AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   24/5/2016, 21:40

Nous sommes au mois d'avril. Les petits oiseaux chantent, il fait beau le soleil brille, le temps est beau, blablabla. Passons directement à ce qui vous intéresse, ce qui nous intéresse tous, soit, la vie merveilleuse de Dorian Wilde ! Et bien sûr que ça vous intéresse, faites pas vos timides. Coquins va.

Les deux mois passés furent riches en émotion. En aventures en tout genre aussi. Non, pas de nouvelle rupture entre le couple fou que formaient Dorian et Alby. D'accord il y eu bien quelques disputes, plus ou moins intenses ou graves, comme ils savaient le faire, mais rien qui n'aboutit à une telle chose. Champagne les gars ! Pour fêter leur premier anniversaire, ils s'étaient donc fait un tatouage, le symbole de l'infini contenant leur date de rencontre. Le lendemain, bien sûr Dorian l'avait montré à sa famille et ses amis. Les autres il s'en tapait. Alexis, fan de tatouage y avait été de trente six mille questions, trouvant ça hyper cool, limite en admiration. Et ouais petit. Son père, lui comme il s'y était attendu, s'était fait plaisir avec ses répliques à la con. « C'est quoi ? Ta date de péremption ? Ça explique des choses ! / Tu n'aurais pas préféré faire des petits traits sur ton bras pour chaque jour passé ? Tu sais comme dans les prisons... / Pourquoi tu t'es pas fais tatouer Leia plutôt ? » Ce genre de choses. Ses blagues à la con mis à part, il avait trouvé ça plutôt mignon. C'est du moins ce qu'il lui en disait. Quelques jours plus tard, il lui avait demandé s'il en avait parlé à sa mère. Haha.... Il ne comptait pas lui cacher dans le futur, mais de la à lui en parler directement, non, faut pas pousser. Ses potes avaient trouvé ça pour la plupart « trop cute », dixit les filles et Chase. Solange également. Il n'y eu que Nate qui eu plus de réticence, vu leur histoire haute en couleur, mais savait que de toute façon, c'était fait hein ! Donc si sur le moment Dorian n'avait pas eu mal lors de la séance, et qu'il le faisait bien savoir à tout le monde, ce qu'il s'était abstenu de dire en revanche, c'est que ça grattait sa mère cette merde ! Bien souvent, il était tenté de passer la paume de sa main dans son poignet pour soulager cette horrible envie de gratter. Il n'en fit rien, l'envie d'avoir un beau tatouage primait sur le reste, mais putain que ça démangeait ! Le pire dans cette histoire, c'est qu'Alby lui, ne semblait pas subir le même désagrément. Ou si tel était le cas il n'en disait rien. Il faisait chier avec son métabolisme rapide lui des fois. Autre aspect moins glamour, c'était de comprendre pourquoi on disait de garder un pansement les premiers jours. C'est qu'au début, l'encre, elle bave un peu quoi … Mis à part ça, que du bonheur ! Dorian faisait bien son malin avec, fier de la chose, fier de ce que ce tatouage symbolisait.

Au début du mois de mars, la semaine après l'anniversaire d'Alexis, Dorian avait effectué un voyage scolaire, ou plutôt un échange. Continuant ses cours dans une autre ville avec ses potes. Plus deux trois autres clampins pour les rôles de figurants. Sa semaine à Los Angeles s'était super bien passée. En compagnie de Brittany et Chase, ils avaient pu découvrir la ville, une seconde fois pour Britt. L'école la bas, comment se passaient les cours. Aussi la ville, ses rues, ses plages, tous ces endroits dans lesquels Dorian s'était aussi paumé, au grand dam de Chase et Brittany. Qu'ils se plaignent seulement ! Dorian était sûr que sans lui, ils n'auraient jamais trouvé ce restaurant sympa ! … Et tout plein d'autres endroit classes ! C'est pas sa faute, le touriste qui vivait en lui avait prit le dessus tout du long, c'est tout. Tout du long, il avait régulièrement appelé Alby pour lui raconter ses journées, lui envoyant des messages, des photos. De la ville, d'eux trois ici ou la, de la plage. D'un endroit ou d'un autre en disant qu'il fallait qu'ils y reviennent tous les deux. Quelques petits selfies, des photos de sa bite, bref, rien de plus normal. Autant dire, qu'après cette semaine de séparation, il fallu bien s'adonner à des retrouvailles en bonne et due forme. Autre chose vint alors pendant le mois de mars. Quelque chose dont ne parla pas Dorian à Alby. Pas l'envie, pas l'occasion d'en parler, il ne savait pas. Quoi ? Oh et bien, Evelyn, la cause de nombreux soucis entre eux, était morte. Et encore, il l'avait apprit quand son père lui avait dit qu'il souhaiterait s'absenter et voulait s'assurer que ça ne dérangeait pas les garçons de jouer les baby sitter pour Roy pendant ces deux jours. Sinon, il n'en n'aurait rien su.

L'autre événement marquant était plutôt un projet qui très sérieusement se concrétisait. Pour ne pas dire que c'était bon, c'était décidé en fait. Peu après leur anniversaire, Alby et Dorian étaient allés visiter un appartement, qu'une amie à la mère de Tyler – ou Dorian ne savait plus trop quoi – sous louait. Étant en période à jeter des coups d’œil de ci de la pour voir les annonces, ce fut leur première visite. N'y allant pas en terrain conquis au contraire d'Alby qui, Dorian était sûr, s'y voyait déjà, il ne pouvait qu'avouer que l'appart lui plaisait beaucoup. Le style loft, avec de grandes fenêtres, un bel espace à vivre, mais la chambre séparée. Au premier coup d’œil, Dorian avait énormément aimé. Et puis, il était quand même du genre à marcher au coup de cœur, à prendre rapidement des décisions. Le quartier aussi lui plaisait, il y avait beaucoup de choses qui allaient positivement. Mais malgré tout, il avait ensuite parlé à Alby. Qu'il devait en vrai, en parler à sa mère. C'était bien de faire voir à Castiel le tour du truc et tout, pour qu'il donne son avis et plus important son accord. Mais dans le lot, Elise avait elle un atout non négligeable. Elle travaillait dans l'immobilier. De luxe, et en Allemagne, mais quand même, elle savait des choses, des détails à voir, des aspects à ne pas négliger pour confirmer ou infirmer ou non un choix.

C'est donc comme ça qu'un jour, Dorian s'était décidé à l'appeler pour lui en parler. Forcément, il s'en était douté, elle ne sauta pas de joie à l'autre bout du fil. Mais ne péta pas de pile comme il aurait pu le redouter. A son immense soulagement. Il lui raconta ensuite calmement que leurs recherches les avaient amenés à un appart qui leur plaisait, qu'ils avaient déjà visité, et qu'il aurait aimé avoir son avis sur la chose. A distance, c'était un peu compliqué, mais elle accepta tout de même. Dorian aurait dû aussi s'en douter, hors de question pour elle que, on cite son « fils chéri ne croupisse dans un taudis indigne de son nom ! » Et c'était pas Dorian qui le disait. C'était maman. Toc. C'est à coup de plusieurs photos prises lors d'une seconde visite, d'une vidéo aussi, qu'après un nouvel appel, passé en la présence d'Alby cette fois, ou de ce qu'elle voyait, les lieux semblaient corrects. Elise avait bien entendu reconnu ne pas connaître le marché de l'immobilier américain, ou de très vagues notions, mais de ce qu'elle avait vu, de ce qu'ils lui en racontaient et tout ça, pour elle, ça semblait être une occasion intéressante à saisir. Hé, ils avaient la bénédiction d'Elise ! Enfin, pas totalement, mais elle n'était pas contre et trouvait l'appartement convenable. Il n'en fallait pas plus pour lancer les choses. Castiel lui, avait de suite accroché. Il avait fait trois fois le tour, pour s'assurer que tout était ok, avant de donner lui clairement sa bénédiction. Pour cet endroit en tout cas, puisque pour le projet en soi, ils l'avaient déjà.

C'est donc plein de projets dans la tête qu'ils arrivaient au mois d'avril. L'emménagement était forcément le premier. Important, il y avait en vrai plein de détails à régler la dedans. La question de l'emménagement en lui même. Voir s'il y avait des trucs à régler la dedans par exemple. Et puis les meubles ! Lesquels prendre ? Et penser pour Dorian à comment aménager tout ça ? Très important aussi, s'entendre quand au dressing et puis tous les trucs de geek d'Alby. Il était clair depuis longtemps que l'un comme l'autre avaient besoin de place pour ces trucs la. Ça allait promettre ce truc on vous le dit ! Tout ça cependant, même si ça se précisait sérieusement, ils avaient un autre projet. Et ouais, rien que ça !

Celui ci en revanche était prévu réellement depuis plus longtemps. Noël à vrai dire puisque c'était le cadeau d'Alby pour Dorian, un séjour dans un SPA près de Toronto. Et ouais rien que ça. Voyez-vous, Dorian était gâté par son mec, vous avez vu... Encore une fois, Dorian l'explorateur était ravi de ce voyage à venir ! Et c'est on ne peut plus heureux, de la chose qu'une semaine à l'avance il avait commencé à faire sa valise. Sous les yeux d'Alexis qui ne comprenait pas pourquoi il la faisait si tôt. Pff ! Péquenaud, il ne pouvait pas comprendre lui qui s'il n'était pas la s'habillerait à la mode des gueux ! Plus les jours passaient, plus il avait hâte d'y être. Espérant au passage que ce voyage soit un peu plus calme que le précédent entre Alby et lui …. La veille de leur départ, Castiel les emmenant à l'aéroport, ils mangeaient donc chez les Wilde. Lors du repas, son père avait affiché un petit sourire avant de leur dire qu'il avait un petit cadeau pour leur voyage. Il s'était levé de table et était revenu leur tendant un paquet cadeau chacun. Ce qu'il contenait ? Un Tshirt chacun. Avec celui pour Dorian d'inscrit dans le dos « If Lost, return to Jagger » et pour celui d'Alby « I am Jagger ». Voila voilà... Forcément, Castiel s'était marré comme un glandu, Alexis avait vivement approuvé l'idée en disant que ça pouvait être très utile. Mais qu'ils étaient bêtes !

Avec tout ça, l'excitation d'un nouveau voyage, de passer du temps avec Alby exclusivement, Dorian n'avait pas beaucoup dormi cette nuit. Les gesticulations d'Alby n'aidant pas trop. Le lendemain, c'est à peu près frais qu'il s'était levé, allant se préparer pour ce voyage. Après avoir mangé un morceau, bagages en main ils quittèrent l'appartement. Et non, bande de mauvaises langues Dorian avait juste une valise ! …. Elle faisait le double de celle d'Alby, mais une seule. Une fois leurs valises chargées dans la voiture de Castiel, celui-ci les guida jusqu'à l'aéroport. Pas de sommation de sa part à bien faire attention, à faire gaffe aux gens, ou des trucs comme ça. Juste de bien s'amuser, rien d'autre. Il les accompagna un peu à l'intérieur de l'aéroport, juste histoire de guider un peu Alby pour commencer par la ou il devait aller. Ne prenant même pas la peine d'expliquer ça à Dorian, autant pisser dans un violon. La, il les laissa, leur souhaitant bon voyage. Commença donc ce petit passage ennuyant, à aller enregistrer leurs bagages. Attendre. Faire la queue. Entre temps Dorian qui râlait sur les gens au passage, manière comme une autre de s'occuper. Aller jusqu'au bon guichet pour s'enregistrer eux même. Passer le temps, manger encore un truc, boire un café. Aller aux toilettes pour Dorian et se perdre au passage, paniquant au bout de dix minutes à ne plus retrouver Alby avant de se décider de l'appeler pour lui dire qu'il ne le trouvait pas. Alors que lui le voyait tourner en rond depuis tout ce temps … Aller ensuite vers l'embarquement et passer l'étape du scanner. Blague vaseuse de la part de Dorian à Alby, demandant s'ils allaient avoir des fouilles approfondies. Après, passage aux douanes, a contrôler les papiers. Et le passeport allemand bien rempli de Dorian. L'occasion pour lui de montrer à Alby les lieux qu'il avait déjà pu visiter, histoire de passer le temps à faire encore la queue. En effet, il y avait des blagues pourries à faire sur cette histoire de queue, mais comptez sur Dorian et son humour louche pour s'en charger. Toujours la quand il faut. Et c'est donc au prix de quelques heures d'attente, de vagabondage dans les allées qu'enfin, Alby et Dorian purent embarquer dans l'avion, enfin posés l'un à coté de l'autre prêt à partir pour visiter le pays des caribous, du sirop d'érable et du hockey. Hé quoi ? Vous ne pensiez pas échapper aux clichés comme ça, si ? Décidément.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   24/5/2016, 23:28

Avril. Déjà avril putain ! C’est fou comme le temps passait à une de c’est vitesse ! Durant ce temps il c’était d’ailleurs encore passé pleins de truc entre Dorian et moi. Rien de bien fou non plus, pas de séparation du moins, mais tout de même. Pour ne citer que les grandes lignes il y avait eu la découverte du reste de notre entourage de notre tatouage. Le plus important pour moi était bien évidement l’avis de ma mère. Si elle avait facilement accepté le premier sans forcément être emballé par le fait qu’il était clairement adressé à Dorian. Logique en même temps vu que c’était son prénom qui était tatoué. Non je veux dire par là par le fait qu’avec nous deux vu qu’on ne savait jamais de quoi demain était fait ma mère craignait que je puisse regretter mon tatouage. Au final le deuxième avait été accueillir de la même façon, bien, la crainte en moins. Bah oui, ayant déjà un tatouage à la gloire de Dorian, foutu pour foutu ce n’est pas une deuxième qui allait changer grand-chose ! D’ailleurs petite parenthèse dans tout ça pour dire aussi que j’avais fini par remettre la main sur des photos de mon père ou on voyait bien ses tatouages pour les montrer a Dorian. Et en effet, on ne jouait carrément pas dans la même catégorie ! Chose qui était très, très bien de l’avis de ma mère. Si elle aimait les tatouages de mon père, pas pour autant qu’elle souhaitait que je me repeigne de la même façon que lui. Et ce connard de Dorian qui se marrait en lui disant qu’il n’y avait pas à s’inquiéter vu comment j’avais chouiné pour notre tout petit de rien du tout. Vendu va !

Par la suite, toujours en rapport avec ma mère il y avait aussi eu le dossier appartement qui avait été mis sur la table. Plus tard malgré tout. Le temps pour moi de prendre contact dans un premier temps par l’intermédiaire de Tyler avec l’amie de sa mère. Celle qui avait un superbe loft a loué. Celle-ci partant vivre à l’étranger pour au moins deux ans cherchait quelqu’un à qui sous louer son appart, de préférence qui pourrait s’engagé a resté le plus longtemps possible, de confiance pour les loyers et qui allait prendre soin de son appartement. Alors forcément, deux étudiants, qui voulaient tester pour la première fois la vie en couple, deux garçons (dans le sens les garçons ne sont pas doués pour l’entretien), on ne brillait pas forcement au premier abord. Mais bon par la suite, situations de papa et mamans exposé, le fait aussi que malgré tout au final on vivait déjà presque ensemble, plus le fait de m’être fait salement houspillé par Dorian comme si j’étais un gros dégueulasse parce que j’avais une micro tache sur mon t-shirt, le fait de m’houspiller encore une fois à me dire de frotter mes pieds sur le paillasson avant d’entrer, de ne pas toucher les vitre, … avait fini par la convaincre de notre sérieux. Oui de celui de Dorian surtout. Le fait est qu’après quelques visites, pour ma part très emballé et m’y voyant déjà dès la première, les choses semblaient se concrétiser. Et si le passage demande d’avis auprès de maman Dorian ne m’avais pas spécialement emballé, me ramenant à notre conversation sur sa mère a notre anniversaire, le plus dur fut sans doute d’en parler à la mienne …

Si Dorian avait bien proposé de m’accompagner, venir avec moi pour me soutenir au moment où j’annoncerais à ma mère notre désir de vivre ensemble, j’avais refusé, estimant que c’était à moi et moi seul de lui dire en premier lieu. Après une journée de cours ou la veille j’avais dormi chez Dorian, j’étais donc rentrer chez moi, bien décidé à faire part de mon désir à ma mère. Lui dire franchement les choses sans crainte ni rien. Tel un homme un vrai ! C’est ainsi que j’étais rentré chez moi, cherchant ma mère un instant avant de la trouver dans la cuisine. Me plantant devant elle, la tête haute à lui dire que j’avais quelque chose d’important à lui dire … Maiiis Jveuuux Vivreee avec Dorianneuuuuh !!! Le tout en chialant comme un gros gamin oui. Le visage rouge, les yeux plein de larme, la morve au nez et on vous passe le détail du filet de bave. Ah bah non en fait …… Dix minutes plus tard on était dans le salon, ma mère assise dans un fauteuil et moi-même assit sur elle, en travers, en position fœtal a continué de reniflé la larme à l’œil, ma tête contre son épaule, a baragouiner que je voulais vivre avec Dorian mais que je ne voulais pas la laissé seule, ma mère tentant de me rassuré de son côté à me dire que tout irait bien pour elle et qu’il fallait que j’aille de l’avant si c’était ce que je voulais. Quand même légèrement l’impression de me faire jeter dans cette histoire. De partout en plus vu que quelque jour plus tard quand Dorian était venu à la maison, sans que ma mère ne lui raconte comment je lui avais annoncé la chose, un grand merci à elle. Elle avait tout de même demandé à Dorian s’il se rendait compte que de temps à autre je risquais de tomber malade. Et cet enfoiré qui commençait à dire qu’il faudrait peut-être attendre juin voir juillet pour s’installer ensemble. Ouvrant alors les négociations avec elle pour qu’elle me récupère ou ne vienne s’occupé de moi quand ce jour arriverait. Bande de saloprie va …

Ah entre temps il y avait aussi eu le départ de Dorian a Los Angeles c’est vrai ! Une période horrible pour moi ! Même si Dorian m’appelait tous les jours, m’envoyait des messages, des photos et tout je n’étais pas tranquille. La crainte comme je lui avais exposé qu’il puisse rencontrer quelqu’un, faire un écart. Ou tout simplement la ville ! Qu’il la trouve mieux que New York, l’école aussi et décide d’y resté. Non vraiment si je faisais bonne figure au téléphone il me manquait énormément. Dans la semaine d’ailleurs il m’était arrivé de partir instinctivement à l’appartement de Dorian. C’est une fois devant la porte que j’avais réalisé la chose. Et foutu pour foutu j’avais frappé à la porte avant que Castiel ne vienne m’ouvrir, me trouvant là une mine de chien battu. Aux dernières Castiel n’en avait pas parlé à Dorian. Le fait qu’il m’avait laissé rentrer. Que j’avais passé la soirée a porté un pyjama de Dorian. Mangeant de la glace devant la télévision avec Roy de lover contre moi alors qu’on partageait un plaid devant le dernier Avengers que je voyais pour la 37e fois au moins. Et oui. Même pas suffisamment le moral pour monter faire une partie avec Alexis, c’est dire mon état ! Autant dire que le retour de Dorian fut, a son grand bonheur, traité comme le retour du messie. Et de la fin d’abstinence aussi oui.

Puis nous voilà a aujourd’hui ou presque. A cette période de notre vie du moins. A devoir prendre l’avion pour notre voyage près de Toronto que j’avais offert a Dorian pour noël. Ah ce voyage autant dire qu’il m’avait bien fait chier ! Enfin c’est que voulait faire un cadeau aussi parfait que possible a Dorian j’y avais passé beaucoup de temps à tout préparer. A tout réservé, voir les détails et tout. Autant dire que le jour J on avait juste à avoir nos valises de prête et tout le reste du séjour était millimétré ou presque. Du moins, a par une catastrophe climatique et ne parlons pas de malheur, aucun imprévu ne devrait nous surprendre ou poser problème.

Vu que le jour du départ c’était Castiel qui nous menait à l’aéroport, on avait donc passé la nuit chez eux. Bah oui. On n’allait quand même pas demandé à ma mère de nous amener. Si depuis son accident elle remontait sans problème en voiture, qu’il lui était arrivé de conduire à nouveau quelque fois, ce n’aurait pas été cool pour elle d’avoir Dorian plus tendu qu’un string, a accroché férocement sa ceinture tout en faisant sa prière. Même si dans son trip de « la malédiction Jagger » il serait donc censé être le survivant (quoi que, étant trois dans la voiture ça changeait peut être la donne !) il n’empêche que je l’imaginais ainsi, ayant de ce genre de réaction. Mais bref, passant donc la soirée chez les Wilde, j’avais pour ma part était très amusé le cadeau de Castiel. Oh moi aussi j’approuvais parfaitement l’idée ! Quand je parlais tout à l’heure d’imprévu qui pouvais subvenir durant notre voyage ! Et bien pour le sens de l’orientation totalement pourri de Dorian j’avais paré au truc en installant une application de tracking sur son téléphone. Comme ça du mien, je pouvais le suivre à la trace. Bien évidement ce n’était que pour durant notre séjour. A notre retour à New York j’allais bien entendu désactiver la chose. Mais vu qu’on partait tout de même dans un autre pays, ça me semblait non négligeable comme sécurité.

La nuit précédent notre envole j’avais pour ma part dormi comme un bébé. Me souvenant vaguement avoir fait un rêve ou j’étais monté sur le dos d’un caribou et que celui-ci c’était mis à faire des embardé dans tous les sens. Mise a par ça, j’avais très bien dormi. Le lendemain je m’étais réveillé tranquillement, passant les vêtements que Dorian m’avait préparé la veille ne voulant pas que je débute nos vacances avec un de mes sweat comme je l’avais prévu. Soit s’il veut. Et après un déjeuner léger pour ma part (pancakes, céréales, tartines de beurre de cacahuète) nous voilà a quitté l’appartement familial pour prendre la direction de l’aéroport.

Et oui ! Alors pourtant que j’avais pris l’avion pour la dernière fois mais pas la première en septembre, j’avais oublié à quel point c’était chiant un embarquement ! Devoir se pointer à l’ avance. Patienté pendant des heures. Faire je ne sais combien de fois la queue. C’était long. Enfin pour moi qui étais assez patient dans ce genre de cas ça allait. Non ce qui rendait la chose longue c’était les plaintes de Dorian à râler que ça n’allait pas assez vite. Sur les gens. Dorian quoi. Après je comprenais parfaitement son impatience. Moi aussi j’avais envie qu’on en finisse, pouvoir prendre l’avion et qu’on puisse enfin commencer nos vacances.

Et enfin la libération ! L’embarquement qui commençait. Avec seulement un petit peu plus d’une heure et demi de vol, les vacances se rapprochaient à grand pas ! Après un dernier control les billets, vous voilà à monter dans l’avion, gagnant nos places en laissant Dorian choisir de s’il voulait hublot ou couloir, m’en moquant un peu pour ma part. En route pour les vacances !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 11:03

Lorsque tous les passagers furent posés, petit moment d'attente le temps que l'avion ne décolle enfin, direction le Canada pour tout ce beau monde. Forcément, avec un si court trajet, ça passe très vite. Le temps de faire les guignols à se mettre à leur aise, d'avoir droit à une boisson pendant le vol, ça fait vite passer le temps. Ça plus aussi le film qu'ils diffusaient dans l'avion. Rien de très intéressant selon Dorian, qui lui, avait préféré tenter de soudoyer Alby pour qu'ils s'envoient en l'air dans les toilettes de l'avion. Ce fut un échec, mais patience, ils n'en n'étaient qu'à leur premier voyage. Qu'il attende un peu de voir un plus long trajet, ou même un trajet de nuit, et la, il passera de nouveau à l'attaque. Mis à part ça, le voyage en avion s'était très bien passé. Pas de problème, rien, pas de gens qui font chier dans l'avion. Il y avait bien un gosse au tout début qui s'était mis à chouiner, un peu plus loin devant eux, mais ça va, il s'était vite calmé. Rien qui ne nécessite de râler. Le vol d'effectué, ils purent descendre à l'aéroport, et aller doucement se diriger, en faisant une nouvelle fois la queue pour faire vérifier leurs papiers. Il n'y avait plus qu'à prendre une fois de plus leur mal en patience pour passer cette nouvelle étape, et ensuite aller chercher leurs valises. A attendre prés du plateau tournant ou petit à petit les valises des gens défilaient, petit à petit. Ainsi, ils purent choper l'un après l'autre leur bagage respectif, et enfin se tirer de la.

Une fois leurs valises de récupérées, direction l'agence de location de voiture de l'aéroport afin de récupérer celle réservée par Alby. En tout cas, avec ce voyage, l'esprit prévoyant de celui-ci l'avait un peu surpris. En bien. De base Dorian, pour les voyages qu'il avait fait une fois plus âgé, sans parents, mis à part réserver un endroit ou dormir, le reste, c'était en free style le plus total ! A la limite voir les coins à voir mais pour le reste, ne rien prévoir et voir sur place. Bien sûr Alby n'avait pas tenu un carnet non plus avec marqué dedans l'heure à laquelle chaque activité devait être faite, quand baiser et tout ça. Ne poussons pas. A l'agence, ils récupérèrent les clés une fois quelques détails de réglés et de papiers à signer. Puis récupération du véhicule. Pour Dorian, monsieur l'habitué à des voitures de luxe tout autour de lui, d'avoir face à lui un modèle plus modeste … ça changeait. Après tant qu'il pouvait y mettre sa valise et que ça roulait de toute façon, il ne comptait pas l'acheter. Et ensuite, direction le spa. Dorian laissa Alby prendre le volant. Il n'était pas fatigué du tout, mais monsieur, estimant que c'était son cadeau de Noël à la base, que c'était à Alby de l'y emmener tel le gentilhomme qu'il était. Et qu'il fasse pas genre, Dorian l'avait vu marmonner quelque chose qui ressemblait à princesse.. Devant eux, un petit trajet les attendait pour rejoindre le spa en question.

Et enfin, les voilà arrivés sur place ! Une fois sortis de la voiture, valises en main, ou plutôt roulant sur leurs roulettes pour celle de Dorian, ils s'étaient rendu à la réception pour s'annoncer et qu'on les amène à leur chambre. Un employé vint vers eux, les invitant à le suivre. Un ascenseur, quelques étages et de portes passées, il ouvrit la porte afin de les laisser entrer en leur souhaitant un bon séjour, leur laissant les clefs qu'Alby récupéra. Dorian le suivit dans la pièce, un air ravi sur son visage en découvrant leur chambre.

- Pas mal pas mal ...


S'était exclamé Dorian en avançant dans la pièce. Dans l'entrée sur la gauche, ce qui ressemblait à une penderie. Qui ne pourra jamais contenir ne serait-ce que la valise de Dorian. A droite une porte ouverte qui laissait voir la salle de bains. Dorian y jeta un bref coup d'oeil en avançant. De toute façon il aura le temps de voir ça après. Il relâcha sa valise une fois arrivés réellement dans la chambre, dans laquelle, il y avait vraiment tout ce qu'il fallait. Un large lit sur la droite. Qui au passage fit penser à Dorian que pour leur futur appart il leur fallait au moins ça. Une commode de l'autre coté, une télévision, des fauteuils, une jolie décoration, tout le bordel, bref, les lieux étaient pas mal. Puis il s'était tourné vers Alby, un air réjoui sur le visage !

- Hé, ça y est trésor, on est en vacances !


Leurs vraies premières vacances du moins. La maison du lac, c'était celle d'Alby ( bon parti va ). La les voilà encore ailleurs, juste tous les deux. Espérons avec un peu moins de drames que la fois dernière, et d'ailleurs, n'y pensons pas ! Profitons juste.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 13:17

Vu la rapidité du vol, le trajet c’était fait assez court, nous permettant de nous reposer sans s’ennuyer non plus. Enfin se reposer, une fois les agressions de Dorian passé à vouloir absolument qu’on aille s’envoyer en l’air dans les toilettes. Même pas sûr qu’il se soit rendu compte du regard en coin que nous avait lancé la petite mamie assise devant nous. Et même s’il l’avait vu grande chance qu’il s’e foute totalement contrairement à moi. Mais non pour ma part, risqué de se faire surprendre, débarqué à l’aéroport comme deux gros pervers et risqué de foutre nos vacances en l’air c’était hors de question ! Une fois le vol terminé, j’étais tout de même bien content de pouvoir me dégourdir les jambes mais surtout très excité de voir nos vacances commencé petit à petit. Encore un petit passage des papiers, récupérer ma valise et la maison portative de Dorian et pour finir la voiture que j’avais loué. Qui dit Canada dit voiture tout terrain. Surtout pour rejoindre l’hôtel ou j’avais réservé et qui se trouvait en pleine campagne. On ne le sait pas forcément mais dans ce pays, sorti des grandes villes, les routes ce n’étaient pas forcément ça. Alors au grand drame de Dorian, nous voilà avec une voiture adapté aux conditions du pays. Parlant de ça d’ailleurs, des conditions, il faisait tout de même nettement plus froid ici qu’a New York. Si chez nous le mois annonçait déjà l’été avec des températures allant jusqu’à 26°c par moment, ici les maximal touchaient furtivement les 15°c. Bon après, après avoir passé un hiver avec des températures en négatif à frôler limite l’air glacière ça va, on était rodé.

Direction donc l’hôtel ou j’avais réservé nos vacances. Celui-ci ce trouvait a une petite heure de route de Toronto. Et oui ça m’avais fait rire d’entendre Dorian me dire de prendre le volant même si c’était prévu. Monsieur n’avait pas le luxe de sa berline alors il lui fallait au moins son petit chauffeur pour remonter le niveau. Mais pas de souci. D’autant plus que s’il est vrai qu’a New York Dorian se repéré étonnement bien en voiture, j’avais un peu peur que s’il prenait le volant ici on se retrouve au Québec …

Et nous y voilà ! Une petite heure de route après, nous arrivions enfin à notre hôtel, là ou commençait vraiment nos vacances. Valises en mains, petit passage à la réception pour nous annoncer et être mener jusqu’à notre chambre. Devant celle-ci, l’employé de l’hôtel pris congés, me laissant nos deux clefs avant de partir et enfin la découverte. Tout de même, après être entré dans la chambre, a observé les lieux plus ou moins en détail, j’étais soulagé de voir que ça correspondait bien à ce que j’avais vu sur le site au moment de réserver. Quand je l’avais fait il n’y avait que de bons commentaires sur le site mais quelques jours après noël, plusieurs mauvais étaient arrivé, critiquant les chambres et leur entretien. Au final peut être était ce juste des concurrents ou une mauvaise période avec un mauvais employé. Là tout semblait bien propre et parfait. Mais dans tout ça c’était surtout Dorian que je regardais, comme pour m’assurer que son cadeau de noël était à la hauteur de ses exigences. Ça semblait être le cas pour le moment, chose qui ça aussi me soulageais pas mal. Le suivant jusque dans la véritable chambre a couché, je le regardais avec un grand sourire. Oui en effet nos vacances commençaient enfin.

- T’es content ? Ça te plaît ?

Avais-je demandé en m’approchant de lui, posant ma valise à terre avant de passer mes bras autour de la taille de Dorian. Oui j’allais encore l’entendre râler que c’était l’évidence que ça lui plaisait, qu’il fallait que j’arrête de m’inquiéter et tout mais c’était plus fort que moi que de vouloir en avoir la confirmation, la certitude. Mais bon passé l’inquiétude, il y avait quand même quelque chose de plus important à faire la tout de suite. Bougeant mes mains sur Dorian, j’avais été posé mes mains sur ses hanches, allant en même temps poser mes lèvres sur les siennes, commençant alors à l’embrasser gentiment, tendrement, tout en le repoussant un peu, le suivant tout durant jusqu’à le faire buté et tombé sur le lit en le suivant dans sa chute. Prolongeant encore un peu se baisé de façon un peu plus approfondi, j’avais ensuite relevé mon visage pour le regarder avec un sourire, lui volant un nouveau baisé avant de roulé sur le lit et de m’asseoir au bord tout en attrapant les brochures qu’il y avait sur la table de chevet.

- Alors dans l’hôtel il y a le spa avec hammam, sauna, piscine et tout le truc. Ils font aussi des massages ! J’en ai réservé un pour nous deux demain en fin de matinée. Il y a aussi un haras pas loin ou on peut faire des balades à cheval. Tu sais en faire ? Moi j’en ai fait qu’une fois gamin mais j’avais bien aimé. Oh puis y’a aussi une réserve de loups pas très loin que j’aimerais bien aller voir aussi. Et le restaurant de l’hôtel a un chef trois étoiles ! Ça va être super bon !

Donc oui comme dit, il y avait des choses importantes à faire comme voir tout ce qu’il se faisait ici et comment on allait occuper nos vacances avec toutes ses activités !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 14:02

Alby s'étant rapproché de lui, Dorian lui avait adressé un sourire. Tant pour sa question que ses bras de passés autour de lui. A son tour il avait relevé ses mains, les posant à ses épaules avant de pousser un petit soupir.

- Bien sûr que ça me plaît. Relax ! On est tous les deux dans la chambre d'hôtel d'un pays étranger, forcément de base tu étais bien parti.


Donc la chambre, les lieux étant bien, forcément ça roulait pas mal. Qu'il se rassure, en ce qui concerne les lieux il était ravi. Bien sûr ils n'avaient encore rien vu, juste la base, la ou ils allaient dormir, mais certainement pas passer leurs journées non plus. C'est néanmoins avec entrain qu'il ira découvrir tout ça, allant dans ces contrées inconnues pour voir du pays tel la Lara Croft qui sommeillait en …. Euh non ! Tel le Nathan Drake qui sommeillait en lui ! Voila, il voulait dire ça. Parfaitement. Et pour être franc, même si Alby avait loué une chambre pourrie, même si Dorian était clairement habitué au luxe, ça lui aurait été aussi. Un peu d'aventure ça ne fait pas de mal ! Ses yeux posés sur lui, Dorian sentit ses mains bouger sur lui et ses lèvres venir gagner les siennes. Alby trouva sans mal une réponse à son baiser, pendant que Dorian suivit sagement le chemin qu'il lui faisait gagner sentant vite le lit contre ses jambes, et rapidement, s'y faire allonger, sans la non plus, y résister d'aucune façon. Ses bras passés autour de son cou, Dorian rouvrit doucement les yeux en sentant les lèvres d'Alby quitter les siennes. Souriant à son tour en voyant le sien, mais bien vite, râla doucement en voyant qu'en fait Alby se cassait de l'autre coté du lit, le plantant la. C'était sympa tout ça, il était obligé d'arrêter ? Mais … Bon. Tant pis, ce n'est que partie remise de toute façon. Avec un petit soupir résigné, Dorian s'était redressé pour glisser sur le lit afin de rejoindre Alby qui s'était mis à lui faire un petit exposé sur les choses possibles ici. Pour l'aspect spa de la chose, il avait bien compris que ça comportait tout ce qu'un hôtel spa digne de ce nom comporte. Le sauna lui faisait du coup pas mal de l'oeil. Après tout, c'est bon pour la peau, pour le corps en général. Il eu un petit « hum » approbatif quand Alby lui dit avoir réservé un massage pour eux demain. Ok bon, demain on perdra Alby quoi. Possibilité de faire de l'équitation, et d'aller voir une réserve de loups, qu'Alby souhaitait faire aussi. Dorian avait simplement hoché la tête, partant pour tout ça. De toute, quand il s'agit de visiter et découvrir un pays, il pouvait y avoir une dégustation de cafards qu'il y serait. Après, qu'il les mange vraiment, c'était une autre question. Puis Dorian avait tourné la tête vers Alby, la tête un peu penchée en avant et un sourcil relevé, un petit air amusé sur son visage.

- Dis surtout que la première chose que tu as regardé dans les hôtels, c'est la qualité des repas.


Pas à lui quoi ! Plus amusé qu'autre chose, Dorian avait relevé une main dans le dos d'Alby pour l'y poser alors que l'autre avait prit l'une des brochures présentes pour la regarder à son tour.

- Et le cheval, j'en ai fait, jadis, donc, normalement ça ira si on se fait une sortie.

Quand même il parlait à un gros bourge dans l'âme hein … Il ne l'était pas que du coté paternel, mais maternel aussi. Alors oui, il avait eu l'occasion de monter quelques fois à cheval. Mais il y a des années, et vu que c'était pour le loisir et pas pour apprendre réellement, il n'avait pas développé un niveau de fou, c'est normal. Enfin c'est pas lui qui ira hurler à la vue d'un cheval. Rigolez pas, il y a des gens comme ça.

- Tu veux commencer par quoi la dedans ? Ou plutôt, tu as prévu de commencer par quoi ?


Lui demanda Dorian en regardant une autre brochure. Une visite dans les alentours ? Marcher ? Un truc à l'hôtel ? Aller à Toronto ? Quoique vu qu'ils venaient de se farcir déjà avion plus trajet jusqu'ici, pas certain qu'Alby ait une folle envie de remettre ça aujourd'hui.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 21:15

Une brochure sur l’hôtel en main, j’avais tourné ma tête vers Dorian, pinçant mes lèvres l’air pas content et d’accord avec ce qu’il venait de dire mais affiché derrière cela malgré moi un petit sourire.

- Nianiania … Non c’est pas la première chose que j’ai regardé d’abord ! …

Non mais pour qui il me prenait sérieusement ? D’abord j’avais regardé les activités proposé dans le spa, après j’avais regardé les photos des salles de bains et douches des chambres et seulement après tout ça je m’étais renseigné sur la bouffe ! Non mais il me prenait vraiment pour un ventre à patte. Enfin, pas vexer ou quoi pour deux sous malgré tout, j’enlevais ce faux air mécontent de mon visage pour juste gardé mon sourire à sentir la main de Dorian dans mon dos.

- Ok, cool ! Faudra demander à la réception comment ça se passe si on peut réserver par eux ou quoi.

Pour la balade à cheval, ça pouvait être sympa ! Bon j’avoue, l’idée de voir Dorian l’ami des bêtes pommé en pleine forêt m’amusais assez. Mais ça mise à part, oui ça pourrait être sympa de faire une petit balades à cheval même si ce n’était que d’une heure ou deux. Voir un peu les alentours du coin et tout. Après tout le canada était aussi connue pour ses paysages. C’était l’occasion d’en voir d’une façon plus ou moins original. Pour un gars de New York en tout cas ça l’était.

- Hmmm je sais pas. A vrai dire j’ai rien prévu de spécial pour aujourd’hui vu que je me suis dit que les plus de deux heures de trajet nous auraient un peu crevé et donc qu’on se la jouerait cool.

Entre l’avion, ses temps d’attentes, la route en bagnole … Je pense que j’avais imaginé le truc à nous imaginer un peu fatigué et donc à ce contenté de défaire nos bagages et faire le tour de l’hôtel et du coin … Enfin d’abord, les priorités.

- Enfin pour commencer on pourrait peut-être aller manger ! J’ai trop faim à avoir juste mangé des cacahuètes dans l’avion …

Et puis comme ça on pourrait juger de ce repas trois étoiles ! Héhé …

- Et après piscine ! Toi pour éliminer tout ça en nageant et moi posé sur un transat pour digérer !

Krkrkr ! Bah quoi ? Avec mon métabolisme je n’avais pas besoin de faire du sport pour perdre ce que je mangeais. Même en faisant rien je n’arrivais pas a gardé alors … Et pas que Dorian avait besoin de perdre quelque chose non plus, gros comme il était avec les trois miettes qu’il picorait mais c’était juste histoire de le faire chier un peu.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 22:03

Pas convaincu que ce ne fut pas la première chose qu'il avait regardé, Dorian s'était contenté de garder un sourcil arqué. Tant qu'il n'en n'aura pas la preuve, vous savez …

- Très certainement à mon avis.


Qu'il faudra passer par l'hôtel pour réserver. Pas la réception même, mais il y avait toujours un endroit prévu à cet effet dans les hôtels touristiques pour réserver ces choses la. Vu que c'était généralement en partenariat avec l'hôtel, vous voyez. Et puis ce serait cool de se faire une sortie comme ça. Ça changerait de celles dont ils avaient l'habitude de faire à New York. A la maison du lac ( nom non officiel ) ils pouvaient bien se promener, faire de la barque pour aller jouer les chasseurs de fantômes, mais à moins qu'Alby nous dompte un cerf, c'était compliqué de faire ça. Dorian avait ensuite reposé la brochure qu'il tenait en main pour tourner la tête vers Alby qui lui parlait un peu de ce qu'il avait prévu ou non pour aujourd'hui. Rien de spécial alors. Dorian avait approuvé. Il n'était pas fatigué le moins du monde, mais l'idée de simplement passer le reste de la journée à glander, à découvrir l'hôtel était pas mal et lui plaisait. Il approuva donc d'un petit signe de tête l'idée pour la suite.

- Des cacahuètes, mais tu as mangé comme un porc ce ma.... Non rien oublie.


Dorian se traita lui même d'idiot pour la peine. Il ne disait pas le contraire lui aussi commençait à avoir un peu faim dans toute cette histoire. Mais lui, n'avait pas bouffé comme l'avait fait Alby au petit déjeuner. Mais comme dit, c'est d'Alby dont il est question alors, l'étonnement n'était pas de mise. Ah ouais tiens, aller se faire un petit saut à la piscine était pas mal comme idée. Cependant pour la suite de ses mots, avec son sous entendu pourri, Dorian avait adressé un regard à la fois mécontent, et aussi un peu effrayé. Attendez ça voulait dire quoi ça ? Qu'il avait grossi ? C'est ça hein ? Vas-y qu'il dise de suite qu'il a de la cellulite tant qu'on y est ! C'est donc avec un air de drama vexée que Dorian s'était relevé, la tête haute.

- Pfff ! A croire que t'a pas bien regardé mon corps de rêve !


Râleries mises à part, il était quand même partant pour aller manger. Laissant leurs valises dans la chambre, refermant celle-ci derrière eux, ils se rendirent vers le restaurant de l'hôtel. Guidés par les soins d'Alby, mais est-il réellement nécessaire de le préciser. La bas, forcément ils croisèrent d'autres vacanciers. Comme le lui fit remarquer Dorian, au moins ici dans ce climat on ne voyait pas la différence de bronzage pour savoir si les gens venaient d'arriver ou non vu la couleur de la peau. Ici, ça passait inaperçu, et pas la période pour prendre le soleil. Le repas ? Bon, très bon même, Dorian l'avouait sans mal. Il raconta à Alby que, malgré tout, dans les voyages qu'il avait pu faire, il y avait eu aussi de bons restaurants, selfs et compagnie, ce que vous voulez, mais aussi de bien mauvais. Il se souvenait de la déception en étant gosse, d'avoir choisi un dessert qui était magnifique, beau comme tout, coloré, bref, parfait pour jadis ses yeux de petit enfant innocent ( blague ) et la déception ultime quand il avait goûté à ce truc en fait immonde, à la texture horrible... Il n'était pas non plus trop difficile comme mec mais quand même ! Heureusement à l'époque il avait pu compter sur sa mère qui s'était démerdée pour lui obtenir un truc à manger digne de ce nom. Et ouais ma gueule. Enfin voilà, ils passèrent un petit moment bien sympathique à goûter la nourriture présente et à discuter entre eux de choses et d'autres, mais surtout pour le moment de leurs vacances présentes. La base.

Après s'être copieusement remplis la panse, pour Alby du moins ( tiens, nouvelle précision inutile ), ils s'en retournèrent à leur chambre. Dans l'optique d'aller rejoindre la piscine afin de nager un peu. Ou pour Môssieur j'ai un corps de rêve sans bouger le petit doigt, de glander sur un transat. Pfff ! Encore une fois pfff ! Sauf que de retour dans la chambre, naturellement, ils ouvrirent leurs valises pour récupérer leur maillot de bain respectif. En ayant ouvert sa valise, Dorian s'était dit que tant qu'à faire, il allait déjà ranger au moins les fringues qu'il avait sorti pour les mettre déjà dans la penderie de la chambre, comme ça c'était fait. Il avait mit la plupart de ses fringues quand il eu récupéré son maillot. Problème étant, il ne pouvait pas non plus laisser sa valise ouverte comme ça, à moitié vidée, ses affaires à moitié rangées ! C'est comme ça qu'il en profita tout simplement pour vider sa propre valise. Pas la peine de le presser, Dorian n'allait pas en démordre avant d'avoir terminé.

Ceci étant fait, ils purent se rendre enfin du coté de la piscine. C'était pas mal le coin franchement ouais. D'autres personnes avaient semble t-il eu la même idée qu'eux, mais ça allait. Les lieux étaient grands, il y avait plein de choses à faire, alors malgré le monde, ils n'avaient pas l'impression de se marcher sur la tête. Après un passage dans les vestiaires pour s'y changer, notre charmant couple était allé direction la piscine, allant pour la part de Dorian, directement piquer une tête. Tant qu'à faire. Rapidement, il remonta à la surface, jetant ses mèches blondes en arrière. A la façon pub pour shampooing en effet. Et il tourna ses yeux vers Alby :

- Et elle vient la crevette ?


Dans son milieu naturel, rempli de chlore ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   25/5/2016, 23:13

Après un repas des plus satisfaisants pour ma part, en même temps pour me décevoir … nous voilà donc à rejoindre la chambre pour récupérer nos maillots de bain, les serviettes étant normalement fournies par l’hôtel. Et si pour ma part cette tache consistait à simplement soulever un pull et deux jeans pour trouver mon graal, pour Dorian c’était une autre histoire. Mon maillot en main et valise laissé tel quel, je m’étais retourné pour voir que dans sa recherche Dorian en profitait pour ranger quelques vêtements. Bon, bien. L’attendant donc patiemment je m’étais assis sur le lit en le regardant faire, pas du tout traversé par l’idée d’en faire de même en rangeant mes affaires dans la commode de la chambre vu qu’à l’évidence la penderie allait lui être réservée. Mais une fois que monsieur eu trouvé son maillot, le voilà qu’après une petite seconde d’hésitation … et bien il semblait décidé a finalement tout ranger. Petit soupir de lassitude de poussé, je m’étais alors allongé sur le lit, prenant mon portable pour flâner dessus le temps que la fée du logis ne finisse son ménage. Vont être surpris au service d’entretien quant à notre départ la chambre sera plus propre qu’a notre arrivé !

Enfin bref ! Mary Poppins ayant par je ne sais quel miracle réussit à tout rentrer dans la penderie, nous pouvions enfin poursuivre nos plans qui était d’aller glandouiller a la piscine. Petit passage pour aller passer nos fameux maillots de bain, plaçant nos vêtements dans des casiers, nous voilà au bord de l’eau. Enfin carrément dans l’eau pour Dorian vu que celui-ci c’était directement jeter dedans alors que pour ma part j’avais été récupérer non loin des serviettes, allant les poser sur des transats, eux même pas bien éloigné de là ou Dorian remontait à la surface.

- Deux minutes je joue à toi.

Aller chercher des serviettes, s’approprier des transats, c’était un truc de maman ça non ? Serviette bien allongé sur les chaises longue, histoire que personne n’essaie de nous les piquer sous prétexte que ça ne se voyait pas qu’elles étaient déjà occupées, je m’étais ensuite dirigé vers le bord de l’eau, là où était Dorian, venant dans un premier temps d’asseoir au bord, les jambes dans la piscine.

- Oh elle est super bonne !

En même temps piscine d’hôtel et donc forcément chauffé, ça ne risquait pas d’être froid. Mais au moins ce n’était pas trop chaud non plus. Bref on n’était pas là pour parler de la pluie et du beau temps réguler. Prenant appui sur mes bras, j’avais donc fini de me glisser doucement dans l’eau jusqu’à y être entièrement en passant la tête sous l’eau et remontant rapidement. Secouant à mon tour mes cheveux même si forcement de façon moins classieuse que Dorian.

- On fait une longueur ?

Histoire qu’il élimine son repas et moi mes os ? Non blague à part en fait je n’avais pas attendu la réponse de Dorian, déjà parti dans mon crawl pour arriver de l’autre côté de la piscine. Hé ! Tous les jeux sont bon a gagné ! Pas de pitié !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 00:31

- Tu joues à moi ?

Dorian le regarda faire, mais ne saisit pas. En quoi étaler des serviettes sur les transats était jouer aux mecs classes ? Ou était le glamour ? La virilité ? Le style ? Le sex appeal ? Étrange garçon, vraiment … Soit, Dorian le laissa faire mumuse, et s'était un peu rapproché du bord quand Alby s'était rapproché lui aussi pour mettre un premier temps ses jambes dans l'eau. Et un peu d'eau aussi dans le cou ? Il était mignon. Mais ouais elle était bonne. Heureusement en un sens, pour un hôtel digne de ce nom avoir une piscine ou on se les pèle, moyen ! Vous auriez déjà entendu râler Dorian. Ou bien il n'aurait rien dit, prenant sur lui juste pour qu'Alby se les pèle à son tour. Ensuite, il aurait râlé. La tête hors de l'eau, il regarda Alby venir à son tour se glisser dans l'eau, s'y immergeant avant d'en ressortir. Sympa le secouage de tignasse à la Royal Canin. Un sourire en coin, il l'écouta lui proposer de se faire une petite longueur. Ouais pourquoi pas c'est pas comme si de toute façon ils allaient pouvoir faire du patin à …

- Héé !


Fallait lui dire que pour Alby, une longueur c'était égal à se faire la course ! Le temps de râler, de protester que la crevette filait déjà devant lui. Rapidement il réagit pour aller nager à sa suite, tentant de le rattraper en nageant à son tour. Malgré ses longues jambes et ses longs bras, Alby arriva devant lui. Pas de beaucoup, mais devant. Alors forcément :

- C'est pas du jeu t'es parti en premier ! Je t'aurais démonté sinon ! Et pas comme t'aimes !


Il râlait, mais pas méchamment de toute façon. A force, il prenait l'habitude de perdre face à Alby sur les jeux, les défis aussi des fois. Et si à chaque fois il trichait comme la … Pestant, il se contenta ensuite de lui envoyer de l'eau à la figure. Rabattant ses cheveux en arrière par la suite, il souffla un coup en se tenant dans l'eau, s'écartant un peu du bord qu'ils avaient atteint en nageant, pas bien loin d'Alby de toute façon.

- Et au fait, tu retournes à la salle avec Dean et Tyler ces derniers temps ?


Ça faisait longtemps qu'il n'avait plus entendu parler de ça. Ni des petites courses qu'Alby faisait des fois. Si Dorian avait été d'un esprit bizarrement tordu, ou un semblable à Alby, il se dirait que ça y est il a trouvé un nouveau pote débile avec lequel y aller, avec lequel courir et tout ça, mais que craignant qu'une rencontre avec Dorian lui ouvre les yeux sur sa stupidité et ne lui fasse perdre un nouveau pote, s'était abstenu. Ça se tenait en un sens...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 01:29

Arrivé à l’autre bout de la piscine, j’avais eu le temps de sortir la tête de l’eau et de m’accroché au bord pour voir peu après, mais après tout de même, Dorian arrivé à son tour. Héhé ! Gagnant comme toujours ! En même temps, le jour ou Dorian me battra a un jeu, peu importe lequel, je demande à voir. Et si je souriais victorieux a écouté Dorian pesté tel le mauvais perdant qu’il était, mon expression c’était fait plus blasé sur la fin de sa phrase.

- Rage pas princesse, un jour toi aussi tu gouteras aux joies de la victoire !

Mais pas contre moi, ça jamais ! Ou seulement sur des questions sexe mais ça c’était hors concours et c’est tout. Pour le reste, c’était toujours moi qui gagnais et puis c’est tout ! Et puis oh ! Il m’avait déjà vu trèèès rarement perdre, il savait comment j’étais dans ces moments là. Il voulait vraiment en être la cause ? Enfin j’avais retrouvé mon sourire quand Dorian m’envoya de l’eau au visage, lui rendant gentiment la chose avant de me mettre dos au bord de la piscine, étendant mes bras de part et d’autre.

- On va courir parfois mais j’veux plus aller à la salle avec eux enfin surtout avec Tyler, c’est un gamin …

Gamin qui restait mon pote malgré tout mais pour sûr que je ne voulais plus faire de sport avec lui, trop dangereux ! Bon quoi ? Fallait plus d’explications peut-être ? Petit soupire en faisant ma tête de pas content un peu vexé.

- Mais la dernière fois qu’on y a été je l’avais battu la veille à un jeu ou à chaque fois c’était lui qui me battait donc forcément … j’me suis fait un peu plaisir à le faire remarquer …

Capture d’écran balancé sur tous les forums spé ou on se trouvait. Annonce en grande pompe dans notre fac. A pas arrêté de lui demander à longueur de journée s’il n’avait pas perdu un truc comme sa victoire. Des trucs du genre. Que de réaction tout à fait mature quoi. Je n’étais pas un gamin moi.

- Ils ont voulu me faire soulever de la fonte sauf que Tyler a été me foutre cinquante kilo de chaque côté et m’a laissé comme ça pendant plus de cinq minutes à me faire répéter que c’était lui le meilleur pour qu’il retire les poids …

Abruti va … Bon en même temps mon supplice aurait été moins long si j’avais accepté dès le début de dire que c’était lui le meilleur, à ne pas me reprendre avant qu’il est réellement soulever la barre et tout … malgré tout bonne patte et pas rancunier du moment qu’il ne me rappelait pas trop souvent ce moment humiliant je ne lui en voulais pas plus que ça. Juste que je voulais plus prendre le risque de faire du sport avec lui !

- Et avec filet de dinde ça se passe bien ? Holly. C’est comme ça que l’appelle Solange.

J’avais eu un petit rire, trouvant ça drôle même si au final, passé la jalousie des premiers jours je n’avais rien contre elle. Pour Solange avec qui je parlais régulièrement par l’intermédiaire de Facebook, se surnom était venu des suites ou elle m’avait accompagné une fois pour voir Dorian dansé avec Holly. Qu’à la fin de l’entrainement on avait été boire un verre tous ensemble et que s’en rendant compte ou non Holly avait passé beaucoup de temps à parler a Solange pour lui dire à quel point Dorian était un bon danseur, de combien ils apprenaient ensemble, qu’ils étaient un duo de danse symbiotique, sous entendant un peu d’une certaine façon que ça n’avait pas dû être le cas pour eux. Du coup depuis la meuf c’était devenue filet de dinde en l’honneur des bas résille qu’elle portait la fois ou on l’avait vu danser. Et même si je n’avais rien contre Holly … Bah c’était quand même cool de pouvoir évacuer ma frustration de la savoir si coller a Dorian durant leur danse.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 01:56

Rah ! Allez vous faire voir avec vos joies de la victoire et compagnie ! Pas besoin de ça quand on est beau gosse, c'est une victoire en soi. On se remonte le moral comme on peut, outre envoyer de la flotte chlorée en pleine figure de son mec. Qui lui expliquait que oui, il continuait de courir avec eux, mais refusait de retourner à la salle. Surtout avec Tyler ?

- Des troubles au paradis ?


Demanda Dorian un sourcil arqué. Pourquoi est ce qu'Alby disait que Tyler était un gamin ? Du dossier à faire partager à Amy ? En tout cas, il écouta son explication. Dorian eu retroussé un peu ses lèvres en levant les yeux au ciel. Merci il connaissait Alby et ses victoires modestes, et ce que ça voulait dire se faire plaisir à lui faire remarquer. Ou du moins se l'imaginait un peu. Il pouvait être un vil salopard quand il voulait lui ! Quand il s'agissait de jeux, c'était plus le même homme ! Un fou le gars ! Oh tiens … note pour lui même, et si combiner une nouvelle tenue sexy à la con et une partie de Twister, ça peut le faire ? Quoique, Dorian n'était pas tout à fait sûr en fait …. Il était plus sage de combiner un déguisement débile et de la bouffe. Ou de porter de la bouffe en guise de déguisement. Mais bref. Ou donc, ensuite, qu'avait fait Tyler ? Ok, c'est de son mec dont on parle et tout, mais quand même, Dorian eu un petit rire moqueur et amusé, s'imaginant sans mal la scène.

- Putain vous êtes tous des barges dans ton bahut !


Que des fous ! Il s'imaginait sans mal la scène n'empêche. Et comprenait ainsi mieux au passage pourquoi Alby ne voulait plus y aller. Dur pour quelqu'un avec un minimum de fierté de dire un truc pareil sous la menace. Avec Dorian, ils y seraient encore. Et il était au courant de comment Solange appelait Holly. Il se disait souvent qu'elle lui ressemblait pas mal sur certains points. Quand il s'agit de faire savoir aux gens qu'elle n'aimait pas quelqu'un, c'était pas par quatre chemins qu'elle passait.

- Vous êtes bêtes … Mais ça va ouais ça se passe. On apprends bien, mais un de ces quatre faudra qu'elle se calme un peu la fille ….


Le décoloré avait avancé un peu dans l'eau, venant s'appuyer contre le rebord, les bras croisés dessus et la tête tournée vers Alby.

- Je dis pas le contraire, elle se débrouille, mais elle fait pas le poids à coté de Solange. Si moi j'apprends cette danse sans elle, c'est parce que pour sa part, elle sait la danser et pas moi. D'une même manière qu'elle apprends une autre danse pour la danser avec moi.


Il voyait le délire ? Du coup, ok elle était sympa la Holly, mais il était évident que sa vraie partenaire de danse, officielle, c'était Solange et personne d'autre. Pour ça aussi qu'il dansait régulièrement avec elle. Qu'elle lui montrait ses progrès en Jive, et lui en Quickstep.

- On dirait pas comme ça mais c'est compliqué de trouver un bon partenaire de danse ! Quelqu'un du même niveau, et avec qui tu peux bien t'entendre. Alors la Solange, je la lâche pas !

Il était pas fou non plus ! Et puis il la savait aussi bien courtisée de son coté à ce niveau. Comme lui pouvait l'être c'est vrai. Et puis, en plus d'être une bonne partenaire de danse, elle était devenue une amie proche. Avec laquelle en plus Alby semblait bien s'entendre, raison de plus ! Ils prévoyaient de participer encore à des concours, mais avaient en tête plus particulièrement autre chose : simplement danser. Pour le plaisir, la base de la chose. Même si pour Dorian, ce ne fut pas le coup de foudre entre lui et la danse, qu'on se le dise. C'est venu petit à petit. Affichant une petite moue, Dorian réfléchit un bref instant.

- En fait on peut réutiliser ma phrase pour un autre type de relation : c'est compliqué de trouver un bon partenaire de vie ! Quelqu'un de même niveau avec qui on peut s'entendre, alors mon Alby, je ne te lâche pas ! …. Ouais en effet...


Il s'abstint d'ajouter un commentaire en plus sur la proximité des corps et tout ça. Ne créons pas une engueulade dès le premier jour quand même. La tête toujours tournée vers Alby, il lui demanda ensuite.

- Outre ta petite course et tes petits poids, tu n'a jamais été tenté par un autre type de sport ou d'activité physique ?


Clairement Dorian ne s'attendait pas à ce qu'il lui réponde qu'il rêvait en secret d'être un lutteur pro. Mais genre du paintball ou des conneries comme ça. Pour avoir testé quelques fois ces trucs, ça bouge croyez-le ! Et faisait mal au passage.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 03:09

A entendre le petit rire de Dorian, je l’avais regardé en plissant des yeux l’air mécontent. Il se moquait de moi et de ma mésaventure ? Il est ou le soutien oh ! Ah non apparemment c’était juste sur le potentiel de connerie dont on était capable de faire preuve.

- Pas plus que ça …

Pas plus que d’autres du moins. Enfin du moins je pensais. A par les fashionista de chez Dorian je n’avais pour tout dire pas vraiment d’autres points de comparaison. Enfin c’est vrai que niveau truc chelou on en tenait une bonne couche. Genre vous savez ces quelques vidéos qu’on peut voir sur le net de mec qui en plein cours se lance dans un petit porno sans faire attention que leur casque n’est pas bien branché ? Bien on a eu le cas une fois ! Mais c’était durant un devoir et c’était une prof qui avait eu cet accident … Et quand bien même l’affaire aurait pu s’arrêter là, après une semaine à devoir supporter de gentille moquerie et tout elle avait décidé de prendre sa vengeance. Projection sur écran géant ! Mais pas d’un porno. D’un accouchement en vue de face. Ah autant dire que suite à ça Dorian il avait ramé un moment pour réussir à obtenir quelque chose de moi …

Enfin pour en revenir à nos moutons, ou nos dindes en l’occurrence, j’avais affiché un petit sourire quand Dorian disait qu’on était bête avec Solange. Ça va ce genre de gentille bêtise ça m’allais. Puis ce n’était pas un secret qu’avec le temps je m’entendais très bien avec Solange. Ça restait la pote de Dorian avant tout mais le feeling passait bien quoi. Et quoi qu’il en soit, pour le cas d’Holly en revanche, celle-ci semblait un peu agacer Dorian. Krkrkr, bien fait filet de dinde !

- Et tu lui as dit ?

Qu’elle était gentille mais calmos ramoloss ? Le Pokémon oui. Que sa partenaire de danse principal ça restait Solange et tout ? Ça me semblerait étrange que Dorian, avec son franc parlait ne l’ai pas fait mais en même temps, pour avoir a de nombreuse reprise subit son franc parler je vous assure que ce n’est pas agréable à prendre dans la gueule. Et moi j’étais son mec ! Alors une personne lambda …

- Mais moi je ne comprends pas votre fonctionnement. Pourquoi vous vous apprenez pas mutuellement vos danses ?

Plutôt que de partir flâner avec le premier clampin qui passe comme dirait Dorian. Ça serait pas plus sympa de s’apprendre l’un l’autre la danse qu’ils métrisaient chacun de leur côté ? Enfin sur la fin de son explication, a dire qu’un partenaire de danse c’était comme un partenaire de vie ou un truc du genre, j’avais forcément eu un sourire, pas peu fier d’être le dit partenaire.

- Pff ! C’est juste pour les papiers !

Comme il me disait souvent. Enfin dans l’idée de si on devait se marier un jour mais l’idée restait la même. Et c’était dit pour rire ça tout le monde s’en doute. Détachant un de mes bras du bord, j’étais venue me tourné vers Dorian, jusqu’à être face à lui, reprenant prise sur le bord à côté de lui pour le fermer entre mes bras mais sans aller me coller à lui non plus même si nous étions forcement proche. Petite tête blasé a cette histoire de petite course et petite poids avant de réfléchir un peu plus à la chose.

- Baah … Non. Je n’aime pas trop les sports collectifs ou qui comporte des équipes.

Parce qu’on peut perdre putain !

- J’aime bien nager mais je n’aime pas trop le chlore, de façon régulière quoi.

Comme là en vacance ça va mais a devoir baigné dedans régulièrement bof.

- A San Francisco j’avais commencé un peu à faire du surf mais bon ici c’est moins cool.

Possible. Mais que de juin à septembre et encore. Puis même, c’était plus un sport de détente, pas que je me voyais faire régulièrement.

- La pêche je ne pense pas que ça rentre dans tes critères de sport même si ça en est un d’abord !

C’est mon papa qui l’a dit d’abord !

- Et à part ça … Je vois pas trop …

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 03:37

Dorian avait secoué la tête négativement. Non, il ne lui avait rien dit. Parce qu'elle ne l'avait juste pas fais chier avec jusqu'ici. Solange lui avait dit deux trois trucs sur elle, mais Holly ne lui avait encore pas dit en face ces choses la. Le jour ou elle voudra qu'ils dansent ensemble en dehors des cours, elle comprendra bien vite. Et pour ce qui est du fonctionnement qu'avaient Dorian et Solange, c'était simple pourtant non ?

- C'est pour gagner du temps.


Répliqua le blond sur le ton de l'évidence. Comme ça, ils étaient plus efficaces. Logique pas vrai ? En une heure chacun de leur coté ils pouvaient apprendre une danse différente alors que pendant une heure ensemble ce n'était bien sûr pas possible. Pas aussi longtemps, pas aussi calmement. Et comme ça, ils se rappelaient que c'était super de s'être trouvés tous les deux. Comme c'était super de se trouver un partenaire de vie. Pour les papiers oui ! Dorian le regarda avec un sourire amusé.

- Je ne m'en cache pas après tout, c'est clair depuis le début !


Et dans une autre vie, Dorian était sûrement une blonde à forte poitrine ayant épousé un riche milliardaire plus proche du cercueil qu'autre chose. Possible tiens, mais pas dans cette vie. Laissant bien sûr Alby se rapprocher de lui ainsi, il s'était un petit peu tourné à son tour vers lui. Pas donc de sport collectifs ou en équipe. Soit. Nager mais pas dans le chlore. Ouais il avait raison, c'est cool, mais c'est pas très bon pour la peau et les cheveux donc c'était pas plus mal de ne pas en abuser. Du surf, mais à New York c'était la galère pour en faire, ou était limité.

- Faut il vraiment ouvrir le débat …


Sur le fait que la pèche était un sport ? Ah ouais, excusez, Dorian oubliait souvent que de poser son cul sur une chaise pendant des heures à attendre qu'un merlan ne vienne mordre à un vers de terre dégueulasse, c'est sportif ! Hé ils devraient carrément ajouter ça aux jeux olympiques ! Les cons, pourquoi ils n'y ont pas pensé plus tôt ! Ou on va la ! Enfin.

- Donc, pas grand chose si on résume.


Vu qu'à chaque fois il y avait un truc qui n'allait pas aux yeux d'Alby. Dorian poussa un petit soupir en le regardant, cherchant un peu à son tour, avant de finalement hausser un peu les épaules.

- Au moins tu cours et tu baise.


Ça par contre ils pouvaient ajouter cette épreuve pour les jeux ! Dans ces cas la, il était certain que lui aussi irait embrasser la carrière sportive. Et en plus c'était bien payé ! Qu'attendons-nous ? On se le demande. Ce n'était pas pour aujourd'hui qu'ils allaient trouver une potentielle activité physique qui plaise à Alby. Pas bien grave, ce n'était pas comme s'il en avait besoin de toute façon.

- Tu as bien de la chance d'ailleurs, avec ton métabolisme à la con, parce que vu comment tu bouffes pour trois, d'autres seraient obèses pour moins que ça. Et avec toutes les merdes qu'il y a à manger aux Etats Unis ….

On mangeait tellement de merdes que les cadavres mettent moins de temps à présent à se décomposer, la faute aux conservateurs. Non, sans rire. C'était les nécrophiles qui devaient être contents. Pour dire qu'Alby avait donc de la chance.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 04:27

On en effet au final je ne voyais pas trop de sport qui pourrait me satisfaire. Et en même temps je n’en cherchais pas non plus. Moi simplement courir ça m’allait très bien. J’aimais bien ça même s’il est sûr que c’était bien plu agréable dans la chaleur de San Francisco que dans la froideur de New York mais bon les beaux jours revenaient ! Enfin d’ailleurs, parlant de courir, c’est vrai qu’à plusieurs reprise avec Dean on c’était dit que ça pourrait être sympa que de participé au marathon de New York qui aurait lieu en novembre. Bien qu’en ayant clairement aucune chance de gagné (quoi que) ni même d’arrivé dans les milles voir plus premiers arrivants (allez savoir ! avec de la volonté !) mais on se disait que oui ça pouvait être sympa d’y participé juste pour le symbole. Enfin pour autant, tant que ce n’étais pas fait, que ce n’était pas clairement prévu quoi, je préférais ne pas trop en parler. Et chassant cette pensé, j’avais eu un petit rire a la déclaration de Dorian, m’approchant pour déposer un furtif baisé dans son cou.

- Deux activités physiques tout à fait honorables pour la crevette que je suis.

Limite la deuxième activité me musclait et me maintenait plus en forme que la première. Enfin quand je ne m’en retrouvais pas au bord de l’arrêt cardiaque mais dans l’ensemble oué, c’était déjà du sport a haut niveau et sans doute largement suffisant pour moi. Et si j’avais à nouveau affiché un large sourire à entendre Dorian parler de mon métabolisme, bien que concevant celui-ci j’avais levé les yeux au ciel sur la fin.

- Aller ! Le vieux refrain sur la bouffe américaine …

C’est que j’y avais souvent droit à celui-là. De toute façon est ce que quelque chose sortant d’en dehors de l’Allemagne était assez bien pour Dorian ? Sa Moman comprise.

- Ne partons pas sur ce sujet, on va encore s’engueulé.

Parce que je persiste et signe, la bouffe américaine c’est la meilleure ! La plus diversifié ! Et non on n’avait rien volé à personne ! Tention gars ! Rappel toi qu’on ne rigole pas avec la bouffe et moi ! Et ça serait con de nous engueulé dès notre première journée de vacance.

- D’ailleurs j’y pense … Pourquoi l’autre jour … Quand tu étais sur Skype avec ta mère … Je l’entendais parler de vacances … Et de notre appart … A peu d’intervalle ?

Non je n’étais pas prise d’une soudaine crise de suffocation. Juste qu’entre chaque morceau de phrase je tirais sur mes bras pour me rapprocher de Dorian, allant l’embrasser à nouveau son cou, puis retendais mes bras avant de revenir à nouveau vers lui pour l’embrasser de l’autre côté. Et pour ce qui en était de ma question merci j’avais réussis à faire tout seul le chemin dans ma tête. C’était plus une façon détourné de demander pourquoi Dorian ne m’en avait pas encore parler et pour quand le cataclysme allait se produire. Pour le reste je la voyais venir, faire au moins une fois son petit tour de l’appart et passé le reste de son temps en ville avec Dorian.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 04:48

Mais Dorian approuvait totalement ! Ces activités étaient plus qu'honorables concernant Alby. Aujourd'hui du moins, parce que bon, les débuts étaient quand même laborieux. Disons ce qui est. La, c'était surtout le coté gauche d'Alby qui pouvait poser problème. Ça, à la limite on s'y fait. Tant qu'il se faisait mal à lui tout seul et qu'il arrêtait de se casser la gueule sur lui pour lui foutre des coups de boule – enfin, de tête, les autres pas de souci – et des coups d'autre chose dans sa tronche. C'est comme ça hein ! Et ouais parfaitement, encore le refrain sur la bouffe américaine ! Grasse et lourde, en plus volée à tout le monde ! Comme toute leur civilisation. La preuve il sortait quand même avec un gars qui avait un nom de famille à consonance allemande ! Et lui il se retrouvait avec un nom de famille anglais. Payez votre logique des fois.

- Ouais ça vaut peut être mieux.


De changer de sujet. De toute façon, un jour ou l'autre, Alby ira en Allemagne avec lui et se rendra compte à quel point ils leurs sont supérieurs, c'est tout. Y'a pas à chier ! Mais Dorian patientait avant que ce jour n'arrive. Et il arrivera. Fermant les yeux, Dorian avait senti les lèvres d'Alby dans son cou, entre coupant sa phrase par la même. Il avait au fur et à mesure légèrement penché sa tête d'un coté ou l'autre, pour lui permettre d'embrasser sa peau plus librement. Le tout en lui posant une question assez délicate.

- Hum … C'est pas toi qui voulait changer de sujet pour ne pas s'engueuler ? Très beau changement, j'applaudis.


Lui dit Dorian avec un petit ton moqueur et amusé. Et sujet suivant, ils allaient parler d'Evelyn c'est ça ? Non mais comme ça on sera bien quoi ! Blague nulle à part, une fois de plus, Dorian s'était à nouveau un peu tourné, laissant un seul bras sur le rebord de la piscine pour regarder Alby.

- On parlait simplement de la prochaine fois qu'on se verra. Que ce serait cool qu'elle vienne un jour lorsqu'on aura notre appart, qu'elle puisse le voir en vrai aussi.


Ça suffisait comme explication ? Ou il fallait plus de détails ? Oui ? Merde.

- Et que comme ça, ce serait plus fun qu'elle reste dormir … chez nous ?

A la fin de sa phrase, Dorian avait décroché un plus large sourire, tout en faisant les yeux de chat à Alby, clignant quelques fois des yeux. Avec sous l'eau, sa main qui était allée se poser sur lui, sur ses côtes. Ce serait chouette qu'elle vienne, dormir sur le canapé, non ? Lui en tout cas, trouvait cette idée merveilleuse. Et si ça ne suffisait pas pour faire passer la pilule :

- Après tout je la vois si peu depuis un an ! A deux reprises seulement ! Tu t'imagines toi, voir ta mère que deux fois pendant toute une année ?


Lui qui depuis le début ne tarissait pas déloges sur sa mère, Alby devait quand même bien se douter que, malgré ce mois d'Aout dont nous ne reparlerons plus, c'était des fois un peu dur pour Dorian de la voir moins souvent, voir si peu.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 05:18

- Hmm, l’engueulade dépend que de ce que tu as à en dire …

Avais-je répondu le ton un peu ronronnant en revenant une nouvelle fois embrasser son cou bien que quelque chose me disait qu’il ne le méritait pas. Et comme j’avais raison ! Si le début m’allait très bien ou au moins bien. Qu’Elise ne vienne passer des vacances à New York pour voir Dorian et tout ça, en profite pour voir notre appart naturellement. Mais ? Pardon ? De quoi ? Il le voyait mon pseudo sourire figé qui était à vrai dire plus proche du rictus nerveux qu’autre chose ?

- Dormir chez nous ? …

Genre chez nous chez nous ? Dans notre appart ? Appart qu’on n’avait même pas encore ? Oh raval le ton sourire à la con espèce de vendu ! Tes yeux de chat atteint d’un strabisme ne sont d’aucun effet sur moi ! Pas quand il s’agissait de ta mère. Et même pas la peine de tenté de m’amadoué avec ta pauvre main de traitre la ! Oh et que c’était petit ! Ce servir de ma relation avec ma mère pour se défendre.

- Et t’as prévu de dormir avec elle ? Non ? Alors pourquoi elle ne peut pas dormir à l’hôtel ? Raaah …

Mécontentement que je poussais en même temps que je me détachais du bord pour retourner me posé à coté de Dorian, sortant même de l’eau mais juste pour me rasseoir au bord de la piscine tout en regardant à nouveau Dorian. De haut ! Oui messieurs dames ! Et lâchant au passage un petit soupire, malgré tout compréhensif. Agacé, mais compréhensif.

- Je sais que c’est ta mère, je sais qu’elle te manque mais … Dormir à l’appart …

J’avais une fois de plus dis ça un peu en râlant, le ton lent et plaintif. Non mais bon quoi, ce n’était pas un secret que la mère de Dorian ne me portait pas dans son cœur, pas en tant que petit ami de son fils en tout cas alors me dire qu’on allait devoir passer plusieurs jours avec elle, moi compris du coup, a devoir faire gaffe à nos moindres gestes l’un envers l’autre dans notre petit cocon tout juste acquis …

- Et c’est pour quand ? … Que j’me trouve soudainement une convention de jeux vidéo ou un stage à l’autre bout du pays …

Sur que j’aurais aucun mal a trouvé un truc à faire sur les même dates. Et au besoin sur que ma mère aura besoin de moi à ce moment là. Un nouveau mari a enterré ou que sais-je. Hmm … Non ce n’était pas gentil ça. Petite baffe mental. Raah voilà ! A peine on parlait de sa mère et déjà j’en devenais méchant même envers la mienne ! Ma pauvre maman qui n’avait rien demandé n’a personne. Je l’appelais ce soir pour m’excuser tien. En fait dans tout ça, le problème n’était même pas la mère de Dorian en elle-même. Enfin si. Mais de par la discussion qu’on avait eue sur elle a notre anniversaire et qui en plus de me rester un peu en travers ne m’aidait vraiment pas à être enchanté à l’idée de la revoir et pire, de l’avoir constamment dans nos pattes.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 05:39

Bien, oui, dormir chez eux. Comme, rester dormir dans leur futur appart. Comment être plus clair ? Aie. L'idée ne plaisait pas du tout à Alby ! Il s'y était un peu attendu, ce pourquoi il n'était pas spécialement pressé de lui parler de cette idée.

- Mais bien sûr que non, pourquoi tu voudrais que je dorme avec elle ?


Il n'avait pas cinq ans non plus ! Et envoyer sa mère à l'hôtel, au lieu de l'accueillir chez lui ? Mais le fils indigne oui ! Et pourquoi pas proposer à Castiel de l'héberger hein ? Soyons fous ! Un peu mécontent de la réaction d'Alby, il le suivit du regard quand il alla se poser sur le rebord de la piscine. Dorian retourna du coup un peu en arrière pour s'en décrocher et lui faire face, les yeux relevés vers lui.

- Tu crois vraiment qu'elle, elle nous laisserait prendre une chambre d'hôtel le jour ou je te ferais visiter Berlin ? Tu penses pas qu'elle nous inviterais à la maison ?


Non mais honte sur lui, vraiment. Ok, Dorian savait bien qu'entre Alby et Elise ce n'était pas l'amour fou. Mais elle restait sa mère à lui. Certes il était venu ici pour retrouver son père, avait gagné une famille et bien plus, mais pas au prix de sa propre mère. Ça jamais. Bon, cependant, sa remarque sur l'idée d'aller chercher un autre truc à faire pendant qu'elle était la pour se casser ne lui plut que moyennement. Ce pourquoi il ajouta plutôt avec un soupir :

- Non mais laisse, de toute façon on en parlait juste comme ça, sans rien planifier réellement.


Alors évitons nous un autre drame. Il prit une petite inspiration avant d'aller mettre sa tête sous l'eau, la ressortant peu après, remontant une main pour dégager ses cheveux de ses yeux. A nouveau il regarda Alby. Un petit peu plus calme qu'avant, bien qu'il n'était pas énervé du tout. Un peu agacé par rapport à cette histoire, mais ça peut se comprendre non ?

- Mais ça me les casse que vous ne vous entendiez pas. Je sais qu'elle était de base mal partie avec toi par rapport à plein de choses, qui se sont passés. Elle a ses torts je le sais bien, mais … casse les couilles quoi.

Les opposés quand même. Castiel, c'était limite si Alby le confondait pas avec un vrai père pour lui par moments, et Elise, voyez ce qu'il en est. A croire que c'est des choses qui ne pouvaient pas se régler aussi rapidement qu'il l'aurait aimé.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 06:15

- Oh noon ! Bien sûr qu’elle nous inviterait à dormir chez elle ! Dans des chambres séparées. Fermé à clef.

Commençant ma phrase de façon un peu exagérer je l’avais fini de façon un peu sèche. Qu’il arrête de comparer ce qui n’était pas comparable. Et en plus oui. Dans l’hypothèse d’un voyage en Allemagne ou la mère de Dorian nous inviterait hypothétiquement à dormir chez elle, c’était ainsi que je voyais les choses se déroulé. Comme ça et avec de la fumer et des flammes passant sous ma porte dans le pire des scénarios. Parfaitement !

- ça a l’air pourtant plutôt bien planifié vu d’ici …

A en avoir déjà parlé entre eux sans même me demander mon avis. En fait c’était surtout ça qui me faisait chier. Qu’il prévoit de faire venir sa mère chez nous sans même me demander mon avis ou au moins m’en faire part sur le moment présent où ces projets se formaient. Et c’est ça va te noyer sale conspirateur ! Raah ! Voilà ! J’étais énervé. Dorian était énervé. Joyeuse vacance a nous vraiment ! Elle nous fera vraiment chier jusqu’au bout du monde sa mère ! Le regard tourné de côté a pesté un coup, j’avais reporté mon attention sur Dorian en l’entendant sortir de l’eau ou plutôt au moment où il avait repris la parole. On était d’accord sur un point, ça mère cassait les couilles à tout le monde ! Avec ou sans mon aide, demandez à Castiel il vous dira la même !

- Ah mais non ! Y’a même pas besoin de prendre en compte ce qui a pu se passer ou quoi avant ! Ça je veux bien passé outre ! Mais excuse-moi de ne pas être follement emballé à l’idée de devoir vivre un temps avec mon mec ! Et sa mère qui rêve secrètement de nous voir nous séparer pour que celui-ci aille engrosser la première fille qui passe peu importe le pédigrée vu que ça sera toujours mieux que moi !

Ça ! Ça c’était un truc qui cassait les couilles ! Comme quoi une fois de plus elle réussissait bien à foutre la merde entre nous même sans être là vu que j’étais en train de sortir mes jambes de l’eau, me redressant pour commencer a marché activement dans l’idée de faire le tour de la piscine et d’aller rager sur mon transat. Ah y’a pas à dire ! Vraiment forte la garce !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 06:31

Qu'on lui explique à un moment quand meme pourquoi Alby s'était mis à parler d'Elise, alors qu'il savait pertinemment que c'était l'un des sujets les plus épineux en ce moment ? Qu'on lui explique. Parce que voilà, Alby pétait sa pile en direct. Super ! Si tout du long de la tirade d'Alby, Dorian n'avait trop rien dit, sachant bien qu'il n'était pas en tort, pour la fin, il avait par contre ouvert la bouche dans une petite expression choquée.

- Pardon ?


Il venait de dire quoi comme connerie celui-la maintenant encore ? Sur toute la fin la. On sait que sa mère était pas réjouie à l'idée de leur couple et tout, mais Dorian ne l'imaginait pas pour autant qu'elle puisse rêver de tout ça ! Ni non plus que … enfin merde quoi ! C'était d'un n'importe quoi ! Il mit un bref instant à réagir en voyant Alby se relever pour tout bonnement se casser. Rapidement, Dorian s'était rapproché du bord à son tour, s'appuyant de ses mains dessus avant de se hisser hors de l'eau et de marcher rapidement à la suite d'Alby.

- Hé attends ! Ta mère est pas par la !


Lui dit-il d'un ton un peu moqueur c'est sûr, alors qu'il le rattrapait doucement. Ayant atteint sa hauteur, Dorian avait fini par tout simplement venir se planter devant lui pour lui barrer la route. D'ou il croyait s'enfuir lui ? Et il pensait vraiment que Dorian allait lâcher l'affaire ? Hein ? Le regardant dans les yeux, Dorian avait relevé ses mains à ses joues pour justement s'assurer qu'il le regardait bien dans les yeux. Non pas pour l'embrasser comme il le faisait habituellement.

- Alby … il y a eu tellement de choses fausses et débiles que tu viens de dire que je vais faire comme si je n'avais rien entendu.


Ça valait mieux pour tout le monde. Forcément Dorian était lui aussi agacé par cette discussion, de se rappeler gaiement que sa mère n'approuvait pas tout ça, malgré ses efforts la dessus. Mais putain, c'était leur premier jour de vacances, et il ne voulait surtout pas se prendre la tête avec Alby le dessus. A choisir, il préférait encore le débat sur la nourriture américaine et allemande. Mais pas ça.

- Je te le dis, on en discutait comme ça. Ne t'inquiète pas, tu ne risque pas un jour de la voir débouler sans prévenir. Ne parlons plus de ça pendant nos vacances, d'accord ?


Si elle pouvait se libérer davantage, venir plus, elle l'aurait fait soyez-en certain. Alors sauter dans le premier avion pour être aux premières loges de l'amour qui unissait son fils unique et un autre homme. Bof ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 07:08

Ah cette vague d’énervement à entendre sa remarque a la con sur ma mère ! L’envie de lui foutre une baffe oui ! Bol d’être encore derrière moi. Et oué on ne touche pas à maman ! Pas à la mienne en tout cas ! La sienne toutes la Tamise lui était passé sur le corps ! Castiel vous le dira ! Et continuant a marché d’un pas actif, voilà qu’un Dorian sauvage apparu. Petite tentative d’esquive vers les gauches, en vain, avant que celui-ci me pose ses mains sur mon visage, sans nul doute pour me faire le regarder mais manque de bol, il pouvait bien tenir mon visage mais pas mes yeux ! Et oué thug life je regardais toujours de côté et toc ! Et il m’énervé à dire une fois de plus que je disais des choses fausses et débiles. Non mais non ! Là tout ça c’était lui qui me l’avait dit à notre anniversaire ! Je l’avais pas inventé celle-là ! Ça avait suffisamment cassé le truc un petit moment !

Mais bon, mise a par sa blague a la con sur ma mère, je devais avouer que Dorian semblait faire un effort dans sa façon de me parler, le ton de sa voix, et à faire part aussi de son envie de ne pas se prendre le chou sur nos vacances. Surtout dès le premier jour quoi.

- Hmm … d’accord …

Avais-je répondu sans grande conviction. Pas sur le fait de ne plus parler de ça et nous engueulé du coup avec. Juste histoire de râler encore quelques secondes quoi. L’air toujours un peu boudeur, je me décidais enfin à regarder Dorian.

- N’empêche que ma mère elle est plus cool que la tienne !

Et sur plein de truc en plus ! Mais le plus important était que Elle elle acceptait notre relation, ELLE elle aimait Dorian même si c’était un garçon et que ELLE elle nous souhaitait une heureuse et longue vie ensemble ! D’abord ! Grognant encore un petit coup pour la forme, j’avais ensuite un peu secoué la tête pour faire en sorte que celui-ci ne me lâche puis avait été posé mon front sur son épaule.

- Hmm … Mais désolé … Mais c’est juste que ! … pff !

Rien à faire. Dès que je pensais a sa mère, ça m’énervais. Dès que je pensais le moindre truc à dire sur elle, c’était a risqué une embrouille. Bon le mieux à faire dans tout cas était sans doute de ne plus abordé du tout le sujet et puis voilà.

- J’veux une glace …

Pour me remettre de ses émotions. C’est qu’a m’énervé de la sorte j’avais surement perdu l’entièreté des apports de mon repas ! Si, si ! Et en plus ça allait être Dorian qui la paierait cette glace ! D’abord !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 07:57

Tant bien que mal Dorian avait retenu des remarques acides sur le fait de ne pas le regarder dans les yeux. De fuir la discussion, ces choses la. Alby la tête de mule dans toute sa splendeur. Ou quoique pas tant que ça. Il semblait qu'à son tour il ait décidé de faire quelques efforts. Merci, ce serait vraiment con de commencer des vacances par une engueulade au bord de la piscine. Ne nous refaisons pas un Atlantic City bis, par pitié. Sa mère était plus cool ? Même pas vrai ! Sa mère à lui était déjà plus grande, plus belle, plus classe ! Plus de chic, plus de répartie, plus de tenue, plus de prestance, plus de … Ouais bon on va arrêter peut être le jeu du qui a la meilleure maman. On était plus à la cour de récréation. Parce que si ça avait été le cas, tous se seraient fait dans leurs pantalon en voyant Elise débarquer. Et ouais bande de péquenauds. Laissant Alby encore faire sa tête de nœuds un moment, il relâcha sa tête suite à son secouage de tête, rabaissant ses bras le long de son corps. Quoique non, il avait remonté une main dans son dos quand Alby était venu poser son front contre son épaule. Tapotant doucement sa peau à ses mots.

- Je sais, je sais …


C'est pas grave. C'est comme lorsque Dorian pensait à tous ces gens vêtus de fluo, lui aussi ça l'énervait rien que d'y penser. Bien sûr que c'est comparable, pourquoi vous pensez le contraire ? Vous portez aussi du fluo c'est ça ? … Mouais. En tout cas, n'abordons plus ce sujet, pour le bien de tous. Dorian eu un petit rire, bref et discret à son envie de glace.

- Une seule ? Avec trente six boules j'imagine.

Dorian s'était ensuite séparé doucement de lui, captant dans ce geste le regard d'un autre vacancier sur eux. Petit clin d'oeil au gars avant de le zapper totalement en allant prendre la main d'Alby dans la sienne afin d'aller un peu se poser et que monsieur ait surtout sa glace.

L'après midi fut de suite plus calme sans évoquer le sujet Elise. Ils restèrent encore un petit moment à profiter de la piscine. Pas forcément tout le temps barboter dedans, mais rester aussi posés de coté sur les transats. Allant piquer une tête de temps en temps histoire de, ou qu'Alby ne se cherche encore une glace. Si à la fin de leur séjour il n'a pas vidé leurs réserves, il ne savait plus ce qui se passait. Une fois ayant assez profité de cet endroit, ils s'en retournèrent aux vestiaires afin de prendre une douche pour retirer tout le chlore. Forcément, Dorian en avait profité pour autre chose. Il s'était bien entendu rapproché d'Alby, sous la douche, venant près de lui à le prendre dans ses bras, et l'embrasser d'une façon assez explicite d'entrée de jeu, une main à sa joue et l'autre à sa hanche, le rapprochant de son propre corps. Le tout dans une attitude qui en disait long sur ses envies du moment, à bouger un peu son bassin pour se frotter au sien. Continuant un peu ce petit jeu avant de finalement se reculer et sortir gaiement de la cabine, l'air de rien. On avait osé se moquer de lui et d'un soit disant poids à perdre ? Ça se payait très cher, ça se payait... Après cela, ils s'en étaient allés errer dans les méandres de l'hôtel. Afin de découvrir un peu les lieux et les deux trois bars de l'endroit. Toujours bon à savoir, ce sont des points stratégiques, même si pour Alby, pitié pas d'alcool. Ils en profitèrent pour aller se renseigner sur ce qu'il en était des réservations pour faire une petite sortie à cheval, et d'autres activités que proposait l'hôtel. Et du coup, peaufinèrent tout ça, en accord bien sûr avec le planning de ministre qu'Alby tenait !

Avec tout ça, rapidement, le temps de rien faire, c'était à nouveau le temps de manger. Ouais, sérieusement. Pour être plus précis, le temps de remonter à la chambre, pour Dorian de quitter ses fringues dans lesquelles il avait passé trop de temps à son goût, se changer pour lui, rejoindre Alby sur le lit à envoyer quelques messages pour dire que tout se passait bien, envoyer une ou deux photos à la famille ou aux amis, et la, ce fut l'heure d'aller manger. Ayant eu confirmation tout à l'heure que le restaurant était ouvert pendant de larges horaires, autant dire qu'Alby, on l'avait perdu. Enfin c'est les vacances et lui aussi en profitait. Ce fut à son tour de pester contre Alby d'ailleurs. Empruntant l'ascenseur pour rejoindre le rez de chaussée, avant de descendre, Alby avait cru bon venir lui tâter le postérieur d'une façon insistante. Et puis vous connaissez Dorian et son aptitude à s'exciter rapidement... Le traitant à nouveau de ptit con, il s'était résolu à suivre Alby pour de nouveau manger. D'ailleurs heureusement que de base Dorian n'a pas un appétit d'ogre ou une tendance à manger juste pour manger, et qu'à coté il bougeait beaucoup parce que c'était ce genre de vacances qui avait tendance à vous faire rentrer avec des kilos en plus. Non pas pour lui. Le standing à tenir. A nouveau le repas fut à la hauteur. Et se déroula bien. Déroulé comme les jambes de Dorian sous la table qui s'amusaient à faire du pied à Alby de temps à autre, l'air de rien.

Un peu plus tard, les revoila montés à leur chambre. Dorian s'était posé sur le lit, allongé en travers sur le ventre, relevé sur ses coudes pour voir une brochure de l'hôtel.

- Voyons voir … On pourrait aller boire un truc au bar … Faire une promenade autour du spa … On dirait qu'il y a des chemins aménagés pour tiens …. Tu as une envie particulière ?

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 16:26

Mais dites-moi, il ne cherchait pas un peu la merde aujourd’hui le blond là ? Certes d’une bonne façon, bien loin de notre dispute à propos de sa mère. Mais déjà sous la douche a la sortie de la piscine, à venir contre moi. A m’embrasser de la sorte, me tenant dans ses bras tout en venant se frotter à moi. C’est qu’après tout ça c’était assez intéressant comme approche. Pas que j’avais en tête de faire quoi que ce soit ici, sous la douche, mais pourquoi pas rejoindre la chambre pour approfondir tout ça ? Hum ? Apparemment non vu que monsieur m’avait finalement délaissé comme si de rien n’était pour retourner à sa petit vie tranquille. L’enflure quand même ! Moi qui commençais a bien m’ambiancé dans mon petit coin là … Et qui m’abandonnait l’air de rien. Ça ce paiera ça mon petit grand !

Enfin, par la suite petite balade dans l’hôtel. A voir ce qu’il y avait à faire dedans mais aussi à l’extérieur comme ce projet de balades à cheval qui pouvait être sympa à programmer. Nous étions au final remonter dans la chambre histoire de se poser un peu. Pourquoi envoyer quelques messages, que la princesse mette sa robe du soir, tout ça tout ça. Profitant de ce petit moment de détente, un de plus dirons-nous, à être sur nos portables mais tout en caressant distraitement la hanche de Dorian pour ma part. Plus histoire d’avoir un contact qu’une idée précise derrière la tête. Et puis plus rapidement que je l’aurais pensé mais à ma grande joie vous vous en doutez, ce fut l’heure d’aller mangé. Tombait bien parce que je crevais un peu la dalle. Très bon tous ce qu’on trouvait ici mais vraiment ça ne tenais pas au ventre. Et dans l’ascenseur pour descendre, petite vengeance du sale coup que m’avais fait Dorian tout à l’heure sous la douche. A venir moi aussi le cherche un peu en passant d’abord ma main sur ses fesses plus furtivement qu’autre chose. Puis prenant plus prise à lui palpé avec plus d’insistance. A faire comme si je voulais le caresser plus intimement. Puis les portes de l’ascenseur c’étaient ouverte et j’étais donc sortie le plus naturellement du monde à le laisser dans la même solitude ou lui-même m’avait abandonné plus tôt.

Deuxième repas de pris dans cette hôtel, toujours aussi bon et à peine copieux pour ma part. A discuter de choses et d’autres mais principalement encore une fois des activités qu’on avait vu plus tôt et qui pouvais nous intéresser à faire durant nos vacances avec au milieu une nouvelle petite attaque sournoise de Dorian mais tout de même bien moindre que tout a l’heure. Ça va, il m’en fallait quand même beaucoup plus pour m’exciter. Je n’étais pas un pervers d’allemand moi, je savais me tenir.

C’est donc de retour dans la chambre après ce bon repas que j’avais fermé la porte derrière nous, quittant mes chaussures dans un coin de la pièce tout en voyant du coin de l’œil Dorian se laissé tomber sur le ventre et commencé à regarder les brochures en me proposant quelques activité à faire à présent. Ne l’écoutant au final que d’une oreille, j’avais pour ma part en fait déjà mon projet de soirée exposé là, sous mes yeux. Me laissant tomber doucement au-dessus de Dorian, le temps de prendre appuis d’un bras à côté d’un des siens, j’étais rapidement venu me couché sur lui, mon autre main à sa hanche et venant alors presser mon bassin contre ses fesses avec insistance, lui faisant ainsi par de manière plus explicitement de mes projets à moi tout en allant fondre mes lèvres dans son cou, a rapidement venir mordiller son oreille.

- Et si on restait ici plutôt ? Hum ? …

Disant ça, j’avais glissé ma main sur sa hanche pour la passer entre son corps et le lit, venant alors passer ma main sur son entre jambe. Lui prodiguant plusieurs caresse au travers de ses vêtements tout en ondulant lentement mais avec insistance mon bassin contre ses fesses, toujours à embrasser son cou ou son oreille. Après encore quelques caresses au travers de ses vêtements, j’avais remonté ma main à sa ceinture. Remontant ma main à sa hanche j’avais doucement tiré dessus pour le faire se creuser, retournant à sa ceinture pour commencer à défaire celle-ci, puis son bouton, puis sa fermeture. Glissant alors ma main dans son boxer pour reprendre mes caresses sur son membre mais a même sa peau cette fois. Continuant de venir onduler contre lui.

- ça te dirais pas quoi … qu’on entame enfin ses vacances comme il se doit ? …


Disant ça d’une façon assez langoureuse, je m’étais un presser plus fortement a Dorian, en même temps que je le caressais de façon plus insistante. Finissant malgré tout par sortir lentement ma main de son pantalon, ce juste pour en attraper les contours et commencé a tiré dessus pour lui faire descendre autant que possible. Me redressant aussi un peu dans son dos pour prendre davantage appui sur mes genoux et pouvoir libérer la main qui me servait de soutien. La menant au dos de Dorian pour soulever son haut et me pencher sur son dos pour en parsemant sa peau de baisé pendant que mes mains c’étaient rejoint a son pantalon pour continuer de le faire descendre, au moins jusqu’à en dessous de ses fesses. Remontant mes mains dessus pour les lui caresser, palpé. Continuant de descendre encore dans mes baisés jusqu’à arriver à sa chute de reins et bien vite ses fesses. Embrassant celles-ci. En mordant légèrement une, avant d’aller au final bien vite poser ma bouche et ma langue a son intimité.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   26/5/2016, 17:02

Innocemment posé sur le lit, allongé dessus à regarder d'un œil distrait les brochures, il avait rapidement senti un poids se faire sur le lit. Sans décrocher son regard de ce qu'il tenait en main, sans plus réellement les regarder, Dorian avait affiché un sourire en coin en sentant sans mal le corps d'Alby venir au dessus du sien. Il tourna légèrement la tête, rabaissant un peu son regard comme pour tenter de voir la main d'Alby posée à sa hanche, avant de redresser un peu sa tête en sentant le bassin d'Alby venir se presser contre ses fesses, au travers de leurs vêtements. Ça commençait plutot bien tout ça dites lui ! Aux lèvres d'Alby posées dans son cou, Dorian avait automatiquement penché un peu la tête de coté pour lui laisser plus de place et ne surtout pas le gêner. Avec encore un petit sourire aux lèvres, les yeux fermés à profiter de cette façon plutôt directe qu'avait Alby de venir vers lui.

- Moui … je crois que ça peut se faire. Et tu propose quoi ?


D'activité plus intéressante que d'aller marcher ou boire un verre ? Attention on demande du niveau la … Instinctivement, son corps réagit à sentir la main d'Alby bouger sur lui, venant se glisser entre le lit et lui même, jusqu'à atteindre son entre jambe. Par réflexe et encore une fois pour faciliter les choses à Alby, Dorian avait légèrement relevé son propre bassin. Un peu limité dans cette action, vu qu'il y avait toujours le bassin du brun qui venait se frotter contre ses propres fesses. Dans un geste qui était on ne peut plus clair quand à ses intentions. Yeux toujours clos à soupirer doucement sous les baisers et les caresses d'Alby, Dorian avait balancé un peu plus loin la brochure qu'il tenait. Il voulait entendre les projets d'Alby pour ce soir après tout vous voyez. A nouveau il creusa un petit peu sous la main d'Alby pour qu'il puisse venir ouvrir sa ceinture ainsi que son pantalon. Venant au passage lui même frotter un peu ses propres fesses contre le bassin d'Alby. Il poussa un plus net soupire de satisfaction à sentir par après les doigts d'Alby à son entre jambes, mais directement sur lui, et pas au travers de ses fringues comme tout à l'heure. Une nouvelle fois, un sourire en coin se fit à la proposition d'Alby, dite de façon on ne peut plus sensuelle. Ça, et aussi ses gestes qu'il avait à la fois à l'avant et à l'arrière de lui.

- Comment refuser une telle offre ?

D'autant plus que d'avoir ainsi au dessus de lui le corps d'Alby, qui bougeait et se pressait contre le sien, c'était assez entraînant et excitant. A sa grande joie, Alby ne fit pas non plus traîner cette séance de tripotage trop longtemps. La main d'Alby l'ayant quitté, il la retrouva un premier temps à lui descendre son pantalon, sentit ensuite Alby bouger dans son dos pour continuer à lui descendre son pantalon. Petit soupir à sentir ensuite la bouche d'Alby se poser à son dos dont le haut fut un peu relevé. Bon tant qu'à faire, pendant que le brun avait descendu son pantalon sous ses fesses, Dorian en avait profité pour relever ses propres mains et retirer ce vêtement. Une gêne en moins. C'est avec plaisir qu'il sentit ensuite la bouche d'Alby descendre dans son dos, vers ses fesses ou il sentait les mains d'Alby le toucher d'une façon excitante elle aussi. Toujours allongé sur le ventre, bien que le bassin légèrement relevé offert à Alby, il eu un bref sourire à sentir ensuite ses lèvres sur ses fesses, poussant une brève exclamation à sentir la légère morsure sur l'une d'elles, et, finalement, sa bouche et sa langue contre son intimité. A cela, Dorian avait rabaissé sa tête en avant, posant son front contre le lit, à soupirer doucement sur ce que lui faisait Alby.

- C'est plutôt … sympa comment commence ton projet pour ce soir …


Et si ça se trouve, il l'avait prévu dans son planning.... Si tel était le cas il s'en foutait de toute façon.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2500
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   3/6/2016, 08:50

Mes mains de part et d’autres des hanches de Dorian, moi-même assit à cheval au-dessus de ses jambes, l’immobilisant un peu de cette façon, je me retrouvais penché au-dessus de lui, de ses fesses, ma langue plaqué contre son intimité. Comme le reste de mes gestes précédent, à venir me presser contre lui, à aller le caresser, le déshabiller, je ne faisais pas plus de manière dans cette nouvelle approche de son corps, allant directement et joyeusement lécher son intimité sans gêne ou complexe aucun. Je passais ma langue sur lui avec insistance, la pressant sur lui tout en la bougeant de bas en haut sans arrêt aucun dans ça. Ne faisant que changé de façon de faire par moment, à appliquer sur son intimité des caresses sous forme de cercle avec ma langue, la pressant par moment un peu plus en son centre avant de recommencer à le lécher de bas en haut avec toujours plus d’insistance. Durant ce temps mes mains elles aussi bougeaient un peu. A caresser ses hanches, crispant un peu mes mains dessus. A remonter sur ses fesses pour les caresser aussi, fermant mes mains dessus pour les lui écarter davantage et pouvoir approfondir mes caresses buccales. Passant ma langue et ma bouche avec plus d’ardeur et d’envie contre son intimité dans ses moments là. Pressant par moment ma langue davantage sur Dorian, en son centre, de façon à pouvoir la faire un peu entrer en lui, à la bouger un peu. Recommençant ensuite a le léché, a passé ma langue sur lui de manière bien insistante.

J’avais fait durer la chose un petit moment, appliquant ma langue sur lui avec un réel entrain. Le brimant dans ses gestes en même temps. De par ses jambes que je bloquais de mon corps. Le reste du sien, à remonter mes mains sur son dos quand je sentais celui-ci bougé. Cherchant à le retenir dans cette position jusqu’à ce que j’en aie décidé autrement. Et le moment était venu. Appliquant quelques dernières caresses buccales sur l’intimité de Dorian, encore plus insistante que mes autres, j’avais fini par me redresser au-dessus à lui. Et sans plus tardé je m’étais davantage redressé, jusqu’à me lever du lit et d’attraper pantalon et boxer de Dorian pour, dans un geste rapide et empressé, finir de lui faire glisser ses vêtements le long des jambes, chaussettes de chopé au passage, pour le faire se retrouver entièrement nu, encore dos à moi. Et dans la foulé, je m’étais aussi empressé de quitter mes propres vêtements. Relevant rapidement mon t-shirt en le balançant à terre, allant rapidement défaire ma ceinture et tout le reste pour vite faire glisser tout ça le long de mes jambes, sans me casser la gueule s’il vous plait ! Me retrouvant alors très rapidement aussi nu que Dorian.

Ce dernier de tourné sur le dos, face à moi, je m’étais empressé de le rejoindre sur le lit. Non pas à coté, au-dessus de lui mais bien littéralement sur lui. A être de nouveau monté à cheval au-dessus de lui mais cette fois au niveau du haut de son torse. Mes cuisses sous ses bras et mon sexe en face de sa tête. Nul doute qu’il aura compris de lui-même ce que j’attendais mais lancé pour lancé, je m’étais saisi d’une main, me plaçant face à la bouche de Dorian et de mon autre, j’avais été glissé mes doigts à l’arrière du crâne de Dorian pour lui faire relever sa tête et le faire me prendre en bouche.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2325
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 20
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   3/6/2016, 15:01

Avec un large soupir, il avait fermé les yeux à sentir la langue d'Alby y aller bien joyeusement sur lui, d'une manière qui lui plaisait pas mal. Disons ce qui est, c'était bien agréable de sentir sa langue ici, à son intimité, outre l'aspect plus trash de la chose. Truc qui lui plaisait aussi, vous vous en serez doutés. La c'était aussi sentir cette langue y aller si gaiement sur lui, ses mains qui bougeaient sur son corps pour venir lui écarter un peu plus ses fesses et toujours cette langue qu'il sentait venir sur lui, par moments un peu en lui. Geste qui procurait à Dorian de plus larges vagues de plaisir mais aussi de désir, d'envie de plus que cette langue pourtant bien agréable, soupirant régulièrement son plaisir contre le lit, à crisper doucement ses mains sur la couette au rythme de ses coups de langue sur lui. Par moments, comme nanti d'une volonté propre, son corps tentait de se cambrer un peu plus, de bouger un peu sous tout ce que lui faisait Alby. Manière d'en réclamer plus ou de faire savoir que c'était bon. Mais Alby en avait décidé autrement on dirait. Il sentait dans ces moments la ses mains le maintenir contre le lit, le bloquant dans cette position. Ne pas bouger ? Bon. Et bien tant pis alors. Si monsieur Jagger l'avait décidé ainsi, soit ! De toute façon, c'était bien agréable alors ...

Avec un énième soupir, Dorian avait davantage reposé sa tête sur le lit, pour tout simplement profiter de ce que lui faisait Alby à l'arrière, sentant son envie que sa langue soit remplacée tout de même par autre chose, augmenter assez rapidement. D'autant plus que ses dernières caresses, de sa bouche et de sa langue sur lui, furent plus insistantes, plus poussées, augmentant encore d'un cran son envie de plus. Non mais limite, ils pouvaient se passer de préliminaire et entrer directement dans le vif du sujet ? Lui en l'occurrence ? Non ? Bon, soit. Sentant la bouche d'Alby le quitter, ainsi que ses mains qui le maintenaient jusqu'ici contre le lit, Dorian sentit également autre chose, ses vêtements lui être retirés de rapidement, se retrouvant nu sur le lit, alors qu'Alby en faisait de même, à savoir retirer ses propres fringues.

Une fois tourné sur le dos, Dorian n'eut que très brièvement le temps de jeter un coup d'oeil au corps dénudé d'Alby dans son entièreté. De toute façon, il le vit bien vite en gros plan, celui-ci étant monté au dessus de lui. Le regardant se placer d'un œil intéressé sur son torse, avec autre chose d'aussi intéressant juste sous les yeux. Pour sûr, le message était bien passé quand à ce que voulait Alby. Merci quand même, il se doutait qu'il ne voulait pas se placer comme ça au dessus de lui juste pour le plaisir de la lui foutre sous le nez et repartir. Il était un petit pervers, mais tout de même … Sentant les doigts d'Alby passer à sa tête, Dorian avait docilement relevé la tête alors qu'il avait replié ses propres bras pour venir poser ses mains sur les fesses d'Alby. Pour le toucher bien sûr, mais aussi pour se soutenir un petit peu alors qu'il relevait un peu plus la tête, allant un premier temps tirer la langue pour la passer largement sur le membre d'Alby, la glissant sur sa longueur de façon bien enjouée d'entrée de jeu. Pressant sa langue sur lui, insistant un peu plus sur son gland. Ce n'est qu'une fois qu'il en eu envie qu'il se décida à le prendre en bouche. Pas avant, malgré la pression des doigts d'Alby sur son crâne. Pressant ses lèvres sur son gland, il alla bien vite descendre ses lèvres sur son membre déjà humidifié par ses soins, s'arrêtant aux trois quart avant de faire demi tour pour amorcer des va et viens sur lui de la même profondeur. Juste pour le faire un peu chier en effet. Enfin à la place, il s'appliqua à serrer doucement ses lèvres autour de lui, penchant un peu la tête dans ses va et viens qui se faisaient tout de même sur un rythme loin d'être plan-plan. Soupirant contre son membre, d'envie et d'excitation bien sûr, il avait remonté sa bouche le long de son membre, le temps de jouer de nouveau de sa langue à son extrémité, en profitant pour prendre un meilleur appui. Et d'aller tout simplement le reprendre en bouche, entièrement cette fois, pressant un peu ses mains sur les fesses d'Alby pour l'inviter à avancer son bassin vers lui. A reprendre une façon de faire plus animée qu'avant, montant et descendant ses lèvres autour de lui, à de temps en temps cette fois relever les yeux vers le visage d'Alby, lui adressant un regard animé d'une envie plus que certaine.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's Go to Toronto [Terminé / Hot ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: New York :: After City :: Others City-
Sauter vers: