AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   2/8/2016, 22:20

Petit « tss » de protestation a cette histoire de ne regarder au final que trois malheureuses chaines, comme si ma dure recherche de meilleur bouquet rapport qualité/prix n’avait servi à rien. Hé, c’était sans aucun doute l’un des rares trucs que j’avais gérer seul pour l’appartement, qu’il me laisse au moins ce petit instant de gloire. Et après ça viendra pleurer que je suis un assisté qui fait jamais rien seul de ses dix doigts a par être sur son pc. Pour qui d’ailleurs je n’avais pas besoin de dix doigts vu que j’avais des macros de programmé, mais bref. Petit regard de travers avant d’aller me chercher un autre maki. Et sans la main de sureté pour la peine, na ! Bon j’avais tout de même fait bien gaffe de mener celui-ci a destination. Aussi bien pour éviter les foudres de Dorian que pour mon ventre. Et bien que celui-ci était fort fameux, j’avais affiché une petite grimace sur sa fin avant de l’avalé en entendant Dorian commenté ses envies de chaines.

- Arrête ça me rappel mon premier porno gay …

Celui qui m’avait traumatisé au point d’esquiver Dorian tout une journée avant d’enfin lui avouer le pourquoi limite les larmes aux yeux, brulé vif de l’horrible spectacle que j’avais fait visionner à mes yeux, à cette époque, si innocent. Au final je ne savais pas si c’était un truc allemand mais c’est sans mal que j’imaginais à présent ceux-ci. Violent et dégueulasse à vomir. Brrrr, frisson de dégout ! Enfin loin de ça, le temps que Dorian ne trouve une chaine qui lui convenait, je continuais pour ma part d’enchainer assez rapidement maki et sushi, toujours proprement, avant de lever les yeux vers « mon mec ». Petit regard blasé en voyant de quoi il s’agissait.

- Oh mais tu vas arrêter avec ça ! J’ai vu Deux ou Trois de ses films tout au plus, et c’est un bon acteur ! Et pour les photos c’était sa femme que je cherchais ! C’est pas ma faute s’il est plus populaire qu’elle et du coup surplombe même sa recherche !

Et non mes excuses n’évoluaient pas au fil du temps, n’importe quoi ! Et oui en effet je comptais changer, prenant la télécommande pour ce faire, parce aussi bon acteur soit Channing, j’avais déjà vu ce film (pas plus de deux fois) et il fallait avouer que mise a par le coté spectacle, ce n’était pas forcement du grand art. Sympa a regardé pour la performance artistique quoi et rien de plus ! Mais allez expliquer ça a l’autre là … Pfff. J’entamais donc ma recherche, changeant une fois de chaine, deux fois, trois fois, quatre fois, … dix fois.

- Bon bah y’a que ça !

Avais répondu en prévision, un brin agacé dans la voix tout en retournant sur HBO. Nouveau petit « tss » en prévision comme pour dire que je voulais rien entendre, si tenté que ça pouvait marcher. Restant en tout cas un poil boudeur, allant pour me consolé m’asseoir par terre, au plus près de la table basse et des plateaux, pouvant ainsi plus efficacement et rageusement m’enfilé ma part du repas.

Bon, comme dit un peu plus haut, ce film ne brillait pas forcement par son scripte. C’était bien sympa deux minutes durant les scènes de strip, pour le coté purement artistique de la performance encore une fois. Ces petits moments où par mégarde mes épaules avaient tendance à remuer quelque peu en rythme avant que je n’en prenne conscience et m’arrête vite avant que Dorian ne puisse percevoir cela, faisant mine de rien. Pour lui comme pour moi, les makis et sushis c’étaient enchainer jusqu’à arriver à leurs fins. Le temps d’une nouvelle petite danse entrainante dans le film et une page de pub c’était fait. Profitant de celle-ci pour dans un premier temps m’étirer, j’avais ensuite laissé mes bras retombé sur le canapé, l’un sans le vouloir vraiment sur la jambe de Dorian. Tournant ma tête vers lui, je l’avais regardé brièvement avant de reposer mon regard sur ma main, la glissant doucement sur sa jambe en une petite caresse insistante avant de relever mes yeux vers les siens, une petite moue quelque peu explicite quand a l’idée qui me traversait l’idée en cet instant. Sur cette histoire d’inauguration d’appartement.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   3/8/2016, 10:41

Ah oui, ce fameux premier porno gay qui avait tant traumatisé Alby à l'époque. C'est certain que pour un premier porno gay ce n'était pas le meilleur à voir pour s'instruire, loin de la. Mais sérieusement, ça l'amusait de se rappeler de sa réaction ce jour la, comment il était trop mal suite à ça, alors qu'aujourd'hui il ne se gênait plus du tout au lit. Enfin, pas qu'il ait souvenir un jour d'avoir vu Alby être gêné, du moins pas en étant actif. En tout cas, il cherchera à l'occasion s'il y avait ça. Des chaînes allemandes, pas des chaînes porno allemandes. Pour le moment il s'amusait plus qu'autre chose avec ce qui passait à la télévision grâce à Alby. Qui décidément, ne cessait de trouver de nouvelles excuses quand à sa passion pour Channing. Ah maintenant, c'était d'abord sa femme qu'il recherchait ? Mais oui. Vraiment, il devrait s'avouer avoir un kiff pour lui il se sentirait bien mieux après ! Quoique, si c'était pour un jour se retrouver avec un de ses poster dans les chiottes....

- Deux ou trois de ses films ? Parce qu'il en a fait autant que ça ?


Répliqua Dorian avec la voix pleine de moqueries, bien plus amusé quand à la réaction d'Alby sur son cher Channing qu'autre chose. Il l'avait regardé avec un large sourire, d'un air qui disait qu'il ne le croyait pas une seule seconde quand à ses explications, retenant sans réellement le faire, un petit rire en le voyant ensuite vouloir changer de chaîne. Avant qu'il ne confirme ses dires précédents à savoir le fait qu'ils finiront devant les mêmes chaînes. C'est dans l'ordre des choses, c'est une loi immuable, c'est tout !

- Oh zut alors, quel dommage.


Dit-il d'une façon toujours aussi amusée. D'un coté vraiment, c'était dommage, pour la simple raison que ce film n'était pas non plus une merveille du 7eme Art. Dorian, ça l'avait plutôt laissé indifférent, ennuyé en fait. Le seul aspect positif était de voir ces mecs se dandiner, et soyons franc, c'était la seule raison pour laquelle on parlait encore de ce film aujourd'hui. Il n'en dit rien, se contentant à la place d'observer Alby d'un air amusé en le voyant se poser par terre pour manger. Il resta calme pour sa part le temps du repas, du film, à juste lancer de temps en temps des petites remarques sur la stature des mecs, sur les chorégraphies ou sur la magnificience de Channing pour tenter d'obtenir des réactions de la part d'Alby. Comme toujours il s'amusait très bien dans sa vie.

Sa part de maki et sushi, pour sa part terminée depuis un petit moment puisque ayant mangé à sa faim avant qu'Alby n'ait terminé, et lui ait filé ce qu'il lui restait, Dorian s'était retrouvé, accoudé au canapé à regarder pas spécialement concentré, le film. Comme une petite pause après cette journée riche émotions et assez chargée. Il avait tourné ses yeux vers Alby en le voyant s'étirer, et avait suivit la chute de ses bras, l'un d'eux ayant terminé sa course sur l'une de ses jambes. Geste anodin c'est sûr, mais dès qu'Alby avait tourné la tête vers lui, le blond su alors que ça n'allait pas en rester la. Qu'Alby n'allait pas déclarer être fatigué et vouloir se coucher ou faire autre chose de peu passionnant qui ne l'impliquait pas. C'est avec un air assez intéressé qu'il soutint son regard, laissant ses yeux posés sur lui alors qu'il sentait sa main venir lui caresser sa jambe, un air assez clair quand à ce qu'il pouvait penser. Intéressé bien entendu, Dorian avait gardé la pose, laissant sa joue reposer sur son poing fermé dont le coude était appuyé sur le canapé. A le regarder un peu de haut pendant qu'Alby venait glisser sa main sur lui, Dorian avait finalement remonté son autre pour lui faire un signe de l'index de se rapprocher de lui.

- Viens un peu par la mon mignon …

Et par la, Dorian voulait dire sur le canapé à coté de lui. Tendant ainsi ses mains pour lui faire comprendre la chose avant de le guider tout simplement à coté lorsqu'Alby décida de se hisser de nouveau sur le canapé. Dès que le brun fut assis, l'allemand quitta sa propre place pour aller se redresser, et venir se mettre a califourchon au dessus de lui, venant poser ses mains à son cou, remontant un peu ses pouces à sa mâchoires. Puis, il avait rapproché son visage du sien, lui adressant un petit regard d'allumeur alors qu'il murmura proche de ses lèvres.

- Alors ça y est … nous y sommes, à notre première nuit chez nous …


Dorian avait déposé ensuite ses lèvres, non pas sur celles du brun, mais sur la joue d'Alby, déposant quelques baisers pour rejoindre son cou.

- Sans père ou sans mère qui risque de tout entendre …

Ce qui était un point ô combien apaisant en fait ! Pas que ça enchantait Dorian que Castiel puisse entendre certaines choses, mais d'eux deux c'était tout de même Alby qui était le plus freiné par l'idée que sa mère soit dans les parages. Ce soulagement mental les gens ! En des baisers plus appuyés, Dorian remonta à l'oreille d'Alby qu'il vint mordiller doucement en un premier temps avant de continuer, lui murmurant :

- Sans frangin qu'on risque de choquer non plus …


A entendre certaines choses ou pire, voir … qu'il sache, Roy a été épargné. Alex en revanche... Il s'était ensuite un peu plus rapproché, pressant un peu son bassin contre celui d'Alby, ses jambes de part et d'autre les siennes, et bougea doucement mais sûrement contre lui, se mettant à onduler ses hanches.

- Non ce soir … il n'y a que toi, et moi.


Et à ces mots, après avoir asséné un coup de langue à son oreille, Dorian avait fait le chemin inverse pour revenir à son visage, pour cette fois ci l'embrasser langoureusement, glissant sa langue entre ses lèvres pour aller caresser celle d'Alby.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   8/8/2016, 18:42

Ma main toujours posé sur la jambe de Dorian, à naviguer entre celle-ci et sa cuisse lentement mais de façon assez appuyé, j’avais affiché un petit sourire en l’entendant prendre la parole, me dire de venir vers lui. Relevant ma main pour aller prendre la sienne tout en posant mon autre sur le rebord du canapé, je m’étais ainsi hissé pour revenir m’asseoir à coté de Dorian avant que bien vite celui-ci ne bouge à son tour pour venir se mettre au-dessus de moi. Ayant relâché sa main durant la manœuvre, je l’avais posé à sa cuisse, la faisant glissé jusqu’à sa hanche alors que mon autre main allait elle aussi se poser dessus, a son opposé. Dorian au-dessus de moi, mes mains sur ses hanches, je relevais mon visage vers lui, toujours mon petit sourire sur les lèvres et un air plutôt intéressé quant à la suite alors que je sentais ses mains à mon cou. Dorian approchant son visage du mien, j’avais redressé mon visage, tendant mes lèvres vers les siennes mais sans aller l’embrasser vu qu’apparemment ce n’était pas encore le moment. A l’écouter, mon sourire c’était légèrement agrandi. En effet nous y étions, notre première nuit chez nous. Ce n’était pas faute d’avoir déjà imaginé celle-ci un bon nombre de fois. Bien évidement depuis que c’était un fait, que Dorian avait accepté cette idée de vivre ensemble et encore plus depuis qu’on avait trouvé cet appartement. Mais même bien avant, depuis le temps que cette idée germait dans ma tête. Avant même que j’en parle a Dorian et aussi après, quand cette idée lui avait été exposé mais que sans être rédhibitoire ce n’était pas encore possible pour lui de franchir le cap.

Me contentant d’un léger hochement de tête affirmatif, j’avais ensuite fermé les yeux en prenant une inspiration discrète mais plus profonde a sentir ses lèvres ce poser sur ma peau, pressant un peu plus mes mains sur ses hanches, les glissant très légèrement dessus de bas en haut toujours dans un geste insistant. Oh oui ça c’était un point non négligeable ! Etre vraiment chez nous ce qui voulait dire être seul. Sans son père et ses frères, sans ma mère. A pouvoir vraiment faire ce qu’on voulait ou on voulait sans risqué d’être entendu ou surpris. Sans risquer qu’après une nuit à avoir l’appartement à nous, au lendemain vous vous fassiez surprendre rodant à poil dans l’appart. Oui j’en suis encore traumatisé … Mais là, cette solitude rien qu’à nous n’était plus que bienvenue, providentiel même et forcément, très excitante aussi.

- Et avec un argument pareil on a mis autant de temps à se décider ? …

Avais-je soufflé doucement de manière un peu amusé encore une fois à cette histoire de n’avoir personne pour nous entendre ou à choquer. Ma peau frémissante aussi doucement sous le passage des lèvres de Dorian que ce soit à mon cou et aussi bien évidement à mon oreille, a le sentir mordiller celle-ci, signifiant combien je pouvais trouver ça agréable en échappant un petit soupir tout en continuant de serrer mes mains sur Dorian, a les glisser a ses reins en le serrant un peu plus contre moi alors que lui-même venait si presser. Glissant une main sur ses fesses, a ce crispé sur celles-ci alors que mon autre était remonté dans son dos, par-dessous son haut à caresser sa peau. A n’interagir pour l’heure que par ces gestes vu que pour le reste, je gardais mon cou légèrement tendu, a laissé à Dorian tout le loisir de jouer avec mon oreille ou ce qu’il voulait. Soupirant doucement sous l’excitation qui me gagnait petit à petit. A sourire un peu plus à ses derniers mots et son coup de langue avant de retourner ma tête vers lui en le sentant revenir vers moi et accueillir sans retenu le baiser qu’il venait m’offrir. C’était sans mal qu’il avait trouvé ma langue, répondant bien volontiers à ses caresses tout en étouffant quelques soupirs contre ses lèvres. Continuant aussi de serrer mes bras contre lui, l’un toujours à ses fesses quand l’autre était à son dos, à le presser contre moi sans chercher à entraver ses mouvements de bassin. Sentant d’ailleurs le mien y répondre, à bouger légèrement quand Dorian se presser a moi pour y répondre.

J’avais fini par descendre et remonter mes mains a la base de son haut, commençant à prendre celui-ci et a le remonter doucement sur a peau avant de mettre fin à notre baisé afin de pouvoir lui faire retirer. Cet indésirable d’écarté et balancé un peu plus loin sur le canapé, j’avais repassé mes bras autour de Dorian, le ramenant vers moi pour aller poser mes lèvres à son cou, à y déposer une série de baisé court mais insistant, descendant en même temps sur sa peau pour rejoindre sa gorge, sa clavicule et continué ainsi jusqu’à son torse. Un bras en travers de son dos, la main ouverte à se crisper sur sa peau, mon autre main avait glissé à sa hanche, remontant sur sa taille puis sur son ventre et encore plus haut sur son torse. A caresser du bout des doigts un de ses tétons alors que ma bouche avait vrillé jusqu’à l’autre, léchant et suçotant celui-ci. Et après avoir un peu joué ainsi, m’excitant moi-même plus qu’autre chose, ma main avait glissé sur son torse pour rejoindre son cou, relevant peu après ma tête tout en attirant Dorian vers moi et capturer à nouveau ses lèvres dans un baisé bien plus entrainant que le précédent. A mon tour j’avais été cherché sa langue, la caressant à nouveau de la mienne tout en serrant légèrement ma main à sa nuque et mon autre dans son dos. Puis tout en prolongeant encore un peu ce baisé j’avais commencé à faire tourner nos deux corps sur le côté avant de me séparer de ses lèvres alors que je le laissais doucement tombé sur le canapé, me redressant moi aussi pour remonter mes jambes dessus et garder ma place entre les siennes. A genoux entre ses jambes dans un premier temps, j’en avais profité pour retirer mon t-shirt et le laisser tomber par terre. Je m’étais penché vers Dorian, allant embrasser ses lèvres mais sans m’y attarder cette fois, partant rapidement embrasser son cou, son torse, puis m’étais redressé en descendant mes mains à sa ceinture pour la lui détacher, relevant mes yeux vers lui, un regard lourd d’envie et un petit sourire sur les lèvres. C’est bien vite que sa ceinture avait été détachée, ainsi que son pantalon, menant alors mes mains à ses hanches pour me saisir du vêtement et le faire descendre sur ses cuisses et bien vite sur ses jambes que je lui faisais relever le temps de lui retirer son pantalon et boxer dans la foulé. Chose de fait, j’avais passé mes mains aux cuisses de Dorian, lui faisant poser ses jambes sur mes épaules alors que je me penchais à nouveau sur lui, à son ventre. A embrasser celui-ci avec insistance mais descendant bien vite sur sa peau, sur son bas ventre et rapidement à son entre jambe. Mes mains enserrant toujours ses cuisses, à tenir fermement celles-ci pendant que mes lèvres elles étaient en train de passer sur le membre de Dorian, a juste effleurer celui-ci la bouche entre ouverte. Jusqu’à remonter à son gland et sortir alors ma langue pour la passer dessus, tournant un peu autour avant de finalement ouvrir bien davantage ma bouche et le prendre dedans. Juste son gland pour commencer, a encore une fois lécher celui-ci, bien l’humidifier, avant de descendre lentement mes lèvres sur son long, autant que possible, puis à remonter tout aussi lentement. A faire ceci un certain nombre de fois tout en pressant ma langue contre lui. Puis petit à petit j’avais accéléré le mouvement. Allant plus vite les lèvres bien serrer autour de lui. Mes mains continuaient de tenir ses cuisses, bien serrer contre moi, a crisper mes doigts sur sa peau.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   10/8/2016, 19:04

C'est certain qu'avec pourtant un argument de poids comme celui ci, avoir mis autant de temps à se décider semblait dingue aujourd'hui n'est ce pas ? Et bien malgré tout, contrairement à ce que tout le monde semblait penser, Dorian ne pensait pas qu'avec ce qu'il avait sous sa ceinture, avant comme arrière. Et puis, de toute façon ce n'était pas non plus pour ces points évoqués plus tôt que Dorian avait accepté de sauter le pas avec lui. C'était parce qu'il l'aimait, parce qu'il vivait trop mal les moments ou ils étaient séparés l'un de l'autre, que ce soit en début d'année suite au décès de Monty, et même s'il n'avait pas laissé paraître le contraire, pendant sa semaine à Los Angeles. Parce que de toute façon, il n'avait besoin de personne d'autre que lui dans sa vie, alors pourquoi retarder les choses ? ….. Oui, et peut être aussi pour s'envoyer en l'air tranquillement, d'accord !

Parlant de ça, les choses semblaient on ne peut mieux parties pour. Que ce soit leurs corps réagissant l'un contre l'autre, les réponses d'Alby à ses baisers ou ses mains qui se promenaient sur lui avant de se poser à ses fesses ou dans son dos pendant que Dorian bougeait ses hanches, à la recherche de plus de contact. Tout ça suffisait amplement à déjà l'exciter. Ça, et aussi l'idée de s'envoyer en l'air dans un nouvel endroit. Chacun ses délires. Lorsqu'Alby commença à lui remonter son haut, Dorian dû se séparer de ses lèvres, et avec un empressement certain, l'aider à lui retirer le vêtement qui finit sa course non loin d'eux, mais n'étant plus une entrave. A présent il pouvait profiter de sentir les bras d'Alby directement sur sa peau, ses mains sur lui et ses lèvres sur son cou. Ces contacts lui arrachant des soupirs d'aise alors qu'il fermait les yeux, repassant ses bras autour des épaules d'Alby, laissant une main entre ses omoplates et l'autre remontant distraitement à ses cheveux. Plus en état de profiter de ses gestes envers sa noble personne, sa respiration se fit doucement plus poussée au fur et à mesure de ses baisers, et de ses caresses sur sa peau. Lui faisait bouger ses hanches de manière inconsciente. Il rouvrit les yeux en sentant les lèvres de son compagnon se poser à l'un de ses tétons, s'occupant de l'autre avec ses doigts, et posa son regard sur lui, soupirant d'envie à le voir faire. C'était agréable, excitant et plaisant, mais il lui en fallait plus que ça. Et plus vite. C'est peut être pour ça que sa manière de rouler des hanches se fit un peu plus insistante, sans pour autant chercher à faire quelque chose pour accélérer le rythme. Puisque cela restait bien agréable. Et que de toute façon, Alby était passé à autre chose. Autant dire que lorsqu'il vint à lui pour l'embrasser, il trouva une réponse à la hauteur de sa ferveur. Serrant ses bras autour de lui également alors qu'il sentait toujours ses mains sur lui, le blond se perdit dans ce nouveau baiser, envieux de la suite des choses.

Et la suite sembla inclure le fait de l'allonger sur ce nouveau canapé. Dorian garda ses bras autour d'Alby le temps qu'il ne les fasse basculer sur le coté, rompant par la même le baiser. Une fois allongé sous lui, Alby entre ses cuisses écartées, l'allemand lui adressa un regard plein de convoitises en le voyant se débarrasser à son tour de son tshirt, remontant ses mains à ses hanches pour les remonter un peu plus sur son ventre. Dorian les y laissa lorsqu'il vint de nouveau l'embrasser, plus brièvement que tout à l'heure. Bien dommage, il l'avait vachement chauffé avec ce baiser tout à l'heure pourtant …. Oh, si c'était pour aller l'embrasser ailleurs ça allait tout aussi bien ! Il ferma brièvement ses yeux à ce contact, mais qui la aussi se fit plus bref. Il rouvrit les yeux pour voir un Alby s'occuper de lui ouvrir la ceinture qu'il portait, croisant son regard, lui faisant afficher à son tour un petit sourire. Avec un air très intéressé quand à tout cela. Ceinture détachée et pantalon ouvert, Dorian prit un peu appui sur ses jambes pour relever ses hanches quand Alby lui fit descendre ces vêtements dans lesquels il était trop à l'étroit, et bien trop gênants. A présent nu sous lui, Dorian le laissa sans opposer de résistance placer ses jambes à ses épaules, remontant ses mains à sa tête lorsque le brun alla poser ses lèvres sur son ventre. Cette position et la proximité du visage d'Alby étaient on ne peut plus excitants, assez pour faire doucement tendre son corps d'impatience et d'envie, à attendre sagement d'en avoir plus. Ce qui ne tarda pas, puisque assez rapidement, il sentit ses lèvres se poser sur son membre. Un soupir franchi une fois de plus la barrière de ses lèvres alors qu'il redressa un peu sa tête, pour voir Alby le faire languir encore un peu. Le maintenant ainsi les cuisses écartées autour de sa tête alors qu'il jouait de sa langue sur son membre. Et lorsqu'il commença à le prendre en bouche, son gland d'abord avant de le prendre plus profondément entre ses lèvres, Dorian laissa un plus large soupir de plaisir lui échapper. Il referma les yeux en laissant sa tête retomber sur le canapé, laissant ses mains à ses cheveux sans le gêner dans ses va et viens sur son membre. Maintenant ses jambes écartées et relevées malgré les mains d'Alby à ses cuisses, la respiration de Dorian s'en retrouva plus profonde, et ses soupirs plus fréquents au fur et à mesure qu'Alby accélérait le mouvement sur sa virilité. Et c'est avec grand plaisir qu'il profita de cette attention envers sa personne, ses mains glissant dans les cheveux d'Alby, les empoignant par moments sans réellement y prêter attention. Bougeant très légèrement son bassin, juste un peu, sous le plaisir qu'Alby lui procurait. Et, au bout d'un moment à avoir les lèvres d'Alby autour de son membre, à monter et descendre rapidement, Dorian finit par prendre la parole, d'un ton ne laissant aucun doute quand à son excitation.

- Ah … c'est bon Alby …


Qu'il n'en doute pas, surtout pas. Bien qu'avec ce qu'il avait en bouche, il y avait peu de place au doute. Oui, on sait, chez Dorian ça ne veut pas forcément dire quelque chose à la base. Mais pas la.

- Mais sois gentil, enlève tes fringues … et baise-moi, tu veux …


Pour accompagner ses mots, Dorian avait un peu bougé ses hanches, non pas pour tenter de s'enfoncer davantage dans la gorge d'Alby, mais pour tenter de s'en défaire, qu'ils puissent passer aux choses plus sérieuses sans trop tarder.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   10/8/2016, 20:56

Continuant d’aller et venir sur le membre de Dorian, lèvres serrer autour de lui avec ma langue qui frottait contre, j’étais d’autant plus encouragé de par les soupirs de Dorian que par ses mains qui passaient au travers de mes cheveux, s’y accrochant par moment sans jamais me déranger. Au contraire c’était même plutôt excitant de sentir ça, de sentir son excitation et plaisir. Tout comme c’était tout autant encourageant que de l’entendre me dire que c’était bon. La suite, alors que je remontais sur le membre de Dorian m’avait arraché un léger sourire bien que ce n’était pas pour autant que je m’étais arrêté, même avec Dorian qui semblait vouloir se dégager. Alors qu’il tentait de s’extraire de ma bouche en bougeant son bassin, j’avais pour ma par repris une descente plus franche sur son membre, marquant un léger arrêt avant de remonter en l’aspirant. Ma bouche de remonté mais son gland toujours en bouche, j’avais légèrement bouger ma tête pour faire un non avant de reprendre la ou j’en étais, repartant dans une descente et une remonté, reprenant à nouveau plus rapidement en serrant davantage mes lèvres autour de Dorian et frottant plus ma langue contre lui. Resserrant une de mes mains autour de sa cuisse, j’en avais détaché l’autre, la laissant poser contre sa peau en la glissant dans un geste appuyé le long de sa cuisse, jusqu’à rejoindre ses fesses. Continuant d’aller et venir sur son membre de ma bouche sans répit, soupirant un peu plus fort contre lui au rythme de mes monté et descente, ma main elle se faisait beaucoup plus insidieuse. A caresser ses fesses, a y crisper mes doigts par moment, à venir passer sur son intimité de façon franche mais sans jamais y resté bien longtemps. A jouer avec lui et son envie comme j’aimais si souvent le faire tout simplement. Puis après un petit nombre de fausse approche, alors que le rythme de ma bouche restait inchangé, j’avais fini par aller presser un de mes doigts à son intimité, a commencé à le faire rentrer en lui avant de bien vite y faire joindre un deuxième et de les enfoncer en lui sans plus d’attente. Et c’est sans plus d’attente non plus que j’avais commencé à bouger mes doigts au même rythme que ma bouche. A les faire aller et venir rapidement en lui en les remuant, les écartant un peu, venant les frotter à l’intérieur de lui, avec plus d’insistance vers sa prostate. Le tout toujours assez rapidement, a continué tout durant d’activé ma bouche en allant et venant sur son membre, serrant toujours mes lèvres autour de lui et bougeant ma langue contre, bien décidé à l’excité autant que possible avant de répondre à ses plus vives attentes.

Bon je disais ça mais mes attentes à moi aussi commençaient à devenir quelque peu omniprésentes. L’avantage au moins était qu’en ne portant qu’un simple short de nuit je n’étais pas à l’étroit dans mon vêtement. Mais force est de constaté qu’autant j’avais envie de mener Dorian a la supplication, j’avais moi aussi envie de passer à autre chose, de pouvoir profiter un peu plus de tout ça. Et c’était cette envie qui m’avait poussé à relâché la cuisse de Dorian pour, sans entravé les mouvements de ma bouche ou de mes doigts, aller rapidement faire descendre mon short, au moins a mi-cuisse pour pouvoir me libérer et une fois chose faite, j’avais enfin libéré le membre de Dorian de ma bouche, me redressant alors bien vite pour aller me mettre au-dessus de lui en appui de mon bras à côté de sa tête, mon autre main elle étant resté à son intimité, a continué d’aller et venir de manière un peu moins rapide mais plus appuyé alors que mon membre lui venait se frotter au sien avec insistance. Allant dans un premier temps rejoindre les lèvres de Dorian pour un baisé des plus fougueux a bien vite aller chercher sa langue, je profitais quelque peu de celui-ci, du regain d’excitation et d’envie qu’il me faisait ressentir avant de me séparer de ses lèvres pour aller migrer vers son cou mais surtout vers son oreille.

- Dis le moi … Et après je ferais ce que tu veux …

Pour la première fois dans cet appartement. Pour la première fois qu’on allait le faire ici. Ses petits mots que j’adorais entendre sortir de ses lèvres même s’ils étaient difficile pour lui, bien que moins qu’avant. Et en attendant qu’il ne les prononce, je jouais avec son oreille entre mes lèvres, passant le bout de ma langue dessus ou la mordillait pendant que plus bas je continuais de me frotter contre lui. Continuais aussi d’activité mes doigts en lui bien qu’à présent j’allais surtout pour les faire passer et tourner contre cette zone bien sensible de l’intérieur de son intimité, pressant par moment mes doigts contre ou à l’inverse y allait plus de légère caresses, encore une fois, d’une certaine façon, bien décidé à le pousser a bout.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   10/8/2016, 22:35

Si Dorian pensait que peut être, il allait avoir rapidement gain de cause ? Qu'Alby allait bien arrêter ça pour passer à autre chose ? Oh … l'espoir fait vivre comme dit. Mais ne se leurrait pas pour autant. Les fois ou Alby ne s'amusait pas trop à le faire languir et à lui donner de suite ce qu'il voulait, c'était les fois ou il était très, très excité. Oh pas à fond, au maximum non plus, parce que la c'était plus de la torture ce qu'il lui faisait subir. En souvenir le soir du nouvel an. Et on dirait que ce soir, il n'allait pas avoir d'autre choix que de patienter. Sagement, Alby entre ses cuisses qui lui confirmait que non, il ne comptait pas arrêter. Fais chier … Il poussa un soupir d'impatience, mêlé à son excitation en laissant un peu sa tête retomber et cessant de chercher à se défaire de lui. Profitant alors de cette douce torture, de cette frustration qui montait autant que son désir. Ses soupirs se firent un peu plus poussés alors qu'il sentait l'une des mains d'Alby glisser sur sa cuisse pour aller vers ses fesses. Et, comme il le craignait autant qu'il en avait envie, se mit la aussi à le faire patienter, ne faisant qu'accentuer ses soupirs, mi frustrés, mi excités. Râlant presque lorsqu'il sentait ses doigts passer près de son intimité sans en faire plus que de passer dessus des fois, le faisant espérer, languir, avant de se rétracter. C'était horrible et bon à la fois. De sentir tout ça, sa bouche et ses doigts, mais n'avoir que ça pour le moment. Autant dire qu'au moment ou Alby fit enfin entrer un de ses doigts en lui, c'est une plus franche exclamation de plaisir que lâcha Dorian à le sentir faire, puis, à rajouter un second en lui. Enfin ! Ce n'était pas encore ce qu'il voulait, mais on y arrivait ! Il crispa un peu plus ses doigts dans ses cheveux quand il sentit ses doigts bouger en lui sur le même mouvement que sa bouche allait et venait sur son membre. Poussant par la même un gémissement de plaisir non dissimulé. Des gémissements qui se firent plus fort, au fur et à mesure qu'Alby continuait. Que son envie de lui ne cessait de croître, et que le plaisir qu'il lui donnait avec sa bouche et ses doigts grimpaient en lui. Les yeux clos et le corps tendu, il ne pouvait bien sûr qu'aimer tout ça, mais en voulait plus, et c'était pas les doigts d'Alby qu'il voulait en lui.

- Aller …


On teste, d'une voix plaintive, mais pourtant bien excitée. On pouvait dire que c'est bon ? Qu'il avait assez joué ? Non ? Il n'avait pas envie de le faire gémir, crier, autrement qu'avec ses doigts et sa bouche ? Il ne voulait pas lui aussi avoir sa dose ? Bien qu'en un sens Dorian se doutait que ça devait le faire triper ce petit tordu à le voir ainsi … Oh, vaguement il senti une des mains d'Alby bouger de sa cuisse. C'est quand il senti la bouche d'Alby quitter sa virilité, l'espoir se fit à nouveau. Dorian ouvrit les yeux le temps de voir Alby s'allonger au dessus de lui, sentant toujours ses doigts en lui qui lui envoyaient des décharges électriques dans le corps, et rapidement, ce fut ses lèvres sur les siennes, leurs langues l'une contre l'autre. Essayant pour sa part de faire passer au travers ce baiser toute l'excitation qui l'habitait. Ses mains migrèrent de la tête d'Alby, à ses épaules, qu'il enlaça. Soupirant toujours largement une fois le baiser rompu, Dorian tourna un peu sa tête de coté pour laisser un peu de place à celle d'Alby. Avant de laisser cette fois un grognement mécontent mourir dans sa gorge. Ah bah forcément ! Pourquoi il fallait que ce soit dans ces moments, à ce moment la qu'Alby décidait d'être un peu fleur bleu ? Les mecs sont plus des mecs sérieux ! Alors, pendant qu'il pestait intérieurement contre lui et qu'Alby continuait de le torturer, et de le faire languir de par ses baisers et mordillements à son oreille, ou ses doigts en lui, il continuait lui de soupirer, de bouger instinctivement ses hanches, comme pour en réclamer davantage. Cependant, c'est sans trop tarder que Dorian bougea ses mains pour les porter aux joues d'Alby pour lui faire redresser la sienne, cherchant son regard du sien. Il ouvrit la bouche, comme pour chercher ses mots, ou se donner un peu de courage, à en chercher dans le regard de son amant, et il finit par lui dire d'une plus petite voix qu'à l'accoutumée, lui murmurant presque :

- Je t'aime …


Et à peine ces petits mots si lourds de sens de prononcés, Dorian avait une nouvelle fois plaqué ses lèvres sur les siennes pour l'embrasser fougueusement. Parce qu'il en avait envie, mais aussi au cas ou Alby serait tenté de lui demander de se répéter. Finalement, son entraînement secret à lui dire ces mots pendant qu'il dormait n'était pas inutile... oh pas sûr que ça l'aide à lui dire ça comme ça, sans qu'il n'en fasse la demande pour autant. Et que sûrement l'immense excitation qu'il ressentait y était pour quelque chose. Ça, plus bien entendu ses sentiments pour lui. Mais bon. Suffit les petits cœurs, les sentiments qui dégoulinent et les fleurs ! On passe aux choses sérieuses ! Le blond recula brusquement sa tête, pour a nouveau le regarder dans les yeux. Et cette fois, lui dit malgré les tremblements d'impatience et d'excitation de son corps, ses hanches qui bougeaient vers lui comme une invitation, ses soupirs, bref, son état, d'une voix plus autoritaire et sans la moindre hésitation :

- Alors maintenant, sois un homme et baise-moi.


Merde à la fin ! Sinon, juré, il le renverse et vient se servir lui même ! Tout à fait !

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   12/8/2016, 19:19

En attendant que Dorian ne se décide, soit à me dire ce que je voulais entendre pour que l’on puisse continuer nos affaires, soit à rien me dire et dans ce cas je continuais de le torturer, bien que cette deuxième option n’était pas celle que j’espérais, je continuais à embrasser son cou, son épaule, et à activer mes doigts en lui. Mais c’était sans trop tardé que j’avais senti les mains de Dorian se poser à mes joues, m’intimant de redresser ma tête. Oh déjà ? La tête relevé, mes yeux plongé dans ceux de Dorian, mon regard se baissait par moment sur ses lèvres que je voyais remuer sans que le moindre son n’en sorte. Relevant mes yeux sur lui, je le regardais avec un léger sourire au coin des lèvres. Sourire qui c’était largement élargi en entendant les mots qui même si à peine murmuré, me faisaient immensément plaisir. Mais pas le temps de m’en extasier davantage que je senti les mains de Dorian m’attirer à lui pour bien vite avoir mes lèvres capturer par les siennes. Quoi qu’au final si, je pouvais largement lui faire comprendre mon plaisir de par ce baiser. Répondant sans retenue à la fougue de son baisé, à aller caresser sa langue de la mienne tout en remuant un peu plus activement mon bassin contre le sien, à faire ainsi frotter nos membres en même temps que je pressais davantage mes doigts en lui durant cet échange. Echange qui se terminait assez brusquement, à sentir nos lèvres se séparer, rouvrant les yeux pour voir un Dorian tout aussi excité que sérieux. A nouveau j’avais affiché un sourire, échappant un bref petit rire avant de me pencher vers lui pour aller brièvement mordiller son oreille.

- A vos ordres …

Et c’est sans plus attendre que j’avais alors retiré mes doigts de Dorian tout en redressant légèrement mon buste et ma tête. En appui sur mon avant-bras à côté de sa tête, j’avais baissé mon regard vers nos bassins, passant ma main nouvellement libre à sa cuisse pour la lui faire redresser, la lâchant par la suite un instant le temps de me saisir de mon membre pour venir le plaquer contre l’intimité de Dorian et sans plus attendre, le pénétrer dans un même mouvement. Les yeux un instant mi-clos, je laissais échappé sans retenu un large râle de plaisir a la sensation de mon membre qui s’enfonçait à l’intérieur de Dorian, jusqu’à y être entièrement. Marquant un bref arrêt, ma main était de nouveau venue se poser sous la cuisse de Dorian, se pressant dessus pour lui écarter et maintenir soulever même si nul ne doute que Dorian l’aurait fait de lui-même. Et dans le même, j’étais revenu me pencher au-dessus de Dorian, revenant blottir ma tête dans le creux de son cou aussi bien pour l’embrasser que pour y laisser aller librement mes soupirs. Commençant à aller et venir en Dorian sur un rythme déjà bien rapide mais surtout dans me retenir dans mes coups de reins, venant taper fortement contre ses fesses, soupirant sans retenue à chaque va et vient. Pressant et crispant sans y pensé ma main contre sa cuisse alors que mon autre main dont le bras me servait encore d’appui avait migré a ses cheveux, venant passer au travers et se refermé dessus, a lui tirer par moment légèrement sans le vouloir.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   12/8/2016, 20:04

Sur le moment, Dorian ne su pas spécialement comment interpréter son petit rire. Est ce qu'il se foutait de sa gueule quand à ses difficultés à lui dire ces mots ? Non, il ne le pensait pas. Et espérait aussi pour lui. De juste son impatience ? Ou bien c'était un rire comme ça, sans raison ? Mouais, sûrement. Qu'importe, de toute façon l'attention de Dorian fut entièrement captivée sur les mots qu'il prononça à son oreille avant d'y avoir senti de façon brève ses dents dessus. Ah le soupir de soulagement ! Même si ça va cette fois, Alby n'avait pas été trop salopard à le faire patienter pendant des heures ( si si monsieur le juge ) ça avait suffit à Dorian pour commencer à s'impatienter, et à le réclamer. Et à s'exciter davantage, envieux de bien plus. Soulagé et heureux de savoir qu'enfin il allait avoir gain de cause, en sentant ses doigts le quitter, Dorian avait automatiquement un peu relevé son bassin. Avant qu'Alby ne lui relève sa cuisse, accentuant cela, et lui offrant un meilleur accès à son corps. Il eu une brève mais franche inspiration en sentant son membre contre lui, accrochant davantage ses mains sur ses épaules, en attendant de le recevoir. Attente qui ne fut pas longue puisque très rapidement, il le senti le prendre. Et à cette délicieuse sensation, tellement attendue et désirée, Dorian ferma les yeux en laissant une plus forte exclamation de plaisir lui échapper, de concert avec le râle d'Alby, inspirant profondément à le sentir s'enfoncer en lui. Son corps entier se tendant sous le plaisir ressenti à le sentir l'envahir ainsi, et la demande immédiate de plus. Rouvrant les yeux, Dorian le senti une nouvelle fois bouger sa jambe et le laissa la placer à sa convenance. Il aurait pu tenter de la lui caler sous la tête, ça lui aurait été égal tiens. Et quand Alby vint se rapprocher de lui, sentant son visage s'enfouir dans son cou, Dorian déplaça un peu ses mains, entourant ses épaules de ses bras avant de déposer un bref baiser à sa tête. Et bien vite, ses lèvres ne lui servirent plus qu'à gémir de plaisir, sentant avec délice ses coups de reins commencer. Et ce d'emblée sur un rythme qui lui plaisait déjà énormément. Crispant un peu ses doigts sur sa peau, les yeux clos, il savourait chaque coup en lui, se perdant dans cette étreinte, rythmée par leurs soupirs, leurs gémissements, les bruits de leurs corps s'emboîtant l'un dans l'autre. Notant brièvement la main qui se pressait sur sa cuisse, mais ça lui était bien égal, son attention était dirigée ailleurs, plus au milieu. Il sentait davantage les doigts d'Alby passer à ses cheveux, le sentant un peu les tirer, sans qu'il n'ait mal. Au contraire, ça ne faisait que l'exciter davantage. Le trip à être malmené, utilisé pour le bon plaisir d'Alby et tout ça … il finit par lui faire part de son état, le tout d'une voix pleine d'excitation :

- Ah putain ... continue!


De taper en lui ainsi, de l'embrasser dans le cou, de passer ses doigts dans ses cheveux ... tout. Oh bon, après, s'il voulait au passage y aller un peu plus fort ce ne serait pas de refus, ça, Alby devait le savoir maintenant. Cela, et le fait également qu'il ne se gênerait pas d'en réclamer davantage à un moment ou un autre si jamais. Et ainsi, dans l'optique d'encourager un peu plus son amant, et l'exciter davantage, Dorian alla lui griffer les épaules de ses deux mains, sans crier gare. Un coup franc, pas trop appuyé pour débuter, mais assez pour qu'il ait bien senti le passage de ses ongles sur sa peau.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   26/8/2016, 21:52

Pour seule réponse à l’exclamation de Dorian, j’y avais été d’un coup de rein plus brut avant de continuer sur mon rythme précédent. Pas aussi brutal mais tout de même bien rapide et enjoué. De toute façon ce n’était pas comme si j’allais m’arrêter en si bon chemin à peine commencé. « Oh attends ! J’viens de me rappeler qu’ils diffusaient l’intégrale de Stars trek ce soir ! ». Un coup à finir au buché oui. Enfin a d’abord devoir finir ce qu’on faisait et après à aller au buché. Mais non de toute façon pour l’heure je n’avais pas prévu de m’arrêter ainsi. Et sens doute encore moins après avoir senti les ongles de Dorian sur mes épaules. A cette sensation j’avais échappé une vive exclamation mêlé de surprise et d’excitation, ayant dans la foulé un peu plus tiré les cheveux de Dorian que voulu a la base. Vengeance dirons-nous. J’y avais aussi été, toujours sous l’effet de surprise et d’excitation d’un nouveau plus brusque coup de rein en lui. Reprenant mes esprits, j’avais un peu relâché les cheveux de Dorian bien que gardant toujours ses mèches dans ma main, juste à ne plus tiré dessus. Et pour ce qui était de mes coups de reins, bien que continuant d’aller et venir en Dorian, mon rythme c’était nettement ralenti. Collant cependant un peu plus mon corps contre celui de Dorian. A sentir son membre frotté entre nos deux ventres et à venir presser mes lèvres contre son oreille.

- Dis donc toi … Tu cherches les ennuis. Fais gaffe …

Et la menace pouvait être sérieuse. Si si, même venant de moi. D’abord ! Mais pour l’heure, j’avais petit à petit mais rapidement repris mon rythme initial. A allé bien plus vivement en Dorian, à venir faire buter mon bassin contre ses fesses et a toujours tenir sa cuisse relevé et écarté pour avoir tout le loisir d’accéder comme je le voulais a son intimité. A son oreille, j’avais un peu ouvert ma bouche, venant prendre son lobe entre mes dents pour tirer un peu dessus en le mordant avant de le relâcher sous la tension. J’avais alors à nouveau enfoui ma tête dans son cou, embrassant celui-ci tout en descendant vers son épaule, à embrasser celle-ci aussi mais a par moment ouvrir un peu ma bouche pour y laissé trainé mes dents. Rien de plus. En fait par moment je me laissé aller a plus les appuyer sur sa peau. L’envie de le mordre était bien là c’est sûr, mais l’envie de l’embêter, de le faire languir, encore plus. Alors je continuais de trainé sur sa peau, parfois plus fortement mais sans jamais vraiment le mordre. Tout ça tout en continuant d’aller et venir en lui dans u rythme soutenue. A parfois y aller d’un mouvement de bassin plus prononcé en même temps que je serais un peu plus mes dents sur sa peau mais au final rien. D’un côté comme de l’autre. Oh nul doute que Dorian devait détester ça mais pour ma part ça m’amusais bien. Encore une fois dans le délire de le pousser à bout, de jouer avec lui et ses nerfs. A en voir la réponse.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   29/8/2016, 10:39

De par son coup d'ongles dans le dos d'Alby, Dorian entendit par la suite l'exclamation de plaisir de celui-ci, et dans la foulée ressenti une petite mais nette douleur à son crâne, la ou Alby avait tiré sur ses cheveux. Mais ça allait, le bref cri qu'il poussa à la suite n'était pas de douleur, mais de plaisir, suite surtout au coup de rein du brun en lui, plus franc. Donc ça allait, plus de plaisir que de douleur. Quand bien même, Alby aurait dû tirer vraiment plus fort ses cheveux pour que ce soit désagréable, mais malgré tout il n'était pas certain d'apprécier. Ressentir un peu de douleur de par les morsures ou quelques tirages de cheveux, certes, mais jusqu'à une certaine limite seulement. Un soupir lui échappa en sentant les doigts d'Alby se desserrer de ses cheveux, mais remarqua qu'Alby avait ralenti son rythme. Hé ! Il entre ouvrit ses yeux, le regard vers le plafond alors qu'il sentait Alby se presser davantage contre lui, sa bouche à son oreille. Un petit sourire en coin se fit ensuite sur ses lèvres à ses mots.

- Qui ça, moi ? …. jamais voyons …


Soupira le blond, entre ses soupirs, d'une voix qui se voulait faussement innocente. C'est vrai après tout, s'il venait à lui griffer le dos, ce n'était pas spécialement pour chercher des ennuis, mais surtout pour lui faire plaisir vous voyez. Bon, d'accord et peut être un peu pour le plaisir de voir les réactions que pouvait avoir Alby suite à cela, d'accord ! Enfin, voilà il avait râlé, il pouvait continuer sur son rythme précédent ? Non mais parce que la, ça l'excitait un peu trop sans lui en donner assez. Crispant doucement ses mains à ses épaules, Dorian referma les yeux en sentant à nouveau ses coups de reins se faire à nouveau plus rapides, le faisant gémir au rythme de leurs corps. Une vague de chaleur passa en lui lorsqu'Alby vint lui mordiller l'oreille, bougeant une de ses mains dans son dos, à simplement caresser sa peau, en de gestes plus lents que ses coups de reins. Il bascula brièvement sa tête de coté à sentir les lèvres d'Alby à son cou, jusqu'à ce que son corps se tende involontairement en sentant ses dents. Mais juste ses dents, pas la pression de celles-ci sur sa peau. Et ce connard qui semblait bien s'amuser à recommencer ça ! Qu'était-ce ça ? Sa façon de le faire chier à le faire espérer une morsure, en lui faisant sentir ses dents ( bien le seul moment ou il apprécie ça tiens ) et avec des coups de rein plus forts en lui parfois, le faisant davantage gémir son plaisir. C'est sûr que ça ne faisait que faire grimper sa propre excitation, mais elle était comme bridée. Il lui manquait pour le coup quelque chose pour réellement décoller, bien que tout ça était bon, qu'Alby n'en doute pas, mais il lui en fallait plus pour lâcher prise. Et c'est en voyant qu'il ne semblait pas décidé à lui donner gain de cause qu'au milieu de ses soupirs, mi excités, mi plaintifs qu'il prit la parole.

- Putain Alby ! …. Fais quelque chose bordel !

Râla le blond en crispant un peu ses mains sur la peau d'Alby, Alors ouais, il faisait quelque chose, c'est plus que certain, mais il voyait de quoi il voulait parler. Normalement. Et au cas ou il voulait faire son malin, Dorian ajouta rapidement :

- Qu'est ce que t'attends pour me mordre hein ? Ça peut être ?

Ici, le ça était alors un nouveau vif mouvement des mains de Dorian, allant lui griffer plus largement le dos, de manière un peu plus appuyée aussi que tout à l'heure.

- Ou ça ?


Cette fois, Dorian avant un peu redressé sa tête pour aller rapprocher sa bouche de l'oreille d'Alby, afin de passer sa langue sur son contour, lentement, avant d'aller la lui mordiller. Oh tiens, nouvelles griffures pour la peine. Il voulait quoi d'autre ? Qu'il le supplie de le faire? Ou bien qu'il en ait tellement marre qu'il se morde lui même ? Hum, quoique pour ce dernier point il allait peut être éviter...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   29/8/2016, 12:41

A l’exclamation mécontente de Dorian, j’avais légèrement retiré ma bouche de son épaule, juste le temps d’échappé un petit soupire amusé. Oh non, loin de le prendre mal ça m’amusais plutôt bien ce genre de plainte. C’était après tout le but recherché. L’embêté même dans un moment pareil et le faire râler.

- Bah quoi ? …

Avais-je soupiré sur un petit ton innocent à mon tour. Reprenant tout ça comme si de rien n’était. A toujours aller et venir activement en Dorian, soupirant mon plaisir à tout ça tout en ayant rouvert ma bouche contre son épaule, a de nouveau faire sentir mes dents sur sa peau sans rien de plus. Mais j’avais vite redressé ma tête en entendant Dorian reprendre, me doutant de ce qui allait suivre. Et ça ne manqua pas. Le corps tendu par l’excitation de ses griffures, j’y avais été un coup de rein plus franc tout en échappant un vif râle de plaisir. Et même pas le temps de m’en remettre que ce fourbe continuait son assaut en venant cette fois s’en prendre à mon oreille. Et si cette deuxième attaque avait engendré une brusque vague de chaleur, c’était tout de même une réaction beaucoup moins viscérale. Enfin ce jusqu’à ce que Dorian ne vienne à nouveau m’agresser de ses ongles. M’arrachant à nouveau un large râle de plaisir et me faisant de nouveau venir buter plus fort en lui mais cette fois en continu, pas seulement sur le coup des griffures. Et c’est dans cette enchainement que sans rien ajouté de plus verbalement, j’avais de nouveau penché ma bouche vers l’épaule de Dorian pour venir y planter mes dents bien fermement en même temps que je l’assaillais d’une série de coup de reins bien plus brusque que précédemment. Continuant ceux-ci tout en gardant mes dents plantées dans sa chair avec, sans vraiment m’en rendre compte, ma main qui c’était de nouveau refermer sur ses cheveux, à tirer quelque peu dessus.

La fin de cette série de va et vient plus brusque ce marquant quand je fini par m’enfoncer autant de possible en Dorian, restant fortement pressé en lui en même temps que je relâchais son épaule, prenant une brusque inspiration avant de redresser ma tête pour venir bien vite retrouver ses lèvres et les capturé en un baisé des plus fougueux. Jouant avec sa langue, j’avais quelque peu retiré mon bassin mais ce pour bien vite revenir le reprendre. Fortement et profondément, continuant de joué avec sa langue. Réitérant la chose deux ou trois fois assez rapidement, j’avais fini par redresser ma tête pour séparer nos lèvres et pouvoir voir le visage de Dorian malgré mon regard embrumé de plaisir. Prenant une net mais discrète inspiration, je m’étais repenché sur son visage, venant passé ma langue le long de sa mâchoire jusqu’à rejoindre son oreille.

- Aller … à toi de bouger un peu …

Mordillant brièvement l’oreille de Dorian, je m’étais suite a ça rapidement redressé, dépossèdent Dorian mais passant un bras autour de lui pour l’incité à me suivre, a ce redresser lui aussi dans le même mouvement pour qu’alors je me laissais tombé sur le dos, lui-même se redresse pour venir s’asseoir au-dessus de moi et, comme dit, bouger a son tour.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   29/8/2016, 13:43

La réaction première fit bien plaisir à Dorian, il faut le dire. C'était pas mal, et un bon début pour peut être le décider à enfin le mordre. Autant dire que par après, ce ne fut que meilleur. Que ce soit le son de son râle de plaisir à son oreille, ses coups de reins plus forts en lui firent tendre son corps sous lui d'envie et ô combien de plaisir. Alors, quand dans tout ça, dans les assauts d'Alby en lui, il avait enfin senti ses dents se planter dans son épaule, c'est un cri de pur plaisir qu'il laissa échapper. Le tout en fermant fortement les yeux, la tête basculant en arrière. Et même sans la main d'Alby qui tirait sur ses cheveux, elle aurait basculé sous le plaisir. Les mains fortement crispées dans le dos d'Alby, il exprimait sans se retenir son plaisir, se sentant cette fois bel et bien parti, la fougue d'Alby, la façon quasi animale qu'il avait de le prendre ne faisait qu'accroître le tout. Voila, ce n'était pas bien compliqué de lui faire plaisir au lit, le malmener un peu, le prendre fortement, le mordre et il était aux anges. Et se retrouvait à gémir fortement de plaisir sous le corps d'Alby qui allait et venait en lui. Il prit une large inspiration en sentant Alby se presser en lui ainsi, n'expirant pas, le temps qu'il ne relâche son épaule pour aller l'embrasser et lui rouler une pelle royale. La seulement, il reprit sa respiration hasardeuse, autant que possible du moins avec Alby qui avait reprit ses va et viens si forts, et sa bouche contre la sienne, sa langue jouant avec celle de Dorian. Ses gémissements étouffés ainsi, Dorian avait remonté ses mains sur le dos d'Alby pour aller glisser ses mains dans ses cheveux, passant et repassant dedans de façon un peu désordonnée, ne ressentant plus rien d'autre que du plaisir. Quand le baiser fut rompu, difficilement, il avait ouvert les yeux en reprenant son souffle. A sentir la langue d'Alby passer le long de sa mâchoire, vers son oreille, il soupira un peu plus doucement, mais tellement excité. A ses directives, que c'était son tour de bouger, il ne répondit que par un petit hochement de tête positif, une fois son oreille relâchée. Qu'il ne s'inquiète surtout pas : excité comme il l'était il allait bouger, et pas qu'un peu.

Sentant avec peine Alby quitter son corps, c'est rapidement qu'il le senti l'encourager à se relever à son tour, enfin, en même temps qu'Alby ne se redressait pour aller s'allonger en arrière sur le canapé. Dans le même mouvement, Dorian s'était ainsi relevé, ses jambes toujours autour des hanches d'Alby, pour se placer au dessus de son bassin. Une main sur le dossier du canapé pour se maintenir un instant en équilibre, il avait relevé un peu son corps tandis qu'il passait son autre main derrière lui pour aller prendre le membre d'Alby et le maintenir droit, avant de se placer au dessus de lui, et dans une franche descente le reprendre en lui. Il en ferma brièvement les yeux, le tout en poussant une nouvelle exclamation de plaisir à cette sensation retrouvée. Replaçant sa main libre a présent devant lui, sur le torse d'Alby pour se soutenir, il ne tarda pas à bouger à son tour, des plus motivés de par son état. Poussant sur ses cuisses pour se donner plus d'ampleur, il bougea ainsi ses propres hanches pour venir allègrement s'empaler sans relâche sur le membre d'Alby, le tout en soupirant largement de plaisir encore et toujours. Après quelques montées et descentes, toujours en les continuant, Dorian avait déplacé sa main qui se trouvait sur le dossier du canapé, non pas pour aller se toucher ou se branler, mais aller toucher Alby. Il la posa en un premier temps à coté de son autre main, sur son torse, avant de la bouger, glissant ses doigts sur sa peau, longeant sa clavicule pour passer à son épaule, faisant marche arrière pour aller ensuite à son cou. Remontant ensuite ses doigts dessus, et arrivant à sa mâchoire, Dorian avait posé son regard sur lui, suivant les gestes de sa main, la bouche entre ouverte à gémir au rythme de ses hanches. Il finit par passer sa main le long de sa joue pour redescendre ensuite à nouveau sur son torse, descendant un peu ensuite ses doigts plus bas sur son ventre, son bras effleurant au passage son propre membre, le faisant quelque peu réagir à ce contact.

Puis, prenant un peu plus d'appui sur ses jambes, Dorian s'était un peu plus redressé, ralentissant au passage son rythme, avant de revenir s'abaisser franchement sur lui, enfonçant son membre en lui plus fortement, le faisait largement gémir de plaisir au passage. A nouveau, il s'était redressé plus lentement, avant de se rabaisser sur lui encore une fois fortement, et recommencer ceci plusieurs fois, jusqu'à finalement ne plus se donner la peine de remonter si lentement, à son goût, sur lui. Préférant monter et descendre sur un rythme rapide, sa tête un peu penchée en avant et la bouche entre ouverte, il ouvrait par moments ses yeux pour river son regard vers Alby, le plaisir se faisant de plus en plus grand en lui. Aussi, sa main qui jusqu'ici avait cessé de caresser le torse d'Alby pour seulement s'y soutenir, avait remonté vers lui même, entre ses cuisses pour aller retrouver son membre délaissé, pour se caresser en un premier temps, accompagnant ainsi les montées et descentes sur le membre d'Alby et amplifier ses propres sensations.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   30/8/2016, 20:07

Allongé sur le canapé, la tête posé sur l’accoudoir, je regardais avec une certaine impatience mais excitation quant à tout ça Dorian s’installer au-dessus de moi. Mon regard vacillait entre le mouvement de ses mains et son visage, a tenté de tout suivre à la fois et m’en enivrer davantage. C’est avec un petit frisson que j’avais senti sa main aller se saisir de mon membre et ce placer au-dessus, plaçant moi-même mes mains de part et d’autres des hanches de Dorian avait d’échapper un nouveau large râle de plaisir à la franche descente que Dorian venait d’effectuer au-dessus de moi. Les yeux brièvement clos, la tête légèrement lancé en arrière, j’en avais fini en me mordant doucement la lèvre inférieure alors que Dorian restait ainsi enfoncé sur moi tout en se replaçant un peu mieux. Et bien vite, ses nouveaux mouvements me firent soupirer de plaisir, a le sentir ainsi bouger au-dessus de moi sur un rythme bien loin d’être plan-plan. Mes mains toujours à ses hanches à suivre ses mouvements, chacune de ses montées et descente m’arrachèrent de large soupire de plaisir, le regard mis clos a navigué entre son bassin et son visage, si expressif et explicite quant à a son état. Si excitant alors forcément. Mais au milieu de tout ce plaisir aussi bien sensoriel que visuel, ce dernier fut attiré par les nouveaux gestes de Dorian. A voir et sentir ses mains se déplacer sur moi-même. A sentir ses mains sur mon torse avant qu’une ne glisse sur ma peau pour aller à ma clavicule et mon épaule, me faisant doucement frissonné sur son passage. Et quand celle-ci se trouvait trop haute sur mon corps pour que je ne puisse la regarder, mon regard se portait alors sur le visage de Dorian. Le regardant la bouche entre ouvert, a exprimer mon plaisir par mes large soupire quand tout aussi bien par le regard lourd d’excitation et d’envie que je lui portais. Bougeant quelque peu moi aussi mes mains, à caresser distraitement ses hanches, parfois avec un peu plus d’insistance dans mes gestes. A avoir aussi par moment une main qui remontait un peu plus sur ses cotes, caressant doucement sa peau avant de revenir à sa place pour retourner accompagner les monté et descente de Dorian, l’encourager à continuer celles-ci même si nul doute que ce n’était pas une nécessité. Ma buche c’était quelque peu plus ouverte par réflexe à sentir les doigts de Dorian passer sur ma mâchoire et ma joue, comme attendant ceux-ci même s’il n’en était au final rien. Loin de me déplaire, je continuais de le regardé avec désir, à savourer chacun de ses gestes, de sa mains ou de ses hanches.

De nouveau mon regard naviguait entre les mouvements de hanche de Dorian qu’avec son visage mais bien aussi de sa main qui caresserait mon ventre, se frôlant lui-même par moment au passage. Vision bien excitante dont j’avais envie de voir bien plus. Mais la de suite mon regard était de nouveau porté sur Dorian, sur son visage si expressif alors qu’il s’adonnait a un nouveau jeu à venir ainsi se relever lentement au-dessus de moi pour finalement s’abaissé bien plus franchement. M’arrachant à chaque coup de large soupire de plaisir qui accompagnaient les siens. A chaque fois je levais les yeux vers Dorian durant ses lente monté, a bien observer son visage et à me faire violence pour ne pas fermer les yeux lorsqu’il se rabattait sur moi pour finalement baissé les yeux sur nos bassins lier sans le moindre espace. Quand finalement Dorian ne s’embêta plus avec ses lente monté, à reprendre un rythme plus régulier et rapide, j’avais eu un léger sourire, mi amusé mi satisfait. Et qu’il était excitant et sexy ainsi, avec sa pose, la bouche si sensuellement entre ouverte, la tête légèrement vacillante en avant et ses yeux qui venaient me regarder par moment. Tout un ensemble visuel qui ne faisait qu’accroitre encore plus ma propre excitation et envie. Chose qui ne fit que monter davantage en voyant la main de Dorian bouger sur moi pour bien vite aller sur lui-même, a sa cuisse puis a son membre. Avec une brusque inspiration, mes mains venaient de se serrer autour de ses hanches pour l’inciter de par des pressions, a continué d’accélérer son rythme au-dessus de moi. Venant d’ailleurs moi-même commencé a légèrement bougé mon bassin sous lui, pour accompagner autant que possible ses propres mouvements. Le regard rivé sur son membre et sa main qui le branlait, je sentais comme souvent dans ces moment-là ce regain d’excitation, cette vague de chaleur qui me submergeait. A me faire sentir proche de la fin tout en ayant envie de continué en même temps. De voir encore Dorian ce toucher, de le voir continué à s’activé au-dessus de moi mais tout en ayant envie de ressentir cette jouissance absolu. Bien que pas encore totalement décousue, mes mouvements en dessus de lu commençaient déjà à être un peu plus désordonné. Tout comme la pression de mes mains sur sa peau et mon regard qui ne savait plus où se poser tant il avait envie de tout regarder, que ce soit les hanches remuante de Dorian, sa main qui le caressait ou son expression si explicite.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   30/8/2016, 22:50

Il avait bien sûr capté le regard d'Alby sur lui, lorsque de temps en temps il ouvrait les yeux, plus ou moins. Et à chaque fois, un sentiment des plus grisant s'emparait de lui. Qu'il était bon d'être ainsi bouffé du regard ! Ah non mais lui pour qui être sur le devant de la scène, sa place naturelle, aimait à être observé, adulé, admiré, un truc pareil c'était comme toujours l'extase ! Le trip de l'exhib un peu en plus oui. Qu'Alby comme bien souvent, le mate ainsi, rien de tel pour l'enivrer davantage rien que par le simple plaisir de se savoir ainsi observé par lui, en ce moment même. Et si dans tout ça, Alby y trouvait en plus largement son compte avec son penchant de mateur … Quoique, c'est la tour de Pize qui a un penchant. Alby lui, c'était un autre délire encore plus poussé. Enfin, tout le monde était donc content, largement content à la vue de ce qui se passait en ce moment, c'était l'essentiel.

Les gémissements de plaisir de Dorian s'en retrouvèrent amplifiés quand sous lui, Alby s'était mis à bouger à son tour, à nouveau. Limité bien sûr par la position et les propres mouvements du blond, mais assez pour amplifier encore le tout, et le plaisir qu'il donnait ainsi à Dorian. A cela, sa main s'était finalement resserrée autour de sa virilité, et avait commencé un va et viens incessant, absolument pas synchronisé avec tout le reste, mais il s'en foutait, ça lui allait très bien. Fermant plus fortement les yeux sous cette avalanche de sensations qui l'assaillait de toute part, il continua de monter et descendre sur le membre, toujours aussi franchement que possible malgré qu'il sentait le plaisir grimper dangereusement en lui, de façon fulgurante. Et il semblait qu'il n'était pas le seul à avoir entamé la ligne finale. Entre deux gémissements plus forts, Dorian avait ouvert péniblement les yeux pour poser son regard sur Alby, ou il sentait ses mouvements sous lui se faire moins réguliers, et ses mains plus fortement pressées sur ses hanches. Entre ça, et l'expression qu'il affichait, Dorian le savait, il allait lui en falloir peu pour venir. Ou juste un truc en plus, et ce truc, il pouvait le lui donner.

- Aah … bordel …


Dans un gémissement de plaisir intense, la voix se faisant témoin de son plaisir, Dorian avait penché la tête en arrière, la bouche entre ouverte à soupirer de façon explicite, s'activant au passage davantage sur son membre alors qu'il faisait au mieux pour garder le rythme avec ses hanches. Sa respiration s'emballa, ses gémissements, ses cris de plaisirs s'en retrouvèrent plus obscènes presque, sa main appuyée sur le dossier du canapé se crispa plus fortement dessus. Puis dans un soubresaut, Dorian finit avec un large gémissement de plaisir par atteindre la jouissance qu'il voyait approcher depuis tout à l'heure. Montant et descendant toujours au dessus d'Alby, il se laissa aller à la fois dans sa main et sur le torse du brun, le corps traversé par quelques spasmes de plaisir le temps de venir entièrement.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 01:50

Encore une fois, je ne savais où donner de la tête ou plutôt du regard. Etait-ce parce qu’il avait senti mon excitation monter d’un cran ou plutôt de dix que Dorian c’était mis lui aussi a plus s’activer, que ce soit de sa main ou de ses hanches ? Aucune idée, pas vraiment en état de réfléchir à ce genre de chose en l’instant mais de le voir ainsi, si actif, à entendre les gémissements qu’il poussait et de voir les expressions sur son visage … Je ne m’en retrouvais qu’encore plus envieux de conclure, de ressentir cette sensation de jouissance intense bien que je me retenais fortement, envieux surtout que Dorian en est lui aussi pour son compte. Forte heureusement pour moi, la chose semblait prochaine. A voir encore une fois les mouvements de ses hanches qui s’était intensifié mais aussi ceux de sa main qui contrairement à d’habitude ou il s’efforçait de tenir le même rythme entre ses hanches et sa main, la était tout autre. Beaucoup plus désordonner ou du moins ne pas coordonner. Et autant dire que cela encore une fois m’excitait au plus haut point. De l’avoir ainsi au-dessus de moi, une vue plus que global sur l’ensemble de son corps et de ses gestes, a le sentir si proche de la fin. Si je ne pouvais pour ma part pas faire de mouvement bien ample, je m’efforçais de remonté mon bassin à la rencontre des fesses de Dorian aussi rapidement et brusquement que possible, accentuant la chose en pressant mes mains sur ses hanches pour le faire davantage buté contre moi. Et si déjà malgré le plaisir fou que je prenais et sentais celui-ci grimper de plus en plus, pour autant je ne détachais pas mon regard de Dorian, concentré comme jamais sur la moindre de ses réactions, le moindre de ses sons. Pour cette raison que quand Dorian c’était mis à jurer, mes yeux c’était davantage ouvert à fixer son visage, cette air d’extase qui le traversait, avant de me baisser mes yeux sur son membre sur lequel il semblait s’activer de plus en plus. Gardant les yeux aussi ouvert que possible, la bouche elle aussi se trouvait bien ouverte, a échappé de brusque et rapide soupir, la respiration presque erratique. J’avais de plus en plus de mal à me retenir, désireux de me laisser aller et cela fini par se faire. Au même moment que Dorian, après avoir ressenti une excitation sans non en le voyant jouir au-dessus de moi, me laissant alors aller à mon tour en lui, exprimant la chose par un large râle orgasmique alors que je peinais à garder les yeux ouvert sur lui et que mes mains se resserraient encore plus fort sur ses hanches. Et malgré ce plaisir des plus intense qui me ravageait, je gardais encore les yeux ouvert, à observer Dorian jusqu’à sa fin total, a m’enivré davantage si celui était possible de la moindre de ses expressions à ce moment précis … Celui-ci de venu entièrement, moi aussi, et malgré nos respirations plus qu’hasardeuse, j’avais détaché une de mes mains de sa hanche pour aller me saisir de son poignet et rapidement l’attirer contre moi. Capturant ses lèvres, je l’embrassais d’un baisé passionné mais sans aller chercher sa langue. Un baisé passionné mais simple et surtout bien plus court qu’a l’accoutumé. La respiration vraiment trop perturbé, j’avais rapidement mis fin à notre baisé pour tout simplement serrer Dorian contre moi, sa tête contre la mienne à avoir une dos dans son dos et l’autre qui était aller se perdre dans ses cheveux de façon bien plus douce que tout a l’heure. Respirant fortement à son oreille, je venais par moment tourné ma tête vers la sienne pour aller embrasser sa tempe, finissant par lui soufflé difficilement.

- Bienvenue … chez nous …

Là on y était vraiment à présent.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 11:34

Dorian aurait été incapable de dire si Alby était venu en même temps que lui, ou juste après, dans la foulée. Trop secoué par son propre orgasme. Malgré ça il avait nettement entendu le râle d'Alby, et c'est plus instinctivement qu'autre chose que ses hanches continuèrent de bouger au dessus de lui, ce jusqu'à ce que réellement, les choses se calment, ou du moins, qu'ils soient entièrement venus. Il voulu ensuite prendre une bouffée d'air, reprendre sa respiration, enfin, quelque chose pour s'éviter de crever d'asphyxie, quand Dorian senti l'une des mains d'Alby passer à son poignet, pour l'attirer à lui. La tête tournant délicieusement, il ne fit aucun effort pour lutter, au contraire, c'est avec plaisir qu'il se laissa entraîné vers lui, se penchant au dessus de son corps avant de sentir ses lèvres contre les siennes. Y répondant avec toute l'ivresse du moment, soupirant doucement à la main d'Alby dans ses cheveux. Autant pendant qu'ils s'envoyaient en l'air il adorait qu'il le malmène, à tirer aussi dessus, autant en dehors, c'était un truc qu'il aimait vraiment, que la sensation de ses doigts parcourant sa tête, ses cheveux. Aussi, il ne fut pas contre mettre fin à ce baiser, reprenant réellement son souffle, les yeux toujours clos à profiter de l'étreinte d'Alby, de ses mains autour de lui. Souriant légèrement à son baiser, il l'écouta tout en reprenant un peu ses esprits. Après avoir laissé échappé un petit rire, un peu étouffé de par son manque de souffle, Dorian avait doucement hoché la tête.

- Oui … on peut dire que c'est officiel maintenant...


Coucher pour bien débuter, voilà un mode de vie qu'il appréciait. Le temps de se remettre un peu de tout ça, il avait relevé un peu la tête pour poser doucement son front contre celui d'Alby, respirant un peu plus doucement, le corps détendu après toutes ces émotions.

- J'ai aussi hâte de tester la douche … et le lit aussi.

Pas que pour baiser voyons ! Du moins pas la de suite. Après tout il fallait bien s'en garder un peu pour après. Laisser leur au moins le week-end pour s'éclater dans l'appart, et ce dans chaque coin de celui-ci. C'était du moins le prochain objectif de Dorian, soit de baptiser chaque endroit de leur chez-eux dans la joie et la bonne humeur ! Il eu une furtive pensée pour leurs prochains visiteurs, qui, bien courageux, iront poser leurs fesses la ou eux s'étaient envoyés en l'air. Un sourire en coin, déposant un baiser dans le cou d'Alby au passage, Dorian s'était redressé au dessus de lui. Pour en un premier temps relever un peu ses hanches et l'en faire sortir de lui. Il tendit ensuite sa main pour récupérer sur la table les serviettes qui avaient été données avec le repas, pour au moins s'essuyer un peu la main et l'entre jambes. Puis, il releva son regard vers Alby et avec un rictus, avait sans plus de discours balancé à la tronche de celui-ci son mouchoir humide. Et sans demander son reste s'était redressé rapidement :

- Je vais à la douche !


Clama t-il gaiement en se relevant et prenant la direction de la salle de bains. Et non ça va merci, il ne se trompa pas de porte pour se retrouver dehors. Il avait étudié les plans soigneusement avant...

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 16:34

Un sourire flottant sur les lèvres aussi bien pour le moment passé que pour la discussion, j’avais doucement ouvert les yeux en sentant le front de Dorian venir se poser sur le mien.

- Oué … La cuisinière aussi.

La bouffe toujours ! Mais bien que je disais ça pour plaisanter, j’étais tout de même un peu sérieux aussi. Hâte qu’on aille faire les courses demain pour par la suite nous préparer nos premiers repas dans notre nouveau chez nous. Je m’en étais déjà fait des films, a m’imaginer rentrer après une fatigante journée de cours pour trouver devant les fourneaux Dorian habillé d’un simple petit tablier de soubrette laissant apparaitre ses fesses, qui me préparait un bon petit repas. Non, moi non plus il ne fallait pas grand-chose pour me faire plaisir. De la bouffe, mon mec presque à poil, légèrement vêtu d’un truc un peu efféminé. La joie ! Mes yeux qui s’étaient refermé se rouvrirent au baisé de Dorian dans mon cou ou plutôt au moment où je l’avais senti se redresser au-dessus de moi. Restant pour ma part tranquille, a juste le regarder faire sa vie, j’avais affiché un petit sourire en le voyant se nettoyer légèrement. Sourire que j’avais ravalé pour affiché un air plus mécontent.

- Mais hé !

Gros dégueulasse va ! Dorian relevé je m’étais rapidement redressé aussi pour aller lui claqué ou du moins tenté, le bout de mes doigts sur ses fesses en guise de représailles. Enfin, pas plus perturbé que ça non plus, je m’étais à mon tour emparé de la serviette pour m’essuyé le torse. Ceci fait, je m’étais relevé à mon tour, reposant la serviette sur la table basse (Dorian viendra ranger après) pour à mon tour prendre la direction de la salle de bain. Au passage j’avais tout de même ramassé nos vêtements, les amenant jusqu’à la chambre pour les poser sur le lit avant de rejoindre Dorian dans la salle d’eau.

- Alors c’est comment ?

Sous l’eau ? Bonne pression ? Belle espace ? J’allais vite le savoir vu que je rejoignais le blond sous l’eau, me plaçant dans son dos pour passer mes bras autour de lui, déposant mes lèvres sur son épaule pour finalement y aller d’une rapide et petit morsure avant de me détaché de lui pour aller m’emparer du gel douche. Pressant le flacon dans ma main, j’avais en premier lieu était me tartiner rapidement le torse pour après reprendre à nouveau du gel douche, reposer le flacon et revenir alors passer mes bras autour de Dorian pour frotter son torse a lui en même temps que je venais embrasser son cou.

- On va être bien ici tous les deux … ça va être génial …

Vive ensemble au quotidien mais bien dans notre chez nous à présent. A être heureux comme jamais. A ne jamais s’engueuler ni rien. Juste s’aimé et profité autant que possible l’un de l’autre. C’est ainsi que j’imaginais la suite de notre aventure.

- Toi, moi, … et pourquoi pas un poisson rouge. Ou un chat.

Nouvelle technique. Essayait de caser des animaux moins contraignant qu’un sharpei pour pouvoir l’avoir par la suite. Avec un peu de chance il ne capterait pas l'embrouille et avant qu'il ne s'en rendre compte ... Tadadam!!

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 17:06

Ricanant doucement au furtif contact du bout des doigts à ses fesses, Dorian était parti sans plus tarder vers la salle de bains. La dedans, il se dirigea directement vers la douche ou il alluma l'eau. Se décalant un premier temps, la main sous le jet jusqu'à ce qu'il la juge bonne niveau température, il se glissa finalement sous l'eau, non sans un petit soupir de contentement. Et bien vite, il ne resta pas seul. Sans ouvrir les yeux, il répondit à l'attention d'Alby :

- C'est nickel.


Il n'avait pas à se plaindre de la douche si tel était sa question. Que ce soit l'eau, la température, ou la douche en elle-même. Non, tout était bien. Penchant un peu la tête pour passer sa tête sous l'eau, il entendit Alby le rejoindre dans la cabine, et senti ses bras glisser autour de lui. Affichant un léger sourire à son baiser, c'est néanmoins un vif frisson ainsi qu'un petit grognement qu'il eu en sentant la morsure à son épaule.

- Fais gaffe à tes fesses toi …

Il y en a qui se sont fait sautés pour moins que ça. Il rouvrit les yeux en sentant les bras d'Alby bouger autour de lui pour voir ses mains récupérer le gel douche. Dorian ne bougea pas, le laissant se frotter lui-même dans son dos. C'est en le voyant se resservir du gel douche et en sentant ses mains sur sa peau la lui frotter doucement, ainsi que ses lèvres dans son cou qu'il referma les yeux de bien être. A sourire à ses mots. Et profitant que personne ne pouvait voir son visage, s'autorisa à sourire peut être un peu comme un imbécile heureux. Content d'être la, de prendre ce nouveau départ dans leur vie, et pas des moindres.

- On va être trop bien oui … toi me baisant et savonnant mon corps parfait par la suite …

C'était parfait. Et ça serait encore plus parfait si en plus, avec tout ça, Alby se découvrait une passion pour le ménage ! Ah, on a le droit de rêver.

- Ouais, pourquoi pas un élevage de crevettes ….

Ricana t-il à nouveau. Il n'avait rien contre les animaux en aquarium, ou en bocaux. Ça ne bougeait pas, ça vivait sa vie sans faire chier. Du moment qu'on ne les en sort pas. Tiens, pourquoi pas un serpent ! Ce serait classe ça non ? Et c'est si chouette ! Il n'était pas sûr qu'Alby apprécie cependant. Alors un chat, ouais, ce serait vraiment bien de son avis. Pas chiant comme animal, normalement, intelligent, normalement, mais d'une classe certaine.

- Hum … ouais un chat, ça me semble pas mal mais …


Sans se défaire de ses bras, Dorian s'était un peu tourné vers Alby, la mine soucieuse.

- Toi ta préférence, c'était pas un animal en particulier dont je ne veux pas entendre parler ?


Si, vous savez, ce truc difforme la … Ce chien avec sa maladie de peau chelou ou toute sa peau tombe partout... Toujours aussi sympa le type, en effet, ça n'a pas changé.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 17:54

Mes mains frottant toujours le torse de Dorian, doucement mais suffisamment activement, mes lèvres toujours à son cou, j’avais eu un léger rire à sa réplique de baiser et laver. Ça résumait bien la soirée et sans aucun doute d’autres à venir. Si c’était la première fois ici, c’était très loin de l’être dans notre histoire et donc certainement pas la dernière. Et malgré le ton de Dorian qui indiquait bien qu’il parlait de crevette en plaisantant, il fallait avouer que j’avais déjà pensé à la chose. A avoir un élevage de crevette ou du moins un aquarium. Je m’étais même déjà renseigné sur le sujet, à aller voir des sites et forums spécialisé sur le sujet pour voir si c’était compliqué ou non à gérer. Et au final ça ne m’avait pas semblé être plus le cas que ça. A voir donc, si un jour le délire me prenait et que je lui faisais la surprise, dans le doute qu’en lui en parlant il dise non, là au moins j’aurais l’excuse de dire « mais c’est toi qui en a eu l’idée ! ». Krkrkr … Mais ça serait sympa des crevettes. Un peu comme nos bébés ! Nos premières petites crevettes d’amour !

En tout cas, c’est un peu surpris à entendre Dorian ne pas exclure l’idée d’un chat, semblant même l’envisagé, que j’avais un peu redressé ma tête pour pouvoir regardé son profil. Avant que celui-ci ne finisse de tourner la tête vers moi. Ah merde, il avait senti le coup du sharpei venir. Parade.

- Oui mais faut savoir faire des compromis quand on vit ensemble.

Aujourd’hui je faisais le compromis de bien vouloir prendre des crevettes ou un chat et demain lui devra accepter de prendre un sharpei ! Héhéhé … Mais plus sérieusement …

- Pour être honnête bien sûr que j’en ai toujours envie. Après à y réfléchir je me dis que c’est quand même une grosse responsabilité et que ça a pas mal de besoin qu’on aurait peut-être du mal à gérer actuellement avec nos études. Mais du coup, commencé par quelque chose de moins contraignant ça peut être une bonne alternative.

Donc des crevettes, un chat, une tortue ou quoi que ce soit qui ne demande pas à être sorti trois fois par jour durant des heures pour se dépenser et faire ses besoins. Bon dans le cas d’un chat, faudra quand même qu’on se mette d’accord à l’avance pour la litière … Perso je pars du principe que si on a un chat, vu que moi je veux un chien, ça sera donc celui de Dorian et donc … Logique quoi !

- Mais j’aime bien l’idée des crevettes ! Tu sais qu’il en existe plein de variété et couleur différente ? Y’en a même qui valent super cher genre 500 dollars la bestiole ! Mais bon elles sont aussi beaucoup plus fragiles et difficile d’entretien. Le mieux pour commencer c’est les neocaridina ! C’est des crevettes assez basic mais qui peuvent être très sympa, qui sont assez solide et donc facile d’entretien !

Oui bon je m’étais peut être un peu plus que juste renseigner sur le sujet … Disons que comme toujours, quand je me documentais sur un truc je le faisais a fond.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 20:20

Euh … oui, certes, faire des compromis c'était bien, mais de la à ce que Dorian s'attende à ce qu'Alby puisse en faire même sur son putain de Sharpei à la con? Et bien ça lui défrisait les poils du cul!

- T'es pas sérieux la?


En rien ce n'était un reproche. En rien. Loin de ça! Mais c'était étonnant! Ah, oui, merci il le rassurait! Il en avait toujours envie. D'un coté, merde, et de l'autre il était rassuré, c'était bien son Alby. Oh putain et en plus il avait réfléchit! Mais qui était ce type derrière lui? Toujours aussi mauvais ouais. Parce qu'en vrai il était ravi qu'Alby se soit posé enfin cinq minutes à penser au fait qu'un animal tel qu'un chien, c'était une sacré responsabilité. Et avec leurs études c'est certain que c'était chaud pour s'en occuper convenablement. Et surtout si on partait la de suite la dessus, à peine installés.

- Oui, je suis totalement d'accord avec toi. Je crois qu'on est tous les deux d'accord sur le fait qu'on souhaite un animal, et un qui demande moins de présence, ça peut être très bien.


Oh eh .. Minute était ce lui ou bien ils avaient une conversation assez sérieuse et censée? Adulte? Oh bon sang, ça fait peur ça. Il continua de se tourner sur lui même pour pouvoir faire face à Alby, qui enchaînait sur l'idée d'un aquarium. Oui, bon, il devait avouer que le truc de crevettes, ça le faisait aussi bien marrer. Donc pourquoi pas. Quoi? 500 dollars une crevette? Non mais c'est quoi ces bestioles de luxe! Euh .. Neo quoi?

- On dirait que tu connais ton sujet à fond …


Et il allait leur mettre un petit caillou spécial dans le fond de l'aquarium? Mettons ces moqueries à part vous voulez?

- Et bien … je dois t'avouer ne pas être contre partir sur l'idée d'un aquarium. Les bestioles la dedans sont tranquilles, moins compliquées à gérer avec nos emplois du temps, ce serait peut être pas mal pour commencer.

Son plaisir ultime serait pour lui un chien cela dit. Mais il entendait un berger allemand, un labrador, un doberman … ce genre de chien par exemple. Pas son truc à peau ! Mais pourquoi pas des crevettes, des poissons, ou il ne savait pas quoi. Et puis, c'est cool des poissons.

- Mais un chat, c'est bien aussi....


Il disait ça comme ça.

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   1/9/2016, 21:45

Et bien pour tout dire j’étais vraiment content de la tournure de cette conversation. Dorian disait qu’on était tous les deux d’accord sur le fait d’avoir un animal à partir du moment que celui-ci ne soit pas trop contraignant mais jusqu’ici, même si je savais que dans l’absolu il n’était pas contre le fait d’avoir un jour un animal, je n’aurais pour autant pas pensé que ce soit quelque chose qu’il pouvait vraiment envisagé. Pas si vite du moins. Pas que ça y est, demain on allait filer a l’animalerie du coin pour se trouver une bestiole mais vu le sens que prenait la conversation, ça semblait tout de même être un truc envisageable à court terme.

Dorian face à moi, j’avais descendu mes mains sur son corps pour aller les poser à ses hanches, affichant un joyeux sourire en parlant de mes recherches sur les crevettes. Et en effet, je connaissais assez bien mon sujet. L’aspect théorique du moins mais est-ce que ça l’étonnait vraiment ? Il y a quelque temps je lui avais sortie tout un exposé sur la comète de Halley après m’être renseigné sur le sujet juste parce que j’avais entendu son nom dans une chanson à la radio. Alors forcément, un sujet qui m’étais plus personnel, de plein de façon, comme les crevettes, évidemment que j’avais bien appris ma leçon. Et donc les crevettes étaient réellement quelque chose d’envisageable ? Oh mais c’était trop cool ça ! Même pas besoin de le faire en scred ! Ah il hésitait avec un chat aussi. Ça me dérangeais pas, j’aimais bien ça aussi.

- On peut aussi prendre les deux ! Je pense pas que ce soit plus contraignant.

Moi j’aurais mes crevettes et lui son chat (et donc préposé à la litière, krkrkr). Le regard toujours posé sur Dorian, j’avais eu un petit soupir de rire, amusé mais aussi vraiment heureux.

- Tu te rends compte, on vient à peine d’emménager et on est déjà en train de parler de prendre un animal à nous ?

C’était un fait sur lequel on s’était fait une raison : Dans notre relation on allait toujours super vite. Mais quand même à ce point c’était quelque chose ! Enfin vous vous en doutez, moi, c’était bien loin de me gêner. Au contraire je trouvais ça super grisant de nous voir ainsi dessiner notre vie. Même si ce n’était pas pour tout de suite, ce que j’aimais par-dessous tout avec Dorian, c’est qu’on ait des projets. Qu’on puisse se dire qu’on avait des choses à vivre ensemble dans l’avenir et donc qu’on n’allait pas encore se séparer même si oui, ça n’empêchait rien mais c’était ma petite bouée mentale. Et puis en plus un animal c’était tout de même un sacré projet ! Quoi qu’on en dise c’était quand même un être vivant qui nous liait !

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   2/9/2016, 00:35

L'eau continuant de couler sur eux et de les rincer au passage, Dorian regarda Alby, qui continuait à dire carrément que tant qu'à faire, ils pouvaient prendre les deux. Non mais à ce compte la hein …

- Je dirais qu'on teste avant toute chose les crevettes … si ça se trouve, en vrai, on est incapable toi et moi de s'occuper correctement d'un animal …


Réalisa t-il pensif. Il avait eu un chien quand il était petit, qui était morte il y a peu, mais il y avait sa mère. Et c'était elle qui avait fait le gros du boulot. Donc il ignorait un peu ce qu'il pouvait en être pour lui même. Si ça se trouve, comme dit, eux deux, c'était la cata! Du genre incapable de garder en vie un poisson rouge à la con, dans un bocal tout simple!

- Quoique, il ne faudrait vraiment pas être doué.


Pour Dorian, comme toujours, lorsqu'il faisait une chose, c'était toujours pour la faire bien. Et puis Alby, il savait que lorsque quelque chose lui tenait à coeur, il y mettait toute son âme. Alors ces crevettes, ou ce chat, n'auront pas de souci à se faire pour leur survie. A son tour, un sourire plus doux se fit en passant ses bras autour du cou d'Alby. Réalisant un peu qu'en effet, ils n'avaient même pas passé une nuit ici que déja ils parlaient d'un animal.

- Et tu sais quoi ? Ça ne m'étonne pas au final! C'est pas comme si on avait pas parlé d'appartement peu après qu'on se soit définitivement remis ensemble non plus.

Dans leur relation, ça allait toujours hyper vite. Ça fusait. La preuve encore la! Toujours à voir plus loin, à voir certes le moment présent mais aussi à penser à l'avenir. A des fois réfléchir à des questions en avance. Du moins pour Dorian, sur certaines choses, ou il savait qu'à un moment ou un autre, tôt ou tard, les questions arriveront sur certains points, plus ou moins importants. Pardon, qui est l'imbécile heureux qui vient de dire : comme par exemple savoir s'il devait porter une robe ou non au mariage? …. Mouais, il préférait ça … Gaffe toi. Puis, il remonta l'une de ses mains à la joue d'Alby, le regardant un peu plus tendrement.

- J'ai hâte de pouvoir encore faire plein, plein de projets avec toi. Du plus dingue au plus banal. Parce que c'est … parce que tu es tout ce que je veux.


Encore une autre manière à lui de dire qu'il l'aimait. Et c'était vrai. Pour souligner cela, Dorian avait penché son visage vers le sien, pour l'embrasser tendrement, doucement. Pas bien longtemps, juste un baiser doux, d'un type heureux d'emménager avec son compagnon. Et qui réalisait que le meilleur était à venir, puisque le pire était derrière eux. Ah tiens, ça ferait un bon tatouage ça. Se redressant, Dorian le regarda avec un petit sourire.

- Dans l'immédiat, mon projet le plus proche est simple : qu'on finisse cette douche et qu'on aille se caler sous la couette!


Pour s'envoyer à nouveau en l'air ou pas, à voir. Mais la de suite, il pensait juste à s'y retrouver tous les deux, profiter de vraiment leur chambre à eux deux, leur lit à eux. Ah ce que c'était réjouissant!

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   3/9/2016, 00:44

Hum, je ne savais pas pour Dorian, enfin mise a par son chien de famille mais pour ma part, ayant déjà eu un rat dont je m’occupais seul, j’estimais être plutôt capable de m’occuper comme il faut d’animaux. Bon après mon expérience remontait à quelques années mais quand même, j’avais confiance !

- Va pour les crevettes alors !

J’avais dit ça avec un large sourire, vraiment heureux de ce projet. Les bras de Dorian autour de mon cou, j’avais glissé les miens de ses hanches à son dos, refermant mes mains derrière lui. Et en effet, comme je l’avais pensé peu avant, généralement, Dorian et moi avancions toujours assez rapidement dans notre vie. Et si pour l’appartement, chose qui était normal, il avait mis un certain temps à être vraiment d’accord, une fois son aval de donner, nous n’avions pas mis bien longtemps avant d’entamer nos recherches pour au final trouvé du premier coup et s’installer dans la foulé.

- A ce rythme d’ici un an on adopte un gosse … Je plaisante t’inquiète !

Un petit air malicieux en disant ça, j’avais fini par un petit ricanement. Non ce n’était absolument pas sérieux de ma part. Même pas une idée que je tentais de mettre sournoisement dans un coin de la tête de Dorian. Oui je voulais des enfants, oui je savais que pour Dorian la question était encore un peu plus incertaine mais la tout de suite et honnêtement, je ne pensais pas du tout à ça. J’étais déjà tellement heureux qu’on en soit là, qu’on ce soit installer ensemble et de me dire qu’à présent notre vie était en train de réellement avancé que je ne pensais pas pour leur a me projeter plus loin qu’un aquarium de crevettes. Un sourire plus tendre, je regardais Dorian avec un regard plein d’amour.

- C’est aussi ce que je veux. Rien d’autre.

C’était tout ce dont j’avais besoin dans la vie pour être heureux. Savoir que chaque jour on allait avancer ensemble, vivre nos projets, surmonter les obstacles par notre amour, être toujours là l’un pour l’autre. Je n’avais besoin de rien d’autre. Fermant les yeux, j’accueilli le baisé de Dorian, répondant à celui-ci même s’il fut court, c’était suffisant pour comprendre ce qu’il voulait en transmettre. Rouvrant les yeux, je regardais Dorian en l’écoutant, j’avais de nouveau eu un petit rire amusé quant à ses projets de soirée.

- Finissons-en vite alors ! J’ai hâte qu’on passe notre première nuit dans notre nouveau chez nous !

Et pour l’occasion, hors de question qu’il n’y échappe : le Crevettator sera au rendez-vous ! Mais en attendant, même si j’adorais qu’on passe du temps ensemble sous la douche, sur le coup je voulais surtout en finir vite pour que l’on puisse en effet rejoindre notre lit. C’est donc dans cette idée que j’avais à nouveau reprit le gel douche pour m’en resservir et laver le reste de mon corps autre que mon torse.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2324
● Date de naissance : 07/12/1997
● Age : 19
● Originaire de : Berlin
● A NY Depuis : Janvier 2015
● Emploi/Etudes : Etudiant en Stylisme
● Theme Musical : Move like Jagger
● Avatar : Lucky Blue Smith
● DC : Wilde, Wong, Wright


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/serdorianwilde/
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   3/9/2016, 15:05

Dorian avait approuvé l'idée de crevettes d'un hochement de tête et un petit sourire. Ça pouvait être un très bon début oui. Moins contraignant qu'un animal sur pattes, en plus, un bel aquarium était de son avis quelque chose qui faisait beau dans un intérieur. A voir ou le mettre. Pour le moment, la place, il y en avait. Euh en revanche, son sourire s'évapora quand Alby causa de gosse. Et il rigolait en plus ce nigaud !

- Hein hein, c'est drôle … vraiment, on dirait pas mais dans ma tête je suis plié en deux ….


Dans sa tête, il avait tué Alby trois fois ouais ! Parler gamins … pff quelle idée après cette si belle journée ! Certes, tout ce qui était des questions de gamin, de mariage, fonder une famille, ces trucs qui tenaient à cœur à Alby, ça faisait partie de ces choses auxquelles Dorian pensait de temps en temps. Y penser, sans aller plus loin, se disant que de toute manière, c'était bien trop tôt pour tout ça. Se marier ou avoir des enfants en étant au crochet de leurs parents, non merci. Et puis avant quoi que ce soit, il voulait surtout profiter d'Alby. De leur nouvelle vie de jeune couple, fraîchement installé ! La, de terminer de se mettre à l'aise chez eux. Finir de ranger tout ce qui était à ranger, prendre leurs marques, leurs nouvelles habitudes, devenir le maître du monde.... Avoir cet aquarium aussi oui. Et la dessus, ils étaient d'accord au moins. Ça lui fit passer un peu la mauvaise blague d'adopter un chiard. La dessus et aussi passer leur toute première nuit ici, chez eux. Et après cette journée assez sportive et mouvementée, n'était pas contre du tout.

- Ha, grave ! Je suis aussi content qu'un pédophile à la sortie des classes !


C'est sur cette comparaison très fleurie qu'à son tour, Dorian avait prit le gel douche pour également laver le reste de son noble corps, la ou Alby n'avait pas du moins passé ses mains juste avant. Dans des gestes énergiques, il se lava ainsi, avant de se rincer, et une fois qu'Alby aussi était propre et rincé, coupa l'eau de la douche. Ce n'est qu'en en sortant qu'autre chose lui revint en tête :

- Bon, elles sont ou les serviettes …


Trop occupé à gambader vers la douche qu'il avait zappé qu'elles étaient encore emballées, ou du moins dans un des cartons encore présent dans la salle de bains. Vraiment demain, l'autre occupation en dehors de faire des courses pour avoir de quoi manger, ça allait être de ranger tout ce qui est vêtement et linge de maison. Le corps encore mouillé, il dépassa Alby pour chercher dans un carton de quoi faire. Non, gant de toilette, ça n'allait pas être d'un grand secours. Ah les voilà, elles étaient la. Posant de coté les autres trucs qui étaient par dessus avant, il tendit une serviette à Alby, en prenant une autre pour lui même et ensuite commencer à se sécher. Cela de fait, une fois sa toilette terminée, il sorti de la salle de bains et dans la chambre en tenue d'Adam, alla ouvrir l'une de ses valises pour y récupérer un truc à se mettre pour dormir. Notant au passage qu'Alby avait quand même ramené les vêtements du salon ! Et bien, on va pouvoir peut être en tirer quelque chose de ce petit ! Même si ça aurait été encore mieux qu'il ne mette les vêtements de Dorian de coté pour le linge sale, c'est un début …

- Merci pour les vêtements au fait.

Dans l'éducation d'un enfant, il était plus efficace d'y aller par les encouragements que par les brimades. Peut être n'était-il pas trop tard …

......................................................................................................................................................

Dorian L. Wilde
“I just want to live while I'm alive”
LifeLinksTopics


Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 2499
● Date de naissance : 11/06/1997
● Age : 20
● Originaire de : New York (Bronx)
● A NY Depuis : Toujours
● Emploi/Etudes : Etudiant en Informatique
● Theme Musical : It Was Always You
● Avatar : Devon Bostick
● DC : Rain Samler & Kyle Warren


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]   3/9/2016, 18:21

Les charmantes comparaisons de Dorian bonjour ! C’était quoi le pire d’après vous entre celle-là et le nécrophile dans une morgue ? Oué les gosses quand même. Enfin bon, à force, ses remarques dégueu elles me faisaient lever les yeux au ciel mais elles ne me dérangeaient plus comme avant. Continuant donc à me laver le corps comme si de rien n’était, j’avais aussi fait un rapide shampoing avant de me rincer. Propre mais humide, Dorian posait alors une question des plus pertinentes. Voyant qu’il prenait les choses en mains en allant dépieuté un carton j’étais pour ma part resté sagement dans la douche pour ne pas gouter partout dans la salle de bain. Un coup à me faire engueuler, sait-on jamais. Mais c’était bien rapidement, sans que j’ai le temps de commencé à avoir froid que Dorian avait trouvé les serviettes, m’en tendant une. Sortant alors de la douche pour aller sur le tapis de bain, je commençais alors à mon tour à m’essuyé énergiquement le corps et la tête afin d’être bien sec. Accrochant après la serviette au mur, j’avais suivit Dorian pour rejoindre la chambre. Pendant que Dorian lui se cherchait un pyjama, j’avais pour ma part récupérer le mien sur le lit pour le mettre sous mon oreiller. Ah bah attendez ! Si de base, chez l’un parent ou chez l’autre je dormais la plus part du temps à poil, ce n’était certainement pas pour mettre quelque chose dans mon vrai chez moi ! Un pyjama c’est bien pour trainer mais pour dormir rien ne vaut la liberté ! C’était donc l’asticot a l’air que je restais penché sur le lit pour en ouvrir les draps tout en relevant le nez vers Dorian, affichant rapidement un petit sourire satisfait.

- De rien !

Bah la aussi attendez ! Dorian qui me remercie pour un truc que je fais c’est cool aussi ! Pas que ça n’arrivait jamais mais la plus part du temps c’était plus une remarque du genre « Bah tu vois ? C’est pas compliqué ! ». Donc ça faisait plaisir. Je lui disais que par contre nos plateaux de repas et tout trainaient encore dans le salon ? Hum, non, il le verra bien en se réveillant. Vu qu’il se réveil toujours avant moi … Donc non, pour l’heure j’étais donc en train de me glisser sous les draps, non sans un petit soupire de crevette comblé avant de tapoté sur le lit à côté de moi pour que Dorian ne se dépêche à venir me rejoindre. Entre nous, qu’est-ce qu’il s’embêtait à mettre un pyjama alors que de toute façon il allait de forte chance de sauté dans la nuit ? Oui je parle aussi bien du pyjama que de Dorian. Mais bon pour le moment, une fois que Dorian m’avait rejoint, je n’avais pas attendu bien longtemps de plus pour venir me coller à lui et l’enserrer de mes bras au posant ma tête contre la sienne.

- Aaah notre première nuit ici … C’est excitant !

Rien de sexuel la dedans, juste que j’étais vraiment excité, grisé, à ne pas savoir si j’allais bien réussir à m’endormir. Bon je disais ça mais du moment que je me disais qu’il fallait dormir, je pouvais m’endormir comme une masse partout. Par contre vu toutes les émotions de la journée, je ne pouvais pas assurer que la nuit de Dorian, elle, serait calme. Nous verrons bien demain de combien de bleu j’aurais à m’excuser. Pour le moment, loin de ça, je continuais à tenir Dorian dans mes bras, mon torse contre son dos et ma jambe remonté par-dessus la sienne, mode crevettator, à venir presser mes lèvres dans son cou avant de reposé ma tête à côté de la sienne.

- Bonne nuit mon amour.

Pour encore une fois cette première nuit dans notre nouvel appartement. Notre premier chez nous. Celui qui allait surement être de témoin de nombreuses futur péripétie de notre vie, en bien ou en mal mais en tout cas ensemble.

......................................................................................................................................................

Alby x Dorian

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça ne va pas être triste cette histoire-la ! [Terminé / Hot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Districts :: Residences :: Soho :: Albert Jagger & Dorian L. Wilde-
Sauter vers: