil tout en les essuyant. Le patron du bar ne lui disait rien du moment qu'il ne négligeait pas son travail et jusqu'à présent il l'avait toujours bien fait. Il y tenait trop, son salaire n'était pas génial-génial, mais les pourboires arrivaient cependant  à compenser le trou dans ses poches.

Dimitri servait les clients sans quitter sa place, il était rapide et n'oubliait personne. Il veillait à tendre l'oreille à toutes les conversations qu'il y avait pour entendre quelqu'un le héler. Service rapide- pourboire généreux - clients satisfaits. Ils s'en allaient assez vite pour la plupart ce qui libérait de la place et vidait un peu les lieux, rendant l'air un peu plus respirable. Parfois il avait l'impression d'étouffer, la chaleur et le monde ne faisait pas bon ménage. Heureusement qu'il était entourer du comptoir, ça lui permettait d'avoir une certaine distance avec la clientèle. Pour éviter d'avoir trop chaud il mettait toujours des t-shirts. Ici il en portait un noir avec un jeans de la même couleur. Un peu trop moulant à son goût. Il devait penser à ne plus laisser sa sœur venir avec lui faire les magasins. Elle avait des goûts douteux parfois…

Le calme se fit enfin, il en profita pour lire son livre et y noter quelques mots dans la marge à l'aide d'un crayon qu'il coinçait derrière son oreille entre deux clients. Keegan était en deuxième année et l'histoire le passionnait toujours autant. Il aimait tout mais encore plus ce qui concernait les guerres, leurs planifications, les attaquent, leurs méthodes pour combattre et même leurs capitulations. Fascinant. Souvent il se disait qu'il était né dans la mauvaise époque, les guerres étaient bien plus hargneuses avant et beaucoup plus physique. À présent des fusils et des bombes suffisaient à éteindre une guerre. Ce qui dans un sens était pas plus mal, il y a moins de mort. Il était partagé. Lui-même à souvent rêvé de s'engager dans l'armée, mais quelque chose l'en empêchait. La peur… La peur d'être déçu ? La peur de mourir ou encore la peur de voir des gens mourir ? Il ne savait pas, c'est pourquoi il avait décidé de toucher la guerre d'une autre manière : à travers les bouquins. Ils regorgeaient d'informations plus intéressantes les unes que les autres. Sa soif d'apprendre n'était jamais étanché, il en voulait toujours plus.

Plongé dans ses pensées mais non loin de la réalité, Dimitri entendit une nouvelle commande atteindre ses oreilles. Il jeta un coup d'œil vers un homme asiatique en coinçant son crayon derrière son oreille droite.

- Tout de suite.

Dimitri s'éloigna de son bouquin et prit le shaker où il mélangea les ingrédients pour faire un bloody mary. Il faisait rarement ce cocktail, c'est pourquoi il avait la recette sur un petit papier ainsi il ne pouvait pas se tromper s'il avait une hésitation. Il remplit un verre et ajouta les derniers ingrédients en guise de décoration. Il y planta une paille et posa le verre devant le client, un carton en-dessous pour protéger le vieux comptoir en bois. Vieux mais robuste et toujours aussi beau, c'est ce qui faisait le charme du bar. Tout aussi évoquait un temps passé, c'était à la fois vieux et moderne. Intemporel. Il adorait ça.

- S'il vous plaît.

Il glissa la note juste à côté et se remit à nettoyer son plan de travail tout en jetant quelques coups d'œil à l'asiatique qu'il trouvait original à cause de sa coupe et de son trait d'eye liner. Il ne lui semblait pas l'avoir déjà vu ici. Dimitri avait une bonne mémoire et son visage ne lui disait rien. Il savait qu'en parlant avec les clients, la plupart revenaient ce qui fidélisait la clientèle et ça le patron appréciait. De plus le bouche à oreille amenait du monde ce qui aidait beaucoup.

- Vous n'êtes jamais venu ici n'est-ce pas ? Pourquoi n'avoir pas choisi l'endroit d'en face ? Le bar fait pale figure comparé au "Pélican".

En effet Dimitri trouvait qu'il y avait plus d'ambiance dans le bar d'en face et semblait plus branché. Ici c'était plus tranquille et c'était toujours le même genre de client qu'il voyait. Il aimait, mais il ne pouvait s'empêcher de poser cette question de temps en temps histoire de voir ce que les gens pensaient de l'endroit où il travaillait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   30/4/2016, 14:24

Sa commande d'énoncée, Zachary avait relevé les yeux, pour chercher le serveur, ou la serveuse du regard. Dans le cas présent, le serveur. Il s'agissait d'un jeune homme, la vingtaine sûrement, et de suite, l'adjectif qui lui vint à l'esprit ce fut : brun ténébreux. Les vêtements noirs, certes, mais les quelques tatouages qu'il pouvait entrevoir de ci et de la, ces cheveux sombres …. Plutôt pas mal il devait l'avouer. Pas autant que son visage il devait ajouter. Il observa le geste du jeune homme lorsqu'il mit son crayon à son oreille, trouva le geste plutôt amusant. Quand il confirma le fait qu'il avait entendu sa commande, Zachary lui adressa un bref mais franc sourire. Qu'importe s'il ne l'avait pas vu, occupé à préparer sa boisson. Pendant que le jeune homme préparait tout ça, Zachary en profita pour regarder un peu le bar, la décoration de celui-ci, le gens qui étaient présents, et surtout l'ambiance qu'il dégageait. C'était un endroit assez agréable. Des fois, des bars le mettait mal à l'aise, sans qu'il ne sache pourquoi exactement. La décoration criarde de certains, les clients qui craignaient, les serveurs qui mettaient pas les clients à l'aise, les boissons ou la nourriture infâme … Ou d'autres choses qu'il ne s'expliquait pas. Cet endroit était plaisant, Zak devait le dire. Oui, c'était une bonne chose que son choix si on peut appeler ça comme ça, s'était porté sur ce bar. Il cessa ses petites contemplations quand il vit du coin de l'oeil le serveur lui apporter sa commande. Très joli tout ça ! Ça s'annonçait plutôt bien. Il observa la boisson venir à lui, non sans un discret coup d'oeil à la personne qui la lui apportait.

- Il me plaît oui.


Fit Zachary d'un ton léger. Et pas que le cocktail d'ailleurs si vous voyez ce qu'il voulait dire. Encore et toujours, il s'amusait très bien dans sa vie des fois. Et puis surtout, il n'avait pas le choix, on commande un truc dans un bar on le paye. Enfin c'était juste pour dire ça comme ça. Verre devant lui, Zachary avait relevé les yeux vers le serveur qui lui posa alors quelques questions, remarquant qu'en effet, il n'était jamais venu ici. Hé, bien vu Sherlock ! Il disait ça en même temps avec le nombre de têtes qu'il devait voir défiler …. Peut être ne se souvenait-il réellement que des habitués ou des gens avec lesquels il discutait de temps en temps.

- Oh je vois, vous êtes vraiment de ces serveurs qui discutent avec les clients …. j'ai bien fais de venir alors !


Vraiment bien oui ! C'était chose commune que les barmans discutent avec les clients. D'autres aimaient vraiment papoter, d'autres faisaient ça juste pour le pourboire ou fidéliser la clientèle. Sans que le serveur qu'il avait devant les yeux ne lui paraisse être une de ces pies de service qui parlait trop – c'était plus son rôle ça – le jeune homme lui semblait être plutôt sympathique, ouvert à un peu de discussion. Bien, c'était tout ce dont il avait besoin ce soir. Marcher un peu, pourquoi pas discuter de choses et d'autres, passer une soirée reposante. Tout en disant ça, Zak avait plongé sa main dans son manteau, dans l'une des poches intérieures pour en sortir son porte feuille, l'ouvrit, et y chercha de quoi payer sa consommation. Il posa un billet par dessus sa note, poussant légèrement le tout sur le magnifique comptoir du bout des doigts.

- Gardez la monnaie. C'est embêtant toutes ces piecettes !


Il lui adressa un petit air entendu, avant de lui répondre tout de même. La moindre des politesse tout de même.

- J'ai un peu choisi cet endroit au hasard. Si du moins, on y croit. C'est votre cas ?


Lui même, le hasard était une notion bien étrange. Cartomancien, la logique voulait qu'il ne croit pas au hasard, que nos vies étaient tracées d'une manière ou d'une autre. Mais, dans l'absolu, il ne s'imaginait pas que le futur était gravé dans le marbre. Il pensait toujours qu'il y avait un moyen de changer les choses, de les influencer.

- Et le « Pélican » est un endroit dans lequel je ne suis jamais allé non plus. Vous pensez vraiment que votre bar ne fat pas le poids à coté ?


Il ne pensait pas qu'un employé allait dire que c'était mieux à coté non plus, il s'en doutait très fortement même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   30/4/2016, 16:26

Bizarrement Dimitri avait eu l'impression que ses mots avaient un double sens… Son esprit lui jouait des tours ou il sous entendait qu'il n'y avait pas que la boisson qui lui plaisait ? C'était peut être son petit côté narcissique qui prenait la grosse tête. Son regard était un peu trop insistant ce qui le mettait un peu mal à l'aise. Certes il avait un côté féminisée mais ça ne voulait pas dire que… Il secoua la tête, il ne devait pas juger quelqu'un sur son apparence, même si celle-ci était plaisante à voir. Il décida de mettre ça sur le compte de son imagination et de se concentrer sur les paroles de l'homme. En effet il aimait parler aux clients, enfin pas toujours, il y en avaient certains qui avait envie d'envoyer promener, mais ça, ça ne plairait pas au patron. Et d'autres par contre avec qui la discussion était vraiment intéressante et le côté boulot passait en second. Souvent il enfilait le costume d'un psychologue, les gens venaient, buvaient quelques verres tout en vidant leur sac, il n'avait pas toujours besoin de parler pour soulager la peine que certaines personnes avaient. Que ce soit lui ou ses collègues, les clients se confiait, ils avaient besoin d'une oreille attentif. Il soupçonnait que c'était l'une des raisons pour lesquels certains revenaient car c'était souvent les mêmes qui se confiaient.

- Ça ne fait pas de mal de discuter un peu, ça rend le boulot plus divertissant.

Il lui sourit et revient près de lui où l'évier se trouvait avec quelques verres propres, il ne lui restait plus qu'à les essuyer. Il s'empara d'un essuie et commença à frotter les verres à bière. C'était une des boissons les plus vendus dans le bar donc il devait constamment vite nettoyer les verres pour pouvoir servir de nouvelles bières. Lui aussi aimait cette boisson, c'était amère mais l'odeur qui s'en dégageait et son goût après quelques gorgées ne le dérangeait pas. Le genre de cocktail comme le bloody mary n'était pas sa tasse de thé, il préférait les préparer pour les autres. Ça devait être l'association alcool/légumes qui devait le déranger.

Quand l'asiatique posa l'argent sur le comptoir en disant qu'il n'aimait pas les pièces de monnaie, il ne put qu'approuver ses dires. Lui non plus n'aimait pas ça, ça se perdait et ça traînait partout. De plus ça avait à de nombreuses reprises bousillé les machines à laver de son immeuble ce qui lui avait valut les remontrances de son propriétaire. À plus d'une fois il avait eu peur que celui-ci lui demande de quitter les lieux. Depuis ses mésaventures, il veille toujours à avoir les poches vident avant de faire ses lessives.
Il prit l'argent qu'il rangea dans le tiroir caisse après avoir épinglé la note sur un clou pour faire les comptes en fin de soirée.

- Je vous comprends, surtout quand on est au magasin, sortir toute cette mitraille et devoir compter est juste une horreur. Après si vous ne l'a voulez pas, rien ne vous empêche de la jeter dans une fontaine de la chance, qui sait, un de vos vœux se réalisera peut être.

Il ne croyait pas en ce genre de chose, mais il aimait le faire, c'était comme une tradition à laquelle il n'y échappait pas. Il croyait en lui et seulement en lui, en ce qu'il faisait. Seul ses actes régissaient sa vie et non le hasard ou le destin. D'ailleurs, quand il lui demanda s'il croyait au hasard, sa réponse était déjà toute faite, il n'avait pas besoin de réfléchir à ce qu'il allait dire.

- Je ne crois pas au hasard mais plutôt à l'instinct, si on choisi un endroit c'est qu'on sent qu'il va nous plaire. Comme lorsqu'on fait la rencontre de quelqu'un, on sait si ça va passer ou non.

Il se refusait à croire que le destin puisse mettre des bâtons dans les roues aux gens et rendre la vie impossible pour certains. Lui-même n'avait pas toujours eu la vie facile et en avait beaucoup voulu à ce fameux destin. Mais à présent qu'il avait grandit, il savait que chaque être humain était maître de son destin et que c'était leurs choix qui guidaient leur chemin. Chacun était responsable de ses choix, de ses actes.
Il reprit son essuie et frotta le reste des verres en regardant son client qu'il trouvait… séduisant. Ça lui faisait bizarre qu'il se maquille, mais ça lui allait bien et ça allait avec son physique. Son style vestimentaire était simple mais rehausser par ses mèches blondes, sa coupe et ses bijoux. Drôle de personnage…

- Ils ont tous les deux leurs qualités, chacun leur style et disons qu'en vous voyant j'aurai pensé que vous seriez partis là-bas, c'est plutôt branché.

Dimitri n'arrivait pas à trouver ses mots pour expliquer sa pensée. Il trouvait son style spécial mais ça lui allait bien, tout ce qu'il portait semblait avoir été calculé à l'avance et semblait avoir été fait pour lui. De plus il ne savait pas si ses paroles allaient le vexer ou non, parfois Dimitri parlait et ça pouvait être mal interpréter.

- Enfin… Si vous êtes bien ici tant mieux pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   30/4/2016, 21:32

Oui, c'était une façon de voir les choses, que de se dire qu'en discutant un peu avec les gens le travail devenait un peu plus intéressant. Comme ça, il avait sûrement du rencontrer un peu de tout et de n'importe qui ici, dans ce bar. Quoique Zak ignorait depuis combien de temps ce charmant serveur travaillait la. Mais à l'entendre parler, on dirait qu'il n'était pas nouveau ici, c'est l'impression qu'il lui donnait. Ou bien, était il seulement très à l'aise dans son job ce qui était tout aussi possible. Ce à quoi, Zachary se contenta de lui adresser un petit sourire, en le regardant d'un œil distrait commencer à nettoyer quelque verres. Il suivit également du regard le jeune homme récupérer l'argent pour sa consommation pas encore entamée d'ailleurs, et écouta avec attention ce qu'il lui répondit sur la petite monnaie. Ah oui, il devait être sûr que pour les gens qui devaient faire les comptes de la caisse en fin de soirée, ça devait être bien barbant ! Lui même n'avait pas ce genre de problème. Ses consultations étaient trop chères pour que des gens viennent payer en petite monnaie, alors en général il avait plutôt droit à des billets ou fonctionnait à carte bancaire. Sur la fin de la phrase du serveur, Zachary eu un sourire un peu plus amusé, des suites de sa suggestion sur le fait de lancer une pièce dans une fontaine de chance.

- Pourquoi pas après tout ! Mais rassurez vous, je saurais toujours quoi faire.


Laisser le surplus en pourboire à des serveurs plutôt intéressants à regarder. Comme celui qu'il avait en face de lui. Intéressant et agréable à la vue, bien entendu. Et qui en plus n'hésita pas à lui répondre bien rapidement sur sa question sur le hasard et tout ça. Ses propres mains posées sur le comptoir, autour de son verre, encore une fois il écouta avec attention la réponse du jeune homme, qui lui sembla très intéressante elle aussi.

- Je vois et comprends votre point de vue. Et je dois ajouter que de mon avis, faire confiance à son instinct est une très bonne chose. Hélas, peu de gens prennent la peine de s'écouter alors si vous faites partie de ces rares personnes … ne changez pas. Simple conseil.


Précisa l'asiatique avec un sourire aimable sur la fin. Peu de gens avaient le courage de s'écouter, alors que pourtant, en faisant ça, ils pourraient en même temps résoudre pas mal de leurs ennuis, avancer avec plus de sérénité dans leur vie. Et cesser de se poser plein de questions. En même temps, sans ces personnes, sa clientèle en prendrait un sacré coup. Parlant de clientèle il eu finalement l'avis de ce serveur sur les deux bars et leur différence. Argumentant qu'il aurait mieux vu Zak dans l'autre étant donné qu'il était … branché ? Zachary avait gardé tout du long un petit sourire sur ses lèvres, à le regarder. Relevant légèrement un sourcil sur la fin de sa phrase, l'air un peu surpris. Oh, alors il le voyait comme quelqu'un étant une personne de branché ? C'était amusant. Mais pas aussi amusant que de voir ce charmant jeune homme tenter de clarifier ses pensées sur la fin, lui arrachant un nouveau sourire.

- Merci de votre considération, et je vous rassure, cet endroit me plaît particulièrement.


Zachary jeta un bref regard aux alentours, avant de prendre son verre et le relever légèrement.

- Un cadre un peu plus calme, plus reposant, presque convivial me plaît tout aussi bien après une journée de travail. Et puis ici, il y a un je ne sais quoi qui est … intéressant je dois dire.


Il laissa flotter un petit silence, ses yeux se posant sur plusieurs endroits qu'il pouvait voir d'ici, sans non plus sembler être le fou de service qui mate tous les autre clients, ce serait mal vu.

- J'ignore si c'est pour la décoration, simple mais accueillante. Pour les chaises assez confortable je dois l'admettre, ou pour le personnel ….


C'est bien entendu volontairement que Zachary finit son explication en lançant un coup d'oeil au serveur. Enfin, ce n'était pas un coup d'oeil à proprement parler, mais vraiment un regard. Bien sûr il ignorait tout du jeune homme, y comprit ses préférences, mais ça n'allait pas l'arrêter. Assez parlé en tout cas. Zachary avait relevé finalement son verre, qu'il tenait déjà en l'air depuis un moment, avant de goûter à son cocktail. Il en bu une petite gorgée, appréciant ce qu'il testait la. Ceci fait, il reposa son verre pour adresser un regard approbatif au serveur :

- Et je peux ajouter sur ma liste : le goût de leurs cocktails. Excellent. Et ça fait longtemps que vous exercez ?


Enchaîna t-il aisément. Il lui semblait être jeune, sûrement plus jeune que lui, mais qui sait, peut être qu'il avait quelques années de pratique derrière lui. Ou était il juste bon dans son travail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   30/4/2016, 23:10

L'instinct, c'est très primitif et pourtant cela fait parti de chaque être humain. Les gens ont tendance à oublier cette partie d'eux et ne l'écoute plus. Pourtant c'est une erreur car en général il ne nous trompe jamais. L'Humain ne se fait plus confiance, il préfère vivre dans le doute, et s'il se trompe, il s'en veut et se dit qu'il aurait dû écouter son instinct. Foutu Humain…

- J'en fais partis, heureusement pour moi d'ailleurs au sinon je serais toujours le pantin de mes parents.

Il esquisse un léger sourire qui n'exprime ni tristesse, ni joie et pose le dernier verre. Quant à l'essuie il le remit à sa place en jetant un coup d'œil à son bouquin, il en profita pour lire une ou deux lignes avant de revenir vers son client. Il ne voulait pas paraître impoli, mais il préférait revoir où il en était pour ne pas devoir passé son temps à rechercher sa ligne. Le livre était écrit en petit caractère ce qui n'était pas simple. En général il mettait un trait sur la première lettre du mot où il s'était arrêté pour s'y retrouver, là il avait oublié.

Les mots de l'homme le rassure, ses mots ne l'avaient en aucun cas perturbé et il n'avait pas prit les mouches. C'était la preuve qu'il arrivait encore à trouver ses mots pour s'exprimer. Faut dire que pour dire ce qu'il pensait, il avait du l'observer de plus près et il n'avait pas été insensible à ce qu'il dégageait. En plus d'être séduisant il ne doutait pas un instant que sa personnalité devait être… Extravagante ? Sa manière de parler, son aisance et sa manière de bouger laissait entrevoir une personne originale qui ne partait pas sans avoir marqué les esprits.

Quand il se mit à parler de l'endroit et qu'il cherchait à savoir ce qui l'attirait ici, il se mit à regarder autour de lui pour trouver la réponse. Mais ce qu'il dit et son regard sur lui le perturba. Il fit un sourire gêné et regarda ailleurs. Rêvait-il où cet homme venait de lui faire du rentre dedans de manière subtil ? Il voulait bien être modeste, mais il ne pouvait nier qu'il y avait quelque chose d'étrange chez lui, son attitude n'était pas celle d'un simple homme discutant avec un autre homme. Non… Il y avait autre chose. Mais il ne voulait pas savoir, c'était un terrain glissant sur lequel Dimitri ne s'était encore jusqu'à présent pas aventurer. Et ce pour tout un tas de raison qu'il ne savait pas s'il allait pouvoir assumer un jour. Il effaça son sourire timide et regarda son client en hochant légèrement la tête.

- Quand vous aurez trouvez, n'hésitez pas à m'en faire part.

Une autre partie de sa phrase l'interpella donc il rajouta aussitôt :

- Dans quel domaine travaillez-vous ?



Il serait bien rester là à l'admirer de nouveau, mais un client entra dans le bar et alla s'installer au bout du comptoir.

- Je reviens.

Dimitri avait entendu son compliment sur son cocktail et sa question, mais il comptait y répondre juste après avoir servit le client. Il échangea quelques mots avec celui-ci, il semblait plutôt remonté et était venu ici pour se détendre. Le barman flaira directement sa mauvaise humeur et savait que dans ces cas-là il fallait juste servir la personne et la laisser se calmer. Mais si les choses devaient s'envenimer, il saurait gérer la situation ayant fait plus de sept ans de Muay thaï. Ce n'était pas un souci pour lui. Il lui servit un Whisky sec et s'éloigna sans déposer l'addition, vu son état, il allait consommer plus que de raison avant de partir. Plus d'une fois il avait du intervenir dans des bagarres entre clients ou envers une personne trop alcoolisée qui refusait de partir à la fermeture du bar. Dimitri n'aimait pas donner trop à boire aux clients, surtout quand il sentait que ceux-ci avaient l'alcool mauvais, mais son patron disait toujours que tant qu'ils payaient, il se fichait de ce qu'ils leurs arrivaient. C'était une attitude qu'il détestait, mais il ne disait rien par besoin, il ne pouvait pas perdre son job. Donc ce qu'il faisait, quand son patron n'était pas là, il limitait les boissons à ceux qui en abusaient et en général il n'y avait pas de problème.

- Ça va faire quatre ans, j'ai eu de la chance, je connaissais quelqu'un qui était déjà ici. C'est plutôt cool ici.

Dit-il en regardant autour de lui. Enfin cool si le patron n'était pas là, mais ça, il comptait le garder pour lui, ça ne regardait pas la clientèle qui n'avait pas besoin de savoir ce genre de chose. Ils venaient ici pour prendre du bon temps après tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   1/5/2016, 22:08

Oh alors l'impression de garçon rebelle qu'il pouvait donner n'était pas qu'une impression. Ne plus être le pantin de ses parents. Zachary ne lui posa pas plus de question la dessus, jugeant qu'il serait très malvenu de lui poser des questions si privées alors qu'ils ne se connaissaient pas, bien que prêt à l'écouter si jamais le serveur se mettait à en parler davantage. Pas pour le moment en tout cas. Tout ce qu'il savait pour sûr, se dit-il en regardant le jeune homme déposer le dernier verre qu'il venait de nettoyer, c'est que le barman avait des soucis avec ses parents. Qui n'en n'a pas d'un coté. Lui même ses pauvres parents faisaient de ces têtes lorsqu'il le voyait débouler vêtu comme ça, alors qu'il était capable de bien pire. Mais il semblait que le conflit qui opposait le jeune homme et ses parents était un peu plus lourd. Il avait utilisé le terme de pantin, mais ça, Zachary ne pouvait pas trop savoir de quoi il s'agissait. Des parents qui voulaient lui dicter sa vie sûrement mais … Hum, non, il n'avait pas à chercher à deviner tout ça. Il se rappela à lui même qu'il était la pour passer une soirée de détente, ici à siroter un bon cocktail, et échanger quelques mots avec un beau jeune homme. Bien plus intéressant que de lire avec un chat qui ne veut pas bouger de vos jambes.

D'autant plus que la réaction qu'eu le serveur à son petit rentre dedans était absolument craquante. La encore, Zachary était loin de savoir si oui ou non il y avait éventuellement moyen d'aboutir à quelque chose, bien que ce ne soit pas forcément son but. Mais, il devait avouer que ce jeune homme avait quelque chose en lui d'assez irrésistible. Un petit il ne savait quoi. Un coté mignon se dit-il en voyant le petit sourire gêné avant de tourner le regard. Étrangement, ça allait plutôt bien avec le physique du jeune homme. Ah, pour sûr, il devait en faire craquer plus d'une ! Et Zachary devait avouer que cette petite réaction l'amusait beaucoup. Mais il resta sage pour la suite, quand le serveur avait de nouveau tourné la tête vers lui, demandant à ce qu'il lui fasse part de sa future trouvaille concernant ce qu'il aimait ici.

- Je n'y manquerais pas, soyez-en sûr.

Y verrons les sous entendus que les gens voudront bien voir. Il ne fut pas spécialement étonné de la question du serveur. C'était de ces début ou suites de conversation classique ou l'on apprends simplement à connaître un peu l'autre. A passer un peu le temps en ce qui concerne le serveur sûrement. C'est pourquoi Zachary avait ouvert la bouche pour lui répondre quand un client fit son apparition, demandant de ce fait l'attention du serveur. Ce pourquoi Zak avait hoché la tête en faisant un petit signe de main.

- Mais je vous en prie, faites, le devoir vous appelle !


Qui était il pour se mettre en travers de ce barman très charmant et de ce nouveau client ? C'est pourquoi Zachary le laissa sans discuter aller prendre la commande de ce client, son verre de nouveau à la main et le regard discrètement posé sur le jeune homme. Ce n'était pas un matage lourd, c'était plus de petits coup d'oeil discrets vers lui. Simplement, Zachary se disait qu'il avait bien fait de venir dans ce bar la ce soir, de marcher autant aussi. Cet homme lui semblait très sympathique et très intéressant également. Lui, et les quelques tatouages qu'il pouvait voir de ci de la, se demandant s'il en avait d'autres sous son t-shirt par exemple, et se questionnant vaguement sur leur signification. Si c'était des symboles abstraits, ou s'il y avait un sens la dessous. Peut être. Tout ce dont il était certain, c'est que ce nouveau client ne semblait pas autant intéresser le serveur. Pas la peine d'être fin observateur, il n'y avait qu'à voir le fait que le jeune homme s'était contenté de le servir sans plus de discussion. Et puis il n'avait pas voulu épier leur petite conversation non plus. De tout de façon, voici ce cher serveur qui revenait discuter avec lui, et lui répondre à sa question posée un peu plus tôt sur combien de temps il bossait ici. Quatre ans donc, et ce grâce à l'aide d'une personne.

- C'est une bonne chose de se sentir bien dans son job, surtout si ça fait plusieurs années que vous l'exercez. J'imagine que dans tout métier il y a des choses pénibles, mais vous semblez bien vous en sortir.

Il n'avait pas l'air blasé par son job, discutait avec les clients comme avec Zachary par exemple. Très certainement que dans le métier de serveur il y avait des inconvénients. Des clients un peu lourds, des collègues pas trop sympa ou il ne savait pas quoi d'autre … Partout. Puis, il eu la mimique type du mec qui vient de se souvenir d'une chose, soit sa question de tout à l'heure à laquelle il n'avait pas répondu.

- Oh ! Et pour vous répondre à vous aussi, je travaille dans le domaine de la voyance.


Suite à quoi, il ignora superbement la petite toux moqueuse de l'homme assis au comptoir non loin de lui, celui qui tout à l'heure lui lançait de drôles de regards. Oh il avait l'habitude à force, des répliques à la mords-moi-le-noeud, des blagues vu et revues … ça lui passait au dessus tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   1/5/2016, 23:17

Il ne croyait pas si bien dire. Il y avait autant de points positifs que négatifs à travailler ici, mais il arrivait à laisser les mauvaises choses de côtés et à ne voir que ce qui lui plaisait. C'était ainsi qu'il réussissait à continuer ce qu'il faisait. Dimitri était là depuis quatre ans et il en avait vu des têtes défilés, certains abandonnaient vite le métier et d'autres n'étaient là que pour l'été. Mise à part son ami, il évitait de trop sympathiser avec les autres car s'ils s'en vont, ça lui ferait de la peine. En général il ne voyait plus ceux qui démissionnaient ou que leur contrat se terminait. Les relations sont éphémères, mais les sentiments restent et c'est parfois ce qui est le plus douloureux. Jusqu'à présent le mur qu'il avait dressé était toujours intact et lui permettait de se protéger des autres.

- Quand on aime ce qu'on fait, on oublie le côté négatif, sauf si bien sûr ça revient constamment.

Dimitri aimait parler avec lui, mais ne rien faire le dérangeait, il avait besoin de s'occuper les mains. Il prit les petites coupelles disposé sur le comptoir et les remplit de biscuits en tout genre pour que la clientèle puisse grignoter. De plus, c'était assez salé, petite astuce du patron pour qu'ils commandent à boire. Il s'en voulait presque de poser les biscuits près de l'asiatique, mais s'ils continuaient à bien discuter ainsi, il lui paierait volontiers le prochain verre. Ça lui arrivait quand il s'entendait bien avec la personne, ou quand celle-ci lui plaisait…

Que ne fut pas sa surprise en entendant que le beau brun travaillait dans la voyance. Était-ce une blague ? Croyait-il vraiment en ce genre de chose ? Son visage exprimait la surprise, mais il se ressaisit et jeta un coup d'œil à celui qui s'était moqué des mots de l'asiatique. Ce genre d'attitude n'était pas étonnant, la plupart des gens sont septique, lui aussi d'ailleurs. Il lui sourit et rangea le paquet de biscuit en le regardant.

- Dans la voyance ? Donc vous lisez dans l'avenir des gens et tous ces trucs avec les lignes des mains ?

Dimitri ne croyait pas en tout ça. Il trouvait que les gens qui se disaient voyant étaient des charlatans et ne faisaient que prendre l'argent de pauvres crédules. Lui n'était pas dupe et il en fallait beaucoup avant de le convaincre. Il se refusait à croire que l'ont pouvait communiquer avec les morts et prédire l'avenir d'une personne rien qu'en regardant les lignes d'une main. Non. Si c'était le cas alors il devrait blâmer qui ? Le destin ? Toutes les embûches qu'il avait eu dans la vie étaient déjà prédites depuis longtemps ? Non c'était impossible. Il secoua légèrement la tête.

- Je dois avouer que je ne m'y attendais pas, mais votre look va très bien avec cet univers.

Pour accompagner ses mots il le regarda de haut en bas, par la même occasion il s'attarda sur les traits fins de son visage et de son regard bridé aux iris noisette. Vraiment, très bel homme… Et s'il voyait la petite étincelle de désir qu'il avait dans son regard ? Non, il ne devait rien laisser paraître, ce serait terrible s'il… Non, n'y pensons pas. Il prit une lavette et la passa autour de l'évier pour en essuyer les quelques gouttes d'eau et miettes de biscuit.

Il jeta un coup d'œil à la grosse horloge dans la salle et se servit un verre de soda. Il but quelques gorgées pour se désaltéré. Le barman pouvait prendre un verre d'alcool de temps en temps, mais il évitait pour garder le contrôle de la situation. En tout cas au boulot, il ne voudrait pas se faire virer parce qu'il avait trop but. Un verre en appel à un autre alors autant ne pas commencer. Par contre, lorsqu'il était entre amis -enfin, entre amis c'est un grand mot, son cercle d'amis constituait trois personnes- il buvait comme les autres et il lui arrivait d'avoir la tête complètement retournée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 00:04

Voir la surprise dans les yeux du barman n'était pas bien étonnant. N'y voyez aucun truc bizarre genre ça y est il est dans la voyance bouh il a des pouvoirs bizarres et tout ! Non, rien de ça, Zachary était un homme tout ce qu'il y a de plus normal à ce niveau la. Question d'habitude c'est tout. Il faut dire qu'un tel domaine est plus étonnant que la restauration ou la vente. Des choses plus populaires disons. L'asiatique haussa une épaule, avec un sourire évasif à la question du barman, ou les spéculations de celui-ci sur son métier.

- Pour faire très, très simple oui. Même si mon domaine de prédilection est le tirage de cartes.

Petite précision au passage. A force il avait su oeuvrer dans plusieurs domaines. La numérologie, la cartomancie et l'étude des lignes de la main par exemple, mais étant bien plus à l'aise avec les cartes c'est la dedans qu'il s'était spécialisé. Aussi, il y avait certainement de meilleurs liseurs de lignes de main que lui à New York, mais il se défendait. Après pour tout ce qui était prévoir l'avenir et le futur, c'était très compliqué et plein de subtilités, mais il ignorait si ça intéressait vraiment le jeune homme face à lui d'entendre tout ça. Ce qui le surprit aussi, ce fut la réplique suivante du barman, mais surtout le regard qu'il posa ensuite sur sa personne. C'était amusant alors que tout à l'heure il avait détourné le regard, mais la, il avait l'excuse d'avoir parlé de son look pour ce faire alors … Zachary ne lui adressa en contrepartie pas de regard lourd ou de clin d'oeil, rien de tordu. Il le laissa simplement à sa petite observation, se contentant d'afficher un léger sourire sur ses lèvres. Cependant, il eu une inspiration un peu plus poussée au moment ou le serveur avait détourné le regard, comme s'il avait retenu inconsciemment son souffle pendant cette petite observation. Il se reprit rapidement, enchaînant comme si de rien n'était sur la question de son look et de l'univers dans lequel il exerçait :

- Merci. Vous devriez me voir lors de congrès, une vrai rock star des voyants !


Notez la touche d'humour avec laquelle il avait dit cette phrase, avant de … oh tiens, piocher quelque une des biscuits salés qu'avait déposé sur le comptoir un peu plus tôt le serveur. Ça allait bien avec son cocktail. De tout de façon ces petits trucs allaient très bien avec n'importe quel cocktail. Suite à ça, il prit une nouvelle gorgée, regardant d'un œil distrait le barman face à lui boire à son tour derrière le comptoir. Il est sûr que de devoir être de service toute une soirée, ça fatiguait et demandait de l'énergie. Il était bien normal que le personnel lui même ait besoin de se ravitailler, que ce soit en nourriture ou en boisson. C'était une chose qui ne choquait pas du tout Zak. Tout le monde est humain pas vrai? A son grand désarroi, il fut tiré de ses contemplations par l'homme de tout à l'heure, celui qui s'était quelque peu moqué de sa profession et l'avait regardé bizarrement.

Et dites-moi, si vous savez vraiment prédire le futur, pourquoi vous me direz pas le mien ?


Zachary avait tourné la tête vers l'homme. Celui-ci n'avait pas été méchant ou blessant dans ses propos, mais la moquerie se sentait à des kilomètres. Ne se sentant pas agressé, Zak lui adressa un simple sourire avant de répondre sur un ton léger :

- Je ne consulte pas en dessous des 70 dollars, et je doute fort que vous avez une telle somme à débourser pour cela.


Il lui fit un petit signe de tête signifiant clairement que la conversation était terminée la dessus. Oh ça lui faisait penser ! Zak plongea la main dans son manteau, dans une autre poche différente de celle ou il avait son porte feuille pour toujours avoir ceci à portée de main. Quoi ? Ses cartes de visites. Il en avait toujours quelques unes sur lui, au cas ou. Il en déposa une alors sur le comptoir et la fit glisser sur le bois, en direction du serveur.

- La voyance ne semble pas être votre tasse de thé, mais sait-on jamais si quelqu'un dans votre entourage est plus branché par la chose.


Sa carte était simple dans les informations, mais avec une touche d'originalité dans la décoration de celle-ci, sans qu'elle soit chargée. Dessus était noté : Zachary Wong, Cartomancien. Puis il y avait un numéro de téléphone ainsi qu'une adresse mail. Le numéro de téléphone était le sien, et l'adresse mail son adresse professionnelle. Finalement, il ajouta d'une voix un tout petit peu plus basse pour que des oreilles indiscrètes n'entendent pas :

- Mais je serais tout aussi ravi de vous avoir au bout du fil.


Il n'y croyait pas vraiment ou du moins, n'imaginait pas que le jeune homme fasse cela, mais bon … Qui ne tente rien n'a rien ! Et puis rater une occasion de lui adresser un énième sourire pour ce soir, ce serait dommage. Suite à ça, il voulu prendre une nouvelle gorgée de son cocktail mais, drame ! Il vit que son verre était vide. Déja ? Ça part vite ces choses la.

- Pourrais-je avoir le même je vous prie ?


Demanda Zachary en relevant la tête de son verre vide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 00:57

Tirage de carte ? Celle où c'est au client d'en tirer et au cartomancien de les lires ? Il serait curieux de savoir ce que diraient les cartes sur son avenir si c'était lui qui les tiraient… Sans doute parleraient-ils de ses études et s'il allait finir ou non sa vie seul. Il n'arrivait pas à s'imaginer vieillir auprès de quelqu'un, sa vie était tellement compliquée et son sentiment face à son orientation amoureuse complexe qu'il évitait d'y penser.
Bien sûr, si on lui tirait les cartes, il n'y croirait pas, il mettrait ça sur le compte du hasard et demanderait à en tirer à nouveau pour voir si ce serait les mêmes cartes.

- Et vos clients sont satisfaits des cartes que vous leur prédisez ?

Son regard dévia quelques instants sur le sourire de l'homme, ses dents blanches recouvertes de fines lèvres légèrement roses. L'inférieur un peu plus pleine que celle du dessus était un appel au secours que Dimitri captait clairement. Il pouvait presque l'entendre réclamer un baiser. Il sourit intérieurement, parfois il avait de drôle de pensée. La réplique sur sa tenue vestimentaire lui arracha un petit rire. Toutes sortes d'images lui vinrent à l'esprit, il l'imaginait habiller de manière encore plus extravagante que ce soir et de se pavaner telle une diva au milieu de la foule. Il ne le connaissait pas vraiment et pourtant ça ne l'étonnerait pas.

- Comme un poisson dans l'eau. Je vous imagine très bien.

Il le regarda manger ce qu'il avait posé près de lui et remarqua qu'il appréciait. Tant mieux ! Le paquet était encore plein donc il savait en remettre s'il mangeait tout. Il était bien plus mince que lui alors quelques biscuits ne lui ferait pas de mal. Il se demandait comment il était bâtit sous tous ces vêtements… Son imagination lui joua des tours et l'imagina avec plusieurs morphologies. Y penser ne servait à rien, sa vision serait tout de même faussée. Rien ne valait mieux que de le voir de ses propres yeux !

Alors qu'il allait rajouter autre chose, le client de tout à l'heure les interrompit pour demander une petite consultation gratuite. Il n'était pas culotter celui-là. En plus de se moquer, il voulait qu'il lui lise son avenir. Sur le moment, Dimitri n'avait pas vu qu'il avait demandé ça pour se moquer de lui. Après tout il y avait des gens qui le souhaitaient vraiment et heureusement au sinon l'asiatique n'aurait pas de boulot. Même s'il n'y croyait pas, tout le monde méritait de gagner sa croûte. Même si parfois ce n'est pas de manière honnête. Pour son client il ne le savait pas. Peut-être avait-il vraiment un don, mais peut-être jouait-il simplement bien la comédie ? Il ne le savait pas et ce n'était pas en une soirée qu'il le découvrirait.

Pendant qu'il répondait au client à moitié éméché, il en profita pour observer ses mimiques, il bougeait de manière fluide avec la grâce d'un félin. Se rendait-il compte seulement de l'impression qu'il donnait ? De l'effet qu'il faisait aux gens ? Il ne l'avait pas vu marcher, mais il était sûr que ce serait de la même manière qu'en cet instant. À côté de lui il avait l'impression d'être un pingouin qui essayait d'avancer sans tomber. Dur dur.

Il prend la carte et l'analysa sous toutes les coutures avant de le regarder dans les yeux alors que le timbre de sa voix avait changé. Elle se voulait plus discrète, sans doute voulait-il que lui seul entende ce qu'il avait à dire. Il vient près de lui et pose ses avant-bras sur le comptoir alors qu'il se penche un peu vers lui. Il pointe la carte vers lui -au lieu de le faire avec son doigt- et sourit.

- Si quelqu'un demande, je lui passerais votre numéro. En ce qui me concerne, vous êtes bien trop cher pour moi, je ne peux me le permettre.

À présent il avait saisi le fait qu'il lui faisait des petites allusions depuis son arrivé pour le… provoqué ? Le tester ? Il ne savait pas trop, mais il avait comprit. Bizarrement il avait envi de jouer le jeu, ne serait-ce que pour quelques instants. Il fait mine de regarder à gauche, puis à droite, puis parle un peu plus bas.

- Mais si vous souhaitez seulement me parlez je vous sonnerais à l'occasion.

Il lui offre un petit clin d'œil avant de se redresser en se retenant de sourire, il se contente de sourire de manière amusé et hocha la tête à sa demande. Il s'empara de son verre vide et le mit dans l'évier. L'astuce des biscuits salés avait fonctionnée, il avait vidé son verre en un rien de temps. Il se souvenait, lorsqu'il était plus jeune et qu'il sortait avec ses mais au lycée, il s'était souvent fait avoir par ses saletés de biscuits. Maintenant qu'il avait comprit l'embrouille, il évitait d'en manger quand il sortait.

- Et sinon, ça marche bien ce boulot ? Il vous permet de vivre sans devoir prendre un autre job ?

Il prépara le cocktail de la même manière que le précédent, sauf que cette fois il rajouta un peu plus d'alcool pour que ce soit meilleur. Il plaça les légumes plus la paille et posa le verre face à lui sans lui donner de note. Comme il se l'était dit, il comptait mettre ça sur son compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 01:45

- Pas toujours non, dans le sens ou ils n'aiment pas ce qu'ils entendent des fois.

Avait répondu en toute franchise Zak, qui fit semblant de ne pas capter la petite déviance du regard du barman sur ses propres lèvres. Ce n'était sûrement rien de bien significatif de tout de façon. Sinon, aujourd'hui même il avait eu droit à deux reprises des gens pas bien contents de ce qu'il leur avait dit. Ça s'était vu. Mais généralement, ces gens la, il les revoyait quelques temps plus tard une fois que ce qu'il leur avait prédit s'était réalisé. Sur le moment c'était un peu pénible et il tentait d'avoir des paroles réconfortantes, essayait d'amoindrir les choses. Mais quand il disait aux gens des choses qu'ils ne voulaient pas entendre, c'était plus compliqué. Tant pis c'est ainsi ! Il eu par la suite un air amusé à la réplique du jeune homme sur son éventuelle attitude dans un congrès, ou bien un salon de voyance, quelque chose dans ces eaux la. Non mais la, ce soir et tous les jours il était certes extravagant et compagnie, mais dans ces jours-la, rien à voir ! D'ailleurs il s'y amusait beaucoup dans ces jours la, parfaitement à l'aise dans la foule, au milieu de tous ces gens. C'est en pensant à ça qu'il grignotait et buvait gaiement ce qu'il avait à portée de main avant d'être interrompu par l'autre client du bar.

Une fois sa carte donnée au serveur, Zachary vit alors ce dernier poser ses avants bras sur le comptoir et ainsi, se pencher un peu vers lui. Forcément, ses yeux s'étaient relevés vers lui, vers le jeune homme qui lui faisait face, le voyant ainsi de plus près. A son très grand plaisir il devait avouer. Il avait un visage … fascinant. De très beaux yeux noisette, un visage bien dessiné et harmonieux, et avec un très bref aller retour entre ses yeux et ses lèvres, il constata aussi que oui, sa bouche était plutôt sensuelle. Charnelle. Voila, il avait un visage charnel, sensuel, et à la fois terriblement masculin. Un très bel homme, il n'y avait aucun doute la dessus. Zachary lui-même sourit en voyant la façon dont il le désigna avec sa propre carte de visite, amusé du geste. Et pas non plus vexé de ses paroles sur le fait qu'il était trop cher pour lui. Il lui adressa un faux air blessé à ses paroles, qui ne dura pas longtemps. Puisque bien rapidement, le jeune homme adopta une attitude différente. Intrigué, Zachary le regarder observer un peu autour de lui, et fut littéralement accroché à ses lèvres lorsqu'il se mit à lui parler d'un ton un peu plus bas. Quelle ne fut pas sa surprise en entendant pour la première fois de la soirée le jeune homme répondre à tous ses sous entendus et autres ! Mais quelle bonne surprise ! Et … oh ! Un clin d'oeil en prime ? Autant dire que le sourire que lui adressa Zachary en retour n'en fut plus que radieux.

- Vous avez mon numéro.


La balle était dans son camp sur ce point la. Pour l'instant. Et bien, il ne pensait pas que ce charmant serveur n'allait être réceptif de la sorte à tout son petit manège ! Voila qui était étonnant ! Surprenant ! Mais ô combien réjouissant. Il n'allait pas se mentir, il y avait un petit truc en lui qui était attrayant. Sagement assis, Zachary suivit du regard les mouvements du barman pendant qu'il prenait son verre pour l'en débarrasser, jetant un petit coup d'oeil à ses mains, ou ses avants bras. Puis un peu plus haut sur son corps. Au moins, Zachary n'avait aucun doute de par ce qu'il voyait, que sous ces vêtements sombres, le serveur devait être vraiment bien bâti. Il lui semblait être grand, c'était sûr. Peut être plus grand que lui, il n'avait pas fait attention en arrivant. Il verra en descendant de son tabouret ce qu'il en est. De ce qu'il voyait par les bras du jeune homme et aussi de ce qu'il devinait un peu sous son t shirt, il était quasi sûr que la en dessous, c'était aussi pas mal à voir. Bon, on se reprends quand même un peu la … En plus que le barman vint lui poser une autre question sur son travail.

- En fait, ça fonctionne mieux que ce que l'on ne peut penser. Dès que l'effet de bouche à oreille a fait un peu d'effet et que l'on est bon dans ce qu'on fait, les clients affluent.


Et puis concernant salaire, à raison de six séances à 70 dollars, ce cinq jours sur sept, on vous laisse faire le calcul...Et pour tous ceux qui n'auraient pas envie de calculer, ça nous fais du 2 100 dollars. Par semaine. Il regarda le jeune homme préparer sa future boisson en continuant de lui parler un peu de son travail :

- Actuellement, le rendez-vous le plus tôt que je peux donner n'est pas avant trois mois.


Donc, les affaires fonctionnaient plutôt bien pour lui. Et un autre job n'était pas du tout nécessaire. Il ne disait pas, au début c'était compliqué. Le temps de lancer son affaire, de se défaire de celui qui lui avait tout appris qui commençait à devenir un peu jaloux de son succès naissant ( la fleur de la jeunesse, que voulez-vous ! ) et un nouveau départ dans sa vie, ça faisait beaucoup à l'époque. Mais maintenant, tout roulait ! Avec joie, il vit son nouveau cocktail arriver, remerciant bien entendu le serveur. Il vit qu'il n'y avait pas de note accompagnant sa boisson, mais se dit tout simplement qu'au rythme ou ça allait, le serveur avait pensé que Zachary allait encore boire un verre en plus et lui donnera la note à ce moment la. Ou juste plus tard, il l'ignorait.

- Et vous ? Faites-vous ce travail à plein temps ou peut-on bénéficier de vos charmes ailleurs?


A nouveau, il avait dit ça de manière on ne peut plus tranquille, d'une vois légère. Attendant la réponse du serveur, Zak avait relevé son verre d'une main, saisissant la paille de son index et son pouce de l'autre avant de happer le plastique de ses lèvres pour goûter une nouvelle fois au cocktail. Le petit air approbatif qu'il eu, en hochant légèrement la tête les yeux fermés voulait bien dire que ça lui plaisait. Il sentait un peu mieux l'alcool aussi, ce qui n'était pas déplaisant. Sa petite gorgée terminée, il avait rouvert les yeux et reposé son verre, allant piocher dans ces biscuits salés. Juste un, qu'est ce que ça peut faire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 16:50

Ça ne l'étonnait pas que certaines personnes n'aimaient pas ce qu'ils entendaient. La vérité, bonne ou mauvaise n'était pas toujours acceptée car c'était confronté la personne à la réalité et ce n'est pas toujours ce qu'elle souhaite. Lui-même a été confronté à de pénibles vérités qui l'avaient poussés à se remettre en question plus d'une fois, surtout lorsqu'il faisait des conneries. Ce n'était pas facile, mais s'il ne l'avait pas fait il ne sait pas où il en serait.

- Certains viennent pour que vous leur en jetez pleins les yeux, d'autres viennent pour la vérité.

Lorsqu'il avait fait le cocktail, Dimitri remarquait que l'asiatique avait le regard posé sur chacun de ses gestes. Il n'en fut pas intimidé ou gêner, il avait l'habitude depuis toutes ces années. Tous les clients qu'il avait servit l'observait toujours préparer leur boisson. Parfois il avait l'impression d'être une star telle que Nikki Sixx des Mötley Crüe maquiller grossièrement en train de faire son show sur une scène. Certain avait une espèce de fascination en voyant avec quel aisance il maniait le checker et les composant de la boisson, d'autres pour voir s'il n'était pas radin avec l'alcool. Ou encore d'autre qui eux le regardait lui tout simplement. Son client actuel semblait être placé dans la troisième catégorie car ses yeux n'étaient pas que posé sur ses mains. Il se demandait ce que le cartomancien devait penser de lui, à force de l'observer, il se posait des questions. Il le poussait à vouloir savoir ses pensées. Même à s'intéresser d'avantage à lui ?

Il l'écouta parler de son travail et esquissa un sourire en coin. Le bouche à oreille il connaissait bien, c'est ainsi dans chaque commerce et ce n'était pas bien différent dans le domaine de l'asiatique. Plus les gens avaient une bonne impression de vos services, plus il vous recommandait à vos amis et c'était ainsi qu'on se bâtissait une belle réputation. Quand il étala verbalement son agenda en précisant qu'il n'avait plus de place avant trois mois, il en resta surprit. Il avait une vague idée de son succès dans ce domaine, mais pas à ce point. Il était aussi prit qu'un sénateur. Impressionnant…

- Vous avez beaucoup de succès à ce que je vois, faut croire que vos services en valent la peine.

Donc s'il devait prendre rendez-vous avec lui ce ne serait pas avant trois mois. Peut être que l'attente en vaudrait la chandelle. Enfin, pour ça il faudrait croire en toutes ces choses et s'il n'était pas réceptif à son univers, il doutait fort qu'il puisse lire quoique ce soit en lui. Parfois il se disait hermétique à presque tout ce qui l'entourait. Il était comme un homme allergique à tout qu'on confine dans une bulle pour être protégé. Il sort de ses pensées lorsque la conversation se dirigea vers sa petite vie à lui. Bénéficier de ses charmes ? Donc il trouvait qu'il en avait. Bon à savoir… Que lui trouvait-il d'autre ?

- Je ne suis pas ici à temps plein, je suis des cours à l'université, dit-il en regardant vers son bouquin qui l'attendait sagement. Je suis ici presque tous les soirs et le week-end je travail quelques heures par jour dans une vieille librairie.

Ces deux emplois, il y tenait énormément, c'était grâce à ça qu'il pouvait subvenir à ses besoins. C'était crevant et parfois il se demandait comment il faisait pour tenir debout, mais il y arrivait. Heureusement. Certains cours -assez barbant- lui servaient à dormir pour rattraper ses heures perdues. Il n'avait pas besoin de beaucoup d'heure de sommeil par nuit, mais il avait ses limites comme tout le monde.

- C'est pas facile de cumuler tout ça, mais c'est nécessaire.

Il lui sourit et servit prit les verres qui s'accumulaient sur le comptoir pour commencer à les laver. La petite info supplémentaire qu'il lui avait dit avait été énoncée car il se disait que l'asiatique lui aurait demandé comment il faisait. C'était une question qui revenait assez souvent lorsqu'il donnait quelques détails sur son emploi du temps. Comment fais-tu ? T'es pas crevé ? Pourquoi deux emplois ? Je ne saurais pas à ta place ! C'était une question d'organisation, il lui avait fallut une année avant de s'y faire. À présent il arrivait à gérer tout ça et il arrivait même à s'amuser entre temps. Certes, pas autant que les autres jeunes de son âge, mais il se débrouillait. Il ne devait pas se plaindre, après tout c'était le prix à payer pour faire les études qu'il voulait. Et puis ce n'était qu'une passade, après il aurait fini ses études et il pourrait travailler. Tout s'arrangerait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 17:26

Pour le moment, oui, il avait du succès. Ironique à dire venant de sa part, mais même lui ignorait parfaitement ou tout ça allait le mener, ni pour combien de temps il allait continuer à exercer cette profession, ni pour combien de temps. Peut être toute sa vie, peut être qu'il se lassera. En attendant, cette profession lui plaisait énormément, lui permettait également de vivre bien confortablement. Alors oui pour le moment, il avait du succès, et certainement que le cœur qu'il mettait à l'ouvrage était partie intégrante de cette réussite.

- Je fais de mon mieux en tout cas.


Parce que tout de même, au prix ou étaient ses consultations, il fallait tout de même mettre le paquet derrière et il ne parlait pas de faire son numéro de beau parleur. Qu'en ressortant de chez lui les gens aient vraiment quelque chose. Et qu'au pire, ils aient pu passer un moment à parler un peu de leurs problèmes et peut être y trouver une solution. N'oublions pas que, même s'il n'était pas allé jusqu'au bout de ses études pour des raisons personnelles, Zachary avait tout de même une licence en psychologie. Alors, forcément ça aidait ! Bien sûr qu'il ne pouvait pas remplacer un vrai psychologue ou psychiatre, mais ça l'aidait dans ses séances, c'est évident.

Son verre à la main, Zachary l'avait légèrement relevé, en même temps que ses sourcils quand le serveur lui apprit qu'il n'était pas la à plein temps, puisqu'il était étudiant. Un petit universitaire ! Que c'était rafraîchissant ! Presque autant que son cocktail tiens. Malgré lui ou presque, il se nota mentalement les informations que lui dit le jeune homme. Le fait qu'il était ici presque tous les soirs sans savoir quelles soirées il n'était pas la, et qu'en week end il travaillait dans une librairie. Une vieille librairie, certes, mais laquelle. Il n'allait pas lui poser la question, ça aurait fait un peu trop indiscret. Lui même de part son métier fréquentait souvent les librairies. Par rapport à ça mais aussi qu'il préférait mille fois mieux tenir entre ses mains un livre, un vrai, plutôt que de passer sur le numérique. Le plaisir n'était pas le même. A la fin de l'explication du serveur, il eu un hochement de tête et une expression approbative.

- Et bien, vous ne chômez pas je dois dire !


Impressionnant. Il n'avait qu'à se plonger dans ses propres souvenirs pour savoir que c'était compliqué de jongler entre cours et petits boulots. Aux précisions qu'avait apporté le brun, Zachary lui adressa un nouveau sourire, tout aussi sincère que les autres en le regardant commencer à nettoyer les verres qu'il venait de ramasser.

- Vous semblez plutôt bien vous en sortir. C'est du moins l'impression que vous me donnez.

Il semblait frais, n'avait pas des cernes sous les yeux, n'était pas stressé, faisait son job … Il semblait plutôt bien gérer son affaire. Il alla se demander à lui même si le jeune homme n'avait pas de famille pour l'épauler, mais il se souvint alors de quelques mots que le brun lui avait dit plus tôt, une histoire de ne plus être le pantin de ses parents. Sans bien sûr savoir les détails, ne pouvant que spéculer, il se dit que tout devait être lié. Le fait qu'il se soit rebellé, qu'il jongle avec plusieurs boulots pour financer ses études.... Zachary avait porté sa paille à ses lèvres le temps de sa petite réflexion, sirotant sa boisson avant de reposer le tout sur le comptoir. Il releva vivement les yeux vers le serveur, avec comme à son habitude un sourire énigmatique sur les lèvres :

- Au moins, vous pourrez être fier de vous-même une fois vos objectifs atteints et saurez que vous ne les devrez qu'à vous même.


Il avait dit ces mots sur un ton un peu plus calme, plus assuré presque. Comme pour tenter de l'encourager dans ce qu'il faisait. A peu de choses près, c'était le ton qu'il employait avec quelques uns de ses clients, quand il fallait des fois remonter le moral des troupes. Après une nouvelle gorgée, il ajouta :

- Puis-je vous demander ce que vous étudiez ?


Etant donné qu'il y avait tellement d'options possibles à la fac et qu'il n'était pas non plus doté de pouvoir surnaturels, il ne pouvait pas le deviner rien qu'en le regardant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 18:22

Il n'y avait que ça à faire, faire de son mieux, c'est ce que faisait tout le monde. Parfois on baissait les bras, ça arrivait, mais il suffisait de se ressaisir et tout rentrait dans l'ordre.
Tout en lavant les verres, il observait les gens dans la salle pour voir si tout allait bien et si personne n'avait besoin de lui. Le bar était bien remplit, les gens venaient décompresser après une grosse journée de travail. Et puis c'était la fin de la semaine et tout le monde voulait fêter ça. Il salua quelques personnes, des habitués, et prit la commande qu'une serveuse venait de lui faire pour une table. Plus la soirée avançait et plus il serait débordé de travail donc il ne devait pas prendre de retard au risque de ne plus pouvoir suivre.

- Je ne chôme pas c'est vrai. Et vous avez raison, je serais fier de ce que j'ai accomplis plus tard.

Il lui jeta un coup d'œil alors qu'il remplissait des verres à bière. Le voir tenir son verre de manière… gracieuse ? l'amusait. Il était fait d'élégance et de mimiques amusante, adorable même ? Une illusion à laquelle on ne peut dire si elle est vraie ou non tant elle nous… ébloui ? Son avis sur cet homme était partagé, il ne savait pas ce qu'il devait penser de lui. Ce qu'il savait en tout cas c'était que sa place était au Pélican, il ferait fureur et s'il leur disait qu'il tirait les cartes, il aurait une file devant lui qui irait jusque dehors.
Un serveur se présenta au bar.

- Dimitri, tu sais me préparer trois vodkas s'il te plaît ?
- Tout de suite.

Dimitri posa les bières sur un plateau que la serveuse s'empressa de prendre pour aller servir les clients qui venaient d'arriver. Il jonglait entre plusieurs boissons et fini par remplir les verres de vodka. Il était vraiment dans son élément et au fil du temps il avait même apprit à faire ses propres cocktails. Au début ils étaient imbuvables, il avait gaspillé beaucoup d'alcool et de jus en tout genre avant de trouver les bonnes combinaisons. Il les servait rarement car il était le seul à savoir les exécutés et s'il y avait du monde il était vite débordé. Ceux qui étaient content c'était ses amis lorsqu'ils venaient chez lui. Assez penser à l'alcool, il y avait bien plus intéressant. Comme l'asiatique qui se tenait devant lui. Il semblait être rien qu'à sa disposition et ne parlait qu'avec lui, il ne se mélangeait pas aux autres clients ce qu'il trouvait plutôt flatteur. Il était en quelque sorte rien que pour lui durant cette soirée.

- Je suis des études d'histoire, l'histoire du pays, de la guerre, du monde. J'ai été tenté par l'histoire de l'art, mais c'était trop centré que sur une matière et moi je voulais en voir plus.

Il donna les vodkas et marqua le numéro de la table sur le ticket pour faire payer les clients plus tard. Vu l'ambiance à leur table, ils allaient rester un moment. Il servit encore des verres avant de revenir près de son client et de la vaisselle qu'il se remit à laver en veillant à ne pas casser le verre car parfois en frottant trop fort il créait des fissures. À ce moment-là ils étaient juste bons à être jeter à la poubelle. De nouveau il savait qu'il l'observait, c'est donc en souriant qu'il releva son regard brun virant légèrement au bleu sur les contours vers celui couleur chocolat de l'asiatique.

- Vous êtes venu seul, vous n'aimez pas être dans les bars avec des amis ?


En disant ça il posa le verre propre sur l'égouttoir, il répétait chaque soir -ou presque- les même gestes donc parfois il n'avait pas besoin de regarder où il posait les choses pour savoir qu'il l'avait mit à sa place. C'était comme écrire sur un ordinateur, à force de taper sur les touches il n'avait plus besoin de regarder le clavier. Bien sûr, au début il avait beaucoup de raté et devait recommencer ses phrases, mais maintenant c'était un expert. Enfin, n'allez pas lui demander de faire pareil sur un autre clavier qu'il ne connait pas, il écrirait à coup sûr n'importe quoi et prendrait une heure pour écrire une simple phrase.

- Pas que je ne sois pas content de n'avoir que cette discussion que pour moi, mais vous semblez être quelqu'un qui est bien entouré généralement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 18:55

Bien sûr que le jeune homme sera fier de lui une fois tout ça accompli ! Hey, c'était Zachary Wong, cartomancien de son état qui le lui disait, pas le clochard du coin ! Bien que pour ça, il n'était pas nécessaire de s'y connaître de près ou de loin en voyance ou même d'y croire. C'était juste une question de bon sens. Toujours affairé à sa propre boisson, Zachary vit lui aussi un autre serveur se rapprocher du bar, pour passer la commande au barman. Il ne lui prêta pas plus attention que ça, juste un coup d'oeil comme beaucoup le feraient. La seule chose qu'il retint, fut le prénom du serveur qui lui égayait sa soirée : Dimitri. C'était noté. Dimitri, le serveur mignon. Qui étudiait en Histoire. Intéressant ! Dans le sens ou oui, c'était intéressant de le savoir.

- Oh, j'imagine que les cours et autres doivent être passionnants à suivre …


Fit Zak d'un petit ton rêveur. Il avouait qu'en histoire, ou même en Art, il avait un niveau classique, celui de monsieur et madame tout le monde. On étudie pas l'un ou l'autre en psychologie ou dans les cartes. Mais de nature curieuse, ça l'intéressant d'en apprendre un peu plus sur le monde qui l'entourait, enrichir sa propre culture générale. Encore une fois, comme tout cursus universitaire, les études en histoires devaient être bien prenantes et difficiles. La encore, chapeau bas jeune homme pour réussir à allier études et petits boulots. En tout cas, plus il en apprenait sur lui, plus il souhaitait en savoir davantage. Pour l'heure, il ne connaissait que très peu de choses, il l'avouait. Inutile de se presser. Allant vers la fin de sa boisson bien qu'en profitant quand même, Zachary avait de nouveau posé son regard sur les mains de Dimitri, occupées à nettoyer quelques verres de gestes précis, habiles, et à la fois routiniers. Ah et il fut comme grillé quand le brun avait relevé ses yeux vers lui. Bon, inutile de faire comme s'il ne le regardait pas non plus ce serait ridicule, et tellement pas son genre. Et ce n'était pas comme si en contrepartie, il n'avait pas remarqué les quelques coups d'oeil que lui lançait Dimitri. A la place, il se contenta de lui adresser un nouveau sourire, écoutant sa question.

- Si, j'aime beaucoup j'avoue.


Lui répondit-il franchement, en regardant d'un bref coup d'oeil Dimitri continuer sa vaisselle, sans réellement y prêter attention. Il faisait vraiment ça de manière automatique, habitué à tous ces gestes. Bien vite cependant il regarda de nouveau les yeux de Dimitri. Autrement intéressants à regarder il devait l'avouer. Ça, en plus de sa petite réplique.

- Disons qu'on a tous besoin à un moment ou un autre d'un peu de calme. Et le calme de mon appartement ne me convenait pas pour ce soir. A la place, une petite marche a fait l'affaire, et au détour de quelques ruelles, entrer dans un bar que je ne connaissais pas et finalement, être servi par un barman tout à fait charmant.

Tout en disant ça, Zachary avait fait quelques gestes évasifs de ses mains, promenant son regard de ci de la avant de réellement regarder ledit barman charmant. Lui aussi était bien content d'avoir cette petite discussion avec lui, bien qu'entre coupée et c'est normal, par le travail de Dimitri. Avec des amis autour de lui, il était sûr qu'il n'aurait pas pu en faire de même. Ça semblait logique. Il allait une fois de plus porter sa paille à sa bouche, avant qu'il ne rabaisse de nouveau son verre, pour ajouter :

- Mais même bien entouré, croyez-le je sais faire attention à tout ce qui m'entoure. Aux choses et aux personnes intéressantes près de moi.


Il ponctua sa phrase d'un bref, mais clair regard dirigé vers Dimitri. Alors d'une manière ou d'une autre, s'il était venu ici avec des amis, il aurait sûrement remarqué le serveur aux multiples tatouages à la gueule d'ange. La seulement, il porta la paille à ses lèvres pour vider une nouvelle fois, à son grand regret, son verre. Petit air déprimé en constatant la chose. Rien de plus démoralisant qu'un verre vide ! Enfin ça ne fait pas de petits. Et puis, il n'allait pas non plus rester ici éternellement même si l'envie était forte. Rester ici, ça voudrait dire pour sa part commander davantage de cocktails et forcément, à un moment, finir un peu emêché si ce n'est pas plus. Consultant le lendemain, il ne voulait pas non plus tenter le diable. Soyons raisonnables. C'est à regrets qu'il écarta légèrement un pan de son manteau pour chercher son porte feuille.

- Combien vous dois-je ?


Etant donné qu'il n'avait pas eu la note cette fois ci et pas spécialement prêté attention au prix tout à l'heure, il l'ignorait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 20:27

- Je ne vous le faits pas dire, c'est comme au lycée, certaines matières ne devraient pas exister.

Il aimait le cursus qu'il avait choisit mais ce n'était pas pour autant qu'il aimait tout ce qu'il voyait. Comme dans un métier, il y avait des inconvénients dans les cours.

Cet homme devant lui aux airs extravagants, à l'attitude guillerette et au sourire plutôt ravageur aimait aller dans les bars seul ? Ça le surprenait. Beaucoup même. Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses, il sait de quoi il parle. Un bref coup d'œil dans le miroir, derrière les bouteilles d'alcool lui prouvait qu'il n'échappait pas à la règle. Son apparence ne reflétait en rien ce qu'il était réellement. Son physique était les vestiges d'un passé bien mouvementé. Un passé qu'il ne regrettait pas, mais qu'il aurait voulu mieux gérer. M'enfin, il ne fallait pas regretter le passé et diriger son regard vers le futur. Un futur qui se promettait d'être fantastique s'il se tenait au plan qu'il s'était fixé.

Tout en parlant il avait fait des gestes avec ses mots qu'il trouvait amusant. Quand il parlait et bougeait, on aurait dit qu'il exécutait une petite danse. Le faisait-il exprès ? L'avait-il répété avant de sortir ? Ou était-ce naturel ? En tout cas ça faisait son petit effet, il n'y avait pas que lui qui était attirer visuellement par l'asiatique. Il créait chez les gens une certaine fascination.

Le calme d'un logement, il ne savait pas ce que c'était. Son appartement était si petit et les murs si fins qu'il entendait tout ce que disait les voisins, leurs disputent, leurs conversation, le chien du dessus qui n'arrêtait jamais d'aboyer. Au début il avait eu dur à s'habituer, mais à présent ça faisait parti de son quotidien et il n'y faisait plus attention. Seul ses amis et sa sœur s'en plaignait quand ils venaient le voir. Depuis il n'aimait plus le calme, quand il n'y avait pas de bruit il se sentait seul et à ce moment-là il prenait ses cours et il partait en ville pour étudier. C'était l'une des raisons pour lesquels il n'aimait pas la bibliothèque. En général il prenait les livres dont il avait besoin et il allait étudier dehors. Sa petite remarque sur "un barman tout à fait charmant" n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. Il prit un essuie et se frotta les mains pour les sécher. Il alla près de l'asiatique et reprit sa position de tout à l'heure, il posa ses bras sur le comptoir et se pencha vers lui pour être sur qu'il n'y est que lui qui l'entend. Il était assez gêner de demander ce genre de chose car c'était un homme, mais le fit.

- Seriez-vous en train de me draguer ?

Dimitri n'avait pas l'habitude de demander ce genre de chose à un homme et surtout en public mais il avait besoin de savoir étant donné que son service finissait bientôt. De plus, c'était quelqu'un de très curieux. Il garda ses yeux dirigés vers les siens et fit un petit signe de la main quand il parla de la note.

- Laissez, c'est pour moi.

Le fait qu'il demande l'addition lui indiquait qu'il allait s'en aller et il ne comptait pas le retenir et l'inciter à boire, mais avant il voulait une réponse à sa question. Il resta à sa place et continua de l'observer, il voulait en avoir le cœur net, savoir ce qui était en train de se passer car ça l'intriguait. De plus il ne savait même pas comment il s'appelait, dans son esprit il l'appelait l'asiatique mais comme tout le monde il avait un prénom. Le sien était pas terrible, mais il faisait avec, il le tenait du frère de sa mère. C'était un hommage envers lui car il était décédé. Il en aurait été flatté si sa mère lui aurait apporté l'amour qu'une mère doit donner à son enfant, mais là, il s'en fichait, ça le laissait de marbre.

Une personne entra et celle-ci n'était autre que son meilleur ami, il venait le remplacer. Il salua quelques personnes et passa derrière le bar. Son visage s'illumina en le voyant alors qu'ils se font une petite accolade pour se dire bonsoir. Ils se connaissaient depuis le début de leur adolescence. C'était une amitié à laquelle il tenait énormément, il y tenait tellement qu'il ne lui avait jamais parlé de ses sentiments à son égard car il aimait les femmes et voyait Dimitri comme un frère. Éprouver des sentiments pour quelqu'un où ce n'est pas réciproque était assez destructeur, ce n'était pas toujours simple. Il ramassa son sac au sol et y fourra son crayon ainsi que son livre et ce devant l'asiatique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 20:57

A nouveau, Dimitri le surpris par sa réaction. Attentif à chacun de ses mouvements, Zachary n'avait cependant pas décroché son regard des yeux du barman. Yeux tout à fait fascinants il devait ajouter. Il nota bien entendu aussi le ton un peu plus bas de sa voix, comprenant sans mal qu'il ne souhaitait pas que d'autres puissent entendre ses mots. Il lui sembla comprendre sans peine ce pourquoi il avait employé un ton plus bas. L'asiatique ne fut pas perturbé le moins du monde quand à sa question. Après tout, oui, depuis tout à l'heure il le draguait bien. Pas ouvertement, pas de façon lourde ou visible, mais assez pour que le principal intéressé ne le remarque. Il allait répondre à sa question, quand Dimitri lui fit savoir que son deuxième verre était cadeau. La surprise sur son visage n'était pas feinte.

- Vraiment ? Vous me gênez, je ne suis qu'un simple client parmi tant d'autres ! Dans ce cas ... merci.


Et lui, de ce qu'il avait saisi, un étudiant qui bossait dur pour joindre les deux bouts. Certes un verre de rien du tout n'allait pas le ruiner mais tout de même, voilà qui était étonnant. Ah oui, il avait encore un truc à quoi il devait répondre non ?

- Et puis concernant votre question …. Qui sait ?


Pendant la pause de sa phrase, il avait simplement haussé les épaules, affichant brièvement une petite moue pendant que ses yeux regardèrent ailleurs. Pour de nouveau se poser sur Dimitri, le tout avec un petit air évasif, mystérieux. Après tout, peut être le draguait-il, mais ils étaient deux à lancer des coups d'oeils se voulant discrets à l'autre. Zak était assez habitué à sentir des regards sur lui, mais simplement à cause de son look. Donc, il savait un peu différencier les genres de regards. A moins qu'en fait Dimitri ne soit pas du tout réceptif à tout ça, et qu'il se demandait quel drôle d'asticot était venu dans son bar. Dans ce cas, pourquoi se donner la peine de lui offrir un verre ?

Lui aussi remarqua la nouvelle personne qui était entré, mais n'y avait pas prêté plus attention que ça. Trop captivé par le visage de Dimitri qu'il voyait de plus près pour la deuxième fois de la soirée. Il fut alors forcé d'y prêter attention quand cette personne avait clairement volé l'attention de Dimitri. Ou récupérée ? Il l'ignorait. En tout cas, resté sur son tabouret, il observa d'un œil le petit échange entre les deux hommes. L'inconnu au bataillon semblait rendre très heureux Dimitri on dirait. Un ami ? Plus que ça ? Simple collègue ? Zachary l'ignorait totalement. Tout ce qu'il savait c'est que ce jeune homme semblait être très apprécié de Dimitri, et vice versa. Encore une fois, il observa discrètement Dimitri … rassembler des affaires ? Un livre ? Il avait bien vu, c'était un livre qu'il avait vu la ? Il étudiait tout en travaillant ? Possible, ça expliquerait les coups d'oeil qu'il avait vu jeter sous le comptoir, pensant qu'il observait juste son portable comme n'importe qui l'aurait fait. Intriguant … Mais est ce que cela voulait dire que Dimitri avait terminé son service ? …. Non, ça ne le regardait pas non plus. Bon. Et bien en tout cas, il semblait qu'il était temps de partir pour lui.

- Bien ! Il est l'heure pour moi de m'en aller.


Annonça t-il clairement. Tel un félin, il descendit souplement de son tabouret, attrapant gracieusement les pans de son manteau pour le refermer devant sa chemise. Ensuite, il adressa un petit signe de tête aux deux serveurs. Surtout au charmant serveur, cela va sans dire.

- Messieurs, je vous souhaite une excellente soirée.


Avec un dernier sourire, il fit volte-face pour se diriger vers la porte de sortie, marchant d'un pas léger, en des pas souples et fluides. Dansant presque lorsqu'il marchait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 22:17

Le fait qu'il ne répond pas vraiment à sa question était une frustration. Comment osait-il lui faire ce coup-là ? Il méritait de recevoir un verre d'eau en pleine figure pour le côté théâtrale de la situation. Un verre d'eau ou de Bloody Mary, connaissant l'énergumène il préférerait le cocktail. Pourquoi voulait-il le faire cogiter de la sorte ? Il se jouait de lui. Il avait hésité à le lui demander et au final il ne se trouvait pas plus avancer que tout à l'heure. Frustration quand tu nous tiens ! Il ne devait pas se laisser miner par ça, si Bouddha le voulait, il le saurait. Petite primaire à Bouddha au passage, peut-être qu'il l'entendrait et lui donnerait la réponse. Il attendit quelque instant mais rien n'y fait. Satané Bouddha, il allait changer de religion !

Son ami s'éloigna et reprit la relève, de nouveaux clients arrivaient, Dimitri ne comptait pas s'en charger. Le nombre de fois où il avait travaillé en plus sans être payé tout ça parce que des clients arrivaient au moment où il s'en allait. Cette fois il ne comptait pas se faire avoir et puis il avait une chose bien plus intéressante à faire. Il salua son ami et lui souhaita bonne chance pour le reste de la soirée. Le vendredi le bar était ouvert quasi toute la nuit ce qui demandait beaucoup d'efforts pour les employés car en général il y avait du monde, de la casse et aussi ne pas succomber à la fatigue.

Alors qu'il rangeait ses affaires, l'asiatique le salua avant de s'éloigner du bar avec toute l'élégance dont il était doté. Un vrai petit phénomène… Petit car il faisait une tête et demi en moins que lui. Il le regarda partir et le voit quitter le bar. Une chose le poussait à le suivre, il avait envie de continuer à parler avec lui et de faire plus ample connaissance avec lui. Malgré l'effet qu'il lui faisait, de par sa beauté et de la finesse de son esprit, il devait garder l'idée qu'il ne le connaissait pas et qu'il n'y aurait probablement qu'une amitié entre eux. Il secoua la tête, il ne le connaissait pas, qu'il arrête de s'imaginer des trucs qui ne se produiront probablement jamais.

Il prit la note pour le Bloody Mary et paya de sa poche ce qu'il devait pour ne pas oublier et faire un trou dans la caisse. À ses débuts ça lui était arrivé assez souvent et il ne gagnait pas bien dans ce job, mais ça l'avait poussé à faire plus attention, à apprendre plus vite les ficelles du métier. Maintenant s'il faisait une erreur c'était très rare et quand c'était le cas il arrivait à s'en rendre compte vite et arrangeait ça.

- On se voit ce week-end, dit-il à l'intention de son ami.

Dimitri contourne le comptoir en tenant son sac et sa veste en cuir, passa dans la salle en évitant quelques clients qui ne regardaient pas où ils allaient et sort du bar. L'air frai le coupa net dans son avancée. Il faisait tellement chaud dans le bar qu'il avait soudainement très froid. Le barman enfila sa veste et il se sentit tout de suite mieux, ainsi il pourrait retenir sa chaleur corporelle. Et puis ce n'était pas le moment de tomber malade, il avait trop de choses à faire à commencer par retrouver l'asiatique. Un avantage d'être grand, c'est qu'on sait voir partout. Il le repéra assez vite, il n'était pas bien difficile à voir vu son look peu atypique du côté de leur trottoir. Il s'en approcha à grande enjambée et posa une main sur son épaule pour pouvoir le stopper. Ce n'était pas dans ses habitudes de toucher les gens, mais là il ne savait pas comment il s'appelait et donc il ne savait pas comment l'interpeller.

- Attendez, nous n'avions pas terminé notre conversation.


Soudainement il lui vint à l'esprit que peut-être il était épuisé de sa journée de travail et qu'il voulait simplement rentrer. Le retenir alors contre son gré sans doute serait mal vu et le pousserait à s'enfuir à toute jambe. Il enleva sa main de son épaule et se racla la gorge.

- Enfin, sauf si vous êtes fatigué, cette éventualité ne m'étais pas venu à l'esprit.


Il pensait à tellement de chose, à ce qu'il devait faire ou non qu'il n'avait pas mit le doigt sur une chose aussi simple que le sommeil. Dimitri était du genre à se poser mille et une questions sur les gens qu'il rencontrait, à s'imaginer tout un tas de choses qui ne se réalisait jamais car il n'arrivait pas à s'ouvrir totalement à ces personnes et ça finissait par les agacer et ils abandonnaient, ne cherchant pas à en savoir d'avantage. Faut dire aussi qu'il ne les aidait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   2/5/2016, 22:44

La porte du bar poussée, Zachary constata qu'il faisait bien plus frais à l'extérieur qu'à l'intérieur. Il avait bien fait de prendre ce manteau la. Bien que l'autre allait peut être mieux à son teint. Ou à son humeur du jour ? Au moins il remplissait sa fonction première de vêtement : tenir chaud. Et au passage lui donnait un look d'enfer, puisque bien entendu taillé comme il le fallait sur sa personne. On aurait dit qu'il avait été fait sur mesure ! Non, rien de tel. Il gagnait bien sa vie, mais de la à se payer le luxe de se tailler des vêtements pour lui seul, n'abusons pas. Pour les grandes occasions seulement. La deuxième chose qu'il constata, fut qu'il était plus léger que tout à l'heure. Plus frais. Un peu plus reposé, paradoxalement. Puisque sa journée de consultations fut assez lourde, longue, et pleine de personnes à problèmes. Il se sentait pourtant bien mieux que tout à l'heure. Sa longue marche y était pour quelque chose, mais il savait très bien qu'il y avait tout autre chose qui était la cause de ce changement. Un certain brun tatoué par exemple. Son esprit était donc plus reposé. Il était de meilleure humeur, tout simplement. D'ailleurs, concernant ce jeune homme, Zachary ne comptait pas en rester la. L'un de ces jours, il reviendra dans ce bar. Seul peut être. Pour avoir la chance de connaître un peu mieux ce Dimitri. Pouvoir échanger encore un peu avec lui, en un premier temps et … Hum, chaque chose en son temps.

Fermant brièvement les yeux Zachary les rouvrit en poussant un petit soupir. Il était temps de se mettre en route. D'autant plus qu'il avait une sacrée marche à faire pour revenir jusqu'à chez lui. Pour arriver jusqu'ici, il lui avait semblé avoir marché une bonne demi heure. D'un pas très tranquille puisqu'il était au téléphone la majeure partie du temps, mais quand même, de base, il ne marchait pas lentement non plus. C'est donc l'esprit plus tranquille qu'il prit le chemin du retour. Mais peut être avait il marché quelques mètres, que déjà, on le sorti de ses pensées, ô combien intéressantes vous l'imaginez. Sursautant brièvement, sous l'effet de la surprise, Zachary s'était retourné pour savoir qui venait ainsi mettre sa main sur son épaule et …. et on regarde surtout plus haut ! Il cligna des yeux, surpris de voir qu'il s'agissait de Dimitri.

* Mais il fait quelle taille ! Seigneur dieu, moi qui m'estimait être grand, en plus pour un asiatique, il fallait que je tombe sur un géant ! …. *


Il pensait ça, mais en même temps, ça ne le gênait ou ne le perturbait pas le moins du monde. Il allait juste devoir relever un peu les yeux vers lui lorsqu'il parlait, rien de plus …. Sérieusement, il faisait quelle taille ce jeune homme ? Mais ce n'était pas ce constat qui le surpris. C'est bien sa présence ici. Lui qui pensait que la conversation pour ce soir était terminée, qu'il allait se passer un petit moment avant qu'ils ne se revoient. Et bien non. C'était sans compter sur ce jeune homme, plein d'initiatives. Qui selon lui, la conversation n'était pas terminée. A cela, il lui adressa un regard, surpris et amusé à la fois, avant que Dimitri ne retire sa main de son épaule en se raclant la gorge, visiblement mal à l'aise, pour une raison que Zachary comprit. Ou du moins, l'une des raisons possibles, soit le fait qu'il était peut être fatigué. Un sourire à nouveau plus franc sur ses lèvres, il écarta ses mains de son corps, les levant un peu en l'air :

- Rassurez-vous, je ne risque pas de m'écrouler de fatigue de sitôt !


Puis il ramena ses mains ensemble dans un « clap » sonore. Un air plus rassurant, Zachary se dit que vraiment, ce jeune homme face à lui était … surprenant !

- Nous pouvons bien converser encore si le cœur vous en dit, je ne dis jamais non à une conversation en bonne compagnie.


Et puis Dimitri était quelqu'un de tout à fait charmant. Pas mal au passage la veste en cuir, ça ajoutait un petit quelque chose au coté bad boy. Quoique, n'importe qui en regardant le brun se serait dit qu'il était du genre mauvais garçon, le genre ou on ne veut pas que ses gamins traînent avec. Les tatouages, le look sombre …. Ah les clichés ! Ridicule. Enfin, comme s'il allait dire non à passer un peu plus de temps en sa compagnie !

- Mais ...


Le regard du cartomancien se posa alors autour de lui, finissant par continuer de regarder autour de lui, l'entraînant à faire un petit tour sur lui-même, dans une petite pirouette rapide. Ou comment se donner en spectacle gratuitement. Tour terminé, il regarda à nouveau Dimitri pour lui demander :

- Voulez-vous poursuivre cette conversation ici ? Au milieu de la rue ? Bien que notez le fait que ça ne me dérange pas le moins du monde.


Il demandait juste ça pour le jeune homme. Peut être qu'il n'avait pas envie de rester dans la rue à cette heure, préférant un lieu plus confortable. Ou tout simplement que d'être vu avec un énergumène, un homme tel que lui ne l'enchantait pas des masses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   3/5/2016, 21:34

Pas fatigué donc ouvert à la discussion, c'était une bonne chose. Ils avaient pouvoir continuer ce qu'ils avaient abandonné un peu trop vite à son goût. Mais alors pourquoi était-il parti du bar ? Il aurait put rester et ne plus consommer, ils auraient simplement discuté. M'enfin, n'allons pas chercher plus loin ils s'étaient retrouvés à l'extérieur, c'était seulement ça qu'il devait retenir. D'ailleurs il y avait autour d'eux plusieurs personnes qui discutaient entre elles. Ils profitaient de la fraîcheur de la soirée tout en fumant. La cigarette, petit bâtonnet avec écrit en transparent "Mort" dessus. Tout le monde sait que c'est nocif pour la santé -comme tant d'autres choses- et pourtant plus de la moitié du monde en consomme. Ça coûtait cher et ça tuait, une bonne combinaison pour ne pas commencer. Bien sûr, Dimitri avait déjà essayé de fumer à l'adolescence comme tout jeune de son âge, mais heureusement il avait manqué de s'étrangler et avait toussé durant plusieurs minutes. Il n'a donc plus jamais retenté l'expérience.

- Si ça avait été le cas, nous aurions simplement marché quelques pâtés de maison ensembles.

L'asiatique laissa ensuite le début de sa phrase en suspend et se mit à regarder autour de lui en effectuant ce qu'il qualifiait un petit pas de danse qui l'amusa. Il suivit son regard et regarda les alentours avant de reposer sur le bridé bien plus petit que lui. Il n'était plus étonné de voir les gens lui arriver à son épaule, il était bien plus grand que la norme. Le regard des plus petits -surtout ceux qui faisait environ 1m60- le regardait comme s'il était un géant et devait se croquer la nuque continuer à l'observer. Ses amis étaient légèrement plus petits que lui et ils le connaissaient depuis tellement longtemps qu'ils étaient habitués. Quand il était plus jeune et qu'il jouait avec sa sœur, il courait tellement vite qu'il arrivait à la faire pleurer de colère, elle lui disait souvent qu'elle allait venir dans sa chambre avec un ciseau et lui couper les jambes ainsi ils feraient la même taille. Il en riait, mais une petite part de lui avait peur car il en croyait capable. En grandissant il avait comprit que des ciseaux ne coupait que du papier, ça l'avait rassuré.

Il secoua un peu la tête pour revenir à la réalité et regarda l'asiatique qui lui proposait en gros où ils voulaient parler.

- Nous pouvons marcher en discutant, il fait un peu froid, ça nous évitera d'être gelé.


De plus il ne voulait pas qu'on le voit discuté avec lui, lui ce bel homme aux airs légèrement féminin, les gens parlent et les rumeurs vont très vite. Il travaillait ici depuis quatre ans et les gens le connaissaient bien et il ne voulait pas que ça vienne aux oreilles de son meilleur ami. S'il savait pour lui il le regarderait autrement et tout serait différent entre eux… Il refusait que quoique ce soit change. Il s'était fait la promesse qu'il ne le serait jamais pour lui. Jamais il n'arriverait à assumer ce qu'il était.

Il lui sourit et se mit à marcher tout d'abord lentement pour que l'asiatique puisse le suivre. De plus, étant plus grand, il devait adapter sa marche aux autres. Pour l'homme à ses côtés ça devrait aller, il faisait une tête en moins donc il ne devrait pas marcher trop lentement. Tant mieux, il détestait ça. De nature il marchait vite et il ne s'en rendait même pas compte. D'un point de vue extérieur il devait avoir l'air pressé, de quelqu'un qui avait le feu aux fesses. L'avantage de sa taille, c'est que les gens s'écartaient sur son passage comme s'ils avaient peur de se faire écrasé. Il jeta un coup à l'asiatique et lui sourit.

- Pour continuer à discuter, ce serait bien que nous nous présentions.


Tout en marchant, il tend la main vers lui et dit :

- Je m'appelle Dimitri.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   3/5/2016, 22:02

Laissant le temps à Dimitri de sortir de ses pensées, il le regarda tout simplement, avec un léger sourire sur les lèvres. Lorsqu'il lui fit par de sa préférence, il hocha doucement la tête.

- C'est parfait alors ! Évitons-nous d'être gelés ou de prendre racine sur le trottoir en restant ici, ce ne serait pas très malin.


Ça, ou juste que les clients, les habitués du bar ne voient Dimitri en sa compagnie. Ou les gens en général... De toute façon, ça lui allait très bien de marcher avec lui. De base il avait prévu de rentrer chez lui à pied. Zachary n'avait pas spécialement envie de prendre un taxi ou le métro pour revenir à son loft, et quoi de mieux qu'une petite marche pour finir agréablement la soirée ? Au milieu de toute la pollution urbaine, des gens pas toujours souriants, de ceux qui bousculent sans s'excuser... mais aux cotés cette fois d'un jeune homme des plus attrayants. Il n'allait pas dire non. Dimitri se mit en marche avec un sourire que Zak ne pouvait que qualifier de charmant, avant bien vite de se mettre à marcher avec lui. Au moins, ça allait, n'était pas d'un format nain de jardin, c'est qu'il marchait sur un bon rythme. Ça plus le fait qu'il était assez énergique comme homme, il pouvait suivre sans problème Dimitri et ses longues jambes. A moins que ce ne soit l'étudiant qui n'adapte son rythme au sien ? Il devait en avoir l'habitude à force, Zak doutait fort qu'il rencontre des hommes de sa taille à chaque coin de rue. Parlant de lui, voilà que Dimitri reprit la parole. Automatiquement, Zachary avait tourné son regard vers lui. Complètement, vu qu'il le gardait en vue du coin de l'oeil depuis tout à l'heure. Pour lui dire que se présenter serait plutôt bien. C'est vrai, ils n'étaient pas vraiment passés par cette étape tout à l'heure. Continuant à marcher, il jeta un bref coup d'oeil à la main qu'il lui tendait, avant de remonter le regard vers son visage, bien plus intéressant à regarder alors qu'il se présentait à lui. Lui souriant, Zachary leva à son tour sa main :

- Ravi de vous connaître.


Nous n'en douterons pas une seconde. Sa main rencontra celle de Dimitri, lui offrant une poignée de main brève mais franche. Franche parce que même sous ses airs de drag queen au rabais, il était bel et bien un homme, et brève parce que … bien parce que. Son sourire n'ayant pas quitté ses lèvres il se présenta à son tour.

- Et moi je suis Zachary Wong.


Le même nom d'inscrit sur sa carte de visite soit dit en passant. Ce n'était pas le nom de son chat. Non, celui-ci avait un prénom bien plus sympathique d'ailleurs.

- Je suppose que mes parents se sont dit « tiens, déjà qu'il ne sera pas aidé avec sa tête et son nom de chinois, donnons-lui un prénom qui fasse bien américain pour l'aider à s'intégrer! »


Il avait dit ça d'un ton largement amusé, presque sur celui de la blague. Alors qu'en vrai il se doutait bien que ses chers parents avaient eu un peu cette idée. Il les en remerciait d'ailleurs. Il avait toujours beaucoup aimé son prénom, ou même le diminutif de celui-ci. Après son nom de famille et sa tête, c'était comme ça, il n'y changera rien et ne le fera pas de toute façon. Il était bien comme il était, mais, assez parlé de lui. Disons qu'il avait un peu plus intéressant sous la main.

- Vous m'étonnez Dimitri. Je ne pensais pas que vous iriez me courir après pour le simple plaisir de continuer cette conversation.


Zachary disait ça … il ne disait rien. Le tout de manière presque évasive, l'un de ses bras se balançant le long de son corps et son autre main dans la poche de son manteau. Peut être que Dimitri ne lui avait pas non plus couru après, puisque Zak ne s'était pas trop éloigné du bar, mais dans l'idée c'était ça : il l'avait bien rattrapé. Et d'un coté, ça faisait naître en lui une certaine joie ainsi qu'une petite pointe de fierté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   4/5/2016, 15:02

Prendre racine devant le bar… pourquoi pas au moins il n'aurait plus d'excuses d'être en retard à cause des transports en commun. C'est sur que marcher jusqu'à l'arrêt du bus, prendre celui-ci jusqu'au métro et faire quelques arrêts et encore marcher quelques minutes n'était pas évident. Mais voilà il faut ce qu'il faut et puis bientôt il pourrait se payer une voiture avec les économies qu'il avait mit sur le côté. Il avait le permis de conduire depuis ses dix-sept ans et avait conduit de nombreuses voitures. Les transports en commun n'étaient pas si terribles que ça si on oubliait les embouteillages et les gens désagréables qui s'y trouvaient. Ou les odeurs… Il grimace en y pensant, c'était pas terrible ça par contre. À croire que les bus les dispensaient de déodorant. Quand c'était comme ça il se collait aux portes pour happer de l'air frai entre celle-ci. Parfois ça fonctionnait, d'autres fois il était sur le point de tomber dans les vapes tellement ça l'écœurait. Enfin bref ce qui était certain c'était que l'homme à ses côtés avaient l'air de sentir bon. Il évitait de se pencher vers lui pour le vérifier, mais il avait le physique de quelqu'un qui prenait soin de lui.

- Enchanté de même.

Dimitri devait avouer ne pas avoir regardé le nom et prénom de Zachary sur la carte, il avait jeté un coup d'œil à l'esthétique qu'il trouvait beau, mais c'est tout. Donc il s'appelait Zachary Wong. En effet il trouvait ça bizarre qu'il est un prénom américain et un nom chinois. C'est assez original, il n'aurait jamais pensé au prénom Zachary. Non pas du tout même, il aurait dit quoi… Ah oui ! Un prénom dans Dragon Balll Z ça aurait très bien collé !

D'ailleurs, il avait omit de dire son nom de famille. Il était assez parano sur les bords et ne disait pas aux personnes qu'il rencontrait son nom de famille pour éviter que l'on fasse des recherches sur lui. Parano n'est-ce pas ? Il n'avait plus envie d'avoir de lien avec sa famille et vu qu'ils ont réussit dans le monde des affaires quand on tapait son nom de famille sur Internet, on le trouverait direct. D'où son anonymat face aux autres.

Tout en lui serrant la main, il analyser sa manière de faire la poignée de main et eu une bonne impression. Il garda son sourire tout en avançant. New York était une ville peuplé et même le soir c'était remplit de monde, personne ne pouvait marcher sans se faire bousculer au moins une fois en deux minutes. Il y pensait car il venait de se faire pousser, légèrement ou alors c'était lui qui l'avait à peine sentit. Faut dire qu'avec sa carrure il en fallait pour qu'il sente quelque chose. Ou alors c'était son seuil de douleur qui était bas ce qui lui permettait de ne pas avoir mal pour un rien. M'enfin aller savoir, chaque personne était différente.

- Vous dites ça comme si vous aviez une tête terrible. Être chinois n'est pas une facilité, c'est même une des nationalités les mieux acceptées, surtout comparé à d'autres…

Il préférait dire autre pour ne pas devoir citer des nationalités et ainsi créer une polémique sur le sujet.

Aux mots de Zachary sur l'acte qu'il avait fait, sur le fait de l'avoir couru après le fit rougir. Comment pouvait-il lui balancer une telle chose de but en blanc alors qu'il lui avait fallu du courage pour se lancer ? M'enfin il ne connaissait pas Dimitri donc il ne pouvait pas savoir ce qui le troublait tant par le fait qu'il est osé faire ça surtout en public et près de son lieu de travail. Il avait fait un gros effort car il avait sentit que c'était une personne différente de celles qu'il avait rencontré jusqu'à présent. Il regardait ailleurs un moment, histoire de calmer sa gêne avant de reporter son attention sur le cartomancien. Comment faisait-il pour le perturber autant ? Il était là à ses côtés, marchant avec aisance, il donnait l'impression que le trottoir lui appartenait.

- Disons que… Enfin… C'était pas ça c'est que…. Je… Je vous ai pas couru après !

Finit-il par lâcher avec avoir bégayer pour trouver ses mots. Que pouvait-il dire ? Il lui avait en effet couru après et ce n'était pas dans ses habitudes. Il s'était surprit lui-même en posant sa main sur son épaule pour l'interpeler. Maintenant que c'était fait et qu'ils discutaient, il ne savait pas ce qu'il attendait de la suite. En fait, il ne se posait pas la question. Il verrait.

- C'est plutôt vous qui marchiez comme un escargot, je n'ai eu qu'à sortir et vous étiez là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   4/5/2016, 15:31

Le cartomancien eu un discret petit sourire aux paroles de Dimitri. Oh alors il n'avait pas une tête si terrible que ça ? Enfin, lui même s'acceptait tel qu'il était aucun problème, mais on dirait que ça ne l'était pas non plus pour Dimitri. Qui eu totalement raison pour la suite des choses. Comparé à d'autres personnes de ses connaissances, d'horizons et origines différentes il n'avait pas eu de réel problème. Il poussa un petit soupir avant d'ajouter :

- De toute façon, les gens trouverons toujours un truc qui ne leur plait pas chez les autres, que ce soit les origines, la tête ou les goûts.


Comme par exemple les goûts de chacun par rapport à leur orientation sexuelle. Mais ça, il se doutait qu'il n'apprenait rien à Dimitri la dessus. Rien de nouveau sous le soleil. Gamin, il y avait pourtant eu droit à des répliques débiles du genre à l'appeler Tching-Tchong et compagnie. Pourtant New York était un grand rassemblement de gens de toutes origines confondues, mais réside toujours et encore des cas comme ça. Aujourd'hui au moins, ses origines n'étaient pas ce que les gens remarquaient en premier. Les paillettes sous les yeux, ça attire l'oeil croyez-le.

Zachary n'avait pas tourné la tête vers Dimitri après sa petite remarque sur le fait qu'il l'avait rattrapé en sortant du bar. Disons que ce petit moment à ne rien dire parlait pour lui. Alors en attendant une quelconque réponse ou que le jeune homme ne change de sujet Zak continua son chemin tranquillement, jusqu'à ce qu'il n'entende la voix du jeune homme. La seulement il tourna la tête vers lui pour l'écouter, tout en marchant. Et il ne pu que trouver ce cafouillage charmant ! Non vraiment, le contraste entre son apparence d'homme viril, bad boy et tout ça et son attitude à bégayer, sans trouver ses mots de suite, c'était vraiment craquant. Hum … un peu de calme Wong, ce pauvre jeune homme a peut être été simplement pris de court quand à la remarque précédente... Ne nous emballons pas à ce point. Mais il n'empêchait, que c'était tout à fait charmant.

- Si vous le dites.


Répondit-il d'une voix légère. Peut être pas couru après, mais il l'avait bel et bien rattrapé. En courant, en marchant, en rampant, peut importe, les faits étaient la. Il détourna son regard du chemin quand Dimitri passa sur la défensive, à lui dire que c'était lui qui marchait comme un escargot, n'ayant pas eu à faire un grand chemin pour le rattraper. A cela, il eu un petit rire amusé, pas vexé le moins du monde bien sûr.

- Allons, j'ai dû faire au moins …. aller, 5 mètres ! C'est énorme pour un petit escargot tel que moi, il n'y a pas de petite victoire !


Pauvre Dimitri, laissons lui un tout petit peu de répit quand même pour souffler. Dès qu'il était arrivé dans ce bar, il ne s'était pas passé dix minutes que Zak avait déjà commencé son petit numéro, à clairement le draguer. A sa manière, mais oui, il se pourrait bien qu'il ait tout bonnement dragué Dimitri. Il ne s'était juste pas attendu à ce qu'il ne l'envoi pas balader, ou bien encore qu'il ne décide de poursuivre cette discussion en marchant dans la rue, cote à cote. Parlant de ça, Zachary avait relevé, au sens propre, ses yeux vers l'étudiant :

- Et pour savoir, jusqu'ou marchez-vous ? Un arrêt de bus ? De métro ? Jusqu'à chez vous ? N'y voyez pas de curiosité mal placée, mais simplement que moi même j'ai à marcher une bonne demi-heure pour rentrer.


Ou peut être moins à ce rythme. Encore une fois, une bonne petite marche l'attendait. Bien que celle-ci sera moins longue qu'à l'aller, puisqu'il marchait déjà plus vite, en compagnie de Dimitri, et pas l'esprit occupé par sa conversation téléphonique avec son amie. Qui l'avait assez prit pour qu'il ne fasse plus attention ou il allait, se laissant simplement emporter par son instinct, ou le vent, comme vous voulez.

- Je m'en voudrais de vous faire faire un détour quel qu'il soit.


A moins que Dimitri en ait envie, mais ça c'était une autre question. Il voulait simplement savoir à quel moment leurs chemins allaient se séparer. Pour ce soir en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   4/5/2016, 17:32

L'asiatique n'avait pas tord. On aura beau faire ce qu'on veut pour plaire, les gens trouveront toujours à redire sur quelque chose. Et c'est bien là qu'est le problème. Au lieu de tous s'accepter, on juge et on critique les autres, on propage des ragots à qui veut bien l'entendre. Le racisme en Amérique est très fréquent, beaucoup de gens en étaient victimes, trop même et ça faisait beaucoup de dégât. Dimitri est quelqu'un de très ouvert qui ne s'arrête pas à la religion d'une personne ou à la couleur de sa peau. C'était bête et méchant et la vie était trop courte pour ce genre de chose. Si les gens passaient moins de temps à se détester et plus à se comprendre, la vie serait bien meilleure. Tiens, il des pensées positives à la Bouddha. Il devrait avoir plus souvent ce genre de réflexion, ça lui allait bien !

- Ce genre de personne il faut les supprimer de nos vies ainsi nous ne sommes pas pollué par leurs ondes négatives.

Aah le bon Samaritain qu'est Zachary n'insista pas d'avantage sur le fait qu'il lui avait couru après. Tant mieux, ça lui laissait le temps de se calmer, de faire partir cette gêne qui l'avait envahi quelques minutes avant. Gêne créé par lui ! Honte à lui. Dimitri devait trouver un truc pour le rendre gêner, mais quelque chose lui disait qu'il n'était pas facile à intimidé. Il dégageait une telle confiance en soi qu'il était difficile de savoir son point faible. Satanée confiance en soi ! Enfin, c'est peut-être qu'une illusion, après tout il cache sans doute bien son jeu et ne montre pas facilement ses faiblesses. Si c'était le cas il le comprenait, il était le même. Sauf cette fois, il l'avait perturbé et il n'avait su comment réagir. Perturber oui, c'était le mot exact.

Il sourit à ses mots et se retient de rire.

- Bon ok je te l'accorde, pour un gastéropode tu es plutôt rapide, surtout quand on sait que leur vitesse maximal ne dépasse pas les 0,047 km/l.

Étant un grand fan de ces petites bêtes quand il était petit, Dimitri avait eu un aquarium avec des escargots de toutes les tailles et de toutes espèces. Cette passion avait duré environ deux ans jusqu'au jour ou les escargots furent remplacés par un pogona qu'il avait appelé Adam. Sa mère avait hurlé en voyant le reptile car il l'avait acheté avec son père qui lui avait dit de choisir ce qu'il voulait alors que celui-ci discutait sur son téléphone. À sa connaissance l'animal vivait toujours dans sa chambre, c'était sa sœur qui continuait de le nourrir. Il lui arrivait d'en demander des nouvelles, il vivait bien. Adam allait avoir neuf ans cette année. Il se faisait vieux. En moyenne un pogona vivait une dizaine d'année donc il ne serait pas étonné si sa sœur lui téléphone un jour pour lui annoncer son décès.

Dimitri regarda Zachary tout en marchant et hausse légèrement les épaules.

- Je ne sais pas, je comptais marcher jusqu'à ce que nous en ayons marre l'un de l'autre. Je peux vous accompagner jusqu'à chez vous si vous avez peur du noir, il n'y a pas de soucis.

Il camoufle son petit sourire en coin mais difficilement, il avait eu envie de le taquiner, à son tour un petit peu, il s'était assez amusé de lui. Au bar surtout, en ne répondant jamais de manière explicite à ses questions ou en lui lançant des phrases avec d'énormes sous entendus qu'il n'arrivait pas toujours à comprendre.

- Non mais plus sérieusement, oui ça m'arrive de parler sérieusement, dit-il vite avant que Zachary est le temps de répliquer si c'était son cas, si vous voulez marchez jusqu'à chez vous il n'y a pas de soucis, chez moi c'est assez loin d'ici donc nous ne serions pas faire le trajet ensemble.

Il contourna une poubelle remplit à ras-bord, une personne essayait d'enfoncer ses restes de Macdonald mais sans succès. Il ne voyait donc pas que c'était déjà bien remplit ? Qu'il se trouve une autre poubelle. Oh ! Il a jeté ses déchets par terre, quel porc, aucun respect pour l'environnement. Déjà que New York laisse à désirer si des crétins dans son genre la pollue d'avantage ça va pas le faire. Sourcils légèrement froncé, il tente de le chasser de son esprit et se concentre sur la dernière phrase de Zachary.

- Vous êtes du genre à avoir des remords à faire faire un détour à quelqu'un, vraiment ?

Dit-il sous un ton septique avec une petite touche d'humour. Zachary lui donnait l'impression d'être quelqu'un qui aimait mener les autres en bateau, les faire tourner en bourrique durant des heures avant de s'en aller avec la satisfaction qu'on l'est suivit. Enfin après c'était qu'une impression. Règle numéro 1 à New York : Ne pas se fier aux apparences et connaître la personne avant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Let's drink! [Terminé]   4/5/2016, 18:14

Si Dimitri s'était retenu de rire, Zachary lui n'avait pas caché le moins du monde l'air grandement amusé sur son visage, suite à ses mots concernant les escargots.

- Et bien je me coucherais moins bête ce soir ! Je dois vous en remercier.


Il ignorait tout à fait jusqu'alors la vitesse que pouvait avoir une de ces bestioles la. Amusant tiens. Oh lui n'était pas trop branché escargots, trucs gluants comme ça. Il n'en n'avait pas peur, mais il leur trouvait un aspect assez …. visqueux. Alors ils étaient sympa, mais loin de lui s'il vous plaît. Non sa préférence allait aux chats. Ou aux chiens. Merci de ne pas faire la blague facile qui associe chinois, chien et nourriture. Blague à part. Marcher jusqu'à ce qu'ils en aient marre l'un de l'autre ? Mais très cher, concernant Zachary, il n'était pas prêt de trouver un truc d'ennuyeux chez lui ! Il ne connaissait rien ou presque de Dimitri ! Mis à part que, suite à des conflits avec ses parents il s'est retrouvé à jongler avec deux boulots pour payer ses études en histoires, que lorsqu'il semblait être gêné au plus haut point il bafouillait, et qu'il semblait bien s'y connaître en escargots. Plutôt pas mal n'est ce pas ? Finalement, il eu un souffle amusé à la proposition de Dimitri pour l'accompagner jusqu'à chez lui, s'il avait peur du noir.

- Et gentlemen avec ça ! Dites donc vous devez en faire tourner des têtes !

Hommes, femmes … ça, il ne le savait toujours pas. Quelque part, un truc comme encore l'instinct lui disait plus vers la première option, mais il préférait ne pas tirer de conclusions hâtives. Alternant son regard entre son chemin et Dimitri, il allait dire quelque chose à cette histoire de parler sérieusement, mais fut pris de court par Dimitri. Pas de problème. Zak se contenta de refermer simplement sa bouche pour écouter ce que lui disait le jeune homme. Qui en fait, lui proposait tout simplement de marcher jusqu'à chez lui, de façon sérieuse donc. Sans cette histoire de l'escorter pour une histoire d'avoir peur du noir ou autre chose. Voila qui était … surprenant ! Encore une fois. Lui qui pensait à première vue que Dimitri serait plutôt soulagé de voir Zachary déguerpir de son bar, non content de le rattraper, voilà qu'il lui proposait carrément de le raccompagner chez lui et bien c'était ….

- Classe.

Non, ça c'était pour la personne qui venait de balancer ses déchets à même le sol, à défaut d'avoir réussi à les mettre dans la poubelle, remplie à ras bord. Trop difficile de se chercher une autre poubelle. A entendre de nouveau la voix de Dimitri, Zak secoua brièvement la tête pour la tourner vers lui. Avec un air amusé à sa question.

- Pour tout vous dire, ça dépends des personnes.

Ou comment de nouveau répondre à une question sans y répondre. L'habitude, déformation professionnelle lorsqu'il n'avait pas la moindre idée de quoi dire aux gens qu'il recevait mais qu'il devait quand même leur répondre un truc. Mais Dimitri n'était pas par exemple cette femme de tout à l'heure, au bord de la névrose suite à la découverte de la tromperie de son mari. A qui il avait plus conseillé de voir un psy qu'un voyant d'ailleurs.

- Et pour vous répondre plus sérieusement, j'imagine que vous devez avoir des journées bien remplies, et raccompagner quelqu'un jusqu'à chez lui ne fait peut être pas partie de vos priorités..... Mais si vous voulez faire le chemin jusqu'à chez moi, alors avec plaisir.


Il avait ponctué sa phrase d'un sourire plus aimable en la direction de Dimitri. Et bien, il pouvait dire que pour avoir eu une journée plutôt mauvaise et pénible, sa soirée elle était tout à fait agréable et plaisante ! Sa fatigue et lassitude qu'il ressentait avant de partir de chez lui s'était totalement envolée. Quoique, autre chose lui revint à l'esprit en y repensant. Il joint ses propres mains dans son dos, marchant toujours d'un pas énergique et léger. Energique parce que le petit gastéropode qu'il était ne voulait pas être laissé en arrière et léger, parce que c'était lui.

- Vous avez l'air de bien vous entendre entre collègues dans ce bar, je me trompe ?


La aussi, il avait dit ces mots comme ça, l'air de rien. A quoi il pensait ? Au jeune homme de tout à l'heure à qui il avait vu faire une accolade à Dimitri. Oh non, ne voyez rien de louche dans sa question il n'y avait pas non plus la moindre jalousie la dedans. Simple curiosité, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
Let's drink! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: