AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que le battle commence! [Serena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
MessageSujet: Que le battle commence! [Serena]   5/7/2016, 05:46




Mardi soir c’est rencard ! Ou presque. Le vendredi passé j’avais fait la rencontre de Serena une jeune et jolie guide au muséum de Brooklyn au détour d’une allée de supermarché. Si notre conversation avait commencé tout bonnement sur le meilleur thé a gouté, celle-ci c’était sans trop qu’on sache comment terminer sur un battle des meilleurs lasagne de New York. Mais quoi qu’il en soit le petit délire qu’on avait eu, plus le reste de notre conversation bien entendu, m’ayant plus, j’avais fini par invité par ce détour Serena à aller diner avec moi, dans son restaurant pour commencer, cette soirée nous dira si au mien il y aura.

Dans la journée de dimanche je lui avais envoyé un message pour avoir l’adresse du restaurant et aussi et surtout savoir si elle était toujours partante. Oui l’adresse en fait je l’avais déjà ayant cherché le Bella Note à Brooklyn, ça n’avait pas été bien dur de trouvé. Donc oui, sous couvert de ce renseignement c’était bien de savoir si elle était toujours partante de quoi je me renseignais. La réponse était oui, ce qui me faisait bien évidement plaisir. Quelques sms de plus c’était échangé entre nous, bon enfant bien évidement. Le genre à lui dire pour ma part que j’espérais ne pas être aussi déçu de son restaurant que je l’imaginais, que j’avais tout de même hâte de lui montrer c’était quoi les meilleurs lasagne de la ville. D’autre plus sérieux bien que toujours taquin a lui demandé si elle avait bien tenu sa parole à ne pas faire de recherche sur ma vie privé ou si elle avait parlé de sa rencontre a sa mère qui de ce qu’elle m’en avait dit appréciait plutôt la série. J’y avais même été de mon petit chantage à dire que si elle admettait tout de suite que ses lasagnes n’étaient finalement peut être pas les meilleurs de la ville je pourrais peut être lui donner quelques infos inédite sur la série pour sa mère. Bien évidement il n’en fut rien, dans un sens comme dans l’autre. Au final je dois avouer que ça m’amusais d’avoir ce contact avec elle. Après tout on s’apprêtait a passé toute une soirée l’un en face de l’autre sans se connaitre. Disons que par ce biais ça détendait déjà un peu l’ambiance, ou la créer.

Enfin ce mardi donc, après le boulot j’étais du coup directement aller chez moi, devant rapidement me changé si je voulais être à l’heure. Pas que j’avais prévu de m’habillé spécialement, genre costard cravate mais peut-être un peu mieux qu’avec un t-shirt des Led Zeppelin et mes Doc Martens. Au final je n’avais pas passé trois ans non plus à choisir. Un blue jean foncé, une chemise noire et des chaussures de ville un peu plus habillé que mes doc mais pas trop non plus. Portefeuille dans ma poche arrière et me voilà partie a sifflé le premier taxi que je voyais passé en bas de chez moi. En route j’avais envoyé un sms à Serena lui disant que je venais de partir et serait la si tout allait bien dans moins d’une demi-heure. Vingt-quatre minutes au final d’après le compteur du taxi. Réglant celui-ci, j’étais ensuite sortie, refermant la portière derrière moi avant de regarder ensuite si je voyais Serena. Et en effet celle-ci était devant le restaurant. Avec un sourire je m’étais approché d’elle, la saluant d’un signe de tête.

- Salut ! Tu n’attends pas depuis trop longtemps j’espère ?

Oui dans les texto qu’on c’était envoyé il y en avait un ou je proposais qu’on se tutoie directement, amenant la chose de façon amusé à dire que ça serait bête d’avoir un moment de gêne à savoir comment on devait se parler et tout.


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   5/7/2016, 15:52

Je vérifiais ma tenue dans le miroir de ma chambre, passant mes mains une dernière fois sur le jupon de ma robe. Une simple robe descendant jusqu’aux genoux, gris perlé avec deux bandes horizontales rose pastel sur le jupon. Rien de bien extravaguant ou de ultrachic mais bon. Ce soir j’étais quand même invitée à aller manger avec un homme, qui plus est dans mon restaurant favori. Pour une bataille de lasagnes. Mais quand même. Cette occasion ne se présentant pas souvent j’avais opté pour une robe. Sam sagement couché au pied du lit me contemplant, la tête posée sur ses pattes avant. Il avait suivi tout mon remue-ménage pour ma préparation sans broncher, aboyant deux fois joyeusement quand j’avais vaporisé mes cheveux légèrement de laque. Il adorait tout ce qui faisait psh-psh, et c’était hilarant se le voir essayer d’attraper les gouttes d’un vaporiseur ! J’en avais d’ailleurs un spécial pour son amusement remplis d’eau. Je le caressais au passage avant d’aller prendre mon téléphone qui venait de vibrer.

Je souriais d’avance. Depuis vendredi on s’était écrit quelques fois avec Hunter, toujours avec une touche d’humour qui avait imprégné notre première rencontre. Ce coup si les blagues incomprises en moins. Il me faisait rire. J’avais bien eu envie de le faire marcher avec ma mère, prétextant que maintenant elle avait insisté pour nous accompagner au restaurant mais au final j’avais renoncé. Non mais, fallait pas non plus le faire fuir, le pauvre ! Et puis mes lasagnes devaient gagner donc, je m’étais retenue. Par contre j’avais rattrapé mon retard en cherchant des infos sur la série dans laquelle il jouait. Comme promis je n’avais cherché aucune information privée et m’étais contenté des résumés sur Wikipédia pour un peu être au courant quand même. D’ailleurs je m’étais faites grillée par mes collègues du moins presque. Elles avaient commenté un des derniers épisodes, parlant d’un autre personnage et du coup j’avais lâché : tient le personnage de cette série-là ? « Ah tient tu regardes Serena, je ne savais pas ? » heu … Comment dire… « Oui non, c’est juste ma mère qui me rabat les oreilles avec ! ». Sourire poliment un brin moqueur et faire la fille ennuyée mais amusée. Et voilà, le tour était joué ! Enfin pas que ce rendez-vous était un secret mais je n’avais pas envie d’ébruiter l’affaire. Je savais que si j’en parlais c’était finit, la question du « et comment comptes tu finir la soirée ? » serait mise sur le tapis et je me ferais des films. Hors j’avais juste envie de passer une soirée agréable sans être sans cesse en train d’analyser ses faits et gestes pour trouver un sous-entendus.

Du coup vu que Hunter me disait qu’il avait démarré, je mis mes chaussures avant de prendre une veste légère pour sortir. A pied le trajet me prenais dix minutes plus ou moins du coup je vérifiais que Sam ne manquais de rien, un dernier coup d’œil au miroir et je me mis en route. Il faisait bon. Pas trop lourd, mais pas non plus de pluie du coup le trajet était agréable. Même pour les rues de Brooklyn pleines de voitures et de bruits. J’arrivais en effet au bout de dix minutes à destination et ne dû attendre que 5 minutes le temps que mon invité arrive. Lui souriant alors que je e voyais s’approcher de moi je ne me retins pas pour lui faire la bise, geste habituel chez moi.

« Bonsoir ! 5 Minutes à peine ! Pas trop dépaysé? En tout cas j’espère que tu as faim ! »

J’avais retenu qu’il ne quittait pas souvent son quartier du coup je me permis de le charrier un peu avant d’entrer dans le restaurant. Je donnais mon nom au serveur pour ma réservation. J’avais préféré réservé pour éviter de nous retrouver sans repas du soir. Nous fûmes menés à une table pour deux. Le restaurant était simplement décoré, dans un style italien inspiré notamment du dessin animé La belle et le Clochard – d’où le nom certainement. Pas trip de chichis, une simple nappe beige, avec des couverts déjà placé et une bougie ainsi que sel et poivre au centre. La bougie était placée dans une bouteille verte arrondie entourée de bois ou d’osier, rajoutant une touche italienne au truc. Manquait plus que les grisinis. C’était un détail insignifiant du restaurant mais j’adorais la manière dont ils avaient réussi à faire ça.

Du coup une fois installé face à lui je demandais en souriant :

« Tu as passé une bonne journée ? »

On pouvait trouver mieux comme sujet de conversation mais hy, fallait bien commencer quelques part non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   7/7/2016, 00:55




J’avoue que le geste de Serena m’avait bien surpris, que de venir me faire une bise comme ça, geste pas du tout commun quand même. Enfin si, en famille ou a certain amis très proche mais en tout cas pas à quelqu’un de bref inconnu. Amusé, j’avais bien eu envie de lui demander pour la blague si elle était française vu que de ce que j’en savais c’était une habitude chez eux que d’avoir ce geste pour se saluer mais je n’en avais finalement rien fait, me disant que peut être encore une fois elle ne comprendrait pas et que ce n’était peut-être pas une bonne façon de commencer la soirée. Du coup avec un sourire je m’étais contenté de rebondir sur sa question à savoir si je n’étais pas trop dépaysé.

- Non pas du tout, on est dans le Bronx c’est bien ça ?


Bien évidement blague. Et si ce n’était pas pour être méchant bien loin de là, pour moi, tout comme les lasagnes étaient meilleures dans Manhattan, Manhattan était bien évidement le meilleur de New York. Enfin trêve de discussion pour le moment, entrant alors en compagnie de Serena dans le restaurant ou elle avait apparemment pris le temps de réservé chose qui était une bonne chose. Ça évitait les mauvaises surprises. Rapidement mener jusqu’à notre table, j’avais pris le temps de regarder le long du chemin l’intérieur du restaurant le trouvant bien sympa. Très axé décoration dans son thème. C’était jolie je ne dis pas. Arrivé à la table je m’étais installé en face de Serena, regardant encore un peu la table avant de relever les yeux vers elle avec un sourire. J’eue un petit souffle amusé à sa question, tellement bateau mais en même temps il fallait bien commencer quelque part non ? Je n’aurais surement pas fait mieux.

- Oui très bien. Un peu fatiguant à cause d’un collègue qui s’est pris une cuite hier et avait donc un peu de mal à se mettre dans son personnage mais ce désagrément mit de côté ça a été.

En fait çat avait été plutôt chiant au début. D’abord le gars oubliait son texte, a d’autre moment il se mettait à rire, encore a d’autre il comatait totalement … Finalement exaspéré le réalisateur c’est bien énervé sur lui, a lui pété un verre d’eau a la figure, verre avec, lui balançant ses quatre vérité sur le petit acteur qu’il était, la chance qu’il avait d’être là et que pour finir il avait cinq minute de pause pour retrouver ses esprits s’il ne voulait pas que la semaine prochaine son personnage ne meurt de la série sans même qu’il n’ait besoin de tourné l’épisode, qu’on annoncerait ça mort puis c’est tout. Oui notre réal était plutôt du genre sanguin quand il se lançait. Au final ça avait fait son effet vu que suite à ses cinq minutes mon collègue avait été irréprochable le reste de la journée, que ce soit à lui ou non de jouer.

- Et toi, au musée, ça a été ?

Je ne voulais pas être méchant avec Serena et je n’étais pas du genre à dénigrer gratuitement mais pour moi ce genre de boulot devait être d’un chiant. Passer sa journée a tourné en rond dans un bâtiment, a répété sans cesse les mêmes choses. J’avais du mal à imaginer la chose autrement, à y trouver un attrait. Après elle-même semblait, du moins la dernière fois quand elle m’en avait parlé, plutôt passionné par tout ça, et c’était tant mieux.


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   7/7/2016, 18:08

Je rigolais à sa réponse à ma question concernant le dépaysement. La soirée promettais d’être axée sur le ton de la plaisanterie et cela ne me dérangeais guère ! Nous fûmes conduits à notre table une fois rentré et je lançais alors la conversation. Je fis un petit « outch » en entendant son récit accompagné d’une petite grimace. Ca ne devait pas être chouette de retourner encore et encore la même scène parce que quelqu’un s’était pris une cuite. Je n’étais pas contre les cuites, me mettant moi-même dans ces état si je le voulais, mais j’assumais mes sorties, essayant de m’arranger pour être en état de faire mon boulot correctement. Mais bon. Il faisait ce qu’il voulait de sa vie le gars. Je me demandais d’ailleurs quel personnage c’était. M’étant renseigné sur la série j’avais une vue un peu générale de l’intrigue et des personnages. Lorsqu’il me retourna la question, un sourire illumina mon visage.

« Oh c’était excellent aujourd’hui ! Ce weekend nous avons finalisé une nouvelle « mini exposition » sur la vie après la guerre, plus axée sur les enfants nés pendant ou juste après la guerre, ce qu’ils ont vu en grandissant etc. Et pour ce fait nous avons interrogés pas mal de personnes encore en vie et on s’est basé sur leurs déclarations pour personnaliser l’exposition. L’exposition ouvre demain officiellement mais ce matin les gens nous ayant donné leurs témoignages pouvaient bénéficier ‘une visite privée de l’exposition et une collègue et moi-même étions chargée de leur faire la visite c’était exceptionnel ! Ils étaient aux anges de voir comment on avait repris leurs témoignages pour les mètres sur papier, carton, écran et autre ! On a passé la matinée à rire avec eux d’ailleurs ! L’après-midi était plus calme, j’avais mon service à l’accueil. »

Je me rendis alors compte que je m’étais encore une fois plongée dans un monologue, absolument absorbée par mes souvenirs, un sourire aux lèvres et mes mains gesticulant alors que je parlais. Je fis un petit sourire désolé avant de rajouter :

« Désolé. J’ai tendance à me laisser entrainer une fois l’année ! SI jamais tu veux m’arrêter, hésites pas à me balancer un verre d’eau à la figure ! »

Le serveur ce pointa à ce moment-là avec les cartes je lui fis un geste de la main qu’il était inutile de déposer les cartes et commandais deux lasagnes maisons, vérifiant quand même du regard que Hunter était toujours partant. Le serveur sourit hocha la tête et pris commande de nos boissons. Je pris un verre de Pisang comme apéritif et commandais encore une fois avec l’accord de mon compagnon du soir une bouteille d’un vin rouge sicilien pour le repas. Je me tournais vers Hunter une fois le serveur partit, ne sachant pas trop quoi dire, je finis par lâcher la première chose qui me passais par la tête.

« Au fait, excellent choix concernant le thé ! Il était excellent ! »


Super Serena. Rien de plus passionnant comme sujet de conversation que du thé ? Quoi que j’adorais ça et lui semblait s’y connaitre aussi alors peut-être que ça passera ?

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   19/7/2016, 20:48




Et bien finalement, contrairement à ce que je pensais, la journée de Serena semblait avoir été bien remplie. Enfin le plus évident dans tout ça c’était surtout que son travail la passionnait, ça se voyait a la façon dont elle en parlait. Sans s’arrêter. C’était loin d’être une pensé méchante au contraire. J’étais depuis notre rencontre assez amusé par cette façon qu’avait Serena de se lancer dans ce grand discourt suite à une simple question. Alors tout en l’écoutant un petit sourire sur les lèvres, j’avais remonté mon coude sur la table et relevé ma main sous ma mâchoire, à me tenir la tête tout en écoutant son récit. C’est vrai que son exposition avait l’air intéressante. De rechercher les gens, recueillir leur histoire. En effet qu’elles soient vivante me semblais être un plus pour les interroger. Ce que je pouvais être moqueur quand je voulais. Mais encore une fois ce n’était jamais pour être réellement méchant. Ça arrivait bien sûr, mais là, avec Serena, ce n’était jamais le cas. Bon bouger en dehors de Manhattan n’était pas vraiment mon truc mais a écouté Serena en parler, son exposition avait vraiment l’air intéressante, même pour moi qui était loin d’être un féru d’histoire. A voir si j’y ferais un tour, peut être avec ma fille. A voir aussi suivant comment se terminer cette soirée … Puis voyant que Serena revenait parmi nous, avec son sourire désolé, j’en avais affiché un plus chaleureux, retirant ma main de sous ma mâchoire pour croiser mes bras au bord de la table.

- Une fois l’année ?

J’avais un peu plissé les yeux, la regardant avec une petite moue pas bien convaincu que cet évènement n’arrivait qu’une fois l’année mais avait rapidement repris un air naturel, souriant de nouveau.

- Ne t’inquiète pas il n’y a pas de souci. C’est bien d’écouter des gens qui sont passionné et qui ne parle pas pour brasser du vide. Je vais donc garder mon verre d’eau.

J’avais d’ailleurs tendu une main vers ce dernier pour le monter à mes lèvres et en boire une gorgée avant de le reposer et recroiser mes bras au moment où le serveur était venu à notre rencontre. Ne disant rien, je laissais Serena gérer la commande vu qu’après tout nous étions là pour une bonne raison. Un sourire poli au serveur, j’avais pour ma part commandé une bière avant de reporter mon attention sur Serena, hochant la tête positivement à son choix de vin. Très bon choix d’ailleurs que celui-ci pour manger des lasagne dans un restaurant italien. Je n’étais pas forcément un grand amateur de vin, pas le genre à en boire un verre le soir en rentrant chez moi après une journée de travail mais ayant travaillé dans le restaurant de mes parents plu jeune, j’avais appris à en connaitre certains et a les juger autant que pouvait le faire un amateur occasionnel. Le serveur de parti, je regardais Serena, souriant rapidement en échappant un petit rire amusé à la discussion qu’elle lançait. Encore une discussion bateau mais en même temps de quoi parler d’autre entre deux inconnu que le peu qu’ils savent l’un de l’autre.

- N’est-ce pas ? Il fait partie de mes préférés. Je fais pas mal de sport, de la boxe surtout, et ce thé a de très bonne propriété pour la régénération musculaire. Et toi, tu as des hobbies en dehors de ton travail ?

Vu qu’il fallait bien meubler la conversation et que qu’on partait apparemment sur des sujets bateau autant partir sur cette lancée pour faire plus ample connaissance …


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   19/7/2016, 22:41

Je rigolais suite à sa remarque sur mes excuses, avant de me pencher doucement en avant, posant moi aussi mes coudes sur la table, soutenant mon menton, avant de murmurer un air conspirateur sur le visage. Petite sourire amusé en prime.

« Bah... J'ai fait l'expérience que les gens partent en courant quand il savent que je part dans mes monologues 36 fois par jours du coup... Je diminue légèrement le nombre! »

J'avais finit sur un sourire angélique absolument faut, avant de passer à un sourire amusé. Bon les gens ne partaient pas en courant mais certains aimaient pas, ce que je comprenais au final! Mais j'arrivais pas à m’empêcher! Je pouffais alors qu’il but une gorgée, suivant son geste j’en pris une aussi. Bon et bien pas de bataille d’eau pour ce soir ce qui n’était pas plus mal. Le serveur passa et je passais commande, toujours en vérifiant que mon compagnon de ce soir était d’accord. Tout ça pour finalement lancer la conversation sur le thé. Non numéro un pour les sujets de conversation passionnant ! Quoi que vu mes onologues il y avait encore moyen que j’arrive à le rendre passionnant ! Enfin il ne semblait pas trouver cette question ennuyante. Je notais qu’il avait fait de la boxe, et qu’il devait donc être musclé. Enfin il ne ressemblait pas à un bodybuilder, ce que je trouvais à a limite repoussant, mais il n’était pas non plus une allumette. Ça me fit penser à la description de Jasper Cullen dans les livres. Je gardais cette remarque pour moi bien évidement. Je souris et hochais la tête.

« Niveaux sport, je pratique du yoga depuis que j’ai commencé à l’université. C’est pratique parce que je ne n’ai pas besoin nécessairement de le faire en groupe dans une salle de sport, donc j’arrange ma séance un peu comme je le veux, sans jamais me laisser aller. Sinon de la course à pied de temps en temps. Sinon je peins aussi. Un peu moins souvent ces derniers temps, vu que j’avais pas mal de boulot. Et sinon je dois avouer que, de temps en temps, je suis une adepte de la manette de jeux vidéo ! »


Des grands classiques comme Call Of Duty, Tomb Raider ou Assassin’s Screed. J’adorais le dernier pour le coté missions furtive qu’on ne retrouvait pas nécessairement dans Tomb Raider. Non mais fallait me voir parfois le samedi soir assise par terre face à mon écran à m’acharner sur ma manette complètement prise dans le truc. Ça m’arrivait moins souvent qu’à l’époque de la fac, mais de temps en temps… Le serveur vint nous apporter les boissons à ce moment-là et je me reculais un peu. Une fois partit, je levais mon verre et le regardais dans les yeux pour trinquer disant sur le ton de la bonne humeur :

« A notre concours de lasagnes ! »

Je bus une gorgée de ma boisson alcoolisée avant de poser mes bras croisés devant moi.

« Alors, comme promis je n’ai pas fait de recherches, mais du coup je serais bien intéressée de savoir qui j’ai exactement en face de moi. Outre que tu es polis, connaisseur de thés et boxeurs ! »

Fallait pas croire non plus que j’avais le monopole des dialogues à cause de mes monologues ! En tout cas j’étais impatiente d’en savoir un peu plus sur lui. Au final je ne savais quasi que son nom. Enfin je savais aussi sa profession, son hobby, le fait qu'il prenait soin de lui et qu'il vivait à Manhattan... Mais bon j'étais curieuse!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   2/8/2016, 07:18




Toujours souriant, d’u air serein, j’écoutais Serena me faire part de ses hobbys. Pour le sport il y avait donc le yoga et le jogging. Pour le premier, bien qu’assez adepte du mode de vie zen et bio ne serait-ce que par mon alimentation, j’avais plus de mal avec cette pratique. Trop inerte pour moi qui avais besoin d’être en mouvement le plus souvent. Par contre la course à pied j’aimais beaucoup ça. Forcement vu que là j’avais ce qu’il me fallait question mouvement. Si avec mon emploi du temps malgré tout bien rempli je favorisais mes temps libre à la salle de boxe, j’aimais beaucoup aller courir à Central Park quand l’occasion se présentait. Enfin ne voulant pas interrompre Serena, je me contentais de petit hochement de tête de pour signifier que je l’écoutais bien, affichant un sourire plus marquer avec un petit air comme impressionné quand elle me dit aussi peindre. A ce niveau moi je n’avais aucun talent et m’arrêtais au bonhomme en bâton. Même ma fille dessinait mieux que moi, c’est dire. Et mon air m’était resté, bien qu’un peu plus amusé quand elle me parla de jeu vidéo.

- Une joueuse ? C’est pas commun … Enfin, sans vouloir être cliché.

Il est vrai que de nos jours il y avait à ce qu’il parait autant de joueur que de joueuse mais personnellement je n’en connaissais pas beaucoup. Moi-même s’il m’arrivait de jouer chez des amis lors de soirée console/bière, je n’étais pas un grand adepte. J’aimais bien à l’occasion mais avait un peu du mal à comprendre les gens qui passait leur temps dessus. Il faut dire qu’à mon adolescence je n’avais jamais eu de console à moi. Trop de chose à faire dehors quand on vit sur une ile telle qu’Hawaii. Et c’était resté ainsi après.

Le serveur de retour avec nos boissons, je m’étais, comme Serena, un peu redressé sur ma chaise pour laisser place nette devant moi. Les verres de servit et le serveur reparti, j’avais pris mon verre et imité Serena en le levant un peu entre nous pour aller trinquer contre le sien.

- Que ta défaite ne soit pas trop amère.

Et oui, challengeur toujours, je restais même sans avoir gouté les lasagnes de Serena totalement certain de ma victoire. Et même sans ça, vu que depuis notre rencontre le ton était donné sur le ton du défi, je restais dans le jeu de guéguerre. Encore une fois, comme Serena, j’avais bu un peu de ma boisson avant de reposer mon verre bien que gardant ma main autour. Ecoutant à nouveau Serena j’avais avec un petit sourire amusé fait un petit mouvement de révérence de la tête quand elle m’annonça avoir bien tenue parole, comme pour la remercier de ce geste. Toujours souriant, j’avais fait une petite moue flatté quand elle me décrivit comme quelqu’un de poli ainsi que pour le reste avant de prendre un air un peu plus sérieux en réfléchissant à ce que je pourrais lui apprendre d’autre. Air toujours décontracté cependant.

- Hmmm, que dire … Je suis originaire d’Hawaii, Hilo plus précisément qui est sur la big Island. J’y ai passé toute mon enfance avec mes parents qui y sont restaurateur et ma petite peste de sœur que j’adore. J’ai ensuite quitté l’ile à mes 18 ans pour aller faire mes études d’art dramatique à Los Angeles ou j’ai par la suite commencé à travailler par des petits rôles de figuration et autres jusqu’à être pris dans le cast récurent d’une série pour ado. Enfin ça a duré le temps d’une saison, mon contrat n’ayant pas été renouvelé … je suis donc venu vivre à New York. ... Et je ne sais pas trop quoi dire de plus.

Voilà pour les grandes lignes. En même temps je n’allais pas lui romancer ma vie détail par détail, n’avais ou du moins ne voyais pas quoi, de passionnant à raconter. Et pour ce qui en était de comment et pourquoi mon premier vrai rôle « important » c’était terminé, ce n’était pas forcement quelque chose sur quoi j’aimais m’attarder. Pour ma fille, c’était un sujet sur lequel généralement une fois lancé on avait du mal à m’arrêter. Pour autant, ce n’était pas forcement une information que je ne lâchais facilement, pas à quelqu’un que je connais aussi peu que Serena du moins.

- Et pour toi ?

Même si sans doute j’en savais déjà plus sur elle que l’inverse, il n’empêche que j’avais encore bien des choses à savoir sur elle, même dans les trucs de base.


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   8/8/2016, 23:29

Je haussais les épaules en souriant.

« Tu n’es pas le premier à parler clichés ! Enfin je ne suis pas une accro ou encore une grosse connaisseuse qui se tient au courant de tout, mais … Disons que je me débrouille pas mal. Tu joues toi ? »


Hy c’était sans vouloir me la pèter mais les templiers ne me chopaient quasi jamais vu le temps que j’avais passé sur le jeu. Nous trinquâmes ensuite et je lui jetais un regard amusé avant de prendre une gorgée de ma boisson. Le mélange banane orange était le bienvenu ! J’en profitais alors pour le questionner un peu. Hy fallait pas croire que je me gardais le monopole des monologues. Du coup je posais mes coudes sur la table et posais mon menton sur le dos des mains. Souriant, je l’écoutais.

Dès la première phrase je haussais les sourcils étonnée. Hawaï ? Mais pourquoi il avait quitté son île ? J’imaginais du coup un petit garçon bronzé, courant en souriant sur une plage de sable blanc avec une mer turquoise accompagné d’une petite fille plus jeune. Je me permis de demander à la fin de son récit ce qui me passait par la tête.

« L’ïle ne te manque pas ? Tu visites ta famille de temps en temps ? »


Il me retourna alors la question et je me redressais et soufflais dans mes joues en souriant. Par ou commencer ?


« Mon père est flic, ma mère est professeur de géographie et d’art dans un lycée. J’ai grandi à Brooklyn. J’étais assez timide à l’école primaire, du coup j’étais un peu souffre-douleur, une fois passé ce cap ça allait je m’affirmais plus et du coup j’arrivais à me défendre. Une fois ma scolarité terminée j’ai fait deux ans de fille-au-pair en, Angleterre, en Italie et en France. C’est en Italie que j’ai pris le goût pour l’art et décidé d’entamer mes études dans l’histoire de l’art. Je fis une spécialisation concernant l’époque de l’antiquité au moyen âge. Sinon… Je ne sais pas … Je suis vaccinée ? »

J’avais lâché la dernière phrase sur un ton incertain mais joué. Je ne savais vraiment pas quoi dire d’autre. Et puis bon il pouvait toujours me poser ses questions s’il le voulait ! Je ne cachais pas nécessairement quelque chose. Bon je ne parlerais peut-être pas de mon ex mais bon… Je n’ai pas vraiment de sujet tabou ou top secret. Je vis au loin les plats arriver et me préparais doucement en disposant ma serviette sur mes genoux. Le regardant malicieuse je souriais:


"Alors, tu es prêt?"

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   11/8/2016, 20:38




- A l’occasion avec des amis mais sinon pas plus que ça.

Parce qu’encore aujourd’hui je n’avais pas de console. C’était sympa de faire un jeu de combat ou de course avec des amis a l’occasion de soirée sur le thème mais sinon, vraiment, ce n’était pas quelque chose après quoi je courais. Si je connaissais de nom certains jeux à la mode comme les assassin creed, halo et compagnie, je n’avais pour la plus part aucune idée de l’histoire ou du but du jeu. J’étais donc beaucoup plus à l’aise à parler de moi et de mon vécu même si je ne savais pas vraiment quoi en dire, quel détail pouvait être important ou du moins méritait qu’on se penche dessus. Et apparemment c’était mes origines d’Hawaii.

- Oh que si ça me manque ! La vie est vraiment génial la bas. Le soleil, la mer, les gens qui y sont toujours de bonne humeur. C’est vraiment un paradis. Et oui j’essaie d’y aller deux ou trois fois par ans. C’était plus facile quand j’étais à Los Angeles mais bon, on s’adapte.

Vu que l’ile et la ville étaient relativement proche, plus que le reste du continent en tout cas, il était plus facile à cette époque de regagner le domicile parental. Parfois même le temps d’un week-end alors qu’à présent, à partir de New York, le week-end ce passait dans l’avion … Mais oui tout ça me manquais vraiment. Ma famille, le cadre de vie. Depuis le temps je m’étais fait à ma vie New Yorkaise, j’y avais trouvé des amis, j’y avais ma fille, donc je n’étais pas malheureux non plus. Mais n’empêche que parfois j’avais de sacré coup au moral de par le mal du pays.

Mais bon loin d’être le cas ce soir, c’était à présent au tour de Serena de me parler d’elle. Ses parents étaient donc policier et enseignante. De beaux métiers. Et elle était originaire de Brooklyn. Peut-être pour ça qu’elle défendait autant de quartier. Je me demandais du coup si elle n’était jamais partie d’ici. Si elle y avait toujours vécu et travail, a seulement aller à Manhattan ou les autres secteurs de New York quand elle en avait besoin, pour s’acheter du thé par exemple. J’avais affiché un petit sourire mi amusé mi désolé quand elle me racontait son enfance de souffre-douleur. Ça n’avait pas dû être cool. Personnellement j’avais toujours eu la cote durant ma scolarité, que ce soit du primaire au lycée je faisais partie des populaire. Et j’apprenais finalement que non, Serena n’avait pas passé sa vie à Brooklyn, ou du moins qu’elle n’y était pas restée enfermé. J’avais alors affiché un sourire avec un air légèrement impressionné à l’énonciation des pays où elle avait travaillé comme fille au pair.

- Oh, c’est cool. J’ai pas mal voyagé à l’intérieur du pays mais la seule fois où j’en suis sortie c’était pour des vacances à Cuba.

Même en vivant sur une ile de rêve, on avait l’habitude de partir en vacance chaque été avec mes parents, allant dans des villes comme Las Vegas, Chicago, Boston, Seattle. Que des destinations qui nous dépaysaient bien de notre ile, mais c’était sympa. J’aimais beaucoup ses voyages en famille à découvrir d’autres chose que là l’océan et la plage. Et pour Cuba j’y avais été une fois en viré avec des amis durant mes années d’école de comédie. Chouette vacance aussi.

Mais à présent il semblerait que l’heure du duel approchait. Voyant Serena jeter un coup d’œil par-dessus mon épaule, je m’étais brièvement retourné pour voir à mon tour le serveur qui arrivait avec nos lasagnes. Me retournant face à Serena, je répondis à son sourire.

- Ou a fait. Je tenterais de ne pas être trop critique.

Encore une fois, la chose avait été dite sur un ton quelque peu moqueur mais toujours pour le jeu. Et c’était sans plus tarder que le serveur venait de nous servir nos lasagnes et qu’un autre nous avait à la suite apporté le vin, ouvrant la bouteille devant nous et servant nos verres avant de poser la bouteille sur la table et disposé.

- Bon, voyons voir ça …

Prenant ma fourchette en main j’avais été la planter doucement dans mon plat avant de remonté une bouchée devant ma bouche. Petit regard a Serena, faisant un peu duré le suspense avant de finalement gouter le fameux plat. Prenant quelques secondes pour mâcher, laissé toutes les saveurs imprégner ma bouche, j’avais fermé les yeux l’espace d’un instant, hochant la tête positivement.

- Hmm ! Elles sont vraiment délicieuses, j’avoue …

Très bonne, bien cuites, agréablement dosé entre la viande, la sauce tomate, la béchamel et bien évidement les pâtes.

- Mais tellement moins que les miennes !

Avais-je fini par dire avec un large sourire et un léger rire. C’était du moins mon intime conviction. Ses lasagnes étaient vraiment délicieuse ça je ne pouvais pas dire le contraire. Mais je restais convaincu que les miennes étaient bien meilleur.


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   24/8/2016, 00:47

Pourquoi avoir quitté Hawaï ? Enfin je n’osais pas demander aussi directement. Pour moi cet endroit rimait avec détente, plage, soleil, no stress, no travail… Mais est-ce que si j’avais été riveraine j’aurais trouvé ce cadre tout aussi charmant et vacancier ? Du coup je demandais si l’île ne lui manquait pas. Je fis un sourire compatissant lorsqu’il parla. La vie était donc aussi paradisiaque que ce que j’imaginais.

« Ça va, tu n’as pas encore l’air trop dépressif ou en manque de sommeil ! Et niveau bronzage c’est encore potable je te rassure ! »

J’avais lancé la première réplique sur le ton de la plaisanterie, pour ensuite finir sur un ton faussement confidentiel. D’un autre côté ça devait être difficile parfois aussi ! Je n’avais jamais vraiment quitté Brooklyn, du moins pas pour de bon ! Je repris d’un ton plus sérieux mais doux.

« Ça doit pas toujours être facile, être loin de tous les repères que tu as acquis en grandissant à un endroit. »

La conversation tourna alors autour de moi. Je racontais un peu de tout, laissant le choix à Hunter d’approfondir ou non un sujet. Il prit celui des voyages. Cuba hein ? Je fis une légère grimace que je transformais rapidement en sourire désolé.

« J’ai toujours associé ce pays aux cigares, mafieux de la drogue et aux filles sans cervelles mais avec une poitrine plus que refaite. C’est l’image que véhiculent les films du moins. Pour la France et l’Italie j’ai adoré. Sincèrement toute la mentalité des gens est différente. C’est bizarre parce que à la fois ils sont comme nous, enfin pas des extravagants dans le style moine bouddhiste ou autre, mais à la fois hyper différent. Rien que la nourriture c’était ouf ! Enfin je suis heureuse d’être tombée sur cet Italien si qui cuisine ses plats soi-même parce qu’une fois qu’on a gouté les vraies pâtes originales italiennes c’est mort ! Impossible de recommander des pâtes ou pizzas dans un autre restaurant ! Et sinon tu as voyagé où en Amérique ? »


Je vis alors un serveur s’approcher avec nos deux plats. Je m’inquiet une dernière fois de sa volonté à vouloir remplacer ses lasagnes par les miennes, mais il semblait confiant. Je fis un petit sourire amusé. Je fis un simple sourire et un hochement de tête au serveur comme remerciement avant de me focaliser sur Hunter. Posant mes coudes sur la table, j’adossais ma tête sur le dos de mes mains jointes. Je haussais simplement un sourcil lorsqu’il me lança un petit regard, un sourire amusé ornant mes lèvres.

Je le regardais en silence prendre la première bouchée et rigolais doucement à sa mimique. Je le voyais mâcher doucement comme un expert, fermer les yeux comme concentré sur sa bouchée. C’était comique de le voir prendre ce défi avec autant de sérieux ! Mon sourire s’élargit largement quand il donna finalement son verdict avant de presque retomber entièrement à la seconde partie de sa phrase. Plissant les yeux je fis un petit reniflement hautain, jouant de toute part la fille blessée et rancunière. Je finis par lui lancer un regard amusé, secouant légèrement la tête, ne pouvant m’empêcher de sourire.

« Nous verrons bien ! »


Je m’emparais alors moi-même de mes couverts et m’attaquais à mo plat que je trouvais délicieux dès la première bouchée ! Non mais vraiment, comment ne pas déclarer de ces lasagnes qu’elles sont les meilleures au monde ! Je ne savais pas trop quoi dire d’autre. Malgré le fait que je trouvais souvent des sujets de conversations, je séchais un peu. Ce n’est pas tous les jours qu’un quasi inconnu vous invite à manger des lasagnes. Au final le thé était bien la seule chose qui nous reliais à la base. Le thé et l’humour. Du coup pourquoi ne pas construire sur ça ? Je pris une gorgée de vin, savourant le goût de l’alcool, avant de me lancer, d’une voix plus douce mais tinté de bonne humeur.

« Je n’ai pas encore eu l’occasion d’aller à la boutique à thé que tu m‘as indiqué. Mais je compte bien y aller la semaine prochaine, j’ai bientôt une de mes tisanes qui serra en rupture de stock et je m’étais pourquoi ne pas innover ! Tu bois du thé depuis toujours, ou ça t’es venu à un moment précis ? »

Reprenant une bouchée, j’enchainais après avoir avalé sur un ton semi désolé.

« Désolé pour la question qui semble idiote mais enfin, perso j’ai jamais su boire une tasse de café. Je déteste ça et je m’étais toujours dit que ça viendrait avec l’âge… Le truc c’est que c’est jamais venu, en même temps si le café excite vraiment vaux mieux pas que j’en boive au risque de doubler voire tripler mes speech, par contre j’adorais la tisane de ma grand-mère, du coup j’ai grandi avec le thé. Mais du coup je me demande si avec d’autres gens c’est pareil ! »


......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   31/8/2016, 14:35




J‘avais eu petit sourire amusé à la remarque de Serena. Non j’étais loin d’être dépressif même loin de mon chez moi d’antan et même si ici à New York les hivers étaient rude les étés étaient chaud et baignant de soleil alors je pouvais en effet continuer de parfaire mon bronzage de sudiste. J’avais hoché la tête positivement à la remarque de Serena mais tout en haussant les épaules l’air de dire « c’est la vie ». Et c’était tout à fait ça. Même si bien sûr il n’est jamais facile de devoir changer de tout au tout dans sa vie, c’est aussi ça être adulte. Savoir s’adapté suivant les changements qu’on subit. Pour ma part même si Serena l’ignorait ces changements n’avaient pas été moindres. Quitter ma vie, famille, tout ça en devenant père tout de même bien jeune et devant alors partir à l’autre bout du pays pour assumer ce rôle. Rien n’avait été évident dans tout ça mais rien n’avait été insurmontable non plus. Je ne regrettais aucun de mes choix en ce qui concerne les dernières années de ma vie ici à New York.

Pour ce qui était de Cuba j’étais un peu amusé par la façon de voir les choses de Serena. Certes il y avait de ça mais comme dans beaucoup de pays de l’Amérique du sud. Et pour ma part mes vacances c’était fait dans un cadre touristique avec hôtel de luxe et plage de sable blanc, bien loin de tous ces mauvaises choses si ce n’est des cigares et des filles avec ou sans cervelles, a bien s’amusé et profité de tout ça. Pour ce qui était de l’Europe en effet la mentalité devait être bien différente. Ce n’était pas rare qu’en période d’été au restaurant de mes parents nous ayons beaucoup d’étranger dont des Européen et en effet par moment certaines de leur attitudes me faisait bien étrange comme cela devait être le cas à l’inverse. J’y pensais d’ailleurs, à tout à l’heure quand Serena m’avait fait la bise alors que ce n’est tellement pas un truc américain. Peut-être avait-elle chopé ce tic durant ses années là-bas. Ça va que sans être quelqu’un d’hyper tactile je n’avais pas de souci de contact physique avec les autres mais je connaissais bon nombres de gens qui seraient vraiment dérangé d’une tel démonstration avec une inconnue. Mais bon, gardant ça pour moi, j’avais répondu à la question de Serena, lui citant les différents endroits où j’avais pu voyager en famille.

Mais bon pour l’heure nous en étions à cette dégustation de lasagne qui même si forte délicieuse, restait à mon gout bien moindre que les miennes. En tout cas j’avais été très amusé par la tête tiré par Serena, entre le moment où je lui avais confirmé que cela était délicieux, mais que je restais sur ma position. Je me doutais bien que son petit air blessé et vexer n’était qu’une apparence pour le jeu même s’il devait bien y avoir une part de vérité la dessous. Bon du moment qu’elle ne se vexait pas véritablement à prendre la mouche et me planté dans le restaurant tout allait bien.

- Oh mais c’est tout vu !

Encore une fois un peu moqueur. Ce n’était pas très sympa j’avoue mais j’avais tendance à me laisser facilement trop prendre au jeu de la sorte et je n’étais pas du tout du genre menteur et disais toujours les choses comme je les pensais même si par moment j’y mettais les formes pour ne pas être trop vexant. Enfin bon, la de suite, je dégustais tout de même avec joie ses très bonne lasagne alors qu’un petit silence ce faisait mais pas forcément gênant à mon sens non plus. On n’allait pas parler la bouche pleine non plus. Bien que finalement, Serena rompu ce silence en me parlant de la boutique de thé que je lui avais conseillé. L’écoutant, j’avais moi aussi été prendre une gorgé de vin pour me rincer la bouche avant de reposer mon verre en affichant un léger sourire à l’attention de Serena.

- Tu as le temps ne t’en fais pas, elle ne va pas fermer d’un coup mais en effet c’est l’occasion. Et oui j’ai toujours bu du thé ou tisane sans que ce soit une passion non plus. C’est surtout en arrivant à Los Angeles et a rapidement baigné dans la culture du bio et bien être que je me suis mis a plus m’y intéresser, aux variétés et à ce que chaque plantes pouvaient apporter. Après je ne suis pas un expert non plus même si j’aime beaucoup ça.


Comme dit ce n’était pas une passion non plus. J’aimais juste prendre soin de moi et le thé avait des propriétés qui pouvaient aider à cela. Après je ne crachais pas non plus sur un bon petit café car tout comme le vin ou certain grand alcool, certain valaient vraiment le détour niveau gout. Mais d’ailleurs j’avais un peu froncé les yeux à la déclaration de Serena, me disant qu’elle détestait le café.

- heu … Pourtant à notre rencontre tu m’as dit être accro au café durant tes études et n’avais commencé à boire du thé que par la suite …

Alors que là elle me disait totalement l’inverse ce qui était un peu étrange. J’avais généralement une bonne mémoire, un peu obligé quand on est acteur, donc j’étais sur de me souvenir de ce que m’avait dit Serena. Après peut être avais-je mal compris ou c’était elle mal exprimé mais du coup j’étais un peu perplexe. Comme expliqué une fois, il m’étais déjà arrivé de tombé sur des dingues, j’avais un peu peur que la chose se réitère.


Fiche Créée par KIARIE de BLACK EDEN
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 538
● Date de naissance : 20/04/1989
● Age : 28
● Originaire de : Brooklyn
● A NY Depuis : toujours ^^
● Emploi/Etudes : diplôme en histoire de l'art/ guide au Brooklyn Musum
● Theme Musical : Walking on sunshine ~ Aly & AJ
● Avatar : Elisabeth Olsen
● DC : Liam Andrew


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Que le battle commence! [Serena]   6/9/2016, 23:47

Je passais plus tôt une agréable soirée. Hunter était quelqu’un de marrant. J’aimais bien la manie qu’on avait prise de jouer des mimiques. Que ce soit dans le magasin sur un ton de fausses confidences ou ici, avec des moues hautaines joueuses. C’était rare de trouver des personnes qui savent réagir avec autant de légèreté. Rare mais tellement agréable du coup. On avait parlé de voyages et là j’étais repartie sur la conversation des thés. Je l’écoutais me répondre à ma question.

« Oh c’est chouette d’avoir baigné direct dedans ! Je trouve que dans les grandes villes les gens perdent souvent le goût aux choses artisanales. Les grandes productions prennent souvent le dessus. C’est dommage ! En tout cas, si jamais j’ai un doute sur quel thé acheté je sais vers qui me tourner ! »

Je repris une bouchée de mon plat quand il me fit la remarque sur le café et je fis un sourire désolé avant de raconter.

« Pendant toute ma scolarité j’ai jamais été attiré ni par thé ni par café, j’aurais peut-être du goûter à la tisane de ma mamie plus tôt d’ailleurs … Enfin bref, c’est au cours de mes études que je me suis mise à boire du café pendant les examens. La caféine a, à défaut d’avoir bon goût, au moins des vertus énergisantes ! Fallait bien ça de temps en temps quand je travaillais tard. Mais bon après fallait en décrocher. J’avais du mal à me réveiller sans café du coup ma grand-mère m’avait fait une tisane detox en quelque sorte et depuis j’ai sauté sur le thé. Du coup oui j’ai grandi avec, et même sans boire au début je savais que la camomille calmait, ou qu’une infusion à la menthe aidait à la digestion. Mais j’ai seulement consommé plus tard ! »

Je haussais doucement les épaules en faisant un léger sourire désolé. Parfois on oubliait que les gens ne connaissent pas notre histoire et que du coup des trucs évidents paraissent perturbant pour eux.

Le repas se poursuivit dans une bonne ambiance. Je lui demandais du coup quelques infos sur ses études. Était-il devenu acteur en postulant jeune sans étudier ou avait-il fait une école de théâtre par exemple. Il me raconta alors avoir intégré une école de comédie à Los Angeles. On parla un peu de nos souvenirs, sans jamais pour autant entrer dans des récits trop personnels. Quelques anecdotes nous firent rire. Alors naturellement avec un acteur comment ne pas évoquer la culture cinématographique. En grande fan de Star Wars je ne pouvais pas passer à côté de l’occasion de mettre le sujet sur le tapis quand on parlait de films. J’en appris aussi un peu plus sur sa carrière et la série dans la qu’elle il jouait pour l’instant, ce qui je dois avouer combla un peu ma curiosité. Au final la conversation était riche et variée.

Nos plats se vidèrent petit à petit, ainsi que la bouteille de vin à qui on ne manquât pas de rendre hommage. Le serveur vint reprendre nos plats alors que j’étais partie sur une explication sur Monet et un de ses tableaux. Ne me demander plus comment on était arrivé sur le pointillisme, tout ce que je savais c’était que j’étais sûr d’avoir l’attention de mon interlocuteur. Le serveur revint au moment où je finissais de parler pour nous demander si nous voulions la carte des desserts ou non. Je me tournais pour le coup vers Hunter, lui souriant.

« Je ne sais pas … Tu veux un dessert ou pas ? Ils font d'excellents tiramisu, si jamais tu veux commencer un second défit?»


Si jamais je prenais un dessert ça serra plus par gourmandise mais bon. Et leur tiramisu valait vraiment le détour, tout comme leurs lasagnes d’ailleurs ! Maintenant si Hunter préférais juste terminer sur un dernier verre, ou un thé et ensuite rentrer je n’y voyais pas d’inconvénients non plus.

......................................................................................................................................................

Serena Johanson

Présentation ~ Sujets ~ Liens


@marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Que le battle commence! [Serena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Corbeille :: Messages Supprimés :: Sujets suppr-
Sauter vers: