AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    2/8/2016, 21:52

Il y a quelque temps, Alexis s'était fait une réflexion, pleine de bon sens. A force de penser cent fois aux choses et à sa vie, forcément … Mais ce à quoi il pensait, c'est que depuis quelques temps, Kyle prenait une place un peu différente dans sa vie. Oh rassurez-vous, il était toujours son ami, son meilleur ami en fait, ça n'avait pas changé. Mais il était à présent un meilleur ami pour qui il prenait quand même plus de temps que ses autres potes.

Un soir en fait, Alexis l'avait invité au restaurant. Idée qui lui fut soumise par Kyle lui même, mais les faits étaient la. Les quelques jours entre le moment ou ils avaient parlé de ça et le soir même, il avait refusé de lui dire ou ils allaient se rendre, dans quel restaurant français il avait pu réserver. Juste pour lui faire un petit peu la surprise quand au lieu. Le soir même, ils étaient rentrés chacun chez eux, pour se préparer. Alexis lui avait simplement demandé de se faire chic. Il s'en était allé avant d'en dire plus, rentrant chez lui pour se faire beau. Forcément, lorsque Castiel avait vu Alexis sortir de sa chambre, vêtu de façon assez classe, bien plus soigné que les autres soirs, sa première question fut de demander s'il y avait une fille sous cette histoire. Très rapidement heureusement, Alexis avait répondu que oui. Malgré tout il savait que ça ne serait pas du tout crédible de dire qu'il allait seulement manger avec un simple pote dans un restaurant chic de Manhattan, habillé ainsi. Même s'il s'agissait de Kyle. Surtout si c'était Kyle en fait ! Alors une fois prêt il était parti, et s'était rendu au garage pour aller chercher son ami chez lui. Vous dites ? Les fleurs dans tout ça ? Mais ne vous en faites pas, c'était réglé. Trouvant ça trop encombrant et vu que c'était un coup à ce qu'elles fanent, il les avait fait livrer directement chez Kyle, et normalement, les avait déjà réceptionnées. Une fois son ami de récupéré, il avait prit la direction du restaurant. Il lui confia ensuite qu'il avait hésité entre deux, mais que celui-ci avait su le décider, à cause de son nom. La Grenouille. Gros délire en effet, comme quoi, il était des fois bien le fils de son père... Le genre de gars qui choisi un restaurant huppé juste à cause du nom. Et pas que, bien sûr, parce que le lieu était à la hauteur et parfait pour passer une bonne soirée. Si, bien sûr, à un moment Alexis s'était dit que quand même c'était un peu trop. Puis, il avait repensé à l'agacement qu'il avait ressenti ce jour ou Kyle s'était ramené au lycée, à chanter les louanges d'un Drew si parfait. Prends toi ça dans les dents ducon … C'est donc après ces douces pensées, qu'il avait tout fait pour faire passer une bonne soirée à Kyle, et ce, même pas spécialement motivé par leurs prochains ébats. Bien que ceux-ci furent réellement à la hauteur...

Dans tout ceci, il était content de voir qu'aucun de leurs amis n'ai plus posé de question que ça sur cette étrange semaine entre Kyle et lui, passée d'un lundi mauvais, à finalement une semaine passée accrochés l'un à l'autre. Juste une fois, la semaine d'après alors qu'ils se rendaient à une séance de boxe. C'est donc de façon très intelligente que Julian jugea bon de questionner un peu Alexis sur ça, sur un ring avec des gants. Rassurez-vous c'est toujours d'Alexis dont on parle, il n'y avait pas mort d'homme. Mais ce n'était pas fait exprès le coup plus fort alors qu'il y allait d'un petite insinuation douteuse. Au moins, après ça, il n'eut plus trop envie d'en parler ! De toute façon il n'y avait pas à en parler, puisqu'il n'y avait rien à dire. Tout allait bien ! D'ailleurs, dans toute cette semaine folle, Alexis avait trouvé le temps de demander à Castiel s'il était possible de glisser Kyle dans la liste des invités à un prochain vernissage. Et la chose sembla grandement lui faire plaisir. L'occasion pour lui de savoir que même si ça ne le peinait pas qu'Alby ou Connor ne soient pas spécialement branchés soirées huppées dans des galeries d'Art, ça lui faisait rudement plaisir de savoir que ça pouvait intéresser quelqu'un d'autre ce genre de soirée. Même si c'était un simple ami comme Kyle. Cool, c'était cool. Il le préviendra donc la prochaine fois qu'il y aura une soirée du genre. Et sinon, de temps en temps, suite à cette soirée ou Alexis avait invité Kyle au restaurant, officiellement une fille, Castiel lui posait de temps en temps des questions sur elle, l'air de rien. Un de ces jours, il allait rompre d'avec cette copine imaginaire...

Mais tout de même, après qu'il se soit fait la réflexion que Kyle prenait un peu trop de place dans ses pensées et organisations, il s'était dit qu'il n'avait pas non plus à négliger les autres. Aussi, il s'était retrouvé à sortir, avec des potes. Il avait passé une soirée chez les Jagger - Wilde comme ça l'amusait d'en voir leur nom sur la sonnette, content de voir qu'aucun des deux n'avait égorgé l'autre, ou pire ( si si, c'est possible avec eux). Il avait retrouvé une autre fois Kendall pour prendre un café après leurs cours, écoutant les nouvelles aventures de la vie de sa sœur. Une autre soirée avec Julian tout simplement entre eux au bowling, sans les autres ou même Cassy, s'en allant traîner ensuite chez son ami pour jouer aux jeux vidéos tranquillement. Et un autre soir, il avait retrouvé son nouveau pote Nick. Avec lequel ils parlaient tatouage, leur grande passion commune, mais aussi de Columbia, ou Alexis attendait à présent les lettres d'admission ( ou non ) des universités ou il avait postulé. En tout cas, Nick lui trouverait ça super qu'il soit admis à cette université la, et bien que suivant des cursus différents, et qu'il y avait encore plein d'autres gens qu'Alexis connaissait déjà la bas, il aura peut être moins de temps pour lui. Il l'avait simplement rassuré en lui disant qu'il trouvera toujours le temps pour chacun de ses potes. Avec une petite voix qui ressemblait étrangement à celle d'un Kyle qui minaudait en disant qu'il restait quand même sa priorité. Meilleur ami et tout ça vous savez...

Autant dire que les choses allaient bon train pour Alex, tant qu'au moins il ne se prenait pas trop la tête sur certains détails. Des détails qu'il ignorait jusqu'ici superbement, ou que son super pare feu mental se chargeait de lui éviter. Ainsi c'est comme bien souvent, que de bonne humeur, Alexis s'était levé ce matin, pour se préparer pour sa journée de cours qui allait arriver. S'habillant de façon adéquate à cette fin de mois de mai, ayant prit un bon petit déjeuner avant de partir et se rendre la tête haute au lycée, retrouver sa bande pour une nouvelle journée.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde



Dernière édition par Alexis C. Wilde le 21/11/2016, 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    10/8/2016, 16:19

Ah que ses derniers jours avaient été géniaux ! Malgré une semaine qui avait semblé mal commencé avec Alexis, avec notre engueulade du lundi, les choses c’étaient au final très bien arrangé le jour même. Et en plus de réconciliation en bonne et due forme au vu de nos petits extras, j’avais même réussit à me faire inviter au restaurant ! Vous vous doutez bien que le reste de la semaine je n’avais pas lâché Alexis avec ça, pour savoir où on allait aller et tout. Tout ce que je savais c’était que ça serait un restaurant français mais pour le reste, Alexis avait décidé de garder le secret. Bon après je n’avais pas forcement été plus insistant que ça. Plus a tenté de grappiller des infos genre à demander quel était le quartier, si le restau avait un truc particulier comme un plat ou quoi. Des infos qui auraient pu m’aider a trouvé ce qu’il en était mais Alexis ne laissait rien filtré. Et au final ça ne me dérangeais pas plus que ça. Même si j’étais hyper curieux et impatient, j’étais surtout surexcité à l’idée de cette sortie. Et pour ce qu’il en était des autres, Maya, Stephen, Julian et compagnie, il n’y avait étrangement pas eu trop de question ou blague autour du sujet. Juste Maya qui à force de m’entendre poser des questions à Alex et avait donc compris le sujet en première c’était exclamé d’un air faussement ému en allant prendre Julian dans ses bras « Oh mon dieu ! Nos bébés vont avoir leur premier rendez-vous romantique ! ». Mais passé ça et un petit éclaircissement de la part d’Alex comme quoi ça n’avait rien de romantique, que c’était juste une sortie restau sans rien d’exceptionnel, il n’y avait eu étrangement pas trop de question sur le sujet jusqu’au jour j.

Ce jour-là, encore bien plus surexcité que les autres, j’étais rentré chez moi en quatrième vitesse pour me préparer pour le soir. C’était peut être une simple sortie entre pote tout ce qu’il y a de plus normal mais n’empêche que j’avais pris soin de me faire tout beau en passant du soin du visage a la chasse aux poils rebelle et bien évidement ma tenue. En fait le choix fut étrangement assez rapide. Pour moi c’est étrange oui. Au final j’avais opté sans y réfléchir à la chemise qu’Alex m’avait offerte à mon anniversaire et d’un pantalon et une veste qui s’accordait avec des vêtements que Dorian m’avait donné. C’était génial ça parce qu’on avait presque la même taille. Juste les pantalons que j’avais dû reprendre au niveau des jambes car trop long pour moi. Petit plaisir de la vie que de me dire que j’étais trop petit pour ses vêtements. Et au milieu de mes préparations j’avais été agréablement dérangé par un livreur. Si déjà j’avais capté une légère surprise quand il m’avait dit avoir une livraison pour Kyle Warren et que j’avais répondu que c’était moi, je ne vous raconte pas sa tête quand en voyant les fleurs je m’étais mis à trépigner avec un petit cri de joie, le fameux « hiii ! ». Enfin, fleurs de réceptionner, j’avais bien pris le temps de les retailler et les placer dans un vase avant de les poser dans ma chambre. Ok ça commençait vraiment a viré soirée romantique comme disait Maya mais franchement, j’en avais rien à faire, j’étais trop content !

Et était donc venu l’heure du rendez-vous, ou Alexis était venu me chercher pour se rendre au restaurant. Ma mère qui était rentrée avant mon départ et que de toute façon j’avais déjà mis au courant de cette sortie était contente pour moi, trouvant ça très sympa de la part d’Alexis d’avoir organisé tout ça. Elle m’avait fait rire aussi, bien qu’en même temps c’était un peu triste pour elle, en me disant que j’avais de meilleur rencard avec mon ami qu’elle n’en avait avec ses petits-amis. Enfin loin d’être dans un état de déprime pour autant, c’est avec l’esprit léger bien que toujours aussi excité que j’avais rejoint Alexis en bas de chez moi pour enfin aller à la découverte de ce restaurant mystérieux. L’explication en route d’Alexis quant au choix du restaurant m’avait amusé. Choisit pour son nom de batraciens. Pourquoi pas ! Moi du moment que c’était un beau et bon restaurant ça m’allais. Et autant dire que j’étais très loin d’être déçu ! Si je durant cette courte semaine je m’étais fait plein de film à imaginer un restaurant super huppé aux trente-six mille étoiles, dans des moments plus réalistes je m’imaginais un restaurant très sympa mais tout de même assez classique. Alors vous vous doutez bien qu’une fois arrivé dans ce beau restaurant avec ses belles chaises et nappes blanche, ses services à trois verres et autant de couverts, j’étais aux anges ! Dur d’ailleurs de garder tout ça pour moi, ne pas m’extasier comme un fou a trépigné ou faire de bruit étrange tellement j’étais content mais j’avais réussis à me contenir. En tout cas j’avais mangé des plats divinement bon, dans un décor super, en excellente compagnie, bref, une superbe soirée comme jamais je n’en avais passé ! C’est donc bien évidement qu’après tout ça, bien émoustillé et voulant remercier Alexis pour cette merveilleuse soirée comme il se doit, que sur le chemin du retour j’avais commencé à chauffer celui-ci par des baisés et caresses pour finalement ouvrir son pantalon et aller y mettre ma tête alors qu’il conduisait encore. Il ne fut pas beaucoup de temps à Alexis pour trouver un coin tranquille et discret ou se garer afin de pouvoir continuer tout cela …

Et le lendemain bien évidement que j’avais détaillé toute ma soirée a Maya ! Enfin presque, la partie restaurant quoi. Encore une fois j’avais eu droit à quelques petites moqueries sur notre soit disant couple qu’on formait Alexis et moi mais dans l’ensemble elle était contente pour moi. Un peu jalouse aussi, a dire comme ma mère que c’était quand même dégueulasse que j’ai droit à des rendez-vous pareil avec un « soit disant » pote alors qu’elle le rendez-vous le plus romantique qu’elle est eu était une sortie cinéma pour voir Twilight suivit d’une balade dans Central Park en mangeant un hot dog. En effet c’est sûr que vu comme ça on pouvait vraiment dire que j’avais eu un rencard. Mais bon loin de cette idée, je restais sur mon petit nuage de bien heureux. Nuage qui avait en plus perduré quand Alexis m’avait annoncé que son père ne voyait aucun problème a ce que je n’accompagne Alexis à son prochain vernissage. Encore une belle soirée qui s’annonçait ! Mes remerciements en tout cas eux ne c’étaient une fois de plus pas fait attendre.

La suite par contre, même si je comprenais qu’Alexis veuille passer du temps avec ses autres amis, surtout après la semaine passée non-stop ensemble, ça avait été un peu frustrant pour moi. Même si on passait encore notre temps libre ensemble au lycée, même si pas seul, toujours un peu avec le groupe, l’après cours par contre, je ne le voyais plus autant qu’avant. Entre une soirée avec son frère, une autre avec sa sœur, encore une avec Julian et par la suite je ne sais trop qui encore, je me sentais un peu abandonné. Bon je ne l’étais pas vraiment, de mon côté je rattrapais un peu le temps aussi en finissant mes journées avec Maya, Lena ou Stephen mais ce n’étais pas pareil. Enfin c’est que j’étais tellement habitué à voir Alexis plu souvent, de faire des trucs presque à chaque fois, que ça me faisait étrange d’un coup de ne le voir qu’en journée et jamais vraiment seul. Mais bon s’il voulait faire des trucs de son côté je pouvais bien en faire aussi. Pour ça que le vendredi à la sortie des cours j’avais été rejoindre Drew pour un café histoire de me changer les idées. Et ça marchait bien ! A parler université, livre et autres trucs qu’on avait en commun j’avais vraiment l’impression de me sortir Alexis de la tête, comme quoi moi aussi je pouvais faire ma vie sans lui très simplement. Enfin jusqu’à ce que Drew me demande qui était ce fameux Alex dont je n’arrêtais pas de citer le nom à chaque sujet. Que ce soit apparemment en parlant de l’université, des lectures classiques comme Roméo et Juliette, de son père qui avait une galerie d’art. Je ne m’en étais même pas rendu compte. Enfin à la question de si c’était mon copain ou futur j’avais bien vite repris pour dire que non, juste mon meilleur ami et rien d’autre. Et c’est peu après que notre café c’était terminé et que j’avais appelé Alexis pour demander à le rejoindre chez lui afin d’évacuer la frustration que j’avais accumulé ces derniers jours, a passé d’une semaine presque scotché ensemble a une autre ou on c’était à peine vu rien que nous deux.

Le week-end, plus détendu et à ne plus me prendre la tête, j’avais passé mon samedi avec mon père avec qui on avait assisté à une séance de lecture de nouvelles dans un café. Un truc ou des gens viennent lire devant l’assemblé ce qu’ils écrivaient. Si l’ensemble était sympathique, ce n’était pas forcement du grand art même si deux auteurs avaient retenu l’attention de mon père qui leur avait donné sa carte en leur disant de lui faire parvenir plus de chose pour voir s’il y avait matière à publier. Autant dire qu’il y avait des heureux là ! Par la suite on avait été pour mon grand plaisir chez le tailleur de mon père. Ponctuellement, tous les trois ou quatre mois mon père se faisait son petit plaisir en s’offrant un nouveau costume et moi mon petit plaisir c’était de choisir qui serait l’élu. Même si ce n’était pas pour moi, avoir le privilège d’acheté des fringues tournant autour des mille dollars, vous vous doutez bien que j’en frétillais ! Et après ça veut même pas augmenter mon argent de poche de ne serait-ce vingt dollars … Parent indigne va. Enfin pas si indigne que ça vu qu’après on avait fait un tour à Macy’s ou j’avais eu droit à plus de deux cent dollars de fringues à mon tour. Comme ça, sans raison, ça fait bien plaisir ! Puis le soir il était venu manger chez ma mère et moi, petite soirée sympa en famille qui c’était terminé autour d’une partie de Uno avant qu’il ne rentre chez lui en fin de soirée. Et pour le dimanche et bien journée avec ma mère. Doucement le matin avec une petite grasse matinée jusqu’à onze heure. On c’était finalement préparé pour aller manger en ville, petite salade composé à la terrasse d’un restaurant sympa. Repas léger vu qu’après on devait se rendre à un cours initiatique de crossfit. Mais c’était horrible ce truc ! Sautiller, faire des pompes ou des abdos ok mais c’est quoi ce sport à la con ou on vous demande de faire des trucs avec une roue de camion ? Bande de taré ! J’appellerais Alexis ce soir pour lui raconter mes malheurs, pour une fois ça devrait lui faire plaisir. Enfin du coup épuisé après cela, on était rentrée à la maison et c’était fait une fin d’aprèm cocooning avec masque pour cheveux et visage, soin des ongles et rediff de gossip girl.

Et nous voilà arrivé au dernier lundi de mai ou ce matin j’étais totalement survolté. Un peu à la traine au début, à avoir du mal à émerger, j’étais tout de même habillé et bientôt près a partir une fois mon café du matin terminé. Ce qui m’avait fait devenir soudainement une pile électrique c’était ma mère qui, à peine venait-elle de partir pour le travail, venait de remonté en quatrième vitesse à l’appartement après avoir croisé et salué la factrice dans l’entrée de l’immeuble qui l’avait arrêté en route du fait qu’elle avait aujourd’hui une lettre bien spécial pour moi, une lettre de Columbia ! C’était pour cette raison que ma mère était remontée en trombe pour me la donner et me la faire ouvrir. Enfin juste le temps d’appeler mon père au téléphone histoire qu’on apprenne la bonne nouvelle tous ensemble. Bah oui, aucune raison qu’elle soit mauvaise de toute façon ! Mais j’étais tout de même stressé en ouvrant l’enveloppe, tout excité aussi. Petites secondes de planement alors que je lisais les premières lignes d’introduction face à ma mère qui trépignait sur place téléphone en main avec le hautparleur d’activé avant que je n’arrive enfin à la fameuse ligne disant qu’ils étaient heureux de m’accueillir l’année prochaine sur les bancs de leur université. Forcément à ce moment-là, frétillement, sautillement, hurlement de joie ! Aussi bien de moi et ma mère que de mon père par le téléphone. Et bon, passé ce moment de joie intense, qui persistait certes, mais faisait aussi qu’on commençait à être à la bourre, ma mère comme moi, on c’était décidé à ce bouger. Heureusement ma mère avait décidé de me poser en route sinon j’aurais été en retard le temps de choper un bus ou un métro. C’est donc après ce petit trajet en voiture qu’on était arrivé devant le lycée. Un dernier baisé de joie avant que je ne sors en vitesse de la voiture, pour ne pas dire en courant surtout quand j’avais vu …

- Alex !!!!!

Alexis donc, qui venait de finir de grimper les marches de devant le lycée avant de se tourner vers moi en m’entendant crier son nom. Et comptons sur ses bons réflexes car à peine c’était-il tourné et que j’étais arrivé à son niveau et j’avais sauté dans ses bras. Mais vraiment, mode koala. Encore sans doute un petit temps d’incompréhension pour lui ou je le serrais dans mes bras tout en poussant mon « hiiiiiiiiiii ! » dans ses oreilles avant d’enfin me redresser un peu, un bras autour de ses épaules, un grand sourire sur les lèvres avant de brandir de mon autre main l’enveloppe avec le cachet de Columbia dessus.

- Je suis accepté !!!!

Et c’était reparti pour un câlin accompagné de son cri de joie.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    10/8/2016, 21:42

Alexis ne resta pas seul longtemps. Ou du moins, tranquille. Peu après son arrivée devant le lycée, il entendit quelqu'un crier son nom. Quoique, quelqu'un... Comme s'il n'avait pas de suite reconnu cette voix et donc à qui elle appartenait. Il s'était retourné, pour constater de ses yeux qu'il s'agissait bien de Kyle. Un Kyle qui avait bouffé du lion au petit déjeuner on dirait. Il ne savait pas trop comment ni pourquoi, mais en tout cas, merci ses bons réflexes dû au sport et aux jeux vidéos, mais ses bras avaient réceptionné le colis sauteur, passant autour et sous Kyle alors qu'il reculait un pied en arrière pour se stabiliser. Disons qu'il lui avait littéralement sauté dessus.

- Hey, du calme Kyle, qu'est ce que t'as ?


C'est pas ça mais on les regarde ! Puis surtout lui quoi … même s'il n'en jouait pas trop, Alexis n'était pas débile et savait qu'il était connu au lycée. Donc bon, pendant que dans ses bras Kyle lui faisait une petite crise, de joie visiblement, Alex se contenta d'adresser un bref regard à deux étudiants qui les dépassaient, qui les regardaient bizarrement. Petit hochement de tête avec un sourire du genre « hé ça va ? » avant de se concentrer à nouveau sur Kyle et son comportement étrange de si bon matin. Il aurait bien blagué en disant qu'il était content de voir que sa seule présence pouvait le rendre tellement heureux, mais la dans l'immédiat, voulait bien savoir ce qu'il y avait qui puisse justifier cela. Oh on dirait qu'il allait peut être le savoir, puisque Kyle bougea dans ses bras, a relever sa tête d'imbécile heureux, et leva une main. Forcément, Alexis posa ses yeux dessus, et su sans mal d'où elle provenait. Aussi donc, avant même que Kyle ne lui dise ce qu'il avait déjà compris, un sourire étira doucement ses lèvres avant d'afficher un réel sourire quand son ami lui dit à haute voix qu'il était accepté.

- Oh putain c'est génial !


Alors au diable les manières, ça méritait tout de même largement un câlin. Ou enfin, de son point de vue, une étreinte amicale et virile. Même si Kyle avait bras et jambes autour de lui … mais c'est Kyle, ne nous en formalisons pas. Alexis resserra donc son étreinte, tenant plus fermement Kyle dans ses bras en raffermissant un peu sa prise sur lui.

- Bravo, t'as assuré !


Il lui frotta ensuite un peu le dos, vraiment content pour lui. Il savait à quel point cette fac était importante pour Kyle, que c'était son rêve de s'y rendre, son but ultime quoi ! Et ça y est, Kyle était accepté à Columbia. Ah qu'il était content pour lui ! Et fier aussi tiens ! Depuis le temps qu'il lui rabâchait cette histoire, ce but, ça y est c'était bon : à la rentrée, ce sera dans la fac de ses rêves qu'il ira. Tout en gardant Kyle dans ses bras, autre chose lui vint en tête. Qui avait bien sûr à voir avec cela.

- Oh mais j'y pense … s'ils ont commencé à envoyer les lettres, peut être ais-je reçu quelque chose aussi …

Pour Kyle, pas de suspens, c'était soit Columbia soit rien. Mais Alexis avant de se laisser convaincre d'à quel point cette fac était superbe, de par Kyle et d'autres autour de lui, il avait déposé sa candidature dans plusieurs fac sur New York. Du coup, peut être qu'il avait reçu une réponse aujourd'hui ? Ou plusieurs ? Celle de Columbia ? Oh, il le saura ce soir de toute façon. La, il n'y avait plus personne chez lui à qui il pouvait demander, alors il attendra, pas le choix. Et pour l'heure, c'était la fête pour Kyle!

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    10/8/2016, 23:02

Oh que oui c’était génial ! Le plus beau jour de ma vie ! Quoi que non, le plus beau sera le jour de la rentrée à la fac ! Celui-ci arrivant étant donc le deuxième et la soirée restaurant avec Alexis le troisième, voilà ! Mais en tout cas j’étais super heureux ! Encore plus à voir que cette nouvelle réjouissait aussi Alexis. Serrant alors moi aussi un peu plus mes bras et jambes autour de lui en le sentant en faire de même.

- Oui ! Je suis trop content !!

Columbia quoi ! Le rêve ! Ça pouvait peut être semblé con pour beaucoup ou au moins certain parce que même en étant une excellente université ce n’était pas non plus une fac comme Harvard, Stanford, Berkeley ou je ne sais quoi mais hey ! Elle était quand même classé 8e des meilleures universités du monde ! Devant Yale, Cornell ou Washington ! Et puis c’était mon rêve depuis mes dix ans alors vraiment j’étais fou de joie ! Et quant à savoir si Alexis avait pu recevoir lui aussi des lettres d’université, bien évidement que j’y avais déjà songé. Pas sur le moment même, chez moi ou dans ma tête la seule chose qui passait en boucle c’était « Columbia ! Columbia ! Columbia ! » mais un peu après, dans la voiture ou durant le court temps de trajet ou la première chose qui m’étais venu à l’esprit était qu’il fallait absolument que je puisse le dire à Alexis le plus rapidement possible et donc forcément par la suite, à me demander si lui aussi avait été admis. Et apparemment, contrairement à moi il n’avait pas eu cette information avant de partir de chez lui. Toujours accroché à Alexis mes bras autour de son cou, je m’étais redressé assez rapidement de façon à pouvoir lui faire face, le regardant avec un sourire mais à la fois un air assez sérieux.

- Va y viens, on sèche les cours pour rentrer chez toi !

Et pouvoir voir dès à présent s’il était reçu à Columbia vu que le reste on s’en battait le steak. Parce que oui de toute façon c’était évident qu’il était reçu ! Pas possible autrement, pas dans mon monde. Mais au moins on en aurait la certitude absolue et en plus on pourrait fêter ça dignement ! Oué dans tout ça excité et euphorique comme j’étais, a capté, même sans en avoir eu d’arrière pensé à la base, comment on se tenait l’un l’autre … Mon esprit avait un peu fait la suite des choses.

- Oh c’est trop chou ! Ils assument enfin leur amour !

Maya, vous vous en doutez, qui venait d’arriver en compagnie de Stephen en lui ayant pris les mains relevé entre leur deux buste et à nous regarder avec son air de débile faussement submergé d’émotion. Stephen lui nous regardait un peu plus étrangement, surtout Alex a vrai dire, surement a ce demandé pourquoi il avait l’air si heureux de me porter. En tout cas bien loin de réagir à la blague de Maya, je m’étais contenté de brandir mon enveloppe face à elle.

- CoLumBiaaa !

Et c’est après avoir fait de grands yeux face à mon enveloppe avant de les relever vers moi qu’un immense sourire c’était fait sur son visage avant de pousser un cri de joie et de se mettre à trépigner sur place. Moment où j’avais enfin décidé de me détacher d’Alexis pour aller me jeter dans les bras de Maya. Cette fois juste les bras bien évidement. Et voilà deux hystériques qui s’enlaçaient en s’hurlant dans les oreilles. Et dans celles des autres à en voir le regard souriant mais plissé de Stephen suite à nos cris peut être un peu trop aigu. Celui-ci avait tout de même relevé sa main à ma tête, m’ébouriffant légèrement mais franchement je n’en avais rien à foutre ! Trop content pour penser à ma coiffure !

- Bravo Kyle, c’est super !

- Mais c’est pas juste super ! C’est trop génial ! Je suis trop contente pour toi ! Et trop fière aussi ! Et ! … Oh putain faut que j’appelle ma mère, si ça se trouve elle est encore chez nous !

Et peut-être qu’elle aussi aura reçu une lettre des écoles ou elle avait postulé. C’est donc après avoir passé ses mains à mes joues pour venir me taper un smack qui même dans mon euphorie du moment m’avais un peu fait râlé qu’elle c’était éloigné de nous pour aller téléphoner à sa mère. Et du coup, Stephen avait lui aussi pris un air un peu plus songeur.

- … Faut que j’appelle mon frère.

Qui était sans doute potentiellement encore chez eux. C’est donc rapidement qu’à son tour Stephen était parti pour passer son coup de fil, nous laissant à nouveau seul avec Alexis. Je m’étais retourné vers lui, toujours un immense sourire sur les lèvres et venant passé mes bras autour de son cou que je m’étais mis à afficher mon petit air minaud.

- Alors … On sèche les cours ? Au moins la première heure ? …

Si je pensais un instant à la façon que j’avais de me tenir ? De tenir Alexis ? De le regarder ? Alors qu’il y avait tout de même encore pas mal de monde à l’extérieur du lycée ? Pfff ! Mais pas du tout ! Totalement perché sur mon petit nuage, j’avais sans y réfléchir fait une totale abstraction du monde qui nous entourait.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    10/8/2016, 23:34

A sentir Kyle bouger dans ses bras, Alexis avait lui aussi redressé sa tête pour pouvoir le regarder. Avant de froncer un peu les sourcils à son idée merveilleuse. Celle de sécher les cours pour rentrer chez eux, savoir s'il avait eu des réponses de fac. Ou plutôt s'il avait été admis à Columbia, c'est ça qui intéressait Kyle après tout. Avant de pouvoir lui répondre il entendit une voix féminine, qu'il identifia comme étant celle de Maya, disant une nouvelle connerie qui fit tourner la tête d'Alexis vers elle. Et Stephen.

- Arrêtez un peu vos conneries …

Souffla Alexis devant leur attitude de tarés. Hé quoi ? Plus le droit de fêter une si bonne nouvelle ? Ah mais oui, sauf qu'ils n'en savaient rien, de pourquoi est ce qu'ils se tenaient ainsi... Non mais, parce que, une fois un peu passé le pic de joie du moment, Alexis réalisa un peu mieux, à nouveau leur position, et aussi le monde autour d'eux. C'était une chose que l'autre jour il lui avait fait un bisou à la joue en plein couloir mais ça … Du coup, pendant que Kyle annonçait la bonne nouvelle, Alexis se fit un petit malaise mental à réaliser les quelque regards de curieux sur eux, qui ne s'attardaient pourtant pas plus que ça. Ah, enfin il le lâchait. Bon, mine de rien, il garda tout de même un petit sourire à voir l'effusion de joie entre Kyle et Maya. Ah ces fous ! Alex regarda ensuite Stephen féliciter Kyle, puis porta ensuite son regard sur Maya, lui faisant réaliser que peut être, d'autres de leurs amis avaient eu des réponses de ci de la. Que ce soit Maya, Stephen aussi, et tous les autres. Tiens, Alexis avait hâte de savoir ce qu'il en était de Julian. Et Cassy. Et les autres en fait. Toute la team. Petit roulement d'yeux involontaire à voir Maya claquer un smack à Kyle, préférant regarder Stephen qui se parla à lui même, d'appeler son frère pour savoir ce qu'il en était. Bon, et bien tout le monde était parti semble t-il pour passer ses coups de fil, laissant à nouveau Kyle avec Alexis. Kyle qui était toujours sur son petit nuage. En même temps, il avait l'impression qu'aujourd'hui il en faudra beaucoup pour lui péter sa joie. Ah, en revanche, lorsque Kyle revint vers lui, à minauder, les bras autour de son cou, senti a nouveau cette petite sensation de gêne. En privé quand il faisait ça, Alexis n'était pas dérangé. Loin de la. A la limite, juste avec leurs potes ça pourrait passer. Mais en un si court laps de temps à la fois lui sauter dans ses bras et se pendre à son cou, ça faisait beaucoup. Pas que le geste le dérangeait, comme dit, c'était … enfin bref. Gardant cependant un air impassible, Alexis fit non de la tête à sa requête.

- Il est hors de question que je sèche.

Ça avait beau être la fin d'année, qu'il avait de bons résultats, tout ça tout ça, mais justement, pas question de se relâcher et de sécher, juste pour vérifier sa boîte aux lettres.

- Je verrais ça ce soir en rentrant, je peux attendre, les lettres ne vont pas s'envoler.


Pour sûr il avait très envie de savoir ce qu'il en était, s'il était reçu dans une fac ou une autre. S'il était reçu tout court même ! Non mais le risque zéro n'existe pas ! Sait on jamais si ses résultats sportifs ne suffisaient pas pour son cursus souhaité, qu'il n'était pas à la hauteur, n'entrait pas dans leurs critères de sélection, que ses lettres de recommandation n'étaient pas à la hauteur … Mais cela attendra ce soir. Il avait attendu tout ce temps, Alexis pouvait bien encore patienter quelques heures. Aussi, il se pencha un peu en avant tout en reculant son corps pour s'extirper de son étreinte et se défaire de ses bras, de cette position peut être un peu trop … enfin, pas bien virile.

- Et toi aussi tu attendra du coup ! Bon, je vais voir si je trouve Julian avant d'aller en cours.


Et voir si lui, savait ce qu'il en était pour sa personne.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    11/8/2016, 19:28

Toujours en regardant Alexis, mes yeux c’était un peu plus ouvert, l’air un peu surpris de sa réponse qui entre son signe de tête et ses mots semblait assez catégorique. Hors de question de sécher ? Même pas une petite heure pour aller la passer dans un très agréable moment ? Est-ce qu’il avait bien compris ce pourquoi je lui proposais ça en fait ? Oui je voulais savoir s’il était bien reçu à Columbia mais, pas que. Et en effet il ne semblait pas avoir saisi vu qu’il me parlait d’attendre ce soir pour voir son courrier.

- Non, mais …

Je ne parlais pas que de son courrier ! Mais Alexis semblait vraiment à côté de la plaque vu qu’à présent il était carrément en train de me repousser, ou du moins de se défaire de mon étreinte. Comprend vraiment rien à la vie ce Bambi ! Le relâchant, en laissant mes bras retombé le long de mon corps, j’avais légèrement froncé les sourcils en le regardant. Oui merci j’avais bien compris que j’allais devoir attendre ! Pour tout apparemment. Et ton Julian tu va lui péter le cul a lui ?

- Oué ok, bah moi j’vais voir si je trouve ma prof de littérature alors …

Vu qu’apparemment je n’avais rien à attendre de la part d’Alexis pour le moment, autant continué a simplement rependre la bonne nouvelle de mon admission. Et vu que la littérature était ma matière préférée, là où j’étais le meilleur et donc chouchou de la prof qui m’avait fait une lettre de recommandation pour l’université, autant aller lui annonce que ça avait payer.

- a tout de suite.

Vu que les lundis notre premier cours était commun. C’est donc sans plus de discourt que j’étais passé à côté d’Alexis pour gagner l’entrée du lycée et me diriger vers la salle des profs voir si celle de littérature y était encore. Sinon tempi, je la verrais plus tard … Au final j’avais croisé celle-ci sur le chemin, pouvant ainsi lui apprendre la bonne nouvelle avant d’aller en cours comme prévu. Celle-ci était tellement contente pour moi, et place de petit chouchou jouant aussi sans doute, j’avais même eu droit à une petite étreinte de félicitation de sa part. En tout cas ça me faisait bien plaisir. Déjà de base j’étais totalement euphorique de cette nouvelle et ce n’était certainement pas le cerveau lent d’Alexis qui allait me péter ça (à défaut de me péter autre chose hein), mais qu’en plus, que les autres soient heureux pour moi, mes profs en plus, ça me faisait encore plus plaisir. Enfin avec tout ça, vu que déjà je n’étais pas bien en avance ce matin, le temps de parler avec Alexis, les autres et là ma prof, c’était avec une petite minute de retard que j’étais arrivé en cours, toquant a la porte avant d’entrée en m’excusant et expliquant que j’étais avec madame Jenkins pour lui annoncer mon admission en université. Petit plaisir tout de même que d’avoir l’air de rien l’occasion d’annoncer ça a toute la classe. Et oué dans vos gueules bandes de pouilleux qui partez trop tôt de chez vous pour voir votre courrier ! Avec moins de ferveur, le prof m’avait tout de même félicité pour mon admission mais m’avait vite dit d’aller gagner ma place. Discrète félicitation aussi de la part de certains camarades de classe le temps d’arriver à ma place et de mis asseoir avant de sortir mes affaires tout en regardant brièvement Alexis avec un petit sourire. Non je ne lui en voulais en rien pour tout a l’heure, j’étais plutôt en train de pensé a comment et où l’isolé à la pause dans deux heures. Mais bon en attendant ça, je me concentrais tout de même sur le cours, à écouter le prof, stylo en bouche. Prendre des notes et parfois consciemment ou non, a lancer de petit regard a Alexis, toujours un peu émoustillé malgré moi, peut-être un peu plus avec l’idée de faire un truc rapide et discret au vu du risque d’être surpris qui était tout de même assez excitant.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    11/8/2016, 19:54

Bien loin de capter la petite déception chez Kyle sur des attentes qu'il était loin d'avoir saisies, Alexis avait simplement hoché la tête à l'énonciation du plan de son ami, soit aller voir la prof de littérature pour lui annoncer la nouvelle.

- C'est sûr qu'elle sera fière de toi.


Lui dit-il confiant et sûr de cela. Et contente aussi sûrement tiens. Ça devait être tout de même gratifiant pour un prof de voir ses élèves réussir et persévérer dans leur voie. C'est pas ça le rôle d'un enseignant à la base ? De former les élèves, leur apprendre des choses et les guider ? Dans un monde parfait oui. Mais ici, dans leur lycée normalement, c'était le cas. L'argent ça achète plein de choses. Il lui adressa ensuite un bref sourire pour le saluer.

- Ouais à toute.


Pour le premier cours de la matinée qu'ils avaient ensemble. Alors pendant que Kyle traçait sa route vers sa prof, il alla pour sa part chercher Julian. Et s'il pensait bien, il le trouverait près du casier de Cassy. Et c'était un bingo. Alexis les trouva tous deux à l'endroit qu'il pensait, le casier de la jeune fille ouvert, discutant visiblement. Il alla leur dire bonjour et leur demander si ça allait, quoi de neuf. Et au vu des réponses qu'il eu, aucun n'avait eu de réponses de fac, ou bien l'ignoraient. Sans leur dire pour autant que Kyle était admis à Columbia, se doutant qu'il préférait leur dire de lui même, Alexis les mit au courant que les lettres avaient commencé à être envoyées. Mouvement de stress, de panique, ou d'un même geste ils attrapèrent leur portable pour essayer de joindre leur famille, pour tenter de voir le courrier. Bon et bien, pendant qu'eux tentaient de joindre leur famille, Alexis avait lui un cours à suivre. Alors il les laissa dans leurs tentatives infructueuses pour se rendre en classe. La bas, il vit que Kyle n'était pas encore présent, mais ne s'en formalisa pas spécialement, sachant ou il était. Ça le surprit un tout petit peu de le voir arriver au final un peu en retard en cours. Mais bien sûr, la princesse Kyle se devait de faire une entrée en grandes pompes. Annonçant à l'assemblée son admission à Columbia. Et au passage la raison de son retard. Ce fut avec un petit sourire cependant qu'Alexis le vit gagner sa place à coté de lui, reprenant le fil du cours pour sa part.

Un cours comme un autre malgré que la fin d'année arrivait à grands pas, mais ce ne fut pas le cours en soit qui eut quelque chose de notable, ou le prof en soit. En fait, à quelques reprises du coin de l'oeil, il avait capté au bout d'un moment les petits regards que Kyle lui envoyait. Et bien dites donc. Bon, la dernière fois qu'ils avaient échangé des mots en classe, ça s'était mal passé. Cependant, c'est pas comme si d'autres faisaient la même chose, et de façon moins discrètes des fois. Du coup, cette fois Alexis abandonna simplement l'idée du petit bout de papier. A la place, le tout discrètement, il sorti son portable, le cachant derrière sa trousse et un cahier et, discrètement, tranquillement pour ne pas se faire capter, écrivit à l'intention de son ami :


To Kyle :
Est ce que ça va ? T'arrête pas de me jeter des coups d'oeil depuis tout à l'heure.

Bizarre ce gars des fois.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 13:05

Suivant tout de même assez consciencieusement le cours, ne serait-ce qu’en prenant note de ce que pouvait dire ou écrire notre prof, il est vrai que je passais aussi beaucoup de temps a zyeuté du côté d’Alexis. A le regarder en coin, suivant du regard les traits de sa mâchoire. Son cou sur lequel je m’imaginais passer un petit coup de langue vicieux pour réveiller un peu ses ardeurs. A baisser par moment mon regard sur ses mains, les imaginant glissé sur mon corps. Bref, je me faisais mes petits films dans ma tête sans m’en exciter outre mesure mais me donnant tout de même l’envie de pouvoir les réaliser. Et de par cette idée je réfléchissais aussi à des endroits dans le lycée ou on pouvait assouvir mes envies. Il y avait bien sur les vestiaires qui avaient déjà fait leurs preuves, fallait-il encore que les gens ayant eu cours de sport avant la pause ne se magne le cul pour en sortir histoire de nous laisser place. Même en allant ce mettre à l’abri dans une cabine de douche, pas très discret de passer dans le vestiaire si des élèves si trouvaient encore. Il y avait bien les toilettes aussi, mais ou là aussi il fallait réussir à entrer dans une cabine sans être vu, a resté discret durant la chose pour ne pas être entendu par de potentiel visiteur des lieux et pouvoir en sortir aussi sans être vu. En plus discret et ou on avait le moins de chance d’être dérangé il y avait la chaufferie de l’école. A par l’homme d’entretien du lycée je pense que personne n’allait là-bas mais fallait-il encore que la porte pour y accéder soit ouverte. La bibliothèque pouvait aussi être une option, en allant ce foutre dans l’une des sections jamais ou rarement visiter mais c’était ce « rarement » qui me faisait hésiter. C’était un coup à ce que pile aujourd’hui, à ce moment précis, quelqu’un se décide à aller lire un livre sur l’histoire d’avant-guerre écrit en cyrillique. Et j’en venais donc a pensé à aller tout simplement à la voiture d’Alexis, en déplaçant celle-ci dans un coin plus tranquille que le parking pour pouvoir y faire tranquillement ce qu’on voulait si tenté qu’on est le temps d’y faire grand-chose du coup avec notre courte pause d’interclasse quand j’avais vu celui-ci prendre son portable. Gardant mes yeux poser plus ou moins discrètement sur lui pour ne pas le faire remarquer par le prof, je le voyais ce lancer lui aussi discrètement dans la rédaction d’un sms. Et bien vite une fois qu’il avait terminé celui-ci, j’avais senti mon propre portable vibré dans ma poche, me doutant alors que ça devait être Alexis. Petit coup d’œil au prof pour m’assurer qu’il était occupé avant de sortir mon portable de ma poche et le tenant caché entre mon bureau et ma cuisse. En voyant le sms d’Alexis, j’avais affiché un petit sourire, mi gêné de capté que je n’étais pas très discret dans mes œillades mais surtout amusé et bien sûr, quelque peu émoustillé. Alors après un nouveau coup d’œil au prof, je m’étais mis à mon tour à taper sur mon téléphone.

To Bambi:
ça ne te dirait pas qu’à la pause qu’on se trouve un coin tranquille ?

Et histoire d’être bien clair cette fois, qu’il ne pense pas que j’avais juste envie de me faire une partie de bille en tête à tête, j’avais rapidement été fouillé dans la galerie de mon téléphone à la recherche d’image animé qu’il m’arrivait de sauvegarder de temps à autre lors de mes passages sur Tumblr pour lui envoyer en deuxième message.

To Bambi:
Spoiler:
 

Une fois mes messages envoyé, j’avais rentré mon portable dans ma manche, posant mon bras sur mon bureau à reposer mon attention sur le prof même si je guettais un peu du coin de l’œil la réaction d’Alexis.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren



Dernière édition par Kyle Warren le 12/8/2016, 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 13:30

Une fois son message envoyé, portable mis sur silencieux pour ne pas se faire capter non plus avec le vibreur sur la table, il attendit que Kyle ne le reçoive. Il le suivit du coin de l'oeil, s'assurant qu'il l'avait ensuite lu. Alex opta pour suivre un minimum le cours, à prendre des notes pendant que Kyle lui répondait. Au milieu de ses notes, il garda son regard baissé vers la table, mais l'avait légèrement déplacé au dessus de sa feuille pour voir son écran s'illuminer. Il déplaça son doigt dessus pour devérouiller son écran et lire la suite. De ? Se trouver un coin tranquille à la pause ? Alexis fronça légèrement les sourcils. Dites-lui, il rêvait ou bien Kyle venait de lui demander de potentiellement s'envoyer en l'air au lycée ? Ou faire des trucs du moins. Non, il devait avoir mal compris le message pas possible … Mais alors qu'il s'interrogeait sur ce qu'il pensait suite à ce message, il reçu un autre message, qui le fit une nouvelle fois relever les yeux vers son portable. Alexis prit entre ses doigts son portable pour le rapprocher de lui et … et le lâcha aussitôt comme si l'appareil lui avait brûlé les mains, retombant sur sa table et éjectant au passage son stylo. Petit coup d'oeil vers le prof qui lui avait simplement envoyé un regard ennuyé avant de reprendre son cours. Alexis retourna son portable, face contre la table en un premier temps, avant de se pencher de coté pour ramasser son stylo tombé, et reprendre place sur sa chaise. Bon ! Alors la, message reçu 5 /5 ! Alex prit une discrète inspiration alors qu'il lança un bref regard vers Kyle. Sérieusement ? Dirait-on … il se laissa quelques secondes de répit, avant de retourner son portable pour écrire à son tour une réponse à l'adresse de ce grand malade qui lui servait d'ami.

To Kyle :
Rdv devant la salle D08. Sois pas en retard.

Puis il relâcha son portable pour suivre, tant bien que mal le cours. Bien que, très certainement, Alexis n'était pas aussi émoustillé que Kyle, mais pourquoi dire non à un coup vite fait entre deux cours ? C'était donc pour ça ces petits coups d'oeil ? Oh bah dites donc … Et il en avait envie depuis combien de temps ? D'avoir tellement envie qu'il ne pouvait pas attendre la fin de la journée ? Minute. Est ce que ce matin, l'excuse d'aller voir si Alexis avait été reçu n'était pas principalement pour pouvoir s'envoyer en l'air ? Euh, à la réflexion, jamais Kyle n'avait dit que c'était pour ça qu'il voulait sécher. Il avait seulement proposé qu'ils rentrent chez lui, rien d'autre. Sur le coup, avec l'annonce de son acceptation à Columbia ça lui avait semblé logique. Au moins maintenant il captait la vie … La salle ? Oh, juste une salle de permanence, rarement occupée pendant les cours, et déserte à l'interclasse et les pauses. Comment le savait-il ? Et bien …. voilà quoi. En tout cas, il avait réussi à le faire quasiment décrocher des cours ce con ! Et d'ou il avait des gifs comme ça sur son portable cet idiot ? Bon quoique, c'était pas la question.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 15:29

Si Alexis n’avait pas plus réagit que ça a mon premier message, il semblerait que le deuxième lui ai, comme prévu, un peu mieux fait comprendre mes attentes. J’avais tout de même un peu plus ouvert mes yeux l’air surpris en le voyant lâcher son portable comme ça et faire éjecter son stylo de sa table par la même occasion. Drôle de réaction tien. Le gif était-il un peu trop explicite pour notre pauvre petit Bambi ? Suivant le regard d’Alexis, j’avais moi aussi regardé en direction du prof, qui ne semblait pas plus perturbé que ça par le léger chahut provoqué par Alexis. Reposant mon regard sur Alexis une fois le prof tourné, j’étais à nouveau surpris à le voir retourner son portable sur le bureau. Ça faisait un peu « ôtez moi cette vision du regard », pas très encourageant pour moi quoi. Le regard à présent quelque peu froncé, je regardais toujours Alexis qui c’était penché pour ramasser son stylo avant que celui-ci ne se redresse l’air de rien. Et bah ? C’est tout ? Il n’allait même pas me répondre ? A me regarder vite fait comme ça mais sans rien faire par la suite. Hé ho ça va hein, pas comme si c’était la première fois qu’on faisait des trucs au lycée. Et même pas forcément de mon initiative. Ah si ! Il se décidait enfin à reprendre son portable en main. Bon vu sa réaction et la tronche qu’il avait tiré, sans aller jusqu’à me renvoyer chier ou me traiter de malade, je m’attendais quand même à ce qu’il me dise non. Alors quand mon téléphone avait vibré dans ma manche, c’était sans grand entrain que je l’en avais sorti, débloquant mon écran avant de prendre connaissance du message d’Alexis. Et autant dire que quand j’avais vu la proposition d’Alex, pour ne pas dire l’ordre, un large sourire c’était fait sur les lèvres, échappant malgré moi un petit rire de bien heureux. Et réalisant mon indiscrétion, j’avais relevé les yeux vers notre prof qui me regardait un air agacé. Bien gentiment et surtout rapidement, j’avais rangé mon portable dans ma poche, reprenant mon stylo en main en plaçant ma feuille bien droite devant moi avant de relevé les yeux vers le prof avec un petit sourire désolé. C’est bon à présent elle avait toute mon attention pas de souci ! Enfin presque vu qu’à peine le dos tourné je m’étais remis a regardé Alexis en coin, un petit sourire persistant sur mes lèvres.

Et donc enfin le cours avait pu continuer, plus calmement même si pour ma part je me voyais déjà une heure plus tard. A me visualisé quittant le prochain cours pour vite rejoindre la salle D08 tout en devant éviter de croiser Maya, Lena, Stephen ou n’importe qui pour pouvoir rejoindre au plus vite Alexis sans retard comme demander. Ah que j’avais hâte ! Encore plus quand la sonnerie retenti, annonçant la fin du cours présent. M’empressant de ranger mes affaires, j’étais pressé de rejoindre mon prochain cours, comme si arrivé plus tôt à celui-ci le ferais terminer plus vite. Toutes affaires rangé dans mon sac, je m’étais levé en même temps que je passais celui-ci par-dessus mon épaule. D’un petit pas d’en aller entre les tables, j’en avais profité pour discrètement passer ma main le long du bras d’Alexis avant de continuer tout simplement ma route, a finir de passer le long des tables jusqu’à rejoindre la sortie, non sans un dernier regard en arrive à l’intention d’Alexis avant de disparaitre en sortant de la salle.

Arrivé et installé rapidement à mon cours suivant, force est de constaté que celui-ci ne passait pas plus rapidement que je l’espérais. Au contraire, d’être si proche de la pause, de retrouver Alexis sans plus l’avoir sous les yeux, j’avais l’impression que les secondes c’étaient changer en minutes et les minutes en heures. Non mais vraiment ! J’avais regardé mon portable pour y voir qu’il était 9 heure 10 et en regardant bien un quart d’heure plus tard il n’était que 9 heure 12 … Et puis finalement, la libération ! La sonnerie qui venait à nouveau de retentir, annonçant la fin du cours, la pause et ma partie de sexe sur le pouce. C’était donc ni une ni deux que j’avais rangé mes affaires, bien plus vite que tout a l’heure, avant de limite partir en courant de la classe et à travers les couloirs. Et oui il avait fallu que je croise Maya en route, qui me demandait ou j’allais aussi vite. Sans vraiment prendre le temps de m’arrêter je lui avais dit devoir aller en salle des profs par rapport à mon admission à l’université et la rejoignait après. Voilà, ça passait très bien. Continuant donc ma course à monter les marches deux par deux et à avancer d’un pas rapide une fois arrivé au bon étage j’étais enfin arrivé à la classe indiqué par Alexis. Et c’est en ouvrant celle-ci avec un grand sourire que je vis … qu’il n’était pas encore là. Bon pas grave, il n’allait pas tarder. Du coup, histoire de gagner du temps, après avoir fermé la porte derrière moi, je m’étais dirigé vers le premier bureau venu, y posant rapidement mon sac avant de me mettre tout aussi vite a retiré mon cardigan et a le poser par-dessus. Oh puis tien dans la foulé toujours dans l’idée de gagner du temps j’avais entre pris de commencé à défaire ma ceinture et mon pantalon, attelé à cette tache avant d’entendre le bruit de la porte. Me retournant vers celle-ci avec un léger pic de stresse tout de même, durant une micro seconde le temps d’être sûr que c’était bien Alexis et pas un pélos perdu ou encore un autre couple ayant eu la même idée que nous. Mais bien vite un nouveau sourire c’était fait sur mes lèvres à constater qu’il s’agissait bien d’Alexis. Porte fermé, je m’étais tourner vers lui pour bien rapidement m’y coller, une main sur sa nuque et l’autre allant se glisser sous ses vêtements pour aller passer ma main sur ses abdos.

- Ah putain, l’espace d’un instant j’ai cru que t’allais me poser un plan alors que j’ai trop envie ! …

Avais-je lâché dans un souffle assez explicite quant à mon excitation, le tout, pour appuyer mes dires en allant poser mes lèvres sur son cou à y déposer plusieurs baisé rapide en même temps qu’après une insistante caresse sur ses abdos, ma main était descendue pour rejoindre son pantalon et sa ceinture pour commencer à la défaire avec empressement. Continuant mes baisés pour finalement y aller l’un lent et appuyé cou de langue sur son cou.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 16:11

Décidément, dans le genre pas discret ces derniers temps à ce cours la, ils étaient devenu bon à ce jeu. Heureusement cette fois sans se faire capter. D'ailleurs, Alexis eu un petit soulagement à constater cela, que le prof ne cherche pas à savoir pourquoi en un si court laps de temps, Wilde faisait du chahut et Warren se mettait à rigoler. Il devait être blasé de leurs pitreries peut être. Alors que mon dieu s'il savait … la honte. Loin d'une telle tournure, a la place, la vie continuait. Alexis avait regardé du coin de l'oeil la réaction de Kyle, que ce soit son petit rire ou son air heureux, et par la suite ses coups d'oeil vers lui. Bien, il pouvait tout de même avouer que ça l'amusait aussi un peu cette affaire, et il était certain que ça allait petit à petit l'exciter, jusqu'à arriver au point culminant de cette histoire. Soit la pause dans deux heures Ou dans une heure et demi.

La fin du cours de sonné, tous emballèrent leurs affaires pour le cours suivant, Alexis y comprit, ainsi que .. ah non, Kyle était déjà dans les starting bloc. L'anglais fut un peu surpris de le voir se relever si vite. Et quand il passa à coté de lui, c'est la main de son ami sur son bras qui attira son attention, alors qu'il faisait mine de rien tout en continuant de faire sa vie. Alors que ce bref contact, plus le regard qu'ils échangèrent avant que Kyle ne sorte le laissa tout sauf indifférent. Soudainement pressé d'être à la pause, impatient d'y être. C'est avec entrain qu'il termina d'embarquer ses affaires pour ensuite se rendre à son cours suivant, y retrouvant Cassy. Qui le temps que tout le monde ne se pose avait commencé à lui taper la discut', loin de l'état d'esprit d'Alexis. Il l'écouta forcément lui parler du fait qu'elle n'avait pas réussi à avoir ses parents au téléphone assez tôt, et qu'ils avaient vu ses messages une fois au boulot et que du coup, elle ignorait ce qu'il en était pour de possibles admissions. Très intéressant, ainsi même que le cours qui allait suivre ensuite, mais la ses pensées n'allaient pas du tout à ce qui se passait autour de lui. Il prenait des notes, sans spécialement se concentrer sur ce qu'il écrivait néanmoins. Sûr que lorsqu'il relira ses notes il se demandera ce que ça veut dire mais qu'importe. Ses pensées allaient toutes à ce qui l'attendait juste après. Fou ça aussi, ce n'est pas la première fois qu'il lui arrivait de s'envoyer en l'air au lycée, et pas qu'avec Kyle, d'avoir un petit rdv sexe improvisé, mais c'est dingue comme ça avait le don de l'exciter. Ça va, il n'était pas non plus en train de bander en cours, mais dans sa tête, ça partait déjà bien loin. S'imaginant déjà être dans cette salle vide, Kyle d'allongé sur un bureau, les jambes autour de lui, gémissant son plaisir alors qu'il allait et venait … Oh vivement... D'ailleurs, combien de temps avait passé depuis le début du cours ? Petit coup d'oeil à sa montre pour constater que seulement dix pauvres petites minutes s'étaient écoulées. Ça allait être long …

Ce fut un véritable soulagement d'entendre la sonnerie se faire, signant la fin du cours. Malgré tout, il fit au mieux pour agir normalement, ranger ses affaires comme si de rien n'était. Et une fois sorti de la salle, se diriger vers celle ou l'attendait Kyle. Ah, sans compter Cassy qui lui demanda ou il allait. Vite une excuse à la con … Ah oui, aller aux toilettes. Elle n'allait quand même pas le suivre jusqu'aux chiottes pour mecs hein ? Non, elle se contenta de lui dire ok, avant de partir de son coté. Parfait. Ainsi donc, Alexis traça sa route, d'un pas rapide, et arriva devant les toilettes pour les ignorer, sa destination étant plus loin. Et plus il s'en rapprochait, plus il dû se faire un peu violence pour ne pas se mettre à courir. Ne pas éveiller les soupçons vous savez. Il fut heureux de constater qu'il y était enfin arrivé, poussant un petit soupir de soulagement. Puis, il posa la main sur la porte, et ouvrit la pièce. Découvrant que Kyle était déjà la, et que visiblement, il avait commencé à se mettre à l'aise. L'anglais finit d'entrer, et ferma la porte derrière lui, et presque aussitôt, Kyle l'eut rejoint, collant son corps au sien, et posant ses mains sur sa peau de part et d'autre.

- T'es fou, pourquoi je ferais ça ?


Répondit-il dans un souffle tout aussi parlant de son état, et de l'envie qui n'avait fait que grimper en lui ces dernières heures. Il abaissa son épaule pour laisser tomber son sac par terre. Et pendant que Kyle continuait à embrasser son cou, il senti sa main descendre de son ventre pour aller ouvrir sa ceinture et son pantalon, rapidement, Alexis avait quand à lui également posé ses mains dans le dos de Kyle, glissant une main sous son haut et descendant l'autre dans son pantalon ouvert, faufilant sa main entre sa peau et ses vêtements pour se presser à sa fesse. Et finalement s'y crisper tout en étouffant entre ses lèvres un râle de plaisir à sentir la langue de Kyle glisser sur son cou, sentant tout son corps se tendre d'envie à ce simple mais efficace geste. A peine celui-ci de terminé, Alexis relâcha Kyle pour placer ses mains à ses hanches, pour inverser leur position et aller le plaquer le brun contre la porte close. D'un mouvement rapide, il en profita pour agripper le bas de son haut, et le remonter tout aussi vite sur son corps pour le lui faire retirer, et le laisser tomber par terre. Cela fait, Alexis s'était pressé contre lui, allant à son tour appuyer ses lèvres contre son cou, déposant de multiples baisers pendant que ses mains finissaient d'ouvrir leurs pantalons à tous les deux.

- Crois-moi t'avais pas besoin d'en arriver la …

De venir lui lécher le cou de cette façon, mais il n'allait pas s'en plaindre non plus. Rapidement, il avait abaissé d'un même mouvement leurs pantalons, embarquant au passage leurs sous vêtements, pour les abaisser sur leurs jambes. Assez pour ne pas être trop entravé, et pour avoir libre accès à ce dont il avait envie. Remontant ses lèvres à l'oreille de Kyle, qu'il se mit à mordiller doucement, Alexis avança son bassin vers celui de Kyle, venant frotter leurs membres l'un contre l'autre, avant de passer sa main sur leurs sexes, les prenant ensemble pour commencer à les branler, laissant un soupir de plaisir lui échapper. Son autre main s'était dirigée elle, dans le dos de Kyle, descendant à ses reins pour passer à ses fesses. Tout en allant embrasser avec envie de nouveau son cou, son épaule, et les branler d'un même mouvement, il alla passer ses doigts vers son intimité, venant brièvement le caresser avant d'y introduire deux doigts, lentement pour ne pas non plus lui faire mal. Commençant quelques mouvements de va et viens en lui pour le préparer un minimum et ne pas être embêté à se retenir par la suite, Alexis avait remonté sa bouche à l'oreille de Kyle pour lui demander :

- Dis-moi, tu préfère ou ? … sur un bureau ? … contre le tableau ? … ou contre la porte ? ….

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 17:50

- Je ne sais pas, comme ça …

Pas de raison particulière en effet pour qu’Alexis ne me pose un quelconque lapin. C’était juste une idée qui m’avait brièvement traversé l’esprit entre sa réaction face au gif que je lui avais envoyé et les courtes minutes en solitaire que j’avais passé ici avant qu’il n’arrive. Mais bon là, dans l’immédiat, cette pensé était bien loin derrière moi, bien trop absorbé pour le moment par mes caresses et baisés a l’intention d’Alexis ainsi que le retour de sa part. A sentir ses mains à lui se poser à mon dos sous mon t-shirt, frissonnant à cette sensation et encore bien plus en sentant son autre glissé dans mon pantalon pour aller se crisper sur mes fesses alors que je léchais son cou. Et à peine mon coup de langue terminé que j’avais échappé un petit cri de surprise à me sentir entrainer soudainement et finalement plaqué contre la porte. Un large sourire sur les lèvres, j’avais brièvement regardé Alexis avant de sentir mon t-shirt se soulever, relavant alors moi aussi mes bras pour le laisser me l’enlever. Vu que l’idée de base était de faire ça vite et bien, je n’avais pas tellement imaginé me retrouver à moitié à poil. Mais pourquoi pas, ça avait un petit côté encore plus excitant. Alors pendant qu’Alexis était à son tour venu embrasser mon cou tout en sentant ses mains a notre taille, a se débattre entre nos deux pantalons, j’avais pour ma part relevé mes bras autour de son cou, penchant légèrement ma tête de côté pour lui laisser libre accès tout en ayant les yeux fermé, soupirant et frémissant sous ses baisés et caresses.

- Ah oui ? …

Avais-je à nouveau soufflé, le ton toujours bien excité mais aussi intéressé. Pas que j’en doutais mais c’était toujours agréable à savoir. Alex ne m’aurait pas donné rendez-vous ici s’il n’avait pas envie qu’on s’envoie en l’air mais c’était très plaisant de savoir que lui aussi en avait très envie, et apparemment avant même d’arrivé ici. Nouveau soupire un peu plus poussé en sentant mon pantalon et boxer descendre sur mes cuisses ainsi qu’un nouveau bien explicite à sentir Alexis venir mordiller mon oreille, tremblant d’excitation à ce geste. C’était finalement un léger gémissement qui avait franchi mes lèvres à sentir Alexis venir ce collé ainsi à moi, à sentir son membre contre le mien. J’avais fini par rouvrir les yeux, le regard un peu plissé alors que je sentais à présent sa main autour de nous.

- Ah putain ! …

Mes bras c’était davantage serrer autour d’Alexis tout comme mon front était venu se poser contre son épaule alors que je soupirais lourdement a sentir sa main nous branler et son autre qui s’en allait à mes fesses. Frémissant d’impatience, je bombais mes fesses avec l’envie qu’il fasse plus que les caresser ainsi alors que j’avais relevé un peu ma tête, allant de nouveau embrasser son cou quand lui faisait de même avec mon épaule. Un plus large frémissement et vif gémissement m’avait échappé alors que je sentais ses doigts à mon intimité, continuant de bombé les fesses à attendre qu’il ne se décide. Finissant par lâché un plus discret mais alangui gémissement en le sentant me pénétrer, serrant un peu plus mes bras tremblant autour de son cou, les yeux de nouveau fermé et mon front posé contre lui a profiter de toutes ses sensations qui étaient des plus entrainante pour la suite. Parce que dans tout ça, outre ses doigts qui me pénétraient et sa main qui nous branlait, c’était bien l’aisance avec laquelle il avait fait tout ça qui était des plus excitante. A n’avoir senti aucune hésitation a aucun moment, au contraire, a juste sentir son envie et son excitation. C’était carrément génial ! Un autre gémissement, plus haut et plus alangui m’avait échappé au moment d’entendre la voix d’Alexis, surtout avec le ton qu’il avait, les mots qu’il avait dit. Vif tremblement de mon corps tellement c’était excitant. Mes mains crispé sur le haut de son dos, il m’avait fallu quelques petites seconde pour pouvoir lui réponse. Le temps aussi bien de me remettre de la vague d’excitation qui venait de me traverser que de pour réfléchir un minimum à sa question.

- Sur … un bureau …

Parce que si l’idée d’être pris contre la porte était très excitante, à se dire que seulement quelques centimètre de bois nous séparé du reste du monde, c’était justement un peu trop risqué. Sans parler de nos gémissements ou autres, les simples percutions de mon corps tapant contre la porte sous les coups de reins d’Alexis pouvait peut être nous faire griller. Pour le tableau, pour peu qu’il y ait un peu trop de poussière de craie dessus et c’était un coup à ce que je fasse une crise d’allergie en plein milieu de nos ébats. Non merci quoi. Du coup le bureau semblait le plus adapté et puis après tout, ça avait été très excitant la dernière fois chez moi alors là, de faire ça vite fait, avec le risque d’être surpris même si je ne l’espérais vraiment pas, c’était d’autant plus excitant.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 18:19

Alexis avait beau savoir depuis un petit moment maintenant l'effet que sa voix à son oreille avait sur lui, il était toujours très amusant d'en constater l'ampleur à chaque fois. Celle-ci plus que les autres peut être, puisque sa réaction fut bien vive. Et bien il devait être salement excité celui-la pour agir de la sorte. Oh et ça ne lui déplaisait pas du tout. Après tout, si Kyle était excité depuis ce matin, c'était bien son rôle d'ami de pouvoir l'aider à régler cela, pas vrai ? Oui on sait, quel preux chevalier, il mérite les lauriers pour cela. Tout de même, dire qu'il lui a fallu tout ce temps pour capter l'état dans lequel était Kyle ce matin. En même temps il n'était pas télépathe, et son air de petit minet la, il le sortait à tellement de sauces que ça ne voulait pas toujours dire petite sauterie en vue. Enfin, maintenant, tout était on ne peut plus clair. Alors, le temps que Kyle ne lui réponde, Alexis avait continué de les branler ensemble, et de bouger ses doigts en lui, les pressant un petit peu. Sa bouche ayant migré un peu plus bas, sous son oreille, il eu un petit sourire à entendre sa réponse.

- Très bien …


Sur un bureau donc. Parfait, ça irait très bien avec le petit film qu'il s'était fait tout à l'heure. Le petit parmi trente six autres. Avec un dernier baiser à son cou, Alexis avait retiré ses mains de part et d'autre de Kyle, et de lui même aussi, pour poser ses mains à ses hanches et aller le guider jusqu'à un bureau près d'eux. Et lorsque le bas des fesses de Kyle rencontra le bureau, Alexis l'invita à sans plus tarder aller se poser dessus, l'y aidant un peu pour cela en allant un peu soulever ses cuisses pour le hisser sur la table devant lui. Afin de ne pas être embêté pour la suite des choses, Alexis avait porté ses mains au jean de Kyle, pour finir de le lui retirer, ainsi que son boxer. Un ennui en moins. A la limite s'ils avaient été par derrière ça aurait été inutile, mais dans ce cas la, ce sera plus simple. Kyle en place, Alexis alla pour sa part se baisser un peu de coté pour aller mettre la main à l'une des poches de son propre jean, y récupérer la capote qu'il y avait glissé un peu plus tôt. Il ne se voyait pas perdre du temps inutilement à ouvrir son sac, chercher son porte feuille, l'en sortir ensuite. Toujours du temps de gagné. Jetant un petit coup d'oeil à Kyle devant lui, il ouvrit le petit sachet rapidement avant de dérouler la capote sur son membre, et, une fois ceci de fait, vint se rapprocher un peu plus de lui.

Très, très envieux de la suite des choses. Il passa ses mains sous les genoux de Kyle, pour lui faire écarter un peu les jambes et les relever, pendant que pour sa part, Alexis avait dirigé son membre vers son intimité. S'y pressant une fois contre, pour venir doucement le pénétrer. Et même si, le fait de savoir qu'ils étaient toujours au lycée ne le dérangeait pas outre mesure, il avait conscience que ça restait risqué. Aussi, il se mordit la lèvre pour étouffer le râle de plaisir qui lui échappa, alors qu'il s'enfonçait en lui, entièrement. Et une fois cela fait, beaucoup trop excité, il enchaîna directement avec des va et viens, un peu plus rapides qu'à l'accoutumée. Il lui fit nouer ses jambes autour de lui, pour ainsi mieux se rapprocher de lui et passer ses bras autour de Kyle pour le soutenir un peu, et le tenir contre lui. Soupirant à son oreille, ses lèvres s'étaient posées à son épaule, les y laissant finalement contre pour étouffer un peu ses soupirs. Ses mains glissant dans le dos de Kyle alors que ses va et viens en lui se firent rapidement plus enjoués, malgré tout très excité quand à tout ça. A ou ça se passait, le risque de se faire surprendre, comment ils en étaient arrivés la, cette heure entière de cours à penser à ce moment qu'il attendait fermement, jusqu'à enfin, retrouver Kyle pour s'envoyer en l'air. Au final, c'était pas plus mal de s'envoyer en l'air comme ça avec son meilleur pote … Tiens, petit mordillement à son épaule pour la peine, avant d'y passer sa langue dessus.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 20:24

Avec un nouveau tremblement à entendre à nouveau la voix d’Alexis, bien que bien moindre que précédemment, j’avais un peu desserré mes bras d’autour d’Alexis, les laissant tout de même toujours autour de son cou, le temps de nous déplacer un peu jusqu’au premier bureau venu. J’avais eu un léger gémissement plaintif au moment de le sentir me relâcher de part et d’autre même si je savais bien évidement quelle en était la suite et désirais avidement celle-ci. Et si une fois arrivé contre le bureau j’avais détaché mes bras d’autour d’Alexis, commençant à entreprendre un mouvement de bassin pour me tourner dos à lui, je m’étais bien vite arrêté dans mon élan en sentant les mains d’Alexis descendre a mes cuisses pour me soulever. Ne cherchant pas plus loin et étant de toute façon disposé à tout ce qu’il voulait, j’avais rapidement posé mes mains de part et d’autre du bureau pour m’aider, en plus de l’aide d’Alexis, à grimper sur le bureau, fesse bien au bord. Et encore une fois, brève constatation du fait que nous n’étions pas sur la même longueur d’onde. Si pour ma part, au vu de la position je pensais à me pencher en arrière sur le bureau et à plier mes jambes pour ne pas entraver Alexis avec mon pantalon, lui semblait avoir tout simplement décidé que celui-ci était de trop vu qu’il était en train de me le retirer. Etrange tout de même de me retrouver entièrement à poil, qui plus est dans une salle de cours. Vraiment pas la même conception d’un coup vite fait. Mais bon si ça lui faisait plaisir, j’étais pour ma part bien trop excité et envieux pour m’opposer a quoi que ce soit. Ne cherchant plus à entreprendre quoi que ce soit et décidant de me laisser guider par Alexis, j’étais sagement resté assit au bord du bureau, le souffle tout de même assez lourd et rapide de par mon envie de plus. Juste le temps qu’il n’enfile la capote je m’étais permis de tendre les bras, une main allant caresser son cou et l’autre ses pecs jusqu’à ce qu’Alexis soit près, le regardant faire tout en me mordant la lèvre, le visage empourpré d’excitation.

Et quand ce fut enfin le cas, que je vis et senti les mains d’Alexis passer sous mes genoux, c’est sans gêne que j’avais relevé et écarté mes jambes, me penchant légèrement en arrière en appui sur mes bras pour pouvoir bien faire dépasser mes fesses du bureau. Et c’est en le sentant me pénétré que j’avais fermé les yeux, penchant un peu ma tête en arrière tout en ouvrant ma bouche pour en laisser échapper un long mais presque muet gémissement, bien attentif à ne pas faire trop de bruit non plus. Mais même presque sourd, mes gémissements c’étaient bien vite enchainé, au rythme des va et vient d’entrer de jeu bien et délicieusement rapide d’Alex. Refermant mes jambes autour d’Alexis, j’avais rouvert les yeux en sentant ses bras passer autour de moi, me redressant alors pour venir me plaquer contre lui, mes bras autour de son cou et ma tête terré contre, a pouvoir étouffer contre sa peau mes gémissements. Profitant aussi au passage des siens que j’entendais et sentais eux aussi mourir contre ma peau. Putain que c’était bon tout ça. Et excitant aussi. Le lieu, son attitude, les caresses de ses mains qui me faisaient frémir, nos corps unis et surtout la ferveur qu’Alexis avait à la tâche.

J’avais soudainement serré mes bras bien plus fort autour de lui, a crispé mes mains dans le haut de son dos tout en étouffant autant que possible un gémissement bien plus explicite au moment d’avoir sentir légèrement les dents d’Alexis à mon épaule suivit de sa langue, frémissant largement sous toutes ces sensations. Sans trop y réfléchir ou savoir pourquoi, j’avais redressé ma tête en même temps que mes mains avaient glissé sur sa peau pour de son dos, remonté à sa nuque, son cou et finalement à sa mâchoire. Le tenant ainsi alors qu’en même temps je le regardais, le visage d’ors et déjà rougi de plaisir, la bouche entre ouverte à retenir autant que possible mes gémissements afin de pouvoir profité de la vue. De mon regard posé sur Alexis, sur son visage, ses expressions avant de sans vraiment m’en rendre compte, baissé un instant mes yeux sur ses lèvres. Mais c’était avec une pensé très étrange pour moi à propos de ses dites lèvres que j’avais senti mes pommettes s’enflammer bien davantage, revenant alors vite me coller contre Alexis. A redescendre mes mains autour de son cou, venant de nouveau y enfouir ma tête et serrant davantage mes jambes autour de lui.

- T’arrête pas ! … Continu, c’est trop bon ! …

Comme toujours on encourage les troupes, mais aussi on noie le poisson sur le léger bug que je venais d’avoir si tenté qu’Alexis l’ai capté. En tout cas moi je voulais l’oublier au plus vite et pour ça, rien de mieux que de se concentrer sur ce qu’il se passait entre nous. Continuant de serrer mes bras et jambes autour d’Alexis mais aussi à présent mon intimité que je gardais légèrement contracté autour de son membre, à venir étouffer de plus vif gémissement contre son cou au vu de ces nouvelles sensations encore plus agréable.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 22:15

Profitant autant qu'il le pouvait de l'instant présent, car conscient que ça ne pouvait pas durer bien longtemps, il gardait ses bras autour de Kyle alors qu'il continuait ses coups de reins en lui, plus enjoués et rapides qu'à l'ordinaire d'entrée de jeu. Pas le temps de faire grimper l'excitation et d'y aller en douceur, de toute façon, excités, ils l'étaient. Pas spécialement besoin de cela. Il avait senti Kyle bouger, en même temps que ses mains qui glissèrent sur lui, remontant de son dos jusqu'à la mâchoire. Pour au final se tenir ainsi, face à face alors qu'il ne cessait d'aller et venir en lui. Et la vision de son visage si expressif en si peu de temps réussit à l'entraîner davantage. Très excité de ce moment, mais aussi frustré parce qu'ils n'allaient forcément pas pouvoir prendre le temps qu'ils voulaient, limités dans le temps cette fois. Aussi, Alexis laissa son regard sur son visage. Sur sa bouche entre ouverte d'ou sortaient ses gémissements si plaisants à entendre, de la rougeur de ses joues, et puis son regard. Qui ne le regardait pas lui mais plus bas sur … sur sa bouche à lui. Alexis ne comprit pas ce qui se passa alors, mais il capta néanmoins le petit malaise passager, ne sachant pas d'ou il venait, ni pourquoi. Alors quand Kyle vint cacher son visage dans son cou, Alexis avait un peu froncé les sourcils, à regarder de coté, comme cherchant à comprendre ce qui se passait. Ou venait de se passer. Clignant un peu des yeux pour oublier cela, il fut forcé de cesser de penser à cela, pour se concentrer sur autre chose par les mots de Kyle. Forcément, ils n'avaient pas toute la nuit. Aussi, il préféra simplement faire comme si de rien n'était, ou comme s'il n'avait rien remarqué. De toute façon, Alex n'avait pas compris non plus le délire la. Bref.

- T'en fais surtout pas pour ça …

Il comptait bien continuer ainsi, et surtout ne pas s'arrêter. Aller on oublie ce petit moment de flottement et reprenons ! Serrant un peu plus ses bras autour de Kyle, Alexis sentit celui-ci en faire de même, que ce soit avec ses bras, ses jambes, et à son plus grand plaisir, leur plaisir disons plutôt, son intimité autour de lui, qui s'en fit plus serrée. Le faisant ainsi plus fortement soupirer, étouffant également les étouffer, contre la tête de Kyle pour sa part. Si d'habitude il aimait à y aller plus lentement lorsque Kyle faisait ça, pour profiter davantage des sensations et tout, la, pas le temps de s'y arrêter. Il continua ses va et viens, sentant son corps se tendre et le plaisir l'envahir à ces sensations qu'il lui offrait. Excité par cela, Alexis avait ensuite déplacé une main le long du dos de Kyle, descendant à sa taille pour finalement se glisser entre leurs corps, et venir retrouver sa virilité entre leurs ventres, laissée sans attention. Sans plus attendre, Alexis avait simplement prit son membre entre ses doigts, l'enserrant doucement et commença à le branler, un peu plus lentement cependant que ses coups de reins, et un peu limité aussi par leur position si collée. Bien que c'était loin de lui déplaire, à présent loin de ce moment étrange tout à l'heure. Son attention était toute au présent, à ses coups de reins en Kyle et la sensation jouissive et c'est le cas de le dire, de ses chairs autour de lui. Et faire ça dans l'urgence, la précipitation dans cette foutue salle … c'était rudement bon. Le seul bémol était comme dit de devoir faire vite, mais ça fait partie du jeu.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    12/8/2016, 23:19

Oui comme toujours je savais que je pouvais compter sur Alexis pour ne pas s’arrêter, surtout pas dans un moment pareil. J’étais aussi un peu rassuré sur le fait qu’il ne semblait pas avoir capté mon malaise. Pas que si ça avait été le cas j’aurais pu m’attendre à ce qu’il arrête tout et ce mette à me taper un interrogatoire mais je n’avais pas senti le moindre changement dans son attitude donc ça devait être bon. Et de toute façon, encore une fois, j’étais pour ma part bien plus concentré sur ce qu’il se passait entre nous à ce moment présent. A sentir davantage Alexis aller et venir en moi de par la façon que j’avais de serrer mon intimité autour de lui. Même si généralement je captais bien dans ses moments qu’Alexis avait tendance à ralentir un peu, profitant un peu mieux de la chose et m’en faisant profité aussi au passage, le fait que la-il continu sur le même rythme n’avait rien de déplaisant. Au contraire c’était même très agréable de le sentir continuer ainsi, à aller et venir rapidement en moi. Pas meilleur ou moins bon, juste diffèrent mais tout autant agréable. Tout comme le fait de sentir sa bouche plaqué sur ma tête, a sentir contre celle-ci les soupirs qu’il y étouffait. Continuant moi aussi d’étouffer mes soupires et gémissement contre sa peau, ma bouche ouverte contre a parfois y passer légèrement ma langue sans forcément la bouger plus que ça. Pas en de grand coup de langue comme je pouvais le faire quand je voulais l’exciter. Pas besoin de ça là de toute façon.

J’avais eu un frisson en sentant la main d’Alexis glissé sur mon corps et avait bien vite pris une profonde inspiration en comprenant ou était-il en train de mener celle-ci. Mon corps se tendant quelque peu sous l’appréhension de ce geste, j’avais d’avantage presser mes doigts sur la peau d’Alexis tout en collant bien mes lèvres contre son cou pour venir y étouffé un plus fort gémissement, plus alangui aussi en sentant finalement sa main venir trouver ma virilité. A sentir ses doigts l’enserrer directement alors qu’il ne commence à me branler. Si déjà le plaisir ressenti de par ses va et vient commençait a bien me submerger. Ça plus le fait qu’étant un peu pressé par le temps je ne cherchais en rien à freiner tout ça. Le fait qu’à présent en plus de ses coups de reins j’avais droit à cette autre plaisir, ça finissait de bien me faire monter. Dans tous les sens du terme.

- Aaah .. Aaleex … Je suis pas loin …

Et quand bien même j’étais à poil et, de par mes allergies, me promenait toujours avec une usine de mouchoir dans mon sac, je n’avais pour autant pas envie de me savoir pour le reste de la journée avec des restes de sperme sur le corps. Et pas sûr non plus qu’Alexis est quant à lui envie de me promener avec une belle trace de mon passage sur son haut voir de son pantalon sous l’effet de la gravitation.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    13/8/2016, 13:32

Tenant fermement Kyle contre lui de part son autre bras, Alexis continuait ses va et viens en lui, qui lui procurait un plaisir fou. Même s'il préférait tout de même prendre son temps pour s'envoyer en l'air, il devait avouer que les petits coups a la va vite comme ça avaient aussi leur coté très excitant. Ça changeait, c'était pas la même chose, les gestes étaient plus animés, plus dans l'urgence du moment. Le fait d'être limité dans le temps, d'avoir quand même la possibilité de finir ça, réussir à se rhabiller ensuite et reprendre un air convenable malgré leurs activités, c'était chaud. Mais excitant aussi en un sens. En entendant Kyle le prévenir qu'il était sur le point de venir, Alexis ne capta pas en un premier temps ce pourquoi il le prévenait, alors qu'il ne manquera de toute façon pas de le remarquer. Mais il se rappela que pour sa part, il avait encore ses fringues, et qu'il leur restait toute une journée de cours à suivre. Ils n'avaient pas vraiment le luxe de pouvoir se laver un peu, pas même certain de pouvoir passer aux toilettes se rafraîchir vite fait. C'est donc en pensant à cela qu'Alexis comprit pourquoi il l'avait prévenu. Les petits désavantages si l'on peut les appeler ainsi, des coups en vitesse.

- Ils sont ou tes mouchoirs ? ...

Pour justement éviter des tâches plus que suspectes. Du coup, lorsque Kyle lui indiqua ou ils étaient, Alexis tendit son bras, de la main qui n'était pas occupée à branler Kyle, pour aller attraper son sac plus loin, se penchant un peu de coté pour ce faire, et une fois le sac de récupéré, l'ouvrit et y chercha les mouchoirs sous les indications de Kyle, s'efforçant de continuer en même temps tout le reste. Quelques mouchoirs de récupérés Alexis les garda en main pour la glisser elle aussi entre leurs corps et la placer juste au dessus de son gland, prêt à la rabaisser lorsqu'il viendra. Alors en attendant qu'il ne vienne, Alexis redoubla d'ardeur dans ses va et viens. Si Kyle était lui au bord du gouffre, pour sa part il lui en fallait encore un petit peu plus pour qu'il se lâche. Juste un peu  … Ses mains entre leurs ventres, l'une à branler Kyle et l'autre prête à le recevoir, Alex avait posé sa bouche à son cou, plaquant ses lèvres contre sa peau dénudée pour taire un peu ses soupirs en un premier temps, avant d'embrasser son cou, descendant un peu à son épaule en quelques baisers plus appuyés, sentant le plaisir grimper en lui.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    13/8/2016, 21:42

A m’être si bien laissé aller dans cette ambiance pressé, n’ayant cherché à aucun moment à retenir mon plaisir sans pensé du coup au moment final, j’avais à présent bien du mal à me contenir. A me retenir pour ne pas venir dès à présent entre nous deux, sur moi et sur les vêtements d’Alexis. Alors quand celui-ci m’avait demandé ou se trouvaient mes mouchoirs, il m’avait tout de même fallu un petit lapse de temps pour bien comprendre sa question ainsi que pour y répondre. Mon corps frémissant fortement, j’étais resté la tête blotti dans le cou d’Alexis, à y étouffer encore et toujours mes gémissements et n’avais pu dans un premier temps que détacher un bras tremblant d’autour de son cou pour pointer du doigt la position ou devait se trouver mon sac de souvenir. Puis avec un effort pour retenir mes bruits au moins l’espace d’un instant, j’avais détaché mes lèvres de son cou.

- Dans la poche … Aah ! … de … devant …

Et bien vite j’avais repassé mon bras autour d’Alexis et coller mes lèvres contre sa peau, continuant de me faire violence le temps qu’il ne s’empare des mouchoirs dans mon sac. D’ailleurs ce petit interlude était plus que bien venue. Même si Alexis continuait de me branler et de mouvoir son bassin, ses gestes furent le temps qu’il s’empare des mouchoirs un peu moindre, me permettant de calmer un petit peu dans mon envie de jouir. Et vraiment j’en avais envie ! Alors quand Alexis c’était remis droit devant moi, ses deux mains entre nos corps, j’en avais pour ma part à nouveau détaché une d’autour de son cou, menant l’autre serrer sur son épaule. Et de ma main nouvellement libre, tout en me redressant un peu pour faire face à Alexis, je l’avais posé sur le rebord du bureau, fermant bien mes jambes autour de sa taille pour une fois sur de mes appuis, venir à mon tour accompagner les mouvements d’Alexis, me servant de mon bras posé sur la table pour me soulever un peu tout en me tenant de l’autre a son épaule, à aller et venir en rythme avec ses mouvements pour les intensifier et m’offrir, nous offrir, l’orgasme que je sentais pour ma part de plus en plus venir. Et si au début j’arrivais à me retenir de gémir ou les relâchant de façon sourde, cette sensation de plaisir intense qui me gagnait me rendait la tache de plus en plus dure. C’est pourquoi sur la fin j’avais finalement tourné ma tête vers mon épaule, venant y plaquer mes lèvres, les yeux clos légèrement froncé, juste à temps pour y étouffer un large gémissement alors que je me laissais aller à venir entre les mains d’Alexis. Continuant de m’étouffer tout durant, mon corps c’était bien évidement mit à trembler comme une feuille, submergé de ce plaisir intense qui venait de me prendre. Et après ses longues secondes orgasmique, ma main tremblante avait relâché l’épaule d’Alexis alors que mon autre bras perdait lui aussi toute force, me laissant donc tombé en arrière de façon tout de même contrôlé, a finir allongé sur la table, la tête légèrement basculé dans le vide et mes deux mains posé sur ma bouche pour y faire taire mes derniers gémissements ou soupirs.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    14/8/2016, 11:43

Ses mains autour du membre de Kyle, soit à le branler, soit au dessus avec des mouchoirs, Alexis le senti proche de la fin, pour ne pas dire qu'il y était. Le laissant bouger à sa guise, il senti par la suite son corps accompagner les mouvements du sien, amplifiant un peu plus les sensations et le plaisir ressenti de part et d'autre. Alexis finit par le sentir venir, ressentant tous les tremblements du corps de Kyle comme s'ils étaient les siens, s'appliquant à garder le rythme le temps que Kyle ne soit entièrement venu dans sa main. Enfin, les mouchoirs, mais c'était tout comme. Même quand il essayait d'être le plus silencieux possible dans sa jouissance, il était excitant, c'est dingue …

Tiens, voilà ce dont il avait besoin pour pouvoir décoller, de la vision que Kyle lui offrait à cet instant. Le voir ainsi, allongé devant lui sur le bureau, ses cuisses autour de ses hanches alors qu'il continuait à bouger en lui, le corps alangui et détendu par l'orgasme, ses mains contre sa bouche pour faire taire tout bruit, et ce visage qui allait avec … C'était vraiment tout ce qu'il lui fallait pour réellement s'emballer et s'en retrouver sur le point de venir à son tour. Quel dommage encore une fois de devoir se presser, parce qu'il aurait bien aimé profité du moment présent, de la vue qu'il avait la devant lui de Kyle. Tant pis, à la place, plus ou moins inconsciemment, Alexis enregistra dans sa tête cette vision alors que ses derniers coups de reins se firent plus francs. Relâchant le membre de Kyle d'une main, il la plaça à sa cuisse pour s'accrocher à lui dans ces derniers instants de plaisir, sentant à son tour la jouissance le gagner. Il dû se mordre la lèvre pour à son tour faire taire le plus possible le râle de plaisir qu'il aurait volontiers poussé, alors qu'il venait en lui également. Crispant un peu plus sa main à sa cuisse pendant qu'il fermait les yeux, le corps tendu tout du long de son propre orgasme. Jusqu'à ce que ses va et viens ralentirent rapidement, avant de s'arrêter. Alexis rouvrit les yeux, doucement, reprenant sa respiration lentement. Il posa son regard sur Kyle, alors qu'en même temps il le dépossédait et lui fit dénouer ses jambes autour de lui.

- Ça va ? …

Ce fut à la hauteur de ses espérances pour ce petit coup entre les cours ? Oh d'ailleurs parlant de ça ! Alex jeta un coup d'oeil à sa montre, voir ou ils en étaient à ce niveau-la. Puis il tendit les mains vers Kyle, pour l'aider à se redresser.

- Viens, on a plus que deux minutes avant que ça reprenne.

Alors le temps de se « nettoyer » brièvement, se rhabiller, reprendre apparence humaine, et arriver à la salle de cours, ça allait être juste mais faisable. En tout cas, si vous demandez l'avis d'Alexis, ce petit en-cas fut des plus sympathiques et plaisant. Ça mets de bonne humeur en fait. D'ailleurs dans un petit coin de sa tête, il alla même se dire que ce serait sympa de se refaire ça. A l'occasion...

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    14/8/2016, 21:36

Difficilement, j’avais entre ouvert mes yeux pour regarder Alexis alors qu’il semblait venir à son tour. Entre la façon qu’il avait d’aller et venir en moi, sa main qui se crispait à ma cuisse ou tout simplement on râle qu’il tentait de taire, ce tout faisait que c’était assez évident. Et c’était aussi bien agréable à voir. L’expression de son visage, ce dire que c’était mon corps qui lui procurait cela. C’était des choses que j’aimais penser et constater. Jusqu’à ce qu’il n’en finisse, le sentant alors rapidement ralentir jusqu’à s’arrêter. Retirant pour ma part mes mains de devant ma bouche pour les poser sur mon torse et prendre à la suite de longue inspiration pour retrouver mon souffle. Déposséder d’Alexis, j’avais détaché mes jambes d’autour de lui, les laissant retomber doucement sur le bureau tout en continuant de reprendre mes esprits.

- A merveille …

Nul doute que le souffle dans lequel j’avais répondu ça était assez éloquent. Oh oui ça allait parfaitement bien. Peut être légèrement perturbé par le fait que tout ça soit fini aussi rapidement, mais en même temps ça avait été pas mal intense. Entre le besoin de faire vite, l’excitation que le contexte générait. Et puis surtout, toute ma frustration de la matinée qui c’était envolé d’un coup ! Encore un peu dans les vapes, je ne faisais pas trop attention à ce que faisait Alexis avant de voir sa main tendu devant moi, la saisissant sans vraiment penser au pourquoi. A oui les cours. Merde. Dans tout ça j’en avais même oublié le pourquoi de l’urgence à faire ça vite tien.

- Raah cette flemme …

De bouger, si vite, pour retourner en cours. Mais bon il le fallait bien. Alors une fois assit et qu’Alexis avait un peu bougé de devant moi, je m’en étais allé à mon sac, sortant d’une de ses poches un petit paquet de lingette nettoyante de voyage que j’avais toujours sur moi, en prenant une que j’avais tendu a Alexis pour s’il voulait ce passer un coup vite fait et une pour moi, la passant rapidement sur ma virilité et mon ventre pour les petits gouttes récalcitrante qui c’étaient fait la malle. Puis rapidement après avoir jeté cela à la poubelle je m’étais empressé d’aller retrouver mes vêtements pour les passer en quatrième vitesse. Ce n’est pas que pour ma part en tout cas, à avoir cours à l’autre bout du bâtiment j’étais déjà à la bourre mais si ! En train de fermer mon pantalon, je disais a Alexis d’y aller de son coté, histoire qu’il soit lui aussi le moins en retard possible. Pas que j’allais mettre trente ans à finir de m’habiller mais bon, au moins dans le doute qu’on croise quelqu’un a la sortie de la salle on n’aura pas à s’expliqué sur qu’est-ce qu’on y foutait tous les deux.

Et j’avais en effet bien fini par arrivé en retard à mon cours suivant qui était de physique. Juste de cinq minutes mais qui étaient suffisante pour que le prof ne m’envoie à la vie scolaire pour signaler mon retard et me faire revenir avec un mot. Il réalisait au moins que détestant ce cours c’était limite une aubaine pour moi ce petit détour à faire ? Autant dire que je n’y avais pas été au pas de cours ! Aussi bien à l’aller qu’au retour. Mais bon j’avais tout de même eu à assister au trois quart du cours sans rien y comprendre. Pire vu que ça parlait d’anatomie j’en avais la gerbe. Heureusement, quand celui-ci eu fini c’était alors l’heure de se rendre en français, cours ou je pourrais me pavaner auprès de ma prof par rapport à mon admission à Columbia. Nul doute qu’elle aussi sera très heureuse pour moi. Ce cours ci était donc passé plus rapidement que le précédent, aussi du fait que je lui portais beaucoup plus d’intérêt. Et ce fut donc l’heure de manger, de retrouver tout le monde au self. J’avais croisé Stephen sur le chemin, qui avait réussi à avoir son frère mais qui apparemment n’avait reçu aucune réponse d’université encore, le pauvre. Pas que je pensais qu’il n’en aurait pas mais du coup si ça se trouvait demain tout le monde allait se ramener avec leur bonne nouvelles et lui devrait encore attendre le soir voir plus suivant quand ses réponses seront envoyé. Mais bon ça n’avait pas de plus le perturber que ça non plus. Il ne fallait juste pas, à mon avis, que tout le monde se mette a s’excité en faisant part de leur admission ou du nombre de réponse qu’ils auraient déjà reçu. Enfin bon après avoir pris notre repas, steak-purée gros délire, on avait rejoint notre table habituelle, ou ce trouvait déjà Julian et Alexis. Regardant ce dernier avec un petit sourire a me remémoré notre bien agréable pause, je m’étais tout de même rapidement assit, l’air de rien, prenant ma brique de lait en main avant de la percer avec sa paille.

- Alors votre matinée ça a ét …

- Kyle ! Avec qui t’as couché p’tite salope ?!

Maya, encore une fois, qui d’autre ?, qui venait de surgir à côté de moi en faisant claqué son plateau repas contre la table, me regardant avec un grand sourire et l’air très intéressé. Pour ma part entre son arrivé brutal et sa question plus qu’inattendu, j’avais par réflexe serré ma brique de lait, en faisant jaillir et coulé dans mon plateau et peut-être un peu autour avant de bien vite tourné ma tête vers elle un air bien surpris, gêner et coupable.

- Hein ?! Mais heu, quoi ?! Pourquoi tu penses que ! …

- Fait pas genre ! Je t’ai vu cavalé dans le couloir à la fin de la pause ! T’étais plus rouge et en vrac que mon slip pendant mes règles !

- Gaaaah ! Mais t’es dégueulasse !!

Je vous avais déjà parlé de Maya et son coté vulgaire et dégueulasse quand elle s’y mettait ? Bah voilà, parfaite exemple. Et le pire c’est qu’elle ça la faisait bien marré alors qu’elle s’installer à côté de moi, limite à me coller de près pour me mettre la pression, à me fixer de près en même temps.

- Alors, alors ? C’était avec qui ? Dit moi tout. De toute façon toi et moi on sait pertinemment que je le saurais tôt ou tard alors …

- Mais j’ai rien fait ! Et arrête de me coller comme ça !

Tout en râlant j’avais repoussé Maya qui en était à la limite de me monter sur les genoux si elle continuait ainsi. En temps normal, j’étais plutôt bon menteur. A être capable de sortir une excuse ou quoi que ce soit pour me sortir de situation de ce genre mais là, pris au dépourvu et avec Alexis en face de moi, je ne savais pas du tout quoi répondre ou comment réagir, préfèrent alors jouer l’autruche en allant prendre ma serviette en papier pour nettoyer minutieusement mon plateau de ses goutes de lait. Maya pour sa part, toujours bien heureuse de sa connerie avait relevé le nez vers Alexis.

- Et toi beau brun ? T’as des infos sur le sujet ?

- Bon putain c’était avec Drew ! Il est venu me voir durant la pause ! T’es contente ?!

Au moment où Maya avait questionné Alexis je m’étais redressé de mon plateau et avait tourné la tête pour lui dire ça, non pas forcement en le criant à travers salle mais en tout cas de façon bien clair et quelque peu agressive, continuant de la fixer visiblement en colère. C’était venu tout seul, première excuse qui m’était venu en tête pour qu’elle lâche Alexis et ne risque pas de le mettre mal à l’aise non plus.

- Oh …

Après avoir fixé Maya quelques secondes, passablement énervé, j’avais retourné ma tête vers mon plateau, non sans relevé rapidement les yeux vers Alexis avant de me concentrer sur mon repas, silencieux. Pour Maya, cette fausse révélation semblait l’avoir calmé dans son investigation. Calmer tout court même. Elle savait bien que c’était par rapport à Drew qu’on c’était engueulé la dernière fois avec Alexis et donc sans doute devait elle se dire que c’était pour ça que je ne voulais pas en parler jusqu’à ce qu’elle me pousse a bout.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    14/8/2016, 22:26

La flemme était partagée, qu'il se rassure. Après ça, l'envie d'aller en cours était un peu amoindrie, mais c'était juste le temps de se remettre de tout ça. Alexis savait qu'après, il allait être bien en forme pour les cours à suivre, donc, ce sera tout benef. Kyle de mis sur pieds, Alexis se débarrassa de la capote en un premier temps, et accepta bien volontiers la lingette que lui fila alors Kyle. A défaut de pouvoir réellement se laver, c'était pas plus mal. Mais sinon, en dehors de son armée de mouchoirs et ses petites lingettes, il avait de quoi suivre ses cours dans son sac ? Il disait ça mais pour la peine, ça l'arrangeait bien. Cela fait, il avait remonté boxer et jean sur lui même, les refermant rapidement pendant que Kyle cherchait ses vêtements. Aussi, il ne se fit pas prier lorsqu'il lui dit de partir devant, puisque pour sa part déjà prêt. Sa salle n'était pas trop loin, et en pressant le pas il n'y sera pas trop en retard. Et comme ça, ce serait moins louche de les voir sortir en même temps d'une salle de permanence vide... Il lui dit rapidement à midi, et sorti de la en premier.

En chemin, alors qu'il marchait au pas de course, il en profita pour se redonner apparence convenable et qui ne saurait faire comprendre à tout le monde ce qu'il venait de faire, Alexis arriva au final à son cours d'italien avec une minute de retard. Mais ça allait, le prof était assez cool, et Alexis, bon élève de sa classe, n'avait pas de mal à se faire pardonner ce petit retard. Il alla se poser rapidement et silencieusement à sa place, pour suivre le cours, et ce, avec entrain. En règle générale, il était de toute façon bien du genre à participer en cours, mais aujourd'hui, c'est bien avec joie limite qu'il participait. Pas que son amour pour l'italien ait grandi, que sa passion pour les cours se soit développée. Comme quoi, les petits rien de la vie font beaucoup de choses. De toute façon, Alexis était rarement de mauvaise humeur ou timide en cours, alors ça passait sans le moindre problème. Pour l'heure d'après, en biologie, ou il retrouvait un Julian sans nouvelle de lettre d'admission puisqu'il n'avait pas eu sa famille, il y avait moins à participer. Mais qu'importe, son entrain resta, et la matinée passa très rapidement au final. Du coup, il espérait que cette motivation allait rester encore jusqu'au moins l'entraînement de basket. Ce serait pratique tiens. Le cours de terminé, il se rendit avec Julian au self, pour aller voir remplir leurs plateaux respectifs du plat du jour. Bon, pas un repas de champion, mais on fait avec. Ils se posèrent à la table qu'ils occupaient avec les autres habituellement, parlant un peu du fait que Julian faisait son gros bébé à ne pas vouloir de purée, jusqu'à ce que Kyle ne les rejoigne. Alexis avait regardé ce dernier s'installer, répondant à son petit sourire par un autre, avant de reprendre une attitude normale. Julian et lui allaient répondre à sa question, mais ça, c'était avant qu'une Maya sauvage n'apparaisse et les fasse sursauter. Que ce soit avec sa question qu'avec la manière de la poser. Tiens, on dirait qu'elle avait manqué de faire faire une attaque à Kyle.

Quelle délicatesse cette fille...

- La finesse incarnée je dirais même.

Constatèrent les garçons. Alexis, qui garda son calme sans trop de mal, malgré qu'il se demandait tout de même pourquoi, et comment, elle savait ! Elle ne pouvait pas les avoir vu, sinon … Ah donc elle l'avait vu dans les couloirs. Oh merde. En même temps, ça ne voulait pas dire qu'il avait couché, mais qui sait, s'était peut être fait racketter dans un coin tiens ! Oh, la comparaison bien sympa en plein repas. A cela, Julian et Alexis grimacèrent de concert.

Non mais Maya on mange la !

- Et tu t'étonne de pas trouver de mec !

Faut pas pleurer après si y'a personne pour s'intéresser à elle en disant ce genre de choses ! Ouais, truc naturel, la vie tout ça, mais c'était crade ! Râlage terminé, Maya continuait d'insister à vouloir savoir avec qui Kyle avait couché, sous leurs yeux. Et oreilles. L'affaire de la purée, plus la comparaison avec son slip pendant ses règles avaient suffit visiblement à Julian niveau sensations fortes :

Et si nous on veut pas savoir ?

Ah, merci gars. Alexis ? Non ça va, il gardait son calme. Il suffisait de ne pas lui répondre et ça va, elle se calmera peut être. De toute manière elle n'avait aucun moyen de savoir la vérité. Donc ça allait, il n'était pas trop inquiet. Il se contenta de froncer un peu les sourcils lorsqu'elle s'était tournée vers lui pour à son tour l'interroger. Il allait lui répondre quelque chose, lorsque Kyle le devança, à sortir l'excuse Drew. Ah bah merci, de toutes les excuses qu'il pouvait trouver, c'était ce trouduc qu'il sortait ! En un sens, une excuse ou une autre, ça lui aurait été égal, mais de le remplacer par ce crétin ? Bah merci oui ! Ok, il se doutait que c'était sûrement la première chose qui lui était venue à l'esprit, mais sérieusement... Du coup, il profita un petit peu du fait que ça semblait être entré dans les mœurs qu'Alexis n'aime pas spécialement entendre parler de Drew, pour sortir d'un ton un peu plus sec à l'adresse de Maya :

- Oui, « oh ». La prochaine fois que Kyle a pas envie de te parler de sa vie privée, merci de ne pas insister.

Surtout si ça le concernait aussi. Drew, sérieusement, il allait entendre parler de lui longtemps ? Oui, c'est qu'une excuse, mais bon. Sérieusement, Maya était une fille gentille, mais elle se rendait pas compte qu'elle pouvait être fatigante des fois. Peut être que si elle avait surpris quelqu'un d'autre que Kyle ça l'aurait amusé, peut être, mais il était aussi impliqué dans cette histoire. La venue des autres membres de leur bande leur fit heureusement oublier, pour le moment du moins, cette petite histoire, les conversations allant plus à ces inquiétudes et attentes des lettres d'admission à venir. Ou non.

Après cette pause repas, ils se dirigèrent tous chacun vers leur prochain cours. Enseignement civique pour Alexis. Qui, à force, se fit la réflexion qu'il connaissait mieux le fonctionnement des USA que de l'Angleterre. En même temps, a onze ans par exemple, on ne se passionne pas trop sur la politique, le système fiscal, le vote et compagnie. De toute façon, à moins d'un revirement de situation, il ne pensait pas revenir la bas, pour y vivre, alors autant continuer à s'instruire. Le cours terminé, il rassembla ses affaires pour aller se rendre en cours d'anglais, qu'il avait en commun lui aussi avec Kyle. Marrant ça, premier et dernier cours de la journée, c'était ensemble. Gros délire. Arrivé sur place, il vit Kyle arriver à son tour alors qu'il sortait ses affaires, et que le cours ne commence. Oh il savait que l'anglais intéressait tout de même plus Kyle que des maths ou de la science, mais tout de même, Alexis avait sorti son portable pour, comme plus tôt dans la journée le cacher un peu sur son bureau et taper un message à Kyle.

To Kyle :
Qu'est ce qu'elle peut être relou quand même Maya quand elle veut sérieux !

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    21/8/2016, 21:53

Maya n’avait trop rien répondu à Alexis quant au fait de ne pas se mêler de ma vie. Sans doute juste pour ne pas lancer ou relancer le sujet Drew mais d’un autre côté, ce mêler de ma vie était sa grande passion. Tout comme j’aimais moi-même me mêler de la sienne. Mais bon la venue d’autres gens et bientôt du groupe au total avait fini de mettre fin au sujet et d’en lancer d’autres même si encore une fois ça tournait beaucoup autour de l’université. D’un côté j’étais bien content sur ce point-là. J’étais apparemment le seul à avoir reçu ma lettre d’admission ou au moins à le savoir.  Petite célébrité du moment en quelque sorte mais surtout je n’avais pas à stresser en attendant la fin de la journée pour en savoir ce qu’il en était. Bon en même temps je ne l’aurais pas fait. Si j’avais su que les admissions avaient commencé à être envoyé, de Columbia qui plus est, si aucun de mes parents n’avaient la possibilité de rentrer chez moi voir si j’avais reçu quelque chose je ne me serais pas gêner pour sécher et voir ça de moi-même. Ce n’était pas tellement mon genre, séché ouvertement, même s’il m’arrivait de temps en temps de me faire porter pale plus que de raison mais là c’était pour un tout autre motif ! Mais bon je savais ce qu’il en était donc pas besoin de ça.

Puis après le repas, ou bien sûr, même en m’ayant éternisé plus que de raison à table avant de reprendre le chemin des cours, Maya m’avait tenue la jambe histoire d’avoir un peu plus d’info sur Drew, ce pourquoi il était venu et qu’est ce qui avait pu se passer entre nous, j’avais réussis a m’en débarrasser en allant à mon cours de maths. Bien une première que j’arrive à celui-ci dans les premiers justement. A tort d’ailleurs ! Si les autres profs m’avaient félicité pour mon entrer en fac et même un peu foutu la paix suite à ça, le prof de maths lui avait décidé de jouer son sadique en passant tout le cours a m’interroger sous prétexte que c’était des choses à que quelqu’un rentrant à l’université devait savoir. Je vais en fac de lettres ! Qu’est-ce que j’en ai à foutre de ses théorèmes et autres merdouilles scientifique ? Enfin, heureusement après cette heure de pur torture, la sonnerie qui annonçait la fin du cours. Et merde, je venais de me refoutre Frozen en tête … Mais bon pas grave. C’était donc bien vite que j’avais quitté le cours non sans un petit regard de travers au prof de maths qui semblait s’être bien amusé avec moi aujourd’hui avant de gagner la salle d’anglais. Sur place je vis qu’Alexis venait d’arrivé lui aussi. Allant rapidement gagner ma table non loin de lui et en sortir mes affaires. Si ce cours me passionnait clairement plus que le précédent, j’avais tout de même un peu de mal à m’y concentrer aujourd’hui. Depuis le repas on n’avait pas tellement plus parlé avec Alexis, pas juste entre nous en tout cas. Et avec ce que j’avais sorti comme excuse à Maya j’avais un peu peur qu’il m’en veuille. Il savait bien évidement que c’était une excuse des plus bidon mais peut-être n’avait-il pas apprécié celle-ci ? Mais contrairement à ce matin où j’avais passé le plus clair de mon temps à regarder Alexis, là j’étais un peu plus dans la lune, à regarder la prof sans vraiment faire attention à ce qu’elle disait. Alors quand j’avais senti mon portable vibré dans ma poche, j’avais eu un petit sursaut, sortie de mes songes, sans pour autant attirer plus que ça l’attention. Attendant d’être sûr que la prof ne me regard pas et j’avais discrètement sortie mon téléphone de ma poche, voyant rapidement qu’il s’agissait d’Alexis à qui j’avais alors jeté un rapide coup d’œil. Prenant connaissance du message, j’avais affiché un léger sourire, rassurer malgré tout qu’il ne semble ne pas m’en vouloir pour mon excuse.

To Bambi :
Pff et encore elle était soft devant toi. Moi elle m’a tenu la crampe après le repas et je suis sûr qu’elle va continuer à la pause … Et aussi, désolé pour l’excuse sortie, je voulais qu’elle nous lâche …

Vu qu’il était commun que le lundi, Alexis et Julian partent directement à leur entrainement sans vraiment profiter de la pause, nul doute qu’elle allait s’en donner à cœur joie pour me poser toutes les questions qu’elle voulait. Fallait d’ailleurs que je commence à réfléchir à des réponses histoire de ne pas être pris au dépourvu. Et pour le reste, c’était histoire d’être sûr qu’Alex ne m’en veuille pas de mon excuse débile.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    23/8/2016, 20:16

Une fois son message envoyé, Alexis avait reporté son attention sur le cours. Bien que ses pensées avaient tendance aujourd'hui a se disperser assez facilement. Il était de base un élève attentif en cours, sérieux, mais ça ne l'empêchait pas par moments d'avoir des jours ou des moments ou son attention se relachait un peu. Rien de méchant qui l'empêchait cependant d'être totalement à l'ouest. Peut être était ce tous les événements d'aujourd'hui qui jouaient. C'était possible. Ça et le fait qu'il attendait une réponse de la part de Kyle, qui finit par arriver. Veillant à ce que personne ne le capte, il ouvrit le message de son ami. Il voulait bien le croire qu'elle avait été encore soft c'est ça le pire. Que ce soit avec sa manie d'insister ou ses comparaisons fleuries, c'était pourtant du joli. Petit élan de pitié envers Kyle qui très certainement devra subir son interrogatoire et ... Ah. Bon. Il captait que l'excuse qu'il avait sorti n'était peut être pas la meilleure a offrir. .. il disait nous lâche, mais lui meme n'avait pas vraiment eu droit a un interrogatoire. Alexis se retint de soupirer en plein cours. Ça ne l'aurait pas fait. A la place il releva les yeux pour écouter le cours mais la tête ailleurs. Drew. Pourquoi est ce que l'énonciation seule de son nom réussissait à l'enerver, l'agacer?  Lui n'était normalement pas du genre a cracher sur les gens sans raison. Caro par exemple il avait un tas de raisons de ne pas la voir en peinture. Mais Drew?  Tout de même ne lui dites pas qu'un certain blond avait trop déteint sur lui. Enfin. Il reprit discrètement son portable pour répondre à Kyle.

To Kyle :
Bon courage pour la supporter alors! Je penserais peut être à toi quand moi je serais loin de tout soupçons!

Message envoyé, il déposa son portable sur le bureau et prit quelques notes. Oui, il n'avait rien répondu quand a l'excuse de Kyle. Il n'aurait pas su quoi dire de toute façon et aussi ne saurait trouver les mots pour exprimer son ressenti. D'un côté il ne voulait pas que quelqu'un sache que c'était avec lui que Kyle s'était envoyé en l'air mais de la a ce qu'il soit " remplacé " par Drew  ... ça ne lui plaisait pas en fait. Erf!   Ne plus y penser. Aussi il reprit son portable pour changer de sujet que ce soit avec Kyle qu'avec lui même.

To Kyle :
On se rejoint a la fin des cours pour se rendre chez moi ? Avec un peu de chance il y a du courrier qui m'attends.

Voilà revenons à des choses sympa comme les admissions! Alex reposa son portable contre le bureau et jeta un bref coup d'oeil a Kyle. C'est vrai que lui même attendait encore de savoir s'il avait une quelconque réponse. ...Peut être le saura t-il juste après une fois rentré et le courrier de récupéré.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 638
● Date de naissance : 11/02/1999
● Age : 18
● Originaire de : New York
● A NY Depuis : Presque toujours
● Emploi/Etudes : Etudes littéraires
● Theme Musical : Baby One More Time
● Avatar : Wojtek Czerski
● DC : Rain Samler & Albert Jagger


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur http://blackeden.fr nicie1@hotmail.com https://www.facebook.com/fanny.kiarie https://twitter.com/Kiarie99
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    26/8/2016, 20:43

Après avoir envoyé mon message a Alexis, bien que j’écoutais d’une oreille un peu distraite le cours, mon attention était surtout porté sur Alex, à le regarder un peu en coin en train de lire discrètement mon message, un peu comme pour en getter la réaction. Et à celle-ci, mes yeux c’étaient ouvert un peu plus grand, l’air un poil surpris à le voir lui-même relevé le nez vers la prof comme s’il suivait à nouveau le cours sans avoir pris le temps de me répondre. Quoi ça l’avait énervé à ce point que je cite Drew comme excuse ? Ça serait totalement débile. Je savais bien que je l’avais agacé la dernière fois à parler de lui mais au final c’était seulement à cause du fait que sans le vouloir je les avais comparés. En fin de compte Alexis n’avait que je sache rien à lui reproché. J’étais sur le point de renvoyer un message à Alexis, pour lui demander l’air de rien pourquoi il ne me répondait rien quand celui-ci avait finalement repris son portable. Ah bah quand même ! Toujours à le regarder un peu en coin, j’avais détourné mon regard sur mon portable une fois le message d’Alexis reçu. Et autant dire que quand j’avais reçu celui-ci, j’avais un peu froncé les sourcils face à lui. Outre le fait qu’Alexis ne répondait pas à mes excuses à propos de Drew, je trouvais un petit côté reproche à son message. Loin de tous soupçons. Bah quoi ? Il aurait aimé être au cœur du soupçon ? Que Maya ou quelqu’un d’autre puisse avoir un doute quant à avec qui je m’étais envoyé en l’air aujourd’hui ? Et puis même son je penserais « peut-être » à toi. Ça voulait dire quoi ça ? Là aussi je trouvais un petit côté reproche ou plutôt punition. Enfin je ne savais pas trop comment l’expliquer mais je n’aimais pas trop ça quoi. J’étais en train de réfléchir à quoi lui répondre. Lui demander clairement c’était quoi son problème mais tout en me disant que si ça se trouvait je me faisais des films. Ou donc du coup à répondre un truc plus subtil, a utilisé comme lui des sous-entendus l’air de rien. Mais le temps de réfléchir à tout ça j’avais reçu un second message, toujours d’Alexis, et qui a l’inverse du premier avait eu pour effet de me faire affiché un petit sourire. Ah oui son courrier ! C’est vrai qu’au milieu de cette journée pleine de rebondissements, c’était un peu le truc tant attendu, savoir si Alexis allait rentrer avec moi à Columbia. Relevant les yeux vers Alexis j’avais croisé son regard, lui faisant un petit oui de la tête avec toujours mon petit sourire flottant sur les lèvres. Prenant tout de même la peine de lui répondre.

To Bambi :
Oué ça marche ! Je viendrais d’attendre a la sortie des vestiaires !

Comme la dernière fois qu’on avait fait ça. Et puis comme ça si jamais, ça me permettrais d’éviter Maya si jamais elle ne m’avait pas assez interrogé à la pause. Enfin pour le moment, c’était soulagé de toutes questions, ayant totalement zappé pour le moment l’affaire Drew, que je pouvais me replongé dans le cours, écoutant celui-ci avec bien plus d’attention qu’au début et ce, jusqu’à la fin. Fin qui s’annonça comme toujours par la sonnerie. Rapide discussion avec Alexis pour se confirmer qu’on se rejoignait par après son entrainement, lui souhaitant bon courage pour celui quand pour ma part j’allais en avoir besoin pour aller retrouver Maya. Oh même pas la peine de chercher à l’éviter, quand elle me voulait un truc, elle avait le don de me trouver n’ importe où que je sois. Une fois je lui faisais la gueule et voulait vraiment pas la voir du coup j’avais été scouaté avec les gothiques du lycée qui se planquent derrière une remise du parc pour fumé en scred. J’avais réussis a me tapé l’incruste en racontant que je voulais leur poser des questions sur leur style pour un article dans le journal du lycée. Bah même là elle avait réussi à me trouver ! C’était du coup résigné que j’étais parti à mon casier pour changer mes affaires, me doutant bien qu’elle me tomberait dessus ici ou ailleurs. Et bingo !

Et après quinze bonnes minutes t’interrogatoire, je rejoignais enfin mon cours d’art plastique. Bon il faut avouer qu’au final je m’étais plutôt bien pris au jeu. Parler de moi forcement, c’était cool ! Et au final je n’avais pas tellement menti. En fait j’avais bien raconté tout ce qu’il c’était passé mais en changeant le nom d’Alex par celui de Drew. J’avais aussi changé le numéro de la salle. Dans le doute qu’un jour on en ait encore besoin vous voyez … Mais en tout cas j’avais même trouvé ça plutôt agréable. Pouvoir enfin parler de ce qu’il se passait entre moi et Alexis même si techniquement ce n’était pas avec lui mais bon dans ma tête je me comprenais. D’ailleurs entre la version dans ma tête, la vrai donc, et celle que je racontais avec Drew, ça m’avais fait un peu bizarre quand Maya m’avait demandé si on allait se mettre ensemble. Entre ce qu’il c’était déjà passé entre nous, nos récentes retrouvailles et maintenant qu’il vienne jusqu’au lycée pour me féliciter de mon admission à l’université (raison donner pour le pourquoi de sa présence, histoire que ça fasse pas le mec tellement en chiant qu’il en soit à ce point) Enfin tout ça faisait que pour Maya c’était une suite logique. Et qu’en plus ça serait trop cool qui a mon entrée à l’université je sortais avec un dernier année. Ce n’est pas faux que vu comme ça c’était plutôt pas mal comme plan. Mais vu que dans les faits tout n’était pas exactement comme présenté … Enfin j’aurais bien le temps de me remettre les idées en place à mon cours. Cours ou j’avais manqué de frôlé l’arrêt cardiaque quant à la fin de celui-ci ma prof m’annonçait joyeusement qu’elle adorait mon dessin de Drew et voulait lui aussi l’exposé a la remise des diplômes. Sachant qu’Alexis voulait voir cette expo pour mes dessins (et seulement les miens oui parfaitement) c’était donc hors de question. Mais le truc c’est qu’elle y tenait à l’exposer et ne voyait pas pourquoi je ne le voulais pas vu que d’après elle c’était un de mes meilleurs portraits. Au final j’avais dû lui dire qu’il s’agissait de mon ex, qu’on c’était séparé parce qu’il m’avait trompé et donc que je ne voulais pas avoir sa gueule sous le nez à l’un des jours les plus important de ma vie. Quand même le mec ! En une journée il est passé par les étapes amant, futur petit ami de rêve et finalement ex gros connard. Faut que je fasse gaffe à ne pas m’embrouillé dans tout ça moi ! Enfin au moins la prof m’avait lâché avec cette idée mais me disait alors qu’elle aimerait bien un portrait d’Alexis car pour en avoir vu certain elle les trouvait très bien aussi et avait déjà pensé à cette idée auparavant. Heu oui, pourquoi pas, à méditer ...

Et c’est donc après ce cours qui m’avait lancé dans une profonde réflexion à savoir quel dessin d’Alexis je pourrais exposé que j’avais été pour le rejoindre au gymnase. Comme bien souvent leur entrainement n’étant pas terminé, j’avais été me poser dans les gradins pour les regarder jouer, Alexis plus précisément, ça aussi comme toujours. Puis à force de le regarder tout en repensant à ma prof d’art plastique, j’avais fini par sortir mon carnet à dessin pour commencer à griffonner un peu dessus quelque croquis d’Alexis se tenant dans différentes positions en rapport avec le basket. Absorbé par mes dessins, j’en avais été sorti en entendant le coup de sifflet final du coach qui annonçait la fin de l’entrainement. Le temps qu’il leurs commente l’entrainement et ne les envois à la douche, j’avais rapidement rajouté quelques traits à mes dessins avant de ranger mes affaires et de quitter les gradins pour aller attendre Alexis a la sortie des vestiaires.

......................................................................................................................................................

Kyle Warren

Revenir en haut Aller en bas
● Nombre de messages : 615
● Date de naissance : 01/03/1999
● Age : 18
● Originaire de : Londres
● A NY Depuis : Juillet 2013
● Emploi/Etudes : Etudes sportives
● Theme Musical : Urgent
● Avatar : Jeremy Irvine
● DC : Wilde, Wright, Dick'


Affinités
:
Voir le profil de l'utilisateur https://www.instagram.com/alexiscameronwilde/
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    29/8/2016, 02:23

La tête soutenue par sa main, il jetait de petits coups d'oeil vers Kyle en attendant qu'il ne reçoive son message, et ne le voit. Chose qui semblait être faite à la vue de son signe de tête et son petit sourire. Ce à quoi, il en fit de même avec un bref hochement et sourire en coin. Il nota cependant qu'il lui avait tout de même répondu, jetant un coup d'oeil au message. A la sortie des vestiaires, très bien ça marche. Et bien voilà une affaire qui roule. Une fois mis d'accord la dessus, c'est avec un peu plus de sérieux qu'Alexis redonna son attention au cours, ce jusqu'à la fin de celui-ci. Avant de sortir de la salle, à rassembler ses affaires, petite confirmation avec Kyle pour leur point de rendez-vous, avant que l'un et l'autre n'aillent de leur coté. Kyle aller affronter Maya, et Alexis vers la salle d'entraînement. En repensant un peu à ces lettres d'admission. Et s'il n'était pas pris ? Qu'allait-il faire ? Dans le genre ou il n'aurait été pris nulle part ? Dans aucune fac ? Pas qu'à Columbia, hein, vraiment partout ! Non mais c'était tout à fait possible ça ! Même avec ses bonnes notes, dans sa tête c'était un scénario à ne pas exclure. Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir foutre ? De quoi serait faite sa vie ? Qu'allaient dire ses parents ? Sur le chemin des vestiaires, il se secoua la tête pour se sortir ces questions des pensées. Un jour il allait tout de même devoir se mettre à se poser moins de questions, surtout lorsqu'elles ne sont pas très constructives. En tout cas on pourra dire qu'il avait pensé à plein de choses. Par exemple, à qu'emporter avec lui dans une attaque de zombies. Quoique, peut être que ça peut servir ça... Alors concernant ses possibles admissions scolaires, pensez bien que ça y allait. D'autant plus que ça y est le coup d'envoi avait été donné.

Mais, ce n'était plus le moment de penser à tout ça ! Ni à son impatience quand à savoir s'il avait une réponse dans sa boite aux lettres ou pas. Ni à se demander pourquoi est ce que parler de Drew avait tendance à l'agacer. Rien de tout ça. Pour l'heure place au sport. Quel merveilleux moyen de vider une tête qui pense trop. Et qui cherche à moins penser, surtout sur des sujets ou il ne voulait pas trop y revenir. Il retrouva dans les vestiaires les autres gars de l'équipe, ou ils se changèrent, avant d'aller sur le terrain et retrouver le coach pour écouter son petit speech sur l'entraînement à venir. Rien de fou, juste les exercices qu'ils feront. Le tout en vue du dernier match inter lycées prévu dans peu de temps, et que leur coach voulait les voir l'emporter. Rien de plus normal, et puis qu'il se rassure, personne ici ne voulait perdre non plus. Logique. Alexis, en sa fonction de capitaine de l'équipe, non plus. S'il faisait un truc autant le faire au mieux et gagner. Le délire « l'important c'est de participer », c'est de son avis bien une phrase de perdant. Ici l'objectif était de gagner. Et si tel n'était pas le cas, alors ça n'était pas la fin du monde non plus. Il n'y avait qu'à voir qu'est ce qui avait raté, relever ses propres erreurs, celle de l'équipe et tout faire pour s'améliorer. Pour la peine cette fois ci, ça passait ou ça cassait. Et pour des gens comme Alexis et Julian qui se destinaient à une carrière sportive, c'était important. Concentré sur l'entraînement, Alexis avait néanmoins, lorsqu'il attendait son tour pour un exercice de lancé, tourné la tête vers les gradins et y avait vu Kyle. Ah, il avait du coup déjà terminé son cours d'arts pla ? Il n'avait pas fait gaffe à l'heure. Mais dès que ce fut de nouveau son tour, il fut à cent pour cent sur l'entraînement et rien d'autre, ce jusqu'à la fin de celui-ci. Le coup de sifflet marquant la fin, l'équipe souffla alors, se regroupant vers le coach pour le petit brief de fin, avant de retourner dans les vestiaires. Un peu fatigués, mais en ce qui concerne Alexis, l'esprit un peu plus aéré. Petit coup d'oeil en direction des gradins avant d'aller disparaître vers les vestiaires, et direction les douches. Ou les gars discutaient un peu de ça, du futur match contre un autre lycée. Selon les dires de Max, un gars de l'équipe, ils avaient de bons joueurs dont ils devaient se méfier, et pas y aller en mode yolo. Alexis le soupçonnait de faire de l'espionnage industriel, mais qu'importe. Une fois propre et sec, serviette autour des hanches, il était retourné à ses affaires pour s'habiller, remettre une tenue normale, puis emballer tout ça et dire au revoir aux autres. Et enfin sortir. C'est pas tout ça, mais il avait un pote et une boîte aux lettre qui l'attendait ! En un premier temps, le pote, qu'il rejoint donc à la sortie des vestiaires comme prévu.. Arrivé à hauteur de Kyle, il lui adressa un petit sourire.

- On peut y aller.


Gagner la voiture d'Alexis, y monter, rouler jusqu'à chez lui, et ouvrir la boite aux lettres pour savoir à quoi s'en tenir ou non... On peut dire que le suspens commençait à monter chez lui, c'est vrai. Et encore, il n'était même pas certain d'avoir aujourd'hui même une quelconque lettre ! Ah sérieusement, ça lui rappelait quand il était môme et qu'il attendait sa lettre pour Poudlard … quoi ? Ne faites pas comme si vous n'en n'aviez jamais rêvé. Marchant jusqu'à sa voiture garée plus loin, Alexis avait jeté un coup d'oeil à Kyle :

- Tu ne t'es pas trop emmerdé, ça allait ?


A l'attendre ainsi jusqu'à la fin de l'entraînement, puis le temps qu'Alexis ne soit douché et changé. Il ne savait pas quand exactement il était venu se poser dans les gradins, pas à quelle heure exactement du moins, mais il avait attendu un peu c'était certain. Arrivés à sa voiture, il l'ouvrit, allant poser son sac à l'arrière avant d'aller poser ses fesses sur le siège conducteur, laissant son ami en faire de même de son coté.

- C'était bien ton cours d'arts plastiques ?

Lui demanda Alex en s'attachant, la tête tournée vers Kyle.

......................................................................................................................................................

Alexis C. Wilde

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée calme ? Connaît pas. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life In New York :: Etablissements Scolaires :: High School :: Hall-
Sauter vers: