AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   13/5/2016, 12:55

New York, mois d'avril. Les jours étaient de plus en plus beaux, le temps se réchauffait et il devenait de plus en plus sympathique de faire un petit tour à l'extérieur. Enfin, pour la plupart, pour Castiel, qu'il neige et fasse froid comme pas possible ou hyper chaud, ça lui était égal. Cependant, ces rayons de soleil étaient bien motivants pour aller faire un petit tour. Surtout après le boulot histoire de s'aérer l'esprit, ça pouvait faire du bien. C'est pour ça en partie que Castiel était donc en train de marcher. Mais pas dehors. Mais pas pour se promener tout simplement. Un sac à la main. Il se passait quoi ? Il se passait que son fils aîné, Dorian, avait profité de la motivation de Castiel pour faire une petite marche pour l'entraîner avec lui faire les magasins. Bon soit si ça pouvait lui faire plaisir. Au contraire d'Alexis qui râlait quand il fallait chercher des vêtements, Castiel lui aimait plutôt bien ça. Sans être une fashion victime de fou, il aimait être bien habillé. Bien présenter aussi pour son travail et d'autres occasions. Depuis que Dorian était entré dans sa vie, les armoires des Wilde avaient toutes subi un grand changement. Oh et ce n'était pas pour lui déplaire ! C'était plutôt cool d'avoir son propre styliste à domicile. Puis fallait voir la passion du gosse quand il s'agissait de rendre son paternel le plus classe possible. Il n'y a pas à dire, c'était cool ! C'est donc plutôt joyeusement que Castiel s'était laissé entraîné dans cette histoire, ou plutôt dans les magasins.

C'est sans opposer de résistance bien au contraire, que Castiel s'était retrouvé à essayer plusieurs vêtements, lui ou son gamin qui se faisait un plaisir de tout superviser. Au bout d'une petite heure d'essayages, Castiel s'était retrouvé avec deux sacs de vêtements dans les mains. Oh et vous vous doutez, pas des sacs en provenance de «  la p'tite friperie de Bébère » ! Des vêtements de marque, c'est la base de tout. Sortant du centre commercial, de nouveaux sacs en main pour les deux hommes, ils pensaient simplement continuer leur balade dans la rue, voir les autres magasins. Puis, Dorian avait reçu un coup de fil. Plaisanterie pourrie de Castiel demandant si c'était sa maîtresse qui l'appelait. Regard blasé de Dorian avant de s'éloigner un peu pour aller décrocher. Bon en attendant la pipelette, Castiel s'était rapproché d'autres vitrines histoire d'y jeter un œil. Mais autre chose lui sauta aux yeux. Plus loin dans la rue, Castiel avait vu du coin de l'oeil une jeune femme promenant son chien. Vision normale dans les rues de New York mais, le fait est que cette personne lui disait quelque chose. Et au fur et à mesure ou elle se rapprochait, il la reconnue. Se tournant, il avait affiché un sourire en se rapprochant de la jeune femme.

Serena ! Quel hasard de te croiser la ! Comment va-tu ?


Serena Johanson, la femme avec laquelle il couchait de temps en temps. Oui, une personne parmi tant d'autres dans ce cas pour Castiel, c'est pas faux. Une fois qu'il eu salué la jeune femme, son regard s'était baissé sur quelqu'un d'autre, soit le chien qu'elle tenait en laisse près d'elle. Il alterna son regard entre Serena et le chien, un sourire aux lèvres.

Oh alors voilà ton chien !


Beau sens de l'observation n'est ce pas ? Ça s'applaudit, vraiment ! Il n'était pas surpris de la voir en compagnie d'un animal. Elle lui en avait parlé un jour comme ça, qu'elle songeait à en adopter, puis entre temps s'étaient croisés et la, elle lui avait appris qu'elle avait finalement prit un chien. Cependant …

Et comment il s'appelle ? Ou elle.

C'était pas marqué sur son front à la bestiole, une info comme l'autre.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde


Dernière édition par Castiel L. Wilde le 7/6/2016, 11:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   13/5/2016, 15:07

« Aller vient Sam ! »

Un sourire radieux vint se loger sur mes lèvres lorsque mon chien accouru en aboyant une fois joyeusement, prêt pour sa balade journalière. J’avais adopté ce st Bernard récemment à la SPA en présence d’Albert. Le maitre précédent était décédé et ce chien avait été amené à la spa parce que la famille ne pouvait s’en occuper. Un magnifique st Bernard adulte qui m’avait regardé avec une tristesse énorme ce jour-là. J’avais craqué de fond en comble te l’avait adopté. Au début il n’était pas très vif, ayant toujours un regard triste mais au fur et à mesure j’avais l’impression qu’il avait fini par faire son deuil et qu’il m’avait accepté. La preuve maintenant quand je l’appelais il venait tout heureux vers moi, la queue battante.

« Bon chien ! »

Je m’accroupi et lui caressais affectueusement la tête avant de lui passer sa laisse autour du cou. Tous deux prêts nous nous mîmes en marche, profitant d’une journée ensoleillée d’avril. Les rues étaient assez mouvementées mais grâce à mon chien les gens nous évitaient. Pas qu’il ait l’air fort menaçant, bien au contraire, mais il était grand et prenait quand même pas mal de place. Je n’allais pas m’en plaindre. Nous avions finit par bifurquer dans une zone commerciale et j’en profitais pour faire du lèche vitrine de temps en temps. Alors que j’avançais sans rien voir qui capta mon attention dans les étalages une voix me fit tourner la tête.

« Castiel ! Ravie de te voir ! Bah écoute ça va très bien avec le temps qu’il fait et toi ? »

Ce cher monsieur Wilde ! Je m’étais avancée pour lui faire la bise chaleureusement. Être son amante signifie peut-être ne pas afficher notre relation à tous, mais ne m’empêchais en rien à être polie et chaleureuse avec lui. Surtout qu’on s’entendait bien donc bon… En plus d’être mon amant il était aussi un ami. Un grand sourire fier pris place sur mes lèvres.

« Et oui ! Je te présente Sam ! Comme je te l’ai dit j’ai totalement craqué dans l’animalerie. Ils avaient aussi un magnifique Border Collie, mais bon je me suis dit qu’un chien serrait déjà pas mal…»

Je fis une petite pause avant de rigoler doucement.

« Non en fait je pense que j’aurais craqué si j’y avais été toute seule. J’aurais acheté les deux chiens je parie. Mais ils étaient tous super mignon et le Border avait un côté social. Par contre je me suis dit que vu que celui-ci avait perdu son maître qui semblait super bien s’être occupé de lui il avait le droit quand même de finir ses jours en bonne compagnie et autre part qu’à la spa. Enfin pas que je pense qu’il va mourir d’ici peux d e temps, enfin je n’espère pas ! Je me suis attachée à ce nounours ! Même s’il prend toute la place dans le lit ! Pire qu’un colocataire je te jure !»

J’avais fini sur le ton de la plaisanterie. Le chien, qui avait reniflé dans la direction de Castiel depuis que je lui avais fait la bise, avait relevé la tête vers moi lorsque j’avais prononcé son nom. J’avais simplement caressé sa tête en souriant. Je me retournais vers Castiel en souriant d’humeur vraiment bavarde. Ce n’était pas non plus comme si je venais de lui raconter toute la vie de mon chien.

« On s’amuse à faire les boutiques à ce que je voix ? »


Me revint ensuite une discussion qu’on avait eue après l’un de nos débats sur les applications de rencontre et le profil qu’il m’avait montré. Je n’avais pas pensé à lui demander la dernière fois qu’on s’était vu mais là cella me revenait. Je me permis du coup de lancer sur le ton de la plaisanterie.

« Au fait ce bel apollon avec sa belle voiture, tu as été vérifié ce qu’il en était finalement au niveau de la compensation ? »

Non mais je n’allais pas non plus parler tout haut en pleine rue d’un plan cul qui compense la taille de sa queue avec son argent et ses belles voitures !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   13/5/2016, 16:05

Allant lui faire la bise, Castiel avait répondu un petit «  ça va, ça va » tout en la saluant. Oui, ça allait bien, et comme le soulignait Serena, le beau temps y était pour quelque chose c'est sûr. Ça et puis le fait que les choses allaient bien dans la vie de Castiel. Plus de drame, de cachoteries, de tromperies à gauche à droite dans sa famille ( c'est beau l'innocence hein ? ) alors que demander de plus ? Donc ! Le chien de Serena s'appelait Sam. Il hocha la tête en regardant l'animal qui le reniflait se souvenant qu'elle lui avait dit ça, qu'elle avait craqué sur lui.

En voilà un chanceux ! Et oui, c'est sûr qu'un seul animal, chien du moins pour commencer c'est pas mal du tout.

Lui même n'avait jamais eu d'animaux. A part quelques poissons mais c'est pas du niveau d'un chien c'est sûr. Cependant il avait toujours beaucoup aimé les animaux. Tous sans exceptions. Chats, chiens, rampants, velus ou à écailles, il aimait les bêtes. Pourquoi n'en n'avait il pas ? Pas vraiment le temps de s'en occuper malgré tout. Mais un jour peut être. Ah oui c'est vrai qu'elle lui avait raconté y être allée avec un ami. Deux chiens, elle aurait été bien avec ! Bien dommage que l'animal ait perdu son ancien maître, mais au moins il n'y avait pas d'histoire de maltraitance ou d'abandon non plus. C'était tellement triste ces histoires la !

Ah tu dors avec ?


Bah rappelez lui de ne plus s'envoyer en l'air dans son lit. Oh oui bien sûr il ne s'imaginait pas non plus que Sam allait tranquillou se poser sous les draps, mais un animal dans une chambre, sur un lit …

Au moins, il a l'air heureux avec toi, hein Sam ?


C'était la l'essentiel. Pas vrai ? Il s'était un peu penché vers l'animal, adressant un sourire au chien. Brave bête va ! Par reflexe, Castiel avait baissé ses yeux sur le sac qu'il tenait à la main.

Comme tu peux le constater oui ! Je refais ma garde robe pour les beaux jours.


C'était du moins l'excuse qu'avait apporté Dorian pour l'entraîner ici. Celle ci et avec on cite « tu crois vraiment que tu va draguer avec tes vieilles fringues ? » il sait ou viser ce gamin. Mais petit, Castiel ne comptait pas vraiment sur ses vêtements pour aller draguer. Parlant de ça, Serena lui rappela cette histoire du mec plutôt pas mal, mais qui selon Castiel exposait son fric pour compenser. En premier temps, le russe eu un léger rire, se rappelant de tout ça avec amusement.

Oui j'ai pu vérifier. Ah disons que tout était correct, c'est simplement lui qui semblait un peu complexé.

Mais ça va, le mec était normal à ce niveau la. Croyez le, avec le défilé qu'il a vu dans sa vie, Castiel pouvait dire qu'il restait dans les normes. Certes, pas non plus gâté par la nature, mais on était loin d'un micro pénis pour autant.

Oh et, je peux ?


Lui demanda t-il en montrant Sam. S'il pouvait lui gratter la tête, le caresser. Il préférait demander, certains maîtres n'aimaient pas que n'importe qui touche à leur animal, ou même, l'animal n'aimait peut être pas les inconnus.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   13/5/2016, 21:30

Je souriais heureuse, fière de mon Sam!

"Je suis chanceuse aussi! Il est génial comme chien! Et adorable! Et il a une fonction de réveil intégrée! Quand j'éteint mon réveil et que je me lève pas il se charge de te réveillé a coup de langue!"

Je rigolais a sa question et répondis joyeuse.

"Bah pas fort le choix, monsieur s'est imposé! La première nuit il est venu vers minuit avec une mine toute triste se blottir contre moi comme s'il était en manque d'amour et bon vu son histoire j'ai pas pu le repousser du coup... Par contre en voyant les poils le lendemain j'ai faillit regretter. Mais on a trouvé un compromis: j'ai étalé un plaid et il dort dessus et dépasse pas son plaid de son côté donc pas de poils, donc c'est nikel!"

Mon sourire changeât alors pour laisser place a un sourire moins grand et plus tendre. Je repensais au fait d'avoir Sam a côté de moi et bon ça faisait un moment que je n'avais plus rien entendu d'Alexandre mais bon. Sam était vraiment rassurant! Un vrai nounours pelucheux grand et fort!

"Et puis c'est assez rassurant je dois dire quand tu as la moitié d'un ours qui dort a côté de toi!"

Je repris un air enjoué à sa remarque suivante, c'était vraiment une bonne journée aujours'hui, du coup je souriais non stop!

"Ah ben j'espère hein! Avec toute la bonne nourriture que j'achète et tous les beaux jouets qu'il a eu!"

La discussion tourna alors autour des acahts. J'avais remarqué que Castiel s'habillait toujours avec un certain goût et une classe non négligeable. Mais il ne me semblait pas être une fashion victime non plus. Enfin il fallait aussi qu'il fasse attention a son image en temps qu'indépendant, surtout dans une galerie d'art. Les apparences content énormément dans le métier! Je rigolais doucement.

" Et du coup tu as trouvé chaussure à ton pied?"

La conversation tourna aussi sur l'homme de l'application. Donc Castiel ne s'était pas privé! Je rigolais sincèrement quand il parla plus d'un complexe personnel mais ne demandais pas plus de détails. D'un côté c'était sa vie privée d'un autre je savais bien assez sur les capacités de Castiel au lit!

"Oh oui bien sur! Vas y il est super affectueux et adore faire de nouvelles rencontres!"

Je souriait grandement. Fière petite maman de son petit chien. Enfin petit! Du coup je m'étais accroupie pour être a sa hauteur vu que monsieur s'était assis nous regardant en attendant la suite! Je relevais alors le visage vers lui toute contente.

"Tiens tu veux voir un truc? Tends ta main!"

Je laissais alors Castiel tendre la main et me retournais vers Sam lui gratouillant l'oreille!

"Tu dis bonjour Sam? Aller dis bonjour à Castiel!"

Le gars de la spa m'avait dit que le propriétaire précédant avait appris à donner la patte à une personne en lui demandant de dire bonjour. Du coup j'avais recommencé à le lui demander et très vite le chien avait repris son habitude et avait commencé à me donner sa patte. D'ailleurs il était aussi entrain de l'a donner à Castiel. J'étais toute fière, mon chien était le plus doué! Aller encore une gratouille derrière l'oreille pour ça! Je me tournais alors vers Castiel.

"Tu es seul au fait? Enfin je te retient pas au moins? Tu me connais une fois que je me lance j'ai du mal à me taire du coup!"

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   15/5/2016, 20:21

Aujourd'hui il faisait beau, les petits oiseaux chantaient et tout ça, blablabla, c'est sympa, mais on s'en fout. Allons de suite au cœur du sujet, soit Dorian. Le plus New Yorkais des Allemands avait entraîné avec lui son père pour faire le tour des boutiques. Chercher de nouvelles fringues pour l'un et l'autre, mais, il l'avouait, prenait un malin plaisir à trouver des choses sympa pour Castiel. Si déjà parmi ses amis il avait très certainement le plus jeune des pères et des parents aussi, autant en profiter et surtout, le mettre sous son meilleur jour ! C'est qu'il y avait un standing à tenir. Imposé à la fois par le bon sens et par Dorian, tout à fait. Et puis c'était plus sympa de parcourir les boutiques avec Castiel qu'avec Alexis. Ou Alby. Si le dernier faisait des efforts pour lui faire plaisir de temps à autre, Alexis, il traînait des pieds. Bon, au final, il se laissait faire et Dorian lui faisait enfiler les fringues qu'il voulait, mais un peu d'entrain quoi ! Mais un jour, il verra à quel point ça peut être utile d'avoir un frangin à la pointe du style. Pratique pour pécho. Le plus sympa restait quand même de faire les boutiques avec Kendall ou bien ses potes de bahut.

En sortant du centre commercial, Dorian avait senti son portable vibrer dans sa poche. Il l'en avait sorti pour voir qu'il s'agissait d'un appel de Nate. Qui était Nate ? L'un de ses meilleurs ami, avec lequel il suivait ses études de stylisme. Alors la vanne de son père sur si c'était sa maîtresse hein …. qu'il était content qu'il n'ait pas fait cette blague devant Alby ! C'était un coup à foutre la merde ça encore. On connaît la bête. Quoique, sur le coup il ne dirait rien et puis dans cinq mois, devant une série il lui balancera cette histoire... Bref. Ses sacs en main, Dorian avait fini par décrocher, s'éloignant de quelques pas pour pouvoir voir ce que Nate lui voulait. Ayant été absent quelques jours cette semaine pour cause de maladie, il voulait voir quand il pouvait passer que Dorian lui passe ses cours. Enfin, les lui passer ! Faut le dire vite. En grand stressé, Nate allait vouloir que Dorian lui explique aussi ce qui s'est dit et tout ça quoi ! Alala.... C'est bien beau d'être le meilleur en cours et tout, mais un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Tout ça tout ça quoi. Après avoir fixé un moment ou il allait pouvoir rattraper les cours, Dorian avait raccroché. Bien, retrouvons le paternel maintenant. S'il croyait que la séance relooking était terminée il se foutait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude.

Téléphone rangé dans sa poche, Dorian fit demi tour, voyant un peu plus loin, de dos son père. Qui discutait avec quelqu'un visiblement. Marchant tranquillement, avec ses longues jambes il ne mit pas bien longtemps avant de rejoindre son père et d'arriver à sa hauteur puis lui dit sur un ton léger, normal :

- C'est bon on peut continuer.


Forcément, Dorian tourna la tête vers la personne avec qui son père discutait dans l'optique tout de même de la saluer, et …. et fronça les sourcils en la voyant. La remettant sans mal. Serena. La pote débile d'Alby numéro 314. Ah non mais avec les gens abrutis avec lesquels Alby traînait, il fallait les numéroter sinon il ne s'en sortait plus ! Elle, c'était cette nana à qui Alby avait raconté tranquillement l'un des pires souvenirs de la vie de Dorian, et puis, pour une raison qui ne s'expliquait pas, elle avait cru bon lui faire savoir qu'elle savait. Abrutie ….. Se tenant droit à coté de Castiel, Dorian la toisa une nouvelle fois de toute sa hauteur avant cette fois de lui dire d'une voix froide :

- Qu'est ce que fais la toi ? Venue encore une fois foutre ta merde ?


Comment aborder une discussion en toute sympathie selon Dorian, volume 1. Non mais vraiment, qu'est ce qu'elle foutait la ? Pas la, genre dans la rue, mais près de son père ? Une espionne envoyée par sa mère pour saboter ses relations avec Alby et son père ? Ne rigolez pas, vous la connaissez pas la mère de Dorian, et donc vous ne savez pas ce dont elle est capable ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   15/5/2016, 21:06


"Tu es seul au fait? Enfin je ne te retiens pas au moins? Tu me connais une fois que je me lance j'ai du mal à me taire du coup!"

J’avais à peine finit ma phrase qu’un garçon vint se poser à côté de Castiel et de lui dire qu’ils pouvaient continuer. Ah ben j’avais la réponse à ma question il me semble. Toujours accroupie je me relevais finalement, reconnaissant grâce à sa Dorian, ne l’ayant pas fait dans ma position précédente. Etonnant vu l’égo surdimensionné du gars. Je n’eus même pas à ouvrir la bouche pour dire que j’y allais, ne voulant pas m’attarder après de Dorian, qu’il m’agressait déjà.

Au vue des répercutions de notre dernière rencontre mon sourire avait disparu de mon visage. Je ne m’étais jamais sentie aussi fautive après cette journée-là. As envers Dorian d’ailleurs mais bien envers Albert. Enfin au moins je m’étais réconciliée avec mon ami. D’ailleurs c’était ce jour-là qu’on avait été adopté Sam à la spa. Ne vaut mieux pas que j’aborde le sujet du coup, ne sachant pas si Albert avait eu la permission de me voir ce jour-là.

Je tentais un sourire qui était certainement plus forcé qu’autre chose et ravalais ma salive, resserrant la poigne que j’avais sur la laisse de mon chien. Je ne répondis pas et me retournais vers Castiel parlant d’une voix plus douce et avec moins d’entrain.

« Bon et bien je crois que ça répond à ma question ! Je vais vous laisser faire vos courses ! Bonne journée et à une prochaine fois Castiel ? »

Même si la fin de ma question avait été sur le ton de l’interrogation je n’attendais pas de réponse. Je me doutais qu’il devait se demander comment je connaissais Dorian. De mon côté vu comment Dorian avait parlé à Castiel je me doutais qu’ils devaient se connaître et voyant mal Castiel faire les magasins de mode avec n’importe qui je me doutais qu’ils étaient proche. Proche comme dans membre de la famille. Comme dans potentiellement père et fils. Même si mon amant n’avait jamais prononcé le nom de Dorian lorsqu’il avait évoqué ses enfants, je penchais plus pour cette option là qu’une autre. Du coup je ne voulais pas mètre Castiel dans une mauvaise posture ou entre deux chaises. Même si Dorian n’était pas son fils et que je me trompais ils semblaient quand même bien s’entendre.

Faisant un lège pas de côté j’avais tiré la laisse de Sam, voulant l’entrainer à ma suite mais le chien avait juste avancé vers Dorian en s’asseyant devant lui, levant la patte et en gémissant.

« Sam ? Allez viens mon grand ! »

Bon pour la peine pas le choix je m’étais arrêtée. Même avec la taille de mon chien je n’arrivais pas à tirer sur la laisse fortement sauf quand il le fallait absolument. Le chien me jeta un regard de … et bien de chien battu avant de se retourner vers Dorian et gémir encore une fois la patte toujours levée comme pour dire un truc.

Alors déjà que j’essayais de ne pas montrer que j’étais choquée que Dorian connaisse castel qui était mon amant et potentiellement le père d’un gars que je détestais parce qu’il était absolument ignoble, hautain et mal poli mais si en plus mon chien le connaissait ça n’allait pas le faire ! C’est à cette réflexion là que j’eu l’impression qu’une brique me percutait alors que je me retournais vers Castiel. Si Castiel était le père de Dorian il était aussi celui qui avait couché avec « Evelyn » - qui je ne savais toujours pas si elle était ma Evelyn ou non – et qui du coup était impliqué dans un bazar sans nom.

OH bordel … Génial en plus d’être mal à l’aise je stressais maintenant !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   15/5/2016, 21:24

Bon et bien, même si chacun faisait ce qu'il voulait, Castiel n'ira plus faire de galipettes dans le lit de Serena ! Après tout c'est pas comme s'il n'y avait que cet endroit pour faire ça chez elle. Vaguement, il se demanda si, la prochaine fois qu'il remettront ça chez elle, ce cher Sam ici présent était du genre à mater. Ça lui était arrivé quelque fois d'être chez des gens, en pleine action, et que l'animal de compagnie se posait à coté et regardait ce qui se passait. Ne perturbant pas plus que ça leurs maîtres. Ça ne coupait pas Castiel dans son élan, mais il devait avouer qu'un animal à coté qui les observe …. c'est spécial. Le russe adressa un sourire plus franc à Serena quand elle lui fit part que la présence d'un chien comme ça était rassurante. Avec ce qu'elle lui avait raconté, avec son ex bizarre, il pouvait comprendre ça.

Ça va alors, il est bien tombé ! Petit veinard va !


En voilà un chanceux ! Trouver une famille qui l'héberge, qui l'aime, et ou il se sent bien. C'est pas bien compliqué un chien au final. Et que ? Chaussure à son pied ?

Tu parles de vêtements ou de personnes ?


Lui demanda Castiel avec un petit sourire en coin. La question pouvait se poser puisque de temps en temps ils parlaient de ça, de trouver la bonne personne et tout. Mais si elle parlait de vêtements, les sacs qu'il tenait en sa main étaient une bonne réponse. Ah cool alors il pouvait s'approcher de Sam ! Avec un air plutôt content, Castiel était allé gratouiller la tête de l'animal, affectueusement. Brave bestiole ! Qui en plus, lui fit un joli numéro à donner sa patte ! Ce que Castiel trouva très amusant. C'est fou ce qu'on peut apprendre aux animaux de nos jours quand même ! Se redressant, Castiel avait également posé les yeux sur Serena, qui lui demandait s'il n'était pas seul, si elle ne le dérangeait pas non plus et tout.

Non, je ne suis pas seul, mais t'inquiète il n'y a pas de problème, je l'attends juste.


Bah tiens, quand on parle de lui ! Castiel avait tourné la tête vers Dorian en voyant et entendant celui-ci arriver. Hochant la tête, il allait lui répondre qu'ils pouvaient en effet reprendre leurs activités, avant qu'il ne capte qu'il y ait comme un malaise. Le malaise ici, c'était la tête que faisait Dorian. A force, Castiel savait un peu quelle tête il faisait quand il se trouvait en face d'une personne qu'il n'aimait pas, ou que môssieur Von Wallenstein ne jugeait pas assez bien pour respirer le même air que lui. Sauf que la …. Bien, c'était Serena qu'il regardait non ? Il voyait mal comment ça pourrait être Sam le problème. Ça n'aurait aucun sens, bien que ça n'en n'avait pas non plus. Ses doutes furent confirmés avec ses mots suivants, dits d'une façon ou Castiel avait l'impression de voir la mère de Dorian. Effrayant ! Mais mettant ça de coté il y avait un truc plus intriguant.

Euh …. Dorian, tu m'explique un peu la ?


Lui demanda t-il les sourcils légèrement froncés. Pourquoi cette agression soudaine ? Pourquoi est ce qu'il semblait connaître Serena ? Pourquoi Serena semblait aussi le connaître? .... Oh non … Oh non pitié ne lui dites pas que Serena était une ex de Dorian avec qui il avait couché ! Oh non non non non …. pitié ! Pas encore la même histoire ! Non mais si ce n'était pas ça, ça allait être quoi alors comme histoire de merde encore ? Ah petit début d'ulcère tu nous avait manqué …. Ce qui étonna par contre Castiel, ce fut que Serena semblait bien rapidement pressée de partir. Son comportement aussi avait changé. De souriante et joyeuse à lui raconter comment ça se passait avec Sam, voilà qu'elle voulait prendre la poudre d'escampette. C'était bizarre ça.

Bien … oui, à une prochaine alors …


Il supposait ? Castiel jeta un coup d'oeil à la perche blonde qui lui servait de fils. Qu'est ce que c'était que ce bordel encore ? Et qu'est ce qui se passait encore ? Castiel avait ensuite baissé le regard, constatant que Sam voulait semble t-il faire ami ami avec Dorian. Malgré que Serena lui disait de s'en aller. Avec une drôle de sentiment, mélange à la fois d'amusement devant la scène, et d'incompréhension, il vit Sam bien décidé à rester devant Dorian. Castiel ne savait pas trop pourquoi mais … soit ! Il s'était un peu penché vers le chien et lui fit avec un sourire :

Mais pauvre fou ! Fuis pendant qu'il en est encore temps ! Cours Sam, cours !


Aller on tente d'alléger un peu l'ambiance ! Comme on peut. Puis, il avait regardé alternativement Serena, Dorian, puis de nouveau sa maîtresse, puis son fils.

Toujours personne pour m'expliquer le malaise ?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   15/5/2016, 22:32

Dorian l'avouait, de la voir se casser de suite ne l'étonna pas. Généralement, il faisait ce genre d'effet aux gens qu'il avait déjà pourri un jour, ou bien qu'il avait tout simplement croisé. Ils ne voulaient pas s'attarder. Ce qui était parfait pour lui, ainsi, il ne s'emmerdait pas avec la plèbe. Alors, c'était très bien qu'elle s'en aille. Donc, quand son père lui demanda ce qui se passait, il se contenta d'une réponse évasive.

- Rien qui n'en vaille la peine, crois-moi.


Mais en un sens, il pourrait lui poser la même question ! Qu'est ce qu'il foutait avec cette greluche ? Qu'est ce qui se passait la ? Pourquoi ils discutaient ? Dorian s'imagina malgré lui, un début de réponse qui lui donna comme une petite envie de gerber. Mais qui, bien sûr, tiendrait la route. C'est qu'a force, il connaissait un peu son père vous savez... Et de quoi ? Sam ? C'est qui Sam? Celui qui ne boit pas? Et ça sort d'ou ? Dorian n'eu qu'à baisser un peu plus les yeux pour voir, ce qu'il pouvait qualifier d'une superbe boule de poils sur pattes. S'il n'était pas dans un état d'esprit pas content, il aurait sûrement adressé un sourire au chien. C'est qu'à la base, lui, aimait beaucoup les chiens. Mais les beaux, pas les étrons sur pattes qu'aimait tant Alby par exemple. Ça, c'était un bel animal ! Et qui, visiblement, semblait le trouvait intéressant. Brave bête ! Voila que l'animal était plus intelligent que le maître ! Bien que la maîtresse eu un semblant d'intelligence à vouloir fuir, même si ça pouvait s'agir de l'instinct de survie simple. Serena ne réussit pas à faire bouger son animal, qui ne se déplaça pas le moins du monde, se contentant de regarder sa maîtresse, avant de se retourner vers lui, la patte levée. Et voilà le moment que choisi son père pour lancer une nouvelle blague. Le décoloré roula des yeux avant de secouer la tête.

- Haha, très drôle … tu crois quoi, que je vais le bouffer ce pauvre animal ?


Certes, c'était la menace récurrente qu'il lançait à Alby quand à ses Sharpei, mais tout de même ! Non, le regard que Dorian adressa au chien, c'était plus un regard attendri, amusé de le voir ne pas broncher malgré que sa maîtresse ne lui dise de venir. Dans le genre têtu celui-la, il était pas mal. Mais bon. Il n'allait pas se mettre non plus à se taper l'amitié avec les chiens de n'importe qui. Rien contre l'animal bien sûr. Et Castiel qui semblait lui être complètement paumé... Dorian avait tourné la tête vers lui, qui semblait patauger. Ralala. Pauvre petit papa perdu. En même temps, comment pourrait il tout deviner.

- Il se trouve que cette personne ici présente, est une pote d'Alby. Un jour on a fini par se croiser, voilà tout.


Petit regard dédaigneux envers Serena, l'air blasé de la voir encore dans ses pattes. Bien que techniquement, c'était son chien qui semblait être dans les siennes de pattes. A son tour, il regarda Castiel. Puis Serena.

- Bon on va pas tourner autour du pot, vous deux, vous vous connaissez pas d'autour une discussion hautement spirituelle sur l'évolution de la vie New Yorkaise hein ….


Autrement dit, merci il était peut être blond, mais pas con. Il se doutait bien que les deux la avaient fait pas que parler auparavant. A moins que ça ne soit pas le cas et que ça ne soit qu'en prévision... et puis au pire, il s'en foutait un peu.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   16/5/2016, 22:36

La discussion avec Castiel avait été légère et m’avait mise de bonne humeur et en plus j’avais pu montrer tout fièrement Sam à Castiel. Une bonne journée, un jolis soleil et… La tête de Dorian. Douche froide. J’avais décidé d’éviter la confrontation, Castiel n’avait pas à être entraîné dans cette dispute-là. Ce n’était que des suppositions mais si Castiel était le père de Dorian alors il avait déjà son propre lot de disputes et d’ennuis. Enfin ça s’était sans connaître Castiel qui demanda directement ce qu’il se passait. Je baissais simplement les yeux tandis que Dorian esquivait lui aussi la discussion.

Sam refusait de bouger. J’eu un petit sourire lorsque Castiel charriât son fils, mais c’était loin d’être le sourire ensoleillé habituel. Enfin au moins Dorian n’agressais pas mon chien, s’il l’avait fait c’est moi qui l’aurait bouffé ! Dorian décida alors d’expliquer un peu plus. J’avais ma salive. Je m’étais fait dénigrée en toute beauté et en essayant de tenir tête j’avais blessé un de mes meilleur amis. J’inspirais simplement et relevais les yeux finalement fixant Dorian droit dans les yeux, captant son regard on ne peut plus charmant à mon égard. Sa remarque suivante m’aurait fait rougir en temps normal mais là je fusillais Dorian des yeux. Ok calme. Inspire, expire ! Putain j’en avais marre !

Fixant alors Dorian je lançais :

« Bon ok ça suffit. Je couche avec ton père, je suis amies avec Albert et que ça te plaise ou non je me suis fait pardonnée auprès d’Albert et je refuse de me privé d’un ami à cause de toi ! »

Je pris une inspiration et repris d’un ton plus calme.

« Ecoutes je ne t’ai rien fait à part venir vers toi en souriant et voulant juste me présenté et tu m’as pris de haut et sans raisons sauf ton égo surdimensionné ! Je ne m’excuserais jamais auprès de toi d’avoir dit ce que j’ai dit vu les vacheries que tu m’as lancées. On a qu’à dire que les tord sont partagés pour ce jour-là si tu veux. »

J’en avais marre de ça. J’avais passé une semaine à me morfondre à cause de ma culpabilité d’avoir vendu le secret de mon meilleur ami à cause de l’égo. J’avais été plus qu’heureuse lorsqu’Albert m’avait contacté pour qu’on se réconcilie. Je refusais de me fritter avec Castiel aussi à cause de son fils. Ne sachant pas trop quoi dire j’essayais une touche d’humour.

« Enfin tu sembles plus tôt plaire à mon chien alors ça veut dire que tu ne dois pas être si horrible que ça ! »

Enfin humour. Disons un humour nerveux. Je regardais Dorian sans hostilité dans les yeux pour une fois, avant de regarder Sam. Tentative d’enterrer la hache de guerre. Enfin plus par respect pour Albert et Castiel. Pour l’instant Dorian ne me donnait pas vraiment de raisons personnelles de lui pardonner. Mais bon qui ne tente rien n’a rien !

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   16/5/2016, 23:39

Dorian la regarda alors, se contentant de relever un sourcil. Quoi ça suffit ? Ça y est elle nous faisait une petite crise de ménopausée ? Oulala madame est pas contente ! Bouuuh pour un peu et il en aurait peur ! Elle couchait alors avec son père. Grande nouvelle. Avec qui son père n'avait pas couché, ça c'était la question à se poser. Dans un rêve affreux qu'il avait un jour fait, il avait même couché avec Alby … Et des fois, pour se faire peur, il s'imaginait des choses bizarres. Genre que Castiel allait consoler la mère d'Alby ou bien qu'il allait draguer Kyle, le pote d'Alexis. Faut pas la lui faire, il savait qu'il lui plaisait bien le mec. Enfin, ce n'est pas le sujet.

- C'est pas compliqué pour ses potes de se faire pardonner auprès de lui, il est trop gentil. Beaucoup trop gentil même.


Trop gentil et ayant trop souffert d'avoir eu une période à vide dans sa vie sociale aussi. Ajoutez de la bouffe en offrande dans l'équation et c'est bon, vous l'avez récupéré. C'était plus simple de se faire pardonner par lui en étant ami, que petit ami tiens …. Pensant que c'était bon, elle en avait terminé, voilà que madame continuait son blabla … ça ne s'arrête jamais de parler ça ? Elle était au courant que Dorian en avait rien à foutre ? Non, on ne dirait pas.

- Non non, les torts ne sont pas partagés. C'est toi qui a commencé à faire ton cinéma à me balancer plein de conneries à la gueule, comme quoi Madame est une proche de mon mec, une meuf à laquelle il raconte tout et j'en passe. Et puis c'est pas ma faute si tu prends la mouche dès que quelqu'un t'adresse la parole non plus. A la vue de ce que tu m'a balancé, et de la façon pas très mature, tu te plains vraiment encore ?


Dorian avait un peu penché la tête l'air de dire « sérieux meuf? » La nana avait balancé comme ça, à sa figure le pire moment de sa vie, et faisait sa maligne ?

- Et au passage, on ne s'excuse pas, c'est aux autres de t'excuser.


Ajouta le blond. L'air de dire, je dis ça …. Non mais les bases du savoir vivre les gens ! C'est pas à soi même de s'excuser, mais aux personnes à qui on a fait du tort. Franchement, s'il devait apprendre aux vieilles les bonnes manières ou on va maintenant …. Pour la peine, Dorian en avait presque oublié la présence de Castiel à ses cotés. Juste un instant. Puisque par la suite, il réalisa une chose. C'est que Serena était au courant pour tout le bordel passé entre Evelyn, son père et lui. Dorian se doutait que ce n'était pas le genre de choses que l'on raconte à ses amants, même pour quelqu'un comme son père. Vous imaginez un peu ? « Hé au fait je t'ai raconté la fois ou on savait pas qui de mon fils et moi a foutu une nana en cloque ? Ah le bordel je te dis pas ! » on aura vu mieux comme approche. Alors maintenant qu'elle avait compris que Castiel était le père de Dorian, elle savait à présent que c'était de lui dont il s'agissait. Belle image de la famille. Merci Albert Jagger de ne pas être foutu de tenir ta langue ! Sur le coup, il ne comprit pas trop pourquoi elle parla de son chien. Pour ne pas dire qu'il n'avait pas du tout compris. Pas si horrible que ça … soupirant en levant les yeux en l'air, Dorian finit par regarder l'animal qui était toujours posté devant lui.

- Les animaux ont simplement bon goût.


Voila tout. .

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   16/5/2016, 23:47

Les mots de Dorian quand à leur passé rassurèrent Castiel. Ok, alors il semblerait qu'il ne s'agisse pas d'une ex de son fils, mais qu'elle soit une pote d'Alby ? Sérieusement, elle connaissait Albert ? Alors ça ! Pour une surprise, en voilà une belle ! …. Oh non pitié ! Ne lui dite pas qu'elle était plus genre une ex d'Albert ! Oui, il savait, Dorian lui avait dit qu'il était son premier, machin chose et tout les p'tits cœurs partout, mais … mais voilà ! On ne sait jamais ! Pitié, pas ça... Constatez tout de même un instant l'esprit pas tranquille de cet homme.

Se croiser et voilà tout ? Tu m'en dira tant...


Lâcha t-il à l'adresse de Dorian. Les rencontres que faisait son gamin, Castiel savait qu'elles étaient rarement si calmes, ou si peu importantes …. Il ne savait pas pourquoi mais il flairait le drame. L'instinct, vous savez, il n'avait aucun mérite. Mais Serena remit les choses à leur place, et lui dit réellement ce qui se passait, à l'un et à l'autre en fait. Bon, ça c'était fait, au moins Dorian était sûr de leur lien à tous les deux. Et elle était bien amie avec Albert. Ah ah ! Vous voyez c'est ce qu'il pensait ! Il y avait bien eu embrouille dans l'histoire ! Pas très compliqué à deviner en même temps. Mais par la suite, Castiel assista à un échange surréaliste entre Serena et Dorian. Non pas que c'était la première fois qu'il entendait en direct live son fils faire preuve de tant de sympathie – ironie les gens – mais il ne s'était pas attendu à ça, la maintenant. Toujours un peu perdu par rapport à tout ça. Ne sachant pas ce qui s'était dit entre eux, ce qui s'était passé. Rien de très cool de son avis, mais, sur la fin, malgré le fait que Serena semblait énervée envers Dorian, il lui sembla qu'elle tentait, un peu maladroitement certes, de détendre l'atmosphère. Ou simplement de faire preuve de maturité, chose qui semblait impossible à faire pour le blondinet en ce moment. Alors bon, à la fin des mots de Dorian, non, pardon … de Ser Dorian Wilde, premier du nom, et on espère dernier, Castiel avait simplement relevé sa main de libre pour aller mettre une tape derrière la tête du blondinet, récoltant un « aie » de sa part. Plus de réflexe que de réelle douleur puisque Castiel avait à peine touché sa tête.

Non mais tu t'entends parler oui ? Ça va encore bien la tête ?


Avait demandé Castiel un peu ahuri. Bien que cela n'était pas vraiment des questions. Il savait que Dorian pouvait être un sale pourri quand il le voulait. Fallait pas chercher bien loin, il avait été élevé par sa mère, et voyez ce qu'elle en avait fait ! S'il avait été la, sûrement que Dorian aurait été plus doux. Pas qu'il ne l'était pas, mais … vous voyez !

Je sais pas ce qui s'est passé entre vous, je ne sais pas quelles sont ces « vacheries » dont vous parlez, et je ne veux pas le savoir. Sérieusement, j'ai l'impression d'être dans une cour de maternelle a voir deux gosses se chamailler.... Loin de moi l'idée de tenter une réconciliation ou quoi que ce soit qui s'y rapproche entre vous, mais tu n'a pas à lui parler comme ça.


Non mais vraiment quoi ! Ok, Dorian était vache sur la fin, mais Serena avait pété sa pile elle aussi de son coté, faut dire ce qui est. Bande de fous! Il alterna son regard entre Serena, puis Dorian. Comme si ça pouvait l'aider à un peu comprendre la situation. Bien qu'une petite voix dans sa tête lui disait qu'il ne valait pas mieux.

Oh et puis lâche un peu la grappe à Alby ! Tu te plains qu'il peut être gamin mais tu crois pas que si t'arrêtais de le materner ça irait un peu mieux aussi ?


Voila, comme ça, ça, au passage c'était dit. Monsieur qui au début flippait pour qu'ils se prennent un appart parce que selon lui, Albert n'était pas du genre à s'occuper de lui et tout … Mais forcément si les gens autour de lui font tout ! Qu'est ce qu'il voulait qu'il fasse ? Compter les mouches ? Bon sang mais ces gamins …. Défronçant un peu les sourcils, Castiel avait tourné la tête vers Serena.

Écoute je suis vraiment désolé pour tout ça. Même si je ne prévoyais pas de te faire rencontrer ma famille, en tout cas si ça avait été le cas je n'imaginais pas les choses comme ça.


Il lui adressa également un petit air désolé, bien qu'il n'ait pas à présenter des excuses au nom de Dorian. Ça ne risquait pas d'arriver quand même.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   19/5/2016, 20:04

Quant à la remarque qu’Albert était trop gentil j’avais envie de répliquer qu’il le fallait bien pour sortir avec un gars comme Dorian. Mais bon je me retenais. Il n’était quand même pas tout le temps aussi odieux si ? Pauvre imbécile ! Par contre quand il me sortit que les tords n’étaient pas partagés là je vis légèrement plus rouge. Je ne pus me contenir et serrais la laisse de Sam plus fortement. Je dus me faire violente pour ne pas répliquer froidement mais j’y parvins ! Retiens-toi de dire plus bordel ! Retiens-toi ! J’avais pris une grande inspiration au milieu de ma phrase avant de lever les mains et de laisser tomber. Discuter un idiot vous rendra idiot vous-même ! Il m’énervait ce gamin.  Comment est-ce que j’aurais pu savoir que la moitié d’Albert allait m’agresser de la sorte alors que j’allais juste vers lui en souriant et de bonne humeur ! Ahhhrgg si seulement je ne lui avais jamais adressé la parole bordel ! Non mais et puis s’était quoi cette reprise de merde. Dommage que mon chien ne soit pas un brin plus agressif !

Je vis ensuite Castiel intervenir en frappant Dorian derrière la tête. Je flippais légèrement quant à la réaction de Dorian. Il n’allait quand même pas se fritter avec son père pour moi si ? Là je ne faisais qu’observer attentive l’échange, prête à intervenir si jamais ils venaient à hausser le ton. Je ne connaissais pas leur relation du coup je n’avais aucune idée de ce qu’il allait se passer mais je ne voulais pas que Castiel se dispute avec son fils. Il n’avait pas à choisir d’après moi. J’étais son amante oui, et Dorian était son fils. Pour moi la famille prévalait naturellement mais je ne voyais pas pourquoi je devrais mettre fin à ma bonne entente avec Castiel juste parce que l’autre faisait sa diva. Je ne voulais en rien obliger Castiel à rester en bon terme avec moi s’il ne voulait pas mais je trouverais ca limite insultant si son fils lui dictait qui il pouvait voir ou non.

Lorsqu’il commentât sur le fait que les animaux avaient bon goûts je me retins de faire un commentaire. Sam avait certainement reniflé l’odeur d’Albert sur Dorian, mais je me retenais de le dire. Non mais je n’allais pas encore dire que j’avais vu Albert sans savoir si celui-ci avait eu l’autorisation pour me voir. Au plus je voyais Dorian au plus la peur revenait que leur relation était malsaine ! Décidant de l’ignorer, je rigolais doucement quand Castiel eu finit de parler. Pas que je me moquais de lui mais Sam s’était couché par terre la tête sur les pattes et regardait Castiel avec un regard malheureux comme tout. Saisissant l’occasion pour détendre l’atmosphère je m’agenouillais et caressais l’oreille de mon chien avant de dire sur un ton de plaisanterie mais légèrement tendue quand même :

« Tu vois, si tu continues à venir voler ma nourriture le monsieur il viendra te gronder ! »

Alternant le regard entre moi et Castiel, Sam finit par recoucher sa tête sur ses pattes comme s’il suppliait Castiel de ne pas venir le punir ! Adorable ce chien. Je me redressais alors et me tournais vers les deux, un demi-sourire sur les lèvres :

« L’autre jour je me suis fait du vol-au-vent et le temps que j’égout le riz il avait choppé la casserole de la plaque et était en train de la vider à côté de sa gamelle ! Pourtant il n’avait jamais fait ça depuis que je l’ai adopté. Enfin il doit aimer la bonne nourriture je présume !  Il n’a même plus osé renifler un paquet de chips après ça ! Il a même plus osé renifler un paquet de chips après ça ! Enfin pas que j’ai été violente hein, t’as vu la taille du chien, faudrait déjà y aller fortement pour l’intimider, mais bon je crois qu’avec mon ton il a compris qu’il ne pouvait pas !»


Castiel s’excuse alors et je secouais juste la tête en souriant à moitié, hésitante.

« Aucun de nous n’aurait pu prévoir que le monde serait si petit ! »

Je lançais un regard à Dorian. Je n’avais plus parlé de notre première rencontre et j’avais essayé de détendre l’atmosphère. Pour moi le premier pas était fait. Je ne dis pas qu’on allait devenir les meilleurs potes du monde mais bon. On pouvait quand même essayer d’enterrer la hache de guerre et se comporter en adultes civilisés non ?
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   19/5/2016, 20:41

En sentant la main de son paternel venir toucher sa tête, le petit Aie était sorti tout seul. Il n'avait pas eu mal, Castiel n'ayant fait ce geste que pour la forme, mais … Bah voilà ! Pour un mec qui jamais ne s'est pris de tape sur les doigts ou quoi que ce soit s'y rapportant, ayant eu une mère qui jamais n'a levé la main sur lui alors que bon sang, il l'aurait largement mérité … C'est que le Castiel la, depuis qu'il était arrivé à New York, depuis qu'il était arrivé dans sa vie semblait bien rattraper le tir. Certes, ça ne faisait que la deuxième fois qu'il lui en foutait une, et jamais des violentes, mais bon, ça choque quoi ! Limites les coups qu'ils pouvaient s'envoyer avec Alby ça le perturbait moins ! Même ceux qui laissaient des bleus ! Alors pendant que son père l'engueulait quelque peu, Dorian avait adopté la pose du gosse pas content, mais qui veut sauver les apparences quand même. Les priorités. Les bras alors croisés, sourcils froncés, il avait affiché sa tête de boudeur en regardant ailleurs. Les passants, les murs, le chien assis devant eux, le tout entre coupés de temps en temps de petits coups d'oeils dirigés vers son père. Quand il parla de trop materner Alby, il avait ensuite tourné la tête vers lui, faisant preuve d'un bel exemple de mauvaise foi :

- C'est n'importe quoi, je ne le materne pas !


D'abord ! Non il niait remonter la couverture sur lui pendant la nuit. Il niait toujours faire attention à lui dans ses gestes, du moins autant que possible. Il niait avoir des attitudes trop protectrices, trop exclusives avec lui. Mais en même temps, c'était pas ça aimer ? Prendre soin de l'autre ? Et puis, Dorian, faire dans la demi mesure … connait pas. Il décroisa les bras ensuite en voyant Serena bouger, ayant quasi oublié sa présence avec tout ça. Il la regarda de haut, littéralement, alors qu'elle alla se mettre à genoux à cotés de son chien. Bah c'est bien, elle sait ou est sa place au final. Brave petite bestiole qui … De … pardon ? Relevant un sourcil en arquant l'autre il avait tourné la tête vers Castiel.

- Tu sais de quoi elle parle la ménopausée ?


Oui bon, pas la peine de lui faire les gros yeux comme ça ! Mais sérieusement … d'ou elle parlait de vol de nourriture ? Qui était supposé gronder son clébar ? Son père ? C'est avec un air blasé que Dorian regarda Serena se lever et se mit à parler. A causer de sa vie … A parler sans jamais s'arrêter ! Au fur et à mesure ou elle leur racontait son histoire à la con avec sa bouffe, Dorian avait de plus en plus relevé son sourcil.

* Mais … mais …. mais ta gueule pour voir? *


Ahurissant. Voila qu'ils parlaient de l'embrouille qu'ils avaient eu, de trucs sérieux, Castiel tentait un peu d'apaiser tout ça, et voilà qu'elle leur causait de son chien ! Ah bravo fifille tu veux un bonbon peut être pour avoir réussi à dompter un animal ? Non mais Dorian croyait rêver. C'était quoi son problème à cette meuf ? Complètement à coté de la plaque. A la fin de tout ça, de cet échange qu'il qualifiait d'insensé, Dorian avait braqué ses yeux sur elle. L'air ennuyé au possible. Mais soulagé quelque part qu'elle se taise enfin.

- Vraiment ? On parle d'un truc un peu …. un peu important, et tout ce que tu trouves à nous raconter, c'est comment ton chien est mal éduqué à venir bouffer à même les casseroles ?


Il n'y a que lui que ça perturbait ? En tout cas il ne comprenait pas comment Alby pouvait traîner avec des débiles pareils. Bien qu'il l'avouait il y en a eu des pires. Elle n'était pas méchante, pas mauvaise, juste bête. Voila tout. Il releva une main en faisant les gros yeux, détournant le regard, pour le poser ensuite sur son père, le tout avec un air hautain au possible bien entendu.

- Bon, j'ai rien à dire, tu fais ce que tu veux c'est clair, mais j'ai aucune envie de perdre mon temps ici en parlotes inutiles.


Son temps était précieux vous savez. C'est pour ça qu'il tapota tranquillement l'épaule de son père avant de lancer un dernier regard à Serena.

- Salut.


Comme ça, elle fera pas chier son monde à pleurer comme quoi Dorian ne l'aurait même pas salué et tout ….

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   24/5/2016, 08:40

Alors que Castiel était en train de faire la morale à Dorian – pour ce que ça serve on sait – ce devant Serena, voilà que celle-ci eu une réaction, une attitude assez inattendue. Un premier temps, il avait juste jeté un coup d'oeil en la voyant aller s'agenouiller auprès de son chien, lui causer et finalement, avait complètement tourné le regard vers elle. Hein ? De quoi ? C'était lui le monsieur qui devait gronder son chien ? Brièvement largué il tenta de comprendre le truc. Et puis déjà c'était quoi ce chien Caliméro ?

Heu ….

Les mots lui manquaient. Disons que la seconde d'avant, ils parlaient de ce qui avait bien pu se passer entre Serena et Dorian, le comportement de celui-ci envers elle, et voilà qu'elle parlait de chien et de punition de bouffe ? Non mais ma petite, elle était au courant la que Castiel essayait de rectifier le tir par rapport à son môme ? Comment voulez-vous qu'ensuite il lui fasse la morale quand elle avait ce genre de réaction ? Oh et le voilà qui continuait avec ses mots doux... Castiel lui fit les gros yeux en l'entendant avant de regarder de nouveau Serena. Bien la suite par contre, il avait complètement décroché. Cette histoire de vol de nourriture, de riz, puis d'engueulade. Ok, il avait compris un peu pourquoi elle parlait de vol tout à l'heure, mais ça avait quoi à voir avec tout ça ?

Ne serions-nous pas en train d'avoir une conversation parallèle ?


Par hasard ? Non mais il disait ça, il ne disait rien hein ! Alors même si la manière de le faire savoir de Dorian laissait à désirer, au moins ils étaient deux à ne pas avoir compris le délire la. Non mais le Castiel la, complètement largué ! Jusqu'ici, ce n'était pas le genre de Serena d'avoir ce genre de réaction. De réagir complètement à coté de la plaque, sans lien logique avec ce qui s'était dit juste avant... Non, il ne comprenait pas. Dorian non plus visiblement, et ça avait suffit à le gaver. Tournant le regard vers lui, il ne trouva même pas la force ou même l'envie de le réprimer quand à son petit ton condescendant. C'était sûr, ils allaient en reparler à la maison de tout ça, mais en privé.

Vas-y je te rejoins.


Il était clair qu'il n'allait pas planter l'un de ses mômes comme ça juste parce qu'il avait croisé quelqu'un qu'il connaissait. Alors une fois que Dorian l'eu saluée, à son tour, il s'était tourné vers Serena. L'air moins hautain que le blondinet, cela va sans dire. L'air perdu qu'il avait tout à l'heure le long de son récit sur son chien en moins.

J'y vais aussi, je vais vous laisser, toi et Sam.


Petit regard amical à l'attention du chien avant de regarder à nouveau sa maîtresse.

On se reverra de toute façon assez tôt, d'accord ?

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 515
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   4/6/2016, 12:12

La ménopausée allait te flanquer une baffe en plein visage ! Non mais sérieusement ! Ce gosse devait être adopté par Castiel ! Ou alors il n’avait pas dû être éduqué par lui ! Vu son comportement soit sa mère était une putain de peau de vache soit elle était trop chouhcouteuse avec lui et le laissais tout faire. Dans les deux cas ce gamin était antipathique à mort. J’essayais de prendre sur moi mais l’image de lui se faisant fracasser la tête contre une vitre ou un mur de brique m’enchantait de plus en plus. Je me redressais et fis un léger sourire à Castiel, un ombre d’ironie dans la voix, j’étais presque fière de mon self contrôle.

« Je préfère avoir des conversations parallèles et passer pour une folle que de continuer à discuter de la sorte avec ton fils ! »

J’espère qu’il ne m’en voudra pas pour cette remarque mais je commençais à me faire violente pour éviter de devenir… violente. Comment Albert arrivait à sortir avec un gars aussi hautain et terrible ? D’un autre coté pour supporter Dorian valait mieux être sympathique et avoir beaucoup de patiente. Et c’était le cas d’Albert. Heureusement pour Dorian il aurait fini vieux garçons avec trente-six chats à faire chier les infirmières dans une maison de retraite ! Je l’imaginais exaspérer les infirmières au point où elles ne venaient pas le voir quand il sonnait, du moins pas directement ! Étonnamment cette image me fit sourire intérieurement. Mais bon ne nous réjouissons pas de potentiels futurs problèmes des autres. Enfin heureusement monsieur grincheux s’en allait. Je hochais la tête en répondant doucement.

« Salut »


Je le regardais partir avant de soupirer et de fermer les yeux deux secondes. Je me tournais ensuite vers Castiel.

« Désolé. Il a …. Il a le don extraordinaire de me rendre folle de rage et de me donner envie de pleurer à la fois ! »

Je rigolais mais mon sourire était loin d’être aussi grande que d’habitude. C’est vrai que Dorian me mettait folle de rage, mais à chaque fois que nos entrevues se terminaient j’avais toujours une boule dans la gorge. je n'avais jamais vraiment pleuré, mais la boule était là. Enfin. Je fis un sourire plus tendre et sincère à Castiel, heureuse de voir qu’il voulait bien me revoir malgré son fils.

« Oui bien sûr ! »

Je fis la bise amicalement avant de laisser Sam dire au revoir à sa manière pour finalement faire un signe de main et traverser la rue en direction du parc le plus proche. Sam trottinant à côté de mo il réussit bien vite à me remonter le moral une fois libre entrain de courir partout, effrayant quelques pigeons pour finalement venir se mètre près de l’endroit où je m’étais installée.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 995
● Date de naissance : 11/11/1980
● Age : 36
● Originaire de : Moscou
● A NY Depuis : Février 2006
● Emploi/Etudes : Directeur d'une galerie d'Art
● Theme Musical : Ex's & Oh's
● Avatar : Misha Collins
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://stephanyhardy.deviantart.com/ https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/stephanie.hardy.00 https://twitter.com/https://twitter.com/St_Hardyz
MessageSujet: Re: Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]   7/6/2016, 11:18

Et bien et bien … Quelle journée ! Lui qui pensait flâner tranquillement, profiter d'un jour de libre pour aller refaire sa garde robe avec son gamin, voilà qu'au final il assistait à une scène surréaliste entre Dorian, Serena et lui même. Ah oui, et Sam bien sûr. Ne l'oublions pas. Que c'était bizarre quand même. La seule consolation qu'il avait c'était que Serena et Dorian n'avaient pas couché ensemble ! Désolé si ce genre de truc était déjà arrivé par le passé. Si Castiel ne se payait pas des trop jeunes, fut une époque, il semblait que Dorian aille de temps en temps voir des femmes plus âgées alors …. Fin bon. Pour l'heure, il était malgré tout rassuré de la tournure des choses. Parce que ça aurait pu être bien pire ! Dorian aurait pu se montrer encore plus insupportable et Serena répondre à ses provocations. N'y revenons pas !

C'est pourquoi il avait laissé Dorian s'éloigner un peu d'eux, sans chercher à le retenir. Préférant pour la peine saluer Serena et mettre fin à cette rencontre hasardeuse, mais pas chanceuse. Il adressa par la suite un petit sourire compatissant à Serena lorsqu'elle s'excusa pour tout ça, et parla d'une chose on ne peut plus évidente tiens.

Oui je sais un amour ! Tout le portrait de sa mère...


Le début de sa phrase était de l'ironie pure et dure. Il avait beau aimer son gamin, il n'était pas aveugle non plus. Et il savait parfaitement à qui il devait ça : Elise Von Wallenstein. La mère de Dorian. Si lui rendait Serena folle de rage avec l'envie de pleurer en plus, qu'elle rencontre cette peste et elle voudra se jeter dans l'Hudson river ! Bon après, on ne pouvait pas lui incriminer toute la faute non plus, mais il restait que c'était elle qui l'avait rendu ainsi. Bien que, Castiel avait l'impression que depuis l'an dernier, à son contact, il s'était un peu adouci. Bien sûr allez dire ça à Serena ! Il se garda de telles remarques. Elle et lui se firent la bise pour se dire au revoir, le russe lui adressant un dernier petit sourire.

A une prochaine fois alors, porte-toi bien. Et salut Sam, veille bien sur elle !


Pas certain que le chien ait totalement capté, mais qui sait ? C'est pas con les bêtes ! Ok, il y en avait qui pouvaient être réellement bêtes. Enfin, Castiel laissa Serena s'éloigner avec son ami à quatre pattes, puis décrocha son regard de la jeune femme, afin de se retourner vers Dorian, qui l'attendait plus loin. Bon, c'était reparti pour faire quelques magasins histoire d'aérer la tête blonde du jeune homme, avant de reparler de tout ça calmement.

......................................................................................................................................................

Castiel L. Wilde
Revenir en haut Aller en bas
 
Vous vous connaissez ? Et m …. [ Terminé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: Centre Commercial :: Clothes & Shoes-
Sauter vers: